Perspec'ves sur la sécurité des aliments au Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Perspec'ves sur la sécurité des aliments au Canada"

Transcription

1 Perspec'ves sur la sécurité des aliments au Canada Sommaire du sondage sur l inspec'on des aliments présenté par Nanos au Syndicat Agriculture - AFPC, Juillet 2015 (Projet )

2 > Les Les Canadiens font confiance au gouvernement pour assurer la sécurité des aliments et s opposent aux compressions dans l inspec'on Canadiens font confiance aux inspecteurs gouvernementaux plutôt qu aux employés des transformateurs ou des chaînes d épicerie pour s assurer que leurs aliments sont sécuritaires. Dans l opinion des Canadiens, le gouvernement devrait porter la responsabilité de s assurer que les transformateurs alimentaires se conforment aux exigences de salubrité. Les Canadiens s opposenr aux compressions budgétaires dans l inspec'on des aliments et croient que nous devons inves'r davantage dans les mécanismes de sécurité des aliments. Confiance dans la capacité à assurer la sécurité des aliments Plus de quatre Canadiens sur cinq (83,8 %) font confiance aux inspecteurs et scien'fiques gouvernementaux plutôt qu aux compagnies alimentaires (7,5 %) ou aux épiceries (2,0 %) pour assurer la salubrité des aliments qu ils consomment. La confiance au gouvernement à cet égard a augmenté avec le temps en comparaison des résultats des derniers sondages menés en 2008, où 64 % des Canadiens faisaient surtout confiance aux inspecteurs et scien'fiques gouvernementaux pour assurer la sécurité des aliments. Inves6r dans la sécurité des aliments Trois Canadiens sur quatre (75,1 %) croient que le gouvernement fédéral devrait inves'r davantage et être plus présent sur le terrain pour assurer la sécurité des aliments. 7 Canadiens sur 10 (68,5 %) croient que le gouvernement devrait être ul'mement responsable de la sécurité des aliments, alors que 26 % considèrent que ce]e responsabilité devrait être confiée aux compagnies. Percep6ons des compressions budgétaires projetées 85 % des Canadiens soit s opposent (65 %) ou sont plutôt contre (20 %) le projet du gouvernement de dépenser moins pour l'inspec'on de la viande en réduisant le nombre d inspecteurs travaillant pour assurer que les compagnies suivent les règles de sécurité. Plus de quatre répondants sur cinq (82,3 %) croient que le gouvernement devrait simplement annuler les compressions (27,6 %) ou devrait annuler les compressions et inves'r davantage dans la sécurité des aliments et l inspec'on (55 %). L inspec6on des aliments et les élec6ons Lors des prochaines élec'ons fédérale, une faible majorité de Canadiens (59,5 %) ont déclaré qu ils auront davantage tendance à voter pour des candidats en faveur de l augmenta'on du nombre des inspecteurs dans les aba]oirs et les usines de transforma'on, contre 6 % qui voteraient plus probablement pour des candidats en faveur de laisser les entreprises alimentaires contrôler leurs pra'ques de salubrité. Un 'ers des Canadiens ont répondu que l enjeu des poli'ques d inspec'on des aliments n aurait pas d influence sur leur vote. Nanos a mené un sondage à composi'on aléatoire à base duale (lignes fixes et cellulaires), hybride par téléphone et internet de 1000 Canadiens, âgés de 18 ans et plus, entre le 18 et le 22 juillet 2015 dans le cadre d un sondage omnibus. Les par'cipants étaient recrutés au hasard par des téléphonistes et répondaient à un ques'onnaire en ligne. L échan'llon comprenait des lignes fixes et cellulaires partout au Canada. Les résultats étaient validés sta's'quement et pondérés pour l âge et le genre en fonc'on des résultats du dernier recensement, et stra'fiés géographiquement pour être représenta'fs de la popula'on. Les Canadiens sans téléphone ou sans accès à Internet étaient exclus par défaut. La marge d erreur d un sondage aléatoire de 1000 Canadiens est de + ou - 3,1 %, 19 fois sur 20. Confidential 2

3 Confiance dans le nombre des inspecteurs Résultat net Don't know 8% Confident 10% Sous- groupes Atlan'que (n=100) Confiants/ Plutôt confiants 32.0% Not confident 37% Somewhat confident 25% Québec (n=250) Ontario (n=300) Prairies (n=200) C.- B. (n=150) 31.8% 37.5% 42.7% 28.0% Hommes (n=513) 39.4% Femmes (n=487) 30.7% Somewhat not confident 20% 18 à 29 ans (n=205) 44.9% 30 à 39 (n=169) 36.2% 40 à 49 (n=208) 36.8% 50 à 59 (n=178) 27.7% 60 et plus (n=239) 29.9% QUESTION Êtes- vous confiant, plutôt confiant, quelque peu confiant ou pas confiant que le gouvernement du Canada engage un nombre suffisant d inspecteurs d aliments afin d inspecter les aliments au Canada comme il se doit pour protéger les Canadiens? 3

4 Responsabilité d assurer la conformité aux exigences de salubrité Companies that produce foods 26% Consumers should be Don't know responsible 3% 3% Sous- groupes Atlan'que (n=100) Québec (n=250) Ontario (n=300) Prairies (n=200) Le gouvernement devrait être responsable 80.5% 66.4% 68.8% 62.2% Government should be responsible 69% C.- B. (n=150) 72.2% Hommes (n=513) 68.9% Femmes (n=487) 68.2% 18 à 29 ans (n=205) 63.5% 30 à 39 (n=169) 58.6% 40 à 49 (n=208) 69.3% 50 à 59 (n=178) 79.4% 60 et plus (n=239) 71.2% QUESTION Parmi la liste suivante, qui pensez- vous devrait avoir la responsabilité ul'me d assurer que les compagnies de produc'on alimentaire respectent les exigences en ma'ère de sécurité afin que les aliments que nous consommons sont salubres? [EN ORDRE ALÉATOIRE] 4

5 Sou'en à l égard des compressions budgétaires dans l inspec'on des viandes Résultat net Don't know 3% Support 3% Somewhat support 8% Sous- groupes Atlan'que (n=100) Pour/ Plutôt pour 6.6% Québec (n=250) 11.0% Somewhat oppose 20% Ontario (n=300) Prairies (n=200) 12.5% 15.2% C.- B. (n=150) 9.7% Hommes (n=513) 15.1% Femmes (n=487) 8.1% Oppose 65% 18 à 29 ans (n=205) 10.8% 30 à 39 (n=169) 14.2% 40 à 49 (n=208) 9.1% 50 à 59 (n=178) 11.3% 60 et plus (n=239) 13.3% QUESTION Tel que vous l avez peut- être entendu, afin d économiser de l argent, le gouvernement an'cipe dépenser moins sur l inspec'on des viandes dans les prochaines années et d avoir moins d inspecteurs de viandes travaillant pour assurer que les compagnies suivent les règles de sécurité. Êtes- vous pour, plutôt pour, plutôt contre ou contre ce que le gouvernement met en place dans ce domaine? 5

6 Confiance dans la capacité d assurer la salubrité des aliments Source : Nanos Research, sondage téléphonique aléatoire, 20 au 22 septembre 2008, n=1200, précision + ou - 2,8%, 19 fois sur % 8% 2% 7% % 21% 5% 10% 0% 25% 50% 75% 100% Inspecteurs3et3scientifiques3gouvernementaux Employés3des3transformateurs3alimentaires Employés3des3épiceries Incertain QUESTION Auquel des quatre groupes suivants faites- vous le plus confiance pour assurer la salubrité des aliments que les Canadiens consomment? 6

7 Confiance dans la capacité d assurer la salubrité des aliments Food company employees 8% Grocery store employees 2% Unsure 7% Sous- groupes Atlan'que (n=100) Québec (n=250) Inspecteurs et scien'fiques gouvernementaux 82.1% 82.3% Ontario (n=300) 85.8% Prairies (n=200) 82.1% C.- B. (n=150) 85.5% Hommes (n=513) 82.5% Femmes (n=487) 85.1% Government food inspectors & scien'sts 84% 18 à 29 ans (n=205) 76.5% 30 à 39 (n=169) 80.4% 40 à 49 (n=208) 88.3% 50 à 59 (n=178) 87.6% 60 et plus (n=239) 85.6% QUESTION À quel groupe faites- vous le plus confiance pour assurer la salubrité des aliments que les Canadiens consomment? 7

8 Le rôle du gouvernement dans la surveillance des processus de salubrité Source : Nanos Research, sondage téléphonique aléatoire, 20 au 22 septembre 2008, n=1200, précision + ou - 2,8%, 19 fois sur % 14% 11% % 22% 5% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Government should invest more resources and be more hands on Rely more on food industry Unsure QUESTION Croyez- vous que le gouvernement devrait se fier davantage [ROTATE] à l industrie alimentaire pour surveiller ses propres processus de salubrité. Ou plutôt que le gouvernement fédéral devrait inves'r davantage de ressources et surveiller de plus près la salubrité des aliments? 8

9 Le rôle du gouvernement dans la surveillance des processus de salubrité Unsure 11% Sousgroupes Le gouvernement devrait inves'r + de ressources et être plus présent Rely more on food industry 14% Atlan'que (n=100) Québec (n=250) Ontario (n=300) Prairies (n=200) C.- B. (n=150) 85.1% 77.5% 74.8% 68.6% 73.7% Government should invest more resources and be more hands on 75% Hommes (n=513) 73.1% Femmes (n=487) 77.3% 18 à 29 ans (n=205) 72.0% 30 à 39 (n=169) 68.4% 40 à 49 (n=208) 78.0% 50 à 59 (n=178) 79.1% 60 et plus (n=239) 77.1% QUESTION Croyez- vous que le gouvernement devrait se fier davantage [ROTATE] à l industrie alimentaire pour surveiller ses propres processus de salubrité. Ou plutôt que le gouvernement fédéral devrait inves'r davantage de ressources et surveiller de plus près la salubrité des aliments? 9

10 Compressions dans les programmes de sécurité des aliments Source : Nanos Research, sondage téléphonique aléatoire, 20 au 22 septembre 2008, n=1200, précision + ou - 2,8%, 19 fois sur % 28% 8% 9% % 27% 7% 10% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Cancel the cuts and invest more in food safety & inspec'on Cancel the cuts Proceed with the cuts Unsure QUESTION Le gouvernement fédéral a l inten'on de faire des compressions budgétaires de millions de dollars dans les programmes de salubrité des aliments. Si le premier ministre vous demandait votre avis, lui conseilleriez- vous? 10

11 Compressions dans les programmes de sécurité des aliments Unsure 9% Sous- groupes Annuler les compressions et inves'r + dans l inspec'on Proceed with the cuts 8% Atlan'que (n=100) Québec (n=250) 57.3% 58.1% Ontario (n=300) 54.4% Cancel the cuts 28% Cancel the cuts and invest more in food safety & inspec'on 55% Prairies (n=200) C.- B. (n=150) Hommes (n=513) Femmes (n=487) 49.8% 54.8% 53.2% 56.4% 18 à 29 ans (n=205) 43.8% 30 à 39 (n=169) 46.3% 40 à 49 (n=208) 57.1% 50 à 59 (n=178) 59.3% 60 et plus (n=239) 64.6% QUESTION Le gouvernement fédéral a l inten'on de faire des compressions budgétaires de millions de dollars dans les programmes de salubrité des aliments. Si le premier ministre vous demandait votre avis, que lui conseilleriez- vous? 11

12 L inspec'on des aliments et les élec'ons Neither/Unsure 34% I am more likely to vote for a candidate who favours allowing food companies to police their own safety prac'ces 6% I am more likely to vote for a candidate who favours increasing the number of inspectors working in food processing and slaughter plants to ensure my Sous- groupes Atlan'que (n=100) Québec (n=250) Ontario (n=300) Prairies (n=200) C.- B. (n=150) Hommes (n=513) Femmes (n=487) Candidats pour l augmenta'on du nombre d inspecteurs 66.4% 64.2% 57.7% 49.7% 63.2% 57.6% 61.4% 18 à 29 ans (n=205) 50.3% 30 à 39 (n=169) 51.9% 40 à 49 (n=208) 60.6% 50 à 59 (n=178) 64.6% 60 et plus (n=239) 67.8% QUESTION Tel que vous le savez peut- être, l élec'on fédérale aura lieu le 19 octobre. Lequel des énoncés suivants reflète de plus près votre opinion personnelle? 12

13 Inquiétude face à la diminu'on du nombre d employés à l ACIA Résultat net +73,1 Unconcerned 5% Somewhat unconcerned 7% Don't know 3% Sous- groupes Atlan'que (n=100) Inquiets/ Plutôt inquiets 86.4% Québec (n=250) 83.1% Ontario (n=300) 88.5% Somewhat concerned 25% Concerned 61% Prairies (n=200) C.- B. (n=150) Hommes (n=513) Femmes (n=487) 80.9% 87.8% 80.2% 90.6% 18 à 29 ans (n=205) 80.4% 30 à 39 (n=169) 84.0% 40 à 49 (n=208) 86.6% 50 à 59 (n=178) 88.5% 60 et plus (n=239) 86.9% QUESTION Tel que vous le savez peut- être, une épidémie de listériose d origine alimentaire à Aliments Maple Leaf a éclaté en Ce]e dernière a causé 22 décès. Seriez- vous inquiet, plutôt inquiet, plutôt pas inquiet ou pas inquiet qu il y ait moins d employés aujourd hui à l Agence canadienne d inspec'on des aliments qu il n y avait avant l épidémie d Aliments Maple Leaf? 13

14 Méthodologie 14

15 Méthodologie Nanos a mené un sondage à composi'on aléatoire à base duale (lignes fixes et cellulaires), hybride par téléphone et internet de 1000 Canadiens, âgés de 18 ans et plus, entre le 18 et le 22 juillet 2015 dans le cadre d un sondage omnibus. Les par'cipants étaient recrutés au hasard par des téléphonistes et répondaient à un ques'onnaire en ligne. L échan'llon comprenait des lignes fixes et cellulaires partout au Canada. Les résultats étaient validés sta's'quement et pondérés pour l âge et le genre en fonc'on des résultats du dernier recensement, et stra'fiés géographiquement pour être représenta'fs de la popula'on. Les Canadiens sans téléphone ou sans accès à Internet étaient exclus par défaut. Les individus étaient appelés au hasard par un composeur numérique, avec un maximum de cinq rappels. La marge d erreur d un sondage aléatoire de 1000 Canadiens est de + ou - 3,1 %, 19 fois sur 20. La recherche étaient commandée par le Syndicat Agriculture (AFPC). Note : le total des tableaux n a]eint pas forcément 100, à cause des valeurs arrondies Les données de 2008 proviennent d un précédent sondage téléphonique aléatoire de Nanos, mené entre le 20 et le 22 septembre 2008 auprès de 1200 Canadiens. La marge d erreur d un sondage aléatoire de 1200 Canadiens est de + ou - 2, %, 19 fois sur

16 À propos de Nanos Nanos Research est l'une des organisa'ons de recherche et de stratégie les plus respectées en Amérique du Nord. En tout temps, des cadres supérieurs font appel à notre équipe pour de la recherche stratégique, des conseils exécu'fs et des solu'ons innovatrices qui démarquent leur entreprise sur le marché, qu il s agisse de tracer un nouveau parcours pour la croissance, de gérer des risques touchant une réputa'on ou une marque, ou de comprendre des tendances porteuses de réussite. Nos services vont des sondages téléphoniques tradi'onnels à des entrevues personnelles avec des leaders, jusqu à des sondages par internet et des groupes de discussion. Notre clientèle comprend des sociétés du Fortune 500 aussi bien que des groupes de revendica'on de premier plan intéressés à comprendre et à modeler le paysage social et poli'que. Que vous visiez à comprendre l impact de votre marque ou de votre réputa'on, à cibler les besoins et la sa'sfac'on de votre clientèle, à mobiliser vos employés ou à tester de nouveaux produits et messages, Nanos vous procure l éclairage qui vous aide à voir plus loin. Voir notre brochure Nik Nanos FMRIA Richard Jenkins Président, Nanos Research Group Vice- président, Nanos Research O]awa (613) ext. 237 O]awa (613) ext. 230 Washington DC (202)

17 Totalisa'ons 17

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English.

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English. Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada Sommaire de gestion Présenté au ministère du Patrimoine canadien Le 1er août 2012 par TNS Numéro du contrat : C1111-110947-001-CY

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

Prise de conscience. Niveau élevé de prise de conscience de la controverse du Sénat MÉTHODOLOGIE. Pas entendu. Indécis 1% parler. Entendu.

Prise de conscience. Niveau élevé de prise de conscience de la controverse du Sénat MÉTHODOLOGIE. Pas entendu. Indécis 1% parler. Entendu. Prise de conscience Niveau élevé de prise de conscience de la controverse du Sénat léchantillon exclusif à Nanos sondage en ligne. La marge derreur recensement afin dassurer un de lopinion canadienne au

Plus en détail

Présentation au. Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts. à propos du

Présentation au. Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts. à propos du Présentation au Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts à propos du Projet de loi S-11, Loi sur la salubrité des aliments au Canada par Bob Kingston Président national Le 2 octobre 2012

Plus en détail

Homosexualité et milieu de travail

Homosexualité et milieu de travail Sondage d opinion auprès des Canadiens GAI ÉCOUTE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Homosexualité et milieu de travail Mai 2006 Dossier : 12717-008 507, place d Armes, bureau 700, Montréal, Québec H2Y 2W8 Téléphone

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION DES QUÉBÉCOIS SUR LES HYDROCARBURES

SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION DES QUÉBÉCOIS SUR LES HYDROCARBURES www.som.ca MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 3340, rue de La Pérade 3 e étage Québec (Québec) G1X 2L7 T 418 687-8025 SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION

Plus en détail

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public 5R000-040048/001/CY Présenté à : L Agence de la consommation en matière financière du Canada 24 mars 2005 Table

Plus en détail

Les Ontariens rejettent catégoriquement le projet de création d une école afrocentriste

Les Ontariens rejettent catégoriquement le projet de création d une école afrocentriste ÉCOLE AFROCENTRISTE EN ONTARIO Pour diffusion immédiate PAGE 1 DE 5 Les Ontariens rejettent catégoriquement le projet de création d une école afrocentriste La vaste majorité des répondants sont d accord

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail

Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances. Janvier 2013

Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances. Janvier 2013 Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances Janvier 2013 Fiche technique Sondage effectué pour : La Fédéra;on Française des Sociétés

Plus en détail

Comment ça marche? En fonc4on du nombre de numéros à appeler, nos campagnes d appels durent de quelques heures à deux ou trois jours.

Comment ça marche? En fonc4on du nombre de numéros à appeler, nos campagnes d appels durent de quelques heures à deux ou trois jours. MasterCall MasterCall en un mot MasterCall est un service d appels automa4sés de plus en plus u4lisé en poli4que, aussi bien par les grands par4s que par les candidats locaux. En quelques heures, ce service

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012 Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques Rapport d étude Janvier 2012 Dans le cadre de sa stratégie d action sur les changements climatiques, le Regroupement national

Plus en détail

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177 La corruption à la Ville de Montréal II Le Journal de Montréal Projet 11679-177 1 er novembre 2012 2 La présente étude a été réalisée par le biais d un sondage Internet auprès de 629 Montréalais, âgés

Plus en détail

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Plus en détail

«État des syndicats 2011»

«État des syndicats 2011» Questionnaire français Association canadienne Infotravail Sondage de la fête du travail «État des syndicats 2011» ÉTAT DES SYNDICATS 2011 InfoTravail Juillet 2011 - Recherche Nanos Questionnaire français

Plus en détail

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada POLITIQUE DE L AMC Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada Les pénuries de plus en plus graves de médicaments d ordonnance des dernières années et les ruptures de stocks

Plus en détail

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO-

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- ALIMENTAIRE AU QUÉBEC RÉSULTATS D UNE CONSULTATION DES ACTEURS DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE AU SUJET DE LEUR CONFIANCE ENVERS LEURS PERSPECTIVES FUTURES Préparé pour l Union

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est Suite à la récente crise constitutionnelle, un nouveau sondage démontre que les Canadiens manquent de connaissances élémentaires sur le système parlementaire canadien La moitié des Canadiens (51%) croient

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 WWW.CROP.CA Le Protocole CROP de calibration des panels en ligne

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Rapport étude quantitative 15 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public dans l ensemble

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

SONDAGE OMNIBUS TÉLÉPHONIQUE - OPINION AU SUJET DU PROJET ÉNERGIE EST -

SONDAGE OMNIBUS TÉLÉPHONIQUE - OPINION AU SUJET DU PROJET ÉNERGIE EST - MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 3340, rue de La Pérade 3 e étage Québec (Québec) G1X 2L7 T 418 687-8025 SONDAGE OMNIBUS TÉLÉPHONIQUE - OPINION AU

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

À propos de Co operators

À propos de Co operators Co-operators est heureuse de présenter un mémoire en réponse au document de réflexion du Groupe de travail sur les pointages de crédit du CCRRA sur l utilisation des pointages de crédit par les assureurs,

Plus en détail

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Rapport d analyse des résultats Présenté à l'institut du Nouveau Monde 22 mai 2012

Plus en détail

Section 28 Marketing sous la forme de «Télémarketing» 2. Définitions. 1. Généralités. Appel automatique. Diffusion/envoi multiple de télécopies

Section 28 Marketing sous la forme de «Télémarketing» 2. Définitions. 1. Généralités. Appel automatique. Diffusion/envoi multiple de télécopies 94 compris, mais sans s y limiter, à tous les articles, les titres et les grands titres. Cependant, les sites qui leur appartiennent personnellement ou dont ils sont responsables pour la mise à jour peut

Plus en détail

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»?

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Neuf questions pour les partis politiques : les réponses du Parti Québécois QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Depuis 2009, l immense majorité des contribuables québécois doivent

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005 Institut économique de Montréal Rapport d un sondage omnibus Juin 2005 Opinion des Québécois à l égard du jugement de la Cour suprême du Canada relatif à l interdiction aux citoyens de payer pour des soins

Plus en détail

Rehaussez la valeur de vos conseils GRÂCE À LA CANADA-VIE

Rehaussez la valeur de vos conseils GRÂCE À LA CANADA-VIE Rehaussez la valeur de vos conseils GRÂCE À LA CANADA-VIE Deux nouvelles stratégies pour aider les clients à atteindre leurs objectifs financiers Vos clients ont besoin de conseils professionnels leur

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

Processus d examen des travaux. Autres activités assujetties à la Loi sur la protection des eaux navigables (LPEN)

Processus d examen des travaux. Autres activités assujetties à la Loi sur la protection des eaux navigables (LPEN) PROTECTION DE LA NAVIGATION PROTECTION DE LA NAVIGATION APERÇU MODÈLE LOGIQUE MISSION : Assurer la protection et la sécurité de la navigation en eaux canadiennes. OBJECTIFS : Faciliter l utilisation sûre

Plus en détail

Avoir accès à la justice ou s exposer à l endettement

Avoir accès à la justice ou s exposer à l endettement Avoir accès à la justice ou s exposer à l endettement Comprendre qu il s agit d un choix difficile pour les Canadiens Aider les courtiers d assurance et les sociétés d assurance à mieux comprendre les

Plus en détail

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014 Programme des services aux familles des militaires Contrôle de conformité et d assurance Exercice financier 2013-2014 INTRODUCTION Conformément au Protocole d entente () entre le ministère de la défense

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Journées de la Consultation sur la Copropriété Comité consultatif sur la Copropriété. Montréal, le 3 avril 2012. Madame, Monsieur,

Journées de la Consultation sur la Copropriété Comité consultatif sur la Copropriété. Montréal, le 3 avril 2012. Madame, Monsieur, Title Insurance Industry Association of Canada Association canadienne des compagnies d assurance titres JournéesdelaConsultationsurlaCopropriété ComitéconsultatifsurlaCopropriété Montréal,le3avril2012

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux en partenariat avec : Pe1t- déjeuner du 13 janvier 2015 2014 Harris Interac1ve Inc. All rights reserved. SOMMAIRE > Méthodologie d enquête

Plus en détail

Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest

Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest February, 22, 2011 Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest Thibaut Lauwerier Université de Genève 1 Plan 1. L éduca*on en Afrique de l Ouest 2. La Banque mondiale

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Grand sondage régional Étude quantitative 25 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

PERSPECTIVES CANADIENNES SUR LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL RAPPORT DES RÉSULTATS AVRIL 2015

PERSPECTIVES CANADIENNES SUR LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL RAPPORT DES RÉSULTATS AVRIL 2015 PERSPECTIVES CANADIENNES SUR LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL PERSPECTIVES CANADIENNES SUR LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL RAPPORT DES RÉSULTATS AVRIL 2015 1 PERSPECTIVES CANADIENNES SUR LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

Comment préparer une demande de financement

Comment préparer une demande de financement Comment préparer une demande de financement SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Présenter votre entreprise Cibler vos points forts Faire les démarches SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Obtenir des sommes d argent

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014

Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014 Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014 Résumé L industrie des produits alimentaires et des produits de consommation est le principal

Plus en détail

Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013

Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013 Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013 2013 Ipsos. Tous droits réservés. Contient des informations confidentielles et propriétaires d Ipsos

Plus en détail

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring to Shared Services Canada the Control and Supervision of Certain Portions of the Federal Public Administration in each Department and Portion of the

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE

INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE Juin 2003 Constats L indice CPQ-Léger Marketing de confiance des consommateurs et des entreprises dans l économie québécoise enregistre

Plus en détail

DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR

DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR MÉMOIRE DE L ORDRE DES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE L AGRICULTURE, DES PÊCHERIES ET DE L ALIMENTATION DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR LE PROJET DE LOI N O 97 (Loi visant

Plus en détail

Redépôt du projet de loi C-377 Sommaire de nos arguments

Redépôt du projet de loi C-377 Sommaire de nos arguments [Logo] 14, McQuade Lake Crescent Tél. : 902-450-1012 Bureau 205 Téléc. : 902-450-1013 Halifax (Nouvelle-Écosse) B3S 1B6 Courriel : info@mainlandbuildingtrades.ca Redépôt du projet de loi C-377 Sommaire

Plus en détail

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique 45% des Canadiens sont d accord pour dire que les actions sérieuses en matière de changements

Plus en détail

L INDUSTRIE ALIMENTAIRE

L INDUSTRIE ALIMENTAIRE Formations pour les METIERS de L INDUSTRIE ALIMENTAIRE www.ifria-bfc.fr CATALOGUE DES FORMATIONS EN ALTERNANCE RENTREE 2015 IFRIA BFC 4, bd Docteur Jean Veillet BP 46524 21065 DIJON CEDEX Tél. 03 80 70

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Tous droits réservés 2012 British Columbia Securities Commission

Tous droits réservés 2012 British Columbia Securities Commission Les renseignements publiés dans les pages qui suivent ont pour but de servir de référence générale pour aider à comprendre la question de la vulnérabilité face à la fraude liée aux placements. Ils n ont

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7 l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 L exploitation financière est la forme la plus répandue de mauvais traitement envers les aînés

Plus en détail

Développement du secteur de chevreau de boucherie

Développement du secteur de chevreau de boucherie Consultants en économie, spécialisés en agriculture, en agroalimentaire et en énergie Développement du secteur de chevreau de boucherie Rapport final présenté au Syndicat des producteurs de chèvres du

Plus en détail

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION AGENCE CANADIENNE DU PARI MUTUEL EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION - DOCUMENT DE DISCUSSION - Mai/juin 2006 INTRODUCTION L industrie canadienne des courses de chevaux a connu une profonde mutation

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT DE CAPITAL FINANCIÈRE AGRICOLE INC. FILIALE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT DE CAPITAL FINANCIÈRE AGRICOLE INC. FILIALE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC POLITIQUE D'INVESTISSEMENT DE CAPITAL FINANCIÈRE AGRICOLE INC. FILIALE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC 10 avril 2014 2 MISSION La Financière agricole du Québec a constitué une filiale d investissement,

Plus en détail

Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier

Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier UNE PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE QUANTITATIVE Juillet 2010 Contexte et méthodologiem Méthodologie Un total de 2 001 entrevues

Plus en détail

Sondage auprès des électeurs au sujet des communications avec les électeurs

Sondage auprès des électeurs au sujet des communications avec les électeurs RAPPORT FINAL Sondage auprès des électeurs au sujet des communications avec les électeurs Rapport rédigé pour le compte d Élections Canada Mars 2013 Also available in English upon request. Phoenix SPI

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 ÉLABORÉ PAR RICHARD ROUSSEAU, ENSEIGNANT EN MATHÉMATIQUES, CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES L ESCALE COMMISSION SCOLAIRE DE L AMIANTE MAI 005

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada La transformation de l ACIA Raison d être o Mondialisation et concentration

Plus en détail

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR Rapport de sondage Présenté à : Monsieur André Lortie Service des communications Office de la protection du consommateur Évaluation de l impact de la brochure «Vos

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Étude nationale sur les besoins des clients

Étude nationale sur les besoins des clients Étude nationale sur les besoins des clients Rapport sommaire Canadian Legal Information Institute Institut canadien d information juridique Octobre 2012 CorbinPartners Inc. 2012 Contexte et méthodologie

Plus en détail

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file

Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file LES CANADIENS ET LA COLÈRE PERSONNES Pour diffusion immédiate Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file PAGE 1 DE 9 Les deux tiers sont contrariés par

Plus en détail

Protection et CELI. Accueil Info Qui Taux Sur mesure Plan du site. Accueil» Finance, Produits. 20 mai 2009 Aucun commentaire

Protection et CELI. Accueil Info Qui Taux Sur mesure Plan du site. Accueil» Finance, Produits. 20 mai 2009 Aucun commentaire 1 of 12 6/30/2009 11:52 AM Accueil Info Qui Taux Sur mesure Plan du site Accueil» Finance, Produits Protection et CELI 20 mai 2009 Aucun commentaire 2 of 12 6/30/2009 11:52 AM Il va de soi que la sécurité

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC

LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC Par: Jean-Pierre Brun, professeur Éric Plante, Professionnel de recherche Sondage par: Léger Marketing Mars 2004 DÉFINITION DU HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE

Plus en détail

Banques alimentaires Canada. Stimuler le secteur caritatif au Canada Un plan d incitation fiscale pour les dons d aliments à des fins de bienfaisance

Banques alimentaires Canada. Stimuler le secteur caritatif au Canada Un plan d incitation fiscale pour les dons d aliments à des fins de bienfaisance Banques alimentaires Canada Stimuler le secteur caritatif au Canada Un plan d incitation fiscale pour les dons d aliments à des fins de bienfaisance Janvier 2012 Stimuler le secteur caritatif au Canada

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1. Programme d études Vie sociale et politique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1. Programme d études Vie sociale et politique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1 Programme d études Vie sociale et politique Novembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition

Plus en détail

Certification du secteur privé pour orienter les activités de surveillance réglementaire fondée sur les risques : Document de travail

Certification du secteur privé pour orienter les activités de surveillance réglementaire fondée sur les risques : Document de travail Certification du secteur privé pour orienter les activités de surveillance réglementaire fondée sur les risques : Document de travail 1 Table des matières INTRODUCTION... 3 CONTEXTE... 4 PLANS DE CERTIFICATION

Plus en détail