La liste des sujets de dissertation comprend des sujets des quatre domaines suivants :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La liste des sujets de dissertation comprend des sujets des quatre domaines suivants :"

Transcription

1 La liste des sujets de dissertation comprend des sujets des quatre domaines suivants : A. Droit B. Comptabilité et administration C. Fiscalité D. Enjeux internationaux Vous pouvez choisir un sujet parmi l un des quatre domaines d étude. Afin de compléter le programme, vous devez réussir trois dissertations dans trois des quatre domaines à l étude. Vous ne pouvez PAS rédiger de dissertations sur des sujets d un même domaine d étude. Les deux dates butoirs pour la correction sont le 1 er octobre et le 1 er mai. Chaque dissertation devrait contenir entre et mots, excluant les notes de bas de page et la bibliographie. Ces sujets sont en vigueur pour toute dissertation soumise à compter du 1 er mai 2016 : A DROIT 01 Les situations familiales complexes, notamment les seconds ou troisièmes mariages, les relations entre conjoints de fait, avec ou sans enfants, ou avec des enfants issus d un mariage précédent, constituent des défis pour les rédacteurs de testaments, les planificateurs successoraux et les représentants personnels (liquidateurs au Québec) qui administrent la succession. Fournissez des exemples de bonnes et de mauvaises rédactions testamentaires et en citant la législation et la jurisprudence, décrivez les enjeux soulevés par certaines ou toutes ces situations. Présentez les recours à la disposition des bénéficiaires qui désirent contester un testament, ainsi que les façons de se prémunir contre de telles contestations. Si vous le désirez, vous pouvez également ajouter à votre dissertation une analyse des considérations d ordre politique qui sous-tendent la législation en matière de soutien aux personnes à charge. 02 Les successions sans testament créent des complications lorsque le défunt vivait en union de fait. C est particulièrement le cas lorsqu il y a des enfants adultes à charge, une résidence familiale et lorsque le défunt possédait des biens (réels et personnels ou meubles et immeubles) dans une province traitant les conjoints de fait de la même façon que les époux légalement mariés ou en union civile et dans une province les traitant différemment. Fournissez des exemples et en citant la législation et la jurisprudence et décrivez les enjeux soulevés par cette situation. Présentez les conséquences possibles de cette situation sur les droits des conjoints de fait et de leurs enfants, ainsi que les solutions éventuelles. Si vous le désirez, vous pouvez également ajouter à votre dissertation une analyse des considérations d ordre politique qui sous-tendent la législation en matière de successions ab intestat. 03 Les fiducies testamentaires peuvent servir de nombreuses façons la planification successorale. Expliquez l utilisation de ces fiducies dans certaines ou toutes ces situations : (i) l enfant mineur; (ii) l époux âgé; (iii) le membre de la famille handicapé recevant un soutien financier de l État; (iv) l enfant dépensier; (v) le membre de la famille souffrant de toxicomanie; (vi) l enfant né d un mariage houleux; (vii) le parent à charge; et (viii) tout autre exemple au soutien de votre argumentaire. Fournissez des exemples de bonnes et de mauvaises rédactions pour répondre à ces problèmes et faites référence à la législation et la jurisprudence pour soutenir vos conclusions. Si Page 1 of 6

2 -2- vous le désirez, vous pouvez commenter le procédé de rédaction le plus efficace pour différer ou minimiser l impôt sur le revenu, mais gardez en tête que le principal objet de cette dissertation doit être de nature légale et non fiscale. 04 Suite à la constitution d une fiducie, les bénéficiaires veulent parfois en changer les dispositions constitutives ou y mettre fin avant la date de dissolution. Il existe de nombreuses raisons pour qu un ou plusieurs bénéficiaires [ou le(s) fiduciaire(s)] désirent modifier les dispositions de l acte constitutif d une fiducie. À l aide de la législation et la jurisprudence, présentez la ou les méthodes auxquelles ils peuvent avoir recours pour modifier ou mettre fin à une fiducie, les raisons pour lesquelles ils recourraient à l une ou l autre des méthodes choisies et les principaux enjeux liés à chacune des méthodes. 05 [Juridiction de Common Law seulement] La planification du partage éventuel de la succession de quelqu un ne se limite pas à la rédaction d un testament. Les planificateurs successoraux ont de nombreuses alternatives au testament qui peuvent, lorsque les circonstances s y prêtent, être appropriées lors de la planification successorale d un individu. Décrivez les alternatives suivantes, notamment en exposant les avantages et inconvénients de celles-ci, ainsi que tout enjeu en découlant de : a) la détention de biens immobiliers et mobiliers conjointement avec un droit de survie; b) la désignation (par voie testamentaire ou par un autre moyen) de bénéficiaires de régimes enregistrés (REER, FERR, CELI, régimes de pension, etc.); c) la désignation de bénéficiaires du produit d une assurance-vie et l utilisation de fiducie d assurance (par voie testamentaire ou par un autre moyen); d) l utilisation de fiducies en faveur de soi-même ou de fiducies mixtes en faveur de l époux; et e) l utilisation de fiducies secrètes ou quasi secrètes. 06 On retrouve souvent des clauses disculpatoires dans les testaments et les fiducies. Présentez la nature et la portée de telles clauses, leur efficacité et leur langage caractéristique, en plus de suggérer des améliorations et des conseils afin d éviter les erreurs et les pièges. En faisant référence à la législation et la jurisprudence, expliquez la validité de ces clauses dans des circonstances particulières en utilisant les critères appliqués par les tribunaux. 07 La capacité d une personne à signer des documents de planification successorale peut parfois devenir une question épineuse. Quels sont les critères considérés par les tribunaux lorsqu un testament et une procuration sont contestés au motif que le testateur/mandant n avait pas la capacité de signer les documents? De quelle façon un professionnel peut-il s assurer que la capacité de signer ces documents ne sera pas contestée avec succès? Finalement, comment conseilleriez-vous un client qui agit à titre de mandataire pour une personne qui a perdu la capacité de signer au vu des options de planification successorale s offrant à une personne inapte? B COMPTABILITÉ ET ADMINISTRATION 01 Une des caractéristiques de la comptabilité de fiducie est la séparation entre la participation aux revenus et au capital. Les règles de la comptabilité de fiducie et les principes légaux qui les sous-tendent peuvent créer des défis pour les fiduciaires dans l exécution de leurs fonctions et l exercice de leurs pouvoirs. À l aide d exemples, identifiez et expliquez les défis pouvant survenir dans le contexte de placements et d autres actifs qu un fiduciaire / représentant personnel (liquidateur au Québec) peut Page 2 of 6

3 -3- acquérir ou détenir. Votre dissertation doit inclure une analyse de la façon avec laquelle un fiduciaire / représentant personnel (liquidateur au Québec) peut gérer les affaires de la fiducie/succession afin de faire face à ces défis. 02 Les fiduciaires / représentants personnels (liquidateurs au Québec) sont tenus au maintien de certains registres. Identifiez quels sont les registres et autres informations que les fiduciaires / représentants personnels (liquidateurs au Québec) sont tenus de maintenir et décrivez les raisons pour lesquelles ces registres et autres informations doivent être conservées, la façon avec laquelle ils doivent être maintenus, quelles personnes sont autorisées à les consulter et les problèmes qui peuvent survenir pour un fiduciaire / représentant personnel (liquidateur au Québec). De plus, élaborez les sujets suivants dans votre dissertation : a) si les fiduciaires sont tenus ou non de divulguer volontairement de l information quant à l existence de la fiducie et, le cas échéant, à qui et quand; b) si les actifs de la fiducie consistent en actions de sociétés privées, si les bénéficiaires ont le droit d obtenir des informations sur ces sociétés et, le cas échéant, quel type d information peut être divulgué; et c) dans quelles circonstances, s il y en a, les fiduciaires peuvent-ils divulguer les raisons de leurs décisions concernant la fiducie et qui peut obtenir ces divulgations. 03 Juridictions de Common Law : Le représentant personnel d une succession peut faire face à une variété de défis lorsqu il est confronté aux dettes d un défunt et au passif de la succession. Identifiez et expliquez une ou plusieurs règles reliées à la détermination des frais d homologation, au règlement des réclamations des créanciers et à la gestion des paiements des dettes fiscale sur la dernière déclaration de revenus du défunt. Votre dissertation doit identifier les problèmes légaux et/ou pratiques concurrentielles pouvant en découler. Vous pouvez aborder un ou plusieurs de ces problèmes d une perspective interprovinciale. Une autre approche serait de considérer la situation où le reliquat inclus un régime enregistré, un REEE ou tout autre actif unique avec un traitement fiscal particulier formant une grande partie de la succession. Jurisdiction de droit civil : Le liquidateur d une succession peut faire face à une variété de défis lorsqu il est confronté aux dettes d un défunt et au passif de la succession. Identifiez et expliquez une ou plusieurs règles reliées au règlement des réclamations des créanciers et à la gestion des paiements des dettes d impôt sur le revenu final. Votre dissertation doit identifier les problèmes légaux et/ou pratiques concurrentielles pouvant en découler. Vous pouvez aborder un ou plusieurs de ces problèmes d une perspective interprovinciale. Une autre approche serait de considérer la situation où le reliquat inclus un régime enregistré, un REEE ou tout autre actif unique avec un traitement fiscal particulier formant une grande partie de la succession. 04 Afin qu une fiducie fonctionne, celle-ci doit être continuellement administrée jusqu à ce qu elle ait été entièrement exécutée. L administration d une fiducie est généralement la responsabilité du fiduciaire et une fiducie valide ne disparaîtra pas du simple manque d un fiduciaire. Qu en est-il de la situation où un fiduciaire, après avoir accepté le rôle de fiduciaire, décède, est incapable d agir ou refuse d agir ou simplement désire se retirer de l administration fiduciaire? En faisant référence à la législation et la jurisprudence, expliquez les moyens par lesquels un fiduciaire dans votre province peut Page 3 of 6

4 -4- être démis de ses fonctions ou remplacé, ainsi que les enjeux pouvant découler de la démission, du retrait ou de la nomination de fiduciaires. 05 Agir à titre de représentant personnel (liquidateur au Québec) ou fiduciaire peut impliquer l investissement de temps et d efforts substantiels, ainsi que des dépenses potentielles. Celles et ceux qui sont nommés en tant que représentants personnels (liquidateurs au Québec) et fiduciaires voudront probablement être remboursés pour toute dépense ou tout coût engagés dans l administration de la succession ou de la fiducie et ils pourraient également décider qu ils devraient être compensés pour leurs efforts. Les représentants personnels (liquidateurs au Québec) et fiduciaires peuvent-ils être remboursés pour les coûts et dépenses associés avec l administration de la succession ou de la fiducie? Peuvent-ils être payés pour le travail fait dans la gestion de la succession ou de la fiducie? Dans l affirmative, quels facteurs ou paramètres sont considérés? Votre dissertation devra inclure une explication des questions suivantes : 1) Qu est-ce qui autorise, le cas échéant, les représentants personnels (liquidateurs au Québec) et fiduciaires de payer ou d être remboursés pour des coûts et des dépenses encourus dans l administration de fiducie ou de succession? Y a-t-il des limites relatives à ces paiements ou ces remboursements? Y a-t-il des facteurs particuliers à considérer concernant les coûts de litige, les coûts de déclaration d impôts et/ou des coûts de préparation des comptes? 2) Qu est-ce qui autorise, le cas échéant, les représentants personnels (liquidateurs au Québec) et fiduciaires d être payés pour le travail accompli dans l administration de successions ou fiducies? Si les représentants personnels (liquidateurs au Québec) et fiduciaires peuvent être payés, comment cette compensation est-elle déterminée? Y a-t-il des limites quant au montant qu un représentant personnel (liquidateur au Québec) ou fiduciaire peut facturer ou recevoir comme compensation? Cette compensation peut-elle être réduite, et si c est le cas, pourquoi et comment? 3) Un constituant ou un testateur peut-il prédéterminer la compensation qu un représentant personnel (liquidateur au Québec) ou un fiduciaire recevra? Si c est le cas, comment? 4) Y a-t-il des facteurs particuliers à considérer concernant la compensation pouvant affecter les exécuteurs testamentaires ou fiduciaires remplaçants? 5) Que veut dire le terme «prélèvement» ( pre-taking ) dans le contexte d un fiduciaire ou d un représentant personnel (liquidateur au Québec)? Décrire tout enjeu découlant de ce terme. C FISCALITÉ 01 Les successions assujetties à l imposition à taux progressifs sont de nouvelles créatures de la Loi sur l impôt sur le revenu depuis En fournissant des exemples et en citant la législation et la jurisprudence, définissez les successions assujetties à l imposition à taux progressifs et décrivez d une perspective fiscale les avantages et les limites de ces successions. Incluez une analyse des Page 4 of 6

5 -5- dispositions affectant les statuts fiscaux des successions assujetties à l imposition à taux progressifs et les fiducies qui leur sont associées dans certaines circonstances ou situations qui peuvent surgir. 02 Les fiducies entre vifs sont des outils importants de la planification fiscale pour une multitude de raisons. Le succès de leur utilisation dépend cependant de la capacité à éviter d importants pièges de l impôt sur le revenu. Donnez des exemples et à l aide de la législation et la jurisprudence, expliquez certaines des opportunités de planification que les fiducies entre vifs présentent, les pièges de l impôt sur le revenu à éviter et les solutions pratiques pour les éviter. 03 Il n est pas rare pour une succession d être divisée également entre plusieurs bénéficiaires, dont certains résident au Canada alors que d autres sont des résidents fiscaux étrangers. Considérez une situation où une succession canadienne détient au moins trois des actifs suivants : 100% d une compagnie privée active, une propriété immobilière à vocation commerciale, une propriété inoccupée, une résidence principale et un portefeuille de placements en actions canadiennes. La succession sera distribuée également entre trois enfants d âge adulte n étant pas tous résidents au Canada. Identifiez et expliquez les impôts payables sur la dernière déclaration de revenus du défunt et discutez des options qui s offrent à eux afin de minimiser les impôts à payer par la succession. 04 Une planification préexistante peut subir l impact des récents changements à la taxation des fiducies testamentaires, l imposition de fiducies non testamentaires (comme les fiducies mixtes au profit du conjoint de fait ou de l époux) et les conséquences afférentes aux dons de bienfaisance qui seront effectifs en Expliquez les façons par lesquelles une planification préexistante sera affectée par ces changements et les étapes qui doivent être considérées pour la résolution de tout problème ainsi créé. D ENJEUX INTERNATIONAUX 01 Lors de leur retraite, les Canadiens peuvent déménager dans des lieux où la température est plus clémente et peuvent ultimement devenir domiciliés dans ces régions sans nécessairement se départir de leur citoyenneté canadienne. Donnez des exemples et à l aide de la législation et de la jurisprudence, décrivez les enjeux découlant du respect des lois applicables en matière fiscale, ainsi que dans l administration des successions lorsqu un citoyen canadien décède alors qu il est domicilié dans un autre pays avec des actifs dans ce pays et au Canada. Prenons, par exemple, une situation où ce défunt aurait un testament ne tenant compte que des actifs dans la juridiction étrangère, mais dont le reste de la succession au Canada serait ab intestat. 02 Une fiducie canadienne peut avoir des bénéficiaires au Canada et dans d autres juridictions à travers le monde. Le Royaume-Uni et les États-Unis sont deux exemples de juridictions ayant des règles spécifiques sur la façon avec laquelle les bénéficiaires qui sont assujettis aux lois sur l impôt sur le revenu de ces juridictions doivent déclarer leurs revenus provenant de fiducies «étrangères» (par exemple, une fiducie canadienne). Expliquez la nature des règles d une de ces juridictions et expliquez les répercussions en découlant pour un fiduciaire canadien administrant la fiducie. Alternativement, identifiez et expliquez les stratégies pouvant être incluses dans le testament par le testateur qui permettraient d assurer que les actifs détenus en fiducie pour des enfants au Canada et ailleurs dans le Page 5 of 6

6 -6- monde puissent être gérés efficacement, afin d éviter des obligations fiscales punitives pour les bénéficiaires. 03 Les conflits concernant les fiducies font souvent partie des trois éléments suivants : i) la validité quant au fond; ii) l interprétation matérielle de la rédaction d une disposition; ou iii) l administration de la fiducie. Lorsqu une fiducie possède des éléments impliquant plusieurs juridictions, la résolution d un conflit concernant ces éléments entraînera des conflits de lois. À l aide de la jurisprudence et de toute autorité académique compétente ou loi, décrivez ces «éléments» et expliquez la façon avec laquelle un tribunal canadien déterminera la loi qui s appliquera à chacun d entre eux (c.-à-d., quelles sont les règles pour la détermination de la loi applicable pour chaque «élément»?). Dans votre dissertation, examinez la loi applicable d une fiducie et expliquez si la loi de plus d une juridiction (qu elle soit d une province ou d un pays) peut s appliquer à une fiducie (ou à un aspect de celle-ci), et si la ou les lois applicables, une fois déterminée(s), peuvent changer? Également, incluez dans votre dissertation, une explication des clauses relatives à la loi applicable et à la juridiction dans les actes de fiducie. 04 Le sujet du prix du CBEG: Expliquez les enjeux à considérer lorsque vous conseillez un testateur ayant des actifs multijuridictionnels dans des pays de Common Law et de droit civil. Voir l adresse URL suivante : Page 6 of 6

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre Le 3 novembre 2014 Si votre prévoit la création d une fiducie testamentaire, ou si vous êtes bénéficiaire d une fiducie ou exécuteur testamentaire,

Plus en détail

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens BMO Groupe financier PAGE 1 L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens La faiblesse des prix de l immobilier au sud de la frontière, a amené bon nombre de Canadiens à envisager l acquisition

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR Liste de contrôle étape par étape des tâches et des responsabilités d un liquidateur Le travail de liquidateur peut être exigeant

Plus en détail

49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier?

49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier? 49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier? Toute personne majeure et capable (aussi depuis peu certaines personnes sous statut d administration provisoire dans certaines conditions)

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Trusts internationaux à Chypre

Trusts internationaux à Chypre Trusts internationaux à Chypre Trusts internationaux chypriotes critères de qualification La Loi sur les trusts internationaux de 1992 complète la Loi sur les fiduciaires, elle-même basée sur la Loi britannique

Plus en détail

Services de liquidateur. Alléger le fardeau

Services de liquidateur. Alléger le fardeau Services de liquidateur Alléger le fardeau C est un honneur d être désigné liquidateur*. Mais c est également une lourde responsabilité. Les questions juridiques, fiscales et administratives peuvent rendre

Plus en détail

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES Révisé Avril 2011 Table des matières Définitions 2 Qu est-ce que le Curateur public du Manitoba? 2 Quelles sont les fonctions du Curateur public? 2

Plus en détail

Comment prémunir sa succession contre le fisc

Comment prémunir sa succession contre le fisc Protection du patrimoine Portefeuille de sécurité financière Comment prémunir sa succession contre le fisc Information sur l impôt au décès Table des matières PAGE Introduction 2 Traitement fiscal des

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09 VIP+ Bulletin sur les ventes, l impôt, la planification successorale, la tarification et les produits Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés Les parents et les familles de personnes handicapées

Plus en détail

Guide de planification successorale

Guide de planification successorale Guide de planification successorale La planification successorale avec la Un plan successoral est le cadre directeur des finances personnelles de votre client, ainsi que de l avenir financier de sa famille.

Plus en détail

Dix astuces sur les REER

Dix astuces sur les REER PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Dix astuces sur les REER Janvier 2016 Un REER vous permet d épargner une partie de vos revenus en prévision de votre retraite. Les montants cotisés à un REER et les

Plus en détail

ATELIER SUR LES TESTAMENTS

ATELIER SUR LES TESTAMENTS ATELIER SUR LES TESTAMENTS Les testaments Déroulement de la conférence Différence entre un testament et une procuration Votre fiduciaire successoral L importance du testament Décès sans testament que se

Plus en détail

Liste de mots clés. L administration d une succession Guide de ressources. Bureau du tuteur et curateur public du Yukon

Liste de mots clés. L administration d une succession Guide de ressources. Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Liste de mots clés Bureau du tuteur et curateur public L administration d une succession Guide de ressources Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse (Yukon) Bureau

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

Une retraite bien capitalisée

Une retraite bien capitalisée Une retraite bien capitalisée Voici Charles et Gabriella. Charles, 62 ans, et Gabriella, 60 ans, vivent présentement à Montréal. Charles est un dirigeant d entreprise qui a bien réussi. Il touche un salaire

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

Échéancier fiscal personnel 2016

Échéancier fiscal personnel 2016 BMO Nesbitt Burns Échéancier fiscal personnel 2016 La plupart des Canadiens savent que le 30 avril est la date limite de production des déclarations de revenus. D autres échéances importantes doivent toutefois

Plus en détail

Testaments, décès. et règlements. de successions

Testaments, décès. et règlements. de successions Testaments, décès et règlements de successions Octobre 1998 CENTRE QUÉBÉCOIS DE FORMATION EN FISCALITÉ - CQFF INC. Adresse de correspondance 1490, Kirouac Laval, Québec H7G 2S1 Téléphone: (450) 973-FISC

Plus en détail

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD et aux prêts placement de la Banque Manuvie LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS Tirez le maximum de vos placements

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS. Qui sont les clients de

RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS. Qui sont les clients de RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Qui sont les clients de fonds distincts? Qui sont les clients de fonds distincts? Comme presque tous les conseillers en sécurité financière, vous avez des clients qui s attendent

Plus en détail

Le tuteur et curateur public et la tutelle pour adulte

Le tuteur et curateur public et la tutelle pour adulte Bureau du tuteur et curateur public Le tuteur et curateur public et la tutelle pour adulte Tutelle pour adulte Guide pratique 5 Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse

Plus en détail

Revue Fiduciaire Novembre 2008 Page 1

Revue Fiduciaire Novembre 2008 Page 1 LEXIQUE Ab intestat En l absence de testament. Les biens constituant la succession sont répartis entre les héritiers suivant les règles légales. Abattement Part de la valeur des biens imposables non soumise

Plus en détail

fédéraux aussi leurs

fédéraux aussi leurs Les droits de succession fédéraux américains et les Canadiens: Déterminer vos oblig gations Beaucoup de Canadiens sont surpris d apprendre qu ils pourraient être assujettis à des droits de succession américains

Plus en détail

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES Vous trouverez dans ce fascicule de l information importante en ce qui concerne le traitement fiscale d une déclaration de revenus d une personne décédée.

Plus en détail

Divulgation des présentateurs

Divulgation des présentateurs Divulgation des présentateurs Présentateurs : Jean-Marc de Beaumont et Robin Pagé Relations avec des intérêts commerciaux : Autre : Jean-Marc est employé de Gestion MD Ltée Autre : Robin est employé de

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick Page 1 de 5 inc. a droit à des sommes de retraite régis par la Loi sur (nom du Rentier en caractères d'imprimerie) les prestations de pension du et désire transférer ces sommes dans un fonds de revenu

Plus en détail

Un bon testament : une priorité absolue

Un bon testament : une priorité absolue Édition Septembre 2011 Est ce possible que votre testament puisse devenir un outil de planification fiscale très utile qui aidera vos héritiers pendant des décennies face à la voracité toujours importante

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION Assurance vie : Née d un besoin de sécurité Contrat de rente : Né d un besoin de pouvoir placer un capital à long terme et en jouir sans avoir à se soucier de sa gestion

Plus en détail

PROGRAMME D AGRÉMENT DES SPÉCIALISTES NORMES D AGRÉMENT DROIT DE LA FAMILLE

PROGRAMME D AGRÉMENT DES SPÉCIALISTES NORMES D AGRÉMENT DROIT DE LA FAMILLE PROGRAMME D AGRÉMENT DES SPÉCIALISTES NORMES D AGRÉMENT DROIT DE LA FAMILLE Définition de la spécialisation en droit de la famille 1. La pratique du droit de la famille concerne tous les aspects des relations

Plus en détail

LE FACTEUR FISCAL LES RÈGLES SUR LES PLACEMENTS INTERDITS ET LES AVANTAGES DES REER ONT ÉTÉ PROMULGUÉES : CONTENU

LE FACTEUR FISCAL LES RÈGLES SUR LES PLACEMENTS INTERDITS ET LES AVANTAGES DES REER ONT ÉTÉ PROMULGUÉES : CONTENU NUMÉRO 2012-01 WWW.BDO.CA LE FACTEUR FISCAL LES RÈGLES SUR LES PLACEMENTS INTERDITS ET LES AVANTAGES DES REER ONT ÉTÉ PROMULGUÉES : DES MESURES POURRAIENT ÊTRE NÉCESSAIRES AVANT LE 30 MARS 2012 Dans le

Plus en détail

STRATÉGIES DE PLANIFICATION UT ILISANT DES FIDUCIES

STRATÉGIES DE PLANIFICATION UT ILISANT DES FIDUCIES ix STRATÉGIES DE PLANIFICATION UT ILISANT DES FIDUCIES Table des matières AVANT-PROPOS... v FAITS SAILLANTS 2010-2011... 1 Développements législatifs... 1 Jurisprudence récente... 2 Chapitre A POURQUOI

Plus en détail

Aidez vos clients à planifier leur avenir

Aidez vos clients à planifier leur avenir Aidez vos clients à planifier leur avenir L assurance en réponse aux besoins de planification personnelle de votre client SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Ce document est destiné

Plus en détail

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL ARTICLE 1 NOM ET DÉFINITIONS CONSTITUTION ET RÈGLEMENT 1.1 Le groupe sera connu sous le nom de Les Amis et amies de la Bibliothèque publique

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS BULLETIN FISCAL 2014-133 Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS Voici les taux marginaux combinés d imposition des particuliers, fédéral et provincial, en vigueur depuis

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide du conseiller sur les désignations de bénéficiaire ÉDITION DU QUÉBEC

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide du conseiller sur les désignations de bénéficiaire ÉDITION DU QUÉBEC SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide du conseiller sur les désignations de bénéficiaire ÉDITION DU QUÉBEC Guide du conseiller sur les désignations de bénéficiaire Souscrire une

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER DSFRI : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER DSFRI : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER DSFRI : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

IFRIC 21 : Droits ou taxes

IFRIC 21 : Droits ou taxes IFRIC 21 : Droits ou taxes Réunion du Groupe de discussion sur les IFRS du 2 décembre 2013 : résumé des délibérations IFRIC 21 Droits ou taxes fournit des indications sur la comptabilisation des droits

Plus en détail

Programmes d épargnes canadiens et impôt

Programmes d épargnes canadiens et impôt Programmes d épargnes canadiens et impôt Préparé pour : La nouvelle génération de travailleurs ; Les nouveaux arrivants au Québec ; Toute personne qui désire en apprendre plus sur les finances personnelles

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE Donnez à vos clients le moyen d assurer la sécurité financière de toute leur famille Stratégie faisant appel à l assurance-vie universelle exonérée La situation Jean

Plus en détail

Personnes et familles. Transmettre. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Transmettre. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles Transmettre Transmettre La rédaction d un testament permet d organiser sa succession en décidant soi-même qui va hériter et de quoi. Il est ainsi possible d attribuer un bien particulier

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

Actions d assurance-vie

Actions d assurance-vie Actions d assurance-vie Aperçu Pour diverses raisons, une société peut détenir des polices d assurance-vie sur la tête de ses actionnaires et être le bénéficiaire de ces polices. Si un de ces actionnaires

Plus en détail

Le fractionnement d un revenu de retraite

Le fractionnement d un revenu de retraite SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 15 Le fractionnement d un revenu de retraite Il est maintenant possible de fractionner le revenu de retraite

Plus en détail

Revenus de placement

Revenus de placement PUBLICATION SPÉCIALE DE FIN D ANNÉE STRATÉGIES F ISCALES PERSONNELLES EN 2008 Automne 2008 Comme l année tire à sa fin, les contribuables devraient étudier les stratégies de planification disponibles afin

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ V O S RENDEMENTS GRÂCE À UNE A P P R O C H E ORIGINALE À

Plus en détail

Pour vos proches et votre tranquillité d esprit - rédigez un testament.

Pour vos proches et votre tranquillité d esprit - rédigez un testament. vous Serezprêt? Pour vos proches et votre tranquillité d esprit - rédigez un testament. La rédaction d un testament est une étape très importante qui vous permettra de faire respecter vos dernières volontés.

Plus en détail

INCORPORATION FOIRE AUX QUESTIONS

INCORPORATION FOIRE AUX QUESTIONS INCORPORATION FOIRE AUX QUESTIONS LE RÈGLEMENT ET LA SOCIÉTÉ Q1 : Quels sont les membres assujettis aux obligations du Règlement? R1 : Seuls les membres qui entendent bénéficier de la structure juridique

Plus en détail

LA PROTECTION DU PATRIMOINE

LA PROTECTION DU PATRIMOINE LA PROTECTION DU PATRIMOINE Prud homme, Fontaine, Dolan (S.E.N.C.R.L.) notaires et conseillers juridiques Par: Me Eric LAVOIE, notaire L ÉTAT CIVIL AU QUÉBEC Célibataire Marié Uni civilement Veuf Divorcé

Plus en détail

Rentes de revenu. Un revenu de retraite garanti

Rentes de revenu. Un revenu de retraite garanti Rentes de revenu Un revenu de retraite garanti Recherchez-vous un revenu stable et garanti sur lequel vous pourrez compter tout au long de votre retraite? Une rente viagère peut devenir la pierre angulaire

Plus en détail

LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES

LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES Graham Webb Avocat Plaidant Advocacy Centre for the Elderly www.acelaw.ca 2008 Il n y a pas de lois présentement en lien avec la question du droit d accès des aînés.

Plus en détail

Réponses au Livre vert présenté par la Commission européenne, relatif aux successions et testaments (COM(2005) 65 final)

Réponses au Livre vert présenté par la Commission européenne, relatif aux successions et testaments (COM(2005) 65 final) Réponses au Livre vert présenté par la Commission européenne, relatif aux successions et testaments (COM(2005) 65 final) 1. Quelles questions faut-il rattacher à la loi successorale? En particulier, les

Plus en détail

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie.

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. RENTE Les rentes Pour une retraite sans tracas Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Planifier son revenu de retraite Avez-vous déjà réalisé que les années

Plus en détail

Droits successoraux américains : Les Canadiens transférés aux États-Unis

Droits successoraux américains : Les Canadiens transférés aux États-Unis Gestion du patrimoine/services fiscaux aux sociétés privées Numéro 2014-10F américains : Les Canadiens transférés aux États-Unis Le 24 février 2014 En bref Un particulier canadien 1 qui est transféré aux

Plus en détail

Final. Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300)

Final. Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300) Final Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300) Conseil des normes actuarielles Janvier 2011 Révisé en octobre 2011 Document 211001

Plus en détail

Le transfert de ferme

Le transfert de ferme «Copyright 2015 Desjardins Sécurité financière. Tous droits réservés.». Le transfert de ferme Comment s assurer un transfert réussi? Plan de la présentation Le transfert d entreprise Les préoccupations

Plus en détail

QUESTIONS D IMPÔT SUR LES SUCCESSIONS AMÉRICAIN POUR LES CANADIENS

QUESTIONS D IMPÔT SUR LES SUCCESSIONS AMÉRICAIN POUR LES CANADIENS mars 2016 TABLE DES MATIÈRES Comment s applique l impôt sur les successions américain Historique Taux et exemptions Idées de planification Conclusion QUESTIONS D IMPÔT SUR LES SUCCESSIONS AMÉRICAIN POUR

Plus en détail

24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34

24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34 24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34 gillettadesaintjoseph@notaires.fr http://gillettadesaintjoseph.notaires.fr ASSURANCE-VIE L assurance-vie sous tous les angles

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : V. L. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 22 Appel n o : GE-14-30 ENTRE : V. L. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

ANNUAIRE 2015-2016 SHERBROOKE. Faculté de droit. Maîtrise en droit notarial. Extrait de l'annuaire général 2015-2016 UNIVERSITÉ DE

ANNUAIRE 2015-2016 SHERBROOKE. Faculté de droit. Maîtrise en droit notarial. Extrait de l'annuaire général 2015-2016 UNIVERSITÉ DE UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE Faculté de droit ANNUAIRE 2015-2016 Extrait de l'annuaire général 2015-2016 Maîtrise en droit notarial RENSEIGNEMENTS 819 821-8000, poste 62533 (téléphone) 1 800 267-8337, poste

Plus en détail

Fonds enregistrés de revenu de retraite

Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistrés de revenu de retraite En vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, un régime enregistré d épargne-retraite (REER) arrive à échéance au plus tard le 31 décembre de l année du 69 e anniversaire

Plus en détail

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF PLACEMENTS AGF INC. ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF FRV DU NOUVEAU-BRUNSWICK CRI DU NOUVEAU-BRUNSWICK Addenda relatif à l immobilisation des fonds Vous trouverez ci-joint l addenda relatif

Plus en détail

Foire aux questions sur la tutelle pour adulte

Foire aux questions sur la tutelle pour adulte Bureau du tuteur et curateur public Foire aux questions sur la tutelle pour adulte Tutelle pour adulte Guide pratique 1 Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse (Yukon)

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI)

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 2 Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Depuis de nombreuses années, les personnes handicapées et leur famille cherchent

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE Mise en garde À jour au 21 janvier 2013, cette foire aux questions a été préparée uniquement à des fins d information. Son contenu est toutefois sujet à modification d ici l implantation du régime le 1

Plus en détail

MAF: maximum à facturer. Comprendre le MAF... un vrai jeu d'enfants"

MAF: maximum à facturer. Comprendre le MAF... un vrai jeu d'enfants MAF: maximum à facturer Comprendre le MAF... un vrai jeu d'enfants" [ MAF ] Le Maximum à facturer e Le Maximum à facturer (MAF) a été introduit en 2002 comme mesure visant à garder les soins de santé abordables

Plus en détail

Planification successorale

Planification successorale Planification successorale Guide à l intention des propriétaires d entreprise Planification pour organiser efficacement, sur le plan fiscal, le transfert de vos actifs personnels et de ceux de votre entreprise

Plus en détail

Objet : Commentaires de Deloitte sur l élimination de l imposition à taux progressifs des fiducies et de certaines successions

Objet : Commentaires de Deloitte sur l élimination de l imposition à taux progressifs des fiducies et de certaines successions Deloitte s.r.l. Place Brookfield 181, rue Bay, bureau 1400 Toronto (Ontario) M5J 2V1 Canada Le 2 décembre 2013 Tél. : 416-643-8753 Téléc. : 416-601-6703 www.deloitte.ca Direction de la politique de l impôt

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE LORSQUE LE TUTEUR DATIF ASSURE LES DÉPENSES DE L ENFANT 5 1.1. Pouvez-vous

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes : Qu est-ce que le SAH? Le SAH est un service juridique disponible à l aide juridique qui permet aux parents de demander la modification d un jugement déjà obtenu, lorsque celui-ci porte sur la garde d enfant,

Plus en détail

LIVRE VERT sur les «successions et testaments»

LIVRE VERT sur les «successions et testaments» LIVRE VERT sur les «successions et testaments» REGLES DE CONFLIT DE LOIS Question 1 : Quelles questions faut-il rattacher à la loi successorale? En particulier, les règles de conflit de loi devraient-elles

Plus en détail

MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des

MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des actions de fonds communs de placement des séries A, B, JFAR, JSF, TFAR, TSF, TJFAR et TJSF de la Catégorie

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : K. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 101 Appel n o : GE-14-945 ENTRE : K. B. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Le Programme de protection du patrimoine

Le Programme de protection du patrimoine Le Programme de protection du patrimoine Objectifs de gestion du patrimoine Gérer l épargne pour la retraite Minimiser l impôt Transférer le patrimoine d une façon juste et équitable Qui seront les bénéficiaires

Plus en détail

Bulletin fiscal. Octobre 2013 IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES

Bulletin fiscal. Octobre 2013 IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES Octobre 2013 Bulletin fiscal IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES Aux fins de l impôt sur le revenu, il y a deux grands types de fiducies. Une fiducie testamentaire est généralement créée

Plus en détail

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE Le présent bulletin d information expose en détail les mesures fiscales qui seront mises en place pour tenir compte des recommandations

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel. Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi

Ouvrir un compte personnel. Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi À propos de l OCRCVM L Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) réglemente

Plus en détail

PRINCIPES DE DROIT EUROPEEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ PARENTALE

PRINCIPES DE DROIT EUROPEEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ PARENTALE PRINCIPES DE DROIT EUROPEEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ PARENTALE PREAMBULE Reconnaissant que, malgré les diversités existantes entre les systèmes nationaux de droit de la famille, la convergence

Plus en détail

Foire aux questions et réponses. Obligations fiduciaires et conseillers financiers

Foire aux questions et réponses. Obligations fiduciaires et conseillers financiers Foire aux questions et réponses Obligations fiduciaires et conseillers financiers 2 Cette série de questions et réponses a pour but de fournir des informations d ordre général sur le rapport juridique

Plus en détail

Date : Le 20 décembre 2000. Destinataires : tous les registrateurs

Date : Le 20 décembre 2000. Destinataires : tous les registrateurs Bulletin n o 2000-6 Loi sur l enregistrement des droits immobiliers Ministère de la Consommation et du Commerce Date : Le 20 décembre 2000 Division de l enregistrement Destinataires : tous les registrateurs

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 3. gestion et de la protection de leurs avoirs ISSD-043(3)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 3. gestion et de la protection de leurs avoirs ISSD-043(3)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 3 gestion et de la protection de leurs avoirs ISSD-043(3)-05-10 Il y a une marche à suivre pour gérer et protéger vos avoirs. Les avoirs comprennent

Plus en détail

IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES

IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES 13 novembre 2015 Midi-conférence de la Fondation Canadienne de fiscalité présenté par: Marie-France

Plus en détail

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession conseils fiscaux Les régimes de retraite enregistrés et votre succession Ce que vous ne savez peut-être pas au sujet des REER et des FERR La plupart des Canadiens connaissent les avantages fiscaux des

Plus en détail

Stratégies pour les programmes de retraite anticipée

Stratégies pour les programmes de retraite anticipée Solutions-conseils Si vous-même ou un membre de votre famille faites face à une mise à pied permanente, à une retraite anticipée volontaire ou à une retraite anticipée «forcée», vous devrez prendre des

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 17 NOVEMBRE 2005 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 17 NOVEMBRE 2005 PROPOSITION DE DÉCRET 268 (2005-2006) N 1 268 (2005-2006) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 17 NOVEMBRE 2005 PROPOSITION DE DÉCRET portant réduction des tarifs applicables aux donations et aux successions de biens immeubles

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

CIRCULAIRE DU SIÈGE SOCIAL N o 2008-07 Le 29 mai 2008

CIRCULAIRE DU SIÈGE SOCIAL N o 2008-07 Le 29 mai 2008 CIRCULAIRE DU SIÈGE SOCIAL N o 2008-07 Le 29 mai 2008 À : Agents généraux administrateurs, a Tous les agents généraux administrateurs, agents associés généraux, courtiers, agents généraux, conseillers

Plus en détail

Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER)

Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER) Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER) Administrateur du régime : London Life, Compagnie d Assurance-Vie Numéro d autorisation accordée par l Autorité des marchés financiers

Plus en détail

Stratégies de réduction des frais d homologation : conseils et pièges

Stratégies de réduction des frais d homologation : conseils et pièges Stratégies de réduction des frais d homologation : conseils et pièges Novembre 2014 Jeffrey H. Waugh, LL. B., AVA Directeur, Fiscalité et planification de l assurance Financière Sun Life À L USAGE EXCLUSIF

Plus en détail