Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques"

Transcription

1 Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques - L Assurance Qualité dans les Projets Scientifiques - Céline PERRY DOLIN SATILLIEU, le 1 er octobre /10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 1

2 Mise en contexte Plan de présentation Les normes et référentiels Qualité Phases et jalons d un projet Exigences Qualité dans les projets Scientifiques Définition des rôles et interactions 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 2

3 Mise en contexte Qualité pour qui? Pour tous les acteurs du projet Et pas seulement les responsables qualité. Qualité pour quoi faire? Activités «Qualité» interviennent dans les activités des scientifiques et dans les phases des projets => Intégration de la Qualité projet à chaque étape Améliorer la gestion du projet Apporter un support au management S assurer de la conformité du produit / exigences 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 3

4 Pourquoi un «système qualité»? Mise en contexte Investissement dans la mise en place de méthodes Mettre à disposition des acteurs des outils applicables directement et des méthodes avérées Les projets peuvent «piocher» selon leur besoin dans l existant Cas du spatial : processus/ revues/ exigences incontournables Permettre un «retour d expérience» et une capitalisation sur des sujets communs et des dispositions transverses: Moyens généraux : instrumentation, salles blanches. Fournisseurs Anomalies Amélioration continue etc 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 4

5 Mise en contexte Plan de présentation Les normes et référentiels Qualité Phases et jalons d un projet Exigences Qualité dans les projets Scientifiques Définition des rôles et interactions 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 5

6 Les normes et référentiels Qualité Référentiels normatifs Normes ISO => principalement utilisées Normes ECSS. Référentiels professionnels Documentation spécifique d une agence, d un client Normes ECSS (Management / Ingénierie / Qualité) Référentiels incitatifs 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 6

7 International Standard Organization Les normes ISO 1987 prémisses => création de l organisme ISO et naissance des 1eres normes 1994 structuration => évolution des normes ISO 2000 simplification pour accès de tous (4 normes) => notions de principes, de guides et de management par la qualité 2008 système intégré => analyse de risque et gestion de projet 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 7

8 Les 8 principes de Management 1. Orientation client de l ISO 2. Leadership 3. Implication du personnel 4. Approche processus 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 8

9 Approche processus Données d entrées Fonctionnement organisé au moyen de règles et d outils AVEC Valeur Ajoutée Données de sortie Objectif Ressources Humaines Matérielles Indicateurs : - Efficacité / objectifs - Satisfaction client - Amélioration / durée Actions d améliorations 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 9

10 Les 8 principes de Management 5. Management par approche système 6. Amélioration continue 7. Approche factuelle pour la prise de décision 8. Relations mutuellement bénéfiques avec les fournisseurs de l ISO 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 10

11 Les cinq chapitres principaux L ISO 9001 : 2008 Organisation 4 - Système de management de la qualité (généralités documentation) 5 - Responsabilité de la direction 6 - Management des ressources 7 - Réalisation du produit 8 - Mesures, analyse, amélioration 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 11

12 Mise en contexte Plan de présentation Les normes et référentiels Qualité Phases et jalons d un projet Exigences Qualité dans les projets Scientifiques Définition des rôles et interactions 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 12

13 Phases et jalons d un projet L identification et le planning des phases du projet et des jalons ou revues se fait en début de projet Ils sont choisis et planifiés en fonction des caractéristiques du projet et de la répartition des activités Phase 0 : phase exploratoire proposition Phase A : faisabilité Phase B : définition préliminaire Phase C : définition détaillée (ou développement) Phase D : réalisation et qualification Phase E : utilisation (ou exploitation) Phase F : retrait de service, démantèlement (ou arrêt) 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 13

14 Phases et jalons d un projet 2/07/2009 Assurance Qualité Logiciel /10/2009 Assurance Formation Qualité 09F606 Projets - 1 scientifiques de 3 14

15 Phases et jalons d un projet 2/07/2009 Assurance Qualité Logiciel /10/2009 Assurance Formation Qualité 09F606 Projets - 1 scientifiques de 3 15

16 Phases et jalons d un projet Revues standards d un projet spatial : SRR: System requirements review PDR: Preliminary design review CDR: Critical design review MRR: Manufacturing Readiness review TRR: Test readiness review TRB: Test review board QR: Qualification review AR: Acceptance review Adaptation des types de revues et de leur définition selon le contexte => la logique de développement applicable aux projets scientifiques en général 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 16

