ECGE Statistiques en économie et gestion : TP 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ECGE 1224 - Statistiques en économie et gestion : TP 1"

Transcription

1 ECGE 14 - Statistiques en économie et gestion : TP 1 Exercice 1 Un dé parfaitement équilibré est lancé. Soit X la variable aléatoire (v.a.) correspondant au résultat obtenu avec le dé. a) Justifer pourquoi X est une v.a. S agit-il d une v.a. continue ou discrète? b) Donner la distribution de X. c) Calculer l espérance et la variance de X. d) Recommencer en supposant que le dé est pipé de sorte que le 6 ait deux fois plus de chance de sortir que chacun des autres numéros (P(X=6)=/7). Soit la fonction : 1/(b - a) f ( x) = 0 si a x b sinon a) Vérifier que cette fonction est une densité, laquelle? b) Déterminer sa fonction de distribution. n n c) Calculer l espérance et la variance de cette loi. (Rq: n k 1 k b a = ( b a) b a ) k= 0 n 1 Exercice 3: A l aide de tables statistiques (cf tables Thomas pp ) Calculer les probabilités suivantes avec Z ~ N (0,1): a) P (Z > 1.6) b) P ( 1.96 < Z < 1.96) c) P (Z <.5) d) P (9.9 < X < 10.1), X ~ N (10, (0.)²) e) P (15 < X < 17), X ~ N (0, 5) - Si la taille moyenne des hommes adultes en Belgique est de 175 cm avec une variance égale à 5 cm² et que les tailles suivent une loi normale, quelle est la probabilité qu un homme adulte tiré au sort ait une taille supérieure à 180 cm? - A partir de quel seuil, seul 5% des hommes ont une taille plus grande que ce seuil?

2 Exercice 1 ECGE14 Statistique en économie et gestion : TP En 1980, la population américaine comportait environ 100 millions d adultes (5 ans et plus) qui se répartissaient de la façon suivante en fonction du niveau d instruction X et du sexe Y : X Y 0 (masculin) 1 (féminin) 0 (Primaire et inférieur) (Secondaire) (Supérieur) On suppose qu un institut de sondage tire au hasard un adulte de cette population; on note X et Y respectivement son niveau d instruction et son sexe. a) Déterminer les lois marginales de X et Y; calculer E (X) et E (Y), Var (X) et Var (Y) b) Déterminer les lois conditionnelles de X Y = y. Calculer E (X Y = y). Retrouver E (X), c) Les variables aléatoires X et Y sont-elles indépendantes? Calculer le coefficient de corrélation. Un ascenseur peut supporter une charge limite de 500 kg et au maximum 30 personnes. Si les poids des individus utilisant l ascenseur suivent une loi normale et ont une moyenne de 80 kg et un écart-type de 10 kg, quelle est la probabilité qu un groupe de 30 personnes dépasse la charge maximale. Qu en serait-il si les poids des individus ne suivent pas une loi normale? Exercice 3 Si l âge de tous les étudiants d un auditoire ont une moyenne de 19 ans et un écart-type de ans, quelle est la probabilité que l âge moyen de 50 étudiants tirés au hasard soit supérieur à 19.5?

3 Exercice 4 Un investisseur s intéresse aux performances financières, à la rentabilité du titre «X» (titre présent sur le marché boursier depuis plusieurs dizaines d années). Pour ce faire, il observe les rendements de ce titre sur les cinq dernières années (en pourcent) :.1 ; 3.5 ;.8 ;.6 ; 4 a) Calculez la variance des rendements de X sur les cinq dernières années. b) Estimez la variance des rendements de X à l aide des cinq valeurs dont l investisseur dispose. c) Comparez les deux valeurs obtenues. d) Calculez le rendement moyen de X sur les cinq dernières années. e) Estimez le rendement moyen de X à l aide des cinq valeurs dont l investisseur dispose.

4 Exercice 1 ECGE14 Statistique en économie et gestion : TP3 Un fabricant de meubles en bois possède un grand entrepôt carré dont il désire estimer la surface. En mesurant la longueur de son bâtiment, il fait une erreur aléatoire de telle sorte que la longueur observée X 1 est une variable aléatoire normale centrée en µ (la véritable valeur mais inconnue) d écart-type σ. Conscient de son erreur, il décide de faire une seconde observation X (indépendante de la première) et ensuite d en faire une moyenne. Mais, il ne sait pas comment procéder : - Devrait-il faire la moyenne de X 1 et X d abord et élever au carré ensuite? ˆ X 1 + X ϑ 1 = - Où devrait-il d abord élever au carré et faire la moyenne ensuite? ˆ X 1 + X ϑ = Mathématiquement, cela revient à se demander laquelle des deux méthodes est la meilleure. a) Ces deux méthodes sont-elles réellement différentes ou sont-elles simplement deux façons différentes de dire la même chose? b) Lequel des deux estimateurs est le moins biaisé? c) En tant qu estimateur alternatif de la surface quel est le biais de X 1 X? Soit une variable X de moyenne µ et de variance σ². Pour estimer µ à partir d un échantillon aléatoire de taille n, 3 estimateurs sont proposés : ~ µ = X + 3, X 80 * n ˆ µ = + et µ = X n n + 1 où X est la moyenne de l échantillon. a) Montrez que les 3 estimateurs proposés sont biaisés. b) Trouvez les variances des distributions d échantillonnage pour les 3 estimateurs. c) Trouvez les estimateurs qui sont asymptotiquement non biaisés. d) Trouvez les estimateurs qui sont consistants.

5 Exercice 3 L action «X», cotée sur le NYSE (New York Stock Exchange) depuis de nombreuses années, a réalisé les rendements (en %) suivant durant le dernier quadrimestre : 3.1 ;.8 ; 3.6 ; 3.7 a) Trouvez un intervalle de confiance (IC) à 95% pour le rendement moyen de cette action sachant que σ X = b) Idem à 99%. c) Recommencez les points a) et b) en estimant la variance ( σ est inconnu et doit être estimé par S X ). Comparez tous les IC. d) Sur base de chacun de ces IC, testez l hypothèse suivante : H 0 : µ X =.7 contre H 1 : µ X.7 X

6 Exercice 1 ECGE14 Statistique en économie et gestion : TP4 On propose au ministère de l agriculture types de graines germantes. Afin de déterminer quelle est la meilleure, on choisit de manière aléatoire 7 champs d 1 Ha chacun. Chaque champ est partagé en parties égales et on ensemence 1 partie avec la graine A, l autre avec la graine B. Le choix est fait de manière aléatoire. On fait l hypothèse que la production agricole suit une loi normale. Les productions agricoles obtenues sont : Champ Graine A Graine B Quelle graine vous semble la meilleure? Basez votre réponse sur un intervalle de confiance à 95% en écrivant les hypothèses correspondantes. Comparez les résultats obtenus en tenant compte de l appariement des groupes avec ceux qui seraient obtenus en ne tenant pas compte de cet appariement. Sans recalculer, la conclusion serait-elle identique dans le cas d une hypothèse unilatérale (écrivez les hypothèses)? Un investisseur s intéresse aux performances financières d un actif X et a observé les rendements suivants (en %) : 1.3 ; 4.6 ; 3.8 ; 5. ; 5.3 ; 5.6 a) En supposant que le rendement de l actif est distribué comme une normale et que σ X = 3.5, donnez un intervalle de confiance à 95% pour la moyenne du rendement de l actif. Qu en serait-il si le rendement ne suit pas une loi normale? b) Testez l hypothèse suivante : H 0 : µ X = 5 ; H A : µ X 5 (avec α=5%). Calculez et interprétez la région critique et la PVal. c) Testez l hypothèse suivante : H 0 : µ X 5 ; H A : µ X < 5 (avec α=5%). Idem. d) L investisseur observe un autre actif Y indépendant de X et observe à l aide d un échantillon (de même taille que pour X) que Y = 8. 5 avec σ Y =. 8 supposé connu. Il se demande alors si il peut considérer que le rendement moyen de l actif Y est «meilleur» que l actif X. Testez cette hypothèse avec α=5%. Donnez également l IC pour la différence moyenne entre X et Y.

7 Exercice 3 Un grand nombre d ampoules électriques couramment vendues ont l inscription suivante écrite sur leur emballage : Durée de vie moyenne : 750 heures Il semble raisonnable de considérer la durée de vie moyenne de ces ampoules comme une distribution normale. Testons : H 0 : µ = 750 conte H A : µ 750 A l aide d un échantillon de 100 ampoules, la durée de vie moyenne est estimée à 700 heures et la variance est estimée à 81 heures², devons-nous accepter ou rejeter l hypothèse H 0? Calculez et interprétez la région critique. Calculez et interprétez la PVal (approximée par la loi normale).

8 Exercice 1 ECGE14 Statistique en économie et gestion : TP4 On propose au ministère de l agriculture types de graines germantes. Afin de déterminer quelle est la meilleure, on choisit de manière aléatoire 7 champs d 1 Ha chacun. Chaque champ est partagé en parties égales et on ensemence 1 partie avec la graine A, l autre avec la graine B. Le choix est fait de manière aléatoire. On fait l hypothèse que la production agricole suit une loi normale. Les productions agricoles obtenues sont : Champ Graine A Graine B Quelle graine vous semble la meilleure? Basez votre réponse sur un intervalle de confiance à 95% en écrivant les hypothèses correspondantes. Comparez les résultats obtenus en tenant compte de l appariement des groupes avec ceux qui seraient obtenus en ne tenant pas compte de cet appariement. Sans recalculer, la conclusion serait-elle identique dans le cas d une hypothèse unilatérale (écrivez les hypothèses)? Un investisseur s intéresse aux performances financières d un actif X et a observé les rendements suivants (en %) : 1.3 ; 4.6 ; 3.8 ; 5. ; 5.3 ; 5.6 a) En supposant que le rendement de l actif est distribué comme une normale et que σ X = 3.5, donnez un intervalle de confiance à 95% pour la moyenne du rendement de l actif. Qu en serait-il si le rendement ne suit pas une loi normale? b) Testez l hypothèse suivante : H 0 : µ X = 5 ; H A : µ X 5 (avec α=5%). Calculez et interprétez la région critique et la PVal. c) Testez l hypothèse suivante : H 0 : µ X 5 ; H A : µ X < 5 (avec α=5%). Idem. d) L investisseur observe un autre actif Y indépendant de X et observe à l aide d un échantillon (de même taille que pour X) que Y = 8. 5 avec σ Y =. 8 supposé connu. Il se demande alors si il peut considérer que le rendement moyen de l actif Y est «meilleur» que l actif X. Testez cette hypothèse avec α=5%. Donnez également l IC pour la différence moyenne entre X et Y.

9 Exercice 3 Un grand nombre d ampoules électriques couramment vendues ont l inscription suivante écrite sur leur emballage : Durée de vie moyenne : 750 heures Il semble raisonnable de considérer la durée de vie moyenne de ces ampoules comme une distribution normale. Testons : H 0 : µ = 750 conte H A : µ 750 A l aide d un échantillon de 100 ampoules, la durée de vie moyenne est estimée à 700 heures et la variance est estimée à 81 heures², devons-nous accepter ou rejeter l hypothèse H 0? Calculez et interprétez la région critique. Calculez et interprétez la PVal (approximée par la loi normale).

10 Exercice 1 ECGE14 Statistique en économie et gestion : TP5 En finance, la volatilité est une mesure de l'instabilité du cours d'un actif financier et est donc un indicateur primordial pour la fluidité du marché. Elle sert de paramètre de quantification du risque de rendement et de prix d'un actif financier. Un marché qui stagne est un marché à volatilité très faible. Un trader souhaite investir dans un actif financier seulement si la variabilité de son rendement n excède pas 65 et a estimé la variance de ce rendement à 70 à l aide de 5 observations. Tester (α 5%) l hypothèse que la variance du rendement de cet actif financier n excède pas 65. Calculez et interprétez la région critique. Soient groupes de 30 personnes : un groupe d experts comptables (A) et un groupe de personnes non comptables (B). Une même déclaration d impôts leur est soumise et ils la remplissent individuellement. La variance des sommes déclarées pourrait être plus faible dans le groupe A. La variance estimée dans le groupe A est de et dans le groupe B de a) Testez l hypothèse d égalité des variances des populations contre l alternative d une plus grande variance pour le groupe B. b) Testez l hypothèse d égalité des variances des populations contre l alternative de variances différentes. Exercice 3 A l aide d un échantillon de 0 observations mensuelles, un analyste financier voudrait estimer une relation linéaire (une droite dans ce cas-ci) avec comme variable dépendante le taux de rentabilité du stock d une société («rate of return») et comme variable indépendante le taux de rentabilité de l indice Standard et Poor's 500 («Standard and Poor s 500 Index» ou «S&P 500», le S&P 500 est l index boursier contenant les 500 valeurs américaines les plus importantes). Les informations suivantes sont disponibles : a) Estimer la régression linéaire de Y sur X. b) Interprétez la valeur estimée de la pente. c) Interprétez la valeur estimée de l ordonnée à l origine. d) Calculez le coefficient de détermination de cette régression en sachant que

11 ECGE14 Statistique en économie et gestion : TP6 Exercice 1 La moyenne de QI (variable X) de 100 étudiants de première candidature est de 15, avec pour écart-type 10. Leur note en statistique (variable Y) est corrélée positivement avec ce QI : le coefficient de corrélation vaut 0,8. Un ajustement linéaire par moindres carrés permet d estimer cette note en statistique à partir du QI par la relation suivante : Y = , X. a) Quelle est la part de la variation totale de Y expliquée par sa relation linéaire en X (en %)? b) Quelle est la moyenne des notes en statistique? c) Un étudiant a un QI de 90 (X) et une note en statistique de 19. Donnez l estimation du QI que cet étudiant devrait avoir, étant donné qu il a eu 19 en statistique, et ce, à partir d un ajustement linéaire des QI en fonction de la note en statistique (Y). d) Quelle est la part de la variation totale de X non expliquée par cette seconde relation d ajustement linéaire (en %)? Supposons que pour un échantillon aléatoire de 4 familles, nous observons les revenus annuels et les épargnes correspondantes suivantes : Famille Epargne (Y) Revenu (X) A,0 B,0 18 C 1,6 17 D 3, 7 a) Calculer l estimation de la droite de régression Y = ˆ α + ˆ βx. b) Construire l intervalle de confiance à 95% pour la pente βˆ. c) Faire figurer sur un graphique les 4 points et la droite ajustée, indiquer alors au mieux possible, les diverses pentes acceptables découlant du calcul de l intervalle de confiance de βˆ. d) En partant de b), quelles sont, parmi les hypothèses suivantes, celles qui doivent être rejetées (pour un risque de 5%)? H : β 0 0 = H : β 0, 05 0 = H : β 0, 1 0 = H : β 0, 5 0 =

12 Exercice 3 Les données ci-dessous reprennent la part des dépenses en nourriture (Y) dans les dépenses totales (X) d un ménage X Y 85,653 5,9 911,113 57,66 69,63 307,88 590,346,39 438,68 16,0 National Bureau of Economic Research: En supposant que cette relation peut être approximée par une fonction de type double logarithmique, estimez le coefficient β de la régression. Quelle est l interprétation de ce coefficient dans ce cas particulier? Exercice 4 En 1970, un échantillon de 50 nord-américains dont l âge variait entre 35 et 54 ans a permis d obtenir la relation suivante entre leur revenu annuel et la durée de leurs études en années (X) : Y = X. Le revenu moyen était de Y = et le temps moyen des études était de X = 11 avec 50 ( i X ) = 900 i= 1 X. L écart-type résiduel autour de la droite de régression ajustée était s = a) Calculer un intervalle de confiance à 95% pour la pente de la droite ajustée. b) La relation entre revenus et années d études est-elle statistiquement significative au seuil α = 5%? c) Prédire le revenu d un homme qui a fait 10 années d études (X = 10). Calculez un intervalle de prédiction avec α = 5%. d) Prédire le revenu moyen d un homme qui a fait 10 années d études. Calculez l IC.

13 ECGE14 Statistique en économie et gestion : TP7 Exercice 1 Une étude a été menée en vue de déterminer l effet de l année X sur le prix de location de maisons unifamiliales Y (en milliers de francs). Les données de cette étude sont : X Y a) Ajustez la droite des moindres carrés (Y en fonction de X). b) Peut-on admettre que chaque année le prix augmente de 1000 francs? Répondez au moyen d un test d hypothèse à 5%. c) Construisez un intervalle de prédiction pour le prix de location pour l année X = 78. Interprétez l intervalle obtenu. d) On pose X * = X 71 et l on considère à présent l ajustement de Y en fonction de X *. Que deviennent le estimations des paramètres obtenus en a) et la qualité de l ajustement? La "loi de Okun" dit que pour chaque pourcent de chômage en plus (en moins), le PIB réel diminue (augmente) de. %. Cette loi a été «testée» de 1969 à 005 en ajustant une régression linéaire de Y (taux de croissance du PIB réel) sur X (changements du taux de chômage) et ce dans 5 pays différents. Les 5 pentes estimées ( βˆ ) sont : ; -.01 ; ; -.35 ; A quoi sont dues les différences de valeurs entre ces 5 estimations? Calculez le biais théorique de l estimateur βˆ ainsi que le biais observé et comparez. Exercice 3 Une entreprise fabriquant des peintures mesure la dureté de ses peintures après différents temps pour déterminer après combien de temps la peinture peut être considérée comme sèche. A l aide d un échantillon, la dureté d une peinture a été mesurée après les temps suivants en minute (Variable X) : 1 ; 3 ; 5 ; 9 et 14. Les duretés correspondantes (Variable Y) ont été mesurées à : 0,001 ; 0,477 ; 0,699 ; 0,954 et 1,146. Calculez la statistique de Durbin-Watson et interprétez la valeur obtenue.

1/4 2/4 3/4 4/4. 10. Estimation MTH2302D. S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016. (v1) MTH2302D: estimation 1/50

1/4 2/4 3/4 4/4. 10. Estimation MTH2302D. S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016. (v1) MTH2302D: estimation 1/50 10. Estimation MTH2302D S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016 (v1) MTH2302D: estimation 1/50 Plan 1. Introduction 2. Estimation ponctuelle 3. Estimation par intervalles de confiance 4. Autres

Plus en détail

Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES

Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES Statistique appliquée à la gestion et au marketing http://foucart.thierry.free.fr/statpc Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES Les tests statistiques sont des méthodes de la statistique inférentielle qui, comme

Plus en détail

Estimation. Anita Burgun

Estimation. Anita Burgun Estimation Anita Burgun Estimation Anita Burgun Contenu du cours Sondages Mesures statistiques sur un échantillon Estimateurs Problème posé Le problème posé en statistique: On s intéresse à une population

Plus en détail

Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie (EA3181) CHRU Besançon

Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie (EA3181) CHRU Besançon PACES - APEMK UE 4 Evaluation des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie

Plus en détail

Statistique (MATH-F-315, Cours #1)

Statistique (MATH-F-315, Cours #1) Statistique (MATH-F-315, Cours #1) Thomas Verdebout Université Libre de Bruxelles 2015 Plan de la partie Statistique du cours 1. Introduction. 2. Théorie de l estimation. 3. Tests d hypothèses et intervalles

Plus en détail

Statistiques inférentielles : estimation

Statistiques inférentielles : estimation Statistiques inférentielles : estimation Table des matières I Estimation ponctuelle d un paramètre 2 I.1 Moyenne................................................ 2 I.2 Écart-type...............................................

Plus en détail

Chapitre 7 Tests d hypothèse (partie 1)

Chapitre 7 Tests d hypothèse (partie 1) Chapitre 7 Tests d hypothèse (partie 1) I Qu est ce qu un test statistique? La philosophie est toujours la même : déterminer des informations sur une population à partir d informations sur un échantillon

Plus en détail

Statistiques descriptives Variance et écart type

Statistiques descriptives Variance et écart type Statistiques descriptives Variance et écart type I) Rappel : la moyenne (caractéristique de position ) Définition Soit la série statistique définie dans le tableau suivant : Valeur... Effectif... Fréquences

Plus en détail

Bac ES La Réunion juin 2009

Bac ES La Réunion juin 2009 Bac ES La Réunion juin 2009 Exercice 1 (4 points) Commun à tous les candidats Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, trois réponses sont proposées. Une seule de ces

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

Probabilités et inférence statistique (STAT-S-202) Titulaires : Catherine Dehon et Davy Paindaveine Partie 2 : Inférence statistique

Probabilités et inférence statistique (STAT-S-202) Titulaires : Catherine Dehon et Davy Paindaveine Partie 2 : Inférence statistique Probabilités et inférence statistique (STAT-S-202) Titulaires : Catherine Dehon et Davy Paindaveine Partie 2 : Inférence statistique Les exercices qui vous sont proposés sont classés de la façon suivante

Plus en détail

Chapitre 8: Inférence, échantillonnage et estimation

Chapitre 8: Inférence, échantillonnage et estimation Chapitre 8: Inférence, échantillonnage et estimation 1. Echantillonnage aléatoire simple 2. Inférence statistique 3. Estimation 4. Evaluation graphique de l adéquation d un modèle de distribution 1 L inférence

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

T.P. 8 - Exercice 1 Khi-Carré d ajustement (Corrigé)

T.P. 8 - Exercice 1 Khi-Carré d ajustement (Corrigé) T.P. 8 - Exercice 1 Khi-Carré d ajustement (Corrigé) Connaissances préalables : Buts spécifiques : Outils nécessaires : Consignes générales : Distribution de fréquences, proportions. Test d ajustement.

Plus en détail

Problème 4: Les diagrammes suivants représentent la distribution de 4 variables discrètes X1, X2, X3 et X4 :

Problème 4: Les diagrammes suivants représentent la distribution de 4 variables discrètes X1, X2, X3 et X4 : Cours 5-62-96 : Traitement et analyse des données Test autodiagnostique PARTIE 1 : Problème 1 : Pour chacune des distributions ci-dessous, identifier la population et la variable étudiée en précisant si

Plus en détail

L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture.

L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture. 2015 L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture. MÉTHODOLOGIE Sondage en ligne 1 978 Canadiens,18-70 ans Dates Du 10 au 21 avril 2015

Plus en détail

Baccalauréat ES La Réunion 19 juin 2009

Baccalauréat ES La Réunion 19 juin 2009 Baccalauréat ES La Réunion 9 juin 9 EXERCICE points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, trois réponses sont proposées. Une seule de ces réponses est exacte. Aucune

Plus en détail

(a) Déterminer la probabilité que le chocolat choisi soit blanc et garni de praliné.

(a) Déterminer la probabilité que le chocolat choisi soit blanc et garni de praliné. Eercice / 5 points Une boîte de chocolats contient 50 % de chocolats au lait, 30 % de chocolats noirs et 0 % de chocolats blancs. Tous les chocolats de la boîte sont de même forme et d emballage identique.

Plus en détail

Chapitre 4 : RÉGRESSION

Chapitre 4 : RÉGRESSION Chapitre 4 : RÉGRESSION 4.3 Régression linéaire multiple 4.3.1 Equation et Estimation 4.3.2 Inférence 4.3.3 Coefficients de détermination 4.3.4 Spécifications Régression linéaire multiple 1 / 50 Chapitre

Plus en détail

CONTROLE CONTINU DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - Correction -

CONTROLE CONTINU DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - Correction - CONTROLE CONTINU DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L ECO - Correction - EXERCICE (5 points) Le nombre de téléphones portables vendus en France entre 2005 et 2008 a connu plusieurs évolutions successives : il

Plus en détail

Ce TD se déroule sur 3 heures : vous devez donc consacrer environ 1 heure pour chacune des phases.

Ce TD se déroule sur 3 heures : vous devez donc consacrer environ 1 heure pour chacune des phases. TD Analyse de données pour l évaluation de l exposition Octobre 2014 1 Contexte et objectif du TD Pour réaliser une évaluation de l exposition d une population à un contaminant chimique, plusieurs sources

Plus en détail

Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 2 Correction des questions

Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 2 Correction des questions Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 2 Correction des questions 1. Utilisez les courbes d offre et de demande pour illustrer comment chacun des évènements suivants devrait affecter le

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2016

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2016 Exercice 1 Commun à tous les candidats Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 216 4 points Cet exercice est un QCM (questionnaire à choix multiples). Pour chacune des quatre questions posées, une seule des

Plus en détail

I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS

I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS La notion de population recouvre un concept difficilement réductible à une définition unique. Au sens de la génétique, une population représente une entité de

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Corrigé Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 2 novembre 2 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats 5 points. Diminuer le budget de 6 % sur un an revient à multiplier par 6 =,94. Diminuer le budget

Plus en détail

Des mathématiques à l'usage des Sciences Économiques et Sociales

Des mathématiques à l'usage des Sciences Économiques et Sociales Des mathématiques à l'usage des Sciences Économiques et Sociales A quoi servent les suites, les fonctions, les intégrales, les probabilités, en Sciences Economiques et Sociales. Nous allons tenter ci-dessous

Plus en détail

Arrondir à la troisième décimale

Arrondir à la troisième décimale Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Faculté des sciences Juridiques, Economiques et Sociales - Fès- Année Universitaire 2004/2005 Filière: Sciences Economiques et Gestion S2 Module: Méthodes quantitatives

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Approche empirique du test χ 2 d ajustement

Approche empirique du test χ 2 d ajustement Approche empirique du test χ 2 d ajustement Alain Stucki, Lycée cantonal de Porrentruy Introduction En lisant des rapports, on rencontre souvent des raisonnements du style : «le premier groupe est meilleur

Plus en détail

Proposition de corrigé

Proposition de corrigé Externat Notre Dame Devoir Survéillé n 2 (1 ere ES/L) Samedi 14 décembre Durée : 3 h calculatrice autorisée - pas d échange de calculatrice ou de matériel Proposition de corrigé Dans tout ce devoir, la

Plus en détail

1. Calculer: P(Z<1.34); P(Z<-1.72); P(Z>2.41); P(Z>-1.53); P(1.12<Z<1.57); P(- 0.75<Z<0.36); P( Z >1.96)

1. Calculer: P(Z<1.34); P(Z<-1.72); P(Z>2.41); P(Z>-1.53); P(1.12<Z<1.57); P(- 0.75<Z<0.36); P( Z >1.96) EXERCICES SUR LA LOI NORMALE Exercice 1. Soit Z une V.A. de loi N(0,1). 1. Calculer: P(Z-1.53); P(1.12

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES/spé TL Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la rédaction

Plus en détail

TD : Microéconomie de l incertain. Emmanuel Duguet

TD : Microéconomie de l incertain. Emmanuel Duguet TD : Microéconomie de l incertain Emmanuel Duguet 2013-2014 Sommaire 1 Les loteries 2 2 Production en univers incertain 4 3 Prime de risque 6 3.1 Prime de risque et utilité CRRA.................. 6 3.2

Plus en détail

Examen IES (sujet A, 4 colonnes) Thème de l irrationalité en économie

Examen IES (sujet A, 4 colonnes) Thème de l irrationalité en économie Examen IES (sujet A, 4 colonnes) Thème de l irrationalité en économie Enseignant : Rémy Oddou code examen: ELEIE111-I.E.S. UPC-S1-A-2013-14 QCM : 1 seule bonne réponse parmi les 4 proposées. 1 point par

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STMG Centres étrangers 11 juin 2015

Corrigé du baccalauréat STMG Centres étrangers 11 juin 2015 Corrigé du baccalauréat STMG Centres étrangers 11 juin 2015 La calculatrice (conforme à la circulaire n o 99-186 du 16 novembre 1999) est autorisée. Le candidat est invité à faire figurer sur la copie

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2011

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2011 Épreuve : MATHÉMATIQUES Série SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION Spécialités : Mercatique (coefficient : 3) Comptabilité et finance d entreprise (coefficient

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

1 Droite de régression de y en x

1 Droite de régression de y en x CHU Amiens IFTLM 2ème année, UPJV IUP Santé 2012-2013 Statistique Cours 2 Statistique descriptive à deux variables - Régression Le cours précédent traitait de la statistique descriptive univariée, c est-à-dire

Plus en détail

Annales de baccalauréat STG - Statistiques

Annales de baccalauréat STG - Statistiques Annales de baccalauréat STG - Statistiques Exercice 1 Pondichery - 2011 Voici la cote ARGUS d une voiture d occasion : Année de mise en circulation 2009 2008 2007 2006 2005 2004 Âge de la voiture en année

Plus en détail

Mathématiques pour les Sciences de la Vie CC3 Jeudi 4 juin 2015 Durée 60 minutes. Instructions. Identité. 3 4... Numéro d étudiant :

Mathématiques pour les Sciences de la Vie CC3 Jeudi 4 juin 2015 Durée 60 minutes. Instructions. Identité. 3 4... Numéro d étudiant : +//+ Mathématiques pour les Sciences de la Vie CC Jeudi juin Durée minutes Instructions Ce formulaire sera analysé par lecture optique, toute intervention manuelle rendue nécessaire par le non-respect

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC. 21 février 2013 MATHÉMATIQUES. Série : STG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures. Ce sujet comporte 6 pages, numérotées de 1 à 6

BACCALAURÉAT BLANC. 21 février 2013 MATHÉMATIQUES. Série : STG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures. Ce sujet comporte 6 pages, numérotées de 1 à 6 BACCALAURÉAT BLANC 21 février 2013 MATHÉMATIQUES Série : STG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures Ce sujet comporte 6 pages, numérotées de 1 à 6 L utilisation d une calculatrice est autorisée, mais aucun prêt

Plus en détail

Bac Blanc de Mathématiques Correction Durée : 3 heures

Bac Blanc de Mathématiques Correction Durée : 3 heures Terminale STG Mercatique Jeudi 1 avril 2010 Bac Blanc de Mathématiques Correction Durée : 3 heures L usage de la calculatrice est autorisé. Le sujet comporte 6 pages. EXERCICE 1 3 points Cet eercice est

Plus en détail

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité Corrrigé du sujet de Baccalaurat S Pondichery 2015 Spécialité EXERCICE 1 (4 points) commun à tous les candidats Partie A Soit f la fonction définie sur R par f(x) et la droite d équation et la droite d

Plus en détail

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+.

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+. Pourcentages A) Part pourcentage Soit E un ensemble à n éléments et A une partie de E ayant p éléments p Le pourcentage de A dans E est le nombre t tel que : t = n Exercice n 1 : Dans un lycée de 25 élèves,

Plus en détail

Contrôle commun : 4 heures

Contrôle commun : 4 heures Exercice 1 (5 points) Contrôle commun : 4 heures PARTIE A On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0 ; + [ par f(x) = ln x + x. 1. Déterminer les limites de la fonction f en 0 et en +.. Étudier

Plus en détail

Définitions Covariance Corrélation Meilleur prédicteur linéaire. Chapitre 5 Couple de variables aléatoires

Définitions Covariance Corrélation Meilleur prédicteur linéaire. Chapitre 5 Couple de variables aléatoires Chapitre 5 Couple de variables aléatoires Définitions 1 On appelle couple de variables aléatoires (discrètes) l application: Ω R ω (X (ω), Y (ω)) 2 La distribution d un couple de v.a. est définie par les

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Contexte pédagogique Objectifs Suites numériques Visualiser les situations exprimées à l aide de suites

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 Durée : 3h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 12 septembre 2014 Correction

Baccalauréat STMG Polynésie 12 septembre 2014 Correction Baccalauréat STMG Polynésie 1 septembre 014 Correction Durée : 3 heures EXERCICE 1 6 points Pour une nouvelle mine de plomb, les experts d une entreprise modélisent le chiffre d affaires (en milliers d

Plus en détail

Enquête.sba Procédure Tableaux croisés

Enquête.sba Procédure Tableaux croisés Enquête.sba Procédure Tableaux croisés Tris croisés p. 27 «Cette procédure est conçue pour le calcul et l édition massive de tableaux croisés. On obtient à partir de cette procédure des tableaux de contingence,

Plus en détail

MT18 A 2012 Variables aléatoires à valeurs réelles Aleth Chevalley Loi binomiale, loi de Poisson, loi normale

MT18 A 2012 Variables aléatoires à valeurs réelles Aleth Chevalley Loi binomiale, loi de Poisson, loi normale MT8 A 0 Variables aléatoires à valeurs réelles Aleth Chevalley Loi binomiale, loi de Poisson, loi normale. Fonction de répartition.. Variable aléatoire à valeurs réelles Définition : Soit un ensemble fondamental

Plus en détail

Statistiques et estimation

Statistiques et estimation DERNIÈRE IMPRESSION LE 23 juillet 2014 à 16:35 Statistiques et estimation Table des matières 1 Intervalle de fluctuation 2 1.1 Simulation................................. 2 1.2 Définition.................................

Plus en détail

Chapitre 4. Fonction exponentielle. 4.1 Activité. Sommaire

Chapitre 4. Fonction exponentielle. 4.1 Activité. Sommaire Chapitre 4 Fonction exponentielle Sommaire 4.1 Activité............................................. 37 4. Fonctions exponentielles de base q (q > 0)........................ 39 4..1 Définition.........................................

Plus en détail

Analyse des données 1: erreurs expérimentales et courbe normale

Analyse des données 1: erreurs expérimentales et courbe normale Analyse des données 1: erreurs expérimentales et courbe normale 1 Incertitude vs. erreur Une mesure expérimentale comporte toujours deux parties: la valeur vraie de la grandeur mesurée et l'erreur sur

Plus en détail

«Cours Statistique et logiciel R»

«Cours Statistique et logiciel R» «Cours Statistique et logiciel R» Rémy Drouilhet (1), Adeline Leclercq-Samson (1), Frédérique Letué (1), Laurence Viry (2) (1) Laboratoire Jean Kuntzmann, Dép. Probabilites et Statistique, (2) Laboratoire

Plus en détail

a) Considérons le cas où N est un multiple de n : N = Mn

a) Considérons le cas où N est un multiple de n : N = Mn 5.2 TIRAGE SYSTEMATIQUE a) Considérons le cas où N est un multiple de n : N = Mn où M N 0 Prélever un échantillon systématique consiste à tirer de manière équiprobable un individu i 1 parmi {1,..., M},

Plus en détail

Validation d une méthode performante de dosage des steviols glycosides de Stevia Rebaudiana

Validation d une méthode performante de dosage des steviols glycosides de Stevia Rebaudiana Validation d une méthode performante de dosage des steviols glycosides de Stevia Rebaudiana J.M. Roussel, Consultant, Aix-en-Pce Prof. Dr. Gertrud Morlock, Chair of Food Science, JLU Giessen S. Meyer,

Plus en détail

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE)

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) 1. En temps normal, lorsque le taux d intérêt à un jour s approche du taux d escompte, la Banque du Canada: a) retire des fonds déposés

Plus en détail

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE La démarche pour une méthode d aide à la décision d investissement consiste dans un premier temps à élaborer un ensemble d hypothèses relatives aux caractéristiques

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Spécialité : BIOTECHNOLOGIES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Spécialité : BIOTECHNOLOGIES BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2015 Jeudi 18 juin 2015 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : BIOTECHNOLOGIES Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4 Calculatrice

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane juin 2009

Baccalauréat ES Antilles Guyane juin 2009 Baccalauréat ES Antilles uyane juin 2009 EXERCICE PARTIE A : aucune justification n est demandée 4 points Cette partie est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des questions, trois réponses

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Polynésie 8 juin 2012 Correction

Baccalauréat STG Mercatique Polynésie 8 juin 2012 Correction Baccalauréat SG Mercatique Polynésie 8 juin 2012 Correction La calculatrice (conforme à la circulaire N o 99-186 du 16-11-99) est autorisée. EXERCICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix

Plus en détail

Exercices de Statistique

Exercices de Statistique Université Joseph Fourier, Grenoble I Licence Sciences et Technologies e année STA30 : Méthodes Statistiques pour la Biologie Exercices de Statistique http ://ljk.imag.fr/membres/bernard.ycart/sta30/ Chaque

Plus en détail

INTRODUCTION A LA RECHERCHE QUANTITATIVE

INTRODUCTION A LA RECHERCHE QUANTITATIVE INTRODUCTION A LA RECHERCHE QUANTITATIVE Deuxième partie : de la base de données aux résultats Juin 2010 Julien Gelly, Caroline Huas, Josselin Le Bel Plan 2 1. Introduction 2. Saisie des données : Epi

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE)

APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE) 5 APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE) Exercice 1 : test de comparaison de proportions (voir chapitre 12) Une entreprise souhaite lancer

Plus en détail

Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq»

Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq» Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq» Guy Perrière Pôle Rhône-Alpes de Bioinformatique 14 novembre 2012 Guy Perrière (PRABI) Tests statistiques 14 novembre 2012 1 / 40 Plan

Plus en détail

Distance et classification. Cours 4: Traitement du signal et reconnaissance de forme

Distance et classification. Cours 4: Traitement du signal et reconnaissance de forme Distance et classification Cours 4: Traitement du signal et reconnaissance de forme Plan Introduction Pré-traitement Segmentation d images Morphologie mathématique Extraction de caractéristiques Classification

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série STG. Mercatique, Comptabilité

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série STG. Mercatique, Comptabilité BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session février 2009 MATHÉMATIQUES Série STG Mercatique, Comptabilité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 3 Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées conformément

Plus en détail

Principe d un test statistique

Principe d un test statistique Biostatistiques Principe d un test statistique Professeur Jean-Luc BOSSON PCEM2 - Année universitaire 2008/2009 Faculté de Médecine de Grenoble (UJF) - Tous droits réservés. Objectifs pédagogiques Comprendre

Plus en détail

Chapitre 3 : Le revenu d équilibre

Chapitre 3 : Le revenu d équilibre Chapitre 3 : Le revenu d équilibre - 112 - Dans ce chapitre vous allez : - Distinguer entre la théorie classique et la théorie moderne de l équilibre macroéconomique. - Découvrir l interprétation moderne

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2005 Épreuve de modélisation, option Probabilités et Statistiques

Agrégation externe de mathématiques, session 2005 Épreuve de modélisation, option Probabilités et Statistiques Agrégation externe de mathématiques, session 2005 Épreuve de modélisation, option Probabilités et Statistiques (605) GESTION DE STOCK À DEMANDE ALÉATOIRE Résumé : Chaque mois, le gérant d un magasin doit

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Série ST2S

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Série ST2S BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ST2S Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Une feuille de papier millimétré est fournie au candidat Les calculatrices électroniques de

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015

Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015 Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015 Exercice 1 Commun à tous les candidats 5 points Partie A On appelle B l événement «la batterie est défectueuse» ; l événement «le disque dur est défectueux».

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Durée : 3 heures EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points Pour chaque question posée, quatre réponses sont proposées parmi lesquelles une seule est correcte.

Plus en détail

Problèmes à propos des nombres entiers naturels

Problèmes à propos des nombres entiers naturels Problèmes à propos des nombres entiers naturels 1. On dispose d une grande feuille de papier, on la découpe en 4 morceaux, puis on déchire certains morceaux (au choix) en 4 et ainsi de suite. Peut-on obtenir

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Asie 19 juin 2014

Corrigé du baccalauréat ES Asie 19 juin 2014 Corrigé du baccalauréat ES Asie 9 juin 4 EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats Proposition : fausse f (4) est le coefficient directeur de la tangente à la courbe au point C ; cette droite passe

Plus en détail

MATHEMATIQUES BTS1 2013-2014 Corrigés des devoirs

MATHEMATIQUES BTS1 2013-2014 Corrigés des devoirs MATHEMATIQUES BTS1 2013-201 Corrigés des devoirs CC 23 /09/2013 page2 CC 18/10/2013 page DV 25/11/2013 page 6 BTS Blanc 13/12/2013 page 8 CC 07/01/201 page 12 CC 0/02/201 page 1 BTS Blanc 27/02/201 page

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (48 points) M. Smith, responsable des investissements obligataires dans une société de conseil en investissements, a analysé la courbe des taux des obligations

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 MATHÉMATIQUES Série : ES DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures. COEFFICIENT : 5 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5. Du papier millimétré est mis à la disposition des

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Dénombrement et probabilités Version du juillet 05 Enoncés Exercice - YouTube Sur YouTube, les vidéos sont identifiées à l aide d une chaîne

Plus en détail

Statistiques. IUT Biotechnologie 2ème année. Jean-Christophe Breton Université de La Rochelle Octobre-Novembre 2008

Statistiques. IUT Biotechnologie 2ème année. Jean-Christophe Breton Université de La Rochelle Octobre-Novembre 2008 Statistiques IUT Biotechnologie 2ème année Jean-Christophe Breton Université de La Rochelle Octobre-Novembre 2008 version du 04 octobre 2008 Table des matières 1 Lois de probabilité usuelles 1 1.1 Dénombrement................................

Plus en détail

Statistique. Jean-Yves Tourneret (1) (1) Université of Toulouse, ENSEEIHT-IRIT-TéSA Thème 1 : Analyse et Synthèse de l Information jyt@n7.

Statistique. Jean-Yves Tourneret (1) (1) Université of Toulouse, ENSEEIHT-IRIT-TéSA Thème 1 : Analyse et Synthèse de l Information jyt@n7. Statistique Jean-Yves Tourneret (1) (1) Université of Toulouse, ENSEEIHT-IRIT-TéSA Thème 1 : Analyse et Synthèse de l Information jyt@n7.fr Cours Statistique, 2010 p. 1/52 Plan du cours Chapitre 1 : Estimation

Plus en détail

Échantillonnage et estimation

Échantillonnage et estimation Échantillonnage et estimation Dans ce chapitre, on s intéresse à un caractère dans une population donnée dont la proportion est notée. Cette proportion sera dans quelques cas connue (échantillonnage),

Plus en détail

Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante :

Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante : FICHE TD n 1 : LE POURCENTAGE Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante : Sous-ensemble B / Ensemble A x 100

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur Groupement D

Brevet de Technicien Supérieur Groupement D Brevet de Technicien Supérieur Groupement D Mathématiques Session Durée : heures Spécialités Coeff Analyses de biologie médicale Bio analyses et contrôles Biotechnologies Industries plastiques europlastic,

Plus en détail

0.1 Espace de probabilité

0.1 Espace de probabilité 0.1. ESPACE DE PROBABILITÉ 1 0.1 Espace de probabilité Exercice 1 La population d une ville compte 48% d hommes et 52% de femmes. Le 1er Janvier 2002 5% des hommes et 1% des femmes avaient la grippe. a)

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Introduction La compagnie des hôtels bleus est une société qui gère un grand nombre d hôtels répartis sur tout le territoire français. Vous venez

Plus en détail

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 Exercice 1 Durée : 3 heures Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de la question

Plus en détail

Régression linéaire et corrélation

Régression linéaire et corrélation CHAPITRE 10 Régression linéaire et corrélation 1. Introduction Dans ce chapitre, nous regarderons comment vérifier si une variable à un influence sur une autre variable afin de prédire une des variables

Plus en détail

Un sujet pour l épreuve B (modélisation et informatique)

Un sujet pour l épreuve B (modélisation et informatique) Un sujet pour l épreuve B modélisation et informatique) Présentation Le texte proposé ci-après est conçu pour l épreuve B, portant plus particulièrement sur la modélisation et l informatique l épreuve

Plus en détail

Feuille de Travaux Dirigés n o 10 Régression linéaire simple avec R

Feuille de Travaux Dirigés n o 10 Régression linéaire simple avec R Feuille de Travaux Dirigés n o 10 Régression linéaire simple avec R Exercice X.1. Étude de la pollution de l air. Cet exercice est issu du livre «Statistiques avec R», Pierre-André Cornillon et autres,

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

Valorisation par arbitrage. M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012

Valorisation par arbitrage. M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012 Valorisation par arbitrage - M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012 Plan du cours Introduction : l hypothèse d absence d opportunité d arbitrage 1. Synthèse des actifs par un système de

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Métropole Session mai 2014 - Comptabilité et gestion des organisations

Brevet de technicien supérieur Métropole Session mai 2014 - Comptabilité et gestion des organisations Brevet de technicien supérieur Métropole Session mai 2014 - Comptabilité et gestion des organisations Exercice 1 11 points Une entreprise fabrique un certain type d articles. Sa capacité maximale de production

Plus en détail

Le modèle de marché de Sharpe

Le modèle de marché de Sharpe Le modèle de marché de Sharpe Modèle statistique sans fondement théorique, supposant que les rendements sont normalement distribuées et que la Régression linéaire de Ri sur RM, donne la relation : αi et

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Échantillonnage : couleur des yeux au Canada Contexte pédagogique Objectifs Obtenir un intervalle de

Plus en détail

Statistiques et essais cliniques

Statistiques et essais cliniques Hegel Vol. 3 N 1 2013 DOI : 10.4267/2042/49204 21 Statistiques et essais cliniques François Kohler Laboratoire SPI-EAO, Faculté de Médecine, Vandœuvre-les-Nancy francois.kohler@univ-lorraine.fr Introduction

Plus en détail