Atelier 1: Comment utiliser les feuilles de Moringa dans un cadre nutritionnel et mädical?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier 1: Comment utiliser les feuilles de Moringa dans un cadre nutritionnel et mädical?"

Transcription

1 Atelier 1: Comment utiliser les feuilles de Moringa dans un cadre nutritionnel et mädical? Restitution des travaux de groupe 1

2 RÄsultats attendus 2 Ätablissement de normes avec une gamme de variation acceptable Ätablir les bonnes pratiques Å suivre pour respecter ces normes Lignes directrices concernant la quantitç de poudre de feuilles Å prescrire en fonction du profil des patients Patients Å exclure du traitement avec les feuilles de Moringa pour des raisons mçdicales ou Çthiques Mode d administration/association avec d autres aliments pour optimiser l absorption des nutriments DonnÇes manquantes, projets de recherche nçcessaires

3 Åtablissement de normes avec une gamme de variation acceptable Un travail important de compilation et synthñse de donnçes a dçjå ÇtÇ rçalisç au cours de la prçparation de cet atelier D autres analyses obtenues auprñs des participants Å l atelier y seront ajoutçes Des valeurs moyennes et la gamme de variation acceptable seront publiçes dans les actes 3

4 Åtablissement de normes avec une gamme de variation acceptable ElÄment ProtÇines (g) Valeur moyenne pour 100g MS (11) ElÄment Potassium (mg) Valeur moyenne pour 100g MS (6) MinÇraux (g) (9) Magnesium (mg) (6) Glucides (g) (6) Manganese (mg) (7) Calcium (mg) (13) Zinc (mg) (7) Cuivre (mg) (8) Vitamin A (IU) (7) Fer (mg) (10) Vitamin C* (mg) (5) 4

5 Åtablissement de normes avec une gamme de variation acceptable Ces valeurs ne seront pas fixes mais Çvolutives au fur et Å mesure de l ajout de nouvelles donnçes qui les rendront de + en + fiables Ces valeurs seront utilisables pour les projets de terrain, et dans un but de communication Mais toute Çtude nutritionnelle devrait inclure une analyse de l Çchantillon particulier utilisç 5

6 Åtablir les bonnes pratiques Ç suivre pour respecter ces normes 6 La teneur en nutriments varie peu d une variçtç de M. oleifera Å l autre. Exception: 2 publications fiables concernant des variçtçs indiennes cultivçes en Inde rapportent une valeur extrömement faible en fer (interaction variçtç x environnement?) Production: favoriser les feuilles matures (+ riches) pour la poudre, les feuilles jeunes (+ tendres) pour la consommation en frais La saison de rçcolte peut avoir une influence mais cela dçpend du climat de chaque pays donc pas de recommandation particuliñre + pb de conservation (= perte de nutriments)

7 Åtablir les bonnes pratiques Ç suivre pour respecter ces normes La transformation peut avoir un effet important: TÜ lors du sçchage, du broyage, durçe du sçchage, exposition au soleil La prçparation (cuisson ) peut avoir un effet sur la biodisponibilitç des nutriments (l utilisation de la poudre est recommandçe dans un cadre mçdical) La conservation peut avoir un effet important: durçe, TÜ, emballage hermçtique Äviter les contaminations lors de la conservation et de l utilisation du produit: utiliser un emballage appropriç 7

8 Profil des patients PrÇvention de la malnutrition et traitement de la malnutrition modçrçe chez les groupes vulnçrables: enfants en pçriode de sevrage (6 mois Å 3 ans), femmes enceintes et allaitantes (approches complçmentaires pour Çradiquer la malnutrition) En complçment d un traitement mçdical chez les malades chroniques et au cours d affections particuliñres 8

9 Profil des patients Chez les femmes enceintes, une consommation rçguliñre de feuilles de Moringa augmente le poids des bçbçs Å la naissance Chez les femmes allaitantes, cela stimule la production de lait Ne pas traiter les cas de malnutrition sävére car personnes trés fragiles ayant des besoins trés späcifiques 9

10 PropriÄtÄs mädicinales des feuilles de Moringa (en consommation) 10 Maladies chroniques: AmÇliore le systñme immunitaire des malades du SIDA (Çtude scientifique) DiabÇtiques: fait baisser la glycçmie (poudre ou pàte de feuilles) Fait baisser la tension artçrielle (feuilles en poudre ou thç) DrÇpanocytose

11 PropriÄtÄs mädicinales des feuilles de Moringa 11 Troubles occasionnels RÇgule les troubles de l activitç sexuelle Lutte contre la constipation (feuilles fraâches) RÇgule les troubles du sommeil AmÇliore l Çtat de santç gçnçral en cas de maladie d origine microbienne (sous forme d infusion) Traitement des crises de paludisme : dçcoction de feuilles (macçrçes 24h dans l eau avec huile de palme), se laver avec le lendemain (en complçment d un traitement mçdicamenteux)

12 QuantitÄs recommandäes 12 En prçventif ou curatif contre la malnutrition: 10 Å 30g de poudre par jour (selon le poids du patient et les AJR) (eq. 50 Å 150g feuilles fraâches) Les quantitçs gçnçralement utilisçes sont de 1 Å 4 cuillçrçes par jour pour les effets mçdicinaux En aucun cas les feuilles de Moringa ne doivent se substituer Ç un traitement mädical en cas de maladie (HIV, palu, etc.) Attention pour les femmes enceintes: le poids de naissance des bäbäs peut poser des pb lors de l accouchement (diminuer les quantitçs au 3 Ñme trimestre de grossesse)

13 Remarque importante 13 Il faut un suivi mädical dans le cas de maladies ou malnutrition Les feuilles de Moringa ne doivent en aucun cas Ötre assimilçes Å un phyto-mçdicament, mais doivent Ötre prçsentçes comme un complçment alimentaire qui renforce car: Si l image du Moringa est associçe Å la maladie et Å la malnutrition les gens en bonne santç refuseraient d en consommer Les malades pourraient substituer la consommation de Moringa Å leur traitement ce qui pourraient Ötre dangereux pour eux

14 Mode d administration 14 Ne pas donner la poudre seule mais associçe Å d autres aliments pour augmenter la biodisponibilitç: Sous forme de farines s adressant Å un public particulier : enfants, malades, femmes enceintes, allaitantes; associçe Å des lçgumineuses, des cçrçales et des matiñres grasses Sous forme de boisson : infusion, poudre mçlangçe Å l eau (pour l effet mçdicinal surtout) Sous forme fraâche ou sñche associçe Å l alimentation traditionnelle Ces formes de consommations renforcent l idäe que les feuilles de Moringa sont Ö aliment santä Ü et non un mädicament et favorise la durabilitä de la consommation

15 DonnÄes manquantes, projets de recherche näcessaires 15 Axes de recherche prioritaires: Effet sur les enfants, les femmes enceintes, l allaitement (donnçes chiffrçes et statistiques) Effet sur les malades du SIDA (posologie, limites, etc.) Pathologies cardio-vasculaires, cholestçrol, diabñte, obçsitç DrÇpanocytose

16 Propositions CrÄer un groupe de travail au sein du räseau Moringanews dädiä Ç la nutrition ActivitÇs prioritaires: DÇfinir un protocole simple de suivi clinique que les agents de terrain puissent appliquer facilement afin d obtenir un maximum de donnçes qui soient comparables. Ätablir un document pratique qui puisse Ötre utilisç par les agents de terrain sur la production, la transformation, la conservation, l emballage, les valeurs nutritionnelles, les dosages, les utilisations, les associations pour une efficacitç optimale. Monter des projets de recherche en commun. 16

Composition nutritionnelle des feuilles de Moringa oleifera

Composition nutritionnelle des feuilles de Moringa oleifera 1 http://www.moringanews.org Composition nutritionnelle des feuilles de Document räalisä par MÄlanie Broin, PROPAGE Financement : Centre Technique de CoopÄration Agricole et rurale (CTA) ACP-UE On trouve

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE SESSION 2007 Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE Ce sujet comporte 13 pages. Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

ALIMENTS FONCTIONNELS, COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES, CONTRÔLES DE QUALITÉ ET RÉGLEMENTATION ALIMENTAIRE PLAN. compléments alimentaires

ALIMENTS FONCTIONNELS, COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES, CONTRÔLES DE QUALITÉ ET RÉGLEMENTATION ALIMENTAIRE PLAN. compléments alimentaires ALIMENTS FONCTIONNELS, COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES, CONTRÔLES DE QUALITÉ ET RÉGLEMENTATION ALIMENTAIRE Pr. Annelise LOBSTEIN, Pharmacognosie UMR-CNRS 7200 - Partie 1 - PLAN 1. Définitions législation 2. Le

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Les recommandations pour l alimentation

Plus en détail

OBSERVATIONS SUR LA PROPOSITION RÉVISÉE DE LA NORME CODEX POUR LE SEL DE QUALITÉ ALIMENTAIRE (CODEX STAN 150-1985)

OBSERVATIONS SUR LA PROPOSITION RÉVISÉE DE LA NORME CODEX POUR LE SEL DE QUALITÉ ALIMENTAIRE (CODEX STAN 150-1985) F Point 6 de l ordre du jour PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR LES ADDITIFS ALIMENTAIRES Quarante troisième session Xiamen (Province de Fujian), Chine, 14-18 mars

Plus en détail

PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION

PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION PARTIE 1 : DROIT DE L ALIMENTATION I ) Les origines et objectifs du droit de l alimentation II ) Les rôles des organismes consultatifs, décisionnels et de contrôle 1 ) International 2) Européen 3 ) National

Plus en détail

DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION

DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION 1996L0008 FR 20.06.2007 001.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION du 26 février 1996 relatives aux

Plus en détail

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Pré-Requis : Dans le corpus en pédiatrie : nutrition de l enfant. Dans

Plus en détail

Liste des indicateurs SENS

Liste des indicateurs SENS Liste des indicateurs SENS Enfants de 6 Malnutrition aiguë (Standards de croissance OMS 2006) Malnutrition aiguë globale (MAG) Malnutrition aiguë modérée (MAM) Malnutrition aiguë sévère (MAS) Œdèmes Nombre

Plus en détail

Suppléments ou compléments alimentaires?

Suppléments ou compléments alimentaires? Suppléments ou compléments alimentaires? 1 Supplémenter c est ajouter «en plus» Complémenter c est ajouter «à la place de» Quel est l intérêt de complémenter ou de supplémenter? L équilibre alimentaire

Plus en détail

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc.

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc. Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc. Danone Inc. est une filiale du Groupe Danone, un des chefs de file mondiaux de l industrie agroalimentaire.

Plus en détail

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil.

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil. Zinc EN BREF Introduction Le zinc (Zn) est un oligoélément essentiel à toutes les formes de vie et que l on trouve dans près de 100 enzymes spécifiques. Après le fer, le zinc est l oligoélément le plus

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

Le nombre d ions d électrolytes par sachet reconstitué sous forme de solution de 125 ml est le suivant :

Le nombre d ions d électrolytes par sachet reconstitué sous forme de solution de 125 ml est le suivant : RÉSUME DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Movolax 13,7 g, Poudre pour solution buvable, sachet 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque sachet contient les composants

Plus en détail

DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL

DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL NUTRITION ET CHUTES DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL 1. Nutrition correcte, normale, bonne Une alimentation équilibrée et diversifiée qui arrive à subvenir aux besoins de la personne : quantitatifs et qualitatifs.

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES

QUESTIONS ET RÉPONSES QUESTIONS ET RÉPONSES Questions fréquentes concernant le traitement de la diarrhée par le zinc et les sels de réhydratation orale (SRO) SPACE FOR LOGO INTRODUCTION Pour traiter la diarrhée de l enfant,

Plus en détail

Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»!

Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»! ALIMENTATION Nathalie Plourde, chargée de projets, Centre de développement du porc du Québec inc. Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»! Viande de porc enrichie en oméga-3 ou en acides linoléiques

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS

DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS 1 CAC/GL 4-1989 DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS CAC/GL 4-1989 1. OBJET Fournir des orientations pour une utilisation appropriée et

Plus en détail

NOTICE D-CURE CONTENU DE CETTE NOTICE

NOTICE D-CURE CONTENU DE CETTE NOTICE NOTICE D-CURE Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement/votre maladie. Si vous avez d autres

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 38 SOMMAIRE Le soja Les chiffres clés Quelques précisions Les qualités nutritionnelles Les produits à base de soja Focus sur les isoflavones Le soja dans les

Plus en détail

La fertilité et l alimentation. Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons

La fertilité et l alimentation. Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons La fertilité et l alimentation Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons Un régime alimentaire adapté pour diminuer les risques d'infertilité et augmenter ses chances de tomber enceinte

Plus en détail

MENTIONS LEGALES COMMUNES COMPLETES. LACTEOL 340 mg, gélule LACTEOL 340 mg, poudre pour suspension buvable en sachet-dose

MENTIONS LEGALES COMMUNES COMPLETES. LACTEOL 340 mg, gélule LACTEOL 340 mg, poudre pour suspension buvable en sachet-dose LACTEOL 340 mg, gélule LACTEOL 340 mg, poudre pour suspension buvable en sachet-dose DENOMINATION LACTEOL 340 mg, gélule LACTEOL 340 mg, poudre pour suspension buvable en sachet-dose FORME PHARMACEUTIQUE

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

fabricant de Diamicron Ce livret a été produit par SERVIER CANADA INC., à l intention des patients traités par Diamicron

fabricant de Diamicron Ce livret a été produit par SERVIER CANADA INC., à l intention des patients traités par Diamicron DIPAT5815F Doit être pris une fois par jour au petit-déjeuner, comme prescrit par votre médecin. Produit en tant que service pour la médecine, et ce, à l intention des patients traités par Diamicron MR.

Plus en détail

Si, O. R.3.T. O. M. Fslrids DFGUI I -*I ~

Si, O. R.3.T. O. M. Fslrids DFGUI I -*I ~ I I maternel, E I -*I ~ Si,! l. pour une raison -majeure, Yàllaitement 'I n'est pas possible, il faut avoir recours à un lait diététique qui, après rëconstitution, permet de nourrir 1 a naissance l 4.

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

Découvrir l alimentation végétarienne

Découvrir l alimentation végétarienne MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Découvrir l alimentation végétarienne Aperçu de la trousse Beaucoup de personnes ont déjà fait l expérience d une

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT JE PRESCRIS DE LA VITAMINE D AUX PERSONNES AGEES

POURQUOI ET COMMENT JE PRESCRIS DE LA VITAMINE D AUX PERSONNES AGEES POURQUOI ET COMMENT JE PRESCRIS DE LA VITAMINE D AUX PERSONNES AGEES Dr JM BRISSEAU Service de Médecine Aigue Gériatrique Pôle de Gérontologie Clinique Médecin Consultant en Médecine Interne CHU de NANTES

Plus en détail

FRIANDISES POUR POULES

FRIANDISES POUR POULES POUR POULES Assure l activité de vos poules! De nature, les poules passent entre 60 à 90 % de leur temps à chercher de la nourriture. Une poule élevée au sol y consacre à peu près la moitié de son temps.

Plus en détail

Le fromage, Plaisir et Nutrition dans les repas des Seniors

Le fromage, Plaisir et Nutrition dans les repas des Seniors Le fromage, Plaisir et Nutrition dans les repas des Seniors Bel Foodservice a collaboré avec des experts du secteur médical et de la restauration pour développer une gamme de produits destinés à améliorer

Plus en détail

La maternité mars 2008

La maternité mars 2008 La maternité mars 2008 La maternité 1 2 3 4 5 6 Quelles sont les démarches à effectuer? Quelle est votre prise en charge? Quels sont les soins ou examens pris en charge au titre de la maternité? Quelle

Plus en détail

Appendice: Comparatif des indicateurs

Appendice: Comparatif des indicateurs Santé publique et VIH Principes directeurs et Plans stratégiques VIH et Sida Lutte contre le paludisme Nutrition et sécurité alimentaire Santé reproductive Eau et assainissement Appendice: Comparatif des

Plus en détail

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Comprendre pour mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Les informations nécessaires: les bonnes pratiques Les consommateurs, petits ou grands, doivent pouvoir choisir en connaissance de cause. Pour

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS Décembre 2012 GUIDE A L INTENTION DES AUTORITES COMPETENTES POUR LE CONTROLE DE LA CONFORMITE AVEC LES ACTES LEGISLATIFS DE L UE

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

Notice pour le public DÉNOMINATION. NiQuitin NiQuitin Clear COMPOSITION

Notice pour le public DÉNOMINATION. NiQuitin NiQuitin Clear COMPOSITION Notice pour le public DÉNOMINATION NiQuitin NiQuitin Clear COMPOSITION NiQuitin/NiQuitin Clear est un dispositif transdermique libérant la nicotine, le principe actif, en continu pendant 24 heures. La

Plus en détail

1. Qu est-ce que Acetylcysteine EG et dans quel cas est-il utilisé?

1. Qu est-ce que Acetylcysteine EG et dans quel cas est-il utilisé? NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Acetylcysteine EG 200 mg, granulés pour solution buvable Acetylcysteine EG 600 mg, granulés pour solution buvable acétylcystéine Veuillez lire attentivement cette notice

Plus en détail

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse FEDERATION DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Protocole n 10 Validation avril 2011 Diabète gestationnel Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est?

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est? Don d ovocytes Qu est-ce que c est? Depuis la loi de bioéthique du 29 juillet 1994, le don d'ovocytes et le transfert d'embryons ont donné aux femmes un moyen d être enceintes et donner naissance à un

Plus en détail

suppléments naturels Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique.

suppléments naturels Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique. suppléments naturels POUR LA FEMME Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique. Les besoins de notre organisme et nos complexités émotionnelles

Plus en détail

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008 Lignes directrices à l attention des opérateurs économiques relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire et d activité physique du Programme National Nutrition Santé Ces lignes

Plus en détail

ALLAITEMENT ET ÉTAT NUTRITIONNEL 9

ALLAITEMENT ET ÉTAT NUTRITIONNEL 9 ALLAITEMENT ET ÉTAT NUTRITIONNEL 9 Soumaila Mariko La malnutrition est l un des principaux problèmes de santé et de bien-être qui affecte les enfants dans les pays en développement en général et au Burkina

Plus en détail

Fiche de recommandations alimentaires

Fiche de recommandations alimentaires Commission Nutrition Fiche de recommandations alimentaires Mai 2009 Eaux et Santé Réf. : 8119-05/09 Bialec - Nancy Gérard Gay, Philippe Hartemann (Laboratoire d Hydrologie et de Climatologie Médicale de

Plus en détail

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN 2012 1 - Augmentation du poids : L augmentation du

Plus en détail

Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle

Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle La plupart des gens ne comprennent pas vraiment le concept de médecine nutritionnelle et moins de personnes encore celui de la nutrition cellulaire.

Plus en détail

MEDIFLOR N 7 CONTRE LA CONSTIPATION PASSAGERE, mélange de plantes pour tisane en sachet-dose.

MEDIFLOR N 7 CONTRE LA CONSTIPATION PASSAGERE, mélange de plantes pour tisane en sachet-dose. MEDIFLOR N 7 CONTRE LA CONSTIPATION PASSAGERE, mélange de plantes pour tisane en sachet-dose. Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 36 98 21; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavs_mail@yaho.fr; iavs.refer.ne http:// iavs.6mablog.com Agreement n 2001-1080/MESSR/AG/SG/DGESRS Rapport

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 64 HERBANEWS SOMMAIRE Les lipides Définition, rôles et particularités des lipides Quels sont les aliments sources de lipides? Les recommandations du PNNS

Plus en détail

Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014

Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014 Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014 Introduction Le cancer du sein est une maladie multifactorielle La susceptibilité génétique

Plus en détail

Compléments alimentaires à visée cosmétique

Compléments alimentaires à visée cosmétique Compléments alimentaires à visée cosmétique Essai comparatif Publication Novembre 2010 «60 millions de consommateurs» Rôle et missions de l Institut National de la Consommation L Institut National de la

Plus en détail

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE GESTATIONNEL RÉSUMÉ DÉFINITION 03 POURQUOI LE DIABÈTE GESTATIONNEL SE PRODUIT-IL ET COMMENT LE GÉRER? 04 COMMENT CONTRÔLER LE DIABÈTE? 06 UN MODE DE VIE SAIN

Plus en détail

Une initiative du Service de santé et de psychologie de l Université de Moncton. en collaboration avec le CNFS-Volet Université de Moncton

Une initiative du Service de santé et de psychologie de l Université de Moncton. en collaboration avec le CNFS-Volet Université de Moncton Une initiative du Service de santé et de psychologie de l Université de Moncton en collaboration avec le CNFS-Volet Université de Moncton C Boissons appelées «Energy Drink». Elles contiennent de la caféine,

Plus en détail

SERVIROC LE CATALOGUE LIQUIDE NUTRITIF. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08

SERVIROC LE CATALOGUE LIQUIDE NUTRITIF. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08 SERVIROC LE CATALOGUE LIQUIDE NUTRITIF 1/15 LIQUIDE ES VITAMINE RENFORTS Liquide es vitamine pour la résistance, les fonctions musculaires et nerveuses. Améliore la résistance des animaux en période difficile.

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

Satisfaisante, variable et améliorable

Satisfaisante, variable et améliorable Qualité du lait : Satisfaisante, variable et améliorable L étude comparative menée par l Institut National de la Consommation sur douze références laitières commercialisées en Tunisie montre que la qualité

Plus en détail

P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE

P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE TROUSSE D ENSEIGNEMENT À L USAGE DE LA NUTRITIONNISTE Enseignement prioritaire et complémentaire sous format CD-ROM incluant: Diaporama PowerPoint Corps Cité (animation incluse)

Plus en détail

LE GLUTEN ce qu il faut savoir

LE GLUTEN ce qu il faut savoir LE GLUTEN ce qu il faut savoir SCROLLER POUR CONTINUER Réalisé en partenariat avec l AFDIAG Le gluten, pourquoi en parle-t-on? L intolérance (maladie cœliaque), qui concernerait environ 1% de la population,

Plus en détail

La densité nutritive Le point de vue du consommateur

La densité nutritive Le point de vue du consommateur La densité nutritive Le point de vue du consommateur Février 2011 Andy MacDonald L importance de la nutrition ne change pas 74 71 75 76 71 2006 2007 2008 2009 2010 L importance du goût augmente 85 76 78

Plus en détail

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car :

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car : L ANÉMIE FERRIPRIVE L anémie se définit comme une diminution du taux d hémoglobine ou du volume des globules rouges. L hémoglobine est une protéine du sang qui sert à transporter l oxygène des poumons

Plus en détail

Présentation de la formation

Présentation de la formation Brigitte MERCIER FICHAUX Diététicienne N activité : 53350813935 8 Rue d Irlande 35510 CESSON Sévigné Siret : 41335338400030 Tel : 0299 83 37 92 Courriel : brigite.fichaux@wanadoo.fr www.brigitte-mercier-fichaux.fr

Plus en détail

Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine

Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

Les principaux types de malnutrition et les déficiences en micronutriments. Direction de la Nutrition

Les principaux types de malnutrition et les déficiences en micronutriments. Direction de la Nutrition Les principaux types de malnutrition et les déficiences en micronutriments Direction de la Nutrition PLAN Les causes de la malnutrition Les différents types de malnutrition Les déficiences en micronutriments

Plus en détail

Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013

Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013 Discussion entre experts sur les boissons énergisantes au Nouveau-Brunswick Le 1 er octobre 2013 Programme 1. À notre sujet 2. Au sujet des boissons énergisantes Les boissons énergisantes au Canada Les

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

Note conceptuelle pour l adoption d un PROGRAMME NATIONAL de culture et d utilisation du Moringa Oleifera

Note conceptuelle pour l adoption d un PROGRAMME NATIONAL de culture et d utilisation du Moringa Oleifera Le Moringa (Moringa oleifera) est un arbre tropical et une des plantes les plus utiles et polyvalentes qui existent sur terre. Le Moringa est très riche en éléments nutritifs (vitamines, minéraux et protéines).

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FAVORABLE

ENVIRONNEMENT FAVORABLE Feuille de route pour la mise à l échelle de la PCIMA au Tchad. Atelier pour la revue nationale de la PCIMA. Ndjamena, novembre 2015 ENVIRONNEMENT FAVORABLE LEADERSHIP INSTITUTIONNEL 1 r avec le processus

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités INDUSTRIE DES SEMENCES DE PLANTES OLÉOPROTÉAGINEUSES FILIÈRE FRANÇAISE DES HUILES ET PROTÉINES VÉGÉTALES Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités Les qualités nutritionnelles de l huile

Plus en détail

Dr. Smail MEZIANI smeziani@ie-antioxydants.com. 02 avenue de la foret de Haye, Vandoeuvre les Nancy 03 83 59 61 77 www.ie-antioxydants.

Dr. Smail MEZIANI smeziani@ie-antioxydants.com. 02 avenue de la foret de Haye, Vandoeuvre les Nancy 03 83 59 61 77 www.ie-antioxydants. Dr. Smail MEZIANI smeziani@ie-antioxydants.com 02 avenue de la foret de Haye, Vandoeuvre les Nancy 03 83 59 61 77 www.ie-antioxydants.com Domaines d application des antioxydants Une diversité des usages

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

Termes de référence Appel à candidature

Termes de référence Appel à candidature Termes de référence Appel à candidature Expert pour analyser & valoriser des données quantitatives 1- Fiche signalétique de la mission Titre étude/recherche : Etude d évaluation de l efficacité de la kinésithérapie

Plus en détail

Améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées

Améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées QUESTIONS - REPONSES Améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées CONTEXTE ET OBJECTIFS Quelle est la finalité de ce travail? Il s agit d améliorer les pratiques de prescription

Plus en détail

Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires

Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires Mairie de Séné (56860) Service Enfance-Jeunesse Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires Préambule Ce règlement intérieur est une annexe au projet éducatif de

Plus en détail

De l énergie pour toute la journée!

De l énergie pour toute la journée! De l énergie pour toute la journée! Une portion de couvre 100 % des besoins journaliers d un adulte en nutriments précieux Vitamines, sels minéraux et oligoéléments à l extrait de malt d orge Calcium,

Plus en détail

Vivre sainement. Fransk

Vivre sainement. Fransk Vivre sainement Fransk 1 Pourquoi vivre sainement? Le mode de vie saine est importante pour maintenir une bonne santé. Un équilibre sain entre l alimentation et l activité physique. Mais une vie saine

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CLASTOBAN 800 mg, comprimé pelliculé Clodronate disodique Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre

Plus en détail

Goût : Chocolat. 383 kj (361 kcal)

Goût : Chocolat. 383 kj (361 kcal) Conditionnement & poids net : Boîte de 750 g et sachets de 500 g. Goût : Chocolat Ingrédients : protéines de lait (caséine avec émulsifiant : lécithine de soja), poudre de cacao fortement dégraissé (9.7

Plus en détail

La douleur qu est-ce que c est?

La douleur qu est-ce que c est? La douleur qu est-ce que c est? Le plus souvent la douleur signale une blessure, une fracture, une maladie Dans ce cas, la douleur est nécessaire, elle est là pour nous alerter. Un signal d alarme Il permet

Plus en détail

Collaboration interprofessionnelle en pharmacie communautaire Marie-Claude Fournier, pharmacienne Johanne Vézina, nutritionniste

Collaboration interprofessionnelle en pharmacie communautaire Marie-Claude Fournier, pharmacienne Johanne Vézina, nutritionniste Collaboration interprofessionnelle en pharmacie communautaire Marie-Claude Fournier, pharmacienne Johanne Vézina, nutritionniste 16 janvier 2009 Hôtel Alt Professionnels impliqués Pharmacie Bergeron, Jutras

Plus en détail

BIO. " Plaisir et Santé au Naturel " Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans %

BIO.  Plaisir et Santé au Naturel  Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans % INSTANTAÉÉ - LIQUIDE INSTANTANÉ - LIQUIDE PROCÉDÉ BREVETÉ Naturellement Sans 0 % LACTOSE GLUTEN SOJA Fabricant Français Spécialiste du lait d'amande Depuis 1989 BIO 100% Végétal Boisson P tit Dej Dessert

Plus en détail

NOTICE. ZYMAFLUOR 0,50 mg, comprimé. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.

NOTICE. ZYMAFLUOR 0,50 mg, comprimé. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. NOTICE ANSM Mis à jour le : 03/07/2015 Dénomination du médicament ZYMAFLUOR 0,50 mg, comprimé Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette

Plus en détail

2/1/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=68269288&typedoc=n&ref=n0201658.htm NOTICE. TARDYFERON 80 mg, comprimé enrobé.

2/1/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=68269288&typedoc=n&ref=n0201658.htm NOTICE. TARDYFERON 80 mg, comprimé enrobé. NOTICE ANSM - Mis à jour le : 16/11/2011 Dénomination du médicament Encadré TARDYFERON 80 mg, comprimé enrobé Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des

Plus en détail

PRINCIPES DE NUTRITION

PRINCIPES DE NUTRITION Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers

Plus en détail

HTA et diabète en cours de grossesse

HTA et diabète en cours de grossesse cardiologie-pratique.com http://www.cardiologie-pratique.com/journal/article/0013642-hta-et-diabete-en-cours-de-grossesse HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A.

Plus en détail

Des propriétés nutritionnelles uniques

Des propriétés nutritionnelles uniques P 1 Des propriétés nutritionnelles uniques Composé d un extrait d algues brunes de haute qualité, ID-alG est un ingrédient naturel alliant minceur et bien-être. Une action minceur complète Une source naturelle

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L herpès est une m En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des

Plus en détail

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Réunions des comités régionaux Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Rapport du Secrétariat aux comités régionaux 1. Le présent rapport est soumis aux comités régionaux pour faire suite

Plus en détail

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Position officielle du comité consultatif scientifique d ENSA Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail