BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : ANNÉE 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : ANNÉE 2012"

Transcription

1 BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : ANNÉE 2012 Université de Bourgogne Esplanade Erasme BP DIJON CEDEX Tél Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 1 sur 28

2 I. Bilan d émissions de GES : Patrimoine de l université de Bourgogne (21, 71, 89, 58) Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la Méthode pour la réalisation des bilans d émissions de Gaz à Effet de Serre (Cf. : version 2, mise en ligne le 27 avril 2012). 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Université de Bourgogne Code NAF : SO Code SIREN : SCIENCES GABRIEL BU DROIT LETTRES DROIT LETTRES SERRES HALLE DE SPORTS ENSBANA ENSBANA RECHERCHE IUT DIJON Bloc Central IUT DIJON Biologie Tertiaire IUT DIJON Mécanique GRANDS AMPHIS BU SCIENCES GYMNASE SABLE SCIENCES MIRANDE MEDECINE PREVENTIVE STAPS ATHENEUM HALL DE TECHNOLOGIE AMPHIS GALILEE GUTENBERG TENNIS COUVERTS INSTITUT J GUYOT SPORTS CO POLE D'ECONOMIE ET DE GESTION MAISON DE L'UNIVERSITE AAFE MAISON DE L'ETUDIANT BATIMENTS INDUSTRIALISES MAISON DES SCIENCES DE L'HOMME DIVERS CAMPUS IUT MEDECINE B1 MEDECINE B2 SALLE EXAMENS ANIMALERIE HOPITAL Locaux intégrés INSTITUT DU GOUT CHABOT CHARNY VICTOR HUGO SPORTS MARET MORVEAU MARSANNAY St USAGE IUT CREUSOT initial IUT CREUSOT MP IUT CREUSOT TC IUT CREUSOT HALL TECH LE CREUSOT CONDORCET LE CREUSOT B.U CONDORCET AMPHI IUT CHALON TL IUT CHALON MI IUT CHALON Bloc Central CHALON SGM ISAT NEVERS A ISAT NEVERS B ISAT NEVERS C ISAT NEVERS D DROIT NEVERS ISAT NEVERS F IUT AUXERRE TC IUT AUXERRE OGP IUT AUXERRE GTR IUFM -DIJON IUFM-CHALON IUFM-MACON-A IUFM-AUXERRE IUFM-NEVERS RU RESIDENCES Adresse (siège personne morale) : Maison de l Université Esplanade ERASME DIJON Nombre de salariés total (selon article du Code du Travail*) : salariés en poste au 01/01/2012 Description sommaire de l activité : Bâtiments d enseignement, de bureaux, de restauration, de recherche Mode de consolidation : contrôle financier / contrôle opérationnel Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 2 sur 28

3 Schéma des périmètres organisationnels de la Personne Morale retenu : Les 70 sites précédemment cités sont entièrement pris en compte dans notre périmètre organisationnel, selon le mode de consolidation ci-avant. Il n y a pas de doubles-comptes entre les sites. * Article L du Code du Travail (modifié par la LOI n du 20 août art. 3) : Pour la mise en oeuvre des dispositions du présent code, les effectifs de l'entreprise sont calculés conformément aux dispositions suivantes : 1 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée indéterminée à temps plein et les travailleurs à domicile sont pris intégralement en compte dans l'effectif de l'entreprise ; 2 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée, les salariés titulaires d'un contrat de travail intermittent, les salariés mis à la disposition de l'entreprise par une entreprise extérieure qui sont présents dans les locaux de l'entreprise utilisatrice et y travaillent depuis au moins un an, ainsi que les salariés temporaires, sont pris en compte dans l'effectif de l'entreprise à due proportion de leur temps de présence au cours des douze mois précédents. Toutefois, les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée et les salariés mis à disposition par une entreprise extérieure, y compris les salariés temporaires, sont exclus du décompte des effectifs lorsqu'ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu, notamment du fait d'un congé de maternité, d'un congé d'adoption ou d'un congé parental d'éducation ; 3 Les salariés à temps partiel, quelle que soit la nature de leur contrat de travail, sont pris en compte en divisant la somme totale des horaires inscrits dans leurs contrats de travail par la durée légale ou la durée conventionnelle du travail. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 3 sur 28

4 Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/sources) : Catégorie 1 (Emissions directes) : Poste 1 Emissions directes des sources fixes de combustion : - Chaudières gaz chauffage : relevé de consommations 2012, en kwh - Chaudière bois chauffage : relevé de consommations 2012, en kwh Il n y a pas d autres combustibles ou sources d énergie, hormis l électricité (cf. poste 6). Il n y a pas eu de diagnostic énergétique sur les sites (en dehors des DPE). Total : MWh consommés sur chaudières gaz et bois Poste 2 Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique : Autres véhicules : consommations essence/diesel des véhicules utilisés (104 véhicules professionnels), selon bilan financier 2012 par site et prix de vente moyen par type de carburant diesel et essence (source : ). Cas des véhicules Diesel : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Cas des véhicules Essence : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Poste 3 Emissions directes des procédés hors énergie : Pas de sources de décarbonatation, ni réactions chimiques ou autres rejets de procédés engendrées par un procédé industriel. Poste 4 Emissions directes fugitives : Fuites des groupes froids climatisation : absence de factures de recharges pour fuites en fluides frigorigènes. Poste 5 Emissions issues de la biomasse : Il n y a pas de notion de changement d affectation des sols dû aux activités exercées. Catégorie 2 (Emissions indirectes associés à l énergie) : Poste 6 Emissions indirectes liées à la consommation d électricité : - Consommations compteur réseau, non discriminée par type d usage (process / éclairage / chauffageclimatisation / usages enseignement, recherche, bureaux) : absence de relevé de consommation et quantité de compteurs réseaux Poste 7 Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid : Pas de consommations d énergies sur réseau extérieur de ce type : non concerné. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 4 sur 28

5 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence Année de reporting : 2012 Année de référence : 2012 Explication : Nous choisissons l année de reporting (année relative aux données collectées) comme année de référence (pour comparaison avec les futures mises à jour). 3. Les émissions directes de GES, évaluées séparément par poste et pour chaque GES en tonnes et en équivalent CO2 4. Les émissions indirectes de GES associées à la production d électricité, de chaleur ou de vapeur importée, quantifiées séparément par poste et en tonnes équivalent CO2 Sans objet 5. Les autres émissions indirectes de GES, quantifiées séparément par poste en tonnes équivalent CO2, si la personne morale a choisi de les évaluer Ces émissions, optionnelles, n ont pas été quantifiées dans le présent cadre. 6. de façon optionnelle, les émissions évitées quantifiées de manière séparée selon le format de tableau présenté ci-après, et les méthodes utilisées Emissions évitées quantifiables dans nos activités - Cogénération : relevé de consommations 2012, kwh - Production solaire photovoltaïque destinée à la revente : relevé de consommations 2012, kwh Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 5 sur 28

6 7. Les éléments d appréciation sur les incertitudes Par application des incertitudes issues de la Base Carbone ADEME concernant les seuls facteurs d émissions, on obtient une incertitude minimale de 12,2 %. En considérant en complément des incertitudes liées à certaines données d entrée déterminées avec des hypothèses, l incertitude globale se monte à 12,2 %. Les incertitudes liées aux consommations de carburant diesel et essence peuvent être réduite en dissociant les dépenses pour chaque type de combustible. 8. Motivation pour l exclusion des sources de GES et de poste d émissions de GES lors de l évaluation des émissions de GES Les postes n 4 et n 6 peuvent être considérés comme négligeable au regard des postes n 1 et n 2. De plus, l installation d outil de comptage et de gestion de consommation annuelle pour ces postes représente une dépense importante au regard du gain potentiel d émission de GES. Enfin, des efforts sont à faire sur les postes n 1 et n 2 en priorité. 9. Si différent des facteurs par défaut de la Base Carbone, les facteurs d émissions et les PRG utilisés selon les formats de tableau présentés ci-après : * Liste des facteurs d émissions (FE) utilisés différents de la Base Carbone : Modifications de Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) Facteur d Emissions modifiés Source documentaire ou mode de calcul Pas de modifications : les FE utilisés sont ceux de la Base Carbone en vigueur au moment de l étude (12/2012). Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 6 sur 28

7 * Liste des PRG modifiés et explications : Modifications de Facteurs d Emissions (FE) PRG modifiés Explications Pas de modifications : les PRG utilisés, inclus dans la Base Carbone, sont ceux du 4e et dernier rapport du GIEC (rapport de 2007) en vigueur au moment de l étude. 10. A partir du deuxième bilan, l explication de tout recalcul de l année de référence Non concerné pour la première année de reporting. 11. Adresse du site Internet où est mis à disposition le bilan d émissions de GES Site internet : (Bilan GES mis en ligne le 22/11/13). Coordonnées de la personne responsable du bilan d émissions de GES : Université de Bourgogne Service Campus Durable et Citoyen Amandine BORNECK Maison de l'université Esplanade Erasme DIJON Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 7 sur 28

8 II. Actions envisagées Catégorie 1 (Emissions directes) : Poste 2 Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique : Axe d amélioration à étudier : La formule de calcul utilisée pour évaluer les émissions de GES de ce poste est basée sur les dépenses annuelles de carburants de l ensemble des sites. Afin d améliorer la précision des calculs et d interpréter au mieux l évolution des émissions GES de ce poste, un inventaire des dépenses annuelles par département et par nature de carburant serait à réaliser. Poste 4 Emissions directes fugitives : Axe d amélioration à étudier : Fuites à recenser sur la base des rapports périodiques d entretien faisant état du rechargement en fluide frigorigène. Catégorie 2 (Emissions indirectes associés à l énergie) : Poste 6 Emissions indirectes liées à la consommation d électricité : Axe d amélioration à étudier : la mise en place de sous-compteur pour l éclairage extérieur et d autres postes secondaires permettrait d optimiser l usage et ainsi diminuer les sources de désordre (panne, horloges ) Poste 7 Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid : Axe d amélioration retenu : La chaufferie centrale actuelle desservant le bâtiment fonctionne à 70% au charbon et 30% au gaz naturel. Un projet de production de chaleur par chaufferie Biomasse (80%) est prévu pour l année 2013 permettant de diviser par 3 environs les émissions de gaz à effet de serre. La réduction des émissions GES du poste n 1 est valorisée à travers le poste n 7 et le réseau de chaleur. Le facteur d émission associé n existant pas encore, le gain devra être calculé et intégré au prochain rapport bilan GES (tableau ci-dessous, titre 3) Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 8 sur 28

9 ANNEXES Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 9 sur 28

10 Annexe 1 : Patrimoine Université de Bourgogne - Département (21) - Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la Méthode pour la réalisation des bilans d émissions de Gaz à Effet de Serre (Cf. : version 2, mise en ligne le 27 avril 2012). 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Université de Bourgogne Code NAF : SO Code SIREN : SCIENCES GABRIEL BU DROIT LETTRES DROIT LETTRES SERRES HALLE DE SPORTS ENSBANA ENSBANA RECHERCHE IUT DIJON Bloc Central IUT DIJON Biologie Tertiaire IUT DIJON Mécanique GRANDS AMPHIS BU SCIENCES GYMNASE SABLE SCIENCES MIRANDE MEDECINE PREVENTIVE STAPS ATHENEUM HALL DE TECHNOLOGIE AMPHIS GALILEE GUTENBERG TENNIS COUVERTS INSTITUT J GUYOT POLE D'ECONOMIE ET DE GESTION MAISON DE L'UNIVERSITE AAFE MAISON DE L'ETUDIANT BATIMENTS INDUSTRIALISES MAISON DES SCIENCES DE L'HOMME DIVERS CAMPUS MEDECINE B1 MEDECINE B2 SALLE EXAMENS ANIMALERIE HOPITAL Locaux intégrés INSTITUT DU GOUT CHABOT CHARNY VICTOR HUGO SPORTS MARET MORVEAU MARSANNAY St USAGE IUFM -DIJON SPORTS CO Adresse (siège personne morale) : Maison de l Université Esplanade ERASME DIJON Nombre de salariés total (selon article du Code du Travail*) : salariés en poste au 01/01/2012 Description sommaire de l activité : Bâtiments d enseignement, de bureaux, de restauration, de recherche Mode de consolidation : contrôle financier / contrôle opérationnel Schéma des périmètres organisationnels de la Personne Morale retenu : Les 42 sites précédemment cités sont entièrement pris en compte dans notre périmètre organisationnel, selon le mode de consolidation ci-avant. Il n y a pas de doubles-comptes entre les sites. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 10 sur 28

11 * Article L du Code du Travail (modifié par la LOI n du 20 août art. 3) : Pour la mise en oeuvre des dispositions du présent code, les effectifs de l'entreprise sont calculés conformément aux dispositions suivantes : 1 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée indéterminée à temps plein et les travailleurs à domicile sont pris intégralement en compte dans l'effectif de l'entreprise ; 2 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée, les salariés titulaires d'un contrat de travail intermittent, les salariés mis à la disposition de l'entreprise par une entreprise extérieure qui sont présents dans les locaux de l'entreprise utilisatrice et y travaillent depuis au moins un an, ainsi que les salariés temporaires, sont pris en compte dans l'effectif de l'entreprise à due proportion de leur temps de présence au cours des douze mois précédents. Toutefois, les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée et les salariés mis à disposition par une entreprise extérieure, y compris les salariés temporaires, sont exclus du décompte des effectifs lorsqu'ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu, notamment du fait d'un congé de maternité, d'un congé d'adoption ou d'un congé parental d'éducation ; 3 Les salariés à temps partiel, quelle que soit la nature de leur contrat de travail, sont pris en compte en divisant la somme totale des horaires inscrits dans leurs contrats de travail par la durée légale ou la durée conventionnelle du travail. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 11 sur 28

12 Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/sources) : Catégorie 1 (Emissions directes) : Poste 1 Emissions directes des sources fixes de combustion : - Chaudières gaz chauffage : relevé de consommations 2012, en kwh - Chaudière bois chauffage : relevé de consommations 2012, en kwh Il n y a pas d autres combustibles ou sources d énergie, hormis l électricité (cf. poste 6). Il n y a pas eu de diagnostic énergétique sur les sites (en dehors des DPE). Total : MWh consommés sur chaudières gaz et bois Poste 2 Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique : Autres véhicules : consommations essence/diesel des véhicules utilisés (104 véhicules professionnels), selon bilan financier 2012 par site et prix de vente moyen par type de carburant diesel et essence (source : ). Cas des véhicules Diesel : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Cas des véhicules Essence : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Un découpage des émissions GES par département n a pas été possible compte tenue de la gestion actuelle qui couvre l ensemble du patrimoine motorisé. Poste 3 Emissions directes des procédés hors énergie : Pas de sources de décarbonatation, ni réactions chimiques ou autres rejets de procédés engendrées par un procédé industriel. Poste 4 Emissions directes fugitives : Fuites des groupes froids climatisation : absence de factures de recharges pour fuites en fluides frigorigènes. Poste 5 Emissions issues de la biomasse : Il n y a pas de notion de changement d affectation des sols dû aux activités exercées. Catégorie 2 (Emissions indirectes associés à l énergie) : Poste 6 Emissions indirectes liées à la consommation d électricité : - Consommations compteur réseau, non discriminée par type d usage (process / éclairage / chauffageclimatisation / usages enseignement, recherche, bureaux) : absence de relevé de consommation et quantité de compteurs réseaux Poste 7 Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid : Pas de consommations d énergies sur réseau extérieur de ce type : non concerné. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 12 sur 28

13 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence Année de reporting : 2012 Année de référence : 2012 Explication : Nous choisissons l année de reporting (année relative aux données collectées) comme année de référence (pour comparaison avec les futures mises à jour). 3. Les émissions directes de GES, évaluées séparément par poste et pour chaque GES en tonnes et en équivalent CO2 4. Les émissions indirectes de GES associées à la production d électricité, de chaleur ou de vapeur importée, quantifiées séparément par poste et en tonnes équivalent CO2 Sans objet 5. Les autres émissions indirectes de GES, quantifiées séparément par poste en tonnes équivalent CO2, si la personne morale a choisi de les évaluer Ces émissions, optionnelles, n ont pas été quantifiées dans le présent cadre. 6. de façon optionnelle, les émissions évitées quantifiées de manière séparée selon le format de tableau présenté ci-après, et les méthodes utilisées Emissions évitées quantifiables dans nos activités - Cogénération : relevé de consommations 2012, kwh Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 13 sur 28

14 7. Les éléments d appréciation sur les incertitudes Par application des incertitudes issues de la Base Carbone ADEME concernant les seuls facteurs d émissions, on obtient une incertitude minimale de 12,2 %. En considérant en complément des incertitudes liées à certaines données d entrée déterminées avec des hypothèses, l incertitude globale se monte à 12,2 %. Les incertitudes liées aux consommations de carburant diesel et essence peuvent être réduite en dissociant les dépenses pour chaque type de combustible. 8. Motivation pour l exclusion des sources de GES et de poste d émissions de GES lors de l évaluation des émissions de GES Les postes n 4 et n 6 peuvent être considérés comme négligeable au regard des postes n 1 et n 2. De plus, l installation d outil de comptage et de gestion de consommation annuelle pour ces postes représente une dépense importante au regard du gain potentiel d émission de GES. Enfin, des efforts sont à faire sur les postes n 1 et n 2 en priorité. 9. Si différent des facteurs par défaut de la Base Carbone, les facteurs d émissions et les PRG utilisés selon les formats de tableau présentés ci-après : * Liste des facteurs d émissions (FE) utilisés différents de la Base Carbone : Modifications de Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) Facteur d Emissions modifiés Source documentaire ou mode de calcul Pas de modifications : les FE utilisés sont ceux de la Base Carbone en vigueur au moment de l étude (12/2012). * Liste des PRG modifiés et explications : Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 14 sur 28

15 Modifications de Facteurs d Emissions (FE) PRG modifiés Explications Pas de modifications : les PRG utilisés, inclus dans la Base Carbone, sont ceux du 4e et dernier rapport du GIEC (rapport de 2007) en vigueur au moment de l étude. 10. A partir du deuxième bilan, l explication de tout recalcul de l année de référence Non concerné pour la première année de reporting. 11. Adresse du site Internet où est mis à disposition le bilan d émissions de GES Site internet : (Bilan GES mis en ligne le 22/11/13). Coordonnées de la personne responsable du bilan d émissions de GES : Université de Bourgogne Service Campus Durable et Citoyen Amandine BORNECK Maison de l'université Esplanade Erasme DIJON Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 15 sur 28

16 Annexe 2 : Patrimoine Université de Bourgogne - Département (58) - Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la Méthode pour la réalisation des bilans d émissions de Gaz à Effet de Serre (Cf. : version 2, mise en ligne le 27 avril 2012). 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Université de Bourgogne Code NAF : SO Code SIREN : ISAT NEVERS A ISAT NEVERS B ISAT NEVERS C ISAT NEVERS D DROIT NEVERS ISAT NEVERS F IUFM-NEVERS Adresse (siège personne morale) : Maison de l Université Esplanade ERASME DIJON Nombre de salariés total (selon article du Code du Travail*) : salariés en poste au 01/01/2012 Description sommaire de l activité : Bâtiments d enseignement, de bureaux, de restauration, de recherche Mode de consolidation : contrôle financier / contrôle opérationnel Schéma des périmètres organisationnels de la Personne Morale retenu : Les 7 sites précédemment cités sont entièrement pris en compte dans notre périmètre organisationnel, selon le mode de consolidation ci-avant. Il n y a pas de doubles-comptes entre les sites. * Article L du Code du Travail (modifié par la LOI n du 20 août art. 3) : Pour la mise en oeuvre des dispositions du présent code, les effectifs de l'entreprise sont calculés conformément aux dispositions suivantes : 1 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée indéterminée à temps plein et les travailleurs à domicile sont pris intégralement en compte dans l'effectif de l'entreprise ; 2 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée, les salariés titulaires d'un contrat de travail intermittent, les salariés mis à la disposition de l'entreprise par une entreprise extérieure qui sont présents dans les locaux de l'entreprise utilisatrice et y travaillent depuis au moins un an, ainsi que les salariés temporaires, sont pris en compte dans l'effectif de l'entreprise à due proportion de leur temps de présence au cours des douze mois précédents. Toutefois, les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée et les salariés mis à disposition par une entreprise extérieure, y compris les salariés temporaires, sont exclus du décompte des effectifs lorsqu'ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu, notamment du fait d'un congé de maternité, d'un congé d'adoption ou d'un congé parental d'éducation ; 3 Les salariés à temps partiel, quelle que soit la nature de leur contrat de travail, sont pris en compte en divisant la somme totale des horaires inscrits dans leurs contrats de travail par la durée légale ou la durée conventionnelle du travail. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 16 sur 28

17 Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/sources) : Catégorie 1 (Emissions directes) : Poste 1 Emissions directes des sources fixes de combustion : - Chaudières gaz chauffage : relevé de consommations 2012, en kwh Il n y a pas d autres combustibles ou sources d énergie, hormis l électricité (cf. poste 6). Il n y a pas eu de diagnostic énergétique sur les sites (en dehors des DPE). Total : 1553 MWh consommés sur chaudières gaz et bois Poste 2 Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique : Autres véhicules : consommations essence/diesel des véhicules utilisés (104 véhicules professionnels), selon bilan financier 2012 par site et prix de vente moyen par type de carburant diesel et essence (source : ). Cas des véhicules Diesel : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Cas des véhicules Essence : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Un découpage des émissions GES par département n a pas été possible compte tenue de la gestion actuelle qui couvre l ensemble du patrimoine motorisé. Poste 3 Emissions directes des procédés hors énergie : Pas de sources de décarbonatation, ni réactions chimiques ou autres rejets de procédés engendrées par un procédé industriel. Poste 4 Emissions directes fugitives : Fuites des groupes froids climatisation : absence de factures de recharges pour fuites en fluides frigorigènes. Poste 5 Emissions issues de la biomasse : Il n y a pas de notion de changement d affectation des sols dû aux activités exercées. Catégorie 2 (Emissions indirectes associés à l énergie) : Poste 6 Emissions indirectes liées à la consommation d électricité : - Consommations compteur réseau, non discriminée par type d usage (process / éclairage / chauffageclimatisation / usages enseignement, recherche, bureaux) : absence de relevé de consommation et quantité de compteurs réseaux Poste 7 Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid : Pas de consommations d énergies sur réseau extérieur de ce type : non concerné. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 17 sur 28

18 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence Année de reporting : 2012 Année de référence : 2012 Explication : Nous choisissons l année de reporting (année relative aux données collectées) comme année de référence (pour comparaison avec les futures mises à jour). 3. Les émissions directes de GES, évaluées séparément par poste et pour chaque GES en tonnes et en équivalent CO2 4. Les émissions indirectes de GES associées à la production d électricité, de chaleur ou de vapeur importée, quantifiées séparément par poste et en tonnes équivalent CO2 Sans objet 5. Les autres émissions indirectes de GES, quantifiées séparément par poste en tonnes équivalent CO2, si la personne morale a choisi de les évaluer Ces émissions, optionnelles, n ont pas été quantifiées dans le présent cadre. 6. de façon optionnelle, les émissions évitées quantifiées de manière séparée selon le format de tableau présenté ci-après, et les méthodes utilisées Pas d émissions évitées quantifiables sur le département étudié. 7. Les éléments d appréciation sur les incertitudes Par application des incertitudes issues de la Base Carbone ADEME concernant les seuls facteurs d émissions, on obtient une incertitude minimale de 12,2 %. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 18 sur 28

19 En considérant en complément des incertitudes liées à certaines données d entrée déterminées avec des hypothèses, l incertitude globale se monte à 12,2 %. Les incertitudes liées aux consommations de carburant diesel et essence peuvent être réduite en dissociant les dépenses pour chaque type de combustible. 8. Motivation pour l exclusion des sources de GES et de poste d émissions de GES lors de l évaluation des émissions de GES Les postes n 4 et n 6 peuvent être considérés comme négligeable au regard des postes n 1 et n 2. De plus, l installation d outil de comptage et de gestion de consommation annuelle pour ces postes représente une dépense importante au regard du gain potentiel d émission de GES. Enfin, des efforts sont à faire sur les postes n 1 et n 2 en priorité. 9. Si différent des facteurs par défaut de la Base Carbone, les facteurs d émissions et les PRG utilisés selon les formats de tableau présentés ci-après : * Liste des facteurs d émissions (FE) utilisés différents de la Base Carbone : Modifications de Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) Facteur d Emissions modifiés Source documentaire ou mode de calcul Pas de modifications : les FE utilisés sont ceux de la Base Carbone en vigueur au moment de l étude (12/2012). * Liste des PRG modifiés et explications : Modifications de Facteurs d Emissions (FE) PRG modifiés Explications Pas de modifications : les PRG utilisés, inclus dans la Base Carbone, sont ceux du 4e et dernier rapport du GIEC (rapport de 2007) en vigueur au moment de l étude. 10. A partir du deuxième bilan, l explication de tout recalcul de l année de référence Non concerné pour la première année de reporting. 11. Adresse du site Internet où est mis à disposition le bilan d émissions de GES Site internet : (Bilan GES mis en ligne le 22/11/13). Coordonnées de la personne responsable du bilan d émissions de GES : Université de Bourgogne Service Campus Durable et Citoyen Amandine BORNECK Maison de l'université Esplanade Erasme DIJON Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 19 sur 28

20 Annexe 3 : Patrimoine Université de Bourgogne - Département (71) - Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la Méthode pour la réalisation des bilans d émissions de Gaz à Effet de Serre (Cf. : version 2, mise en ligne le 27 avril 2012). 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Université de Bourgogne Code NAF : SO Code SIREN : LE CREUSOT CONDORCET LE CREUSOT B.U CONDORCET AMPHI IUT CHALON TL IUT CHALON MI IUT CHALON Bloc Central IUT CHALON SGM IUT CREUSOT initial IUT CREUSOT MP IUFM-CHALON IUFM-MACON-A IUT CREUSOT TC IUT CREUSOT HALL TECH Adresse (siège personne morale) : Maison de l Université Esplanade ERASME DIJON Nombre de salariés total (selon article du Code du Travail*) : salariés en poste au 01/01/2012 Description sommaire de l activité : Bâtiments d enseignement, de bureaux, de restauration, de recherche Mode de consolidation : contrôle financier / contrôle opérationnel Schéma des périmètres organisationnels de la Personne Morale retenu : Les 13 sites précédemment cités sont entièrement pris en compte dans notre périmètre organisationnel, selon le mode de consolidation ci-avant. Il n y a pas de doubles-comptes entre les sites. * Article L du Code du Travail (modifié par la LOI n du 20 août art. 3) : Pour la mise en oeuvre des dispositions du présent code, les effectifs de l'entreprise sont calculés conformément aux dispositions suivantes : 1 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée indéterminée à temps plein et les travailleurs à domicile sont pris intégralement en compte dans l'effectif de l'entreprise ; 2 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée, les salariés titulaires d'un contrat de travail intermittent, les salariés mis à la disposition de l'entreprise par une entreprise extérieure qui sont présents dans les locaux de l'entreprise utilisatrice et y travaillent depuis au moins un an, ainsi que les salariés temporaires, sont pris en compte dans l'effectif de l'entreprise à due proportion de leur temps de présence au cours des douze mois précédents. Toutefois, les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée et les salariés mis à disposition par une entreprise extérieure, y compris les salariés temporaires, sont exclus du décompte des effectifs lorsqu'ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu, notamment du fait d'un congé de maternité, d'un congé d'adoption ou d'un congé parental d'éducation ; Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 20 sur 28

21 3 Les salariés à temps partiel, quelle que soit la nature de leur contrat de travail, sont pris en compte en divisant la somme totale des horaires inscrits dans leurs contrats de travail par la durée légale ou la durée conventionnelle du travail. Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/sources) : Catégorie 1 (Emissions directes) : Poste 1 Emissions directes des sources fixes de combustion : - Chaudières gaz chauffage : relevé de consommations 2012, en kwh Il n y a pas d autres combustibles ou sources d énergie, hormis l électricité (cf. poste 6). Il n y a pas eu de diagnostic énergétique sur les sites (en dehors des DPE). Total : 5197 MWh consommés sur chaudières gaz Poste 2 Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique : Autres véhicules : consommations essence/diesel des véhicules utilisés (104 véhicules professionnels), selon bilan financier 2012 par site et prix de vente moyen par type de carburant diesel et essence (source : ). Cas des véhicules Diesel : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Cas des véhicules Essence : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Un découpage des émissions GES par département n a pas été possible compte tenue de la gestion actuelle qui couvre l ensemble du patrimoine motorisé. Poste 3 Emissions directes des procédés hors énergie : Pas de sources de décarbonatation, ni réactions chimiques ou autres rejets de procédés engendrées par un procédé industriel. Poste 4 Emissions directes fugitives : Fuites des groupes froids climatisation : absence de factures de recharges pour fuites en fluides frigorigènes. Poste 5 Emissions issues de la biomasse : Il n y a pas de notion de changement d affectation des sols dû aux activités exercées. Catégorie 2 (Emissions indirectes associés à l énergie) : Poste 6 Emissions indirectes liées à la consommation d électricité : - Consommations compteur réseau, non discriminée par type d usage (process / éclairage / chauffageclimatisation / usages enseignement, recherche, bureaux) : absence de relevé de consommation et quantité de compteurs réseaux Poste 7 Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid : Pas de consommations d énergies sur réseau extérieur de ce type : non concerné. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 21 sur 28

22 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence Année de reporting : 2012 Année de référence : 2012 Explication : Nous choisissons l année de reporting (année relative aux données collectées) comme année de référence (pour comparaison avec les futures mises à jour). 3. Les émissions directes de GES, évaluées séparément par poste et pour chaque GES en tonnes et en équivalent CO2 4. Les émissions indirectes de GES associées à la production d électricité, de chaleur ou de vapeur importée, quantifiées séparément par poste et en tonnes équivalent CO2 Sans objet 5. Les autres émissions indirectes de GES, quantifiées séparément par poste en tonnes équivalent CO2, si la personne morale a choisi de les évaluer Ces émissions, optionnelles, n ont pas été quantifiées dans le présent cadre. 6. de façon optionnelle, les émissions évitées quantifiées de manière séparée selon le format de tableau présenté ci-après, et les méthodes utilisées Emissions évitées quantifiables dans nos activités - Production solaire photovoltaïque destinée à la revente : relevé de consommations 2012, kwh Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 22 sur 28

23 7. Les éléments d appréciation sur les incertitudes Par application des incertitudes issues de la Base Carbone ADEME concernant les seuls facteurs d émissions, on obtient une incertitude minimale de 12,2 %. En considérant en complément des incertitudes liées à certaines données d entrée déterminées avec des hypothèses, l incertitude globale se monte à 12,2 %. Les incertitudes liées aux consommations de carburant diesel et essence peuvent être réduite en dissociant les dépenses pour chaque type de combustible. 8. Motivation pour l exclusion des sources de GES et de poste d émissions de GES lors de l évaluation des émissions de GES Les postes n 4 et n 6 peuvent être considérés comme négligeable au regard des postes n 1 et n 2. De plus, l installation d outil de comptage et de gestion de consommation annuelle pour ces postes représente une dépense importante au regard du gain potentiel d émission de GES. Enfin, des efforts sont à faire sur les postes n 1 et n 2 en priorité. 9. Si différent des facteurs par défaut de la Base Carbone, les facteurs d émissions et les PRG utilisés selon les formats de tableau présentés ci-après : * Liste des facteurs d émissions (FE) utilisés différents de la Base Carbone : Modifications de Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) Facteur d Emissions modifiés Source documentaire ou mode de calcul Pas de modifications : les FE utilisés sont ceux de la Base Carbone en vigueur au moment de l étude (12/2012). * Liste des PRG modifiés et explications : Modifications de Facteurs d Emissions (FE) PRG modifiés Explications Pas de modifications : les PRG utilisés, inclus dans la Base Carbone, sont ceux du 4e et dernier rapport du GIEC (rapport de 2007) en vigueur au moment de l étude. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 23 sur 28

24 10. A partir du deuxième bilan, l explication de tout recalcul de l année de référence Non concerné pour la première année de reporting. 11. Adresse du site Internet où est mis à disposition le bilan d émissions de GES Site internet : (Bilan GES mis en ligne le 22/11/13). Coordonnées de la personne responsable du bilan d émissions de GES : Université de Bourgogne Service Campus Durable et Citoyen Amandine BORNECK Maison de l'université Esplanade Erasme DIJON Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 24 sur 28

25 Annexe 4 : Patrimoine Université de Bourgogne - Département (89) - Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la Méthode pour la réalisation des bilans d émissions de Gaz à Effet de Serre (Cf. : version 2, mise en ligne le 27 avril 2012). 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Université de Bourgogne Code NAF : SO Code SIREN : IUT AUXERRE TC IUT AUXERRE OGP IUT AUXERRE GTR IUFM-AUXERRE Adresse (siège personne morale) : Maison de l Université Esplanade ERASME DIJON Nombre de salariés total (selon article du Code du Travail*) : salariés en poste au 01/01/2012 Description sommaire de l activité : Bâtiments d enseignement, de bureaux, de restauration, de recherche Mode de consolidation : contrôle financier / contrôle opérationnel Schéma des périmètres organisationnels de la Personne Morale retenu : Les 4 sites précédemment cités sont entièrement pris en compte dans notre périmètre organisationnel, selon le mode de consolidation ci-avant. Il n y a pas de doubles-comptes entre les sites. * Article L du Code du Travail (modifié par la LOI n du 20 août art. 3) : Pour la mise en oeuvre des dispositions du présent code, les effectifs de l'entreprise sont calculés conformément aux dispositions suivantes : 1 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée indéterminée à temps plein et les travailleurs à domicile sont pris intégralement en compte dans l'effectif de l'entreprise ; 2 Les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée, les salariés titulaires d'un contrat de travail intermittent, les salariés mis à la disposition de l'entreprise par une entreprise extérieure qui sont présents dans les locaux de l'entreprise utilisatrice et y travaillent depuis au moins un an, ainsi que les salariés temporaires, sont pris en compte dans l'effectif de l'entreprise à due proportion de leur temps de présence au cours des douze mois précédents. Toutefois, les salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée et les salariés mis à disposition par une entreprise extérieure, y compris les salariés temporaires, sont exclus du décompte des effectifs lorsqu'ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu, notamment du fait d'un congé de maternité, d'un congé d'adoption ou d'un congé parental d'éducation ; 3 Les salariés à temps partiel, quelle que soit la nature de leur contrat de travail, sont pris en compte en divisant la somme totale des horaires inscrits dans leurs contrats de travail par la durée légale ou la durée conventionnelle du travail. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 25 sur 28

26 Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/sources) : Catégorie 1 (Emissions directes) : Poste 1 Emissions directes des sources fixes de combustion : - Chaudières gaz chauffage : relevé de consommations 2012, en kwh Il n y a pas d autres combustibles ou sources d énergie, hormis l électricité (cf. poste 6). Il n y a pas eu de diagnostic énergétique sur les sites (en dehors des DPE). Total : 2035 MWh consommés sur chaudières gaz et bois Poste 2 Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique : Autres véhicules : consommations essence/diesel des véhicules utilisés (104 véhicules professionnels), selon bilan financier 2012 par site et prix de vente moyen par type de carburant diesel et essence (source : ). Cas des véhicules Diesel : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Cas des véhicules Essence : km, pour d achat de carburant, soit sur base moyenne 1, TTC/l Un découpage des émissions GES par département n a pas été possible compte tenue de la gestion actuelle qui couvre l ensemble du patrimoine motorisé. Poste 3 Emissions directes des procédés hors énergie : Pas de sources de décarbonatation, ni réactions chimiques ou autres rejets de procédés engendrées par un procédé industriel. Poste 4 Emissions directes fugitives : Fuites des groupes froids climatisation : absence de factures de recharges pour fuites en fluides frigorigènes. Poste 5 Emissions issues de la biomasse : Il n y a pas de notion de changement d affectation des sols dû aux activités exercées. Catégorie 2 (Emissions indirectes associés à l énergie) : Poste 6 Emissions indirectes liées à la consommation d électricité : - Consommations compteur réseau, non discriminée par type d usage (process / éclairage / chauffageclimatisation / usages enseignement, recherche, bureaux) : absence de relevé de consommation et quantité de compteurs réseaux Poste 7 Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid : Pas de consommations d énergies sur réseau extérieur de ce type : non concerné. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 26 sur 28

27 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence Année de reporting : 2012 Année de référence : 2012 Explication : Nous choisissons l année de reporting (année relative aux données collectées) comme année de référence (pour comparaison avec les futures mises à jour). 3. Les émissions directes de GES, évaluées séparément par poste et pour chaque GES en tonnes et en équivalent CO2 4. Les émissions indirectes de GES associées à la production d électricité, de chaleur ou de vapeur importée, quantifiées séparément par poste et en tonnes équivalent CO2 Sans objet 5. Les autres émissions indirectes de GES, quantifiées séparément par poste en tonnes équivalent CO2, si la personne morale a choisi de les évaluer Ces émissions, optionnelles, n ont pas été quantifiées dans le présent cadre. 6. de façon optionnelle, les émissions évitées quantifiées de manière séparée selon le format de tableau présenté ci-après, et les méthodes utilisées Pas d émissions évitées quantifiables sur le département étudié. 7. Les éléments d appréciation sur les incertitudes Par application des incertitudes issues de la Base Carbone ADEME concernant les seuls facteurs d émissions, on obtient une incertitude minimale de 12,2 %. Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 27 sur 28

28 En considérant en complément des incertitudes liées à certaines données d entrée déterminées avec des hypothèses, l incertitude globale se monte à 12,2 %. Les incertitudes liées aux consommations de carburant diesel et essence peuvent être réduite en dissociant les dépenses pour chaque type de combustible. 8. Motivation pour l exclusion des sources de GES et de poste d émissions de GES lors de l évaluation des émissions de GES Les postes n 4 et n 6 peuvent être considérés comme négligeable au regard des postes n 1 et n 2. De plus, l installation d outil de comptage et de gestion de consommation annuelle pour ces postes représente une dépense importante au regard du gain potentiel d émission de GES. Enfin, des efforts sont à faire sur les postes n 1 et n 2 en priorité. 9. Si différent des facteurs par défaut de la Base Carbone, les facteurs d émissions et les PRG utilisés selon les formats de tableau présentés ci-après : * Liste des facteurs d émissions (FE) utilisés différents de la Base Carbone : Modifications de Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) Facteur d Emissions modifiés Source documentaire ou mode de calcul Pas de modifications : les FE utilisés sont ceux de la Base Carbone en vigueur au moment de l étude (12/2012). * Liste des PRG modifiés et explications : Modifications de Facteurs d Emissions (FE) PRG modifiés Explications Pas de modifications : les PRG utilisés, inclus dans la Base Carbone, sont ceux du 4e et dernier rapport du GIEC (rapport de 2007) en vigueur au moment de l étude. 10. A partir du deuxième bilan, l explication de tout recalcul de l année de référence Non concerné pour la première année de reporting. 11. Adresse du site Internet où est mis à disposition le bilan d émissions de GES Site internet : (Bilan GES mis en ligne le 22/11/13). Coordonnées de la personne responsable du bilan d émissions de GES : Université de Bourgogne Service Campus Durable et Citoyen Amandine BORNECK Maison de l'université Esplanade Erasme DIJON Bilan de gaz à effet de serre 2012 de l université de Bourgogne Page 28 sur 28

Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS)

Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de

Plus en détail

Bilan d émissions de GES POLE SANTE SARTHE ET LOIR

Bilan d émissions de GES POLE SANTE SARTHE ET LOIR Bilan d émissions de GES POLE SANTE SARTHE ET LOIR Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la Méthode pour la réalisation

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Centre Hospitalier Villefranche de Rouergue (12)

Bilan d émissions de GES Centre Hospitalier Villefranche de Rouergue (12) Bilan d émissions de GES Centre Hospitalier Villefranche de Rouergue (12) Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre. Format de restitution conforme

Plus en détail

BILAN REGLEMENTAIRE DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2015 SYNTHESE DES ACTIONS

BILAN REGLEMENTAIRE DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2015 SYNTHESE DES ACTIONS BILAN REGLEMENTAIRE DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2015 ET SYNTHESE DES ACTIONS selon le format de l annexe 5 de la Méthode pour la réalisation des bilans de gaz à effet de serre conformément à

Plus en détail

EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE)

EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) Raison sociale : Edmond de Rothschild (France) Code NAF (APE) : 6419Z Code SIREN : 572 037 026 SIRET associé à la personne morale : 572 037 026 000 18 Adresse : 47, rue du

Plus en détail

Bilan d émissions de GES BUBENDORFF VOLET ROULANT

Bilan d émissions de GES BUBENDORFF VOLET ROULANT Bilan d émissions de GES BUBENDORFF VOLET ROULANT Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la Méthode pour la réalisation

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Clinique Belledonne Saint Martin d Hères (38)

Bilan d émissions de GES Clinique Belledonne Saint Martin d Hères (38) Bilan d émissions de GES Clinique Belledonne Saint Martin d Hères (38) Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la

Plus en détail

FAURECIA SYSTEMES D ECHAPPEMENT

FAURECIA SYSTEMES D ECHAPPEMENT FAURECIA SYSTEMES D ECHAPPEMENT BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Décembre 2015 FAURECIA SYSTEMES ECHAPPEMENT Page 1 sur 5 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode de réalisation

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux 18/12/2015 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014 SOLVAY, plateforme de Tavaux Le bilan d émissions de gaz à effet de serre de la société Rhodia Opération France a été établi conformément

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

IPSEN PHARMA Restitution pour la publication du bilan des émissions de gaz à effet de serre

IPSEN PHARMA Restitution pour la publication du bilan des émissions de gaz à effet de serre IPSEN PHARMA Restitution pour la publication du bilan des émissions de gaz à effet de serre Reporting 2011 Déclaration Art 75 loi GRENELLE II IPSEN Pharma 1 1. Description de la personne morale concernée

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 4 I.1 Description de la personne morale concernée... 4 I.2 Année de reporting de l exercice

Plus en détail

Restitution réglementaire du Bilan des émissions de gaz à effet de serre *** Grand Evreux Agglomération

Restitution réglementaire du Bilan des émissions de gaz à effet de serre *** Grand Evreux Agglomération Restitution réglementaire du Bilan des émissions de gaz à effet de serre *** Grand Evreux Agglomération 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Grand Evreux Agglomération Code NAF

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Le présent bilan d émissions de gaz à effet de serre a été réalisé à l aide de la méthode Bilan Carbone version 7.1.01 développée

Plus en détail

LUBRIZOL FRANCE. Bilan Réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

LUBRIZOL FRANCE. Bilan Réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) LUBRIZOL FRANCE Bilan Réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Bilan effectué en application du décret n 2011-289 du 11 juillet 2011 relatif au bilan de gaz à effet de serre et au plan

Plus en détail

Format de restitution pour la publication du bilan GES

Format de restitution pour la publication du bilan GES Format de restitution pour la publication du bilan GES Bilan des émissions de gaz à effet de serre conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Version : 28 décembre 2012 Rédaction : Pascal OCHALEK

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction BRGM 2012-330- DAF/EDD Novembre 2012 Bilan réalisé selon le format de l annexe 3 de la Méthode pour

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise LIEBHERR MINING EQUIPEMENT COLMAR SAS

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise LIEBHERR MINING EQUIPEMENT COLMAR SAS Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise LIEBHERR MINING EQUIPEMENT COLMAR SAS 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : LIEBHERR-MINING EQUIPEMENT COLMAR SAS Code NAF : Fabrication

Plus en détail

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT Page 1 Table des matières CONTEXTE... 4 NOTE METHODOLOGIQUE... 5 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 6 A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

Conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011. Technoclub Bât B Ave de l Hippodrome 33170 GRADIGNAN Tel : 05 57 35 46 35 / Fax : 05 57 35 46 36

Conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011. Technoclub Bât B Ave de l Hippodrome 33170 GRADIGNAN Tel : 05 57 35 46 35 / Fax : 05 57 35 46 36 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Restitution pour la publication Conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 QCS SERVICES SAS Agence Diversification Sud-Ouest Technoclub Bât B Ave de

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Siège social : 5 Boulevard de la Madeleine 75001 PARIS Site de production : Avenue Maréchal Lattre de Tassigny 64400 Oloron Sainte Marie Edité : LL - Vérifié

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre [Conforme aux articles R229-45 à R229-50 du Code de l Environnement] 1. Description de la personne morale Raison sociale : Centre Hospitalier Intercommunal de

Plus en détail

Rapport réglementaire

Rapport réglementaire 1 Rapport réglementaire Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire 2012 CAF du Finistère 32 rue Victor Hugo 92 800 Puteaux Tel: 01 41 39 67 00 contact@emco2-solution.com www.emco2-solution.com

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Centre Hospitalier Gériatrique (Cornil - 19)

Bilan d émissions de GES Centre Hospitalier Gériatrique (Cornil - 19) Bilan d émissions de GES Centre Hospitalier Gériatrique (Cornil - 19) Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre. Format de restitution conforme à l

Plus en détail

Distribution Franprix

Distribution Franprix Distribution Franprix Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES Préfecture de Paris et d'ile-de-france 5 rue Leblanc 75911 Paris Cedex 15 destinataires bilan-ges-idf@developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Rapport réglementaire. MATIS Technologies

Rapport réglementaire. MATIS Technologies 1 Rapport réglementaire Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire 2012 MATIS Technologies Sommaire 1. Description de la personne morale concernée... 3 2. Année de reporting... 3 3. Les émissions

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Remis à la Préfecture de région Provence- Alpes - Côte d Azur Décembre 2013 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Institut

Plus en détail

Conseil Régional Basse-Normandie. Bilan des Emissions de

Conseil Régional Basse-Normandie. Bilan des Emissions de Conseil Régional Basse-Normandie Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (GES) Année 2011 Reporting réglementaire Ce document présente la restitution du BEGES réglementaire du Conseil Régional de

Plus en détail

Publication du bilan d émissions de GES et plan d'actions

Publication du bilan d émissions de GES et plan d'actions Publication du bilan d émissions de GES et plan d'actions Entreprise : EHTP A - BILAN D'EMISSIONS DE GES 1 - Description de la personne morale concernée Adresse : Parc d'activités de Laurade Adresse (suite)

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014 - Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Année

Plus en détail

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 CH SAINT-AFFRIQUE- Bilan des émissions des GES 2012 Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 En application de la Méthode pour la réalisation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 25, allée des vendanges Le parc aux vignes 77 183 Croissy Beaubourg 01 60 37 06 62 SagaCité 1, rue Albert Einstein, 77 420 Champs- sur- Marne 01 64 11 93 52 DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

Plus en détail

Rapport. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Date d envoi à la préfecture : 2013

Rapport. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Date d envoi à la préfecture : 2013 Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Date d envoi à la préfecture : 2013 1 Sommaire 1. Contexte 4 2. Description concernée de la personne morale 6 3. Année du bilan GES 8 4. Incertitudes Méthodologie

Plus en détail

Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES)

Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES) Centre Hospitalier de VIERZON 33, rue Léo Mérigot BP 237 18102 VIERZON 02.48.52.33.33 Site internet : ch-vierzon.fr Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES) Conformément à l article 75 de la loi

Plus en détail

FAURECIA BLOC AVANT. Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France

FAURECIA BLOC AVANT. Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France FAURECIA BLOC AVANT Bilan des émissions de gaz à effet de serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France Décembre 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour

Plus en détail

CASDEN Banque Populaire

CASDEN Banque Populaire CASDEN Banque Populaire Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES 2011 1 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : CASDEN Banque Populaire Code NAF : 6419Z Code

Plus en détail

Centre Hospitalier de Brioude

Centre Hospitalier de Brioude Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Centre Hospitalier de Brioude Date : 19 Juillet 2013 Destinataire : Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement Auvergne SOMMAIRE

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ZODIAC AEROSAFETY SYSTEMS. Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ZODIAC AEROSAFETY SYSTEMS. Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ZODIAC AEROSAFETY SYSTEMS Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Bilan Année 2014 (année de 2011) Page 1 / 4 Ce document est la

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Page 11 / 12 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Page 1 / 12 Sommaire 1. Description de la personne morale concernée...2 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence...4 3. Les émissions

Plus en détail

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Version du 26 juin 2013 Contenu 1 Description détaillée de la personne morale concernée... 3 1.1 Périmètre Organisationnel... 3 1.2 Périmètre

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE D I A G N O S T I C A S S I S T A N C E T E C H N I Q U E CLIENT : Association les Nids INTERLOCUTEUR : M. HANDOUCHE Adresse intervention : 27, rue du Marechal

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Du Centre Hospitalier de Montélimar et de ses établissements annexes

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Du Centre Hospitalier de Montélimar et de ses établissements annexes Bilan des émissions de gaz à effet de serre Du Centre Hospitalier de Montélimar et de ses établissements annexes Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 d u 12 juillet 2010 portant engagement

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Provence-Alpes-Côte d Azur

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Provence-Alpes-Côte d Azur Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Provence-Alpes-Côte d Azur 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE D I A G N O S T I C A S S I S T A N C E T E C H N I Q U E CLIENT : Association les Nids INTERLOCUTEUR : M. LEGUERNEY Adresse intervention : 27, rue du Marechal

Plus en détail

Bilan Carbone Périmètre Global Année d exercice : 1er janvier 2012 31 décembre 2012. 12 décembre 2013 12/12/2013

Bilan Carbone Périmètre Global Année d exercice : 1er janvier 2012 31 décembre 2012. 12 décembre 2013 12/12/2013 Bilan Carbone Périmètre Global Année d exercice : 1er janvier 2012 31 décembre 2012 12 décembre 2013 1 PRESENTATION DE LA SOCIETE 1. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE L Etablissement Public de Santé Mentale

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION

BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION SOMMAIRE PREAMBULE 1. BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 1.1 DESCRIPTION DE L ORGANISATION, DES ACTIVITES ET

Plus en détail

Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet de serre PREFECTURE DE REGION D ILE DE FRANCE Bureau environnement/énergie Immeuble Le Ponant 5 rue Leblanc 75015 PARIS ANTONY, le 21 décembre 2015 Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet

Plus en détail

BILAN d'emission DES GAZ A EFFET DE SERRE (GES)

BILAN d'emission DES GAZ A EFFET DE SERRE (GES) BILAN d'emission DES GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010. Et basé sur le document méthodologique édité en Septembre 2011 Référence : document

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du Territoire de la Côte Ouest. Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12/07/2010

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du Territoire de la Côte Ouest. Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12/07/2010 Bilan des émissions de gaz à effet de serre du Territoire de la Côte Ouest Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12/07/2010 Année d activité : 2011 Date de publication : Juin 2013 Sommaire

Plus en détail

Centre Hospitalier de la FERTE BERNARD. Bilan des Emissions de Gaz à Effet De Serre 2011

Centre Hospitalier de la FERTE BERNARD. Bilan des Emissions de Gaz à Effet De Serre 2011 Centre Hospitalier de la FERTE BERNARD Bilan des de Gaz à Effet De Serre 2011 RAPPORT N : 2012-BEGES-016 Responsable du suivi : BUIATTI Muriel, CommenTerre Consultant accrédité BEGES : ZANVIT Alain, CommenTerre

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 Page : 1/6 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 Page : 2/6 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : NEXANS France Code NAF : 2732Z Code SIREN : 428 593 230 Numéros

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre

Bilan Gaz à Effet de Serre Bilan Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 De la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Portant engagement national pour l environnement (ENE) - Centre Hospitalier de Novillars SYKAR environnement

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/MD/cg/15/148/-/COU Page 1

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/MD/cg/15/148/-/COU Page 1 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A Réf : DENV/MD/cg/15/148/-/COU Page 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES SA... 3 2.1. Informations relatives à la personne morale... 3 2.2. Personne

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ICF Habitat 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ICF Habitat 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ICF Habitat 2011 Juin 2013 TABLE DES MATIERES 1 Description de la société... 3 2 Année de reporting de l exercice et année de référence... 4 3 directes de, évaluées

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : BERGER LEVRAULT Code NAF : Edition de logiciels applicatifs 5829C Code SIREN

Plus en détail

RESTITUTION POUR LA PUBLICATION DU BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE ANNEE DE REFERENCE : 2011-2012 1 ER AVRIL 2011 AU 31 MARS 2012 2014

RESTITUTION POUR LA PUBLICATION DU BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE ANNEE DE REFERENCE : 2011-2012 1 ER AVRIL 2011 AU 31 MARS 2012 2014 RESTITUTION POUR LA PUBLICATION DU BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Méthode développée par l'abc ANNEE DE REFERENCE : 2011-2012 1 ER AVRIL 2011 AU 31 MARS 2012 2014 ANNEE DE REPORTING : 2014 1

Plus en détail

PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS

PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS Zone Industrielle Nord Rue André DUROUCHEZ 80 082 AMIENS Yves GAUDON Risk Manager Tel 03 22 54 33 81 Gaudon.yg@pg.com PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS BILAN DES EMISSIONS DE GAZ

Plus en détail

Préfecture de la Région PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR Bd Paul Peytral 13282 MARSEILLE CEDEX 20

Préfecture de la Région PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR Bd Paul Peytral 13282 MARSEILLE CEDEX 20 THALES UNDERWATER SYSTEMS S.A.S 525 route des Dolines BP 157 06903 Sophia Antipolis Cedex France Tél. : +33 (0)4 92 96 30 00 Fax : +33 (0)4 92 96 39 50 www.thalesgroup.com Préfecture de la Région PROVENCE-ALPES-COTE

Plus en détail

Restitution du bilan d'émissions de GES

Restitution du bilan d'émissions de GES Restitution du bilan de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Centre Hospitalier de Fontainebleau Code NAF : Code SIREN : 267 700 029 00064 Adresse : 55 boulevard Maréchal

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - 2012

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - 2012 S.A Groupe Bigard - Z.I de Kergostiou B.P 53-29393 Quimperlé 1 - Description de la personne morale concernée Raison sociale : S.A GROUPE BIGARD Code NAF

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2012-2013 1. Description de la personne morale concernée... 2 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence... 3 3. Emissions

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du centre hospitalier de Valence

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du centre hospitalier de Valence Bilan des émissions de gaz à effet de serre du centre hospitalier de Valence Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement. Format

Plus en détail

RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA SOCIÉTÉ

RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA SOCIÉTÉ PC 1226-1 Décembre 2012 Méthode Bilan Carbone version 7.1.02 RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA SOCIÉTÉ Client : Maitre Prunille SAS Adresse : Sauvaud BP 2 47440 Casseneuil Tél.

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Bilan GES réglementaire 15 décembre 2015 Page : 1/13 Sommaire 1 Description

Plus en détail

Bilan d émissions de GES

Bilan d émissions de GES Bilan d émissions de GES Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de la Méthode pour la réalisation des bilans d émissions

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage 1/9 2/9 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : ELIVIA VILLERS BOCAGE Code NAF : 1011Z Code SIREN

Plus en détail

Bilan d émissions de GES pour la société MFPM

Bilan d émissions de GES pour la société MFPM Bilan d émissions de GES pour la société MFPM 1. Description de la personne morale Raison sociale : Manufacture Française des Pneumatiques Michelin Code NAF : 2211Z Code SIREN : 855200 507 Numéros de SIRET

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES AIR SYSTEMS. Chrono : 062 11/12/2015 Page 1

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES AIR SYSTEMS. Chrono : 062 11/12/2015 Page 1 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES AIR SYSTEMS Chrono : 062 11/12/2015 Page 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRÉSENTATION DE THALES AIR SYSTEMS... 3 2.1. INFORMATIONS RELATIVES A LA PERSONNE MORALE...

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS Réf : DO/GIM/15-05466 10/12/2015 Page 1/13 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS... 3 2.1.

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS L article 75 de la loi du 12 juillet 21 rend obligatoire la réalisation d un bilan des émissions des gaz à effet de serre

Plus en détail

Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014

Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014 Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014 Le contexte réglementaire: La réalisation du bilan d émissions de Gaz à effet de serre (BEGES) est obligatoire pour les personnes morales de

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE Entreprise CAVAC basée à la Roche sur Yon 85 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : SOCIETE COOPERATIVE AGRICOLE Code NAF : 4621 Z Code SIREN : 775 714

Plus en détail

1. Description de la personne morale concernée

1. Description de la personne morale concernée BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE KEOLIS LILLE EN 2013 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Keolis Lille Code NAF : 4931Z «Transports urbains et suburbains de voyageurs»

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées Bilan des émissions de gaz à effet de serre Septembre 213 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Sommaire

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisé par Okavango Energy selon les principes de la norme ISO 14064-1 le protocole GHG et la méthodologie du Bilan Carbone Rapport du 8 décembre 2015 Pernod SA

Plus en détail

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre de PROCTER & GAMBLE FRANCE

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre de PROCTER & GAMBLE FRANCE Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre de PROCTER & GAMBLE FRANCE Page 1 Table des matières CONTEXTE... 3 NOTE METHODOLOGIQUE... 4 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 5 A. DESCRIPTION

Plus en détail

Easydis. Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES. Page 1 sur 9

Easydis. Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES. Page 1 sur 9 Easydis Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES Destinataire climat.rhone-alpes.dreal-rhone-alpes@developpement-durable.gouv.fr Page 1 sur 9 1. Description de la personne morale concernée

Plus en détail

Centre Hospitalier de Troyes 101 avenue Anatole France 10003 TROYES Cedex. : Johanna HOCQUART Validation : Marc APPOCHER Diffusion : M.

Centre Hospitalier de Troyes 101 avenue Anatole France 10003 TROYES Cedex. : Johanna HOCQUART Validation : Marc APPOCHER Diffusion : M. Centre Hospitalier de Troyes 101 avenue Anatole France 10003 TROYES Cedex Format de restitution pour la publication Synthèse des actions suite au bilan des émissions de gaz à effet de serre conformément

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SODIS Période 2011 Méthode Bilan Carbone - Rapport final 9/10/2012 Rédaction : Véronique Andrzejewski BEGES de Sodis 2011 Rapport final SOMMAIRE I. CONTEXTE...

Plus en détail

Restitution du bilan d émissions de GES

Restitution du bilan d émissions de GES Restitution du bilan d de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale DIRECTION RÉGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DU NORD-PAS-DE-CALAIS Code NAF 8412 Z Code SIREN 175904606 SIRET

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : ZF Systèmes de directions Nacam SAS Code NAF : 2932Z

Plus en détail

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE «scope 1 et 2» ANNEE 2011 1. CONTEXTE Ce bilan des émissions de gaz à effet de serre fournit

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE d Ile-de-France

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE d Ile-de-France Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE d 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de reporting de l exercice et l année

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1. SYNTHESE DU BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE...4 2. INTRODUCTION... 6 2.1 Rappel sur les enjeux énergie-climat...6 2.2 Méthodologie employée...7 2.3

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Partie 1 : Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 1.1. Informations

Plus en détail

Inventaire des émissions de gaz à effet de serre

Inventaire des émissions de gaz à effet de serre Inventaire des émissions de gaz à effet de serre Rapport de présentation à la Préfecture de Paris RELEASED document issued from Dassault Aviation repository. page : 1 / 21 Ce document est la propriété

Plus en détail

REF. 6887543-1 INDICE 0 1 2 DATE 6 Février 2014 EMETTEUR Maxime ROQUIER

REF. 6887543-1 INDICE 0 1 2 DATE 6 Février 2014 EMETTEUR Maxime ROQUIER BUREAU VERITAS Agence Sud-Ouest Pôle Conseil Avenue Ferdinand de Lesseps 33 612 CESTAS Tél. : 05 57 96 24 75 Fax : 05 57 96 24 76 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SELON LE DECRET DU 11 JUILLET

Plus en détail

Restitution du bilan d'émissions de GES : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale

Restitution du bilan d'émissions de GES : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale Restitution du bilan d'émissions : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : MGEN Code NAF : 6512 Z Autres Assurances Code SIREN :

Plus en détail

MANITOWOC CRANE GROUP FRANCE SAS

MANITOWOC CRANE GROUP FRANCE SAS BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SELON LE DECRET DU 11 JUILLET 2011 MANITOWOC CRANE GROUP FRANCE SAS 18, CHEMIN DE CHARBONNIERES 69130 ECULLY REVISION 0 1 DATE Décembre 2012 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION...3

Plus en détail

JOURNAL LA MONTAGNE 45, RUE DU CLOS-FOUR 63056 CLERMONT-FERRAND CEDEX 2. A l'attention de M.LONJON CODE PRESTATION : D2000. Rapport n : 6565461

JOURNAL LA MONTAGNE 45, RUE DU CLOS-FOUR 63056 CLERMONT-FERRAND CEDEX 2. A l'attention de M.LONJON CODE PRESTATION : D2000. Rapport n : 6565461 45, RUE DU CLOS-FOUR 63056 CLERMONT-FERRAND CEDEX 2 A l'attention de M.LONJON CODE PRESTATION : D2000 Rapport n : 6565461 Lieu Intervention : CLERMONT-FERRAND Date d'intervention : OCTOBRE 2012 APAVE SUDEUROPE

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à effet de serre de Sirca, SNC des unités de gestion de sinistres (UGS) de Pacifica

Bilan d émissions de Gaz à effet de serre de Sirca, SNC des unités de gestion de sinistres (UGS) de Pacifica Bilan d émissions de Gaz à effet de serre de Sirca, SNC des unités de gestion de sinistres (UGS) de Pacifica Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre Bilan des émissions de Gaz à effet de serre De la zone de défense Est Département de la Nièvre (58) Année 2013 Ministère de l Intérieur 1 Sommaire Sommaire...2 Cadre général...3 1/ Description de la personne

Plus en détail

Bilan 2012. des émissions de gaz à effet de serre. de l Institut Pasteur. Données 2011

Bilan 2012. des émissions de gaz à effet de serre. de l Institut Pasteur. Données 2011 Bilan 2012 des émissions de gaz à effet de serre de l Institut Pasteur Données 2011 Décembre 2012 SOMMAIRE 1. Description de la personne morale concernée... 3 2. Périmètres organisationnel et opérationnel...

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SELON LE DECRET DU 11 JUILLET 2011 2400 Route des Colles 06 410 BIOT REVISION 0 1 DATE 26 novembre 2012 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION...3 1.1. OBJET...3 1.2. CADRE

Plus en détail

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Sommaire 1. Description de DAMART SERVIPOSTE... 4 Raison sociale :... 4 Code NAF :... 4 Code SIREN :... 4 Adresse :... 4 Description sommaire de l activité

Plus en détail