Question : Qu est-ce qu une séance et comment la préparer?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Question : Qu est-ce qu une séance et comment la préparer?"

Transcription

1 Question : Qu est-ce qu une séance et comment la préparer? Anne Marie Gorson Tanguy - Lycée Rimbaud Sin Le Noble Domaine : Didactique Dominante : Séquence - séance Niveau(x) concerné(s) : Lycée - Collège Bulletin officiel n 29 du 22 juillet 2010 Encart - Formation des enseignants Extrait du programme : Définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier NOR : MENH A arrêté du J.O. du MEN DGRH L enseignant est un spécialiste de sa ou de ses disciplines. A ce titre, il est capable d assurer, sur la durée d une année scolaire, l apprentissage effectif de ses élèves dans le cadre d un enseignement collectif. Pour cela, il maîtrise la didactique disciplinaire et il est capable de mettre en œuvre des approches pluridisciplinaires ; il connaît les processus d apprentissage et les obstacles que peuvent rencontrer les élèves et la manière d y remédier ; il est capable de planifier et de répartir les apprentissages dans le temps.

2 REPONSE Une séance est heure de cours - voire deux -qui s inscrit dans un temps scolaire et s intègre dans une progression ; la séquence ou unité d enseignement. Cette séance a une finalité explicite que l on décline en objectif ( s) atteint(s) par la mise en œuvre de compétences. On doit y favoriser la participation active des élèves à travers des situations d apprentissage liées à la lecture d œuvres littéraires ; à l expression autour de ces lectures et à la maîtrise de la langue française. Chaque séance a une dynamique propre. Les finalités et les compétences sont définies par les BO Collège Lycée. A l issue de chaque séance le professeur peut se poser deux questions Qu ai-je voulu faire? qu ont appris mes élèves? de façon à ajuster l enchaînement des séances suivantes. La construction de la séance quelle que soit sa dominante [lecture écriture Histoire des Arts Oral Grammaire lexique ] relève d une démarche inductive s appuyant sur une étape d investigation - représentation des élèves ; écriture libre, lecture / une confrontation à un problème, une image, un texte/ et une étape de résolution/ bilan/ synthèse ou La séance se définit par rapport au temps, à une durée : 1 heure ou deux successives. On aura plusieurs étapes à l intérieur de cette séance dont le ou les objectifs doivent être clairement fixés. Chaque séance est envisagée dans une progression; l ensemble des séances est articulé dans un ensemble plus vaste : la séquence. La séance fait sens pour l élève si elle lui a permis de s investir et d avancer dans une compétence. Déroulement et évaluations : 1. Préparer C est d abord se poser des questions : - Pour qui? - Pour quoi? - Quoi? - Quand? - Comment Quelques phrases clés : - Je veux arriver à ce que les élèves puissent Objectifs - De quels matériels // supports aurais-je besoin? Gestion matérielle - Pour cette séance, les élèves doivent savoir et savoir faire Prérequis - Les élèves commenceront par Lancement - A quelles difficultés seront-ils confrontés? Aides possibles - Les élèves feront Mises en activité et Articulation des champs disciplinaires - Les élèves seront capables de.. Compétences et évaluation - Les élèves auront comme traces documents Gestion du classeur ou cahier Une préparation de séance ne doit pas être un carcan pour le déroulement du cours. Une préparation de séance envisage clairement des étapes alternant oral, écrit, temps collectif, temps individuel. La séance est vraiment un temps de travail pour l élève. Toute séance débouche sur un bilan. Le professeur a travaillé avant, fait travailler ses élèves pendant

3 2. Schéma guide pour préparer une séance Séquence :... Séance :.Titre... Articulation avec ce qui précède dans la séquence Nombre d heures prévues... Références bibliographiques //autres :... Matériel Didactique :... Et/ou pédagogique ; manuels images photocopies vidéo/audio Lieu ; classe traditionnelle CDI Salle multimédia Remarques Exemple Tenir compte de la situation de l heure de cours dans l emploi du temps des élèves par exemple Objectifs Insertion dans ma progression, comment s articule-t-elle avec ce qui précède et qui suit? le programme Pré-requis Situation de départ ou motivation Dispositif pédagogique Supports et modalités, rythme et alternance des activités Contenu Compétence(s) visée(s) Exercices Traces Ecrites Activités orales Synthèse et/ou Documents remis aux élèves Evaluation Prolongements réinvestissements

4 UN EXEMPLE SEQUENCE: Pourquoi faire rire au théâtre? La comédie au XVIIème Niveau Seconde SEANCE 9. Titre. Défendre la comédie. Molière et la critique de l Ecole des Femmes. DOMINANTE Lecture NOMBRE D HEURES.1 heure... REFRENCES BIBLIOGRAPHIQUES//autres : mes savoirs Comédie en un acte, représentée le Ier juin 1663, au théâtre du Palais-Royal. Cette courte pièce n a pas d intrigue, mais offre, outre d importantes déclarations théoriques de Molière sur la comédie, l intérêt de refléter les divers points de vue qui se sont fait jour dans la querelle de L École des femmes. Quelques personnages se réunissent dans le salon d une femme d esprit, Uranie, pour échanger leurs impressions sur la comédie de Molière, L École des femmes, qui a fait scandale. Deux des jeunes femmes présentes, Elise et Climène, trouvent la pièce choquante, ainsi qu un marquis qui avoue pourtant ne pas l avoir vue. Lysidas, un poète pédant l analyse et la déclare non conforme «aux règles». En face de ce groupe à la dent dure, un chevalier, Dorante, défend la pièce et développe les thèses de Molière sur la comédie : la grande règle est de plaire, aussi bien à la Cour qu au parterre, en peignant «d après nature», et en faisant «rire les honnêtes gens», ce qui est une «étrange entreprise». Marquant un tournant dans le combat de Molière pour imposer le genre comique Molière y prend le contrepied du préjugé favorable au genre sérieux, la pièce contient ainsi une réhabilitation du rire, et un rejet des critères néo-aristotéliciens auxquels se réfèrent les doctes. MATERIEL PEDAGOGIQUE ; photocopie de l extrait /élève, rétroprojecteur LIEU ; classe traditionnelle REMARQUES: fin d année dans l après midi ; les élèves ont acquis des compétences. OBJECTIFS Insertion dans ma progression, comment s articule cette séance avec ce qui précède et qui suit? les raisons du rire et les moyens mis en œuvre pour y parvenir, la définition de la comédie, situations comiques et jeux de scènes Catharsis sociale extraits des comédies de Molière. le programme // objet d étude La tragédie et la comédie au XVIIème siècle : le classicisme L'objectif est de faire connaître les caractéristiques du genre théâtral et les effets propres au tragique ou au comique. Il s'agit aussi de faire percevoir les grands traits de l'esthétique classique et de donner des repères dans l'histoire du genre. objectif-s visé-s ici Histoire Littéraire Faire comprendre pourquoi Molière choisit d écrire la critique de l Ecole des Femmes et réfléchir au statut de la comédie au XVII cf Percevoir les spécificités et la diversité du siècle ou de situer le genre dans une histoire plus longue Argumentation // croisement des objets d étude cf Les œuvres littéraires permettent, sous des formes et selon des modalités diverses, l'expression organisée d'idées, d'arguments et de convictions et qu'elles participent ainsi de la vie de leur temps PREREQUIS Vus en cours Les caractéristiques du genre ; extraits de comédie liste des personnages comédie Tragédie : esquisse d une différenciation des genres Préparation Fiche personnelle sur Molière selon modèle / prise de notes source commune à tous les élèves SITUATION DE DEPART OU MOTIVATION Je ne donne pas de titre de séance même si j inscris le cadre habituel au tableau séance séquence objectifs Je distribue texte vierge sans commenter pour permettre les réactions

