Guide. Trop cool Un vrai homme. pédagogique. Texte d opinion Dépliant. Programme-cadre de Français FRA3E

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide. Trop cool Un vrai homme. pédagogique. Texte d opinion Dépliant. Programme-cadre de Français FRA3E"

Transcription

1 Guide pédagogique Trop cool Un vrai homme Programme-cadre de Français FRA3E Texte d opinion Dépliant

2 Trop cool, Un vrai homme deux émissions de la série Presserebelle.com Durée : 30 minutes chacune GUIDE PÉDAGOGIQUE Destiné aux enseignantes et enseignants du cours de français FRA3E de la 11 e année en Ontario, ce guide propose une approche pédagogique pour engager les élèves dans l étude du texte d opinion et leur enseigner la rédaction d un dépliant. Auteure : Mélanie Gervais Révision linguistique : Dominique Denis Coordination du projet : Annette Lalonde Conception graphique : MJGraphik Réalisation du projet facilitée par la collaboration de D re Claire Beauchemin de l École des sciences de l éducation, Université Laurentienne. Les écoles de langue française de l Ontario peuvent visionner cette émission directement sur Internet à l adresse Pour obtenir des copies de ces émissions : Vous pouvez les enregistrer lors de leur diffusion sur les ondes de TFO. Consultez le calendrier de l enregistrement matinal de TFO à l adresse ou téléphonez au , poste 2388 pour une diffusion spéciale. Pour obtenir des exemplaires supplémentaires de ce guide : Vous pouvez l imprimer à partir du site Web Vous avez le droit d en faire des photocopies à volonté. Vous pouvez l acheter du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques à Ottawa au , poste 228 (Ontario) ou au , poste 228 (Canada). Renseignements : , poste 2388 L Office de la télévision éducative de langue française de l Ontario, septembre 2008

3 Introduction Ce guide pédagogique s adresse aux enseignantes et aux enseignants du cours de français de 11 e année FRA3E. Il propose des stratégies d enseignements axées sur l utilisation de deux émissions tirées de la série Presserebelle.com de TFO. Tournées dans un milieu scolaire du palier secondaire, ces émissions dramatiques mettent de l avant les conflits sociaux que vivent quotidiennement les adolescents. Les élèves auront certainement des opinions par rapport aux dilemmes que vivent les adolescents dans ces émissions. Cela les incitera à exprimer leurs points de vue dans un texte d opinion. Également, ce guide propose la production de dépliants en fonction des sujets d actualité soulevés dans les émissions. 1

4 Résumé des émissions Émission Trop cool (882905) de la série Presserebelle.com de TFO Cette émission dresse l image d un adolescent qui aspire à être «cool». Membre du journal scolaire Presserebelle.com et étudiant du secondaire, Sandy veut se faire accepter par les autres ados qui pratiquent le «skate» mais plus particulièrement par Vince. Sandy accepte donc de tourner une vidéo d une cascade de «skate» afin de la diffuser sur le site de Presserebelle.com. Par contre, Vince confie à Sandy qu il planifie de rater sa cascade et de se blesser afin que les gens se souviennent de lui tout en voyant sa chute sur le site Web. Sandy réalisera par la suite l origine de son problème : il «cherche trop à plaire». Émission Un vrai homme (882920) de la série Presserebelle.com de TFO Cette émission illustre éloquemment l effet néfaste de certaines substances synthétiques sur le plan physique, mais aussi social. Sandy fait partie de l équipe de football de son école. Il est le plus petit de l équipe et il manque d endurance. Il accepte donc de prendre des stéroïdes afin d améliorer son rendement sportif. Par contre, sa consommation de stéroïdes affecte sa personnalité ainsi que ses relations avec son meilleur ami Oscar. De son côté, Oscar réalise qu il est en train d être écarté par le désir qu éprouve Sandy d être accepté par les «vrais hommes». 2

5 Attentes et contenus d apprentissage Programme-cadre de Français : Cours de 11 e année FRA3E Lecture 4 Attentes interpréter une variété de textes littéraires et courants pour en construire le sens, y réagir de façon critique et se donner des repères culturels. réinvestir en lecture les apprentissages réalisés en communication orale, en écriture, de même qu en matière d utilisation des technologies de l information et de la communication. 4 Contenus d apprentissage Interprétation recourir au processus de lecture pour interpréter une variété de textes littéraires et courants. relever dans les textes à l étude l information exprimée de façon explicite (p. ex., sujet d une publicité) et implicite (p. ex., éléments descriptifs ou explicatifs qui suggèrent l engagement). Écriture 4 Attentes produire une variété de textes littéraires et courants en s appuyant sur ses repères culturels et en tenant compte des caractéristiques propres à chaque texte. améliorer ses textes en mettant à contribution ses connaissances relatives à la grammaire du texte et à la langue et en faisant preuve d esprit critique. réinvestir dans ses écrits les apprentissages réalisés en communication orale, en lecture, de même qu en matière d utilisation des technologies de l information et de la communication. 4 Contenus d apprentissage Production des textes écrire de courts textes pour exprimer une opinion. recourir au processus d écriture pour rédiger des textes courants. tenir compte, au moment de la collecte de renseignements, de ses champs d intérêt et de ses connaissances pour traiter certains aspects dans ses productions écrites. 3

6 rédiger des textes d opinion en tenant compte, entre autres, des éléments suivants : l ordre de présentation, les indications des temps et des lieux, le temps des verbes, le registre de langue approprié à la situation de communication, un vocabulaire clair et précis, de même que des expressions imagées. rédiger des textes d opinion en tenant compte, entre autres, des éléments suivants : la prise de position, le choix et l ordre des renseignements qui appuient l opinion, les éléments linguistiques qui révèlent le point de vue, les procédés argumentatifs, la mise en page et les conventions d écriture. Amélioration de textes écrire ses textes en tenant compte de certains principes de base de la grammaire du texte. assurer la cohérence du texte par l emploi de marqueurs de relation et d organisateurs textuels. respecter les conventions d usage. Réinvestissement utiliser en écriture les connaissances linguistiques et textuelles apprises en technologies de l information et de la communication (p. ex., photos numérisées pour un dépliant). Communication orale 4 4 Attentes s exprimer spontanément, en temps opportun, dans le contexte de diverses situations de communication. interpréter diverses communications orales de textes littéraires et courants pour en construire le sens, y réagir de façon critique et se donner des repères culturels. réinvestir dans ses communications orales les apprentissages réalisés en lecture, en écriture, de même qu en matière d utilisation des technologies de l information et de la communication. 4 Contenus d apprentissage Communication orale spontanée prendre la parole spontanément dans divers contextes pour interagir, informer et s informer, présenter et défendre ses prises de position. échanger avec ses pairs dans divers contextes pour mieux se connaître, faire connaître ses valeurs et apprendre à respecter celles des autres. Interprétation recourir au processus de communication orale pour interpréter une variété de communications orales. relever l information exprimée de façon explicite et implicite (p. ex., valeurs véhiculées dans un film).

7 Liste de vocabulaire pertinent aux deux émissions Émission : Trop cool de la série Presserebelle.com de TFO Le «skate» Cascade Chute Diffusé/page Web Émission : Un vrai homme de la série Presserebelle.com de TFO Stéroïdes Rendement sportif Acceptation sociale Troubles psychosociaux Hiérarchie sociale (étudiante) 5

8 Stratégies d enseignement avant le visionnement de l émission Trop cool de la série Presserebelle.com de TFO Faire un remue-méninges avec les élèves par rapport à l acceptation sociale dans le milieu scolaire. Noter leurs réflexions au tableau. Discuter des problèmes qui y sont attribués (p. ex., les cliques dans les écoles, le rejet des autres pour diverses raisons non valables, etc.). Pour faciliter la discussion, distribuer l Annexe A et demander aux élèves de la remplir de façon anonyme. Récupérer les feuilles et noter les résultats au tableau. Poursuivre la discussion. Animer une discussion au sujet de l acceptation sociale dans les écoles (p. ex., comprendre les messages des médias et les autres facteurs qui influencent les jeunes par rapport à leur fonctionnement social). Demander aux élèves de remplir, de façon anonyme, le questionnaire à l Annexe 2. Récupérer les feuilles et animer une discussion autour des résultats. 6

9 Stratégies d enseignement avant le visionnement de l émission Un vrai homme de la série Presserebelle.com de TFO Faire un remue-méninges avec les élèves (au tableau) sur les effets néfastes et dangereux de l utilisation des stéroïdes (p. ex., changements de la voix, dépendance, etc.) Animer une discussion sur les raisons pour lesquelles les gens utilisent des stéroïdes (p. ex., amélioration du rendement sportif (plus particulièrement aux Jeux olympiques), endurance, développement rapide des muscles, etc.) Animer une discussion sur l influence des médias sur la consommation de stéroïdes, surtout chez les jeunes hommes (p. ex., l image d un corps parfait et musclé, les vidéos de musique, les films, l association du bonheur et de la motivation personnelle avec l idée d avoir un beau corps, etc.) Présenter des cas récents d utilisation de stéroïdes par des compétiteurs aux Jeux olympiques. Animer une discussion sur les conséquences au niveau de leur réputation lorsque l utilisation de stéroïdes est détectée, ainsi que sur les punitions imposées directement par le comité olympique. Présenter des cas de femmes qui ont pris des stéroïdes pour améliorer leur performance sportive. Animer une discussion sur le point de vue des femmes par rapport aux stéroïdes en comparaison à celui des hommes. Demander aux élèves d effectuer une petite recherche sur les différents types de stéroïdes et leur composition chimique (p. ex., anabolisants, vitamineshormones, etc.), à l Internet ou à la bibliothèque. Lors de ces discussions, intégrer et noter au tableau (pour y mettre de l emphase) les mots qui sont essentiels à la compréhension des émissions et qui, pour certains élèves, pourraient être inconnus. 7

10 Stratégies d enseignement à faire avec les élèves pendant le visionnement de Trop cool de la série Presserebelle.com de TFO Demander aux élèves de remarquer l importance de l acceptation sociale dans l école où est tournée l émission (p. ex., les mesures que prennent les élèves, et particulièrement le personnage de Sandy, afin de se faire accepter). Au besoin, faire quelques pauses lors du visionnement afin d assurer la compréhension du vocabulaire employé. Stratégies d enseignement à faire avec les élèves pendant le visionnement de Un vrai homme de la série Presserebelle.com de TFO Demander aux élèves de chercher la raison pour laquelle l utilisation de stéroïdes est très répandue chez les jeunes hommes. Demander aux élèves d observer les changements que subit Sandy qui consomme des stéroïdes (p. ex., il devient agressif, raconte des mensonges, etc.) Au besoin, arrêter la vidéo afin d assurer la compréhension du scénario et du vocabulaire employé. 8

11 Stratégies d enseignement à faire avec les élèves après le visionnement de Trop cool de la série Presserebelle.com de TFO Faire un retour sur le visionnement et une mise en commun des éléments qu ont remarqués les élèves par rapport à l importance de l acceptation sociale à l école. Leur demander de reprendre le questionnaire (qu ils auront rempli avant le visionnement) et de le relire tout en faisant des liens entre ce qu ils ont écrit et ce qu ils ont remarqué lors du visionnement. Enseigner les caractéristiques du texte d opinion (p. ex., comment prendre position, comment argumenter son point de vue, soutenir ce que l on dit à l aide de preuves ou de faits, etc.) Présenter deux textes d opinion (rédigés par les élèves ou fournis par l enseignante ou l enseignant). Demander aux élèves de les comparer et d en relever les points forts et faibles (par ex., identification des éléments qui composent un texte d opinion, prise de position, faits saillants qui appuient les affirmations, etc.). Pour assurer la participation de tous les élèves, cette activité peut se faire en dyade, suivie d une mise en commun. Activité 1 Demander aux élèves de rédiger un texte d opinion sur l un des sujets suivants : 1. Le rapport entre la possibilité de soumettre des vidéos amateurs à l Internet et l augmentation d activités comportant de grands risques. 2. Les effets positifs et néfastes du désir d être cool. 3. Ce qu on est prêt à faire pour être accepté par les leaders et les gens cool. 4. Est-ce que Sandy est partiellement responsable de l accident de skateboard qu il filme? 9

12 Activité 2 Demander aux élèves d apporter des articles et des photos de journaux et/ou de revues, de même que des documents provenant de l Internet, qui traitent de l acceptation sociale dans les écoles ou dans la société, et qui ont un certain rapport avec leur texte d opinion. Animer une discussion avec les élèves en faisant ressortir notamment les liens entre les images choisies et leurs écrits. 1. Quelle influence exerce les médias sur l acceptation sociale? 2. Est-ce que les adolescents sont menés par le désir et le besoin d être acceptés socialement? Pourquoi? 3. Existe-t-il un lien direct entre le désir et le besoin d être accepté socialement et la majorité des problèmes sociaux dans les écoles d aujourd hui? 10

13 Stratégies d enseignement à faire avec les élèves après le visionnement de Un vrai homme de la série Presserebelle.com de TFO Faire un retour sur le visionnement et l aspect de l utilisation de stéroïdes exploré par l entremise du personnage de Sandy. Faire une mise en commun des observations des élèves. Animer une discussion sur le choix de consommation de stéroïdes qu a fait Sandy dans l émission. Demander aux élèves de relever les conséquences sociales du choix de Sandy de prendre des stéroïdes pour améliorer son rendement physique (agressivité, perte de son meilleur ami, dépendance, etc.). Relever les autres choix qu il aurait pu faire afin d améliorer son rendement physique, par exemple : 1. adopter une meilleure alimentation; 2. faire plus d exercice physique (poids et haltères); 3. pratiquer davantage; 4. faire preuve de détermination; se fixer des objectifs personnels. Enseigner les caractéristiques du dépliant (p. ex., informations comprises, format de présentation, etc.). Activité 1 Demander aux élèves de reprendre les faits qu ils ont trouvés lors de la recherche qu ils auront effectuée avant de visionner la vidéo et de les trier afin de faire ressortir les éléments essentiels par rapport aux stéroïdes (par ex., le danger de l utilisation de cette substance, les raisons pour lesquelles on utilise ces substances nocives, la composition chimique des stéroïdes, leurs effets néfastes sur le corps humain, etc.). Grouper les élèves en dyades ou en petits groupes et assigner à chaque groupe un fait qui se rapporte aux stéroïdes (p. ex., les dangers attribués à l utilisation des stéroïdes, les raisons de leur consommation, la composition chimique des stéroïdes, leurs effets néfastes sur le corps humain, les façons d améliorer son rendement sans avoir recours aux stéroïdes, etc.). 11

14 Demander aux groupes de produire un dépliant en utilisant les informations pertinentes qu ils auront recueillies lors de leur recherche. En composant le dépliant, ils devront considérer les éléments essentiels (p. ex., quelles informations inclure, quel format adopter, comment formuler les énoncés, etc.). Produire le dépliant en ayant recours à leurs connaissances et leurs habiletés en matière de technologie (ordinateur) afin de peaufiner le travail (photos, couleur, etc.). Activité 2 Avec l approbation de la direction de l école, effectuer un montage des différents dépliants avec les élèves, qui pourra ensuite être exposé dans la salle de classe, dans les corridors de l école ou dans un espace accessible aux autres élèves (p. ex., babillards) Planifier la distribution des dépliants à l ensemble de l école (avec l approbation de la direction). Démontrer la corrélation entre l utilisation de telles substances et les problèmes qui existent dans la communauté (p. ex., troubles sociaux et médicaux, effets néfastes de la dépendance, etc.). Clôturer l activité par une récapitulation des conclusions tirées et des valeurs apprises lors de cette activité. 12

15 Trop cool/un vrai homme Annexe 1 Les raisons du rejet social Énumère quelques raisons pour lesquelles certaines personnes dans ton école sont rejetées par les autres. Selon ton point de vue, classifie ces raisons comme étant valables ou non valables. Raisons du rejet Valable Non valable 13

16 Annexe 2 Trop cool/un vrai homme Qu est-ce qui est cool? Qu est-ce qui ne l est pas? Qui décide? 1. D après toi, pourquoi tant de gens croient qu il est très important de porter des vêtements à la mode? 2. Jusqu à quel point es-tu influencé à acheter des vêtements que tu vois dans les publicités? 3. Pourquoi penses-tu que certaines personnes rejettent ceux et celles qui ne suivent pas la mode? 4. Pourquoi penses-tu que les marques de souliers sont clairement identifiées à l extérieur des souliers? 5. Penses-tu que tu fais de la publicité gratuite pour les entreprises qui mettent leur marque sur leurs vêtements? 6. Quelle est ta marque de souliers préférée? Pourquoi? 14

Attention, construction!

Attention, construction! GUIDE PÉDAGOGIQUE MATERNELLE JARDIN D ENFANTS Attention, construction! ÉMISSION DE LA SÉRIE CARMEN À LA CAMPAGNE n ème o n o h p Le ette! en ved Ce guide propose des stratégies d enseignement pour développer

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études

Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études PARLEMENT JEUNESSE FRANCOPHONE DE L'ONTARIO L activité du Parlement jeunesse a des liens directs

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

Alphabétisation Contenu de la formation

Alphabétisation Contenu de la formation vers l emploi Contenu de la formation Répartie en cinq modules, la formation comprend : Des ateliers de groupe 25 ateliers (de 3 h chacun) 75 heures 7 ateliers Révision et suivi (de 3 h chacun) 21 heures

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Ressource en communication orale

Ressource en communication orale Convaincre un public de son point de vue Ressource en communication orale Lancer une invitation Prendre part à une entrevue Présenter une marche à suivre Participer à un jeu de détecteur de mensonges Décrire

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

Guide. Enfin, ma voiture. pédagogique. Texte d opinion Dépliant. Programme-cadre de Français FRA3E

Guide. Enfin, ma voiture. pédagogique. Texte d opinion Dépliant. Programme-cadre de Français FRA3E Guide pédagogique Enfin, ma voiture Programme-cadre de Français FRA3E Texte d opinion Dépliant Enfin, ma voiture Émission de la série C est d mes affaires Documentaires de 30 minutes GUIDE PÉDAGOGIQUE

Plus en détail

Peer Review. et Visite sur les lieux

Peer Review. et Visite sur les lieux Peer Review et Visite sur les lieux Avant d effectuer la visite à la Faculté, le Commission d évaluation s informe à travers les principaux documents à la base du projet pilote et de ses procédures: Note

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Document d accompagnement

Document d accompagnement Document d accompagnement Plateforme pédagogique Autour de Wadjda Projet professionnel Master 1 ingénierie des médias pour l éducation Alexandre Bibiano, Claire Billerot, Maïlys Mével, Pascaline Roussel

Plus en détail

Activité d apprentissage

Activité d apprentissage Activité d apprentissage Civisme et citoyenneté, 10e année, cours ouvert Des citoyens actifs dans la communauté scolaire : une campagne pour l économie d énergie Aperçu Dans cette activité d apprentissage,

Plus en détail

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud guide des processus lecture PRÉLECTURE mprendre lire pour l de la conseil scolaire de district catholique LECTURE centre- sud Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à produire

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire)

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire) LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire) 1 Niveau intermédiaire En utilisant Internet, les élèves exploreront les aspects patrimoniaux

Plus en détail

Comparaison entre l achat et la location de voiture

Comparaison entre l achat et la location de voiture Mathématiques Comparaison entre l achat et la location de voiture Sommaire de l activité Lors de cette activité, les élèves: Connaissances requises Compétences essentielles incluant toutes les sous-catégories

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1. Limites

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD)

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Filière MSP 5400h Définition Le travail de diplôme (TD) est une épreuve certificative qui se déroule durant le deuxième cycle. Par celle-ci, l étudiant

Plus en détail

NOS FORMATIONS VEDETTES

NOS FORMATIONS VEDETTES NOS FORMATIONS VEDETTES 1. Communication interpersonnelle au bureau 2. Productivité et Efficacité Professionnelles 3. Planifier et concevoir une formation 4. Lean SixSigma 5. Communication orale et rédaction

Plus en détail

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières 1. Description rapide, contexte, motivation : Ce travail a été mené dans une classe de CE1 CE2 à Chamouilley(52). Il s agit de faire

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe?

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS)

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) École de service social ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) Le formulaire d évaluation, signé à la fois par l étudiant et le superviseur de stage, doit être retourné

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur

Plus en détail

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel Niveau 6 Dans la présente leçon, les élèves auront l occasion d évaluer des conseils financiers donnés par des membres de leur famille et des experts de

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

Migration et ruée vers l or du Klondike

Migration et ruée vers l or du Klondike Migration et ruée vers l or du Klondike Aperçu de la leçon : Les élèves analysent des données du recensement pour expliquer l influence de la ruée vers l or du Klondike sur la distribution de la population

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES LIVRET Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Maîtrise de la langue française Palier Pratique d une langue vivante étrangère

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Titre : Le Photo-roman Cycle : 1 e cycle du secondaire, 2 ème année Durée : Étape 2 Nombre d élève : 34 Description de la situation d apprentissage : Pour

Plus en détail

L ECONOMIE, C EST AUSSI MON AFFAIRE! APPROCHE DE L ECONOMIE REGIONALE

L ECONOMIE, C EST AUSSI MON AFFAIRE! APPROCHE DE L ECONOMIE REGIONALE L ECONOMIE, C EST AUSSI MON AFFAIRE! APPROCHE DE L ECONOMIE REGIONALE Document 2 : Feuilles de travail Version novembre 2004 Département de l Education, de la Culture et du Sport Service de l enseignement

Plus en détail

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge But L objectif du module est de présenter les principes fondamentaux et les étapes des enquêtes sur et de la gestion des éclosions. Le matériel d apprentissage

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

Sac à dos de l explorateur Outils de découverte

Sac à dos de l explorateur Outils de découverte Sac à dos de l explorateur Outils de découverte Aperçu de la leçon : La leçon porte sur les facteurs d incitation positifs et négatifs liés à la migration, les outils et les techniques utilisés par les

Plus en détail

Guide de l enseignante ou enseignant 1

Guide de l enseignante ou enseignant 1 Guide de l enseignante ou enseignant 1 SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION Éducation physique et à la santé 3 ième Année du 2 ième cycle du secondaire Compétence : Adopter un mode de vie sain Titre

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire)

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) 1 Niveau avancé En utilisant Internet, les élèves exploreront les aspects patrimoniaux et historiques

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE La localisation géographique A l entrée de la Petite France, le quartier historique de Strasbourg, et proche de la gare, l AFSE est facilement accessible. Un arrêt de bus en

Plus en détail

[ÉLÉMENTAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE SENS CIVIQUE SENS CIVIQUE

[ÉLÉMENTAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE SENS CIVIQUE SENS CIVIQUE SENS CIVIQUE L école offre aux élèves un environnement exceptionnel pour faire preuve d implication sociale. Tout au long de la section Sens civique, les élèves découvrent de quelles façons l implication

