ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE"

Transcription

1 ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE Dans son bilan annuel 2012 RTE dresse ce constat : RTE distingue deux modes d'échanges (source RTE 2011) : LES ECHANGES CONTRACTUELS TRANSFRONTALIERS : Programmes d échanges nominés par les acteurs du marché entre la France et les pays voisins, dans le cadre des capacités acquises par ces mêmes acteurs via des mécanismes de marché. Les échanges contractuels transfrontaliers intègrent l ensemble des transactions sur les lignes d interconnexion du réseau de RTE. LES ECHANGES PHYSIQUES Les échanges physiques d électricité avec l étranger pour l ensemble de la France, importations / exportations, recouvrent : o o le cumul des soldes instantanés d échanges mesurés par les comptages sur chaque ligne d interconnexion, comptabilisés, selon le signe, en importations ou en exportations, les échanges de compensation correspondant à la part de production hydraulique revenant à chaque pays en fonction des droits d eau, indépendamment du lieu physique d implantation des moyens de production frontaliers. Echanges de compensation des droits d eau relatifs aux centrales frontalières : Dans le respect d un accord international portant sur le droit de souveraineté des pays sur l eau, la production des centrales hydrauliques situées sur un fleuve frontalier (ou rivière) doit être comptée, pour les parts revenant à chaque pays, dans les statistiques de production des pays concernés.

2 Le tableau ci-dessous présente les échanges physiques d électricité avec l étranger, aux bornes du réseau de RTE (qui ne tiennent compte que des échanges physiques mesurés aux frontières, sans prise en compte des droits d eau) : PAYS EXPORT IMPORT BILAN GB 8,4 1,9 + 6,5 BE 13,9 1,9 + 12,0 DE 5,2 13,9-8,7 CH 24,5 7,0 + 17,5 IT 15,7 0,6 + 15,1 ES 5,8 4,0 + 1,8 73,5 29,3 + 44,2 Tableau des exportations et des importations d'électricité de la France en 2012 (en TWh) Alors pourquoi la France, fortement exportatrice d'électricité dans toute l'europe en importe-t-elle autant d'allemagne? TENTATIVE DE REPONSE La réponse à cette question pourrait fournir la solution : comment ferait l'allemagne si elle voulait vendre 1 TWh d'électricité à l'espagne? La livraison de l'échange contractuel entre l'allemagne et l'espagne passerait obligatoirement par les lignes françaises et se traduirait dans le bilan RTE des échanges physiques par -1 TWh d'importations pour la France depuis l'allemagne et +1 TWh d'exportations de la France vers l'espagne pour une opération totalement transparente pour la France!!

3 En 2012, l'étude des flux physiques aux frontières de la France, de la Suisse et de l'italie montre principalement trois anomalies du type France/Allemagne (il en existe d'autres beaucoup moins prononcées, entre la France et la Belgique par exemple) : La Suisse importe, à partir de la France, + 24,5 TWh physiques pour seulement + 9,554 TWh contractuels (valeur tirée du site internet swissgrid, gestionnaire du réseau électrique Suisse). Il en ressort que près de 15 TWh d'électricité transitent par la France dont on ne peut connaître avec certitude la provenance. Il est probable que l'allemagne exporte de l'électricité vers l'italie via la France et la Suisse car l'italie a importé, en 2012, 36,983 TWh pour couvrir ses besoins (seulement 12,604 TWh importés depuis la France). Les schémas de fourniture doivent certainement s'élaborer en fonction des besoins et des limitations dans les capacités d'échange entre chaque pays. PAYS SOLDE PRODUCTION - CONSOMMATION GB BE DE CH IT ES FR Solde production - consommation des principaux pays d'europe en 2012 (en TWh). La France est le plus gros exportateur d'électricité en Europe, devançant largement l'allemagne. En résumé, les flux commerciaux semblent les plus à même à représenter l'exacte réalité des exportations et des importations de chaque pays. Ces flux commerciaux sont accessibles via le site internet ENTSOE (association des gestionnaires de réseaux européens dont RTE fait partie) à l'adresse : https://www.entsoe.eu/ pour la page d'accueil et plus spécifiquement pour l'import/export à l'adresse https://www.entsoe.eu/dbquery/exchange/detailed-electricity-exchange/.

4 MODE D'EMPLOI 1) Choisir la période d'étude (ici du 01/01/2012 au 31/12/2012 2) Choisir le mode sortie des données HTML ou XLS (ici HTML) 3) Choisir le pays exportateur (ici la France) 4) Choisir le pays importateur (ici l'allemagne) 5) Envoyer la requête à la base de données à l'aide du bouton "send" Attendre les résultats. Nota : il existe un choix "All" qui permet de sélectionner tous les pays en même temps. Exportations commerciales françaises d'électricité vers l'allemagne en 2012 On peut constater, qu'en 2012, la France a exporté commercialement 13,219 TWh d'électricité vers l'allemagne et en a importé seulement 0,782 TWh!!! sans aucune certitude quant à l'utilisation de ces volumes, aussi bien en France qu'en Allemagne!! En refaisant de manière identique le bilan pour la France on obtient : PAYS EXPORT IMPORT BILAN GB 7,620 1, ,429 BE 7,348 2, ,010 DE 13,219 0, ,437 CH 9,569 3, ,282 IT 12,602 1, ,475 ES 4,910 3, ,883 55,268 11, ,516 Tableau des exportations et des importations commerciales de la France en 2012 (en TWh) L'Allemagne est le plus gros importateur commercial d'électricité de la France et de loin, peut être en raison de sa possibilité d'exporter vers les anciens pays du bloc de l'est!! Et pourtant elle est globalement aussi exportatrice d'électricité!!

5 Les bilans globaux des deux méthodes sont assez cohérents : + 44,2 TWh pour les flux physiques et + 43,516 TWh pour les flux commerciaux (à noter le manque de précision des données physiques, je n'en ai pas cherché de plus précises). Il est assez paradoxal de constater l'énorme différence entre le flux physique et le flux commercial d'exportation vers l'allemagne : respectivement + 5,2 TWh et + 13,219 TWh. Cela prouverait que la France n'exporte pas directement via sa frontière naturelle avec l'allemagne mais par l'intermédiaire d'autres pays. Est-ce possible? Oui : PAYS IMPORTATION COMMERCIALE DEPUIS LA FRANCE EXPORTATION PHYSIQUE DEPUIS LA FRANCE Delta GB 7,620 8,4 + 0,780 BE 7,348 13,9 + 6,552 DE 13,219 5,2-8,019 CH 9,569 24,5 + 14,931 IT 12,602 15,7 + 3,098 ES 4,910 5,8 + 0,890 Le tableau met en évidence que l'exportation vers l'allemagne peut se faire via la Suisse et/ou la Belgique (à noter le rôle primordial de la Suisse). Faute de données plus précises il n'est pas possible d'affiner l'étude. Le site internet des douanes françaises permet de valider les échanges commerciaux de la France avec l'allemagne en matière d'électricité, se rendre à l'adresse suivante : Pour les exportations on trouve : et pour les importations : En grossissant l'image dans "word" on arrive aisément à lire les valeurs des tableaux.

6 En grossissant l'image dans "word" on arrive aisément à lire les valeurs des tableaux. Il est même possible de chiffrer ces exportations et ces importations, pour 2012 : exportations = 56,191 TWh pour 2,463 Mds un coût moyen du MWh exporté de 43,84 importations = 11,217 TWh pour 0,727 Md un coût moyen du MWh importé de 64,80 solde = 1,736 Mds Nos importations se réalisent bien pendant les pics de consommation où la rareté du MWh se fait sentir et se paye (coût moyen du MWh d'importation égal à 64,80 ). Et plus spécifiquement pour l'allemagne : exportations = 13,220 TWh pour 0,570 Mds un coût moyen du MWh exporté de 43,15 importations = 0,781 TWh pour 0,053 Md un coût moyen du MWh importé de 68,07 solde = 0,517 Md Voila quelques réflexions sur les échanges d'électricité en Europe, à valider!

NOTE (Z)140109-CDC-1299

NOTE (Z)140109-CDC-1299 Commission de Régulation de l'electricité et du Gaz Rue de l'industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ NOTE (Z)140109-CDC-1299

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 Nous reprenons dans ce document les principaux messages délivrés lors du séminaire de formation sur les bourses de l électricité

Plus en détail

Chiffres clés de l'économie

Chiffres clés de l'économie Chiffres clés de l'économie Tous les chiffres présentés ici ont été calculés à partir des données d'eurostat telles qu'elles sont disponibles sur son site : http://ec.europa.eu/eurostat/fr Toutefois, seules

Plus en détail

Pertes d énergie dans les réseaux de distribution d électricité

Pertes d énergie dans les réseaux de distribution d électricité Pertes d énergie dans les réseaux de distribution d électricité Mathias Laffont Juin 2009 NE PAS CITER SANS AUTORISATION Les pertes d énergie dans les réseaux électriques, et dans les réseaux de distribution

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Essayer de comprendre les échanges d'électricité franco-allemands

Essayer de comprendre les échanges d'électricité franco-allemands Résumé Essayer de comprendre les échanges d'électricité franco-allemands Frédéric Livet Univ. Grenoble Alpes, SIMAP, F-38000 Grenoble, France CNRS, SIMAP, F-38000 Grenoble, France Cette étude s'attache

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Séminaire le 11 & 12 juin 2008, Maroc, Casablanca Les Systèmes d'information dans un Marché de l'electricité ouvert.

Séminaire le 11 & 12 juin 2008, Maroc, Casablanca Les Systèmes d'information dans un Marché de l'electricité ouvert. L énergie, c est l avenir Séminaire le 11 & 12 juin 2008, Maroc, Casablanca Les Systèmes d'information dans un Marché de l'electricité ouvert. Orateur : Herwig Van den Bosch Date : le 11 juin 2008 Elia

Plus en détail

Sans données mesurées, rien n est possible!

Sans données mesurées, rien n est possible! Sans données mesurées, rien n est possible! Des exigences élevées sont posées aux gestionnaires de réseau de distribution en matière de gestion des données mesurées 2009 sera l année de la nouveauté pour

Plus en détail

DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES

DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES Organisation de RTE DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES Le système électrique et la gestion des flux > l équilibre offre-demande ; > l accès au réseau ; > la sûreté du système électrique ; > la maîtrise

Plus en détail

Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique

Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique Prof. Damien Ernst Université de Liège Parlement wallon commission énergie Octobre 2015 www.damien-ernst.be Un compteur intelligent

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Juin 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Juin 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Juin 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Les chemins commerciaux de l Electricité

Les chemins commerciaux de l Electricité Les chemins commerciaux de l Electricité L Electricité est Un produit à la fois comme un autre Il fait l objet d une concurrence entre fournisseurs Il nécessite des moyens de productions et des réseaux

Plus en détail

VENTE D ELECTRICITE TRANSFRONTALIERE Par Bertrand de Gérando, avocat au Barreau de Paris et Perrine Tisserand, élève-avocate

VENTE D ELECTRICITE TRANSFRONTALIERE Par Bertrand de Gérando, avocat au Barreau de Paris et Perrine Tisserand, élève-avocate VENTE D ELECTRICITE TRANSFRONTALIERE Par Bertrand de Gérando, avocat au Barreau de Paris et Perrine Tisserand, élève-avocate INTRODUCTION Dans un contexte marqué par la baisse des tarifs d achat de l électricité

Plus en détail

L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS

L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS RELATIONS CLIENTÈLE L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS JANVIER 2011 Vous souhaitez accéder au marché européen de l énergie? En coordination avec les GRT voisins, RTE vous propose des services d accès aux interconnexions

Plus en détail

Les marchés européens de l électricité

Les marchés européens de l électricité N 10 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit. Plusieurs réformes de fond sont engagées pour restaurer des signaux économiques

Plus en détail

Séminaire - Tarification des réseaux haute tension Tunis 4-5 nov. 2008 Cadres Réglementaires

Séminaire - Tarification des réseaux haute tension Tunis 4-5 nov. 2008 Cadres Réglementaires Intégration Progressive des Marchés de l'electricité de l'algérie, du Maroc et de la Tunisie dans le Marché intérieur de l'electricité de l'union Européenne Séminaire - Tarification des réseaux haute tension

Plus en détail

2 : 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 PARTIE

2 : 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 PARTIE A. de la formation L'étudiant en cycle BTS Commerce International suit un ensemble d'enseignements lui permettant d'avoir des connaissances dans : La participation à la prospection des marchés étrangers;

Plus en détail

L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité

L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité Jean-François Conil-Lacoste, Président du Directoire Premier Cercle 2013 05 avril 2013, Paris Agenda 1. Fondamentaux

Plus en détail

Statistiques de l Energie Electrique en France. www.rte-france.com

Statistiques de l Energie Electrique en France. www.rte-france.com 2010 Statistiques de l Energie Electrique en France Juin 2011 www.rte-france.com Statistiques de l énergie électrique en France En 2010, la consommation intérieure nationale d électricité a atteint 513,2

Plus en détail

Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique

Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique Table ronde AFG le 14 septembre 2011 Guy Fasanino, Directeur Commercial 1 Sommaire Les PEGs : carrefour gazier européen Au sein d une offre simple et attractive

Plus en détail

MODELE GENERAL DE CALCUL DE LA CAPACITE DE TRANSFERT TOTALE MODELE APPLICABLE AUX FRONTIERES BELGES ET DE LA MARGE DE FIABILITE DE TRANSPORT

MODELE GENERAL DE CALCUL DE LA CAPACITE DE TRANSFERT TOTALE MODELE APPLICABLE AUX FRONTIERES BELGES ET DE LA MARGE DE FIABILITE DE TRANSPORT MODELE GENERAL DE CALCUL DE LA CAPACITE DE TRANSFERT TOTALE ET DE LA MARGE DE MODELE APPLICABLE AUX FRONTIERES BELGES POUR LES CAPACITES ANNUELLES ET MENSUELLES Table des matières 1. Introduction... 3

Plus en détail

Activation de la TVA 1. DLex Activation de la TVA

Activation de la TVA 1. DLex Activation de la TVA DLex Activation de la TVA Copyright Pyramiq 27 décembre 2013 La version 2.13.12.06 de DLex vous permet de passer à la TVA dès le premier janvier. Les changements se feront de manière automatique via l

Plus en détail

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Ordre du jour 1. Opportunités pour les clients et les fournisseurs d électricité 2. Sécurité

Plus en détail

7 Les marchés européens de l électricité

7 Les marchés européens de l électricité 7 Les marchés européens de l électricité L intégration grandissante des énergies renouvelables sous contrat d achat (financées hors marché par le consommateur ou le contribuable), et la baisse des prix

Plus en détail

Compétences en énergies. Gazelec en Région Atelier Electricité. Guillaume Benali Team Manager Projets internationaux

Compétences en énergies. Gazelec en Région Atelier Electricité. Guillaume Benali Team Manager Projets internationaux Compétences en énergies Gazelec en Région Atelier Electricité Guillaume Benali Team Manager Projets internationaux Cité Internationale - Centre de Congrès de Lyon, le 18 mars 2014 Ordre du jour 11:00 12:30

Plus en détail

L OUVERTURE DU MARCHE DE L ELECTRICITE

L OUVERTURE DU MARCHE DE L ELECTRICITE L OUVERTURE DU MARCHE DE L ELECTRICITE (clients domestiques) Soumis à une «révolution» sans égale depuis l électrification de notre pays, le marché de l électricité est en train de se métamorphoser : ouverture

Plus en détail

Service de certificat

Service de certificat Service de certificat Table des matières 1 Introduction...2 2 Mise en place d une autorité de certification...3 2.1 Introduction...3 2.2 Installer le service de certificat...4 3 Sécuriser un site web avec

Plus en détail

Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4

Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4 Nouvelles spécifications des fichiers de données éco 2 mix version 4 Mise en service prévue début décembre 2014. Pour être prévenu, abonnez-vous à notre newsletter ici 1. Généralités 1.1 Nature des informations

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012

Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012 Mercredi 9 novembre 2011 Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012 Le risque de rupture d approvisionnement est modéré. Une situation globalement comparable

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE Par Laurent Pierandrei, Professeur de Comptabilité Internationale, ACE Paris, France (Partie Double 1 er septembre 2006) La TVA au sein de l Union Européenne

Plus en détail

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence?

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Electricité : France - Allemagne en quelques chiffres 2012 France Allemagne 540 TWh 560 TWh 62

Plus en détail

Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite par les propres installations Immobilier

Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite par les propres installations Immobilier Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier Checklist (CL) Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite

Plus en détail

Les transactions sur or de la Banque nationale suisse de 1939 à 1945 - Données chiffrées

Les transactions sur or de la Banque nationale suisse de 1939 à 1945 - Données chiffrées Les transactions sur or de la Banque nationale suisse de 1939 à 1945 - Données chiffrées Remarques de Jean-Pierre Roth, vice-président de la Direction générale de la BNS, à la conférence de presse du 20

Plus en détail

Agrégateur et fournisseur d électricité. Grenoble 7 octobre 2014

Agrégateur et fournisseur d électricité. Grenoble 7 octobre 2014 Agrégateur et fournisseur d électricité Grenoble 7 octobre 2014 Qui sommes-nous? est un opérateur du marché de l électricité, qui fournit et achète la production électrique de plus de 380 sites de production

Plus en détail

La Green Mobility Solution. Bienvenue dans le monde de l énergie renouvelable.

La Green Mobility Solution. Bienvenue dans le monde de l énergie renouvelable. 1 La Green Mobility Solution. Bienvenue dans le monde de l énergie renouvelable. Audi Green Mobility En partenariat avec CLIMACT, un cabinet d étude et de mise en oeuvre de solutions innovantes en matière

Plus en détail

Tunis, le 3 Juin 2010

Tunis, le 3 Juin 2010 L expérience de RTE dans l ouverture des marchés de l électricité en Europe Tunis, le 3 Juin 2010 SOMMAIRE 1. Les fondements de RTE 2. Les outils mis en place: - le responsible d équilibre - le mécanisme

Plus en détail

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Un résumé du Guide Scope 2 du Greenhouse Gas Protocol Rédigé par le Secrétariat EKOénergie, janvier 2015 Ce résumé existe en plusieurs

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

Swiss Post GLS Dédouanement UE pour les colis à l exportation

Swiss Post GLS Dédouanement UE pour les colis à l exportation Swiss Post GLS Dédouanement UE pour les colis à l exportation Leading partnership in parcel logistics De nouvelles possibilités pour les exportations suisses: les solutions de dédouanement UE de Swiss

Plus en détail

MESUREZ L'IMPACT DE VOS CAMPAGNES!

MESUREZ L'IMPACT DE VOS CAMPAGNES! MESUREZ L'IMPACT DE VOS CAMPAGNES! Concrètement, qu est-ce que mesurer l'impact de vos campagnes? L'utilisateur, après avoir envoyé une campagne e-mailing, peut mesurer son impact en consultant les résultats

Plus en détail

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification e-parl..007 08:0 Conseil national Session d'hiver 007 0.08 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification Projet du Conseil fédéral Décision

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville.

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Source des données : statistiques et cas réels Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Logements Surfaces et nombre d habitants Logements : surface

Plus en détail

1. Cliquez sur dans le coin supérieur gauche de l'écran

1. Cliquez sur dans le coin supérieur gauche de l'écran RECHERCHE GUIDE Dans ce guide, vous apprendrez à utiliser le module Recherche de Documents en ligne et ses capacités de recherche avancées pour trouver des documents officiels de l'omc. Le module Recherche

Plus en détail

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées.

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées. Deuxième rapport CESI Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées Synthèse La première étude effectuée par CESI a démontré que la structure actuelle

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Projet Equadex techno 2008

Projet Equadex techno 2008 Création d une étape d imprimante Projet Equadex Techno 2008 Jeremy TYRIAUX Sommaire Introduction... 3 Problématique... 4 Trouvée... 4 Contrôle d accès à l imprimante... 8 Archivage des documents imprimés...

Plus en détail

Fin des Tarifs Réglementés de Vente gaz et électricité

Fin des Tarifs Réglementés de Vente gaz et électricité Fin des Tarifs Réglementés de Vente gaz et électricité ÉCHÉANCIER ET DÉMARCHE DE TRANSITION VERS DE NOUVEAUX CONTRATS 8 AVRIL 2014 1 - ELECTRICITÉ 1.1 Etat des lieux réglementaire national Les textes de

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Les deux technologies utilisées Pour installer des câbles à fibres

Plus en détail

Les 7 questions les plus fréquentes sur la réglementation en matière de consommation propre

Les 7 questions les plus fréquentes sur la réglementation en matière de consommation propre Date 24 mars 2014 Version 1.0 Les 7 questions les plus fréquentes sur la réglementation en matière de consommation propre 1. Qu est-ce que la réglementation en matière de consommation propre? 2 2. Que

Plus en détail

Choix d un fournisseur d électricité et de gaz pour les clients résidentiels wallons

Choix d un fournisseur d électricité et de gaz pour les clients résidentiels wallons Commission wallonne pour l Energie Choix d un fournisseur d électricité et de gaz pour les clients résidentiels wallons Chastre, le 13 mars 2007 1. Ouverture du marché 3. Electricité verte Olivier SQUILBIN

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

Limesurvey : Descriptif des panneaux de configuration

Limesurvey : Descriptif des panneaux de configuration I. Panneau «Administration» Dans la majorité des cas, les icônes et ne vous concerneront pas. Seul un utilisateur disposant d un profil «Super administrateur» peut créer des utilisateurs et des groupes

Plus en détail

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services La Déclaration d Echange de Biens et la Déclaration Européenne de Services 1 Sommaire : 1 - Préambule 2 - La D.E.B. 3

Plus en détail

QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents.

QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents. QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents. POURQUOI SURVEILLER With enough time, prevention will always fail. RÔLES D UN SOC

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

Implémentation du marché infrajournalier sur les frontières belges. L implémentation des «quick wins»

Implémentation du marché infrajournalier sur les frontières belges. L implémentation des «quick wins» Implémentation du marché infrajournalier sur les frontières belges L implémentation des «quick wins» 13 novembre 2015 TABLE DES MATIÈRES Implémentation du marché infra-journalier sur les frontières belges...

Plus en détail

de marseille fos KPIport passage portuaire

de marseille fos KPIport passage portuaire de marseille fos KPIport passage portuaire 2013 Key Performance Indicators La douloureuse mise en œuvre de la réforme des ports français a suscité un climat de défiance envers notre port. La reconquête

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2010 20% 80% 60% 40% Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

Contributions à l organisation du marché pour la Stratégie énergétique suisse 2050

Contributions à l organisation du marché pour la Stratégie énergétique suisse 2050 Contributions à l organisation du marché pour la Stratégie énergétique suisse 2050 Contributions à l organisation du marché pour la Stratégie énergétique suisse 2050 Introduction Les marchés de l électricité

Plus en détail

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Karine Pasquier 6 mai 2011 HEG, Genève 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Qu est-ce que c est... 3 1.2 A quoi ça sert pour la veille?... 3 1.3 Netvibes

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF L'électricité circule depuis le lieu où elle est fabriquée jusqu à l endroit où elle est consommée, par l intermédiaire d un réseau de lignes électriques aériennes

Plus en détail

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer F a i t s e t c h i f f r e s p o u r 2 0 0 3 L électricité par Sylvie Scherrer Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie La consommation La consommation

Plus en détail

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse 2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse Vue d'ensemble des principaux faits La Suisse compte, avec un produit intérieur brut de 603

Plus en détail

MIG TPDA. Consultatiesessie Session de consultation

MIG TPDA. Consultatiesessie Session de consultation MIG TPDA Consultatiesessie Session de consultation 1. Introduction Notions Atrias S.C.R.L. fondée en 2011 Initiative commune des cinq gestionnaires du réseau de distribution les plus importants en Belgique:

Plus en détail

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Pierre-Marie ABADIE Directeur de l énergie CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Paris, 13 janvier 2009 Pierre-Marie ABADIE MEEDDAT/DGEC/Direction de l énergie Introduction En régime de monopole

Plus en détail

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE Programmes de fidélisation : vous faites les règles Une solution entièrement configurable rend l expérience de fidélisation plus facile

Plus en détail

Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe

Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe Jean-Patrice Netter, Président de Diagma La France paraît-il n exporte pas assez. C est vrai que la France n est pas

Plus en détail

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012 Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME Juillet 2012 Baromètre Edition PME 206 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs et Financiers Entreprises de 1 à 1000 salariés

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général Paris, le 5 juin 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les clients éligibles 15 mai 2002 *** INTRODUCTION par M. Thierry TUOT, Directeur Général Ce deuxième atelier était destiné à permettre aux clients

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

Outils TVA 1. DLex Outils TVA. Contenu

Outils TVA 1. DLex Outils TVA. Contenu DLex Outils TVA Version 2.14.02.02 20 février 2014 Contenu Encodage des clients et fournisseurs... 1 Blocage des numéros de TVA utilisés par les clients comptables... 3 Recherche avancée contact... 3 Configuration

Plus en détail

MONNAYEURS POUR JEUX AUTOMATIQUES - TUTORIAL -

MONNAYEURS POUR JEUX AUTOMATIQUES - TUTORIAL - MONNAYEURS POUR JEUX AUTOMATIQUES - TUTORIAL - 0/ Préambule Elément incontournable (mais pas indispensable, nous le verrons plus tard) des jeux automatiques, le monnayeur (coin selector) est pourtant un

Plus en détail

Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques. Ronan Mahieu

Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques. Ronan Mahieu Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques Ronan Mahieu Contexte Mise en place d une procédure de déficits excessifs lors de la création de la zone euro Déficits publics < 3% du

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial : o En exploitation, commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o

Plus en détail

Madame, Monsieur, GSK passe à la facturation électronique. Octobre 2013

Madame, Monsieur, GSK passe à la facturation électronique. Octobre 2013 Octobre 2013 Madame, Monsieur, GSK passe à la facturation électronique Dans le cadre de la politique d'amélioration continue de GSK en matière d'efficacité et de service (tant pour ses clients que pour

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

Adaptation à la hausse du niveau du Produit intérieur brut suite à la révision des comptes nationaux

Adaptation à la hausse du niveau du Produit intérieur brut suite à la révision des comptes nationaux Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 30.09.2014, 11:00 4 Economie nationale N 0351-1408-90 Comptes nationaux de la Suisse 1995-2013

Plus en détail

L électricité à Genève

L électricité à Genève Les tarifs au er janvier 0 Les prix de l'électricité augmentent en moyenne de 0 % au er janvier 0, essentiellement en raison de la répercussion de la hausse du prix du transport à très haute tension (Swissgrid),

Plus en détail

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales.

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales. LA PLACE DE LA FRANCE PARMI LES CREANCIERS EUROPEENS EN MATIERE DE SOINS DE SANTE AU SEIN DE L UNION EUROPENNE ENTRE LE 31.12.1999 ET LE 31.12.2008 (REGLEMENTS CEE 1408/71 et 574/72) Les prestations versées

Plus en détail

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété Les Certificats d Economies d Energie Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Introduction au dispositif Méconnu du grand public

Plus en détail

Résumé. Date de la version. Version. Nature de la modification. V0 10 février 2014 Création du document

Résumé. Date de la version. Version. Nature de la modification. V0 10 février 2014 Création du document Conditions de raccordement des installations de production EnR > 36 kva relevant d'un Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Énergies Renouvelables Résumé Le décret n 2012-533 du 20 avril 2012 modifié

Plus en détail

Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick. Comptes annuels 2009

Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick. Comptes annuels 2009 Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick Comptes annuels 2009 Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Page 1 Compte d exploitation Notes 24.2. -31.12.2009

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse 2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse Vue d'ensemble des principaux faits La Suisse compte, avec un produit intérieur brut de 590 mrd.

Plus en détail

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE Programmes de fidélisation : vous faites les règles Une solution entièrement configurable rend l expérience de fidélisation plus facile

Plus en détail

LES RESTRICTIONS A L'EXPORTATION DU BOIS DANS LES PAYS DE LA COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE

LES RESTRICTIONS A L'EXPORTATION DU BOIS DANS LES PAYS DE LA COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE REVUE FORESTIÈRE FRANÇAISE 161 ES RESTRITIONS A 'EXPORTATION DU BOIS DANS ES PAYS DE A OMMUNAUTÉ ÉONOMIQUE EUROPÉENNE PAR X. E HATEIER hef de division «Forêts et Produits forestiers» à la.e.e. - Bruxelles

Plus en détail

GÉRER LES ATTRIBUTS GRAPHIQUES DANS LES MURS

GÉRER LES ATTRIBUTS GRAPHIQUES DANS LES MURS GÉRER LES ATTRIBUTS GRAPHIQUES DANS LES MURS ASTUCE DU MOIS Introduction Vous avez sûrement été confronté(e) à la question suivante : comment dois-je m y prendre pour associer des attributs graphiques

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

Le réseau fermé de distribution raccordé au réseau Elia: processus opérationnels spécifiques liés à l accès

Le réseau fermé de distribution raccordé au réseau Elia: processus opérationnels spécifiques liés à l accès Accès Le réseau fermé de distribution raccordé au réseau Elia: processus opérationnels spécifiques liés à l accès Quand un utilisateur de réseau raccordé au réseau Elia devient gestionnaire d un réseau

Plus en détail

I have a dream. pour la production d'électricité en France. Par Michel Gay. Le 24 mars 2014

I have a dream. pour la production d'électricité en France. Par Michel Gay. Le 24 mars 2014 I have a dream pour la production d'électricité en France Par Michel Gay Le 24 mars 2014 J'ai un rêve. Nous sommes en 2050 1. Je rêve que pour produire l'électricité dont la France a besoin, elle dispose

Plus en détail

Objet du document... 3. Introduction... 3. 1. Préambule - Définitions... 3. 1.1. Définitions... 3. 1.2. Coefficients d influencement...

Objet du document... 3. Introduction... 3. 1. Préambule - Définitions... 3. 1.1. Définitions... 3. 1.2. Coefficients d influencement... XX/XX/2014 Méthodologie de calcul des capacités d échanges transfrontaliers d électricité appliquée par RTE aux frontières françaises De l échéance annuelle à infrajournalière Table des matières Objet

Plus en détail

Entretiens Enseignants-Entreprises de l Institut de l Entreprise. Quel sont les atouts des entreprises françaises pour relancer la croissance?

Entretiens Enseignants-Entreprises de l Institut de l Entreprise. Quel sont les atouts des entreprises françaises pour relancer la croissance? Entretiens Enseignants-Entreprises de l Institut de l Entreprise Quel sont les atouts des entreprises françaises pour relancer la croissance? Jouy-le-Moutier, Campus de formation de Veolia Environnement,

Plus en détail

Réglementation sur la consommation propre et garanties d'origine

Réglementation sur la consommation propre et garanties d'origine Réglementation sur la consommation propre et garanties d'origine Informations sur l'application de la réglementation sur la consommation propre dans le cadre du système suisse de garanties d'origine 2

Plus en détail