ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou"

Transcription

1 LCTICIT Analys ds sgnaux ds crcus élcrqus Mchl Pou Chapr 13 égms ransors ds crcus C L don 14/3/214

2 Tabl ds maèrs 1 POUQUOI T COMMNT? GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L xponnll décrossan Sysèm élcrqu du 1 ordr avc un sourc d nson ou d couran consan ésumé d la méhod par ls schémas d régm lbr, d régm forcé ds condons nals POBLMS T XCICS...11 Chap 13. xrcc 1 : Dpôl L soums à un échlon d nson...11 Chap 13. xrcc 2 : Dpôl L soums à un échlon d nson rardé...11 Chap 13. xrcc 3 : Dpôl L soums à un mpulson d nson rardé...11 Chap 13. xrcc 4 : Dpôl L soums à un ran d mpulsons d nson Chap 13. xrcc 5 : Dpôl C soums à un mpulson d nson rardé...12 Chap 13. xrcc 6 : Dpôl C sér almné par un sourc d couran...13 Chap 13. xrcc 7 : égm ransor avc un condon nal Chap 13. xrcc 8 : égm ransor avc un condon nal Chap 13. xrcc 9 : égm ransor avc un condon nal Chap 13. xrcc 1 : Calcul du mps nécssar pour déplacr un pon d fonconnmn Chap 13. xrcc 11 : Dpôl C avc un sourc d nson alrnav snusoïdal C QU J AI TNU DU CHAPIT «GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L» PONSS AUX QUSTIONS DU COUS...17 Tmps d raval smé pour un apprnssag d c chapr n auonom : 9 hurs xra d la rssourc n lgn sur l s Inrn Copyrgh : dros oblgaons ds ulsaurs L auur n rnonc pas à sa qualé d'auur aux dros moraux qu s'y rapporn du fa d la publcaon d son documn. Ls ulsaurs son auorsés à far un usag non commrcal, prsonnl ou collcf, d c documn d la rssourc Baslcpro noammn dans ls acvés d'nsgnmn, d formaon ou d losrs. Tou ou par d c rssourc n do pas far l'obj d'un vn - n ou éa d caus, un cop n pu pas êr facuré à un monan supérur à clu d son suppor. Pour ou xra d c documn, l'ulsaur do mannr d façon lsbl l nom d l auur Mchl Pou, la référnc à Baslcpro au s Inrn IUT n lgn. La dffuson d ou ou par d la rssourc Baslcpro sur un s nrn aur qu l s IUT n lgn s nrd. Un vrson lvr s dsponbl aux édons llpss dans la collcon Tchnosup sous l r ÉLCTICITÉ GÉNÉAL Ls los d l élcrcé Mchl PIOU - Agrégé d gén élcrqu IUT d Nans Franc Du mêm auur : MagnlcPro (élcromagnésm/ransformaur) PowrlcPro (élcronqu d pussanc)

3 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L POUQUOI T COMMNT? L compormn ds crcus comporan ds dpôls lnéars ls qu ds réssancs, ds nducancs ds condnsaurs a déjà éé éudé dans l cas du régm alrnaf snusoïdal. Nous avons alors consaé qu ds ouls ls qu ls vcurs d Frsnl ou ls complxs éan rès uls pour calculr ls nsons ls courans. Lorsqu cs dpôls n son pas ulsés n régm alrnaf snusoïdal, on n pu pas far appl aux vcurs d Frsnl aux complxs. Il fau alors rvnr aux los ds malls ds nœuds résoudr ds équaons dfférnlls. On sa qu un nducanc s oppos aux varaons du couran qu la ravrs qu un condnsaur s oppos aux varaons d la nson à ss borns. n assocan un réssanc un nducanc ou un réssanc un condnsaur, on pu produr ds sgnaux don l évoluon s progrssv. Cs assocaons son fréqummn rnconrés n élcronqu dans ls crcus oscllaurs monosabls (ulsés par xmpl dans ls horlogs). On ls rrouv égalmn n élcronqu d pussanc dans ls almnaons à découpag, ls hachurs ou ls ondulurs. Prérqus : La noon d logarhm d xponnll ans qu ds noons sur ls équaons dfférnlls du 1 r ordr à coffcns consans. Objcfs : Connaîr ls spécfcés ds nsons ds courans dans un crcu comporan un réssanc assocé à un nducanc «L» ou un condnsaur «C». Ls assocaons comporan smulanémn, «L» «C» n sron pas abordés dans c chapr. Méhod d raval : Ls méhods d résoluon mahémaqus ds équaons dfférnlls n sron abordés qu dans un prmèr phas d présnaon. Dans un scond mps, on prvlégra un démarch plus graphqu prman dans un cran nombr d cas d obnr ls résulas sans s ngagr dans d grands calculs. Il convndra d apprndr rapdmn la méhod proposé pour rr plnmn par ds xrccs. Traval n auonom : Pour prmr un éud du cours d façon auonom, ls réponss aux qusons du cours son donnés n fn d documn. Corrgés n lgn : Pour prmr un vérfcaon auonom ds xrccs, consulr «Baslcpro» (chrchr «baslcpro accul» sur Inrn avc un mour d rchrch) IUT n lgn - Baslcpro

4 2 GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L. (Cs crcus son ds «crcus du 1 ordr».) Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L xponnll décrossan appl sur la foncon xponnll : x x x x Graph ds foncons du yp f ( ) = A. Nous allons éudr ds sysèms élcrqus donc ls courbs d répons son d yp «xponnll décrossan». Commnçons par éudr plusurs foncons d c yp. Pour chaqu foncon, on consdèrra A = consan > = consan >. So f1( ) = A. Calculr f 1 ( ); lm f1( ) ; (épons 1:) ( ) d f d 1 ( ) ; f 1 ( ) ; f 1 ( 4. ) f 1 ( 5. ). présnr c-conr l graph d f 1 ( ) A f 1 (épons 2:) IUT n lgn - Baslcpro

5 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 3 So f 2( ) = A.. So f 3( ) = A A.. présnr c-dssous l graph d f2( ). (épons 3:) présnr c-dssous l graph d f3( ). (épons 4:) f 2 A f 3 - A So f 4( ) = B A. avc B=c > A >. So f 5( ) = B + A. avc B = c >. présnr c-dssous l graph d f4( ). (épons 5:) présnr c-dssous l graph d f5( ). (épons 6:) B f 4 f 5 B + A B - A B D ous cs xmpls, on rndra : * La angn à l orgn rjon l asympo n un consan d mps. * n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. * On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) IUT n lgn - Baslcpro

6 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L Sysèm élcrqu du 1 ordr avc un sourc d nson ou d couran consan xmpl N 1 C uc Pour < : () = uc() = Pour > : ( ) = =. ( ) + uc ( ) ( ( )) =. C. duc + uc( ). d C s un équaon dfférnll du 1 ordr à coffcns consans scond mmbr consan. Pour dérmnr uc() lorsqu >, l nous fau résoudr c équaon dfférnll. Nous allons procédr n parallèl avc dux méhods dfférns. * La méhod «mahémaqu» (colonn d gauch) : 1 : rchrch d la soluon général d l équaon sans scond mmbr. 2 : rchrch d un soluon parculèr. 3 : dérmnaon d la consan à parr d la valur n un pon parculr (applé «condon nal») * La méhod «graphqu» (colonn d dro) : 1 : rprésnaon du schéma d «régm lbr». 2 : rprésnaon du schéma d «régm forcé». 3 : rprésnaon du schéma «ds condons nals». IUT n lgn - Baslcpro

7 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 5 ésoluon d l équaon sans scond mmbr: d( uc( )) =.C. + uc( ) d La soluon uc( ) = s un soluon évdn. chrchons un soluon uc( ) ( uc( )) d d uc( ) = 1.C S dux xprssons son égals, lurs prmvs son égals à un consan près. l n 1 ( uc( ) ) =. + consan. C [ ln( uc( ) ) ] = uc ( ) = 1. uc( ). C =. n concluson : uc( ) = A.. C 1. + consan C consan. C [ consan] avc «A» : consan posv, négav ou null à défnr ulérurmn. Soluon parculèr (obnu lorsqu donc n régm prmann) Lorsqu, ous ls courans ls nsons son consans car la sourc s consan. (Il n y a pas d xcaon suscpbl d ngndrr ds varaons) ( ) d uc( ) uc ( ) = consan = C. = d. = uc( ) = Soluon général: La soluon général s égal à la somm d la soluon d l équaon sans scond mmbr d la soluon parculèr : uc( ) = A. + Schéma d régm lbr : L équaon sans scond mmbr c-conr s obnu à parr d l équaon dfférnll d dépar, n man la sourc à zéro. ll corrspond au schéma c-conr (d «schéma d régm lbr») : Lorsqu on obn c schéma n régm lbr, on sa (vor c-conr) qu la soluon d l équaon sans scond mmbr s d yp : ( ) = A. l ou uc l ( ) avc : =.C : consan d mps = A. On pu auss écrr l équaon dfférnll d uc( ) sous la form général : d( f ( )) f ( ) +. = b dnfr d Schéma d régm forcé: L «schéma du régm forcé» n s aur qu la raducon d la phras c-conr sous form d un schéma. Lorsqu, ous ls courans nsons F son consans l condnsaur s uc compor comm un F crcu ouvr. On consa qu uc F = F = Soluon général: La soluon général s égal à la somm d la soluon d régm lbr d la soluon d régm forcé: uc( ) = uc ( ) + ucf = A. l + C l uc l IUT n lgn - Baslcpro

8 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 6 Dérmnaon d la consan A par ls condons nals (La nson aux borns du condnsaur n pu pas présnr d dsconnués) uc = uc + =. donc ( ) ( ) présnr c-dssous uc() (). xprmr ls équaons d uc() (). (épons 7:) Schéma pour ls condons nals: L «schéma pour ls condons nals» n s aur qu la raducon d la phras C c-conr sous form d un schéma : On consa qu uc( ) = ( ) = () uc xmpl N 2 L u L Pour < : () = () = Pour > : ( ) = =.( ) + ul( ) ( ) L d ( ) =.( ) +.. d C s un équaon dfférnll du 1 ordr à coffcns consans scond mmbr consan. Pour dérmnr () lorsqu >, l nous fau résoudr c équaon dfférnll: Nous allons procédr comm dans l xmpl précédn : IUT n lgn - Baslcpro

9 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 7 ésoluon d l équaon sans scond L d( ( )) mmbr: = ( ) +. d C équaon s d mêm yp qu cll d l xmpl N 1. Sa résoluon s ffcu d la mêm façon. sa soluon s : ( ) = A. L avc «A» : consan à défnr ulérurmn. Schéma d régm lbr : L équaon sans scond mmbr c-conr s obnu à parr d l équaon dfférnll d dépar, n man la sourc à zéro. ll corrspond au schéma c-conr (d «schéma d régm lbr») : Lorsqu on obn c schéma n régm lbr, on sa (vor c-conr) qu la soluon d l équaon sans scond mmbr s d yp : ( ) = A. l ou ul l ( ) = avc : = L/ : consan d mps On pu auss écrr l équaon dfférnll d uc( ) sous la form général : d( f ( )) f ( ) +. = b dnfr d Soluon parculèr (obnu lorsqu Schéma d régm forcé: donc n régm prmann) Lorsqu, ous ls F courans nsons son Lorsqu, ous ls courans ls consans l nducanc s L u LF nsons son consans car la sourc s compor comm un courcrcu. consan. = consan d( ( )) u L ( ) = L. = ( ) = d On consa qu u LF = F = Soluon général: La soluon général s égal à la somm d la soluon d l équaon sans scond mmbr d la soluon parculèr : A. L l u Ll Soluon général: La soluon général s égal à la somm d la soluon d régm lbr d la soluon d régm forcé: ( ) = A. + ( ) = ( ) + F = A. l + Dérmnaon d la consan A par ls Schéma pour ls condons nals (L couran dans condons nals: l nducanc n pu pas présnr d dsconnués). ( ) = ( + ) =. On consa qu ( ) = u L ( ) = L = u L = IUT n lgn - Baslcpro

10 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 8 présnr c-dssous () u L (). xprmr ls équaons d () u L (). (épons 8:) u L Pour racr ls graphs du couran d la nson, l fau l pon d dépar, l asympo la consan d mps. Cs ros nformaons son obnus avc l schéma ds condons nals, l schéma d régm forcé l schéma d régm lbr ou l équaon dfférnll. Cs obsrvaons sur ls dux xmpls précédns puvn êr généralsés (sans démonsraon) IUT n lgn - Baslcpro

11 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L ésumé d la méhod par ls schémas d régm lbr, d régm forcé ds condons nals. Soluon d l'équaon sans scond mmbr: (régm lbr) ll corrspond au compormn du monag sans ss xcaons: - Ls sourcs d nson ndépndans son mss à zéro u = cour-crcu. - Ls sourcs d couran ndépndans son mss à zéro = crcu ouvr. L schéma ans obnu ("schéma d régm lbr") prm d dr s c's ffcvmn un 1 ordr (boucl C ou L); dans c cas on obn la consan d mps. (On pu auss écrr l équaon d( f ( )) dfférnll d uc( ) sous la form général : f ( ) +. = b dnfr ) d C =.C L = L La soluon du régm lbr s alors du yp A. Soluon parculèr d l'équaon général: (régm forcé ou régm prmann) obnu lorsqu : ff(): * S ls sourcs d nson d couran son connus: ls nsons ls courans dans l monag son connus n régm forcé. La soluon du régm forcé s un consan. = consan L cour-crcu C u = consan crcu ouvr * S ls sourcs d nson d couran son alrnavs snusoïdals d mêm fréqunc: ulsr l calcul complx. La soluon du régm forcé s d yp alrnaf snusoïdal. * S ls sourcs d nson d couran son aurs: non raé c. * S ls sourcs d nson d couran son dvrss: ulsr l héorèm d suprposon. Soluon général: f ( ) = A. + f f ( ) IUT n lgn - Baslcpro

12 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 1 Condons nals: La nson aux borns d'un condnsaur n pu pas présnr d dsconnué. L couran dans un nducanc n pu pas présnr d dsconnué. * La condon nal prm d dérmnr la valur d la consan A. * La «condon nal» n s pas nécssarmn à = : So un nsan pour lqul on connaî la valur d f. xprmr f() n foncon d f( ), f f (). (épons 9:) (C rlaon pu êr ulsé drcmn sans la rdémonrr à chaqu ulsaon) marqu : Lorsqu ls sourcs d nson d couran son connus, on pu racr drcmn l graph ds sgnaux rchrchés à parr ds schémas d régm lbr, forcé ds condons nals n ulsan ls ros propréés suvans: - 63% d l écar nr un pon d la courb l'asympo son parcourus n un consan d mps. (63% 2/3) - La angn n un pon d la courb s obnu par consrucon graphqu: c's un dro qu pass par l pon consdéré qu an l'asympo au bou d'un consan d mps. - On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 consans d mps (à 2% près). (S on accp un écar d 5%, on pu s connr d 3 consans d mps) IUT n lgn - Baslcpro

13 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L POBLMS T XCICS Chap 13. xrcc 1 : v = 1 Ω L = 1 mh v L Dpôl L soums à un échlon d nson. So l dpôl.l sér c-conr almné par un sourc d nson () produsan un échlon d nson à parr d =. Pour < : () = () =. a) crr ls équaons dfférnlls d v L () v () pour >. b) présnr ls schémas du régm lbr, du régm forcé ds condons nals (à = + ). c) xprmr rprésnr v L () v () pour >. Chap 13. xrcc 2 : v = 1 Ω L = 1 mh v L Dpôl L soums à un échlon d nson rardé. o So l dpôl.l sér c-conr almné par un sourc d nson () produsan un échlon d nson à parr d o. Pour < o : () = () =. a) présnr ls schémas du régm lbr, du régm forcé ds condons nals (à = o + ). b) xprmr rprésnr v L () v () pour > o. Chap 13. xrcc 3 : v = 1 Ω Dpôl L soums à un mpulson d nson rardé. So l dpôl.l sér c-conr almné par un sourc d nson () produsan un mpulson d nson d largur 2 ms d amplud. à parr d l nsan o. L = 1 mh v L o 2 ms Pour < o : () = () =. xprmr rprésnr v L () v () pour > o. IUT n lgn - Baslcpro

14 Chap 13. xrcc 4 : v = 1 Ω L = 1 mh v L Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 12 Dpôl L soums à un ran d mpulsons d nson. So l dpôl.l sér c-conr almné par un sourc d nson ( ) produsan un ran d mpulsons d nson d largur 1 ms, d pérod 2 ms d amplud. à parr d l nsan o. Pour < o : () = () =. présnr () v L () pour > o. o 1 ms 1 ms Chap 13. xrcc 5 : v = 1 kω Dpôl C soums à un mpulson d nson rardé. So l dpôl.c sér c-conr almné par un sourc d nson ( ) produsan un mpulson d nson d largur 1 ms d amplud. à parr d l nsan. C = 2 µf v C Pour < o : () = () =. o 1 ms a) crr ls équaons dfférnll d v C () v () pour >. b) présnr v C () v () pour > o. IUT n lgn - Baslcpro

15 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 13 Chap 13. xrcc 6 : v = 1 kω Io Dpôl C sér almné par un sourc d couran So l dpôl.c sér c-conr almné par un sourc d couran () produsan un mpulson d couran d largur 1 ms d amplud I o = 1 ma à parr d l nsan o. C = 1 µf v C o 1 ms Pour < o : v C () =. présnr v C () v (). Chap 13. xrcc 7 : égm ransor avc un condon nal 1. = 1 Ω C = 1 µf v C 2 1 o So l dpôl.c sér c-conr almné par un sourc d nson () produsan un brusqu varaon à l nsan o. Pour < o : () = 1 pour > o : () = 2. a) crr l équaon dfférnll d v C ( ) pour >. (On n dmand pas d la résoudr). b) ablr l schéma d régm lbr (pour > ). Qu n dédu-on? c) ablr l schéma d régm forcé (pour > ). Qu n dédu-on pour v C ( )? d) xprmr v ( + C ). Jusfr n qulqus mos. ) présnr l graph d v C ( ). Mr n évdnc la consan d mps l asympo. f) ablr l xprsson analyqu d v C ( ) pour >. IUT n lgn - Baslcpro

16 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 14 Chap 13. xrcc 8 : égm ransor avc un condon nal 2. L = 1 mh T : Inrrupur ouvr pour < frmé pour >. I = 1,5 A T = 1 Ω = 1 V v Qusons : présnr c-dssous l graph d v() pour 1 ms < < 6 ms. ablr l xprsson analyqu d v() pour >. 15 V v = 1 V 1 V 5 V - 1 ms 1 ms 2 ms 3 ms 4 ms 5 ms 6 ms - 5 V Chap 13. xrcc 9 : égm ransor avc un condon nal 3. = 1 kω 15 V T = 1 kω C = 15 µf v T : Inrrupur ouvr pour < frmé pour >. Qusons : présnr c-dssous l graph d v() pour 1 ms < < 6 ms. ablr l xprsson analyqu d v() pour >. 15 V v 1 V 5 V - 1 ms 1 ms 2 ms 3 ms 4 ms 5 ms 6 ms - 5 V IUT n lgn - Baslcpro

17 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 15 Chap 13. xrcc 1 : fonconnmn. Calcul du mps nécssar pour déplacr un pon d V F V 1 v() v ( ) = A. + VF Calculr la valur d l nrvall = [, 1] n foncon d V,V1, VF. V 1 Chap 13. xrcc 11 : snusoïdal v Dpôl C avc un sourc d nson alrnav So l monag c-conr. v = 1 kω C = 33 nf v C a) Sachan qu v() = 2.cos(6.) Avc la méhod ds complxs, calculr () n régm prmann. Vérfr l'ordr d grandur du résula par un dagramm d Frsnl (à man lvé). b) Sachan qu < : v() =, > : v() = 2.cos(6.), calculr (). IUT n lgn - Baslcpro

18 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L C QU J AI TNU DU CHAPIT «GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L» a) Sur l graph d un xponnll décrossan (d yp f ( ) = A. + B avc A B consan : La angn à l orgn pass par l orgn par un aur pon parculr. Précsr c aur pon. n un consan d mps, la courb progrss d 63% ; Mas 63% d quo? (Anon, sauf cas parculr, c n s pas 63% d la valur fnal). b) Qu s c qu «l schéma d régm lbr? Qu n dédu-on? c) Qu s c qu «l schéma d régm forcé? Qu n dédu-on? d) Qu s c qu «l schéma ds condons nals»? Qulls non-dsconnués prnd--l n comp? Qu n dédu-on? ) S un régm ransor a un soluon d yp f ( ) = A. + B : Qu rprésn «B»? Commn procèd--on pour dérmnr la valur d la consan «A»? f) Lorsqu un crcu C ou L s soums à ds sourcs consans, pour obnr l xprsson ds nsons ou ds courans on uls parfos la formul ou fa : o f ( ) = ( f ( o) F f ). + F f Précsr la sgnfcaon d chaqu paramèr présn dans c formul. g) Lorsqu on s n présnc d un xponnll décrossan d yp f ( ) = A. + B, pour obnr un nrvall d mps, on uls parfos la formul ou fa : = 1 F o F f =.ln F1 F f = " c qu' l falla parcourr" ( c d mps). ln " c qu rs à parcourr" Précsr la sgnfcaon d chaqu paramèr présn dans c formul. (On pu s référr à Chap 13. xrcc 1 :) Ds ss nracfs son dsponbls sur l s «1394» ou «1376». Dans l ongl «rssourcs», ndqur ou sur l s GII/ lcrcé / Sysèms du 1r du 2èm ordr - Flrs IUT n lgn - Baslcpro

19 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L PONSS AUX QUSTIONS DU COUS épons 1: appl : = 1 x f ( ) = A. 1 = A ; lm f1( ) = A. = ; x 1 = x lm x x = a + b = a. b ( x ) x d dx = ( u( x ) ) u( x d( u( x )) d = ). dx dx d = A.. ( f ( )) 1 d( f ( )) 1 d 1 d ( ) = A. 1. = A ; f ( ) A. 1 1 = =, 368.A ; f ( 4. ) A. 4 1 = =, 18. A f (. ) A. 5, = = A. our épons 2: A f1( ) = A. 63% 1% ( f ( )) d * 1 A ( ) = La angn à l orgn d rjon l asympo n un consan d mps. * f1( ) =, 368. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. * f1( 4. ) =, 18. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) our IUT n lgn - Baslcpro

20 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 18 épons 3: - A f2( ) = A % 1% ( f ( )) d 2 A ( ) = La angn à l orgn d rjon l asympo n un consan d mps. f2( ) =, 368. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. f2( 4. ) =, 18. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) C courb s l symérqu d f 1 ( ) par rappor à l ax ds abscsss. our épons 4: A f3( ) = A A. ( f ( )) d 3 + A ( ) = La angn à l orgn d rjon l asympo n un consan d mps. 63% 1% f3( ) =, 63. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. f3( 4. ) =, 982. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) On rrouv f 3 ( ) n ranslaan f 2 ( ) par un ranslaon d valur «A» sur l ax ds ordonnés. our épons 5: d( f4( )) + A ( ) = La angn à l orgn f 4( ) = B A. d B rjon l asympo n un consan d mps. 1% 63% B - A f4( ) = B, 368. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. f4( 4. ) = B, 18. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) On rrouv f 4 ( ) n ranslaan f 2 ( ) par un ranslaon d valur «B» sur l ax ds ordonnés. our IUT n lgn - Baslcpro

21 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 19 épons 6: B + A B f5( ) = B + A. 63% 1% ( f ( )) d 5 A ( ) = La angn à d l orgn rjon l asympo n un consan d mps. f5( ) = B +, 368. A n un consan d mps, la courb parcour 63% d l écar nr l pon d dépar l asympo. f5( 4. ) = B +, 18. A On pu consdérr qu la courb rjon son asympo n 4 (à 2% près) On rrouv f 5 ( ) n ranslaan f 1 ( ) par un ranslaon d valur «B» sur l ax ds ordonnés. our épons 7: uc régm forcé 1% 63% =.C Condon nal régm lbr uc( ) = uc ( ) + ucf = A. l + uc ( ) = uc( ) = = A. + = A + uc( ) =. + avc =. C A = Condon nal ( ) = + = l ( ) F A. + ( ) = 63% 1% régm forcé ( ) = = A. = A =.C régm lbr 4. ( ) =. avc =. C our IUT n lgn - Baslcpro

22 Chapr 13 - égms ransors ds crcus C L - 2 épons 8: 63% 1% régm forcé = L/ 4. Condon nal régm lbr ( ) = ( ) + F = A. l + ( ) = ( ) = = A. + ( ) = = A +. + avc = L A = u L Condon nal u = + = L( ) ull ( ) ul F A. + u L ( ) = 63% 1% régm forcé u L ( ) = = A. = A = L/ régm lbr 4. u L( ) =. avc = L our épons 9: f ( ) = A. + f f ( ) f ( ) = A. + f f ( ) A = ( f ( ) f ( )). f f ( f ( ) = ) = ( f ( ) f ( )).. f ( ) f + f + ( f ( ) f ( )). f ( ) f f C rlaon pu évnullmn êr mémorsé pour êr ulsé drcmn dans ls applcaons. S l régm forcé s un consan F F (lorsqu la ou ls sourcs son ds consans sur l nrvall consdéré) la rlaon dvn : f ( ) = +. our ( f ( ) FF ). FF IUT n lgn - Baslcpro

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC IN N TIIT :, T I. INTNSIT : = dq d en couran varable I = Q en couran connu Méhode générale d éablssemen des équaons dfférenelles : lo d addvé des ensons pus relaons dq caracérsques :, lo d Ohm u = aux

Plus en détail

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande Par : Inrodcon à la ommand Prédcv Ecol ds JDMAS, Angrs, 9- Mars 009 ommand prédcv : nracon opmsaon command Plan d la présnaon. Inrodcon. Qls rpèrs. Phlosoph. s concps d la ommand Prédcv. Prncps d bas.

Plus en détail

Electrocinétique (révisions)

Electrocinétique (révisions) lcrocinéiq (révisions) ) Monags à bas d ransisor. n ransisor NPN s n composan smi-condcr à rois borns : as ollcr mr.. Qsions préliminairs. a) Qll rlaion xis--il nr ls corans,? b) Qll rlaion xis--il nr

Plus en détail

Chapitres 7 et 15 Les cours (ou taux) de change

Chapitres 7 et 15 Les cours (ou taux) de change Chaprs 7 5 Ls cours (ou aux) d chang Taux d chang : rprésn l prx d un dvs par rappor a un aur. L ablau suvan rprésn l aux cross du dollar canadn par rappor a d aurs dvss. Nor qu l y a dux façon d xprmr

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE :

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE : I INTRODUCTION : FONCTION LOGIQUE BT MI Variabl binair : L élcrochniqu, l élcroniqu, la mécaniqu éudin uilisn la variaion d grandurs physiqus lls qu la prssion, la forc, la nsion, c. Crains applicaions

Plus en détail

Le SAGE Charente. Retours d expérience sur la mise en œuvre des SAGE Enseignements et perspectives

Le SAGE Charente. Retours d expérience sur la mise en œuvre des SAGE Enseignements et perspectives L SAGE Charn Rours d xpérnc sur la ms n œuvr ds SAGE Ensgnmns prspcvs Forum chnqu du résau TMR Lahus - 17 novmbr 2011 Jérôm SALAÜN-LACOSTE Plan d la présnaon 1- Pourquo un SAGE Charn? 2- Ls éaps du SAGE

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

. τ. avec τ = 1. R + r. R + r R + r τ r exp t τ

. τ. avec τ = 1. R + r. R + r R + r τ r exp t τ 8-9 xrccs d Élctrocnétq égm transtor t régm forcé contn x-4. rct d ordr ) xprmr t) t t), ps tracr ls corbs rprésntatvs. On posra τ =. I I I I 4 ép : t) = I xp t )) t t) = I xp t ). τ τ t x-4. rct parallèl

Plus en détail

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE ours hème VIII.3 ONVSION SAIQU D'ÉNGI 3- Famlles de conversseurs saques Suvan le ype de machne à commander e suvan la naure de la source de pussance, on dsngue pluseurs famlles de conversseurs saques (schéma

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

SOMMAIRE. ANNEXES - Supports d'activités pédagogiques : exercices à photocopier - Précisions pour les enseignants

SOMMAIRE. ANNEXES - Supports d'activités pédagogiques : exercices à photocopier - Précisions pour les enseignants L E SAMI SDEL AMI NE MUS E EDEL AMI NE 1, r udumus é 69210 S AI NT PI E RRE L AP AL UD AL ADECOUVERTE «DESMI NESDESAI NBEL» Cahi rddéc ouvr d ac i vi és àl a n i ondsns i gnan s Cyc l 2( GS, CP, CE1) L

Plus en détail

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation Modèles d analyse des bographes en emps dscre Exemple d ulsaon Jean-Mare Le Goff Cenre Lnes Pôle Naonal de recherche Lves Unversé de Lausanne Plan Deux ypes de données dscrèes Modèles à emps dscre Modèle

Plus en détail

Equations différentielles et Cinétique chimique

Equations différentielles et Cinétique chimique Equaions différnills Cinéiqu chimiqu En Cinéiqu, l'éud ds visss lors ds réacions condui à ds équaions différnills don la plupar corrspondn au programm d Mahémaiqus ds classs d STS chimiss Ls sujs raiés

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecres ne

Plus en détail

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE ANNEE I TRANSFORMEE DE LAPLACE Perre-Smon Lalace, mahémacen franças 749-87. Lalace enra à l unversé de Caen a 6 ans. Très ve l s néressa aux mahémaques e fu remarqué ar d Alember. En analyse, l nrodus

Plus en détail

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1 SYSTEMES BOUS-MALUS Phlppe BIEAIME Acuare I.S.F.A., GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A., Unversé Claude Bernard Lyon ahale RICHARD GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A.,

Plus en détail

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003 DEA d physqu subatomqu Corrgé d l xamn d analys statstqu ds donnés t d modélsaton ssson d févrr - anné 22-23 Jérôm Baudot sur 45 ponts I- Errur sur la msur d un asymétr avant-arrèr ponts I-a La formul

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie:

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie: Réublque Algérenne Déocraque e Poulare Mnsère de l Ensegneen suéreur e de a Recherche Scenfque Unversé : Hassba BENBOUAI de CHEF Faculé : Scences Déareen : Physque Doane : ST-SM Polycoe: Vbraons e Ondes

Plus en détail

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL?

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL? OBJECTFS Chapre - - RÉGME SNSOÏDAL GÉNÉRALTÉS - Monrer l'mporance d régme snsoïdal en élecronqe e dans d'ares domanes. - Défnr les granders relaves à n sgnal snsoïdal. - Savor représener ne grander snsoïdale

Plus en détail

Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques

Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques Modélsaon, Smulaon e Commande des sysèmes élecrques runo FRANCOIS runo.francos@ec-llle.fr Plan Cours: Généralé sur les sysèmes physques Cours: Le Graphe Informaonnel de Causalé Cours: Modélsaon de la machne

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1 Maser (AES Exames du er semesre 3/4 Face Aaïs HAMELI Sue urée : 3 H ocume(s auorsé(s : aucu Maérel auorsé : Calcularce auorsée (Mémore vde pour les calcularces graphques Cosges : - Les exercces so dépedas

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

Bureaux d études en traitement des images

Bureaux d études en traitement des images Bureau d éudes en raemen des mages ESERB Fère Téécommuncaons 3 ème année Opon SC ESERB Fère Eecronque 3 ème année Opon TS AEE 4-5 M. DOAS Bureau d éudes en raemen des mages PARTE REDRESSEMET Dans cee pare

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

1 Le contexte. 1 Le contexte historiqu e. 2 Les défi s act uels 3 des ent rep rise s (Po urq uoi?) 3 Commen. t l entrepri se.

1 Le contexte. 1 Le contexte historiqu e. 2 Les défi s act uels 3 des ent rep rise s (Po urq uoi?) 3 Commen. t l entrepri se. hioriqu conx hioriqu 2 L ac ul 3 d n rp ri 2 L acul d nrpri l nrpri adap--ll 4 Naianc du Du ranacionnl au : l imporanc d l informaion d la connaianc du clin l nrpri adap-ll Concluion hioriqu conx hioriqu

Plus en détail

Comment les robots construisent leur monde

Comment les robots construisent leur monde Phoo ECAL / Milo Kllr, Dsign : ECAL / Singal Mösch Francis Chabloz Commn ls robos consruisn lur mond par Frédéric Kaplan Pirr-Yvs Oudyr Pourrai-on apprndr à un robo l nom ds objs qui l nourn? N suffirai-il

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Epreuve Commune de TIPE : Partie D

Epreuve Commune de TIPE : Partie D Epruv Commun d TIPE : Pari D TITRE : Convrsion ds signaux analogiqus n numériqu Tmps d préparaion :.2h15 Tmps d présnaion dvan l jury :...10 minus Enrin avc l jury : 10 minus GUIDE POUR LE CANDIDAT : L

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des sgnax e des crcs élecrqes Mchel Po Chapre Energe e pssance élecrqe Edon /3/4 able des maères POURQUOI E COMMEN?... ENERGIE ELECRIQUE ECHANGEE DANS UN DIPOLE..... Rappel sr le régme

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Combiner des apprenants: le boosting

Combiner des apprenants: le boosting Types d expers Combner des apprenans: le boosng A. Cornuéjols IAA (basé sur Rob Schapre s IJCAI 99 alk)! Un seul exper sur l ensemble de X! Un exper par sous-régons de X (e.g. arbres de décsons)! Pluseurs

Plus en détail

Cahier technique n 154

Cahier technique n 154 Collecon Technque... Caher echnque n 154 Technques de coupure des dsjonceurs BT R. Morel Les Cahers Technques consuen une collecon d une cenane de res édés à l nenon des ngéneurs e echncens qu recherchen

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

CIRCUITS A DEUX ETATS

CIRCUITS A DEUX ETATS T.. d'lroniqu 3 èm anné CICUIT A DUX TAT 1 - INCI Ls sysèms qu nous allons éudir prmn d générr ds rénaux ou ds impulsions rangulairs pour ds appliaions logiqus ou analogiqus. our la, on dispos généralmn

Plus en détail

Informatique des systèmes embarqués

Informatique des systèmes embarqués 1 Iformaqu ds sysèms mbarqués Objcf Formr ds géurs capabls d appréhdr la programmao l égrao d sysèms complxs pouva êr mbarqués, égrés, racfs commucas. Cla écss d maîrsr ls aspcs maérls (archcur) logcls

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

CHAPITRE II PHENOMENES D IONISATION DANS LES GAZ

CHAPITRE II PHENOMENES D IONISATION DANS LES GAZ I. NOTIONS SUR LES GAZ Tous ls gaz sont solants Ont la mêm constant délctrqu CHAPITRE II PHENOMENES D IONISATION DANS LES GAZ ε =ε = 8,85.1 12 F / m L ar st l solant l plus dsponbl, l plus utlsé t par

Plus en détail

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots»

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots» Aan-propos Les prncpes de conerssers d énerge à décopage son ben conns e ler réalsaon es soen enane. Par exemple réssr à obenr ne enson éleée à parr de dex ples de.5 V o almener n apparel élecroménager

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

s informer P4 s orienter P6 travailler P10 se loger P14 se déplacer P16 se soigner P18 s engager P22 pratiquer P24 sortir P26 partir P28

s informer P4 s orienter P6 travailler P10 se loger P14 se déplacer P16 se soigner P18 s engager P22 pratiquer P24 sortir P26 partir P28 s nformr P4 s ornr P6 ravallr P10 s logr P14 s déplacr P16 jan-claud boulard Mar du Mans Présdn d Mans Méropol Prmr aux juns Mancaux aux juns s nsallan dans nor vll, d mux la connaîr pour mux y vvr, s

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTSSEMENT documn s l frui d'un long ravail approuvé par l ury d sounanc mis à disposiion d l'nsmbl d la communaué univrsiair élargi. l s soumis à la propriéé inllcull d l'auur. ci impliqu un obligaion

Plus en détail

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM 9 ème Congrès Franças de Mécanque Marselle, 4-8 aoû 9 Modélsaon sem-analyque e chox opmal des procédés CRTM A. MAMONE a, A. SAOAB a, C. H. PARK a,t. OAHBI a a. Laboraore d Ondes e Mleux Complexes, FRE

Plus en détail

6 mois. de courses LE SPÉCIALISTE CUISINE NOUVELLE GÉNÉRATION. offertes. www.ixina.fr. à l achat de votre cuisine* JUSQU À. *voir conditions en p.

6 mois. de courses LE SPÉCIALISTE CUISINE NOUVELLE GÉNÉRATION. offertes. www.ixina.fr. à l achat de votre cuisine* JUSQU À. *voir conditions en p. JUSQU À 6 moi d cour offr à l acha d vor cuiin* www.ixina.fr *voir condiion n p.2 LE SPÉCIALISTE CUISINE NOUVELLE GÉNÉRATION 9602_Ixina_FoldrDcmbr2015_BAT01.indd 1 09/11/2015 13:37 QUI VA VOUS FAIRE PERDRE

Plus en détail

PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE

PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE Déparemen fédéral de l néreur DFI Offce fédéral de la Sasque OFS Économe, Éa e socéé Documen de raval Neuchâel, ocobre 2006 PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE RAPPORT METHODOLOGIQUE Gregory Ras, OFS, secon

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public Règlemen d exploaon du Sade de glace Panage publc 1. Bu Le Sade de glace de Benne es un leu de renconre régonal. Son bu es de répondre aux besons du spor (spor de compéon e de losr), du délassemen acf

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

COMPRENDRE LA METHODE X11

COMPRENDRE LA METHODE X11 COMPRENDRE LA METHODE X Domnque LADIRAY, Benoî QUENNEVILLE Julle 999 Domnque Ladray es Admnsraeur de l Insu Naonal de la Sasque e des Éudes Économques, 8 Boulevard Adolphe Pnard, 754 Pars, France. Ce raval

Plus en détail

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres rrs rrs rrs nrs Proprétés s rrs nrs rvrsés rrs Struturs onnés pour rrs rrs Un rp = (V,) onsst n un sér V SOMMS t un sér lns, v = {(u,v): u,v V, u v} Un rr st un rp onnté ylqu (sns yls) un mn ntr qu pr

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE

EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE Benoî Mulkay e Jacques Maresse 2 Rappor pour le Mnsère l Ensegnemen supéreur e de la Recherche Novembre 20 Unversé de Monpeller Faculé d'econome beno.mulkay@unv-monp.fr

Plus en détail

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale.

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale. T d élctroniqu analogiqu A : iods Ex : Analys statiqu / dynamiqu d un circuit On donn l circuit suiant ac un sourc d tnsion continu V t un sourc d tnsion altrnati (t) sinusoïdal. 0 V = 0 V A 0 B = sin(

Plus en détail

particuliers PROFESSIONNELS entreprises Notice d information contractuelle Loi Madelin Generali.fr

particuliers PROFESSIONNELS entreprises Notice d information contractuelle Loi Madelin Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Couplage fluide-structure pour les structures tubulaires et les coques coaxiales

Couplage fluide-structure pour les structures tubulaires et les coques coaxiales Vrson Ttr : Couplag flud-structur pour ls structurs tubu[...] Dat : 7/0/05 Pag : /39 sponsabl : Hassan BEO Clé : 4.07.04 évson : 896 Couplag flud-structur pour ls structurs tubulars t ls coqus coaxals

Plus en détail

Enquête de besoins 0-3 ans Commune de Plougoumelen

Enquête de besoins 0-3 ans Commune de Plougoumelen Enquê d bsoins 0-3 ans Commun d Plougoumln Vor avis nous inérss Madam, Monsiur, J souhai miux connaîr ls bsoins ls ans d chacun d nr vous, parns ou fuurs parns d juns nfans quan aux mods d gard ds 0-3

Plus en détail

Taux de change réel et compétitivité de l économie réunionnaise

Taux de change réel et compétitivité de l économie réunionnaise CERDI, Euds Documns, E 2010.29 Documn d ravail d la séri Euds Documns E 2010.29 Taux d chang rél compéiivié d l économi réunionnais Fabin CANDAU CATT, Univrsié d PAU Michaël GOUJON CERDI, Univrsié d Auvrgn

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max G. Pinson - Physique Appliquée Signaux périodiques A3-P / A3 - Mesurage des signaux périodiques ère parie : caracérisiques générales d'un signal périodique () 3 + 4 sin 5 max pp DC (ms) min () Signal arian

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

Curative healthcare demand Self-protection and Self-insurance

Curative healthcare demand Self-protection and Self-insurance GATE Group d Anals d Théori Économiqu UMR 584 du CNRS DOCUMENTS DE TRAVAIL - WORKING PAPERS W.P. 04-0 Curaiv halhcar dmand Slf-procion and Slf-insuranc Mohamd Anouar RAZGALLAH Avril 004 GATE Group d Anals

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

THÈSE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER

THÈSE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER GRENOBLE 1 N THÈSE pour obenr le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER en MÉCANIQUE ÉNERGÉTIQUE présenée e souenue publquemen par Maha AHMAD Le 23 Novembre 2004 NOUVEAUX

Plus en détail

Les arbres binaires Implémentations

Les arbres binaires Implémentations Ls arbrs bnars Impémntatons Natha Jnor Bot mars 2014 Défnton : Un arbr bnar st sot vd, sot d a form B = , où G t D sont ds arbrs bnars dsjonts t o st n nœd appé racn. c o n Fgr 1 Arbr bnar 1 L

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 1 - MARS 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 1 - MARS 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME - NUMÉRO - MARS 5 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

La méthodologie d étude d évenement : Une méthode et des outils à s approprier en finance

La méthodologie d étude d évenement : Une méthode et des outils à s approprier en finance evue des Scences Humanes Unversé Mohamed Khder Bskra No :9 La méhodologe d éude d évenemen : Une méhode e des ouls à s approprer en fnance Unversé de Skkda ésumé: Les éudes d événemens son largemen applquées,

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr parculers professonnels ENTREPRISES Noce d nformaon conracuelle Enreprse arcle 83 General.fr Noce d nformaon conracuelle Sommare Préambule... 3 Arcle 1 - Défnons... 3 Arcle 2 - bje... 4 Arcle 3 - Garanes...

Plus en détail

CONCOURS POUR LE RECRUTEMENT DE :

CONCOURS POUR LE RECRUTEMENT DE : CONCOURS POUR LE RECRUTEMENT DE : Techniciens supérieurs de la météorologie de première classe, spécialité «instruments et installations» (concours interne et externe). ***************** SESSION 205 *****************

Plus en détail

Physique Durée : 3h30

Physique Durée : 3h30 Banqu «Agro - Véto» A - 38 Physiqu Duré : 3h3 L usag d un calculatric st autorisé pour ctt épruv. Si, au cours d l épruv, un candidat rpèr c qui lui smbl êtr un rrur d énoncé, il l signal sur sa copi t

Plus en détail

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure CFA 14 Poitirs 22-25 Avril 14, Poitirs Estimation xpérimntal ds propriétés acoustiqus d surfacs végétalisés : influncs d la variabilité spatial t d la configuration d msur G. Guillaum, B. Gauvrau t P.

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVETISSEMENT C doumn s l fu d'un long aval appouvé pa l uy d sounan ms à dsposon d l'nsmbl d la ommunaué unvsa élag Il s soums à la popéé nllull d l'auu C mplqu un oblgaon d aon d éfénmn los d l ulsaon

Plus en détail

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE :

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE : TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE : Afin de vous noer : - si vous avez oues les bonnes réponses à un QCM, vous avez poin, - si vous avez une erreur par eeple, une réponse que vous n avez pas

Plus en détail

But... 2. I. Généralités sur la quantification des risques dans le SST... 2. I.1 Modèle analytique... 3. I.1.1 Version intégrale...

But... 2. I. Généralités sur la quantification des risques dans le SST... 2. I.1 Modèle analytique... 3. I.1.1 Version intégrale... GUIDE PRATIQUE sur le modèle sandard SST pour les rsques de marché Edon du 23 décembre 204 Table des maères Bu... 2 I. Généralés sur la quanfcaon des rsques dans le SST... 2 I. Modèle analyque... 3 I..

Plus en détail

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui :

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Sommaire SAMEDI 7 JANVIER 202 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Un rappel de cours sur les suites ; Page 2 Deu eercices intitulés

Plus en détail

THÈSE. Présentée par. Bassem JIDA. Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

THÈSE. Présentée par. Bassem JIDA. Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE N d ordre : ULCO 008.35 Annee 008 THÈSE Présenée par Bassem JIDA Pour obenr le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Spécalé : Géne Informaque, Auomaque e Traemen du Sgnal e des Images

Plus en détail

Ondes électromagnétiques dans le vide

Ondes électromagnétiques dans le vide Ondes électromagnétiques dans le vide En l absence de sources (densité volumique de charge ou de courant), on a vu que les champs électriques et magné;ques étaient solu;on de l équa;on de d Alembert :

Plus en détail

TMS 01 UNITE D ENREGISTREMENT ET DE SUPERVISION POUR LES INSTRUMENTS TECNOLOGIC SUR RESEAU RS485 INSTRUCTIONS POUR L UTILISATION INDEX

TMS 01 UNITE D ENREGISTREMENT ET DE SUPERVISION POUR LES INSTRUMENTS TECNOLOGIC SUR RESEAU RS485 INSTRUCTIONS POUR L UTILISATION INDEX 4 9 69 élépon: 4 7 7 ax: 4 7 6 4 : anul conin ous ls inforaions nécssairs pour un insallaion corrc ls insrucions pour l uilisaion l nrin du produi, pour cla nous vous rcoandons d lir anivn ls insrucions

Plus en détail

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie BTS - groupmnt B - novmbr 8 - Nouvll Calédoni Ercic Ls partis A, B t C sont indépndants. points Un ntrpris produit n grand séri ds véhiculs élctriqus équipés d battris au nicklcadmium. On s propos d étudir

Plus en détail

Initiation aux problèmes de télécommunications

Initiation aux problèmes de télécommunications Initiation aux problèms d télécommunications. Etud d un outil fondamntal : la boucl à vrrouillag d phas (P.L.L.). La boucl à vrrouillag d phas (P.L.L. Phas Lock Loop) st un systèm qui prmt d assrvir la

Plus en détail

PLAN D EVALUATION MAURDOR SECONDE CAMPAGNE

PLAN D EVALUATION MAURDOR SECONDE CAMPAGNE PLAN D EVALUATION MAURDOR ECONDE CAMPAGNE 1 INTRODUCTION Coordonnée par le Laboraore Naonal de mérologe e d Essas (LNE) e CAIDIAN, fnancée par la DGA, la présene campagne d évaluaon propose un cadre commun

Plus en détail