RiskToday. Printemps 2009 Infos actuelles intéressant nos relations d affaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RiskToday. Printemps 2009 Infos actuelles intéressant nos relations d affaires"

Transcription

1 RiskToday Printemps 2009 Infos actuelles intéressant nos relations d affaires

2 RiskToday printemps 2009 «RiskToday» contient des informations d actualité sur toutes les entreprises Aon en Suisse. Grâce à des sujets traités en profondeur dans les rubriques «Trends», «Actuel» et «Produits», nous souhaitons vous procurer davantage de connaissances sur le monde complexe du risque. 3 Editorial 4-5 Externalisation de l administration de la caisse de pension Aon en Suisse Aon (Schweiz) AG Bederstrasse 66, Postfach CH-8027 Zürich Tél Aon (Suisse) SA Route François-Peyrot 12 Case postale 336, CH-1215 Genève Tél Aon Consulting AG Spitalackerstrasse 22A Postfach 699, CH-3000 Bern 25 Tél Aon Consulting AG Bederstrasse 66, Postfach CH-8027 Zürich Tél La Suisse toujours plus attractive! Les motivations sont également en grande partie valables pour les Captives. 6-7 Fondations collectives/caisses de prévoyance: des économies de coûts sont possibles 9Think global, act local Global Pension Risk Management 10 Aon Benfield le nouveau numéro 1 du courtage en réassurance 11 L insécurité exige une protection sûre «Double A Protect» met à disposition les capacités nécessaires pour une couverture en excédent jusqu à 25 millions d euros. 13 Risk Management pour les grands patrimoines privés 14 Critique constructive Nouveautés dans l enquête périodique de la FINMA. 15 «Supply Chain» Risk Management Les risques pouvant perturber durablement la chaîne de création de valeurs font partie aujourd hui des principaux risques. Des dunes de sable en première page? Le marché lui aussi est en pleine mouvance. De nouveaux événements posent toujours de nouveaux défis à un risk management durable. Aon Consulting SA Route François-Peyrot 12 Case postale 336, CH-1215 Genève Tél Aon Global Risk Consulting Elisabethenstrasse 15 CH-4010 Basel Tél Aon Re (Switzerland) Ltd. Elisabethenstrasse 15 CH Basel Tél Aon Insurance Managers (Switzerland) AG Baarerstrasse 75 Postfach 2066, CH-6302 Zug Tél Impressum RISKTODAY Infos actuelles intéressant nos relations d affaires Paraît 2x par année ÉDITEUR Aon (Schweiz) AG RÉDACTION Aon (Schweiz) AG Priscilla Troxler Bederstrasse 66, Postfach CH-8027 Zürich CRÉATION Dieter W Joos, Zürich IMPRESSION Offset Ammann, Glattbrugg 2

3 ÉDITORIAL La durabilité a le vent en poupe La situation économique actuelle ouvre sans conteste avec elle une période exigeante qui nous confrontera tous, à des niveaux différents, à certains défis! Pour nos clients, étant donné ces conditions cadres défavorables, il importe de se positionner correctement afin d affronter avec succès le climat économique plutôt frileux. Les partenariats dignes de confiance comptent avant tout. Nos clients peuvent, maintenant plus que jamais, compter sur notre vaste expérience dans le domaine du management des risques et des assurances. Les récents développements économiques exigent des mesures rapides et conséquentes afin d abaisser les coûts dans tous les secteurs de l entreprise. En tant qu acteurs influents sur le marché de l assurance, nous procurons à nos clients un accès à des solutions innovantes afin d optimiser leur efficacité et les coûts du management des risques et des assurances. Dans ce numéro de RiskToday, nous présentons des possibilités concrètes que nos spécialistes ont élaborées dans différents domaines. N hésitez pas à prendre contact personnellement avec les auteurs pour leur poser vos questions. L analyse fondée des structures de coûts existantes exige une collaboration étroite entre chaque client et Aon. Pour y parvenir, il est nécessaire d établir un rapport de confiance fondé sur de nouvelles «anciennes valeurs» telles que l ouverture et la volonté de gestion durable. Nos fidèles clients savent de quoi nous parlons. L exposition van Gogh au Musée des beaux-arts de Bâle est l un des événements artistiques les plus importants de cette année. D avril à septembre 2009, les paysages de Vincent van Gogh seront présentés pour la première fois dans une exposition globale spectaculaire. Parmi elles, on trouve des œuvres clés connues dans le monde entier ainsi que d autres, méconnues du grand public. En tant que courtier en assurances d art, nous sommes fiers d y avoir largement contribué. Martin Vögeli Country Manager Suisse La confiance est également la base essentielle sur laquelle repose notre service Aon Private Risk Management conseils en risk management pour clients privés fortunés que notre équipe de Genève offre. Là, sous la nouvelle direction de Romain Vanolli, souffle un vent nouveau. Grâce à l intégration de Gesrep réalisée avec succès, le secteur des clients privés ne s est pas seulement développé, mais Aon Genève assumera à l avenir un rôle de leader en Suisse Romande dans le domaine du management des risques et des assurances. 3

4 Externalisation de l administration des caisses de pension Les entreprises se concentrent sur les compétences centrales, réduisent les risques et optimisent les coûts administratifs. Dans notre newsletter RiskToday de décembre 2008, nous mettions une aide à votre disposition, la check-list de découvert, décrivant les mesures immédiates à prendre lorsqu une caisse de pension entre en situation de découvert. L article se penchait en priorité sur l aspect des contributions (des employés, de l employeur, du revenu du capital) ainsi que sur les conséquences possibles quant aux prestations de la caisse (intérêts des capitaux et prestations de prévoyance). Pour les caisses de pension plus petites, il s agit en 2009 également, d adapter leur organisation aux conditions cadre modifiées, plus dures, et de simplifier fortement leur structure. Pour ce faire, le réexamen systématique des services rendus actuellement encore sur le plan interne (département HR ou caisse de pension) s impose. La majorité des petites caisses de pension n échappera pas, lors d un examen objectif, à l externalisation de l administration. Sur le marché, l administration technique, la comptabilité et la gestion de la caisse sont proposés comme éléments classique de l externalisation. Et ceux-ci sont disponibles, en fonction des besoins du client, soit comme paquet soit comme modules. «Etant donné notre découvert important à fin 2008, des mesures d assainissement étaient devenues nécessaires. Du côté de l employeur comme des employés, les augmentations des cotisations en vue d assainir notre caisse de pension ont été acceptées avec des grincements de dents. Mon directeur de caisse de pension et l ensemble du conseil de fondation ont été exposés ces dernières semaines à une très forte pression et des questions critiques ont été posées concernant l efficience de l administration de la caisse. A fin janvier, le versement de prestations de libre passage effectué par erreur à double à l étranger et se montant à plusieurs centaines de milliers de francs a encore envenimé le climat. Nous ne savons pas encore aujourd hui si nous pourrons jamais récupérer cet argent. Ce cas m a éclairé sur le fait que nous n avions jamais vraiment réaliser les risques et que notre caisse de pension était, pour des raisons historiques, quasiment supportée comme «atelier protégé». Nous n avions pas non plus connaissance des coûts effectifs de la fondation, car certaines prestations de services sont fournies par l entreprise sans que le montant qu elles représentent ne soit facturé à la fondation. La pression sur les coûts est désormais si intense dans toutes les unités de l entreprise que cette pratique ne peut évidemment plus être acceptée. Pour aggraver les choses, le directeur de notre caisse de pension vient de remet- tre sa démission la semaine dernière. Le conseil de fondation et moi-même sommes tout simplement dépassés par le recrutement de fonctions spéciales pour la caisse de pension et par ces questions opérationnelles, car jusqu ici nous nous sommes concentrés sur la direction stratégique de la caisse. Mon expérience de la direction d entreprise m a appris qu il faut se concentrer sur les compétences centrales de l entreprise afin d obtenir le succès escompté. Et c est précisément ce que j entends faire avec la caisse de pension.» Ce cas actuel est exemplaire pour de nombreuses petites caisses de pension en Suisse. Dans l environnement difficile actuel, des défauts éventuels apparaissent plus rapidement et plus nettement et la pression sur les coûts dans les affaires centrales aura des conséquences également sur la direction des caisses de pension. Nets avantages de coûts en cas d externalisation pour les caisses jusqu à 2000 assurés Sur la base de diverses études dans le marché des caisses de pension en Suisse, on peut affirmer que l externali- Secteur «protégé» de la caisse de pension L exemple suivant montre comment la situation économique actuelle peut influencer l organisation d une caisse et comment des changements nécessaires depuis longtemps doivent être désormais irrémédiablement entrepris. Un entrepreneur couronné de succès et propriétaire d une usine de production occupant plus de 1200 personnes en Suisse centrale, nous a décrit récemment la situation suivante: A observer dans tout projet d externalisation: Management de projet Un projet d externalisation est complexe et exige une bonne planification. Aon Consulting propose le management de projet comme module intégré. Ces frais sont également couverts avec un plafond de coûts. Il faut compter trois mois pour la réalisation du projet. Et si le projet prévoit une soumission initiale, trois mois supplémentaires sont nécessaires. Plafond de coûts Afin que les coûts puissent être budgétés et qu aucune mauvaise surprise ne surgisse à ce sujet à la fin de l année, Aon Consulting recommande de fixer un plafond de coûts par module. Qualité certifiée Seuls peu de prestataires de services disposent d un certificat prouvant la qualité des processus d administration et des contrôles de qualité internes. Comme précisément la qualité et le prix comptent, cet investissement est toujours rentable. Aon Consulting est certifié selon 2005 par ISO 9001:2000 (N de reg ). Service Level Agreement Le temps consacré à chaque cas convenu contractuellement est judicieux et augmente la qualité et la confiance chez le client et le prestataire de services. Risk management Avec l externalisation de certains processus, les risques opérationnels inhérents sont aussi automatiquement délégués au fournisseur de prestations de services. Conseil de fondation Le conseil de fondation peut se concentrer entièrement à la direction stratégique de la caisse de pension. Le choix, l instruction (contrat) et la surveillance (entretien annuel) du prestataire de services restent la responsabilité du conseil de fondation. 4

5 sation pour les caisses de moins de 2000 assurés apporte de nets avantages de coûts. Mieux encore, avec l externalisation, le recrutement problématique dans un marché de spécialistes qui restera asséché à l avenir dans le cadre du 2 e pilier et la formation continue de spécialistes de l administration deviennent la responsabilité du fournisseur de prestations de services. De même, les risques opérationnels de l administration technique, la comptabilité et la gestion des données sont également délégués par le contrat de prestations de services. Grâce à un fournisseur de services compétent et digne de confiance, le conseil de fondation peut se concentrer entièrement sur la direction de la caisse de pension. On s assure ainsi qu à l avenir également, les éléments politiques importants en matière de HR de sa propre caisse de pension puissent être développés de manière positive et durable. Et cela dans l intérêt de tous les participants. Démarrez votre projet d externalisation maintenant c est avec plaisir que nous vous accompagnerons sur ce chemin. Rolf Th. Jufer, Aon Consulting La Suisse toujours plus attractive! «Zoug bat les Caraïbes, Genève bat le Texas», figurait en titre de l article en ligne de Ralph Pöhner dans le Tages-Anzeiger du 12 décembre 2008*. Du point de vue de Aon Insurance Managers (Switzerland) SA, cet article est également très édifiant. Les motifs de déménagement en Suisse invoqués par plusieurs groupes américains fortunés ou l établissement d une représentation dans notre pays intéressent également les Captives. Selon Ralph Pöhner les explications données en faveur du déménagement se ressemblent: environnement juridique et légal stable, accords fiscaux et grâce à une situation géographique centrale proximité des clients, des marchés et des sites de production. Il convient en outre de remarquer l avis de Martin Naville selon lequel ces groupes ne viendraient pas à cause d une imposition fiscale favorable. On sait que le but des Captives n est pas une économie d impôts. Leur tâche consiste à assumer les risques propres à l entreprise avec une prime appropriée selon les risques. Les Captives permettent d éviter avant tout, lors de l imputation de la prime, les charges dues à la multiplication des contrats, ainsi que les coûts du capital de l assureur. En outre, dans la situation économique actuelle, les Captives assument une fonction stratégique importante. Lorsque la couverture est trop chère voire même indisponible sur le marché de la (ré)assurance, les Captives peuvent alors assumer le risque. La substance est également mentionnée dans l article. Les Captives ne sont pas des «entreprises boîtes aux lettres» et la substance est assurée en personne par un directeur et un comptable mis à disposition par Aon Insurance Managers (Switzerland) SA. TRENDS Les assureurs et réassureurs eux aussi découvrent la Suisse Evidemment, les groupes américains ne sont pas les seuls à s établir en Suisse ou à y ouvrir une filiale, comme l affirme l article en ligne. Des sociétés d autres pays sont également attirées par la Suisse pour les mêmes raisons et parmi elles des assureurs et réassureurs de renom. Ils invoquent les mêmes motifs et voient dans la Suisse encore d autres avantages comme, par exemple, la large réglementation moderne de la FINMA, l aspect pionnier du test suisse de solvabilité (SST), le marché existant de l assurance avec ses nombreux techniciens en assurance qualifiés et multilingues, actuaires, juristes et spécialistes de la finance ainsi que les infrastructures fiables. Avantageux pour les Captives En tant que leader en gestion de Captives, nous saluons cette évolution: un marché qui fonctionne et comprenant différents assureurs et réassureurs est intéressant pour les Captives. Il n est par exemple pas nécessaire de rechercher sur différents marchés une solution pour le Fronting et la rétrocession. Les risk managers des entreprises peuvent aborder leurs affaires de Captive y compris le Fronting et la rétrocession lors d un seul voyage d affaires, ce qui permet de réaliser des économies. En outre, les fournisseurs de prestations juridiques et actuarielles complètent la palette des services disponibles sur le marché. malgré la pression croissante de l étranger Selon les médias, la pression exercée de l étranger sur la Suisse augmente. C est ainsi que le ministre des finances allemand, Peer Steinbrück, a menacé la Suisse de représailles et les données de clients UBS ont dû être livrées aux USA. Néanmoins, la Suisse reste une domiciliation de premier rang pour les Captives. Les conditions cadre y sont inchangées, c est-à-dire conditions politiques et juridiques stables, réglementation progressiste, grand choix d assureurs et de réassureurs, spécialistes et actuaires compétents, bon fonctionnement des infrastructures et situation géographique centrale. Quels que soient les éléments qui peuvent influencer la Suisse en tant que domicile de Captives de premier rang, Aon Insurance Managers (Switzerland) SA suit avec une extrême attention l évolution économique et ses effets sur l assurance et la finance. *) story/ Samuel Knoepfel, Aon Global 5

6 Fondations collectives/caisses de prévoyance Des économies de coûts sont possibles même en temps de turbulences économiques! Ces dernières années, les primes de risques et de coûts pour les caisses de prévoyance dans le cadre des fondations collectives ont baissé. Les entreprises qui contrôlent les conditions de leur prévoyance par un appel d offres sur le marché ont pu profiter entièrement des réductions de prix dans certains cas jusqu à 25%. En ce moment, de nombreuses entreprises sont confrontées à un recul des commandes malgré des coûts élevés et stables. Cela provoque un rétrécissement de la marge de manœuvre dans les activités de l entreprise. Une optimisation des coûts peut être effectuée dans différents domaines. C est avec plaisir que nous vous présentons une possibilité de réduction d un poste du budget: Situation de base Un groupe (prestations de services, management et exploitation d hôtel) avec un total de 420 collaborateurs et une somme salariale d environ 29 millions de francs nous a interpellés au sujet de l optimisation des coûts et de l examen des prestations dans le cadre de sa participation à une fondation collective. A l aide de cet exemple, nous aimerions vous montrer l importance d une gestion efficace des coûts et la procédure à suivre. Explication des notions Fondation collective: institution de prévoyance à laquelle n importe quel employeur peut se joindre pour réaliser sa prévoyance professionnelle. Coûts: les coûts de la prévoyance sont répartis en trois sousgroupes. Coûts de risques et d administration, bonifications de vieillesse. Dans notre exemple, nous renonçons à prendre en considération ces dernières qui n ont aucune influence ici. Coûts de risques: cotisation pour les prestations d invalidité (rente invalidité/enfants, libération de primes) et de décès (rente de conjoints/enfants, capital-décès). Les entreprises sont réparties dans différentes catégories de risques selon leur branche et leur activité. La répartition s effectue selon le code NOGA (code de répartition des branches de l Office fédéral des statistiques). Eléments importants pour la détermination des primes: catégorie de risques; fréquence individuelle des sinistres pour la caisse de prévoyance en question. Pour le calcul des primes, deux modèles supplémentaires sont appliqués: pour les affiliations d assurances vie à une fondation collective, les coûts de risques sont principalement calculés individuellement, par personne assurée (selon le sexe et l âge); pour les institutions de prévoyance indépendantes, un taux de prime unitaire est principalement appliqué (p. ex. en relation avec le salaire assuré) pour les personnes assurées. Coûts administratifs: coûts pour la gestion des contrats (mutations, paiements des rentes, etc.) et coûts divers (cotisations au fonds de garantie, supplément de renchérissement pour les rentes existantes, etc.) Le coût des prestations spéciales comme, par exemple, les retraits anticipés pour l encouragement à la propriété, ne sont pas compris dans les coûts administratifs. Déroulement du projet «Soumission caisse de pension» 1 Définir les prestations assurées Avant l appel d offres, les prestations à assurer doivent être examinées et adaptées aux besoins et souhaits du client; elles doivent également être coordonnées avec les autres assurances. Etant donné la complexité de la prévoyance professionnelle, pas plus de deux variantes d offre devraient être demandées par fournisseur. 2 Modèle de prévoyance Les modèles de prévoyance disponibles sur le marché se distinguent nettement les uns des autres. Des obligations très variables pour l employeur et l assuré résultent du modèle choisi (mot-clé: cotisation d assainissement). Les modèles de prévoyance offerts actuellement peuvent être décrits comme suit: SOLUTION D ASSURANCE TOTALE: Les fournisseurs sont des fondations collectives dirigées par des assureurs vie. L assureur vie fournit la garantie de capital et des intérêts, les liquidités, les rentes, etc. FONDATION COLLECTIVE PARTIELLEMENT AUTONOME (PLACEMENT DE CAPITAL EN POOL): Les avoirs de prévoyance sont placés par la fondation collective pour tous les employeurs affiliés ensemble (en pool). La fondation de prévoyance ou les caisses affiliées assume par conséquent aussi les risques de placement. FONDATION COLLECTIVE PARTIELLEMENT AUTONOME (PLACEMENT DE CAPITAL INDIVIDUEL): Les avoirs de prévoyance sont placés individuellement par chacune des caisses de prévoyance affiliées. Chaque caisse de prévoyance assume elle-même ses risques de placement et présente aussi son propre taux de couverture. 3 Autres points à examiner dans le cadre de la soumission Dans le cadre de l appel d offres, d autres éléments importants sont à prendre en considération et servent à répondre par exemple aux questions suivantes: Le contrat d affiliation actuellement valable peut-il être résilié et si oui, dans quels délais? En cas d annulation du contrat, certaines déductions doivent-elles être effectuées (en particulier déductions d annulation pour couverture du risque d intérêt)? Des frais supplémentaires sont-ils facturés pour les travaux 6

7 administratifs en relation avec l annulation du contrat? L annulation du contrat d affiliation existant a-t-elle pour conséquence une liquidation totale/partielle de la caisse de prévoyance et, si oui, quelles en sont les conséquences? La caisse de prévoyance dispose-t-elle actuellement ou à la date de l annulation d un taux de couverture d au moins 100%? Si ce n est pas le cas, quelles sont les conséquences d un découvert en cas d annulation du contrat? Quel taux de couverture présente la «nouvelle» fondation collective? Y a-t-il découvert? Ou le taux de couverture estil supérieur à 100%? Si oui, un rachat de la sur-couverture est-il nécessaire? Dans le cas où des rentiers existent: ceux-ci restent-ils chez le fournisseur actuel ou passent-ils aussi dans la nouvelle institution de prévoyance? Si un changement a lieu, à quelles conditions les rentiers seront-il acceptés (hauteur du capital de couverture)? Une garantie de prime est-elle assurée et, si oui, pour quelle période? Hauteur du taux de conversion de la rente? Hauteur du taux d intérêt technique? 4 Choisir le fournisseur Un appel d offres ne doit pas forcément entraîner un changement de fournisseur de la prévoyance professionnelle. Lorsque l employeur est satisfait de son institution de prévoyance actuelle et que celle-ci éventuellement après négociations présente une offre compétitive, rester auprès de cette dernière peut souvent constituer la meilleure solution. Le choix du modèle de prévoyance dépend en grande partie de la disposition et de la capacité à prendre des risques de l employeur et des personnes assurées. Ne pas se laisser diriger par des réflexions à court terme est décisif pour le choix du modèle. Ainsi, par exemple, une assurance totale, malgré les primes élevées, pourrait-elle être la solution idéale elle garantit qu aucune cotisation d assainissement ne devra être versée à l avenir. 5 Soumission des offres et analyse des offres reçues Les offres reçues sont récapitulées et soumises au client, accompagnées d une analyse pertinente des coûts et des prestations. Alors que la comparaison des coûts est facile à réaliser (il suffit au plus d examiner si une garantie de prime de plusieurs années est proposée), les analyses des prestations (performance du placement de capital, intérêts versés par le passé, taux de conversion valable, etc.) sont considérablement plus compliquées. Les données soumises par le fournisseur sont souvent fondées sur des bases différentes et aucune garantie n est donnée quant aux facteurs indiqués pour l évolution future. 6 Exploitation Une première présélection est effectuée sur la base des offres reçues. Dans cette phase, il est en outre judicieux de se décider définitivement en faveur d un modèle concret (assurance totale, solution partiellement autonome). 7 Négociation ultérieure Dans une seconde étape, il s agit d optimiser les conditions des offres soumises au client par les fournisseurs restants Assureur 1 Assureur 2 Total CHF Total CHF Prime de risques Prime de coûts Economie La négociation ultérieure entraîne une nouvelle économie de francs sur l offre améliorée. 8 Présentation des deux solutions d affiliation restantes au client Finalement deux fournisseurs restent en course: leurs offres sont présentées en détail au client et les avantages et inconvénients sont expliqués exactement. ACTUEL CHF env. 24% Décision Le client dispose maintenant de la base nécessaire pour choisir le fournisseur offrant les meilleures conditions. Il convient d observer que la décision, selon la règle de la participation, doit en tout cas être prise aussi bien par les représentants de l employeur que par ceux mandatés par les employés Conclusion Assureur 1 Assureur 2 CP 1 CP 2 Total Total Total Total CHF CHF CHF CHF Prime de risques Prime de coûts Des possibilités d économie peuvent être découvertes dans de nombreux cas lorsque l on examine sa caisse de pension d un œil critique. Dans notre exemple, la différence de prime s élève à francs ou à 33% entre l offre la plus chère et celle acceptée finalement. C est avec plaisir que nous vous aiderons à évaluer votre solution de prévoyance et vous prions de prendre contact avec: Dans notre exemple, nous avons, dans un premier temps, une différence de prime de francs ou de 24%. Dans la deuxième étape, nous comptons avec un résultat encore meilleur. Markus Wild, Aon Consulting 7

8

9 Think global, act local Global Pension Risk Management Dans la pratique d une entreprise multinationale, la grande complexité des particularismes locaux en matière de pension entraîne souvent des conséquences financières surprenantes. Afin de pouvoir engager des mesures efficaces, une compréhension poussée des conditions cadre est nécessaire dans tous les pays concernés. ACTUEL Identifier les risques de pension globaux Les entreprises multinationales sont souvent confrontées à des conséquences financières imprévues résultant de points faibles inconnus jusqu ici dans les systèmes de pension mondiaux. La direction stratégique et opérationnelle d une entreprise se doit, dans le cadre d une corporate governance, de veiller également à un contrôle de risque et un risk management efficaces dans l entreprise. Ceux-ci doivent également couvrir les risques inhérents aux systèmes de pension internationaux. Avec l exigence de réduction des risques, on rencontre souvent celle de réduire les coûts sans pour autant diminuer l offre de prestations de manière significative dans la lutte pour les talents. L attention de la direction des entreprises accordée aux coûts secondaires de salaire pour l ensemble des groupes et aux plans de pension de l entreprise s est par conséquent nettement accrue ces dernières années. La complexité dans chaque pays est très élevée. Il est par conséquent nécessaire que la direction du groupe possède une connaissance parfaite des conditions cadre dans tous les pays concernés si elle veut identifier les risques des systèmes de pension internationaux et mettre au point ses solutions propres à les éliminer tout en réduisant les coûts. Ces connaissances font malheureusement souvent défaut au siège du groupe, de sorte que les mesures nécessaires ne peuvent pas être prises. Approche de solution pragmatique de haute efficacité Aon Consulting réalise une analyse de risque globale portant sur tous les systèmes de prévoyance vieillesse dans le monde. Cette analyse comprend en général aussi bien les plans de prestations (Defined Benefit) que les plans de cotisations (Defined Contribution), car Les risques examinés peuvent être intégrés dans les groupes suivants: Financement Placement de capital les deux systèmes de prévoyance peuvent recéler des risques juridiques et administratifs pour l employeur. Les risques significatifs sont examinés pour chaque plan et chaque catégorie de risque. Une description générale est effectuée pour chaque risque ainsi qu un examen du cas concret, une évaluation de risque et une recommandation claire sur les mesures à prendre. L analyse est adaptée aux besoins du groupe d entreprises. Une prise de position complémentaire sur la conformité générale au marché (ou aux normes de la branche) est effectuée par exemple pour chaque prestation de prévoyance dans le pays concerné. Aon Consulting peut assumer le rôle d entrepreneur général dans la phase de mise en œuvre; il réalise alors le projet de manière systématique et dans les délais sur mandat du siège principal du groupe. Par ce travail de projet global, le client profite également du réseau mondial des équipes locales Aon. Celles-ci Administration Analyse globale des risques pension Elaboration de plan Etablissement de bilan sont utilisées comme prolongement de l action du groupe et permettent d éviter les problèmes de nature culturelle ou linguistique. L expérience montre que la mise en œuvre des recommandations permet de réaliser des réductions simultanées de risques et de coûts. Rolf Th. Jufer, Aon Consulting 9

10 Aon Benfield le nouveau N 1 du courtage en réassurance Depuis la fusion de Aon Re Global et Benfield en décembre 2008, Aon Benfield est le leader dans le courtage en réassurance et comme société de capitaux. Ce partenariat a été inspiré par notre vision commune de vouloir offrir à nos clients une véritable plus-value et d établir de nouveaux standards dans l innovation et le service. Il s agit d un partenariat réunissant les meilleurs talents de la branche et qui aboutit à une entreprise non seulement plus importante, mais également meilleure. Toujours à proximité Les clients d Aon Benfield profitent d un réseau mondial comprenant plus de 4000 conseillers qualifiés et plus de 100 bureaux dans 50 pays. Grâce à une infrastructure optimale, nous sommes en mesure de servir nos clients n importe où dans les pays européens et d Amérique latine ainsi que d Asie du Pacifique. Dans les pays émergents en particulier en Asie, en Europe centrale et de l Est, en Afrique et en Amérique latine notre présence unie sur le marché est inégalée. Accès à tous les marchés N importe quel marché traditionnel et alternatif dans le monde nous est accessible. Aon Benfield est la première adresse en matière de réassurance, de marché des capitaux et d investment banking & consulting apparenté à l assurance. D un énorme transfert de savoir-faire et des meilleures approches de solutions résultent chaque année plus de 25 milliards d USD en placements de primes. L association de Aon Capital Markets et de Benfield Advisory fait de nous également le partenaire international idéal pour les transferts de risques alternatifs. Les équipes ainsi réunies disposent de connaissances approfondies des obligations «catastrophes», capital conditionnel, sidecars, constitution de capital, fondation et fusion d entreprises. Analyse d envergure mondiale Nos clients profitent de notre expérience mondiale et de notre expertise dans les domaines de la modélisation de catastrophes et des agences de rating. Avec des instruments tels que Re- Matrica, Prime/Te et Impact Forecasting, vous avez accès à des outils de travail ayant fait leurs preuves. Compétence étendue Nos experts travaillent étroitement et en réseau avec différents groupes de branches et de produits afin de s assurer que nos connaissances correspondent le mieux possible aux attentes de nos clients. Les expériences faites dans tous les domaines spéciaux et tous les marchés sont utilisées en symbiose et combinées avec des méthodes d analyse progressives, des produits du marché des capitaux et de solides relations commerciales. De cette façon nous pouvons identifier de nouveaux marchés et créer de nouvelles capacités de couverture qui nous permettent alors de répondre de manière satisfaisante aux exigences en évolution de nos clients. Nous sommes fiers d Aon Benfield et nous réjouissons en même temps de relever les défis qui nous attendent. Nous nous tenons volontiers à votre disposition et c est avec plaisir que nous répondrons à votre appel. Ivo Gugolz, Aon Benfield Tous les segments de clients, toutes les catégories de produits Notre expérience commune couvre tous les segments de clients du global player au client régional ou spécialisé et nos compétences toutes les catégories de produits (assurances accidents, maladie et vie, industrie agricole, aéronautique et astronautique, construction, programmes individuels de réassurance, responsabilité civile des managers (assurance D&O), risques environnementaux, assurances RC générales et complémentaires, santé publique, secteur de la navigation et de l énergie, transports, secteurs privés, assurances choses, rétrocession, programmes spéciaux, cautionnement, assurances de cautions et crédits, terrorisme, assurance accidents du travail). 10

11 L insécurité actuelle exige une protection sûre En raison de la crise des marchés financiers, examinez-vous la sécurité et les performances financières de la protection assurance de votre entreprise? Outre un vif intérêt pour les sommes d assurance élevées, nous constatons une demande croissante de protection contre l insolvabilité des compagnies d assurance. Aon relève ces défis au moyen de la solution exclusive «Double A Protect», conçue avec Allianz Global Corporate & Specialty. Elle met à disposition les capacités nécessaires pour une couverture en excédent (limite d assurance jusqu à 25 millions d euros) afin que votre couverture d assurance ne soit pas menacée lorsque les marchés se déstabilisent. Excédent pour responsabilité civile des dirigeants (D&O) et assurance RC générale Le nouveau programme d assurance innovateur «Double A Protect» offre aussi bien des capacités supplémentaires qu une couverture de défaut (drop down option). Lorsqu une compagnie d assurance tombe en insolvabilité et/ou qu il y a risque de violation de l obligation de fournir la prestation, la sécurité pour le preneur d assurance et son patrimoine est en danger. «Double A Protect» est une assurance en excédent multiline RC. Avec une somme jusqu à 25 millions d euros comme excédent, la couverture de défaut est supérieure à la couverture existante du preneur d assurance. «Double A Protect» entre en vigueur lorsque, dans un cas d assurance, la somme du dommage dépasse la couverture prévue (fonction d excédent) ou qu un assureur fournissant une partie de la couverture actuelle manque à ses obligations (protection de défaut). Caractéristiques du programme Somme de couverture jusqu à 25 millions d euros; Elargissement de la couverture de l assurance RC entreprise, RC produits et RC des dirigeants; Couverture rétroactive pour les sinistres choses ou pour violation d obligation jusqu à cinq ans avant la mise en vigueur de la police; Couverture selon le principe claims made; les réclamations annoncées pendant la période d assurance sont assurées; Placement de la couverture comme Top-Layer dans le programme d assurance; Pour les entreprises de toutes branches de l économie (à l exclusion de la finance) ayant leur siège hors des USA, mais dont la couverture s étend à tous leurs risques y compris les Etats-Unis. Exemples de sommes d assurance dans la pratique de 25 mios 70 mios dans Double A Protect 100 mios 45 mios 25 mios 10 mios Cas d insolvabilité En cas d insolvabilité de la compagnie d assurance, la couverture de défaut d excédent de «Double A Protect» entre automatiquement en vigueur et remplace la part de couverture de l assureur insolvable. Dès ce moment, «Double A Protect» remplace l assureur insolvable. Police de défaut de 20 mios Assureur A de 15 mios Assureur B de 10 mios Assureur C Franchise Assurance RC générale Assureur Assureur ayant des difficultés financières Assureur Franchise Assurance RC générale de 25 mios Assureur A de 25 mios Assureur B de 25 mios Assureur C Franchise Couverture en excédent Assurance RC des dirigeants Assureur Assureur Assureur ayant des difficultés financières Franchise Assurance RC des dirigeants 75 mios 50 mios 25 mios Police de défaut PRODUITS Voici comment cela fonctionne Excédents traditionnels «Double A Protect» représente une solution en excédent de grande qualité pouvant être intégrée ou combinée en tant qu assurance propre à votre assurance RC générale et celle des dirigeants. Etes-vous à la recherche de capacités supplémentaires pour votre assurance RC (entreprise ou produits) ou pour les risques RC des dirigeants (D&O Insurance)? Remettez-vous en question la stabilité du fournisseur de vos solutions d assurance actuel? Alors parlons ensemble de «Double A Protect». C est avec plaisir que nous vous conseillerons. Heinz Fischer, Aon Risk Services 11

12 12

13 Risk Management pour les grands patrimoines privés Déjà très actif depuis Genève dans la gestion des portefeuilles d assurances d une clientèle privée haut-de-gamme, Aon complète sa gamme de prestations par le lancement d une plate-forme APRM (Aon Private Risk Management). Innovant et complet Bien plus que le courtage de couvertures d assurance, L APRM est une véritable prestation de gestion des risques à l attention des grands patrimoines privés. Dans ce contexte, Aon met à disposition des Single ou Multiple Family Offices installés en Suisse son savoirfaire en matière d identification et de gestion des risques, son réseau intégré dans plus de 120 pays et sa créativité inégalée dans la conception de solutions de couverture uniques, pour une clientèle qui l est tout autant. Transfert d expérience dans le monde entier Déjà pratiquée depuis de nombreuses années au sein du groupe Aon, l APRM répond à l un des objectifs majeurs des Family Offices, qui est le contrôle, la protection et la conservation du patrimoine placé sous sa responsabilité. Notre méthodologie, issue de notre longue expérience de consultant en gestion de risques pour les entreprises à travers le monde, s appuie sur trois grandes catégories de risques: les actifs (avec notamment les collections d art, de bijoux, le portefeuille immobilier, les yachts et les avions); les expositions en responsabilité, avec notamment les engagements en responsabilité découlant de l emploi de personnel et de l exploitation de la structure de Family Office en tant que telle (RC des dirigeants, RC de l activité de trustee, etc); les expositions liées au bien-être et aux loisirs des membres de la famille (notamment dans les domaines de la santé, du voyage, kidnapping, détention arbitraire, etc). Ces trois grandes catégories de risque font l objet dans un premier temps d une analyse de leur contenu pour une famille donnée, ainsi que pour la structure de Family Office qui y est adossée. On s attache ensuite à faire l inventaire des mesures en place destinées à maîtriser ces risques, que l on complète si nécessaire. En raison de l évolution dans le temps du profil de risque d une famille, et de l apparition de nouvelles menaces pouvant impacter négativement son patrimoine, il y aura lieu de passer en revue régulièrement l inventaire des risques et de l actualiser. Savoir-faire complémentaire de centres spécialisés Cette analyse est à compléter par des mesures de transfert aux assureurs lorsque cela s avère nécessaire. Aon dispose de nombreux centres d excellence en matière de solutions d assurance dédiées aux grands patrimoines privés, à leur style de vie et à leurs loisirs, qui complèteront idéalement cet exercice d identification et de gestion du risque. On citera par exemple les pôles d excellence en matière d aviation, de shipping, de couverture des grandes collections d art, du sports and recreation, des collections de voitures anciennes et modernes, des assurances santé internationales et des programmes couvrant les propriétés immobilières réparties dans de nombreux pays du monde. Dans le contexte économique actuel, il y a fort à parier que la protection et la conservation du patrimoine familial restera l une des préoccupations majeures des Family Office. Aon est sans contexte le prestataire le mieux outillé pour les aider à atteindre cet objectif. Romain Vanolli, Aon Risk Services PRODUITS 13

14 Nouveautés dans le cadre du contrôle périodique de la situation financière des sociétés d assurance sous la surveillance de la FINMA Critique constructive Les troubles des marchés financiers et la crise économique actuelle ont incité la FINMA à exiger, jusqu à nouvel avis, une enquête périodique mensuelle et standardisée sur la situation financière de toutes les sociétés d assurance sous son contrôle. Il nous importe à nous, Aon Insurance Managers (Switzerland) SA, d examiner cette nouveauté de plus près. Situation pour les Captives Les Captives d assurance directe et de réassurance sont également concernées, et en matière de surveillance, la FINMA les traite de la même façon que les compagnies d assurance ou de réassurance professionnelles. Les Captives sont des sociétés d assurance appartenant à l entreprise. En tant que telles, elles n assument que des risques propres à l entreprise, c està-dire qu une captive ne supporte aucun risque émanant de tiers. Il en résulte que les conséquences (financières) d un sinistre restent dans la même entité et donc qu aucun tiers ne subit de dommages. Malgré l importance des contrôles internes, la FINMA campe sur ses positions Aon Insurance Managers (Switzerland) SA souligne régulièrement ce fait à la FINMA. Néanmoins les Captives sous surveillance de la FINMA ne bénéficient pas d une supervision simplifiée. La nouvelle fréquence accrue (mensuelle) des rapports pour les unités d assurance propre à l entreprise est considérée comme redondante, car nous contrôlons de toute façon la solvabilité chaque mois. En outre, les Captives observent toujours les strictes prescriptions du groupe (investissements conservateurs) et le département des finances de la maison-mère d une Captive garde toujours aussi un œil critique sur la situation financière. En tant que leader dans la gestion des Captives et conscients de ses responsabilités, nous satisfaisons à toutes les exigences d une supervision intégrée (aspects traditionnels, quantitatifs et qualitatifs), même si l étendue et la fréquence des exigences de la FINMA envers les Captives causent plus de frais que nécessaire. Samuel Knoepfel, Aon Global 14

15 Vous pouvez compter sur nous car votre succès constitue notre objectif Bien sûr, nous ne pouvons pas changer la conjoncture. Cependant, nous pouvons œuvrer ensemble pour assurer la meilleure protection possible de votre entreprise en matière de gestion de risques et d assurances. Dans tous les domaines, nos collaborateurs hautement qualifiés font appel à leurs connaissances techniques approfondies pour trouver des solutions innovantes. Via le réseau international Aon, nos équipes répondent à vos besoins avec une grande efficacité, tant sur le plan local que mondial. Où que vos activités vous conduisent, nous serons à vos côtés. Une équipe sur laquelle vous pouvez compter! Aon (Suisse) SA Route François-Peyrot 12 CH-1215 Genève 15 Aéroport Tél. +41 (0)

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel.

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire. 3 Portrait 4 Comptes annuels

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

RiskToday. Couverture après la fin du contrat de

RiskToday. Couverture après la fin du contrat de Responsabilité de l employeur Les contrats de travail non renouvelés ou les licenciements font aujourd hui partie du quotidien. Tous les employeurs sont tenus, en plus du respect d un préavis (délai de

Plus en détail

Le marché suisse des assurances

Le marché suisse des assurances 16 Le marché suisse des assurances Le secteur des assurances favorise la croissance et la prospérité Ces dernières années, le secteur des assurances a sans cesse accru sa contribution à la croissance et

Plus en détail

Les assurances de personnes pour votre entreprise Un seul prestataire pour les solutions de prévoyance et d assurance

Les assurances de personnes pour votre entreprise Un seul prestataire pour les solutions de prévoyance et d assurance Les assurances de personnes pour votre entreprise Un seul prestataire pour les solutions de prévoyance et d assurance Assurances de personnes: une couverture globale Vous avez une double responsabilité,

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir La sécurité financière de votre vie future Prévoir Que nous réserve l avenir? C est une question que chacun de nous se pose de temps en temps sans pouvoir y répondre avec beaucoup d assurance. Quoi qu

Plus en détail

Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr

Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr Votre fidélité est récompensée. Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr Table des matières Crédits de cotisations

Plus en détail

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL BUSINESSCOMPOSIT VOUS ÊTES AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Nous voulons être la meilleure assurance de prévoyance de Suisse. Telle est la vision

Plus en détail

Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante

Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante Une assurance innovante, un suivi optimal Structure de risques classique d une institution de prévoyance 2 500 000 Sommes sous risque invalidité en CHF

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.»

Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.» Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.» Helvetia Solutions d assurance et de prévoyance. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse. 1/7 Nouveaux arrivants

Plus en détail

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH Newsletter Rétrospective et perspectives Informations à nos assurés Compréhension du certificat d assurance Organisation de la Fondation Genève, janvier 2013 Rétrospective

Plus en détail

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez.

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Be selective. Swiss Invest En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Bienvenue en Suisse Depuis des décennies, la Suisse offre la stabilité et la sécurité auxquelles on aspire pour des

Plus en détail

FACT SHEET LLOYD S ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE POUR LES AVOCATS

FACT SHEET LLOYD S ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE POUR LES AVOCATS FACT SHEET INFORMATION PRODUIT selon art. 3 paragraphe 1 loi sur le contrat d assurance (LCA) LLOYD S ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE POUR LES AVOCATS Que propose SwissLawyersRisk?

Plus en détail

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business.

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. 1 HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. Table des matières 3 HOTELA : le portrait Par des entrepreneurs pour des entrepreneurs 4 HOTELA : les assurances

Plus en détail

RentaSafe La rente garantie à vie

RentaSafe La rente garantie à vie RentaSafe La rente garantie à vie Information des consommateurs et conditions contractuelles générales Edition 2011 Votre sécurité nous tient à cœur. 2 Information des consommateurs Information des consommateurs

Plus en détail

Nom de l entreprise. Branche. Personne à contacter. N de téléphone. Adresse Internet. Banque / Poste IBAN. Mode du paiement

Nom de l entreprise. Branche. Personne à contacter. N de téléphone. Adresse Internet. Banque / Poste IBAN. Mode du paiement Données sur l examen du risque Assurance de la responsabilité civile professionnelle des conseillers, fiduciaires, fournisseurs de prestations en matière de révision et autres prestataires de services

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs, 2 Zurich-Opfikon, janvier 2011 Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Avec votre retraite, c est une nouvelle tranche de vie qui commence. Vous avez maintenant l occasion de réaliser certains de

Plus en détail

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Vos besoins au centre Credit Suisse Invest Mandate Expert Partner Compact 2 / 20 4 Des arguments qui font la différence Profitez d un conseil en placement

Plus en détail

1. Assurance-invalidité : si vous devenez incapable de travailler

1. Assurance-invalidité : si vous devenez incapable de travailler Assurances Aspects financiers du statut d associé : les assurances 1. Assurance-invalidité 2. Assurance-vie 3. Assurance responsabilité professionnelle Votre cabinet a peut-être déjà mis en place un programme

Plus en détail

Conditions générales d assurance

Conditions générales d assurance Fo. 15 286f 03.15 Conditions générales d assurance pour les assurances de rentes viagères différées, à prime unique, avec option de restitution (tarif LRVE), édition 2015 Table des matières Parties au

Plus en détail

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro Les contrats de retraite article 83 sont désormais ouverts aux versements individuels et facultatifs des salariés.

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions

Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions TABLE DES MATIERES... 1 INTRODUCTION... 2 1 FINANCEMENT ET FINANCEMENT MINIMUM... 3 1.1 FINANCEMENT... 3 1.2 FINANCEMENT DE PLAN... 3 1.3 FINANCEMENT MÉTHODE

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Optimiser sa prévoyance

Optimiser sa prévoyance Optimiser sa prévoyance Une solution individualisée dans le 2 e pilier Fribourg, le 12 février 2015 Sommaire Introduction: 1. La banque privée Notenstein Première partie: 1. Helvetia 2. Situation juridique

Plus en détail

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur 1. Dispositions générales Art.1 Organisation de la CPR Responsable de la professionnelle 1 Sous le nom de «Caisse de pension Ramoneur» (CPR) une fondation

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour conseillers d entreprises

Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour conseillers d entreprises Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour conseillers Zurich Compagnie d Assurances SA Vos avantages en un coup d œil Couverture en cas de dommages économiques purs, de lésions

Plus en détail

Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie

Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie Annexe 4 Enquête auprès des sociétés suisses d assurance sur la vie concernant l assurance collective dans la prévoyance

Plus en détail

Retraite Objectif prévoyance. Édition 2015

Retraite Objectif prévoyance. Édition 2015 Retraite Objectif prévoyance Édition 2015 2 Retraite Objectif prévoyance Les trois piliers du système de prévoyance suisse...3 1 er pilier: la prévoyance étatique...3 2 e pilier: la prévoyance professionnelle...4

Plus en détail

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure Prêts hypothécaires Des financements sur mesure Vous projetez d acheter un logement? Si vous rêvez de devenir propriétaire, vous allez commencer par rechercher le bien immobilier approprié. L analyse détaillée

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

Caisse de pension et propriété du logement/

Caisse de pension et propriété du logement/ Encouragement à la propriété du logement (EPL) Caisse de pension et propriété du logement/ Versement anticipé et mise en gage des avoirs issus du 2 e pilier Table des matières Mobilisation des capitaux

Plus en détail

Généralités. 1 Introduction

Généralités. 1 Introduction Le Groupe Helsana comprend Helsana Assurances SA, Helsana Assurances complémentaires SA, Helsana Accidents SA, Avanex Assurances SA, Progrès Assurances SA, Sansan Assurances SA et Maxi.ch Assurances SA.

Plus en détail

La communauté d achat pour les caisses de pension

La communauté d achat pour les caisses de pension La communauté d achat pour les caisses de pension Des risques maîtrisés Avadis est le principal prestataire de services complets pour les caisses de pension suisses. La gestion de fortune parfaitement

Plus en détail

Directive relative aux assurances perte de gain pour les partenaires de distribution

Directive relative aux assurances perte de gain pour les partenaires de distribution innova Versicherungen AG Case postale 3073 Gümligen Directive relative aux assurances perte de gain pour les partenaires de distribution externes. 1. Intervalle de temps pour l envoi de conventions d affiliation

Plus en détail

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation TR NS P R E NT SAMMELS T I F T U NG FÜR B E RUFLIC H E V O R S O RGE Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation Montants limites et valeurs actuarielles, valables à partir du 1 er janvier 2015

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

Assurance-crédit. Maîtriser les défauts de paiement/

Assurance-crédit. Maîtriser les défauts de paiement/ Assurance-crédit Maîtriser les défauts de paiement/ Souvent, la confiance ne paie pas/ A toute facture en souffrance est associé un risque de perte. Tout se passe bien pendant un temps, jusqu à ce qu un

Plus en détail

Nos solutions de placement. Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine

Nos solutions de placement. Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine Nos solutions de placement Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine Nous vous accompagnons vers vos objectifs de placement. Grâce à des solutions appropriées, des

Plus en détail

Nos solutions de placement. Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine

Nos solutions de placement. Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine Nos solutions de placement Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine Nous vous accompagnons vers vos objectifs de placement. Grâce à des solutions appropriées, des prestations

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE Le proposant 1. Nom de l assuré : 2. Adresse : Code postal : Ville : 3. Date de création : 4. La société a-t-elle changé de nom ou de région au cours des 6 dernières années? Oui Non Si oui, merci de préciser

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/19/23 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 20 JUIN 2012 Comité du programme et budget Dix-neuvième session Genève, 10 14 septembre 2012 FINANCEMENT À LONG TERME DE L ASSURANCE-MALADIE APRÈS CESSATION DE

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip)

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Mars 2014 Règlementt Le présent règlement se fonde sur l art. 2 des statuts de J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (désignée ci-après

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Jasmin Blumer Finances Suisse Prévoyance du personnel en bref. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

meilleur de l épargne salariale et de la retraite

meilleur de l épargne salariale et de la retraite Le meilleur de l épargne salariale et de la retraite Répondre à vos besoins Dans un environnement économique complexe marqué par des charges sociales lourdes et par la perspective de baisse des retraites

Plus en détail

SyneriskGroup Holding

SyneriskGroup Holding SyneriskGroup Holding Holding des sociétés: Assureurs Associés SA Assurances Service SA René-Paul Vallotton SA Créée en 1982 Créée en 1968 Créée en 1964 Place St.-Gervais 1 / CP 1006 Place St.-Gervais

Plus en détail

Synthèse Rapport de gestion 2014

Synthèse Rapport de gestion 2014 Synthèse Rapport de gestion 2014 Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Chiffres clés 2013 2014 Retraités Tous les retraités sont réassurés auprès de la Zurich

Plus en détail

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration).

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration). Glossaire Âge LPP L année civile moins l année de naissance donne l âge LPP. Autorité de surveillance L autorité de surveillance est prévue par la LPP. Il doit s agir d une instance cantonale centrale

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

Gestion des programmes d assurance multinationaux

Gestion des programmes d assurance multinationaux Gestion des programmes d assurance multinationaux Gestion des programmes d assurance multinationaux Dans une économie mondialisée liée par la livraison de nuit, les télécommunications avancées et l Internet,

Plus en détail

UBS Optio 1e Fondation collective. Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»?

UBS Optio 1e Fondation collective. Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»? UBS Optio 1e Fondation collective Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»? 2 L essentiel en bref L affiliation à l UBS Optio 1e Fondation collective permet la

Plus en détail

Contrats d assurance vie avec droits acquis

Contrats d assurance vie avec droits acquis Contrats d assurance vie avec droits acquis Introduction Le budget fédéral de novembre 1981 proposait des modifications fondamentales à l égard du traitement fiscal avantageux accordé aux contrats d assurance

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

Avis légal. I 2 FISCALLIANCE 2011 L Incorporation des Courtiers Immobiliers du Québec

Avis légal. I 2 FISCALLIANCE 2011 L Incorporation des Courtiers Immobiliers du Québec Avis légal L incorporation des courtiers est un sujet très complexe, lequel ne saurait évidemment être traité en profondeur dans le présent document. Ce fascicule vise à sensibiliser les courtiers quant

Plus en détail

UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE

UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE Assurances pour entreprises UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE 30.00.005/00 10/14 ASSURANCES POUR ENTREPRISES Une protection optimale pour votre entreprise Entreprendre, c est accepter d assumer

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds

KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds Simple.Autrement KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds KOKON Value plus Votre prévoyance liée à des parts de fonds Bonjour, Les Suisses sont parmi les Européens les champions de l

Plus en détail

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel Association suisse des Institutions de prévoyance ASIP Association de spécialistes en gestion de la prévoyance en faveur du personnel VVP Guide relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Aperçu de la prévoyance professionnelle.

Aperçu de la prévoyance professionnelle. Aperçu de la prévoyance professionnelle. Tour d horizon de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Sous le signe de la modernisation. 20 ans après

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure ÉPARGNE 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents Assurances véhicules à moteur 68 69 Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? J entends des avis très contradictoires sur la nécessité de l assurance occupants d un véhicule à moteur. En Suisse,

Plus en détail

Affaires Entreprises Assurance de patrimoine

Affaires Entreprises Assurance de patrimoine Affaires Entreprises Assurance de patrimoine L assurance de responsabilité civile pour les entreprises et les professions libérales, combinable avec une protection juridique Une protection du patrimoine

Plus en détail

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher PROPOSITION D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES CABINETS, LES REPRÉSENTANTS AUTONOMES, LES REPRÉSENTANTS AGISSANT POUR LE COMPTE D UN CABINET SANS Y ÊTRE EMPLOYÉS ET LES SOCIÉTÉS AUTONOMES

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE GAMME DE PRODUITS POUR LE PARTICULIER ET SA FAMILLE

PROPOSITION D ASSURANCE GAMME DE PRODUITS POUR LE PARTICULIER ET SA FAMILLE PROPOSITION D ASSURANCE GAMME DE PRODUITS POUR LE PARTICULIER ET SA FAMILLE Nouvelle affaire Date d effet / / Prise d effet : début au plus tôt à 0.00H. le lendemain de la date du cachet de réception à

Plus en détail

CAP Assurance de Protection juridique

CAP Assurance de Protection juridique Clients privés/clients entreprises CAP Assurance de Protection juridique Protection juridique globale pour tous: privalex, firmalex et contrat spécial w.cap.ch A company of Il est important d avoir des

Plus en détail

Weck, Aeby Risk Management SA. Dossier d analyse

Weck, Aeby Risk Management SA. Dossier d analyse Dossier d analyse Programme I. Détail du portefeuille d assurances II. Dispositions relatives à la prévoyance professionnelle LPP III. Assurance maladie perte de salaire IV. Vision globale de prévoyance

Plus en détail

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus.

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Epargne Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Unbenannt-3.indd 1 27.1.2009 11:50:55 Uhr Et les rêves d enfant deviennent réalité. Epargne jeunesse avec la bank zweiplus. Cher investisseur,

Plus en détail

Financement de véhicules. Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel

Financement de véhicules. Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel Financement de véhicules Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel Vous souhaitez conduire la voiture de vos rêves sans quitter la voie du confort financier? Cembra Money Bank vous ouvre la

Plus en détail

DEMANDE D'ADHÉSION. 1 Informations sur l'entreprise. Nom de l'entreprise. Adresse de correspondance. Interlocuteur. Filiales, succursales

DEMANDE D'ADHÉSION. 1 Informations sur l'entreprise. Nom de l'entreprise. Adresse de correspondance. Interlocuteur. Filiales, succursales DEMANDE D'ADHÉSION Je souhaiterais / nous souhaiterions adhérer à la SIBA (Swiss Insurance Brokers Association). À cette fin, j'envoie / nous envoyons le formulaire suivant, rempli entièrement et en toute

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011)

Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011) PKS CPS Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011) La présente brochure décrit le compte complémentaire en primauté des cotisations de la Caisse

Plus en détail

Swiss Life Flex Save Uno/Duo. Une épargne garantie pleine d opportunités

Swiss Life Flex Save Uno/Duo. Une épargne garantie pleine d opportunités Swiss Life Flex Save Uno/Duo Une épargne garantie pleine d opportunités Bénéficiez d une assurance d épargne moderne avec prestations garanties et opportunités de rendement Swiss Life Flex Save Uno/Duo

Plus en détail

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Investisseurs institutionnels Conseil en pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Règlement de placement En tant que principal instrument de gestion, le règlement

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Sans cet agrément, il est interdit de pratiquer l assurance, en Suisse ou à partir de la Suisse (art. 87 LSA).

Sans cet agrément, il est interdit de pratiquer l assurance, en Suisse ou à partir de la Suisse (art. 87 LSA). Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Institution d assurance sur la vie avec siège

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR 1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR Sommaire Décision de prestations 1 Formulaire de déclaration définitive 1 Possibilité de faire examiner la décision de prestations

Plus en détail

Préavis No 22-2006 au Conseil communal

Préavis No 22-2006 au Conseil communal VILLE DE PULLY Municipalité Direction Administration générale, finances et affaires culturelles Préavis No 22-2006 au Conseil communal Fixation du plafond d endettement et du plafond pour les cautionnements

Plus en détail

Compte de prévoyance pilier 3a

Compte de prévoyance pilier 3a Compte de prévoyance pilier 3a Prevoir tôt avec PRIVOR Prévoyance Assurances sociales de l Etat AVS/AI Garantie du minimum vital Prestations complémentaires Prévoyance prof. obligatoire LPP/LAA Garantie

Plus en détail

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation Santé et Prévoyance Les nouvelles assurances collectives du Crédit Agricole : un levier au service de votre stratégie Conçue pour la nouvelle réglementation 5 raisons de construire votre assurance d entreprise

Plus en détail