ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou"

Transcription

1 LCTICIT Analys ds sgnaux ds crcus élcrqus Mchl Pou Chapr 13 égms ransors ds crcus C L don 14/3/214

2 Tabl ds maèrs 1 POUQUOI T COMMNT? GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L xponnll décrossan Sysèm élcrqu du 1 ordr avc un sourc d nson ou d couran consan ésumé d la méhod par ls schémas d régm lbr, d régm forcé ds condons nals POBLMS T XCICS...11 Chap 13. xrcc 1 : Dpôl L soums à un échlon d nson...11 Chap 13. xrcc 2 : Dpôl L soums à un échlon d nson rardé...11 Chap 13. xrcc 3 : Dpôl L soums à un mpulson d nson rardé...11 Chap 13. xrcc 4 : Dpôl L soums à un ran d mpulsons d nson Chap 13. xrcc 5 : Dpôl C soums à un mpulson d nson rardé...12 Chap 13. xrcc 6 : Dpôl C sér almné par un sourc d couran...13 Chap 13. xrcc 7 : égm ransor avc un condon nal Chap 13. xrcc 8 : égm ransor avc un condon nal Chap 13. xrcc 9 : égm ransor avc un condon nal Chap 13. xrcc 1 : Calcul du mps nécssar pour déplacr un pon d fonconnmn Chap 13. xrcc 11 : Dpôl C avc un sourc d nson alrnav snusoïdal C QU J AI TNU DU CHAPIT «GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L» PONSS AUX QUSTIONS DU COUS...17 Tmps d raval smé pour un apprnssag d c chapr n auonom : 9 hurs xra d la rssourc n lgn sur l s Inrn Copyrgh : dros oblgaons ds ulsaurs L auur n rnonc pas à sa qualé d'auur aux dros moraux qu s'y rapporn du fa d la publcaon d son documn. Ls ulsaurs son auorsés à far un usag non commrcal, prsonnl ou collcf, d c documn d la rssourc Baslcpro noammn dans ls acvés d'nsgnmn, d formaon ou d losrs. Tou ou par d c rssourc n do pas far l'obj d'un vn - n ou éa d caus, un cop n pu pas êr facuré à un monan supérur à clu d son suppor. Pour ou xra d c documn, l'ulsaur do mannr d façon lsbl l nom d l auur Mchl Pou, la référnc à Baslcpro au s Inrn IUT n lgn. La dffuson d ou ou par d la rssourc Baslcpro sur un s nrn aur qu l s IUT n lgn s nrd. Un vrson lvr s dsponbl aux édons llpss dans la collcon Tchnosup sous l r ÉLCTICITÉ GÉNÉAL Ls los d l élcrcé Mchl PIOU - Agrégé d gén élcrqu IUT d Nans Franc Du mêm auur : MagnlcPro (élcromagnésm/ransformaur) PowrlcPro (élcronqu d pussanc)

3 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L POUQUOI T COMMNT? L compormn ds crcus comporan ds dpôls lnéars ls qu ds réssancs, ds nducancs ds condnsaurs a déjà éé éudé dans l cas du régm alrnaf snusoïdal. Nous avons alors consaé qu ds ouls ls qu ls vcurs d Frsnl ou ls complxs éan rès uls pour calculr ls nsons ls courans. Lorsqu cs dpôls n son pas ulsés n régm alrnaf snusoïdal, on n pu pas far appl aux vcurs d Frsnl aux complxs. Il fau alors rvnr aux los ds malls ds nœuds résoudr ds équaons dfférnlls. On sa qu un nducanc s oppos aux varaons du couran qu la ravrs qu un condnsaur s oppos aux varaons d la nson à ss borns. n assocan un réssanc un nducanc ou un réssanc un condnsaur, on pu produr ds sgnaux don l évoluon s progrssv. Cs assocaons son fréqummn rnconrés n élcronqu dans ls crcus oscllaurs monosabls (ulsés par xmpl dans ls horlogs). On ls rrouv égalmn n élcronqu d pussanc dans ls almnaons à découpag, ls hachurs ou ls ondulurs. Prérqus : La noon d logarhm d xponnll ans qu ds noons sur ls équaons dfférnlls du 1 r ordr à coffcns consans. Objcfs : Connaîr ls spécfcés ds nsons ds courans dans un crcu comporan un réssanc assocé à un nducanc «L» ou un condnsaur «C». Ls assocaons comporan smulanémn, «L» «C» n sron pas abordés dans c chapr. Méhod d raval : Ls méhods d résoluon mahémaqus ds équaons dfférnlls n sron abordés qu dans un prmèr phas d présnaon. Dans un scond mps, on prvlégra un démarch plus graphqu prman dans un cran nombr d cas d obnr ls résulas sans s ngagr dans d grands calculs. Il convndra d apprndr rapdmn la méhod proposé pour rr plnmn par ds xrccs. Traval n auonom : Pour prmr un éud du cours d façon auonom, ls réponss aux qusons du cours son donnés n fn d documn. Corrgés n lgn : Pour prmr un vérfcaon auonom ds xrccs, consulr «Baslcpro» (chrchr «baslcpro accul» sur Inrn avc un mour d rchrch) IUT n lgn - Baslcpro

4 2 GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L. (Cs crcus son ds «crcus du 1 ordr».) Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L xponnll décrossan appl sur la foncon xponnll : x x x x Graph ds foncons du yp f ( ) = A. Nous allons éudr ds sysèms élcrqus donc ls courbs d répons son d yp «xponnll décrossan». Commnçons par éudr plusurs foncons d c yp. Pour chaqu foncon, on consdèrra A = consan > = consan >. So f1( ) = A. Calculr f 1 ( ); lm f1( ) ; (épons 1:) ( ) d f d 1 ( ) ; f 1 ( ) ; f 1 ( 4. ) f 1 ( 5. ). présnr c-conr l graph d f 1 ( ) A f 1 (épons 2:) IUT n lgn - Baslcpro

5 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 3 So f 2( ) = A.. So f 3( ) = A A.. présnr c-dssous l graph d f2( ). (épons 3:) présnr c-dssous l graph d f3( ). (épons 4:) f 2 A f 3 - A So f 4( ) = B A. avc B=c > A >. So f 5( ) = B + A. avc B = c >. présnr c-dssous l graph d f4( ). (épons 5:) présnr c-dssous l graph d f5( ). (épons 6:) B f 4 f 5 B + A B - A B D ous cs xmpls, on rndra : * La angn à l orgn rjon l asympo n un consan d mps. * n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. * On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) IUT n lgn - Baslcpro

6 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L Sysèm élcrqu du 1 ordr avc un sourc d nson ou d couran consan xmpl N 1 C uc Pour < : () = uc() = Pour > : ( ) = =. ( ) + uc ( ) ( ( )) =. C. duc + uc( ). d C s un équaon dfférnll du 1 ordr à coffcns consans scond mmbr consan. Pour dérmnr uc() lorsqu >, l nous fau résoudr c équaon dfférnll. Nous allons procédr n parallèl avc dux méhods dfférns. * La méhod «mahémaqu» (colonn d gauch) : 1 : rchrch d la soluon général d l équaon sans scond mmbr. 2 : rchrch d un soluon parculèr. 3 : dérmnaon d la consan à parr d la valur n un pon parculr (applé «condon nal») * La méhod «graphqu» (colonn d dro) : 1 : rprésnaon du schéma d «régm lbr». 2 : rprésnaon du schéma d «régm forcé». 3 : rprésnaon du schéma «ds condons nals». IUT n lgn - Baslcpro

7 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 5 ésoluon d l équaon sans scond mmbr: d( uc( )) =.C. + uc( ) d La soluon uc( ) = s un soluon évdn. chrchons un soluon uc( ) ( uc( )) d d uc( ) = 1.C S dux xprssons son égals, lurs prmvs son égals à un consan près. l n 1 ( uc( ) ) =. + consan. C [ ln( uc( ) ) ] = uc ( ) = 1. uc( ). C =. n concluson : uc( ) = A.. C 1. + consan C consan. C [ consan] avc «A» : consan posv, négav ou null à défnr ulérurmn. Soluon parculèr (obnu lorsqu donc n régm prmann) Lorsqu, ous ls courans ls nsons son consans car la sourc s consan. (Il n y a pas d xcaon suscpbl d ngndrr ds varaons) ( ) d uc( ) uc ( ) = consan = C. = d. = uc( ) = Soluon général: La soluon général s égal à la somm d la soluon d l équaon sans scond mmbr d la soluon parculèr : uc( ) = A. + Schéma d régm lbr : L équaon sans scond mmbr c-conr s obnu à parr d l équaon dfférnll d dépar, n man la sourc à zéro. ll corrspond au schéma c-conr (d «schéma d régm lbr») : Lorsqu on obn c schéma n régm lbr, on sa (vor c-conr) qu la soluon d l équaon sans scond mmbr s d yp : ( ) = A. l ou uc l ( ) avc : =.C : consan d mps = A. On pu auss écrr l équaon dfférnll d uc( ) sous la form général : d( f ( )) f ( ) +. = b dnfr d Schéma d régm forcé: L «schéma du régm forcé» n s aur qu la raducon d la phras c-conr sous form d un schéma. Lorsqu, ous ls courans nsons F son consans l condnsaur s uc compor comm un F crcu ouvr. On consa qu uc F = F = Soluon général: La soluon général s égal à la somm d la soluon d régm lbr d la soluon d régm forcé: uc( ) = uc ( ) + ucf = A. l + C l uc l IUT n lgn - Baslcpro

8 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 6 Dérmnaon d la consan A par ls condons nals (La nson aux borns du condnsaur n pu pas présnr d dsconnués) uc = uc + =. donc ( ) ( ) présnr c-dssous uc() (). xprmr ls équaons d uc() (). (épons 7:) Schéma pour ls condons nals: L «schéma pour ls condons nals» n s aur qu la raducon d la phras C c-conr sous form d un schéma : On consa qu uc( ) = ( ) = () uc xmpl N 2 L u L Pour < : () = () = Pour > : ( ) = =.( ) + ul( ) ( ) L d ( ) =.( ) +.. d C s un équaon dfférnll du 1 ordr à coffcns consans scond mmbr consan. Pour dérmnr () lorsqu >, l nous fau résoudr c équaon dfférnll: Nous allons procédr comm dans l xmpl précédn : IUT n lgn - Baslcpro

9 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 7 ésoluon d l équaon sans scond L d( ( )) mmbr: = ( ) +. d C équaon s d mêm yp qu cll d l xmpl N 1. Sa résoluon s ffcu d la mêm façon. sa soluon s : ( ) = A. L avc «A» : consan à défnr ulérurmn. Schéma d régm lbr : L équaon sans scond mmbr c-conr s obnu à parr d l équaon dfférnll d dépar, n man la sourc à zéro. ll corrspond au schéma c-conr (d «schéma d régm lbr») : Lorsqu on obn c schéma n régm lbr, on sa (vor c-conr) qu la soluon d l équaon sans scond mmbr s d yp : ( ) = A. l ou ul l ( ) = avc : = L/ : consan d mps On pu auss écrr l équaon dfférnll d uc( ) sous la form général : d( f ( )) f ( ) +. = b dnfr d Soluon parculèr (obnu lorsqu Schéma d régm forcé: donc n régm prmann) Lorsqu, ous ls F courans nsons son Lorsqu, ous ls courans ls consans l nducanc s L u LF nsons son consans car la sourc s compor comm un courcrcu. consan. = consan d( ( )) u L ( ) = L. = ( ) = d On consa qu u LF = F = Soluon général: La soluon général s égal à la somm d la soluon d l équaon sans scond mmbr d la soluon parculèr : A. L l u Ll Soluon général: La soluon général s égal à la somm d la soluon d régm lbr d la soluon d régm forcé: ( ) = A. + ( ) = ( ) + F = A. l + Dérmnaon d la consan A par ls Schéma pour ls condons nals (L couran dans condons nals: l nducanc n pu pas présnr d dsconnués). ( ) = ( + ) =. On consa qu ( ) = u L ( ) = L = u L = IUT n lgn - Baslcpro

10 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 8 présnr c-dssous () u L (). xprmr ls équaons d () u L (). (épons 8:) u L Pour racr ls graphs du couran d la nson, l fau l pon d dépar, l asympo la consan d mps. Cs ros nformaons son obnus avc l schéma ds condons nals, l schéma d régm forcé l schéma d régm lbr ou l équaon dfférnll. Cs obsrvaons sur ls dux xmpls précédns puvn êr généralsés (sans démonsraon) IUT n lgn - Baslcpro

11 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L ésumé d la méhod par ls schémas d régm lbr, d régm forcé ds condons nals. Soluon d l'équaon sans scond mmbr: (régm lbr) ll corrspond au compormn du monag sans ss xcaons: - Ls sourcs d nson ndépndans son mss à zéro u = cour-crcu. - Ls sourcs d couran ndépndans son mss à zéro = crcu ouvr. L schéma ans obnu ("schéma d régm lbr") prm d dr s c's ffcvmn un 1 ordr (boucl C ou L); dans c cas on obn la consan d mps. (On pu auss écrr l équaon d( f ( )) dfférnll d uc( ) sous la form général : f ( ) +. = b dnfr ) d C =.C L = L La soluon du régm lbr s alors du yp A. Soluon parculèr d l'équaon général: (régm forcé ou régm prmann) obnu lorsqu : ff(): * S ls sourcs d nson d couran son connus: ls nsons ls courans dans l monag son connus n régm forcé. La soluon du régm forcé s un consan. = consan L cour-crcu C u = consan crcu ouvr * S ls sourcs d nson d couran son alrnavs snusoïdals d mêm fréqunc: ulsr l calcul complx. La soluon du régm forcé s d yp alrnaf snusoïdal. * S ls sourcs d nson d couran son aurs: non raé c. * S ls sourcs d nson d couran son dvrss: ulsr l héorèm d suprposon. Soluon général: f ( ) = A. + f f ( ) IUT n lgn - Baslcpro

12 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 1 Condons nals: La nson aux borns d'un condnsaur n pu pas présnr d dsconnué. L couran dans un nducanc n pu pas présnr d dsconnué. * La condon nal prm d dérmnr la valur d la consan A. * La «condon nal» n s pas nécssarmn à = : So un nsan pour lqul on connaî la valur d f. xprmr f() n foncon d f( ), f f (). (épons 9:) (C rlaon pu êr ulsé drcmn sans la rdémonrr à chaqu ulsaon) marqu : Lorsqu ls sourcs d nson d couran son connus, on pu racr drcmn l graph ds sgnaux rchrchés à parr ds schémas d régm lbr, forcé ds condons nals n ulsan ls ros propréés suvans: - 63% d l écar nr un pon d la courb l'asympo son parcourus n un consan d mps. (63% 2/3) - La angn n un pon d la courb s obnu par consrucon graphqu: c's un dro qu pass par l pon consdéré qu an l'asympo au bou d'un consan d mps. - On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 consans d mps (à 2% près). (S on accp un écar d 5%, on pu s connr d 3 consans d mps) IUT n lgn - Baslcpro

13 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L POBLMS T XCICS Chap 13. xrcc 1 : v = 1 Ω L = 1 mh v L Dpôl L soums à un échlon d nson. So l dpôl.l sér c-conr almné par un sourc d nson () produsan un échlon d nson à parr d =. Pour < : () = () =. a) crr ls équaons dfférnlls d v L () v () pour >. b) présnr ls schémas du régm lbr, du régm forcé ds condons nals (à = + ). c) xprmr rprésnr v L () v () pour >. Chap 13. xrcc 2 : v = 1 Ω L = 1 mh v L Dpôl L soums à un échlon d nson rardé. o So l dpôl.l sér c-conr almné par un sourc d nson () produsan un échlon d nson à parr d o. Pour < o : () = () =. a) présnr ls schémas du régm lbr, du régm forcé ds condons nals (à = o + ). b) xprmr rprésnr v L () v () pour > o. Chap 13. xrcc 3 : v = 1 Ω Dpôl L soums à un mpulson d nson rardé. So l dpôl.l sér c-conr almné par un sourc d nson () produsan un mpulson d nson d largur 2 ms d amplud. à parr d l nsan o. L = 1 mh v L o 2 ms Pour < o : () = () =. xprmr rprésnr v L () v () pour > o. IUT n lgn - Baslcpro

14 Chap 13. xrcc 4 : v = 1 Ω L = 1 mh v L Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 12 Dpôl L soums à un ran d mpulsons d nson. So l dpôl.l sér c-conr almné par un sourc d nson ( ) produsan un ran d mpulsons d nson d largur 1 ms, d pérod 2 ms d amplud. à parr d l nsan o. Pour < o : () = () =. présnr () v L () pour > o. o 1 ms 1 ms Chap 13. xrcc 5 : v = 1 kω Dpôl C soums à un mpulson d nson rardé. So l dpôl.c sér c-conr almné par un sourc d nson ( ) produsan un mpulson d nson d largur 1 ms d amplud. à parr d l nsan. C = 2 µf v C Pour < o : () = () =. o 1 ms a) crr ls équaons dfférnll d v C () v () pour >. b) présnr v C () v () pour > o. IUT n lgn - Baslcpro

15 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 13 Chap 13. xrcc 6 : v = 1 kω Io Dpôl C sér almné par un sourc d couran So l dpôl.c sér c-conr almné par un sourc d couran () produsan un mpulson d couran d largur 1 ms d amplud I o = 1 ma à parr d l nsan o. C = 1 µf v C o 1 ms Pour < o : v C () =. présnr v C () v (). Chap 13. xrcc 7 : égm ransor avc un condon nal 1. = 1 Ω C = 1 µf v C 2 1 o So l dpôl.c sér c-conr almné par un sourc d nson () produsan un brusqu varaon à l nsan o. Pour < o : () = 1 pour > o : () = 2. a) crr l équaon dfférnll d v C ( ) pour >. (On n dmand pas d la résoudr). b) ablr l schéma d régm lbr (pour > ). Qu n dédu-on? c) ablr l schéma d régm forcé (pour > ). Qu n dédu-on pour v C ( )? d) xprmr v ( + C ). Jusfr n qulqus mos. ) présnr l graph d v C ( ). Mr n évdnc la consan d mps l asympo. f) ablr l xprsson analyqu d v C ( ) pour >. IUT n lgn - Baslcpro

16 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 14 Chap 13. xrcc 8 : égm ransor avc un condon nal 2. L = 1 mh T : Inrrupur ouvr pour < frmé pour >. I = 1,5 A T = 1 Ω = 1 V v Qusons : présnr c-dssous l graph d v() pour 1 ms < < 6 ms. ablr l xprsson analyqu d v() pour >. 15 V v = 1 V 1 V 5 V - 1 ms 1 ms 2 ms 3 ms 4 ms 5 ms 6 ms - 5 V Chap 13. xrcc 9 : égm ransor avc un condon nal 3. = 1 kω 15 V T = 1 kω C = 15 µf v T : Inrrupur ouvr pour < frmé pour >. Qusons : présnr c-dssous l graph d v() pour 1 ms < < 6 ms. ablr l xprsson analyqu d v() pour >. 15 V v 1 V 5 V - 1 ms 1 ms 2 ms 3 ms 4 ms 5 ms 6 ms - 5 V IUT n lgn - Baslcpro

17 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 15 Chap 13. xrcc 1 : fonconnmn. Calcul du mps nécssar pour déplacr un pon d V F V 1 v() v ( ) = A. + VF Calculr la valur d l nrvall = [, 1] n foncon d V,V1, VF. V 1 Chap 13. xrcc 11 : snusoïdal v Dpôl C avc un sourc d nson alrnav So l monag c-conr. v = 1 kω C = 33 nf v C a) Sachan qu v() = 2.cos(6.) Avc la méhod ds complxs, calculr () n régm prmann. Vérfr l'ordr d grandur du résula par un dagramm d Frsnl (à man lvé). b) Sachan qu < : v() =, > : v() = 2.cos(6.), calculr (). IUT n lgn - Baslcpro

18 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L C QU J AI TNU DU CHAPIT «GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L» a) Sur l graph d un xponnll décrossan (d yp f ( ) = A. + B avc A B consan : La angn à l orgn pass par l orgn par un aur pon parculr. Précsr c aur pon. n un consan d mps, la courb progrss d 63% ; Mas 63% d quo? (Anon, sauf cas parculr, c n s pas 63% d la valur fnal). b) Qu s c qu «l schéma d régm lbr? Qu n dédu-on? c) Qu s c qu «l schéma d régm forcé? Qu n dédu-on? d) Qu s c qu «l schéma ds condons nals»? Qulls non-dsconnués prnd--l n comp? Qu n dédu-on? ) S un régm ransor a un soluon d yp f ( ) = A. + B : Qu rprésn «B»? Commn procèd--on pour dérmnr la valur d la consan «A»? f) Lorsqu un crcu C ou L s soums à ds sourcs consans, pour obnr l xprsson ds nsons ou ds courans on uls parfos la formul ou fa : o f ( ) = ( f ( o) F f ). + F f Précsr la sgnfcaon d chaqu paramèr présn dans c formul. g) Lorsqu on s n présnc d un xponnll décrossan d yp f ( ) = A. + B, pour obnr un nrvall d mps, on uls parfos la formul ou fa : = 1 F o F f =.ln F1 F f = " c qu' l falla parcourr" ( c d mps). ln " c qu rs à parcourr" Précsr la sgnfcaon d chaqu paramèr présn dans c formul. (On pu s référr à Chap 13. xrcc 1 :) Ds ss nracfs son dsponbls sur l s «1394» ou «1376». Dans l ongl «rssourcs», ndqur ou sur l s GII/ lcrcé / Sysèms du 1r du 2èm ordr - Flrs IUT n lgn - Baslcpro

19 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L PONSS AUX QUSTIONS DU COUS épons 1: appl : = 1 x f ( ) = A. 1 = A ; lm f1( ) = A. = ; x 1 = x lm x x = a + b = a. b ( x ) x d dx = ( u( x ) ) u( x d( u( x )) d = ). dx dx d = A.. ( f ( )) 1 d( f ( )) 1 d 1 d ( ) = A. 1. = A ; f ( ) A. 1 1 = =, 368.A ; f ( 4. ) A. 4 1 = =, 18. A f (. ) A. 5, = = A. our épons 2: A f1( ) = A. 63% 1% ( f ( )) d * 1 A ( ) = La angn à l orgn d rjon l asympo n un consan d mps. * f1( ) =, 368. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. * f1( 4. ) =, 18. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) our IUT n lgn - Baslcpro

20 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 18 épons 3: - A f2( ) = A % 1% ( f ( )) d 2 A ( ) = La angn à l orgn d rjon l asympo n un consan d mps. f2( ) =, 368. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. f2( 4. ) =, 18. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) C courb s l symérqu d f 1 ( ) par rappor à l ax ds abscsss. our épons 4: A f3( ) = A A. ( f ( )) d 3 + A ( ) = La angn à l orgn d rjon l asympo n un consan d mps. 63% 1% f3( ) =, 63. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. f3( 4. ) =, 982. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) On rrouv f 3 ( ) n ranslaan f 2 ( ) par un ranslaon d valur «A» sur l ax ds ordonnés. our épons 5: d( f4( )) + A ( ) = La angn à l orgn f 4( ) = B A. d B rjon l asympo n un consan d mps. 1% 63% B - A f4( ) = B, 368. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. f4( 4. ) = B, 18. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) On rrouv f 4 ( ) n ranslaan f 2 ( ) par un ranslaon d valur «B» sur l ax ds ordonnés. our IUT n lgn - Baslcpro

21 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 19 épons 6: B + A B f5( ) = B + A. 63% 1% ( f ( )) d 5 A ( ) = La angn à d l orgn rjon l asympo n un consan d mps. f5( ) = B +, 368. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. f5( 4. ) = B +, 18. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) On rrouv f 5 ( ) n ranslaan f 1 ( ) par un ranslaon d valur «B» sur l ax ds ordonnés. our épons 7: uc régm forcé 1% 63% =.C Condon nal régm lbr uc( ) = uc ( ) + ucf = A. l + uc ( ) = uc( ) = = A. + = A + uc( ) =. + avc =. C A = Condon nal ( ) = + = l ( ) F A. + ( ) = 63% 1% régm forcé ( ) = = A. = A =.C régm lbr 4. ( ) =. avc =. C our IUT n lgn - Baslcpro

22 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 2 épons 8: 63% 1% régm forcé = L/ 4. Condon nal régm lbr ( ) = ( ) + F = A. l + ( ) = ( ) = = A. + ( ) = = A +. + avc = L A = u L Condon nal u = + = L( ) ull ( ) ul F A. + u L ( ) = 63% 1% régm forcé u L ( ) = = A. = A = L/ régm lbr 4. u L( ) =. avc = L our épons 9: f ( ) = A. + f f ( ) f ( ) = A. + f f ( ) A = ( f ( ) f ( )). f f ( f ( ) = ) = ( f ( ) f ( )).. f ( ) f + f + ( f ( ) f ( )). f ( ) f f C rlaon pu évnullmn êr mémorsé pour êr ulsé drcmn dans ls applcaons. S l régm forcé s un consan F F (lorsqu la ou ls sourcs son ds consans sur l nrvall consdéré) la rlaon dvn : f ( ) = +. our ( f ( ) FF ). FF IUT n lgn - Baslcpro

Dipôles en régime transitoire

Dipôles en régime transitoire our au mnu! Dipôls n régim ransioir 1 laions couran nsion S il xis un rlaion linéair nr la nsion u() l couran i() dans un dipôl, cluici s «linéair». applons ls rlaions nr u() i() pour ls dipôls passifs

Plus en détail

q A q B B augmente dans le temps, ce qui signifie que A dt Quand le courant circule en sens inverse du sens choisi, l intensité est négative, les

q A q B B augmente dans le temps, ce qui signifie que A dt Quand le courant circule en sens inverse du sens choisi, l intensité est négative, les L essenel du cours proposé par Mahmoud Gazzah Le condensaeur, le dpôle Descrpon sommare d un condensaeur Défnon e symbole : Un condensaeur es consué de deux armaures méallques séparées par un solan appelé

Plus en détail

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC IN N TIIT :, T I. INTNSIT : = dq d en couran varable I = Q en couran connu Méhode générale d éablssemen des équaons dfférenelles : lo d addvé des ensons pus relaons dq caracérsques :, lo d Ohm u = aux

Plus en détail

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande Par : Inrodcon à la ommand Prédcv Ecol ds JDMAS, Angrs, 9- Mars 009 ommand prédcv : nracon opmsaon command Plan d la présnaon. Inrodcon. Qls rpèrs. Phlosoph. s concps d la ommand Prédcv. Prncps d bas.

Plus en détail

Energie et puissance électrique

Energie et puissance électrique - 1 - Energe e pussance élecrque 1 Tes de saor : Valeur effcace a) So un sgnal () pérodque de pérode T. Défnr sa aleur effcace en radusan «R.M.S». Pus défnr sa aleur effcace sous forme d une négrale. b)

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

Electrocinétique (révisions)

Electrocinétique (révisions) lcrocinéiq (révisions) ) Monags à bas d ransisor. n ransisor NPN s n composan smi-condcr à rois borns : as ollcr mr.. Qsions préliminairs. a) Qll rlaion xis--il nr ls corans,? b) Qll rlaion xis--il nr

Plus en détail

Exercices sur les équations différentielles

Exercices sur les équations différentielles Erccs sur ls équaons dfférnlls ) Dérmnr du réls a b ls qu pour ou rél \ { ; } on a : ) Résoudr l équaon dfférnll y ' y a b Résoudr l équaon dfférnll y ' y sn Indcaon : consdérr l équaon compl y ' y (on

Plus en détail

Chapitres 7 et 15 Les cours (ou taux) de change

Chapitres 7 et 15 Les cours (ou taux) de change Chaprs 7 5 Ls cours (ou aux) d chang Taux d chang : rprésn l prx d un dvs par rappor a un aur. L ablau suvan rprésn l aux cross du dollar canadn par rappor a d aurs dvss. Nor qu l y a dux façon d xprmr

Plus en détail

Le SAGE Charente. Retours d expérience sur la mise en œuvre des SAGE Enseignements et perspectives

Le SAGE Charente. Retours d expérience sur la mise en œuvre des SAGE Enseignements et perspectives L SAGE Charn Rours d xpérnc sur la ms n œuvr ds SAGE Ensgnmns prspcvs Forum chnqu du résau TMR Lahus - 17 novmbr 2011 Jérôm SALAÜN-LACOSTE Plan d la présnaon 1- Pourquo un SAGE Charn? 2- Ls éaps du SAGE

Plus en détail

TH R. 220V 50Hz. i a. chronogrammes : V GK. φ+2π

TH R. 220V 50Hz. i a. chronogrammes : V GK. φ+2π edressemen monophasé commandé C.P.G.E-SI-SAFI edressemen monophasé commandé Inroducon : Un monage redresseur commandé perme d obenr une enson connue réglable à parr d une enson alernave snusoïdale. L ulsaon

Plus en détail

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE :

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE : I INTRODUCTION : FONCTION LOGIQUE BT MI Variabl binair : L élcrochniqu, l élcroniqu, la mécaniqu éudin uilisn la variaion d grandurs physiqus lls qu la prssion, la forc, la nsion, c. Crains applicaions

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires ÉLECTOCINÉTIQUE chapre 3 égmes ransores En régme connu, les composanes capacves e nducves d un crcu son analogues respecvemen à un crcu ouver e à un cour-crcu. Elles n on donc aucun nérê. Cependan, s un

Plus en détail

Mécanique des milieux continus

Mécanique des milieux continus Mécanqu ds mlu connus Nos du cours MECA3 Prr C. DAUBY Janr 7 UNIVERSITÉ DE LIÈGE FACULTÉ DES SCIENCES Allé ourbllonnar d on Kármán dans l sllag créé par l n auour d l îl mcan d Guadalup (ous d la bass

Plus en détail

LES CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MONOPHASE

LES CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MONOPHASE LECON & : LES CRCS A CORAN ALERNAF MONOPHASE LES CRCS A CORAN ALERNAF MONOPHASE - Dfférens formes de courans (e de enson Dans l'ensemble des formes de courans, nous pouvons effecuer une premère paron :

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

ETUDE DE LA PERFORMANCE D UN DISTILLATEUR SOLAIRE PAR UN SYSTEME DE PRE-CHAUFFAGE SOLAIRE DE L EAU SAUMATRE

ETUDE DE LA PERFORMANCE D UN DISTILLATEUR SOLAIRE PAR UN SYSTEME DE PRE-CHAUFFAGE SOLAIRE DE L EAU SAUMATRE REPUBLIQUE LGERIENNE DEMOCRIQUE E POPULIRE MINISRE DE L ENSEIGNEMEN SUPERIEUR E DE L RECHERCHE SCIENIFIQUE UNIVERSIE MENOURI CONSNINE FCULE DES SCIENCE D INGENIEUR DEPREMEN DE GENIE CLIMIQUE N d sér :

Plus en détail

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE ours hème VIII.3 ONVSION SAIQU D'ÉNGI 3- Famlles de conversseurs saques Suvan le ype de machne à commander e suvan la naure de la source de pussance, on dsngue pluseurs famlles de conversseurs saques (schéma

Plus en détail

. τ. avec τ = 1. R + r. R + r R + r τ r exp t τ

. τ. avec τ = 1. R + r. R + r R + r τ r exp t τ 8-9 xrccs d Élctrocnétq égm transtor t régm forcé contn x-4. rct d ordr ) xprmr t) t t), ps tracr ls corbs rprésntatvs. On posra τ =. I I I I 4 ép : t) = I xp t )) t t) = I xp t ). τ τ t x-4. rct parallèl

Plus en détail

AUTO INDUCTION ET BOBINES

AUTO INDUCTION ET BOBINES AUT INDUCTIN T BBINS I ) Inducon ) Mse en évdence du phénomène d'nducon e phénomène d nducon es l apparon d un couran élecrque à l néreur d un crcu ne comporan pas de généraeur. N S orsqu'on déplace un

Plus en détail

CHAPITRE 4 : LES RESEAUX D ANTENNES

CHAPITRE 4 : LES RESEAUX D ANTENNES CHPITR 4 : LS RSUX D TS I. ITRODUCTIO S l on group plusurs élémnts raonnants d mêm fréqunc, la suprposton dans ls dfférnts drctons d l spac ds dfférnts champs raonnés, cré un phénomèn d ntrférncs. Dans

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

LES MODES DE STOCKAGE DE L HYDROGENE ET ELABORATION D UN PROGRAMME INFORMATIQUE POUR LA CONCEPTION D UN RESERVOIR D HYDROGENE SOUS FORME LIQUIDE

LES MODES DE STOCKAGE DE L HYDROGENE ET ELABORATION D UN PROGRAMME INFORMATIQUE POUR LA CONCEPTION D UN RESERVOIR D HYDROGENE SOUS FORME LIQUIDE IWH 007, 7-9 Ocobr 007, Ghardaïa Algra LES MOES E STOCKAGE E L HYROGENE ET ELABORATION UN PROGRAMME INFORMATIQUE POUR LA CONCEPTION UN RESERVOIR HYROGENE SOUS FORME LIQUIE Fadla Aya, Rachd Rba, Z.Haman,

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE ANNEE I TRANSFORMEE DE LAPLACE Perre-Smon Lalace, mahémacen franças 749-87. Lalace enra à l unversé de Caen a 6 ans. Très ve l s néressa aux mahémaques e fu remarqué ar d Alember. En analyse, l nrodus

Plus en détail

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003 DEA d physqu subatomqu Corrgé d l xamn d analys statstqu ds donnés t d modélsaton ssson d févrr - anné 22-23 Jérôm Baudot sur 45 ponts I- Errur sur la msur d un asymétr avant-arrèr ponts I-a La formul

Plus en détail

Exercices sur la valeur moyenne, la valeur efficace et la puissance

Exercices sur la valeur moyenne, la valeur efficace et la puissance Exercces sur la valeur moyenne, la valeur cace e la pussance Ce documen es une complaon des exercces posés en devors survellés d élecrcé au déparemen Géne Elecrque e Informaque Indusrelle de l IU de Nanes.

Plus en détail

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C...

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C... égme ransore Table des maères 1 Crc C sére soms à n échelon de enson 2 1.1 chelon de enson............................. 2 1.2 Charge d n condensaer......................... 2 1.2.1 Condons nales.........................

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

SOMMAIRE. ANNEXES - Supports d'activités pédagogiques : exercices à photocopier - Précisions pour les enseignants

SOMMAIRE. ANNEXES - Supports d'activités pédagogiques : exercices à photocopier - Précisions pour les enseignants L E SAMI SDEL AMI NE MUS E EDEL AMI NE 1, r udumus é 69210 S AI NT PI E RRE L AP AL UD AL ADECOUVERTE «DESMI NESDESAI NBEL» Cahi rddéc ouvr d ac i vi és àl a n i ondsns i gnan s Cyc l 2( GS, CP, CE1) L

Plus en détail

Chapitre 1.14 L intégrale en cinématique

Chapitre 1.14 L intégrale en cinématique Chapre.4 L négrale en cnémaque L négrale En mahémaque, on éfn l négrale une foncon f ( el que F( f ( e '( ( F F où F ( es la foncon qu onne la valeur e l are sous la courbe e la foncon f ( ans l nervalle

Plus en détail

Chapitre 1 Convertisseurs alternatif/continu

Chapitre 1 Convertisseurs alternatif/continu Lycée La Fayee Page CPGE AS cours de scences ndusrelles géne élecrque Chapre Conversseurs alernaf/connu. GENERALIES n conversseur alernaf/connu perme d almener une arge sous une enson connue évenuellemen

Plus en détail

LIMITES DU MARCHÉ : MONOPOLE NATUREL

LIMITES DU MARCHÉ : MONOPOLE NATUREL LIMITES DU MARCHÉ : MONOPOLE NATUREL Le monopole naurel CM décroî avec l échelle de producon = Cm rès fable / CF L Éa do réglemener Soluon 1 : arfcaon au coû margnal Effcace au sens de Pareo mas peres

Plus en détail

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1 SYSTEMES BOUS-MALUS Phlppe BIEAIME Acuare I.S.F.A., GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A., Unversé Claude Bernard Lyon ahale RICHARD GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A.,

Plus en détail

Chapitre 1.1a Les oscillations

Chapitre 1.1a Les oscillations Chapre 1.1a Les oscllaons La cnémaque La cnémaque es l éue u mouvemen un obje en foncon u emps. Pour ce fare, nous avons recours au conceps e poson, vesse e accéléraon : Poson : ( uné : m Vesse : v ( uné

Plus en détail

Systèmes différentiels linéaire d ordre 1 à coefficients constants

Systèmes différentiels linéaire d ordre 1 à coefficients constants [hp://mp.cpgdupuydlom.fr] édié l juill 4 Enoncés Sysèms différnils linéair d ordr à cofficins consans Exrcic [ 89 ] [corrcion] x = 4x y y = x + y Exrcic [ 49 ] [corrcion] x = x + x + Exrcic 6 [ 9 ] [corrcion]

Plus en détail

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation Modèles d analyse des bographes en emps dscre Exemple d ulsaon Jean-Mare Le Goff Cenre Lnes Pôle Naonal de recherche Lves Unversé de Lausanne Plan Deux ypes de données dscrèes Modèles à emps dscre Modèle

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecres ne

Plus en détail

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL?

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL? OBJECTFS Chapre - - RÉGME SNSOÏDAL GÉNÉRALTÉS - Monrer l'mporance d régme snsoïdal en élecronqe e dans d'ares domanes. - Défnr les granders relaves à n sgnal snsoïdal. - Savor représener ne grander snsoïdale

Plus en détail

Comment les robots construisent leur monde

Comment les robots construisent leur monde Phoo ECAL / Milo Kllr, Dsign : ECAL / Singal Mösch Francis Chabloz Commn ls robos consruisn lur mond par Frédéric Kaplan Pirr-Yvs Oudyr Pourrai-on apprndr à un robo l nom ds objs qui l nourn? N suffirai-il

Plus en détail

Corrigé. f(k)dt = f(k) =

Corrigé. f(k)dt = f(k) = Baqu PT 0 sporiss.luci@orag.fr Epruv d Mahémaiqus C Corrigé Prélimiair Soi u ir aurl o ul f u focio à valurs posiivs, coiu par morcaux hypohès oublié par l éocé), décroissa sur [,+ [. { [, +] f +) f) f)

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie:

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie: Réublque Algérenne Déocraque e Poulare Mnsère de l Ensegneen suéreur e de a Recherche Scenfque Unversé : Hassba BENBOUAI de CHEF Faculé : Scences Déareen : Physque Doane : ST-SM Polycoe: Vbraons e Ondes

Plus en détail

Equations différentielles et Cinétique chimique

Equations différentielles et Cinétique chimique Equaions différnills Cinéiqu chimiqu En Cinéiqu, l'éud ds visss lors ds réacions condui à ds équaions différnills don la plupar corrspondn au programm d Mahémaiqus ds classs d STS chimiss Ls sujs raiés

Plus en détail

Bureaux d études en traitement des images

Bureaux d études en traitement des images Bureau d éudes en raemen des mages ESERB Fère Téécommuncaons 3 ème année Opon SC ESERB Fère Eecronque 3 ème année Opon TS AEE 4-5 M. DOAS Bureau d éudes en raemen des mages PARTE REDRESSEMET Dans cee pare

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 11/03/2014 Table des matères 1 POUQUOI T

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

Electronique Analogique 2011-2012 ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

Electronique Analogique 2011-2012 ELECTRONIQUE ANALOGIQUE - LTONQU NLOGQU ST Guy lmouzn . Préambul. Préambul LTONQU NLOGQU Plan du cour. Théorèm généraux (our TD TP Tuoral rcu Makr TP mulaon). Quadrôl (our TD TP mulaon onrôl) 3. Sm-onducur. Dod (our TD TP mulaon)

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES SUR LES CONDENSATEURS

CORRECTION DES EXERCICES SUR LES CONDENSATEURS ORRETION DES EXERIES SUR LES ONDENSATEURS Exrcic 1 : On possèd 2 condnsaurs d valurs 1=10µF 2=4,7µF ; Exrcic 2 : * Donnz la valur d 1 n parallèl avc 2. q 1 2 10µF 4,7uF 14, 7uF Donnz la valur d 1 n séri

Plus en détail

Modélisation et simulation de l hydroformage de liners métalliques pour le stockage d hydrogène sous haute pression

Modélisation et simulation de l hydroformage de liners métalliques pour le stockage d hydrogène sous haute pression Modélsaon e smulaon de l hydroformage de lners méallques pour le sockage d hydrogène sous haue presson J.C. Geln, C. Labergère,. Boudeau, S. Thbaud Insu FEMTO-ST, Déparemen Laboraore de Mécanque Applquée

Plus en détail

Spé ψ Devoir n 6 CONVERSION DE PUISSANCE

Spé ψ Devoir n 6 CONVERSION DE PUISSANCE pé ψ 8-9 Dvo n 6 ONVON D PAN NA P 6 Pa A A1) On a avc ΦΩ donc ΦΩ a caacésqu f() à Ω fxé s donc un do d pn a pn ds dos d la fgu 1 p donc os dénaons d odonné à l ogn ds dos s ΦΩ o on connaî Ω, on n dédu

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des sgnax e des crcs élecrqes Mchel Po Chapre Energe e pssance élecrqe Edon /3/4 able des maères POURQUOI E COMMEN?... ENERGIE ELECRIQUE ECHANGEE DANS UN DIPOLE..... Rappel sr le régme

Plus en détail

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire UFM Préparaon APT Géne lerque Amplfaon néare à Transsor polare Sruure énérale d un ru d amplfaon : Snal à amplfer (as neau) X X Amplfaeur are (Hau neau) Soure de pussane (Fourne par ) X amplfaon ne onerne

Plus en détail

TD 13 : Intégrales dépendant d un paramètre

TD 13 : Intégrales dépendant d un paramètre TD 3 : Inégrals dépndan d un paramèr Éuds d foncions Exrcic Enraînmn Oral Pis mins, PC, 5. On défini f x = a Dérminr l domain d définiion d f. b Éudir la régularié d f. c Qull s la limi d f x lorsqu x

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires égmes ransores 1. nroducon 'éude des régmes permanens qu'ls soen connus ou pérodques ne suff pas à défnr complèemen un sysème élecronque. eranes ransons de sgnaux, par exemple le basculemen de l'éa bas

Plus en détail

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots»

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots» Aan-propos Les prncpes de conerssers d énerge à décopage son ben conns e ler réalsaon es soen enane. Par exemple réssr à obenr ne enson éleée à parr de dex ples de.5 V o almener n apparel élecroménager

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques

Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques Modélsaon, Smulaon e Commande des sysèmes élecrques runo FRANCOIS runo.francos@ec-llle.fr Plan Cours: Généralé sur les sysèmes physques Cours: Le Graphe Informaonnel de Causalé Cours: Modélsaon de la machne

Plus en détail

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1 Maser (AES Exames du er semesre 3/4 Face Aaïs HAMELI Sue urée : 3 H ocume(s auorsé(s : aucu Maérel auorsé : Calcularce auorsée (Mémore vde pour les calcularces graphques Cosges : - Les exercces so dépedas

Plus en détail

Décomposition d une fraction rationnelle en éléments simples

Décomposition d une fraction rationnelle en éléments simples Décomposon d une fracon raonnelle en élémens smples I Premère éape Dvson eucldenne de polynômes On rappelle que procéder à la dvson eucldenne d un polynôme A par un polynôme B non nul, c es écrre A BQ

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

Sur le graphique fourni ci-dessous, on a tracé une partie de la courbe représentative (C ) de la fonction g définie sur par : g (x) =

Sur le graphique fourni ci-dessous, on a tracé une partie de la courbe représentative (C ) de la fonction g définie sur par : g (x) = METROPOLE SEPTEMBRE 11 EXERCICE 1 5 poins Commun à ous ls candidas Un magasin vnd ds mours élcriqus ous idniqus. Un éud saisiqu du srvic après-vn a prmis d éablir qu la probabilié qu un mour omb n pann

Plus en détail

CHAPITRE 6 : CIRCUITS LINEAIRES DANS L ARQS

CHAPITRE 6 : CIRCUITS LINEAIRES DANS L ARQS PCSI CHAPITE 6 : CICUITS LINEAIES DANS L AQS 1/14 CHAPITE 6 : CICUITS LINEAIES DANS L AQS I. INTODUCTION Sos nomms mannan mns ds ols connassancs nécssars por abordr l éd ds crcs lnmn varabls (a sns d l

Plus en détail

L ADEC est connue comme concentrateur et intermédiaire technique entre les Donneurs d ordre et les huissiers de justice

L ADEC est connue comme concentrateur et intermédiaire technique entre les Donneurs d ordre et les huissiers de justice L ADEC s connu comm concnau nméda chnqu n ls Donnus dod ls husss d jusc LAdc m au svc d ss adhéns, ds soluons psonnalsés nnovans, fu d lxps, d lobsvaon consan ds compomns d pamn, ans qu ds opmsaons chnologqus.

Plus en détail

Courant continu et courants alternatifs

Courant continu et courants alternatifs Classe : 2ME BEP Méers de l élecroechnque Couran connu e couran alernaf Leu : Salle de cours & salle de mesures Objecf Dfférencer les caracérsques d un couran connu e d un couran alernaf,. Savors : S.2

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

Lames minces et Polarisation de la lumière

Lames minces et Polarisation de la lumière Mawan Bouch Ecol Supéu d Ingénus d Bouth, LIBAN 21-211 Lams mncs t Polasaton d la lumè A/ Pésntaton généal I/ Polasaton d la lumè Ls onds lumnuss sont ds onds élctomagnétqus caactésés pa dux champs E t

Plus en détail

Rappel sur la théorie des circuits. année par Sylvain GERONIMI

Rappel sur la théorie des circuits. année par Sylvain GERONIMI Formaon L..N..L. Oon lcronqu al sur la héor ds crcus anné 8 ar Sylan GONM al sur la héor ds crcus TABL DS MATS Crcus réssfs lémns d crcus Ms n équaons Lo d Krchhoff Méhod ds courans nsons d branch Méhod

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

Epreuve Commune de TIPE : Partie D

Epreuve Commune de TIPE : Partie D Epruv Commun d TIPE : Pari D TITRE : Convrsion ds signaux analogiqus n numériqu Tmps d préparaion :.2h15 Tmps d présnaion dvan l jury :...10 minus Enrin avc l jury : 10 minus GUIDE POUR LE CANDIDAT : L

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE:

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licnc IUP SIAL Univrsié d Créil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: HPLC Anné univrsiair 003/004 I OBJECTIF. Lors d c TP nous allons dérminr opimisr ls paramèrs

Plus en détail

REDRESSEMENT MONOPHASE

REDRESSEMENT MONOPHASE EDESSEMENT MONOPHASE 1 - LA DIODE A JONCTION 1.1 Caracérsq coran-nson A K AK En polarsaon nvrs ( AK < ) n dod n lass pas passr l coran - ll s bloqé. Par conr n polarsaon drc ( AK > ) l coran d'abord nl

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Le 27 février 2015. Projet Whabouchi Nemaska Lithium N/Réf. : 107034.001 V/Réf. : 3214-14-052. Madame,

Le 27 février 2015. Projet Whabouchi Nemaska Lithium N/Réf. : 107034.001 V/Réf. : 3214-14-052. Madame, 1015, Wlfrd-Pllr Québc (QC) G1W 0C4 Tél. 418 654-9696 Télc. 418 654-9699 L 27 févrr 2015 Madam Chrn Trmblay, ou-mnr Admnraur provncal d la Convnon d la Ba-Jam du Nord québéco Mnèr du Dévloppmn durabl,

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

1 Le contexte. 1 Le contexte historiqu e. 2 Les défi s act uels 3 des ent rep rise s (Po urq uoi?) 3 Commen. t l entrepri se.

1 Le contexte. 1 Le contexte historiqu e. 2 Les défi s act uels 3 des ent rep rise s (Po urq uoi?) 3 Commen. t l entrepri se. hioriqu conx hioriqu 2 L ac ul 3 d n rp ri 2 L acul d nrpri l nrpri adap--ll 4 Naianc du Du ranacionnl au : l imporanc d l informaion d la connaianc du clin l nrpri adap-ll Concluion hioriqu conx hioriqu

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Circuits linéaires du premier ordre

Circuits linéaires du premier ordre Électrcté - haptre 2 rcuts lnéares du premer ordre Introducton... 2 I Étude d un dpôle sére...3 1 omportements lmtes d un condensateur...3 2 harge d un condensateur : réponse d un dpôle à un échelon de

Plus en détail

Centre de ressources «envirobat-réunion» Décembre 2011

Centre de ressources «envirobat-réunion» Décembre 2011 Opéraion «COREM», ZAC 2000 L Por. Buraux ockag, bâimn «qualié nrgi» Rour d xpérinc FICHE D IDENTITÉ Maîr d ouvrag : Maîri d ouvr : Archic : BET Srucur: Enrgi : COREM T&T archicur TRAIT CARRE EFFICIENCE

Plus en détail

Les dispositifs de commutation

Les dispositifs de commutation Les dsposfs de commuaon 1. Les dsposfs de commuaon élecronques des sgnaux Les dsposfs élecronques de commuaon des sgnaux fonconnen en mode «ou ou ren» (mode bnare). Les deux éas possbles du composan son

Plus en détail

Pour leur projet final, les élèves vont formuler une idée de coopérative

Pour leur projet final, les élèves vont formuler une idée de coopérative R u ç g C g à l d «CR m r ul juqu à u r ulm m l r, à lqull u d rr ujurd hu, mm là ù l m rrê.» (rd. lbr) Frkl D. Rl Pur lur rj fl, l lè frmulr u d d r d. E m rqu u qu l r, lur rj u r u r d u ul g u u l

Plus en détail

Résistance de contact et effets à micro-échelle. Application aux basses températures.

Résistance de contact et effets à micro-échelle. Application aux basses températures. ésstanc d contact t ffts à mcro-échll Applcaton aux basss tmpératurs Jan-Prr BADON Laborator d Thrmocnétqu, UMCNS 667, BP 569, 4436 NANTES Cdx 3 (jan-prrbardon@unv-nantsfr) ésumé: A bass tmpératur où ls

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. C documn a éé mis n lign par l Canopé d l académi d Monpllir pour la Bas Naional ds Sujs d Examns d l nsignmn profssionnl. C fichir numériqu n pu êr rprodui, rprésné, adapé ou radui sans auorisaion. Bas

Plus en détail

VITESSE DE RÉACTION I. INTRODUCTION II. VITESSE DE RÉACTION POUR UN SYSTÈME FERMÉ

VITESSE DE RÉACTION I. INTRODUCTION II. VITESSE DE RÉACTION POUR UN SYSTÈME FERMÉ VITESSE DE ÉCTION I. INTODUCTION I. Équlbre e évoluon vers l équlbre On consdère une réacon chmque noée de façon générale : ν + ν +... + ν ν ' ' + ν ' ' +... + ν ' '. P P On peu la noer égalemen : ν +

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM 9 ème Congrès Franças de Mécanque Marselle, 4-8 aoû 9 Modélsaon sem-analyque e chox opmal des procédés CRTM A. MAMONE a, A. SAOAB a, C. H. PARK a,t. OAHBI a a. Laboraore d Ondes e Mleux Complexes, FRE

Plus en détail

Plan. Définition, Historique, Régression Linéaire Multiple. Interprétation géométrique de la solution, Lien avec l analyse de Corrélation Canonique,

Plan. Définition, Historique, Régression Linéaire Multiple. Interprétation géométrique de la solution, Lien avec l analyse de Corrélation Canonique, Plan Défnon, Régresson Lnéare Mulple Massh-Réza Amn Technques d Analyse de Données e Théore de l Informaon Maser M IAD Parcours Recherche amn@polea.lp6.fr Hsorque, Inerpréaon géomérque de la soluon, Len

Plus en détail

CIRCUITS A DEUX ETATS

CIRCUITS A DEUX ETATS T.. d'lroniqu 3 èm anné CICUIT A DUX TAT 1 - INCI Ls sysèms qu nous allons éudir prmn d générr ds rénaux ou ds impulsions rangulairs pour ds appliaions logiqus ou analogiqus. our la, on dispos généralmn

Plus en détail

Combiner des apprenants: le boosting

Combiner des apprenants: le boosting Types d expers Combner des apprenans: le boosng A. Cornuéjols IAA (basé sur Rob Schapre s IJCAI 99 alk)! Un seul exper sur l ensemble de X! Un exper par sous-régons de X (e.g. arbres de décsons)! Pluseurs

Plus en détail

Calcul différentiel. Chap. 14 : cours complet. fonction de classe C 2 de p dans

Calcul différentiel. Chap. 14 : cours complet. fonction de classe C 2 de p dans Clcul dérnl C 4 : cours coml oncons d clss C d dns Téorèm dénon : dérvés rlls d un oncon d dns n un on Dénon : oncon d clss C sur un ouvr d Téorèm : snc uncé d un dévlomn lmé n un on our un oncon d clss

Plus en détail

s informer P4 s orienter P6 travailler P10 se loger P14 se déplacer P16 se soigner P18 s engager P22 pratiquer P24 sortir P26 partir P28

s informer P4 s orienter P6 travailler P10 se loger P14 se déplacer P16 se soigner P18 s engager P22 pratiquer P24 sortir P26 partir P28 s nformr P4 s ornr P6 ravallr P10 s logr P14 s déplacr P16 jan-claud boulard Mar du Mans Présdn d Mans Méropol Prmr aux juns Mancaux aux juns s nsallan dans nor vll, d mux la connaîr pour mux y vvr, s

Plus en détail

Etude Power Splitter Combiner (Adder).

Etude Power Splitter Combiner (Adder). Etud plttr Combnr (ddr) Etud Powr plttr Combnr (ddr). chéma d prncp d un splttr d pussanc (Fg.) : port plttr / Combnr port port Fg. plttr Combnr. plttr résstf. Crcut passf consttué d résstancs dntqus montés

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Chapitre 9 : Redressement

Chapitre 9 : Redressement Cors 9 M 2 Préamble 1. défnons 2. le hyrsor Chapre 9 : Redressemen pon de graez 4 Dodes 1. sr charge résse a. monage b. obseraon c. analyse de fonconnemen d. granders caracérsqes 2. monage sr charge RL

Plus en détail

AVRIL 2014 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie A

AVRIL 2014 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie A AVRL CONCOURS NGÉNEURS DES TRAVAUX STATSTQUES TS Voi A CORRGE DE LA èr COMPOSTON DE MATHEMATQUES Ercic. Calculr,, la dérivé d : La dérivé s égal à :, puis pour, o obi. Calculr si d Comm la ocio s impair,

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail