Registre de. Date d ouverture du registre. Date de clôture du registre. Réf : R-DGI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Registre de. Date d ouverture du registre. Date de clôture du registre. Réf : R-DGI"

Transcription

1 Registre de Date d ouverture du registre Date de clôture du registre Réf : R-DGI

2 Code du Travail (extraits) DROIT D ALERTE ET DE RETRAIT Art. L Le travailleur alerte immédiatement l employeur de toute situation de travail dont il a motif raisonnable de penser qu elle représente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu il constate dans les systèmes de protection. Il peut se retirer d une telle situation. L employeur ne peut demander au travailleur qui a fait usage de son droit de retrait de reprendre son activité dans une situation de travail où persiste un danger grave et imminent résultant notamment d une défectuosité du système de protection. Art. L Le représentant du personnel au comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail, qui constate qu il existe une cause de danger grave et imminent, notamment par l intermédiaire d un travailleur, en alerte immédiatement l employeur selon la procédure prévue au premier alinéa de l article L Art. L Aucune sanction, aucune retenue de salaire ne peut être prise à l encontre d un travailleur ou d un groupe de travailleurs qui se sont retirés d une situation de travail dont ils avaient un motif raisonnable de penser qu elle présentait un danger grave et imminent pour la vie ou la santé de chacun d eux. CONDITIONS D EXERCICE DES DROITS D ALERTE ET DE RETRAIT Art. D L avis du représentant du personnel au comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail, prévu à l article L , est consigné sur un registre spécial dont les pages sont numérotées et authentifiées par le tampon du comité. Cet avis est daté et signé. Il indique : 1 Les postes de travail concernés par la cause du danger constaté ; 2 La nature et la cause de ce danger ; 3 Le nom des travailleurs exposés. Art. R Le registre spécial est tenu, sous la responsabilité de l employeur, à la disposition des représentants du personnel au comité d hygiène, de sécurité.

3 Dangers graves et imminents Registre d application du Code du Travail (art. L à 3 et R et 2). Le présent registre contient 40 pages numérotées de 01 à 40 Nom de l établissement : Adresse : Code Postal : Ville : Nom du Chef d établissement et date d entrée en fonction Date de mise en service du présent registre Visa du Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Copyright by GUILLARD 2011 ISBN La loi du 11 mars 1957 n autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l article 41 d une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l usage privé d un copiste et non destinées à une utilisation collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite (alinéa 1 er de l article 40). Achevé d imprimer le 15 juillet 2011 sur les presses de l Imprimerie de la Rance Quévert-Dinan Dépôt légal : 3 ème trimestre 2011 Page 01

4 DANGER GRAVE ET IMMINENT N du constat Date du constat Heure du constat Lieu du constat Description du danger grave et imminent constaté Nom du ou des agents exposés au danger constaté et visa Nom et fonction du représentant de l autorité qui a été alerté et visa Mesures prises Visas (Autorité compétente ou représentant, agent(s) exposé(s), CHSCT ou représentant du personnel ) Page 02

5 DANGER GRAVE ET IMMINENT N du constat Date du constat Heure du constat Lieu du constat Description du danger grave et imminent constaté Nom du ou des agents exposés au danger constaté et visa Nom et fonction du représentant de l autorité qui a été alerté et visa Mesures prises Visas (Autorité compétente ou représentant, agent(s) exposé(s), CHSCT ou représentant du personnel ) Page 40

6 Registres et documents présentés en détail sur le site Sécurité incendie R-SI 2E : Registre de sécurité incendie pour : - établissements recevant du public (ERP) de type L, M, N, O, P, R, S, T, V, W, X ou Y. - établissements recevant des travailleurs (ERT). R-J : Registre de sécurité incendie pour ERP de type J. R-U : Registre de sécurité incendie pour ERP de type U. DOS-SI R-US : Dossier sécurité incendie. : Registre de sécurité incendie, sécurité des installations techniques, des machines et équipements de protection individuelle. PERMIFEU : Permis de feu pour travaux par points chauds Sécurité des aires de jeux R-ADJ : Registre de sécurité pour aires de jeux. GP-ADJ : Guide pratique pour aires de jeux. Sécurité des piscines R-PPUC : Registre de sécurité des piscines. CS-P : Carnet sanitaire de piscine. Sécurité Sanitaire CS-ECS : Carnet sanitaire des eaux chaudes sanitaires Sécurité des équipements sportifs R-ES : Registre de sécurité pour équipements sportifs. F-ES : Fiches état-suivi des installations, équipements et matériels sportifs. Sécurité des personnes R-EXERC : Registre d exercices d évacuation (pour établissement d enseignement). R-HS : Registre d hygiène et sécurité. R-PA : Registre des personnes âgées. R-DGI : Registre des dangers graves et imminents R-ACM : Registre de présence des mineurs et des personnels Sécurité des ascenseurs CS-ASC : Carnet d entretien ascenseurs Sécurité des portes automatiques LE-PA : Livret d entretien pour portes automatiques Evaluation des risques pour la santé et la sécurité DOC-UNIQ : Document unique pour l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs (pour ERP, ERT et établissements administratifs). DOC-UNIQ-HAB : Document unique pour l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des gardiens, concierges et employés d immeuble. Sécurité des bâtiments d habitation CE-HAB : Carnet d entretien-registre de sécurité incendie pour immeuble d habitation. Sécurité de l environnement R-DECHET : Registre de suivi des déchets Gestion du personnel R-PERS : Registre du personnel Registre spécifiques PHARMACIE R-STUP : Registre des stupéfiants R-SANG : Registre des médicaments dérivés du sang R-MPAC : Registre des matières premières et articles de conditionnement ORDO-STUP : Ordonnancier des stupéfiants R-PREP : Registre des préparations R-ECHANT : Registre des échantillons R-ALCOOL : Registres des alcools

7 Registre de GUILLARD - 5, rue Filliette RUEIL-MALMAISON - Code APE 923 A - N SIRET réf : R-DGI - Modèle déposé - Reproduction interdite Réf : R-DGI

Registres et documents

Registres et documents Registres et documents présentés en détail sur le site wwwguillard-publicationscom Sécurité incendie R-SI 2E : Registre de sécurité incendie pour : - établissements recevant du public (ERP) de type L,

Plus en détail

Registres et documents techniques et de sécurité

Registres et documents techniques et de sécurité Registres et documents techniques et de sécurité 19 domaines 45 titres Novembre 2014 GUILLARD GUILLARD Registres et documents Les 19 domaines travailleurs page 4 Sécurité Incendie page 5 Accident du travail

Plus en détail

Les registres de sécurité et les documents techniques Guillard sont en vente à la Maison de la Presse à Rueil-Malmaison

Les registres de sécurité et les documents techniques Guillard sont en vente à la Maison de la Presse à Rueil-Malmaison En librairie Les registres de sécurité et les documents techniques Guillard sont en vente à la Maison de la Presse à Rueil-Malmaison En vente à Rueil- Malmaison : Le registre des dangers graves et imminents,

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE INCENDIE

REGISTRE DE SECURITE INCENDIE REGISTRE DE SECURITE INCENDIE pour ERP de type J Structures d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées SOMMAIRE Renseignements généraux (pages I et II) Etat et suivi des moyens matériels et

Plus en détail

Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement

Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement Date d ouverture : Date de clôture : JJ/MM/AAAA JJ/MM/AAAA Cachet de l établissement SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL L

Plus en détail

REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT

REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT Centre National de la Recherche Scientifique Logo éventuel de l unité ou de l établissement partenaire REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT Nom de l unité ou du service : Code de l unité ou du service

Plus en détail

AFFICHAGES ET REGISTRES OBLIGATOIRES

AFFICHAGES ET REGISTRES OBLIGATOIRES AFFICHAGES ET REGISTRES OBLIGATOIRES Cette brochure réalisée par Dominique MATHELIE GUINLET, COJC Bordeaux. Edition Novembre 2014 Le réseau JURIS DEFI c est : Des professionnels du droit à votre écoute

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SECURITE

REGLEMENT INTERIEUR SECURITE REGLEMENT INTERIEUR DE SECURITE OBJET ET CHAMP D APPLICATION ARTICLE 1 Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser, sur certains points, l application de la réglementation hygiène et sécurité

Plus en détail

GUILLARD PUBLICATIONS Registre des entrées et sorties de visiteurs.

GUILLARD PUBLICATIONS Registre des entrées et sorties de visiteurs. GUILLARD PUBLICATIONS Registre des entrées et sorties de visiteurs. Réf: R-ESV des entrées et sorties Nom de l établissement ou du service d ouverture du registre de clôture du registre Réf: R-ESV VISITEURS

Plus en détail

a) La documentation réglementaire

a) La documentation réglementaire Créteil, le 12 décembre 2013 La directrice académique des services de Directrice des services départementaux de du Val-de-Marne à Division des établissements scolaires et des moyens Immeuble le Saint-

Plus en détail

ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées

ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées ERP type U Établissement de soins Registre de sécurité incendie d ouverture du registre de clôture du registre GUILLARD Réf:

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014

CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014 CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014 1 - CAS PRATIQUE Vous allez avoir la tâche aussi nécessaire que délicate de revoir votre P.-D.G. pour lui dire si son approche peut être retenue. Que lui dites-vous? Un accord

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Sont reproduits ci-après : - le sommaire de l ouvrage - un extrait de la partie 8 relative à l enregistrement des exercices d évacuation - un bon de commande ÉDITIONS BOUCHARD-MATHIEUX

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION GENERALITES L association a été crée par déclaration en date du 4 août 1988, à la Sous Préfecture de GRASSE, sous le titre EDIFORM (J.O. du 7 septembre

Plus en détail

Améliorer l électricité spécifique

Améliorer l électricité spécifique Roger Cadiergues Améliorer l électricité spécifique L24. SOMMAIRE 1. Avant-propos p. 3 1.01. L organisation du sujet 1.02. Les principes de base 1.03A. Exemple : les couvertures de nuit 1.03B. Exemple

Plus en détail

LA MODULATION DES EXIGENCES GLOBALES

LA MODULATION DES EXIGENCES GLOBALES Roger Cadiergues MémoCad nr44.a LA MODULATION DES EXIGENCES GLOBALES SOMMAIRE nr44.1. Les coefficients de modulation nr44.2. Maisons individuelles ou accolées nr44.3. Bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

BTS CI. Commerce international 1 GUIDE PÉDAGOGIQUE. 1 re ANNÉE. Collection fouchercommerce.com

BTS CI. Commerce international 1 GUIDE PÉDAGOGIQUE. 1 re ANNÉE. Collection fouchercommerce.com 4441_ Page 1 Lundi, 24. septembre 2007 10:49 10 Collection fouchercommerce.com BTS CI 1 re ANNÉE Commerce international 1 GUIDE PÉDAGOGIQUE Fiona Bibby, Miguel Chozas, Dany Deschamps, Jaouad Filali, Christine

Plus en détail

Outils pour l action syndicale N 6

Outils pour l action syndicale N 6 Santé au Travail Outils pour l action syndicale N 6 De nombreuses équipes syndicales de l Union syndicale Solidaires se trouvent confrontées à des situations où les salariés sont en péril grave ou imminent.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Constructeur. Sous-Traitant. Garantie de bon fonctionnement. Sous-Traitant. Droit. Commun GARANTIE DÉCENNALE.

GUIDE PRATIQUE. Constructeur. Sous-Traitant. Garantie de bon fonctionnement. Sous-Traitant. Droit. Commun GARANTIE DÉCENNALE. GUIDE PRATIQUE Droit & construction Sous- Traitant Constructeur. Sous-Traitant Garantie de bon fonctionnement Droit Commun Sous-Traitant GARANTIE DÉCENNALE Sous-Traitant Constructeur. Constructeur. Garantie

Plus en détail

Risque routier Contexte réglementaire

Risque routier Contexte réglementaire Risque routier Contexte réglementaire C. Gayet INRS La prévention du risque routier au travail 14 octobre 2008 Le contexte réglementaire Employeur : obligation de sécurité et responsabilités Salarié :

Plus en détail

Chef d'établissement 30 ans dans l intérêt de l entreprise

Chef d'établissement 30 ans dans l intérêt de l entreprise Registre unique du personnel Un registre du personnel doit être tenu dans les établissements industriels, agricoles et commerciaux, les offices publics et ministériels, les professions libérales, les sociétés

Plus en détail

HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS DE TRAVAIL

HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS DE TRAVAIL Registre des avis de danger grave et imminent OUVERT AU TIMBRE DU CHSCT Remis le..................... à M......................... Entreprise.................... CACHET HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS

Plus en détail

Évaluation. de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire. 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement :

Évaluation. de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire. 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement : Évaluation de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement : Nom de l établissement : Nom de la circonscription (pour

Plus en détail

Piscines. (Le présent document comporte 5 pages)

Piscines. (Le présent document comporte 5 pages) GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 11 juillet 1997 ITM-AM 194.1 Piscines (Le présent document comporte 5 pages) Aide-mémoire rassemblant les éléments nécessaires pour la présentation d'une demande

Plus en détail

LMD Expertise comptable du DCG 2 Droit des sociétés Sup FOUCHER

LMD Expertise comptable du DCG 2 Droit des sociétés Sup FOUCHER LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DCG 2 Droit des sociétés et autres groupements d'affaires 2 e ÉDITION Valérie Gomez-Bassac Françoise Rouaix Sup FOUCHER «Le photocopillage, c est l usage

Plus en détail

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 1 : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 PROGRAMME DE FORMATION : «Chef d équipe de sécurité incendie (SSIAP 2)» Formation des chefs d équipe de Sécurité Incendie

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION CENTRE SPORTIF ÉTÉ 2016

DOSSIER D INSCRIPTION CENTRE SPORTIF ÉTÉ 2016 DOSSIER D INSCRIPTION CENTRE SPORTIF ÉTÉ 2016 Nom : Prénom : Date de naissance : / / Documents obligatoires à remplir : Fiche de renseignements (à faire 1 fois par an) Fiche de présence centre et en cantine

Plus en détail

SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES

SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES 1/5 SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES PARTIE A: Inventaire des risques et des mesures de prévention existantes 1. Données de l entreprise Nom : Adresse : Téléphone:

Plus en détail

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau.

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau. REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3 DURÉE : 5 jours n OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Remise à niveau des connaissances SSIAP 3 n PROFIL DES PARTICIPANTS : Les personnes titulaires du diplôme

Plus en détail

LE REGISTRE D ALERTE EN MATIERE DE SANTE PUBLIQUE ET D ENVIRONNEMENT

LE REGISTRE D ALERTE EN MATIERE DE SANTE PUBLIQUE ET D ENVIRONNEMENT LE REGISTRE D ALERTE EN MATIERE DE SANTE PUBLIQUE ET D ENVIRONNEMENT La présente fiche outil propose : - Un rappel de la réglementation. - Un logigramme décrivant la procédure à suivre en cas de constat

Plus en détail

Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015. 28 janvier 2015 1

Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015. 28 janvier 2015 1 Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015 28 janvier 2015 1 1ère partie (Cocher la bonne réponse OUI ou NON) 1 - Un salarié qui ne porte pas les équipements de protection est responsable en

Plus en détail

Lotus Notes 6.5 Messagerie et agenda Exercices Fac-similé contenant la table des matières et quelques sections d exercices du premier cas

Lotus Notes 6.5 Messagerie et agenda Exercices Fac-similé contenant la table des matières et quelques sections d exercices du premier cas IBM Lotus Notes 6.5 Messagerie et agenda Exercices Fac-similé contenant la table des matières et quelques sections d exercices du premier cas Auteur Frédéric Rouquié Cahier d exercices AVERTISSEMENT Lotus

Plus en détail

RAPPORTS PROCES VERBAUX REGISTRES DOCUMENTS OBLIGATOIRES

RAPPORTS PROCES VERBAUX REGISTRES DOCUMENTS OBLIGATOIRES RAPPORTS PROCES VERBAUX REGISTRES DOCUMENTS OBLIGATOIRES Document unique d'évaluation des risques professionnels Règlement intérieur de la commission hygiène et sécurité Procès verbaux des commissions

Plus en détail

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place?

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Quel est le rôle et le positionnement de l Assistant de Prévention? L Assistant de Prévention assiste et conseille

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

La formation des membres du CHSCT

La formation des membres du CHSCT La formation des membres du CHSCT FORMATION INITIALE Objectif pédagogique Prévenir et anticiper les accidents du travail et l apparition des maladies professionnelles. Permettre aux membres du CHSCT de

Plus en détail

Circulaire 2015 02 PRÉVENTION DE L INCENDIE

Circulaire 2015 02 PRÉVENTION DE L INCENDIE Prévention de l incendie sur les lieux de travail PRINCIPE La nouvelle réglementation relative à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (AR du 28 mars 2014) définit précisément les mesures

Plus en détail

Registres et documents

Registres et documents Registres et documents présentés en détail sur le site www.guillard-publications.com Sécurité incendie R-SI 2E : Registre de sécurité incendie pour : - établissements recevant du public (ERP) de type L,

Plus en détail

Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006

Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006 Les missions et les droits du CHSCT Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006 1 Le CHSCT est consulté Avant les décisions d aménagements importants modifiant les conditions d hygiène

Plus en détail

Lotus Notes 6 Messagerie et Agenda Exercices Fac-similé contenant a table des matières et quelques sections d exercices du premier cas

Lotus Notes 6 Messagerie et Agenda Exercices Fac-similé contenant a table des matières et quelques sections d exercices du premier cas IBM Lotus Notes 6 Messagerie et Agenda Exercices Fac-similé contenant a table des matières et quelques sections d exercices du premier cas Auteur Frédéric Rouquié Cahier d exercices AVERTISSEMENT Lotus

Plus en détail

Le 21 septembre 2015. Le recteur. Mesdames et Messieurs les chefs d'établissement. Madame et Monsieur les directeurs d'erea

Le 21 septembre 2015. Le recteur. Mesdames et Messieurs les chefs d'établissement. Madame et Monsieur les directeurs d'erea Le 21 septembre 2015 Le recteur À Mesdames et Messieurs les chefs d'établissement Madame et Monsieur les directeurs d'erea Mesdames et Messieurs les agents comptables et gestionnaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

VAE. pour l obtention du DEAS. pour réussir sa formation. Préparation complète PRO ITINÉRAIRES DIPLÔME D ÉTAT AIDE-SOIGNANT.

VAE. pour l obtention du DEAS. pour réussir sa formation. Préparation complète PRO ITINÉRAIRES DIPLÔME D ÉTAT AIDE-SOIGNANT. DIPLÔME D ÉTAT AIDE-SOIGNANT ITINÉRAIRES PRO VAE pour l obtention du DEAS Préparation complète pour réussir sa formation Les étapes et démarches de la VAE Le décryptage des référentiels La méthodologie

Plus en détail

ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE

ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE I. Registres ou documents obligatoires dans le domaine de l hygiène et la sécurité... 2 1. Le registre santé et sécurité au travail (registre

Plus en détail

Secours d urgence en petites entreprises. Docteur Nathalie Rey-Dumazet

Secours d urgence en petites entreprises. Docteur Nathalie Rey-Dumazet Secours d urgence en petites entreprises 1 Docteur Nathalie Rey-Dumazet TOUS CHEF D ENTREPRISE EST RESPONSABLE DE L ORGANISATION DES SECOURS DANS SON ETABLISSEMENT EN CAS D ACCIDENT, TOUT RETARD OU DEFAUT

Plus en détail

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS AVRIL 2013 Table des matières 1) But 2) Champ d application 3) Portée 4) Qualifications 5) Mesures

Plus en détail

VERIFICATION DES SAUVEGARDES JOURNALIERES ( DATA PROTECTOR EXPRESS )

VERIFICATION DES SAUVEGARDES JOURNALIERES ( DATA PROTECTOR EXPRESS ) AGENCE FRANCAISE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR VERIFICATION DES SAUVEGARDES JOURNALIERES ( DATA PROTECTOR EXPRESS ) Référence Famille Titre Page de signatures Rédacteur Approbation Version du Produit

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

La confiance à portée de main

La confiance à portée de main solutions contre l IN cendie La confiance à portée de main IN tegral La ligne IN, une réponse adaptée à chaque situation, à tout type d utilisateur. Un extincteur simple, multi-usage, partenaire de la

Plus en détail

Registres et documents

Registres et documents Registres et documents présentés en détail sur le site www.guillard-publications.com Sécurité incendie R-SI 2E : Registre de sécurité incendie pour : - établissements recevant du public (ERP) de type L,

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE

REGISTRE DE SECURITE REGISTRE DE SECURITE 1 1. TABLE DES MATIERES 1. TABLE DES MATIERES...2 2. TEXTES REGLEMENTAIRES...3 3. AUTORISATION D OUVERTURE...4 4. PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT...5 4.1. GENERALITES SPECIFIQUES A

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

UTILISATION DES MACHINES : CE QU IL FAUT RETENIR

UTILISATION DES MACHINES : CE QU IL FAUT RETENIR UTILISATION DES MACHINES : CE QU IL FAUT RETENIR 1. Définitions Selon le code du travail : «Une machine est un ensemble de pièces ou d'organes liés entre eux dont au moins un est mobile et le cas échéant,

Plus en détail

Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES

Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES Objet et champ d application Article 1 Le présent règlement rappelle et précise certaines règles applicables en matière d'hygiène et de sécurité

Plus en détail

le CHSCT acteur de la santé et de la sécurité des salariés

le CHSCT acteur de la santé et de la sécurité des salariés le CHSCT acteur de la santé et de la sécurité des salariés Son champ d action Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail, le CHSCT, a pour mission de contribuer à la protection de la

Plus en détail

-Référentiel pédagogique S.S.I.A.P. 2- Durée totale indicative EVALUATION. Animation d une séquence pédagogique

-Référentiel pédagogique S.S.I.A.P. 2- Durée totale indicative EVALUATION. Animation d une séquence pédagogique ANNEXE III à l arrêté du 2 mai 2005 relatif aux missions, à l emploi et à la qualification du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public et des immeubles

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL CIRCULAIRE n 12-08 /mars 2012 MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL Références : Date d effet : 6 février 2012 (pour une partie seulement des dispositions cf.

Plus en détail

Nouveau poste de travail nouveaux risques. Pour un bon début au nouveau poste de travail

Nouveau poste de travail nouveaux risques. Pour un bon début au nouveau poste de travail Nouveau poste de travail nouveaux risques Pour un bon début au nouveau poste de travail Le graphique ci-contre montre que le risque d accident est nettement plus élevé au cours des premiers mois que chez

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

Microsoft. Exercices et cas pratiques Fac-similé. Ce fac-similé inclus la table des matières et un cas pratique. Auteurs Philippe MOREAU Patrick MORIÉ

Microsoft. Exercices et cas pratiques Fac-similé. Ce fac-similé inclus la table des matières et un cas pratique. Auteurs Philippe MOREAU Patrick MORIÉ Microsoft Windows XP Exercices et cas pratiques Fac-similé Ce fac-similé inclus la table des matières et un cas pratique Auteurs Philippe MOREAU Patrick MORIÉ Cahier d exercices AVERTISSEMENT Microsoft

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement d Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

FORMULAIRE À REMPLIR* ET À EXPÉDIER PAR LA POSTE avec tous les documents nécessaires, à l adresse suivante :

FORMULAIRE À REMPLIR* ET À EXPÉDIER PAR LA POSTE avec tous les documents nécessaires, à l adresse suivante : FORMULAIRE À REMPLIR* ET À EXPÉDIER PAR LA POSTE avec tous les documents nécessaires, à l adresse suivante : Cégep de Rivière-du-Loup / CFCI Programme Coopérant - Volontaire 80, rue Frontenac Rivière-du-Loup

Plus en détail

Equipements de travail et machines

Equipements de travail et machines GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 19 août 2002 ITM-CL 61.2 Equipements de travail et machines Prescriptions de sécurité types Les présentes prescriptions comportent 7 pages Sommaire Article Page

Plus en détail

Attestation sur l honneur. Chaudière individuelle à haute performance énergétique

Attestation sur l honneur. Chaudière individuelle à haute performance énergétique Attestation sur l honneur Document à compléter de façon lisible et de préférence en majuscules. Les parties précédées d un astérisque (*) sont obligatoires. Partie réservée à VIALIS - Conditions pour la

Plus en détail

circulaire du 26 février 2002

circulaire du 26 février 2002 199 année service téléphone document 2002 doigrh/rpg1 01 44 12 18 00 RH 18 01 44 12 18 05 permanent circulaire du 26 février 2002 Le registre unique du personnel Références : art. L. 620-3, R 620-3, R

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE ENTRE : Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse - 80 Rue Marcel Demonque - AGROPARC CS

Plus en détail

Le télétravail et le travail à domicile

Le télétravail et le travail à domicile Les règles spécifiques à certaines catégories de travailleurs Le télétravail et le travail à domicile Référence Internet Le télétravail ou travail à domicile permet de faire effectuer de façon régulière,

Plus en détail

les orientations et moyens de la branche accidents du travail et maladies professionnelles.

les orientations et moyens de la branche accidents du travail et maladies professionnelles. ICE Interim / septembre 2011 L Etat, la Caisse nationale de l Assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) et la Commission des accidents du travail et des maladies professionnelles (CATMP) composée

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

Les grands dossiers d actualité sociale 2016

Les grands dossiers d actualité sociale 2016 EXTRAIT Les grands dossiers d actualité sociale 2016 A jour au 15 janvier 2016 ISBN : 978-2-35267-519-8 ISSN : 2266-2022 Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle sans le consentement

Plus en détail

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011 CATALOGUE CATALOGUE 2011 1 SOMMAIRE Professionnelle de la prévention, de l éducation et de la sécurité incendie, toute demande de formation spécifique est envisageable dès lors qu elle entre dans le cadre

Plus en détail

AGENCE FRANCAISE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR. Procédure de mise à jour des applicatifs AFIWEB2 (via FTP)

AGENCE FRANCAISE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR. Procédure de mise à jour des applicatifs AFIWEB2 (via FTP) AGENCE FRANCAISE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR Procédure de mise à jour des applicatifs AFIWEB2 (via FTP) Page de signatures Référence Famille Titre MAJ_APPLI_AFIWEB2 Système Procédure de mise à jour

Plus en détail

Journée d information Horesca du 16.09.2013

Journée d information Horesca du 16.09.2013 Journée d information Horesca du 16.09.2013 Introduction à la législation 1. Objet en vigueur Loi du 10 juin 1999 relative aux établissements classés - Réaliser la prévention et la réduction intégrées

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE 1 Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 1 SOMMAIRE I.ORGANISATION GÉNÉRALE...4 A-Effectif et rythme de travail...4 B-C.H.S.C.T...4 C-Formation et information

Plus en détail

TUTORIEL 2 : GESTION DES SAUVEGARDES TUTORIEL 2 : GESTION DES SAUVEGARDES. Copyright MAD-Environnement 2009-2015 Reproduction Interdite 1

TUTORIEL 2 : GESTION DES SAUVEGARDES TUTORIEL 2 : GESTION DES SAUVEGARDES. Copyright MAD-Environnement 2009-2015 Reproduction Interdite 1 TUTORIEL 2 : GESTION DES SAUVEGARDES 1 Copyright 2009-2015 par MAD-Environnement S.A.R.L. Tous droits réservés. Version du logiciel 2.0x Ce document est sujet à changement sans avertissement. Reconnaissance

Plus en détail

Thomas BEQUEREL. 29 septembre 2011 Colloque ACMO - CoHS 1

Thomas BEQUEREL. 29 septembre 2011 Colloque ACMO - CoHS 1 Actualité Réglementaire Mise à jour du décret n 82-453 du 28 mai 1982 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la prévention médicale dans la fonction publique Thomas BEQUEREL 1 Le contexte

Plus en détail

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1 Le CHSCT 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens 1 Le CHSCT 1. Ses missions 2 Domaines de compétence Le CHSCT est compétent pour toutes les questions en lien avec : L hygiène, La sécurité, Les conditions

Plus en détail

Roger Cadiergues. MémoCad ns10.a DE DISTRIBUTION SOMMAIRE

Roger Cadiergues. MémoCad ns10.a DE DISTRIBUTION SOMMAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns10.a LES RéSEAUX DE DISTRIBUTION SOMMAIRE ns10.1. Canalisations : schémas de base ns10.2. Ensembles de protection : schémas ns10.3. Robinetterie : schémas ns10.4. Les tuyauteries

Plus en détail

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X DEC/GX DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X Ce formulaire de demande concerne les déclarations prévues aux 1 et 3 de l article R.1333-19 du code de la santé

Plus en détail

PLAN CANICULE 2015 SOURCES D INFORMATION. 1. Recommandations aux travailleurs

PLAN CANICULE 2015 SOURCES D INFORMATION. 1. Recommandations aux travailleurs PLAN CANICULE 2015 SOURCES D INFORMATION 1. Recommandations aux travailleurs Travail à la chaleur / dossier complet INRS http://www.inrs.fr/risques/chaleur/travail-exterieur-fortes-chaleur-ete.html http://www.inrs.fr/risques/chaleur/prevenir-risques.html

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

Attestation sur l honneur. Isolation des toitures terrasses

Attestation sur l honneur. Isolation des toitures terrasses Attestation sur l honneur Document à compléter de façon lisible et de préférence en majuscules. Les parties précédées d un astérisque (*) sont obligatoires. Partie réservée à VIALIS - Conditions pour la

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

NOTICE HYGIENE ET SECURITE

NOTICE HYGIENE ET SECURITE VI. NOTICE HYGIENE ET SECURITE 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 SOMMAIRE VI.NOTICE HYGIENE ET SECURITE... 1 VI.1 DISPOSITIONS GENERALES... 3 VI.1.1 REGLEMENTATIONS APPLICABLES... 3 VI.1.2

Plus en détail

GW 102. GW 102 f Edition janvier 2007 RÉGLEMENTATION

GW 102. GW 102 f Edition janvier 2007 RÉGLEMENTATION Schweizerischer Verein des Gas- und Wasserfaches Société Suisse de l Industrie du Gaz et des Eaux Società Svizzera dell Industria del Gas e delle Acque Swiss Gas and Water Industry Association SVGW SSIGE

Plus en détail

L alcool au travail. réseau Uniopss-Uriopss / Site Guide de l employeur / Zoom sur / 1 er avril 2010 1

L alcool au travail. réseau Uniopss-Uriopss / Site Guide de l employeur / Zoom sur / 1 er avril 2010 1 C est très tôt, dés le début du XX siècle, qu apparaissent les premières dispositions légales encadrant la consommation d alcool sur le lieu de travail. Gérer les problèmes liés à la consommation ou à

Plus en détail

Pollution du bâti - Amiante

Pollution du bâti - Amiante FEVRIER 2013 FICHE PRATIQUE Pollution du bâti - Amiante 1. Définition 2. Obligations réglementaires Gestion des ERP 3. Obligations réglementaires Cas des opérations de travaux & démolitions 4. Obligations

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Associations - 2016

Aides Solaires Thermiques Associations - 2016 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, la Région Nord Pas de Calais Picardie encourage l investissement encourage l installation d équipements solaires par les associations

Plus en détail

Le document unique. Mars 2010. Formation 3 RB 1

Le document unique. Mars 2010. Formation 3 RB 1 Le document unique Formation 3 RB 1 Plan de présentation A. Définition et caractéristiques B. Forme C. Contenu D. Sanctions pénales Pour en savoir plus Formation 3 RB 2 A. Définition et caractéristiques

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015

DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 Dossier complet à adresser en Mairie avant le 15 MARS 2015 Réservé au service Date de réception :..... Numéro d enregistrement :... Désignation de l association... Activité

Plus en détail

Conseil en organisation et gestion de la santé-sécurité au travail. ARTICLES L, R et D REGROUPES SOUS LES MEMES RUBRIQUES POUR FACILITER LA LECTURE ET

Conseil en organisation et gestion de la santé-sécurité au travail. ARTICLES L, R et D REGROUPES SOUS LES MEMES RUBRIQUES POUR FACILITER LA LECTURE ET ARTICLES L, R et D REGROUPES SOUS LES MEMES RUBRIQUES POUR FACILITER LA LECTURE ET LA COMPREHENSION Comprend les articles Spécifiques Concernant les Collectivités Territoriales SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX

CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de Villepreux a décidé

Plus en détail

Agenda d Accessibilité Programmé (AD AP) RAPPORT TECHNIQUE POUR UN PATRIMOINE (ERP/IOP)

Agenda d Accessibilité Programmé (AD AP) RAPPORT TECHNIQUE POUR UN PATRIMOINE (ERP/IOP) Agenda d Accessibilité Programmé (AD AP) RAPPORT TECHNIQUE POUR UN PATRIMOINE (ERP/IOP) COMMUNE DE CONGENIES La Bourse 30111 CONGENIES N d affaire Rapport version Date du rapport 000767301500021 1 03/06/2015

Plus en détail

EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIES AUX AGENTS CHIMIQUES

EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIES AUX AGENTS CHIMIQUES D E P A R T E M E N T DT XX T E C H N I Q U E Titre du DT EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIES AUX AGENTS CHIMIQUES DT 80 révision 1 Décembre 2008 Responsi ble Care UIC Département

Plus en détail

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention Fonction Publique Territoriale Centre de Gestion de Maine et Loire Service Hygiène & Sécurité Fiche n 82 Création : Mai 2013 Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) :

Plus en détail