Diplôme de l ENS Cachan : item 7 Engagement associatif

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diplôme de l ENS Cachan : item 7 Engagement associatif"

Transcription

1 Diplôme de l ENS Cachan : item 7 Engagement associatif Vincent Le Gallic Introduction Ce rapport présente mon activité au sein des différentes associations du Campus au cours de ma scolarité à l ENS de Cachan. Je me suis engagé notamment dans le Bureaux des Élèves et le Je présenterai d abord les deux associations, puis mon engagement au sein de celles-ci et enfin ce que cet engagement m a apporté. 1 Présentation des associations 1.1 Bureaux des élèves Le Bureau des Élèves de l ENS Cachan, de son nom officiel Amicale des Élèves de l ENS Cachan, est une association loi 1901 depuis Elle est organisée en un bureau et une équipe de membre actifs, renouvelés tous les ans lors de l Assemblée Générale. Le BDE organise la vie associative du campus. Il gère la Maison des étudiants (la Kfet) au quotidien et supervise l organisation des soirées ainsi que l utilisation de la Kokarde. Il assure la bonne coopération entre les différentes associations et clubs du campus. Il donne un cadre légal à l existence des clubs (comme l assurance des locaux), dont les membres peuvent ainsi facilement donner libre cours à leurs activités sans se préoccuper de la partie administrative. 1.2 Le (Cachan Réseau À Normale Sup ) est une association loi 1901 fondée en Au départ, le successeur du Club Informatik, n avait qu un réseau local au sein des bâtiments F et G du campus de Cachan. Depuis octobre 1998, et grâce à l ENS Cachan, le dispose d un accès à Internet. Il fournit donc à tous ses adhérents, modulo une cotisation annuelle très inférieure aux tarifs des fournisseurs d accès habituels, une connexion à Internet par câble et wifi ainsi qu une multitude de services (webmail, pages perso, espace de stockage, wiki collaboratif, groupes de discussion, mailing-lists, discussion instantanée, impression à prix coûtant,...). Le organise également des Install Parties (au cours desquelles les membres actifs installent Linux sur l ordinateur des gens qui en font la demande) et des séminaires hebdomadaires (où l on expose un point d administration système/réseau ou de programmation) ouverts à tout public. Le est organisé en un Collège Technique, formé des "Nounous", (les administrateurs des serveurs) et des apprentis (qui apprennent le fonctionnement du réseau avant de devenir à leur tour nounou) et un Conseil d Administration, qui se réunit régulièrement pour prendre les décisions importantes à la vie de l association et est renouvelé tous les ans à l occasion de l Assemblée Générale. Le CA délègue

2 une partie de son pouvoir administratif aux "Câbleurs", qui gèrent au quotidien les inscriptions des adhérents et leurs problèmes de connexion. 2 Mon activité 2.1 BDE J ai été membre actif du BDE de l ENS Cachan de février 2010 à février À ce titre, j ai régulièrement tenu des permanences au bar de la Kfet, ce qui consiste à servir les consommations aux adhérents, à gérer leurs adhésions et réadhésion et leur cotisations. De plus, le midi, le BDE sert à manger à ses adhérents et j ai également pris part à ces permanences repas. Le BDE s occupe également du Point Rencontre pour l accueil des admissibles durant les mois de juin et de juillet, en leur servant des crêpes, sandwichs et boissons et en mettant à leur disposition un espace convivial pour se détendre et rencontrer des élèves. Grâce à mon emploi du temps de l époque, j ai activement pris part à la logistique de cet évènement WEI Le BDE gère également une grande partie de l intégration en septembre, notamment le Week-End d Intégration. J ai fait partie du coeur de l équipe d organisation du WEI (appelés Chefs WEI). Il s agit d organiser la logistique d un week-end pour 500 étudiants, en les emmenant en car sur le site d un camping, et de préparer les activités, les soirées ainsi que l approvisionnement en nourriture et boissons sur deux jours et demi. En tant qu un des 4 chefs WEI, j ai participé à pratiquement tout dans l organisation, mais je me suis plus particulièrement occupé de l inscription de tous les participants, notamment en vérifiant la régularité de l inscription de chacun (paiement, chèque de caution,...), en discutant avec les élève en première année pour les rassurer sur les conditions dans lesquelles se déroulent le WEI et l absence de bizutage. J ai ainsi décidé de qui partait dans quel bus en essayant de satisfaire les attentes de tout le monde. J ai également géré le départ des Bus (de l ENS, mais aussi depuis le site du WEI lors du retour) Respo info Au sein du BDE, j ai également été responsable informatique (respo info). Le BDE utilise un système d ardoise virtuelle pour gérer les cotisations de ses adhérents. Le rôle des respos info est d assurer le bon fonctionnement de la base de données des adhérents du BDE et de l interface utilisée par les permanenciers pour consulter/modifier les données et les cotisations. Ce rôle est toujours d actualité puisqu il faut former les nouveaux responsables, et que j ai commencé lors de mon BDE le projet de refondre ce système de gestion informatique et d en développer entièrement un nouveau. Je suis donc à la tête de cette équipe de développement, dont l effectif est plutôt réduit car il est difficile de trouver des gens à la fois compétents et motivés Différents clubs Parmi les différents clubs dont j ai été (ou suis toujours) membre (rock, magie,...), j ai pris des responsabilités dans notamment deux d entre eux :

3 J ai été permanencier à la Mediatek, ce qui consiste à y être présent, s occuper du rangement des livres, des jeux et des disques, de l accueil des gens et de la gestion administrative des emprunts. J ai été président puis trésorier du club Fruit-ENS-Mix, dont l objet est de faire des smoothies (des jus de fruits frais mixés), en en assurant le fonctionnement pratiquement seul pendant près de 6 mois (organisation des soirées ou après-midi smoothies, trésorerie et entretien du matériel) 2.2 Je suis membre actif du en tant que câbleur depuis mai J ai donc tenu des permanences à la Kfet pour gérer les adhérents du : les inscrire et souvent les assister dans les démarches techniques directement sur leur machine. Ensuite intéressé par le fonctionnement technique de l association, je suis devenu apprenti en octobre J ai alors appris aux côtés des responsables techniques précédents le fonctionnement du réseau et des différents serveurs, ainsi que la mise en place des services et comment les maintenir. Je suis alors devenu "Nounou" ou responsable technique. J ai alors acquis le droit d exécuter tout programme sur tous les serveurs en même temps que j endossais (conjointement avec tout l équipe du collège technique) la responsabilité de la qualité du service. Parallèlement, je suis également devenu responsable de la formation de nouveaux apprentis, dont certains me sont spécifiquement assignés. C est mon rôle de leur apprendre ce que j ai précédemment appris, que ce soit directement ou en les encadrant pour un séminaire. 3 Apports personnels de cet engagement 3.1 BDE Membre actif J y ai appris en premier lieu à coopérer avec une équipe d élèves de départements d enseignement et d horizons différents, dans un cadre bénévole, ce qui exacerbe parfois les tensions et nécessite de composer avec les caractères de chacun. J ai l impression d avoir beaucoup appris sur un plan humain Chef WEI Être membre de l équipe centrale d organisation du WEI m a appris à gérer de la logistique à plus grande échelle qu une simple soirée sur le campus. Des problèmes complètement nouveaux se posent, ne serait-ce que d une point de vue administratif : comment inscrire à 4 plus de 500 personnes en 3 semaines en ayant eu l occasion d échanger un peu avec tout le monde? Il faut également attiser en permanence les motivations parfois fléchissantes de tous les organisateurs (tous ceux qui ne sont pas en première année) du plus au moins impliqué. J ai expérimenté à cette occasion les plus gros stress que j ai vécu jusqu ici, et j ai donc dû apprendre comment les gérer. La gestion des imprévus avec des contraintes de temps parfois de l ordre de la minute est chose courante. J ai également dans ce cadre suivi la formation de secourisme du travail (SST) afin d avoir quelques notions en cas de problèmes sur le site. Le meilleur souvenir que je garderais, outre l ambiance toute particulière et indescriptible qui règne dans un car pendant le trajet, ce sera les félicitations des plus vieux que moi et les remerciements des plus jeunes, encore des mois après.

4 3.1.3 Responsable informatique En tant que responsable informatique, j ai beaucoup appris "sur le tas", en cherchant à rendre possible des intéractions avec les données des adhérents jusqu alors impossible, en découvrant au passage des oubli et des incorrections plus ou moins anciennes. J ai progressé dans ce domaine parallèlement à mon apprentissage au les connaissances acquise dans chacun des deux domaines étant utiles dans l autre Administratif En tant que câbleur, j ai appris les rudiments d une gestion administrative plus complexe que celle que fait le BDE : il faut notamment garder des traces des adhésions pour des raisons légales (journaux d accès à Internet et carte d étudiant). J y ai appris à avoir un contact avec un nouvel adhérent à inscrire, potentiellement ne parlant pas français, avec souvent le besoin de lui expliquer certains détails sur le fonctionnement de l association. J ai également appris à résoudre des problèmes mineurs sur les machines des adhérents. On apprend également assez vite à gérer des individus plus ou moins amènes Technique Sur le plan technique, afin de mieux parvenir à identifier les défaillances directement sur la machine de l adhérent, j ai appris à faire du debugging : savoir où (sur quel serveur, quel fichier) et comment (quelle commande) chercher l information qui me permettra de diagnostiquer et donc de régler le problème. J ai également appris les grandes lignes de tous les domaines de l administration système et réseau sous Linux, ainsi que vu plus en profondeur certains aspects qui m attiraient plus. Pour maintenir et améliorer le fonctionnement à la fois des services proposés aux adhérents et des interfaces utilisées par les membres actifs, j ai beaucoup développé mes compétences en programmation, notamment en Python et Bash. Le fonctionnement du en collège technique m a permis d apprendre le travail de développement en équipe et de me familiariser avec les outils de prédilection utilisés dans ce cadre (système de versionnement, bugtracker... ) Pédagogique Dans le cadre du j ai également acquis des compétences pédagogiques. Afin d assurer le bon fonctionnement de l association, et donc du réseau, après le renouvellement des membres actifs, il faut maintenir une transmission du savoir de génération en génération. Les Nounous expliquent donc ce qu elles ont appris aux apprentis. C est à la fois formateur pour l apprenti qui découvre de nouvelles connaissances et pour la nounou qui apprends à les exposer, les expliquer et les clarifier. De plus, j ai été amené à réaliser et à présenter moi-même de nombreux séminaires techniques pour exposer aux autres membres actifs un point particulier d administration, de programmation ou de réseau. J ai également encadré plusieurs apprentis sur des séminaires qu ils ont élaborés et présentés eux-mêmes. Il s agit tout autant d un travail de fond pour l apprentissage des notions à présenter que de forme pour les présenter (en L A TEX) mais aussi d expression orale pour les exposer.

5 4 Conclusion Je retiendrai de mon investissement associatif un apprentissage des relations humaines dans le cadre du travail en équipe, la gestion de projets de petite ou grande envergure avec des bénévoles, la capacité à gérer des problèmes parfois dans l urgence (de nuit ou en vacances), la prise de conscience que tout prend toujours plus de temps que prévu et que les projets pas assez réfléchis n aboutissent pas, que même les projets correctement pensés ont surtout besoin de gens motivés pour avancer et enfin que le travail en équipe nécessite plus de concessions, de temps et de motivation qu on ne pouvait s y attendre. Je retiendrai pour l avenir que l engagement associatif est d une grande richesse intellectuelle et sociale, mais que l investissement temporel est non seulement grand, mais aussi grandissant, et qu on ne peut pas faire tout ce qu on voudrait. Je me souviendrai finalement que j ai acquis autant de compétences pratiques et techniques que d expérience sur le plan humain, et que je n aurais pas pu avoir un tel bagage par un autre moyen.

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Introduction : J ai effectué cette mission dans le cadre d un stage de fin d année pour mon école d Ingénieur. J ai choisi de

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Introduction. Pourquoi Joomla? CHAPITRE 1. Popularité. Extensions

Introduction. Pourquoi Joomla? CHAPITRE 1. Popularité. Extensions CHAPITRE 1 Introduction Pourquoi Joomla? Dans le monde du Logiciel Libre, plus un logiciel est utilisé, plus ses qualités de compatibilité et de sécurité sont développées. L histoire de Joomla nous le

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic Je veux vivre chez moi! Laura, 19 ans, est atteinte d une infirmité motrice cérébrale. Après des années en établissement, elle aimerait vivre seule (avec un peu d aide)

Plus en détail

L APPRENTISSAGE PAR LES PAIRS : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES STAGES EN SOINS INFIRMIERS

L APPRENTISSAGE PAR LES PAIRS : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES STAGES EN SOINS INFIRMIERS L APPRENTISSAGE PAR LES PAIRS : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES STAGES EN SOINS INFIRMIERS 30 e COLLOQUE AQPC 100 508 Karine MERCIER et Hélène PRUNEAU, professeures en Soins infirmiers Cégep de Saint-Hyacinthe

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Hamard Inès Eté 2011 Stage à Reykjavik Islande Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Stage de 10 semaines à Reykjavik, Islande, à l Université publique d Islande 23 mai 2011-29 juillet 2011 Table

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

1. Contact avec la clientèle

1. Contact avec la clientèle 1. Contact avec la clientèle Objectif évaluateur 1.1.1 Mener des entretiens Cet objectif est mis en œuvre et évalué en entreprise. Les bases théoriques sont fournies à l école. Je comprends les énoncés

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie RAPPORT DE FIN DE SEJOUR A Adélaide, en Australie 1 A) Vie Pratique - Logement : De manière générale, trouver un logement en Australie, à Adélaide est plutôt facile et le logement en Australie est généralement

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Jennifer GUIER Séjour d un an aux Pays-Bas - Université de Maastricht J ai eu la chance de bénéficier du programme d échange Erasmus durant mon année universitaire

Plus en détail

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE En introduction à ce programme : Il apparait clairement lors de la description des différents symptômes du stress et de la douleur qu une prise en charge thérapeutique holistique de la personne est une

Plus en détail

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28 Bonjour, Tout d abord un grand merci à tous ceux qui ont participé permettant à cette famille Togolaise de pouvoir continuer à vivre. J ai eu une question concernant le nombre important d enfants, avec

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

REMERCIEMENTS INTRODUCTION

REMERCIEMENTS INTRODUCTION REMERCIEMENTS INTRODUCTION Ces dernières années, une enquête a été réalisée par la Direction des Hôpitaux. Nous savons désormais que chaque année en France, 1.4 millions d enfants sont hospitalisés. Leur

Plus en détail

CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1

CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1 CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1 RAPPORT DE STAGE Rapport de stage Mauffray thomas Page 1 Version : 1.0 Sommaire I. Introduction... 3 I.1. Objet du document... 3

Plus en détail

Livre blanc. L apprentissage mixte produit une formation plus efficace

Livre blanc. L apprentissage mixte produit une formation plus efficace Livre blanc L apprentissage mixte produit une formation plus efficace Dans l environnement concurrentiel d aujourd hui, les entreprises qui réussissent étudient comment renforcer leurs avantages concurrentiels

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE VANDENBROUCKE Jimmy TC1C RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE CELTIC LEVAGE Manutention Transfert Stockage int / ext - Transport 03 21 45 04 28 03 21 45 22 68 PRESENTATION Celtic levage

Plus en détail

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Simon Benjamin BTS SIO Rapport de stage : Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Entreprises : 2014/2015-1 - - 2 - Remerciements Je tiens tout

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Fiche de présentation personnelle. BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux»

Fiche de présentation personnelle. BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux» Fiche de présentation personnelle - BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux» Stage au sein du groupe Zara 1 Sommaire I. Introduction... 3

Plus en détail

Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011. Rapport d expatriation : GMIT Galway

Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011. Rapport d expatriation : GMIT Galway Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011 Rapport d expatriation : GMIT Galway Sommaire : Pages I) Accueil dans l université GMIT 1 II) Présentation de GMIT 3 III) Cours choisis et

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie Dossier n 8 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» MAGASINIERE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles J étais assistante vétérinaire et pour

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

Invitation aux formations

Invitation aux formations Invitation aux formations SOMMAIRE : La gestion de conflits Le 16 Page 2 Entretien d embauche Le 24 Page 3 Table-ronde sur les stagiaires et l hygiène Le 5 février Page 4 BEPS Les 3-7-10-14 et 17mars Page

Plus en détail

Formation à distance et formation continue

Formation à distance et formation continue Rencontre avec le Comité de liaison de formation à distance (CLIFAD) Formation à distance et formation continue Par Paul Inchauspé Montréal, janvier 1999 Formation à distance et formation continue Dans

Plus en détail

Planification et conduite d une réunion de réflexion

Planification et conduite d une réunion de réflexion Planification et conduite d une réunion de réflexion Objectifs: Fournir aux responsables Lions des informations sur les réunions de réflexion Fournir aux responsables Lions un modèle d ordre du jour et

Plus en détail

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada Direction : Lorraine Desmarais Programme de transformation et de guérison spirituelle MODALITÉS : ENGAGEMENT ET PAIEMENTS À vous toutes et tous

Plus en détail

FAQ site internet. Il vous suffit de vous rendre sur l onglet Inscription et de remplir le formulaire d inscription.

FAQ site internet. Il vous suffit de vous rendre sur l onglet Inscription et de remplir le formulaire d inscription. FAQ site internet Questions générales : L accès au stade peut-il être interdit ou refusé? Oui pour les personnes qui sont à l évidence sous l emprise de l alcool, de drogues ou de tout autre stupéfiant

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

B1. Accueil extrascolaire au sein de l école

B1. Accueil extrascolaire au sein de l école ACCUEIL TEMPS LIBRE : ETAT DES LIEUX 2015 BESOINS ET ATTENTES DES FAMILLES CONCERNANT LES ACTIVITES EXTRASCOLAIRES. L Accueil Temps Libre (appelé plus couramment accueil extrascolaire) regroupe toutes

Plus en détail

www.russe- facile.fr

www.russe- facile.fr Apprenez le russe facilement www.russe- facile.fr Ce guide est destiné à partager mon expérience. Je vous explique comment j'ai appris le russe sans douleur. Mon histoire avec le russe A 18 ans je maîtrisais

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance

Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance Version 2.0 février 2006 Sylvie Boulenger, Sylvie Dalbin, Jacques Rodet Jacques Rodet Initiateur et facilitateur de t@d http://jacques.rodet.free.fr

Plus en détail

Formation de base. Intérim 2013. Folder d information pour des membres de Federgon

Formation de base. Intérim 2013. Folder d information pour des membres de Federgon Formation de base Intérim 2013 Folder d information pour des membres de Federgon Cher/Chère responsable des formations, Dans un secteur dynamique tel que le nôtre, où l humain est au centre, il est indispensable

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015!

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Qu est-ce que le plan de formation? Le plan de formation est un document qui regroupe les besoins de formation établi

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

RENDEZ-VOUS A LYON! Les thèmes retenus pour ces 34 èmes Journées sont :

RENDEZ-VOUS A LYON! Les thèmes retenus pour ces 34 èmes Journées sont : RENDEZ-VOUS A! Cahors, le 26 octobre 2011 Après 2007, le CEFH met à nouveau le cap sur la Cité des Gaules! Lyon accueillera les 3, 4 et 5 avril pour les 34 èmes journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation

Plus en détail

RÉCIT DES DÉCOUVERTES

RÉCIT DES DÉCOUVERTES RÉCIT DES DÉCOUVERTES Motivations: En raison de la validation du stage de découverte de première année, mon choix s est porté beaucoup plus sur un emploi salarié en période estivale. En effet, il était

Plus en détail

Leadership basics. Une formation de 3 jours sur les bases du leadership

Leadership basics. Une formation de 3 jours sur les bases du leadership Leadership basics Une formation de 3 jours sur les bases du leadership Qu est-que le Leadership Le leadership est intimement lié aux types de contacts interpersonnels que l on établit avec ses collaborateurs

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

GOLF DE L YVETTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR

GOLF DE L YVETTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR GOLF DE L YVETTE Association Sportive Intercommunale RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule : Le Golf de l Yvette est dirigé par un Comité Directeur, composé des membres élus par l Assemblée Générale. L adhésion

Plus en détail

POUR QUI? CETTE FORMATION VOUS CONCERNE DIRECTEMENT!

POUR QUI? CETTE FORMATION VOUS CONCERNE DIRECTEMENT! «Via Experientia a été pour moi un formidable accélérateur de vie et d expériences, tant au niveau professionnel que personnel. Durant les quelques mois de formation, j ai tellement appris sur le fonctionnement

Plus en détail

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration.

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Dans un contexte social où l image est importante, l image d une entreprise l est tout autant pour fidéliser vos clients, communiquer

Plus en détail

Qu est-ce que vous n étiez pas venus chercher et que vous avez trouvé?

Qu est-ce que vous n étiez pas venus chercher et que vous avez trouvé? Formatrice : Simone DUCLOS Intervenant audiovisuel : Marc-Dominique HEITZ Professeur ESPE : François HORVAT Professeur audiovisuel retraité : Bernard SIX Permanent groupe LEDI : Yann POIRSON Enseignant

Plus en détail

«Cap sur ton métier» ITFWB 16 mai 2013

«Cap sur ton métier» ITFWB 16 mai 2013 «Cap sur ton métier» ITFWB 16 mai 2013 Programme Présentation de l action Récapitulatif du dossier pédagogique Le CV et la lettre de motivation Intervenants extérieurs Quiz Présentation de l action Qui

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.)

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) Introduction L aboutissement à un usage rationnel des médicaments est le résultat d un programme exécuté par une chaîne

Plus en détail

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais La Garantie Jeunes A la Mission Locale du Chalonnais Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Initiative pour l Emploi des Jeunes Sommaire

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

Guide pratique AG & Université 2014 du réseau Initiative «Le Projet Stratégique 2014-2018»

Guide pratique AG & Université 2014 du réseau Initiative «Le Projet Stratégique 2014-2018» Document actualisé le 21 mars 2014 Guide pratique AG & Université 2014 du réseau Initiative «Le Projet Stratégique 2014-2018» PRÉ-PROGRAMME INFORMATIONS PRATIQUES QUESTIONS FRÉQUENTES Guide pratique 2

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

12 bonnes raisons d'être un administrateur systèmes fainéant

12 bonnes raisons d'être un administrateur systèmes fainéant 12 bonnes raisons d'être un administrateur systèmes fainéant On l appelle sysadmin, adminsys ou plus correctement administrateur systèmes. Il a la lourde charge de s occuper des serveurs d une organisation.

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques)

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) BOUCHENOIRE MENIN Julie TS2 SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) Groupe : MIGNOT Maëlys BOUCHENOIRE MENIN Julie Projet : SURFNET 2014-2015 1. Présentation du projet, origine, but et lancement

Plus en détail

Questionnaire destiné aux étudiants d échanges 2014-2015

Questionnaire destiné aux étudiants d échanges 2014-2015 Questionnaire destiné aux étudiants d échanges 2014-2015 A retourner complété au Département Mobilité Internationale Courriel interuniversitaire : jacqueline.verdier@unicaen.fr Courriel Erasmus+ : Christine.duval@unicaen.fr

Plus en détail

Rapport Mission santé

Rapport Mission santé Rapport Mission santé Du 02 au 31 Août 2014 Introduction J ai réalisé cette mission en tant qu étudiante sage-femme 2 ème année dans le cadre d un stage conventionné avec la faculté libre de médecine et

Plus en détail

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE LA GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION Révision : 2008-09, NN GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION 1. EXPLICATION DE CETTE INQUIÉTUDE C est décidé, l officiel en

Plus en détail

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Toute reprise ou reproduction totale ou partielle du texte ou illustration de cette brochure n est autorisée que moyennant mention

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE?

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? De quoi avez-vous besoin? Former un groupe-école, c est facile. Pour ce faire, il vous faut : Des jeunes motivés, prêts à consacrer un peu de leur temps durant les récréations

Plus en détail

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH LE MOT DU PROVISEUR Le stage de découverte professionnelle est un moment-clé dans le processus d orientation de l élève de la classe de troisième. Pendant une brève période de quatre jours, il permet en

Plus en détail

LE RECIT DES DECOUVERTES

LE RECIT DES DECOUVERTES LE RECIT DES DECOUVERTES NOM : POCREAU PRENOM : Aymeric FILIERE : Télécommunications Date du stage : Du 17 Juin au 12 Juillet soit 4 semaines / Du 14 Juillet au 28 Juillet soit 2 semaines Dénomination

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

EVALUATION DU SEMINAIRE 17 NOVEMBRE 2009

EVALUATION DU SEMINAIRE 17 NOVEMBRE 2009 POLE DE COMPETENCES EN EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE REGION BRETAGNE AIDES Délégation Grand-Ouest ANPAA Bretagne - Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie CIRDD Bretagne

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

Guide d entretien de développement des seniors

Guide d entretien de développement des seniors Guide d entretien de développement des seniors 1. Introduction Ce document s inscrit dans une approche d entretiens de développement réguliers de tous les salarié(e)s de l entreprise. Il tient compte de

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Bilan d activité Avalon S3W 2012

Bilan d activité Avalon S3W 2012 Bilan d activité Avalon S3W 2012 Après une année d existence, l association s est attachée à finaliser la version Alpha de son outil Home S3W avant d entamer le développement de sa version Bêta en milieu

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 TROUVER L ERREUR

ACTIVITÉ 1 TROUVER L ERREUR ACTIVITÉ 1 TROUVER L ERREUR GUIDE DE L ENSEIGNANT LES NORMES DU TRAVAIL Mieux les comprendre pour mieux s'entendre PRÉSENTATION DE L ACTIVITÉ Public cible Élèves du 2 e cycle du secondaire Durée estimée

Plus en détail

Une entrée optimale dans la vie active:

Une entrée optimale dans la vie active: Une entrée optimale dans la vie active: notre programme pour les porteurs de maturité Mon parcours allianz.ch/maturants Évoluer ensemble Vous venez d obtenir votre maturité gymnasiale ou professionnelle

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 Envoi par mail de la première version du rapport + annexes + power point Envoi postal ou dépôt du dossier rose au Cnam Réunion du jury diplômant Cnam Paris ; les avis sont communiqués au Cnam

Plus en détail