* Loi du 13 juillet 1983 (droits et obligations des fonctionnaires)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "* Loi du 13 juillet 1983 (droits et obligations des fonctionnaires)"

Transcription

1 LA FONCTION DE L ORTHOPHONISTE EN PEDOPSYCHIATRIE Dans le cadre d'un secteur de pédpsychiatrie, l'exercice de l'rthphnie truve sa particularité dans la spécificité de la structure qui a sn prpre cadre législatif, en restant cependant dans le respect des missins et des cmpétences définies dans les textes régissant l'ensemble de la prfessin. Il s'est avéré utile de prpser aux adhérents de la FOF travaillant en secteur de pédpsychiatrie un texte sur lequel ils puissent s'appuyer quand ils snt amenés à définir leur travail u à en faire respecter les cnturs. Ce texte dnne les repères essentiels, il ne peut pas prendre en cmpte la singularité de chaque situatin, liée aux persnnes, à l'histire de la structure et à sn riginalité. Chaque adhérent questinné dans l'exercice de sa prfessin peut faire appel aux membres de la cmmissin des salariés. 1/ Cadre législatif * Li du 13 juillet 1983 (drits et bligatins des fnctinnaires) * Li du 9 janvier 1986 (dispsitins statutaires relatives à la fnctin publique hspitalière) * Lettre circulaire du 6 septembre 1994 (répartitin du temps de travail hebdmadaire des rthphnistes hspitaliers) * Arrêté du 25 avril 1997 (frmatin initiale) extrait : «Dans l exercice de sn activité, l rthphniste prend en cmpte les dimensins psychlgique, sciale, écnmique et culturelle de chaque patient à tut âge de sa vie». * Décret du 2 mai 2002 (actes prfessinnels et exercice de la prfessin d rthphniste) extrait : «L rthphnie cnsiste : - à prévenir, à évaluer et à prendre en charge, aussi préccement que pssible, par des actes de rééducatin cnstituant un traitement, les trubles de la vix, de l articulatin, de la parle, ainsi que les trubles assciés à la cmpréhensin du langage ral et écrit et à sn expressin. - à dispenser l apprentissage d autres frmes de cmmunicatin nn verbale permettant de cmpléter u de suppléer ces fnctins»

2 * Arrêté du 28 juin 2202 (nmenclature) Pur exercer, l rthphniste dit être titulaire du Certificat de Capacité d Orthphniste. 2/ Définitin du pste L rthphniste rattaché à un secteur de pédpsychiatrie exerce dans l une u plusieurs de ses structures : le(s) centre(s) de cnsultatin (CMP, CMPI, CMPEA ), le(s) centre(s) d accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP), le(s) hôpital(aux) de jur (HJ), éventuellement le service d hspitalisatin. Les équipes pluridisciplinaires de ces structures se cmpsent de médecins pédpsychiatres, psychlgues cliniciens, psychmtriciens, assistants sci-éducatifs, infirmiers, éducateurs spécialisés, secrétaires médicales, aides médic-psychlgiques. Cette pluridisciplinarité ffre une cmplémentarité d écute des patients, et des pssibilités de prpsitins thérapeutiques adaptées à chacun. L rthphniste est amené à recevir des patients d âges variés (0 à 16 ans en thérie), présentant des pathlgies du langage et de la cmmunicatin très diverses dans leurs symptômes et dans leur gravité. 3/ Relatins hiérarchiques L rthphniste exerce sus la respnsabilité clinique du médecin chef de service. Sur le plan administratif, il est sus l autrité du directeur de l hôpital et, par délégatin, du cadre de santé du service. 4/ Missins L rthphniste a tris pôles d interventin : ~ la préventin ~ l évaluatin ~ le sin A) La préventin

3 Elle a pur but de travailler à l améliratin des cnditins qui favrisent l entrée dans le langage ; de prpser le plus préccement pssible une aide acceptable par le patient et sn enturage. D une manière générale, plus l aide est précce, mins les trubles risquent de s aggraver ; encre faut-il que l aide sit adaptée et acceptée. Dans certains cas ù l n rencntre peurs, ppsitins, il s agit d établir une relatin de cnfiance, de maintenir un lien, avant de puvir prpser un réel travail de sin. La préventin se réalise extra murs, puisqu il s agit d aller à la rencntre d une ppulatin en difficulté qui ne vient pas cnsulter, et également de permettre que d autres prfessinnels puissent répndre à certaines situatins et adressent dans le service les patients qui en relèvent. La préventin peut prendre des frmes variées. A titre d exemple : ~ Infrmatin sur le service de pédpsychiatrie auprès d enseignants. ~ Travail en réseau. ~ Cnnaissance des lieux de fréquentatins habituels des bébés, enfants, adlescents, et des autres structures de préventin. ~ Infrmatin, interventin, débats dans le cadre de jurnées à thèmes. ~ Animatin avec des biblithécaires d un éveil aux livres. ~ Animatin en halte-garderie et en crèche autur des livres, récits d histires. ~ Interventins, débats tut public sur des thèmes tels que le dévelppement du langage, l accès au langage écrit etc ~ Travail avec des assistantes maternelles et le persnnel de crèches et halte-garderies. ~ Echange avec des parents en salle d attente de PMI à prps du dévelppement du langage. ~ Travail d «accueillant» dans une structure riginale d accueil parents-enfants, cmme il s en est créé suite à «la Maisn Verte» (Françise Dlt, à Paris). Le prjet s élabre en partenariat avec une u plusieurs autres institutins (service de préventin spécialisée, par exemple), et le persnnel prvient de ces différentes institutins. L rthphniste y a pur rôle de favriser les inter-relatins des enfants et des adultes, d accmpagner la relatin mèreenfant, l autnmisatin, l émergence des relatins sciales et du langage. B) L évaluatin Sur la prescriptin d un médecin, l rthphniste réalise un bilan rthphnique. L rthphniste reçit l enfant avec ses parents, puis seul lrsque c est pssible, le bilan débute par un entretien qui dnne tute sa place à l écute de cet enfant, de ces parents, des raisns de leur présence, de leur plainte, de leur demande, de leurs parles, de leurs silences.

4 Si, lrs du bilan, l rthphniste chisit parmi les épreuves de tests de langage existant, quelques épreuves lui permettant de préciser la descriptin des aspects frmels du langage de l enfant qu il reçit, il s agit avant tut d une rencntre de laquelle va puvir émerger u pas- une alliance thérapeutique. L bservatin clinique et l entretien avec les parents vnt permettre de préciser les difficultés de langage, d entendre cmment chacun les perçit, quel sens elles peuvent prendre, et de pser un diagnstic rthphnique. Sur ces bases, et seln ce qu il perçit de la demande de chacun, l rthphniste peut faire une prpsitin d aide : un suivi, u un bilan d évlutin (l enfant n est pas suivi, mais revu quelques mis plus tard). Il peut aussi, seln les difficultés présentées par l enfant, demander des examens cmplémentaires (bilan ORL, phtalmlgique.), u que l enfant sit reçu par un autre prfessinnel de l équipe (psychlgue, psychmtricien, animateur de grupe thérapeutique ) Un bilan rthphnique nécessite en général deux rencntres, parfis plus. L rthphniste rédige un cmpte-rendu du bilan, qui figure dans le dssier du patient. Depuis la li du 04/03/2002, le patient peut accéder à sn dssier. C) Le sin L équipe pluridisciplinaire élabre en réunin de synthèse un prjet de sin pur chaque enfant, à partir des éléments relevés lrs des cnsultatins médicales et du u des bilans. Elle prend en cmpte la valeur symptmatique des trubles, les aménagements de la réalité, les pssibilités, et l expressin de la demande de l enfant et de sn enturage. La prise en charge rthphnique peut prendre la frme de séances individuelles, u enfant-adulte (sa mère le plus suvent) u grupe d enfants avec un u deux thérapeutes. La prise en charge des patients nécessite de cnsidérer les aspects frmels du langage dans leurs liens avec la structuratin de la persnnalité, de la pensée, l expressin des affects, l accès à la symblisatin, l histire du patient dans ses dimensins psychlgique, culturelle, sciale etc... La prise de parle (au sens large : parle rale et «parle écrite») est tujurs unique, éminemment singulière et en même temps s inscrit dans un cde, une langue. C est cette singularité que l rthphniste accueille et préserve, prpsant au patient les myens qui lui semblent les meilleurs pur qu il puisse (re)prendre la parle, ré(écuter), s inscrire dans un échange langagier. Le travail mère-enfant est suvent axé sur l autnmie, le désir de grandir de l enfant et de le «laisser grandir» de la mère. L rthphniste peut animer, seul, u avec un cllègue rthphniste u un autre prfessinnel, des grupes thérapeutiques. Ces grupes peuvent privilégier une médiatin particulière (l expressin plastique, les marinnettes, la musique etc ) u pas. Ils snt le fruit

5 d un travail d élabratin d un dispsitif adapté, seln les besins du service et l intérêt que prte l rthphniste à ce type de travail, sn suhait de canimatin, et sa sensibilité à telle u telle médiatin. D) En lien avec ces missins, l rthphniste dégage du temps pur : - Des synthèses d évlutin : elles permettent un travail d échange et d élabratin à partir des bservatins et des réflexins de chaque prfessinnel dans le cadre de l équipe pluridisciplinaire. - Les entretiens avec l enturage prche : famille, famille d accueil. Un enfant n évlue pas seul. Sa famille est amenée à pser un regard différent sur lui, et à mdifier certains cmprtements. Certains équilibres snt ainsi remis en cause. Il est nécessaire d accmpagner la famille dans cette évlutin et d avir des temps de réflexin et d élabratin avec l rthphniste. - Les liens avec les autres prfessinnels : enseignants, enseignants spécialisés (RASED), enseignants référents, médecins sclaires, psychlgues sclaires, secrétaires des MDPH, assistants sci-éducatifs, éducateurs, médecins traitants, de PMI, prfessinnels des centres référents, des établissements spécialisés, des services de prtectin de l enfance rthphnistes et autres prfessinnels ayant reçu l enfant auparavant, u allant le recevir, prfessinnels recevant les adultes (pur adresser éventuellement des parents). Le travail en réseau demande beaucup de temps et une vigilance particulière pur que le secret prfessinnel sit respecté, que tute infrmatin transmise u reçue le sit au mieux pur l enfant et sa famille, et que ces échanges n abutissent ni à un éparpillement ni à une réductin simplificatrice. - Le matériel L rthphniste se tient au curant des nuveautés. Bien suvent, il part de l existant (jeux cmmercialisés, imagiers ) et l adapte. Il crée du matériel spécifique seln les enfants. - La rédactin des ntes persnnelles - La tenue des dssiers Il rédige un cmpte-rendu de bilan et fait le pint lrs de l arrêt d une prise en charge. Il nte également les éléments qui lui paraissent imprtants à transmettre par écrit lrs d entretien avec des tiers. Ces ntes sernt retirées du dssier-patient s il y a demande de cnsultatin de sa part. - La rédactin des curriers

6 - L rganisatin de sn empli du temps - La participatin aux réunins institutinnelles Seln le fnctinnement du service, ce peut être : les cnseils de service u de pôle des réunins d rganisatin des réunins d élabratin du prjet de service u de pôle les réunins cncernant la frmatin cntinue la cmmissin des sins infirmiers, de rééducatin et médic-techniques (CSIRMT) - Les tâches administratives demandes d rdre de missin feuilles de déplacements demande de frmatin cntinue grille de présence demande de cngés enregistrement infrmatisé des actes - L enseignement sur le dévelppement du langage et/u les pathlgies, en particulier : en écle d rthphnie dans les IFSI dans les IUFM dans le cadre de la frmatin cntinue dans les facultés de médecine en P.M.I. - L infrmatin cncernant la prfessin auprès des jeunes

7 participatin à des frums de métiers échange avec des jeunes intéressés par les études d rthphnie - L accueil de stagiaires présentatin du service, des prfessinnels, du travail rganisatin du stage reprise, échanges après les séances auxquelles le stagiaire a été présent discussins à prps d uvrages lus suivi pur le rapprt de stage le cas échéant, suivi pur le mémire de fin d étude le cas échéant, participatin au jury de mémire de fin d études - La recherche infrmatisatin, dcumentatin travail spécifique sur un thème, sur du matériel, seul u en grupe travail lié à la missin d enseignement - La frmatin cntinue Elle est indispensable, et les demandes snt très nmbreuses. Ceci s explique par le large champ des pathlgies, le fait que le langage est au cœur de nmbreuses disciplines dans lesquelles la recherche avance, et que l implicatin persnnelle nécessite ces mments de mise à jur des cnnaissances, d apprfndissement, d expériences, de prise de recul. - Un travail de supervisin L analyse de la pratique nécessite un regard extérieur qui fasse travailler les questins mises en jeu. E) Cnditins de travail : espace, temps - Espace En cnsultatin, l rthphniste dispse d une salle qui lui est attribuée. La pérennité des repères fait partie du cadre thérapeutique. Cette salle assez vaste pur permettre différents lieux et le travail de la distance, du rapprchement (dispser par exemple d un cin cabane

8 caché, u d un castelet de marinnettes, u puvir se lancer un balln etc ). L rthphniste chisit sn matériel seln les patients accueillis et sa cnceptin du travail. C est un matériel que les enfants retruvent à chaque séance. En CATTP u HJ, la questin du lieu est travaillée pendant l élabratin du prjet, en attachant tute sn imprtance au sens que prend le chix du lieu. Pur les grupes thérapeutiques, l expérience mntre qu il vaut mieux éviter les cmprmis. Le mieux est qu une vaste salle sit réservée aux grupes. C est aussi une façn de les recnnaître dans l institutin - Temps L rthphniste rganise sn empli du temps sur la base, pur un temps plein, de 35 heures hebdmadaires, puvant être annualisées suivant les lieux. Des dépassements hraires snt autrisés : ce temps est ensuite récupéré. Les cngés snt pris en fnctin des besins du service : en cnsultatin, l rthphniste les planifie de façn à ne pas prter atteinte au travail thérapeutique. Il les rganise en cncertatin ave les équipes cncernées lrsqu il intervient en CATTP, HJ. Les déplacements pur rejindre une antenne u pur des réunins, grupe de travail et snt cmptés dans le temps de travail. CMP : Centre Médic Psychlgique CMPI : Centre Médic Psychlgique Infantile CMPEA : Centre Médic Psychlgique pur Enfants et Adlescents RASED : Réseau d Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté IFSI : Institut de Frmatin en Sins Infirmiers IUFM : Institut Universitaire de Frmatin des Maîtres PMI : Prtectin Maternelle et Infantile.

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS.

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS. Réseaux de santé Gérntlgiques : de l EGS au PPS. Plan Persnnalisé de Sins : définitin, bjectif, myens Quel supprt? Quelle diffusin? 2 È M E R E N C O N T R E N AT I O N A L E D E S R É S E A U X D E S

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

REFLEXIONS sur l accompagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé

REFLEXIONS sur l accompagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé REFLEXIONS sur l accmpagnement de «FIN DE VIE» du sujet âgé OBJECTIFS 1) Amélirer la prise en cmpte de la fin de vie dans les EHPAD, répndant en cela à l bligatin légale qui leur est faite depuis le décret

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE Nm / Prénm : Qualificatin : Crdnnées prfessinnelles : Prtable : Secteur Gégraphique : Adhésin : ui nn N URSSAF : Signature cnventin de partenariat : ui nn

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue.

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue. F.I.S.P.A. Cllabratin IDE - AS Textes de référence Le décret du 27 juillet 2004 définissant les actes de la prfessin infirmier: article R 4311-4 CSP : définitin de la ntin de cllabratin La circulaire 96-31

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

1 POUR LES PROFESSIONNELS DE SANTE :

1 POUR LES PROFESSIONNELS DE SANTE : INTERVENTION DE Pierre LARNAUDIE, Médecin anesthésiste des hôpitaux de l Assistance Publique L Assemblée Générale de l Assciatin crématiste de Vichy, ses envirns et Mulins s est terminée le 7 avril 2013,

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Enseignement catholique d Ile-de-France Formation «Faire évoluer ses compétences par la prise de responsabilité»

Enseignement catholique d Ile-de-France Formation «Faire évoluer ses compétences par la prise de responsabilité» Enseignement cathlique d Ile-de-France Frmatin «Faire évluer ses cmpétences par la prise de respnsabilité» Aux respnsables des tutelles cngréganistes présentes en Île-de-France A tus les Chefs d Etablissement

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION LE PROJET ASSOCIATIF LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION L'Avitarelle est une assciatin qui situe sn actin dans la lutte cntre les exclusins en dévelppant une interventin sciale qui s'est cnstruite d'abrd auprès

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

CLASSEURS DE COMMUNICATION LA METHODE PODD

CLASSEURS DE COMMUNICATION LA METHODE PODD CLASSEURS DE COMMUNICATION LA METHODE PODD Traduit de l anglais Surce : Nvita children s services (www.nvita.au) Qu est-ce qu un classeur de cmmunicatin PODD? PODD signifie : «Pragmatic Organisatin Dynamic

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial»

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial» La frmatin qualifiante au «Cnseil cnjugal et familial» Le métier de cnseiller-ère cnjugal-e et familial-e cnsiste à exercer - auprès des jeunes, des femmes, des cuples et des familles - des activités d

Plus en détail

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE Aide-mémires Ce dcument cntient divers aides mémires pur faciliter l intégratin du stagiaire dans sn envirnnement de travail. Cet util se retruve sur le prtail sus l nglet

Plus en détail

Néerlandais 5 & 6 2015-2016 Blairon Patricia, maître-assistante De Bock François, maître-assistant

Néerlandais 5 & 6 2015-2016 Blairon Patricia, maître-assistante De Bock François, maître-assistant Néerlandais 5 & 6 2015-2016 Blairn Patricia, maître-assistante De Bck Françis, maître-assistant Prérequis et articulatin avec le cursus Pur puvir abrder et suivre le curs, l étudiant dit avir atteint le

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

L ENTRETIEN AVEC UN JURY

L ENTRETIEN AVEC UN JURY Agent territrial spécialisé de 1 ère classe des écles maternelles 22/09/2014 Cadrage indicatif : Les cadrages des épreuves, bien que ne cncernant pas un cncurs transféré, nt été élabrés par les membres

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE «Analyse de la situatin de travail Méthdes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 (Dispensée en 1985 par Alain Wisner) TRAVAIL, CONDITIONS DE TRAVAIL, ERGONOMIE, SOCIOTECHNIQUE,

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

Les conditions de participation

Les conditions de participation Les cnditins de participatin Un dispsitif de candidature spécifique "Prix littéraire 2015/2016" a été adressé par la Régin en avril 2015, par vie électrnique, à tus les lycées et CFA de la régin Paca.

Plus en détail

Baromètre de l innovation

Baromètre de l innovation Barmètre de l innvatin Un barmètre BVA Syntec numérique Ce sndage est réalisé par pur le Publié dans et, le 14 nvembre, et diffusé sur la semaine du 18 nvembre Rappel méthdlgique Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

des observations de l autorité territoriale sur les vœux du fonctionnaire.

des observations de l autorité territoriale sur les vœux du fonctionnaire. Les fiches de ntatin 2013 snt accessibles sur le site Internet du CDG01. LES FICHES DE NOTATION 2013 Elles expriment la valeur prfessinnelle du fnctinnaire, et se cmpsent : des vœux du fnctinnaire d une

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

L exercice du métier de psychologue dans les établissements pour personnes âgées

L exercice du métier de psychologue dans les établissements pour personnes âgées Directin de la Slidarité départementale Service Persnnes Agées L exercice du métier de psychlgue dans les établissements pur persnnes âgées Dcument d rientatin prpsé par le Cnseil Général des Pyrénées

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

UN MUSÉE D HISTOIRE DANS LA CLASSE

UN MUSÉE D HISTOIRE DANS LA CLASSE UN MUSÉE D HISTOIRE DANS LA CLASSE 5È-6È PRIMAIRE ET 1 RE -2È-3È SECONDAIRE INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible 5è-6è primaire et 1 re -2è-3è secndaire Durée Matériel 90 min Des bjets chisis par les

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

LA SST, C EST AUSSI VRAI DANS LES BUREAUX

LA SST, C EST AUSSI VRAI DANS LES BUREAUX LA SST, C EST AUSSI VRAI DANS LES BUREAUX Julie Frest, M. A. Cnseillère en préventin Objectifs de la cnférence Prendre cnscience des enjeux en santésécurité dans les envirnnements bureaux. Vus infrmer

Plus en détail

VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE

VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE Septembre 2009 INTRODUCTION De par l imprtance accrue des tâches administrative ces dernières années, le travail du Médecin Généraliste

Plus en détail

Comite de suivi de la reforme de la politique du handicap Groupe d appui technique n 5 «emploi-ressources» Document de synthèse des travaux du groupe

Comite de suivi de la reforme de la politique du handicap Groupe d appui technique n 5 «emploi-ressources» Document de synthèse des travaux du groupe Cmite de suivi de la refrme de la plitique du handicap Grupe d appui technique n 5 «empli-ressurces» Dcument de synthèse des travaux du grupe 1 er Thème abrdé : L allcatin aux adultes handicapés (AAH)

Plus en détail

LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE. Objectifs de l étude sur la communication :

LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE. Objectifs de l étude sur la communication : LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE Objectifs de l étude sur la cmmunicatin : 1/ Mntrer de qui relève une «bnne cmmunicatin» Mntrer qu il y a cmmunicatin que

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

Introduction 24/06/2014 2

Introduction 24/06/2014 2 Intrductin A l initiative de la Fédératin de cancérlgie, du Cmité du Calvads de la Ligue cntre le Cancer et du Service scial du CHU. Une cnventin tripartite. Espace SOCIAL Cancer : apprter une aide cncrète

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentatin Générale Le Service d'educatin et de Sins Spécialisés à Dmicile de Thinville est un Service médic-scial de l'assciatin des Paralysés de France, sus cntrôle financier de la Directin Départementale

Plus en détail

MEDIATION, MULTIMEDIA ET

MEDIATION, MULTIMEDIA ET MEDIATION, MULTIMEDIA ET ISOLEMENT SOCIAL DES PERSONNES EN SITUATION DE PRECARITE Les technlgies d infrmatin et de cmmunicatin supprt d animatin pur les publics élignés et utils de mise en réseau des acteurs

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE. Collèges Renoir et Rostand

RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE. Collèges Renoir et Rostand RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE Cllèges Renir et Rstand COMPTE RENDU DE LA JOURNEE DE FORMATION AMBITION REUSSITE 25 février 2008 Thème : Harmnisatin des différents dispsitifs d accmpagnement à la sclarité

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau Frmatin prfessinnelle supérieure d électricien de réseau Examens prfessinnels pur spécialistes de réseau avec brevet fédéral Preuve de la pratique pur l admissin à l examen principal Attestatin de l emplyeur

Plus en détail

DIRECTIVES RELATIVES AU REGLEMENT

DIRECTIVES RELATIVES AU REGLEMENT 2.50f DIRECTIVES RELATIVES AU REGLEMENT de l examen prfessinnel Crdinatrice en médecine ambulatire rientatin clinique/ Crdinateur en médecine ambulatire rientatin clinique Crdinatrice en médecine ambulatire

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

La dématérialisation des échanges entre les professionnels de santé et l Assurance Maladie

La dématérialisation des échanges entre les professionnels de santé et l Assurance Maladie La dématérialisatin des échanges entre les prfessinnels de santé et l Assurance Maladie Pur simplifier ns échanges et renfrcer ntre partenariat, nus mettns à vtre dispsitin un ensemble de services (Espace

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail.

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail. Assciatin Enfance et Lisirs à Naves E l a n Siège : Mairie 19460 NAVES Assciatin élan Prjet Pédaggique Administratin : 1, rue de l Hôtel de Ville 19460 Naves 05.55.26.14.24 Animatin a : Lestrade 19460

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme Axe VI - Tus publics Objectif : Permettre aux persnnes illettrées et à ceux qui les accmpagnent de cnnaître l ffre dispnible dans la régin, en matière de réapprentissage des savirs fndamentaux Fiche actin

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR Gérer sn argent, planifier sn avenir INTRODUCTION Les jeunes snt bmbardés de publicités les encurageant à cnsmmer immédiatement! Les adultes, eux, les encuragent à épargner u même à investir. Tut ça peut

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 Directin de l Enseignement Supérieur de la Recherche et du Transfert de Technlgie APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 1. CADRE GENERAL Cmme les années précédentes, la Régin attribuera

Plus en détail

ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT

ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT ACCUEILLIR DON BOSCO, maisn salésienne, accueille chaque enfant dans un cadre familial et prpse : Temps d accueil pur les

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Rôle et Positionnement du chef d équipe

Rôle et Positionnement du chef d équipe FORMATION Rôle et Psitinnement du chef d équipe A Rennes, du 3 au 6 Juin Et du 24 au 26 Juin 2015 Dérulement de la frmatin Objectifs : Se psitinner en tant que CE face à sa hiérarchie, à ses cllègues de

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé.

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé. SERVICE DE GARDE des 3 Chemins Pavilln Curé-Chamberland (819) 370-8545 s.d.g. = service de garde *Adpté au cnseil d établissement du 8 avril 2015 Année sclaire 2015-2016 Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Centre de réadaptation

Centre de réadaptation Centre de réadaptatin Cmment passer d une pratique clinique d expert à celui d une pratique clinique d accmpagnateur par des actes cliniques et administratifs cncrets? Intrductin Plusieurs recherches et

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon CONTRAT DE SEJOUR Cntrat de séjur entre les sussignés : Mnsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudnné Cllmp de Bann D une part, et Madame Ou Mnsieur Et/pur Madame, Mademiselle, Mnsieur, En

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

SÉMINAIRE BTS Services informatiques aux organisations 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU

SÉMINAIRE BTS Services informatiques aux organisations 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU SÉMINAIRE BTS Services infrmatiques aux rganisatins 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU Ce cmpte-rendu s appuie sur les ntes de Serge Guerinet et furnit une première synthèse des interventins qui nt animé

Plus en détail

Présentation du Médiateur de l'asf

Présentation du Médiateur de l'asf Présentatin du Médiateur de l'asf Interlcutrice attentive et assidue des rganisatins de cnsmmateurs, l'asf est parvenue à des améliratins cncrètes au bénéfice des cnsmmateurs dans le dmaine du crédit destiné

Plus en détail

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation Réglementatin administrative des stages en Gestin de la cmmunicatin d rganisatin Le stage est bligatire pur les étudiants de Master 120 : les étudiants inscrits au Master 120 snt tenus d'effectuer au minimum

Plus en détail

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS Fiche de pste Chargé(e) de missin «Prjet glbal» Assciatin les Sheds Présentatin de l assciatin LES SHEDS L assciatin Les Sheds a été fndée en 2007 et cmpte aujurd hui près de 400 membres. Sn prjet : la

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail