Gestion du myriophylle du Brésil dans le marais de Chicheboville (14)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion du myriophylle du Brésil dans le marais de Chicheboville (14)"

Transcription

1 FDGDON 50 Gestion du myriophylle du Brésil dans le marais de Chicheboville (14) Journée d échanges sur les espèces invasives - 8 Juillet

2 Contexte local Le marais de Chicheboville-Bellengreville : - marais tourbeux alcalin 4 communes 154 ha - mares, roselières, prairies humides et tourbeuses, mégaphorbiaies, boisements humides, réseau de canaux et fossés - Présence d espèces rares et protégées (Marisque, Potamot coloré, Gentiane pneumonanthe, Agrion de Mercure, Campagnol amphibie ) - Diverses démarches de conservation : ZNIEFF de type I Site Natura 2000 Espace Naturel Sensible du département du Calvados Site du CEN-BN (19 ha en gestion)

3 Eté 2011 : Découverte d une station de myriophylle du Brésil 4000m² -> Pose de filets - Chantier-bénévole - 2 jours d arrachage manuel à 6 personnes - Veille régulière

4 Eté 2011 : Découverte d une station de myriophylle du Brésil 4000m² -> Pose de filets - Chantier-bénévole - 2 jours d arrachage manuel à 6 personnes - Veille régulière 2012 : Acquisition de la parcelle par la commune de Chicheboville Foyer atteignant 6600m²

5 Eté 2011 : Découverte d une station de myriophylle du Brésil 4000m² -> Pose de filets - Chantier-bénévole - 2 jours d arrachage manuel à 6 personnes - Veille régulière 2012 : Acquisition de la parcelle par la commune de Chicheboville Foyer atteignant 6600m² Eté 2013 : Foyer évoluant vers 7000m² Gros chantier d arrachage mécanique avec finitions manuelles

6 Déroulement du chantier : - Dégagement des berges du plan d eau pour faciliter l accès aux engins - Pose de filtres aux entrées et sorties d eau

7 Déroulement du chantier : - Dégagement des berges du plan d eau pour faciliter l accès aux engins - Pose de filtres aux entrées et sorties d eau - Arrachage mécanique des herbiers avec pelle mécanique - depuis la berge - puis sur une barge flottante

8 Déroulement du chantier : - Dégagement des berges du plan d eau pour faciliter l accès aux engins - Pose de filtres aux entrées et sorties d eau - Arrachage mécanique des herbiers avec pelle mécanique - depuis la berge - puis sur une barge flottante - Dépôt des herbiers dans un camion chenillé - Finitions en arrachage manuel

9 Déroulement du chantier : - Creusement d une fosse sur la berge pour stockage et réessuyage des herbiers - Exportation hors site dans une benne imperméable jusqu aux parcelles agricoles sèches

10 Déroulement du chantier : - Creusement d une fosse sur la berge pour stockage et réessuyage des herbiers - Exportation hors site dans une benne imperméable jusqu aux parcelles agricoles sèches - Valorisation agricole des herbiers par compostage et suivi - Nettoyage de tout le matériel de chantier

11 Durée du chantier : 3 semaines Coût : Enseignements : - Financements conséquents à mobiliser - Suivi fin du chantier nécessaire - Nettoyage minutieux du matériel - Suivi du devenir des rémanents

12 Résultats encourageants : taux de repousse très faible 2 jours à 4 personnes en arrachage manuel à l automne > 400L arrachés Printemps-Eté 2014 Chantier d arrachage manuel par une association d insertion 2 jours d arrachage mensuel pendant 6 mois -> 40L arrachés en Juin

13 Gestion précoce dès détection Septembre 2012 : Découverte d une station de myriophylle du Brésil 500m² -> Pose de filets - 2,5 jours d arrachage manuel à 5 personnes 1700L d herbiers exportés - Veille régulière

14 Gestion précoce dès détection Septembre 2012 : Découverte d une station de myriophylle du Brésil 500m² -> Pose de filets - 2,5 jours d arrachage manuel à 5 personnes 1700L d herbiers exportés - Veille régulière Printemps-Eté 2013 : 2 ème année de suivi -> 2h d arrachage manuel à 3 personnes 50L d herbiers exportés - Veille

15 Gestion précoce dès détection Septembre 2012 : Découverte d une station de myriophylle du Brésil 500m² -> Pose de filets - 2,5 jours d arrachage manuel à 5 personnes 1700L d herbiers exportés - Veille régulière Printemps-Eté 2013 : 2 ème année de suivi -> 2h d arrachage manuel à 3 personnes 50L d herbiers exportés - Veille Printemps 2014 : Veille régulière pas de repousse observée jusqu à présent

16 MERCI DE VOTRE ATTENTION Pour nous contacter : Des questions?

DOSSIER DE PRESSE. Un écrin maritime à reconquérir. Les sédiments repoussés vers le large. www.projetmontsaintmichel.com

DOSSIER DE PRESSE. Un écrin maritime à reconquérir. Les sédiments repoussés vers le large. www.projetmontsaintmichel.com RÉTABLISSEMENT DU CARACTÈRE MARITIME DU MONT-SAINT-MICHEL DOSSIER DE PRESSE Un écrin maritime à reconquérir À l horizon 2040, si rien n avait été entrepris, le Mont-Saint-Michel aurait été entouré de prés

Plus en détail

RETOUR SUR LA JOURNEE TECHNIQUE PARTENARIALE LES PLANTES ENVAHISSANTES DES MILIEUX AQUATIQUES

RETOUR SUR LA JOURNEE TECHNIQUE PARTENARIALE LES PLANTES ENVAHISSANTES DES MILIEUX AQUATIQUES RETOUR SUR LA JOURNEE TECHNIQUE PARTENARIALE LES PLANTES ENVAHISSANTES DES MILIEUX AQUATIQUES Jeudi 28 Juin 2012 à Roquebrune sur Argens 1 Contexte INVASIVES - Journée du 28 JUIN 2012 Les événements climatiques

Plus en détail

GESTION DES PLANTES AQUATIQUES ENVAHISSANTES EN PAYS DE LA LOIRE. 5 décembre 2008

GESTION DES PLANTES AQUATIQUES ENVAHISSANTES EN PAYS DE LA LOIRE. 5 décembre 2008 GESTION DES PLANTES AQUATIQUES ENVAHISSANTES EN PAYS DE LA LOIRE 5 décembre 2008 PREMIER CONSTAT HISTORIQUE : USAGES PERTURBÉS SECOND CONSTAT : PERTURBATION DES ESPÈCES ET HABITATS PATRIMONIAUX, ATTEINTE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Arrachage de Myriophylle du Brésil Marais de Chicheboville et Bellengreville (14)

CAHIER DES CHARGES Arrachage de Myriophylle du Brésil Marais de Chicheboville et Bellengreville (14) CAHIER DES CHARGES Arrachage de Myriophylle du Brésil Marais de Chicheboville et Bellengreville (14) 2 ème version Travaux s étendant sur 2013 et 2014 Réalisés dans le cadre d un Contrat Natura 2000 Réf

Plus en détail

Congrès de la SMSTO. Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP

Congrès de la SMSTO. Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP Congrès de la SMSTO Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP 1 Qu est-ce que l Agefiph Instituée par la Loi du 10 juillet 1987, l Agefiph désigne l association qui

Plus en détail

F4-8 Recommandations de lutte*

F4-8 Recommandations de lutte* F- Plantes invasives Version 2013 Patrice Descombes Renouée du Japon Reynoutria japonica Houtt. F1 informations générales F2 clé de décision F3 description F4 recommandations de lutte F4-8 Recommandations

Plus en détail

La gestion des bio-déchets en restauration collective

La gestion des bio-déchets en restauration collective La gestion des bio-déchets en restauration collective Intervention FEHAP Vendredi 27 mars 2015 Charlène Garrigues Direction QHSE Sodexo France SOMMAIRE 1. La réglementation bio-déchets 1. Une réglementation

Plus en détail

Lycée Robert Schuman Charenton (94)

Lycée Robert Schuman Charenton (94) Lycée Robert Schuman Charenton (94) Bilan du chantier Affaire : LYCEE Robert SCHUMAN Bilan de chantier 2 / 9 Une charte Chantier à faibles nuisances était intégrée dans le Dossier de Consultation des Entreprises

Plus en détail

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE - DÉBAT PUBLIC SUR LES PROJETS DE CANALISATIONS DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC LYONNAIS ET VAL DE SAÔNE /23 4DÉROULEMENT DES TRAVAUX GRTgaz a construit plus de 32 000 km de

Plus en détail

Journée technique le mercredi 22 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation

Journée technique le mercredi 22 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Journée technique le mercredi 22 avril à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Bois-énergie dans l industrie Etat de l art et bonnes pratiques en matière de technologies, montage de

Plus en détail

Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT

Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT Présentation du territoire 21 Communes dont 8 riveraines du fleuve 2 ème Sous-préfecture de la Haute-Garonne

Plus en détail

LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE

LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE Filiale du Groupement de Défense Sanitaire 37 21 prestations de service dans 4 domaines: Conseils en bâtiments d élevage: conception, permis

Plus en détail

F4-11 Recommandations de lutte*

F4-11 Recommandations de lutte* F- Plantes invasives Version 2013 F4-11 Recommandations de lutte* Sibylla Rometsch Solidages américains F1 informations générales F2 clé de décision F3 description F4 recommandations de lutte Solidago

Plus en détail

Etat des lieux et gestion de la jussie depuis son apparition dans le département du Cher

Etat des lieux et gestion de la jussie depuis son apparition dans le département du Cher Etat des lieux et gestion de la jussie depuis son apparition dans le département du Cher Vierzon / 02 décembre 2014 Les marais de Bourges - Présence du myriophylle du Brésil connue depuis 2001/2002. -

Plus en détail

EXTRACTION ET EVACUATION DES SEDIMENTS DU PORT (2 IÈME ÉTAPE) ET DU CHENAL (1 ÈRE ÉTAPE) DE TAUSSAT- FONTAINEVIEILLE

EXTRACTION ET EVACUATION DES SEDIMENTS DU PORT (2 IÈME ÉTAPE) ET DU CHENAL (1 ÈRE ÉTAPE) DE TAUSSAT- FONTAINEVIEILLE EXTRACTION ET EVACUATION DES SEDIMENTS DU PORT (2 IÈME ÉTAPE) ET DU CHENAL (1 ÈRE ÉTAPE) DE TAUSSAT- FONTAINEVIEILLE 1 ère étape : dragage du chenal - PRÉSENTATION DES TRAVAUX MAITRISE D OUVRAGE : SIBA

Plus en détail

Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2. La recherche de fuites. Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER

Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2. La recherche de fuites. Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2 La recherche de fuites Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER Mardi 22 mars 2011 LA GESTION DE L'EAU A PONTARLIER Service géré en régie directe

Plus en détail

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne Gestion des plantes envahissantes Commune de Lausanne Service des Parcs et Domaines Sophie Dunand Martin, Répondante EED Forum ARPEA 26 juin 2014 Contexte lausannois Environ 4000 ha 140000 habitants 1

Plus en détail

> EXPOSITION «LES RESEAUX SOCIAUX» Médiathèque du Lycée Jean- Piaget printemps 2014

> EXPOSITION «LES RESEAUX SOCIAUX» Médiathèque du Lycée Jean- Piaget printemps 2014 > EXPOSITION «LES RESEAUX SOCIAUX» Médiathèque du Lycée Jean- Piaget printemps 2014 Enquête sur l utilisation des réseaux sociaux à l Ecole Supérieure Numa Droz (LJP) de Neuchâtel (Suisse) 111 élèves ont

Plus en détail

Colloque final du programme REGIX

Colloque final du programme REGIX Méthode d évaluation des Damien FRANCOIS Union de la Coopération Forestière Française Les partenaires de REGIX sont : Création d un outil de localisation et de quantification des ressources forestières

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LA COMMUNAUTÉ

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LA COMMUNAUTÉ DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LA COMMUNAUTÉ DÉROULEMENT Présentation de Valoris Mission et objectifs Activités de Valoris Projets en cours Vidéo Questions diverses Université rurale québécoise 10 septembre

Plus en détail

MARAIS DE SACY LA PROPRIETE DEPARTEMENTALE

MARAIS DE SACY LA PROPRIETE DEPARTEMENTALE MARAIS DE SACY LA PROPRIETE DEPARTEMENTALE Historique 2002: Acquisition de 230ha au sein des marais de Sacy-le-Grand, constituée de diverses parcelles et dans laquelle s exerçait l élevage de bovins et

Plus en détail

Programme d étude et de conservation de 5 papillons menacés de zones humides en Aquitaine - Premiers éléments sur Phengaristeleius (Bergsträsser,

Programme d étude et de conservation de 5 papillons menacés de zones humides en Aquitaine - Premiers éléments sur Phengaristeleius (Bergsträsser, Programme d étude et de conservation de 5 papillons menacés de zones humides en Aquitaine - Premiers éléments sur Phengaristeleius (Bergsträsser, 1779) et Phengaris alcon écotype «alcon» (Denis & Schiffermüller,

Plus en détail

biodiversité face aux invasions d Écrevisse de Louisiane»

biodiversité face aux invasions d Écrevisse de Louisiane» Écrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii) Expérimentations de méthodes de contrôle des stocks d Écrevisse de Louisiane par piégeage et prédation naturelle dans le parc naturel régional de Brière Parc

Plus en détail

3.2 Plan simplifié du site (identification des bâtiments d élevage et leur typologie)

3.2 Plan simplifié du site (identification des bâtiments d élevage et leur typologie) 3.2 Plan simplifié du site (identification des bâtiments d élevage et leur typologie) 3 3.3 Environnement du site (Extrait photo aérienne) 4 3.4 Synoptique Eau 5 6 3.1 Contexte environnemental et sensibilités

Plus en détail

CHAPITRE C : GESTION CONSERVATOIRE

CHAPITRE C : GESTION CONSERVATOIRE CHAPITRE C : GESTION CONSERVATOIRE C.1 - PROBLEMATIQUE ET ENJEUX C.1.1 Priorités de conservation du patrimoine naturel Pour hiérarchiser les enjeux de conservation et définir les priorités en matière de

Plus en détail

Méthodes de récolte pour les forêts en pentes

Méthodes de récolte pour les forêts en pentes Méthodes de récolte pour les forêts en pentes Fritz FRUTIG Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage CH-8903 Birmensdorf friedrich.frutig@wsl.ch Conférence à mi-parcours Grenoble

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Parçay-Meslay 24/11/2015 Suivi des installations solaires thermiques collectives et bonnes pratiques Sébastien Decottegnie Responsable agence Pays de la

Plus en détail

Les matériaux alternatifs en technique routière

Les matériaux alternatifs en technique routière Journée CoTITA du 4 juin 2015 Les matériaux alternatifs en technique routière Conseil départemental du Puy-de-Dôme Direction Générale des Routes et de la Mobilité Sommaire 1 - Le Département du Puy-de-Dôme

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine Listes locales de planification, programmes, projets d activités, de travaux, d aménagements, d ouvrages ou d installations, manifestations et intervention dans le milieu naturel ou le paysage soumis à

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements?

Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements? Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements? 1-Travaux du PANANC : Le guide d information pour les usagers / fiches contrôles 2-Usages et modèles de toilettes sèches 3-Exemples

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

Mieux connaître l IFAPME Et la formation en alternance

Mieux connaître l IFAPME Et la formation en alternance Mieux connaître l IFAPME Et la formation en alternance Présentation IFAPME Novembre 2014 L IFAPME, qu est-ce que c est? En toutes lettres... Institut wallon de Formation en Alternance et des Indépendants

Plus en détail

Journées Nationales sur les sédiments 8 et 9 juin 2011 à Lille

Journées Nationales sur les sédiments 8 et 9 juin 2011 à Lille Journées Nationales sur les sédiments 8 et 9 juin 2011 à Lille Contexte réglementaire relatif à la gestion terrestre des sédiments de dragage en France Nathalie DESRUELLES DREAL Nord Pas de Calais Service

Plus en détail

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Pascal Quénéa Quénéa Energies Renouvelables Energence 29 septembre 2015 Sommaire I - Présentation de l entreprise II - Présentation de

Plus en détail

Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION

Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Bruxelles Environnement PRINTEMPS 2013 Législation en matière de déchets de construction en RBC Pierre Willem team@ecorce.be www.ecorce.be OBJECTIFS

Plus en détail

La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015

La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 Jescika Lavergne, biologiste Responsable de l environnement Ville

Plus en détail

Tableau de bord d indicateurs qualité dans une unité de stérilisation: outil de management Expérience de l hôpital Ambroise PARE Assistance publique-

Tableau de bord d indicateurs qualité dans une unité de stérilisation: outil de management Expérience de l hôpital Ambroise PARE Assistance publique- Tableau de bord d indicateurs qualité dans une unité de stérilisation: outil de management Expérience de l hôpital Ambroise PARE Assistance publique- Hôpitaux de Paris 1 Plan de présentation 1- Circuit

Plus en détail

Gestion des milieux aquatiques et des inondations

Gestion des milieux aquatiques et des inondations Gestion des milieux aquatiques et des inondations Quelques chiffres clés sur le district Adour-Garonne Cours d eau Plus de 240 maîtres d ouvrages «pérennes», soit 71% de la superficie du district Une dizaine

Plus en détail

Appartement témoin «Fontaine-Eco, et toi?» Chaufferie bois du groupe scolaire de Fontaine-Ecu. Inauguration le 29 janvier 2008.

Appartement témoin «Fontaine-Eco, et toi?» Chaufferie bois du groupe scolaire de Fontaine-Ecu. Inauguration le 29 janvier 2008. Appartement témoin «Fontaine-Eco, et toi?» Chaufferie bois du groupe scolaire de Fontaine-Ecu Inauguration le 29 janvier 2008 Contacts CCAS Espaces Solidaires Agnès Bolard 03 81 82 10 70 VILLE DE BESANÇON

Plus en détail

Présentation de l Entreprise

Présentation de l Entreprise Présentation de l Entreprise Emmanuel Mullard Présentation club déchets CCIO 19022015 - Qui est EURODEM? - Quelles sont les étapes de démolition d un bâtiment? - Quels sont les prix? Présentation de l

Plus en détail

PRESENTATION GAEC du TRUCHET DORTAN COMPOST Sarl ACTIVITE 1 L exploitation agricole GAEC 2 frères + 1 ETP salarié 450 000 l de Quota et 125 Ha Altitude 500 m Pluviométrie 1 400 mm jusqu à -20 C en hiver

Plus en détail

La stratégie régionale d intervention. pour le développement. de la méthanisation en Ile-de-France

La stratégie régionale d intervention. pour le développement. de la méthanisation en Ile-de-France TEEDIF 22 mai 2014 La stratégie régionale d intervention pour le développement de la méthanisation en Ile-de-France Répondre aux objectifs régionaux : Energie Séance CR du 23 novembre 2012 Approbation

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin?

Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin? Mairie d Hourtin Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin? Rapport d étude réalisé à la Mairie d Hourtin Septembre 2006 Julie THOUY Master II Gestion des Ressources

Plus en détail

CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS. Expo Biogaz 20 février 2013

CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS. Expo Biogaz 20 février 2013 CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS Expo Biogaz 20 février 2013 1 SOMMAIRE 1/ Methaneo, qui sommes-nous? 2/ La Méthanisation collective, territoriale et agricole 3/ Contexte des

Plus en détail

Nettoyage raisonné des plages Assérac, le 20 novembre 2015

Nettoyage raisonné des plages Assérac, le 20 novembre 2015 Nettoyage raisonné des plages Assérac, le 20 novembre 2015 Florian Geffroy, Rivages de France Constat global (début des années 2000) Développement du nettoyage mécanisé systématique - Echouages du Prestige

Plus en détail

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte Loi Transition Énergétique pour la croissance verte (n 2015-992 du 17 Août 2015 J.O. 18/08/2015) Une opportunité pour l'économie Aveyronnaise CCI AVEYRON DREAL Midi-Pyrénées DDT de l'aveyron www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces. Rencontres Régionales d Affaires du Bois Construction le 17/04/14, Colmar

Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces. Rencontres Régionales d Affaires du Bois Construction le 17/04/14, Colmar Rencontres Régionales d Affaires DU BOIS CONSTRUCTION Jeudi 17 avril 2014 De 13h30 à 17h30 Au Parc des Expositions à COLMAR Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces Rencontres Régionales

Plus en détail

!Jean-Baptiste Bernard

!Jean-Baptiste Bernard VILLES ET TERRITOIRES DURABLES : LES ENJEUX DE L EFFICACITE ENERGETIQUE CONCEPTION D UN ILÔT :!Jean-Baptiste Bernard ECOME Le coût de construction augmente en fonction de la performance énergétique, Comment

Plus en détail

Création de mares temporaires

Création de mares temporaires ELEMENTS GENERAUX Fiche générale de mesure ponctuelle i Les mares temporaires sont des zones humides de petite taille et de faible profondeur caractérisées par des alternances de phases sèches et inondées

Plus en détail

Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont

Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont Ascomade Groupe technique Assainissement Collectif - 12 juin 2014 Présentation de la CCL La CCL regroupe 10 communes du Haut

Plus en détail

État de répartition des Maculinea dans le sud du Massif Central

État de répartition des Maculinea dans le sud du Massif Central État de répartition des Maculinea dans le sud du Massif Central Situation en Languedoc-Roussillon Aubrac Espèces Maculinea alcon Maculinea rebeli Maculinea arion autres espèces de papillons Méjean Montagne

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité 12 octobre 2012 Centre de stockage de déchets d ultimes non dangereux ou dangereux Les obligations réglementairesr en matière de conception et de traçabilit abilité Présentation de l inspection des installations

Plus en détail

Thème 1 Développement Economique

Thème 1 Développement Economique Thème 1 Développement Economique SOUTENIR L ACTIVITE ECONOMIQUE ET L EMPLOI Aménagement d une zone d activité intercommunale d une quinzaine d hectares à Murat pour favoriser l accueil et le développement

Plus en détail

Réutilisation des eaux usées traitées en Tunisie

Réutilisation des eaux usées traitées en Tunisie REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Environnement et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la Qualité de la Vie Réutilisation des eaux usées traitées en Tunisie Par Awatef

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS

BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS Mars 2015 Campagne 2013-2014 150018 AF PRÉALABLE Les barèmes suivants permettent d'évaluer les préjudices subis par l'exploitant agricole

Plus en détail

Le Site de l Ancien Service des Travaux

Le Site de l Ancien Service des Travaux Le Site de l Ancien Service des Travaux Présentation au Conseil Communal du 20 novembre 2006 A. Situation A l angle de la rue Zénobe Gramme et la rue de l Hydrion La situation B. Le site proprement dit

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT Frank SOUCIET Responsable Pôle GEMAPI 03 décembre 2015 Mission Inter-Services de l Eau en Vaucluse Préambule Principes généraux Champ d application

Plus en détail

OAD PERFBET Guide utilisateur

OAD PERFBET Guide utilisateur OAD PERFBET Guide utilisateur Introduction L outil d aide à la décision Perfbet est composé de 3 modules pouvant s utiliser de façon indépendante ou de façon connectée. Pour utiliser l un ou l autre de

Plus en détail

«Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage. Christine Hesse Directrice Scientifique Sonecom

«Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage. Christine Hesse Directrice Scientifique Sonecom «Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage Christine Hesse Directrice Scientifique 14 octobre 2015 Comment évaluer des programmes de formation Choix méthodologique

Plus en détail

PROJET REHABILITATION DU SITE DE FENOUILLET. Présentation au S3PI

PROJET REHABILITATION DU SITE DE FENOUILLET. Présentation au S3PI PROJET REHABILITATION DU SITE DE FENOUILLET Présentation au S3PI Réunion du 06 juillet 2007 Ordre du jour 2 Organisation du projet Chronologie de la cessation d activité: Mise à l arrêt des unités Évacuation

Plus en détail

Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES

Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES Avril 2014 LA VISION 2020 DU TRANSPORT COLLECTIF MÉTROPOLITAIN Faciliter les déplacements

Plus en détail

Projet LIGNOGUIDE lauréat AAP Innovation 2009 une aide aux choix des cultures biomasse

Projet LIGNOGUIDE lauréat AAP Innovation 2009 une aide aux choix des cultures biomasse lauréat AAP Innovation 2009 une aide aux choix des cultures biomasse Elodie Nguyen, Chambre d agriculture de Picardie Contexte et objectifs Place des cultures biomasse dans la croissance de la production

Plus en détail

Définition «Hygiène»

Définition «Hygiène» L hygiène l atout de la production alimentaire ADAPR cours de perfectionnement 12 février 2014, Aviforum, Zollikofen Karin Kreyenbühl Geflügel & Vogelpraxis Rummelring 15 5610 Wohlen AG Tel. 056 666 33

Plus en détail

Une évaluation des stocks de carbone et des évolutions possibles

Une évaluation des stocks de carbone et des évolutions possibles Une évaluation des stocks de carbone et des évolutions possibles Exemples en Poitou-Charentes M. Vigot Chambre Régionale d Agriculture Poitou-Charentes NOM DE L AUTEUR 03 / 12 / 2013 Pourquoi s intéresser

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITÉ ET DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

ETUDE DE FAISABILITÉ ET DÉMARCHES ADMINISTRATIVES ETUDE DE FAISABILITÉ ET DÉMARCHES ADMINISTRATIVES Réunion méthanisation CA d Alsace Marie PIERREVELCIN Avril 2014 be-terater.blogspot.com L étude de faisabilité : c est quoi? 2 Outil d aide à la décision

Plus en détail

Insertion et économie

Insertion et économie > Insertion et économie Pôle développement durable Le contexte Données Consolidées 09-2014 Population départementale 1 : 1 107 730 Ensemble population couverte RSA : 108 524 Nombre foyers allocataires

Plus en détail

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014 Réforme de la PAC 2014-2020 Septembre 2014 1 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation (Septembre 2014) et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des

Plus en détail

CHARTE CHANTIER PROPRE

CHARTE CHANTIER PROPRE CHARTE CHANTIER PROPRE Annexe 1 du CCAP CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE DE 25 LOGEMENTS Rue Sylvain Girerd 42160 BONSON N 2016*0107*01 Avril 2016 1 Sommaire Article 1 : DEFINITION DES OBJECTIFS... 3 Article

Plus en détail

La réforme DT/DICT au SIPPEREC

La réforme DT/DICT au SIPPEREC La réforme DT/DICT au SIPPEREC Assemblée générale de l Afigéo 4 juillet 2013 Lionel Silleau chef de projet SIG 1 1 Le Sipperec 2 Syndicat Intercommunal de la Périphérie de Paris pour l Electricité et les

Plus en détail

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains CHANTIERS VERTS Les chantiers verts sont des chantiers de construction ou de réhabilitation réalisés de manière à ce que les impacts sur l'environnement et les nuisances perçues par les usagers et les

Plus en détail

Développement d une filière économique de méthanisation agricole

Développement d une filière économique de méthanisation agricole Développement d une filière économique de méthanisation agricole Séminaire «La Transition Energétique» jeudi 14 mars 2013 - Ferme du ru Chailly, Fossoy Fiche d identité Jeune Entreprise Innovante (juin

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

DEVENIR DES DIPLÔMÉS 2012 DE LICENCE PRO ET DE MASTER

DEVENIR DES DIPLÔMÉS 2012 DE LICENCE PRO ET DE MASTER DEVENIR DES DIPLÔMÉS 2012 DE LICENCE PRO ET DE MASTER CONSEIL D ADMINISTRATION 22 SEPTEMBRE 2015 RÉSULTATS ÉTABLIS PAR L OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE DEVE EN 2014/15 Plan de la présentation Périmètre

Plus en détail

Gestion des Jussies dans le Marais Poitevin

Gestion des Jussies dans le Marais Poitevin 22 Note Gestion des Jussies dans le Marais Poitevin Le réseau hydrographique extrêmement ramifié du Marais Poitevin en fait un milieu très hospitalier pour les Jussies qui y sont installées depuis plus

Plus en détail

A chaque zonage sa fonction. Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales

A chaque zonage sa fonction. Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales A chaque zonage sa fonction Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales 9ème Conseil des Marais Atlantiques 4 février 2010 Les zones humides en Charente-Maritime

Plus en détail

Estimation des gisements déchets du BTP au niveau local. Anne-Sophie HERREBAUT ADEME Rhône Alpes Avril 2012 - Journée COTITA

Estimation des gisements déchets du BTP au niveau local. Anne-Sophie HERREBAUT ADEME Rhône Alpes Avril 2012 - Journée COTITA Estimation des gisements déchets du BTP au niveau local Anne-Sophie HERREBAUT ADEME Rhône Alpes Avril 2012 - Journée COTITA Plan de présentation Contexte Historique de la démarche observation déchets du

Plus en détail

Produits & applications géomatiques du service topographique - Club géomatique du 9 déc. 2015 -

Produits & applications géomatiques du service topographique - Club géomatique du 9 déc. 2015 - Produits & applications géomatiques du service topographique - Club géomatique du 9 déc. 2015 - Plan parcellaire informatisé (PPI) Grande-Terre 1 / 5 000 Echelle 1/2.000 au 1/50.000 Format GDB, SHP ou

Plus en détail

La conservation des légumes d hiver

La conservation des légumes d hiver La conservation des légumes d hiver L optimisation de la conservation des légumes d hiver est importante afin de limiter les pertes, étaler la commercialisation et proposer une diversité de légumes jusqu

Plus en détail

SNV Maritime. 1. Présentation de la Société SNV Maritime. 1.1 Historique :

SNV Maritime. 1. Présentation de la Société SNV Maritime. 1.1 Historique : 1. Présentation de la Société SNV Maritime 1.1 Historique : SNV Maritime L appellation SNV signifie Société Nouvelle Voltaire Maritime, résultant du souhait du propriétaire du garage Voltaire, place Voltaire

Plus en détail

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc *****

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** ReGrid Final Workshop Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** M. Karim EL-ASSEFRY Tunis, le 9 Octobre 2014 Ingénieur Energies Renouvelables

Plus en détail

CHARTE TECHNIQUE MARS 2013 RUBIS ROUGE / RUBIS NOIR / DRAINANTS. Information pour l application des produits

CHARTE TECHNIQUE MARS 2013 RUBIS ROUGE / RUBIS NOIR / DRAINANTS. Information pour l application des produits Information pour l application des produits et Drainants Merci de l attention que vous portez à nos produits. Voici sur les pages suivantes les informations essentielles qui vous permettront, si vous le

Plus en détail

Gignac. Z.A.C. La Croix. Dossier de presse - juillet 2014. Contact presse :

Gignac. Z.A.C. La Croix. Dossier de presse - juillet 2014. Contact presse : Z.A.C. La Croix Gignac Dossier de presse - juillet 2014 Contact presse : Nadège CASTANDET - 06 34 12 69 88 / 04 67 57 04 50 nadege.castandet@cc-vallee-herault.fr Marion MOUTET - 04 67 57 04 50 marion.moutet@cc-vallee-herault.fr

Plus en détail

CHARTE "CHANTIER VERT"

CHARTE CHANTIER VERT CHARTE "CHANTIER VERT" SOMMAIRE article 1 : définition des objectifs article 2 : modalités de mise en place des signatures article 3 : respect de la réglementation article 4 : organisation du chantier

Plus en détail

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public.

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public. 30/03/2007 Semaine du développement durable 2007 Préservation de la biodiversité et participation au programme Papillons & Jardin Signature d un partenariat avec Noé Conservation Dossier de presse Dans

Plus en détail

Industrie de la confection : La maîtrise des consommations d énergie

Industrie de la confection : La maîtrise des consommations d énergie www.ifth.org www.ademe.fr ETES-VOUS SÛR DE MAÎTRISER VOS DEPENSES EN ELECTRICITE? Industrie de la confection : La maîtrise des consommations d énergie Les études menées par l ADEME et l IFTH ont démontré

Plus en détail

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols Canalisation CUVILLY (60) VOISINES (52) page 1 SOMMAIRE Pages 1 Indemnités pour

Plus en détail

Nous vous présentons: Ghislenghien

Nous vous présentons: Ghislenghien Nous vous présentons: Ghislenghien 7 terrains pour des maisons 3 façades BIK MAISONS - BELIM BOUWTEAM p/a Bergensesteenweg 704A 1600 Sint-Pieters-Leeuw T +32 (0)2 334 05 11 F +32 (0)2 378 27 08 TVA BE

Plus en détail

(Application de la Loi du 29 Décembre 1892)

(Application de la Loi du 29 Décembre 1892) Annexe 1 PROJET VOIRIE DEPARTEMENTALE Département des Deux-Sèvres Protocole d indemnisation relatif à l exécution des travaux topographiques, sondages de reconnaissance géotechniques et présondages des

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

Information pour l application des produits Rubis Noir et Rubis Rouge Drainants

Information pour l application des produits Rubis Noir et Rubis Rouge Drainants Information pour l application des produits Rubis Noir et Rubis Rouge Drainants Merci de l attention que vous portez à nos produits. Voici sur les pages suivantes les informations essentielles qui vous

Plus en détail

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français?

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Résultats régionaux : Mars 2013 Contact BVA : Régis Olagne, regis.olagne@bva.fr Tel : 06 82 82 46 05 Contexte, objectifs

Plus en détail

GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques. création et missions. Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ

GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques. création et missions. Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques L observatoire de l ambroisie : création et missions Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ PLAN Introduction: l ambroisie, sa vie, son œuvre Création de

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail