Rapport Annuel d'activités 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Annuel d'activités 2005"

Transcription

1 Rapport Annuel d'activités 2005 SOMMAIRE Conseil d'administration et Membres de la Direction 2 Assemblée Générale de Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 3-5 Rapport de gestion du Conseil d'administration sur l'exercice 2005 Evolution de l'activité Répartition du résultat Evénements postérieurs à la clôture Perspectives Rapport des Réviseurs d'entreprises 6 Comptes de Bâloise Assurances Luxembourg S.A Bâloise Assurances Luxembourg S.A. R.C.S. Luxembourg B Compagnie d'assurances de droit luxembourgeois au capital social de

2 Conseil d'administration et Membres de la Direction BALOISE ASSURANCES LUXEMBOURG S.A. Conseil d'administration Karl Signer Frank Schnewlin André Bredimus Annemie D'Hulster Président Vice-Président Administrateur-Directeur Général Administrateur Membres de la Direction André Bredimus Administrateur-Directeur Général Romain Braas Directeur 1 Claude Meyer Directeur Eugène Moyen Directeur 1 a rejoint la Bâloise Luxembourg en mai 2005 Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 2

3 Assemblée Générale de Bâloise Assurances Luxembourg S.A. RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION SUR L'EXERCICE 2005 Assemblée Générale de Bâloise Assurances Luxembourg S.A. Rapport de gestion du Conseil d'administration sur l exercice 2005 Mesdames, Messieurs, Conformément aux dispositions légales et statutaires, nous avons l'honneur de vous présenter le bilan et le compte de profits et pertes pour l exercice du 1 er janvier 2005 au 31 décembre 2005, ainsi que le rapport de gestion y relatif. Ce septième exercice de la société a permis de tirer pleinement profit des restructurations informatiques et de portefeuille effectuées au courant des dernières années pour afficher des résultats extrêmement réjouissants aussi bien en regard de la croissance du chiffre d affaires que de la rentabilité de nos opérations. Evolution de l activité Le montant total des primes brutes émises au cours de l exercice s établit à ,- contre ,- en 2004, ce qui représente une augmentation qui, avec 6,9%, dépasse largement les taux de croissance des deux dernières années qui étaient entravés par nos efforts d'assainissement technique de nos affaires ainsi que par des annulations relativement importantes de contrats qui se trouvaient en situation de contentieux pour primes impayées. Comparé à l'année précédente, le chiffre d affaires se répartit comme suit entre les principaux groupes de branches: Primes émises (en Euro) Branche Evolution RC Auto ,4% Tous Risques Auto ,0% Dommages aux Biens ,0% RC Générale ,6% Divers ,3% Total ,9% Nous avons donc pu constater que l accroissement des primes émises concerne de façon assez équilibrée l ensemble des branches, alors que surtout les garanties Dommages aux Biens, qui Bâloise Assurances Luxembourg S.A. Rapport de Gestion 3

4 montraient des signes de faiblesse au courant des dernières années, affichent à présent des pourcentages de croissance encourageants. L assurance Auto a connu, dès le début de l année 2005, la mise en place d un nouveau produit appelé PolyCARe, d une conception tout à fait nouvelle. Ce contrat assure les flottes familiales, à savoir tous les véhicules d un ménage. Il comprend des avantages par le regroupement de 12 formules de couverture différentes et surtout la possibilité d un paiement mensuel de la prime sans coût supplémentaire. L innovation principale réside toutefois dans la structure tarifaire qui s appuie sur une base de données qui nous a permis d élaborer un tarif techniquement fondé et fortement segmenté en rupture avec les usages de notre marché. Malgré une complexité accrue pour la vente et donc surtout pour nos agents, ce produit nous a rapidement permis une percée sur le marché. Les ajustements tarifaires opérés entre les différentes branches constituant le paquet commercialisé en Auto ont conduit à un développement équilibré des primes de l ensemble des composantes. Dans les deux volets de l assurance Auto, nous avons de nouveau été épargnés de sinistres de plus grande envergure. L'amélioration de la qualité technique de notre portefeuille Auto accomplie précédemment, ainsi qu une révision complète de la chaîne d indemnisation se trouvent récompensées par une diminution encourageante du niveau courant des sinistres. Dans les deux branches de l'auto nous rencontrons ainsi les rapports de sinistres parmi les moins élevés du marché. Par ailleurs, un dépouillement favorable des réserves techniques sur exercices antérieurs a de nouveau pu être enregistré, ce qui nous permet d afficher une charge de sinistres en baisse considérable. Après deux années de stagnation, le chiffre d affaires des branches Dommages aux Biens prend l envol en affichant une progression de 14%. Cette croissance a pour l essentiel été réalisée dans le domaine des assurances aux entreprises. Nous nous voyons ainsi récompensés de nos efforts commerciaux et du renforcement de nos compétences dans le domaine. Notre progression est imputable à notre percée dans le secteur des grands risques simples et au renforcement de notre pénétration dans le secteur des petites et moyennes entreprises où nos produits Integra Business sont parmi les meilleurs sur le marché. Dans ces branches nous avons également relevé nos compétences en matière de gestion Sinistres et revu nos procédures de gestion afin d'accélérer les processus d'indemnisation de nos clients. La charge sinistre a de même fortement baissé dans ces branches, ce qui nous encourage dans la voie entreprise. En assurance Responsabilité Civile Générale nos enregistrons une progression des primes qui, avec 3,6%, est proche de celle du marché. En raison de quelques dépouillements favorables des réserves techniques sur exercices antérieurs la charge sinistre a fortement diminué. Dans les branches Divers, la forte progression enregistrée de 8,3% est pour l essentiel imputable à notre forte croissance en Branches Techniques, principalement en Tous Risques Chantiers. Les facteurs explicatifs de cette progression sont identiques à ceux indiqués pour la Branche Dommages aux Biens. Nous pouvons ainsi nous réjouir non seulement d une progression importante et équilibrée des primes mais également d une sinistralité extrêmement favorable dans toutes les branches. L absence de grand sinistre a également profité à nos réassureurs, de sorte que pour notre société, le coût de la réassurance s est considérablement alourdi. Le résultat technique très favorable que nous affichons donc globalement pour l année 2005 nous récompense pour les efforts d'assainissement et de sélection technique que nous avons entrepris depuis quelques années. Le développement de nos primes dépasse celui du marché et nous permettra de suivre la voie de gains de parts de marché que nous avons choisie dans nos plans stratégiques. Du côté financier, l année 2005 continue avec des résultats financiers que nous pouvons considérer comme normaux et l'exercice a pu être clôturé avec une performance financière Bâloise Assurances Luxembourg S.A. Rapport de Gestion 4

5 satisfaisante. Parallèlement, nous avons constaté que les efforts de maîtrise des frais généraux ont pu porter leurs fruits et nous réalisons, malgré la croissance du chiffre d affaires, une diminution sensible de nos frais généraux. Nous sommes donc heureux de pouvoir annoncer pour l exercice 2005 un bénéfice après impôts fort satisfaisant de ,- en progression de 17,4% par rapport à l année passée. Répartition du résultat Le résultat disponible pour l exercice 2005 est de ,- et s établit comme suit: - report antérieur: ,- - bénéfice de l exercice: ,- Le Conseil d Administration propose à l Assemblée de payer un dividende de 150,- par action et propose la répartition suivante: - paiement d un dividende de 150,- aux actions: ,- - dotation à la réserve légale: ,- - dotation à la réserve libre: 0,- - report à nouveau: ,- Evénements postérieurs à la clôture Il n y a pas eu d événement important depuis la clôture de l exercice qui ait influencé le développement de la société. Perspectives Nos efforts pour une qualité technique rassurante de notre portefeuille vont continuer et nous avons mis en place parallèlement les capacités nécessaires pour générer une croissance plus importante de notre chiffre d'affaires dans les mêmes conditions de rentabilité. Les investissements en informatique effectués au cours des dernières années continuent toutefois à influencer nos frais généraux qui restent encore à un niveau élevé. Une nouvelle application destinée à nos agents pour se connecter directement à nos bases de données via internet, nous permettra de donner à notre réseau de vente des possibilités de rentabilité accrues tout en améliorant la qualité du service que nous sommes en mesure de procurer à nos agents et clients. Nous remercions tous nos clients et partenaires qui nous ont fait confiance. Merci également à tous nos employés et intermédiaires qui, par leur travail et leur dévouement nous ont permis de réaliser les excellents résultats que nous avons pu afficher en Luxembourg, le 30 mars 2006 André BREDIMUS Administrateur-Directeur Général Karl SIGNER Président du Conseil d Administration Bâloise Assurances Luxembourg S.A. Rapport de Gestion 5

6 Rapport des Réviseurs d'entreprises BALOISE ASSURANCES LUXEMBOURG S.A. CERTIFICATION DES REVISS D'ENTREPRISES Les informations reprises sur les pages qui suivent sont extraites des comptes annuels révisés de Bâloise Assurances Luxembourg S.A. pour l'exercice se terminant le 31 décembre Nous avons émis une opinion sans qualification sur ces comptes annuels révisés en date du 9 mars PricewaterhouseCoopers S.à r.l. Réviseurs d'entreprises représentée par Luc Henzig Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 6

7 Bilan au 31 décembre 2005 ACTIF Actifs incorporels concessions, brevets et licences Placements - terrains et constructions Autres placements financiers - actions et autres valeurs mobilières à revenu variable et parts dans des fonds communs de placement obligations et autres valeurs mobilières à revenu fixe autres prêts (y compris prêts ou avances sur polices) dépôts auprès des établissements de crédit Parts des réassureurs dans les provisions techniques - provision pour sinistres Créances - créances nées d'opérations d'assurance directe - sur les preneurs d'assurance sur les intermédiaires d assurance créances nées d'opérations de réassurance autres créances Autres éléments d'actif - actifs corporels - installations techniques et machines autres installations, outillage et mobilier avoirs en banque, avoirs en compte de chèques postaux, chèques et encaisse Comptes de régularisation - intérêts et loyers acquis non échus autres comptes de régularisation Total de l'actif Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 7

8 Bilan au 31 décembre 2005 (suite) PASSIF Capitaux propres - capital souscrit réserves - réserve légale autres réserves résultats reportés résultat de l'exercice Provisions techniques - provisions pour primes non acquises provisions pour sinistres Provisions pour autres risques et charges - provisions pour pensions et obligations similaires provisions pour impôts autres provisions Dépôts reçus des réassureurs Dettes - dettes nées d'opérations d'assurance directe dettes nées d'opérations de réassurance dettes fiscales et dettes au titre de la sécurité sociale autres dettes Comptes de régularisation Total du passif Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 8

9 Comptes de profits et pertes au 31 décembre COMPTE TECHNIQUE DE L'ASSURANCE NON-VIE Primes acquises, nettes de réassurance - primes brutes émises primes cédées aux réassureurs ( ) ( ) - variation du montant brut de la provision pour primes non acquises ( ) ( ) Produits des placements alloués transférés du compte non technique Autres produits techniques, nets de réassurance Charge des sinistres, nette de réassurance - montants payés - montants bruts ( ) ( ) - part des réassureurs variation de la provision pour sinistre - montant brut part des réassureurs ( ) ( ) ( ) Frais d'exploitation nets - frais d'acquisition ( ) ( ) - frais d'administration ( ) ( ) - commissions reçues des réassureurs et participations aux bénéfices ( ) ( ) Autres charges techniques, nettes de réassurance (5 609) - Résultat du compte technique de l assurance non-vie Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 9

10 Comptes de profits et pertes au 31 décembre 2005 (suite) COMPTE NON TECHNIQUE Résultat du compte technique de l assurance non-vie Produits des placements - produits des autres placements - produits provenant des terrains et constructions produits provenant d'autres placements reprises de corrections de valeur sur placements profits provenant de la réalisation de placements Charge des placements - charges de gestion des placements y compris les charges d'intérêt ( ) ( ) - corrections de valeur sur placements ( ) ( ) - pertes provenant de la réalisation de placements - (15 883) ( ) ( ) Produits des placements alloués transférés au compte technique de l assurance non-vie ( ) ( ) Autres produits Autres charges y compris les corrections de valeurs (12 382) (1 794) Impôts sur les résultats provenant des activités ordinaires ( ) ( ) Résultat provenant des opérations ordinaires après impôts Produits exceptionnels Charges exceptionnelles - ( ) Résultat exceptionnel après impôts - ( ) Autres impôts ne figurant pas sous les postes qui précèdent Résultat de l'exercice Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 10

Rapport Annuel d'activités 2004

Rapport Annuel d'activités 2004 Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 1,rue Emile Bian Boîte postale 28 L-2010 Luxembourg www.baloise.lu Rapport Annuel d'activités 2004 R.C.S. Luxembourg: B 68 065 Sommaire Conseil d'administration et Membres

Plus en détail

Bâloise Assurances Luxembourg S.A. Société Anonyme Rapport annuel d'activités 2010

Bâloise Assurances Luxembourg S.A. Société Anonyme Rapport annuel d'activités 2010 Bâloise Assurances Luxembourg S.A. Bâloise Assurances Luxembourg S.A Sommaire Conseil d'administration et membres de la Direction 3 Assemblée Générale de Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 4-9 Rapport

Plus en détail

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Royaume du Maroc Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Dans le cadre de la mise en place d'un dispositif permettant le

Plus en détail

Assemblée Générale des Actionnaires du 26 avril 2012. LA LUXEMBOURGEOISE Société Anonyme d Assurances

Assemblée Générale des Actionnaires du 26 avril 2012. LA LUXEMBOURGEOISE Société Anonyme d Assurances Rapport annuel 2011 Assemblée Générale des Actionnaires du 26 avril 2012 LA LUXEMBOURGEOISE Société Anonyme d Assurances Siège social : 9, rue Jean Fischbach L-3372 Leudelange R.C.S. Luxembourg : B 31035

Plus en détail

CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003

CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003 CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003 Primes Produit Provisions Provisions Autres Autres produits Frais COMPAGNIE IARD émises net des pour primes pour sinistres provisions techniques d'acquisition

Plus en détail

Loi du 8 décembre 1994 relative: aux comptes annuels et comptes consolidés des entreprises d'assurances et de réassurances de droit luxembourgeois

Loi du 8 décembre 1994 relative: aux comptes annuels et comptes consolidés des entreprises d'assurances et de réassurances de droit luxembourgeois Loi du 8 décembre 1994 relative: aux comptes annuels et comptes consolidés des entreprises d'assurances et de réassurances de droit luxembourgeois aux obligations en matière d'établissement et de publicité

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

BO N 3864 du Mardi 31 mai 2011 page 1 AVIS DES SOCIETES ETATS FINANCIERS

BO N 3864 du Mardi 31 mai 2011 page 1 AVIS DES SOCIETES ETATS FINANCIERS BO N 3864 du Mardi 31 mai 2011 page 1 ETATS FINANCIERS AVIS DES SOCIETES COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES TUNISO-EUROPEENNE -CARTE- Siège social : Immeuble CARTE, Lot BC4, Centre Urbain Nord 1003

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Assemblée Générale des Actionnaires du 30 avril 2015. LA LUXEMBOURGEOISE Société Anonyme d Assurances

Assemblée Générale des Actionnaires du 30 avril 2015. LA LUXEMBOURGEOISE Société Anonyme d Assurances Rapport annuel 2014 Au fil des années LALUX s est forgé une notoriété par de nombreux spots publicitaires innovants. Désirant mettre en évidence son produit-phare «easy PROTECT», le contrat tout-en-un,

Plus en détail

AVIS DES SOCIETES(*) La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis

AVIS DES SOCIETES(*) La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis BO N 4098 du Jeudi 03 Mai 2012 PAGE 1 ETATS FINANCIERS La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis La Société Tunisienne d Assurances

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

COMPAGNIE D ASSURANCES

COMPAGNIE D ASSURANCES E C C M A Z A R S GAC LA GÉNÉRALE A U D I T & C O N S E I L D AUDIT & CONSEIL COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES RAPPORT DE COMMISSARIAT AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2011 Immeuble Mazars,

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

Assurances Multirisques Ittihad -AMI ASSURANCES- Siège Social : 15, rue de Mauritanie -1002 Tunis-

Assurances Multirisques Ittihad -AMI ASSURANCES- Siège Social : 15, rue de Mauritanie -1002 Tunis- ETATS FINANCIERS Assurances Multirisques Ittihad -AMI ASSURANCES- Siège Social : 15, rue de Mauritanie -1002 Tunis- L Assurances Multirisques Ittihad -AMI Assurances- publie ci-dessous, ses états financiers

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

COMPAGNIE D ASSURANCES

COMPAGNIE D ASSURANCES ECC MAZARS GAC AUDIT & CONSEIL LA GÉNÉRALE D AUDIT & CONSEIL COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES RAPPORT DE COMMISSARIAT AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2010 RUE DU LAC D ANNECY IMMEUBLE

Plus en détail

ASSURANCES BIAT RAPPORTS GENERAL ET SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES. Exercice clos le 31-12-2013

ASSURANCES BIAT RAPPORTS GENERAL ET SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES. Exercice clos le 31-12-2013 2, Rue des Jasmins 2080 Nouvelle Ariana TUNISIE Tél. : 71 700 512-71 700 515 Fax : 71 700 519 E-mail : orga.audit@planet.tn Site Web : www.orga-audit.com.tn Société inscrite à l OECT Membre de CPA International

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain 13 ROUTE DE SEILLON 01000 BOURG EN BRESSE Bilan Association Présenté en Euros Période du 01/09/2013 au 31/08/2014 édité le 27/10/2014 COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

NC 28 Les revenus dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance

NC 28 Les revenus dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance NC 28 Les revenus dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance Objectif 01. L'activité d'assurance et/ou de réassurance se caractérise par : une inversion du cycle de la production : La prime

Plus en détail

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance Réglementation prudentielle en assurance Principes de comptabilité : comment lire les comptes des entreprises d assurance? Franck Le Vallois Commissaire-contrôleur des assurances Plan - I - Les principes

Plus en détail

NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance

NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance Objectif 01. L'activité d'assurance et/ou de réassurance se caractérise par l'inversion du cycle de la production et

Plus en détail

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Avis portant plan et règles de fonctionnement des comptes et présentation des états financiers des entités d assurances et /ou de réassurances.

Plus en détail

NC 29 Les provisions techniques dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance

NC 29 Les provisions techniques dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance NC 29 Les provisions techniques dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance Objectif 01. L'activité d'assurance et/ou de réassurance se caractérise par : une inversion du cycle de la production:

Plus en détail

Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29

Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29 Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29 Objectif de la norme 01 L activité d assurance et/ou de réassurance se caractérise par : une

Plus en détail

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau; Arrêtons: Chapitre 1er - De l'agrément et du plan d'activités

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau; Arrêtons: Chapitre 1er - De l'agrément et du plan d'activités Règlement grand-ducal pris en exécution de la loi modifiée du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances précisant les modalités d'agrément et d'exercice des entreprises de réassurances Nous Henri,

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée)

C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée) C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée) Voici les documents de synthèse conformes au Plan Comptable Général. Pour les rendre accessibles, nous n en avons reproduit que les lignes rencontrées

Plus en détail

La présentation des états financiers des entreprises d assurance et / ou de réassurance

La présentation des états financiers des entreprises d assurance et / ou de réassurance NC 26 La présentation des états financiers des entreprises d assurance et / ou de réassurance Objectif de la norme 01. La norme comptable NC 01 «Norme Comptable Générale» définit les règles relatives à

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE

COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE JELIL BOURAOUI & CO AUDITING, ACCOUNTING, TAX & MANAGEMENT CONSULTANCY ECC MAZARS A MEMBER FIRM OF MOORE STEPHENS INTERNATIONAL LIMITED COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES ASTREE AVIS SUR LES ETATS

Plus en détail

AVIS DU CMF. Le présent avis est établi sous la responsabilité de l initiateur de l offre et de la société visée chacun en ce qui le concerne.

AVIS DU CMF. Le présent avis est établi sous la responsabilité de l initiateur de l offre et de la société visée chacun en ce qui le concerne. AVIS DU CMF Offre Publique de Retrait -OPR- Avis d ouverture d une Offre Publique de Retrait sur les certificats d investissement de la Compagnie d Assurances et de Réassurances Tuniso-Européenne -CARTE-

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

ASSOCIATION F.N.A.S.S.

ASSOCIATION F.N.A.S.S. Comptes annuels ASSOCIATION F.N.A.S.S. 12 RUE DE CAMBRAI - CS80011 59046 LILLE CÉDEX Exercice clos le 31 décembre 2013 SIRET : 783 713 688 00084 ASSOCIATION F.N.A.S.S. Exercice clos le 31 décembre 2013

Plus en détail

Norme comptable relative aux revenus dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC28

Norme comptable relative aux revenus dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC28 Norme comptable relative aux revenus dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC28 Objectif de la norme 01 L activité d assurance et/ou de réassurance se caractérise par : une inversion du

Plus en détail

Prix de souscription : 20 DT. Aperçu sur la Société. Flash sur l opération. Recommandation

Prix de souscription : 20 DT. Aperçu sur la Société. Flash sur l opération. Recommandation M a i 2 1 4 Prix de souscription : 2 DT Recommandation Valeur Secteur Montant de l offre Prix de l émission Flash sur l opération Souscrire AMI Assurances Assurances 31 4 DT 2 DT Nombre de titres offerts

Plus en détail

La séquence des comptes

La séquence des comptes La séquence des comptes Comptes des institutions sans but lucratif au service des ménages I: Compte de production P.2 Consommation intermédiaire B.1b Valeur ajoutée brute P.51c Consommation de capital

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN EN PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances SOMMAIRE Introduction Formation du chiffre d affaires du marché Total bilan en constante progression

Plus en détail

Compagnie d Assurances et de Réassurances Tuniso-Européenne «CARTE» Siège social : Immeuble CARTE, Entrée B Lot BC4 Centre Urbain Nord, 1082 Tunis

Compagnie d Assurances et de Réassurances Tuniso-Européenne «CARTE» Siège social : Immeuble CARTE, Entrée B Lot BC4 Centre Urbain Nord, 1082 Tunis ETATS FINANCIERS DEFINITIFS Compagnie d Assurances et de Réassurances Tuniso-Européenne «CARTE» Siège social : Immeuble CARTE, Entrée B Lot BC4 Centre Urbain Nord, 1082 Tunis La Compagnie d Assurances

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance. Partie 2. Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance.

Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance. Partie 2. Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance. Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance Partie 2 Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance.org Partie 2 : Le suivi de l activité d une compagnie d assurance

Plus en détail

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19.

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19. Chiffres-clés 2008 Evolution membres-assures (societaires) 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 0 2002 11.873 2003 13.309 2004 14.030 2005 15.712 2006 19.727 2007 21.486 2008 24.407 2009 26.979 DEPUIS

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE ORDINAIRE ANNUELLE ET EXTRAORDINAIRE DU 26 SEPTEMBRE 2014

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE ORDINAIRE ANNUELLE ET EXTRAORDINAIRE DU 26 SEPTEMBRE 2014 RICHEL SERRES DE FRANCE Société Anonyme au capital de 1.713.364,80 Euros Siège social : Quartier de la Gare - 13810 EYGALIERES R.C.S. TARASCON 950 012 245 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES ASBL

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES ASBL BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES ASBL Agréée par A.R. du 12 avril 2004 Rue de la Charité 33 Bt 2 1210 Bruxelles Rapport annuel présenté à l Assemblée Générale Ordinaire du 21 mai 2015 EXERCICE 2014

Plus en détail

NC 21 Présentation des états financiers des établissements bancaires

NC 21 Présentation des états financiers des établissements bancaires NC 21 Présentation des états financiers des établissements bancaires Objectif 01. La Norme Comptable NC 01 -"Norme Comptable Générale" définit les règles relatives à la présentation des états financiers

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable Tunisienne NC 15 relative aux opérations en monnaies étrangères définit les règles

Plus en détail

SOMMAIRE. Le mot du président page 5. Le conseil d administration page 6. Le rapport d activité page 6-8. Chiffres clés page 9

SOMMAIRE. Le mot du président page 5. Le conseil d administration page 6. Le rapport d activité page 6-8. Chiffres clés page 9 RAPPORT ANNUEL SOMMAIRE Le mot du président page 5 Le conseil d administration page 6 Le rapport d activité page 6-8 Chiffres clés page 9 Comptes annuels page 10-11 Bilan actif/passif page 12-13 3 LA DIRECTION

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR

UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR RAPPORT AUX MEMBRES 2005 EXERCICE 2005 ACTIF DU BILAN Continuité a été le maître mot de 2005 pour la CPP, aussi bien pour son fonctionnement interne que pour son environnement:

Plus en détail

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 ASSOCIATION «GRANDE TRAVERSEE DES ALPES» Association Loi 1901 Siège social : 6 rue Clôt-Bey 38000 GRENOBLE Cedex Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 3 Avenue

Plus en détail

BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE L'EXERCICE D'IMPOSITION 2013

BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE L'EXERCICE D'IMPOSITION 2013 LES AMIS D'ACCOMPAGNER ASBL Rue des Braves, 21 1081 BRUXELLES RPM Bruxelles : BCE BE 0879.434.959 BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE

Plus en détail

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION 1 - DEFINITIONS 2 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS DONNEES EN CREDIT-BAIL 3 - RESTRUCTURATION DES LOYERS IMPAYES 4 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: Greenpeace Belgium Association sans but lucratif Adresse: Haachtsesteenweg N : 159 Boîte: Code postal: 1030 Commune: Schaerbeek Pays: Belgique Registre

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

ASSURANCE. Une promesse de prestation qui peut se réaliser comme elle peut ne pas se réaliser

ASSURANCE. Une promesse de prestation qui peut se réaliser comme elle peut ne pas se réaliser Les entreprises d'assurance et de réassurance se caractérisent par : Une inversion du cycle de production : Le prix de vente, la prime est encaissé immédiatement alors que la prestation et le règlement

Plus en détail

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE OPERATIONS DE FIN D EXERCICE COMPTABLE Sommaire L INVENTAIRE... 2 LA DETERMINATION DES CHARGES ET DES PROVISIONS... 3 LES IMMOBILISATIONS... 3 LES AMORTISSEMENTS... 4 LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION...

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC21

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC21 NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC21 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable NC 01 - "Norme Comptable Générale" définit les règles relatives à la présentation

Plus en détail

2014 Rapport Annuel. Informations financières Etats financiers consolidés IFRS. au 31 décembre 2014

2014 Rapport Annuel. Informations financières Etats financiers consolidés IFRS. au 31 décembre 2014 2014 Rapport Annuel Informations financières Etats financiers consolidés IFRS au 31 décembre 2014 Etats financiers consolidés IFRS au 31 décembre 2014 Luxempart S.A. 1 Sommaire Etats financiers consolidés

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISE

PLAN COMPTABLE NORMALISE PLAN COMPTABLE NORMALISE Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX, DE PROVISIONS ET DE DETTES FINANCIERES 10 Capital ou dotation des succursales et comptes de l exploitant 101 Capital souscrit (Sociétés de capitaux

Plus en détail

NC 26 La présentation des états financiers des entreprises d assurance et / ou de réassurance

NC 26 La présentation des états financiers des entreprises d assurance et / ou de réassurance NC 26 La présentation des états financiers des entreprises d assurance et / ou de réassurance Objectif de la norme 01. La norme comptable NC 01 «Norme Comptable Générale» définit les règles relatives à

Plus en détail

Rapport annuel présenté à l Assemblée Générale Ordinaire du 30 mai 2005

Rapport annuel présenté à l Assemblée Générale Ordinaire du 30 mai 2005 A.S.B.L. agréée par A.R. du 12 avril 2004 Rue de la Charité 33 Bte 2 1210 Bruxelles Rapport annuel présenté à l Assemblée Générale Ordinaire du 30 mai 2005 Exercice 2004 2 BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

Plus en détail

GROUPE DES ASSURANCES DE TUNISIE Siège Social: 92-94 Avenue Hédi Chaker, 1002 Tunis

GROUPE DES ASSURANCES DE TUNISIE Siège Social: 92-94 Avenue Hédi Chaker, 1002 Tunis ETATS FINANCIERS DEFINITIFS GROUPE DES ASSURANCES DE TUNISIE Siège Social: 92-94 Avenue Hédi Chaker, 1002 Tunis La société GAT publie, ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre 2012 tels

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES Informations relatives au passage aux normes IFRS pour l'établissement des états financiers Introduction

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2011

COMPTES CONSOLIDES 2011 COMPTES CONSOLIDES 2011 Les chiffres clés 2011 Développement Patrimoine au 31/12/2011 Livraisons 2011 En cours de construction 2011 Projets en étude au 31/12/2011 59 904 logements 1 198 logements 2 054

Plus en détail

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS Objectif(s) : o Traitement comptable des régularisations des charges et des produits. Pré-requis : o Principes généraux de la comptabilité,

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES DES CHAMPS ELYSEES Place Troisdorf 91000 EVRY Comptes Annuels au : 31 décembre 2014 SIRET : 32631653600019 Action Expertise - SECE - Société d'expertise Comptable et de Conseils aux Entreprises 110, boulevard

Plus en détail

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 16 février 2006 P. 1 Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Les opérations et autres flux

Les opérations et autres flux Les opérations et autres flux Les nomenclatures présentées ici sont celles du Système européen des comptes 2010 (SEC 2010). Nomenclature des opérations Opérations sur produits (biens et services) (P) P.1

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 OBJECTIF 01. La norme comptable NC 01 - "Norme comptable générale" définit

Plus en détail

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot Exercices d analyse financière avec corrigés détaillés Béatrice et Francis Grandguillot 5 e édition 2010-2011 Béatrice et Francis GRANDGUILLOT sont professeurs de comptabilité-gestion et de fiscalité dans

Plus en détail