Mobilité et transports Neuchâtel, 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mobilité et transports 1263-1200. Neuchâtel, 2013"

Transcription

1 11 Mobilité et transports Accidents des transports en Suisse 2012 Neuchâtel, 2013

2 Accidents des transports en Suisse 2012 Vue d ensemble 2 Circulation routière 4 Transports publics routiers 9 Chemins de fer 10 Chemins de fer spéciaux 11 Aviation civile 12 Glossaire 14 Vue d ensemble Net recul du nombre de personnes tuées dans des accidents des transports depuis 1970 En 2012, 339 personnes sont décédées dans des accidents routiers en Suisse. Le nombre de personnes tuées dans des accidents de chemin de fer s est élevé à 28, tandis que les accidents aériens ont causé la mort de 16 personnes. Pour ces trois modes de transport, le nombre de tués a fortement reculé depuis les années Comme les années précédentes, aucun accident mortel n a eu lieu dans la navigation publique en Personnes tuées selon les modes de transport Circulation routière Chemins de fer Aviation civile Sources: Office fédéral des routes, Office fédéral des transports, Service d'enquête suisse sur les accidents 2

3 C est à moto que le risque de mourir dans un accident est le plus important Le risque d être tué dans un accident varie beaucoup selon le moyen de transport. Le rail représente de loin le moyen de transport le plus sûr: on enregistre en moyenne seulement un décès pour 6,2 milliards de personnes-kilomètres (correspondant à fois le tour de la Terre). La voiture constitue aussi un moyen de transport relativement sûr. Les trajets effectués en moto sont en revanche bien plus dangereux. Comparaison des risques des moyens de transport terrestres (sélection), Un décès pour: Risque de mourir en fonction de la distance parcourue, mesuré par rapport au moyen de transport le plus sûr, le train (=1) Train Voiture de tourisme Bicyclette Motocycle 6249 mio. de personneskilomètres 443 mio. de personneskilomètres 55 mio. de personneskilomètres 24 mio. de personneskilomètres Les risques ont été calculés en rapportant, pour chaque moyen de transport considéré, le nombre de passagers ou d usagers tués aux personnes-kilomètres effectués en Suisse. Pour réduire l influence des variations à court terme sur les résultats, une période de 10 ans a été prise en considération ( ). Sources: Office fédéral de la statistique, Office fédéral des routes, Office fédéral des transports 3

4 Circulation routière Près d un mort par jour sur les routes suisses accidents avec dommages corporels se sont produits sur les routes suisses en Ils ont fait 339 tués, 4202 blessés graves et blessés légers. Ainsi, près d une personne en moyenne meurt chaque jour dans la circulation routière. Le nombre de morts a légèrement augmenté de 2011 à Cette hausse est notamment liée à l accident tragique d un car à Sierre (VS) qui a causé 28 morts. Entre 1992 et 2012, le nombre de tués sur la route a cependant reculé de 59%. Avec 41 décès pour un million d habitants en 2011, la Suisse fait relativement bonne figure en comparaison européenne. C est la Grande-Bretagne qui détient la palme de la sécurité routière, avec 31 décès pour un million d habitants. Accidents de la circulation routière, en 2012 Accidents avec dommages corporels Blessés graves Blessés légers i Circulation routière Les «blessés graves» souffrent de troubles importants qui les empêchent d avoir une activité normale pendant au moins 24 heures. Les «blessés légers» sont les personnes légèrement atteintes, qui souffrent par exemple de lésions superficielles de la peau sans saignement important ou qui voient leur mobilité légèrement entravée. Comptage à double: dans le (rare) cas de collisions entre des transports routiers et ferroviaires, les victimes sont comptabilisées dans les deux modes de transport. 4

5 Victimes et prestation de transport du trafic routier (indice 1992=100) Blessés graves Blessés légers Prestation du transport individuel motorisé privé (pkm) Sources: Office fédéral des routes, Office fédéral de la statistique Victimes dans la circulation routière selon le lieu de l accident et la gravité des blessures, en 2012 à l intérieur des localités ( victimes) à l extérieur des localités (6 277 victimes) 1% 2% 19% 22% 76% 80% Blessés légers Blessés graves sur l autoroute (2 732 victimes) 2% 11% 87% Source: Office fédéral des routes 5

6 Victimes d accidents graves de la circulation routière, en 2012 et blessés graves *Population résidante au et blessés graves pour habitants* 10,5 8,5 10,4 6,5 8,4 5,5 6,4 4,5 5,4 < 4,5 Niveau géographique: Cantons Sources: OFROU Accidents de la circulation routière (SVU); OFS STATPOP 2013 Comparaison internationale du nombre de personnes tuées dans la circulation routière, en 2011 Nombre de tués pour 1 million d habitants Grande-Bretagne Suède Pays-Bas Suisse Espagne Allemagne France Autriche Italie Grèce Pologne Variation depuis 1990, en % Variation depuis 1991 Source: OECD (IRTAD) 6

7 Victimes d accidents graves de la circulation routière selon l âge et le sexe, en 2012 (tués et blessés graves pour habitants 1 ) Femmes Hommes Population résidante permanente ans ans ans ans 65 ans et plus 1 au Sources: Office fédéral des routes, Office fédéral de la statistique Victimes d accidents graves selon le moyen de transport utilisé (tués et blessés graves) Voiture de tourisme Motocyle Bicyclette A pied Autre Source: Office fédéral des routes 7

8 Le port de la ceinture réduit la gravité des blessures En cas d accident, les occupants de voitures de tourisme portant la ceinture de sécurité sont plus rarement victimes de lésions mortelles ou graves que ceux qui ne sont pas attachés. En 2012, la part des victimes décédées des suites de leurs blessures se situait à 0,5% pour les porteurs de la ceinture de sécurité et à près de neuf fois plus (4,6%) pour les non-porteurs. Conséquence de l'accident avec ou sans le port de la ceinture de sécurité, en 2012 (occupants de voitures de tourisme) 100% 90% 80% Blessés graves Blessés légers 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% ceinture attachée (au total victimes) ceinture non attachée (au total 763 victimes) Source: Office fédéral des routes 8

9 Accidents de la circulation routière en raison d une vitesse inadaptée, de consommation d alcool ou de drogues (part des accidents avec dommages corporels pour lesquels le comportement inadéquat mentionné est une cause présumée de l accident) 25% 20% 15% 10% 5% 0% Vitesse excessive ou inadaptée Alcool Drogues et/ou médicaments Remarque: ces trois causes peuvent aussi apparaître de manière combinée. Source: Office fédéral des routes Transports publics routiers Les passagers moins touchés que les autres usagers de la route Les accidents de transports publics routiers sont déjà pris en compte dans les tableaux et graphiques précédents. Pour ceux-ci, on constate que autobus et trolleybus, considérés ensemble, ont été plus souvent impliqués dans des accidents avec dommages corporels que les trams en Accidents dans les transports publics routiers, en 2012 Accidents avec dommages corporels (dont passagers) Blessés (dont passagers) Tram 58 2 (0) 58 (23) Trolleybus 14 0 (0) 14 (8) Autobus 59 4 (1) 57 (27) i Transports publics routiers Sont considérés comme «blessés» les personnes dont le traitement nécessite un séjour à l hôpital d au moins 24 heures. Parmi les tués et les blessés figurent non seulement des passagers, mais aussi des agents et des tierces personnes. 9

10 Chemins de fer Environ deux morts par mois dans des accidents de chemins de fer En 2012, les accidents ferroviaires ont fait au total 28 morts et 45 blessés. Dans la plupart des cas toutefois, les victimes n étaient pas des passagers, mais des agents des chemins de fer ou des tierces personnes. Le nombre de tués et de blessés dans le trafic ferroviaire a nettement reculé depuis Accidents du trafic ferroviaire, en 2012 Accidents avec dommages corporels (dont passagers) Blessés (dont passagers) (0) 45 (15) i Chemins de fer et chemins de fer spéciaux Sont considérées comme «blessés» les personnes dont le traitement nécessite un séjour de 24 heures au moins dans un hôpital. Parmi les tués et les blessés figurent non seulement des passagers, mais aussi des agents des chemins de fer ou des tierces personnes, par exemple happées par un train à un passage à niveau. Les suicides ne sont pas considérés dans la statistique. Victimes et prestation de transport du trafic ferroviaire (indice 1970=100) Blessés Prestation de transport des chemins de fer Sources: Office fédéral des transports, Office fédéral de la statistique 10

11 Victimes dans des accidents de chemins de fer selon le type d accident, en 2012 (tués et blessés) 42% 7% 15% Collisions Accidents à des passages à niveau Accidents avec dommages corporels causés par du matériel roulant en mouvement Autres accidents 36% Au total 73 personnes accidentées. Les suicides ne sont pas considérés. Source: Office fédéral des transports Chemins de fer spéciaux Plusieurs accidents de téléphériques Les accidents de téléphérique ont fait deux morts et quatre blessés en En outre, une personne a perdu la vie dans un accident de chemin de fer à crémaillère. Accidents de chemins de fer spéciaux, en 2012 Chemins de fer à crémaillère Accidents avec dommages corporels (dont passagers) Blessés (dont passagers) 2 1 (0) 1 (0) Funiculaire 1 0 (0) 1 (0) Téléphérique 6 2 (1) 4 (1) 11

12 Aviation civile Quatre fois plus de morts que de blessés dans des accidents aériens 13 accidents d aviation avec dommages corporels se sont produits sur le territoire suisse en Ils ont occasionné 16 morts et 4 blessés. En outre, 22 «incidents graves» au total ont été enregistrés en On entend par là des événements qui ont presque conduit à un accident d aviation, comme le rapprochement non voulu de deux aéronefs avec un risque élevé de collision (airprox). Le nombre de personnes accidentées dans le trafic aérien a tendance à diminuer au cours des quarante dernières années. Il est cependant très fluctuant par rapport à celui enregistré dans les autres modes de transport: en cas d accidents d aviation impliquant des aéronefs transportant de nombreux passagers, le nombre de tués peut augmenter massivement. Accidents dans l aviation civile (sur territoire suisse), en 2012 Accidents avec dommages corporels (dont passagers) Blessés (dont passagers) Incidents graves (6) 4 (1) 22 i Aviation civile Sont considérées comme «blessés» les personnes dont le traitement nécessite un séjour à l hôpital de plus de 48 heures. Parmi les tués et les blessés figurent non seulement des passagers, mais aussi des membres de l équipage. 12

13 Victimes dans l aviation civile C Blessés A B D E F Les plus grands accidents d aviation sur le territoire : suisse: A) février 1970, Swissair, crash près de Würenlingen (AG) après un attentat à la bombe, 47 morts B) janvier 1971, Balkan Bulgarian Airlines, crash à l atterissage à l aéroport de Kloten (ZH), 45 morts, 2 blessés C) avril 1973, Invicta-International-Airways, crash près de Hochwald (SO), 108 morts, 36 blessés D) novembre 1990, Alitalia, crash près de Weiach (ZH), 46 morts E) janvier 2000, Crossair, crash près de Nassenwil (ZH), 10 morts F) novembre 2001, Crossair, crash près de Bassersdorf (ZH), 24 morts, 5 blessés Source: Service d enquête suisse sur les accidents Victimes dans l aviation civile selon le type d aéronef, en 2012 (tués et blessés) 25% 45% Avions jusqu à 5700 kg MTOM Hélicoptères Motoplaneurs et planeurs 30% 20 victimes au total. Aucune personne victime d un accident de ballon, d aérostat ou d avion de plus de 5700 kg MTOM. Source: Service d enquête suisse sur les accidents 13

14 Glossaire Accidents avec dommages corporels Accidents dans lesquels au moins une personne est blessée ou tuée. Modes de transport Infrastructures sur lesquelles ou milieux dans lesquels les moyens de transport se déplacent (par ex. route, rail, air). Les modes de transport sont utilisés par grouper les différents moyens de transport. MTOM Masse maximale d un aéronef au décollage (Maximum Take Off Mass). Personnes blessées Voir les infobox concernant les différents modes de transport. Personnes tuées Personnes qui décèdent des suites d un accident, sur place ou dans les 30 jours. Les suicides ne sont pas considérés dans la statistique. Prestation de transport Somme des kilomètres parcourus par les personnes en un an, exprimée en personnes-kilomètres. 14

15 Informations complémentaires Accidents des transports en général: Accidents de la circulation routière: Accidents de la circulation routière (international): Accidents des transports publics: Accidents de l aviation civile: Impressum Editeur: Office fédéral de la statistique (OFS), Neuchâtel Renseignements: téléphone: ; Commandes: téléphone: ; Numéro de commande: ; gratuit Sur Internet au format PDF: Disponible en français et en allemand Conception et rédaction: Ferenc Biedermann, OFS Graphisme/Layout: Section DIAM, Prepress / Print Page de couverture: OFS; concept: Netthoevel & Gaberthüel, Bienne; photo: Robert Kneschke Fotolia.com 15

16

Mobilité et transports 1263-1400. Neuchâtel 2015

Mobilité et transports 1263-1400. Neuchâtel 2015 11 Mobilité et transports 1263-1400 Accidents des transports en Suisse 2014 Neuchâtel 2015 Accidents des transports en Suisse 2014 Vue d ensemble 2 Circulation routière 4 Transports publics routiers 9

Plus en détail

Mobilité et transports Neuchâtel, 2012

Mobilité et transports Neuchâtel, 2012 11 Mobilité et transports 1263-1100 Accidents des transports en Suisse 2011 Neuchâtel, 2012 Vue d ensemble Net recul du nombre de personnes tuées dans des accidents des transports depuis 1970 La circulation

Plus en détail

Mobilité et transports Neuchâtel 2016

Mobilité et transports Neuchâtel 2016 11 Mobilité et transports 1263-1500 Accidents des transports en Suisse 2015 Neuchâtel 2016 Editeur: Office fédéral de la statistique (OFS) Renseignements: Section MOBIL, 058 463 64 68, verkehr@bfs.admin.ch

Plus en détail

Mobilité et transports Neuchâtel 2017

Mobilité et transports Neuchâtel 2017 11 Mobilité et transports 1263-1600 Accidents des transports en Suisse 2016 Neuchâtel 2017 Éditeur: Office fédéral de la statistique (OFS) Renseignements: Section MOBIL, OFS, tél. 058 463 64 68, verkehr@bfs.admin.ch

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

observatoire pour la securite routiere

observatoire pour la securite routiere observatoire pour la securite routiere Chiffres-clés de la sécurité routière 2010 Editeur responsable: M. Van Houtte IBSR, Observatoire pour la Sécurité routière, Bruxelles, 2011 table des matieres introduction...4

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Bilan routier

DOSSIER PRESSE. Bilan routier DOSSIER DE PRESSE Bilan routier 2006 SOMMAIRE En 2006, les données sur les accidents et les victimes depuis 1989 ont été révisées. Avec 46 012 victimes en 2006 contre 47 462 en 2005, le nombre de blessés

Plus en détail

@Risk. Résumé. Analyse du risque de blessures graves ou mortelles dans la circulation, en fonction de l âge et du mode de déplacement

@Risk. Résumé. Analyse du risque de blessures graves ou mortelles dans la circulation, en fonction de l âge et du mode de déplacement @Risk Résumé Analyse du risque de blessures graves ou mortelles dans la circulation, en fonction de l âge et du mode de déplacement Résumé @RISK Analyse du risque de blessures graves ou mortelles dans

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015 Statistiques des accidents de la circulation 2014 La Direction générale Statistique Statistics Belgium publie aujourd'hui les chiffres les plus récents

Plus en détail

POLICE CANTONALE FRIBOURG ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG. Statistiques annuelles 2014 Circulation routière. Police cantonale POL Kantonspolizei POL

POLICE CANTONALE FRIBOURG ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG. Statistiques annuelles 2014 Circulation routière. Police cantonale POL Kantonspolizei POL ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG Police cantonale POL Kantonspolizei POL POLICE CANTONALE FRIBOURG Statistiques annuelles 4 Circulation routière Accidents Saisies provisoires des permis de conduire Contrôles

Plus en détail

Observatoire de la sécurité routière

Observatoire de la sécurité routière Observatoire de la sécurité routière AURAN SOMMAIRE En vingt ans baisse du nombre d accidents baisse de la gravité des accidents... p.3 En 2001 forte baisse du nombre d accidents baisse du nombre de tués

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014 Le nombre d accidents et de victimes de la route au plus bas en 2013 La Direction générale Statistique publie aujourd hui les derniers chiffres relatifs

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.02.2014, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1400-70 Véhicules routiers en 2013 La croissance

Plus en détail

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER -1 Édition #2014 < ALLO > UN COUP DE FIL AU VOLANT, UN

Plus en détail

C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS

C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS CETTE FICHE TRAITE DE L ACHAT DE PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS DE PERSONNES, QU IL S AGISSE DE TRANSPORTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS, EN VILLE OU HORS DE LA ZONE URBAINE. LES

Plus en détail

Autocars et autobus. Synthèse

Autocars et autobus. Synthèse Autocars et autobus Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont le fichier national

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009 RESUME DE PARTIE 3 : NORMES SOCIALES, PERCEPTION DES RISQUES ET NOUVEAUX THÈMES MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

Accidentalité provisoire Année 2012

Accidentalité provisoire Année 2012 Accidentalité provisoire Année 01 I ANALYSE GLOBALE Accidents Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Total blessés 01 11 18 54 18 011 18 18 89 Évolution 4 4 55 5 90 Évolution en %,4 % + 18,

Plus en détail

Plus d une voiture de tourisme pour deux habitants

Plus d une voiture de tourisme pour deux habitants Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 14.02.2011, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1101-40 Parc des véhicules routiers en 2010 Plus

Plus en détail

Conférence de presse. du 21 mai 2013. Bilan des accidents de la route 2012

Conférence de presse. du 21 mai 2013. Bilan des accidents de la route 2012 Conférence de presse du 21 mai 2013 Bilan des accidents de la route 2012 1 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances 2 Comparaison 2011 / 2012 2011 2012 Accidents corporels 962 1019 dont

Plus en détail

Décret n 2007-429 du 25 mars 2007 - art. 1 JORF 27 mars 2007

Décret n 2007-429 du 25 mars 2007 - art. 1 JORF 27 mars 2007 MATHEMATIQUES L éducation à la sécurité routière est présente de la maternelle au lycée. Son inscription obligatoire dans les horaires et programmes de différentes disciplines vise à une meilleure appréhension

Plus en détail

DDTM 50 - Coordination sécurité routière

DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière En France en 2012 : Accidentalité des motocyclistes ------------------- Les victimes Sur 843 personnes qui ont perdu la

Plus en détail

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PEUT REPRÉSENTER UN POIDS IMPORTANT DANS LE BILAN ÉCOLOGIQUE GLOBAL D UN PRODUIT OU D UNE PRESTATION, SELON LA DISTANCE PARCOURUE ET LE MODE

Plus en détail

3. Analyse exploratoire

3. Analyse exploratoire Bilan de l étude de faisabilité «prévention des traumatismes d origine accidentelle» Mouloud Haddak, INRETS-UMRESTTE 1 / Handicap International 1. Préambule Il faut d abord souligner que cette étude de

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 19 Transports Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 dans le transport routier de marchandises (TRM) et 1 560 dans le transport routier de voyageurs.

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Les grandes données de l accidentologie. Caractéristiques et causes des accidents de la route

Les grandes données de l accidentologie. Caractéristiques et causes des accidents de la route Les grandes données de l accidentologie Caractéristiques et causes des accidents de la route Mai 24 SÉCURITÉ ROUTIÈRE - LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE Préambule Ce document d information conçu

Plus en détail

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Les tableaux ci-dessous ont été créés au moyen des données préliminaires sur les décès et les lésions tirées de la base

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

Bulletin du STATEC n 2-2011

Bulletin du STATEC n 2-2011 Bulletin du STATEC n 2-211 Sommaire 2 ans d'accidents de la circulation Introduction 5 A. Période 195 199 7 B. Période 1991 21 8 I. Accidents corporels et victimes : principales tendances sur la période

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES

FONCTIONS NUMÉRIQUES FICHE DE PRÉSENTATION FICHE DE PRÉSENTATION FICHE DE PRÉSENTATION OBJECTIF(S) Résoudre graphiquement l'équation de la forme f(x) = a. EXPLICITATION Être capable à l'issue des travaux de déterminer graphiquement

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

Le transport routier. de marchandises en Europe. 3 èmes. du transport routier en Basse-Normandie. le 9 novembre 2006. èmes rencontres régionales

Le transport routier. de marchandises en Europe. 3 èmes. du transport routier en Basse-Normandie. le 9 novembre 2006. èmes rencontres régionales 3 èmes èmes rencontres régionales du transport routier en Basse-Normandie Le transport routier Sources statistiques : DRE BN - ORT DAEI SES de marchandises en Europe Service Prospective Aménagement Déplacements

Plus en détail

Observatoire Régional de Sécurité Routière

Observatoire Régional de Sécurité Routière Mardi 24 mars 2015 à 15H00 Préfecture Salle Félix Eboué Réunion des référents scolaires sécurité routière Bilan Sécurité Routière Martinique (2013 et 2014) Comparatif DOM 2014 et métropole Chiffres 2015

Plus en détail

Statistique des accidents LAA 2013

Statistique des accidents LAA 2013 Statistique des accidents LAA 203 Impressum Editeur Groupe de coordination des statistiques de l assurance-accidents LAA (CSAA), c/o Suva Fluhmattstrasse 6002 Lucerne Rédaction, distribution et renseignements

Plus en détail

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 02.11.2007, 7:45 5 Prix N 0351-0712-30 Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007

Plus en détail

Campagne 2013-14 Bilan du commerce extérieur

Campagne 2013-14 Bilan du commerce extérieur Campagne 2013-14 Bilan du commerce extérieur Source : Douanes françaises Commerce extérieur français des pommes de terre de conservation Une campagne dans la moyenne 1,76 million de pommes de terre françaises

Plus en détail

Audit urbain 350 villes européennes 10 villes suisses 200 variables 3 niveaux géographiques

Audit urbain 350 villes européennes 10 villes suisses 200 variables 3 niveaux géographiques 21 Développement durable et disparités régionales et internationales 1332-1300 Audit urbain 350 villes européennes 10 villes suisses 200 variables 3 niveaux géographiques Neuchâtel, 2013 Qu est-ce que

Plus en détail

Bilan Circulation. Conférence de presse Bilan 2010 et objectifs 2011. Bilan 2010 Ordre public et circulation

Bilan Circulation. Conférence de presse Bilan 2010 et objectifs 2011. Bilan 2010 Ordre public et circulation Bilan Circulation Conférence de presse Bilan et objectifs 2011 Centre de la Blécherette, lundi 14 mars Bilan Ordre public et circulation 1 Intervenants Madame Jacqueline de Quattro Cheffe du département

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

Fiche technique. Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec

Fiche technique. Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec Fiche technique Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec Durée : 20 mois Période : Février 2000 à octobre 2001 Organisme

Plus en détail

Financement de la culture par les entreprises

Financement de la culture par les entreprises Statistique de la Suisse Financement de la culture par les entreprises Enquête sur les dépenses culturelles des entreprises en Suisse en 2001 Réalisation Editeur Yvan Cuche, Valérie Friedrich, Eric Fragnière

Plus en détail

L accidentalité 2014 du transport routier

L accidentalité 2014 du transport routier VU : véhicule utilitaire (PTAC < 3,5t) PL : poids lourd Manuelle Salathé Secrétaire générale L accidentalité 2014 du transport routier 1 3 384 personnes tuées sur les routes en 2014 2014 Progression 2013-2014

Plus en détail

22 tués. sur les routes de l. Trop de vies brisées, soyons tous responsables

22 tués. sur les routes de l. Trop de vies brisées, soyons tous responsables 22 tués sur les routes de l Eure depuis le début de l année 2014 Trop de vies brisées, soyons tous responsables Juin 2014 STOP AUX COMPORTEMENTS IRRESPONSABLES PRESERVONS NOS VIES Depuis le début de l'année,

Plus en détail

Le cancer en Suisse. Santé 1182-1000. Neuchâtel, 2011

Le cancer en Suisse. Santé 1182-1000. Neuchâtel, 2011 4 Santé 8-000 Le cancer en Suisse Swiss Childhood Cancer Registry (SCCR) Schweizer Kinderkrebsregister (SKKR) Registre Suisse du Cancer de l Enfant (RSCE) Registro Svizzero dei Tumori Pediatrici (RSTP)

Plus en détail

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre Dossier de presse Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise Mardi 20 octobre Sommaire Bilan et analyse des accidents au 18 octobre 2015 3 Statistiques de l accidentologie dans l Oise

Plus en détail

Programme. Énergie liée au mouvement Distance de freinage Choc et deformation. Objectifs disciplinaires

Programme. Énergie liée au mouvement Distance de freinage Choc et deformation. Objectifs disciplinaires Energie et chocs Ce que l élève doit retenir L énergie d un objet en mouvement de translation est proportionnelle à sa masse et au carré de sa vitesse. La distance de freinage est proportionnelle au carré

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3 Préambule C e document d information conçu par l Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) présente la synthèse

Plus en détail

Mobilité et hausse des carburants

Mobilité et hausse des carburants GIE Objectifs Transport Public Contacts TNS-Sofres Département Transport Poste Industrie Dominique Mézière 01.40.92.44.71 Christelle Munck 01.40.92.66.36 Camille Mailharrou 01.40.92.67.17 1 OBJECTIFS ET

Plus en détail

Construction et logement

Construction et logement Construction et logement Panorama Vers des logements plus spacieux... Le nombre des logements s accroît plus vite que la population. De 2 à 213, il a progressé de 19%, alors que la population augmentait

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. l'alcool

Consensus Scientifique sur. l'alcool page 1/5 Consensus Scientifique sur l'alcool Source : OMS (2004) Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - L alcool n est pas un produit ordinaire. Il fait partie de la civilsation humaine depuis des milliers

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel AOÛT 2015 Données de l'observatoire départemental 2015 2014 Variation 2014/2015 Aisne National 19 15 +4 +26,7% +3,4% Tués 5 5 0 0,0% +9,5% Blessés

Plus en détail

Deuxième année record de suite pour les nouvelles immatriculations

Deuxième année record de suite pour les nouvelles immatriculations Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 5.2.213, 9:15 11 Mobilité et transports N 351-13-7 Parc des véhicules routiers en 212 Deuxième

Plus en détail

Coûts liés à l'alcool en Suisse

Coûts liés à l'alcool en Suisse Coûts liés à l'alcool en Suisse Rapport final établi sur ordre de l'office fédéral de la santé publique Contrat n 12.00466 Barbara Fischer Dr. Harry Telser Dr. Philippe Widmer Dr. Karolin Leukert Olten,

Plus en détail

Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs

Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs 1 Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs par JACQUES BERGERON, Professeur titulaire de psycholgie Directeur, Laboratoire de simulation de conduite, Université de Montréal Résultats d

Plus en détail

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2007 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Publié par : Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288 CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

Départs en retraite normale, anticipée et différée (French version)

Départs en retraite normale, anticipée et différée (French version) Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2011-fr Départs en retraite normale,

Plus en détail

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE I- Energie cinétique d'un objet. 1- Rappel: Calcul de la vitesse d'un objet. La vitesse d'un objet en chute libre augmente avec la hauteur de la chute. (Existence

Plus en détail

Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005

Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005 Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005 Les coûts du transport routier international en Pologne en 2005 Après une première phase de travaux centrée sur nos principaux compétiteurs au sein de

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Bilan des accidents de la route 2013

Bilan des accidents de la route 2013 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances Comparaison 2012 / 2013 2012 2013 Diff. en % Accidents corporels 1019 949-7 dont mortels 34 41 +21 Victimes tuées 34 45 +32 Blessés graves 339

Plus en détail

Cercle Indicateurs, Audit urbain

Cercle Indicateurs, Audit urbain 21 Développement durable et disparités régionales et internationales 1381-1300 Cercle Indicateurs, Audit urbain Mesurer le développement durable et les conditions de vie dans les villes Neuchâtel, 2013

Plus en détail

J aime aller vite dans les virages! Le saviez-vous?

J aime aller vite dans les virages! Le saviez-vous? La vitesse et ses limites Pour certains, rouler vite est source de plaisir ou synonyme de liberté. Pour d autres, cela permet de ne2pas gaspiller du temps. Cependant, la vitesse peut être un piège mortel.

Plus en détail

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants N 43 Avril 1 Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants Le RSI gère les régimes invalidité-décès des artisans et commerçants. L assurance invalidité permet de couvrir

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 1 tourisme n 35 juin 213 L hôtellerie genevoise a vécu une année 212 mitigée. En repli de,9 % par rapport à 211, le nombre de nuitées enregistrées s élève à 2,8 millions en 212. Un contexte économique

Plus en détail

Résumé. Version du 25.7.2007 heg,fm,mzi

Résumé. Version du 25.7.2007 heg,fm,mzi Etude comparative des prix des médicaments entre la Suisse, l Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la Grande-Bretagne, la France, l Italie et l Autriche Version du 25.7.2007 heg,fm,mzi Résumé Les coûts

Plus en détail

AF 447 L accident aurait-il pu être évité?

AF 447 L accident aurait-il pu être évité? 1 AF 447 L accident aurait-il pu être évité? HMC juin 2011 Le 1 er juin 2009 à 2h10.05, l équipage du vol AF 447 récupère brutalement son A 330 en pilotage manuel. Les sondes Pitot sont bloquées, les indications

Plus en détail

Taxe CO 2 et hausse de la charge fiscale sur les carburants: Une catastrophe économique et sociale! OFA/GME, 10.08.2011

Taxe CO 2 et hausse de la charge fiscale sur les carburants: Une catastrophe économique et sociale! OFA/GME, 10.08.2011 Taxe CO 2 et hausse de la charge fiscale sur les carburants: Une catastrophe économique et sociale! OFA/GME, 10.08.2011 1. Conséquences économiques désastreuses a. Risque de hausse généralisée des coûts

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. J u i n2 0 1 2 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 Observatoire national interministériel de sécurité routière La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 10 mai 2005 Jean CHAPELON, secrétaire général de l ONISR 0 La sécurité routière en France

Plus en détail

Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales

Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales (OACS) 748.941 du 24 novembre 1994 (Etat le 22 mai 2001) Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres

Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres FR «Afin de favoriser une économie innovante dans l UE, le Groupe PPE établit les conditions

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire des vitesses : résultats de l année 2011 Extrait de «la sécurité routière en France Bilan de l année 2011» La vitesse pratiquée

Plus en détail

9.1 Alcool. Christophe Palle

9.1 Alcool. Christophe Palle 9.1 Alcool Christophe Palle 204 Drogues et addictions, données essentielles Associé au plaisir de la table, à la richesse et la diversité des terroirs et des paysages de France, l alcool, consommé sous

Plus en détail

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal Veille stratégique métropolitaine DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal par Jean-François Marchand, urbaniste

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.6/2005/2 25 novembre 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

L automobile et la politique des transports : une éternelle pomme de discorde? François Launaz Président auto suisse

L automobile et la politique des transports : une éternelle pomme de discorde? François Launaz Président auto suisse L automobile et la politique des transports : une éternelle pomme de discorde? François Launaz Président auto suisse 1 2 Population résidente en Suisse 1994 2014 Année Total habitants Croissance démographique

Plus en détail

JEUNES ADULTES 18 24 ans

JEUNES ADULTES 18 24 ans L'ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE DU GERS DE 7 À JEUNES ADULTES 8 ans Chiffres-clés : Les 8 ans représentent dans le Gers : % de la population du département 8,8 % des tués et 8, % des blessés sur la route Les

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 590 Décembre 2014 La mobilité à longue distance des Français en 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2013, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Coup d œil chez nos voisins

Coup d œil chez nos voisins Betrokkenheid in ongevallen en kennis van verkeersdoden

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de janvier 2015 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de janvier 2015

Plus en détail

BILAN GRAND PUBLIC 2000

BILAN GRAND PUBLIC 2000 BILAN GRAND PUBLIC 2000 LES CLIENTELES TOURISTIQUES LES TYPES DE CLIENTELES La Martinique reçoit deux catégories de visiteurs : - Les excursionnistes qui séjournent moins de 24 heures dans l île : ce sont

Plus en détail

FicheInfo. Transports publics et règles de priorité dans les zones de rencontre 2010/11

FicheInfo. Transports publics et règles de priorité dans les zones de rencontre 2010/11 Klosbachstrasse 48 8032 Zurich Téléphone 043 488 40 30 Fax 043 488 40 39 info@mobilitepietonne.ch www.fussverkehr.ch www.mobilitepietonne.ch www.mobilitapedonale.ch FicheInfo 2010/11 Transports publics

Plus en détail

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN FRANCE BILAN DE L'ANNÉE 2006

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN FRANCE BILAN DE L'ANNÉE 2006 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN FRANCE BILAN DE L'ANNÉE 2006 La documentation Française SÉCURITÉ ROUTIÈRE Observatoire national interministériel de sécurité routière La Grande Arche 92055 PARIS La Défense Cedex

Plus en détail

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 UNE NÉCESSITÉ D AGIR : UN CADRE POUR GUIDER L ACTION RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 Le respect de l environnement est devenu une valeur fondamentale de notre société. Dans tous les secteurs d activité,

Plus en détail

Enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées: heures de travail. Légère hausse du nombre d heures travaillées en 2013

Enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées: heures de travail. Légère hausse du nombre d heures travaillées en 2013 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 20.05.2014, 9:15 3 Vie active et rémunération du travail N 0351-1404-20 Enquête suisse sur la population

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Risques particuliers Risques Technologiques

Risques particuliers Risques Technologiques Risques particuliers Risques Technologiques Transports collectifs Introduction Chaque jour, des milliers de personnes utilisent des transports collectifs dans le département du Rhône. Les types de transports

Plus en détail

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac 2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011 Consommation de tabac Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

Le transport de marchandises en Suisse

Le transport de marchandises en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 11 Mobilité et transports Neuchâtel, 12.2010 Le transport de marchandises en Suisse Renseignement: Philippe Marti,

Plus en détail