17 Mise en contexte Plan de présentation Les normes et référentiels Qualité Phases et jalons d un projet Exigences Qualité dans les projets Scientifiques Définition des rôles et interactions 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 17

18 Les exigences clients proviennent en général :. Du PA Plan de niveau «système»; Du Statement Of Work ou des Conventions établies entre les différents partenaires du projets. Des Spécifications Techniques des différents niveaux du projets et des différents partenaires du projets. Ces exigences sont très souvent conformes aux l ECSS ou ISO ou très proches de ce niveau d exigences. 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 18

19 Il y a plusieurs manières de répondre aux exigences Qualité Projet du client. Le but: Toujours respecter la demande du client/ du partenaire; De rester conforme aux normes applicables (lorsque c est demandé!); La réponse attendue: La plus classique reste le Plan Qualité, qui annonce ce qui sera fait ou pas fait; Des matrices de conformité entre les exigences client (techniques, projets, ) et celles qui seront réalisées. Des Design Report, des DJD, etc documents techniques pour répondre à l ensemble des exigences projet / produit 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 19

20 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 20

21 Activités de la famille «caractéristiques qualité produit»: Exigences «clients» (ou «besoins») : doivent être adressées, peu importe si elles sont des exigences matériaux, procédés, systèmes, qualités, etc Elles doivent toutes faire l objet d analyse afin d en extraire les exigences techniques (ou «spécifications»). Ces dernières devront être vérifiées afin d être: correctes; sans ambiguïté; complètes; non-contradictoires; vérifiables; traçables. 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 21

22 Suite Ces caractéristiques doivent toutes être vérifiées pour définir leur Applicabilité Statut de conformité Justification (méthode, référence ) Suite à l analyse, il faut documenter La prise en compte des exigences Les caractéristiques attendues Les mesures / contrôles / tests planifiés et le client/ le partenaire doit les approuver! 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 22

23 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 23

24 Activités de la famille «normes, modèles et outils» : Normes : Lorsque des normes sont imposées sur le projet, ces dernières sont à suivre à la lettre Lorsque les choix sont faits, il faut les documenter et le client/partenaire doit les approuver => de même pour les écarts identifiés (documentation / approbation) Outils : ils doivent être choisis (ou imposés) : outils de conception, de calcul, de gestion des anomalies, de gestion de configuration, de traçabilité, de tests, etc. 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 24

25 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 25

26 Activités de la famille «matériaux & procédés»: Les matériaux, les procédés et les composants, i.e. tous les éléments / composants / produits utilisés sur un projet, doivent être définis en fonction de ce qui est demandé; Les matériaux, les procédés et les composants doivent être qualifiés pour leurs conditions d utilisation : Déjà qualifiés dans des utilisations similaires ils sont référencés dans des normes (ex : ECSS pour le spatial) Pas encore qualifiés ils faut dérouler les qualifications nécessaires en accord avec l environnement du projet et les exigences du client Certains matériaux, procédés et composants peuvent aussi être imposées par le client/ le partenaire Lorsque les matériaux, les procédés et les composants sont choisis puis définis, il faut les documenter et le client/partenaire doit les approuver! 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 26

27 Suite Exigences types en Qualité Projet Les moyens, sont des piliers des qualifications de procédés et de la validité des résultats des caractéristiques des produits; Les moyens doivent être qualifiés pour leurs conditions d utilisation : Validation initiale (qualification, certification, étalonnage, vérification, etc suivant les cas) Suivi périodique au «niveau» nécessaire pour maintenir la garantie des résultats dans le temps Certains moyens peuvent aussi être imposées par le client/ le partenaire Lorsque les moyens sont choisis puis définis, il faut les documenter 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 27

28 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, MODÈLES & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 28

29 Activités de la famille «revues, points clés & autres pratiques»: Revues externes sont obligatoires (du point de vue du client) pour passer à une phase suivante de développement: Doivent être planifiées et le planning mis à jour régulièrement; Les acteurs: chef de projet, scientifiques / ingénieurs, Responsable qualité et représentant du client. Revues internes ne sont pas obligatoires, mais utiles pour passer en revue les phases critiques ou à risque: Les acteurs : chef de projet, scientifiques / ingénieurs, le Responsable qualité et éventuellement les autres corps de métiers du projet. Point-clé est une revue non-formelle, pouvant être prévue à l avance (ou pas) et avec le client (ou pas); Permet de faire le point et de faire un état d avancement du projet : peut être utile avant une revue formelle par ex. 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 29

30 Suite Autres activités possibles : Inspections: Méthode de vérification de la conformité / aux exigences et de détection des éventuelles anomalies (d une doc ou d un produit même un fichier 3D ou des plans ). Audits: Examen indépendante d un produit / projet ou processus pour évaluer et expertiser la conformité de ces derniers aux spécifications, normes, contrat ou autre critères prédéterminés Vérification croisée: examen par un «pair» d un document ou d un fichier selon une check-list précise (exemple : vérification des 3D / exigences techniques de la spécification projet). Peu importe l activité menée, elle doit toujours faire l objet d un «compterendu de réunion» ou autre forme de rapport (tapé ou manuscrit peu importe du moment qu on garde la «trace»; 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 30

31 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, MODÈLES & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 31

32 Activités de la famille «vérification, validation et autres essais»: Vérification: (produit est-il BIEN fait?) processus permettant de confirmer que les spécifications et autres données d entrées de l activité en question sont existantes et adéquates, et que les données de sorties sont correctes et en accord avec ces spécifications et les données d entrées; Validation : (est-ce le BON produit?) processus permettant de confirmer que les exigences fonctionnelles et de performances sont implémentées correctement et complètement dans le produit final. Ces 2 types «d essais» peuvent se faire de plusieurs manières: vérification croisée, contrôle, inspection, revues, tests, etc. Tout ces tests doivent être documentés (procédures), de même que les résultats Qualification du produit dépend aussi du Contrôle et suivi des outils et instruments! Notion de qualification de moyens 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 32

33 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, MODÈLES & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 33

34 Activités de la famille «gestion de configuration & traçabilité»: L'identification des «items» de configuration du produit identifier tous les «items» ou «articles» à référencer, à configurer et à suivre en configuration en déterminer les nomenclatures (nom des ensembles et sousensembles, nom des produits de types matériaux et procédés ou composants, etc ) Le contrôle de la configuration du produit (ctrl et autorisation des modifications, gestion des non-conformités (y compris les écarts / aux exigences, etc.) et la gestion des différents modèles La traçabilité complète de la configuration du produit lors livraison finale. 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 34

35 et transversale! Besoins Traçabilité en amont Caractéristiques Exigences Essais en aval Spécifications Conception Réalisation et Intégration 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 35

36 Rebouclage Utilisateurs CNES / ESA / communauté scientifique Suite Besoins Caractéristiques Essais Exigences Rebouclage Concepteur et Intégrateur Labo Spécifications Conception Réalisation et Intégration 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 36

37 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, MODÈLES & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 37

38 Activités qui régissent la famille «gestion de sous-traitance»: Toutes les exigences doivent être cascadées aux sous-traitants (en fonction de leur rôle et produit à fournir); Les sous-traitants doivent vous fournir toutes la documentation nécessaire concernant toute les familles d exigences, et vous devez les approuver! Il faut évaluer, contrôler, gérer les sous-traitants (revues, rapports mensuels, analyses de risques, audits si nécessaires, etc.) 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 38

39 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, MODÈLES & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 39

40 Activités de la famille «gestion de non-conformités»: Les familles d exigences de gestion de configuration et de vérification & validation sont intimement liées à la gestion des non-conformités Un processus de gestion des non-conformités (internes et externes, mineures ou majeures) doit être mis en place Des revues spécifiques (NRB), actions préventives et correctives doivent être planifiées Des rapports réguliers (reporting) doivent parvenir au client (selon ce qui a été décidé) 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 40

41 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, MODÈLES & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 41

42 Activités de la famille «gestion des risques»: Un processus de gestion des risques et de criticité doit être mis en place Tous les risques et items critiques doivent être analysés et identifiés en amont du projet, et mis à jour tout au long du cycle de vie; Des mesures devront être mis en place pour réduire le nb. d items critiques et/ou de limiter les risques; Des rapports réguliers sur les risques doivent parvenir au client (selon ce qui a été décidé). 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 42

43 Familles d exigences: CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT NORMES, MODÈLES & OUTILS AMÉLIORATION CONTINUE GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ Activités liées à la Qualité Projet dans les labos MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES RÔLES, RESPONSABILITÉ S & FORMATIONS BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES SOUS- TRAITANCE CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS MANAGEMENT 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 43

44 Activités de la famille «gestion de la documentation»: La famille des exigences de gestion de configuration est intimement liée à la gestion documentaire: La trace doit être conservée entre le produit (quels que soit les modèles) et sa documentation; La nomenclature, les produits et l ensemble des documents du projet devront suivre les procédures mises en place dans le processus de gestion de configuration; Une procédure de gestion documentaire doit être définie (si pas déjà fait au niveau système); Un outil de gestion + gabarits de documents peuvent être choisis et utilisés Circonstances de modification, suppression des docs? Signataires? (qui rédige, qui vérifie, qui approuve?) Confidentialité? Diffusion? Quels seront les délais? 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 44

45 Familles d exigences: GESTION DE RISQUES NON- CONFORMITÉ DOCUMEN- TATION CARACTÉRISTIQUES QUALITÉ PRODUIT AMÉLIORATION CONTINUE CULTURE QUALITÉ & POLITIQUE ORGANISATIONNELLE Activités liées à RÔLES, la RESPONSABILITÉ Qualité Projet S & FORMATIONS dans les labos BILANS, MÉTROLOGIE & LEÇONS APPRISES NORMES, MODÈLES & OUTILS MATERIAUX & PROCEDES REVUES, POINTS- CLÉS & AUTRES PRATIQUES SOUS- TRAITANCE MANAGEMENT CONFIGURATION & TRAÇABILITÉ VÉRIFICATION, VALIDATION & AUTRES ESSAIS 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 45

46 Autres activités liées à la Qualité, applicables, mais qui s éloignent des processus typiquement techniques, telles que: Formations : la votre et celle du client par rapport à votre produit; Ressources humaines: plan de communication, et définition des rôles et responsabilités, acquisition de personnel qualifié, etc. Management: gestion de projet système, gestion de projet scientifique, gestion de ressources (coûts et délais) 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 46

47 Lorsqu une certaine maturité organisationnelle est atteinte (culturelle et politique) et que les processus et activités Qualité sont maîtrisés, ces activités peuvent être abordées: L amélioration continue: Analyse des processus existants et réingénierie des activités actuelles pour davantage de performance; Retour et Capitalisation d expérience: Quels processus ou activités se sont bien ou moins bien déroulés? Quelles en sont les causes? Peut-on définir des actions permettant de reproduire ce qui s est bien passé ne pas reproduire ce qui s est moins bien passé Comment conserver ces analyses pour les futurs projets et éviter de refaire les même erreurs ; mais aussi comment diffuser ces informations aux autres projets du laboratoire (ou d un autre labo ) 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 47

48 Mise en contexte Plan de présentation Les normes et référentiels Qualité Phases et jalons d un projet Exigences Qualité dans les projets Scientifiques Définition des rôles et interactions 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 48

49 Rôles et interactions Rôles et responsabilités au sein d un projet / aspects qualité dans le contexte d un laboratoire : Client: Celui qui commissionne le produit, celui qui impose les exigences (contraintes) provenant de leurs besoins, d autorités normatives ou de réglementations; Ingénieur Système / scientifiques: Ceux qui développent le produit / instrument et qui rédigent toute la documentation associée à ces aspects; RQ: Responsable qualité du produit de niveau système, et des processus associés. Celui qui rédige le Plan Qualité si besoin en fonction des demandes du client et des choix et décisions du laboratoire (attention / écart); Chef de projet : Responsable de la gestion du projet au niveau management, coordination, scientifique et contractuel. Celui qui fait part de ses besoins et exigences et qui rédige les documents de spécifications de niveau système, celui qui rédige le plan de management de projet. 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 49

50 Merci de votre attention 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 50

51 Questions? 01/10/2009 Assurance Qualité Projets scientifiques 51

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité 8 ème journée professionnelle de l ANTAB - 21 Octobre 2011 Fatima TOUBAIS Ingénieur qualité Accréditation des Laboratoires Direction

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE

Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE MANUEL MANAGEMENT QUALITE Révision janvier 2010 Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE Place d

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Améliorer la Performance des Fournisseurs

Améliorer la Performance des Fournisseurs Les Solutions SQA de Solumina L Assurance Qualité Fournisseur Figure 1 Influence sur les affaires de nos clients actuels. Réduire des Stocks lors des Inspections Le Système de Contrôle Qualité Fournisseurs

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Informations sur la NFS 61-933

Informations sur la NFS 61-933 Les évolutions apportées par la nouvelle norme NFS 61-933 relative à l exploitation et la maintenance des systèmes de sécurité incendie. Intervention Olivier BUFFET Ingénieur sécurité CHU ANGERS Sommaire

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire ASSURES

Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire ASSURES Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire 1 - ASSURES ASSURES Nom(s) ou Raison(s) sociale(s) de l ensemble des entités à assurer

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel I4 NF 285 Edition : Janvier 2015 N de révision : 4 ORGANISMES CERTIFICATEURS CNPP Cert. Route de la Chapelle Réanville CD 64 - CS 22265 F- 27950 SAINT-MARCEL Tél.

Plus en détail

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System Maury-Infosec Conseils en sécurité de l'information ISO/CEI 27001:2005 ISMS La norme ISO/CEI 27001:2005 est issue de la norme BSI 7799-2:2002

Plus en détail

QUALIMS est votre solution!

QUALIMS est votre solution! Vous êtes un industriel soumis à de fortes contraintes réglementaires? QUALIMS est votre solution! QUALIMS est une société internationale, présente sur le marché des éditeurs de logiciels de gestion qualité

Plus en détail

PRINCIPES DU MANAGEMENT PAR ET DE PROJETS -- Qu est-ce qu un projet? -- Le management par projets -- Le management de projet - - Quelques outils :

PRINCIPES DU MANAGEMENT PAR ET DE PROJETS -- Qu est-ce qu un projet? -- Le management par projets -- Le management de projet - - Quelques outils : PRINCIPES DU MANAGEMENT PAR ET DE PROJETS -- Qu est-ce qu un projet? -- Le management par projets -- Le management de projet - - Quelques outils : PBS et WBS - - Le déroulement du projet - - L équipe projet

Plus en détail

ASTRIUM Satellites Produits Industriels Exigences d assurance qualité pour les fournisseurs

ASTRIUM Satellites Produits Industriels Exigences d assurance qualité pour les fournisseurs 1/32 ASTRIUM Satellites Produits Industriels Exigences d assurance qualité pour les fournisseurs La version à jour de ce document est disponible sous Intranet / ADS en ligne. Toute copie papier est faite

Plus en détail

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 Date d application : 4 février 2013 DOC-PC 024 version 02 1/13 SOMMAIRE PAGES 1 OBJET 3 2 TERMINOLOGIE 3 et 4 3 DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Métiers de la Production/ Logistique

Métiers de la Production/ Logistique Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Production/ Logistique R & D Production Ingénieur de recherche Responsable

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

Produits industriels Exigences génériques d Assurance Qualité pour les fournisseurs

Produits industriels Exigences génériques d Assurance Qualité pour les fournisseurs 1 / 29 Produits industriels d fournisseurs La version à jour de ce document est disponible sous Intranet / ADS en ligne. Toute copie papier est faite pour information. Le présent document et les informations

Plus en détail

PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN ISO 3834

PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN ISO 3834 1 PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN 2 SYNTHESE DES REVISIONS Révision 0 : Révision 1 : édition originale de la procédure modification du paragraphe 3.3.1 c) : critères pour évaluation des coordonnateurs

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 03 42 69 0156 Catégorie : C* Dernière modification : 10/09/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de travaux

Plus en détail

Pré qualification d entreprises de Génie Civil

Pré qualification d entreprises de Génie Civil Appel à manifestation d intérêt Pré qualification d entreprises de Génie Civil pour la réalisation de 6 centres de Traitement Epidémiologiques a Fria ; Dalaba ; Tougue ; Dinguiraye ; Mandiana et Yomou

Plus en détail

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3 Introduction Le présent référentiel de labellisation est destiné aux laboratoires qui souhaitent mettre en place un dispositif de maîtrise de la qualité des mesures. La norme ISO 9001 contient essentiellement

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le

Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le Partie I BI 2.0 Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le SI classique avec l intégration de la

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

La fonction qualité au CNRS

La fonction qualité au CNRS Les cahiers de l observatoire des métiers DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DECEMBRE 2003 La fonction qualité au CNRS MARIE-NOELLE POGER CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Sommaire INTRODUCTION...

Plus en détail

Projets - Gestion des Projets

Projets - Gestion des Projets Projets - Gestion des Projets p. 217 à 222 Projets - Gestion des Projets PGP / GPP PGP / GPP-E Gestion des petits projets Travaux neufs 5 Jours Niveau : Fondamentaux Améliorer la compréhension de la conduite

Plus en détail

Audit du PCA de la Supply Chain en conformité avec la norme ISO 22318 GUIDE ADENIUM BUSINESS CONTINUITY

Audit du PCA de la Supply Chain en conformité avec la norme ISO 22318 GUIDE ADENIUM BUSINESS CONTINUITY GUIDE ADENIUM BUSINESS CONTINUITY 2015 Audit du PCA de la Supply Chain en conformité avec la norme ISO 22318 Adenium SAS www.adenium.fr +33 (0)1 [Texte] 40 33 76 88 adenium@adenium.fr [Texte] Sommaire

Plus en détail

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle 2 isrs 7 : pour la santé de votre entreprise Pour répondre à l accroissement des multiples exigences de vos Parties Intéressées,

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

Organisme de certification de personnes et d entreprises. Certification en technologies de l information et monétique. www.it-cert.

Organisme de certification de personnes et d entreprises. Certification en technologies de l information et monétique. www.it-cert. Organisme de certification de personnes et d entreprises Certification en technologies de l information et monétique www.it-cert.eu Eric LILLO Directeur Général d IT CERT Fort de plus de vingt ans d expérience

Plus en détail

Documentation du système de management de la qualité

Documentation du système de management de la qualité Documentation du système de management de la qualité ISO/IEC 17025:2005 ISO/TR 10013:2001 Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 ISO/TR 10013:2001 Lignes directrices

Plus en détail

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000 EVOLUTIONS INDICE DATE NATURE DE L'EVOLUTION 00 09/06/2000 Edition Originale 01 29/09/2000 Modification suite à audit interne

Plus en détail

Certification de Systèmes de Management Recertification

Certification de Systèmes de Management Recertification Certification de Systèmes de Management Recertification Organisme CCTB SA Adresse 7, Impasse du Battoir CH-1845 Noville Représentant(e) Monsieur Stephan Grangier Référentiel(s) ISO 9001:2008 N certificat(s)

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Département fédéral de l intérieur (DFI) Office Fédéral de la Statistique OFS Etat-major Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU OU METTANT EN COMMUN DES MOYENS GEN PROC 10 Révision 03 CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Qualité retour d expérience. Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr

Qualité retour d expérience. Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr Qualité retour d expérience Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr - - mercredi février 0 Genèse 00 : Nomination des correspondants qualité dans les Académies

Plus en détail

TABLE DE MATIERES. Pourquoi les Organisations doivent-elles être accréditées?...

TABLE DE MATIERES. Pourquoi les Organisations doivent-elles être accréditées?... TABLE DE MATIERES Qu est-ce que SADCAS? Pourquoi les Organisations doivent-elles être accréditées?... En quoi les Organismes d Accréditation peuvent être bénéfiques jusqu aux derniers utilisateurs?.. Le

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Utilisation du logigramme d activité dans un projet informatique, pour simuler les compétences futures, et évaluer la charge de travail. WWW.ANACT.FR OUTIL DE SIMULATION

Plus en détail

Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon

Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon 8 avril 2015 DGOS Rodrigue ALEXANDER 1 Le CH Compiègne-Noyon Territoire de santé Oise-Est (Picardie) issu d une fusion au 1/01/2013 1195litsetplaces(MCO,SSR,HAD,USLD,EHPAD)

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet ISO 27001:2013

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet ISO 27001:2013 HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet ISO 27001:2013 Comparatif avec la version 2005 Béatrice Joucreau Julien

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail

La mondialisation des tâches informatiques

La mondialisation des tâches informatiques Chapitre 1 La mondialisation des tâches informatiques Quel que soit le domaine que l on observe, les économies engendrées par l outsourcing, aussi appelé offshore ou délocalisation, sont considérables.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT. Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise

QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT. Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT MISE A NIVEAU DE L ENTREPRISE PAR LE GENIE INDUSTRIEL Pré-audit réalisé le... Rédacteur(s). Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise Renseignements généraux - Identité de

Plus en détail

Gestion de parc et qualité de service

Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc et qualité de service Journée Josy, 14 octobre 2008 A. Rivet Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc Fonctions de base GT «Guide de bonnes pratiques» Référentiels et SI ITIL/ISO

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013 La base documentaire a été complètement révisée pour être en conformité avec cette version 2012 de l ISO 15189. La cartographie des différents processus du LBM a également été modifiée (suppression du

Plus en détail

La surveillance de la fabrication des équipements des centrales nucléaires pour EDF Création de l EMIB

La surveillance de la fabrication des équipements des centrales nucléaires pour EDF Création de l EMIB La surveillance de la fabrication des équipements des centrales nucléaires pour EDF Création de l EMIB Journées Techniques AFIAP du 14 mai 2013 C. Boveyron D. Dhennin (EDF/CEIDRE) 1 1 - CT du lundi 4 octobre

Plus en détail

MANUEL SMI. Transport scolaire et adapté. Transport urbain. Transport pédagogique et culturel. Lignes Régulières

MANUEL SMI. Transport scolaire et adapté. Transport urbain. Transport pédagogique et culturel. Lignes Régulières Transport scolaire et adapté Transport urbain Transport pédagogique et culturel Lignes Régulières Page 1 sur 9 SOMMAIRE Pages 1. POLITIQUE QSE... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE... 3 2.1 Organigramme....

Plus en détail

La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR

La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR 1 La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR 2 un mot sur METEOR 3 Le projet METEOR, c'est... un système automatique complexe fortement intégré matériel roulant, équipements électriques,

Plus en détail

A NOTER. - Le dossier ne sera accepté que si il est complet. Pour tous documents ou infomations manquants le dossier se verra refusé.

A NOTER. - Le dossier ne sera accepté que si il est complet. Pour tous documents ou infomations manquants le dossier se verra refusé. A NOTER - Le dossier ne sera accepté que si il est complet. Pour tous documents ou infomations manquants le dossier se verra refusé. - Toute correspondance avec le club se fera via internet:. www.taekwondo-bourges.com.

Plus en détail

Les mécanismes d'assurance et de contrôle de la qualité dans un

Les mécanismes d'assurance et de contrôle de la qualité dans un Les mécanismes d'assurance et de contrôle de la qualité dans un projet Agile SPIN de Montréal - ETS 5 mars 2012 Qui sommes nous? mathieu boisvert Coach Agile Chargé de cours Co auteur d un livre avec Sylvie

Plus en détail

Journée des administrateurs des laboratoires CNRS INSIS

Journée des administrateurs des laboratoires CNRS INSIS Journée des administrateurs des laboratoires CNRS INSIS Tarification auditable des prestations plateformes et services des UR Nadine Paul, SFC Toulouse Audit de tarification de plateforme un dossier d

Plus en détail

LES BASES DE LA QUALITE

LES BASES DE LA QUALITE LES BASES DE LA QUALITE Sommaire I.PREAMBULES A LA DEMARCHE DE CERTIFICATION II. LES REGLES POUR METTRE EN ŒUVRE UN SMQ III. LES ETAPES DU PROCESSUS DE CERTIFICATION IV. LA NORME ISO 9001 ET SES EXIGENCES

Plus en détail

L assurance de la qualité à votre service

L assurance de la qualité à votre service Atelier L assurance de la qualité à votre service Présentation de Jean-Marie Richard 24 et 25 novembre Sujets Qu est-ce que l assurance de la qualité? Initiation aux concepts de l assurance de la qualité.

Plus en détail

CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique

CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique 5QC CAF Centre CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique Jean-Michel CASSIERS et Léon ZAKS 1. Présentation du Service 2. Missions du Service

Plus en détail

Coût de fabrication ou d achat. Calcul des besoins Management Industriel et Logistique (4) (2) (1) (2)

Coût de fabrication ou d achat. Calcul des besoins Management Industriel et Logistique (4) (2) (1) (2) Etude de cas 1 : La société Lebreton fabrique un produit A dont la nomenclature est la suivante (les chiffres entre parenthèses indiquent le nombre de composants dans un composé de niveau immédiatement

Plus en détail

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Atelier DGCIS du 26 décembre 2010 Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Contacts CMI : Philippe BASSOT Roberto BOLELLI Ce document constitue le support d une présentation

Plus en détail

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE Automobile Club de France, mardi 9 juin 2009 09/06/09 Une évolution majeure de la relation clients-fournisseurs dans la filière automobile française

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE DOSSIER L ASSURANCE QUALITE L Assurance Qualité DOSSIER N D4-2-GW0301 Satisfaction.fr 164 ter rue d Aguesseau 92100 Boulogne Billancourt 01.48.25.76.76 http://www.satisfaction.fr/ Page 1 Définition Normalisée.

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Colloque 2005 de la Sécurité des Systèmes d Information Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Mercredi 7 décembre 2005 Du contrôle

Plus en détail

MINISTERE DES TECHNOLOGIES COMMUNICATION CENTRE NATIONAL DE L INFORMATIQUE DE L INFORMATION ET DE LA MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

MINISTERE DES TECHNOLOGIES COMMUNICATION CENTRE NATIONAL DE L INFORMATIQUE DE L INFORMATION ET DE LA MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE MINISTERE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION CENTRE NATIONAL DE L INFORMATIQUE MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE ISO 9001 VERSION 2008 V14 du 25 AVRIL 2012 CNI MANUEL DE MANAGEMENT

Plus en détail

Rendez-vous la liberté avec Rational Quality Manager

Rendez-vous la liberté avec Rational Quality Manager IBM Software Group RAT02 Rendez-vous la liberté avec Rational Quality Manager Bernard Dupré IBM Rational IT Specialist 2008 IBM Corporation Envisager une plateforme qui change la production de logiciels

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

MANUEL Q S E. Mise à jour : Mai 2014. Qualité - Sécurité - Environnement

MANUEL Q S E. Mise à jour : Mai 2014. Qualité - Sécurité - Environnement MANUEL Q S E Mise à jour : Mai 2014 Qualité - Sécurité - Environnement Editorial BÂTIMENTS - Privé - Public - Industriel La société RIVASI BTP est implantée dans la Drôme et les Bouches-du-Rhône. Elle

Plus en détail

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01 CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE IRISLINK le 15 Février 2012 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01101100 Un monde d informations en toute confiance

Plus en détail

Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel)

Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel) Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel) Traduction non officielle du document Réponses et décisions de EK-Med 3.9 B 18 publié sur le site Web de l organisme

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT FORMATION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT Présentation rapide Jamal Achiq Consultant - Formateur sur le management de projet, MS Project, et EPM Certifications: Management de projet : «PRINCE2, Praticien»

Plus en détail

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs.

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs. ROYAUME DE BELGIQUE MINISTERE DES COMMUNICATIONS ET DE L'INFRASTRUCTURE Administration de l'aéronautique CIRCULAIRE CIR/AIRW-19 Date : 11/05/01 Edition : 1 Objet : Procédures de qualification du personnel

Plus en détail

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000 Food Safety System Certification 22000 fssc 22000 CERTIFICATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 22000 Le protocole de certification des systèmes de sécurité alimentaire 22000 (FSSC 22000) est un protocole

Plus en détail

Ineum Consulting. Pourquoi le PLM. Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» Frédéric Morizot.

Ineum Consulting. Pourquoi le PLM. Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» Frédéric Morizot. Ineum Consulting Pourquoi le PLM Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» 3 Mai 2010 et votre vision devient entreprise 1 Problématiques de l Innovation et du Développement

Plus en détail

L Audit selon la norme ISO27001

L Audit selon la norme ISO27001 L Audit selon la norme ISO27001 5 ème Rencontre des Experts Auditeurs ANSI Anissa Masmoudi Sommaire 1. La norme ISO27001 2. La situation internationale 3. L audit selon la norme ISO27001 4. Audit 27001

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ Version Objet des modifications 30/10/2009 Conception initiale du manuel 10/02/2011 Amélioration n 1 du système 17/02/2012 Amélioration n 2 du système Etabli & Vérifié

Plus en détail

Charte de contrôle interne

Charte de contrôle interne Dernière mise à jour : 05 mai 2014 Charte de contrôle interne 1. Organisation générale de la fonction de contrôle interne et conformité 1.1. Organisation Le Directeur Général de la Société, Monsieur Sébastien

Plus en détail

DE QUALITE GESTION DES RISQUES DEVELOPPEMENT DURABLE

DE QUALITE GESTION DES RISQUES DEVELOPPEMENT DURABLE PROJET DE QUALITE / GESTION DES RISQUES / DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Fiche conseil n 16 Audit

Fiche conseil n 16 Audit AUDIT 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.5.5 : Audit interne EMAS Article 3 : Participation à l'emas, 2.b Annexe I.-A.5.4 : Audit du système de management environnemental SST OHSAS

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION Marché publics de fournitures et services CONCEPTION, EDITION, IMPRESSION des Livrets des Hauts de Calvisson Marché n 2015 08 Marché à Procédure Adaptée selon article 28 du Code

Plus en détail

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER Conférence XBRL France Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014 Olivier BOYER et Aurélia MULLER 1 2 1- Présentation du Groupe CNP Assurances Un métier, la protection des personnes Assureur

Plus en détail

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Prestation de Certification CERTIFICATION-D D-Indice 7 Applicable le 09//009 CERTIFICATION D Indice 7 Page /7 GLOBAL sas 8, rue du séminaire

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

Le contrôle de gestion des PME

Le contrôle de gestion des PME Le contrôle de gestion des PME Thierry POLACK Gérard RANCHON L expert-comptable, contrôleur de gestion des PME? Plan 1 ère partie : Paysage professionnel 1/ Projets de simplifications et risques de déréglementation

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail