Mur des préjugés. Idée reçue Réalité Argumentation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mur des préjugés. Idée reçue Réalité Argumentation"

Transcription

1 Mur des préjugés Idée reçue Réalité Argumentation 1 Une idée reçue très courante consiste à croire que les gens souffrent de la faim seulement en situation de famine ; or derrière le mot faim se cache beaucoup de cas et de réalité : Faim = Famine FAIM = Famine, sousnutrition, insécurité alimentaire, manque d accès à l eau potable, santé, pratiques de soins inadéquates La malnutrition chronique qui est une maladie persistant sur le long terme engendrant des carences nutritionnelles et provoquant des retards de croissance. La malnutrition aigüe sévère se produit sur un court laps de temps et est la conséquence de pratiques d alimentation inadéquates. On parle de sécurité alimentaire lorsque les populations ont, à tout moment, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de mener une vie saine et active. La famine, est la situation la plus critique. Elle se définie par l absence ou l inaccessibilité généralisée des denrées alimentaires qui menace des populations entières. La famine s emploie pour qualifier des situations de privation intense d aliments. C est un phénomène qui a quasiment disparu aujourd hui, notamment grâce aux systèmes d alerte préventifs mis en place dans de nombreux pays et à l action des ONG, organisations internationales et humanitaires, qui sont chaque jour plus réactives et efficace en situation d urgences. 1 C est en Afrique qu il y a le plus de personnes qui souffrent de sous-nutrition C est en Asie qu il y a le plus de personnes qui souffrent de sousnutrition En chiffre absolu, c est en Asie qu il y a le plus de personnes qui souffrent de sousnutrition : 563 millions soit 13,9% de la population d Asie-Pacifique, contre 239 millions de personnes touchées en Afrique.

2 3 Les principales causes de la faim sont les catastrophes naturelles. Les principales causes de la faim sont les conflits et la pauvreté. La pauvreté et les conflits restent les deux causes principales de la Les populations n ont pas assez d argent pour acheter la nourriture ou n ont pas assez de ressources pour en produire. La faim peut être également une arme de guerre pour des gouvernements ou des forces armées (populations volontairement affamées afin que le pouvoir ait accès à l aide internationale ou à la reconnaissance diplomatique). La faim a donc bien souvent des causes humaines. La faim engendre la pauvreté / La pauvreté engendre la faim 4 Les gens sont sous-nutris parce qu ils ne mangent pas assez. Les gens sont sousnutris parce qu ils ne mangent pas assez et/ou équilibré. La sous-nutrition n est pas seulement affaire de quantité mais aussi de qualité. Pour assurer un bon développement il faut avoir une alimentation équilibrée, diversifiée et adaptée à l âge de l enfant. La sous-nutrition peut aussi être liée à la culture et à des maladies. Etre sous-nutri, par exemple, peut être la conséquence de pratiques de soins inadéquates des mères enceintes ou allaitantes, ou bien encore des maladies qui entrainent la perte d appétit. Quant aux maladies hydriques, elles limitent l assimilation des nutriments par l organisme touché (diarrhée, choléra ). 2 5 Il n y a pas assez de nourriture sur Terre pour tout le monde La Terre produit assez de nourriture pour 12 milliards d habitants. Un rapport de la FAO a affirmé que la Terre produit assez de ressources pour 12 milliards d habitants et la population mondiale en 2013 est d un peu plus de 7 milliards. La faim n est donc pas une question de quantité de nourriture disponible au niveau mondial mais résulte d une mauvaise répartition des ressources et d un accès limité à celles-ci. 6 Seuls les pays riches peuvent lutter contre la Tout le monde peut intervenir pour lutter contre la faim : tous les pays, les Tout le monde peut se mobiliser contre la faim - Les gouvernements de tous les pays du Sud et du Nord, - Les organisations internationales : Nations-Unies, Programme Alimentaire Mondiale,

3 citoyens - Des associations comme Action contre la Faim, - La société civile c est-à-dire tout le monde en s informant et en se mobilisant, 7 Il y a suffisamment de ressources sur Terre pour 12 milliard d habitants, le problème étant principalement la répartition inégale de ces ressources. La hausse des prix des ressources causée par des changements climatiques, la spéculation financière, les catastrophes naturelles, les conflits entrainent de graves crises alimentaires. La faim est une fatalité. La faim n est pas une fatalité. Nous avons les moyens de soigner les personnes atteintes de sous-nutrition grâce aux progrès scientifiques qui ont permis de mettre au point des traitements adaptés comme la création de laits thérapeutiques. Ces traitements permettent de soigner un plus grand nombre de personnes grâce par exemple à l apparition de traitements à domicile comme les aliments thérapeutiques prêts à l emploi. Malgré l augmentation de la population, la faim a reculé de six pour cent depuis Elle est passée de 18,6% à 12,5% de la population. Ces chiffres ravivent l espoir d atteindre le premier des Objectifs du Millénaire pour le développement : réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim avant personne sur 100 souffre de la 1 personne sur 8 souffre de la 842 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde : 12% de la population mondiale. Les principales victimes sont bien évidemment les populations les plus défavorisées qui ne bénéficient pas d un apport nutritionnel suffisant. On retrouve principalement ces populations en Asie, en Afrique subsaharienne mais aussi en Amérique latine. On peut les classer en 3 catégories : - les ruraux pauvres - les citadins pauvres - les victimes de catastrophes En 2010, c est 195 millions d enfants âgés de moins de 5 ans qui ont souffert d un retard de croissance dans les pays en développement et 55 millions d enfants qui

4 souffrent de malnutrition aigüe. 9 Chaque jour, ce sont enfants qui décèdent des conséquences de la sousnutrition dans le monde. On ne meurt plus de faim dans le monde On meurt encore de faim dans le monde. Plus de 3.5 millions de décès sont causés par la malnutrition des mères et des enfants. La malnutrition aigüe sévère contribue à 1 million de ces décès. La majorité des victimes de sous-nutrition sont des enfants de moins de 5 ans, car ils sont plus fragiles et plus faibles. Les femmes enceintes et allaitantes sont aussi des victimes de sous nutrition car ce sont également des populations plus vulnérables. 10 En 2012, un panel d économistes mondiaux parmi les plus renommés, dont 4 prix Nobel, se sont réunis à Copenhague pour répondre à la question suivante : quelle est la manière la plus intelligente, la plus cohérente et la plus rentable de dépenser 75 milliards de dollars pour répondre aux grands défis du monde et réaliser le bien être de l humanité? Leur réponse : Il faut investir dans la nutrition et la lutte contre la 4 Investir dans la nutrition n est pas rentable Investir dans la nutrition est rentable. La sous-nutrition cause des pertes économiques équivalentes à 2-3 % du PIB des pays touchés. A l inverse, selon les prix Nobel réunis à Copenhague, même dans les pays très pauvres et en se fondant sur des hypothèses prudentes, chaque dollar dépensé pour la réduction de la sous-nutrition chronique permet un gain d au moins 30 dollars.

5 11 Les agriculteurs ne sont pas touchés par la 80 % des agriculteurs sont touchés par la La majorité des êtres humains n ayant pas assez à manger vivent au sein de communautés rurales pauvres dans les pays en développement. Beaucoup n ont ni électricité, ni eau potable. Les services de santé publique, d éducation et d hygiène sont souvent inadéquats. Les personnes affamées et victimes d insécurité alimentaire produisent souvent de la nourriture. Elles sont rarement propriétaires de leurs terres et travaillent comme journaliers agricoles pour assurer leur subsistance. C est un travail souvent saisonnier, et la famille est contrainte de se déplacer ou de se séparer pour survivre. Ces populations ont du mal à mettre de l argent de côté pour affronter les situations d urgence. Même lorsqu il y a suffisamment de nourriture, la menace de la faim est omniprésente. 5

6 12 Pour lutter contre la faim, il faut envoyer des sacs de riz. Pour lutter contre la faim il faut garantir une nourriture équilibrée, un accès à l eau et à la santé, des pratiques de soins Les distributions alimentaires sont indispensables dans les situations d urgence (conflits ou catastrophes naturelles), mais peuvent avoir un effet pervers : un afflux trop massif et prolongé de nourriture venant de l extérieur peut durablement perturber les marchés du pays voire faire baisser les prix de vente de la nourriture, fragilisant ainsi les filières agricoles en place, et faisant basculer les petits producteurs dans la précarité. Aujourd hui les ONG comme ACF préfèrent d autres alternatives afin de permettre une véritable relance économique et d engager la restauration de l autonomie alimentaire des populations afin d éviter de les mener à la dépendance. Dans certaines régions où la nourriture existe mais reste trop chère, il est possible de distribuer de l argent ou un travail d utilité collective. Par exemple avec le programme des «bons d achats Urbains» qui consiste à distribuer des bons d achat alimentaire auprès des personnes dans le besoin et le programme «Cash for work» qui a pour but de confier des tâches comme nettoyer les rues ou bien réhabiliter des infrastructures agricoles en échange d un soulagement financier. 6 Ce sont donc des programmes de restauration de l autonomie alimentaire et de développement qui peuvent sortir des régions de la faim et non la distribution massive de nourriture.

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Institut international de recherche sur les politiques alimentaires www.ifpri.org Actualisé le 27 octobre 2007 Préoccupé

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE

GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE Avec Domaine général de formation Compétences transversales Compétences disciplinaires Scénario pédagogique

Plus en détail

FAO et les 17 Objectifs de développement durable

FAO et les 17 Objectifs de développement durable FAO et les 17 Objectifs de développement durable La FAO/Asselin Principaux messages de la FAO Les objectifs de développement durable offrent la vision d un monde plus juste et plus prospère, pacifique

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI Objectif de la discussion : Quel bilan tirer du résultat

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud

PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud Public ciblé : élèves de CM1, CM2, 6ème SOMMAIRE Page 3 : Programme Page 4 : Ampleur de la

Plus en détail

Discours sur la sécurité alimentaire

Discours sur la sécurité alimentaire Discours sur la sécurité alimentaire L alimentation est le besoin le plus fondamental de l homme. Elle est essentielle à la vie et au développement. Le droit à l alimentation est donc la base de tous les

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les femmes et les hommes ruraux pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

ELEMENTS DE DECRYPTAGE D UN ETAT DE CRISE A MADAGASCAR. Présenté par : Désiré RAZAFINDRAZAKA Directeur de COEF Ressources Représentant AOI Madagascar

ELEMENTS DE DECRYPTAGE D UN ETAT DE CRISE A MADAGASCAR. Présenté par : Désiré RAZAFINDRAZAKA Directeur de COEF Ressources Représentant AOI Madagascar ELEMENTS DE DECRYPTAGE D UN ETAT DE CRISE A MADAGASCAR Présenté par : Désiré RAZAFINDRAZAKA Directeur de COEF Ressources Représentant AOI Madagascar 1. Contexte 2. Aperçu des conditions économiques du

Plus en détail

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino,

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino, Conférence du Réseau des Femmes Parlementaires d Afrique Centrale (RFPAC) «L Accès et le contrôle des ressources par les femmes» Irlande, Dublin, 26 juin 2013 O Callaghan Alexander Hotel Intervention de

Plus en détail

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires Géographie Chapitre n.. La question des ressources alimentaires I) La situation alimentaire aux Etats-Unis et au Soudan Problématique : Quelles sont les différences entre la situation alimentaire aux Etats-Unis

Plus en détail

Pour aller plus loin. Viens surfer sur. Si tu as plus de 13 ans, rejoins-nous sur. le site internet de l association : www.actioncontrelafaim.

Pour aller plus loin. Viens surfer sur. Si tu as plus de 13 ans, rejoins-nous sur. le site internet de l association : www.actioncontrelafaim. Pour aller plus loin Viens surfer sur le site internet de l association : Si tu as plus de 13 ans, rejoins-nous sur la page Facebook de l association : www.facebook.com/actioncontrelafaim - Crédits photo

Plus en détail

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Billy Troy, Fondation FARM Partage du savoir en Méditerranée (7) Tunis, 19 mai 2012 Sécurité hydrique et sécurité alimentaire

Plus en détail

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central»

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» La terre est une ressource essentielle pour la vie des populations

Plus en détail

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix 1999 pédiatrie

Plus en détail

Que fait MSF? Evaluation de la situation. Evaluation de la situation

Que fait MSF? Evaluation de la situation. Evaluation de la situation Que fait MSF? La malnutrition Lorsqu une population se trouve confrontée à une crise alimentaire ou à une famine¹, il est primordial pour les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) d agir vite et bien.

Plus en détail

Filière coton: Rôle économique majeur dans les 16 pays producteurs d'afrique de l Ouest et du Centre (AOC):

Filière coton: Rôle économique majeur dans les 16 pays producteurs d'afrique de l Ouest et du Centre (AOC): CONFERENCE DES MINISTRES DE L AGRICULTURE DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE CMA/AOC Avenue Bourguiba BP. 15799 Dakar-Fann Tél : (221) 869 11 90 Fax : (221) 825 47 30 Email : cmaoc@cmaoc.org CONFERENCE

Plus en détail

Vers une alimentation suffisante, sûre et nutritive pour tous

Vers une alimentation suffisante, sûre et nutritive pour tous Vers une alimentation suffisante, sûre et nutritive pour tous Politique de sécurité alimentaire de Index 1 Introduction 2 Définition de la sécurité alimentaire 3 Analyse mondiale 4 Engagement actuel 5

Plus en détail

Note de synthèse. Faits saillants du FSMS de juillet 2012

Note de synthèse. Faits saillants du FSMS de juillet 2012 Note de synthèse Mauritanie : Sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages suite à la sécheresse et la hausse des prix des produits alimentaires Juillet 2012 Faits saillants du FSMS de juillet 2012

Plus en détail

www.lafaimexpliquee.org Sécurité alimentaire quelques définitions de base Qu est-ce que la sécurité alimentaire?

www.lafaimexpliquee.org Sécurité alimentaire quelques définitions de base Qu est-ce que la sécurité alimentaire? www.lafaimexpliquee.org Sécurité alimentaire quelques définitions de base Qu est-ce que la sécurité alimentaire? Le concept de sécurité alimentaire a été défini à nombreuses reprises par la communauté

Plus en détail

Vers une gouvernance mondiale de la sécurité alimentaire

Vers une gouvernance mondiale de la sécurité alimentaire Vers une gouvernance mondiale de la sécurité alimentaire Le nouveau système de gouvernance alimentaire et la réflexion stratégique sur la sécurité alimentaire et le développement rural, suscités par la

Plus en détail

La crise alimentaire mondiale Christian Deverre

La crise alimentaire mondiale Christian Deverre La crise alimentaire mondiale Christian Deverre INRA UMR 1048 SAD-APT Paris France Briare, 5 mars 2010 Le retour de la famine? Deux évènements déclencheurs: Une violente vague de hausse des prix des denrées

Plus en détail

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif?

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Les récentes émeutes de la faim à Maputo, au Mozambique, ont servi à rappeler brutalement que les augmentations

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

المملكة المغربية و ازرة الفالحة والصيد البحري

المملكة المغربية و ازرة الفالحة والصيد البحري المملكة المغربية ROYAUME DU MAROC و ازرة الفالحة والصيد البحري Séminaire en marge de la La célébration de la journée mondiale de l alimentation 16 octobre 2015 Sous le thème Protection sociale et agriculture

Plus en détail

Remise du rapport. «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement»

Remise du rapport. «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement» P REMIER MINISTRE Remise du rapport «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement» Centre d analyse stratégique Lundi 28 juin 2010 Discours de Vincent Chriqui,

Plus en détail

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE 1. CONTEXTE Le Sénégal, vu sa position géographique de pays sahélien, est chroniquement exposé à l insécurité

Plus en détail

Innovation technologique dans l agriculture en Arabie Saoudite: enjeux et stratégies pour une sécurisation alimentaire durable

Innovation technologique dans l agriculture en Arabie Saoudite: enjeux et stratégies pour une sécurisation alimentaire durable Innovation technologique dans l agriculture en Arabie Saoudite: enjeux et stratégies pour une sécurisation durable Présenté par : CHALHOUB Habib Directeur de thèse : P. BELOT Robert Co-encadrante : Mme

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES

FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES Améliorer la nutrition grâce aux jardins potagers 45 FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES OBJECTIF A la fin de cette session, les agents de terrain devront être

Plus en détail

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr VIH-SIDA Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix

Plus en détail

Le poids de la dette asphyxie les finances publiques et saigne les populations.

Le poids de la dette asphyxie les finances publiques et saigne les populations. Capitalisme et pays du Sud En bref Constat 40% de la main-d œuvre mondiale est exploitée et vit dans la pauvreté extrême. Comme pour les crises climatiques, alimentaires et énergétiques, les pays les plus

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

ASIE (exceptés Chine et Inde)

ASIE (exceptés Chine et Inde) ASIE (exceptés Chine et Inde) Vous produisez peu de gaz à effet de serre (vous polluez peu) mais vous êtes parmi les premières victimes des effets négatifs (sécheresses, inondations, etc.) du changement

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne.

Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne. Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne. En janvier 2009, la Commission européenne a publié sa «Communication Copenhague». Ce texte

Plus en détail

La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA

La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA Troisième réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA de l APF Jean Delion Lomé, Togo, 7-87 8 Octobre Personnes atteintes du virus du SIDA

Plus en détail

Souveraineté alimentaire et gouvernance citoyenne

Souveraineté alimentaire et gouvernance citoyenne Souveraineté alimentaire et gouvernance citoyenne Propositions pour faire face aux problèmes de la faim et de la malnutrition dans le monde Pierre Vuarin Dans cet exposé, je présenterai les analyses, les

Plus en détail

Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin

Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin Conf Hôtel de Ville, Grand Salon Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin La Chine est un pays très étendu : 5 000 km du Nord au Sud,

Plus en détail

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH Dr Ruréma Déo-Guide Chef de Cabinet Adjoint à la 2 ème

Plus en détail

Un meilleur assainissement pour une meilleure nutrition JOURNÉE MONDIALE DES TOILETTES

Un meilleur assainissement pour une meilleure nutrition JOURNÉE MONDIALE DES TOILETTES Un meilleur assainissement pour une meilleure nutrition JOURNÉE MONDIALE DES TOILETTES LA CRISE MONDIALE DE L ASSAINISSEMENT Nous ne pouvons pas attendre que 2,4 milliards de personnes commencent à utiliser

Plus en détail

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

Prof. Étienne Dako, Ph.D. Microbiologiste Prof. Ousmane Ba, PhD.

Prof. Étienne Dako, Ph.D. Microbiologiste Prof. Ousmane Ba, PhD. SALUBRITÉ DES ALIMENTS: UNE AUTRE FACETTE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE À CONSIDÉRER EN AFRIQUE Prof. Étienne Dako, Ph.D. Microbiologiste Prof. Ousmane Ba, PhD. Nouveau-Brunswick, Canada 1 Plan Brèves définitions

Plus en détail

Retour au Plein Emploi?

Retour au Plein Emploi? Retour au Plein Emploi? Fiche 45 JAMES E. MEADE Dans ce petit livre (Economica, 1995, 88 p.) préfacé par Robert M.Solow (prix Nobel), James E. Meade (prix Nobel) propose des solutions macro-économiques

Plus en détail

Nourrir les plus pauvres Janvier 2007

Nourrir les plus pauvres Janvier 2007 CENTRE DE SECOURS AUX ORPHELINS Nourrir les plus pauvres Janvier 2007 Avril 2010 Topographie Le Burkina Faso en bref 274 200 km 2. Aucun accès à la mer. Climat présaharien au nord et soudanais au centre

Plus en détail

CNSA/MARNDR/MSPP* Source: CNSA, 2012. *La majorité des données utilisées dans ce bulletin sont issues de l enquête SMART

CNSA/MARNDR/MSPP* Source: CNSA, 2012. *La majorité des données utilisées dans ce bulletin sont issues de l enquête SMART CNSA/MARNDR/MSPP* HAITI : Information sur la situation nutritionnelle Bulletin #1 Publication Janvier 2013 La malnutrition est un véritable problème de santé Publique et contribue pour près de 53% à la

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

PROJET DE SECOURS D URGENCE ET DE DEVELOPPEMENT

PROJET DE SECOURS D URGENCE ET DE DEVELOPPEMENT PROJET DE SECOURS D URGENCE ET DE DEVELOPPEMENT REGION D UTTARAKHAND, INDE MENE PAR Le Fonds de Dotation Embracing the World France Ferme du Plessis 28190 Pontgouin ci-après désigné «ETW France» EN COLLABORATION

Plus en détail

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Messages principaux tirés de: 51 communications 5 sessions plenières

Plus en détail

LES SERVICES DE CRÉDIT ET D ÉPARGNE SONT-ILS EFFICACES CONTRE LA FAIM ET LA MALNUTRITION? REVUE BIBLIOGRAPHIQUE ET ANALYSE

LES SERVICES DE CRÉDIT ET D ÉPARGNE SONT-ILS EFFICACES CONTRE LA FAIM ET LA MALNUTRITION? REVUE BIBLIOGRAPHIQUE ET ANALYSE LES SERVICES DE CRÉDIT ET D ÉPARGNE SONT-ILS EFFICACES CONTRE LA FAIM ET LA MALNUTRITION? REVUE BIBLIOGRAPHIQUE ET ANALYSE Barbara MkNelly et Christopher Dunford Février 1996 Freedom from Hunger Article

Plus en détail

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation 1- La place du Suivi dans un cycle de projet Le suivi est un processus continu prenant en compte la dimension dynamique du cycle de projet. Le contexte change, l exécution des activités modifie la réalité

Plus en détail

POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT. Sommaire. n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES... 2

POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT. Sommaire. n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES... 2 POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT Sommaire n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES....................... 2 n POURQUOI LE CRID PREND-IL POSITION SUR L ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies»

BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies» BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies» Projet pour l emploi et pour l autonomie des femmes survivantes à l exploitation sexuelle au Bangladesh Au cours des années 2007 à 2009, le CWCS (Center

Plus en détail

Précis. Reconstruction des pays sortant d un conflit

Précis. Reconstruction des pays sortant d un conflit Précis DÉPARTEMENT DE L ÉVALUATION DES OPÉRATIONS ÉTÉ 1998 N U M É R O 1 6 9 Reconstruction des pays sortant d un conflit ES SÉQUELLES LAISSÉES PAR UN NOMBRE CROISSANT de conflits dans les années 90 ont

Plus en détail

LE SYSTEME DE REMUNERATION

LE SYSTEME DE REMUNERATION LE SYSTEME DE REMUNERATION Le système de rémunération est un outil clé en termes de management, même s il ne s agit du seul outil de motivation. Le système de rémunération doit être adapté aux commerciaux

Plus en détail

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Auteur: Patrick Gilliard (Avec la collaboration Lucy Clavel Raemy) 1 «Si vous donnez un poisson à un pauvre,

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation?

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation? Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre Cette activité pédagogique offre aux élèves un aperçu des 3 pays touchés par des crises alimentaires majeures de cette année : Le Pakistan, Haïti et le

Plus en détail

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

Conférence «Food and development» «Vers un nouveau paradigme de la sécurité alimentaire mondiale, garantie du développement individuel et collectif»

Conférence «Food and development» «Vers un nouveau paradigme de la sécurité alimentaire mondiale, garantie du développement individuel et collectif» Conférence «Food and development» «Vers un nouveau paradigme de la sécurité alimentaire mondiale, garantie du développement individuel et collectif» Benoit Miribel, Président ACF-France Gulbenkian Foundation

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE by Du global au local : 2015-2030 - 2050 1 METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE 1 1 L élimination de la pauvreté dans le monde est le premier des Objectifs du Millénaire pour le Développement

Plus en détail

Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel

Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel 25 ème Journée du CILSS Burkina Faso Cap Vert Gambie Guinée Bissau Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Reflets 12 Septembre 2010

Plus en détail

Médecin Référent - NGOURI - TCHAD

Médecin Référent - NGOURI - TCHAD Médecin Référent - NGOURI - TCHAD L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de produire

Plus en détail

Présentation du Cadre Harmonisé

Présentation du Cadre Harmonisé Intégration des programmes de Nutrition et de Sécurité Alimentaire en situation d urgence et pour le renforcement de la résilience au Sahel Atelier Régional de Formation & de Formation des Formateurs 9

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

L Australie et la crise agricole

L Australie et la crise agricole L Australie et la crise agricole Agriculture en Australie Agriculture en France 20% 8% céréales élevage à viande/laitier 23% culture et élevage 48% autre 17% 36% Sources : Bureau australien des Statistiques

Plus en détail

QUELLE PLACE POUR L AIDE ALIMENTAIRE DANS

QUELLE PLACE POUR L AIDE ALIMENTAIRE DANS EAPN UMR Innova@on Chaire UNESCO AdM Aide alimentaire : du droit d être nourri au droit à l alimenta2on Campus Montpellier SupAgro/Inra 21 mars 2013 QUELLE PLACE POUR L AIDE ALIMENTAIRE DANS UN MONDE D

Plus en détail

La sécurité alimentaire, le concept revu et corrigé Hélène Delisle Ph.D., professeur titulaire Directeur de TRANSNUT

La sécurité alimentaire, le concept revu et corrigé Hélène Delisle Ph.D., professeur titulaire Directeur de TRANSNUT Chaire de développement international, FSAA La sécurité alimentaire, le concept revu et corrigé Hélène Delisle Ph.D., professeur titulaire Directeur de TRANSNUT Crise alimentaire, antithèse de la sécurité

Plus en détail

Ateliers de Formation, Région du Gorgol, République Islamique de Mauritanie

Ateliers de Formation, Région du Gorgol, République Islamique de Mauritanie TERMES DE REFERENCES S entendre sur les causes de la Malnutrition pour agir ensemble Renforcement des capacités des acteurs pour une meilleure intégration de la Nutrition dans les programmes de Sécurité

Plus en détail

Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe. Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014

Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe. Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014 Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014 Déclaration de Charm el cheikh pour la réduction des risques

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

Vers une gouvernance alimentaire mondiale

Vers une gouvernance alimentaire mondiale Vers une gouvernance alimentaire mondiale Quels enjeux pour la mise en place d'un Partenariat mondial pour l'agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition? Septembre 2009 Vers une gouvernance alimentaire

Plus en détail

Médecins Sans Frontières. février 2009. Photo de couverture : Dirk Jan Visser

Médecins Sans Frontières. février 2009. Photo de couverture : Dirk Jan Visser Médecins Sans Frontières février 2009 Photo de couverture : Dirk Jan Visser Chaque jour, des Zimbabwéens traversent la rivière Limpopo pour rejoindre l Afrique du Sud, risquant leur vie pour fuir leur

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, 14.06.2006

Mesdames, Messieurs, 14.06.2006 Vaincre la pauvreté et la malnutrition Conférence du 14 juin 2006 à Reims Témoignage de Sœur Luci MORREN Fondatrice de l association nicaraguaienne : SOYNICA Mesdames, Messieurs, 14.06.2006 Je remercie

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. l'alcool

Consensus Scientifique sur. l'alcool page 1/5 Consensus Scientifique sur l'alcool Source : OMS (2004) Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - L alcool n est pas un produit ordinaire. Il fait partie de la civilsation humaine depuis des milliers

Plus en détail

Objectifs du millénaire : Osons un regard critique

Objectifs du millénaire : Osons un regard critique Objectifs du millénaire : Osons un regard critique Il est utile de resituer les Objectifs du Millénaire pour le Développement dans leur contexte historique Instrument de la guerre froide et de la décolonisation,

Plus en détail

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement :

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : 1 0) Page de couverture Dossier de recherche «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : Le Programme International pour le Développement de la Communication

Plus en détail

La crise mondiale des revenus agricoles

La crise mondiale des revenus agricoles Le marché a perdu la clé des champs André D Beaudoin Secrétaire Général UPA DI La crise mondiale des revenus agricoles Forum Souveraineté alimentaire Niamey/ novembre 2006 Depuis plus de quatre décennies:

Plus en détail

LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT)

LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT) LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT) 1.0 Bilan du Canada en matière de commerce Objectif ou indice Contribution du Canada Ce qu il reste à faire 1.1 Le système de commerce

Plus en détail

Étude d Accenture : Les analystes prévoient un profit plus élevé chez les assureurs malgré les conditions difficiles du marché

Étude d Accenture : Les analystes prévoient un profit plus élevé chez les assureurs malgré les conditions difficiles du marché Étude d Accenture : Les analystes prévoient un profit plus élevé chez les assureurs malgré les conditions difficiles du marché L'analyse de l expansion des marchés émergeants, qu'elle soit de type organique

Plus en détail

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Le Gabon est un pays d Afrique Centrale, peuplé d environ deux millions d habitants. A cause de ses nombreuses

Plus en détail

La maladie à virus Ebola (EVD) inflige de lourdes pertes de revenus aux ménages en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone

La maladie à virus Ebola (EVD) inflige de lourdes pertes de revenus aux ménages en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone Vol 1, N 2, 10 Octobre 2014 La maladie à virus Ebola (EVD) inflige de lourdes pertes de revenus aux ménages en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone Contexte 1. Le virus Ebola constitue désormais un des

Plus en détail

Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali

Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali Par Niama Nango DEMBELE Coordinateur Projet PASIDMA, APCAM_MSU_USAID APCAM/MSU Document de Travail no. 5 Bamako, Avril 12, 2003 Introduction

Plus en détail

Renouveler l aide canadienne : Données factuelles provenant du CCCI et de la campagne en commun

Renouveler l aide canadienne : Données factuelles provenant du CCCI et de la campagne en commun Renouveler l aide canadienne : Données factuelles provenant du CCCI et de la campagne en commun Un bilan décevant Table des matières Peu d indicateurs globaux témoigne d une importance croissante donnée

Plus en détail

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE QUESTION 1 : MONTRER QUE LA CULTURE DU SOJA EST UNE AGRICULTURE MODÉRÉE ET MÉCANISÉE. La culture du soja est une agriculture moderne et mécanisée car sur l image du document

Plus en détail

Food and. Agricultura. Organization of the United Nations. Trente-huitième session. Rome, 15-22 juin 2013

Food and. Agricultura. Organization of the United Nations. Trente-huitième session. Rome, 15-22 juin 2013 Juin 2012 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных Наций

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique 1 2 3 4 5 6 Consultation publique Vers l élaboration du Programme pour des Systèmes alimentaires durables du Cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables

Plus en détail

Les outils, le matériel n est pas que virtuel,

Les outils, le matériel n est pas que virtuel, Les outils, le matériel n est pas que virtuel, coltan, guerres, rivalités sur les ressources, déchets, de la géographie vraiment classique. I/ Les réseaux - La dépendance du réseau téléphonique - Wifi

Plus en détail

Note conceptuelle pour la Journée Africaine de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle

Note conceptuelle pour la Journée Africaine de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle Note conceptuelle pour la Journée Africaine de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle Investir dans le Commerce intra-afrique pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle 30 octobre 2011 Journée Africaine

Plus en détail

Les préconisations par type de situation

Les préconisations par type de situation Les préconisations par type de situation Le tableau qui suit a été élaboré en mai 2007 à la suite d une étude sur la situation économique et financière des associations d aide aux personnes à domicile.

Plus en détail

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Portrait: SELOU VIRGINIE Date de l entretien : 05/02/2009

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Portrait: SELOU VIRGINIE Date de l entretien : 05/02/2009 Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire Portrait: SELOU VIRGINIE Date de l entretien : 05/02/2009 Age 36 Ans Niveau d Etude Licence et Capes Allemand Statut marital Mariée, 2 enfants Nombre de personnes

Plus en détail

* Cette note d information est une synthèse des conclusions du document intitulé «Les pays en développement sont

* Cette note d information est une synthèse des conclusions du document intitulé «Les pays en développement sont Note d information sur les principales conclusions du rapport intitulé «Les pays en développement sont plus pauvres qu on ne le croyait, mais le combat qu ils mènent contre la pauvreté n en porte pas moins

Plus en détail

L énergie de cuisson

L énergie de cuisson L énergie de cuisson Ce qui compte réellement pour réduire la pauvreté de moitié d ici à 2015 Quelques faits clé qu il faut connaître 1. sur l énergie de cuisson Dans les pays en développement, l énergie

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27%

Plus en détail