ZOOM L INDUSTRIE. sur les métiers de. Bilan 2014 Bretagne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ZOOM L INDUSTRIE. sur les métiers de. Bilan 2014 Bretagne"

Transcription

1 1 ZOOM sur les métiers de L INDUSTRIE Bilan 20 Bretagne

2 SOMMAIRE SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX MÉTIERS RECHERCHÉS FORMATION ET EXPÉRIENCE DES DEMANDEURS D'EMPLOI FLUX OFFRES/DEMANDE FLUX MENSUELS FLUX ANNUELS DES DEMANDEURS D EMPLOI PAR MÉTIER OFFRES D EMPLOI ENREGISTRÉES EN 20 ADÉQUATION OFFRE/DEMANDE : LA TENSION PAR MÉTIER LE MARCHÉ DE L EMPLOI EMPLOI SALARIÉ EN 2013 INTÉRIM BESOINS DE MAIN-D ŒUVRE EN MÉTHODOLOGIE ET DÉFINITIONS 12 DEMANDEURS D EMPLOI PAR BASSINS 1

3 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS L industrie Bilan 20 3 A fin 20,.600 demandeurs d emploi recherchaient un emploi dans les métiers de l industrie (hors agroalimentaire), soit 6% de la demande d emploi régionale. La demande d emploi dans le secteur a augmenté de +3% en un an, contre +7,2% tous métiers confondus. Le public dans les métiers industriels est aux 3/4 masculin, et moins qualifiéque le reste de la population. Les demandeurs d emploi sont également plus expérimentés que dans les autres métiers. D autre part le chômage de longue durée affecte moins le secteur. Les offres d emploi dans les métiers industriels ont reculéde -10% en un an. 6% Les métiers industriels représente 6% des demandeurs d emploi en Bretagne. LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS Evolution annuelle DEFM Industrie déc.- évol. sur 1 an sans activité (A) ,4% en activité réduite (B+C) , Total (A+B+C) ,0% Evolution mensuelle On dénombre.557 demandeurs d emploi au 31 décembre 20 dans les métiers de l industrie (hors agroalimentaire). C est une hausse de +3% par rapport à2013 (soit 425 demandeurs d emploi supplémentaires). Cette augmentation annuelle est inférieure àcelle observée sur l ensemble des demandeurs d emploi de Bretagne (+7,2%). La hausse impacte essentiellement les demandeurs d'emploi en activité réduite (+6%). La tendance de la demande d emploi dans le secteur industriel est à la hausse sur les deux dernières années. Chaque année la demande d emploi tend à diminuer lors des mois estivaux sans activité en activité réduite Total janv.-13 avr.-13 juil.-13 oct.-13 janv.- avr.- juil.- oct.- 2

4 PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI Toutes les données sur la demande d emploi fournies ciaprès concernent la DEFM ABC à fin décembre Sexe, âge, ancienneté au chômage et handicap Les métiers de l industrie se démarquent par une très faible féminisation. Les 3/4 des demandeurs d emploi dans les métiers de l industrie sont des hommes. Par ailleurs, la part de demandeurs d emploi de longue durée (>1 an) est inférieure de 4 points à celle observée dans l ensemble des métiers. 70% 60% 50% 40% 10% 0% 51% 17% Industrie (hors IAA) 21% Tous métiers 55% 5 Femmes - 25 ans + 50 ans Chômage > 1an Handicap Activité réduite et mobilité 3 des demandeurs d emploi cherchant un métier industriel exercent une activité réduite, soit une proportion proche de la moyenne des métiers (38%). Les demandeurs d emploi dans l industrie se déclarent aussi mobiles que les autres, mais ils sont proportionnellement plus nombreux à être titulaires du permis B et possèdent plus souvent une automobile. Un atout dans des métiers où les horaires décalés sont fréquents. 100% 90% 90% Industrie (hors IAA) Tous métiers 80% 71% 66% 60% 40% 3 38% 45% 3 0% En activité réduite Mobiles Titulaires du permis B Disposant d'une automobile 3

5 PRINCIPAUX MÉTIERS RECHERCHÉS 5 Deux métiers pèsent plus d un quart de la demande d emploi dans l industrie : la réalisation de menuiserie bois et tonnellerie avec environ DEFM (+ sur un an) et les opérations manuelles d assemblage, tri ou emballage avec près de DEFM, en hausse de +4% sur un an. Détail par sexe, âge, ancienneté au chômage et handicap Métier recherché DEFM ABC Evol sur 1 an Femmes - 25 ans + 50 ans Chômage > 1an Handicap Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie ,6% 3% 24% 15% 42% 8% Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage ,8% 62% 12% 24% 53% 12% Soudage manuel ,6% 4% 11% 46% Montage-assemblage mécanique ,8% 34% 8% 24% 5 12% Chaudronnerie - tôlerie ,8% 2% 11% 3 7% Conduite d'équipement d'usinage ,0% 5% 1 45% 12% Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation ,6% 2% 33% 1 33% 5% Réalisation et montage en tuyauterie ,6% 0% 4% 27% 57% 7% Ajustement et montage de fabrication ,0% 4% 12% 26% 50% 13% Réalisation de structures métalliques ,1% 4% 1 46% 11% Installation et maintenance d'automatismes 95-3,1% 1% 18% 42% 8% Maintenance mécanique industrielle 50 2% 12% 38% 44% 2% Autres métiers ,6% 21% 43% 8% Métiers de l'industrie ,0% 55% Tous métiers ,2% 51% 17% 21% 5 Les métiers d opérations manuelles d assemblage, tri ou emballage et le montage-assemblage mécanique sont davantage féminisés que le reste des métiers industriels. Les jeunes demandeurs d emploi de l industrie se positionnent davantage sur les métiers de la chaudronnerie-tôlerie ou sur ceux de l installation et maintenance d équipements industriels et d exploitation. Le métier de «maintenance mécanique industrielle» concentre une fort part de demandeurs d emploi séniors (38%). Le chômage de longue durée est important pour les publics du «montage-assemblage mécanique» et de la «réalisation et montage en tuyauterie». Dans ces deux métiers, plus de la moitié des demandeurs sont au chômage depuis plus d un an. Détail pour l activité réduite et la mobilité Métier recherché En activité réduite Mobiles Titulaires du permis B Disposant d'une automobile Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 3 94% 66% 41% Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 43% 95% 66% 41% Soudage manuel 44% 87% 64% 41% Montage-assemblage mécanique 37% 93% 6 47% Chaudronnerie - tôlerie 45% 88% 67% 40% Conduite d'équipement d'usinage 35% 93% 67% 45% Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation 43% 91% 77% 52% Réalisation et montage en tuyauterie 61% 71% 72% 45% Ajustement et montage de fabrication 37% 86% 77% 40% Réalisation de structures métalliques 36% 93% 62% 43% Installation et maintenance d'automatismes 42% 87% 7 4 Maintenance mécanique industrielle 26% 90% 82% 54% Autres métiers 3 87% 75% 47% Métiers de l'industrie 3 90% 71% 45% Tous métiers 38% 90% 66% 3 «Mobiles»: déplacement domicile-travail d au moins 15 km ou 1/2h. 4

6 6 FORMATION ET EXPÉRIENCE DES DEMANDEURS D EMPLOI Niveau de formation dans le métier recherché Les demandeurs d emploi inscrits sur les métiers de l industrie présentent un niveau de diplôme plus faible que celui atteint dans l ensemble des métiers. La proportion de la population ayant le Bac ou plus s élève à 44%, contre 48% tous métiers confondus. Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 1er cycle 2nd degré CEP BEPC BEP CAP Bac Bac+2 et plus 64% 7% Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage % 53% 18% 5% Soudage manuel 70% 4% Montage-assemblage mécanique 13% 8% 54% 18% 7% Chaudronnerie - tôlerie 54% 35% 8% Conduite d'équipement d'usinage 6% 50% 33% Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation 22% 37% 40% Réalisation et montage en tuyauterie 72% 5% Ajustement et montage de fabrication 6% 58% 28% 7% Réalisation de structures métalliques 5% 73% 15% 4% Installation et maintenance d'automatismes 1 37% 43% Maintenance mécanique industrielle 4% 52% % Autres métiers 32% 1 42% Métiers de l'industrie 5% 5% 46% 21% 23% Tous métiers 6% 5% 40% 23% Expérience dans le métier recherché Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie Aucune expérience 1 an d'expérience 2 à 5 ans d'expérience 5 à 10 ans d'expérience Expérience de 10 ans et plus 15% 32% 18% 26% Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 34% % Soudage manuel % 27% Montage-assemblage mécanique 8% 15% 35% 21% 22% Chaudronnerie - tôlerie 18% 8% 28% 21% Conduite d'équipement d'usinage 17% 27% Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation 8% 17% 28% Réalisation et montage en tuyauterie 7% 5% 23% 45% Ajustement et montage de fabrication 10% 11% 31% 28% Réalisation de structures métalliques 18% 32% Installation et maintenance d'automatismes 26% 7% 26% 21% Maintenance mécanique industrielle 4% 32% 11% 45% Autres métiers 18% 28% 1 26% Métiers de l'industrie 10% Tous métiers 1 10% 31% 1 Demandeurs d emploi formés dans les métiers industriels 5 Année 2013 Entrées en formation Sorties de formation Suivi après la fin de la formation : Métiers : Industrie absents des listes du chômage au chômage avec une activité réduite (cat. B, C) au chômage sans activité (cat. A) au chômage sans obligation de recherche d'emploi (cat. D, E) 3 mois plus tard : 38% 28% 32% 1% 6 mois plus tard : 44% 28% 26% 2% 12 mois plus tard : 48% 26% 22% 3% Résultats arrêtés à 2013 pour avoir un point de vue annuel et pouvoir observer la situation à M+3, M+6 et M+12.

7 FLUX OFFRES/DEMANDE FLUX MENSUELS Entrées Sorties Offres janv- févr- ma rs- avr- mai- juin- juil- août- sept- oct- nov- déc- Situation au 31 décem bre 20 Cumul sur 12 mois Entrées au chômage Offres enregistrées Sorties du chômage année précédente Solde Entrées-Sorties +459 Ecart annuel +213 Evolution 3% Sur les mois de janvier, juillet, septembre et octobre, les entrées au chômage dépassent unités. En cumul sur les 12 derniers mois, les entrées au chômage restent supérieures de 459 unités aux sorties des listes. Les offres d emploi enregistrées suivent une tendance globale haussière. Les mois de février, avril et septembre ont étéles plus dynamiques. Sur un an, les offres (cumulées sur 12 mois) sont en progression de +3%. FLUX ANNUELS DES DEMANDEURS D EMPLOI PAR MÉTIER Sur les 12 derniers mois, le métier enregistrant le plus de mouvements est celui d «opérations manuelles d assemblage, tri ou emballage». En cumul sur 12 mois, les sorties du chômage dépassent les entrées sur trois métiers : opérations manuelles d assemblage, tri ou emballage ; montage-assemblage mécanique ; conduite d équipement de conditionnement. H Réalisation de meubles en bois H Conduite d'équipement de conditionnement entrées sorties I Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation H Conception et dessin produits mécaniques H M ontage-assemblage mécanique H Chaudronnerie - tôlerie H M anagement et ingénierie études, recherche et développement industriel H Soudage manuel H Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie H Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage

8 OFFRES D EMPLOI ENREGISTRÉES EN 2013 par Pôle emploi Offres par nature du contrat de travail 8 Au 31 décembre 20, sur 12 mois cumulés, les métiers de l industrie totalisent offres d emploi. Seulement 1/3 des offres concernent des emplois durables, contre 47% tous métiers confondus. Dans les métiers de l industrie, la proportion des offres d emplois temporaire (durée de l emploi de 1 à6 mois) est très largement supérieure àcelle de l ensemble des métiers. Notamment sur le métier du montageassemblage mécanique où elle atteint 8. Les entreprises industrielles se montrent prudentes dans leurs recrutements, privilégiant des contrats courts et l intérim, mais le temps plein reste la règle (voir tableau ci-dessous). 70% 60% 50% 40% 10% 0% 47% 33% Emploi durable (> 6mois) Tous métiers 42% Métiers de l'industrie 58% Emploi temporaire (de 1 à 6mois) 11% Emploi occasionnel (<1 mois) Offres détaillées par métier Les 10 métiers recensant le plus d offres dans les métiers de l industrie concentrent 54% des offres totales. A lui seul, le métier de «réalisation de menuiserie bois et tonnellerie» représente 10% des offres d emploi des métiers industriels. Métier Offres enreg. (sur 12 par type de contrat emploi durable emploi temp. emploi occas. Part des contrats à temps emploi durable % temps plein emploi temp. emploi occas. mois) plein* H Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie % 67% 13% 98% 97% 98% 97% H Chaudronnerie - tôlerie % 10% % H Conduite d'équipement d'usinage % 55% 3% 94% 9 90% 93% H Soudage manuel % 74% 13% 100% 100% 100% 98% H Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage % 44% 38% 96% 98% 96% 94% H Montage-assemblage mécanique % 72% 5 72% 100% H Conception et dessin produits mécaniques % 54% 2% 100% 100% 100% 100% H Câblage électrique et électromécanique % % 100% 100% 100% 100% H29 - Réalisation et montage en tuyauterie % 76% 11% 100% 100% 100% 100% H Peinture industrielle % 62% 21% 100% 100% 100% 100% Total des principaux métiers (listés ci-dessus) : (soit 54% du total des offres des métiers de l'industrie) Métiers de l'industrie % 58% 97% 98% 96% 97% Clé de lecture : Sur le métier H2206, 97% des emplois durables sont à temps plein. * Temps plein : 32h de travail hebdomadaire. Evolution annuelle. Focus sur le dernier semestre et sur les emplois durables Métier Offres enreg. sur 12 mois Evol. annuelle Offres enreg. sur le dernier semestre Evol. annuelle* Part des emplois durables sur le dernier semestre Evol. annuelle* H Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie % 296-2% 26% +3 pts H Chaudronnerie - tôlerie % % 31% +3 pts H Conduite d'équipement d'usinage % 50% +16 pts H Soudage manuel % % -0 pts H Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage % 24% +19 pts H Montage-assemblage mécanique % 8 -% 12% +1 pts H Conception et dessin produits mécaniques 282-8% 1-23% 46% -8 pts H Câblage électrique et électromécanique % % 21% +4 pts H29 - Réalisation et montage en tuyauterie pts H Peinture industrielle 208-2% % 12% -9 pts Total des principaux métiers (listés ci-dessus) : Métiers de l'industrie % % 37% +4 pts 7 * Cumul sur le dernier semestre par rapport au cumul sur le mêmesemestre de l'année précédente.

9 Expérience requise par l employeur 32% des offres d emploi collectées sur l année 2013 ne requièrent aucune expérience de la part du demandeur d emploi. Dans le métier «opérations manuelles d assemblage, tri emballage» la part des offres ne requérant aucune expérience est de 88%. A l inverse, la réalisation de menuiserie sur bois et tonnellerie exige 3 ans d expérience pour 38% des offres. Sur des métiers rencontrant des difficultés de recrutement comme la chaudronnerie et le soudage, l exigence des employeurs en matière d expérience demeurent fortes. Prés des ¾ des offres d emploi exclues les débutants formés. Métier Expérience requise Aucune 6 mois 1 an 2 ans 3 ans ou + H Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie 1 6% 12% 24% 38% H Chaudronnerie - tôlerie % 6% 1 28% 33% H Conduite d'équipement d'usinage 1 10% 21% H Soudage manuel 1 12% 24% % H Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage 71% 12% 12% 4% 1% H Montage-assemblage mécanique 52% 23% 11% 6% 8% H Conception et dessin produits mécaniques 17% 4% 15% 32% 33% H Câblage électrique et électromécanique 15% 5% 21% 34% H29 - Réalisation et montage en tuyauterie 15% 6% 11% 38% H Peinture industrielle 12% 22% 38% 21% Métiers de l'industrie 28% 8% 17% 23% 24% ADÉQUATION OFFRE/DEMANDE : LA TENSION PAR MÉTIER Un métier en tensionest un métier oùl offre d emploi est supérieure àla demande d emploi. Dans la branche de l industrie, le métier ayant le plus fort ratio de tension est la conduite d équipement d usinage (1,3). métier recherché Demande en fin de mois* Offres enregistrées** Demandes entrées*** Ratio de tension H Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie ,3 - H Chaudronnerie - tôlerie ,7 - H Conduite d'équipement d'usinage ,3 ++ H Soudage manuel ,4 - H Montage-assemblage mécanique ,4 - H Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage ,1 - H29 - Réalisation et montage en tuyauterie ,8 + H Réalisation de structures métalliques ,8 - I Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation ,4 - H Ajustement et montage de fabrication ,6 - I Installation et maintenance d'automatismes ,2 - *DEFM (moy. sur 12 mois, cat. ABC) **OEE (somme sur 12 mois, emplois en Bretagne, hors contrats <1 mois) ***DEE (somme sur 12 mois) 9 Tension Pour chaque métier, si le ratio de tensionoffres / demande est : > 1: situation plutôt favorable pour les demandeurs d'emploi. La tension sera ici notée ++. entre 0,8 et 1: relatif équilibre entre les flux de demandes et d'offres d'emploi sur 12 mois. Notation : +. < 0,8: situation plutôt défavorable aux demandeurs d emploi. Notation : -. Attention! Le ratio de tension ne rend qu'imparfaitement compte du phénomène d'équilibre ou de déséquilibre entre l'offre et la demande d'emploi pour un emploi/métier. Des précautions d'interprétation àprendre, en effet : 1) Pôle emploi ne collecte pas l'exhaustivité des offres d'emploi disponibles sur le marché. 2) Le ratio de tension peut augmenter et, dans la même période, les volumes de demandes et d'offres d'emploi diminuer. Ce cas est dû à une diminution plus forte du volume des demandes que celui des offres. Doit-on encore parler de tension? Une orientation vers un emploi/métier alors que le marchéde l'emploi de celui-ci diminue devra s'appuyer sur une analyse plus approfondie du marché. 3) Toutes les personnes inscrites n ont pas forcément l expérience et la formation demandée. NB : Les offres de très courte durée (inférieure à un mois) ne sont pas comptabilisées dans le taux de tension. En effet une proportion conséquente d'offres dans certains emplois/métiers pourrait augmenter mécaniquement le ratio de tension sans que cela traduise une réelle tension et un besoin de main d'œuvre. 8

10 LE MARCHÉDE L EMPLOI 10 EMPLOI SALARIÉ EN % Industrie (hors IAA) autres secteurs 80% Salariés fin 2013 Evol. sur 1 an Evol. sur 5 ans* Etablissements fin 2013 Evol. sur 1 an Evol. sur 5 ans* Industrie (hors IAA) % -10% % -5% Ensemble des secteurs d'activité % -2% % +1% source : Acoss * par rapport à fin % 40% 0% 13% 5% Poids des salariés Poids des établissements INTÉRIM Intérim Les intérimaires dans le secteur de l industrie représentent 24% de l intérim total breton. Plus de personnestravaillent en intérim dans l industrie àfin décembre 20. L intérim industriel a augmentéde +1% par rapport au semestre précédent (fin juin 20), et de +3% sur un an. Ce sont des rythmes inférieurs à ceux de l agroalimentaire notamment. déc.- Industrie Intérimaires Agro-alimentaire Sur 1 semestre Sur 1 an +1% +3% % +% Total secteurs % +6% Industrie 24% Autres secteurs 45% agroalimentair e 31% Estimation du nombre d intérimaires en fin de mois dans le secteurs de l industrie. Données corrigées des variations saisonnières janv-08 juil-08 janv-09 juil-09 janv-10 juil-10 janv-11 juil-11 janv-12 BESOINS DE MAIN-D ŒUVRE EN 2015 juil-12 agro-alimentaire janv-13 Fin 20, les entreprises bretonnes de l industrie manufacturièreont prévu près de projets de recrutements pour l année Cela représente 4% du total des projets de recrutement exprimés en Bretagne. Les recrutements sont en proportion jugés plus difficiles dans les métiers industriels (47%) qu ailleurs (32%). Les projets de recrutement portent principalement sur des emplois permanents (seulement 17% de projets saisonniers contre 47% pour l ensemble des métiers). juil-13 janv- Industrie juil- Part des métiers industriels dans le total des projets de recrutement : Industrie manufacturière 4% 9 Industrie m anufacturière Total métiers Nbre de projets de recrutement % de projets difficiles 47% 32% % de projets saisonniers 17% 47% % d'étab. envisageant de recruter 17.7% 21. A utres métiers 96%

11 MÉTHODOLOGIE ET DÉFINITIONS 11 Méthodologie Les données sur le marché du travail contenues dans ce document sont basées sur le métier recherché par le demandeur d emploiet le métier de l offre d emploi proposée par l entreprise(nomenclature ROME version 3). Pour ce zoom des métiers sur l Industrie (hors agroalimentaire), une sélection principale de codes ROME a été établie par des experts des métiers industriels : H2206, H2901, H2902, H2903, H2909, H2911, H2913, H29, H3302, complétée par: A) les métiers transverses I1302, I1304, I1310 mais uniquement pour les demandeurs d emploi dont l activité antérieure était l industrie hors IAA ou une mission d intérim dans l industrie hors IAA, et pour les offres uniquement celles provenant d entreprises de l industrie hors IAA (règle d appartenance aux métiers industriels hors IAA); B) les «autres métiers», constitués : 1) des métiers spécifiques de l industrie (hors IAA) restants ; 2) des métiers communs à l industrie et à l agro-alimentaire en leur appliquant la règle d appartenance aux métiers industriels hors IAA. Définitions DEE = demande d emploi entrante, entrée sur les listes du chômage Pôle emploi. DES = demande d emploi sortie, sorties des listes du chômage Pôle emploi. DEFM = demandeurs d emplois en fin de mois, stock présent en fin de mois sur les listes du chômage. Catégories de DEFM: A : total des demandeurs d emploi inscrits sans emploi, tenus d être disponibles et d accomplir des actes positifs de recherche d emploi. B : total des demandeurs d emploi inscrits exerçant une activitéréduite courte ( 78h). C : total des demandeurs d emploi inscrits exerçant une activitéréduite longue (>78h). A+B+C : total des demandeurs d emploi inscrits accomplissant des actes positifs de recherche d emploi. La catégorie A correspond au numérateur retenu par le Bureau International du Travail dans son calcul du taux de chômage. Sources Demande d emploi et offres: bases de la Statistique mensuelle du Marchédu Travail de Pôle Emploi. Projets de recrutements: enquête BMO 2015 Pôle Emploi / Credoc. Enquête réalisée fin 20 auprès des établissements bretons afin de connaître leurs projets de recrutements pour l année Emploi salarié: source Acoss. Champ = cotisants du domaine concurrentiel sauf: administrations publiques, éducation non marchande, santé non marchande, emplois à domicile, grandes entreprises nationales, régime MSA. Intérim: déclarations mensuelles de mission des établissements de travail temporaire (base SID nationale Pôle emploi) permettant d obtenir une estimation des intérimaires au dernier jour du mois. 10

12 DEMANDEURS D EMPLOI PAR BASSINS Poids des demandeurs d emploi de l industrie (hors agroalimentaire), et évolution sur un an 12 Directeur de la publication : Philippe Siebert Réalisation : Service Statistiques, Études et Évaluations Contact : Avril 2015

ZOOM. sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE. Bilan 2014 Bretagne

ZOOM. sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE. Bilan 2014 Bretagne ZOOM sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE Bilan 2014 Bretagne SOMMAIRE 3 SYNTHÈSE 3 DONNÉES CLÉS 3 LA DEMANDE D EMPLOI 3 PRINCIPALES ÉVOLUTIONS 4 PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars. Situation à fin décembre 2012

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars. Situation à fin décembre 2012 Mars 2013 SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS Repères & analyses Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars Situation à fin décembre 20 Direction régionale Bretagne 20.170 demandeurs

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL Service Statistiques, Etudes et Evaluations LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL SOMMAIRE 01 LA DEMANDE D EMPLOI DES METIERS DE L INDUSTRIE 02 L OFFRE D EMPLOI DES LES METIERS DE L INDUSTRIE

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAINE-ET-LOIRE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 SARTHE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAYENNE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES

ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES Juillet 2015 Avertissements Impact de la meilleure complétude des données administratives : À compter de juin 2015, Pôle emploi accède à des données administratives

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique Synthèse Les techniciens et agents de maîtrise de l électricité et de l électronique rassemblent les salariés qui participent

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal ( FAP n 23) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : CMA, 1 er janvier 2013 OREF ALSACE Éléments d une réflexion sur... La métallerie et la mécanique de précision artisanales EMPLOI - FORMATION n : 40 Mai 2013 Le champ couvert correspond à un ensemble

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de BORDEAUX CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons et pseudo-cantons Population 2006 Bègles 24 417 Blanquefort 53 744 232 260 Carbon-Blanc

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... OREF ALSACE Eléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les métiers de la coiffure et des soins esthétiques et cosmétiques n : 26 janvier 2011 Le champ couvert correspond à un ensemble d emplois,

Plus en détail

CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003

CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003 CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003 Données de contexte... 2 1. La population handicapée... 3 1.1 Les de la loi de 1987... 3 Les titulaires d une reconnaissance Cotorep... 3 Les titulaires d une

Plus en détail

METALLURGIE. Analyses sectorielles

METALLURGIE. Analyses sectorielles Analyses sectorielles Coiffure et soins esthétiques Bâtiment et travaux public Economie verte Sanitaire et social Production agricole Hôtellerie-restauration Industrie Métallerie et mécanique Comptabilité

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 - Alsace OREF ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Transports routiers et logistique n : 42 Août 2013 Le champ couvert correspond à un ensemble

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE ET SOCIAL

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE ET SOCIAL CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL DE LORRAINE Très lente amélioration de la situation économique Malgré un frémissement perceptible depuis plusieurs mois, l amélioration de la situation économique

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Cadres administratifs des secteurs privé et public ( FAP n 75) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi Le

Plus en détail

Cahier statistiques Emploi Formation

Cahier statistiques Emploi Formation Cahier statistiques Emploi Formation Zone d'emploi Montpellier Edition : Juillet 2014 Avec le soutien de : SOMMAIRE Cartographie de la Zone d'étude 3 Dynamiques socio-démographiques 4 1. Peuplement et

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

7.4 Écarts de rémunération autorisés

7.4 Écarts de rémunération autorisés la rémunération flexible lorsqu'elle n'est pas également accessible aux catégories d'emplois comparées, notamment la rémunération liée aux compétences, au rendement ou à la performance de l'entreprise

Plus en détail

Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie

Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie Etude de besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie Année 2015 Table des matières A. Les besoins de recrutement des entreprises de la plasturgie...

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PACA. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 21 - Bilan à fin septembre 2013

TABLEAU DE BORD PACA. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 21 - Bilan à fin septembre 2013 PACA TABLEAU DE BORD Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées N 21 - Bilan à fin septembre 2013 (données : 1er semestre 2013) Chiffres clés & synthèse Les taux de chômage au 1er

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Techniciens et agents de maîtrise de maintenance en mécanique, électricité, électronique (FAP n 30) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi FICHES THÉMATIQUES Dynamique de l emploi 2.1 Mouvements de main-d œuvre Pour un effectif de salariés en début d année, les établissements de salariés ou plus ont recruté en moyenne 42,5 salariés en 26.

Plus en détail

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT Jean-Michel SILBERSTEIN Délégué Général du CNCC Les chiffres-clefs des centres commerciaux En 2012, selon la définition du CNCC*

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Représentants ( FAP n 66) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi Le chômage : caractéristiques des demandeurs

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2012-T1 2012-T2 2012-T3 2012-T4 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 Quelles perspectives d'emploi pour

Plus en détail

Repères & Analyses Études

Repères & Analyses Études Décembre 2013 - Hors série service études, veille et prospective Repères & Analyses Études Direction régionale Nord - Pas de Calais Sommaire Dynamisme économique Analyse Chiffres clés Démographie des établissements

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES SENIORS ET POLITIQUES D EMPLOI. Décembre 2010

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES SENIORS ET POLITIQUES D EMPLOI. Décembre 2010 TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES SENIORS ET POLITIQUES D EMPLOI Décembre 2010 SOMMAIRE Tableau de synthèse PAGE 3 1. PARTIE CONJONCTURELLE PAGE 5 ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DES TAUX D EMPLOI DES 55-64

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 : Métiers de la communication, de la publicité, de la documentation Fiche Synthèse - Métier 2004 Métiers de la communication, de la publicité, de la documentation (FAP n 84) Points-clés : Les tensions

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE B U R K I N A F A S O BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE 2ème trimestre 2011 DIRECTION DES STATISTIQUES ET DES SYNTHESES ECONOMIQUES Septembre 2011 2 SOMMAIRE SOMMAIRE.. 2 AVANT PROPOS.. 3 SIGLES ET ABREVIATIONS.

Plus en détail

Le climat d incertitude persiste et freine le développement de l emploi

Le climat d incertitude persiste et freine le développement de l emploi N 7 - D ON N É E S 2 ÉME T R IM E S T R E 2 0 1 2 - P A R U T ION O C T OB R E 2 0 1 2 De plus, la situation de l emploi est contrastée : l emploi progresse au nord où se concentre le quart des emplois

Plus en détail

ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE. DE LA COMMUNAUTÉ DU PAYS DE LANDERNEAU-DAOULAS Novembre 2012. Réf. 2012/352

ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE. DE LA COMMUNAUTÉ DU PAYS DE LANDERNEAU-DAOULAS Novembre 2012. Réf. 2012/352 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE DE LA COMMUNAUTÉ DU PAYS DE LANDERNEAU-DAOULAS Réf. 2012/352 Avant propos L observatoire de l emploi et de la formation réalise chaque année des diagnostics à l échelle du, pour

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION PAYS D ANCENIS - 29 Ce diagnostic territorial pour l emploi et la formation vise à construire une vision partagée actualisée du Pays d'ancenis. Dans

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

LE PROGRAMME «NOUVEAUX SERVICES - EMPLOIS JEUNES» EN 2000 : près d un tiers des embauches effectuées par des associations

LE PROGRAMME «NOUVEAUX SERVICES - EMPLOIS JEUNES» EN 2000 : près d un tiers des embauches effectuées par des associations Septembre 2001 - N 36.1 LE PROGRAMME «NOUVEAUX SERVICES - EMPLOIS JEUNES» EN : près d un tiers des embauches effectuées par des associations Depuis le lancement du programme, plus de 285 000 jeunes ont

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 5 Juin 1 Tableau de bord d indicateurs macroéconomiques de l économie verte - 1 er trimestre 1 OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Introduction du

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin juillet 2012

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin juillet 2012 M a i s o n d e l E m p l o i Avec la participation de : L es Cahier s Edito O c t o b r e 2 0 1 2 - N u m é r o 1 8 Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Analyse des résultats du questionnaire mensuel Les résultats présentés ici sont issus des réponses au questionnaire envoyé

Plus en détail

LES ESSENTIELS LES DEMANDEURS D EMPLOI DES MÉTIERS DU SPECTACLE MÉTIERS EMPLOI & ACTIVITÉ PUBLICS DOSSIERS DOCUMENTAIRES ACTES

LES ESSENTIELS LES DEMANDEURS D EMPLOI DES MÉTIERS DU SPECTACLE MÉTIERS EMPLOI & ACTIVITÉ PUBLICS DOSSIERS DOCUMENTAIRES ACTES LES ESSENTIELS LES DEMANDEURS D EMPLOI DES MÉTIERS DU SPECTACLE MÉTIERS EMPLOI & ACTIVITÉ PUBLICS DOSSIERS DOCUMENTAIRES ACTES NOVEMBRE 2005 SOMMAIRE 3 EN RÉSUMÉ 5 LES DEMANDEURS D EMPLOI DES MÉTIERS

Plus en détail

MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION

MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION De tous les domaines professionnels du tertiaire, celui de l hôtellerie-restauration est le

Plus en détail

Tableau de bord de l emploi du Pays Rochefortais. Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003

Tableau de bord de l emploi du Pays Rochefortais. Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003 Tableau de bord de l emploi du Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003 Demandeurs d emploi Effectif au 30 sept. 2003 total jeunes longue durée (sup 1 an) femmes Commune Tonnay-Charente 324 89 108

Plus en détail

B. La reconnaissance administrative du handicap

B. La reconnaissance administrative du handicap B. La reconnaissance administrative du handicap 1. Synthèse sur les types de reconnaissance En 2007, 1,8 million de personnes déclarent avoir une reconnaissance administrative de leur handicap ouvrant

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE B U R K I N A F A S O BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2011 DIRECTION DES STATISTIQUES ET DES SYNTHESES ECONOMIQUES Juin 2011 2 SOMMAIRE SOMMAIRE.. 2 AVANT PROPOS.. 3 SIGLES ET ABREVIATIONS.

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Electricité Electrotechnique Electronique. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées

GFE. Tendances régionales. Electricité Electrotechnique Electronique. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines Electricité Electrotechnique Electronique GFE 07 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013

CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013 CONJONCTURE DU BTP Île-de-France N - Mai 13 Logements mis en chantier Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Logements autorisés Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Prix logements collectifs Au 4 trimestre

Plus en détail

Évolution du tissu artisanal en Bretagne

Évolution du tissu artisanal en Bretagne du tissu artisanal en Bretagne Alors que le nombre d entreprises artisanales bretonnes a baissé depuis 1990, 28 000 emplois salariés supplémentaires ont été créés dans le secteur en 14 ans. La taille des

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Indicateurs de suivi

Indicateurs de suivi G R E F Bretagne Edition 2013 Indicateurs suivi s s d'apprentissage en Bretagne (à échéance 2012) Etu mise en ligne en juin 2014 Méthodologie Contexte En appui au Contrat d objectifs et moyens (COM) apprentissage,

Plus en détail

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Juillet 2014 LES BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2014 : ARRONDISSEMENT DE LILLE ET ZONE TRANSFRONTALIÈRE Les Objectifs de l OPE : Depuis 2006, l OPELM

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI Mars 212 SOMMAIRE 1. LES JEUNES DANS LES EMPLOIS AIDÉS ENTRÉES DE JEUNES DANS LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS DE POLITIQUE D EMPLOI (GRAPHIQUES)

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN RHONE ALPES Emploi en 2008 et conjoncture Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET LES CHIFFRES CLEFS EN 2008 : Plus de 23 400 établissements employeurs. Près

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION G R E F TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION PAYS DE RENNES Contrat de Projets ÉDITION 2013 PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Etat-Région G R E F A D émographie le plus peuplé de. A l inverse de la région, une

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : Pôle Emploi - données 2009 provisoires ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION La banque et l assurance n : 22 Novembre 2010 EMPLOI SALARIE A Le champ couvert correspond au secteur

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Emploi, marché du travail, politiques d emploi

Emploi, marché du travail, politiques d emploi DIECCTE Réunion Indicateurs & analyses Juillet 214 N 7 Publication de la Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de La Réunion Emploi, marché du travail,

Plus en détail

Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance

Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance Présentation à 11 juin 2010 à Montréal 1 Partie 1 Nouveau mode de paiement de la prime d assurance 0. Historique 1. Solution général 2. Décision de classification

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Avril 2014 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2014 Chiffres clés 2014 2 760 projets de recrutement sur le bassin d emploi

Plus en détail

Formations initiale et continue

Formations initiale et continue Formations initiale et continue La réussite des femmes dans la formation initiale E n Bretagne comme ailleurs, avec moins de redoublements, des taux de réussite aux examens supérieurs, les filles réussissent

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES Mise à jour 2014 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACCOS a recensé 30 463 établissements employant 343 976 salariés en Seine-et-Marne fin 2013, soit sur un an, une légère hausse de + 0.12 % du nombre

Plus en détail

La défiscalisation des heures supplémentaires : quels impacts micro et macro-économique 1

La défiscalisation des heures supplémentaires : quels impacts micro et macro-économique 1 - 201 - La défiscalisation des heures supplémentaires : quels impacts micro et macro-économique 1 La défiscalisation des heures supplémentaires et son exonération de cotisations sociales est centrale dans

Plus en détail