Plus en détail

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Méthodologie 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Outil et méthodologie 2 Table des matières 3 Table des matières (suite) 4 Aperçu de l outil Évaluation des capacités de la GI 5 Contexte

Plus en détail

Modalités d attribution de la bourse

Modalités d attribution de la bourse pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités d attribution de la bourse 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur des ONG et des organismes sans

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Enseignement de la Culture Générale

Enseignement de la Culture Générale ECOLE PROFESSIONNELLE DE MONTREUX Journal d établissement Enseignement de la Culture Générale Planification de l année scolaire août septembre septembre septembre septembre octobre octobre octobre Tâches/échéances

Plus en détail

NOS DENTS. ------------------------------------------------------------------------------ Destination des activités:

NOS DENTS. ------------------------------------------------------------------------------ Destination des activités: NOS DENTS Prénom: ROSA Noms: ALIGUÉ CAPSADA Email adresse: rosaaligue@hotmail.com Institution: Universitat Autònoma de Barcelona Destination des activités: Premier cycle de l école Primaire Sujet : Sciences

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 MISE À JOUR DE L ENQUÊTE À L ÉTABLISSEMENT KENT (mars 2014) La gestion des ressources

Plus en détail

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2015 - Août 2015 - Janvier 2016 Français, langue d enseignement 5 e année du secondaire Écriture 132-520 Gouvernement du

Plus en détail

NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES

NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES ASSOCIATION OF COLLEGE & RESEARCH LIBRARIES (ACRL) NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Extrait traduit de l anglais par le Groupe de travail sur la formation documentaire

Plus en détail

La relation textes/images à l école primaire

La relation textes/images à l école primaire La relation textes/images à l école primaire Réaliser des Vidéos, des BD et des photos romans Un dossier proposé par Fabienne Dachet Maître formateur CD 77 Réaliser un photo roman au C2 CE1 Insérer de

Plus en détail

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Section 1 : Introduction

Section 1 : Introduction Section 1 : Introduction Organisation La présente section inclut des informations sur l activité physique quotidienne (APQ) et sur la ressource d appui pour la mise en œuvre de l APQ dans les écoles. Elle

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!»

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!» «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer» FCAF www.fcaf.net Cahier des activités de la semaine La Semaine canadienne des adultes apprenants Du 20 au 26 mars 2010 Les activités proposées

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B3 : Remplir et créer des documents B1 : Interagir avec les autres Grande compétence : Rechercher et utiliser de l information A1 : Lire des

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Procédure administrative : Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Numéro : PA 6.020 Catégorie : Ressources humaines Pages : 10 Approuvée : le 18 octobre 2010 Modifiée :

Plus en détail

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I CONTRÔLE DE LA QUALITÉ ET MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE La mesure de la satisfaction constitue une activité importante car elle permet aux dirigeants des services alimentaires de connaître

Plus en détail

Passer à l action! (partie 1) Adopter une position fondée sur la littératie critique.

Passer à l action! (partie 1) Adopter une position fondée sur la littératie critique. Passer à l action! (partie 1) Adopter une position fondée sur la littératie critique. Apprentissage critique Utiliser une stratégie RAFTS pour jeter un premier regard sur un texte. Utiliser des papillons

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

ANNEXE III. Normes de compétences et indicateurs de performance : contenus, stratégies et outils pédagogiques suggérés

ANNEXE III. Normes de compétences et indicateurs de performance : contenus, stratégies et outils pédagogiques suggérés 17 ANNEXE III Normes de compétences et indicateurs de performance : contenus, stratégies et outils pédagogiques suggérés 17 15 NORME 1 : La personne compétente dans l usage de l information reconnaît son

Plus en détail

ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU PERSONNEL ENSEIGNANT

ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU PERSONNEL ENSEIGNANT DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PERSONNEL Politique : Évaluation du nouveau personnel enseignant PER.12.2 En vigueur le : 22 janvier 2007 Révisée le : 25 janvier 2010 ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

Titre du projet Préparation de la communication du robot Auteurs Niveau Partie de programme

Titre du projet Préparation de la communication du robot Auteurs Niveau Partie de programme La réalisation de «kits robots» en 3 ème (partie distribution) et ComAO. Cette séquence propose un exemple d intégration de la partie «Réalisations Assistées par Ordinateur» dans la partie «Diffusion de

Plus en détail

Titre de la SA12 : Prêt pour un prêt? Auteurs : Valérie Damoiseau et Charles Durocher Commission scolaire : CSDM Durée approximative : 3 h

Titre de la SA12 : Prêt pour un prêt? Auteurs : Valérie Damoiseau et Charles Durocher Commission scolaire : CSDM Durée approximative : 3 h Francisation NIVEAU 7 LAN-5079-10 Des communications sur des thèmes concrets Titre de la SA12 : Prêt pour un prêt? Auteurs : Valérie Damoiseau et Charles Durocher Commission scolaire : CSDM Durée approximative

Plus en détail

LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ

LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ 2 Programme d études document de mise en œuvre / introduction du domaine Communication orale l exposé LA CULTURE ET L IDENTITÉ 1.0 L ORIENTATION DU DOMAINE CULTURE ET IDENTITÉ

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

PLAN DE COURS PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007. richard.haince@cegep-ste-foy.qc.ca

PLAN DE COURS PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007. richard.haince@cegep-ste-foy.qc.ca PLAN DE COURS PROGRAMME : DÉPARTEMENT : TITRE DU COURS : NUMÉRO DU COURS : SCIENCES DE LA NATURE PHYSIQUE ACTIVITÉ D INTÉGRATION 203-FZZ-03 PONDÉRATION : 1-2 -3 SESSION : HIVER 2007 GROUPE : 2416 NOM DU

Plus en détail

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION Nom : Prénom : Classe : Sciences Gestion : Étu gestion Page 1 sur 16 I Qu'est-ce que l'étu Gestion? Source : Extrait du Bulletin officiel n 21 du 24/05/2012), note

Plus en détail

LA COMPRÉHENSION ORALE SEPTIÈME ANNÉE

LA COMPRÉHENSION ORALE SEPTIÈME ANNÉE LA COMPRÉHENSION ORALE SEPTIÈME ANNÉE INTRODUCTION LA COMPRÉHENSION ORALE L enseignant en immersion centre sa pédagogie sur le vécu de l enfant et utilise des stratégies et des techniques qui respectent

Plus en détail

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN Module 1: Communication et marketing social Helen Murphy Waterford Institute of Technology (WIT) PROGRAMME DETAILLE

Plus en détail

SECRÉTARIAT. Dynamique, actuelle et axée sur la réussite! cemeq.qc.ca. Pour une utilisation optimale des guides d apprentissage de votre collection

SECRÉTARIAT. Dynamique, actuelle et axée sur la réussite! cemeq.qc.ca. Pour une utilisation optimale des guides d apprentissage de votre collection SECRÉTARIAT Dynamique, actuelle et axée sur la réussite! Pour une utilisation optimale des guides d apprentissage de votre collection Organisme à but non lucratif, le CEMEQ développe du matériel pédagogique

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Célébrons la joie de vivre en francais au Canada! Du 8 au 24 mars 2013. Activités pédagogiques et concours pour la petite enfance

Célébrons la joie de vivre en francais au Canada! Du 8 au 24 mars 2013. Activités pédagogiques et concours pour la petite enfance Célébrons la joie de vivre en francais au Canada! Du 8 au 24 mars 2013 Activités pédagogiques et concours pour la petite enfance Chasse cocasse INTRODUCTION Cette activité invite les enfants à participer

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

Scénario pédagogique. Description générale du scénario. Titre. Résumé. Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Scénario pédagogique. Description générale du scénario. Titre. Résumé. Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Le cinéma iranien Résumé En équipes de trois, les étudiants doivent réaliser une recherche guidée, en classe.

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail