RAPPORT DE VOYAGE À KIKWIT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE VOYAGE À KIKWIT"

Transcription

1 RAPPORT DE VOYAGE À KIKWIT du 04 au 06 avril 2015 Du 4 au 6 avril 2015, j'ai été à Kikwit, avec pour objectif principal : préparer le grand voyage de Maja Brenner (prévu en mai 2015) visites dans les villages : logement, organisation des activités durant son séjour, Il a aussi fallu rencontrer les personnes avec qui nous travaillons, nos partenaires, afin de recevoir des nouvelles des uns, encourager les autres et, rendre à chacun la tâche plus facile. Voici, en détail, les objectifs, selon les partenaires concernés. Robert NDUNGI et Makabu MANKENDA Préparation du voyage de Maja dans les villages : moyen de locomotion liste des villages à visiter lieu d'hébergement dates de visite de chaque village ou activités rencontres (éventuelles) avec les partenaires indirects. Rapport oral sur le déroulement des activités Florence NAKAHOSA Rapport oral et écrit sur le déroulement des activités État du véhicule Gestion et comptabilité État de lieu du remboursement de la dette du camion Les enseignantes de Banatée Rapport oral et écrit sur le déroulement des activités kiosque baleinière Gestion et comptabilité Evolution du dossier de l'implantation du nouveau kiosque à l'hôpital Général de Kikwit page 1

2 Robert NDUNGI et Makabu MAKENDA Il était très important de rencontrer Robert et Makabu, et très vite! Suite à une incompréhension entre eux et moi, ils sont arrivés à Kikwit une semaine avant moi. Je devais donc être avec eux, en priorité, pour les laisser rentrer dans les villages, très vite, afin de s'occuper de leur tâches. J'ai donc été avec eux toute la matinée du premier jour. Après m'avoir fait un rapport oral de l'évolution de leurs activités le rapport écrit était déjà scanné et envoyé la semaine de leur arrivée, nous nous sommes mis aussitôt au travail : planifier le séjour de Maja dans les villages, de son arrivée à son départ. Après entretien et discussions, les dispositions finalement arrêtées sont les suivantes : 1. Robert et Makabu seront à Kikwit le 10 mai déjà, pour trouver une jeep et faire la réservation, afin qu'elle soit disponible le 13 à l'arrivée de Maja. 2. Robert et Makabu passeront chercher Maja à la station des bus de l'agence de voyage le mercredi 13 au matin, avec la jeep qu'ils auront réservée. 3. Il faudra ensuite faire un saut au lieu d'hébergement à Kikwit (le lieu final n'a pas été retenu ; mais des propositions ont été faites) afin de laisser les éventuels colis (les «boites»), et ne prendre que le nécessaire pour aller au village. 4. Le programme de visite des villages se présente comme suit : 1ère semaine Mercredi 13 mai 2015 : Arrivée de Maja à Kikwit Rencontre avec Robert et Makabu à la station de bus Transport des bagages et autres affaires au bord de la jeep louée ( lieu d'hébergement) Début du voyage vers les villages visite des écoles qui sont sur le chemin rencontre avec les responsables de ces écoles Arrivée à Kongo Kuku Kakobula Nuit à Kakobula (chez Robert) Jeudi 14 mai 2015 : JOURNÉE DE REPOS Vendredi 15 mai 2015 : Mbanza Pongi Mungani Ngani Nuit à Mungani Ngani page 2

3 Samedi 16 mai 2015 : Visite des villages Kambi (Mulumbu Mabanga) Kongo Kuku Nuit à Kongo Kuku (chez Makabu) Dimanche 17 mai 2015 Kingola 2 Kongo Kayukuta Retour à Manzonzi Nuit à Manzonzi (chez Robert) 2ème semaine Lundi 18 Mercredi 20 mai 2015 : Séjour à Manzonzi Nuit à Monzonzi (chez Robert) Jeudi 21 mai 2015 : Kimbimbi Kiyongo Kisumbu Nuit à Kisumbu Vendredi 22 mai 2015 : Kinzamba Nuit à Kinzamba Samedi 23 mai 2015 : Mabunda Mundanda Nuit à Mundanda Dimanche 24 mai 2015 : Visite dans les villages Kitundu Kimbi Mbondo Retour à Kakobula Nuit à Kabokula (chez Robert) Lundi 25 mai 2015 : REPOS À KAKOBULA Mardi 26 mai 2015 : Visite à Kasendji Nuit à Kasendji (chez sœur Philomène) page 3

4 Mercredi 27 mai 2015 : Passage à Kongo Kuku Nuit à Kongo Kuku Jeudi 27 mai 2015 : Départ pour Kikwit 5. Au retour de son séjour au village, Robert et Makabu seront avec Maja à Kikwit, jusqu'à son départ pour Kinshasa. Après avoir achevé ce dur travail, les deux paysans ont pris le chemin de retour, pour regagner directement leurs villages. page 4

5 Florence NAKAHOSA Voir Florence était la deuxième chose la plus importante. Depuis mon départ, en décembre, elle n'avait pas encore fait parvenir un seul rapport. La rencontre a eu lieu dans une très bonne ambiance. Elle m'a conté oralement le périple qu'elle a vécu, juste après mon départ camion au point mort, stress d'être mal vue, difficultés personnelles, ainsi que les différentes actions entreprises pour que l'activité ne meurt pas. Le camion, après ce sombre moment, a repris les activités. Actuellement, il se trouve à la frontière avec l'angola. Il a déjà effectué 3 voyages, tous bien réussis. Nous avons, juste après, discuté du mode de gestion, des questions de comptabilité, et des projets éventuels. Elle a expliqué comment elle organisait les choses : stratégie pour trouver les clients, motivation de l'équipage, Son mari, Bienvenu, fait le voyage avec l'équipage, pour s'assurer du coté technique il est mécanicien. Ensuite, ensemble, nous avons examiné les rapports d'activités. Elle les avait déjà faits mais, sachant que je venais, elle n'a pas voulu les envoyer, et a souhaiter me les donner directement. Mis à part quelques omissions, les rapports étaient bien faits. Je lui ai fait quelques remarques sur la façon de présenter, et la nécessité de séparer les rapports, selon les périodes (1 er trimestre, 2 e trimestre, ). Elle a posé beaucoup de questions quels pièges éviter, que noter, et a pris de notes, afin de faire encore mieux ses prochains rapports. Il ressort de cet entretien que Florence NAKAHOSA fait montre d'une grande organisation. Elle a des cahiers séparés (qui lui servent de registre) pour tout : les recettes des voyages, les dépenses engagées pour le voyages, la paie de l'équipage, le remboursement de la dette, Ces cahiers sont bien tenus et sont à jour. Au sujet du remboursement de la dette du camion, j'ai vu qu'elle a déjà procédé à trois versements ; chaque opération de versement est noté et signé par les deux parties : l'ancien propriétaire du véhicule et elle. D'ailleurs, toutes les autres opérations sont consignées de la même façon dans tous les cahiers. Enfin, je lui ai annoncé les dates de la venue de Maja. Elle les a aussi noté. Elle a émis le souhait d'accueillir Maja chez elle, dans sa maison, lors des ses prochaines visites. page 5

6 Les enseignantes de Banatée Les enseignantes de Banatée causaient aussi beaucoup de souci. Comme Florence, elle n'ont pas envoyé un seul rapport depuis mon dernier passage. Et pourtant, leur organisation interne me semblait bonne et prometteuse. Il fallait donc savoir ce qui a causé la rupture de contact. J'ai donc rencontré la responsable des caisses, Fernande, une d'elles. Elle m'a parlé de ce qu'elles avaient fait depuis Janvier : la baleinière a bien fonctionné. Il a même effectué un voyage encore. Le kiosque marche bien aussi, sans problème. Il n'y a eu aucun problème qui ait causé l'atermoiement continuel de l'envoi du rapport. Je lui ai fait comprendre la nécessité d'envoyer les rapports, afin que les activités soient considérées comme vivantes car, sinon, elles ne le sont pas. Ensuite, elle m'a fait part des changements qu'il y a eu, et de ceux à venir. Les changements concernent la moto et la baleinière. Les explications détaillées se trouvent dans leur rapport, mais voici un bref résumé : La baleinière Jusque là, elle fonctionne avec un moteur qui consomme trop de carburant ; les dames ont décidé, après avoir consulté un spécialiste, d'acheter un autre moteur (à mazout), qui consomme moins ainsi qu'une nouvelle hélice. Pour ce faire, vu que les fonds présents dans la caisse n'étaient pas suffisant, elles ont pris un prêt à l'école. Les deux pièces sont déjà achetées. Elles vont être envoyées dans le village où se trouve la baleinière en ce jour, pour y être montées. La moto La YAMAHA achetée a, depuis un certain temps, connu des pannes récurrentes, et occasionnée de nombreuses dépenses, au grand découragement des mamans. Sa réparation est actuellement confiée à un connaisseur, pour un travail de fonds. Une fois la réparation finie, elles ont dit de réfléchir sur son sort. Le kiosque de l'hôpital Général Le veto de certaines autorités demeure toujours concernant l'implantation du kiosque à l'hôpital. Lors de mon dernier passage, les mamans avaient émis le projet de mettre le kiosque dans un autre hôpital. Mais, finalement, l'idée a été rejetée car, après analyse, elles estiment que le faible pouvoir d'achat de ceux qui fréquentent l'hôpital de campagne ne leur permettrait pas de faire fonctionner le kiosque de façon rentable. Pour l'heure, elles se ont repris les contacts avec les autorités réfractaires, pour tenter de leur faire changer de point de vue. page 6

7 Conclusion Le voyage de Kikwit a donc été une occasion de taille pour voir la santé des activités de nos différents partenaires. Il a permis d'atteindre son objectif premier : préparer et organiser le voyage de Maja. Il ne reste plus qu'à chacun de faire sa part de travail pour que toutes nos activités marchent bien. C'est une grande joie de constater que, de plus en plus, chaque partenaire prend à cœur d'améliorer son propre travail, en l'organisant bien, et en acceptant volontiers les remarques et les suggestions constructives. C'est une preuve que l'idée du développement à partir de la base et vers le sommet n'est pas un rêve, mais une réalité, à condition que les acteurs de cet émergence aient conscience du rôle qui est leur, et fassent leur dû avec responsabilité. Kinshasa, le 9 avril Bertrand DIANTISA page 1

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Je choisis désormais de recevoir mes extraits au nouveau format A4 dans PC Que se passe-t-il maintenant? Vous changez vos préférences

Plus en détail

Et c'est dans ce contexte que se prépare cette année, le conseil d'administration.

Et c'est dans ce contexte que se prépare cette année, le conseil d'administration. 127 chemin de Bartas 31470 Saint Lys leo.comite@ml.free.fr le vendredi 17 décembre 2010 Inspection Académique de la Haute Garonne Objet: Conseil d administration du 10 decembre 2010 Ci-joint 6 pièces jointes

Plus en détail

Les objectifs sont quasiment les mêmes que les mois passés à quelques nuances près : I. Du remboursement et placement de quelques groupements :

Les objectifs sont quasiment les mêmes que les mois passés à quelques nuances près : I. Du remboursement et placement de quelques groupements : RAPPORT D ACTIVITES MENSUEL, MAI 2011 Voilà comme à l accoutumée, et cela, pour le cinquième mois consécutif, le rapport mensuel d activités du mois. A l instar des mois précédents, ce mois a connu quelques

Plus en détail

Premier crédit et fidélité du client

Premier crédit et fidélité du client Premier crédit et fidélité du client Mardi 26 octobre 2004 Marc Roesch Dans les rapports d activités des IMF on trouve presque toujours un graphique présentant l évolution du nombre d adhérents ou du nombre

Plus en détail

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Formule T1 Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Directives Section A : Quand utiliser cette formule.. p. 1 Section B : Comment remplir cette formule p. 2

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Mardi 20 juillet 2010 Dans le but de minimiser les impacts ferroviaires sur les secteurs résidentiels avoisinant l actuel garage des trains de banlieue de la ligne

Plus en détail

Curriculum. Boris LAVAL,Sophie FUR, Nicolas CARO. 13 juin 2014. Irem

Curriculum. Boris LAVAL,Sophie FUR, Nicolas CARO. 13 juin 2014. Irem Irem 13 juin 2014 Problématique : comment gérer efficacement l évaluation par compétence? Exemple de grille en Bts Sio Il faut distribuer aux élèves les grilles et aussi les conserver. C est lourd! Une

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES)

Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES) Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES) Le car est venu nous chercher à 13h30 au collège et nous a déposé devant

Plus en détail

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28 Bonjour, Tout d abord un grand merci à tous ceux qui ont participé permettant à cette famille Togolaise de pouvoir continuer à vivre. J ai eu une question concernant le nombre important d enfants, avec

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

RÉCIT DES DÉCOUVERTES

RÉCIT DES DÉCOUVERTES RÉCIT DES DÉCOUVERTES Motivations: En raison de la validation du stage de découverte de première année, mon choix s est porté beaucoup plus sur un emploi salarié en période estivale. En effet, il était

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit

Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit Bertrand Diantisa ist Informatiker und Webdesigner.Ich habe ihn im Sommer 2013 erstmals in Kinshasa getroffen. Im Sommer 2014 hat er mit mir während

Plus en détail

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH LE MOT DU PROVISEUR Le stage de découverte professionnelle est un moment-clé dans le processus d orientation de l élève de la classe de troisième. Pendant une brève période de quatre jours, il permet en

Plus en détail

Commune de HAUTELUCE

Commune de HAUTELUCE Commune de HAUTELUCE Enquête publique relative au projet de mise en concordance du cahier des charges du lotissement «Zone d'échange» avec le Plan Local d'urbanisme de la commune de Hauteluce réalisée

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime Conduite de projet Synthèse de cours Matthieu Alcime 2013 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Les approches managériales et organisationnelles des projets... 3 3 Le métier d ingénieur... 4 4 Le travail

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark DOMENJOD Quentin GAMIN Cécile TS1 Projet ISN 2014/2015 Lycée Antoine Roussin SOMMAIRE Présentation......p3

Plus en détail

Situation d Evaluation Certificative n 2

Situation d Evaluation Certificative n 2 BUNEL Maxime Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Situation d Evaluation Certificative n 2 Spécialité: Loisirs tous Publics TOURS n d'habilitation: 12-045-BP-0036 2013/2014

Plus en détail

École supérieure de danse du Québec. Note concernant les propositions de réorganisation de l école. Par Ludmilia Chiriaeff et Paul Inchauspé

École supérieure de danse du Québec. Note concernant les propositions de réorganisation de l école. Par Ludmilia Chiriaeff et Paul Inchauspé École supérieure de danse du Québec Note concernant les propositions de réorganisation de l école Par Ludmilia Chiriaeff et Paul Inchauspé Novembre 1990 Réorganisation administrative de l'école supérieure

Plus en détail

Raison sociale : N de Siret : Code APE : Adresse de l établissement : Adresse du siège social (si différente) :

Raison sociale : N de Siret : Code APE : Adresse de l établissement : Adresse du siège social (si différente) : 2 parvis Notre Dame de la Gloriette 14 000 CAEN Tel. : 02 31 50 21 21 Fax : 02 31 50 22 00 facc@wanadoo.fr FACC Asso.loi 1901 SIRET 401 468 707 00039 APE 9499 Z Je soussigné(e) Melle, Mme, M. Responsable

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015

COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015 COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015 1 ère étape : présentation du projet à l équipe enseignante Suite à un appel à projet lancé en juin 2014, plusieurs collègues de S.V.T.

Plus en détail

Société pour la gestion du personnel S E P

Société pour la gestion du personnel S E P Société pour la gestion du personnel S E P Section neuchâteloise Procès-verbal No 257 Séance 22 octobre 1996, Grand Hôtel des Endroits, La Chaux-de-Fonds, à 17 h 30 Présents : 19 Thème : LOIS SUR L ACCESSION

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Répertoire 2013-2014 Version modifiée 18 février 2014 Table des matières MOT DE BIENVENUE... 3 RENSEIGNEMENTS SUR LA FORMATION À DISTANCE... 4 PRÉCISIONS

Plus en détail

Mode d emploi Module de pré-encodage en ligne

Mode d emploi Module de pré-encodage en ligne Mode d emploi Module de pré-encodage en ligne Afin de vous faciliter l étape du pré-encodage, voici un mode d emploi détaillé de chaque étape. Si vous souhaitez vous rendre directement à une étape spécifique,

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE Les modèles ci-dessous couvrent une période de 2 semaines, et ont trois couleurs : une couleur pour le temps de résidence chez le parent A, une couleur pour le temps de

Plus en détail

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan 1 LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan Carine Martin, auxiliaire de puériculture, consultante en lactation IBCLC Draguignan (83) RESUME L étude a

Plus en détail

Etude de cas : comment améliorer sa boutique

Etude de cas : comment améliorer sa boutique Etude de cas : comment améliorer sa boutique A quoi sert cette étude de cas? Objectif Il y a quelques semaines, j ai rencontré Eric Amande sur le marché ALM aux Batignolles. J ai trouvé ses lampes très

Plus en détail

Description des aspects logistiques

Description des aspects logistiques Description des aspects logistiques Collectif de la société civile québécoise - COP 21- Paris 2015 Ce document indique les détails logistiques du projet d accompagnement de groupe proposé par Les YMCA

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RESUME

RAPPORT DE STAGE ET RESUME RAPPORT DE STAGE ET RESUME Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Ecole et internat - 16.07.11

Ecole et internat - 16.07.11 Ecole et internat - 16.07.11 ECOLE PRIMAIRE ET INTERNAT Présentation Réunion des parents d élève. Réunion des enseignants. Groupe scolaire St Jean, comptabilité d'octobre 2006 à septembre 2007 L'école

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

Retour sur l audit portant sur les contrats 7 ème PCRD de l Université de Rennes 1. 24/05/2011 Yolaine Bompays-Julien Le Feuvre 1

Retour sur l audit portant sur les contrats 7 ème PCRD de l Université de Rennes 1. 24/05/2011 Yolaine Bompays-Julien Le Feuvre 1 Retour sur l audit portant sur les contrats 7 ème PCRD de l Université de Rennes 1 24/05/2011 Yolaine Bompays-Julien Le Feuvre 1 Organisation de l audit Audit effectué par deux auditeurs de la CE, sur

Plus en détail

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE LUNDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MARDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MERCREDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées JEUDI DATE : vous avez présentés vous avez

Plus en détail

Bulletin N 20 Janvier à Mars 2006

Bulletin N 20 Janvier à Mars 2006 Association «Pau à Vélo» Centre Social de la Pépinière 6, Avenue Robert Schuman, 64000 PAU Tél. 05.59.32.26.65, e mail pau@fubicy.org http://fubicy.org/pau Bulletin N 20 Janvier à Mars 2006 Dates à noter

Plus en détail

Le non-développement du marché des futures immobilier

Le non-développement du marché des futures immobilier Le non-développement du marché des futures immobilier Résumé - Depuis plus d'une vingtaine d'années au moins, plusieurs économistes, dont en particulier, Karl Case et Robert Shiller, prônent la mise en

Plus en détail

Présentation et Ordre du jour

Présentation et Ordre du jour TOGETHER France TOGETHER international Immeuble Gironde Praça da Republica Esplanade Charles de Gaulle 7630-139 Odemira 33074 Bordeaux cedex Portugal QUATRIEME SEMINAIRE-FORMATION DES DYNAMISEURS SPIRAL

Plus en détail

Bonjour, Bonne lecture! Vincent Huard Directeur (et pilote) Dans cet envoi :

Bonjour, Bonne lecture! Vincent Huard Directeur (et pilote) Dans cet envoi : Dans cet envoi : - Mot de la direction - Dates et calendrier - Facturation des activités complémentaires - Crosscountry de l école - Vacances - Code de vie - Autobus - Heures de surveillance le matin.

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Considérations préliminaires

Considérations préliminaires 1 Considérations préliminaires Le message que Claude m a envoyé il y a quelques semaines m a fait comprendre qu en dépit du succès du séminaire de Paris en mai dernier, le CEDEP a des soucis financiers

Plus en détail

Compte-rendu d expérimentation

Compte-rendu d expérimentation SFODEM Partage de pizzas Sommaire Fiche d identification Fiche professeur Fiche élève Scénario d'usage Compte-rendu d expérimentation CV FICHE D'IDENTIFICATION Type : Exercice d'application, du type "vrai

Plus en détail

Dombresson 2014-2015

Dombresson 2014-2015 Dombresson 2014-2015 J ai le plaisir de vous faire parvenir les informations relatives au «Pédibus» de Dombresson. Je me réjouis de recevoir vos inscriptions jusqu au 31 juillet 2014 pour pouvoir débuter

Plus en détail

LE SUPPLÉMENT. Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE

LE SUPPLÉMENT. Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE LE SUPPLÉMENT Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE Le mot du Maire Chères Putéoliennes, chers Putéoliens, Beaucoup d entre vous ont l occasion de venir régulièrement à l

Plus en détail

2014 / 2015. Groupe scolaire Félix Pauger - Saint Lambert la Potherie

2014 / 2015. Groupe scolaire Félix Pauger - Saint Lambert la Potherie 2014 / 2015 Groupe scolaire Félix Pauger - Saint Lambert la Potherie 4 novembre 2014 Rentrée 2014 : la réforme des rythmes scolaires Depuis 1 an et demi, un comité de pilotage, associant tous les partenaires

Plus en détail

LA FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

LA FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) LA FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) 1 (Questions 1-24) Procédure de soumission d'un projet 1. Quelle est la 1 ère étape dans la procédure de soumission d'un projet / programme? La 1 ère étape avant l envoi de

Plus en détail

Objectifs de cet atelier

Objectifs de cet atelier LES ATELIERS DE REGAIN La dynamique de groupe 2 Objectifs de cet atelier Finalité : développer la capacité d'un groupe de personnes à collaborer pour formuler son propre avenir et y parvenir en contexte

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Micro-crèches et Garderie périscolaire 2012-2013. Présentation page 2. Inscriptions et admissions des enfants pages 3 à 4

REGLEMENT INTERIEUR. Micro-crèches et Garderie périscolaire 2012-2013. Présentation page 2. Inscriptions et admissions des enfants pages 3 à 4 Sommaire : REGLEMENT INTERIEUR Micro-crèches et Garderie périscolaire 2012-2013 Présentation page 2 Implantations Les équipes Inscriptions et admissions des enfants pages 3 à 4 Passage des enfants de la

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE Rapport de Françoise DORNIER Les établissements d accueil de la petite enfance accueillent en 2009, 700 enfants

Plus en détail

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE 169 Trois façons de voir, de comprendre et de présenter un même sujet, par le multimédia Projet de l'atelier informatique du collège Arche du Lude à Joué-lès-Tours Contexte L Atelier est né de la volonté

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE?

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? De quoi avez-vous besoin? Former un groupe-école, c est facile. Pour ce faire, il vous faut : Des jeunes motivés, prêts à consacrer un peu de leur temps durant les récréations

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

ANNEXE 23. Branche-toi sur ta carrière. Projet Academos

ANNEXE 23. Branche-toi sur ta carrière. Projet Academos ANNEXE 23 Branche-toi sur ta carrière Projet Academos 2 BRANCHE-TOI SUR TA CARRIÈRE : LE PROJET ACADEMOS www.academos.qc.ca DOCUMENT DISTRIBUÉ DANS LE CADRE D UNE EXPÉRIMENTATION SUR LE CYBERMENTORAT AVEC

Plus en détail

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada Direction : Lorraine Desmarais Programme de transformation et de guérison spirituelle MODALITÉS : ENGAGEMENT ET PAIEMENTS À vous toutes et tous

Plus en détail

Compte rendu du CA du 16/12/2015

Compte rendu du CA du 16/12/2015 Compte rendu du CA du 16/12/2015 En début de réunion, le président a remercié les administrateurs de leur présence et le directeur de la MGEN Thierry Poussines d avoir mis la salle de réunion à notre disposition.

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général

Plus en détail

Plan d action en recherche de travail

Plan d action en recherche de travail TECHNIQUES ET RESSOURCES EN RECHERCHE DE TRAVAIL Plan d action en recherche de travail Mettre au point un plan d'action en recherche de travail. Table des matières TECHNIQUES ET RESSOURCES EN RECHERCHE

Plus en détail

Systèmes de paiement: mode d'emploi

Systèmes de paiement: mode d'emploi Systèmes de paiement: mode d'emploi Le processus point par point Quels sont les moyens de paiement disponibles sur le site? Vous pouvez proposer jusqu'à 5 moyens de paiement sur votre boutique, le mieux

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé CARPENTIER BTS SIO Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé Phase de définition du projet liée à une définition de la mission La mission

Plus en détail

Systèmes de paiement: mode d'emploi

Systèmes de paiement: mode d'emploi Systèmes de paiement: mode d'emploi Le processus point par point 1. Quels sont les moyens de paiement disponibles sur le site? Vous pouvez proposer jusqu'à 5 moyens de paiement sur votre boutique, le mieux

Plus en détail

Le livret d accueil du conseil syndical

Le livret d accueil du conseil syndical Le livret d accueil du conseil syndical Association des Responsables de Copropriété www.unarc.asso.fr L ARC et l UNARC ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ L ARC, Association des Responsables de

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

3.1 COURRIER A LA DIRECTION DE L I.U.F.M.

3.1 COURRIER A LA DIRECTION DE L I.U.F.M. 2. DOCUMENTS RELATIFS AUX ENTRETIENS 3.1 COURRIER A LA DIRECTION DE L I.U.F.M. Robert Martin-de Montagu 62, rue du Grand Douzillé 49000 ANGERS Tél. :02.41.81.66.48. (bureau) 02.41.66.65.98. (domicile)

Plus en détail

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT Bonjour, pourrais-je parler à M. XXXXXX Oui, bonjour, je suis XXX Je vous appelle suite au formulaire que vous avez rempli sur internet pour avoir

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2016-2017

DOSSIER D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2016-2017 DOSSIER D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2016-2017 Le dossier d inscription est un outil indispensable à la bonne gestion de la garderie. Il vous permet d indiquer les informations nécessaires pour assurer

Plus en détail

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé UFR EILA Etudes Interculturelles de Langues Appliquées Adresse postale : Bâtiment Biopark Case courrier 7002 Site PRG 75205 Paris cedex 13 GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures -

Plus en détail

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons 1 Aujourd hui, j aimerais vous donner un aperçu de certains changements intéressants que nous avons décidé d apporter à notre façon

Plus en détail

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème Sommaire du dossier Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 La convention de stage ----------------------------------- page

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

SOMMAIRE. Edito. La réunion Recycleur en Suisse. Médecine et Plongée. Dreamwrecks.com. Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007

SOMMAIRE. Edito. La réunion Recycleur en Suisse. Médecine et Plongée. Dreamwrecks.com. Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007 SOMMAIRE Edito La réunion Recycleur en Suisse Médecine et Plongée Dreamwrecks.com Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007 Présentation de la machine de Didier Recycleur en Tanzanie Bonne lecture à tous

Plus en détail

Passes de vols achetées au Canada

Passes de vols achetées au Canada Passes de vols achetées au Canada Foire aux questions Achat Comment peut-on acheter une Passe de vols? On peut acheter toutes les Passes de vols à aircanada.com/agents, en cliquant sur Passes de vols dans

Plus en détail

Cycle 2 Mettre les enfants en chemin vers Noël

Cycle 2 Mettre les enfants en chemin vers Noël Cycle 2 Mettre les enfants en chemin vers Noël Cette séquence comporte 4 séances qui aboutiront à une célébration, l objectif est donc de mieux connaître l Avent et ensuite de cheminer vers le temps de

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 07 du Dimanche 18 Aout 2013 "Ne lutte plus contre ta grandeur, Deviens celui que tu es..." Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet aux gens Ordinaires

Plus en détail

Guide de configuration de vos courriels

Guide de configuration de vos courriels Guide de configuration de vos courriels Table des matières : Configuration d un compte de messagerie sous Microsoft Outlook... 2 Configuration d un compte de messagerie sous Outlook Express... 5 Configuration

Plus en détail

Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo. L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne

Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo. L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne Cher/ère partenaire, Ce document a pour but de vous faciliter

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL «Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL Enquête menée auprès des étudiants dans toute la France, en septembre

Plus en détail

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info.

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 26 27 28 29 30 31 32

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE CLOTURE

COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE CLOTURE ASSOCIATION LIAISON DES FEMMES NONGTAABA DU BURKINA (ALFNB) Récépissé n 2006-121 /MATD/ Burkina Faso Unité Progrès Justice SG/DGLPAP/DOASOC Tél :70 47 18 91 ou 75 94 55 94 COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE

Plus en détail

fait une promenade dans la cité et on a vu le port. Dans le midi on a manger ensemble avec les animateurs et ça j ai aimer beaucoup parce qu on a

fait une promenade dans la cité et on a vu le port. Dans le midi on a manger ensemble avec les animateurs et ça j ai aimer beaucoup parce qu on a Bonjour je m appelle Milagros Rodriguez Paz et j ai 19 ans. J ai gagné un séjour à Paris de 10 jours. Je me rappelle le jour où je suis arrivé a Paris. Le programme s appelait Allons on France et moi j

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

N PORTABLE : 06.40.66.19.17

N PORTABLE : 06.40.66.19.17 Communauté de Communes de la Butte de Thil www.cc-buttedethil.fr Communauté de Communes de la Butte de Thil 17 rue de l Hôtel de Ville 21390 PRECY SOUS THIL 03.80.64.43.07 / 03.80.64.43.25 N PORTABLE :

Plus en détail

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse Journée «jeunesse, quartier populaires et pratiques participatives» RésO Villes 6 février 2015, Angers «Jeupart : participation formelle et informelle des jeunes» Premiers résultats présentés par Karinne

Plus en détail