5 DISPOSITIF PEDAGOGIQUE Supports modalités, rythme et alternance des activités... Extrait de "La critique de l'ecole des Femmes» Scène 6 Molière Dorante et Uranie...1 Lecture par deux élèves mise en voix + Premières réactions ; un élève secrétaire au tableau mise en place progressive de la notion de Débat dans le cadre de cette scène de Théâtre 2 Recherche individuelle ; reformulation écrite des trois points de vue/ thèses + mise en commun 3 Relance par relecture individuelle de la tirade argumentative de Dorante avec Fiche guide confrontation des deux genres Tragédie et comédie pour dégager les arguments qui s appuient sur leurs caractéristiques respectives 4 Mise en commun avec projection du support rempli ; les élèves illustrent par des exemples puisés dans leurs connaissances 5 Reformulation orale ; élèves sollicités nommément; pourquoi est-ce difficile de écrire une comédie selon Dorante? 6 Relance par questionnement Pourquoi Molière invente t-il ce personnage? titre de la pièce et utilisation de la préparation 7 Phase d évaluation / bilan Contenu Les personnages présents et leurs thèses les marques du point de vue les arguments La défense de la comédie par Dorante les caractéristiques des deux genres en vogue au XVII Dorante porte - parole de Molière le statut de la comédie au XVII COMPETENCES VISEES Savoir situer les œuvres étudiées dans leur époque et leur contexte - Connaître les principaux genres auxquels les œuvres se rattachent et leurs caractéristiques Etre capable de lire, de comprendre et d'analyser des œuvres de genres variés, et de rendre compte de cette lecture, à l'écrit comme à l'oral Lire le texte argumentatif et comprendre un débat Utiliser ses connaissances culturelles pour mieux lire EXERCICES Traces écrites reformuler des thèses dégager des arguments faire un bilan Oral intervenir dans la lecture SYNTHESE et/ou DOCUMENT(S) REMIS AUX ELEVES // EVALUATION Donner un titre à la séance - collectif... Trace écrite personnelle finale ; Intérêt et efficacité de cette argumentation Statut de la comédie au XVII et rôle de cette tirade pour Molière PROLONGEMENTS REINVESTISSEMENTS Ecole des Femmes Arnolphe Georges Dandin Observer des personnages peints par Molière ; comment «rendre agréables sur le théâtre les défauts de tout le monde» Ouverture vers les interprétations de ces personnages parfois plus pathétiques que comiques et débat Utilisation des TICE L ENT s adapte tout particulièrement à n importe quel objectif de séance Bilan : compétences mobilisées au cours des différentes activités du projet Référentiel de l enseignant c 4 - Concevoir et mettre en œuvre son enseignement

6 Le professeur est un spécialiste de l'enseignement de sa ou de ses disciplines, c'est-à-dire qu'il est capable d'assurer, sur la durée d'une année scolaire, l'apprentissage effectif de ses élèves dans le cadre d'un enseignement collectif. Pour cela, il maîtrise la didactique de sa ou de ses disciplines, et il est capable de mettre en œuvre des approches pluridisciplinaires ; il connaît les processus d'apprentissage et les obstacles que peuvent rencontrer les élèves et la manière d'y remédier ; il est capable d'élaborer des programmations et de répartir les apprentissages dans le temps. Il sait prendre en compte ce qui a été réalisé précédemment. Connaissances Le professeur connaît : - les objectifs à atteindre pour un niveau donné, dans le cadre de son enseignement ou de son domaine d'activité ; - les programmes d'enseignement et les principales ressources, notamment numériques, qui le concernent à tous les niveaux d'enseignement Capacités Le professeur est capable : - de définir des objectifs d'apprentissage à partir des références des textes officiels ; - de raisonner en termes de compétences ; - Attitudes à construire des activités permettant d'acquérir la même compétence par le biais de plusieurs disciplines ; à mettre sa discipline au service de projets ou dispositifs pluridisciplinaires ; à apprécier la qualité des documents pédagogiques (manuels scolaires numériques ou non et livres du professeur associés, ressources documentaires numériques ou non, logiciels d'enseignement, etc.). INTERET ET ENJEU(X) DE LA QUESTION EFFETS SUR LA GESTION DE LA CLASSE ECUEILS A EVITER SITOGRAPHIE Au cœur du travail même du professeur et de l élève, la séance est en effet un temps particulier de cette relation triangulaire ; savoir professeur et élève et il importe de réfléchir à la manière de mettre en musique ces trois pôles dans un temps et un espace donnés. Alors que l enseignement a longtemps fonctionné de manière «magistrale» - c'est-à-dire venant du maître -, les sciences de l éducation nous invitent à partir de l élève et à construire de manière différenciée la relation de chacun au savoir et au savoir faire ; la séance est une étape fondamentale de cette construction Cette durée la séance organisée et pensée en fonction des objectifs à atteindre, des compétences à développer et des besoins des élèves est indéniablement le moyen de construire une relation de confiance avec les élèves garante d un climat propice à la réussite S enfermer dans une routine de séances toutes construites de la même façon et oublier de créer des effets de surprise Rigidifier sa préparation au point de ne plus pouvoir prendre de la distance et rectifier un déroulement de séance prévu au vu de la situation réelle en classe Donner les objectifs, titres à l avance qui ne permettent plus la démarche inductive Bulletin officiel n 29 du 22 juillet 2010 Encart - Formation des enseignants Définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier Questions liées, prolongements : Comment construire une séquence? Quelles activités dans la séance? Dans la séquence? Comment évaluer?

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note»

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Recommandations et propositions pour l enseignement du français Sommaire 1. Rappel des principes fondamentaux de

Plus en détail

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP I - TEXTE DE REFERENCE POUR L AP : BO spécial n 1 du 4-02-2010 1 - Des principes : - L AP concerne tous les élèves : 72

Plus en détail

Agir pour différencier

Agir pour différencier Agir pour différencier Mettre en valeur toutes les formes d intelligence et toutes les aptitudes Pour En Faire réussir tous les élèves de manière à ce que les connaissances, capacités et attitudes de chacun

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être engagées dans et hors l école. L élève apprend a se construire

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet La baladodiffusion Présentation de l outil La baladodiffusion, ou podcast en Anglais, est à l origine un moyen d écouter de manière différée de la musique au format MP3 sur des supports numériques tels

Plus en détail

Contenu Objectifs et indications complémentaires 1 2 3 4 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL?

Contenu Objectifs et indications complémentaires 1 2 3 4 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL? Programme Pôle état de santé et de bien-être social 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL? La découverte de ces concepts-clés doit viser à poser les bases de la culture médico-sociale.

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Mission du professeur exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique ou en lycée professionnel

Mission du professeur exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique ou en lycée professionnel Mission du professeur exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique ou en lycée professionnel BO N 22 du 29 mai 1997 Formation initiale Circulaire N 97-123 du 23/5/1997 Texte adressé~aux

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

De la source à l information : les relais 1 originels

De la source à l information : les relais 1 originels La construction de l information Préambule : L équipe a eu beaucoup de mal à cerner le terme «construction» qui est au centre de cet objet d étude. Après réflexion, il semble que cela vient du fait que

Plus en détail

ATELIER Français sur Objectifs Universitaires Formation aux discours et médiation des savoirs en français

ATELIER Français sur Objectifs Universitaires Formation aux discours et médiation des savoirs en français ATELIER Français sur Objectifs Universitaires Formation aux discours et médiation des savoirs en français Thierry LEBEAUPIN Centre de Linguistique Appliquée, Université de Franche-Comté Si l'enseignement

Plus en détail

Bienvenue à toutes et à tous!

Bienvenue à toutes et à tous! Bienvenue à toutes et à tous! 1 Devenir autonome 2 S intégrer 3 S adapter L année de sixième en 5 Renforcer les acquis du primaire 6 grands objectifs 4 Acquérir des méthodes de travail 6 Découvrir de nouvelles

Plus en détail

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR»

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» Participants : professeurs de l enseignement primaire, secondaire ou supérieur, enseignant le français langue étrangère

Plus en détail

Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits. Hella Feki, Formatrice Dafpa

Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits. Hella Feki, Formatrice Dafpa Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits Hella Feki, Formatrice Dafpa Citations sur l écriture «Savoir écrire c est savoir réécrire»

Plus en détail

TPE Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques

TPE Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques Textes de référence Modalités de l'épreuve et cadrage pédagogique Définition des modalités de l'épreuve de TPE au

Plus en détail

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Mercredi 23 janvier 2013 Mercredi 30 janvier 2013 IA-IPR et IEN ET-EG 1 Plan de la présentation Première partie : Le déroulement du concours et de

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE RESSOURCES OBJECTIF Maîtrise de la langue/palier 2 : S exprimer à l oral comme à l écrit, dans un vocabulaire approprié et précis, en respectant le niveau de langue adapté.

Plus en détail

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs littéraires

Plus en détail

Enseignements primaire et secondaire

Enseignements primaire et secondaire Enseignements primaire et secondaire Formation des enseignants Dossier suivi par Max Gratadour Conseiller du Recteur Doyen des Inspecteurs de l Education nationale Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel B.O. 1995 n 11 du 15 juin 1995 Programme de français Baccalauréat Professionnel PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel Arrêté du 9 mai 1995 - B.O. n 11 du 15 juin 1995 PRÉAMBULE : FINALITÉS ET

Plus en détail

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Bienvenue en sixième Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Ce qui va changer : Plusieurs disciplines, dont des nouvelles, un professeur par discipline. Changement de salle à chaque heure. Des devoirs

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

Présentation des modules de formation

Présentation des modules de formation Sciences et technologies à l'école Présentation des modules de formation Chaque module a vocation à être créé au niveau des écoles sur le temps de formation statutaire (formations pédagogiques). Il débouche

Plus en détail

Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A. Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT

Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A. Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT Ecole hospitalière 1 Introduction Soucieuses d ouvrir l hôpital vers l extérieur, nous souhaitons par le biais de notre projet,

Plus en détail

En tant que réseau d échanges et de solidarités, ACCROCHE se propose de :

En tant que réseau d échanges et de solidarités, ACCROCHE se propose de : Genève, 12 décembre 2014 ACCROCHE est une association qui regroupe des organisations publiques et des acteurs clés du travail social genevois visant à la promotion, au renforcement d une action préventive

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Seconde baccalauréat professionnel en trois ans Suivi individualisé

Seconde baccalauréat professionnel en trois ans Suivi individualisé QUELQUES CONSEILS EN VUE DE L ELABORATION D OUTILS DE SUIVI INDIVIDUALISÉ DE L ELEVE I L ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISE DES ELEVES : POURQUOI? L accompagnement de l élève dans la construction de son projet

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée Le fonctionnement du roller et TIC Cette séquence a été présentée lors des séminaires de Mai 2006 par le CRTec de Combs la Ville ;elle correspond au niveau 6ème et plus spécialement à la partie «fonctionnement

Plus en détail

Master MEEF 1er Degré

Master MEEF 1er Degré UNIVERSITE DE LORRAINE - ESPE DE LORRAINE * Master MEEF 1er Degré 2e année Parcours enseignement et alternance Semestre 9 UNIVERSITE DE LORRAINE ESPE DE LORRAINE Version du 05-10-2015 1 Master MEEF 1 er

Plus en détail

Exemples de séances pour des rencontres

Exemples de séances pour des rencontres Exemples de séances pour des rencontres Thème : Lipdubbing Les fiches d activités suivantes ont été conçues pour aider les enseignants qui réalisent un projet d échange en langue étrangère avec une école

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

OBJECTIFS DE STAGE ET. VALIDATION DES STAGES M1 et M2. Modules assurés par Frédérique Marguerin M1 : EC 2D, EC 7A, EC 7B M2 : EC 56 C, EC 59 C

OBJECTIFS DE STAGE ET. VALIDATION DES STAGES M1 et M2. Modules assurés par Frédérique Marguerin M1 : EC 2D, EC 7A, EC 7B M2 : EC 56 C, EC 59 C INSTITUT SUPÉRIEUR DE FORMATION DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE JACQUES SEVIN 2, rue Edouard Branly 51500 TAISSY Tel: 03.26.85.14.10 Fax : 03.26.85.22.73 F E-mail : acfpec51.taissy@wanadoo.fr 22, rue Charles

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE SUIVI DE FORMATION PROFESSIONNELLE. Conseiller Principal d Education. Année scolaire 2013-2014

LIVRET PERSONNEL DE SUIVI DE FORMATION PROFESSIONNELLE. Conseiller Principal d Education. Année scolaire 2013-2014 LIVRET PERSONNEL DE SUIVI DE FORMATION PROFESSIONNELLE Conseiller Principal d Education Année scolaire 2013-2014 Sommaire 1. Propos introductifs 3 2. Les dix compétences professionnelles 4 3. Le livret

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Réaliser un TPE en classe de Première. Année scolaire 2015 2016

Réaliser un TPE en classe de Première. Année scolaire 2015 2016 Année scolaire 2015 2016 Travaux Personnels Encadrés Travaux Les élèves doivent s investir pour travail en vue d'aboutir à une réalisation concrète. Personnels Les élèves élaborent en groupe, une production

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Recherche. Évaluation. Conception

Recherche. Évaluation. Conception Recherche Évaluation Conception Création Planification En phase de recherche, tu dois CRITÈRE A : RECHERCHE a) Évaluer l importance du problème dans la vie, la société et l environnement; b) Exposer l

Plus en détail

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice.

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice. Académie de Dijon LETTRES TICE Lire, écrire, publier à l aide d internet Récit d expérience d une aventure éditoriale http://lettres.ac-dijon.fr http://www.lettrestice.com Lire, écrire, publier à l aide

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

rencontrez dans l enseignement de ces domaines?

rencontrez dans l enseignement de ces domaines? Quelles sont les difficultés que vous Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l enseignement de ces domaines? Au cycle 2 : 81h dans le domaine de la découverte du monde (40h30 pour «se repérer

Plus en détail

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION Nom : Prénom : Classe : Sciences Gestion : Étu gestion Page 1 sur 16 I Qu'est-ce que l'étu Gestion? Source : Extrait du Bulletin officiel n 21 du 24/05/2012), note

Plus en détail

Faire rédiger des synthèses en grammaire

Faire rédiger des synthèses en grammaire Faire rédiger des synthèses en grammaire 1/5 Observer la langue, la décrire sont des activités qui font partie intégrante du cours de français. Elles appartiennent à l univers des élèves depuis leur apprentissage

Plus en détail

Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique et Internet de la classe et/ou de l école.

Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique et Internet de la classe et/ou de l école. Charte informatique et Internet Proposition 2 Domaine 2 du B2i : «Adopter une attitude responsable» Présentation Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique

Plus en détail

Le tableau blanc interactif (TBI)

Le tableau blanc interactif (TBI) Le tableau blanc interactif (TBI) Depuis quelques années, Les TBI apparaissent dans les écoles primaires et leur déploiement est en constante augmentation. Contrairement à beaucoup d idées reçues, ce ne

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

LA PRODUCTION D ÉCRITS

LA PRODUCTION D ÉCRITS LA PRODUCTION D ÉCRITS AU CYCLE 3 Sevin Laëtitia CPC EPS - Circonscription d ALBI - Jeudi 21 mars 2013 Collège J.Jaurès 1- Comment construire une programmation en production d écrits? 2- Comment relier

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Nature de l épreuve : Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Vous travaillerez en équipe de 2 à 4 élèves sur un sujet de votre choix tiré d un des thèmes proposés dans votre série et impliquant

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE Stage de Formation Continue AEFE PRF 2014-2015 Johannesburg 8 au 11 décembre 2014 Laurence Comte EEMCP2 De l évaluation aux évaluations 3

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation Nature de la formation

Plus en détail

PRATIQUES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL au Centre PLEC (Parler Lire Écrire Compter) du TAMPON

PRATIQUES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL au Centre PLEC (Parler Lire Écrire Compter) du TAMPON Les entrées didactiques Situations Compétences visées Les conduites discursives Le débat régulé La mise en voix Dire pour rédiger autour de l EPS EPS La découverte du badminton. Rendre compte d une activité

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres éduscol Travailler l'expression orale Constat La Poésie : du texte à la performance orale Ressources accompagnement personnalisé La classe de seconde se définit par une grande hétérogénéité : les élèves

Plus en détail

PRATIQUES DE CLASSE. Préparation de la classe

PRATIQUES DE CLASSE. Préparation de la classe Préparation de la classe Conduite et gestion de la classe Préparation annuelle Préparation hebdomadaire et quotidienne Quelques définitions PRATIQUES DE CLASSE Préparation de la classe PROGRAMMATIONS.

Plus en détail

Sandrine Marois. www.versunecoleinclusive.fr. Comment le professeur-documentaliste peut-il s adapter à la diversité et accompagner l inclusion?

Sandrine Marois. www.versunecoleinclusive.fr. Comment le professeur-documentaliste peut-il s adapter à la diversité et accompagner l inclusion? Comment le professeur-documentaliste peut-il s adapter à la diversité et accompagner l inclusion? Sandrine Marois, professeur-documentaliste et personne ressource ASH lycée, juillet 2014 Préambule : un

Plus en détail

«Préparer l écriture d une lettre argumentative en 3 ème»

«Préparer l écriture d une lettre argumentative en 3 ème» Scénario indexé dans «Préparer l écriture d une lettre argumentative en 3 ème» Usage des fonctionnalités du traitement de texte Valéry Herbin, collège Jean-Jacques Rousseau, Thiant Message principal :

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

Former et évaluer par compétences

Former et évaluer par compétences Former et évaluer par compétences Marie-Blanche MAUHOURAT Frédéric THOLLON IGEN Groupe des sciences physiques et chimiques fondamentales et appliquées De l école à l Université, de bac-15 à bac + 8 Un

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date Nantes, date L Inspecteur, Inspecteur d académie Inspecteur pédagogique régional Éducation physique et sportive A Le chef d établissement, Etablissement, Objet : Visite d inspection Comme convenu par téléphone,

Plus en détail

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel «Enseigner et apprendre avec un document audiovisuel afin de perfectionner les compétences communicatives.» I. Présentation générale Descriptif de formation 18 au 22 août 2014 CREFECO - Pour les enseignants

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation Master MEEF 2 e Degré Langues Allemand (M2) 2014-2015 ECTS/ COEF UE Intitulé de l'ue 1 UE 3-1 Initiation recherche (20h par langue) 10 UE 3-2 Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique

Plus en détail

Animation pédagogique départementale en arts appliqués et LVE lundi 28 mars 2011 Lycée Jeanne d'arc Rennes

Animation pédagogique départementale en arts appliqués et LVE lundi 28 mars 2011 Lycée Jeanne d'arc Rennes Animation pédagogique départementale en arts appliqués et LVE lundi 28 mars 2011 Lycée Jeanne d'arc Rennes Mme Chevrollier Brown / Mme Lemière Objectifs de l'animation : accompagner la mise en place des

Plus en détail

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION L A N G A G E 5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION PS ESSAI GRATUIT www.editions-cigale.com L A N G A

Plus en détail

Réunion de parents-classe de ce1-ce2

Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Elodie PLANTIER Présentation Effectifs : 12 CE2 et 13 CE1 Filles : 13 Garçons : 12 I - Organisation matérielle : Le Cahier jaune où est collé l ensemble des papiers

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

BO n 20 du 20 mai 2010

BO n 20 du 20 mai 2010 BO n 20 du 20 mai 2010 Modalités d évaluation Contrôle en Cours de Formation (CCF) Le contrôle en cours de formation comporte deux situations d'évaluation organisées au cours de la formation. Sur un sujet

Plus en détail

Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT»

Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT» Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT» SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail