Étude régionale sur la valorisation des déchets ultimes de la région administrative de l Outaouais. Rencontre du 11 décembre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude régionale sur la valorisation des déchets ultimes de la région administrative de l Outaouais. Rencontre du 11 décembre"

Transcription

1 Étude régionale sur la valorisation des déchets ultimes de la région administrative de l Outaouais Rencontre du 11 décembre

2 Plan de la présentation Mise en contexte Encadrement législatif Bilan de gestion 2007 et projections Sites de traitement potentiels Critères d analyses Approches de valorisation énergétique Conclusion et recommandations

3 Objectifs de la démarche régionale Trouver une solution durable pour le traitement des déchets ultimes Autonomie régionale Optimiser les distances de transport pour réduire les émissions de GES Réaliser des économies d échelle Minimiser la quantité de rejets de traitement à éliminer Mise en contexte

4 Encadrement législatif

5 Règlement sur l enfouissement et l incinération des matières résiduelles Fermeture des dépôts en tranchées Obligation de disposer les matières résiduelles dans un lieu autorisé (Lieu d enfouissement technique LET) Encadrement législatif

6 Politique québécoise de gestion des matières résiduelles MATIÈRES Objectifs de mise en valeur Secteur municipal (%) Objectifs de récupération et de valorisation de 60% des matières récupérables Papiers et cartons, verre, plastique, métal, résidus encombrants, 60 matières compostables (résidus verts et résidus alimentaires), contenants non consignés Contenants de bière et de boissons gazeuses à remplissage unique 80 consignés Textile 50 Encombrants 60 Huiles, peintures et pesticides (RDD) 75 Autres résidus domestiques dangereux (RDD) 60 Secteur ICI Plastique, papiers et cartons, bois, textiles 70 Métaux et verre 95 Matières compostables 60 (résidus verts et résidus alimentaires) Pneus hors d usage 85 Secteur CRD Toutes les matières pouvant être mises en valeur 60 Encadrement législatif (papiers et emballages, acier, granulats, bois)

7 Plan d action québécois concernant les gaz à effet de serre (GES) Matières résiduelles: Vise la réduction et le contrôle des biogaz générés lors de l enfouissement Adopter des méthodes d élimination autres que l enfouissement Transport: Vise àréduire les émissions de GES provenant de ce secteur Favoriser l autonomie régionale pour diminuer les distances de transport et ainsi les émissions de GES inhérentes àces activités Encadrement législatif

8 Bilan de gestion 2007 et projections

9 Provenance des matières résiduelles d origine résidentielle (2007) PONTIAC 7% LA VALLÉE-DE-LA- GATINEAU 7% LES COLLINES-DE- L'OUTAOUAIS 12% GATINEAU 66% PAPINEAU 8% Bilan 2007 et projections

10 Bilan 2007 matières résiduelles d origine résidentielle Bilan 2007 et projections

11 Bilan 2007 matières résiduelles d origine résidentielle Bref, en 2007: Au total, près de tonnes de matières résiduelles, d origine résidentielle, générées; Un peu plus de tonnes ont été récupérées ou valorisées tonnes de matières recyclables tonnes de résidus verts; Un peu plus de tonnes de matières résiduelles d origine résidentielle ont été éliminées; Taux de récupération d environ 25 % Bilan 2007 et projections

12 Quantité théorique de déchets ultimes d origine résidentielle en 2007 (Avec la mise en place des PGMR) Région Tonnage total généré (tonne) Total recyclé (tonne) Total matières organiques valorisées (tonne) Total écocentre (tonne) Total à éliminer (tonne) MRC les Collines de l'outaouais MRC de Papineau MRC de Pontiac MRC de la Vallée-de-la- Gatineau Ville de Gatineau TOTAL Bilan 2007 et projections

13 Quantité théorique de déchets ultimes d origine résidentielle en 2026 (Avec la mise en place des PGMR) Région Tonnage total généré (tonne) Total recyclé (tonne) Total matières organiques valorisées (tonne) Total écocentre (tonne) Total à éliminer (tonne) MRC les Collines de l'outaouais MRC de Papineau MRC de Pontiac MRC de la Valléede-la-Gatineau Ville de Gatineau TOTAL Bilan 2007 et projections

14 Autres matières àgérer Matières résiduelles d origine ICI Variation de la quantité de matières résiduelles éliminées issues du secteur ICI; Quantité à éliminer en 2026 : environ tonnes. Bilan 2007 et projections

15 Autres matières àgérer Boues (2007) Résidus de traitement des boues municipales tonnes (Centrifugeuse et granulation) Résidus de traitement des boues de fosses septiques 8,7 tonnes (Compostage) Estimation des boues (2026) Estimation des boues municipales disponibles tonnes Estimation des boues de fosses septiques 10,7 tonnes Bilan 2007 et projections

16 Sites de traitement potentiels

17 Sites de traitement potentiels Site de Abitibi Bowater (Gatineau) Zone de salubrité, ville de Gatineau (Gatineau) Site de Papier Masson (Gatineau) Site de Papier Fraser, Thurso (MRC de Papineau) Zone de salubrité, MRC de Papineau (Saint Sixte) Zone de salubrité, MRC de Les Collines de l Outaouais (Val des Monts) Zone industrielle, Litchfield (MRC de Pontiac)

18 Sites de traitement potentiels

19 Calcul du centre de gravité Lien entre la population de chaque ville et sa localisation sur le territoire Centre de gravité près de Gatineau Influencé par les grandes distances au nord (Vallée de la Gatineau) Influencé par la densité de population des anciennes villes de Hull et Gatineau Sites de traitement potentiel

20 Distance du centre de gravité Sites potentiels situés àmoins de 40 km du centre de gravité de la région Zone de salubrité, MRC de Les Collines de l Outaouais Site de Abitibi Bowater, Gatineau Zone de salubrité, ville de Gatineau Site de Papier Masson Sites de traitement potentiel

21 Critères d analyses

22 Critères àconsidérer pour le choix du site 1) Distance des puits et des points d eau des zones résidentielles; 2) Distance des habitations et des lieux publics ou des espaces protégés; 3) Plaine inondable; 4) Contraintes de zonage; 5) Accessibilité; 6) Proximité d un utilisateur pour l énergie produite; 7) Etc. Critères d analyses

23 Approches de valorisation énergétique

24 Technologies disponibles NON RETENU NON RETENUE Valorisation énergétique Gazéification Incinération Pyrolyse Non retenue Tricompostage Marché peu développé pour le compost Quantité de matière trop importante àgérer après le traitement Méthanisation Quantité de matières trop importante àgérer après le traitement Approches de valorisation énergétique

25 Technologies disponibles Approches de valorisation énergétique

26 Gazéification

27 Caractéristiques Approches de valorisation énergétique Gazéification

28 Principales technologies Torche à plasma Ex: Plasco Energy Group. Ottawa, Ontario Westinghouse Plasma Corp., Madison, Pennsylvanie Lit fluidisé Ex: Enerkem, Westbury, Québec Energy Products of Idaho, Coeur d'alene, Idaho Hybride Ex: Advanced Plasma Power, Londres, Royaume Uni Approches de valorisation énergétique Gazéification

29 Bilan de masse Un prétraitement est souvent pratiqué pour retirer un maximum de verre et métaux mais surtout pour diminuer l humidité présente Le prétraitement consiste en un tri mécanique et un séchage ***Ces valeurs sont àtitre indicatif seulement Approches de valorisation énergétique Gazéification

30 Bilan de masse Les différents types de gazéification vont essentiellement produire les mêmes extrants ***Ces valeurs sont àtitre indicatif seulement Approches de valorisation énergétique Gazéification

31 Bilan de masse Chaque approche produit de la chaleur en excès Grande variabilité de l énergie dégagée selon : Approche utilisée Fournisseur Composition de l intrant : plastique et papier sont plus calorifiques que le verre, métal et inerte Volume annuel Plasma : kwh net / Tonne Lit fluidisé : kwh net / Tonne Hybride: kwh net / Tonne Approches de valorisation énergétique Gazéification

32 Bilan de masse Le syngaz sortant des gazogènes doit être nettoyé avant son utilisation Le conditionnement moyen consiste en: Enlever les particules solides entraînées Refroidir le gaz et condenser le goudron Si le gaz est destiné comme gaz de synthèse il faut reformer et purifier pour avoir àla sortie un mélange H 2 /CO Approches de valorisation énergétique Gazéification

33 Incinération

34 Caractéristiques Au Québec, cette technologie n est pas très bien perçue (Cogénération mieux acceptée) Approches de valorisation énergétique Incinération

35 Différentes technologies Grilles amovibles Ex: Incinérateurs de Québec et Lévis, Québec Covanta Energy Corporation, Fairfield, New Jersey Lit fluidisé Ex: Kruger, Bromptonville, Québec Ebara Corporation, Zurich (Suisse) Approches de valorisation énergétique Incinération

36 Bilan de masse Les incinérateurs vont essentiellement produire les mêmes extrants: ***Ces valeurs sont àtitre indicatif seulement Approches de valorisation énergétique Incinération

37 Bilan de masse Les gaz de combustion doivent être nettoyés et traités avant leur rejet dans l atmosphère. Le conditionnement moyen consiste à: Enlever les particules solide entraînées; Refroidir les gaz; Capter/Adsorber les dioxines et les furannes; Traiter les eaux de lavage (neutralisation) Approches de valorisation énergétique Incinération

38 Pyrolyse

39 Caractéristiques Technologie peu répandue pour le traitement des déchets domestiques; Non retenue dans la présente étude. Approches de valorisation énergétique Pyrolyse

40 Comparaison Gazéification / Incinération

41 Tableau comparatif Gazéification Incinération Plasma Lit fluidisé Hybride Grille amovible Lit fluidisé Coût initial Élevé Élevé Élevé Faible Moyen Coût d opération Toxicité des résidus Élevé Élevé Élevé Faible Faible Faible Faible Faible Moyen àélevé Moyen àélevé CO 2 éq 600kg / T 600kg / T 600kg / T 980kg / T 980kg / T Énergie nette kwh / T kwh / T kwh / T 400kWh / T 400kWh / T *** Ces valeurs sont à titre indicatif seulement Approches de valorisation énergétique Comparaison

42 Conclusion et recommandations

43 * Conclusion et recommandations La technologie de traitement choisie devra permettre de: Réduire les distances de transport Réduire les quantités de rejets à éliminer Détenir le meilleur ratio

44 Les Consultants S.M. inc. 490, boul. St Joseph, bureau 402, Gatineau (Québec) J8Y 3Y7 Téléphone : Télécopieur :

Présentation technique de l incinérateur

Présentation technique de l incinérateur Présentation technique de l incinérateur Janvier 2007 Travaux publics Gestion des matières résiduelles 2 L INCINÉRATEUR PLACE DE L INCINÉRATION Réduction Réutilisation Récupération, recyclage, compostage

Plus en détail

Caractérisation des matières résiduelles éliminées provenant du secteur résidentiel de la MRC de Memphrémagog

Caractérisation des matières résiduelles éliminées provenant du secteur résidentiel de la MRC de Memphrémagog Caractérisation des matières résiduelles éliminées provenant du secteur résidentiel de la MRC de Memphrémagog Monique Clément, B.Sc. DGE, Recycologue Document synthèse réalisé par la MRC de Memphrémagog

Plus en détail

Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique?

Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique? Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique? 5 e rencontre municipale de l énergie Association québécoise de la maîtrise de l énergie Gérard Gosselin,

Plus en détail

Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord

Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord 2 Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord SOMMAIRE Le contexte et les objectifs La Communauté métropolitaine

Plus en détail

Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte

Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte Présentation - Secteur ouest de l agglomération par la Ville de Québec Juin 2011 1 Description

Plus en détail

Plan Directeur de Gestion des Matières Résiduelles. L agglomération de Longueuil offre à ses citoyens les moyens d agir

Plan Directeur de Gestion des Matières Résiduelles. L agglomération de Longueuil offre à ses citoyens les moyens d agir Plan Directeur de Gestion des Matières Résiduelles L agglomération de Longueuil offre à ses citoyens les moyens d agir i RÉSUMÉ DU PLAN DIRECTEUR DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES S inscrivant dans

Plus en détail

ANNEXE IV. Questionnaire sur la gestion des matières résiduelles générées par les industries, commerces et institutions

ANNEXE IV. Questionnaire sur la gestion des matières résiduelles générées par les industries, commerces et institutions ANNEXE IV Questionnaire sur la gestion des matières résiduelles générées par les industries, commerces et institutions QUESTIONNAIRE SUR LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES GÉNÉRÉES PAR LES INDUSTRIES,

Plus en détail

Projet de Plan de gestion des matières résiduelles révisé

Projet de Plan de gestion des matières résiduelles révisé Projet de Plan de gestion des matières résiduelles révisé Portrait et diagnostic Nixon SANON Matane, 9 décembre 2014 1 PLAN 1- Contexte 2- Bilan PGMR 2006-2013 3- Politique québécoise de gestion des MR

Plus en détail

Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants)

Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants) Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants) Société d économie mixte de Rivière-du-Loup (SÉMER) créée en octobre 2009 Obligation réduire déchets enfouis Cadre réglementaire

Plus en détail

LES DÉCHETS COMME SOURCE D ÉNERGIE

LES DÉCHETS COMME SOURCE D ÉNERGIE LES DÉCHETS COMME SOURCE D ÉNERGIE ARGUMENTAIRE EN FAVEUR DE LA GAZÉIFICATION AU PLASMA COMME PRINCIPAL MOYEN DE TRAITEMENT DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE L OUTAOUAIS La présente proposition a été élaborée

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR)

MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) MÉMOIRE DÉPOSÉ À LA CONSULTATION DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL 1 MÉMOIRE DE LA VILLE

Plus en détail

BILAN 2014 GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

BILAN 2014 GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES LE BILAN EN BREF BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 1 Ramener POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES OBJECTIFS À ATTEINDRE D ICI LA FIN DE 2015

Plus en détail

Consultation publique. Sur le projet de PGMR 2015-2020 de La Communauté métropolitaine de Montréal. Mémoire de la compagnie Second Cycle Inc.

Consultation publique. Sur le projet de PGMR 2015-2020 de La Communauté métropolitaine de Montréal. Mémoire de la compagnie Second Cycle Inc. Consultation publique Sur le projet de PGMR 2015-2020 de La Communauté métropolitaine de Montréal Mémoire de la compagnie Second Cycle Inc. Rédigé par Fernanda Medina Révisé par Frédéric Bouchard Ing.

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION PROJET DE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) 2016-2021 DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE QUÉBEC

DOCUMENT DE PRÉSENTATION PROJET DE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) 2016-2021 DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE QUÉBEC DOCUMENT DE PRÉSENTATION PROJET DE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) 2016-2021 DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE QUÉBEC (RIVE NORD) TABLE DES MATIÈRES 1 Un grand projet pour

Plus en détail

Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification

Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification par Gérard ANTONINI, Professeur des Universités (UTC) Congrès Européen ECO-TECHNOLOGIES pour le futur, Lille, Grand Palais, le 9 juin

Plus en détail

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2016-2020

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2016-2020 PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2016-2020 Ville de Gatineau Adopté par la Ville de Gatineau Le 25 août 2015 PROJET DE PGMR 2016-2020 DE LA VILLE DE GATINEAU Rédaction + + Catherine Loriot,

Plus en détail

Recommandations de Gaz Métro

Recommandations de Gaz Métro Recommandations de Gaz Métro 30 juin 2015 Consultation publique - projet de plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020 30 juin 2015 Document présenté à la Communauté Métropolitaine

Plus en détail

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020 des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut UNE DÉMARCHE DE CONCERTATION POUR RÉDUIRE L ENFOUISSEMENT

Plus en détail

LES MATIÈRES ORGANIQUES PUTRESCIBLES : GÉNÉRATION, POTENTIEL ET ACCESSIBILITÉ

LES MATIÈRES ORGANIQUES PUTRESCIBLES : GÉNÉRATION, POTENTIEL ET ACCESSIBILITÉ LES MATIÈRES ORGANIQUES PUTRESCIBLES : GÉNÉRATION, POTENTIEL ET ACCESSIBILITÉ Colloque 2013 de l AQPER Atelier biogaz 2L 28 février 2013 Sophie Lafrance Sophie Taillefer PLAN DE LA PRÉSENTATION Chaine

Plus en détail

2006.2007 Rapport annuel sur les déchets solides

2006.2007 Rapport annuel sur les déchets solides les déchets solides Contenu Services de déchets solides... 1 Services de collecte... 1 Services de réacheminement... 1 Services d élimination des déchets... 1 Programme Nettoyons le Grand Sudbury et services

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Biomasse agricole : combustion et législation Stéphane Godbout, Ph.D., ing., agr., P.Eng. Collaborateurs : Joahnn Palacios, Frédéric Pelletier, Jean-Pierre Larouche et Patrick Brassard Institut de recherche

Plus en détail

Enfouissement et récupération Bilan 2013. Christian Noël, dga

Enfouissement et récupération Bilan 2013. Christian Noël, dga Enfouissement et récupération Bilan 2013 Christian Noël, dga 1. Présentation de la MRC 2. Chronologie de la prise en charge de la gestion des matières résiduelles 3. Tonnage des matières résiduelles enfouies

Plus en détail

MÉMOIRE TECHNIQUE. L'incinération des ordures ménagères au Québec comme source d'électricité et de vapeur

MÉMOIRE TECHNIQUE. L'incinération des ordures ménagères au Québec comme source d'électricité et de vapeur MÉMOIRE TECHNIQUE L'incinération des ordures ménagères au Québec comme source d'électricité et de vapeur dans le cadre de ''L'avis sur la sécurité énergétique des Québecois à l'égard des approvisionnements

Plus en détail

DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE

DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE Plan de la présentation Mise en contexte de la Ville de Victoriaville ; Gestion des matières résiduelles ; Des projets des résultats ; Des

Plus en détail

Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin

Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin Conseil régional de l environnement du Bas-Saint-Laurent Plan de la présentation 1. Gestion

Plus en détail

3 BILAN DE LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES EN 2002

3 BILAN DE LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES EN 2002 3-1 3 BILAN DE LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES EN 2002 Le bilan de la gestion des matières résiduelles sur le territoire de la CMQ Rive-Nord a été effectué pour l année de référence 2002. Ce bilan

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

Contexte européen en et national

Contexte européen en et national Contexte européen en et national La gestion des déchets d ménagersm : Politique européenne et nationale Comparaison internationale Enjeux de la gestion des déchets Etat des lieux & perspectives Laure Fontaine

Plus en détail

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Françoise Forcier, ing., agr., M.Ing. fforcier@solinov.com 450.348.5693 Rencontre AOMGMR 7 décembre 2007 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre CCNUCC Logiciel d Inventaire de GES pour les Parties NAI Secteur des Déchets Aspects pratiques et Exercices Version 2, avril

Plus en détail

Des carburants à partir de déchets ultimes

Des carburants à partir de déchets ultimes Des carburants à partir de déchets ultimes Association québécoise pour la maîtrise de l énergie Marie-Hélène Lamarre, directrice, Développement des affaires 28 mars 2012 Enerkem 2012. Tous droits réservés

Plus en détail

Projet de Politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Projet de Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Projet de Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Voici des extraits de contenu du Projet de Politique de gestion des matières résiduelles et du plan d action 2010-2015 qui concerne Éco

Plus en détail

Préparé par. Financé par. Association des organismes municipaux de gestion des matières résiduelles. Commandité par

Préparé par. Financé par. Association des organismes municipaux de gestion des matières résiduelles. Commandité par Préparé par Financé par Association des organismes municipaux de gestion des matières résiduelles Commandité par Mai 2001 Annexes Guide d élaboration d un plan de gestion des matières résiduelles Annexe

Plus en détail

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers GESTION DES DECHETS Des déchets d activités aux déchets ménagers Un déchet Qu est-ce que c est? Tout résidu d un processus de production, de transformation ou d utilisation; toute substance, matériau,

Plus en détail

3e Colloque Écodéveloppement des institutions d'enseignement du Québec

3e Colloque Écodéveloppement des institutions d'enseignement du Québec 3e Colloque Écodéveloppement des institutions d'enseignement du Québec La responsabilité élargie des producteurs, un levier pour le financement de la gestion écologique des matières résiduelles Mario Laquerre

Plus en détail

L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe

L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe Durabilité des produits L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe Rapport de synthèse Publié en Anglais en Juillet

Plus en détail

Projet de PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2003-2008

Projet de PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2003-2008 Projet de PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2003-2008 MRCT 7 octobre 2003 (fa) Municipalité Régionale de Comté de Témiscamingue 21, rue Notre-Dame-de-Lourdes Téléphone : 819-629-2829 Suite 209 Télécopieur

Plus en détail

7 MISE EN ŒUVRE 7.1 PARTAGE DES RESPONSABILITÉS

7 MISE EN ŒUVRE 7.1 PARTAGE DES RESPONSABILITÉS 7-1 7 MISE EN ŒUVRE L une des premières conditions de succès du plan de gestion est la coordination et la concertation entre tous les intervenants afin d assurer une mise en œuvre rapide et cohérente des

Plus en détail

agr., M. Sc., service des matières résiduelles, ministère du Développement durable, de

agr., M. Sc., service des matières résiduelles, ministère du Développement durable, de Source : Vecteur-Quiz compost-janvier2013 Quiz sur l épandage des composts et des digestats urbains Par Marc Hébert agr., M. Sc., service des matières résiduelles, ministère du Développement durable, de

Plus en détail

Appui à la planification et suivi d un projet pilote de collecte des matières putrescibles. Phase 1 : Ville de Québec Sommaire exécutif

Appui à la planification et suivi d un projet pilote de collecte des matières putrescibles. Phase 1 : Ville de Québec Sommaire exécutif Rapport final RT05-22607 Appui à la planification et suivi d un projet pilote de collecte des matières putrescibles Phase 1 : Ville de Québec Sommaire exécutif Mars 2009 Sommaire exécutif Contexte du

Plus en détail

Rapport de caractérisation des matières résiduelles

Rapport de caractérisation des matières résiduelles 1 CSSS Cléophas-Claveau Centre d hébergement de Bagotville (La Baie) des matières résiduelles Chargée de projets : Carine Blenny 397, rue Racine Est, C.P. 816, Chicoutimi (Qc) G7H 5E8 Téléphone: 418.545.9245

Plus en détail

Les modes de gestion pour lesquels différentes alternatives ont été étudiées selon un processus d évaluation comparative, sont les suivants :

Les modes de gestion pour lesquels différentes alternatives ont été étudiées selon un processus d évaluation comparative, sont les suivants : 5-1 5 MODES DE GESTION ET MESURES DU PGMR Ce chapitre constitue le cœur du PGMR. Les modes de gestion pour lesquels différentes alternatives ont été étudiées selon un processus d évaluation comparative,

Plus en détail

Communauté métropolitaine de Montréal

Communauté métropolitaine de Montréal Communauté métropolitaine de Montréal Étude sur les facteurs pouvant influencer l acceptabilité sociale des équipements de traitement des matières résiduelles Novembre 2010 Mandat ÉTAPE 1 : Facteurs d

Plus en détail

La valorisation agronomique et énergétique de matières organiques par la méthanisation à la ferme

La valorisation agronomique et énergétique de matières organiques par la méthanisation à la ferme La valorisation agronomique et énergétique de matières organiques par la méthanisation à la ferme Un partenariat à développer entre les agriculteurs et les municipalités Plan de présentation Introduction

Plus en détail

par Sophie Delisle Médecine nucléaire Fiche n 11 : La gestion des déchets en médecine nucléaire Fiches de médecine nucléaire n 11-1-

par Sophie Delisle Médecine nucléaire Fiche n 11 : La gestion des déchets en médecine nucléaire Fiches de médecine nucléaire n 11-1- Fiches de médecine nucléaire n 11-1- Médecine nucléaire par Sophie Delisle Fiche n 11 : La gestion des déchets en médecine nucléaire La gestion des déchets hospitaliers respecte une réglementation très

Plus en détail

Projet d usine régionale de traitement des boues de fosses septiques. Questions et réponses déposées à la séance du Conseil du 24 novembre 2010

Projet d usine régionale de traitement des boues de fosses septiques. Questions et réponses déposées à la séance du Conseil du 24 novembre 2010 An english version will be available soon Projet d usine régionale de traitement des boues de fosses septiques. Questions et réponses déposées à la séance du Conseil du 24 novembre 2010 Les questions et

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE

DOSSIER PRESSE. Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE DOSSIER PRESSE Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE Muriel JARDRI Chargée de Communication Limoges Métropole 05 55 45 79 19 muriel_jardri@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Sept-Rivières

Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Sept-Rivières Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Sept-Rivières RAPPORT FINAL 660, boulevard Laure, bureau 105 Sept-îles (Québec) G4R 1X9 Téléphone : (418) 968.1320 Télécopieur : (418) 968.5027 1702-711

Plus en détail

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Ecologie des déchet chets Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Galilée médita cette pensée en 1588. Quatre siècles plus tard, cette notion de recyclage est au centre des préoccupations

Plus en détail

Biomasse et ses applications Production de vapeur et/ou électricité combinées Par Daniel Jacques Ecotherma Énergie Inc.

Biomasse et ses applications Production de vapeur et/ou électricité combinées Par Daniel Jacques Ecotherma Énergie Inc. Biomasse et ses applications Production de vapeur et/ou électricité combinées Par Daniel Jacques Ecotherma Énergie Inc. Daniel Jacques Ing. Ecotherma Énergie Inc. 750, 111 Rue Saint-Georges, QC 418-221-1783

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

PGMR. Plan de gestion des matières résiduelles. MRC des Etchemins

PGMR. Plan de gestion des matières résiduelles. MRC des Etchemins PGMR Plan de gestion des matières résiduelles MRC des Etchemins Table des matières CHAPITRE 1 MISE EN CONTEXTE... 1 1.1 Objectif de la Politique... 1 1.2 La municipalité régionale de comté (MRC) des Etchemins

Plus en détail

Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE. 14 octobre 2010

Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE. 14 octobre 2010 Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE 14 octobre 2010 Rappels: Pourquoi un volet sur la nocivité? Contexte : La légitimité du SYCTOM : Risques et impacts

Plus en détail

ONDE- ENTS = = ÊTRE UN LEVIER DE LA MISE EN VALEUR DES MATIÈRES RÉSIDUEL LES AU PROFIT DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL.

ONDE- ENTS = = ÊTRE UN LEVIER DE LA MISE EN VALEUR DES MATIÈRES RÉSIDUEL LES AU PROFIT DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL. ONDE- ENTS MISSION PRENDRE EN CHARGE LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES GÉNÉRÉES PAR LA POPULATION TOUT EN ACCOMPAGNANT LES ACTEURS DANS UNE PERSPECTIVE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. VISION ÊTRE UN LEVIER

Plus en détail

Déchets compostables de la Biomasse et rien d autre!!!

Déchets compostables de la Biomasse et rien d autre!!! Déchets compostables de la Biomasse et rien d autre!!! 1 Gabriel Clément Responsable du secteur Conseil, acquisition et valorisation des matières SATOM SA Concept GastroVert Potentiel des restes d aliments

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES ADAPTÉE À LA RÉALITÉ DE LA MUNICIPALITÉ DU CANTON DE POTTON. Rapport final

STRATÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES ADAPTÉE À LA RÉALITÉ DE LA MUNICIPALITÉ DU CANTON DE POTTON. Rapport final STRATÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES ADAPTÉE À LA RÉALITÉ DE LA MUNICIPALITÉ DU CANTON DE POTTON Rapport final Document réalisé par : KARINE CANTIN Conseillère en développement durable et en gestion

Plus en détail

Actions Bien livrable Échéance Responsable

Actions Bien livrable Échéance Responsable Stratégie 1 : Respecter la hiérarchie des 3RV-E 1. Afin que la Loi sur la qualité de l environnement (LQE) soit claire en ce qui concerne la priorité accordée aux activités de gestion des matières résiduelles

Plus en détail

PROGRAMME FINAL VALORISATION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES : ENJEUX ET DÉFIS JOURNÉE D INFORMATION ET D ÉCHANGES

PROGRAMME FINAL VALORISATION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES : ENJEUX ET DÉFIS JOURNÉE D INFORMATION ET D ÉCHANGES En collaboration avec :. Ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs. Ministère du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation. RECYC-QUÉBEC PROGRAMME FINAL VALORISATION

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Bilan 2012 Gestion des matières résiduelles

Bilan 2012 Gestion des matières résiduelles Bilan 2012 Gestion des matières résiduelles par Delphine Azoulay Chargée de projets - PGMR Janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE 2 2 PORTRAIT GLOBAL 3 2 1 REDUCTION A LA SOURCE 3 2 2 REEMPLOI 4 2

Plus en détail

BILAN DES COLLECTES DE RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX 2010

BILAN DES COLLECTES DE RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX 2010 BILAN DES COLLECTES DE RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX 2010 NOVEMBRE 2010 Introduction Tel que prévu dans son plan d'action 2010 et afin de réduire le volume de résidus dangereux dirigés vers l enfouissement,

Plus en détail

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Modification si besoin Nom établissement : Nom responsable : Téléphone

Plus en détail

CENTRALES THERMIQUES RENOUVELABLES

CENTRALES THERMIQUES RENOUVELABLES CENTRALES THERMIQUES RENOUVELABLES FONCTIONNEMENT Pour produire de l électricité, les centrales thermiques renouvelables utilisent l énergie thermique provenant de la combustion d une énergie primaire

Plus en détail

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. e n v i r o n n e m e n t IKOS Environnement, faire du déchet d aujourd hui l énergie et la

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne

Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne Bretagnenonaugazdeschiste Posté par bretagnenonaugazdeschiste le 6 novembre 2012 mercredi 10 octobre 2012 Entretien chef de projet

Plus en détail

EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le 11 mars 2014, à la mairie

EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le 11 mars 2014, à la mairie Direction du greffe EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le mars 204, à la mairie RÈGLEMENT NUMERO A-204-0 d imposition décrétant les

Plus en détail

Le recyclage. rentable

Le recyclage. rentable Le recyclage rentable Sommaire La solution 3WAYSTE : l avenir d une industrie du tri efficace et rentable! 2... La solution 3WAYSTE : l avenir d une industrie du tri efficace et rentable! 3... Le tri industriel

Plus en détail

Consultation publique, février 2011. Le Conseil de la Ville. de Brossard réaffirme son attachement à. la protection proactive de l environnement

Consultation publique, février 2011. Le Conseil de la Ville. de Brossard réaffirme son attachement à. la protection proactive de l environnement Mémoire L a v o l o n t é d e l a V i l l e d e B r o s s a r d d e r é p o n d r e t a n t a u x p r é o c c u p a t i o n s e n v i r o n n e m e n t a l e s q u à l a c a p a c i t é d e p a y e r d

Plus en détail

Cahier 15. Étude de cas : analyse nord sud République de Maurice Canada

Cahier 15. Étude de cas : analyse nord sud République de Maurice Canada Cahier 15 Sensibilisation et actions autour des enjeux de gestion des matières résiduelles auprès de l industrie, du commerce et de l institution régionale Étude de cas : analyse nord sud République de

Plus en détail

Qu est-ce qu un déchet? Qu en fait-on? - collecte - traitement élimination valorisation => coûts impact environnemental

Qu est-ce qu un déchet? Qu en fait-on? - collecte - traitement élimination valorisation => coûts impact environnemental Qu est-ce qu un déchet? Qu en fait-on? - collecte - traitement élimination valorisation => coûts impact environnemental GESTION perception par le public Différents types de déchets exemple de la France

Plus en détail

La gestion des matières organiques: état de situation au Québec

La gestion des matières organiques: état de situation au Québec La gestion des matières organiques: état de situation au Québec Sophie Taillefer Agente de développement industriel Conseil Cliquez canadien pour modifier du compostage le style des sous-titres du masque

Plus en détail

De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets

De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets De l enlèvement des déchets à la gestion des déchets Les déchets commerciaux enlevés sont déchargés pour le traitement à l usine de séparation Nehlsen est une société avec une pensée avancée ayant une

Plus en détail

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif Les déchets ménagers QUADRI QUADRI Qui sommes nous? Pourquoi recycler? Le pôle Environnement du Groupe des Eaux de Marseille s engage depuis 30 ans dans les

Plus en détail

Rapport de caractérisation des matières résiduelles

Rapport de caractérisation des matières résiduelles 1 CSSS Cléophas-Claveau CLSC du Fjord (La Baie) des matières résiduelles Chargée de projets : Carine Blenny 397, rue Racine Est, C.P. 816, Chicoutimi (Qc) G7H 5E8 Téléphone: 418.545.9245 Télécopieur: 418.545.6767

Plus en détail

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables Zone E 1 MANSPACH Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables WOLFERSDORF «Mieux tu achètes, mieux tu compostes, plus tu tries moins tu paies!» Communauté de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Le Centre de Valorisation des Déchets NOIDANS-LE-FERROUX SYTEVOM Lieu dit «Les Fougères» 70 130 NOIDANS LE FEROUX Tél : 03.84.76.93.00 Fax : 03.84.76.39.00 www.sytevom.org sytevom@orange.fr

Plus en détail

des activités du tertiaire

des activités du tertiaire GUIDE de gestion des déchets des activités du tertiaire PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS : une stratégie triplement rentable Tout déchet a un coût direct (manutention, enlèvement ) et indirect (production,

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 1723 RÈGLEMENT N O 1723 DÉCRÉTANT LES DIVERSES TAXES, IMPOSITIONS ET COMPENSATIONS POUR L EXERCICE FINANCIER 2016

RÈGLEMENT N O 1723 RÈGLEMENT N O 1723 DÉCRÉTANT LES DIVERSES TAXES, IMPOSITIONS ET COMPENSATIONS POUR L EXERCICE FINANCIER 2016 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-MÉGANTIC RÈGLEMENT N O 1723 RÈGLEMENT N O 1723 DÉCRÉTANT LES DIVERSES TAXES, IMPOSITIONS ET COMPENSATIONS POUR L EXERCICE FINANCIER 2016 ATTENDU QUE l avis de présentation

Plus en détail

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement Sophie Taillefer Agente de développement industriel 11 septembre 2014 mission au cœur de l action pour une gestion

Plus en détail

BILAN DES COLLECTES DE RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX 2009

BILAN DES COLLECTES DE RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX 2009 BILAN DES COLLECTES DE RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX 2009 OCTOBRE 2009 Introduction Tel que prévu dans son plan d'action 2009 et afin de réduire le volume de résidus dangereux dirigés vers l enfouissement,

Plus en détail

Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE!

Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! Marie-Ève Chaume Responsable du dossier des Matières résiduelles Conseil régional de l environnement de Montréal mechaume@cremtl.qc.ca 514-842-2890 poste 224

Plus en détail

Sommaire. INFOSESSION 2013 (année de référence 2012) 1. Le cadre légal. 2. La solution VAL-I-PAC. 3. Les incitants financiers. 4. Les concepts utiles

Sommaire. INFOSESSION 2013 (année de référence 2012) 1. Le cadre légal. 2. La solution VAL-I-PAC. 3. Les incitants financiers. 4. Les concepts utiles INFOSESSION 2013 (année de référence 2012) Sommaire 1. Le cadre légal 2. La solution VAL-I-PAC 3. Les incitants financiers 4. Les concepts utiles 5. Déterminer les quantités d emballages à déclarer 6.

Plus en détail

Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales

Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales La FQCF et les coopératives forestières La FQCF o Regroupe l'ensemble

Plus en détail

Solutions industriels des gazogènes. Don Murray, ing.

Solutions industriels des gazogènes. Don Murray, ing. Solutions industriels des gazogènes Don Murray, ing. Sujets traités Les difficultés associées à la valorisation de la biomasse Les défis de la combustion La Gazéification comme piste de solution La technologie/les

Plus en détail

Valorisation du biogaz de l usine de méthanisation des vinasses charentaises. St Laurent de Cognac (16)

Valorisation du biogaz de l usine de méthanisation des vinasses charentaises. St Laurent de Cognac (16) Septembre 2009 Valorisation du biogaz de l usine de méthanisation des vinasses charentaises St Laurent de Cognac (16) Verdesis : Maxime BRISSAUD, Chef de Projets 06 65 33 58 79 maxime.brissaud@verdesis.com

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LA COMMUNAUTÉ

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LA COMMUNAUTÉ DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LA COMMUNAUTÉ DÉROULEMENT Présentation de Valoris Mission et objectifs Activités de Valoris Projets en cours Vidéo Questions diverses Université rurale québécoise 10 septembre

Plus en détail

MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS

MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Objec fs généraux La Poli que de ges on des ma ères résiduelles lors d événements publics définit les principes de base

Plus en détail

Situation en RBC BÂTIMENTS DURABLES: DÉCHETS DE CONSTRUCTION. Journée 1.2 FORMATION. Koen Berghmans Lionel Billiet Rotor asbl

Situation en RBC BÂTIMENTS DURABLES: DÉCHETS DE CONSTRUCTION. Journée 1.2 FORMATION. Koen Berghmans Lionel Billiet Rotor asbl FORMATION BÂTIMENTS DURABLES: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Journée 1.2 Situation en RBC Koen Berghmans Lionel Billiet Rotor asbl berghmanskoen@gmail.com, billiet.lionel@gmail.com www.rotordb.org 3 TABLE DES

Plus en détail

Solutions de gestion pour l environnement

Solutions de gestion pour l environnement Solutions de gestion pour l environnement Gamme complète de logiciels et de services d intégration Les Logiciels Maximum et l environnement Les Logiciels Maximum fournissent des logiciels et des services

Plus en détail

Communauté métropolitaine de Montréal. Étude préalable à la révision du PMGMR

Communauté métropolitaine de Montréal. Étude préalable à la révision du PMGMR Communauté métropolitaine de Montréal Étude préalable à la révision du PMGMR Rapport final Date : Juin 2012 N/Réf. : 068-P044460-0101-MR-R100-02 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 1 1 INVENTAIRE

Plus en détail

Règlement de collecte des déchets. ménagers et assimilés

Règlement de collecte des déchets. ménagers et assimilés Règlement de collecte des déchets ménagers et assimilés Chapitre 1 - Dispositions générales Objet et champ d application du règlement L objet du présent règlement est de définir les conditions et modalités

Plus en détail

Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc

Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc Rachida IDCHABANI 1 *, Mohamed ELGANAOUI 2, Mohamed GAROUM 1 1 Laboratoire d Energie, Matériaux et Environnement,

Plus en détail

Fondation de la faune du Québec

Fondation de la faune du Québec Fondationdela faunedu Québec 1 Politiqued événementécoresponsable 2010-11 N/Réf. : 2-0900-0008 1 1. CONTEXTE La Fondation de la faune a pour mission la promotion, la conservation et la mise en valeur de

Plus en détail

Liste des douze établissements pilotes... 2 Quelques logos et pictogrammes à connaître... 3 Quelques chiffres... 4

Liste des douze établissements pilotes... 2 Quelques logos et pictogrammes à connaître... 3 Quelques chiffres... 4 Gestion éco-responsable des déchets dans les collèges des Bouches-du-Rhône Annexes Liste des douze établissements pilotes............................... 2 Quelques logos et pictogrammes à connaître..........................

Plus en détail

Plan de Gestion des Matières Résiduelles

Plan de Gestion des Matières Résiduelles Dévoilement du nouveau guide de collecte sélective Service de collecte sélective Plan de Gestion des Matières Résiduelles Collecte de résidus domestiques dangereux Préparé par la MRC de Beauharnois-Salaberry

Plus en détail

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable énergie renouvelable 15 M Ha, c est = 25 % du territoire feuillus = 64 % résineux = 36 % Le stère (unité commerciale principale) est le volume de 1 m3 de bois Suivant le coefficient d empilage, le volume

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Rapport Séances de consultation

Rapport Séances de consultation Rapport Séances de consultation Animées par 16 et 18 avril 2015 Rapport des séances conçues et animées par www.grisvert.com 16 et 18 avril 2015 Page 1 Rappel des objectifs des deux séances de consultation

Plus en détail

Valoriser les matières organiques en énergie renouvelable. 5 e Rencontre municipale de l'énergie de l'aqme Victoriaville - 9 avril 2015.

Valoriser les matières organiques en énergie renouvelable. 5 e Rencontre municipale de l'énergie de l'aqme Victoriaville - 9 avril 2015. Valoriser les matières organiques en énergie renouvelable 5 e Rencontre municipale de l'énergie de l'aqme Victoriaville - 9 avril 2015 gaz naturel Les origines du projet En 2008, la Ville démontre une

Plus en détail