Assemblée Générale Mixte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assemblée Générale Mixte"

Transcription

1 Assemblée Générale Mixte 2012 Mardi 15 mai 2012 à 10 h 00 Grand Auditorium du Palais Brongniart Place de la Bourse Paris 2 e France Document préparé en conformité avec l article R du Code de commerce

2

3 Société Anonyme au capital de Siège social : 45, rue de Villiers, Neuilly-sur-Seine France RCS Nanterre Assemblée Générale Mixte 2012 SOMMAIRE Les informations destinées aux actionnaires en application de l article R du Code de commerce figurent dans : L AVIS CONVOCATION (conforme aux dispositions de l article R du Code de commerce) consultable sur le site internet de la société à l adresse (rubrique Investisseurs/Assemblées générales) Le DOCUMENT DE RÉFÉRENCE déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers le 10 avril 2012, consultable sur le site internet de la société à l adresse (rubrique Investisseurs) Le PRÉSENT DOSSIER (pour les informations requises par l article R du Code de commerce et non incluses dans les deux documents précédents) également consultable sur le site internet de la société à l adresse (rubrique Investisseurs/Assemblées Générales) Le PRÉSENT DOSSIER contient : Les rapports des Commissaires aux comptes relatifs à l Assemblée Générale du 15 mai 2012 non inclus dans le DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2011 : Le rapport des Commissaires aux comptes sur l émission d actions ou de diverses valeurs mobilières avec maintien ou suppression du droit préférentiel de souscription (13 ème, 14 ème et 15 ème résolutions) Le rapport des Commissaires aux comptes sur l émission d actions ou de valeurs mobilières donnant accès au capital, avec suppression du droit préférentiel de souscription, réservée aux adhérents d un Plan d Epargne groupe (18 ème résolution) Le rapport des Commissaires aux comptes sur l attribution gratuite d actions existantes au profit de membres du personnel salarié et/ou des dirigeants mandataires sociaux (19 ème résolution) Le Rapport Social 2011 Le Rapport Environnement Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012

4

5 RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012

6

7 THALES Rapport des commissaires aux comptes sur l émission d actions ou de diverses valeurs mobilières avec maintien ou suppression du droit préférentiel de souscription Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Treizième, quatorzième et quinzième résolutions ERNST & YOUNG Audit MAZARS

8 ERNST & YOUNG Audit 1/2, PLACE DES S AISONS C OURBEVOIE - P ARIS- L A D EFENSE 1 COMMISSAIRE AUX COMPTES MEMBRE DE LA COMPAGNIE REGIONALE DE V ERSAILLES S. A. S. A CAPITAL VARIABLE N ANTERRE MAZARS 61, RUE H ENRI R EGNAULT C OURBEVOIE SOCIETE ANONYME D EXPERTISE COMPTABLE ET DE COMMISSARIAT AUX COMPTES CAPITAL DE EUROS RCS N ANTERRE B

9 THALES SA Siège Social : 45, rue de Villiers Neuilly-sur-Seine Société Anonyme au capital de RCS : Nanterre Rapport des commissaires aux comptes sur l émission d actions ou de diverses valeurs mobilières avec maintien ou suppression du droit préférentiel de souscription Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Treizième, quatorzième et quinzième résolutions ERNST & YOUNG Audit MAZARS

10 THALES Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Rapport des commissaires aux comptes sur l émission d actions ou de diverses valeurs mobilières avec maintien ou suppression du droit préférentiel de souscription Aux Actionnaires, En notre qualité de commissaires aux comptes de votre société et en exécution de la mission prévue par les articles L et L et suivants du code de commerce, nous vous présentons notre rapport sur les propositions de délégations au Conseil d administration de différentes émissions d actions et/ou de valeurs mobilières, opérations sur lesquelles vous êtes appelés à vous prononcer. Votre Conseil d administration vous propose, sur la base de son rapport : de lui déléguer, avec faculté de subdélégation, pour une durée de 26 mois, la compétence, pour décider des opérations suivantes et fixer les conditions définitives de ces émissions : o o émission d actions et/ou de valeurs mobilières donnant accès au capital de la société, avec maintien du droit préférentiel de souscription (treizième résolution), émission d actions et/ou de valeurs mobilières donnant accès au capital de la société, avec suppression du droit préférentiel de souscription et possibilité d un délai de priorité (quatorzième résolution), Le montant total de l augmentation de capital pouvant résulter de la mise en œuvre de chacune des treizième et quatorzième résolutions est de 90 millions d euros soit 30 millions d actions de 3 euros de nominal ; pour les titres de créances, le plafond est de 1,5 milliard d euros de nominal. de lui déléguer, pour une durée de 26 mois, le pouvoir de fixer les modalités d une émission d actions et/ou de valeurs mobilières donnant accès au capital en vue de rémunérer des apports en nature consentis à la société et constitués de titres de capital ou de valeurs mobilières donnant accès au capital (seizième résolution), dans la limite de 10% du capital. Le montant nominal maximum (i) des augmentations de capital susceptibles d être réalisées et (ii) des titres de créances susceptibles d être émis en vertu des autorisations conférées par les treizième, quatorzième, quinzième et seizième 1

11 THALES Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 résolutions est fixé respectivement à (i) 150 millions d euros et (ii) 2 milliards d euros. Ces plafonds tiennent compte du nombre supplémentaire de valeurs mobilières à créer dans le cadre de la mise en œuvre des délégations visées aux treizième et quatorzième résolutions, dans les conditions prévues à l article L du Code de commerce, si vous adoptez la quinzième résolution. Il appartient à votre Conseil d administration d établir un rapport conformément aux articles R et suivants du Code de commerce. Il nous appartient de donner notre avis sur la sincérité des informations chiffrées tirées des comptes, sur la proposition de suppression du droit préférentiel de souscription et sur certaines autres informations concernant ces opérations, données dans ce rapport. Nous avons mis en œuvre les diligences que nous avons estimé nécessaires au regard de la doctrine professionnelle de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes relative à cette mission. Ces diligences ont consisté à vérifier le contenu du rapport du Conseil d administration relatif à cette opération et les modalités de détermination du prix d'émission des titres de capital à émettre. Sous réserve de l'examen ultérieur des conditions de l émission qui serait décidée, nous n'avons pas d'observation à formuler sur les modalités de détermination du prix d'émission des titres de capital à émettre données dans le rapport du Conseil d administration au titre de la quatorzième résolution. Par ailleurs, ce rapport ne précisant pas les modalités de détermination du prix d émission des titres de capital à émettre dans le cadre de la mise en œuvre des treizième et seizième résolutions, nous ne pouvons donner notre avis sur le choix des éléments des éléments de calcul du prix d émission. Les conditions définitives dans lesquelles les émissions seront réalisées n'étant pas fixées, nous n'exprimons pas d'avis sur celles-ci et, par voie de conséquence, sur la proposition de suppression du droit préférentiel de souscription qui vous est faite dans la quatorzième résolution. 2

12 THALES Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Conformément à l'article R du code de commerce, nous établirons un rapport complémentaire, le cas échéant, lors de l utilisation de ces délégations par votre Conseil d administration en cas d émissions avec suppression du droit préférentiel de souscription et en cas d émissions de valeurs mobilières donnant accès au capital. Fait à Paris La-Défense et à Courbevoie, le 28 mars 2012 Les Commissaires aux Comptes ERNST & YOUNG Audit MICHEL GAUTHIER NOUR EDDINE ZANOUDA MAZARS JEAN- LOUIS SIMON 3

13 THALES Rapport des commissaires aux comptes sur l émission d actions ou de valeurs mobilières donnant accès au capital, avec suppression du droit préférentiel de souscription, réservée aux adhérents d un Plan d Epargne Groupe Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Dix-huitième résolution ERNST & YOUNG Audit MAZARS

14 ERNST & YOUNG Audit 1/2, PLACE DES S AISONS C OURBEVOIE - P ARIS- L A D EFENSE 1 COMMISSAIRE AUX COMPTES MEMBRE DE LA COMPAGNIE REGIONALE DE V ERSAILLES S. A. S. A CAPITAL VARIABLE N ANTERRE MAZARS 61, RUE H ENRI R EGNAULT C OURBEVOIE SOCIETE ANONYME D EXPERTISE COMPTABLE ET DE COMMISSARIAT AUX COMPTES CAPITAL DE EUROS RCS N ANTERRE B

15 THALES Siège Social : 45, rue de Villiers Neuilly-sur-Seine Société Anonyme au capital de RCS : Nanterre Rapport des commissaires aux comptes sur l émission d actions ou de valeurs mobilières donnant accès au capital, avec suppression du droit préférentiel de souscription, réservée aux adhérents d un Plan d Epargne Groupe Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Dix-huitième résolution ERNST & YOUNG Audit MAZARS

16 THALES Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Rapport des commissaires aux comptes sur l émission d actions ou de valeurs mobilières donnant accès au capital, avec suppression du droit préférentiel de souscription, réservée aux adhérents d un Plan d Epargne Groupe Aux Actionnaires, En notre qualité de commissaires aux comptes de votre société et en exécution de la mission prévue par les articles L et L et suivants du code de commerce, nous vous présentons notre rapport sur la proposition de délégation au Conseil d administrationde la compétence de décider une augmentation de capital par émission, en une ou plusieurs fois, de titres de capital ou valeurs mobilières donnant accès au capital de la société, avec suppression du droit préférentiel de souscription, réservée aux salariés et anciens salariés adhérents du Plan d Epargne Groupe, pour un montant maximum de 6 millions d actions de 3 euros de nominal, opération sur laquelle vous êtes appelés à vous prononcer. Cette opération est soumise à votre approbation en application des dispositions des articles L du Code de commerce et L et suivants du Code du travail. Votre Conseil d administration vous propose, sur la base de son rapport, de lui déléguer, avec faculté de subdélégation, pour une durée de 26 mois à compter de la présente assemblée, la compétence pour décider une ou plusieurs émissions, et de renoncer à votre droit préférentiel de souscription aux titres de capital et valeurs mobilières à émettre. Le cas échéant, il lui appartiendra de fixer les conditions définitives d émission de cette opération. Il appartient au Conseil d administrationd'établir un rapport conformément aux articles R et suivants du code de commerce. Il nous appartient de donner notre avis sur la sincérité des informations chiffrées tirées des comptes, sur la proposition de suppression du droit préférentiel de souscription et sur certaines autres informations concernant l'émission, données dans ce rapport. Nous avons mis en œuvre les diligences que nous avons estimé nécessaires au regard de la doctrine professionnelle de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes relative à cette mission. Ces diligences ont consisté à vérifier le contenu du rapport du Conseil d administration relatif à cette opération et les modalités de détermination du prix d'émission des titres de capital à émettre. Sous réserve de l'examen ultérieur des conditions de l émission qui serait décidée, nous n'avons pas d'observation à formuler sur les modalités de détermination du 1

17 THALES Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 prix d'émission des titres de capital à émettre données dans le rapport du Conseil d administration. Les conditions définitives dans lesquelles l émission serait réalisée n étant pas fixées, nous n'exprimons pas d'avis sur celles-ci et, par voie de conséquence, sur la proposition de suppression du droit préférentiel de souscription qui vous est faite. Conformément à l'article R du code de commerce, nous établirons un rapport complémentaire, le cas échéant, lors de l utilisation de cette délégation par votre Conseil d administration Fait à Paris La-Défense et à Courbevoie, le 28 mars 2012 Les Commissaires aux Comptes ERNST & YOUNG Audit MICHEL GAUTHIER NOUR EDDINE ZANOUDA MAZARS JEAN- LOUIS SIMON 2

18

19 THALES Rapport des commissaires aux comptes sur l attribution gratuite d actions existantes au profit de membres du personnel salarié et/ou des dirigeants mandataires sociaux Assemblée générale mixte du 15 mai 2012 Dix-neuvième résolution ERNST & YOUNG Audit MAZARS

20 ERNST & YOUNG Audit 1/2, PLACE DES S AISONS C OURBEVOIE - P ARIS- L A D EFENSE 1 COMMISSAIRE AUX COMPTES MEMBRE DE LA COMPAGNIE REGIONALE DE V ERSAILLES S. A. S. A CAPITAL VARIABLE N ANTERRE MAZARS 61, RUE H ENRI R EGNAULT C OURBEVOIE SOCIETE ANONYME D EXPERTISE COMPTABLE ET DE COMMISSARIAT AUX COMPTES CAPITAL DE EUROS RCS N ANTERRE B

21 THALES Siège Social : 45, rue de Villiers Neuilly-sur-Seine Société Anonyme au capital de RCS : Nanterre Rapport des commissaires aux comptes sur l attribution gratuite d actions existantes au profit de membres du personnel salarié et/ou des dirigeants mandataires sociaux Assemblée générale mixte du 15 mai 2012 Dix-neuvième résolution ERNST & YOUNG Audit MAZARS

22 THALES Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Rapport des commissaires aux comptes sur l attribution gratuite d actions existantes au profit de membres du personnel salarié et/ou des dirigeants mandataires sociaux Aux Actionnaires, En notre qualité de commissaire aux comptes de votre société et en exécution de la mission prévue par l article L du code de commerce, nous vous présentons notre rapport sur le projet d autorisation d attribution d'actions gratuites existantes au profit des membres du personnel salarié ou de certaines catégories d entre eux, et/ou des dirigeants mandataires sociaux de votre société et des sociétés ou groupements qui lui sont liés, opération sur laquelle vous êtes appelés à vous prononcer. Le nombre total d actions existantes attribuées gratuitement en vertu de la présente autorisation ne pourra dépasser 3 millions de 3 euros de nominal, compte non tenu des ajustements susceptibles d être opérés pour préserver les droits des bénéficiaires. Votre Conseil d administration vous propose, sur la base de son rapport, de l autoriser pour une durée de 38 mois à attribuer des actions gratuites. Il appartient au Conseil d administration d'établir un rapport sur cette opération à laquelle il souhaite pouvoir procéder. Il nous appartient de vous faire part, le cas échéant, de nos observations sur les informations qui vous sont ainsi données sur l opération envisagée. Nous avons mis en œuvre les diligences que nous avons estimé nécessaires au regard de la doctrine professionnelle de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes relative à cette mission. Ces diligences ont consisté notamment à vérifier que les modalités envisagées et données dans le rapport du Conseil d administration s inscrivent dans le cadre des dispositions prévues par la loi. 1

23 THALES Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012 Nous n'avons pas d'observation à formuler sur les informations données dans le rapport du Conseil d administration portant sur l opération envisagée d autorisation d attribution d actions gratuites existantes. Fait à Paris La-Défense et à Courbevoie, le 28 mars 2012 Les Commissaires aux Comptes ERNST & YOUNG Audit MICHEL GAUTHIER NOUR EDDINE ZANOUDA MAZARS JEAN- LOUIS SIMON 2

24

25 RAPPORT SOCIAL 2011 Assemblée Générale Mixte du 15 mai 2012

26

27 Rapport Social Version 29/03/2012

28 La méthode Thales de reporting social Le Rapport Social, outil privilégié d information sur les actions menées par les sociétés de THALES en matière sociale, s est inscrit plus encore cette année dans la dimension internationale du Groupe. La mise en œuvre d un nouvel outil de reporting ressources humaines «e-social Responsibility Reporting» a, en effet, permis d interroger les Directeurs des ressources humaines dans l ensemble des pays dans lesquels le groupe est implanté sur la base d indicateurs tant qualitatifs que quantitatifs qui ont été renseignés de façon précise. Les indicateurs utilisés s inspirent pour une grande part de ceux proposés par le «Global Reporting Initiative» (GRI) *, et pour partie d indicateurs négociés avec les partenaires sociaux, notamment au niveau européen. Cet outil moderne de reporting permet, aussi, de faciliter le recueil des informations nécessaires à la prévention des Risques Ressources Humaines : santé et sécurité au travail, et à l établissement des rapports européen et pays sur l égalité femmes-hommes. Ces nouveaux moyens et l organisation dédiée impliquant la validation par les DRH pays des informations communiquées contribuent à optimiser la fiabilité des données fournies. Par le présent rapport social, le Groupe expose également sa politique ressources humaines, déclinée dans l ensemble de ses sociétés tant en France que dans les pays. L ensemble de ces données sociales, politique sociale, pratiques et actions s inscrivent dans le cadre de la responsabilité sociale du Groupe et soulignent sa volonté d être reconnu comme un employeur de référence. Les informations relatives à l emploi, aux conditions de travail, à la formation professionnelle, aux accords collectifs, aux pratiques sociales, communiquées dans ce rapport reflètent la situation du Groupe Thales au 31 décembre La définition des effectifs gérés pris en considération pour l élaboration du rapport social est restée strictement identique au regard de l année passée. Ainsi, les effectifs déclarés au 31 décembre 2011 comprennent par principe, dans leur totalité, les effectifs des sociétés consolidées en intégration globale et en intégration proportionnelle ainsi que les effectifs des sociétés contrôlées non prises en compte dans la consolidation parce qu elles n atteignent pas les seuils de consolidation requis. Par exception à ces principes ne sont pas prises en compte, alors qu elles font l objet d une intégration proportionnelle les sociétés suivantes : aux Etats-Unis, la Société Thales Raytheon Systems LLC, en Allemagne les sociétés Diehl Aerospace Gmbh, Diehl Air Cabin dont le Groupe détient 49 % et Junghans Microtec Gmbh dont le Groupe détient 45 %, en Italie la Société Telespazio dont le Groupe détient 33 % et en France la Société DCNS dont le Groupe détient 35 %. Par ailleurs, le périmètre du reporting est précisé pour chaque donnée chiffrée : pour plus de transparence, l ensemble des réponses est assorti du pourcentage d effectifs couverts. Ainsi, les données chiffrées contenues dans ce rapport sont appréciées au regard du périmètre des effectifs couverts par les réponses. * La «Global Reporting Initiative» est une organisation à but non-lucratif qui développe un cadre de travail commun pour l'élaboration des rapports développement durable. Créée en 1997, la GRI a publié une première version de ses lignes directrices en Le respect de ce texte par les entreprises est totalement volontaire 2

29 1. Une politique d emploi responsable p L emploi dans le Groupe Les recrutements Les départs et transformations d emploi Les flux de variation du périmètre de consolidation La politique d attractivité 2. Un dialogue social de qualité p La négociation collective dans le Groupe Des instances de dialogue adaptées 3. L anticipation au soutien du développement professionnel p La transparence dans le suivi des évolutions des familles professionnelles Le management des familles professionnelles, des spécialistes et des compétences La gestion prospective de l emploi Le soutien apporté au développement professionnel 4. La formation : composante essentielle du développement professionnel p Une politique associant les salariés aux résultats du Groupe p Les rémunérations et leur évolution L intéressement et la participation en France L épargne salariale au sein du groupe Les stock-options et attributions d actions gratuites 6. La volonté de promouvoir la responsabilité sociale p Un cadre de travail sûr et sain : Santé et Sécurité au travail L égalité Femmes/Hommes et l équilibre vie professionnelle/vie privée 6.3. La diversité et la non-discrimination 7. Une vision élargie de la responsabilité sociale p Les relations avec les fournisseurs : une démarche socialement responsable Les actions sociétales menées en faveur des personnes en situation de handicap Les relations avec l environnement local et les associations 3

30 1. Une politique d emploi responsable La politique sociale du Groupe s est inscrite, en 2011, dans la continuité des actions menées en 2010 ; année qui avait été marquée, pour le Groupe, par la mise en œuvre d une nouvelle organisation et le développement de son implantation internationale. Les changements opérés en 2010 ont permis de tirer profit de cette dimension et de saisir de nouvelles opportunités de croissance, en donnant davantage de responsabilités aux pays et en optimisant les relations de proximité avec les clients internationaux. Avec une expertise technologique reconnue, une large présence internationale, une grande richesse de talents et de compétences et une longue tradition de succès et d innovation dans tous les domaines, le groupe a pu faire face aux défis d un monde en profonde évolution. Dans le monde, la répartition des salariés *, par zone géographique et par niveau de responsabilité illustre des données fondamentales du Groupe, qui définissent sa politique sociale : son internationalisation, avec, à fin 2011, salariés travaillant hors de France représentant près de 48 % des effectifs monde **, les compétences élevées de ses salariés ; de niveau équivalent à ingénieur, spécialiste ou managers (73 %), la présence des femmes (22 %), l importance de la part de ses emplois durables (98 %) et de ses emplois à temps plein (94 %). Les principes de responsabilité sociale qui guident les actions du Groupe constituent un axe essentiel de sa conduite des Hommes et des affaires. La politique sociale du Groupe vise à mettre en œuvre les principes édictés dans la partie sociale du Code d éthique sur la base des engagements suivants : Chaque collaborateur est traité avec équité et respect. La diversité est encouragée. L égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est une priorité, et des plans d action spécifiques s attachent à la promouvoir. Thales tient à offrir un cadre de travail sûr et sain à tous ses collaborateurs. Le dialogue avec les salariés et leurs représentants est décisif pour la réussite du Groupe. Thales a signé le Pacte Mondial des Nations Unies en 2003 et adhère à ses dix principes relatifs aux droits de l Homme et au droit du travail qui s inspirent de la déclaration universelle des Droits de l Homme, de la déclaration de l OIT relative aux principes et droits fondamentaux du travail. Ceux-ci sont mis en œuvre sur la base d accords et de bonnes pratiques qui garantissent que ses activités obéissent à un comportement responsable. Les informations sociales relatives à l emploi, aux conditions de travail, aux accords, aux pratiques sociales, et aux droits de l Homme, sont recueillies auprès des DRH pays. Dans ce cadre, le Rapport social disponible, chaque année, sur le site internet du Groupe (www.thalesgroup.com), présente, par thème, l ensemble des actions et démarches innovantes menées par Thales en matière sociale dans les pays. Il s accompagne désormais d un reporting social chiffré et genré, pour l ensemble des pays dans lequel le groupe est implanté. * Par «salariés» pour l ensemble du document, Thales entend l ensemble des effectifs, femmes et hommes ** Les données chiffrées de ce rapport sont à apprécier au regard du périmètre des effectifs couverts par les réponses. 4

31 1. 1. L emploi dans le Groupe Attentif aux évolutions majeures que le monde économique et industriel connaît, le Groupe Thales a mené, en 2011, une politique de l emploi adaptée lui permettant d assurer son développement, de transformer et de préserver l emploi. L effectif global * du Groupe ( salariés dans près de 50 pays) est resté stable au regard de celui de l année passée (66 919), même si la nature de certains emplois et de certaines activités ont pu évoluer. RÉPARTITION DES EFFECTIFS DANS LE MONDE La multi-domesticité constitue l un des piliers de la stratégie de Thales, qui la conçoit comme une vision à long terme de son développement. La diversité des implantations géographiques illustre le caractère international du Groupe, étant précisé qu au 31 décembre 2011, 48 % des effectifs sont établis hors de France. L Europe reste cependant la localisation principale des effectifs du Groupe, accueillant 81% des collaborateurs actifs, soit salariés ( en 2010). Carte des implantations géographiques majeures du Groupe Canada : USA : Allemagne : Autriche : 334 Belgique : 760 Espagne : France : Italie : Pays-Bas : Portugal : 214 Roumanie : 197 UK : Chine : 352 Corée : Inde : 230 Singapour : 551 Argentine : 312 Brésil : 290 Mexique : 265 Afrique du Sud : 271 Moyen-Orient** : Australie & Nouvelle Zélande : * Voir la définition page 2. ** Le Moyen-Orient comprend: Arabie Saoudite, EAU, Egypte, Jordanie, Koweït, Liban, Oman, Qatar. 5

32 Répartition des effectifs actifs par pays Effectifs Nombre de sociétés / JV Zone A Australia - Nouvelle- Zélande Canada Chine Etats-Unis Hong Kong Norvège Japon 43 1 Pays-Bas Royaume-Uni Taiwan 25 1 Lettonie 32 1 Corée du Sud Autres (1) 24 2 Zone B Algérie (2) 45 1 Espagne Allemagne Brésil Inde (2) Italie Afrique du Sud Autriche Belgique Moyen-Orient (3) Grèce 48 1 Pologne Portugal Roumania Singapour Suisse Argentine Malaysie 95 2 Mexique Turquie Israël 95 1 Autres (1) France France (4) Monde (2011) (1) Autres pays et Etablissements stables: Suède, Hongrie, Thaïlande, Indonésie, Kazkhstan, Russie, Venezuela, Chili, Danemark, Cameroun, Saint-Dominingue. (2) Cet effectif comprend également celui d'établissements stables appartenant à la société Française Thales Communications & Security. (3) Le Moyen-Orient comprend Arabie Saoudite, EAU, Egypte, Koweit, Jordanie, Liban, Oman, Qatar. Cet effectif comprend également celui d'un établissement stable de la Société Thales Communications & Security. (4) Incluant les effectifs des sociétés Helisim (47), Sofradir (396) et Ulis (122). 6

33 RÉPARTITION DES EFFECTIFS ACTIFS EN FRANCE En France, les salariés actifs ( * ) sont majoritairement présents en Ile-de-France (51 % des effectifs), avec une forte implantation en région Sud-Ouest (18 %), Paca (9%) et Rhône-Alpes (7 %) ; les régions Pays de la Loire et Bretagne représentant respectivement 5 % et 4 % de l effectif actif. Bretagne Ile de France Pays de la Loire Sud-Ouest Centre Rhône-Alpes PACA 3131 RÉPARTITION DES EFFECTIFS ACTIFS PAR ACTIVITÉ La répartition des effectifs au sein des deux domaines d activité de Thales demeure globalement stable avec toutefois une légère croissance des effectifs des activités Défense & Sécurité. Défense & Sécurité Aerospace & Transport Autres Total * Ces données incluent les effectifs des sociétés Helisim, Sofradir et Ulis. Sans ces sociétés, les effectifs actifs sont de (les salariés inscrits étant de ). 7

34 RÉPARTITION DES EFFECTIFS PAR TYPE DE CONTRAT La part des emplois durables (à durée indéterminée) au sein du Groupe est prépondérante. Cette tendance constitue une caractéristique majeure de l emploi dans le Groupe en ce qu elle concerne l ensemble des pays dans lequel il est implanté. Dans le monde, 98 % des collaborateurs occupent un emploi durable. Effectifs Emplois à durée indéterminée / Emplois à durée déterminée Em plois à durée indéterm inée Em plois à durée déterm inée Zone A Australie - Nouvelle-Zélande Canada Chine ,36 Etats-Unis ,37 Hong Kong Norvèg e Japon Pays-Bas ,14 Royaum e-uni Taiwan Zone B Espagne ,88 Allem agne ,12 Brésil In d e Ita lie Afrique du Sud Autriche B e lg iq u e ,21 M oyen-orient Grèce Polog ne Portugal Roum anie Singapour Suisse Arg entine Mexique France France , 3 7 Total ,61 % d 'effectifs couverts par la réponse Par ailleurs, la grande majorité des salariés du Groupe occupe un emploi à temps plein. Effectifs Contrats à temps partiel / Contrats à temps plein Contrats Temps plein Contrats Temps partiel Effectifs couverts par la réponse Pourcentages 94% 6% 92,50% Total Groupe ,50% Enfin, le travail temporaire est relativement limité, puisque le Groupe n a recouru qu à intérimaires sur l ensemble du monde. Cette donnée est, par ailleurs, restée relativement stable, notamment en France, le travail temporaire n ayant concerné que 938 salariés en 2011 (889 en 2010). RÉPARTITION DES EFFECTIFS PAR NIVEAU DE RESPONSABILITÉ Thales classe l ensemble des postes dans le monde selon 12 niveaux de responsabilité (NR) qui tiennent compte des compétences et expériences requises, de la complexité et de l enjeu des objectifs ainsi que des difficultés liées à l environnement de travail. Dans ce cadre, les niveaux 1 à 6 correspondent aux 8

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex. Air France-KLM S.A.

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex. Air France-KLM S.A. KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex 185, avenue Charles de Gaulle 92524 Neuilly-sur-Seine Cedex Rapports des Commissaires aux comptes sur les opérations sur le capital prévues aux 9

Plus en détail

Société Anonyme 166-180 boulevard Gabriel Péri 92240 Malakoff

Société Anonyme 166-180 boulevard Gabriel Péri 92240 Malakoff EDENRED Société Anonyme 166-180 boulevard Gabriel Péri 92240 Malakoff Rapport des Commissaires aux Comptes sur l émission d actions et/ou de diverses valeurs mobilières avec maintien et/ou suppression

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 2014

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 2014 Document préparé en conformité avec l article R. 225-83 du Code de commerce Mercredi 14 mai 2014 à 10h00 Grand Auditorium du Palais Brongniart Place de la Bourse Paris 2 e

Plus en détail

GECI INTERNATIONAL. Rapport des Commissaires aux comptes sur l augmentation du capital réservée aux adhérents d un plan d épargne d entreprise

GECI INTERNATIONAL. Rapport des Commissaires aux comptes sur l augmentation du capital réservée aux adhérents d un plan d épargne d entreprise GECI INTERNATIONAL Rapport des Commissaires aux comptes sur l augmentation du capital réservée aux adhérents d un plan d épargne d entreprise Assemblée générale mixte du 28 novembre 2014 (8 ème résolution)

Plus en détail

Rapport des Commissaires aux comptes

Rapport des Commissaires aux comptes Rapport des Commissaires aux comptes sur les opérations sur le capital prévues dans les résolutions soumises à l Assemblée Générale Extraordinaire du 28 mai 2015 Mesdames, Messieurs les Actionnaires, En

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

KPMG Audit Le Belvédère 1 Cours Valmy CS 50034 92923 Paris La Défense Cedex France. Air France-KLM S.A.

KPMG Audit Le Belvédère 1 Cours Valmy CS 50034 92923 Paris La Défense Cedex France. Air France-KLM S.A. KPMG Audit Le Belvédère 1 Cours Valmy CS 50034 92923 Paris La Défense Cedex France Deloitte & Associés 185, avenue Charles de Gaulle 92524 Neuilly-sur-Seine Cedex Deloitt 185, av 92524 Air France-KLM S.A.

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte

Assemblée Générale Mixte Assemblée Générale Mixte Mercredi 18 mai 2011 à 10h30 Grand Auditorium du Palais Brongniart Place de la Bourse - Paris 2 e - France Document préparé en conformité avec l article R. 225-83 du Code de commerce

Plus en détail

Rapport social 2012. vers. mars 2013

Rapport social 2012. vers. mars 2013 Rapport social 2012 1 La méthode Thales de reporting social Le rapport social est un outil privilégié d information sur l ensemble des données sociales, politique sociale, pratiques et actions qui s inscrivent

Plus en détail

SOPRA STERIA GROUP. Rapport des commissaires aux comptes sur la réduction de capital en application de l'article L. 225-209 du Code de commerce

SOPRA STERIA GROUP. Rapport des commissaires aux comptes sur la réduction de capital en application de l'article L. 225-209 du Code de commerce SOPRA STERIA GROUP Rapport des commissaires aux comptes sur la réduction de capital en application de l'article L. 225-209 du Code de commerce Assemblée générale du 25 juin 2015 Résolution N 17 AUDITEURS

Plus en détail

Séché Environnement S.A.

Séché Environnement S.A. ACOREX KPMG Audit Parc Edonia, Bâtiment S Rue de la Terre Victoria CS 46806 35768 Saint Grégoire Cedex France ACOREX Audit 24. place d'avesnières BP 40602 53006 Laval Cedex France Rapport des commissaires

Plus en détail

GECI INTERNATIONAL. Assemblée générale mixte du 30 septembre 2011 (10 ème résolution)

GECI INTERNATIONAL. Assemblée générale mixte du 30 septembre 2011 (10 ème résolution) GECI INTERNATIONAL Rapport des Commissaires aux Comptes sur l'émission de bons d émission d actions avec suppression du droit préférentiel de Assemblée générale mixte du 30 septembre 2011 (10 ème résolution)

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

Thales : mise en place d'un plan d'actionnariat salarié

Thales : mise en place d'un plan d'actionnariat salarié Thales : mise en place d'un plan d'actionnariat salarié Neuilly-sur-Seine, 19 avril 2013 Thales (NYSE Euronext Paris : HO, action ordinaire code ISIN : FR0000121329) annonce la mise en place d'un plan

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Inside Secure. (Assemblée générale du 26 juin 2014 Résolution n 21)

Inside Secure. (Assemblée générale du 26 juin 2014 Résolution n 21) Rapport des commissaires aux comptes sur l émission et l attribution réservée de bons de souscription d actions avec suppression du droit préférentiel de souscription (Assemblée générale du 26 juin 2014

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Rapport des commissaires aux comptes sur l autorisation d attribution d options de souscription ou d achat d actions

Rapport des commissaires aux comptes sur l autorisation d attribution d options de souscription ou d achat d actions Rapport des commissaires aux comptes sur l autorisation d attribution d options de souscription ou d achat d actions (Assemblée générale du 26 juin 2014 Résolution n 19) PricewaterhouseCoopers Audit 63

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

INFORMATIONS CONCERNANT LE CAPITAL

INFORMATIONS CONCERNANT LE CAPITAL INFORMATIONS CONCERNANT LE CAPITAL Les conditions auxquelles les statuts soumettent les modifications du capital social et des droits attachés aux actions sont en tous points conformes aux prescriptions

Plus en détail

ISCOOL ENTERTAINMENT Société Anonyme au capital de 792 064,90 Euros Siège social: 43 rue d Aboukir 75 002 Paris

ISCOOL ENTERTAINMENT Société Anonyme au capital de 792 064,90 Euros Siège social: 43 rue d Aboukir 75 002 Paris RAPPORT DU CoMMIssAIRE AUX COMPTES SUR L EMISSION DE DIVERSES VALEURS MOBILIERES AVEC MAINTIEN DU DROIT PREFERENTIEL DE SOUSCRIPTION ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 9JANVIER2015 1ERE RESOLUTION ISCOOL

Plus en détail

Rapport social 2013. vers. 12 février 2014

Rapport social 2013. vers. 12 février 2014 Rapport social 2013 1 La méthode Thales de reporting social Le rapport social est un outil privilégié d information concernant les données sociales, la politique sociale, les pratiques et actions qui s

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 2.435.285.011 euros Siège social: 1, place Samuel de Champlain, 92400 Courbevoie 542 107 651 R.C.S.

Société Anonyme au capital de 2.435.285.011 euros Siège social: 1, place Samuel de Champlain, 92400 Courbevoie 542 107 651 R.C.S. Société Anonyme au capital de 2.435.285.011 euros Siège social: 1, place Samuel de Champlain, 92400 Courbevoie 542 107 651 R.C.S. Nanterre Rapport complémentaire du Conseil d'administration Relatif à l'utilisation

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES RESOLUTIONS PRESENTEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 MAI 2012

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES RESOLUTIONS PRESENTEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 MAI 2012 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES RESOLUTIONS PRESENTEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 MAI 2012 Mesdames et Messieurs les actionnaires, Nous vous avons réunis en Assemblée générale conformément

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

INFOTEL. Société Anonyme au capital de 2.662.782 Euros Siège social : 36 Avenue du Général de Gaulle - Tour Gallieni II 93170 BAGNOLET

INFOTEL. Société Anonyme au capital de 2.662.782 Euros Siège social : 36 Avenue du Général de Gaulle - Tour Gallieni II 93170 BAGNOLET INFOTEL Société Anonyme au capital de 2.662.782 Euros Siège social : 36 Avenue du Général de Gaulle - Tour Gallieni II 93170 BAGNOLET 317 480 135 RCS BOBIGNY SIRET : 317 480 135 000 35 RAPPORT DU CONSEIL

Plus en détail

aux Comptes et Attestation

aux Comptes et Attestation Rapports des Commissaires aux Comptes et Attestation page.1. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels* 186.2. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés* 188.3.

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

PricewaterhouseCoopers Audit 63, rue de Villiers 61, rue Henri Régnault 92208 Neuilly-sur-Seine Cedex 92400 Courbevoie

PricewaterhouseCoopers Audit 63, rue de Villiers 61, rue Henri Régnault 92208 Neuilly-sur-Seine Cedex 92400 Courbevoie Rapport spécial des Commissaires aux Comptes sur l émission d actions de préférence avec maintien du droit préférentiel de souscription (Assemblée Générale Extraordinaire du 30 avril 2009 24 ème résolution)

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 2015 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 2015 Document préparé en conformité avec l article R. 225-83 du Code de commerce Mercredi 13 mai 2015 à 10h00 Grand Auditorium du Palais Brongniart Place de la Bourse Paris 2 e

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3.1. RELEVANT DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Approbation des comptes 2014 et affectation du résultat Par le vote

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 8 en entreprise Quelques éléments de contexte L objectif de simplification de la loi Rebsamen passait aussi par une rationalisation

Plus en détail

3. Le soutien apporté au développement professionnel p. 16. 4. Une politique associant les salariés aux résultats du Groupe p. 23

3. Le soutien apporté au développement professionnel p. 16. 4. Une politique associant les salariés aux résultats du Groupe p. 23 Rapport social 2014 1. Une politique d emploi responsable p. 4 1. 1. L emploi dans le Groupe 1. 2. Les recrutements 1. 3. Les départs 1. 4. La politique d attractivité 2. Un dialogue social de qualité

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015 Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015 SOMMAIRE Création de CPRI (commissions paritaires régionales interprofessionnelles)

Plus en détail

YMAGIS Société anonyme au capital de 1 962 486,50 euros Siège social : 106-108, rue La Boétie 75008 PARIS 499 619 864 RCS Paris

YMAGIS Société anonyme au capital de 1 962 486,50 euros Siège social : 106-108, rue La Boétie 75008 PARIS 499 619 864 RCS Paris Xavier PAPER Expert-comptable inscrit au tableau de l Ordre de Paris Commissaire aux comptes membre de la Compagnie régionale de Paris 222, boulevard Pereire 75017 PARIS Téléphone 33 (0)1 40 68 77 41 Fax

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail)

Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail) UCANSS Réunion paritaire du 23 avril 2013 Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail) 1 Entre, d une part, - l Union des caisses nationales de sécurité sociale,

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE D AREVA DU 20 MAI 2014

COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE D AREVA DU 20 MAI 2014 COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE D AREVA DU 20 MAI 2014 L Assemblée Générale Mixte des Actionnaires d AREVA s est réunie le 20 mai 2014 à la Tour AREVA, 1 Place Jean Millier 92400 Courbevoie, sous

Plus en détail

PRISMAFLEX INTERNATIONAL

PRISMAFLEX INTERNATIONAL PRISMAFLEX INTERNATIONAL Société anonyme au capital de 2.374.758 Siège social à Haute Rivoire (69610), 309 Route de LYON CS 50001, Lieudit la Boury 345 166 425 RCS LYON ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeur/employé Au sein du Groupe Transdev, les salariés sont employés conformément aux obligations légales relatives au droit du travail. Le Groupe

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Assemblée Générale mixte ordinaire et extraordinaire

Assemblée Générale mixte ordinaire et extraordinaire Assemblée Générale mixte ordinaire et extraordinaire 24 septembre 2014 Référen ce Indice Date DASSAULT AVIATION ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 24 SEPTEMBRE 2014 -ooo- ORDRE DU

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION ACCORD

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

ECOLE DES MINES DE NANCY

ECOLE DES MINES DE NANCY Emploi ECOLE DES MINES DE NANCY FORMATION INGÉNIEUR CIVIL DES MINES ENQUÊTE D INSERTION de la PROMOTION 2005 DIPLÔMÉE en 2008. Cette analyse est issue des résultats collectés par l Ecole des Mines de Nancy

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeurs/employés CDC Entreprises, en tant que société de gestion agréé AMF, est soumise au respect de la réglementation de l'autorité des Marchés

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION

DÉCISION DE LA COMMISSION L 15/12 Journal officiel de l Union européenne 20.1.2011 DÉCISIONS DÉCISION DE LA COMMISSION du 19 janvier 2011 relative à l équivalence des d enquête et de sanctions auxquels sont soumis les contrôleurs

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés X) Exco Rapport de transparence Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés I 751 t._iiiii[ X) Exco Table des matières Préambule 1 Présentation de Kreston International LTD 2 Structure

Plus en détail

De succès dans l internationalisation des entreprises

De succès dans l internationalisation des entreprises De succès dans l internationalisation des entreprises Présence Internationale 50 Pays Afrique du Sud Algérie Allemagne Angola Arabie Saoudite Argentine Autriche Azerbaïdjan Belgique Brésil Bulgarie Canada

Plus en détail

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 P a g e 1 INTRODUCTION Dans le cadre de l enquête sur l insertion des jeunes diplômés diligentée par la Conférence des Grandes Ecoles et réalisée

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale 2011 Le Crédit Agricole Franche-Comté, acteur majeur de l emploi local Présente sur l ensemble du territoire franc-comtois avec près

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL

ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL PREAMBULE Le présent accord-cadre s inscrit dans la continuité des nombreux dispositifs légaux et conventionnels touchant directement

Plus en détail

Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011

Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011 Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011 Organisation de coopération et de développement économiques Division de l'investissement,

Plus en détail

PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE Onzième résolution L assemblée générale, statuant aux conditions de quorum et de majorité requises pour les assemblées générales extraordinaires,

Plus en détail

VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167

VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 RAPPORT DU CONSEL D ADMINISTRATION A L ASSEMLEE GENRALE DU 26 JUILLET 2011 Mesdames,

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 21 MARS 2012 --------------------------------- TEXTE DE RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 21 MARS 2012 --------------------------------- TEXTE DE RESOLUTIONS Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 467 226 960 euros RCS PARIS n 493 455 042 Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France 75201 PARIS Cedex 13 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE

Plus en détail

. Autorisation à donner au Conseil d'administration d'attribuer des actions de la Société au profit des

. Autorisation à donner au Conseil d'administration d'attribuer des actions de la Société au profit des ~ DASSAULT -- DASSAULT ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 23 SEPTEMBRE 2015 ORDRE DU JOUR -000- -000- Rapport du Conseil d'administration, Rapport des Commissaires aux comptes,. Autorisation

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL A L EFFET DE REMUNERER LES APPORTEURS A L OFFRE PUBLIQUE D ECHANGE INITIEE PAR LA SOCIETE SUR LA SOCIETE GROUPE STERIA

AUGMENTATION DE CAPITAL A L EFFET DE REMUNERER LES APPORTEURS A L OFFRE PUBLIQUE D ECHANGE INITIEE PAR LA SOCIETE SUR LA SOCIETE GROUPE STERIA SOPRA STERIA GROUP Société anonyme au capital de 19 440 371 euros 326 820 065 RCS Annecy Siège social : PAE Les Glaisins - 74940 ANNECY-LE-VIEUX Direction Générale : 9 bis rue de Presbourg 75116 PARIS

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Chapitre 1 : Champ d application et objet de l accord Le présent accord s applique à l ensemble

Plus en détail

Émission par Elior de 7.717.500 actions nouvelles en rémunération de l apport de 514.500 actions Areas

Émission par Elior de 7.717.500 actions nouvelles en rémunération de l apport de 514.500 actions Areas Émission par Elior de 7.717.500 actions nouvelles en rémunération de l apport de 514.500 actions Areas Ce communiqué est établi par Elior conformément à l article 12 de l instruction n 2005-11 de l Autorité

Plus en détail

MESURES SALARIALES PRISES PAR LA POSTE

MESURES SALARIALES PRISES PAR LA POSTE PARTIE 4 MESURES SALARIALES PRISES PAR LA POSTE Mesures salariales 07.09 1 SOMMAIRE DE LA 4EME PARTIE SOMMAIRE DE LA 4EME PARTIE... 2 MESURES SALARIALES RELATIVES A L'ANNEE 2002 APPLICABLES AUX AGENTS

Plus en détail

L emploi des seniors, un enjeu de société

L emploi des seniors, un enjeu de société 2013 L emploi des seniors, un enjeu de société Sommaire 1 Le contexte démographique 2 - L apport des seniors aux entreprises 3 - Les dispositifs pour maintenir les seniors en activité 4 - Notre offre de

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE DU 11 MAI 2006

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE DU 11 MAI 2006 SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 363 454 096-582 110 987 R.C.S PARIS 30 AVENUE M ONTAIGNE - 75008 P ARIS RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE DU 11 MAI 2006 Le présent rapport,

Plus en détail

Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm

Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm 28 novembre 2014 V2 Page 1 PREAMBULE La mobilité professionnelle constitue un objectif stratégique pour le développement et la croissance

Plus en détail

ACCORD NATIONAL RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES (GPEC) DANS LA METALLURGIE UIMM 26-07

ACCORD NATIONAL RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES (GPEC) DANS LA METALLURGIE UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite,, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral ACCORD NATIONAL RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE

Plus en détail

01 41 43 44 73 p.misteli@ketb.com 01 40 71 07 22 / 32 73 Site : www. ketb.com

01 41 43 44 73 p.misteli@ketb.com 01 40 71 07 22 / 32 73 Site : www. ketb.com COMMUNIQUE DE PRESSE - Pour diffusion immédiate Paris, le 24 novembre 2008 L Assemblée Générale Extraordinaire de Kaufman & Broad S.A., qui s est tenue ce jour sous la présidence de Guy Nafilyan, a donné

Plus en détail

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France Téléphone : +33 (0)1 55 68 68 68 Télécopie : +33 (0)1 55 68 73 00 Site internet : www.kpmg.fr Rapport de l organisme tiers indépendant sur

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 JUIN 2012 SUR LA

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2005 RELATIF AUX FRAIS DE SOINS DE

Plus en détail

CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE

CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Mai 2015 1. Présentation du

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Rapport spécial des commissaires aux comptes sur les conventions réglementées

Rapport spécial des commissaires aux comptes sur les conventions réglementées Cerep, SA Rapport spécial des commissaires aux comptes sur les conventions réglementées Assemblée générale d approbation des comptes de l exercice clos le 31 décembre 2013 GROUPE Y Audit ERNST & YOUNG

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

UBISOFT ENTERTAINMENT S.A.

UBISOFT ENTERTAINMENT S.A. Siège social : 107, avenue Henri Fréville BP 10704 35207 RENNES Cedex 2 335 186 094 RCS RENNES RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX APPORTS CHARGE D APPRECIER LES AVANTAGES PARTICULIERS Assemblée générale du 1 er

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE DECEMBRE 2014 Etabli en application des dispositions de l article R. 823-21 du Code de commerce 1 Préambule Le présent rapport établi par la Société Thierry MOREL & Associés

Plus en détail