Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces"

Transcription

1 Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces 1

2 Origine du Responsible Care Démarche volontaire de l'industrie chimique mondiale lancée au Canada en 1995: l'industrie chimique s'est défini un code de bonne conduite Lancée en France en 1990 par l UIC, sous le nom d'engagement de Progrès, cette initiative a pour but de: engager une démarche d amélioration continue de la sécurité, de la protection de la santé et de l environnement mettre en œuvre le concept de développement durable Le Responsible Care est décliné en 9 principes L engagement au Responsible Care d une entreprise se traduit par : la signature d une charte par la Direction Générale Conduit, par une mobilisation de tout le personnel, à un changement de comportement et à l'amélioration des performances Valeur ajoutée : Approche fédératrice. 2 Permet une meilleure perception de l'industrie chimique

3 Objectifs poursuivis Expliciter les 9 principes du Responsible Care Illustrer chaque principe par des actions concrètes Etendre la démarche Responsible Care aux PME Pour cela: Dans le cadre du bilan annuel régional Responsible Care, 5 entreprises signataires du Responsible Care ont accepté d illustrer chacun des 9 principes par des retours d expériences: Enoncé du principe Illustré par Retours d expériences: actions menées répondant à ce principe 3

4 ENONCE DU PRINCIPE N 1 PRINCIPE N 1 «La politique définie et mise en application en matière de sécurité, de protection de la santé et de l environnement est conforme aux présents principes et aux éléments-clefs de la Charte Mondiale Responsible Care ; cette politique est clairement définie comme partie intégrante de notre politique générale.» Politique Santé, Sécurité et Environnement conforme aux principes du Responsible Care 4

5 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 1 5 «Rappel dans toutes les politiques internes (QHSE) des principes du Responsible Care» «Politique environnementale et de sécurité affichée sur les différents tableaux d'information de l'usine» «Politique HSE démultipliée et accompagnée dans le cadre de la certification ISO 14001» «Règles de sécurité dans le règlement intérieur, affiché sur les tableaux d'information» «Procédures incluant systématiquement les aspects sécurité, santé, environnement» «Procédures en place du fait des certifications ISO 9001, et ISO 14001»

6 ENONCE DU PRINCIPE N 2 PRINCIPE N 2 6 «Veiller à ce que la direction et le personnel connaissent et appliquent ces principes dans toutes leurs activités industrielles et commerciales.» Sensibilisation de la direction et des employés

7 RETOURS D EXPERIENCES «Politique QHSE revue régulièrement, diffusée et expliquée à l'ensemble du personnel, et accessible sur demande aux visiteurs» PRINCIPE N 2 7 «Affichage de l'engagement Responsible Care sur tous les tableaux de l'usine» «Le respect des règles de sécurité et de l'environnement fait partie intégrante du processus d'évaluation des personnels à tous les niveaux» «Revues de direction 2 fois par an + réunions de service + réunions générales» «Formation de l'ensemble du personnel, et signature d'une charte par l'ensemble du personnel (Formation éthique de l'entreprise)»

8 ENONCE DU PRINCIPE N 3 PRINCIPE N 3 8 «Etablir des critères d évaluation des sous-traitants et contractants permettant de vérifier que ceux-ci opèrent selon des principes cohérents avec le Responsible Care» Evaluation des sous-traitants

9 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 3 9 «La certification MASE - UIC fait partie des critères de choix de nos fournisseurs» «Réalisation d'audits chantiers sur notre site» «Réalisation d'audits chez les sous-traitants» «Mise en place d'indicateurs HSE dans la cotation des sous-traitants» «Formulaire d'évaluation des sous-traitants, et établissement d'une cotation annuelle tenant compte de notre engagement Responsible Care»

10 ENONCE DU PRINCIPE N 4 PRINCIPE N 4 10 «Respecter, dans les diverses activités, les dispositions réglementaires et les recommandations professionnelles, et mettre en œuvre les meilleures pratiques industrielles. Chercher constamment à améliorer les performances dans les domaines de la sécurité et de la protection de la santé et de l environnement. Evaluer l impact des activités sur la santé, la sécurité du personnel, des clients, du public, et sur l environnement pour en maîtriser les effets. Participer avec les autorités et organisations qualifiées au développement et à la mise en œuvre de ces dispositions.» Respect de la réglementation et recommandations professionnelles Amélioration sécurité, santé, environnement

11 RETOURS D EXPERIENCES «Revue de Direction 2 fois par an avec objectifs d amélioration» PRINCIPE N 4 11 «30% minimum des investissements sont liés à l'amélioration HSE dont la mise en conformité vis-à-vis des contraintes réglementaires» «Revue annuelle de nos performances environnementales et plan d'actions en conséquence» «Participation aux groupes de travail et commissions de l'uic et de la CCI» «Dans le cadre de notre engagement ISO 14000, établissement d'une liste des dispositions réglementaires et légales applicables au site et établissement d'un programme de suivi + Inscription à un programme de veille réglementaire»

12 ENONCE DU PRINCIPE N 5 PRINCIPE N 5 12 «Informer Ie personnel sur la nature et les caractéristiques des installations, et sur les effets éventuels des produits. En particulier, mettre en place les procédures internes destinées à prévenir les accidents ou à en limiter les conséquences et contribuer à la mise en place des procédures externes correspondantes.» Information du personnel sur Sécurité, Santé, Environnement

13 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 5 13 «Information sur la nature et les caractéristiques des installations, et sur les effets éventuels des produits, faite pour les nouveaux embauchés puis régulièrement lors de formations» «Mise en place d'outils de formation interne au poste de travail incluant les risques + Formation Analyse des Risques Professionnels» «Etablissement de procédures de fonctionnement de chaque machine indiquant clairement les dangers potentiels et matières dangereuses» «Création de fiches de sécurité atelier»

14 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 5 14 «Convocation de CHSCTE extraordinaire lors de modification concernant la réglementation des produits utilisés» «Tous les événement sont analysés par une méthode spécifique d'enquête (type arbre des causes), les conclusions sont partagées avec le personnel» «Système d'identification des presqu accidents»

15 ENONCE DU PRINCIPE N 6 PRINCIPE N 6 15 «Communiquer également aux clients, au public et aux autorités les informations appropriées. En particulier, conseiller les clients, tout au long de la chaîne de valeur, pour les opérations de manipulation, d utilisation et d élimination des produits dans le respect de la santé, de la sécurité et de l environnement.» Communication externe

16 RETOURS D EXPERIENCES «Organisation de journées portes ouvertes» PRINCIPE N 6 16 «Organisation de réunions annuelles avec les maires, les riverains et associations environnementales pour présenter un bilan de nos activités» «Accueil régulier des représentants des collectivités territoriales sur le site» «En cas de dossier soumis à enquête publique, présentation aux maires concernés du projet» «Participation aux réunions du CLIC» (Comité Local d Information et de Concertation)

17 RETOURS D EXPERIENCES «Information régulière de l administration + visites (DREAL, Mairie)» PRINCIPE N 6 17 «Information des administrations sur nos procédures dans le domaine de la sécurité, de la santé et de l'environnement pour assurer la diffusion de toute nouveauté utilisée sur site» «Communication à chaud pour tout événement perceptible» «Insertion de fiches environnementales dans nos dossiers de communication» «Communication à tous les clients des FDS (fiches de données de sécurité) des produits et information sur les Fiches Techniques des conseils de manipulation et d'élimination des produits»

18 ENONCE DU PRINCIPE N 7 PRINCIPE N 7 18 «Rechercher la meilleure efficacité technico-économique possible dans l'utilisation des ressources, la valorisation des sous produits et la réduction et le traitement des déchets ; s'assurer du respect de la santé, de la sécurité et de l environnement dans tous les processus mis en œuvre.» Efficacité technico économique- Déchets, sousproduits Respect de la santé, sécurité, environnement

19 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 7 19 «Mise en place du tri sélectif des déchets et sensibilisation du personnel» «Projets nombreux concernant la réduction des déchets (à la source et en changements techniques)» «Suivi mensuel des coûts des déchets et intégration de ce critère dans le calcul de la participation» «Dans le cadre de l'iso 14001, établissement d'un programme de diminution des besoins énergétiques et de production de déchets» «Contrôle régulier des rejets atmosphériques et en Seine»

20 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 7 20 «Valorisation des huiles de rinçage» «Recherche de nouvelles filières avec pour réalisation concrète un investissement dans la purification d'un sous-produit pour le valoriser» «Contrôles médicaux renforcés + mesures poussières et bruit au poste de travail» «Intégration du respect de la santé, sécurité et l'environnement, via un processus à part entière, à notre système qualité ISO 9001 V2000»

21 ENONCE DU PRINCIPE N 8 PRINCIPE N 8 21 «Contribuer à la recherche dans le domaine de la sécurité et de la protection de la santé et de l environnement.» Contribution à la recherche

22 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 8 22 «Participation à la première phase de recherche de substances dangereuses dans les eaux pluviales et usées» «Elimination de l acide fluorhydrique après 15 ans de recherche» «Projet de recherche en cours concernant la substitution» «Participation au développement d'un logiciel 3D de simulation des accidents technologiques»

23 ENONCE DU PRINCIPE N 9 PRINCIPE N 9 23 «Assurer la promotion des principes du Responsible Care et leur application en partageant chaque fois que cela est possible l expérience avec les autres participants au programme. En particulier, communiquer régulièrement sur les performances Santé-Sécurité-Environnement et la mise en œuvre du Responsible Care. Dans un esprit d ouverture au dialogue, s'engager à dépasser l'auto-vérification de la mise en œuvre du Responsible Care pour aller vers un processus de vérification extérieure, et renforcer ainsi la confiance des parties prenantes.» Promotion du Responsible Care

24 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 9 24 «Participation aux manifestations Responsible Care + Témoignage» «Communication régulière au sein de notre entreprise et à l'extérieur sur notre adhésion» «Information sur tous nos documents que nous participons au programme Responsible Care par l'insertion du Logo» «Notre programme Responsible Care est validé par notre Corporate à travers des audits»

25 RETOURS D EXPERIENCES PRINCIPE N 9 25 «Participation aux différentes réunions CCI, UIC, ANFAS, Transaid» «Rappel des principes lors des réunions avec les Entreprises Intervenantes» «Campagne d'affichage lors des arrêts techniques» «Etablissement d'indicateurs de performance dans le domaine Santé Sécurité Environnement»

26 Nous remercions les entreprises ayant partagé leurs retours d expériences: Aqualon Chevron Oronite Multisol OM group Syngenta Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME PMI. Selon des principes directeurs et des bonnes pratiques à la mesure et au rythme de chaque entreprise (recherche de progrès constant) 26

Charte d engagements des annonceurs pour une communication responsable

Charte d engagements des annonceurs pour une communication responsable Charte d engagements des annonceurs pour une communication responsable Présentation du 4 décembre 2007 Espace Hamelin Pourquoi une Charte? "Promouvoir une communication responsable" est l'une des trois

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

Fonctionnalités HSE PILOT. Groupe QFI www.hse-pilot.com

Fonctionnalités HSE PILOT. Groupe QFI www.hse-pilot.com Fonctionnalités HSE PILOT Groupe QFI www.hse-pilot.com Module produit chimique RECENSEMENT DES PRODUITS Les produits chimiques sont omniprésents dans les entreprises. La gestion qui leur est associée peut

Plus en détail

La loi NRE. Article 116

La loi NRE. Article 116 La loi NRE La loi sur les nouvelles régulations économiques fixe (art.116) l'obligation pour les sociétés française cotées sur un marché réglementé l'obligation de rendre compte dans leur rapport annuel

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

Fiche conseil n 16 Audit

Fiche conseil n 16 Audit AUDIT 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.5.5 : Audit interne EMAS Article 3 : Participation à l'emas, 2.b Annexe I.-A.5.4 : Audit du système de management environnemental SST OHSAS

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

Quels sont les intérêts de cette démarche environnementale collective?

Quels sont les intérêts de cette démarche environnementale collective? Après le bilan carbone, établi en 2008, et le Plan Climat «Vins de Bordeaux 2020», en 2009, le CIVB a initié début 2010 un chantier innovant permettant à l ensemble des professionnels du vignoble bordelais

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

SYSTÈME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL 15 e École d été en évaluation environnementale Évaluation de la durabilité du développement urbain et industriel : outils d analyse de l empreinte écologique et des impacts sociaux et sanitaires Douala,Hôtel

Plus en détail

N 24 avril 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7

N 24 avril 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7 N 24 avril 2015 Secrétariat de la CCMOSS 1/7 ACTUALITES Publication d un «mode d emploi sur les achats socialement responsables»..... 3 D E F I N I T I O N Qu est-ce que le système de management environnemental

Plus en détail

La gestion durable du chantier en pratique

La gestion durable du chantier en pratique Formation Bâtiment Durable : La gestion durable du chantier en pratique Bruxelles Environnement Le coût de la gestion durable du chantier Marc Vanderick Les Entreprises Louis De Waele Le coût de la gestion

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille.

FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille. FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille. Avec un objectif : mettre la culture à la portée de

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

Chapitre 13. Plan de gestion environnementale et sociale

Chapitre 13. Plan de gestion environnementale et sociale Chapitre 13 Plan de gestion environnementale et sociale Table des matières Table des matières... 13-i 13 Plan de gestion environnementale et sociale... 13-1 13.1 Cadre d élaboration du plan de gestion...

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1 Pourquoi intégrer le développement durable dans les achats publics? 2 Zoom sur l article 6 de la directive efficacité énergétique 3 Les leviers pour intégrer le développement

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main 2 Le développement durable au cœur de la stratégie d ASSA ABLOY de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Raquette à neige. Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires. Adopté en comité directeur le 24 mai 2003. Norme d équipement

Raquette à neige. Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires. Adopté en comité directeur le 24 mai 2003. Norme d équipement Raquette à neige Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires Adopté en comité directeur le 24 mai 2003 Norme d équipement Sommaire 1 OBJET DE CETTE NORME...3 1.1 FEDERATION FRANÇAISE DE LA MONTAGNE

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Questionnaire de vérification pour l implantation de la norme ISO 14001 dans une entreprise

Questionnaire de vérification pour l implantation de la norme ISO 14001 dans une entreprise Questionnaire de vérification pour l implantation de la norme ISO 14001 dans une entreprise Questionnaire de vérification pour l implantation de la norme ISO 14001 dans une entreprise La politique environnementale

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

Partie IV. Identifier les carences informationnelles d'une PME / PMI

Partie IV. Identifier les carences informationnelles d'une PME / PMI Partie IV. Identifier les carences informationnelles d'une PME / PMI 222 Partie IV. Identifier les carences informationnelles d'une PME / PMI Chapitre A. Représentation de l'utilisation de l'information

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Appel à projets. «Responsabilité Sociétale des Organisations»

Appel à projets. «Responsabilité Sociétale des Organisations» Appel à projets «Responsabilité Sociétale des Organisations» 1. CONTEXTE ET ENJEUX La responsabilité sociétale est la contribution des organisations - entreprises, collectivités, associations, syndicats

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Ce tableau présente les indicateurs de la Global Reporting Initiative (GRI) ayant été utilisés dans la préparation de notre rapport. Symboles I Inclus P Partiellement

Plus en détail

ToutelaQualite. FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion

ToutelaQualite. FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion creer un forum supprimer les publicites ToutelaQualite FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion ISO 9001 V2008 ToutelaQualite Index du

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO

CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO Avril 2014 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 INTEGRITE DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES 4 DROITS DE L HOMME - DROITS FONDAMENTAUX AU TRAVAIL 5 Elimination de toute forme de travail

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT

MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT Indice : F Date : 05/02/2014 Siège : Z.I 13 Rue de la Résistance BP -61620-14406 BAYEUX cedex Tel. : 02 31 51 40 00 Atelier de montage/ajustage : Z.I

Plus en détail

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 Introduction Les principales nuisances susceptibles d être rencontrées sur un chantier proviennent de la gestion des déchets, du bruit et des

Plus en détail

UNION FRANCAISE DU COMMERCE CHIMIQUE. www.ufcc.fr http://www.ufcc.fr/sfcp/scfp.htm

UNION FRANCAISE DU COMMERCE CHIMIQUE. www.ufcc.fr http://www.ufcc.fr/sfcp/scfp.htm UNION FRANCAISE DU COMMERCE CHIMIQUE www.ufcc.fr http://www.ufcc.fr/sfcp/scfp.htm www.reach.ufcc.fr www.ccnie.org 1 Qu entend-t-on par «distributeur» / «distribution»? Intermédiaire commercial entre tout

Plus en détail

Notre communication sur le progrès 2007 s'articule autour de la NORMES DU TRAVAIL (principe 6).

Notre communication sur le progrès 2007 s'articule autour de la NORMES DU TRAVAIL (principe 6). 2. ACTIONS 2007 Notre communication sur le progrès 2007 s'articule autour de la NORMES DU TRAVAIL (principe 6). GUIBAN SA a mis en place un Plan de progrès en collaboration avec l'organisme Professionnel

Plus en détail

FICHE ACTIONS Impact et Environnement

FICHE ACTIONS Impact et Environnement FICHE ACTIONS Impact et Environnement ACTIONS GLOBALES Organisation autour des lignes directrices de la norme ISO 26000 Démarche de progrès continu validée par une évaluation AFAQ 26000 (obtention du niveau

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Ingénieur méthodeordonnancement Qualité

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site du CLIC à... la Commission de Suivi de Site en Rhône-Alpes, 36 CLIC et une quarantaine de CLIS vont évoluer en CSS la Commission de Suivi de Site articles L125-2, L125-2-1, L515-8, R125-8-1 à R125-8-5,

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

Rapport d'audit étape 2

Rapport d'audit étape 2 Rapport d'audit étape 2 Numéro d'affaire: Nom de l'organisme : CMA 76 Type d'audit : audit de renouvellement Remarques sur l'audit Normes de référence : Autres documents ISO 9001 : 2008 Documents du système

Plus en détail

Pré-diagnostic du Développement Durable

Pré-diagnostic du Développement Durable Pré-diagnostic du Développement Durable à l usage des PME-PMI et Autres Entreprises Le présent questionnaire a été réalisé par le groupe Développement Durable de l AUEG qui comprenait des membres d entreprises,

Plus en détail

ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT. Prestations Intellectuelles et de sous-traitance

ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT. Prestations Intellectuelles et de sous-traitance ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT Prestations Intellectuelles et de sous-traitance Accompagnement aux normes Internationales et ISO Formations diverses

Plus en détail

Etape 4 : AMELIORATION - Réajustement à la situation de l'entreprise de l'information communiquée

Etape 4 : AMELIORATION - Réajustement à la situation de l'entreprise de l'information communiquée Partie V. Guide méthodologique IPAPE Etape 4 : AMELIORATION - Réajustement à la situation de l'entreprise de l'information communiquée Afin d'appliquer le concept d'amélioration continue, les partenaires

Plus en détail

Comment choisir les indicateurs ISO 27001

Comment choisir les indicateurs ISO 27001 Comment choisir les indicateurs ISO 27001 Alexandre Fernandez Alexandre Fernandez Introduction ISO 27001 Système de Management de la Sécurité de l'information 2 / 24 ISO 17799

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel H1303 - Intervention techniue en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel Appellations Animateur / Animatrice en déchets en industrie Technicien / Technicienne en environnement, sécurité et conditions

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Développement durable des ports Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Rappel du cadre réglementaire Directive cadre européenne sur l eau Restauration d ici 2015 de la bonne

Plus en détail

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE France Congrès La Charte s adresse à tous les sites d accueil de manifestations des Villes membres de France Congrès désirant intégrer la qualité et le développement

Plus en détail

GUIDE QUALITE ARSEG METIER RETAURATION COLLECTIVE SOMMAIRE OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER

GUIDE QUALITE ARSEG METIER RETAURATION COLLECTIVE SOMMAIRE OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER GUIDE QUALITE ARSEG METIER RETAURATION COLLECTIVE SOMMAIRE CHAPITRE 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION CHAPITRE 2 GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER CHAPITRE 3 CONTEXTE 3-1-Caractéristiques de l'activité restauration

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. NOS PRINCIPES ÉTHIQUES DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES NOS OBJECTIFS ET ENGAGEMENTS VIS-À-VIS DE NOS PRINCIPAUX PUBLICS PROMOTION ET APPLICATION DU

Plus en détail

Les systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail

Les systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail Page 1 sur 10 Les systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail Un système de management de la santé et de la sécurité au travail (SMS) est une partie du système de management global

Plus en détail

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9 Page : 1 / 9 Exigences applicables aux Fournisseurs d Astrium résultant des Législations relatives à la Protection de l Environnement et à la Santé des Travailleurs La version actuelle applicable de ce

Plus en détail

DROITS HUMAINS. Nos principales réalisations

DROITS HUMAINS. Nos principales réalisations DROITS HUMAINS 1 à promouvoir et respecter les droits humains reconnus dans leur sphère d influence ; et POLITIQUE D ACHATS RESPONSABLES : Accompagner et évaluer les fournisseurs sur leurs performances

Plus en détail

Système Management Environnemental

Système Management Environnemental Système Management Environnemental Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine - Bassin Eaux Pluviales Environnemental Politique Qualité Sécurité Environnement Sommaire Norme

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes

Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes Préparé par la Commission du traitement des semences et de l'environnement (STEC)

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES REFERENTIELS RELATIFS AU MANAGEMENT DE LA SANTE ET DE LA SECURITE AU TRAVAIL APPLICABLES AUX ENTREPRISES EXTERIEURES

ETUDE COMPARATIVE DES REFERENTIELS RELATIFS AU MANAGEMENT DE LA SANTE ET DE LA SECURITE AU TRAVAIL APPLICABLES AUX ENTREPRISES EXTERIEURES RAPPORT D ÉTUDE JUIN 2006 N 35129 ETUDE COMPARATIVE DES REFERENTIELS RELATIFS AU MANAGEMENT DE LA SANTE ET DE LA SECURITE AU TRAVAIL APPLICABLES AUX ENTREPRISES EXTERIEURES Aide au transfert des acquis

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Développement durable et PME. Introduction à la démarche

Développement durable et PME. Introduction à la démarche Développement durable et PME Introduction à la démarche 1. INTRODUCTION Les TPE, PME et PMI le savent aujourd hui : elles doivent s employer à limiter leur impact sur l environnement, mais également intégrer

Plus en détail

Toute l Assistance pour votre Santé & Sécurité au Travail, Qualité et Organisation

Toute l Assistance pour votre Santé & Sécurité au Travail, Qualité et Organisation Toute l Assistance pour votre Santé & Sécurité au Travail, Qualité et Organisation www.oxeo.expert 500 chemin du Devey 38690 Oyeu Bureau : 04 76 05 37 47 Portable : 06 801 866 93 contact@oxeo.expert SIRET

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL.

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. Communication on progress (COP) / en cours Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. 1 er RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS Date : 23/06/2014 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Système de management environnemental par étapes pour les TPE/PME Stéphane MATHIEU, Groupe AFNOR, Responsable Action Régionale Sud-Ouest

Système de management environnemental par étapes pour les TPE/PME Stéphane MATHIEU, Groupe AFNOR, Responsable Action Régionale Sud-Ouest Système de management environnemental par étapes pour les TPE/PME Stéphane MATHIEU, Groupe AFNOR, Responsable Action Régionale Sud-Ouest Toulouse, le juin 007 GROUPE AFNOR Normalisation Certification /

Plus en détail

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44 solvay.com Rapport Annuel 2014 Nos façons de vivre et de consommer sont en train de bouleverser les équilibres planétaires. Nous tous acteurs politiques, économiques et sociaux devons prendre l entière

Plus en détail

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise CCI Moselle, le16 avril 2013 Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement Un atout pour l entreprise Intervention de Olivier Rousseaux, Auditeur QSE, Expert en organisation et management

Plus en détail

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Investir durablement en Gironde La preuve par 10 Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Changer les choses ici, et dès à présent 2AGENDA 21 Édito A la suite du Sommet de la terre

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

SOMMAIRE Présentation de la société La situation avant la mise en place de la démarche environnementale La mise en place de la démarche environnementale Politique environnementale Sensibilisation et communication

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES FINANCEMENT DU PROJET ARTICLE

CONDITIONS PARTICULIÈRES FINANCEMENT DU PROJET ARTICLE MAIRI-SOLIES Mutuelle des Associations d'immigrés Résidents en Italie Membre du Réseau SOLILES Via Angera 3, 20125 Milano Tel: 0039 0287394827/5130 Fax: 0039-0287398408 Cell: 0039 3272413948 CF. 97523800155

Plus en détail

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ Date d entrée en vigueur: Mai 2006 Remplace/amende: VRS-52/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-52 DÉFINITION Une substance biologique dangereuse se définit comme un organisme

Plus en détail

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs Ce document décrit le niveau d exigence relatif à chacun des critères du système d évaluation appliqué à la

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

DIANE-SPIRALE. Rôle du PMP

DIANE-SPIRALE. Rôle du PMP DIANE-SPIRALE V1 Rôle du PMP Copyright Michel ANDRE Page 1 sur 8 02/12/2005 1. PRESENTATION : 3 2. OBJECTIFS : 3 3. MAQ A DISPOSITION : 4 4. CONTENU : 4 5. UTILISATION : 6 6. PILOTAGE : 6 7. GUIDES & AIDES

Plus en détail

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée DOSSIER DE PRESSE Mercredi 12 décembre 2012 1- Communiqué de presse

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

Technologie Environnementale

Technologie Environnementale Technologie Environnementale Plus de 100 véhicules techniques... Composée de plus de 100 véhicules techniques dont la performance est portée au niveau rompues aux méthodes de travail les plus rigoureuses.

Plus en détail

Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement Prévention Santé Environnement Architecture générale Préambule Le référentiel de l'enseignement de Prévention Santé Environnement remplace le programme de Vie Sociale et Professionnelle en CAP. L enseignement

Plus en détail

Parcours PSE100 - Meilleur en Prévention Santé Environnement

Parcours PSE100 - Meilleur en Prévention Santé Environnement L'INDIVIDU DANS SON PARCOURS PROFESSIONNEL IPP101 IPP102 Faire valider son expérience (la VAE) Le contrat - Donner la signification du sigle VAE. - Définir qui peut bénéficier de la VAE. - Valider une

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Programme Décaplan sur tous les aspects du Développement Durable

ACTIONS GLOBALES Programme Décaplan sur tous les aspects du Développement Durable FICHE ACTION n 32 Armor SA ACTIONS GLOBALES Programme Décaplan sur tous les aspects du Développement Durable ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Développement humain, Santé, Vie sociale, intégration territoriale

Plus en détail

diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification DUT Hygiène Sécurité Environnement

diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification DUT Hygiène Sécurité Environnement diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification DUT Hygiène Sécurité Environnement DUT Hygiène, sécurité et environnement Diplômes Données sur l emploi Offres d emploi Se documenter INFOS

Plus en détail

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS Depuis 1992, CIS a développé une gamme complète de services pour ses clients du secteur pétrolier et parapétrolier (Total, Shell, Bouygues, Technip, KBR, Hyundaï,

Plus en détail