Résumé du livre : «Autour du saint suaire et de la collégiale de Lirey»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résumé du livre : «Autour du saint suaire et de la collégiale de Lirey»"

Transcription

1 Résumé du livre : «Autour du saint suaire et de la collégiale de Lirey» Le saint Suaire apparait dans l histoire de France, dès 1356, au sein d une collégiale construite à Lirey, village situé à 20 kilomètres au sud de Troyes. C est Jeanne de Vergy qui en fait la déposition, conformément au souhait de son défunt mari, Geoffroy de Charny. Ce chevalier était porte oriflamme et conseiller du roi de France Jean le Bon. Mais l histoire du saint Suaire, à Lirey, ne s arrête pas après son départ, en Même éloigné de plusieurs centaines de kilomètres, son souvenir continue à alimenter les caisses de la collégiale, grâce aux pièces de monnaie laissées par les flots de pèlerins. Les chanoines ne désespèrent pas de revoir la relique, un jour, dans leur nouvelle église, bâtie au XVI e siècle. La Révolution portera un coup fatal à l installation des moines, après plusieurs siècles de déclin. Ce livret est tiré d un livre centré sur le contexte local en tenant compte des invasions étrangères, des épidémies, des conditions météorologiques, des courants religieux, de l histoire des seigneurs de Lirey, des chanoines qui ont influencé la vie quotidienne de la collégiale. C est un pan de notre histoire locale qui se déroule dans ce petit village rural. Un élément archéologique inattendu est venu compléter cette étude : un moule d enseigne, trouvé à quelques kilomètres de Lirey. Il témoigne de l ampleur des pèlerinages et des revenus induits. Ian Wilson, le grand spécialiste, pense «très sincèrement que c est la découverte la plus intéressante sur le saint Suaire depuis un long moment!». Le livre complet comporte 264 pages et de nombreuses illustrations. Alain HOURSEAU Tableau : La «Descente de croix» du peintre Giovanni Battista della Rovere (XV e siècle).

2 HISTOIRE DU SAINT SUAIRE C est une pièce de tissu de lin de 4,30 m sur 1,10 m, où figure la trace du corps d un homme nu, de face et de dos, grandeur nature. grec dérivé de l arabe, désignant un grand tissu). Dans les actes de Thaddée, un manuscrit daté du VI e ou VII e siècle, l Image d Edesse est qualifiée de «tetradiplon», c'est-à-dire «quatre fois double». On constate qu'il porte une image faciale d un homme qui serait le Christ. Cette image est appelée «acheiropoietos» (non-fait de main d'homme). Vers 680, l évêque franc Arculfe, voit et baise le «suaire du Seigneur», à Jérusalem. Son témoignage peut être précisément daté de 682, soit trois ans après le terrible tremblement de terre qui détruisit la ville d Edesse, et une partie de la cathédrale, le 3 avril 679. Vers l an 700, le saint Suaire est racheté à des musulmans (Dadjicks) pour la somme de tahegans, par un riche commerçant d Edesse. En 787, Léon le Lecteur témoigne de sa présence à Edesse. Des textes apocryphes du II e siècle mentionnent qu il serait le linceul de Jésus Christ. Les évangélistes, Marc, Jean et Luc, avaient décrit les détails de l ensevelissement. Aux III e et VI e siècles, les Pères de l Eglise font allusion au linceul, comme le pape Sylvestre I er. Eusèbe de Césarée raconte qu un disciple de Jésus, nommé Addaï se rend à Edesse avec un mystérieux portrait, juste après la crucifixion du Christ. Le roi Abgar V Okouma est guéri d une maladie et se convertit au Christianisme. Lors de la reconstruction de la ville suite à une inondation, en 525, on découvre le linge caché dans une niche au dessus de la porte occidentale, appelée Kappe. Il est dissimulé dans un cylindre hémisphérique et recouvert d une tuile dessinée du visage du Christ. Le linge reçoit alors le nom de «Mandylion» (mot A CONSTANTINOPLE En 943, l empereur de Constantinople, Romain Lécapène, envahit la Turquie orientale et assiège Edesse. Il veut asseoir sa popularité en complétant la collection de reliques commencée par Hélène la mère de Constantin. Le linge sacré quitte la ville, en été 944. A Constantinople, le suaire est déposé dans la sacristie du monastère de Saint-

3 Eusèbe, le 15 août. D autres témoignages existent. En 1058, L historien arabe Yahya d Antioche témoigne de sa présence dans la cathédrale sainte-sophie. En 1143, l empereur Manuel 1 er Comnène montre le saint Suaire au roi de Jérusalem Amaury 1 er, accompagné de guillaume de Tyr, qui témoigne de sa présence. Le document le plus extraordinaire reste le «Codex Pray» qui provient de la Bibliothèque nationale de Budapest, daté vers On voit nettement que l auteur avait connaissance du saint Suaire pour composer son dessin, notamment dans le détail du corps et de sa position, le tissage en chevron, mais surtout des quatre petits trous au milieu du tissu, en forme de L, actuellement toujours visibles sur le linceul de Turin. C est la preuve que le linceul vénéré à Constantinople, avant le XII e siècle, est bien le même suaire. Nicolas Mésaritès le décrit en Le destin du saint Suaire bascule avec la quatrième croisade. Après quatre jours de siège, le 15 avril 1204, c est la fameuse prise de Constantinople. La ville est littéralement saccagée, pillée et dépouillée de ses trésors et reliques comme en témoignent les chroniqueurs tels Geoffroy de Villehardouin ou Robert de Clary. Le saint Suaire se trouvait alors dans l église de Sainte-Marie-des-Blachernes. Parmi les chevaliers, on note la présence de Guillaume de Champlitte et celle d Othon 1 er de la Roche. Après la prise de Constantinople, ce dernier devient le premier duc du duché d Athènes en soumettant ses possessions au roi de Thessalonique. Le saint Suaire est à Athènes, en Il disparait pendant un siècle et réapparait, en 1357, à Lirey, à 20 km au sud de Troyes, entre les mains de la veuve de Geoffroy de Charny, laquelle est apparentée à Othon de la Roche. GEOFFROY DE CHARNY Né vers 1305, second fils de Jean de Charny, Geoffroy, reçoit les seigneuries de Lirey, Savoisy et de Montfort à la mort de son père, vers Il épouse Jeanne de Toucy, dame de Pierre-Perthuis. Il va s installer dans son nouveau château et sans doute, quelquefois dans celui de Lirey, situé au lieu dit «la Motte». Figurine de Geoffroy de Charny réalisée par «Andrea Miniature»

4 La guerre de Cent ans commence le 7 octobre Geoffroy de Charny participe aux premières batailles, en Gascogne, puis dans le Nord. Dans ses «Chroniques», Froissart cite Geoffroy parmi les vaillants chevaliers qui ont permis la libération de la ville de Cambrai, après onze mois de siège. Son cri de guerre est «Charny!» et sa devise «Qui plus fait, mieux vaut». En juin 1340, Geoffroy entreprend le siège de Montay, dans le Nord, puis de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. Une trêve est finalement conclue, à Esplechin. En octobre 1341, Geoffroy participe à l expédition de Bretagne. Lors d une bataille, près de Morlaix, Geoffroy, est fait prisonnier. Il est emmené en Angleterre. Il est ensuite libéré sur parole, afin qu il se procure la somme nécessaire à sa rançon, qu il paie en octobre Le 2 septembre 1345, il s embarque de Marseille pour la croisade dite «D Humbert», à destination de l Orient. Les chevaliers séjournent sur l ile d Eubée. Une première escarmouche a lieu à Mytilène, remportée sur les Turcs, en février Finalement, les croisés livrent un second combat à Smyrne, vers le 24 juin Aussitôt après être revenu, il rejoint l armée royale, en difficulté dans le sud de la France, à Aiguillon (Lot et Garonne). Le duc de Normandie le fait «chevalier» en récompense des services rendus, le 2 août Vers 1347, Geoffroy, probablement veuf, est de retour sur ses terres pour épouser, en secondes noces, Jeanne de Vergy. Geoffroy de Charny lui apporte en dot les châteaux de Savoisy et de Montfort (Côte-d Or). Geoffroy va alors être propulsé dans une carrière diplomatique grâce à l appui de sa belle-famille et de Guillaume Flote, qui apprécient ses compétences. Le 6 juin 1347, sa notoriété de négociateur lui permet d accéder à la fonction très convoitée de conseiller royal. A partir de décembre 1347, on retrouve mention de Geoffroy de Charny, pour contresigner les actes royaux. Entre deux missions diplomatiques, Geoffroy de Charny repart guerroyer, dans le Nord. Il est de ceux qui sauvent Béthune, assailli par les troupes flamandes, en Cette même année, Geoffroy de Charny est nommé gouverneur de Picardie et capitaine de Saint- Omer par le roi. Geoffroy de Charny repart guerroyer pour participer activement à la reprise de la ville de Calais, en automne Il tente une ruse en passant une convention secrète avec un lombard nommé Aimery de Pavie, le «gardien de la ville». Malheureusement, son plan échoue à cause de la dénonciation de son plan par son interlocuteur. Geoffroy est fait prisonnier avec d autres compagnons et est conduit à la Tour de Londres. Une forte rançon de écus d or est exigée pour le libérer. En fait, pour la seconde fois, Geoffroy est libéré sur parole, quelques semaines plus tard, le 6 février 1350, en promettant, selon la procédure habituelle, d envoyer le montant de la rançon, dès que la somme serait rassemblée. Geoffroy de Charny est de retour à Saint-Omer. Il organise des contre attaques contre les troupes anglaises, avec ses compagnons d armes. Geoffroy participe aux rencontres francoanglaises, destinées à prolonger la trêve, dans un village situé entre Guînes et Calais. C est durant cette trêve que Geoffroy écrit trois livres. L ouvrage le plus important, «Livre de l Ordre de Chevalerie», est écrit en prose, vers 1350, et constitue, avec les œuvres de Chrétien de Troyes, l une des meilleures sources sur les valeurs chevaleresques. Le «Livre Charny», le seul en vers, décrit la vie d un chevalier et les valeurs qu il doit posséder. Enfin, son dernier ouvrage, écrit vers 1352, «Demandes pour la joute, les tournois et la

5 guerre» est écrit pour les nouveaux chevaliers et se décompose en trois parties : 20 questions sur les joutes, 21 questions sur les tournois et 96 questions sur la guerre. Geoffroy est fait chevalier de l ordre de l Etoile, lors de la première promotion, le 6 janvier 1352, à Saint-Ouen, CONSTRUCTION DE LA COLLEGIALE En juin 1343, profitant d une période d accalmie, Geoffroy signe une charte, à Châteauneuf-sur-Loire, avec le roi Philippe VI de Valois, indiquant son intention de bâtir une chapelle dans son village de Lirey, qui serait desservie par un collège de cinq chanoines. Geoffroy adresse une requête auprès du pape Innocent VI, le 16 avril 1349, en faveur de la collégiale qu il a fondée six ans auparavant. Il ajoute une rente foncière de 60 livres tournois. Au début de l année 1353, Geoffroy de Charny quitte son poste militaire de Picardie pour retourner auprès de sa famille, au château de Lirey. Soucieux de réaliser son projet, en gestation depuis dix ans, il demande à l abbé de Montier-la-Celle, collateur de la cure de Saint- Jean-de-Bonneval, la permission d ériger une église, le 20 février Celle-ci lui est accordée. Geoffroy élève une église sous le vocable de l Annonciation de Marie. Six chanoines prébendés, un clerc marguillier et deux petits clercs sont attachés à son service. L acte de fondation officiel du chapitre est passé à Lirey, dans l église nouvellement bâtie, le jeudi 20 juin 1353, par Jean de Liège, notaire apostolique. Il donne au chapitre 260 livres tournois de rente foncière annuelle et perpétuelle. Le 1 er octobre 1353, cette fondation est confirmée par le roi Jean le Bon et le souverain pontife, Innocent VI, dans sa bulle du mois de février L ULTIME BATAILLE Geoffroy repart souvent à Paris, pour siéger auprès du roi, lors des séances du conseil. Au cours de l année 1354, il se rend également à Avignon, pour négocier le traité de Guînes. Au début de l année1355, il intervient en tant que médiateur sur plusieurs affaires. En juin, il négocie avec Charles le Mauvais qui s apprêtait à débarquer avec les troupes anglaises. Un traité est conclu le 10 septembre 1355, à Valognes. De retour à Lirey, Geoffroy confirme la fondation de la collégiale, devant des notaires royaux, le 20 mai L évêque de Troyes, Henri II de Poitiers approuve l acte de fondation de la collégiale, le samedi 28 mai 1356, dans une lettre écrite de sa résidence d été d Aix-en- Othe. Geoffroy repart au combat le 5 juillet La troupe royale rejoint l armée anglaise près de Poitiers. Au petit matin du 19 septembre, l oriflamme de France à la main, Geoffroy de Charny s effondre en parant de son corps, un coup de lance destiné à son roi, Jean le Bon. DEPOT DE LA SAINT RELIQUE Fidèle au projet de son défunt mari, Jeanne dépose la sainte relique qu elle conservait précieusement dans un coffre, et en confie la garde aux chanoines. D où provenait-elle? Cette question est toujours sans réponse à l heure actuelle, faute de documents d archives précis. Les historiens avancent plusieurs pistes comme celle des Templiers, originaires de l Aube, ou par les descendants d Othon II de la Roche, ou de Guillaume de Champlitte, apparentés à Jeanne de Vergy, ou de Guillaume de Toucy, oncle de sa première épouse. L épisode de la bataille de Smyrne est aussi largement évoqué. Quelle que soit son origine, les chanoines procèdent à la première ostension, en Dès que le pape Innocent VI prend connaissance de la présence de cette sainte relique dans l église de Lirey, il accorde une

6 indulgence d un an et de 40 jours à tous ceux qui s y rendraient pour prier. Bénéficiant d indulgences papales et des principaux évêques du royaume, on imagine alors les flots des premiers pèlerins, originaires de France, mais aussi de divers pays européens, envahissant les rues de Lirey et entrant dans l église, en grande dévotion, en chantant des cantiques et en tombant en prière. Ce petit village tranquille devient alors l un des lieux les plus importants de la chrétienté française. Très vite, la collégiale souhaite profiter de ces foules dévotes en proposant la vente d enseignes, comme cela s organise dans tous les centres de pèlerinages. Réalisées en plomb ou en étain, ces enseignes sont alors cousues sur le chaperon ou suspendues sur le bourdon. Elles témoignaient du périple que les pèlerins avaient accompli. Elles étaient fabriquées en série, artisanalement, et vendues dans la «boutique» du centre du pèlerinage. Ce commerce générait des revenus importants. Les pèlerins engendraient un autre commerce parallèle, celui de la restauration et de l hébergement. Sans que l on sache exactement pourquoi, il semble que les ostensions sont interrompues, après une année, ou deux. Est-ce pour mettre la relique en sécurité? La version la plus avancée est celle d une interdiction émanant de l évêque de Troyes, Henri II de Poitiers. Ce dernier aurait sérieusement mis en doute son authenticité. Cette version de l interdiction, résulte des travaux d Ulysse Chevalier, à partir de Pour cela, il se base sur un mémoire de l évêque Pierre II d Arcis, rédigé plus de trente ans après. L absence d archives laisse libre cours à plusieurs hypothèses et sans conclusion définitive. Faute de preuve précise, je me rallie à l abbé Prévost qui pensait que les ostensions ont continué durant toutes ces années. Pendant ce temps, le chevalier Arnoul d Audrehem vient de mourir, à l âge de 65 ans. Le roi Charles V souhaite organiser ses funérailles. Il profite de cette cérémonie pour y associer la dépouille de Geoffroy de Charny, son compagnon d armes. Il organise ses funérailles, à ses frais, en juillet 1371, soit 15 ans après le décès de Geoffroy. Son corps est transféré de Poitiers à l église des Célestins de Paris. C est à partir de 1388 que les archives mentionnent de nouvelles ostensions du saint Suaire. Comme en témoigne Pierre II d Arcis, l évêque de Troyes depuis 1378, lors de sa tournée des reliques de son diocèse, dès les premières années de son épiscopat. Il partage l enthousiasme des pèlerins. PREMIERES CONTROVERSES Il semble alors que des tensions apparaissent entre l évêché et la collégiale au sujet de la présence de cette relique tant convoitée financièrement. Le légat du pape, Pierre de Thurey intervient et obtient un indult permettant de faire exposer le saint Suaire malgré l interdiction de l évêque, au début de l année 1389, et accorde des indulgences supplémentaires. Furieux, Pierre II d Arcis écrit au pape. Ce dernier confirme l autorisation, mais demande que les chanoines informent les pèlerins qu ils sont en face d une copie peinte. Là encore, le texte original n est pas retrouvé. Le roi Charles VI passe quelques jours à Troyes, au début du mois d aout 1389, et souhaite mettre fin aux troubles à l ordre public. Il ordonne au bailli de saisir le linge et de le déposer dans une église de Troyes, en attendant de statuer sur ce sujet. Jehan de Venderesse, accompagné d hommes en armes, se rend à Lirey, pour exécuter la sentence. Il inspecte la chapelle avec ses hommes, sans trouver le saint Suaire. Une autre tentative a lieu quelques jours plus tard, le 15 août, sans succès. En réponse aux requêtes envoyées par Pierre II d Arcis, le pape Clément VII rédige la bulle Apostolicae Sedis, datée du 6 janvier 1390 qui corrige et complète la bulle précédente, notamment sur la présence d un faux. C est Ulysse Chevalier, hostile à l authenticité du saint Suaire, qui révèle ces informations. Or,

7 on sait maintenant, suite aux recherches fouillées d Emmanuel Poulle, que le mémoire indiquant la réalisation d une copie peinte n est pas crédible, car il n est ni daté, si signé. On peut néanmoins le situer en décembre 1389, c'est-à-dire situé entre les bulles de juillet 1389 et de janvier Quant à la réponse du pape Clément VII, là aussi, nos n avons pas l original de cette bulle, mais des copies. L une se trouve à la Bibliothèque Nationale, et une autre dans les archives de la papauté d Avignon. Or, dans son étude publiée en 1900, Ulysse Chevalier s est référé à la première copie qui est différente de la seconde, et comporte de nombreuses corrections par des mots et des phrases rayées, ou ajoutées. Elle est contresignée de Jean de Naples, responsable de la chancellerie et datée du 28 mai 1390, jour de son enregistrement. De plus, elle avait déjà subi une modification, le 8 février. Dans la version définitive, du 28 mai, il n est plus fait mention de l interdiction de revêtir des vêtements de chœur, NI surtout de la mention qui indique que c est une peinture, ou un tableau! Comme les chiffres, les textes peuvent être manipulés. Seule la version définitive, enregistrée par la chancellerie le 28 mai 1390, a valeur de «décret d application». On voit que le pape n a pas suivi les propositions de l évêque Pierre II d Arcis. La seconde copie conservée à Avignon, et enregistrée aussi le 28 mai, tient compte de la version définitive de la première, confirmant ainsi l authenticité du contenu officiel de la bulle, écrite le 6 janvier. Signalons également que la troisième partie de la bulle, s adressant aux officiaux, a subi les mêmes types de corrections. Une fois enregistrée officiellement, le contenu de la bulle a sans doute été envoyé au doyen de la collégiale, par un messager, selon la procédure habituelle. Comme le courrier met environ 2 jours entre Avignon et Troyes, il est acheminé vers le 1 er juin 1390, ce qui correspond, comme par hasard, à la lettre que reçoivent les chanoines, mettant un terme définitif aux polémiques de l année précédente, et confirmant les indulgences accordées à tous ceux qui visiteront la collégiale! On peut donc remettre en cause un bon nombre de publications qui s appuient sur les écrits du chanoine, concernant uniquement les règles d ostension. Les auteurs de ces observations n hésitent pas à qualifier le chanoine-historien de «malhonnête». La version contestée du chanoine Ulysse Chevalier remet également en cause la première interdiction des ostensions de 1358, comme nous l avons vu précédemment, dues à une éventuelle intervention de l évêque Henri de Poitiers. Ces erreurs avaient déjà été relevées par M. de Mely et le baron Joseph Du Teil, dès la parution de ses travaux, en DEPART DEFINITIF DU SAINT SUAIRE Craignant pour la sécurité de leur relique, les chanoines de Lirey la confie à Humbert de Villersexel, le second mari de Marguerite de Charny, petite-fille de Geoffroy. La relique est dirigée vers le château de Montfort, le 6 juillet 1418, puis est aussitôt transférée à la chapelle de l église Notre-Dame de Saint-Hippolyte sur le Doubs, pour être placée dans la chapelle, dite des Buessard. Jeanne de Vergy décède en Marguerite de Charny, nouvelle propriétaire du saint Suaire, refuse de le restituer aux chanoines de Lirey, qui intentent de longs et nombreux procès, rendus en sa faveur. Elle voyage avec la relique, notamment en Belgique. Avant l expiration d un nouveau délai obtenu, le 22 mars 1452, elle adresse une lettre, la fameuse «lettre de Chambéry», au duc Louis 1 er de Savoie et sa femme Anne de Lusignan, princesse de la maison de Chypre. Elle leur fait la promesse de céder le saint Suaire, moyennant de sérieux avantages matériels.

8 Le 13 septembre 1452, le saint Suaire se trouve à Germolles-sur-Grosne, (Saône-et-Loire) pour une ostension. En 1453, il est retiré de l église de Saint- Hippolyte, pour être transporté dans l église Saint-François de Chambéry. Marguerite de Charny meurt, le 7 octobre Les chanoines tentent alors d abattre une dernière carte, en envoyant directement une supplique au roi Louis XI, pour qu il intervienne auprès de son cousin, le duc de Savoie, ou éventuellement, qu il verse une rente. La demande reste sans succès. On l a bien compris, le précieux saint Suaire ne reviendra jamais sur les terres de Lirey. Le saint Suaire est transféré de Chambéry à Turin, le 14 septembre LA CONSTRUCTION D UNE NOUVELLE EGLISE Malgré l absence de la relique, à Lirey, les pèlerinages continuent pour le culte de la Vierge Marie. Disposant, sans doute, de revenus suffisants, le doyen Jean Huyard décide de faire construire une nouvelle église, au sein de la collégiale, en pierre de Tonnerre. Elle est consacrée le 27 mars Il lui offre également deux magnifiques retables. L époque révolutionnaire sonne le glas de la collégiale. Dépossédés de nombreux biens fonciers, le nombre des chanoines n avait cessé de baisser au cours des siècles. Les bâtiments sont en ruine. L église est vendue comme bien national, et enfin démolie, en Les pierres de ses murs sont utilisées dans différentes constructions de maisons, ou de murs de clôtures, dans le village. Le mobilier qui se trouve à l intérieur est alors dispersé dans les églises voisines. Le premier retable est déposé, en 1828, dans la nouvelle église de Crésantignes. Le parcours du second retable est plus complexe. Il est actuellement exposé au Victoria and Albert Muséum de Londres. LA CONSTRUCTION DE L ACTUELLE CHAPELLE Très pieuse et fortunée, Marie-Sophie-Pauline Onfroy de Bréville, l épouse du préfet de l Aube sous le gouvernement de Juillet, fait un legs en faveur de la construction d une chapelle paroissiale. La première pierre est posée par Mgr Robin, vicaire général de l évêque de Troyes, le 18 mai LES ENSEIGNES DE LIREY Une enseigne fut découverte en 1855, à Paris, au Pont aux Changes. (Musée de Cluny n CL4752). Elle date de la première moitié du XV e siècle. Réalisée en plomb-étain, sa longueur est de 62 mm sur 45 mm de hauteur. De forme oblongue, elle est incomplète au niveau des parties supérieures et inférieures. Le village de Lirey (XVIII e siècle. Arch. Aube E7). On distingue deux ecclésiastiques. Ils présentent une pièce de tissu ornée de bandes hachurées et alternées. Sur cette œuvre tissée, deux corps d un homme nu, l un sur le dos et l autre sur le ventre, montre qu il s agit du

9 Il est réalisé dans une pierre schisteuse de couleur noire, très fine. même homme, le Christ, représenté de face et de dos sur son linceul déployé. Dans la partie inférieure de l enseigne, on distingue la représentation d Arma Christi, sous forme de deux fouets, la colonne de flagellation, la lance et les clous. Quant aux écus, celui de droite contient les armes de Jeanne de Vergy, de gueule à trois quintefeuilles d or et celui de gauche, aux armes de Geoffroy de Charny, de gueule à trois écussons d argent. LE MOULE D ENSEIGNE DE LIREY En 2009, un moule d enseigne fut découvert fortuitement dans un champ, situé en limite du village de Machy, Il est évidemment intéressant de comparer l image de l enseigne gravée avec celle de l enseigne conservée au musée de Cluny. Elles indiquent de très nombreuses similitudes. Tout d abord, on note la présence de deux chanoines, portant chapes et étoles, à l intérieur d un édifice religieux. Le saint Suaire est également orné de bandes hachurées reproduisant l œuvre tissée en chevrons avec le même détail. Quelques différences sont importantes. Tout d abord, au centre, le visage stylisé du Christ est représenté, avec les yeux ouverts. Le moule comporte des inscriptions sous le visage : «SUAIRE : IhV». La première partie indique clairement le mot «SVAIRE» pour désigner le Suaire. Pour les lettres, Ian Wilson pense qu il s agit clairement des trois lettres grecques I (iota), H (eta) et S (sigma) formant l abréviation de la locution «le linceul du Christ», employée au génitif. Deux autres lettres, à moitié effacées, apparaissent de chaque coté des armoiries, sous les colonnes. Il peut s agir d un E et d un C qui signifieraient : «Voici le crucifié» (Ecce Crucio) ou d un C et d un O. Sarah Blick propose que ces deux lettres signifient : «Voici le crucifié» (Ecce Crucio). Un spécialiste italien, Andrea Nicolotti, propose la locution «Ecce suaire Jesu Christi» ou «Voici le suaire de notre Seigneur». Les armoiries sont inversées. Il est probable que les armoiries de droite indiquent le personnage le plus important. Sur le moule de Lirey, Geoffroy de Charny, à droite, serait encore vivant. Sur l enseigne de Cluny, Geoffroy de Charny serait mort, Jeanne de Vergy se positionne à droite. Mais cette théorie ne s applique pas obligatoirement!

10 Pour ce livret, j adresse mes vifs remerciements à : Ian Wilson, éminent spécialiste du saint Suaire. Sarah Blick, spécialiste des enseignes médiévales de pèlerinage Steve Muhlberger, spécialiste de la chevalerie du Moyen âge Pierre de Riedmatten, président de l association «Montre Nous Ton Visage». Jean-Christophe Ton-That et à Aurélie Vertu du Musée National du Moyen-âge de Cluny. M. François Fichet de Clairfontaine, conservateur régional de l Archéologie de la région Basse-Normandie. M. Edouard de Saint-Phalle, généalogiste médiéval. La chapelle de Lirey et le colombier de la collégiale

La guerre de Cent ans Fiche enseignant

La guerre de Cent ans Fiche enseignant La guerre de Cent ans Fiche enseignant 1) Quelles sont les causes de la guerre de cent ans? Liens personnages : Questions : Pourquoi la guerre de Cent ans a-t-elle eu lieu? o Le roi d Angleterre et le

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

Histoire d'une ferme en Flandre. A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge.

Histoire d'une ferme en Flandre. A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge. Histoire d'une ferme en Flandre A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge. La construction Quand débute la construction de la ferme,

Plus en détail

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS Famille Villebéon Maison de Foix Maison de Navarre Maison de Médicis Maison d Armagnac Maison de Savoie Maison d Orléans Quelques dates

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde du lundi 11 au dimanche 17 février 2013 n 221 > vers le 1er dimanche de Carême Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde vers Dimanche n 221 www.versdimanche.com page 1/21 Évangile

Plus en détail

Van Gogh à la quête de son devoir

Van Gogh à la quête de son devoir Van Gogh à la quête de son devoir En 1869, Vincent Van Gogh a 16 ans. Il faut décider de son avenir. Sur les recommandations de son oncle Vincent qui a vendu sa galerie d art de La Haye à la Maison Goupil,

Plus en détail

Le jeu de la Tapisserie de Bayeux Notice de jeu

Le jeu de la Tapisserie de Bayeux Notice de jeu RÈGLES DU JEU DE LA TAPISSERIE DE BAYEUX 2 joueurs minimum - 1 dé - autant de pions que de joueurs Chaque joueur lance le dé chacun son tour. But : Tu vas suivre l histoire racontée par la Tapisserie de

Plus en détail

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE CYCLE 3 NIVEAU : CM1 PERIODE : selon programmation de cycle DOMAINE D APPRENTISSAGE : histoire OBJECTIFS : Situer le siècle de Louis XIV dans le temps à partir

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

Absence pour maladie sans justification

Absence pour maladie sans justification Absence pour maladie sans justification Un salarié engagé comme aide-cuisinier est en arrêt de maladie depuis le 13/11/2003. La reprise du travail est fixée au 14/05/2004. Mais il ne se présente pas au

Plus en détail

L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES

L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES JEU DE PISTE A L ABBAYE SAINT VICTOR DURÉE : 1H30 L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES Lirelart sera ton guide! 1 Cette collection comprend 7 jeux de piste : Marseille Antique les collections égyptiennes

Plus en détail

A la recherche du trésor de Louis XIV

A la recherche du trésor de Louis XIV A la recherche du trésor de Louis XIV Matériel : Un plan des bus plastifié. Un plan du vieux Lyon plastifié. Un livret de règle. Une enveloppe avec des aides pour les énigmes (en option). Un ticket liberté

Plus en détail

Concours «Sondage expérience client» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours «Sondage expérience client» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «Sondage expérience client» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours (Sondage expérience client) (ci-après le «Concours») est organisé par Le SuperClub Vidéotron ltée (ci-après l «Organisateur»)

Plus en détail

D Amboise, Marius Filles du roi 2

D Amboise, Marius Filles du roi 2 Les filles du roi N ous avons tous, un jour ou l autre entendu parler des filles du roi. La connaissance qu en a la plupart de nous est cependant très approximative et souvent, erronée. Qui étaient ces

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

TOME 2. insolite et secret. Jacques Tanguy & Thomas Boivin. beaux livres

TOME 2. insolite et secret. Jacques Tanguy & Thomas Boivin. beaux livres TOME 2 ROUEN insolite et secret Jacques Tanguy & Thomas Boivin beaux livres Les trésors cachés du patrimoine religieux La salle des Etats de l archevêché 30 C est sous l épiscopat du cardinal Guillaume

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Formule T1 Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Directives Section A : Quand utiliser cette formule.. p. 1 Section B : Comment remplir cette formule p. 2

Plus en détail

68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE 68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE Pêcheurs arabes dans leur petit voilier 378 La France allait être libérée ; je venais de me marier, à la date prévue depuis longtemps, et qui se trouva

Plus en détail

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS Communiqué de Presse Paris Sophie Dufresne 33 (0)1 53 05 53 66 Email : sophie.dufresne@sothebys.com PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS VENTE LE 15 DECEMBRE 2005 Après la bibliothèque littéraire de Charles Hayoit

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral

Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral Atelier en milieu carcéral Laura Martin 2003-2005 ENGAGER L ART EN MILIEU CARCÉRAL Il est reconnu

Plus en détail

Chinon - jeanne d arc - rappel historique

Chinon - jeanne d arc - rappel historique Chinon - jeanne d arc - rappel historique La prophétie de merlin «Une vierge viendra dont le cheval foulera le dos des archers» Cette prophétie est rappelée par Christine de pisan. c est une femme, La

Plus en détail

Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution)

Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution) Archives municipales de Saint-Nazaire Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution) Identification Référence du service d archives : Archives municipales de Saint-Nazaire

Plus en détail

Emplacements pour la statue «Veuves d Islandais»

Emplacements pour la statue «Veuves d Islandais» Emplacements pour la statue «Veuves d Islandais» Emplacements envisagés lors des différentes propositions de réalisation de la statue : La statue dont le moule, primé lors du Salon des artistes en 1932

Plus en détail

FONDATION SAINT JEAN DE DIEU

FONDATION SAINT JEAN DE DIEU STATUTS FONDATION SAINT JEAN DE DIEU PRÉAMBULE La Fondation Saint Jean de Dieu a pour objet de poursuivre une œuvre âgée de plus de quatre siècles en France, fondée sur l inspiration originelle de Saint

Plus en détail

Etape de visite n 9. La statue de l Ecce homo. Qu est-ce que c est?

Etape de visite n 9. La statue de l Ecce homo. Qu est-ce que c est? Etape de visite n 9 La statue de l Ecce homo. Qu est-ce que c est? Il s agit d une statue taillée dans du calcaire, presque grandeur nature (sa hauteur totale, avec le socle, est de 1,65 m). Elle a conservé

Plus en détail

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles 1) Le pèlerinage Pèlerins en voyage, Jean de Mandeville, Livre des merveilles, vers 1410-1412 Pèlerins au Saint-Sépulcre, Guillaume de Boldensele,

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Château de Fontainebleau Livret de visite

Château de Fontainebleau Livret de visite Château de Fontainebleau Livret de visite Le château de Fontainebleau fut la maison des rois de France. Les rois de France, comme François Ier, aimaient y venir pour les nombreux animaux qu ils pouvaient

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 19 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE «Les petits artistes de la mémoire» La grande guerre vue par les enfants Concours du centenaire

Plus en détail

Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778.

Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778. Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778. Nicolas de Largillière : Portrait de Voltaire, 1718, Paris, musée Carnavalet. Extrait d un rapport de police du 16 avril

Plus en détail

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le Bienheureux Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938) Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le 9 avril 1911 à Burgos en Espagne, premier de quatre enfants d une famille aisée, catholique pratiquante.

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice STATUTS Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice Article 1 Dénomination, adhésions Il est constitué entre les soussignés et tous ceux qui deviendront membres par la suite une association

Plus en détail

Aide. Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics!

Aide. Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics! Aide Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics! Etape 1 : Vos souhaits... 2 Etape 2 : Nos propositions... 3 Etape 3 : Vos besoins transports... 4 Etape 4 : Nos propositions transport...

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL

Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL La Commission nationale de l informatique et des libertés, réunie en formation restreinte, sous la présidence de M.

Plus en détail

SOS NGKALABON MURRANGO

SOS NGKALABON MURRANGO EN TERRE ABORIGENE Association SOS NGKALABON MURRANGO Soutenir des projets d avenir Une initiative française pour les aborigènes d Australie François Giner s est depuis 21 ans immergé dans une communauté

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Loi sur les dessins et modèles

Loi sur les dessins et modèles Loi sur les dessins et modèles (no 125 du 13 avril 1959, modifiée en dernier lieu par la loi no 116 de 1994)* TABLE DES MATIÈRES** Chapitre I er : Chapitre III : Chapitre III : Chapitre IV : Section 1

Plus en détail

- Pourquoi utilise-t-il de nombreuses animalisations tout au long de son livre?

- Pourquoi utilise-t-il de nombreuses animalisations tout au long de son livre? L animalisation Les animalisations sont présentes tout au long du roman «Les Misérables». C est un procédé stylistique qui permet de décrire un personnage avec les traits ou les caractéristiques propres

Plus en détail

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE. 1.

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE. 1. RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE 1. Interprétation 1 2. Membres du Conseil 2 3. Travaux des membres du Conseil

Plus en détail

Règlement intérieur. 1. Assemblée Générale. Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011

Règlement intérieur. 1. Assemblée Générale. Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011 Règlement intérieur Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011 Le présent règlement intérieur est établi conformément à l article 15 des statuts de Gitoyen. Il s impose à l ensemble des adhérents de

Plus en détail

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER.

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. NOUVEAUX STATUTS Dénomination et siège Article 1 Il est constitué une association professionnelle régie par la loi du

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

Inventaire Série P : Archives Paroissiales Sous-série : 70 P, BOUVIGNIES.

Inventaire Série P : Archives Paroissiales Sous-série : 70 P, BOUVIGNIES. Inventaire Série P : Archives Paroissiales Sous-série : 70 P, BOUVIGNIES. Cotes 70 P 1-17 Intitulé Archives paroissiales de Bouvignies Dates extrêmes 1844 - [ 2010] Métrage conservé Conditionnement Niveau

Plus en détail

CONTENU DE LA BOÎTE. 9 jetons «Site archéologique» 5 jetons «Construction la plus haute»

CONTENU DE LA BOÎTE. 9 jetons «Site archéologique» 5 jetons «Construction la plus haute» Un jeu de Sébastien Pauchon - Illustrations de Mathieu Leyssenne - Design de Cyril Demaegd FAQ et forum : http://www.ystari.com - Merci à Fritz Lang pour sa somptueuse vision de la ville du futur! Un JEU,

Plus en détail

On peut aussi faire de belles rencontres dans l immobilier

On peut aussi faire de belles rencontres dans l immobilier Dossier de presse, le 14 Avril 2014 On peut aussi faire de belles rencontres dans l immobilier Locatme.fr, désigné comme le Meetic de l immobilier, est un concept de service en ligne qui facilite et optimise

Plus en détail

Avis de fin de location

Avis de fin de location Avis de fin de location Pour déterminer le délai requis pour donner un avis, il faut d abord déterminer s il y a un motif valable (désigné sous le nom d «avis justifié») pour mettre fin à la location dans

Plus en détail

Délibération n 2010-35 du 8 février 2010

Délibération n 2010-35 du 8 février 2010 Délibération n 2010-35 du 8 février 2010 Emploi- Emploi privé- Existence d un contrat de travail- Licenciement fondé sur l état de grossesse de la réclamante - Observations. La réclamante est embauchée

Plus en détail

PROGRAMME AVRIL 2012

PROGRAMME AVRIL 2012 PROGRAMME AVRIL 2012 PROGRAMME THÉMATIQUE LITURGIE La liturgie de l Esprit de Mgr Marc Aillet THÉOLOGIE Marie, au plus près des Écritures de Guy Touton SPIRITUALITÉ Peut-on être catho et écolo? de Mgr

Plus en détail

LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES

LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES Jeu de piste au fort de Condé-sur-Aisne 1 Chers amis, Je suis le descendant du Général Séré de Rivières. Je me souviens que, petit déjà, mes parents et grands-parents

Plus en détail

Défendre Metz au Moyen Âge. l histoire d une architecture au service des hommes

Défendre Metz au Moyen Âge. l histoire d une architecture au service des hommes Défendre Metz au Moyen Âge l histoire d une architecture au service des hommes Livret pédagogique accompagnant l exposition proposée par Historia Metensis en partenariat avec les Archives municipales de

Plus en détail

«La terre est ma couleur»

«La terre est ma couleur» Bibliothèque municipale Christian Pineau, Le Grand-Lucé «La terre est ma couleur» Animation : Nous avons accueilli l exposition intitulée «La terre est ma couleur» créée par les éditions «Rue du monde»

Plus en détail

CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LOISIR DE CAP-AUX-OS

CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LOISIR DE CAP-AUX-OS CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LOISIR DE CAP-AUX-OS Réunion du conseil d administration du Centre communautaire de loisir de Cap-aux-Os (CCL) tenue dans les locaux du CCL à la Petite École de Forillon le mercredi

Plus en détail

Décret 362-2008, 16 avril 2008

Décret 362-2008, 16 avril 2008 Editeur officiel du Québec, 2008 1856 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 30 avril 2008, 140 e année, n o 18 Partie 2 peut cependant faire parvenir au secrétaire ses observations écrites en tout temps avant

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

«Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l une ni l autre et finit par perdre les deux» Benjamin Franklin

«Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l une ni l autre et finit par perdre les deux» Benjamin Franklin Journal de la Médecine Légale Droit Médical 2016 Appel à contributions «Utilisation des big data dans le domaine de la santé». «Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite

Plus en détail

Projet de loi n o 156

Projet de loi n o 156 PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 156 Loi modifiant la Loi sur la qualité de l environnement et d autres dispositions législatives relativement à la protection et à la réhabilitation

Plus en détail

LE CARÊME 40 JOURS POUR SE LAISSER CONVERTIR PAR LE CHRIST

LE CARÊME 40 JOURS POUR SE LAISSER CONVERTIR PAR LE CHRIST LE CARÊME 40 JOURS POUR SE LAISSER CONVERTIR PAR LE CHRIST La proposition articule : 1 Une rencontre d une heure des enfants avec leur catéchiste. 2 Un livret de carême en noir et blanc que le catéchiste

Plus en détail

Le Nouveau Code Civil à la portée de tous

Le Nouveau Code Civil à la portée de tous Le Nouveau Code Civil à la portée de tous LES DÉMEMBREMENTS DU DROIT DE PROPRIÉTÉ Les démembrements du droit de propriété sont régis dans le Nouveau Code Civil au titre III, aux articles 693-772. Ils sont

Plus en détail

Prière de transmettre aux intéressés dans votre société

Prière de transmettre aux intéressés dans votre société Personne-ressource : Prière de transmettre aux intéressés dans votre société Sylvie Poirier Avocate à la mise en application BULLETIN N 3673 514 878-2854 Le 20 septembre 2007 spoirier@ida.ca Discipline

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique

le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique «Ce qui importe, ce n est pas seulement le bien que le CICR apporte, mais le mal qu il permet d éviter.» Nelson Mandela Crédits

Plus en détail

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France :

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France : Le métier de Reine Rôle et fonction de la Reine de France : Une Reine de France doit être une princesse de très haute naissance appartenant à une grande dynastie étrangère dont le mariage avec le Roi de

Plus en détail

Dossier d Histoire : Monuments aux morts de Guimaëc

Dossier d Histoire : Monuments aux morts de Guimaëc Nom- Prénom : DROUET Yaëla Classe : 3B Dossier d Histoire : Monuments aux morts de Guimaëc Monument aux morts de Guimaëc face à l église Sommaire : I / Situation du monument a-lieu du monument aux morts

Plus en détail

STATUTS. «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi»

STATUTS. «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi» STATUTS «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi» L an DEUX MILLE QUATORZE, Le 18 février, A Paris, Claire Chamarat Sophie Duval Florence de Haas Pascal Malnou Bruno Paillet Didier Saco Xavier

Plus en détail

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours ROCHAMBEAU 1 La réhabilitation du quartier, une histoire en cours L opération de reconquête urbaine qui doit être conduite dans le quartier Rochambeau succédera, dans le temps, à la construction du nouveau

Plus en détail

INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces :

INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces : INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces : Activité 1.1 Le Papyrus Rhind Le Papyrus Rhind aurait été écrit par le scribe Ahmès, qui vécu vers 1700 av. J.-C. Son nom vient d'un Écossais

Plus en détail

N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats: Mickaela NIUMELE Chambre sociale Arrêt du 21 Mai 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

La construction de la maison d école des Eyzies de Tayac (1875-1881)

La construction de la maison d école des Eyzies de Tayac (1875-1881) L école et la République en Dordogne La construction de la maison d école des Eyzies de Tayac (1875-1881) Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif des Archives Départementales de la Dordogne.

Plus en détail

La reconstruction de Béthune après 1918

La reconstruction de Béthune après 1918 Les dossiers documentaires des La reconstruction de Béthune après 1918 Archives municipales de Béthune, 5 Fi 2 Dossier N 5, Extrait de l exposition «les béthunois dans la Grande Guerre» réalisée par les

Plus en détail

CHRETIEN FACE A L ARGENT

CHRETIEN FACE A L ARGENT Vendredi 17 janvier 2003 Saint-Philippe du Roule CHRETIEN FACE A L ARGENT François VILLEROY de GALHAU Administrateur des Semaines Sociale de France François Villeroy de Galhau 1 a introduit sa conférence

Plus en détail

SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR. sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène

SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR. sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène Les Domaines français de Sainte-Hélène Les Domaines français de Sainte-Hélène sont constitués de trois ensembles : la maison

Plus en détail

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles.

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. Préparé par Sylvain Bigras www.toisuismoi.ca Décembre 2012 Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. La Bible du Semeur remplace

Plus en détail

Que savons-nous de la Bible?

Que savons-nous de la Bible? [ Cours téléchargé depuis www.croire-en-dieu.net ] Introduction Leçon 1 Que savons-nous de la Bible Introduction Parmi les questions importantes que les êtres humains se posent en ce qui concerne leur

Plus en détail

Annecy, Dimanche 20 mai 2012 : Mt 20,1-16 (remplacer Judas par tirage au sort )

Annecy, Dimanche 20 mai 2012 : Mt 20,1-16 (remplacer Judas par tirage au sort ) 1 Annecy, Dimanche 20 mai 2012 : Mt 20,1-16 (remplacer Judas par tirage au sort ) LECTURES (dans traduction NBS) 1Jean 4,11-16 Dieu est amour Actes 1,15-26 Choix du remplaçant de Judas parmi les apôtres

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

COUR PERMANENTE D ARBITRAGE

COUR PERMANENTE D ARBITRAGE COUR PERMANENTE D ARBITRAGE AFFAIRE DU CARTHAGE FRANCE CONTRE ITALIE Sentence Arbitres : G. Fusinato K. Hj. L. Hammarskjöld J. Kriege L. Renault Baron M. de Taube La Haye, 6 mai 1913 [457] [1] SENTENCE

Plus en détail

JUGEMENT REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA CHAMBRE,

JUGEMENT REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA CHAMBRE, CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BRETAGNE ----------- Chambre ----------- Jugement n 2013-04 Commune de Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine) Exercices 2006 à 2010 Audience publique du 17 mai 2013 Lecture du

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : K. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 101 Appel n o : GE-14-945 ENTRE : K. B. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Villes et Pays d art et d histoire Besançon. raconte-moi. Vauban

Villes et Pays d art et d histoire Besançon. raconte-moi. Vauban Villes et Pays d art et d histoire Besançon raconte-moi Vauban 1 Sais-tu qui était Vauban? a un médecin b un savant c un ingénieur 2 Quel était son prénom? a Henri b Pierre c Sébastien 3 En quelle année

Plus en détail

Le jeu de cartes. Idée du jeu. Eléments du jeu

Le jeu de cartes. Idée du jeu. Eléments du jeu Le jeu de cartes Idée du jeu IDEE DU JEU La vallée de la Loire au 15ème siècle. En tant que souverains influents, les joueurs développent leurs domaines grâce au commerce. Les cartes utilisées comme des

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON Fiche d information du locataire CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON Préparée par le Programme d avocats de service en droit du logement et financée par Aide juridique Ontario La présente

Plus en détail

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes,

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, Texte B CM2 de M. Pivano Chapitre 1 Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, demeurait un roi qui avait été, des années auparavant, empoisonné par des huîtres.

Plus en détail

Société pour la gestion du personnel S E P

Société pour la gestion du personnel S E P Société pour la gestion du personnel S E P Section neuchâteloise Procès-verbal No 257 Séance 22 octobre 1996, Grand Hôtel des Endroits, La Chaux-de-Fonds, à 17 h 30 Présents : 19 Thème : LOIS SUR L ACCESSION

Plus en détail

A S S U M E D 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS Association régie par la Loi de 1901

A S S U M E D 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS Association régie par la Loi de 1901 ASSOCIATION POUR LES ASSURANCES MEDICALES A S S U M E D 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS Association régie par la Loi de 1901 S T A T U T S TITRE I CONSTITUTION ET OBJET DE L ASSOCIATION ARTICLE I

Plus en détail

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé Us ( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé il y a un peu plus d une heure maintenant à l aéroport d Heathrow en Grande- Bretagne vous le voyez ils ont été accueillis

Plus en détail

1- EN SORTANT DU LOCAL DE LA GONETTE

1- EN SORTANT DU LOCAL DE LA GONETTE Patrimoine du XIX e siècle, une histoire d avenir D hier à aujourd hui et jusqu à demain, Lyon écrit l histoire de la monnaie 1- EN SORTANT DU LOCAL DE LA GONETTE Tourne à gauche en restant sur le trottoir

Plus en détail

Initiation aux probabilités.

Initiation aux probabilités. Initiation aux probabilités. On place dans une boite trois boules identiques à l exception de leur couleur : une boule est noire, une est blanche, la troisième est grise. On tire une des boules sans regarder,

Plus en détail

Test de réalisation Mathématiques appliquées 12 e année. Guide de formation en vue de la correction à l échelle locale

Test de réalisation Mathématiques appliquées 12 e année. Guide de formation en vue de la correction à l échelle locale Test de réalisation Mathématiques appliquées 12 e année Guide de formation en vue de la correction à l échelle locale Janvier 2013 Tous droits réservés 2013, le gouvernement du Manitoba, représenté par

Plus en détail

Statuts de l association DixiemeFamille.com

Statuts de l association DixiemeFamille.com I. CONSTITUTION OBJET - COMPOSITION ARTICLE 1. Constitution - Objet Il est formé, entre les soussignés, ainsi que les personnes, physiques ou morales, qui adhèreront par la suite aux présents statuts,

Plus en détail

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL [Seule la version originale en langue anglaise fait foi] dans le cadre du Holocaust Victim Assets Litigation Affaire Numéro CV96-4849 Décision d attribution certifiée en faveur

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

Lille métropole. Olivier Leclercq Alain Etienne

Lille métropole. Olivier Leclercq Alain Etienne Lille métropole Olivier Leclercq Alain Etienne Lille métropole Photographies Olivier Leclercq Texte Alain Etienne Conception et direction éditoriale Bertrand Dalin Assisté de Paméla Cauvin Couverture -

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail