Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine"

Transcription

1 Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine 21 Mars /03/18-ACE-33-a

2 SOMMAIRE Introduction, p.3 L attractivité de la France : Bilan 2013 des investissements étrangers, p. 4 principales conclusions L attractivité de l Aquitaine Bilan 2013 des investissements étrangers, p. 6 Analyse détaillée et évolution par : Nature d investissement Fonction concernée Type d investissement Secteur d activité Pays d origine des investisseurs Départements aquitains de destination Exemples de décisions d implantation Bilan 2013 des investissements exogènes français, p. 12 Méthodologie de recensement des investissements, p. 15 page 2

3 INTRODUCTION Le recensement des investissements étrangers créateurs d emplois en France est consolidé chaque année par l Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII), en partenariat avec les Agences régionales de développement et leurs réseaux territoriaux. C est le réseau Invest in Aquitaine, coordonné par Aquitaine Développement Innovation, correspondant de l AFII, qui réalise le bilan pour l Aquitaine. Membres fondateurs du réseau : Cet exercice est établi sur la base de critères comparables d une année et d une région française à l autre (emplois annoncés à 3 ans par l entreprise pour des créations de site, extensions de sites existants et reprises de sites en difficulté- voir chapitre méthodologie). L attractivité est une mesure hautement relative au territoire auquel on se réfère. Si pour un pays, il s agit de comptabiliser les implantations d origine étrangère, l attractivité d une région se mesure quant à elle aux implantations réalisées par des entreprises dont le siège se situe hors de ses «frontières», à l étranger certes, mais également en France, dans d autres régions françaises. Parce qu il nous parait indispensable de mesurer l attractivité de l Aquitaine, qu elle soit naturelle ou liée à nos efforts de prospection, nous nous donnons pour objectif d initier en 2014, dans le cadre de la nouvelle feuille de route attractivité, le 1 er bilan des investissements exogènes français créateurs d emplois, selon les mêmes critères que ceux du bilan AFII. A ce jour, rares sont les territoires à disposer de cette évaluation de leur performance en termes d attractivité. page 3

4 page 4

5 L ATTRACTIVITE DE LA FRANCE Bilan 2013 des investissements étrangers en France Durant les exercices 2011 et 2012, le nombre de projets d implantation est resté stable en France alors que leur taille subissait une baisse importante entrainant une régression du nombre d emplois créés par les entreprises étrangères en France. Le bilan national 2013, beaucoup plus optimiste, livre quatre enseignements: 1) Le nombre d emplois annoncés progresse de 14,5% (29 631), du fait de créations de site pour 45% et de reprises pour 55%. 2) les USA, malgré un net recul en 2013 du nombre d implantations en France (-21%), restent le 1 er pays investisseur en France (122 projets), suivi de très près par l Allemagne (106 projets) et les autres pays européens: 61% des implantations sont réalisés par des entreprises européennes. la part des pays émergents poursuit sa croissance, pour atteindre 11% du total des projets en 2013 (77 contre 73 en 2012). L origine des projets se diversifie avec 44 nationalités qui investissent en France en ) La France continue d attirer des investissements dans toutes les fonctions, notamment celles de production et de recherche: le nombre de projets dans les fonctions de R&D, ingénierie et design est en forte hausse : 77 (dont 51 en R&D), contre 58 en le nombre des investissements dans les activités de production, qui était en baisse depuis 2010, repart à la hausse,, avec 209 décisions en 2013, contre 194 en Ces projets représentent un enjeu de emplois, soit 40% de l emploi total. la baisse des investissements dans les activités de services aux entreprises et aux particuliers, dans la logistique, et dans les bureaux commerciaux ou quartiers généraux, a été compensée, pour partie, par un doublement du nombre des investissements dans les points de vente (58 projets). 4) Si l Ile-de-France demeure la première région de destination, les autres régions attirent, ensemble, 72 % des investissements étrangers et 83 % des emplois liés : Les deux tiers des nouveaux investissements étrangers sont localisés dans six régions (l Ileées, Nord-Pas-de-Calais et de-france, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d Azur, Midi-Pyrénées, l Alsace). page 5

6 ATTRACTIVITE DE L AQUITAINE Bilan 2013 des investissements étrangers Avec 26 projets d investissements et 570 emplois annoncés en 2013, l Aquitaine renoue avec la croissance, aussi bien en nombre de projets (+18%) qu en nombre d emplois créés (+ 22%), après deux ans de forte baisse, mais sans pour autant revenir au niveau de 2010 (1350 emplois créés). Cette inflexion est encourageante puisqu elle résulte entièrement de la hausse significative des créations de nouvelles unités en région (+ 61,5% par rapport à 2012). Aquitaine- bilan Investissements étrangers % 2013/2012 Nb projets Nb emplois créés dont création de site dont extension de site dont reprise de site ,2% 22,1% 61,5% -9,1% - Si l Aquitaine a subi la même évolution à la baisse des investissements étrangers qu au global France depuis deux ans, l impact négatif a été supérieur sur les créations d emplois liés (-40% d emplois créés contre -20% au global France) et elle a reculé dans le classement des régions françaises : En 2013 : 8 ème rang en nombre de projets (8 ème sur la période ) 14 ème rang en nombre d emplois créés (6 ème sur la période ) Par type d investissement : les extensions aussi importantes que les créations Les projets d extension de sociétés étrangères déjà implantées en Aquitaine ont représenté 44% des emplois créés en 2013, quand les créations de sites ont compté pour 54% du total. Les reprises de sociétés en difficulté n ont représenté que 2% des emplois. reprise 2% extension 44% création 54% page 6

7 Par nature de projet : Un bonus à la fonction R&D En première position, les projets industriels représentent 30% des emplois créés, essentiellement via des extensions de sites existants (à 65%). Comme au global France, les points de vente représentent un poids de plus en plus important dans le bilan (25% du total). La fonction R&D, Design, ingénierie avec 81 créations d emplois place l Aquitaine au 6 eme rang des régions françaises; une performance en cohérence avec sa politique volontariste en termes de soutien à l innovation. Production / Réalisation Point de vente Centre de décision Services aux particuliers R&D, Ingénierie, Design créations extensions reprises Services aux entreprises Emplois créés en 2013 Par secteur d activité : 60% des emplois créés dans l industrie L industrie reste la première bénéficiaire des investissements étrangers avec 60% des emplois créés, malgré une hausse de la contribution du commerce (21%). La logistique pèse pour 18% du total. Transport, stockage 17% Conseil, ingénierie 2% Commerce et distribution 21% Industrie 60% page 7

8 Parmi les secteurs industriels, l agro-alimentaire alimentaire est le plus créateur d emplois, avec 24% des emplois de cette catégorie, quand le secteur bois, papier, verre compte pour 18%. Agro-alimentaire, agriculture et pêche Verre, céramique, minéraux, bois, Matériels aéronautiques, navals et Textile, textile industriel, habillement BTP, matériaux de construction Equipements médico-chirurgicaux, chirurgicaux, Energie, recyclage, autres services Métaux, travail des métaux Conseil, ingénierie et services Equipements électriques, créations extensions reprise Emplois créés en Par taille de projets : Un déficit de grands projets Comme les deux années précédentes, il existe un déficit marqué de projets de grande taille en 2013 en Aquitaine : seuls 4 investissements annoncent la création de 50 emplois ou plus. 42% des projets ne génèrent que 10 emplois ou moins. Le plus gros projet étant celui de Volotea avec 75 emplois, suivi par Kingfisher (Brico dépôt) avec 70 emplois, viennent ensuite 2 projets industriels à 50 emplois : les extensions de Toray (fibre de carbone, Japon) et Lindt (Agro-alimentaire, Suisse). 26 à 50 emplois 15% 51 à 100 emplois 8% 11 à 25 emplois 35% 10 ou moins 42% Nombre de projets 2013 (26) page 8

9 Par pays d origine des investissements : recul des USA au profit de l Espagne En 2013, 12 pays ont investi en Aquitaine. Les pays européens frontaliers de la France représentent la majorité des investissements avec 76% des créations d emplois. De façon atypique cette année, l Espagne apparait en tête des pays investisseurs en Aquitaine avec 29% des emplois créés, place traditionnellement occupée par les USA, qui représente seulement 6% des créations d emplois en Espagne Royaume-Uni Suisse Japon Pays-Bas Luxembourg États-Unis Italie Canada Allemagne Chine Finlande 9% 9% 7% 7% 6% 5% 5% 3% 2% 2% 16% 29% 0% 10% 20% 30% 40% Par lieu géographique d implantation en Aquitaine : 43% en Gironde Les performances des départements aquitains sont très variables d une année à l autre car fonction le plus souvent de l implantation d un seul gros projet. Si tous les territoires ont subi la crise depuis 2010, la Gironde est le seul département en 2013 qui reste en retrait par rapport à 2012 (- 11,3%), compensé au global Aquitaine par une progression des autres départements, les Landes notamment Emplois créés Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques 100 Dordogne page 9

10 En moyenne sur les 4 dernières années, la Gironde et les Pyrénées Atlantiques concentrent plus de 70% des des emplois créés à la suite d investissements étrangers. Poids moyen des départements (emplois créés de 2010 à 2013) Dordogne 3% Pyrénées- Atlantiques 28% Gironde 43% Lot-et-Garonne 9% Landes 17% page 10

11 EXEMPLES DE DECISIONS D ENTREPRISES ETRANGERES EN 2013 Trans Jaylo (Espagne Effectif : 90 personnes) création de site logistique accompagnée par la cellule implantation de la CCI de Bayonne-Pays Basque. La société espagnole Trans Jaylo est positionnée sur le secteur de la logistique internationale en tant que transporteur et commissionnaire. Dans le cadre des nouveaux contrats signés avec les acteurs de la Grande Distribution française, la société Trans Jaylo a décidé d ouvrir sa première entité en France. Notamment pour sa proximité avec l Espagne, le Centre Européen de Fret de Mouguerre dans le Pays Basque français est le site sélectionné par Trans Jaylo pour établir cette implantation, avec une prévision de 25 créations d emplois pour les 3 prochaines années. VOLOTEA (Espagne Effectif création accompagnée par BGI. : 230 pers.)- Dans le cadre de son développement en Europe, la compagnie aérienne low-cost des capitales régionales, Volotea, a décidé de créer en France une base à Bordeaux en La base de Bordeaux, à laquelle sont d ores et déjà rattachés 3 Boeing 717 de 125 places, a permis de créer environ 75 emplois locaux directs. Avec 16 destinations à partir de Bordeaux-Mérignac en domestique, vers l Italie, l Espagne et l Allemagne, Volotea participe aujourd hui au développement et à l attractivité touristique et économique de la région Aquitaine. CLEMEX (Canada Effectif : 34 pers.) Création de site R&D accompagné par BGI La société canadienne Clémex, très innovante et leader de son domaine, est spécialisée dans la fabrication de systèmes intégrés d'analyses quantitatives d'images. Elle a choisi la Technopole Montesquieu dans l'agglomération bordelaise pour implanter son équipe commerciale européenne en 2013, 10 emplois sont annoncés. Le partenariat préexistant avec la société girondine RAL Diagnostics, spécialisée dans les applications d'analyses médicales a été décisif dans son choix. L objectif de Clemex à plus long terme est de couvrir l'europe : le positionnement de l'aquitaine sur l'arc atlantique sert cette ambition. LINDT (Suisse) - Extension industrielle, financé par le Conseil général des Pyrénées Atlantiques et le Conseil régional d Aquitaine Le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli renforce ses activités en France avec son plus gros investissement depuis une vingtaine d année (70 M, une cinquantaine d emplois) dans son usine d'oloron-sainte-marie. L usine produit plus de 1,5 million de tablettes de chocolat chaque jour et des pralinés. C est l une des rares usines, en France, qui traite le chocolat depuis la fève de cacao jusqu'au produit fini, (40% de sa production exportée à l étranger). B. BRAUN (Allemagne) -Extension industrielle, accompagné par le Conseil général de Dordogne sur le volet immobilier et le Conseil régional d Aquitaine pour la R&D Présent dans plus de cinquante pays, le groupe allemand a implanté en France trois de ses quinze centres d excellence mondiaux. Le site de Sarlat, Suturex & Renodex (190 collaborateurs), développe une large gamme d'aiguilles chirurgicales atraumatiques, correspondant à tous les besoins en matière de sutures. Preuve d un engagement fort, après avoir investi plus de 10 M en 2012 sur ce site, les efforts ont été poursuivis en 2013 à hauteur de 20 M, pour une création annoncée de 18 emplois et le doublement de la capacité de production à terme. page 11

12 ATTRACTIVITE DE L AQUITAINE Bilan 2013 des investissements exogènes français Nous nous donnons pour objectif d initier en 2014, dans le cadre de la nouvelle feuille de route attractivité, le 1 er bilan des investissements exogènes français créateurs d emplois, selon les mêmes critères que ceux du bilan AFII. Cet exercice, encore incomplet cette année, recense : d une part les projets implantés grâce à l accompagnement des membres du réseau Invest in Aquitaine, et d autre part les implantations ayant fait l objet d annonce dans la presse et auxquelles sont associées des créations d emplois chiffrées, indépendamment de tout accompagnement connu Cette deuxième catégorie de projets nécessiterait des vérifications qui pourront être réalisées en A défaut d une fiabilité et d une exhaustivité irréprochable, ces données n en donnent pas moins de grandes tendances, et a minima un panorama de l attractivité en Aquitaine plus complet et riche que les seuls investissements étrangers. Les investissements exogènes ont généré environ 2800 emplois en Aquitaine en 2013 (source : Réseau Invest in Aquitaine/ Trendéo) Les investissements étrangers représenteraient 20% du total des investissements exogènes (en nombre d emplois créés) recensés en Investissements exogènes en Aquitaine 2013-Emplois créés étrangers 20% français 80% page 12

13 80% des créations d emplois ont pour origine des sociétés extérieures à l Aquitaine, basées dans les autres régions françaises. La région parisienne compte pour 37% des emplois créés quand les régions limitrophes de l Aquitaine, Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes, comptent ensemble pour 15% du total. RÉGIONS D'ORIGINE DES ENTREPRISES 7% 8% 5% 8% 37% IDF AUTRES RÉGIONS FRANCAISES MIDI-PYRÉNÉES NORD PAS DE CALAIS 35% POITOU-CHARENTES RHONE-ALPES La part des projets exogènes français accompagnés par les membres du réseau Invest in Aquitaine est estimée à environ 40 à 45% du total. page 13

14 EXEMPLES DE DECISIONS D ENTREPRISES FRANCAISES EN 2013 EUROCASE (Nord de la France, 10 salariés, activité : solutions pour présenter, protéger, transporter des produits, technologie de découpe laser de mousses) Création d'une structure commerciale à Anglet (64) pour développer de nouveaux marchés, suivie d une unité de fabrication. 15 créations d emplois attendues. Origine du projet : prescription par la société Tribord, également originaire du Nord et implantée au Pays Basque. Accompagnée par la cellule implantations de la CCI Bayonne Pays Basque. AVRY LE CORVAISIER (Côtes d Armor, 45 salariés, activité : construction de stabulation et équipements pour l élevage, mises aux normes des élevages, et stations de méthanisation). Transfert de la société dans le Grand Périgueux (35 salariés déplacés et 10 recrutements locaux).afin de se rapprocher de ses clients et prospects situés dans le Grand Sud-Ouest. AREVA Bioénergies (business group d AREVA Renouvelables- région parisienne) a réalisé l'acquisition de la technologie Thermya, procédé de torréfaction permettant la production de charbon vert à partir de biomasse. La société annonce la création d un véritable campus et envisage de bâtir un écosystème régional (industriel et universitaire). Ce Centre technique, basé en Gironde, aura en charge le développement de la technologie de centrale de torréfaction et la mise au point des pilotes industriels. 100 créations d emplois à 3 ans pour un investissement de 15 M. Accompagné par BGI. page 14

15 METHODOLOGIE Critères de prise en compte de projets Bilan des investissements étrangers (critères AFII) Les investissements retenus sont : Les créations qui correspondent à des emplois créés és sur un nouveau site, dont le nombre d emplois créés ou maintenus par les filiales appartenant à des groupes étrangers est supérieur à 10, à l exception des projets de primo-implantation d un non -européen en Europe et de projets avec fonctions à valeur ajoutée : R&D, design, quartier général, conseil, qui seront comptabilisés dès le 1 er emploi. Les extensions qui correspondent à des emplois créés sur un site déjà occupé par l entreprise. Les reprises de sites en difficulté qui correspondent à des emplois maintenus suite à l acquisition d une société résidente en France en difficulté par un investisseur étranger. Les difficultés de l entreprise doivent être avérées : procédure, difficultés financières devant l administration fiscale et sociale ; perspectives de fermeture du site à court terme. Le nombre d emplois créés ou maintenus (en équivalent temps plein) est : celui annoncé par l investisseur pour les trois années à venir, cette durée correspondant approximativement à l horizon temporel de programmation des investissements par les entreprises. Hors emplois intérimaires et saisonniers, hors transfert d emplois en France, Au niveau régional, pour une firme et une activité donnée, les créations sont prises en compte dans la mesure où elles ne s accompagnent pas de destructions nettes d emplois. L investissement est réputé d origine étrangère s il émane d une société détenue à plus de 50 % par une entreprise à capitaux étrangers : Dans le cas contraire, la règle de nationalité du centre de décision s applique. Dans le cas de la création d une joint-venture franco-étrangère, la moitié des emplois est associé à l investisseur étranger. Bilan des investissements français En première approche et dans une logique de cohérence, nous avons appliqué les mêmes critères pour les investissements français lorsque ceux-ci peuvent s appliquer et avons travaillé avec les annonces presse, notamment ment de source Trendéo. page 15

16 Le réseau INVEST IN AQUITAINE L Attractivité, mission statutaire d ADI, vise à favoriser l implantation en région Aquitaine d activités économiques industrielles ou de services liés, étrangères ou françaises, créatrices d emplois pérennes. Le réseau Invest in Aquitaine,, animé par ADI, est un acteur clé pour la prospection et l accueil des entreprises sur les territoires aquitains. Constitué des agences locales de développement, Conseils généraux ou CCI, représentant les départements, ce réseau a pour objectif d assurer la cohérence des stratégies de prospection ainsi que la coordination du traitement des projets mobiles sur toute l Aquitaine. Il possède sa marque propre et son site internet à destination des investisseurs extérieurs à la région (www.invest-in- Aquitaine.com) Concernant les investissements étrangers, ADI est le correspondant régional officiel de l AFII (Agence Française des Investissements Internationaux) qui, via ses bureaux à l étranger, prospecte des projets d implantations au bénéfice de ses partenaires régionaux. Membres fondateurs du réseau : CONTACT Agnès CHAMPALAUNE Responsable Attractivité, Aquitaine Développement Innovation Animatrice du réseau Invest In Aquitaine page 16

17 page 17

OBSERVATOIRE 2014 des investissements exogènes. en Aquitaine

OBSERVATOIRE 2014 des investissements exogènes. en Aquitaine OBSERVATOIRE 2014 des investissements exogènes français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine 16 Mars 2015-1 - Mars 2015 - Bilan 2014 Investissements Aquitaine SOMMAIRE Introduction, p.3 L attractivité

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Union régionale des Scop d Aquitaine

Union régionale des Scop d Aquitaine Union régionale des Scop d Aquitaine DOSSIER DE PRESSE AVEC LE SOUTIEN DE NOS PARTENAIRES : Sommaire Page 3 1) Les Scop, les salariés co-entrepreneurs Page 4 2) Un modèle entrepreneurial d actualité Page

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL NOVEMBRE 2013 COMMERCE INTERNATIONAL AQUITAINE Enquête auprès des entreprises exportatrices aquitaines LES EXPORTATEURS AQUITAINS : QUI SONTILS? Présentation de l échantillon Ce document présente une synthèse

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012

IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012 IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012 Invest in France Agency Benelux Stadionweg 137 avenue Louise, 475 1077 SL Amsterdam 1050 Bruxelles Tel.+31(0)20 662 20 39 Tel+32 2646 59 40 1 Sommaire I.

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise :

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L exploitation de 10 ans de visites d entreprises par les DIRECCTE Nicolas CAVALLO JMS 2015 SESSION 3 : ANALYSE DES DONNÉES 1 er avril 2015

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

II - Diagnostic sur la situation haut débit de la région

II - Diagnostic sur la situation haut débit de la région II - Diagnostic sur la situation haut débit de la région Pour examiner la situation de la région Aquitaine dans le domaine du haut débit, sans doute sera-il efficient de faire le diagnostic de l existence

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

Communiqué dé préssé

Communiqué dé préssé Communiqué dé préssé Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

Innovation Industrie. Santé. Culture. Développement durable. Energie FRANCE. Agriculture. Haute technologie. Santé. Investissements Education

Innovation Industrie. Santé. Culture. Développement durable. Energie FRANCE. Agriculture. Haute technologie. Santé. Investissements Education DOCUMENT D INFORMATION SUR L ATTRACTIVITÉ COMMERCIALE ET ÉCONOMIQUE DE LA FRANCE 2015 Innovation Industrie Santé Développement durable Culture FRANCE Energie Haute technologie Santé Agriculture Investissements

Plus en détail

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 Les outils et ressources Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 1 Les guides pratiques et méthodologiques L économie circulaire,

Plus en détail

Politique régionale d internationalisation de l économie

Politique régionale d internationalisation de l économie Politique régionale d internationalisation de l économie Olivier BIENCOURT Conseiller régional en charge de l Industrie 24/02/2015 1 Les Pays de la Loire, un territoire dynamique, mais en retard dans le

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Communiqué de presse Nanterre, le 11 juin 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 LE SOLDE NET D EMPLOI DE LA FRANCE REDEVIENT NEGATIF POUR LA 1 ERE

Plus en détail

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013- Thierry Rouaud GEP-AFTP L industrie parapétrolière et paragazière française Quel poids économique?

Plus en détail

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 P a g e 1 INTRODUCTION Dans le cadre de l enquête sur l insertion des jeunes diplômés diligentée par la Conférence des Grandes Ecoles et réalisée

Plus en détail

2009-2011: une première mission de prospection exogène

2009-2011: une première mission de prospection exogène 2009-2011: une première mission de prospection exogène Le contexte Dès 2007, les acteurs institutionnels (Etat, Conseil Régional d'aquitaine, Conseil Général des Landes, Communautés de Communes d Hagetmau,

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai UN DEBUT DE SAISON SATISFAISANT SUR LE LITTORAL ET DANS LES Une fréquentation française soutenue Cette année, le mois de mai offrait 4 possibilités de week-ends prolongés contre 3 en 2014. 41% des professionnels

Plus en détail

Demandons plus à la chimie

Demandons plus à la chimie Demandons plus à la chimie Réunion avec les investisseurs Luxembourg - 16 janvier 2014 Catherine Jouvet Responsable Relations Actionnaires Un acteur majeur de la chimie mondiale Nos atouts 90% du chiffre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011 BERTRAND ROZE COMMUNITY MANAGER OSEO EXCELLENCE Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE Antoine COULOMBEAUX

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

LES DÉPENSES ET L'ACCÈS À LA FORMATION CONTINUE DANS LES ENTREPRISES du Nord-Pas-de-Calais entre 2003 et 2005

LES DÉPENSES ET L'ACCÈS À LA FORMATION CONTINUE DANS LES ENTREPRISES du Nord-Pas-de-Calais entre 2003 et 2005 DRTEFP Direction Régionale du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle Nord-Pas de Calais Septembre 2007 LES DÉPENSES ET L'ACCÈS À LA FORMATION CONTINUE DANS LES ENTREPRISES du Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation

La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation DOSSIER DE PRESSE Mercredi 2 juillet 2014 Contact presse : Thibaud Etienne 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr SOMMAIRE

Plus en détail

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE 1. Spécificité des Industries de la Métallurgie d Aquitaine Avec 57 000 salariés, les Industries de la Métallurgie d Aquitaine représentent 10%

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Méthodologie. Start-up sélectionnées : 266 start-up recensées. 84 ont répondu à notre questionnaire envoyé par Internet en septembre et octobre 2011.

Méthodologie. Start-up sélectionnées : 266 start-up recensées. 84 ont répondu à notre questionnaire envoyé par Internet en septembre et octobre 2011. Start-up sélectionnées : Méthodologie 5 ans ou moins (créées en 2007 ou après) tous les secteurs des cleantech : agriculture et chimie verte; air, environnement, carbone; consommation; eau et déchets;

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 8 mars 2012 RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE L EXERCICE 2011 CONFIRME LA ROBUSTESSE DE LA STRATEGIE ET DU MODELE MULTIMETIER

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT Des gisements de progrès Avril 2011 LES CONSTATS Les PME auvergnates n exportent pas assez : 2% des entreprises contre 3% au niveau national à l origine que d un tiers

Plus en détail

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Le pôle ingénierie a constaté une activité commerciale au 1 er semestre 2011 en deçà de ses prévisions en raison du décalage entre la montée en puissance de la

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FÉMININ

ENTREPRENDRE AU FÉMININ Journée nationale des femmes entrepreneures ENTREPRENDRE AU FÉMININ Un an d action pour le développement de l entreprenariat féminin DOSSIER DE PRESSE 1 er octobre 2014 UNE POLITIQUE POUR L EMPLOI ET L

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles prestations de services individuelles

SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles prestations de services individuelles Communiqué de presse Aéroport de Zurich, le 13 mars 2014 Résultat financier de l exercice 2013/Introduction de SWISS Choice SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles

Plus en détail

JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international

JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international Données de référence Les données de cadrage sont issues des données de référence du commerce

Plus en détail

L effort de recherche par région

L effort de recherche par région Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Encourager des formes de compétitivité pour une croissance durable L effort de recherche par région La recherche-développement

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M www.tekka.com Brignais, le 22 juillet 2011 RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M tekka (FR0010999425,

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats DG Trésor - Pôle commerce extérieur 24/07/2014 Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats - Si la France se situe aux premiers rangs mondiaux en termes de stock d IDE (4 ème

Plus en détail

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012 MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN ÉDITO L international, une priorité commune En, si le commerce extérieur aquitain (12 e région française) a tendance, comme sur le plan national, à

Plus en détail

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014 Direction des Affaires Régionales Aquitaine Banque de France Agen «L Économie en Aquitaine Bilan 2013, Perspectives 2014» Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne Réunion du 14 Banque de France

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 Le processus d investissement Organismes /Agences Analyse

Plus en détail

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST Simon Ruchaud, Économiste, AFIC Alexandra Audouard, Senior Manager, MAZARS Bordeaux Marc Brière, Président de la Commission Action

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

CREATEURS D EMPLOIS. des pays émergents emboîtent désormais le pas.

CREATEURS D EMPLOIS. des pays émergents emboîtent désormais le pas. LES investissements étrangers MAI 0 CREATEURS D EMPLOIS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises étrangères implantées en région Centre-Val de Loire sont des acteurs dynamiques de l économie régionale.

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR»

L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR» L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR» étude ENTREPRENEURS BNP PARIBAS 2016 EN BREF LES MILLENNIPRENEURS UNE GÉNÉRATION PRESSÉE I Âgés de moins de 35 ans, ces nouveaux entrepreneurs créent plus d entreprises,

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013 L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX (OREI) L Observatoire régional des échanges internationaux (OREI) dresse, chaque année

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015 SOMMAIRE FRANCE 1. Forte révision à la hausse des budgets d investissement dans l industrie manufacturière : +2% pour 2014 et +3% pour 2015 2. Dépenses

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE EST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES La région de la Chaudière-Appalaches est reconnue pour la multitude de PME qu on retrouve sur son territoire. Dans le sondage mené par la CRÉ auprès d acteurs du développement de la région en janvier dernier,

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail