COMPRESSEURS FRIGORIFIQUES. Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants:

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPRESSEURS FRIGORIFIQUES. Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants:"

Transcription

1 I. CLASSIFICATION DES COMPRESSEURS Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants: * les compresseurs volumétriques : compresseurs à spirales (appelés spiro-orbitaux ou «scrolls»), compresseurs à pistons alternatifs, compresseurs à vis. * les compresseurs centrifuges Puissance frigorifique augmente II. LES COMPRESSEURS VOLUMETRIOUES Les compresseurs volumétriques produisent une augmentation de pression du gaz aspiré par une diminution de volume, soit par un système à pistons alternatifs (compresseurs à pistons) ou rotatifs (compresseurs rotatifs et à palettes), soit par un système de spirales (spiro-compresseurs ou scroll systèmes), soit par un système à vis (compresseurs à vis). 1). Les compresseurs à pistons alternatifs. On en distingue 3 types: a) Compresseur hermétique Le moteur électrique et le compresseur font partie de la même enveloppe. Il s agit de compresseurs de petite puissance destinés aux applications domestiques ou commerciales (vitrines de réfrigération, climatiseurs individuels, réfrigérateur ménager.) Avantages: * pas de problèmes d accouplement entre le moteur et le compresseur. * production en grande série, donc de faible coût. * encombrement réduit. * très robustes. Inconvénients: * interventions difficiles du fait de l enveloppe étanche * performances assez médiocres. * peu de régulation de puissance possible, à moins d un double bobinage du moteur. * problèmes liés au fait que le bobinage est baigné par le fluide frigorigène (compatibilité chimique, problèmes d isolement,...).

2 1 - Vilebrequin 2 - Palier supérieur 3 - Contre poids 4 - Tubulure de refoulement 5 - Silencieux d'aspiration 6 - Suspension interne 7 - Cordon de soudure 8 - Palier principal 9 - Palier inférieur 10 - Rotor 11 Tube de charge en ff 12 - Tôles du stator 13 - Amortisseur caoutchouc 14 - Bobinage principal 15 - Carter 16 - Bobinage auxiliaire (démarrage) 17-0rifice aspiration d'huile 18 - Niveau d'huile approximatif 19 - Bornes électriques étanches Tube aspiration 21 - Ensemble clapet de refoulement 22 - Culasse 23 - Clapet d' aspiration 24 - Plaque à clapets 25 -Piston 26 - Axe de piston 27 - Bielle 28 - Silencieux de refoulement 29 - Orifice de sortie d'huile

3 b) Compresseur ouvert Les enveloppes moteur et compresseur sont séparées (ouverts) Avantages: * Choix du mode d entraînement * Appareil robuste Inconvénients: * problèmes d étanchéités au niveau de la garniture de sortie d arbre. Le compresseur "ouvert" Une extrémité de l'arbre manivelle traverse le compresseur. On peut entièrement le démonter en vue d'une intervention de dépannage

4 c) Compresseur semi-hermétique Les enveloppes moteur et compresseur sont accolées (semi-hermétiques) La liaison mécanique est assurée par un arbre de transmission. Avantages: *meilleures performances que les compresseurs hermétiques * intervention aisée * régulation en puissance plus facile * limitation des risques de fuites Vitesse de rotation des compresseurs à piston: typiquement 1400 ou 2800 t/mn. Le compresseur "semi-hermétique" Le moteur et le compresseur sont logés dans un corps commun. La culasse, les flasques d'extrémités, ainsi que le fond du carter peuvent être démontés en vue de l'accès aux organes internes lors des visites d'entretien.

5 2).Les compresseurs à spirales Ils existent en version hermétique uniquement. La compression est assurée par 2 spirales, l une fixe, l autre mobile. Le gaz emprisonné dans les poches formées entre les deux spirales est comprimé au fur et à mesure du déplacement relatif des spirales. Ce type de compresseur se développe actuellement très rapidement sur une gamme de puissance allant jusqu à 170 [kw]. Avantages: absence de clapets d aspiration et de refoulement, alimentation continue en fluide HP, très fiables, peu sensibles aux coups de liquide Inconvénients : problèmes d étanchéité entre les spirales. Compresseur à spirales ll

6 III FONCTIONNEMENT DES COMPRESSEURS A PISTON Lorsque le volant tourne, entraîné lui-même par une machine électrique ou thermique, le piston est animé d un mouvement alternatif sinusoïdal. Lorsqu il descend, la pression dans le cylindre diminue. Dès qu'elle est inférieure à celle en amont du clapet d aspiration, celui-ci s'ouvre, laissant les vapeurs entrer à l'intérieur (aspiration). Lorsqu il monte, la pression dans le cylindre augmente. Dès qu'elle dépasse la pression au-dessus du clapet de refoulement, celui-ci s ouvre et laisse échapper les vapeurs vers la sortie (échappement). Ici, les clapets sont actionnés par des différences de pression. La présence de ressorts, mêmes faibles, diminue le rendement, car ils augmentent les différences de pression nécessaires à leur ouverture. Course descendante du piston: Le piston est au point mort haut (point 1). Pour ne pas cogner contre la boite à clapets, un espace mécanique de sécurité (appelé espace neutre ou espace nuisible) est prévu en haut de la chambre de compression. Le clapet HP est ouvert car le compresseur vient de terminer son refoulement. Dans la chambre de compression on a 15 bar,le clapet BP est fermé car la différence de pression le colle sur son siège. Au fur et à mesure de la descente du piston dans la chambre de compression, les vapeurs se détendent et leur pression diminue. Le clapet BP ne peut ouvrir que lorsque la pression dans le cylindre devient légèrement inférieure à 4 bar, ce qui se produit au point 2. La course entre les points 1 et 2 n'a donc servi qu'à détendre les vapeurs. Aucune molécule de gaz n'a pu être admise dans la chambre de compression..

7 Le piston est arrivé au point mort bas (point 3). Le cylindre est entièrement rempli de vapeurs à 4 bar mais le compresseur n'a aspiré que la quantité de gaz contenue entre les points 2 et 3 Course montante du piston: Le piston est au point mort bas (point 3) et le compresseur n'a aspiré que la masse de gaz contenue entre les points 2 et 3. Au fur et à mesure de la montée du piston, la pression augmente dans la chambre de compression (le clapet BP est donc fermé), jusqu'à provoquer l'ouverture du clapet HP ( point 2) et le refoulement des gaz à 15 bar dans la tuyauterie HP.

8 Le piston est revenu au point mort haut. L'espace nuisible contient exactement la même quantité de vapeurs à 15 bar que dans la première figure de la course descendante

TECHNOLOGIE. Les Compresseurs

TECHNOLOGIE. Les Compresseurs TECHNOLOGIE Les Compresseurs LES COMPRESSEURS FRIGORIFIQUES Rôle : Le compresseur aspire les vapeurs surchauffées, froides et basse pression produites dans l évaporateur, et les comprime à une pression

Plus en détail

Technique du froid & composants frigorifiques

Technique du froid & composants frigorifiques 3ème Cours, 2006 Technique du froid & composants frigorifiques Mohammed YOUBI-IDRISSI Chargé de Recherche, Cemagref LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DE LA CHAÎNE DU FROID - TRANSPORT ET LOGISTIQUE Technologie

Plus en détail

Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération

Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération Le compresseur est le cœur de toute installation de froid à compression. Il aspire les vapeurs du fluide frigorigène à partir d un niveau

Plus en détail

Fiche N 9 Hydraulique

Fiche N 9 Hydraulique Les pompes hydrauliques 1/Généralités : Fiche N 9 Hydraulique Fonction : Une pompe hydraulique est un générateur de débit qui transforme l énergie mécanique en énergie hydraulique Une pompe fournit le

Plus en détail

DIFFÉRENTS TYPES DE POMPES

DIFFÉRENTS TYPES DE POMPES 1 DIFFÉRENTS TYPES DE POMPES Pour les illustrations des différentes pompes, on peut se référer pour les schémas aux deux sources suivantes:! Technologie Génie Chimique (ANGLARET - KAZMIERCZAK) Tome 1!

Plus en détail

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8 T.P. COMPRESSEUR T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : /8 But du T.P. : Tester les performances d un compresseur à piston bi-étagé à refroidissement intermédiaire. Introduction : Les compresseurs

Plus en détail

MECA-FLU V : LES POMPES

MECA-FLU V : LES POMPES MEC-FLU V : LES POMPES I DEFINITION ET DOMINES D PPLICTIONS Les pompes sont des appareils qui génèrent une différence de pression entre les tubulures d entrée et de sortie. Suivant les conditions d utilisation,

Plus en détail

Généralités de la maintenance

Généralités de la maintenance Généralités de la maintenance І -1 : Définition générale : La maintenance est définie comme étant l'ensemble des actions permettant de maintenir ou de rétablir un bien dans un état spécifié ou en mesure

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES POMPES

TECHNOLOGIE DES POMPES TECHNOLOGIE DES POMPES I PRESENTATION Il existe différentes pompes qui peuvent se classer en deux grandes familles : Les pompes centrifuges Les pompes volumétriques L utilisation d un type de pompes ou

Plus en détail

Soutien au développement de la filière PAC en Wallonie

Soutien au développement de la filière PAC en Wallonie Tâche 2 Soutien au développement de la filière PAC en Wallonie Rapport trimestriel I Veille technologique de la filière pompes à chaleur Prestataire de service EF4 asbl Auteur Ralph DAWIR Date 15/06/2014

Plus en détail

LE MOTEUR 4 TEMPS NOTE

LE MOTEUR 4 TEMPS NOTE LE MOTEUR 4 TEMPS NOTE : Ce document est rédigé dans le but de comprendre le principe de fonctionnement d un moteur 4 temps essence à 4 cylindre et plus. En aucun cas il ne s'agit d'un document technique

Plus en détail

III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse

III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse III PRODUCION DE FROID, POMPE A CHALEUR Un cycle frigorifique est un système thermodynamique qui permet de transférer de la chaleur d un milieu vers un autre à température plus élevée. D après le second

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

Les machines thermiques

Les machines thermiques Les machines thermiques II. Les machines thermiques Une machine thermique permet une conversion d'énergie. Pour fonctionner en régime permanent, elles effectuent des cycles. Très souvent, un fluide est

Plus en détail

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue.

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue. Composants mécaniques L'objectif de ce TP est d'apprendre à reconnaitre les composants mécaniques courants et de comprendre leur fonction. Il en découlera l'identification des solutions techniques retenues

Plus en détail

Table des matières. Partie 1. Approche et découverte de l automobile... 1. Avant-propos... Avant-propos de l inspecteur...

Table des matières. Partie 1. Approche et découverte de l automobile... 1. Avant-propos... Avant-propos de l inspecteur... Table des matières Avant-propos... Avant-propos de l inspecteur... L étude technologique dans la démarche de maintenance... IX XI XII Partie 1 Approche et découverte de l automobile... 1 V Chapitre 1 :

Plus en détail

COMPRESSEUR ALTERNATIF

COMPRESSEUR ALTERNATIF COMPRESSEUR ALTERNATIF 1. DIAGRAMME D'UN COMPRESSEUR A PISTON 1.1. Compresseur à un étage L'évolution théorique d'un fluide dans le cylindre d'un compresseur à piston est présentée sur la figure 1 en coordonnées

Plus en détail

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION :

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Page 1 sur 7 LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Circuit fermé dans le but d'évacuer des calories créées sous forme de chaleur. Le plus souvent, il s agit d eau avec un additif permettant d augmenter

Plus en détail

Moteur TDI de 1,9 l avec système d injection à injecteur-pompe

Moteur TDI de 1,9 l avec système d injection à injecteur-pompe Service. Programme autodidactique 209 Moteur TDI de 1,9 l avec système d injection à injecteur-pompe Conception et fonctionnement 1 Du nouveau pour le moteur diesel! Les exigences en matière de puissance,

Plus en détail

Montage et Démontage d un moteur «Peugeot 403» Objectifs du TP

Montage et Démontage d un moteur «Peugeot 403» Objectifs du TP Montage et Démontage d un moteur «Peugeot 403» Objectifs du TP Rendre l élève capable de : connaître les différentes composantes d un moteur d une voiture. Monter et démonter un moteur d une voiture. Matériel

Plus en détail

1. LE MOTEUR THERMIQUE

1. LE MOTEUR THERMIQUE 1. LE MOTEUR THERMIQUE 1.1 Définition Les moteurs thermiques transforment de la chaleur en travail mécanique destiné à équilibrer le travail résistant d un véhicule qui se déplace. Les machines thermiques

Plus en détail

RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF. Table des matières

RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF. Table des matières RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF Table des matières Page 1. Champ d'application et objectif... 1 2. Généralités...

Plus en détail

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1 C. Cycle de Stirling. BUT DE LA MANPULATON Etude du cycle thermodynamique de Stirling, relevés des cycles. Mesure du rendement d'un moteur à air chaud pour différents régimes de rotation. Etude des rendements

Plus en détail

V01 - V04. Compresseurs à palettes. Intelligent Air Technology

V01 - V04. Compresseurs à palettes. Intelligent Air Technology V01 - V04 Compresseurs à palettes Intelligent Air Technology V01 - V04 Compresseurs à palettes Conçus pour offrir la meilleure solution pour des applications nécessitant une qualité d air comprimé élevée

Plus en détail

POMPES CENTRIFUGES VERTICALES

POMPES CENTRIFUGES VERTICALES POMPES NTRIFUGES VERTICALES LES POMPES NTRIFUGES VERTICALES FLUX UNE DIMENSION NOUVELLE AU NIVEAU DE QUALITÉ Conçues par son propre département de recherche et développement et produites au sein même de

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H

MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H Concepteur de solutions et de services pour ETUDE D UNE la recherche et le développement UNE POMPE CENTRIFUGE MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H BP46 Route d Heyrieux 69360 St Symphorien

Plus en détail

sont alors calculés. Figure 4.2.1

sont alors calculés. Figure 4.2.1 110 Systèmes énergétiques Deux modes de calcul complémentaires peuvent être choisis, selon l'option qui est cochée en bas à droite de l'écran : "Imposer le rendement et calculer la transfo" provoque la

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MOTEUR

FONCTIONNEMENT DU MOTEUR FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 1. Principe de fonctionnement 1.1. Définition du cycle à 4 temps On appelle cycle l ensemble des phases qui se succèdent dans le moteur, dans notre cas le cycle comprend quatre

Plus en détail

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver Les VMC double flux à haute performance des séries sont destinés à ventiler, déshumidifier l'air,

Plus en détail

FICHE DE TECHNOLOGIE LE CIRCUIT D ALIMENTATION

FICHE DE TECHNOLOGIE LE CIRCUIT D ALIMENTATION FICHE DE TECHNOLOGIE LE CIRCUIT D ALIMENTATION Les circuits d alimentation et leurs composants différent selon qu il s agit d une pompe d injection «en ligne» ou d une pompe «distributrice». Leur rôle

Plus en détail

POMPE A BASSE PRESSION. Pour circulation d huile dans des systèmes hydrauliques et des systèmes de lubrification.

POMPE A BASSE PRESSION. Pour circulation d huile dans des systèmes hydrauliques et des systèmes de lubrification. POMPE A BASSE PRESSION Pour circulation d huile dans des systèmes hydrauliques et des systèmes de lubrification. POMPE A BASSE PRESSION Caractéristiques Les pompes à basse pression, de la série QPM, de

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C Session : 2014 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

Etudes des moteurs 2 et 4 temps et du système bielle-manivelle

Etudes des moteurs 2 et 4 temps et du système bielle-manivelle Etudes des moteurs et 4 temps et du système bielle-manivelle Présentation du moteur à explosion. La photographie ci-contre représente un moteur à explosion temps de modélisme. Ce moteur comme les moteurs

Plus en détail

Alimentation de peinture sur mesure!

Alimentation de peinture sur mesure! Extrêmement fiable Longue durée de vie Fortement économique Pompes pneumatiques d alimentation Alimentation de peinture sur mesure! L innovation exclusive WAGNER : Pompes pneumatiques d alimentation Performance

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S DOSSIER TECHNIQUE APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S 1 PRESENTATION ET FONCTIONNEMENT 1.1 Mise en situation 1.2 Principe de fonctionnement 1.3 Chronogramme de fonctionnement 1.4 Régulation

Plus en détail

Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau

Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau Généralités o Pour les condenseurs à eau de moyenne et grosse puissance on est amené à prévoir des dispositifs spéciaux permettant

Plus en détail

300-400-500-700 800-900-1400-1900

300-400-500-700 800-900-1400-1900 1870 WORTH RLR 300-1900 (F) 17/05/06 11: Page 1 505 137 00 00 Dans le souci constant d améliorer la qualité de nos fabrications, nous nous réservons le droit de modifier sans préavis les caractéristiques

Plus en détail

15 Notions sur les turbomachines

15 Notions sur les turbomachines 16 avril 2004 429 15 Au cours des chapitres précédents, on a maintes fois considéré des machines au sein desquelles s opérait un échange de travail avec le milieu extérieur (compresseurs, turbines). Parmi

Plus en détail

Pompe à chaleur au CO2

Pompe à chaleur au CO2 Document SANYO date mai 9 tous droits réservés Pompe à chaleur au CO La problématique Le COP de 3 qui diminue fortement quand les besoins de chauffage augmentent, n est pas une fatalité. L utilisation

Plus en détail

Soufflantes multi-étagées type centrifuge

Soufflantes multi-étagées type centrifuge Soufflantes multi-étagées type centrifuge Soufflantes multi-étagées Afin de répondre à l ensemble des besoins attendus dans les applications sur l air, Ingersoll Rand propose aux utilisateurs de vide et

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail

Objectifs. Doseur à membrane commandée mécaniquement :

Objectifs. Doseur à membrane commandée mécaniquement : POMPE DOSEUSE 1 1. Contexte industriel Dans beaucoup d industries, aujourd hui, il est nécessaire de doser avec précision des réactifs de toute nature (industries alimentaires, pharmaceutiques, plasturgie

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

Etude Technique. L injection directe essence

Etude Technique. L injection directe essence Etude Technique Injection directe essence 1/7 L injection directe essence I Le circuit basse pression carburant Le circuit basse pression de ce système peut être conçu de manière très différente selon

Plus en détail

SOLUTIONS AERZEN POUR LES APPLICATIONS BIOGAZ

SOLUTIONS AERZEN POUR LES APPLICATIONS BIOGAZ SOLUTIONS AERZEN POUR LES APPLICATIONS BIOGAZ Compresseurs pour compression de biogaz et biométhane Compteurs à gaz pour mesure de débits de biogaz et biométhane AERZENER MASCHINENFABRIK GMBH B1-001 00

Plus en détail

APPLICATIONS. Habitat - Circuits de chauffage basse pression. - Circuits d eau glacée. - Circuits de refroidissement. - Boucle de recyclage...

APPLICATIONS. Habitat - Circuits de chauffage basse pression. - Circuits d eau glacée. - Circuits de refroidissement. - Boucle de recyclage... PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 250 m 3 /h Hauteurs mano. jusqu à : 36 m Pression de service maxi : 10 bar Plage de température : 8 à +100 C DN orifices : 32 à 150 + 130 C avec garniture mécanique

Plus en détail

série TXV la pompe à régulation

série TXV la pompe à régulation TXV - Présentation série TXV la pompe à régulation pompes hydrauliques à cylindrée variable LES POINTS FORTS Les pompes de la série TXV sont des pompes à cylindrée variable, équipées d'une régulation débit-pression

Plus en détail

MINI-SVO. POMPES SUBMERSIBLES Relevage eaux usées domestiques 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS 3~400V

MINI-SVO. POMPES SUBMERSIBLES Relevage eaux usées domestiques 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS 3~400V PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 18 m /h auteurs mano. jusqu à : m CL Plage de température : 0 à + 40 C* Profondeur d immersion maxi. : 5 m Granulométrie passage maxi. : Ø 5 mm DN orifice refoulement:

Plus en détail

AISSANCES SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET REGLEMENTAIRES

AISSANCES SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET REGLEMENTAIRES BAC PRO TFCA Domaine 2 CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET REGLEMENTAIRES S5 TECHNOLOGIE DES INSTALLATIONS S 5.2 : CONCEPTION, SELECTION ET IMPLANTATION DES EQUIPEMENTS S 5.5 : EQUIPEMENTS DES RESEAUX

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES APPLIQUÉES DÉPARTEMENT D AÉROSPATIALE ET MÉCANIQUE

FACULTÉ DES SCIENCES APPLIQUÉES DÉPARTEMENT D AÉROSPATIALE ET MÉCANIQUE UNIVERSITÉ DE LIÈGE FACULTÉ DES SCIENCES APPLIQUÉES DÉPARTEMENT D AÉROSPATIALE ET MÉCANIQUE MACHINES ET SYSTÈMES THERMIQUES Notes de Cours Jean LEBRUN et Vincent LEMORT Liège, octobre 2007 CHAPITRE I MACHINES

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Compresseurs volumétriques

Compresseurs volumétriques Compresseurs volumétriques par Thierry DESTOOP Ingénieur de l École Universitaire d Ingénieurs de Lille (EUDIL), Docteur en Mécanique Responsable de projets Recherche et Développement à la société Thomé-Crépelle

Plus en détail

ACCOUPLEMENTS d arbres

ACCOUPLEMENTS d arbres ACCOUPLEMENTS d arbres Dominique Dubuis Lycée Margueritte VERDUN http://www.bacssimargo.fr 1. FONCTIONS PRINCIPALES A REALISER Le but est d accoupler deux arbres en vue de transmettre une puissance mécanique,

Plus en détail

Rollair. Compresseurs à vis ROLLAIR 35-40E-50E (V)

Rollair. Compresseurs à vis ROLLAIR 35-40E-50E (V) Rollair Compresseurs à vis ROLLAIR 35-40E-50E (V) L'héritage de Worthington Creyssensac La société Creyssensac a été fondée en 1934 par Elie Creyssensac, à Nanterre (près de Paris) en France, et s est

Plus en détail

RESUME DIAGRAMME ENTHALPIQUE ET FORMULAIRE. Construction du diagramme enthalpique ou de diagramme Mollier

RESUME DIAGRAMME ENTHALPIQUE ET FORMULAIRE. Construction du diagramme enthalpique ou de diagramme Mollier RESUME DIAGRAMME ENTHALPIQUE ET FORMULAIRE Construction du diagramme enthalpique ou de diagramme Mollier Un système frigorifique se définit toujours par rapport à ces températures de fonctionnement. La

Plus en détail

Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel

Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel Il est normal que le moteur diesel fume légèrement blanc lors du démarrage, le phénomène est amplifié par une température basse. Les performances d'accélération

Plus en détail

Mode d emploi. Type: FZ 16 / 2051- R 22 FZX 16 / 2051- R 404 A FZX 16 / 2051- R 410 A. Notice d utilisation Compresseur bi-étagé ouvert FZ 16

Mode d emploi. Type: FZ 16 / 2051- R 22 FZX 16 / 2051- R 404 A FZX 16 / 2051- R 410 A. Notice d utilisation Compresseur bi-étagé ouvert FZ 16 Page 1 Mode d emploi Type: FZ 16 / 2051- R 22 FZX 16 / 2051- R 404 A FZX 16 / 2051- R 410 A Page 2 Table de matières Page 1. Consignes de sécurité...3 2....3 3. Brève description...3 4. Pièces principales

Plus en détail

RTRA 107-110. Refroidisseurs de liquide à condensation par air à ventilateurs centrifuges et compresseur à vis D20 CA 001 FR

RTRA 107-110. Refroidisseurs de liquide à condensation par air à ventilateurs centrifuges et compresseur à vis D20 CA 001 FR RTRA 107-110 Refroidisseurs de liquide à condensation par air à ventilateurs centrifuges et compresseur à vis 4 Tailles - Puissances frigorifiques nominales, de 160 à 270 kw (R22-50 Hz). Compresseur à

Plus en détail

10 Cycles frigorifiques

10 Cycles frigorifiques 14 mars 2003 Introduction 277 10 10.1 Introduction Dans la section 9.1, on a considéré des machines thermiques constituées de quatre processus distincts, mettant en œuvre soit des dispositifs à circulation

Plus en détail

Groupes d eau glacée Arcoa

Groupes d eau glacée Arcoa Groupes d eau glacée Arcoa groupes de production d eau glacée de 45 à 160 kw - Échangeurs côté eau : à plaques en inox avec isolation en mousse polyuréthane expansée à cellules fermées, équipés de pressostat

Plus en détail

Pompes Multicellulaires VOGEL. Construction P, PVa, MP 300 Grandeur de Construction DN 80 - DN 300

Pompes Multicellulaires VOGEL. Construction P, PVa, MP 300 Grandeur de Construction DN 80 - DN 300 Pompes Multicellulaires VOGEL Construction P, PVa, MP 300 Grandeur de Construction DN 80 - DN 300 1 1 Gamme de puissance: Débits jusqu à 2000 m 3 /h (8800 USgpm) Hauteurs de refoulement jusqu á 300 m (1000

Plus en détail

Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Dépannage des installations Instruments de mesure REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Instruments de mesure...2 Classification des instruments du mesure...2 Contrôle des instruments

Plus en détail

http://localhost:1069/epc3/appf.fve?fog.f=sbs&fog.aa=fromimagekey&appi...

http://localhost:1069/epc3/appf.fve?fog.f=sbs&fog.aa=fromimagekey&appi... Page 1 of 1 IL Description Utilisation Portée No de pièce No de Cat. Qté S ENSEMBLE DE MOTEUR 1 MOTEUR, SANS ALTERNATEUR, ENS. (NPD.) A HAYON F08, F68-14999999 -16999999 (9158647) (6 00 014) 1 Note : UTILISEE

Plus en détail

INFORMATION PRODUIT. Les pompes à rotor noyé immergées à un étage et à étages multiples. Séries TCN / TCAM

INFORMATION PRODUIT. Les pompes à rotor noyé immergées à un étage et à étages multiples. Séries TCN / TCAM INFORMATION PRODUIT Les pompes à rotor noyé immergées à un étage et à étages multiples Séries TCN / TCAM Sommaire Description Description... Domaines d application et plages d utilisation... 4 Fonctionnement...

Plus en détail

Machine à aimant permanent

Machine à aimant permanent Traduction optimisée Page 1 Machine à aimant permanent Objet de l'invention Cette invention concerne un moteur magnétique répulsif, ou mécanisme d'entraînement. Un tel mécanisme peut être utile pour entraîner

Plus en détail

Les moteurs Information aux enseignants

Les moteurs Information aux enseignants Information aux enseignants 1/11 Ordre de travail Comment une voiture fonctionne-t-elle? Les élèves découvrent le moteur et apprennent à faire la différence entre un diesel et un moteur à essence. Objectif

Plus en détail

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS I - ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS PRÉSENTATION I.1 ) SITUATION On désire réduire, réguler ou annuler la vitesse d un solide. I.2 ) MOYENS Un solide en mouvement possède une énergie

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

La micro-cogénération domestique et les moteurs STIRLING

La micro-cogénération domestique et les moteurs STIRLING La micro-cogénération domestique et les moteurs STIRLING Pascal STOUFFS () Université de Pau et des Pays de l Adour, France 1 1. La cogénération Production simultanée d énergie mécanique (ou d électricité)

Plus en détail

TAMBOUR MOTEUR TM 400-60. www.powertrans.fr

TAMBOUR MOTEUR TM 400-60. www.powertrans.fr TAMBOUR MOTEUR TM 400-60 www.powertrans.fr Une des applications du Tambour Moteur : Les transporteurs en industrie chimique Un Large champ d'application Van der Graaf a acquis une réputation mondiale par

Plus en détail

Procédés d obtention de pièces mécaniques TD

Procédés d obtention de pièces mécaniques TD Procédés d obtention de pièces mécaniques TD Procédés d obtention de pièces décrits dans ce cours : - Moulage - Soudage - Tournage / fraisage - Forgeage / cisaillage / poinçonnage - Pliage / emboutissage

Plus en détail

Les véhicules La chaîne cinématique

Les véhicules La chaîne cinématique Un peu d histoire 1862 : M. BEAU DE ROCHAS invente le cycle à 4 temps 1864 : premier moteur à 4 temps, par M.OTTO 1870 : industrialisation de la voiture 1881 : première voiture électrique par M. JEANTAUD

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES MODÈLES 2014

INFORMATIONS SUR LES MODÈLES 2014 INFORMATIONS SUR LES MODÈLES 2014 SURVOL ------------------------- P2 CARACTÉRISTIQUES CLÉS ------- P.3 COULEURS ----------------------- P.5 FICHE TECHNIQUE --------------- P.6 NOM DU MODÈLE KX65 CODE

Plus en détail

POMPES SUBMERSIBLES Relevage eaux usées domestiques 2 pôles 50 Hz

POMPES SUBMERSIBLES Relevage eaux usées domestiques 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 18 m /h auteurs mano. jusqu à : m CL Plage de température : 0 à + 40 C* Profondeur d immersion maxi. : 5 m Granulométrie passage maxi. : Ø 5 mm DN orifice refoulement:

Plus en détail

Helios SlimVent Ventilateurs centrifuges extra-plats Silencieux et peu encombrants. LA MARQUE DES PROS

Helios SlimVent Ventilateurs centrifuges extra-plats Silencieux et peu encombrants. LA MARQUE DES PROS Helios SlimVent Ventilateurs centrifuges extra-plats Silencieux et peu encombrants. LA MARQUE DES PROS Helios SlimVent La nouvelle gamme de ventilateurs extra-plats Helios est la solution idéale pour un

Plus en détail

CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE

CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE NOTICE TECHNIQUE CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE R 410 A Froid CSCF 208 LL - 1,84 kw CSCF 308 LL - 2,61 kw CSCF 408 LL - 3,72 kw / 3,82 kw * * monophasé

Plus en détail

Les composants d'une chaufferie hybride GAZ-PAC :

Les composants d'une chaufferie hybride GAZ-PAC : Les composants d'une chaufferie hybride GAZ-PAC : La partie GAZ Mis à part les émetteurs thermiques situés en dehors de la chaufferie les fonctions des principaux composants du circuit de chauffage bien

Plus en détail

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 ENL 936 EG207 - GMT 50 06/2012 Page 1 / 6 Sommaire page 1 Données techniques 3 2 Configuration

Plus en détail

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation 1. Mise en situation (entourez le turbo) Renault Mégane 1.9 dci 2. Necessité du système 2.1 Rappel P = C.ω P Puissance (watt) C Couple (N.m) ω Vitesse angulaire (rad.s -1 ) 2.2 Paramètres influençant les

Plus en détail

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS.

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS. MOUVEMENTS Mécanisme ensemble de pièces organisées pour obtenir un mouvement. Liaison nature de l assemblage de deux pièces entre elles. Liaison complète/fixe (les deux pièces sont solidaires l une de

Plus en détail

Guide du monteur. Dépannage des installations Instruments de mesure. Refrigeration and Air Conditioning Controls

Guide du monteur. Dépannage des installations Instruments de mesure. Refrigeration and Air Conditioning Controls Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur Dépannage des installations Instruments de mesure R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Contenu Page Classification

Plus en détail

Bien choisir son circulateur

Bien choisir son circulateur AICVF-1 Généralités Construction / Réglementation / Evolution des circulateurs Rappel d hydraulique Pertes de charge / Courbe d un circulateur / Point de fonctionnement / Détermination Débit, Hmt / Zone

Plus en détail

DECRIRE OU CALCULER LES DIFFERENTS NIVEAUX D ENERGIE (DEBIT, PRESSION, INTENSITE ) MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Niveau IV MI IV 200A

DECRIRE OU CALCULER LES DIFFERENTS NIVEAUX D ENERGIE (DEBIT, PRESSION, INTENSITE ) MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Niveau IV MI IV 200A DECRIRE OU CALCULER LES DIFFERENTS NIVEAUX D ENERGIE (DEBIT, PRESSION, INTENSITE ) MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex

Plus en détail

Technical Information

Technical Information Date of last update: Oct 12 Ref: Application Engineering Europe REMPLACEMENT DE FLUIDE HFC R404A OU R507 PAR DU HFC R407F AVERTISSEMENT Utiliser uniquement les fluides frigorigènes et lubrifiants approuvés

Plus en détail

APPLICATIONS. Circuits d eau de chauffage. Circuits d eau glacée, d eau glycolée (de 20 à 40% de glycol) et T maxi 40 C

APPLICATIONS. Circuits d eau de chauffage. Circuits d eau glacée, d eau glycolée (de 20 à 40% de glycol) et T maxi 40 C PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 11 m 3 /h Hauteurs mano. jusqu à : 7 m Pression de service maxi : 13 bar jusqu à 1 C bar jusqu à C Température : à 1 C DN orifices : 3 à MEI* de référence :,1 *Minimum

Plus en détail

MUSEE DU SEL - ANNEXE DE 13 PAGES Chaudière murale à gaz

MUSEE DU SEL - ANNEXE DE 13 PAGES Chaudière murale à gaz Ville de Salins les ains Hôtel de ville - Place des lliés et de la résistance 39110 Salins les ains MUSEE DU SEL - NNEE DE 13 PGES Chaudière murale à gaz Organe à controler : chaudière murale gaz Nettoyage

Plus en détail

QPM3. Pompe à basse pression pour circulation d'huile dans des systèmes hydrauliques et des systèmes de lubrification

QPM3. Pompe à basse pression pour circulation d'huile dans des systèmes hydrauliques et des systèmes de lubrification QPM3 Pompe à basse pression pour circulation d'huile dans des systèmes hydrauliques et des systèmes de lubrification Un accouplement d arbre élastique est le garant d une excellente fiabilité l essentiel

Plus en détail

Il faut préciser, pour faciliter la compréhension : Q (l/mn) = le débit q ( l/tr ou cm3/tr) = le débit ou la cylindrée des pompes et des moteurs

Il faut préciser, pour faciliter la compréhension : Q (l/mn) = le débit q ( l/tr ou cm3/tr) = le débit ou la cylindrée des pompes et des moteurs CHAPITRE I : I. GENERALITES : I.1.Unités de mesure : I.1.1. Débit En hydraulique, le débit caractérise la rapidité de mouvement. Compte tenu desnouvelles unités de mesure le débit doit s exprimer en m

Plus en détail

ROOF-TOP GAZ. Efficace et Robuste. Simplet et Rapide à Installer. Puissances de 34 kw à 81 kw

ROOF-TOP GAZ. Efficace et Robuste. Simplet et Rapide à Installer. Puissances de 34 kw à 81 kw FABRICANT D AÉROTHERMES, ROOF-TOP, GÉNÉRATEURS D AIR CHAUD, TUBES RADIANTS N Constructeur : AQP 0027 ROOF-TOP GAZ Type RTE Exécution Extérieure Type RTI Exécution Intérieure Efficace et Robuste Simplet

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Turbivo-138-162-44-3-2-1-dm-M007-V005 Nom de code : MT132

Turbivo-138-162-44-3-2-1-dm-M007-V005 Nom de code : MT132 Turbivo-138-2-44-3-2-1-dm-M007-V005 Nom de code : MT132 Descriptif succinct Cette machine volumétrique reprend l essentiel de la machine décrite dans le texte de brevet FR./52139 du mars 20, mais elle

Plus en détail

MAV80/180. Série. Compresseurs compacts et silencieux conçus pour satisfaire vos besoins en air comprimé

MAV80/180. Série. Compresseurs compacts et silencieux conçus pour satisfaire vos besoins en air comprimé Série MAV80/180 Compresseurs à vis lubrifiées de 39 à 99 m 3 /heure en bar Compresseurs compacts et silencieux conçus pour satisfaire vos besoins en air comprimé Série MAV 80/180 Compresseurs à vis lubrifiées

Plus en détail

Département Aérospatiale et mécanique.

Département Aérospatiale et mécanique. Département Aérospatiale et mécanique. Laboratoire de Thermodynamique Université de Liège Campus du Sart-Tilman - Bâtiment B49 Parking P33 B-4000 LIEGE (Belgium) tel : +32 (0)4 366 48 00 fax : +32 (0)4

Plus en détail

Pompes à vis excentrée. WANGEN Xpress

Pompes à vis excentrée. WANGEN Xpress Pompes à vis excentrée WANGEN Xpress La pompe pour les fluides à faible viscosité avec la (r)évolution dans la technologie des pompes : le système de remplacement facile X-LIFT. Pompes à vis excentrée

Plus en détail

UTILISATION. fonctionnement FROID ou CHAUD RÉVERSIBLE

UTILISATION. fonctionnement FROID ou CHAUD RÉVERSIBLE . UTILISATION La nouvelle gamme offre une solution à toutes les applications de refroidissement ou de chauffage rencontrées dans les domaines du collectif, du tertiaire ou du process industriel. Elle se

Plus en détail

K1. Technique du vide

K1. Technique du vide K1. Technique du vide I. BUTS DE L'EXPERIENCE. 1) Se familiariser avec le fonctionnement des éléments principaux du vide tels que les pompes, les s, les manomètres. 2) Déterminer le débit effectif (cinétique

Plus en détail

LASERTOME 30-15. Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité.

LASERTOME 30-15. Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité. LASERTOME 30-15 Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité. Filiale du groupe AIR LIQUIDE Welding, l un des leaders mondiaux de la découpe thermique, SAFMATIC conçoit,

Plus en détail

Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques

Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques Nous arrivons à ce qui a véritablement motivé la fondation de la thermodynamique : l étude des machines

Plus en détail

4. CIRCUIT DE GRAISSAGE

4. CIRCUIT DE GRAISSAGE 4. CIRCUIT DE GRAISSAGE SCHEMA DU CIRCUIT DE GRAISSAGE... 4 2 INFORMATION ENTRETIEN... 4-3 DEPANNAGE........................ 4 4 CONTROLE DE PRESSION D'HUILE... 4 5 FILTRE A HUILE/SOUPAPE DE DECHARGE DE

Plus en détail