LES SUBSTANCES, LES ENERGIES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES SUBSTANCES, LES ENERGIES"

Transcription

1 LES SUBSTANCES, LES ENERGIES I- GENERALITES Nous allons étudier ce que l on nomme «les substances» de la MTC, notion difficile à comprendre, ainsi que les diverses différenciations et spécifications de l énergie dans le corps. Il ne faut pas faire de corrélations avec ce que la médecine occidentale enseigne. Chez nous, on différencie le corps et l esprit. Pour les chinois, le corps sous-entend un tout : Le physique L émotionnel Le mental Le spirituel Mais aussi leurs différentes interactions respectives et les relations avec l environnement extérieur. Notons déjà que la MTC s occupe plus de l aspect fonctionnel des Zang Fu et des substances qui y circulent que de leur structure. Schématiquement, on distingue 4 grandes catégories étroitement liées : Les substances Les Zang Fu Les méridiens Les tissus Etroitement liés signifie que, grâce à l action des Zang Fu, les substances de base sont transformées, transportées principalement via les méridiens vers tous les tissus du corps. 1) QUELLES SONT LES SUBSTANCES DE BASE? Le QI l «énergie» Le XUE le «sang» Le JING l «essence» Le SHEN l «esprit» Les JIN YE les «liquides organiques» 1

2 Avant de les détailler, retenez 2 notions importantes : - Pour les chinois, tout est énergie - Pour eux, tout est relatif comme pour le Yin/Yang. Par exemple, Jing est plus matériel que Qi, mais moins que Xue 2) LES ZANG FU Ce sont les organes et entrailles de la MTC. A noter d emblée que ce système est un système de relations fonctionnelles et non de structures spécifiques et donc qu il n a rien à voir avec la médecine occidentale qui ne parle que de l organe physique. Par exemple, quand on parle du «Poumon», on sous-entend l élément métal, les poumons, le gros intestin, la peau, le maître du souffle, celui qui tranche, qui est le «ministre d état qui relie à l ordre de l Empereur», le mouvement de ramassage des énergies, l odorat, la voix, etc Un Zang est un mouvement, une qualité de souffles. Vous verrez aussi les notions d «entrailles curieuses» qui sont : Les moelles Le cerveau Les os L utérus Les vaisseaux sanguins La vésicule biliaire pour simplifier les choses (hum, hum), ils seront, selon le contexte (grrr), tissus, entrailles curieuses, entraille (pour la Vésicule Biliaire) 3) LES TISSUS Le corps est un sac avec 9 orifices : Le sac : la peau, les os, les tendons, la chair, les vaisseaux sanguins sont les principaux tissus Les orifices : les yeux, les oreilles, le nez, la bouche, l anus, la filière uro-génitale 2

3 4) LES MERIDIENS SERONT VUS DANS LES PROCHAINS COURS 5) DERNIERES GENERALITES IMPORTANTES Il existe un échange permanent entre le corps et l environnement extérieur par l air respiré, la nourriture & la boisson et les Zang Fu jouent un rôle fondamental dans l assimilation, le transport et l élimination. II- LES SUBSTANCES Les cinq substances principales sont : Le JING Le SHEN Le QI Le XUE Les JIN YE l Essence l Esprit l Energie le Sang les Liquides Organiques Dans les textes chinois, il existe peu de choses sur leur «structure». L accent est mis sur la physiologie et surtout sur la pathologie. Redisons encore que les substances sont à la fois des substances et à la fois des fonctions essentielles, tout à fait différentes des substances telles que l on pourrait les imaginer. Par exemple, Xue correspond au sang «occidental» mais il remplit aussi d autres fonctions comme l allaitement. Il ne faut pas s attacher à une définition physique ou anatomique précise mais comprendre les fonctions, les relations entretenues entre-elles et le reste du corps. Nous commencerons par le triptyque fondamental pour la tradition chinoise, nommé San Bao, «les trois trésors» : Jing, Qi, Shen. 1) JING A) Généralités C est l essence, la quintessence. Pour Eyssalet, c est la substance fondamentale de toute forme de vie organique, c est le principe de vie. Considérez-le comme une trame, en deçà de toute existence. 3

4 «C est la toile de fond, sous-jacente à tout mouvement, à toute forme, à tout ce qui s exprime et se propage (les fonctions) ou à tout ce qui se retient et se conserve (les structures et les formes)». Pour Jean-Marc Eyssalet encore, contrairement à ce que l on lit souvent, ce n est pas une énergie au sens propre du terme, sauf s il rentre en composition avec Qi : Jing Qi, qui signifie les souffles qui mobilisent le principe vital, les énergies vitales essentielles. Dans Su Wen 5, on lit : «Les souffles retournent au principe vital». Cela signifie que les souffles ou énergies qui sous-tendent toutes les fonctions sont placés sous la dépendance de Jing. Jing est la trame d où l énergie surgit et où elle revient. Dans Ling Shu 30 : «Ce qui précède constamment la venue au monde du corps individuel, on l appelle le principe vital (Jing)». Dans L.S. 10 : «Au début de la vie de l homme, il existe d abord le principe vital». Dans S.W. 4 : Le principe vital représente la fondation du corps individuel». Jing est un principe indispensable à l origine, à la structuration de base et au maintien des formes vivantes. Dans Zhuang Zi 22 : «La forme primordiale (Xing) naquit du principe vital ( Jing). Alors les êtres prirent forme en s engendrant les uns les autres». B) Jing inné D un point de vue plus physiologique, Jing peut désigner l «essence séminale». Lors de l acte sexuel, la vie naît de la rencontre des Jing de l homme et de la femme. Ce Jing, transmis au fœtus est nommé le Jing Inné, ou du «ciel antérieur». Il est stocké au niveau des Reins. On peut dire que les Reins sont dépositaires et transmetteurs de l hérédité, autrement dit des caractères qui distinguent et séparent les êtres. Il ne peut être renouvelé. Comme il est indispensable à la vie, il faut donc le préserver, l économiser sous peine de vieillir précocement et mourir tôt. Aparte : Il existe un rapport entre Jing, la lumière et les yeux dans les écrits taoïstes. Le principe vital, mobilisé par les énergies circulantes, converge vers les yeux. Aux yeux, se lit la vitalité des individus, la présence. C est le «Jing Ming», la «clarté du principe vital», synonyme de finesse et d intelligence. 4

5 C) Jing acquis Jing, c est ce qui fait croître, se transformer, mûrir, engendrer. Le Jing des végétaux les fait germer, grandir, fructifier ; l homme mange le Jing des végétaux, des animaux. C est ce qu on appelle le Jing Acquis ou du «ciel postérieur». C est un appoint au Jing inné. Il lui donne aide, assistance et soutien et il permet donc de l économiser. Le surplus est stocké aussi dans les Reins. D) En résumé On peut dire que Jing n est pas une énergie car il est sans dynamisme propre mais il est mobilisé selon une trajectoire sous l impulsion de Qi, le souffle. Jing n a pas de forme, est non déterminé, non spécifique, mais il est la condition sine qua non de toutes les formes. Il est le principe de la vie à la fois globale, subtile et concrète. Il est le support de toutes les essences, les quintessences des êtres et des choses dont il détermine à la fois la qualité, le degré d élaboration, de raffinement et l intensité d être. Jing est donc en rapport avec l origine de la vie des êtres, leur réserve de vitalité ( Jing des 5 organes dont le surplus est transmis aux Reins), la plénitude de leur forme corporelle (notion de saveurs et liquides en MTC), l expression de la lumière dans l être, en particulier dans l éclat du regard et la radiance du teint. Il est en rapport avec l esprit individuel, Shen dont il conditionne la venue, l existence. Dans l homme, on trouve le Jing inné qui vient des parents, non renouvelable et celui qui provient de l alimentation, le Jing acquis. Il programme et organise notre croissance physique et spirituelle sur des cycles de 8 ans chez l homme et 7 ans chez la femme. 2) SHEN «L ESPRIT INDIVIDUEL» A) A la conception Il est totalement associé aux circonstances qui environnent la conception. 5

6 Il prend un rôle effectif dans la rencontre dynamique des Jing du père et de la mère dont la conjugaison (fécondation) lui donne une assise, une base concrète. Quand les semences maternelles et paternelles se rejoignent, Shen est constitué. Shen est le produit dynamique de la rencontre des Jing innés et acquis, avant, pendant et surtout après la conception. Lors de cette rencontre des 2 Jing qui va donner Shen, ce n est pas seulement le matériel génétique du spermatozoïde et de l ovule qui va être transmis, c est aussi ce qui provient des substances absorbées par les parents dans l air, l alimentation (on pourrait parler du Jing de l environnement ) et les sensations (le danger vital, le beau, le bien, la plénitude, etc La force de Shen dépend de la force et de la qualité du désir entre l homme et la femme. La plénitude de Shen dépend de la plénitude des viatiques apportés par le père et la mère et leurs lignées respectives. B) Par la suite Inauguré à la conception, Shen demeure une création permanente tout au long de l existence. C est à dire qu il se perpétue d instant en instant de la conception à la mort par la rencontre des Jing innés et acquis. Shen est une puissance créatrice attribuée à un individu donné et centrée par lui. Shen c est la création permanente de l individu, à chaque instant renouvelée, génératrice des mouvements, des énergies, des substrats qui produisent, soutiennent et transforment le corps physique, émotionnel et spirituel. De Shen découle pour chaque individu une image, une sensation de lui-même et de l univers, ressentie et identifiée par lui. Cette mécanique propre à Shen est individuelle et il faut la respecter en restant fidèle à notre propre nature. Chez l homme, le Sang et le Yin du Cœur lui fournissent un logis, car en MTC la conscience réside dans Xin. Si les mouvements dans leur ensemble (nuages, vent dans les branches, sang dans les vaisseaux) sont une manifestation de Qi, si les processus organiques «instinctifs» (pousse des végétaux, croissance du corps) sont liés à Jing, il est possible de dire que la conscience humaine avec ses sentiments, son aptitude à analyser,à penser, à décider, dépend de Shen. 6

7 Mais à la différence de notre culture, en MTC, Shen fait partie intégrante du corps, de son activité. De Shen dépendent les projets et leur réalisation. Shen a un aspect vivifiant pour le corps et la conscience. Shen exprime la joie de vivre et se révèle dans le regard et le teint. 3) QI A) Définition Après avoir longuement parlé de Jing, le principe vital et établi la notion de Shen, l esprit créateur individuel, il faut en toute logique réserver un chapitre à la notion de Qi. C est difficile, car Qi est une fonction dynamique, générale, qui, par définition, bouge, fonctionne, identifie, transforme, et ce à tous les niveaux. Il est difficile de le définir car les circonstances auxquelles il s applique sont vastes et innombrables. Qi est une notion très importante en MTC. Il a été traduit par énergie. Il vaudrait mieux garder la notion de Souffle. Comme les chinois ne spéculent pas sur sa nature, ils le décrivent indirectement par sa manière d agir. L énergie est une, mais il y a d innombrables façons de la qualifier, chacune soulignant une fonction particulière, un itinéraire. B) Fonctions * A vrai dire Qi est le mouvement même de la vie, le dynamisme par excellence. Il est source de tout mouvement ( pensée, respiration, circulation du sang, puberté, ménopause, digestion, etc.) et il accompagne chaque mouvement. Sans Qi, rien ne bouge, rien ne se transforme. S.W. 64 : «Il n est pas de vie sans échanges ni mouvements, qu ils soient importants ou non, immédiats ou différés». 7

8 * Qi protège l organisme : lorsque le corps est en bonne santé, il existe un échange continu entre l intérieur et l extérieur. S il y a déséquilibre, le Qi extérieur pénètre et devient «pervers» : le Xie. Donc le Qi «correct» protège de la pénétration des influences perverses extérieures, surtout le vent, le froid, l humidité. * Le Qi réchauffe le corps : il le fait de diverses manières, de par sa nature elle-même, et de par la manière dont il fait travailler certaines structures comme le Triple Réchauffeur (TR). * Il entretient les organes et autres «substances» : par exemple, il évite au sang de sortir des vaisseaux, il régularise les Jin Ye (par les larmes, la transpiration, les urines) par l intermédiaire des organes et du TR. * Il est à l origine des transformations harmonieuses dans l organisme : c est son rôle majeur, par exemple, transformant l alimentation et la respiration en substances par des tris et des assimilations, liant celles-ci ( les substances) les unes aux autres pour assurer d autres transformations plus importantes, et surtout assurant sa transformation propre, par exemple du Yin au Yang et vice-versa. * Le Qi est partout, aussi bien dans les vaisseaux qu en dehors. Il est surtout associé à Poumon, Reins, Rate. Pour le résumer, je citerai un extrait du Yi-Li Sheng Mo de Fang Yi : «Ce qui fait monter le Yin et le Yang est le Qi Ce qui fait couler le sang et se mouvoir les pouls est le Qi Ce qui permet aux organes et aux entrailles de conserver leurs mutuelles relations de production et de nutrition est encore le Qi Quand il est vigoureux, l organisme prospère Quand il est épuisé, l organisme dépérit Quand il soutient, l organisme est en paix Quand il s oppose, l organisme souffre de maladie Dans leur totalité, tous ces phénomènes sont ainsi à cause de la qualité du Qi Le Qi constitue, bien sûr, la racine et la fondation de l homme, mais c est aussi la racine de toutes les maladies» C) Les différents aspects du QI a) Généralités Chez l homme, bien que le Qi soit unique, on a essayé de le classifier, de le qualifier pour essayer de préciser ou sa localisation ou sa fonction. 8

9 b) Tout d abord en Yang et Yin Qi : - Par exemple, Yang indique les fonctions et Yin la matière. - Dans les viscères, Yang représente les Fu, Yin les Zang - Si on prend les mouvements, Yang Qi sera un mouvement dirigé vers le haut, l extérieur, qui prospère, renforce ou allège ; un mouvement vers l intérieur, le bas, qui opprime, alourdit et affaiblit sera Yin Qi.. c) Les Qi héréditaires Ce sont ceux transmis par les parents au moment de la conception, enrichis pendant la grossesse par ce que la mère apporte au foetus. Jing Qi Nous ne reviendrons pas sur son côté inné et acquis et ses qualités Yuan Qi L énergie originelle, typique de l espèce, c est à dire que ce qui fait qu un humain ne donnera pas naissance à une carotte. Elle est produite tout d abord / la transformation du Jing inné et qui a besoin après la naissance d être nourri et complété par le Jing acquis. Yuan Qi est réparti / le TR dans les organes ; à l extérieur, il atteint les muscles, l espace sous-cutané et la peau. Il n y a pas d endroit où il n aille. Tous les tissus organiques recevant l impulsion de Yuan Qi pourront accomplir leurs différentes fonctions. Zong Qi Dite énergie ancestrale, mais Zong a aussi le sens de fondamental, d essentiel. Il est formé par la réunion de du Qi pur (Qing Qi) inhalé par les poumons et le Gu Qi produit et mis en circulation par la Rate et l Estomac. Zong Qi donne l impulsion à la respiration pulmonaire et à la circulation du sang du cœur. Dans le L. S. 71, on lit : «Zong Qi s amasse dans la poitrine, sort par la gorge en traversant le vaisseau du coeur et fait marcher la respiration». Dans S. W. 18 : on peut apprécier l état du Zong Qi «en observant la force ou la faiblesse des battements qui se transmettent au vêtement au-dessous du sein, car ils sont une émanation du souffle maître Zong Qi». 9

10 d) Les Qi personnels Ying Qi C est l énergie nourricière. C est une énergie profonde, stable tranquille, née à partir du Jing Qi des aliments, élaboré au TR moyen par Rate & Estomac. Elle est distribuée à partir du TR supérieur par les méridiens principaux où elle circule avec le Sang. Elle entretient avec ce dernier des rapports très étroits. On peut les distinguer mais pas les séparer. Elle parcourt l organisme en une double circulation qui accomplit une révolution en 24h. * D abord, selon L. S. 16 : «Cette énergie circule suivant l ordre des méridiens en commençant au poumon à 3 h du matin. Elle parcourt l ensemble des méridiens en 24h en séjournant dans chaque méridien pendant 2 h. Lors de ce séjour que l on appelle marée énergétique, l énergie dans l organe associé au méridien est à son maximum. 12 h après la marée énergétique, on se trouve au minimum énergétique». C est ce qu on appelle «la grande circulation énergétique». 2 ème circulation : elle débute au Poumon à 3 h et se continue dans les 2 méridiens médians Du Mai (VG) & Ren Mai (VC) où elle circule aussi pendant 24 h. Wei Qi C est l énergie protectrice ou énergie de défense. S. W. 43 décrit cette énergie : «Wei Qi est l ardeur des aliments. Il est d une nature trop fluide pour être contenu dans les vaisseaux, aussi circule-t-il dans la peau et entre les fibres de la chair. Il se sublime dans les membranes du diaphragme pour se répandre dans les cavités thoraciques et abdominales». Wei Qi est fabriquée au niveau du TR inférieur. Wei Qi protège la surface contre les agressions externes Contrôle l ouverture des glandes sudoripares Règle la température du corps Réchauffe les organes Donne leur éclat à la peau et leur lustre aux poils. Sa circulation est particulière car elle fait 50 tours dans l organisme / 24 h. * Le jour, elle fait 25 tours dans la partie Yang du corps en parcourant les méridiens yang du corps à partir des points 1V ( Jing Ming), jusqu aux pieds, puis elle remonte en empruntant le merveilleux vaisseau Yang Qiao Mai. 10

11 * La nuit elle fait 25 tours dans la partie Yin du corps, c est à dire les organes, en empruntant le cycle Ke de domination. L échange entre les 2 circulations se fait au niveau de la plante du pied par les Reins. Qi des organes et des entrailles On désigne ainsi l énergie qui est répartie dans les différents viscères et qui en est la force motrice. On parlera du Qi du Cœur, de Qi de la Rate, etc. L activité fonctionnelle de chaque viscère est la manifestation externe de ce Qi. Le Zhong Qi, ou Qi médian représente le Qi du TR moyen ( Rate + Estomac). Zheng Qi L énergie droite, correcte on pourrait dire de bonne santé. C est un terme générique de l association de Yuan + Zong + Ying + Wei + organes Qi. Zhen Qi La somme des divers mécanismes impliquant le Qi de l organisme. Petite citation de Lao Zi chap 14 pour finir de parler sur ces 3 trésors : «On regarde et on ne le voit pas, on le dit l Indistinct (Jing) On écoute et on ne l entend pas, on le dit le Silencieux (Shen) On le palpe et on ne le trouve pas, on le dit l Impalpable (Qi)» 4) XUE A) Définition Cette notion ne correspond pas tout à fait à la notion de sang en occident. Le Sang est le fruit de la transformation du Jing Qi des aliments au niveau du TR moyen. L. S. 30 : «Le réchauffeur médian reçoit le souffle, prend le suc, après transformation ils rougissent, c est le sang de l Estomac». Notons au passage la couleur rouge, image du Cœur, du Feu, de l Empereur. C est le Cœur qui donne au sang l empreinte du feu, cette couleur rouge. 11

12 B) Généralités Le Sang est gouverné par le Cœur qui entretient sa circulation dans tout le corps. Il est emmagasiné par le Foie. Il est contrôlé par la Rate qui participe comme on l a dit à sa constitution et qui «maintient le Sang dans les vaisseaux». Il circule dans les vaisseaux (sanguins et méridiens) qui sont une de ses demeures. Vous apprendrez que dans chaque méridien il y a une certaine proportion de Sang et de Qi. C) Fonctions Il relie les différentes parties du corps et leur apporte la nourriture. On dit qu il nourrit et qu il humidifie. Nan Jing 22 ème difficulté et S. W. 10 : «Le Foie reçoit le Sang et on peut voir, les pieds reçoivent le Sang et l on peut marcher, les paumes reçoivent le Sang et on peut saisir, les doigts reçoivent le Sang et on peut agripper». L. S. 47 : «Quand le Sang est en harmonie, les tendons et les os ont de la force les articulations sont souples». Il sert de base matérielle à l activité mentale comme le précisent certains textes, en particulier S. W. 26 et L. S. 22 : «Quand le Sang circule bien dans les vaisseaux, l esprit est bien en place». Vous verrez que des problèmes comme «vide de Sang» et «chaleur du Sang» peuvent donner des signes au niveau du mental. A noter : il existe 2 pôles de l équilibre entre Qi et Xue : le thorax et le pelvis. Les perturbations du sang se feront toujours par manque ou stagnation. D) Relations entre Qi & Xue Il existe bien sûr des relations entre Sang & Energie. Leurs relations sont résumées par l aphorisme : «Le Qi est le commandant du Xue, le Xue est la mère du Qi». 12

13 Le Qi est le commandant du Xue signifie que l énergie va donner une impulsion au Sang, et ce, de 3 manières : Le Qi a la capacité à produire le Sang Si Qi est prospère, la capacité de production du Sang se renforce. Inversement, un vide de Qi donnera un vide de Sang, avec asthénie, souffle court, visage terne, pertes de connaissance. Le Qi a la capacité de faire circuler le Sang Le Qi a la capacité de retenir le Sang dans les vaisseaux En cas de vide, on peu avoir des hématuries, des hémorragies utérines, hématomes. Le Xue est la mère du Qi Signifie que le Sang est le support de l énergie. Si le Qi n était pas attaché au Sang, il se disperserait et se perdrait. Qi & Sang sont dans un rapport Yin/Yang. ils sont inséparables, dans un état d équilibre qui les unit et les oppose. 5) JIN YE A) Définition Ils sont traduits par «liquides organiques» mais ce terme recouvre d autres fonctions. Ils englobent la totalité des liquides du corps mais aussi les excrétas (larmes, morve, sueur, urines, salive). B) Généralités Ils sont Yin, de nature équivalente et peuvent se transformer l un en l autre. Mais ils ne sont pas identiques. Leur métabolisme est lié à la «voie des eaux et des céréales», c est à dire au Triple Réchauffeur. Les organes également impliqués sont Poumon, Reins, Rate. C) Fonctions Les Jin sont plus fluides mobiles et plus clairs.ils sont souvent superficiels, suivent le Wei Qi. et ont pour rôle de rendre souples les tissus de l organisme et d humecter la surface, de fournir la partie aqueuse du Sang. 13

14 Les Ye sont plus épais, moins clairs, moins mobiles. Leur rôle est de nourrir les liquides articulaires, le contenu des os, ce que les chinois comprennent sous le terme de «moelles» (moelle osseuse, épinière et cerveau), les orifices. Ils sont surtout profonds. Ils donnent naissance aux graisses, surtout celles qui entourent les organes de la région du coeur. Jin Ye maintiennent aussi l équilibre du Yin Yang et ont un rapport avec la vitalité. «tant qu il reste du Jin Ye, il reste de la vie». Toute accumulation ou toute diminution peut donner un dérèglement des organes. D) Relations avec Sang & Qi Jin Ye sont liés au Sang et au Qi. Au Sang car ils représentent la majeure partie du Sang et que le Sang qui sort des vaisseaux va devenir des liquides du corps. Au Qi car il peut produire l eau, mais en cas d insuffisance, il y a stagnation de l eau et formation de «glaires, les «Tan» qui, à leur tour vont bloquer la circulation du Qi. Une baisse de Qi peu donner une non retenue des liquides et donc des transpirations profuses et de la polyurie par ex. Inversement, une perte de Liquide Organique donnera une perte d énergie. E) Métabolisme La conception du «métabolisme» des JIN YE en médecine chinoise est assez différente de celle que nous avons en Occident. a) L Estomac Il reçoit les aliments et les liquides et entame leur digestion. Puis il les fait descendre vers l Intestin. b) La Rate Elle transforme les aliments et en extrait l Essence. Celle-ci est élevée, sous l action du Qi de la Rate, vers les Poumons. («la Rate fait monter le pur»). c) L Essence des aliments Elle s unit au Qing Qi inhalé par les Poumons pour former Zong Qi, qui donne l impulsion à la respiration pulmonaire et à la circulation du Sang. d) Le Poumon Le Poumon a un rôle important: il assure la descente de l air inspiré jusqu aux Reins, ce qui entraîne la descente des liquides jusqu au Réchauffeur Inférieur. Puis il assure la répartition des liquides organiques, comme celle du Qi et du Sang. 14

15 e) Les Reins Enfin, ils règlent la quantité de liquides organiques dans le corps. f) Tout ce métabolisme s opère au sein et sous le contrôle du Triple Réchauffeur. Toute faiblesse dans le fonctionnement d un des organes chargés du métabolisme des liquides est susceptible de créer des Mucosités, des Glaires, ou des Oedèmes: la Rate (si elle n assure pas les fonctions de «transformation transport») le Poumon (s il n assume plus sa fonction de «descente») les Reins ( un vide de Rein implique une altération de la capacité de ce dernier à disperser le Qi et à faire circuler l eau.). 15

Les 3 Trésors. Le texte Taoïste des Song : «Secret de bouche à oreille sur le mécanisme Obscur du Principe Secret pour perfectionner L Authentique»

Les 3 Trésors. Le texte Taoïste des Song : «Secret de bouche à oreille sur le mécanisme Obscur du Principe Secret pour perfectionner L Authentique» Les 3 Trésors Le texte Taoïste des Song : «Secret de bouche à oreille sur le mécanisme Obscur du Principe Secret pour perfectionner L Authentique» 13 Au dernier chapitre, nous avons traité le Yin /Yang.

Plus en détail

PROGRAMME TROISIEME ANNEE

PROGRAMME TROISIEME ANNEE PROGRAMME TROISIEME ANNEE 117 heures (minimum) Plus une pratique personnelle d au moins 140 heures est souhaitable - COURS 1-3 ème Objectifs de la troisième Rédaction d une fiche patient Réflexions à propos

Plus en détail

5 RACINES. Déclin psychosomatique, génito-urinaire Vieillesse, maladies chroniques. Sensible au stress.

5 RACINES. Déclin psychosomatique, génito-urinaire Vieillesse, maladies chroniques. Sensible au stress. 5 RACINES SIGNES GRAVES DE DÉFICIENCE Jing - Essence énergétique Déclin psychosomatique, génito-urinaire Vieillesse, maladies chroniques. Sensible au stress. SOURCES ET 23 V 47 V 4 VG 3 Rn 32 V Qi - Force

Plus en détail

Centre de médecine chinoise

Centre de médecine chinoise Centre de médecine chinoise PROGRAMME DE FORMATION FONDEMENTS THEORIQUES Tronc commun de la 1 ère à la 3 ème année centredemedecinechinoise@gmail.com Tél : 05 61 24 28 41 1 Caractéristiques fondamentales

Plus en détail

Xin (Cœur) Le Cœur contrôle les Vaisseaux Sanguins (Xin Zhu Mai) Le Cœur gouverne le Sang (Xin Zhu Xue)

Xin (Cœur) Le Cœur contrôle les Vaisseaux Sanguins (Xin Zhu Mai) Le Cœur gouverne le Sang (Xin Zhu Xue) 1 Xin (Cœur) Le Cœur est considéré comme le viscère le plus important. On le décrit comme le "monarque", le "maître" de tous les autres viscères. Au chapitre 8 des Questions Simples, il est dit : "Le Cœur

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

Les Fonctions des Principaux Points d Acupuncture. Méridien de la Vésicule Biliaire

Les Fonctions des Principaux Points d Acupuncture. Méridien de la Vésicule Biliaire Les Fonctions des Principaux Points d Acupuncture. La liste des actions thérapeutiques sont classées par ordre d importance. Légende. - Pour les zones corporelles (zones sur lesquelles le point agit).

Plus en détail

I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR?

I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR? LA DOULEUR DANS LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE Miancheng ZHU Professeur de médecine traditionnelle chinoise, faculté de médecine, université Paris 13, Bobigny Aujourd hui, 21 janvier 2004, est le

Plus en détail

LES SIX NIVEAUX ENERGETIQUES

LES SIX NIVEAUX ENERGETIQUES 1 LES SIX NIVEAUX ENERGETIQUES (d après J.M.EYSSALET : La Rumeur du Dragon et l Ordre du Tigre ) (à lire accompagné des schémas sur les six niveaux) PREAMBULE : cette approche des six niveaux vient compléter

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

Les planches annexes

Les planches annexes Cahier interne de l Ecole de Taijiquan & Qigong de la Haute Sambre. THUIN MONTIGNY-LE-TILLEUL NEI-TAN CHI-KUNG QI-GONG INTERNE Les planches annexes *-*-*-* NEI-GONG Version 2015K 1 Les 12 méridiens

Plus en détail

Voc de base de MTC. 诊 断 : zhěn duàn : diagnostic

Voc de base de MTC. 诊 断 : zhěn duàn : diagnostic v 4.1 Voc de base de MTC Introduction : 不 通 则 痛 : bù tōng zé tòng : Devise des éléves 磨 杵 成 针 : mó chǔ chéng zhēn : Devise de l institut Chuzhen 针 灸 : zhēn jiǔ : Acuponcture (aiguilles et moxas) 中 药 学

Plus en détail

Apprendre & Enseigner Le Qi Gong

Apprendre & Enseigner Le Qi Gong Ecole de formation Agréée Union Pro QI GONG Fédération des Enseignants de QI GONG, Art énergétique (FEQGAE) Dirigée Par Bruno ROGISSART Apprendre & Enseigner Le Qi Gong L art chinois ancestral de santé.

Plus en détail

L activité métabolique est sons la dépendance des San Jiao. Les excès d émotions vont nuire à la bonne distribution des fonctions des Zang et des Fu.

L activité métabolique est sons la dépendance des San Jiao. Les excès d émotions vont nuire à la bonne distribution des fonctions des Zang et des Fu. LES TROUBLES DU MÉTABOLISME. L activité métabolique est sons la dépendance des San Jiao. Les excès d émotions vont nuire à la bonne distribution des fonctions des Zang et des Fu. Le système de l entretien

Plus en détail

Tronc en commun. Week-end 1. Détails des modules :

Tronc en commun. Week-end 1. Détails des modules : Détails des modules : Il se compose de 13 week-end soit : 3 week-end pour la maitrise de la théorie en Médecine traditionnelle chinoise (MTC) 10 week-end de pratique de Qi Gong Tronc en commun Une partie

Plus en détail

Mouvements de relaxations basés sur un art martial interne

Mouvements de relaxations basés sur un art martial interne Mouvements de relaxations basés sur un art martial interne Art martial interne, technique de longue vie, comme le Tai Chi Chuan qui est un enchaînement de mouvements liés, sans interruption conformément

Plus en détail

Expliquer le corps humain aux enfants

Expliquer le corps humain aux enfants Expliquer le corps humain aux enfants Découvrir l organisation globale du corps, Connaître les principaux organes et savoir les localiser, a. Le cœur, les poumons, les intestins, les yeux Découvrir les

Plus en détail

Le doute. Et le Questionnement. Une tombe intouchée, excavée en 1972 Date sûre de -168 3000 objets

Le doute. Et le Questionnement. Une tombe intouchée, excavée en 1972 Date sûre de -168 3000 objets Le doute Et le Questionnement 1 Ma Wang Dui? 馬 王 堆 Une tombe intouchée, excavée en 1972 Date sûre de -168 3000 objets 2 Livres médicaux variés Details sur 11 méridiens MAIS Différences entre les textes

Plus en détail

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome Energie Wei et Système Nerveux Autonome DEFINITION DE L ENERGIE DEFENSIVE Classiquement : système immunitaire, spécifique et non spécifique En réalité, toutes les structures qui contribuent à la survie

Plus en détail

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE)

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Projet Trois coeurs à louer, un «gymnase» pour l autonomie d habitat en faveur des personnes en situation de handicap Elisa CESAN (Italia) L objectif

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Classification fonctionnelle des points d'acupuncture

Classification fonctionnelle des points d'acupuncture Classification fonctionnelle des points d'acupuncture Connaître les caractéristiques fonctionnelles d'un point d'acupuncture est aussi important que la compréhension des propriétés pharmacodynamiques d'un

Plus en détail

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Leçon 4 www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Introduction L insuline est une substance fabriquée dans le pancréas et déversée dans le sang. C est une hormone et

Plus en détail

Il se compose de 15 week-end soit : 7 week-ends pour la maitrise de la théorie en Médecine traditionnelle chinoise (MTC) 8 week-ends d acuponcture

Il se compose de 15 week-end soit : 7 week-ends pour la maitrise de la théorie en Médecine traditionnelle chinoise (MTC) 8 week-ends d acuponcture Il se compose de 15 week-end soit : 7 week-ends pour la maitrise de la théorie en Médecine traditionnelle chinoise (MTC) 8 week-ends d acuponcture Tronc en commun Une partie de la théorie sera enseignée

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Stimuler son capital énergétique avec prânayâma

Stimuler son capital énergétique avec prânayâma 1 Conférences par Shri Shyam Sundar Goswami (I.9) Stimuler son capital énergétique avec prânayâma La respiration comprend trois principes de fonctionnement: pouraka, rechaka, koumbhaka. Dans la vie courante,

Plus en détail

Les mouvements énergétiques en MTC. Dr Jean Pierre Dartigues.Lille 2009. «Herbes» en M T C. Règne végétal. Règne animal.

Les mouvements énergétiques en MTC. Dr Jean Pierre Dartigues.Lille 2009. «Herbes» en M T C. Règne végétal. Règne animal. Les mouvements énergétiques en MTC Dr Jean Pierre Dartigues.Lille 2009 «Herbes» en M T C Règne végétal Règne animal Règne minéral Mouvements directionnels des Herbes Les Herbes piquantes et sucrées,tièdes

Plus en détail

LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION

LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION Le sang domine la physiologie de la femme et rythme les étapes importantes de sa vie (apparition des règles à la puberté perte de sang lors de la première relation sexuelle

Plus en détail

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement»

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» «Le succès n a rien à voir avec ce que vous gagnez ou accomplissez pour vous. C'est ce que vous faites pour les autres.» Danny Thomas

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia Qu est-ce que le diabète? Le diabète a un effet sur la façon dont votre organisme transforme les aliments en énergie.

Plus en détail

Pourquoi avoir nommé le Centre Imhotep du nom d un architecte égyptien? Quel rapport avec l acupuncture et la tradition chinoise?

Pourquoi avoir nommé le Centre Imhotep du nom d un architecte égyptien? Quel rapport avec l acupuncture et la tradition chinoise? Éditorial Les textes chinois, dès qu ils sont importants, s écrivent toujours sous la forme d un dialogue questions-réponses. Outre le fait que cette présentation soit vivante, elle a le mérite de stimuler

Plus en détail

LE SEIGNEUR ET SON ACOLYTE

LE SEIGNEUR ET SON ACOLYTE LE SEIGNEUR ET SON ACOLYTE Le Cœur souverain "Le Cœur ( xin ) a la charge du Seigneur et du maître ( jun zhu ); le resplendissement des Esprits (shen ming ) en procède." (Suwen 8) La double face du Cœur,

Plus en détail

HELIA CONSEIL TOM TARIFS - TECHNIQUES ORIENTALES DU MIEUX-ETRE

HELIA CONSEIL TOM TARIFS - TECHNIQUES ORIENTALES DU MIEUX-ETRE 28 chemin des moulins - 69230 saint genis laval Le centre de formation SHENTAO vous propose des formations professionnelles et des stages thématiques à la carte associant le toucher énergétique du massage

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

ET E GE G O E BI B O I LO L GI G E I ALL L SEA E NSO S NS - LY L O Y N N NO N RD - DAR A DILLY L 1

ET E GE G O E BI B O I LO L GI G E I ALL L SEA E NSO S NS - LY L O Y N N NO N RD - DAR A DILLY L 1 ET GEOBIOLOGIE ALL SEANSONS - LYON NORD - DARDILLY 1 L A L ARCHITECTURE DU BIEN IEN-ÊTRE TRE LE FENG SHUI Tout occupé par son rythme de vie trépidant, l homme moderne a perdu ses repères pour être en harmonie

Plus en détail

Thème Approche du monde médical

Thème Approche du monde médical La peau Structure de la peau La peau est une membrane d aspect souple et résistant. Elle est élastique et se plisse facilement. Elle recouvre totalement notre corps et elle est prolongée par des muqueuses

Plus en détail

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire Thérapie anti-âge Revitalisation cellulaire La qualité du fonctionnement de notre organisme diminue avec l âge, en particulier les systèmes physiologiques importants tels que : Le système immunitaire,

Plus en détail

Programme RESC 2 en ligne

Programme RESC 2 en ligne Objectifs généraux Programme RESC 2 en ligne Etudier et s approprier la cartographie corporelle des voies énergétiques. Connaitre et repérer les points d action utilisés en RESC, au-delà du protocole de

Plus en détail

L épée de diamant. L adhésion au Bouddhisme passe par le simple engagement qu on appelle la «prise de refuge.» C est le premier acte bouddhique :

L épée de diamant. L adhésion au Bouddhisme passe par le simple engagement qu on appelle la «prise de refuge.» C est le premier acte bouddhique : CHAN & ZEN montage 7/09/06 11:51 Page 21 L adhésion au Bouddhisme passe par le simple engagement qu on appelle la «prise de refuge.» C est le premier acte bouddhique : Je prends refuge en le Bouddha Je

Plus en détail

Les Qualités Physiques

Les Qualités Physiques Les Qualités Physiques Introduction : Tantôt qualifiées de capacités motrices ou physiques, d aptitudes ou de potentialités, les qualités physiques, de par leurs interrelations internes mais aussi de par

Plus en détail

Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé?

Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé? Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé? 1. OBJECTIFS. - Comprendre le fonctionnement du système digestif. - Pouvoir expliquer le trajet réalisé par le pain après sa mise en bouche. - Découvrir

Plus en détail

1 Leçon. Maigrir et Poids

1 Leçon. Maigrir et Poids 1 Leçon Maigrir et Poids www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 Amaigrissement et Poids Introduction Chaque jour, nous sommes confrontés à de sérieux quiproquos. Nous les rencontrons

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

Les sens. L anatomie de l œil

Les sens. L anatomie de l œil Les sens Sens Récepteur Perceptions perçues Goût langue Saveurs (salée, sucrée, acide et amer) chaud et froid Odorat nez Odeurs et la douleur Vue yeux couleurs, relief, lignes, luminosité, mouvements et

Plus en détail

1. L appareil digestif chez l homme.

1. L appareil digestif chez l homme. 1. L appareil digestif chez l homme. Beaucoup d êtres vivants nous entourent, tous se caractérisent par des propriétés et des caractères communs. comme la nutrition le transport la respiration l excrétion

Plus en détail

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 13-14 (gestion) 4.1 L IMPORTANT EST DE 1) identifier les facteurs de stress 2) reconnaître ses propres symptômes 3) identifier ses propres déclencheurs de stress, 4) gérer son

Plus en détail

L EXAMEN EN M.T.C, LES 8 REGLES DIAGNOSTIQUES, LES 4 TEMPS DE L EXAMEN

L EXAMEN EN M.T.C, LES 8 REGLES DIAGNOSTIQUES, LES 4 TEMPS DE L EXAMEN L EXAMEN EN M.T.C, LES 8 REGLES DIAGNOSTIQUES, LES 4 TEMPS DE L EXAMEN I GENERALITES «Tout ce qui est à l intérieur doit se manifester à l extérieur. Pour connaître l intérieur il faut observer l extérieur».

Plus en détail

Les filles et la puberté

Les filles et la puberté Les filles et la puberté Objectif : Les élèves décriront les transformations internes et externes vécues par les filles à la puberté Structure : Exposé de l enseignant suivi d une discussion de groupe

Plus en détail

Initiation au MASSAGE CHINOIS TRADITIONNEL

Initiation au MASSAGE CHINOIS TRADITIONNEL Yvonne SENDOWSKI Initiation au MASSAGE CHINOIS TRADITIONNEL ou Comment réguler l énergie du corps pour le régénérer Dessins Florence COrPrON Éditions Chariot d Or CHAPITRE II Déterminer les symptômes Observation

Plus en détail

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Introduction : Copier/coller dans la barre d adresse internet : http://www.youtube.com/watch?v=ehynwvndugc Christophe Lemaître 100m, 9.98 secondes,

Plus en détail

Rn4 DAZHONG 大 鍾 DA 大. Ricci 4621 - Grand Ricci 10210 - Wieger 60 A, G - Grand, important; grandir. Adulte. Noble. Entièrement, absolument; très. Aîné.

Rn4 DAZHONG 大 鍾 DA 大. Ricci 4621 - Grand Ricci 10210 - Wieger 60 A, G - Grand, important; grandir. Adulte. Noble. Entièrement, absolument; très. Aîné. Dazhong - Rn 4 1 DA 大 Rn4 DAZHONG 大 鍾 Ricci 4621 - Grand Ricci 10210 - Wieger 60 A, G - Grand, important; grandir. Adulte. Noble. Entièrement, absolument; très. Aîné. ZHONG 鍾 Ricci 1283 - Grand Ricci 2752

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

Les mystères de la Bible

Les mystères de la Bible Chapitre 18 Les mystères de la Bible «Peux-tu découvrir les profondeurs de Dieu?» (Job 11:7) Aucun esprit fini ne peut pleinement comprendre le caractère et les œuvres de l Etre infini. Nous ne pouvons

Plus en détail

THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion

THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion Ce que je pense savoir 1. Quels est le trajet des aliments dans notre corps? Les aliments que nous mangeons font le même trajet imposé de la bouche

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 La motricité et le developpement du jeune enfant : «le développement psychique et affectif du bébé prend ancrage dans sa vie quotidienne au travers des soins fondamentaux»

Plus en détail

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques Anatomie, Physiologie, Pathologie Humaine Programme du cours Introduction Terminologie Médicale A) Préfixes B) Morphologie. C) Physique-Physiologie D) Moyens d investigation E) Méthodes thérapeutiques

Plus en détail

Sciences de la nature

Sciences de la nature Sciences de la nature VISÉES PRIORITAIRES Se représenter, problématiser et modéliser des situations et résoudre des problèmes en construisant et en mobilisant des notions, des concepts, des démarches et

Plus en détail

Diagnostic dialectique (Bian Zheng)

Diagnostic dialectique (Bian Zheng) Diagnostic dialectique (Bian Zheng) Le diagnostic dialectique est la clé de voûte de l'étude clinique en médecine chinoise. Quand le diagnostic dialectique est correct, il est possible d'établir des méthodes

Plus en détail

Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture

Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture La théorie du Yin/Yang constitue le pilier fondamental de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), introduisant la notion de dualité dans la

Plus en détail

Le pouvoir du Rein: la racine de la vie

Le pouvoir du Rein: la racine de la vie Le pouvoir du Rein: la racine de la vie Le Rein stocke le Jing Le Jing est à la fois l'énergie séminale et l'énergie essentielle de vie héritée de nos parents à la conception. Il est donc stocké dans les

Plus en détail

Les Fonctions des Principaux Points d Acupuncture. Méridien du Foie.

Les Fonctions des Principaux Points d Acupuncture. Méridien du Foie. Les Fonctions des Principaux Points d Acupuncture. La liste des actions thérapeutiques sont classées par ordre d importance. Légende. - Pour les zones corporelles (zones sur lesquelles le point agit).

Plus en détail

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie.

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Public cible Ce cours fait partie du tronc commun obligatoire à toutes les thérapies Aperçu de la formation (Définition) L anatomie est la connaissance

Plus en détail

Les éclaircissements sur le «Xin Bao Jing» (méridien de l enveloppe du cœur)

Les éclaircissements sur le «Xin Bao Jing» (méridien de l enveloppe du cœur) Les éclaircissements sur le «Xin Bao Jing» (méridien de l enveloppe du cœur) Auteurs : Zhang Jian-Bin (Département d acupuncturemoxibustion, hôpital Da Zhong attaché à la Faculté de médecine Dong Nan de

Plus en détail

Les substances nutritives Fiche de travail

Les substances nutritives Fiche de travail Information aux enseignants 1/7 Ordre de travail L enseignant(e) demande aux élèves de dessiner un cercle et d en faire un diagramme circulaire pour lequel ils estiment les proportions de substances nutritives:

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

Perdre du poids selon la naturopathie

Perdre du poids selon la naturopathie Perdre du poids selon la naturopathie Les régimes peuvent faire perdre du poids temporairement en s attaquant au symptôme: l excès de poids. Mais pour retrouver définitivement un corps svelte, en santé,

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

Wei

Wei http://fac.zhongyi.net/telecharger.htm Bi Wei Historique Bi apparaît pour la première fois dans le Nei Jing Bi blocage de la circulation de Qi et du Sang dans le méridien syndrome d'obstruction douloureuse

Plus en détail

Le Cœur. Physiologie et physiopathologie en Médecine Traditionnelle Chinoise

Le Cœur. Physiologie et physiopathologie en Médecine Traditionnelle Chinoise Cours du 14/12/12 DIU ET CAPACITE D ACUPUNCTURE NIMES Le Cœur Physiologie et physiopathologie en Médecine Traditionnelle Chinoise PHYSIOLOGIE Son nom : xin C est un organe, zang Son méridien est le Shao

Plus en détail

Du Tai ji au point des cents réunions: une vision chinoise de la coopérativité des systèmes vivants.

Du Tai ji au point des cents réunions: une vision chinoise de la coopérativité des systèmes vivants. Du au point des cents réunions: une vision chinoise de la coopérativité des systèmes vivants. Berder 2011 F. Argoul Laboratoire Transdisciplinaire Joliot Curie, ENS Lyon Dao de Jing ( 600 a.b.c.): le livre

Plus en détail

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Programme Praticien en Hypnose Ericksonienne Cette formation très spécialisée sur l Art du langage et la créativité comporte deux niveaux.

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

Sur le chemin du Feng Shui

Sur le chemin du Feng Shui Isabelle Thellier Gmajner Sur le chemin du Feng Shui Théorie et mise en pratique Editions Librairie de Médicis Cet ouvrage est directement inspiré de la formation que je donne sur internet. Il reprend

Plus en détail

MÉTHODE DE L'OVULATION BILLINGS COURS PAR CORRESPONDANCE DE FORMATION AU MONITORAT BUTS OBJECTIFS DE L'APPRENTISSAGE APERÇU DU PROGRAMME

MÉTHODE DE L'OVULATION BILLINGS COURS PAR CORRESPONDANCE DE FORMATION AU MONITORAT BUTS OBJECTIFS DE L'APPRENTISSAGE APERÇU DU PROGRAMME 2015 MÉTHODE DE L'OVULATION BILLINGS COURS PAR CORRESPONDANCE DE FORMATION AU MONITORAT BUTS OBJECTIFS DE L'APPRENTISSAGE APERÇU DU PROGRAMME Comité d enseignement, OMR&RCA BUTS Ce cours va permettre à

Plus en détail

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2. LES VITAMINES Unité 2 - volet 4 ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.4) Différencier les vitamines lipo-solubles et les vitamines hydro-solubres et expliquer comment leur solubrité affecte leur absorption,

Plus en détail

CENTRE D ENERGETIQUE CHINOISE. Affilié à la Fédération Sports pour Tous

CENTRE D ENERGETIQUE CHINOISE. Affilié à la Fédération Sports pour Tous CENTRE D ENERGETIQUE CHINOISE Affilié à la Fédération Sports pour Tous Siège social: 540 Rue du Boulidou. 34980 St Clément de Rivière. FORMATION AU PROFESSORAT DE QI GONG Formation sur trois ans à raison

Plus en détail

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel 1 La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel I Définition La rythmique Jaques-Dalcroze est une méthode d éducation musicale qui met en relation les liens naturels et bénéfiques entre le mouvement

Plus en détail

Elle gouverne le transport et la transformation

Elle gouverne le transport et la transformation 1 La Rate La Rate est un Organe essentiellement métabolique qui intervient dans la production des substrats corporels. En relation avec la Terre, elle reçoit facilement les excès d'humidité du corps qui

Plus en détail

Manuel de l appareil d électrothérapie

Manuel de l appareil d électrothérapie Manuel de l appareil d électrothérapie Using the Zapper or Rife Index in French Introduction: Félicitations pour l achat de votre appareil d électrothérapie (AdE). Ce manuel vous offre une introduction

Plus en détail

GRAIN DE BLÉ TABLE-DES-MATIÈRES 2 CONDITIONS INDISPENSABLES... 022-14 ... 021-19 3 GRANDES FORCES... 003-06 4 CATÉGORIES D'HOMMES...

GRAIN DE BLÉ TABLE-DES-MATIÈRES 2 CONDITIONS INDISPENSABLES... 022-14 ... 021-19 3 GRANDES FORCES... 003-06 4 CATÉGORIES D'HOMMES... 2 ( LES 2 VOIES )... 016-10 2 CONDITIONS INDISPENSABLES... 022-14 2 MINUTES PAR JOUR... 021-19 3 GRANDES FORCES......... 003-06 4 CATÉGORIES D'HOMMES... 019-01 4 FORCES D'AMIRHA D...... 005-16 5 MINUTES

Plus en détail

Se préparer à devenir un Parent entraîneur

Se préparer à devenir un Parent entraîneur Se préparer à devenir un Parent entraîneur Le désir de mettre au monde des enfants est présent chez la majorité des adultes. C est un accomplissement personnel et social majeur qui apporte généralement

Plus en détail

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène Combattre les virus 7 Conseils d hygiène Afin de vous protéger contre le rhume, la grippe et la gastroentérite, les 7 conseils d hygiène suivants peuvent vous aider à réduire le risque d infection. DG

Plus en détail

Livret d information aux patients ayant une ostéoporose et traités par ACIDE ZOLÉDRONIQUE. Acide zolédronique 5 mg solution pour perfusion

Livret d information aux patients ayant une ostéoporose et traités par ACIDE ZOLÉDRONIQUE. Acide zolédronique 5 mg solution pour perfusion Livret d information aux patients ayant une ostéoporose et traités par ACIDE ZOLÉDRONIQUE Acide zolédronique 5 mg solution pour perfusion Source : www.ansm.sante.fr V1 10/2013 1/6 Sommaire - Qu est-ce

Plus en détail

Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil

Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil Français Juillet 2015 EARTH INSTITUTE Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil EARTH INSTITUTE Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

Tronc en commun. Week-end 1

Tronc en commun. Week-end 1 Il se compose de 15 week-ends soit : - 7 week-ends pour la maitrise de la théorie en Médecine traditionnelle chinoise (MTC) - 8 week-ends de pratique du massage traditionnel chinois, Tuina Tronc en commun

Plus en détail

LE YOGA EN 5 POINTS. 1. Les exercices appropriés(asanas) 2. Respiration correcte (Pranayama)

LE YOGA EN 5 POINTS. 1. Les exercices appropriés(asanas) 2. Respiration correcte (Pranayama) LE YOGA EN 5 POINTS 1. Les exercices appropriés(asanas) Un effet complet! Les exercices physiques appropriés, qu'on nomme Asanas en sanskrit, ont un effet systématique sur toutes les parties du corps ;

Plus en détail

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step Les conseils et connaissances physio utiles pour le step I. S entraîner pour quoi faire? II. Le carburant du muscle et sa production III. IV. La fréquence cardiaque comme repère en Step Les différentes

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS)

LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS) LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS) Contenu global : Partie 1 - La théorie du conditionnement physique et son application Partie 2 - Bilan et évaluation Partie 3 -

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

WEI JING 胃经 MERIDIEN DE L ESTOMAC

WEI JING 胃经 MERIDIEN DE L ESTOMAC WEI JING 胃经 MERIDIEN DE L ESTOMAC Zu Yang Ming - Méridien Yang Ming du Pied 9 Jing Mai - Méridien Principal. 10 Il prend naissance sur le bord latéral du nez, au point GI20 (Ying Xiang), puis monte au

Plus en détail

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques *

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * S. Michael Chapman, Directeur Aide à l emploi Division TEACCH Philosophie générale du programme Lorsque les personnes

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

La Puissance de Guérison de l Amour

La Puissance de Guérison de l Amour La Puissance de Guérison de l Amour Travail en Bretagne, le 5 Septembre 2015 Maitreya nous a sollicités pour travailler sur la Puissance de Guérison de l Amour. Comment définir la Puissance de Guérison

Plus en détail