REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana --------------"

Transcription

1 REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana SECRETARIAT D ETAT AUPRES DU MINISTERE DES FORCES ARMEES CHARGE DE LA GENDARMERIE NATIONALE DECRET N Fixant l organisation, le fonctionnement et les attributions du Secrétariat d Etat chargé de la Gendarmerie Nationale et ceux du Commandement de la Gendarmerie Nationale LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, Vu la Constitution, Vu la Loi N du 26 Septembre 1994 portant organisation générale de la défense à Madagascar ; Vu la Loi N du 06 Décembre 1996 modifiée et complétée par la Loi N du 20 Janvier 1998 portant statut général des militaires ; Vu l'ordonnance N du 13 Mai 1993 relative à la réglementation des Hauts Emplois de l'etat, Vu l Ordonnance N 2009/001 du 17 Mars 2009 conférant les pleins pouvoirs à un Directoire Militaire ; Vu l Ordonnance N 2009/002 du 17 Mars 2009 portant transfert des pleins pouvoirs au sieur Andry Nirina RAJOELINA, Président de la Haute Autorité de la Transition, Vu le Décret N du 25 Janvier 1961 portant Constitution de la Gendarmerie Nationale, Vu le Décret N du 12 Octobre 1961 relatif à l Administration de la Zandarimariam- Pirenena, Vu le Décret N du 09 Mai 1963 sur le Service de la Gendarmerie Nationale, Vu le Décret N du 16 Juin 1969 portant règlement du Service Intérieur de la Gendarmerie Nationale, Vu le Décret N du 09 Octobre 1975 portant création des Forces Armées Populaires ; Vu le Décret N du 31 Mars 1976 modifié par le Décret N du 16 Novembre 1993 portant réglementation des Hauts Emplois de l'etat, Vu le Décret N du 19 Août 2003 portant statut de la Direction Générale de la Sécurité Routière, Vu le Décret N du 19 Mars 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu le Décret N du 19 Mars 2009, modifié et complété par le Décret n du 17 avril 2009 portant nomination des membres du Gouvernement. Sur proposition du Secrétaire d'etat chargé de la Gendarmerie, En conseil de Gouvernement,

2 D E C R E T E: Article premier : Le Secrétariat d'etat chargé de la Gendarmerie Nationale est mis en place auprès du Ministère des Forces Armées pour la conception, l élaboration et la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de sécurité intérieure et de défense relevant du domaine de la Gendarmerie Nationale. A cet effet, les principes suivants régissent les relations entre les deux départements : - relèvent directement du Secrétaire d Etat à la Gendarmerie Nationale : l administration générale et budgétaire, l emploi, le recrutement, la gestion des ressources, les stages et formations intérieurs et extérieurs spécifiques aux personnels de la Gendarmerie Nationale, l organisation et l exécution des missions de police de la Gendarmerie Nationale ; - relèvent du Ministère des Forces Armées en collaboration avec le Secrétariat d Etat à la Gendarmerie Nationale : l organisation et la coordination des activités relevant de la défense opérationnelle du territoire et de la protection civile, ainsi que toutes formations et stages interarmes Article 2 : Le Secrétaire d'etat chargé de la Gendarmerie représente la Gendarmerie Nationale en Conseil de Gouvernement, en Conseil des Ministres, devant le Parlement et auprès des institutions internationales. Il est notamment chargé de : - Présenter le projet de budget de la Gendarmerie Nationale dont il est l'ordonnateur, - Garantir la bonne exécution des Lois par les militaires de la Gendarmerie Nationale, - Veiller au respect de la doctrine d'emploi de la Gendarmerie Nationale, - Assurer la tutelle et la coordination des activités des organismes rattachés. Article 3 : La Gendarmerie Nationale, faisant partie intégrante des Forces Armées, participe à la défense de la souveraineté et des intérêts de la Nation de concert avec le Ministère des Forces Armées. I- DES STRUCTURES RELEVANT DU SECRETAIRE D ETAT CHARGE DE LA GENDARMERIE Article 4 : L'organisation du Secrétariat d'etat est fixée comme suit: 4.1- Le Secrétariat particulier 4.2- Le Cabinet, comprenant : - Un directeur de cabinet; - Trois inspecteurs permanents - trois Conseillers Techniques Permanents; - trois Conseillers Techniques Non Permanents - Trois chargés de mission permanents; - Un Attaché de Cabinet; - Un conseiller médico-social - Un Attaché de presse; - Un Chef Protocole; Le Directeur de cabinet coordonne et supervise les activités des membres du Cabinet. Il est chargé du traitement des dossiers à caractère politique, des informations et communications dans les relations avec les Institutions nationales, internationales et de toutes les missions qui lui sont confiées par le Secrétaire d'etat. Il assiste le Secrétaire d'etat dans la vision globale et l'évaluation politique de la situation dans le domaine de la sécurité. En cas de besoin, il peut recevoir délégation pour représenter le Secrétaire d'etat dans les cérémonies officielles ou pour signer certaines correspondances à caractère général, politique ou social.

3 4.3- La Coordination Générale qui assure la coordination des programmes/projets du Département ainsi que toutes les activités de ses Directions. Placée sous l autorité d un Coordinateur Général des programmes ayant rang de Directeur Général du Ministère et nommé par Décret pris en Conseil des ministres, il est chargé à cet effet de l administration générale du Département et seconde le Secrétaire d Etat en la matière. A ce titre, il met en cohérence les décisions ministérielles avec les lois et les règlements en vigueur. Il veille au bon fonctionnement de tous les organes du Département. Il est en outre chargé de coordonner et de superviser l exécution de tous les travaux de législation, de réglementation et des études s y rapportant. Lui sont rattachées : La Direction de la Planification, du Suivi et de l Evaluation, composée de : - Service des Etudes, de la Planification et de la Statistique - Service chargé du Suivi et de l Evaluation La Direction de la Communication et des Relations Extérieures, composée de : - Service des Relations avec les Institutions et des autres Organismes Externes - Service des Relations Internationales et de la Coopération - Service de l Information et de la Communication La Direction de l Audit et du personnel, composée de - Service de l audit et des contentieux - Service du personnel ; 4.4- Les Services rattachés - Personne Responsable des Marchés Publics - Service des Affaires Financières et Logistiques ; - Service des Affaires Générales ; II DES ORGANISMES RATTACHES Article 5 : Etablissement public à caractère industriel et commercial, la Direction Générale de la Sécurité Routière (DGSR), est un organisme sous tutelle technique et administrative du département selon les termes de l article 1 er du Décret N du 19 Août Article 6 : L Office chargé de la Lutte Contre les Stupéfiants (OLCS) est chargé de concevoir et d élaborer la politique sectorielle de prévention et de répression en matière de stupéfiants en collaboration avec d autres organismes nationaux et internationaux. Il est placé sous l autorité d un Coordonnateur ayant rang de directeur de ministère qui est nommé en Conseil de Ministres. Son organisation fera l objet d un texte supplémentaire. Article 7 : L Office chargé de la Lutte Contre le Terrorisme (OLCT) est chargé de concevoir et d élaborer la politique sectorielle de prévention et de répression en matière de lutte contre le terrorisme en collaboration avec d autres organismes nationaux et internationaux. Il est placé sous l autorité d un Coordonnateur ayant rang de directeur de ministère qui est nommé en Conseil de Ministres. Son organisation fera l objet d un texte supplémentaire. III- DU COMMANDEMENT DE LA GENDARMERIE NATIONALE Article 8 : Le Commandant de la Gendarmerie Nationale est placé sous l autorité du Secrétaire d Etat chargé de la Gendarmerie, secondé par deux Adjoints et un Chef d Etat Major. Il dispose des Directions articulées en services. Article 9 : Le Commandant de la Gendarmerie Nationale assure la mise en œuvre technique de la politique générale de l Etat en matière de sécurité intérieure et de défense relevant du domaine de la Gendarmerie Nationale. A cet effet, il est responsable de l administration, de l emploi, de l organisation et de l exécution des missions incombant à la Gendarmerie Nationale.

4 Article 10 : Nommé par décret pris en Conseil des Ministres, le Commandant de la Gendarmerie Nationale a rang de Secrétaire Général de Ministère. Il dispose d un Cabinet composé de : - Chef de Cabinet, ayant rang de Chef de Service au Commandement ; - Attaché de Cabinet, ayant rang de Chef de Service au Commandement ; - Secrétaire Particulier, ayant rang de Chef de Service au Commandement. Article 11 : Les Adjoints au Commandant de la Gendarmerie Nationale et le Chef d Etat-major, sur proposition du Commandant de la Gendarmerie Nationale, sont nommés par Décret pris en Conseil des Ministres et ont rang de Directeur Général de Ministère. Article 12 : Les Adjoints au Commandant de la Gendarmerie Nationale assistent celui-ci dans la définition de l orientation générale de la Gendarmerie, dans l exécution et l évaluation des missions de l Arme et veillent à leur application. Ils le remplacent et assurent le Commandement de la Gendarmerie Nationale en cas d absence de ce dernier. Article 13 : Le Chef d Etat Major évalue et coordonne les activités des Directions et des services rattachés. Article 14 : Sont rattachés à l Etat Major les Organes et Services suivants : - Le Service Médical - Le Service des Relations Publiques - Le Bureau Général de la Mutuelle - Le Point de Contact Opérationnel Unique - Le Bureau Courrier Article 15 : Le Commandement des Ecoles et des Formations Le Commandant des Ecoles et des Formations relève directement du Commandant de la Gendarmerie Nationale et a rang de Directeur Général nommé par décret pris en conseil des ministres. Le Commandement des Ecoles et des Formations a sous ses ordres : - l Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale Moramanga - l Ecole de la Gendarmerie Nationale Ambositra - le Centre de Formation des Unités Mobiles - le Centre de Formation de Reproduction et de Dressage Canins Les autres formations professionnelles et stages organisés au sein de l Arme sont réalisés par le commandement des écoles de concert avec les entités bénéficiaires. A cet effet, sont rattachés au Commandement des Ecoles : - Un service des Ecoles - Un service de stage intérieur - Un service de stage extérieur Le commandement des écoles est chargé de : - concevoir, innover et coordonner les modules de formation dispensés dans les écoles de gendarmerie et les centres de formation, - assurer l interface avec les autres institutions, les autres grandes écoles civiles et militaires nationales ou étrangères en matière de formation, - préserver et adopter une démarche qualité valorisant les certificats et diplômes décernés dans les écoles de gendarmerie, - s assurer que les formations initiales et professionnelles dispensées dans les écoles de gendarmerie permettent aux officiers, gradés et gendarmes d assumer pleinement les missions de sécurité qui leurs sont dévolues sur le terrain. L Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale (ESGN) : L Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale est placée sous l autorité du commandant de l école nommé par décret pris en conseil de ministre et a rang de directeur de ministère.

5 L Ecole de la Gendarmerie Nationale Ambositra (EGNA) : L Ecole de la Gendarmerie Nationale Ambositra (EGNA) est placée sous l autorité du commandant de l école nommé par décret pris en conseil de ministre et a rang de directeur de ministère. Article 16 : Les Directions rattachées au Commandement de la Gendarmerie Nationale sont organisées comme suit : particulier. 1-/La Direction de la Sécurité et des Renseignements (DSR) Elle est responsable des missions de sécurité en général et de renseignements en A ce titre, le Directeur est chargé de : - concevoir sous la diligence du Commandant de la Gendarmerie Nationale la stratégie de lutte contre l insécurité et les plans d action y afférents, - élaborer les ordres et directives du Commandant de la Gendarmerie Nationale dans le domaine de sa compétence, - coordonner les activités des Unités dans les domaines de sécurisation, de renseignements et des opérations, - gérer la logistique opérationnelle des Unités de la Gendarmerie, et en contrôler l exécution. - un Service des Opérations - un Service des Renseignements - un Service de Lutte contre le Terrorisme - un Service de Lutte contre les Stupéfiants - un Service de la Logistique Opérationnelle 2-/ La Direction de la Police Judiciaire (DPJ) Elle est chargée : - d élaborer les directives générales de la Gendarmerie en matière de police judiciaire, en liaison avec les organismes extérieurs, - d adapter la formation à l'évolution de la délinquance et aux techniques nouvelles, - de coordonner les activités de la Gendarmerie Nationale dans le domaine de la Police Judiciaire. - d appuyer les unités territoriales par le concours du fichier central et de l analyse criminelle Elle est chargée : - une Brigade Spéciale ayant rang de service du commandement - un Service des investigations des affaires criminelles - un Service de coordination des activités judiciaires - un Service fichier et rapprochement judiciaire 3-/ La Direction de l Organisation et de l Emploi (DOE) - de participer à l élaboration des textes de portée générale, - de proposer la politique à mener en matière d effectifs et d organisation de la Gendarmerie Nationale, - de contrôler l action des Unités Territoriales dans le cadre de l exécution des polices diverses, - de traduire en programme articulé en projets les objectifs fixés par le Commandement de la Gendarmerie Nationale, - d assurer en outre le suivi de l emploi du personnel, du matériel et des Unités de la Gendarmerie Nationale. A ce titre, le Directeur veille à ce que l organisation de la

6 Gendarmerie Nationale permette une couverture spatiale répondant à des normes de sécurité et d intervention acceptables, - de collecter et d exploiter les statistiques des activités de la Gendarmerie dans le cadre de l emploi pour une meilleure orientation du service, - d assurer la coordination des actions des Unités dans l exercice des missions de Police Administrative, - de veiller à la documentation des Unités. - Un Service Emploi - Un Service Juridique et de Documentation - Un Service de l Organisation - Un Service des Polices Diverses 4-/ La Direction des Ressources Humaines (DRH) Elle gère l ensemble du personnel servant dans la Gendarmerie Nationale et suit toutes les questions d ordre social du personnel. A cet effet, le Directeur est chargé : - d assurer le recrutement du personnel militaire de la Gendarmerie, - de définir, de mettre en œuvre et de contrôler le concours d admission au sein de la Gendarmerie Nationale, - d assurer la gestion et l administration du personnel militaire en service d activité et du personnel de réserve de la Gendarmerie, - d assurer la gestion du personnel civil affecté à la Gendarmerie Nationale, - de participer à l élaboration de la réglementation relative à la condition statutaire du personnel militaire, - d élaborer et mettre en œuvre la politique à mener en matière de concertation et d'action sociale, - d élaborer les directives concernant l attribution des décorations et des récompenses, - d instruire et contrôler les dossiers disciplinaires ou sanctions statutaires. Il veille particulièrement à la normalisation des effectifs, à l adéquation formation emploi, à l orientation de la carrière du personnel et au respect de la discipline. - Un Service du Personnel Officier - Un Service du Personnel Sous-Officier - Un Service du Personnel Civil et des Appelés - Un Service des Actions Sociales 5-/ La Direction Administrative et Financière (DAF) Elle est chargée de toutes les questions relatives à l approvisionnement et au soutien nécessaires au fonctionnement de la Gendarmerie Nationale. A ce titre, le Directeur est chargé : - de planifier, de programmer et de préparer le budget, conformément aux objectifs fixés, - d assurer et de contrôler l exécution du budget pour tout ce qui concerne les dépenses ordinaires, - de participer à l élaboration de la réglementation administrative, financière, technique ainsi que de la réglementation relative à la condition pécuniaire du personnel, - de proposer et mettre en œuvre, dans le cadre des investissements, la politique des matériels dont il assure la réalisation et le soutien. - Un Service Finances et Budget - Un Service Inspection et Contentieux - Un Service de l Intendance - Un Service des Deniers - Un Service des Investissements

7 - Un Etablissement des Matériels Généraux 6-/ La Direction Technique (DT) Elle est chargée de la gestion et du maintien en condition des matériels techniques. A ce titre, le Directeur est chargé : - de concevoir, de réaliser et de mettre en place les matériels nécessaires, - de surveiller l exécution des dépenses ordinaires des services techniques, - de contrôler la comptabilité et le maintien en condition des matériels techniques, - de proposer et de mettre en œuvre la politique immobilière et la sécurisation foncière, - d assurer la gestion et la formation des personnels techniques. - Un Service des Matériels de Transport - Un Service de l Armement et des Equipements Spéciaux - Un Service des Infrastructures - Un Service du Patrimoine Immobilier et Foncier 7-/ La Direction du Système d Information et des Télécommunications (DSIT) Elle est chargée de définir et mettre en œuvre les systèmes d'information et de communication destinés au pilotage et à la gestion des différentes activités du département. Pour cela, elle assure : - l harmonisation et la cohérence des projets informatiques et de communication en matière d architectures fonctionnelle et technique, de sécurité, d interopérabilité, de qualité et de productivité ; - Les communications radioélectriques à tous les échelons du département ; - la formation et le suivi des compétences des spécialistes en vue de permettre une progression valorisante des responsabilités dans ce domaine ; - l optimisation et la rationalisation de l emploi des matériels par les utilisateurs. - Un Service Etudes et Développements Informatique - Un Service Exploitation, Maintenance et Formation - Un Service des Télécommunications 8-/ La Direction du Quartier Général (DQG) Elle est chargée de : - soutenir en matière de logistique le commandement de la gendarmerie - assurer la gestion des ressources - organiser les affaires générales des casernes rattachées au commandement - Un service des affaires générales - Un service des ressources humaines - Un service administratif et financier - Un service technique

8 IV - DES GRANDES FORMATIONS DE LA GENDARMERIE NATIONALE Article 17: Les Grandes Formations relèvent directement de l autorité du Commandant de la Gendarmerie Nationale : - les Formations regroupant les Unités Territoriales - les Forces regroupant les Unités Mobiles - les Formations regroupant les Unités Spécialisées Les Commandants de Grandes Formations sont nommés par décret pris en conseil des Ministres et ont rang de Directeur de Ministère. 1- Les Unités Territoriales Le Commandant de Circonscription de la Gendarmerie est chargé, sous l autorité du Commandant de la Gendarmerie Nationale : - de la direction de service de la gendarmerie dans la circonscription administrative et les régions, en liaison étroite avec les autorités administratives, judiciaires et militaires - de la coordination des efforts de ses Unités pour la bonne réalisation des missions incombant à la Gendarmerie, police administrative, judiciaire et militaire, - de l administration de ses Unités et de la gestion de crédits mis à sa disposition - du contrôle et de l inspection de ses Unités Les Unités Territoriales comprennent les Six Circonscriptions Interrégionales de Gendarmerie Nationale articulées en : - Groupements Territoriaux - Pelotons de Surveillance et d Intervention - Compagnies - Pelotons Mobiles Portés - Brigades - Postes Avancés 2- Les Unités Mobiles : Les Unités Mobiles de la Gendarmerie Nationale sont chargées de : - assurer une mission permanente de service d ordre, de maintien de l ordre et de rétablissement de l ordre public. - participer en cas de mobilisation à la défense opérationnelle du territoire. - maintenir les valeurs collectives et individuelles à un niveau opérationnel acceptable par une formation continue. - prêter concours par renforts individuels ou en Unité Constituée aux unités territoriales, à l Armée et aux autres départements. Les unités mobiles sont regroupées dans les Forces d Intervention de la Gendarmerie Nationale articulées en : - Groupements d Intervention articulés en escadron et peloton d interventions - Groupements de Gendarmerie Mobile articulés en Escadrons et Pelotons de Gendarmerie Mobile - Peloton Musique - Peloton Monté - Peloton Motocycliste

9 3- Les Unités Spécialisées Le Commandant des Formations Spécialisées est chargé de : - assurer des interventions spéciales à haut risque - lutter contre toutes les formes de terrorisme et de grands banditismes - soutenir les Unités territoriales dans les domaines de lutte contre les criminalités organisées, - recycler et former aux techniques d interventions spéciales les Unités mobiles, territoriales, les Stagiaires des Ecoles de gendarmerie et les autres entités (Armée, Douane, Police). Les Unités Spécialisées comprennent les Formations Spécialisées suivantes : - Groupement de sécurité et d interventions spéciales articulé en Groupe de Sécurité et d Interventions Spéciales - Groupement de Sécurité Intérieure articulé en Compagnie de sécurité intérieure - Unités d Interventions Maritime et Fluviale - Brigades de Sécurité Routière - Compagnie de Sécurité Routière articulé en Brigade de Sécurité Routière Article 18: Toutes dispositions contraires au présent Décret sont et demeurent abrogées. Article 19: Le Ministre des Forces Armées, le Ministre des Finances et du Budget, le Ministre de la Fonction publique, du Travail et des Lois sociales, le Secrétaire d'etat chargé de la Gendarmerie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent Décret qui sera publié au Journal Officiel de la République. Fait à Antananarivo, le 16 juin Par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Le Ministre des Finances et du Budget MONJA Roindefo Zafitsimivalo Le Ministre des Forces Armées RAZAFIMAHALEO Benja Joas Noël RAKOTONANDRASANA Le Secrétaire d'etat à la Gendarmerie Le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Lois Sociales RAVELOMANANA Claude NOELSON William Pour ampliation conforme Antananarivo, le LE SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DU GOUVERNEMENT RAZAFIMAHEFA Tianarivelo

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT,

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, ? MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES DECRET N 2015-268 fixant les attributions du Ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Lois Sociales ainsi que l'organisation

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République,

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République, Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce Le Président de la République, Sur Vu Vu Vu Vu rapport du Ministre du Commerce la Constitution; le décret n 2010-01 du

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE Pétrole et l organisation de l administration Centrale de son département. ARTICLE PREMIER : Le Ministre de l Energie et du Pétrole a pour mission générale d élaborer,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Arrêté du 11 mai 2007 portant définition et classification des emplois types des agences de l eau NOR :

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 1 ARRÊTÉ portant organisation de la direction générale de l office national des

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23 Première partie 46 ème année n 23 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 05/176 du 24 novembre 2005 portant création du Programme National d Appui

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 57 du 30 décembre 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 9

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 57 du 30 décembre 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 9 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 57 du 30 décembre 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 9 DÉCISION N 151877/DEF/CAB/SDBC/BC portant création de trois structures de préfiguration

Plus en détail

Loi n 94-009 Portant principes fondamentaux de la création, de l organisation, de la gestion et du contrôle des Services publics

Loi n 94-009 Portant principes fondamentaux de la création, de l organisation, de la gestion et du contrôle des Services publics Présidence de la République République du Mali --------- Un peuple Un but Une foi Loi n 94-009 Portant principes fondamentaux de la création, de l organisation, de la gestion et du contrôle des Services

Plus en détail

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements.

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. 11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. TITRE Ier DE LA CRÉATION ET DE LA MISSION Art. 1er. Il est créé un service public doté de

Plus en détail

Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires

Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX - TRAVAIL - PATRIE ------- ------ DECRET N 2005/139 DU 25 AVR 2005 Portant organisation du Ministère des Enseignements

Plus en détail

Placée sous l autorité d un Directeur Général, la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ou Trésor Public est chargée :

Placée sous l autorité d un Directeur Général, la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ou Trésor Public est chargée : LA DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE ATTRIBUTIONS ARTICLE 8 : Placée sous l autorité d un Directeur Général, la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ou

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

DECRETS. Recrutement et promotion. 5 Dhou El Hidja 1429 3 décembre 2008 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 68

DECRETS. Recrutement et promotion. 5 Dhou El Hidja 1429 3 décembre 2008 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 68 5 Dhou El Hidja 1429 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 68 3 DECRETS Décret exécutif n 08-383 du 28 Dhou El Kaada 1429 correspondant au 26 novembre 2008 portant statut particulier des fonctionnaires

Plus en détail

TITRE II :DU SECRETARIAT GENERAL DE LA PRESIDENCE ET DES SERVICES QUI SONT RATTACHES

TITRE II :DU SECRETARIAT GENERAL DE LA PRESIDENCE ET DES SERVICES QUI SONT RATTACHES Décret N 97-298/P-RM du 15 octobre 1997 fixant l'organisation de la Présidence de la République Le Président de la République Vu la Constitution DECRETE : TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE Ier :

Plus en détail

Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale

Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale Remarques générales sur les modifications effectuées par les services du SGG :

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

Article 1 : Les principes généraux de la sécurité intérieure sont définis par les dispositions de la présente loi.

Article 1 : Les principes généraux de la sécurité intérieure sont définis par les dispositions de la présente loi. LOI N 032-2003/AN (JON 31 2003 du 31 juillet 2003) relative à la sécurité intérieure L ASSEMBLEE NATIONALE VU la Constitution ; VU la résolution n 001-2002/AN du 05 juin 2002, portant validation du mandat

Plus en détail

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF)

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Statuts juridiques adoptés lors de l Assemblée générale constitutive et spéciale du Regroupement des écoles de pêche francophones», tenue à l Institut

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F)

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CENTRE DE RECHERCHE LILLE NORD EUROPE PHASE D ADMISSION : EPREUVE ECRITE DUREE : 2 HEURES

Plus en détail

Le bureau du recrutement et des concours

Le bureau du recrutement et des concours Cette brochure présente les conditions d inscription ainsi que les nouvelles épreuves applicables dès 2013 au concours d attaché d administrations parisiennes. Dans un souci pédagogique, divers indications

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n 2015-031. relative à la Politique Nationale de Gestion des Risques et des Catastrophes EXPOSE DES MOTIFS

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n 2015-031. relative à la Politique Nationale de Gestion des Risques et des Catastrophes EXPOSE DES MOTIFS ASSEMBLEE NATIONALE Loi n 2015-031 relative à la Politique Nationale de Gestion des Risques et des Catastrophes EXPOSE DES MOTIFS La Politique Générale de l'etat, dans son axe stratégique n 5, affirme

Plus en détail

29 Rajab 1430 22 juillet 2009 10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 43

29 Rajab 1430 22 juillet 2009 10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 43 10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 43 29 Rajab 1430 Décret exécutif n 09-239 du 29 Rajab 1430 correspondant au portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

REGLEMENT ADMINISTRATIF SUR L ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE L ASSEMBLEE NATIONALE

REGLEMENT ADMINISTRATIF SUR L ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE L ASSEMBLEE NATIONALE REGLEMENT ADMINISTRATIF SUR L ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE L ASSEMBLEE NATIONALE 1 PREAMBULE Attributions administratives du Bureau, du Président, du Premier Vice-président, des Questeurs

Plus en détail

172.214.1 Ordonnance sur l organisation du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports

172.214.1 Ordonnance sur l organisation du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports Ordonnance sur l organisation du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (Org-DDPS) du 7 mars 2003 (Etat le 1 er juillet 2008) Le Conseil fédéral suisse, vu les

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission.

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission. Décret n 92/088 du 4 mai 1992 portant organisation des Services du Premier Ministre Le Président de la République, Vu la constitution ; Vu le décret n 92/069 du 09 avril 1992 portant organi sation du Gouvernement

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC)

RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC) Adopté le 21.01.2009, entrée en vigueur le 01.01.2009 - Etat au 01.06.2010 (en vigueur) RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC) du 21 janvier 2009 LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD

Plus en détail

Vu le décret n 2006-1160 du 13 avril 2006, portant statut particulier des agents du corps de la sûreté nationale et de la police nationale,

Vu le décret n 2006-1160 du 13 avril 2006, portant statut particulier des agents du corps de la sûreté nationale et de la police nationale, Arrêté du ministre de l intérieur et du développement local du 14 décembre 2006, portant détermination et classification des cycles de formation antérieurs au décret n 2006-1166 du 13 avril 2006 définissant

Plus en détail

EXTRAIT DU REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT (RIME) DOMAINES FONCTIONNELS

EXTRAIT DU REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT (RIME) DOMAINES FONCTIONNELS EXTRAIT DU REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT (RIME) DOMAINES FONCTIONNELS 1 Élaboration et pilotages des politiques publiques 2 Études et évaluation des politiques publiques 3 Diplomatie

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992

DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992 DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992 PORTANT CREATION ET ORGANISATION DE L OFFICE MALGACHE DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE (OMAPI) (J.O. N 2218 du 09 décembre 1992, p. 2639, Edition spéciale) Téléchargé sur

Plus en détail

DIRECTIVE N 03/2012/CM/UEMOA PORTANT COMPTABILITE DES MATIERES AU SEIN DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

DIRECTIVE N 03/2012/CM/UEMOA PORTANT COMPTABILITE DES MATIERES AU SEIN DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 03/2012/CM/UEMOA PORTANT COMPTABILITE DES MATIERES AU SEIN DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Décrets et Arrêtés

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Décrets et Arrêtés TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION Vendredi 19 rabiaa II 1434 1 er mars 2013 156 ème année N 18 Sommaire Décrets et Arrêtés Présidence du Gouvernement Nomination du directeur général de l école nationale

Plus en détail

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT:

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX

Plus en détail

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002)

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) portant organisation-type des départements ministériels. LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, Vu la Constitution

Plus en détail

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI)

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) MADAGASCAR Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) (du 2 décembre 1992)* TABLE DES MATIÈRES** Articles Titre Ier : De la nature juridique

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Organisation de l Agence des aires marines protégées

Organisation de l Agence des aires marines protégées Organisation de l Agence des aires marines protégées Référence : Organisation de l Agence Version : V1 du 11/06/2013 Rédacteur : Cédric NEBATI Secrétariat général DIFFUSION INITIALE DESTINATAIRE(S) A l

Plus en détail

Enseignement en général

Enseignement en général Lois 19083 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française portant création d'un Centre d'autoformation et de formation continuée de l'enseignement de la Communauté française A.Gt 07-04-1995 M.B.

Plus en détail

République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT

République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT Dans le cadre de la mise en place de l Office Togolais des Recettes (OTR), le Ministre de l Economie et des Finances

Plus en détail

Décret n 000898/PR/MESA du 12 octobre 2007, portant attributions et organisation du Ministère de l'economie Sociale et de l'artisanat

Décret n 000898/PR/MESA du 12 octobre 2007, portant attributions et organisation du Ministère de l'economie Sociale et de l'artisanat Décret n 000898/PR/MESA du 12 octobre 2007, portant attributions et organisation du Ministère de l'economie Sociale et de l'artisanat Le Président de la République, Chef de l'etat; Vu la Constitution ;

Plus en détail

Dispositions relatives à. l organisation de la transition. Dispositions relatives a l organisation de la transition. Annotations

Dispositions relatives à. l organisation de la transition. Dispositions relatives a l organisation de la transition. Annotations Dispositions relatives a l organisation de la transition Dispositions relatives à 3 l organisation de la transition Décret-loi n 2011-6 du 18 février 2011, portant création de l instance supérieure pour

Plus en détail

Vu la loi n 78-663 du 5 aout 1978, déterminant la composition, l organisation, les attributions et le fonctionnement de la cours suprême,

Vu la loi n 78-663 du 5 aout 1978, déterminant la composition, l organisation, les attributions et le fonctionnement de la cours suprême, Décret n 91-662 du 9 octobre 1991, portant création d un établissement public à caractère administrative (EPA), dénommé «Centre Ivoirien Antipollution» (CIAPOL) et déterminant ses attributions, son organisation

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 47 du 22 octobre 2015. PARTIE PERMANENTE Armée de terre. Texte 20

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 47 du 22 octobre 2015. PARTIE PERMANENTE Armée de terre. Texte 20 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 47 du 22 octobre 2015 PARTIE PERMANENTE Armée de terre Texte 20 INSTRUCTION N 1/DEF/EMAT/PS/BORG/ORG_2/323 relative à l'organisation du service militaire

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CONCOURS DE RECRUTEMENT D INSPECTEUR DE L ACTION SANITAIRE ET SOCIALE EPREUVES DE COMPOSITION AU CHOIX

LE PROGRAMME DES CONCOURS DE RECRUTEMENT D INSPECTEUR DE L ACTION SANITAIRE ET SOCIALE EPREUVES DE COMPOSITION AU CHOIX LE PROGRAMME DES CONCOURS DE RECRUTEMENT D INSPECTEUR DE L ACTION SANITAIRE ET SOCIALE EPREUVES DE COMPOSITION AU CHOIX Sources : Arrêté du 12 février 2004 modifiant l'arrêté du 9 juillet 1996 fixant l'organisation

Plus en détail

Arrêté concernant l organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN)

Arrêté concernant l organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN) 17 février 2014 Arrêté concernant l organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN) Etat au 1 er septembre 2015 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Plus en détail

L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE,

L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE, REPUBLIQUE DU CONGO Travail * Démocratie * Paix --------------- LOI N 27/82 DU 07/07/1982 SUR LA STATISTIQUE L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE, LE PRESIDENT DU COMITE CENTRAL DU PARTI

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Règlement médical de l UFOLEP REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Adopté par le comité directeur national de l Ufolep le 11 avril 2008 1 PREAMBULE L article L. 231-5

Plus en détail

Art. 3.- L'établissement est placé sous la tutelle du ministre des transports.

Art. 3.- L'établissement est placé sous la tutelle du ministre des transports. Décret exécutif n 91-149 du 18 mai 1991 portant réaménagement des statuts de l'entreprise nationale d'exploitation et de sécurité aéronautiques (ENESA) et dénomination nouvelle: Etablissement national

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

LE PRESIDENT DU FASO PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES

LE PRESIDENT DU FASO PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES BURKlNAFASO Unité - Progrès - Justice DECRET N 2001-280/PRES/PM/ MFPDI/MEF portant organisation des emplois spécifiques du Ministère de la Fonction Publique et du Développement Institutionnel. LE PRESIDENT

Plus en détail

Missions principales :

Missions principales : DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE VILLE DE SCHOELCHER DIRECTEUR (TRICE) DU SYSTEME D INFORMATION ENVIRONNEMENT DE LA FONCTION Direction : Direction du Système d Information

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE République de Côte d Ivoire Union- Discipline - Travail ----------------- DÉCRET N 2007-570 DU 10 AOUT 2007 PORTANT ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE

DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE V6 DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE Proposition de la Direction Internationale de l Ordre de Malte France ******************* Le Directeur

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 81 27 avril 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 81 27 avril 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 961 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 81 27 avril 2009 S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Direction interrégionale des services pénitentiaires Organigramme type Circulaire de la DAP 2007-SD2 du 19 décembre 2007 relative à l optimisation de l organigramme du siège des directions interrégionales

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA

LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA Niamey les 27, 28 et 29 Avril 2011 Plan de la présentation 1. Le contexte 2. Le dispositif institutionnel global 3. L Agence régionale pour

Plus en détail

PRÉSENTATION. 1- Force armée 2- Force de police du territoire 3- Force graduée de gestion de crise

PRÉSENTATION. 1- Force armée 2- Force de police du territoire 3- Force graduée de gestion de crise PRÉSENTATION 1-2- Force de police du territoire 3- Force graduée de gestion de crise I - FORCE ARMÉE CARACTÈRES GÉNÉRAUX I - FORCE ARMÉE >> LES EFFECTIFS 98 155 personnels (hors réservistes) 6 734 officiers

Plus en détail

Arrêté du portant organisation de la direction régionale DREAL de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine

Arrêté du portant organisation de la direction régionale DREAL de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Document de travail Arrêté du portant organisation de la direction régionale DREAL de la région Alsace -Ardenne Lorraine Le préfet de la région Alsace -Ardenne Lorraine, Vu la loi n 72-619 du 5 juillet

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 46 du 19 septembre 2014. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 4

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 46 du 19 septembre 2014. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 4 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 46 du 19 septembre 2014 PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 4 INSTRUCTION N 1539/DEF/EMA/ESMG/B.ORG portant organisation et fonctionnement

Plus en détail

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005 du 07 mai 2002

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Décret n 07-151 [NB - Décret n 07-151 de 2007 fixant certaines modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------

MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ DECRET N 2014-1102 Fixant les attributions du Ministre des Finances et du Budget ainsi que l organisation générale de son Ministère. - Vu la Constitution

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 2 août 2012 fixant les règles d organisation et le programme de la formation professionnelle des inspecteurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L activité chiffrée de Tracfin en 2011

DOSSIER DE PRESSE. L activité chiffrée de Tracfin en 2011 DOSSIER DE PRESSE L activité chiffrée de Tracfin en 2011 Page 1 sur 10 Sommaire 1. Présentation de Tracfin Fiche de synthèse L organigramme 2. Les chiffres clés de l activité de Tracfin Analyse des chiffres

Plus en détail

Ils assurent la liaison entre l Assemblée fédérale, d une part, et le Conseil fédéral, d autres autorités et le public, d autre part.

Ils assurent la liaison entre l Assemblée fédérale, d une part, et le Conseil fédéral, d autres autorités et le public, d autre part. Règlement des Services du Parlement (RSP) du 16 mai 2014 Le secrétaire général de l Assemblée fédérale, vu les art. 22 et 24, al. 2, let. a, de l ordonnance du 3 octobre 2003 sur l administration du Parlement

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS Administration centrale Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Direction de l administration générale et de la modernisation des services

Plus en détail

La réforme de l inspection du travail à l Unité Territoriale de la Drôme de la DIRECCTE Rhône-Alpes

La réforme de l inspection du travail à l Unité Territoriale de la Drôme de la DIRECCTE Rhône-Alpes La réforme de l inspection du travail à l Unité Territoriale de la Drôme de la DIRECCTE Rhône-Alpes 1 CHIFFRES CLES L inspection du travail Française en 2013 : - 2 101 agents de contrôle - 8 millions de

Plus en détail

4/8/2014 Cameroun : ORGANISATION DU MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNNELLE - Bienvenue Sur le Site officiel de M

4/8/2014 Cameroun : ORGANISATION DU MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNNELLE - Bienvenue Sur le Site officiel de M Accueil Curriculum vitae Enseignement Consultations Biographie Contact Actualités Recrutement des agents commerciaux pour la vente d adresses des entreprises de Yaoundé sur (...) Suite... Le Préfet de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1585 du 23 décembre 2014 portant statut particulier des sages-femmes

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------ LOI n 2015-011. portant statut particulier d Antananarivo, Capitale de la République de Madagascar

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------ LOI n 2015-011. portant statut particulier d Antananarivo, Capitale de la République de Madagascar PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------ LOI n 2015-011 portant statut particulier d Antananarivo, Capitale de la République de Madagascar EXPOSE DES MOTIFS En application de l article 95 de la Constitution,

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ DECRET N 2012-045 du 17 janvier 2012 Fixant les attributions du Ministre des Finances

Plus en détail

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes.

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes. PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ----------- DECRET N DU PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L AGENCE NATIONALE POUR L INSERTION ET L EMPLOI DES JEUNES,

Plus en détail

Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur

Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur 1H1 Activation de l'organisation de conduite de crise Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur 1. OBJECTIFS DE LA MESURE En lien avec : ministères associés,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Administration Centrale CIRCULAIRE relative à la gestion des archives dans les services et établissements publics de l'etat. Du 2 novembre

Plus en détail

TITRE PREMIER DES GENERALITES TITRE II DE LA CLASSIFICATION DES PROJETS. CHAPITRE PREMIER Les catégories de réseaux

TITRE PREMIER DES GENERALITES TITRE II DE LA CLASSIFICATION DES PROJETS. CHAPITRE PREMIER Les catégories de réseaux Loi n 98-026 du 20 janvier 1999 portant refonte de la Charte routière TITRE PREMIER DES GENERALITES Article premier - La présente loi constitue la charte Routière à Madagascar. Elle définit les modalités

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

A.Gt 28-08-2008 M.B. 13-10-2008

A.Gt 28-08-2008 M.B. 13-10-2008 Lois 33403 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française approuvant les plans de formation propres au réseau d'enseignement officiel subventionné de l'enseignement fondamental et secondaire et

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996

ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996 ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996 PREFECTURE DES BOUCHES DU RHÔNE Cabinet Service Interministériel Régional des Affaires Civiles et Economiques de Défense de De la Protection Civile Rèf : 850 Affaire

Plus en détail

Les métiers confiés aux Attachés d Administration de l Etat exerçant à l Éducation nationale. Présentation 12 avril 2014

Les métiers confiés aux Attachés d Administration de l Etat exerçant à l Éducation nationale. Présentation 12 avril 2014 1 Les métiers confiés aux Attachés d Administration de l Etat exerçant à l Éducation nationale Présentation 12 avril 2014 Les missions confiées à un Attaché Les missions sont définies par le statut des

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

DÉTACHEMENT JUDICIAIRE

DÉTACHEMENT JUDICIAIRE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES DÉTACHEMENT JUDICIAIRE 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES sous-direction des ressources humaines

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE PRINCIPE L audit interne

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Intitulé du poste : Niveau de responsabilité dans la grille de classification Catégorie I niveau 1

FICHE DE POSTE. Intitulé du poste : Niveau de responsabilité dans la grille de classification Catégorie I niveau 1 AGENT D ENTRETIEN Catégorie I niveau 1 Formation générale : pas d exigence particulière Agence Gérant immobilier Il/ ou elle exécute des travaux d entretien dans les parties communes des immeubles (locaux

Plus en détail