CONTRÔLE DIMENSIONNEL À CHAUD SANS CONTACT SUR TIGES DE FORAGE CONTACTLESS DIMENSIONAL CONTROL ON HOT DRILL PIPES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTRÔLE DIMENSIONNEL À CHAUD SANS CONTACT SUR TIGES DE FORAGE CONTACTLESS DIMENSIONAL CONTROL ON HOT DRILL PIPES"

Transcription

1 CONTRÔLE DIMENSIONNEL À CHAUD SANS CONTACT SUR TIGES DE FORAGE CONTACTLESS DIMENSIONAL CONTROL ON HOT DRILL PIPES F. DENEUVILLE, S. PETIT, B. BISIAUX VALLOUREC RESEARCH AULNOYE 60 route de Leval AULNOYE AYMERIES P. WESTEEL VAM DRILLING FRANCE 62 route de Leval AULNOYE AYMERIES RESUME Les tiges de forages sont produites à partir de tubes en acier sans soudure. Les extrémités des tubes sont sur-épaissies par pressage avant d'y souder par friction des raccords filetés. Après pressage, les profils internes et externes en extrémités doivent répondre aux tolérances géométriques imposées par les normes pétrolières. Ces profils sont contrôlés à chaud (800 à 1200 C) directement en sortie de presse afin de suivre et de corriger, si besoin, en continu les réglages de la presse. Pour ce contrôle, les usines VAM Drilling du groupe Vallourec utilisent actuellement un pantographe mécanique qui réalise une mesure par contact. Pour optimiser ce contrôle et notamment le rendre plus rapide et entièrement automatique, un procédé de contrôle dimensionnel sans contact a été conçu par le Centre de Recherche de Vallourec (Vallourec Research Aulnoye). Le principe est basé sur l'utilisation de capteurs à triangulation laser et d un système de renvoi d'angle spécifique. Un traitement du signal spécifique permet de plus de rendre le contrôle totalement automatique. ABSTRACT Drill pipes are produced from seamless steel tubes. An over-thickness is made at tubes ends by pressing, before the welding by friction of threaded tools at these ends. After the pressing operation, inner and outer upsets profiles must respect the geometrical tolerances required by the oil industry standards. These profiles are controlled in hot conditions (800 to 1200 C) directly after the pressing, in order to continuously follow and correct if needed the press settings. For this control, the VAM Drilling plants of the Vallourec group use currently a mechanical pantograph which achieves an in-contact measurement. For optimizing this control and especially making it faster and entirely automatic, a method of contactless dimensional control has been designed by the Vallourec research center (Vallourec Research Aulnoye). The principle is based on the use of triangulation laser sensors and of a system for laser beam deflexion. A specifically developed signal processing allows also an entirely automatic control. INTRODUCTION Les tiges de forage utilisées dans les puits de pétrole fournis par VAM Drilling sont constituées d un tube sans soudure en aciers sur lequel les extrémités ont été déformées par pressage avant d y souder par friction un outil de connexion fileté. La déformation des extrémités du tube initial permet de garantir les propriétés mécaniques de l ensemble de la tige après les opérations de soudage : il s agit d un épaississement progressif obtenu par forgeage. De la géométrie du profil de l épaississement dépendent les performances de la 1

2 tige complète, c est pourquoi cette géométrie fait l objet d un contrôle qualité normé par les spécifications internationales pétrolières. Partie sur-épaissie à contrôler Figure 1 : Vue en coupe d une extrémité de tige de forage. La géométrie des extrémités des tubes après pressage est décrite sur la Figure 2. L épaisseur et le diamètre en bout de tube sont augmentés progressivement. Les zones intermédiaires entre l extrémité et la partie non pressée du tube, qui a conservé le diamètre et l épaisseur du tube initial, sont appelés doucines. Les tiges produites présentent en extrémité un diamètre extérieur compris entre 70 et 200 mm pour une épaisseur de 13,5 à 40 mm. Les parties non pressées présentent elles un diamètre extérieur compris entre 60 et 190 mm pour une épaisseur de 5 à 20 mm. Le dénivelé des doucines internes est donc généralement plus important (différence au rayon en interne de 25mm au maximum) que celles de doucines externes (différence au rayon en externe de 11mm au maximum) Les normes imposent des tolérances sur les côtes suivantes des profils des doucines : - Minimum Internal Upset (MIU) : longueur minimum acceptable de la doucine intérieure - Minimum External Upset (MEU) : longueur minimum acceptable de la doucine extérieure - MIU radius (r c ) : rayon de raccordement minimum entre la doucine intérieure et la partie nominale du tube. Figure 2 : Profil des extrémités après pressage et dénomination des côtes. 2

3 Ces profils sont contrôlés directement en sortie de presse afin de suivre et de corriger, si besoin, en continu les réglages de la presse. Ce contrôle s effectue donc alors que les extrémités des tubes présentent encore une température élevée : entre 800 et 1200 C selon la vitesse de la ligne. Aujourd hui, ce contrôle dimensionnel est effectué par le biais d un système mécanique de type pantographe qui réalise une mesure par contact des profils (Figure 3). Ce système est composé de deux tiges équipées de pointes qui permettent de palper respectivement les profils intérieurs et extérieurs des extrémités. Un balayage linéaire des tiges sur une longueur de 500mm à l intérieur des tubes est réalisé pour effectuer la mesure des profils. Les normes imposant de mesurer les profils de 3 génératrices du tube à 120, c est pourquoi le tube est monté sur un tourne-tube, et le balayage linéaire est effectué successivement sur les 3 positions différentes du tube. Figure 3 : Système de contrôle actuel des profils par un pantographe mécanique. Afin d accroître la productivité, de nouvelles solutions de mesures sans contact ont été étudiées afin de rendre le contrôle des profils des extrémités après pressage plus rapide et entièrement automatique. DESCRIPTION DE LA SOLUTION TECHNIQUE RETENUE Principe de base La solution retenue pour la mesure sans contact est l utilisation de capteur à triangulation laser (Figure 4). Ce choix a été motivé par les avantages de ces capteurs qui correspondent aux besoins du contrôle souhaité. En effet ces capteurs permettent de couvrir une gamme de mesure importante, ce qui permettra de réaliser la mesure sur les produits présentant les plus fortes différences d épaisseur en extrémité. Ils offrent une fréquence d acquisition élevée qui permet une mesure rapide des profils. Enfin une acquisition sur un PC dédié des mesures de ces capteurs est facilement réalisable, ce qui permet d assurer un traitement automatisé de la mesure des profils. Pour garantir une qualité de mesure sur les tubes à haute températures (acier rouge), nous avons choisi d utiliser les capteurs «optoncdt 1700» fabriqués par la société Microepsilon. Ces capteurs sont effet équipés de la technologie RTSC (Real Time Surface Compensation), qui permet de mesurer le degré de réflexion de l objet à mesurer et d adapter en temps réel le temps d exposition en conséquence. Nous avons validé par une première mesure en laboratoire que ces capteurs permettent de réaliser des mesures de distance fiables sur des pièces en acier à haute température (Figure 5). Une autre solution 3

4 aurait pu consister à utiliser des capteurs avec une source laser de couleur verte, mais cette technologie s est avérée moins attractive car peu répandue sur le marché. Principe de mesure: Les capteurs à triangulation laser fonctionnent au moyen d une diode laser projetant un spot lumineux visible sur la surface de l objet à mesurer. La lumière réfléchie du spot sera reçue sur un élément capteur de position (ex. : matrice CCD) via une optique réceptrice disposée selon un angle déterminé par rapport à la direction d émission du faisceau laser. Une variation de la distance de l objet par rapport au capteur fera varier l angle selon lequel le capteur recevra la lumière. Le changement d angle sera mesuré et transformé en variation de distance. Figure 4 : Schéma et principe d un capteur de mesure de distance par triangulation laser (Source : Micro-epsilon) Figure 5 : Validation en laboratoire de la fiabilité de mesures des capteurs «optoncdt 1700» sur pièce en acier à haute température Pour relever les profils des extrémités de tube après pressage, l idée est donc d utiliser deux capteurs laser de triangulation et de faire balayer leurs faisceaux respectivement le long des surfaces internes et externes du tube. Ce balayage peut s effectuer par translation des capteurs laser, ou par translation d éléments permettant de réfléchir un faisceau laser vers les surfaces à contrôler (miroir ou prisme). Le balayage pourra être extrêmement rapide compte-tenu des hautes fréquences d acquisition des capteurs laser (un temps de 5 à 10 secondes pour un balayage aller-retour de 500mm sera suffisant). Pour le relevé des profils externes, un capteur laser peut être placé à la normale des tubes et pointer directement son faisceau sur la surface externe du tube (voir Figure 6). Ce type de technique est désormais largement éprouvé et ne pose aucune difficulté technique majeure. Il faudra uniquement veiller à ce que le boitier du capteur ne soit pas soumis à des températures trop élevées, la température maximale à laquelle résistent les éléments des capteurs laser étant de l ordre 80 C. Ainsi l idée retenue est l utilisation d un capteur 4

5 présentant un début de plage de mesure assez grand (entre 200 et 500m) et éventuellement protégé par un boitier auto-ventilé. Le relevé des profils interne est plus délicat. En effet, il est impossible de faire translater un capteur laser à l intérieur du tube, compte-tenu de l encombrement du capteur et de sa faible résistance aux hautes températures. L idée retenue est donc de positionner le capteur laser en dehors du tube et de faire translater à l intérieur du tube un prisme qui réfléchira le faisceau laser vers la surface interne du tube (voir Figure 6 et 7). A l extérieur du tube, un boitier auto-ventilé permettra d isoler thermiquement le capteur. Quant au prisme, sa résistance à la température est assurée. La température de fusion du verre constituant de tels composants optiques est en effet supérieure à 1500 C. Pour la mesure de différentes génératrices, il a été choisi de faire tourner le tube comme actuellement par le système tourne-tube existant. Ce système de mesure a été conçu en partenariat avec la société Mesure-Systems 3D.. Figure 6 : Principe du système de mesure de profils conçu en partenariat avec la société Mesures Systèmes 3D Capteur de triangulation laser Figure 7 : Mesure du profil interne par réflexion du cône de triangulation laser sur un prisme Réalisation d un système prototype Pour la validation du concept de mesure décrit ci-dessous, il a été décidé de réalisé un système prototype permettant de tester la mesure des profils internes des tubes après pressage, la mesure des profils internes étant la plus complexe à réaliser. 5

6 Le système prototype se compose d un bras supportant, d une part, un capteur par triangulation laser «ILD » de chez Micro-epsilon et, d autre part, un prisme optique permettant le renvoi d angle à 90 du cône de triangulation laser (Voir Figure 8). Figure 8 : Prototype pour la mesure des profils interne développé au centre de recherche Vallourec Acquisition des mesures et développements logiciels Le capteur «ILD » monté sur le système prototype offre différentes possibilités d acquisition : - acquisition par voie analogique : une tension proportionnelle à la distance entre la surface du tube et le capteur est délivrée - acquisition par voie numérique : par port série ou USB. Le mode d acquisition analogique a été choisi pour réaliser les essais avec le système prototype. Le capteur a alors été relié à une carte d acquisition National Instruments installée dans un PC dédié à l analyse des mesures du prototype. Pour valider la faisabilité d un traitement entièrement automatisé du contrôle des profils des tubes après pressage, des premiers développements logiciels ont été réalisés sous le logiciel Labview de National Instruments. Une première partie du logiciel permet l acquisition et la représentation des mesures de profils (en blanc sur la Figure 9). La deuxième partie du logiciel permet d éliminer le bruit de mesure par le bais d un filtre médian à phase nulle. Une représentation du profil lissé est alors fournie (en rouge sur la Figure 9). Enfin la dernière partie du logiciel et la plus complexe permet de mesurer automatiquement les côtes de la pièce inspectée en traitant les mesures acquises. Ce traitement pour la mesure des côtes a fait l objet de développement d algorithmes spécifiques. Ils permettent en premier lieu de détecter le début et la fin des doucines (représentées en vert sur la Figure 8). De ces détections découlent directement les mesures des côtes MIU et MEU décrites en pages 2. En dernier lieu, en fin de doucines, le rayon de courbure est évalué sur le nuage points correspondant à cette position. 6

7 Mesure brute Signal filtré Identification par le logiciel des début et fin de doucine Figure 9 : Exemple de résultats d acquisition et de traitement d un profil interne ESSAIS REALISES ET RESULTATS Validations en laboratoire Le concept de mesure proposé a premièrement été validé à l aide du prototype développé dans des conditions de laboratoire sur tubes froid. Pour cela des tests ont été réalisées au centre de Recherche Vallourec d Aulnoye-Aymeries (59) sur des pièces de différentes dimensions représentatives de la gamme de fabrication des tiges de forage (Figure 10). Figure 10 : Montage expérimentale pour validations en laboratoire Les tests en laboratoire ont premièrement permis de confirmer que la fréquence d acquisition des capteurs choisis permet d obtenir une densité de points suffisantes pour la mesures des profils dans la gamme de vitesse de contrôle souhaitée (100 à 200 mm/s). Les tests en laboratoires ont permis également de valider la faisabilité de la mesure des profils internes de manière déportée en utilisant la réflexion sur un prisme du cône de triangulation du capteur laser, et ceux pour la gamme dimensionnelle des produits à contrôler. Enfin la précision des mesures fournies par le système optique proposé et de l évaluation des côtes des pièces par le logiciel de traitement développé a été validée par comparaison avec une mesure de référence, réalisée par palpage mécanique avec un bras de mesure de chez Faro. Un exemple de résultats est présenté sur la Figure 11. 7

8 Hauteur (mm) LASER FARO Avance à l'intérieur du tube (mm) Figure 11 : Comparaison des mesures de profils par le système laser proposé avec une mesure mécanique au bras Faro. Les comparaisons montrent une adéquation très forte entre les mesures du système optique et les mesures de référence. La différence principale se situe au niveau du bruit de mesure qui est plus important pour le système optique. Toutefois, la valeur moyenne des mesures optiques en un point précis du profil correspond à la mesure de référence avec une incertitude de moins de +/- 0,25 mm. Le filtrage des mesures optiques réalisé par le logiciel de traitement est donc un élément essentiel pour garantir une bonne précision dans l estimation des côtes des pièces. La précision de l estimation des côtes par le système complet (système optique et logiciel de traitement) a été évaluée par le biais de 30 mesures de profils internes sur une même pièce. Ces comparaisons montrent que la mesure laser en laboratoire permet d obtenir une précision de mesure sur la côte MIU à +/-2 écart-types de l ordre de +/- 1 mm. Ce qui est largement satisfaisant par rapport à la précision exigée par les normes actuelles qui est de +/- 6,35 mm. NB : ces valeurs des précisions attendues et atteintes peuvent paraître à première vue importantes, mais cela est dû au fait qu elles intègrent les erreurs de répétitivité (à +/- 2 écart-types) et que la position exacte des positions de fin et début de doucines sont assez difficilement identifiable de manière répétables sur ces profils très progressifs. Validations en usine Le concept de mesure optique a ensuite été validé avec le prototype dans les conditions de production en sortie de presse à l usine VAM Drilling d Aulnoye-Aymeries. Pour ce faire le système de mesure optique a été monté temporairement en parallèle du système de pantographe mécanique existant. Les mesures ont alors été réalisées sur tubes présentant des extrémités pressées encore à haute température aux alentours de 1200 C (Voir Figure 12). 8

9 Figure 12 : Tests de validation en usine sur tubes à haute température Ces essais ont confirmé la robustesse du système proposé aux conditions de production (haute température, présence de poussières et graisses). Aucune dégradation du prisme et des capteurs n a été relevée. Des mesures de température au niveau du capteur montrent que le rayonnement de chaleur de la part des tubes reste modéré et qu un système simple de protection et ventilation des capteurs suffira dans le cadre du futur système industriel. Les essais ont également permis de montrer l adéquation entre les mesures réalisées par l équipement testé et l équipement existant. Suite à ces essais, une augmentation de la répétitivité des mesures est même envisageable avec l utilisation du système optique, en plus de permettre comme voulu une augmentation de la cadence de contrôle et une automatisation du procédé. La capabilité machine du système optique a été évaluée suite à une série de 10 mesures en usine sur une même pièce avec le montage temporaire du prototype. Les résultats sont présentés dans le tableau suivant : (écart-type) 1,17 mm 6 7,02 mm IT (Intervalle de Tolerances) Cm ( Cm = IT / 6 ) 12,7 mm 1,81 ( > 1.67 : Machine capable) Ces résultats obtenus avec un montage temporaire sont satisfaisants. De plus, le guidage et le codage du balayage linéaire réalisé par le montage temporaire n étant pas optimal, la capabilité d un système industriel basé sur le principe proposé sera sensiblement meilleure. CONCLUSION Un procédé de contrôle dimensionnel sans contact a été conçu par le centre de Recherche Vallourec pour le contrôle en production à chaud des profils des tiges de forage. Le système proposé utilise deux capteurs de triangulation laser. Pour la mesure des profils externes, le premier capteur pointera directement vers la surface externe des tiges, tandis que pour garantir la mesure des profils internes, un montage mécanique spécifique muni d un prisme permettra de défléchir le cône de triangulation du second capteur vers la surface interne des tiges et ainsi maintenir le capteur en dehors de la tige chaude. L ensemble mécanique sera translaté linéairement dans les tiges pour réaliser l acquisition des profils. Les profils peuvent être acquis sur un PC dédié et être traiter automatiquement pour obtenir les mesures des côtes à contrôler. 9

10 Cette conception a été validée à l aide d un prototype réalisé au centre de Recherche Vallourec. Des essais avec ce prototype réalisés en laboratoire et en usine dans les conditions de production ont permis de conclure à la faisabilité de la méthode proposée. Ce procédé de contrôle dimensionnel sans contact constitue une solution avantageuse pour remplacer les équipements de mesure par contact utilisés actuellement. Il offre une cadence de contrôle plus élevée et permet l automatisation du contrôle. Selon les résultats de nos essais, un gain au niveau de la répétitivité du contrôle est également attendu. De plus le système proposé présente des capacités d évolution intéressantes. Par exemple, en réalisant un balayage hélicoïdal (rotation du tube synchronisée avec la translation linéaire de la mécanique) une mesure de la géométrie complète des tiges est envisageable (voir Figure 13). Figure 13 : Exemple d acquisition complète de la géométrie des tiges représentée en 3D 10

Qualification métrologique des nouveaux bancs de référence de couple de 5 N metde50n m du LNE

Qualification métrologique des nouveaux bancs de référence de couple de 5 N metde50n m du LNE DOI: 10.1051/rfm/2014007 Qualification métrologique des nouveaux bancs de référence de couple de 5 N metde50n m du LNE Metrological qualification of the new 5 N m and50n m torque standard machines of LNE

Plus en détail

Note de veille - métrologie

Note de veille - métrologie EVOLUTION DES SYSTEMES DE MESURE VERS LA PRECISION L évolution des besoins de précision a entraîné l évolution des moyens de mesure. Cette note de veille présente les dernières innovations en matière de

Plus en détail

MAITRISE. EXFO Division industrielle et sciences humaines 2260 Argentia Road Mississauga, Ontario, L5N 6H7

MAITRISE. EXFO Division industrielle et sciences humaines 2260 Argentia Road Mississauga, Ontario, L5N 6H7 MAITRISE Division industrielle et sciences humaines EXFO Division industrielle et sciences humaines 2260 Argentia Road Mississauga, Ontario, L5N 6H7 Distribué par : Beam-Consult Le Fort 19, CH-1268 Begnins,

Plus en détail

LE THERMOFORMAGE DE PIECES TECHNIQUES SERAIT-IL UN PROCEDE ALTERNATIF A L INJECTION?

LE THERMOFORMAGE DE PIECES TECHNIQUES SERAIT-IL UN PROCEDE ALTERNATIF A L INJECTION? Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 2 Novembre 2010 LE THERMOFORMAGE DE PIECES TECHNIQUES LE THERMOFORMAGE DE PIECES TECHNIQUES SERAIT-IL UN PROCEDE ALTERNATIF A L INJECTION?

Plus en détail

Ce faisceau laser ne doit pas être regardé en face

Ce faisceau laser ne doit pas être regardé en face Détecteur linéaire 406 74 R Présentation Ce détecteur de fumée optique linéaire à réflexion est conçu pour décéler la présence de fumées noire ou blanche dans les endroits où l installation des détecteurs

Plus en détail

ROTOSONIC V4E. Join the Future. Join the Future. Une technologie de soudage par ultrasons. éprouvée alliée à un pilotage informatique de

ROTOSONIC V4E. Join the Future. Join the Future. Une technologie de soudage par ultrasons. éprouvée alliée à un pilotage informatique de Join the Future ROTOSONIC V4E Une technologie de soudage par ultrasons éprouvée alliée à un pilotage informatique de dernière génération. Join the Future Une technologie de pointe pour une qualité inégalée

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES SYSTÈME MMT PORTABLE

CARACTÉRISTIQUES SYSTÈME MMT PORTABLE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTÉRISTIQUES SYSTÈME MMT PORTABLE Leica Absolute Tracker AT901 et produits Leica-T Leica Absolute Tracker, Leica T-Cam et Leica T-Probe Environnement Température de travail

Plus en détail

Répartiteurs capteurs-actionneurs

Répartiteurs capteurs-actionneurs Sommaire Introduction.2 1366790000 2013/2014.1 SI M12 Line SI M12 Line Répartiteurs SI-M12 étroits, de forme linéaire monorangée, polyvalents Les machines deviennent de plus en plus complexes. Elles doivent

Plus en détail

Groupe de ventilation double flux unique et breveté

Groupe de ventilation double flux unique et breveté Groupe de ventilation double flux unique et breveté purify your joy... INdex Qui est la société Elek Trends Productions Avantages Veneco 4 Données techniques Logiciel Veneco Commandes sans fil et capteurs

Plus en détail

LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE

LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE DÉCOUPE LASER LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE LE COMPROMIS PARFAIT ENTRE FAIBLE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE ET GRANDE PRODUCTIVITÉ PIONNIER DE LA MACHINE DE DÉCOUPE

Plus en détail

Une gamme complète pour répondre aux besoins spéci ques de chaque utilisateur

Une gamme complète pour répondre aux besoins spéci ques de chaque utilisateur Appareils à Point de fusion Stuart - Bibby Scientific SMP10 - SMP11 - SMP20 - SMP30 - SMP40 Une gamme complète pour répondre aux besoins spéci ques de chaque utilisateur Appareil à point de fusion automatique

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

TLASE MACHINE DE MICRO-SOUDAGE LASER FICHE TECHNIQUE

TLASE MACHINE DE MICRO-SOUDAGE LASER FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE T. +41 26 653 71 71 sales@cpautomation.ch Z.I. du Vivier 22 1690 Villaz-St-Pierre Switzerland www.cpautomation.ch Copyright CPAutomation SA_05.2016 DESCRIPTION Conçue pour le micro-soudage

Plus en détail

Transmission de puissance et levage. Vérins à vis cubiques type BG

Transmission de puissance et levage. Vérins à vis cubiques type BG RO ENZFELDER GmbH Transmission de puissance et levage Vérins à vis cubiques type BG Enzfelder en France : Gérard PREISS, 843 rue J&H Richard, 73290 La Motte Servolex Tél.+fax : 04 79 44 27 54 portable

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation Benjamin Frere & Pierre-Xavier Marique ème candidature en sciences physiques, Université de Liège Année académique 003-004 1 1 Objectifs Le but de cette

Plus en détail

www.sick.fr ou www.sick.de

www.sick.fr ou www.sick.de ACCES INTERDIT AUX PERSONNES NON AUTORISEES Les scanner à balayage laser LMS de SICK trouvent leur utilisation partout où de larges zones demandent une protection complète contre toute intrusion non autorisée.

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine 3. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les différents type d appareil photo 2. Description d un appareil photo 3. Les différents

Plus en détail

Document de synthèse. Optimisation des conditions d éclairage Les défis d un éclairage minimum

Document de synthèse. Optimisation des conditions d éclairage Les défis d un éclairage minimum Document de synthèse Optimisation des conditions d éclairage Les défis d un éclairage minimum Table des matières 1. Introduction 3 2. Sensibilité à la lumière : une mesure complexe 3 3. Ne vous faites

Plus en détail

NOTE D APPLICATIONS AN141010. Mesure de l épaisseur des parois métalliques épaisses par la méthode des courants de Foucault

NOTE D APPLICATIONS AN141010. Mesure de l épaisseur des parois métalliques épaisses par la méthode des courants de Foucault SCIENSORIA NOTE D APPLICATIONS AN141010 Mesure de l épaisseur des parois métalliques épaisses par la méthode des courants de Foucault 1 Introduction Pour la mesure des épaisseurs métalliques, les méthodes

Plus en détail

Les capteurs de position

Les capteurs de position Page 1 Les capteurs de position I/ Introduction Les capteurs de positions sont les capteurs les plus répandus dans les automatismes. Ils sont utilisés pour détecter: la position précise d'un objet la présence

Plus en détail

Dorure à froid numérique K600i

Dorure à froid numérique K600i Dorure à froid numérique K600i Une solution unique en matière de protection des marques, d authenticité et d ennoblissement des produits Pour plus d informations sur la dorure à froid numérique, flashez

Plus en détail

DÉCOUPE LASER FIBRE À MODE VARIABLE

DÉCOUPE LASER FIBRE À MODE VARIABLE DÉCOUPE LASER DÉCOUPE LASER FIBRE À MODE VARIABLE DÉCOUPE LASER FIBRE À MODE VARIABLE LASER FIBRE 2 kw POUR LA DÉCOUPE DE TÔLES FINES OU ÉPAISSES L INNOVATION AU PROFIT DE LA PERFORMANCE La machine de

Plus en détail

LA SOLUTION COMPLÈTE D INSPECTION DIMENSIONNELLE POUR LES APPLICATIONS DE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE

LA SOLUTION COMPLÈTE D INSPECTION DIMENSIONNELLE POUR LES APPLICATIONS DE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LA SOLUTION COMPLÈTE D INSPECTION DIMENSIONNELLE POUR LES APPLICATIONS DE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE CERTAINS PROBLÈMES DE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ NUISENT-ILS À VOTRE RENTABILITÉ? La

Plus en détail

Ascometal sécurise son informatique industrielle grâce aux solutions CA ARCserve

Ascometal sécurise son informatique industrielle grâce aux solutions CA ARCserve TEMOIGNAGE CLIENT Ascometal sécurise son informatique industrielle grâce aux solutions CA ARCserve EXEMPLE DE RÉUSSITE Secteur: Sidérurgie Organisme: Ascometal Effectifs: 2250 collaborateurs LES ACTIVITÉS

Plus en détail

INTERFACE HOMME MACHINE (IHM) ET SOUDAGE TIG ORBITAL

INTERFACE HOMME MACHINE (IHM) ET SOUDAGE TIG ORBITAL INTERFACE HOMME MACHINE (IHM) ET SOUDAGE TIG ORBITAL Rédigé par Hans-Peter Mariner Le but de tout fabricant de machines et d'automates est de rendre l'utilisation de ses appareils suffisamment sûre et

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser. Modèle IRT600

MANUEL D UTILISATION. Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser. Modèle IRT600 MANUEL D UTILISATION Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser Modèle IRT600 Présentation Toutes nos félicitations pour votre acquisition du détecteur de température du point

Plus en détail

Comprendre le bruit et son effet sur les mesures d oscilloscope 2 ème partie : Mesurer en présence de bruit

Comprendre le bruit et son effet sur les mesures d oscilloscope 2 ème partie : Mesurer en présence de bruit Comprendre le bruit et son effet sur les mesures d oscilloscope 2 ème partie : Mesurer en présence de bruit Par : Johnnie Hancock, Agilent Technologies Introduction Aucun oscilloscope n échappe à cette

Plus en détail

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES Le processus de fabrication des tubes de chaudières démarre par le raboutage des tubes avant cintrage. Les tours de soudage sont ainsi complémentaires

Plus en détail

OIML R 93 RECOMMANDATION. Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION. Frontofocomètres DE MÉTROLOGIE LÉGALE

OIML R 93 RECOMMANDATION. Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION. Frontofocomètres DE MÉTROLOGIE LÉGALE RECOMMANDATION INTERNATIONALE OIML R 93 Édition 1999 (F) Frontofocomètres Focimeters OIML R 93 Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE DE MÉTROLOGIE LÉGALE INTERNATIONAL ORGANIZATION OF LEGAL METROLOGY

Plus en détail

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris TP Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris Étudiants : Besnier Alexandre Taforeau Julien Version 1.2 Janvier 2008 2008 Rapport TP - Version 1.2 i Table des matières Introduction 1 1 Objectif

Plus en détail

Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082

Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082 Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082 Amélioration des performances du séchage des Tuiles et Briques par récupération de la chaleur latente de condensation de l eau afin de réduire les émissions de

Plus en détail

Micro Projet : Pré Etude de Brevetabilité Machine de Retouche Robotisée pour Circuits Imprimés

Micro Projet : Pré Etude de Brevetabilité Machine de Retouche Robotisée pour Circuits Imprimés Tuteur : M. Pujo Equipe : The Clan 1 / 30 Sommaire 1. Analyse de la machine de retouche robotisée pour circuits imprimés 3 1.1. DEFINITION DU THEME DU PROJET. 3 1.1.1. Principes Physiques 3 1.1.2. Fonctions

Plus en détail

Ventilation mécanique : Mesure et réglage des débits; Hygiène, encrassement et entretien

Ventilation mécanique : Mesure et réglage des débits; Hygiène, encrassement et entretien Ventilation mécanique : Mesure et réglage des débits; Hygiène, encrassement et entretien Samuel Caillou Division Climat, Equipements et Performance Energétique CSTC - Mesure des débits 1 Kitchen Toilet

Plus en détail

pmp Plate-forme Maison Passive a.s.b.l

pmp Plate-forme Maison Passive a.s.b.l Synthèse - NBN EN 13829 Performance thermique des bâtiments Détermination de la perméabilité à l air des bâtiments Méthode de pressurisation par ventilateur (ISO 9972 : 1996, modifiée) 1. Introduction

Plus en détail

Le piqué selon la taille du tirage

Le piqué selon la taille du tirage 62 - Sony NEX-7 Le piqué selon la taille du tirage Toutes nos mesures de piqué sont calculées pour la définition très élevée du capteur du NEX-7 qui est, selon le système 254 dpi, satisfaisante pour le

Plus en détail

RACO VÉRINS ÉLECTRIQUES SYSTÈME MODULAIRE / SÉRIE AU FACTEUR DE SERVICE ÉLEVÉ (TYPE 1) TAILLE 4,5,6,7,8. RACO Schwelm

RACO VÉRINS ÉLECTRIQUES SYSTÈME MODULAIRE / SÉRIE AU FACTEUR DE SERVICE ÉLEVÉ (TYPE 1) TAILLE 4,5,6,7,8. RACO Schwelm TAILLE,,,, VÉRINS ÉLECTRIQUES HAUTES PERFORMANCES, ROBUSTES, FIABLES ET MODULAIRE Le système de vérin RACO est de conception modulaire, il permet ainsi la combinaison la plus importante d éléments intégrés

Plus en détail

AFFAISSEMENT DU CHÂSSIS DES FENÊTRES À BATTANTS

AFFAISSEMENT DU CHÂSSIS DES FENÊTRES À BATTANTS NOTE TECHNIQUE N 3 AFFAISSEMENT DU CHÂSSIS DES FENÊTRES À BATTANTS L affaissement du châssis correspond à la descente du coin inférieur du côté du verrou par rapport au cadre. De nos jours, la question

Plus en détail

Elément de mesure pour thermocouple Pour exécution antidéflagrante type TC10-L Type TC10-K

Elément de mesure pour thermocouple Pour exécution antidéflagrante type TC10-L Type TC10-K Mesure électrique de température Elément de mesure pour thermocouple Pour exécution antidéflagrante type TC10-L Type TC10-K Fiche technique WIKA TE 65.11 NAMUR pour plus d'agréments, voir page 4 Applications

Plus en détail

Silencieux à baffles. Baffles pour silencieux. Type XSA200 et XSA300. Type XKA200 et XKA300 6/10/F/1

Silencieux à baffles. Baffles pour silencieux. Type XSA200 et XSA300. Type XKA200 et XKA300 6/10/F/1 6/10/F/1 Silencieux à baffles Type XSA200 et XSA Baffles pour silencieux Type XKA200 et XKA Baffles à faible consommation d énergie avec cadre aérodynamique DIN EN ISO TESTED DIN EN ISO TESTED DIN EN ISO

Plus en détail

CAPTEURS DE POSITIONNEMENT ACTIONNEURS

CAPTEURS DE POSITIONNEMENT ACTIONNEURS CAPTEURS DE POSITIONNEMENT 1 2 SOMMAIRE P INTRODUCTION PAGE 4 P CAPTEURS DE POSITIONNEMENT LTS PAGE 5 P CAPTEURS DE POSITIONNEMENT LTL PAGE 9 SOMMAIRE P CAPTEURS DE POSITIONNEMENT LTE PAGE 12 3 INTRODUCTION

Plus en détail

LES CAPTEURS INFRAROUGE ET ULTRASONIQUE

LES CAPTEURS INFRAROUGE ET ULTRASONIQUE I - Introduction. Une éolienne est un véritable système automatisé, pour assurer un bon fonctionnement, il faut connaître en permanence le sens, la force du vent. Dans les systèmes techniques, les utilisateurs

Plus en détail

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1 C. Cycle de Stirling. BUT DE LA MANPULATON Etude du cycle thermodynamique de Stirling, relevés des cycles. Mesure du rendement d'un moteur à air chaud pour différents régimes de rotation. Etude des rendements

Plus en détail

LA VITESSE D OBTURATION

LA VITESSE D OBTURATION La Focale Formation 18.09.2015 Préparée et présentée par Jean-Philippe Jenny LA VITESSE D OBTURATION SOMMAIRE 0. INTRODUCTION 1. A QUOI CORRESPONDENT LA VITESSE ET LE DIAPHRAGME? 2. NOTION D IL : INDICE

Plus en détail

LA 90L / LA 180L. Mode d emploi

LA 90L / LA 180L. Mode d emploi L 90L / L 80L fr Mode d emploi L 80L 7 3a 5 6 4 3b 8 d b c b a a C L 80 L L 90 L D D >,8m > ft 90 Y Y m 3 3 ft E E E3 F Y D ± 5 D X D3 G,8m ft G G3 S > 5 m > 6 3 ft G4 G5 3 3 fr Mode d emploi Les STIL-L90L

Plus en détail

guide de mise en service rapide

guide de mise en service rapide guide de mise en service rapide 1 principe général La table Rodeon TurnIt! est conçue pour réaliser automatiquement des prises de vue d objets sous toutes leurs faces afin de produire des fichiers interactifs

Plus en détail

Chapitre 1 : Capteurs

Chapitre 1 : Capteurs 1. Définition Un capteur est un transducteur qui permet de convertir une grandeur physique à mesurer ou mesurande (température, vitesse, humidité, pression, niveau, débit,...) en une autre grandeur physique

Plus en détail

Notice d emploi Réfractomètre numérique HI 96832

Notice d emploi Réfractomètre numérique HI 96832 2, Rue du Saumon 67000 Strasbourg France Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr Notice d emploi Réfractomètre numérique HI 96832 Cher client, Grâce pour choisir un produit

Plus en détail

Détecteurs de mouvement Anti-intrusion. Nous vous avons écouté

Détecteurs de mouvement Anti-intrusion. Nous vous avons écouté Détecteurs de mouvement Anti-intrusion Nous vous avons écouté Un choix simple avec une technologie de pointe Que vous optiez pour un infrarouge passif (IRP), une double technologie ou la technologie vectorielle,

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

Régulation précédente de la puissance des installations

Régulation précédente de la puissance des installations Régulation par vitesse variable de la puissance de compresseurs à vis d installations frigorifiques ABB Refrigeration AB a développé un nouvel entraînement pour installations frigorifiques. Il s agit d

Plus en détail

UH28C Appareil de contrôle en haute tension. Fiche technique

UH28C Appareil de contrôle en haute tension. Fiche technique Fiche technique UH28C Appareil de contrôle en haute tension ETL Prüftechnik GmbH Telefon: +49 711 83 99 39-0 E-Mail: info@etl-prueftechnik.de Lembergstraße-Straße 23 D-70825 Korntal-Münchingen Telefax:

Plus en détail

VA22 RESOL VA22 *48002970* Montage Connexion Maintenance Exemple. Manuel. www.resol.de

VA22 RESOL VA22 *48002970* Montage Connexion Maintenance Exemple. Manuel. www.resol.de Montage Connexion Maintenance Exemple *48002970* 48002970 Nous vous remercions d avoir acheté un produit RESOL. Veuillez lire ce manuel attentivement afin de pouvoir utiliser le produit de manière optimale.

Plus en détail

BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare. Boîte postale 70034 68301 Saint Louis Cedex

BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare. Boîte postale 70034 68301 Saint Louis Cedex 1/8 Mesure de qualité d une lentille Élèves : Partenaire : Adresse : Parrain du projet : A. Définition du cahier des charges BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare ISL Boîte postale 70034 68301

Plus en détail

LASERTOME 30-15. Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité.

LASERTOME 30-15. Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité. LASERTOME 30-15 Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité. Filiale du groupe AIR LIQUIDE Welding, l un des leaders mondiaux de la découpe thermique, SAFMATIC conçoit,

Plus en détail

SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LA MMT OPTIQUE PORTABLE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES

SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LA MMT OPTIQUE PORTABLE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LA MMT OPTIQUE PORTABLE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES En usine, la HandyPROBE surpasse les MMT portables traditionnelles. Parce qu elle est vraiment portable et insensible aux

Plus en détail

Logiciel de palpage pour machines-outils

Logiciel de palpage pour machines-outils Fiche produit H-2000-2309-13-B Logiciel de palpage pour machines-outils - fonctionnalités des programmes BULLETIN D INFORMATION DISPONIBLE DÈS MAINTENANT Logiciel basique EasyProbe Réglage d outil sans

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 09 00 91 Annule et remplace la version du 12/10/2009

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 09 00 91 Annule et remplace la version du 12/10/2009 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Division Protection Mécanique Laboratoire Protection Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 63 82 Télécopie

Plus en détail

PTH 300. Pompe à chaleur ECS

PTH 300. Pompe à chaleur ECS PTH 300 Pompe à chaleur ECS L entreprise Thermics Fort de son expérience industrielle de longue date dans la production d échangeurs de chaleur, THERMICS conçoit et fabrique des capteurs thermiques et

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

S3 Turbo. Chaudière à bûches. S3 Turbo EXISTE DÉSORMAIS AVEC SONDE LAMBDA LARGE BANDE ET SERVOMOTEURS. www.froeling.com

S3 Turbo. Chaudière à bûches. S3 Turbo EXISTE DÉSORMAIS AVEC SONDE LAMBDA LARGE BANDE ET SERVOMOTEURS. www.froeling.com S3 Turbo Chaudière à bûches S3 Turbo EXISTE DÉSORMAIS AVEC SONDE LAMBDA LARGE BANDE ET SERVOMOTEURS www.froeling.com De la meilleure qualité Depuis plus de cinquante ans, Froling concentre ses activités

Plus en détail

Elément de mesure thermocouple Type TC10-A

Elément de mesure thermocouple Type TC10-A Mesure électrique de température Elément de mesure thermocouple Type TC1-A Fiche technique WIKA TE 65.1 NAMUR pour plus d'agréments, voir page 6 Applications Adapté pour toutes applications industrielles

Plus en détail

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie 2 ème Séminaire Bodycote / Air Liquide 14 15 octobre 2010 Peggy Gressel Historique Sommaire Domaines d utilisation Le soudage plasma Le

Plus en détail

TECHNOLOGIE LASER. En quelques mots. À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe. A member of the UNITED GRINDING Group

TECHNOLOGIE LASER. En quelques mots. À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe. A member of the UNITED GRINDING Group Creating Tool Performance A member of the UNITED GRINDING Group À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe En quelques mots L usinage moderne de matériaux à l aide de la technologie

Plus en détail

Mode d emploi 555 880

Mode d emploi 555 880 06/05-W97-Kem Mode d emploi 555 880 Alimentation pour tube de Franck et Hertz (555 880) Remarques de sécurité 1 Description L alimentation pour tube de Franck et Hertz répond aux normes de sécurité pour

Plus en détail

Logiciel de paramétrage et d exploitation des capteurs PARATRONIC : IHM capteurs

Logiciel de paramétrage et d exploitation des capteurs PARATRONIC : IHM capteurs NOTICE D INSTALLATION Constructeur français Logiciel de paramétrage et d exploitation des capteurs PARATRONIC : IHM capteurs Sommaire 1 PRESENTATION... 3 2 INSTALLATION... 3 3 DRIVERS... 5 4 CONNEXION...

Plus en détail

Mode d emploi 559 938

Mode d emploi 559 938 06/05-W97-Iv/Sel Mode d emploi 559 938 Détecteur d énergie de rayonnement X (559 938) 1 Détecteur d énergie de rayonnement X 2 Porte-capteur 3 Ecran d atténuation 4 Cible d étalonnage 5 Tige avec filetage

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

LA PHOTOGRAPHIE ASTRONOMIQUE Première partie PHOTOGRAPHIER LES COMETES

LA PHOTOGRAPHIE ASTRONOMIQUE Première partie PHOTOGRAPHIER LES COMETES LA PHOTOGRAPHIE ASTRONOMIQUE Première partie PHOTOGRAPHIER LES COMETES JP. Maratrey - Février 2013 1. Généralités Il existe trois façons de photographier une comète : Avec un simple appareil photo (APN)

Plus en détail

Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable

Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable Informations de base concernant le programme d'optimisation Optibat, version 100115 Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable Pourquoi Optibat...1 Un exemple...2 Les modèles de maison d'habitation...4

Plus en détail

Les capteurs mesure de distance au service de l automatisation

Les capteurs mesure de distance au service de l automatisation Les capteurs mesure de distance au service de l automatisation Les capteurs de distance de SensoPart Le défi central de la mesure de distance et ce dans de nombreux domaines de l automatisation est une

Plus en détail

La Photographie Principes G.Loichot

La Photographie Principes G.Loichot La Photographie Principes G.Loichot Introduction La principale chose à laquelle il faut penser en photographie, c est à la lumière. C est elle qui traverse l objectif et qui vient «s écraser» sur le capteur

Plus en détail

La lumière. adaptée au besoin. TruLight 5000: L éclairage opératoire à LED intelligent pour une meilleure vision.

La lumière. adaptée au besoin. TruLight 5000: L éclairage opératoire à LED intelligent pour une meilleure vision. TruLight 5000: La lumière adaptée au besoin L éclairage opératoire à LED intelligent pour une meilleure vision. Machines-outils / outils électriques Technologie du laser / électronique Technologie médicale

Plus en détail

Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004

Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004 Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004 Introduction Trouver une génératrice ou un alternateur susceptible de fonctionner à

Plus en détail

6. MOYENS DE TRANSMISSION. 6.1 Transport par bras articulé. 6.2. Focalisation - 27 -

6. MOYENS DE TRANSMISSION. 6.1 Transport par bras articulé. 6.2. Focalisation - 27 - - 27-6. MOYENS DE TRANSMISSION 6.1 Transport par bras articulé Certaines radiations fortement absorbées par l'eau en particulier (dans le domaine infrarouge) ne sont pas transmissibles par fibre optique

Plus en détail

Projet Gestion De Production

Projet Gestion De Production Projet Gestion De Production Groupe de Projet LALUQUE Florian MONTANVERT Kevin PERS Cyril ROSE Aurélien SAUJOT Steeven Enseignants Responsables LEROUX Stéphane VIDAL Jean- Baptiste Introduction Dans le

Plus en détail

Spectrophotomètres série 73

Spectrophotomètres série 73 Spectrophotomètres Série 73 - Jenway Imlab Oude Vijvers 1 B-3370 Boutersem Tel.: +32 (0)16 73 55 72 Fax: +32 (0)16 73 55 87 info@imlab.be www.imlab.be Spectrophotomètres série 73 Ces spectrophotomètres

Plus en détail

Accessoires optique. Zubehör. Accessoires

Accessoires optique. Zubehör. Accessoires Zubehör Accessoires Accessoires optique Avec la vaste gamme d optique d ALPHA LASER, vous pouvez réaliser vos travaux de soudage laser avec le matériel adapté à vos besoins. Vous trouverez dans les pages

Plus en détail

LIVRE BLANC. Pourquoi choisir la qualité d image Sony?

LIVRE BLANC. Pourquoi choisir la qualité d image Sony? LIVRE BLANC Pourquoi choisir la qualité d image Sony? Introduction Pourquoi choisir la qualité d image Sony? L avenir de la surveillance IP sera en Full HD. De nombreuses entreprises ne cessent de parler

Plus en détail

ROULEAUX 5-6 Rouleau Métallique RM Rouleau Amortisseur RA Rouleau Décrasseur à Disques RLD Rouleau Décrasseur à manchon RLT Rouleau Décrasseur à manchons RLT Rouleau Décrasseur Hélicoïdal RLH Rouleau Guide

Plus en détail

Systèmes de régulation de la hauteur de rampe

Systèmes de régulation de la hauteur de rampe Systèmes de régulation de la hauteur de rampe Une précision sans précédent dans la hauteur de pulvérisation combinée au contrôle dont vous avez besoin. Garanti. NORAC a été un pionnier dans l utilisation

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS 04/03/2014 Pour le compte de : Oakwood Import ZA La Croix Blanche 46200 Lachapelle-Auzac Contact : PFT

Plus en détail

401-951 MAV & MAV V. Compresseurs. Le compresseur fi able, robuste et intelligent

401-951 MAV & MAV V. Compresseurs. Le compresseur fi able, robuste et intelligent Compresseurs MAV & MAV V 401-951 Compresseurs à vis à injection d huile Compresseurs à vitesse fi xe et à vitesse variable Entraînement par courroies PARTENARIAT DISPONIBILITÉ FACILITÉ D ENTRETIEN LE SOUFFLE

Plus en détail

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 30

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 30 Echos techniques 30 par Christophe Sireix, prothésiste dentaire Une nouvelle façon d usiner du Chrome Cobalt sous forme de blocs en poudre fritté Le Sintron d Amann Girrbach est une alternative à l usage

Plus en détail

ESSAIS DE FATIGUE SUR JOINTS MODULAIRES DE GOODCO Z-TECH TYPE LG À BARRE DE SUPPORT UNIQUE AVEC ÉTRIERS SOUDÉS

ESSAIS DE FATIGUE SUR JOINTS MODULAIRES DE GOODCO Z-TECH TYPE LG À BARRE DE SUPPORT UNIQUE AVEC ÉTRIERS SOUDÉS ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DÉPARTEMENT DE GÉNIE DE LA CONSTRUCTION DRSR : DÉVELOPMENT & RECHERCHE EN STRUCTURES ET RÉHABILITATION RAPPORT SOMMAIRE ESSAIS DE FATIGUE SUR JOINTS MODULAIRES DE GOODCO

Plus en détail

Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz

Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz 1. Introduction Afin de compléter les études de compatibilité entre la bande numérique télévisuelle et la

Plus en détail

Acquisition d image : vers le tout numérique

Acquisition d image : vers le tout numérique Acquisition d image : vers le tout numérique Introduction La technologie évolue rapidement dans le domaine de l'acquisition d'image depuis quelques années, que ce soit dans les domaines industriel et scientifique

Plus en détail

Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS

Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS C est à partir du moment ou l on à su détecter une grandeur physique et exploiter sa variation que l on a pu faire des systèmes automatiques qui s auto contrôlent

Plus en détail

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses LES ABEILLES D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses 1. Présentation de la trame : Recherche et synthèse d infos Notion d optimisation Intérêt et

Plus en détail

Thermostat avec écran

Thermostat avec écran H/LN4691-0 674 59-64170 Thermostat avec écran www.homesystems-legrandgroup.com Thermostat avec écran Table des matières Thermostat avec écran 1 Introduction 4 1.1 Avertissements et conseils 4 2 Description

Plus en détail

Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013

Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013 Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013 PRESENTATION DU PYTHON Le Python est un bras motorisé à pilotage entièrement électronique, conçu spécialement pour effectuer un grand nombre d opérations

Plus en détail

Aussi coriace que vos exigences. RESULTAT DES TESTS

Aussi coriace que vos exigences. RESULTAT DES TESTS Aussi coriace que vos exigences. RESULTAT DES TESTS Caméra Dôme Fixe Réseau AXIS 225FD Résistance aux conditions extrêmes Question résistance, l AXIS 225FD est absolument sans pareil : son système intégré

Plus en détail

Séquence 1 L œil et l appareil photographique (15 exercices corrigés)

Séquence 1 L œil et l appareil photographique (15 exercices corrigés) Séquence L œil et l appareil photographique (5 exercices corrigés) Exercice 8 page 24 Schématiser une lentille : La lentille est convergente. n la symbolise donc par un segment vertical avec deux flèches

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005)

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005) D i r e c t i v e r e l a t i v e a u x p r o d u i t s d e l a c o n s t r u c t i o n Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement»

Plus en détail

SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LA MMT OPTIQUE PORTABLE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES

SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LA MMT OPTIQUE PORTABLE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LA MMT OPTIQUE PORTABLE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES En usine, la HandyPROBE surpasse les MMT portables traditionnelles. Parce qu elle est vraiment portable et insensible aux

Plus en détail

www.cncfilchaud.fr Carte 4 axes Integral

www.cncfilchaud.fr Carte 4 axes Integral www.cncfilchaud.fr Carte 4 axes Integral Présentation La carte 4 axes Integral est dédiée à la commande de moteurs pas-à-pas bipolaires (à quatre fils) par un ordinateur à travers un port USB, ainsi qu

Plus en détail