Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES ACCIDENTS DE LA ROUTE ET LEUR INDEMNISATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES ACCIDENTS DE LA ROUTE ET LEUR INDEMNISATION"

Transcription

1 LES ACCIDENTS DE LA ROUTE ET LEUR INDEMNISATION

2 Les accidents de la circulation Introduction Les accidents de la circulation sont régis par la loi du 5 juillet 1985 tendant à l'amélioration de la situation des victimes d'accidents de la circulation et à l'accélération des procédures d'indemnisation dite Loi Badinter. Cette loi définit l'accident de la circulation et crée un régime spécial d'indemnisation des victimes de ce type d'accident. Un accident de la circulation est un accident impliquant un véhicule terrestre à moteur et une victime qui subit du fait de cet accident un préjudice. Le dommage doit être imputable à l'accident et le véhicule doit être impliqué dans la réalisation de l'accident. Quelle est la définition légale d'un accident de la circulation? Quel est le régime applicable à ce type d'accident, notamment en matière de responsabilité et d'indemnisation? Quels sont les moyens d'exonération? Cette fiche établit une synthèse des règles applicables aux accidents de la circulation et répond aux différentes questions posées ci-dessus. Vous trouverez également des modèles de lettre sur notre site dans la rubrique Auto et deux roues. 1. Qu'est-ce qu'un accident de la circulation? Un accident de la circulation est un accident dans lequel est impliqué un véhicule terrestre à moteur ainsi que ses remorques ou semi-remorques, à l'exception des chemins de fer et des tramways circulant sur des voies qui leur sont propres (article 1er de la loi). La loi Badinter est intervenue pour encadrer les conséquences d'un tel accident et prévoir un régime spécial d'indemnisation. Avant cette loi, on appliquait la responsabilité du fait des choses de l'article 1384 du Code civil alinéa 1er. Les conditions cumulatives posées par la loi du 5 juillet 1985 sont que la victime doit subir un préjudice à l'occasion d'un accident de la circulation, dans lequel est impliqué un véhicule terrestre à moteur et le dommage doit nécessairement être imputable à l'accident. L'application de la loi n'est pas subordonnée à la qualité de piéton de la victime d'après la Cour de cassation dans un arrêt du 13 janvier La victime peut en effet être un passager du véhicule accidenté ou le conducteur ou un cycliste. Concernant le véhicule, il doit s'agir d'un véhicule terrestre à moteur. Sont considérés comme tels et permettent l'application de la loi de 1985 : les automobiles, les camions, les cyclomoteurs, les tracteurs agricoles, les moissonneuses et engins de chantier notamment. Peu importe que le moteur du véhicule fonctionne ou non, un véhicule en panne ou en stationnement pouvant être mis en cause dans un accident de la circulation. En revanche, le moyen de transport devant être terrestre, la loi relative aux accidents de la circulation ne Page 1 / 5

3 peut s'appliquer lorsque le «véhicule» concerné est un bateau ou un avion par exemple. L'accident doit se réaliser sur une voie de circulation qu'elle soit publique ou privée. L'accident qui se produit sur un parking d'immeuble ou dans une cour privée est bien assimilé à un accident de la circulation. Au regard de l'implication du véhicule, on différencie l'implication et la causalité. L'absence de lien de causalité entre la faute d'un conducteur et le dommage subi par la victime n'exclut donc pas que le véhicule puisse être impliqué dans l'accident (Civ. 2e, 11 avril 1986). Afin de retenir l'implication d'un véhicule dans un accident, on distingue deux hypothèses : l'hypothèse où le véhicule est entré en contact avec la victime et l'hypothèse où aucun contact n'est intervenu. Dans le premier cas, l'implication du véhicule est établie que le véhicule soit à l'arrêt ou en mouvement, le contact étant un critère suffisant. Un arrêt du 23 mars 1984 a fait évoluer les choses sur ce point car avant ce revirement de la Cour de cassation, il était nécessaire que le véhicule soit en mouvement ou, s'il était en stationnement, que la victime prouve le caractère perturbateur de celui-ci. A défaut, il n'y avait pas implication. Dans le second cas, l'absence de contact justifie que la victime ait à rapporter la preuve de l'implication du véhicule dans l'accident. Enfin, la dernière condition s'entend de l'imputabilité du dommage à l'accident. En pratique, cette dernière exigence pose parfois des difficultés en présence d'accidents successifs. Dans un arrêt du 24 octobre 1990, la Cour de cassation a considéré qu'une personne ayant été blessée dans des chocs successifs avec plusieurs véhicules et sa motocyclette projetée sur une autre partie de la chaussée où elle fut heurtée par une automobile, ce dernier véhicule qui a seulement causé des dégâts à la motocyclette de la victime n'est pas impliqué dans l'accident corporel de la victime. Le conducteur d'un véhicule impliqué dans un accident ne peut se dégager de son obligation d'indemnisation que s'il établit que cet accident est sans relation avec le dommage. En cas d'accident complexe, lorsqu'un véhicule est impliqué dans un accident, l'imputabilité du dommage à cet accident est présumée : c'est au conducteur ou gardien du véhicule qu'il appartient de prouver que le dommage n'est pas imputable à l'accident dans lequel son véhicule est impliqué. 2. L'indemnisation des accidents de la circulation Les conditions précitées sont nécessaires pour engager la responsabilité d'une personne dans le cadre d'un accident de la circulation. Il s'agit d'une responsabilité civile délictuelle et il existe des moyens de s'exonérer de sa responsabilité, notamment en cas de faute de la victime. On distingue les victimes selon qu'elles sont conductrices ou non d'un véhicule, de même qu'on distingue Page 2 / 5

4 les dommages qu'ils soient matériels ou corporels. La loi du 5 juillet 1985 prévoie un régime spécial d'indemnisation. L'indemnisation de la victime d'un accident de la circulation dans lequel est impliqué un véhicule terrestre à moteur ne peut être fondée que sur les dispositions de la loi Badinter à l'exclusion de celles des articles 1382 et suivants du Code civil. L'article 2 de la loi dispose que les victimes, y compris les conducteurs, ne peuvent se voir opposer la force majeure ou le fait d'un tiers par le conducteur ou le gardien d'un véhicule mentionné à l'article 1er. L'article 3 de la loi précise que les victimes, hormis les conducteurs de véhicules terrestres à moteur, sont indemnisées des dommages résultant des atteintes à leur personne qu'elles ont subis, sans que puisse leur être opposée leur propre faute à l'exception de leur faute inexcusable si elle a été la cause exclusive de l'accident. Les victimes désignées à l'alinéa précédent, lorsqu'elles sont âgées de moins de 16 ans ou de plus de 70 ans, ou lorsque, quel que soit leur âge, elles sont titulaires, au moment de l'accident, d'un titre leur reconnaissant un taux d'incapacité permanente ou d'invalidité au moins égal à 80%, sont, dans tous les cas, indemnisées des dommages résultant des atteintes à leur personne qu'elles ont subis. Toutefois, dans les cas visés aux deux alinéas précédents, la victime n'est pas indemnisée par l'auteur de l'accident des dommages résultant des atteintes à sa personne lorsqu'elle a volontairement recherché le dommage qu'elle a subi. Est inexcusable, au sens de l'article 3 précité, la faute volontaire, d'une exceptionnelle gravité, exposant sans raison valable son auteur à un danger dont il aurait dû avoir conscience (Civ. 2e, 20 juillet 1987). De plus, une victime n'aura pas accès à l'indemnisation si sa faute est sans lien avec les dégâts qu'elle a subis. Aussi, une jurisprudence n'a pas exclu le droit à l'indemnisation d'une victime quand le défaut d'assurance et de carte grise n'était pas une faute exclusive de cette dernière, puisque sans lien avec les dégâts qu'elle a subis. (Tribunal d'instance de Pointe-à-Pitre du 8 janvier 2010). Par exemple, ont été retenues comme fautes inexcusables et causes exclusives de l'accident : le fait pour un piéton de traverser brusquement une autoroute ou une voie de grande circulation en surgissant de la sortie d'un tunnel, en franchissant les glissières de sécurité ou en franchissant un terre-plein planté de haies ; de même pour un piéton en état d'ébriété ayant enjambé les rails de sécurité. En revanche, ne constitue pas une faute inexcusable, le fait pour un piéton de traverser la chaussée dans une agglomération alors que les feux de signalisation lui en faisaient interdiction absolue. Concernant l'alinéa 2 de l'article 3, il opère une distinction entre les victimes. Certaines bénéficient en effet d'un régime plus favorable. On parle de victimes spécialement protégées, à la différence des autres victimes dites simplement protégées. Page 3 / 5

5 Les victimes spécialement protégées en raison de leur âge ou de leur incapacité se voient privées d'indemnisation uniquement lorsqu'elles ont volontairement recherchées le dommage subi. Cela renvoie donc aux seules hypothèses de suicide ou de mutilation volontaire. Ces victimes sont, de ce fait, presque systématiquement indemnisées dans la pratique. L'article 4 de la loi précise que la faute commise par le conducteur du véhicule terrestre à moteur a pour effet de limiter ou d'exclure l'indemnisation des dommages qu'il a subis.face à la faute commise par le conducteur-victime, le Juge a l'obligation d'en rechercher la gravité et ses conséquences sur les dommages invoqués ce conducteur. En revanche, il est sans effet sur la réparation que cette faute ait été ou non la cause exclusive du dommage. Pour des exemples de fautes ayant privé ou non le conducteur-victime de son droit à indemnisation, on peut citer des cas récents examinés par la deuxième chambre : -Etat d'ivresse et manoeuvres dangereuses d'un cyclomotoriste -Conducteur d'une trottinette thermique s'étant abstenu de porter les équipements de protection individuelle préconisés -Dépassement dangereux et vitesse excessive Par ailleurs, pour exclure toute indemnisation de la victime, la Cour de cassation confirme que le conducteur avait commis une faute, exclusive de tout droit à indemnisation, en perdant le contrôle de son véhicule alors qu'il circulait avec des pneus usagés (les témoins d'usure étaient apparent) et à une vitesse non adaptée aux conditions de circulation (Décision cour de cassation rendue le 12 mai 2011).En conséquence, le conducteur qui circule avec un véhicule mal entretenu et à une vitesse supérieure à celle autorisée participe à la réalisation de son dommage, de part sa négligence, ce qui le prive de toute indemnisation. Le conducteur s'entend de tout individu exerçant une maîtrise sur le véhicule au moment de l'accident. La personne éjectée ou descendue du véhicule peut donc avoir perdu cette qualité. La jurisprudence s'est intéressée à la qualité de conducteur. Il a notamment été retenu que ne possédait pas cette qualité, la personne qui était sortie de son véhicule et se trouvait à proximité de ce dernier. De même, l'individu qui était descendu de son véhicule pour porter secours à une autre victime ne pouvait être assimilé à un conducteur. Dans un arrêt du 28 mai 1986, la Cour de cassation a également considéré que ne possédait pas cette qualité le motocycliste tombé de sa machine à la suite d'un dérapage. En revanche, si l'accident se produit au cours de la chute, la personne ne perd pas sa qualité de conducteur : dans un arrêt du 4 octobre 1989, la Cour de cassation a effectivement maintenu cette qualité à une personne tombée de son engin et venu, en glissant sur la chaussée, heurter un véhicule. Selon l'article 5 de la loi, la faute, commise par la victime a pour effet de limiter ou d'exclure l'indemnisation des dommages aux biens qu'elle a subis. Toutefois, les fournitures et appareils délivrés sur Page 4 / 5

6 prescription médicale donnent lieu à indemnisation selon les règles applicables à la réparation des atteintes à la personne. On entend par dommage aux biens, le dommage causé à des biens matériels et non le préjudice économique résultant d'une atteinte à la personne victime directe. Page 5 / 5 Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)

Loi n 85-677 du 5 juillet 1985 Éviter «Loi tendant à l'amélioration de la situation des victimes d'accidents de la circulation et à l'accélération des procédures d'indemnisation» Champ d application Régime

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMMENT ASSURER UNE ASSOCIATION?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMMENT ASSURER UNE ASSOCIATION? COMMENT ASSURER UNE ASSOCIATION? L'assurance des associations Introduction Les ressources des associations sont souvent maigres, et nombreuses sont celles qui vivent grâce à leurs adhérents et bénévoles.

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-167 QPC du 23 septembre 2011 M. Djamel B. (Accident du travail sur une voie non ouverte à la circulation publique)

Commentaire. Décision n 2011-167 QPC du 23 septembre 2011 M. Djamel B. (Accident du travail sur une voie non ouverte à la circulation publique) Commentaire Décision n 2011-167 QPC du 23 septembre 2011 M. Djamel B. (Accident du travail sur une voie non ouverte à la circulation publique) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 30 juin 2011 par

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MON ENFANT À CAUSÉ UN DOMMAGE À AUTRUI : SUIS-JE RESPONSABLE?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MON ENFANT À CAUSÉ UN DOMMAGE À AUTRUI : SUIS-JE RESPONSABLE? MON ENFANT À CAUSÉ UN DOMMAGE À AUTRUI : SUIS-JE RESPONSABLE? Si un enfant mineur cause des dommages à autrui, la responsabilité du ou des parents chez qui il réside est engagée. En effet, selon l'article

Plus en détail

Responsabilité civile et assurances du «conducteur» d un véhicule à conduite déléguée.

Responsabilité civile et assurances du «conducteur» d un véhicule à conduite déléguée. Responsabilité civile et assurances du «conducteur» d un véhicule à conduite déléguée. Par Iolande Vingiano Docteur en droit, AMU, LDPSC EA 4690 Chargée d études juridiques au sein de VEDECOM Chargée d

Plus en détail

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 47 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à assurer une plus grande équité dans notre politique de sécurité routière, notamment en matière de retrait des points du permis de conduire Article

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMMENT ENGAGER LA RESPONSABILITÉ D'UN CENTRE DE CONTRÔLE TECHNIQUE?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMMENT ENGAGER LA RESPONSABILITÉ D'UN CENTRE DE CONTRÔLE TECHNIQUE? COMMENT ENGAGER LA RESPONSABILITÉ D'UN CENTRE DE CONTRÔLE TECHNIQUE? La responsabilité des centres de contrôle technique Introduction Les articles L. 323-1 et R. 323-1 et suivants du code de la route précisent

Plus en détail

Numéro du rôle : 4995. Arrêt n 86/2011 du 18 mai 2011 A R R E T

Numéro du rôle : 4995. Arrêt n 86/2011 du 18 mai 2011 A R R E T Numéro du rôle : 4995 Arrêt n 86/2011 du 18 mai 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 29bis de la loi du 21 novembre 1989 relative à l'assurance obligatoire de la responsabilité

Plus en détail

La notion d accident de la circulation :

La notion d accident de la circulation : Fédération française des sociétés d assurances Accidents corporels de la circulation : Accident de la circulation : L indemnisation des dommages corporels. Piéton, cycliste, motard, passager d un véhicule

Plus en détail

Direction des Affaires Civiles et du Sceau AVANT - PROJET DE LOI REFORME DE LA RESPONSABILITE CIVILE

Direction des Affaires Civiles et du Sceau AVANT - PROJET DE LOI REFORME DE LA RESPONSABILITE CIVILE Direction des Affaires Civiles et du Sceau AVANT - PROJET DE LOI REFORME DE LA RESPONSABILITE CIVILE Lancement de la consultation sur l avant-projet de loi par le garde des Sceaux, le vendredi 29 avril

Plus en détail

Les délais de livraison

Les délais de livraison Les délais de livraison I-Délai de livraison en cas de vente directe en magasin On distingue selon que le bien ou la prestation de service à un coût inférieur, égal ou supérieur à 500. A-Prix supérieur

Plus en détail

LA LOI FRANÇAISE SUR L INDEMNISATION DES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION

LA LOI FRANÇAISE SUR L INDEMNISATION DES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION LA LOI FRANÇAISE SUR L INDEMNISATION DES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION BUREAU CENTRAL FRANCAIS DES SOCIETES D ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS D AUTOMOBILES Françoise DAUPHIN Directrice du Bureau central

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 ASSURANCE AUTO ET GARANTIES : S'ASSURER AU TIERS OU TOUS RISQUES?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 ASSURANCE AUTO ET GARANTIES : S'ASSURER AU TIERS OU TOUS RISQUES? ASSURANCE AUTO ET GARANTIES : S'ASSURER AU TIERS OU TOUS RISQUES? L'Assurance Auto: Assurance au tiers obligatoire et garanties facultatives Introduction L'assurance automobile a été rendue obligatoire

Plus en détail

Conditions de l'indemnisation: dommage réparé par ailleurs

Conditions de l'indemnisation: dommage réparé par ailleurs Conditions de l'indemnisation: dommage réparé par ailleurs Article juridique publié le 30/06/2015, vu 973 fois, Auteur : Maître Joan DRAY La Cour de cassation réaffirme constamment que le préjudice, pour

Plus en détail

- JURISPRUDENCE - Tribunal de première instance de Liège (4 ième chambre ) 26 octobre 2001

- JURISPRUDENCE - Tribunal de première instance de Liège (4 ième chambre ) 26 octobre 2001 1 LA REVUE EN LIGNE DU BARREAU de LIEGE - JURISPRUDENCE - Tribunal de première instance de Liège (4 ième chambre ) 26 octobre 2001 I. Droit des assurances Conditions d intervention de l assureur Couverture

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières. A. Nature de la responsabilité

Textes de référence : Table des matières. A. Nature de la responsabilité L INDEMNISATION DES VICTIMES D ACCIDENTS LIES AUX ACTES MEDICAUX EN ALLEMAGNE Textes de référence :! 611 et suivants du Code civil allemand (BGB)! 823 et suivants du Code civil (BGB)! 223 al. 2 du Code

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - INDEMNISATION - Base juridique. Loi n 85-677 du 5 juillet 1985

NOTE JURIDIQUE - INDEMNISATION - Base juridique. Loi n 85-677 du 5 juillet 1985 Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - INDEMNISATION - OBJET : Les accidents de la circulation Base juridique Loi n 85-677 du 5 juillet 1985 Association

Plus en détail

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 6 - La responsabilité civile

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 6 - La responsabilité civile Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil Publications CCH ltée Corrigé du chapitre 6 - La responsabilité civile Réponses aux questions 6.1 Le Code civil du Québec reconnait l'existence des

Plus en détail

Le portail automobile de référence!

Le portail automobile de référence! Article Premier. - La route et ses dépendances. «Agglomération» : Toute surface sur laquelle ont été bâtis des immeubles rapprochés et dont l entrée et la sortie sont annoncées par une signalisation verticale

Plus en détail

Responsabilité des associations et de leurs membres

Responsabilité des associations et de leurs membres Responsabilité des associations et de leurs membres Introduction Dirigeants et éducateurs sportifs : une responsabilité allégée Diminution de la responsabilité pénale Prise en charge de la réparation par

Plus en détail

Fonctionnement de la garantie responsabilité civile

Fonctionnement de la garantie responsabilité civile Assurance des licenciés - Source FFAM Généralités L'assureur de la FFAM est Assurance Conseil auprès de la compagnie AXA France. Ce contrat souscrit depuis le 1er janvier 1986 a été modifié et amélioré

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 QUELLES CHARGES SOCIALES VAIS-JE PAYER SUR LES DIVERSES INDEMNITÉS DE RUPTURE D'UN CONTRAT DE TRAVAIL?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 QUELLES CHARGES SOCIALES VAIS-JE PAYER SUR LES DIVERSES INDEMNITÉS DE RUPTURE D'UN CONTRAT DE TRAVAIL? QUELLES CHARGES SOCIALES VAIS-JE PAYER SUR LES DIVERSES INDEMNITÉS DE RUPTURE D'UN CONTRAT DE TRAVAIL? Les cotisations de sécurité sociale des indemnités de rupture du contrat de travail Introduction Cette

Plus en détail

SOUS-SECTION 2 INDEMNISATION DU CHÔMAGE AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS [DB 5F1122]

SOUS-SECTION 2 INDEMNISATION DU CHÔMAGE AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS [DB 5F1122] CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES Références du document 5F1122 Date du document 10/02/99 SOUS-SECTION 2 Indemnisation du chômage Aide à la création d'entreprises par les chômeurs

Plus en détail

Responsabilité du transporteur en commun offrant un service de transport adapté

Responsabilité du transporteur en commun offrant un service de transport adapté Responsabilité du transporteur en commun offrant un service de transport adapté Daniel Maillé, avocat Secrétariat et affaires juridiques Société de transport de Montréal 19 septembre 2008 1 1 Quelles sont

Plus en détail

Incendie du véhicule et notion d'accident de la circulation : la Cour de cassation étend le domaine d'application de la loi

Incendie du véhicule et notion d'accident de la circulation : la Cour de cassation étend le domaine d'application de la loi Recueil Dalloz 1996 p. 163 Incendie du véhicule et notion d'accident de la circulation : la Cour de cassation étend le domaine d'application de la loi Patrice Jourdain NOTE 1. - Notion clé de la loi du

Plus en détail

CODE CIVIL DU QUEBEC

CODE CIVIL DU QUEBEC CODE CIVIL DU QUEBEC LIVRE X DROIT INTERNATIONAL PRIVE TITRE PREMIER DISPOSITIONS GÉNÉRALES 3076. Les règles du présent livre s'appliquent sous réserve des règles de droit en vigueur au Québec dont l'application

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. SARL AIMI Agence Internationale de Management Intégré

LE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. SARL AIMI Agence Internationale de Management Intégré LE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS SARL AIMI Agence Internationale de Management Intégré INTRODUCTION Gérant, Directeur d'établissement, Maires, Profession indépendante, Responsable

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Administration Centrale CIRCULAIRE INTERMINISTÉRIELLE N FP/3/1665 et N 2/B/84 relative à la protection des fonctionnaires. Du 16 juillet

Plus en détail

TC Aff 4044 Centre hospitalier de Chambéry. Rapp. D. Duval-Arnould. Séance du 14 mars 2016

TC Aff 4044 Centre hospitalier de Chambéry. Rapp. D. Duval-Arnould. Séance du 14 mars 2016 1 TC Aff 4044 Centre hospitalier de Chambéry Rapp. D. Duval-Arnould Séance du 14 mars 2016 La question que vous a renvoyée le Conseil d Etat porte sur l ordre de juridiction compétent pour connaître du

Plus en détail

AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES

AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES REGLEMENT INTÉRIEUR 1. Préambule : définition, buts du règlement intérieur 1.1 Le présent règlement intérieur est adopté par l'assemblée Générale de l'aéroclub des Trois Frontières

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DU CONTRAT DE VENTE : CONDITIONS DE VALIDITÉ, TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ, OBLIGATIONS DU VENDEUR ET DE L'ACHETEUR

CARACTÉRISTIQUES DU CONTRAT DE VENTE : CONDITIONS DE VALIDITÉ, TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ, OBLIGATIONS DU VENDEUR ET DE L'ACHETEUR CARACTÉRISTIQUES DU CONTRAT DE VENTE : CONDITIONS DE VALIDITÉ, TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ, OBLIGATIONS DU VENDEUR ET DE L'ACHETEUR Le contrat de vente Introduction Le contrat de vente est régi par le Titre

Plus en détail

L alcool au travail. réseau Uniopss-Uriopss / Site Guide de l employeur / Zoom sur / 1 er avril 2010 1

L alcool au travail. réseau Uniopss-Uriopss / Site Guide de l employeur / Zoom sur / 1 er avril 2010 1 C est très tôt, dés le début du XX siècle, qu apparaissent les premières dispositions légales encadrant la consommation d alcool sur le lieu de travail. Gérer les problèmes liés à la consommation ou à

Plus en détail

LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL

LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL Article juridique publié le 28/01/2015, vu 15581 fois, Auteur : Maître Joan DRAY La loi dite «Pinel» du 18 juin 2014 a introduit, dans l'article L. 145-46-1

Plus en détail

Accidents de la circulation. Loi du 5 juillet 1985. Article 3. Victime. Faute inexcusable. Définition

Accidents de la circulation. Loi du 5 juillet 1985. Article 3. Victime. Faute inexcusable. Définition Les grands arrêts de la jurisprudence civile, 12e édition 2008, p. 521, Type de document : 233 Décision commentée : Cour de cassation, 2e civ., 20-07-1987 n 86-16.287 Indexation RESPONSABILITE CIVILE (ACCIDENTS

Plus en détail

N 487 SÉNAT TROISIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1983 1904. (Annexe au procès-verbal de la séance du 26 juillet 1984. PROJET DE LOI

N 487 SÉNAT TROISIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1983 1904. (Annexe au procès-verbal de la séance du 26 juillet 1984. PROJET DE LOI N 487 SÉNAT TROISIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1983 1904 (Annexe au procès-verbal de la séance du 26 juillet 1984. PROJET DE LOI modifiant la loi n 67-522 du 3 juillet 1967 sur les assurances maritimes,

Plus en détail

Le Président a mis l' affaire en délibéré et a indiqué aux parties la date à laquelle le jugement serait rendu.

Le Président a mis l' affaire en délibéré et a indiqué aux parties la date à laquelle le jugement serait rendu. Extrait des Minutes du Greffe du Tribunal d'instance de Nancy DU 23 OCTOBRE 2007 RÉPERTOIRE N 865/2007 Code n 56 c TRIBUNAL D'INSTANCE DE NANCY JUGEMENT DU VINGT TROIS OCTOBRE DE L'AN DEUX MILLE SEPT EN

Plus en détail

CONVENTION SPECIALE GROUPEMENTS SPORTIFS

CONVENTION SPECIALE GROUPEMENTS SPORTIFS CONVENTION SPECIALE GROUPEMENTS SPORTIFS Le contrat d'assurance est composé des Dispositions Générales, des Dispositions Particulières et des présentes Conventions Spéciales qui ont pour objet de définir

Plus en détail

Sur le rapport du ministre de la protection sociale; Vu la Constitution, notamment ses articles 111-10 et 152;

Sur le rapport du ministre de la protection sociale; Vu la Constitution, notamment ses articles 111-10 et 152; Décret n 84-28 du 11 février 1984 fixant les modalités d'application du titre III, IV et VIII de la loi n 83-13 du 2 juillet 1983 relative aux accidents de travail et aux maladies professionnelles, p.

Plus en détail

Numéro du rôle : 2912. Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2912. Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2912 Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 87, 2, de la loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre, posée

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

LES ACCIDENTS DU TRAVAIL Définition Conformément à l article L. 411-1 du code de la sécurité sociale, "est considéré comme un AT, l accident survenu par le fait ou à l occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant,

Plus en détail

MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS JUSTICE DES MINEURS

MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS JUSTICE DES MINEURS MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS JUSTICE DES MINEURS ORIENTATIONS EN TERME DE PROTECTION ET DE REPRESSION 1998-2008 LE CAS DU JAPON Etude à jour le 1 er

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr Fiche à jour au 29 novembre 2011 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Matière : Droit des

Plus en détail

Règlement relatif aux accidents du travail du personnel des services de Police

Règlement relatif aux accidents du travail du personnel des services de Police Règlement relatif aux accidents du travail du personnel des services de Police Ce règlement est rédigé par l Administration de l expertise médicale (Medex) en exécution de l article X.III.10. 3 de l AR

Plus en détail

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION N 62 - FORMATION n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 avril 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION Depuis sa création par l accord national interprofessionnel

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 RÉSILIER SON CONTRAT D'ASSURANCE AUTO

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 RÉSILIER SON CONTRAT D'ASSURANCE AUTO RÉSILIER SON CONTRAT D'ASSURANCE AUTO La résiliation du contrat d'assurance Automobile Introduction La résiliation d'un contrat d'assurance automobile, comme toute résiliation de contrat de prestation

Plus en détail

Procès-verbal de la séance de la Commission juridique de la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d Industrie en date du 12 mai 2014, 18h30

Procès-verbal de la séance de la Commission juridique de la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d Industrie en date du 12 mai 2014, 18h30 Procès-verbal de la séance de la Commission juridique de la Chambre Franco-Allemande en date du 12 mai 2014, 18h30 Lieu: 18, Rue Balard, 75015 Paris Président: Me Letschert Participants: Monsieur SCHULZ,

Plus en détail

Tribunal des conflits. Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif. Rapporteur : Y. Maunand. Séance du 16 novembre 2015

Tribunal des conflits. Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif. Rapporteur : Y. Maunand. Séance du 16 novembre 2015 1 Tribunal des conflits Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif Rapporteur : Y. Maunand Séance du 16 novembre 2015 Le conflit positif dont vous êtes saisi va vous conduire à vous prononcer à la fois

Plus en détail

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT, APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE,

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT, APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE, PROJET DE LOI adopté le 30 octobre 1990 N 28 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1990-1991 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT, APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE, insérant au livre II (partie législative) du code

Plus en détail

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009)

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Ordonnance sur le transport aérien (OTrA) 748.411 du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6a et 75 de la loi fédérale du 21 décembre 1948 sur l aviation (LA) 1,

Plus en détail

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796 AJDA 2007 p. 915 La nature des contrats passés par une personne privée transparente Arrêt rendu par Conseil d'etat 21 mars 2007 n 281796 Sommaire : Lorsqu'une personne privée est créée à l'initiative d'une

Plus en détail

Circulaire n COL 16/98 du Collège des Procureurs généraux près les Cours d appel

Circulaire n COL 16/98 du Collège des Procureurs généraux près les Cours d appel Bruxelles, le 14 décembre 1998. Collège des Procureurs généraux Circulaire n COL 16/98 du Collège des Procureurs généraux près les Cours d appel Monsieur/Madame le Procureur général, Monsieur/Madame le

Plus en détail

Remarque : le permis de conduire A3 n est valable qu en Belgique.

Remarque : le permis de conduire A3 n est valable qu en Belgique. Tout véhicule équipé d'un moteur et pouvant être propulsé par sa propre force est un VEHICULE MOTORISE et doit par conséquent, s il circule sur la voie publique, être couvert par une assurance de responsabilité

Plus en détail

RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM?

RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM? RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM? Selon une étude du ministère du Travail, l'emploi temporaire a connu une progression foudroyante avec plus de 90% d'embauches en CDD et en intérim enregistrées en

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 28 mars 2013 N de pourvoi: 12-17548 ECLI:FR:CCASS:2013:C200477 Publié au bulletin Cassation Mme Flise (président), président Me Balat, SCP Odent

Plus en détail

Congés payés. Ouverture du droit à congés

Congés payés. Ouverture du droit à congés Congés payés Ouverture du droit à congés Désormais, l'ouverture des droits est effectif lorsque le salarié justifie avoir travaillé au minimum 10 jours chez le même employeur (Loi 2008-789 du 20 août 2008,

Plus en détail

Le droit du "design"

Le droit du design Table des matières Le droit du "design" 5 - Les contrats liés au design 5.1 - La cession d'un design. 5.2 - Le contrat de commande. 5.3 - licences. 5.4 - design et créations des salariés. 5.4.1 - La création

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN La défiscalisation immobilière : loi Robien Introduction La Loi de Robien, dispositif de défiscalisation immobilière mis en place en 2003, accordait certains avantages fiscaux

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2014-399 QPC du 6 juin 2014. Société Beverage and Restauration Organisation SA

Commentaire. Décision n 2014-399 QPC du 6 juin 2014. Société Beverage and Restauration Organisation SA Commentaire Décision n 2014-399 QPC du 6 juin 2014 Société Beverage and Restauration Organisation SA (Liquidation judiciaire ou cessation partielle de l activité prononcée d office pendant la période d

Plus en détail

La propriété des œuvres réalisées par les salariés dans le cadre de leur contrat de travail

La propriété des œuvres réalisées par les salariés dans le cadre de leur contrat de travail DIVERS La propriété des œuvres réalisées par les salariés dans le cadre de leur contrat de travail INTRODUCTION De multiples créations sont réalisées dans le cadre des entreprises par leurs salariés. Il

Plus en détail

Numéros du rôle : 2570 et 2638. Arrêt n 158/2003 du 10 décembre 2003 A R R E T

Numéros du rôle : 2570 et 2638. Arrêt n 158/2003 du 10 décembre 2003 A R R E T Numéros du rôle : 2570 et 2638 Arrêt n 158/2003 du 10 décembre 2003 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l'article 29bis de la loi du 21 novembre 1989 relative à l'assurance obligatoire

Plus en détail

c) qui est organisée par une organisation autre que le cadre familial ou privé de celui qui exerce l'activité ;

c) qui est organisée par une organisation autre que le cadre familial ou privé de celui qui exerce l'activité ; LA CONVENTION DE VOLONTARIAT RES. HUM. Le volontaire (nouveau nom du bénévole depuis 2005) exerce une activité sans rétribution ni obligation au profit d autres personnes ou de la collectivité. Quelles

Plus en détail

L indemnisation des victimes faibles d accidents de la circulation L article 29 bis

L indemnisation des victimes faibles d accidents de la circulation L article 29 bis L indemnisation des victimes faibles d accidents de la circulation L article 29 bis - Rédaction : Hélène de RODE, Avocat, Ancien maître de conférences invité à l UCL, Présidente de l European Academy of

Plus en détail

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès Médecine du travail et de prévention février 2006 1 Les trois voies d accès : Les conditions requises pour exercer la médecine du travail sont énumérées à l article

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 4 mai 2006 relatif à la circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos 5. Chapitre I Introduction 7. Chapitre II Conditions d application de l article 29bis 15

Table des matières. Avant-propos 5. Chapitre I Introduction 7. Chapitre II Conditions d application de l article 29bis 15 Avant-propos 5 Chapitre I Introduction 7 Section 1. Évolution internationale de l indemnisation des accidents de circulation 7 Section 2. Historique de la réglementation en Belgique 8 Section 3. Nature

Plus en détail

Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM

Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM L OBLIGATION GENERALE DE SECURITE DE L EMPLOYEUR Article L.4121-1 Code du Travail «L'employeur prend les

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du jeudi 30 septembre 2010 N de pourvoi: 09-41451 Publié au bulletin Cassation sans renvoi Mme Collomp (président), président SCP Célice, Blancpain et

Plus en détail

Je fais suite aux différents échanges que nous avons eus dans le cadre de votre saisine, relative à un litige vous opposant au distributeur A.

Je fais suite aux différents échanges que nous avons eus dans le cadre de votre saisine, relative à un litige vous opposant au distributeur A. Paris, le 3 octobre 2012 Dossier suivi par : XXXXX Tél. : 01.44.94.66.XX Courriel : recommandations@energie-mediateur.fr N de saisine : S2010-XXXX N de recommandation : 2012-1470 Objet : Recommandation

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N 1105835 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Société STRATEGIES NETWORKS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Lamarre Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N 1105835 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Société STRATEGIES NETWORKS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Lamarre Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES dp N 1105835 Société STRATEGIES NETWORKS M. Lamarre Rapporteur M. Lombard Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

Source : AFFAIRES ECONOMIQUES.JUSTICE Publication : 08-12-1989 Entrée en vigueur : 06-05-1991 Dossier numéro : 1989-11-21/30

Source : AFFAIRES ECONOMIQUES.JUSTICE Publication : 08-12-1989 Entrée en vigueur : 06-05-1991 Dossier numéro : 1989-11-21/30 Titre 21 NOVEMBRE 1989. - Loi relative à l'assurance obligatoire de la responsabilité en matière de véhicules automoteurs. (NOTE : Consultation des versions antérieures à partir du 08-12-1989 et mise à

Plus en détail

La signalisation temporaire de chantier

La signalisation temporaire de chantier Note HYGIENE & SECURITE 004-2010 La signalisation temporaire de chantier Des obstacles ou des dangers peuvent être générés, de manière temporaire, par les travaux ou interventions réalisés par les agents

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE 1/ LA VILLE DE MONTRÉAL EST FAVORABLE AUX MESURES SUIVANTES : COMMENTAIRES ET POSITIONNEMENT DE LA VILLE DE MONTRÉAL

FICHE TECHNIQUE 1/ LA VILLE DE MONTRÉAL EST FAVORABLE AUX MESURES SUIVANTES : COMMENTAIRES ET POSITIONNEMENT DE LA VILLE DE MONTRÉAL FICHE TECHNIQUE POSITION DE LA VILLE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA MODERNISATION DU CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE AFIN D AMÉLIORER LA SÉCURITÉ DES CYCLISTES 21 septembre 2015 1/ LA VILLE DE MONTRÉAL EST

Plus en détail

Aspects juridiques lors de la conclusion de contrats de vente dans les magasins d occasion

Aspects juridiques lors de la conclusion de contrats de vente dans les magasins d occasion Aspects juridiques lors de la conclusion de contrats de vente dans les magasins d occasion 1. Les faits Il est éventuellement envisagé d installer un magasin d occasion pour appareils électroniques dans

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS N T 10-81.568 F-P+B+I N 255 CI/CV 8 FÉVRIER 2011 REJET M. LOUVEL président, R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, en son audience publique

Plus en détail

Décision n 2010-40 QPC. Dossier documentaire

Décision n 2010-40 QPC. Dossier documentaire Décision n 2010-40 QPC Article 234-13 du code de la route Annulation du permis de conduire Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel 2010 Sommaire I. Dispositions législatives 4

Plus en détail

Nations Unies. Tribunal administratif TRIBUNAL ADMINISTRATIF. Jugement No 635. Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies

Nations Unies. Tribunal administratif TRIBUNAL ADMINISTRATIF. Jugement No 635. Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies Nations Unies AT T/DEC/635 Tribunal administratif Distr. LIMITÉE 6 juillet 1994 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 635 Affaire No 701 : DAVIDSON Contre : Le Comité mixte de

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-P-2008-05-20 POLITIQUE SUR L'UTILISATION DES VÉHICULES AUTOMOBILES

COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-P-2008-05-20 POLITIQUE SUR L'UTILISATION DES VÉHICULES AUTOMOBILES 1. Objet La présente politique précise les conditions nécessaires à la conduite sécuritaire des véhicules automobiles que possède ou loue la Commission scolaire de l Estuaire afin d'assurer la sécurité

Plus en détail

N 286 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1992-1993. Annexe au procès-verbal de la séance du 28 avril 1993. PROPOSITION DE LOI

N 286 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1992-1993. Annexe au procès-verbal de la séance du 28 avril 1993. PROPOSITION DE LOI N 286 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1992-1993 Annexe au procès-verbal de la séance du 28 avril 1993. PROPOSITION DE LOI tendant à créer un fonds de garantie pour indemniser les victimes d'accidents

Plus en détail

GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE.

GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE. GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE. Article juridique publié le 22/11/2013, vu 2393 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Il faut entendre par gérant de fait la personne qui se comporterait

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES CONGÉS SPÉCIAUX : PARENTAL, SABBATIQUE, D'ÉDUCATION, SANS SOLDE, MATERNITÉ, ETC

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES CONGÉS SPÉCIAUX : PARENTAL, SABBATIQUE, D'ÉDUCATION, SANS SOLDE, MATERNITÉ, ETC LES CONGÉS SPÉCIAUX : PARENTAL, SABBATIQUE, D'ÉDUCATION, SANS SOLDE, MATERNITÉ, ETC Les différents congés spéciaux du salarié Introduction Si tout salarié a droit au bénéfice de congés payés, le Code du

Plus en détail

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS»

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre 1 er - Conditions de fonctionnement du Fonds de Garantie Automobile

Arrêtons: Chapitre 1 er - Conditions de fonctionnement du Fonds de Garantie Automobile Fonctionnement du Fonds de garantie automobile Règlement grand-ducal du 11 novembre 2003 relatif au fonctionnement du Fonds de garantie automobile. - base juridique: L du 16 avril 2003 (Mém. A - 62 du

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE BATEAU DE PLAISANCE

CONTRAT DE LOCATION DE BATEAU DE PLAISANCE CONTRAT DE LOCATION DE BATEAU DE PLAISANCE ENTRE : OU Madame / Monsieur Né(e) le à De nationalité Demeurant La Société au capital de Euros, immatriculée au RCS de sous le n Dont le siège social est situé

Plus en détail

CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014

CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014 CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014 1 - CAS PRATIQUE Vous allez avoir la tâche aussi nécessaire que délicate de revoir votre P.-D.G. pour lui dire si son approche peut être retenue. Que lui dites-vous? Un accord

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES () LOT N 4 FLOTTE AUTOMOBILE Les dispositions contenues dans ce cahier des charges(cctp) prévalent sur les conditions générales de l assureur auxquelles elles

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2012-288 QPC du 17 janvier 2013. Consorts M. (Qualité pour agir en nullité d un acte pour insanité d esprit)

Commentaire. Décision n 2012-288 QPC du 17 janvier 2013. Consorts M. (Qualité pour agir en nullité d un acte pour insanité d esprit) Commentaire Décision n 2012-288 QPC du 17 janvier 2013 Consorts M. (Qualité pour agir en nullité d un acte pour insanité d esprit) La première chambre civile de la Cour de cassation a renvoyé au Conseil

Plus en détail

CONTRAT TYPE APPLICABLE AUX SERVICES OCCASIONNELS COLLECTIFS DE TRANSPORTS INTERIEURS PUBLICS ROUTIERS DE PERSONNES

CONTRAT TYPE APPLICABLE AUX SERVICES OCCASIONNELS COLLECTIFS DE TRANSPORTS INTERIEURS PUBLICS ROUTIERS DE PERSONNES CONTRAT TYPE APPLICABLE AUX SERVICES OCCASIONNELS COLLECTIFS DE TRANSPORTS INTERIEURS PUBLICS ROUTIERS DE PERSONNES Adopté par le Conseil National des Transports le 6 mai 2008 Article I... 2 OBJET ET CHAMP

Plus en détail

LA RECIDIVE A - LE PREMIER TERME DE LA RÉCIDIVE : UNE PREMIERE CONDAMNATION

LA RECIDIVE A - LE PREMIER TERME DE LA RÉCIDIVE : UNE PREMIERE CONDAMNATION LA RECIDIVE La récidive est la principale cause qui permet au juge de dépasser le maximum normal de la peine. Le délinquant après avoir été condamné pour une première infraction en commet une seconde.

Plus en détail

CONTRAT TYPE ENTREPRISE/PRESTATAIRE DE SERVICES

CONTRAT TYPE ENTREPRISE/PRESTATAIRE DE SERVICES CONTRAT TYPE ENTREPRISE/PRESTATAIRE DE SERVICES L'intérêt d'un contrat Passer un contrat entre l'entreprise et le prestataire de service constitue un engagement réciproque sur les droits mais aussi les

Plus en détail

Modèle de contrat de location véhicules terrestres à moteur, deux roues, caravanes, véhicules aériens et véhicules nautiques entre particuliers.

Modèle de contrat de location véhicules terrestres à moteur, deux roues, caravanes, véhicules aériens et véhicules nautiques entre particuliers. Freesbee SA, société gérante du site freesbee.ch, n intervient pas dans la location. Par conséquent, elle ne serait être tenue responsable d une mauvaise exécution du présent contrat par l une ou l autre

Plus en détail

INDEMNISATION DES VICTIMES DE CATASTROPHE NATURELLE

INDEMNISATION DES VICTIMES DE CATASTROPHE NATURELLE 1 INDEMNISATION DES VICTIMES DE CATASTROPHE NATURELLE Notion de catastrophe naturelle L article L.125-1 du Code des assurances définit la catastrophe naturelle comme un phénomène naturel dommageable d

Plus en détail

Conditions générales de vente de notre prestataire voyage au CHILI.

Conditions générales de vente de notre prestataire voyage au CHILI. Conditions générales de vente de notre prestataire voyage au CHILI. Conformément à l'article R.211-14 du Code du tourisme, les brochures et les contrats de voyages proposés par les agents de voyages à

Plus en détail

ATTESTATION D ASSURANCE. Votre attestation d assurance doit être conforme au code du sport.

ATTESTATION D ASSURANCE. Votre attestation d assurance doit être conforme au code du sport. ATTESTATION D ASSURANCE Votre attestation d assurance doit être conforme au code du sport. Article R331-10 Modifié par Décret n 2010-773 du 8 juillet 2010 - art. 3 L'autorisation ne peut être accordée

Plus en détail

OBLIGATION D INFORMATION DU MEDECIN DANS LA JURISPRUDENCE RECENTE MOYEN D INDEMNISER LES VICTIMES

OBLIGATION D INFORMATION DU MEDECIN DANS LA JURISPRUDENCE RECENTE MOYEN D INDEMNISER LES VICTIMES OBLIGATION D INFORMATION DU MEDECIN DANS LA JURISPRUDENCE RECENTE MOYEN D INDEMNISER LES VICTIMES A l occasion de l exercice de sa profession, le médecin est soumis aux obligations définies par la loi,

Plus en détail

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL 2041 GT N 50883#12 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2012 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. PLAFONNEMENT

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015 Statistiques des accidents de la circulation 2014 La Direction générale Statistique Statistics Belgium publie aujourd'hui les chiffres les plus récents

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative Article relatif à l indemnisation des victimes du Mediator

Projet de loi de finances rectificative Article relatif à l indemnisation des victimes du Mediator Exposé des motifs de l article : Projet de loi de finances rectificative Article relatif à l indemnisation des victimes du Mediator Le présent article a pour objet d instituer un dispositif d indemnisation

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana. LOI n 99-013 Portant Code des Assurances applicable à Madagascar EXPOSE DES MOTIFS

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana. LOI n 99-013 Portant Code des Assurances applicable à Madagascar EXPOSE DES MOTIFS ASSEMBLEE NATIONALE Antenimieram-pirenena REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana LOI n 99-013 Portant Code des Assurances applicable à Madagascar EXPOSE DES MOTIFS La législation

Plus en détail

Projet de loi n o 42. Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude. Présentation

Projet de loi n o 42. Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude. Présentation PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 42 Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude Présentation Présenté par Madame Julie Boulet

Plus en détail