Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on?"

Transcription

1 Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on? Session de sensibilisation réalisée à la demande du CDOS de GIRONDE, dans le cadre du CFGA 10 janvier h 13h Maison des sports et de la vie associative Intervenants : Emmanuel BUVAT Stéphanie MAUPILE

2 Plan de la matinée 1. Présentation brève du cdosgironde 2. Rappel des aspects logistiques 3. Présentation des «règles» de la formation 4. Présentation des formateurs 5. Tour de table des formés (pptet attentes) 6. Plan de l intervention : NOTIONS : bénévole / salariés RELATIONS SALARIALES : de quoi parle t-on? AVANT L EMBAUCHE : les questions à se poser LES CLEFS D UNE BONNE RELATION : mythe ou réalité? BIBLIOGRAPHIE - WEBOGRAPHIE

3 Emmanuel BUVAT Formateur Chargé de mission DLA sport Stéphanie MAUPILE LES FORMATEURS Responsable de la coordination du DLA Gironde 30 ans d existence Secteurs culture et éducation populaire 3 métiers : Formation professionnelle COPSIL (équivalent MASTER 1) Mobilité internationale et européenne (VSI CSI / Programme ERASMUS +) Animation du DLA Gironde (130 structures rencontrées / an) 1 même objectif: renforcer les capacités et l autonomie des individus et des organisations

4 A l issue de cette formation, les participants(es) seront capables de : Mieux cerner les notions de bénévoles et de salariés LES OBJECTIFS Percevoir les spécificités de la gestion de salariés dans le cadre d une structure associative Améliorer leurs connaissances sur le rôle et le positionnement d un employeur associatif Pressentir les leviers organisationnels facilitant la gestion managériale d une association employeuse

5 ET VOUS : qui êtes vous? Avant de démarrer : Tour de table Vos attentes? Vos questions?

6 NOTIONS : bénévoles / salariés Bénévole : d où viens tu? «bene volo» :«jeveuxbien»ou«bonnevolonté»ou«bienveillant» Inscription historique : solidarité/communauté ont«toujours» existé XIX siècle : Révolution industrielle- fort développement en France et en Europe Fév : le Conseil économique et social propose : «est bénévole toute personne qui s engage librement pour mener une action non salariée en direction d autrui, en dehors de son temps professionnel et familial.» Le bénévolat est la situation dans laquelle une personne fournit à titre gratuit une prestation de travail pour une personne ou un organisme. - Le bénévole ne perçoit pas de rémunération. Il peut être dédommagé des frais induits par son activité(déplacement, hébergement, achat de matériel...). - Le bénévole n est soumis à aucun lien de subordination juridique. Sa participation est volontaire : il est toujours libre d y mettre un terme sans procédure, ni dédommagement. Il est en revanche tenu de respecter les statuts de l association, ainsi que les normes de sécurité dans son domaine d activité.

7 NOTIONS : bénévoles / salariés QUIZZ : associations et bénévoles en France Combien y a-t-il d associations? Combien y a-t-il bénévoles? Combien représentent ils d emplois? Les bénévoles sont majoritairement des hommes Vrai ou Faux Les bénévoles sont majoritairement des jeunes Vrai ou Faux Les bénévoles sont majoritairement des employés Vrai ou Faux Les bénévoles sont majoritairement actifs Vrai ou Faux

8 Bénévole : ce cher inconnu! NOTIONS : bénévoles / salariés associations en France bénévoles,soit emplois,soit 1 français / 4 3% de croissance du bénévolat, notamment au bénéfice des associations employeuses(seulement 12% des associations en France). Croissance constante mais en décélération. Sport, culture et loisirs = majorité de bénévoles Majorité d homme Senior Cadres moyens ou supérieurs ou enseignants Retraités ou actifs du secteur public De moins en moins d ouvriers dans les organes de direction(sauf dans le sport) De + en + de femmes, dans les structures nouvellement créées Un engagement de + en + ponctuel(notamment chez les jeunes) Des motivations multiples et mal connues : aider les autres, avoir des relations sociales, s épanouir, pratiquer une activité(+ de répondants dans le sport) Des besoins actuels qui concerneraient essentiellement la formation en gestion et le maintien d une dynamique bénévole

9 Bénévole : ce cher inconnu! NOTIONS : bénévoles / salariés La plupart des articles sur les associations et le bénévolat en France témoigne de la difficulté à construire cette donnée pour plusieurs raisons. Les associations ne sont pas toutes déclarées. Toutes les personnes bénévoles ne le déclarent pas. Pas d observation nationale, régulière et normalisée. Valorisation comptable : vers une image fidèle? 1984 : loi du 1 er mars invite les associations et fondations à établir annuellement un comptederésultat,unbilanetuneannexe 1999 : publication du règlement comptable CRC n qui rend obligatoire le respect du plan comptable général POUR Valorisation de l action Meilleure connaissancede son économie (si je devais avoir des salariés pour ) Meilleure gestion de ses ressources bénévoles Un don ne s évalue pas CONTRE Valorisersur la base du cout de remplacement (base SMIC) et non sur le résultat obtenu Pas de méthode homogène validée

10 QUIZZ : salariés associatifs en France Combien y a-t-il d associations employeuses? NOTIONS : bénévoles / salariés Les salariés sont majoritairement des hommes Vrai ou Faux Combien y a-t-il salariés? Les salariés sont majoritairement peu diplômés Vrai ou Faux Plus de départs à la retraite sont prévus d ici 2020 Vrai ou Faux Combien représentent ils d ETP?

11 SALARIE ASSOCIATIF : qui es tu? L emploi dans l ESS en France, c est : 10% emploi 2,34 millions de salariés 56,4 milliards de rémunération brutes versées Dans tout ça, les associations employeuses représentent: 84% des établissements ( ) 78% des emplois ( ) 76% des ETP ( ) Femme(67%,soit1femmesur7) Plus de cadre en moyenne Niveau de formation est plus élevée Rémunérations sont plus faibles Plus de temps partiels(suivant les secteurs, l effet est renforcé) emplois à renouveler d ici 2020 NOTIONS : bénévoles / salariés

12 NOTIONS : bénévoles / salariés SALARIE ASSOCIATIF : un salarié comme les autres? A priori, oui Versement d une rémunération Existence d un lien de subordination A priori, non Communauté de valeurs crée la production et non l inverse, Employeurs qui sont d abord des«militants» avant d être des patrons, Une relation au travail «affective», Des espaces de dialogue social peu nombreux, Ambiguïté de la répartition des rôles entre salariés et bénévole, Comme pour le fonctionnement des associations et le bénévolat, peu d études qualitatives existent.

13 RELATIONS SALARIALES : de quoi parle t on? Selon vous : Devenir employeur, quels sont les changements prévisibles? Qu est ce qui vous semble difficile dans ce changement?

14 Une relation à 2 qui passe à 3 RELATIONS SALARIALES : de quoi parle t on? Bureau CA Bénévoles Bureau CA Bénévoles Bureau CA Salariés Bénévoles Bureau CA Bénévoles Salariés Echanges info

15 Qui détient l information et laquelle? RELATIONS SALARIALES : de quoi parle t on? Le pas de temps/niveau d information Salariés Commission Le bureau Le CA Le jour La semaine ou plus La semaine ou plus Le mois ou bien souvent plus Informations très précises de la situation interne voire externe Informations précises mais parcellaires Informations opérationnelles synthétiques Informations générales La circulation et le partage de l information

16 RELATIONS SALARIALES : de quoi parle t on? Quels changements pour l économie de la structure? Association bénévole - Gestion recette/dépense - Besoin en trésorerie limité - Gestion du risque économique limité Association employeuse - Suivi budgétaire et gestion financière resserrée - Besoin en trésorerie plus important - Travail sur prévisionnel d activité et de budget à 3 ans - Gestion de l activité par hypothèse et analyse des risques

17 RELATIONS SALARIALES : de quoi parle t on? Circulation et partage de l information : quels enjeux? Faciliter la compréhension de la structure à tous les niveaux de l association Permettre à chacun de comprendre les enjeux propres à son positionnement Faciliter l intégration de nouveaux bénévoles dans les instances dirigeantes

18 AVANT L EMBAUCHE : les questions à se poser Selon vous : Quelles sont les premières questions à se poser, avant d embaucher? Un bon salarié, c est quoi? Un bon employeur, c est quoi?

19 AVANT L EMBAUCHE : les questions à se poser POURQUOI RECRUTER : définir ses motivations Pallier au nombre insuffisant de bénévoles? Confierdestâchesquelesbénévolesneveulentpasfaire? Confierdestâchesquelesbénévolesnesaventpasfaire? Faire face à un accroissement d activité? Saisir une opportunité? Cherche t-on un : salarié SUPPLETIF, salarié PROVIDENCE, salarié MILITANT, salarié PROFESSIONNEL, Exécution Délégation totale Pair à pair Technique Savoir faire un mélange de tout ça Patchwork Les réponses définissent le profil, les missions et l autonomie. Les réponses définissent la manière d accueillir, d intégrer, d ENCADRER le salarié.

20 AVANT L EMBAUCHE : les questions à se poser POURQUOI FAIRE : définir la fiche de poste Quellessontlestâchesàconfier? Cestâchesfontellesunpostecohérent?réaliste? Quelles sont les compétences nécessaires? Lesalariédoitilsavoir«tout»faireavantsaprisedeposte? L association accepte t elle un salarié qui apprend en faisant? Quivarecruter?Commentallonsnousrecruter? COMMENT : définir l organigramme (responsabilité et délégation) Quival accueilliretluiprésenterleprojet? Quivaaccompagnersaprisedeposte? Quivacontrôlersontravail? Quivasanctionnerencasdeproblème? Qui va coordonner les congés? les heures supplémentaires? les absences?

21 AVANT L EMBAUCHE : les questions à se poser COMMENT : définir le modèle économique Quelestnotreprojetdedéveloppementà3ans?Oùvoulonsnousaller? Quels sont les financements possibles pour soutenir notre projet? Des subventions de fonctionnement? Aux projets? Laventedeproduits? Le mécénat? Avons-nous des perspectives, des opportunités,? Quels sont les risques actuels? Quelle est / sera notre politique de rémunération? Quel impact sur le modèle économique? Quelle est / sera notre politique en matière de formation? De valorisation? D évolution?degpec?

22 INGREDIENTS : ne font pas recette LES CLEFS D UNE BONNE RELATION : mythe ou réalité? LEGAL MANAGERIAL Sujet qui sera traité le 17 janvier 2015 Sujets qui seront traités le 31 janvier 2015 le 2 février 2015 Pas de recette pour une «bonne» relation mais existence d outils légaux et/ou paritaires qui contraignent et soutiennent le management. Entretiens annuels, Grille des salaires, Plan de formation, DIF CIF, GPEC,

23 LES CLEFS D UNE BONNE RELATION : mythe ou réalité? INGREDIENTS : ne font pas recette mais ça aide! Un projet régulièrement partagé Statut Projet associatif Des missions définies (bénévoles et salariés) Des espaces de travail commun Fiches de poste Groupe de travail Respect des obligations légales Application de la CCN Rémunération, congés, formation, heures supp., délégué du personne, Et de dialogue social Entretien annuel Un système de prise de décision et d autonomie Un système d encadrement Un système d information Organigrammes (hiérarchique-fonctionnel) Nécessité de coopérer Reconnaissance mutuelle

24 BIBLIOGRAPHIE - WEBOGRAPHIE «Donner son temps : les bénévoles dans la vie associative», INSEE, économie et statistique, N 372, «Les associations entre crise et mutations: les grandes évolutions», ADDES, «Valorisation : deux poids, deux mesures», JURISassociations, n 433, 15 février «Quelles parties prenantes dans les projets associatifs?- La question spécifique des relations entre salariés et bénévoles», France BENEVOLAT, Janvier «Les métamorphoses du monde associatif», M. HELY, Presses Universitaires de France, Janvier «Le bénévolat en France en 2013 et ses évolutions récentes», Recherche & Solidarités, Septembre BKDnJ_uu-

25 Merci de votre attention

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources Pourquoi se poser la question de la formation interne? La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources (personnel, logistique), votre matériel, vos

Plus en détail

«Rien n est permanent

«Rien n est permanent «Rien n est permanent sauf le changement» Pour nous contacter en France et à l étranger: Téléphone: +33 1 45 46 50 64 Télécopie: +33 1 71 33 10 32 Par courriel: contact@dfacto.fr Sur notre site rubrique

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F. Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis

C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F. Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F DE SEINE-SAINT-DENIS Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis LES DISPOSITIFS D AIDE À LA VIE ASSOCIATIVE EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

Catalogue de Formations

Catalogue de Formations LA SOLUTION POUR LES BESOINS DE GESTION, DEVELOPPEMENT ET FORMATION DU SECTEUR ASSOCIATIF Catalogue de Formations ASSO EMPLOI FORMATION Catalogue de Formations Bienvenue dans notre catalogue de formations

Plus en détail

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Personnes handicapées Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Cap emploi Les ressources handicaps www.capemploi.com changer évoluer s adapter pour réussir 3 Vous vous interrogez

Plus en détail

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Sommaire Présentation de PIC FORMATION p 3 Le contexte de votre bilan de compétences p 4 Les objectifs p 5 Le déroulement p 6 Comment en

Plus en détail

Dans la même collection, neuf autres guides méthodologiques sont disponibles auprès des délégations régionales du FAFSEA.

Dans la même collection, neuf autres guides méthodologiques sont disponibles auprès des délégations régionales du FAFSEA. Les quatre étapes de l entretien professionnel Guide méthodologique 4 Quatrième étape : Le suivi du parcours professionnel du salarié A l issue de cet entretien, sur la base des conclusions figurant dans

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE. Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation

LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE. Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation Livret de formation à la gestion associative Page 1 sur 5 Présentation

Plus en détail

LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT

LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT vous présentent LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT Conseil Social du Mouvement Sportif La convention collective nationale du sport Introduction : enjeux, historique, champ et calendrier d application

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil hôtels cafés restaur ants formation tr aiteurs et conseil 2015 Parce que la vie professionnelle est en perpétuelle évolution, parce l on ne peut pas se charger de tout, parce que la remise en question

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 15 décembre 2008 pris pour l application du décret n o 2008-1013 du 1

Plus en détail

Entretien professionnel Guide pratique. Outils. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Entretien professionnel Guide pratique. Outils. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Entretien professionnel Guide pratique Outils ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement www.fafiec.fr 2/17 Fiche

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2015 (Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION Nom de l association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

Master 2 Economie des organisations

Master 2 Economie des organisations Master 2 Economie des organisations RESSOURCES HUMAINES, ORGANISATION ET CONDUITE DU CHANGEMENT (RHO2C) Diplôme national Domaine : Droit - Economie - Gestion Niveau de recrutement : Bac + 4 Durée des études

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST. Proposition de barème sur 120 points

INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST. Proposition de barème sur 120 points INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST Proposition de barème sur 120 points Questions à traiter travaux demandés PARTIE 1 Dossier 1 LES CONDITIONS DE TRAVAIL 1.1 Identifier les risques auxquels

Plus en détail

SOMMAIRE. Mise en place du plan de formation L élaboration du plan de formation Résumé Quizz

SOMMAIRE. Mise en place du plan de formation L élaboration du plan de formation Résumé Quizz SOMMAIRE Mise en place du plan de formation L élaboration du plan de formation Résumé Quizz Mise en place du plan de formation Pourquoi former? La formation professionnelle continue est un investissement

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

E-réputation et Identité numérique

E-réputation et Identité numérique E-réputation et Identité numérique OBJECTIFS La formation vise à transmettre des concepts pour comprendre les enjeux de l e réputation et des outils pour développer et maîtriser son image. À l issue de

Plus en détail

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 PREAMBULE : OBJECTIFS DE LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS Les Chambres

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

Social 10,4 7,8 6,1. Santé 4,1 4,2 0 2,6 2,6 3

Social 10,4 7,8 6,1. Santé 4,1 4,2 0 2,6 2,6 3 Création graphique : ville de Serris - Imprimé sur du papier norme PEFC livret benevoles 2011:Mise en page 1 15/11/11 15:19 Page 2 Le bénévolat se définit par la diversité sociale et culturelle de ses

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

Certificat de formation à la gestion associative

Certificat de formation à la gestion associative Certificat de formation à la gestion associative Le constat Voici quelques-uns des chiffres clés sur la gouvernance, l emploi, le budget,... de la de la vie associative extraits du document 2007 du Ministère

Plus en détail

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Au sein de BNP Paribas, Ressources Humaines Groupe, vous contribuez à la réalisation des ambitions du Groupe dans la politique de gestion

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

FORMATIONS CONTINUES

FORMATIONS CONTINUES Programme 3-12 ans FORMATIONS CONTINUES DESTINÉES AUX PROFESSIONNEL(LE)S DE L ACCUEIL TEMPS LIBRE Oct. 2015 - Sept. 2016 ADDENDUM DE LA BROCHURE - LA BOUTIQUE DE GESTION - ONE.be La Boutique de Gestion

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 Comment un Responsable de Formation peut gérer la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.)? Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 1 La R.S.E. a pour finalité le développement durable

Plus en détail

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015!

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Qu est-ce que le plan de formation? Le plan de formation est un document qui regroupe les besoins de formation établi

Plus en détail

Se former tout au long de la vie

Se former tout au long de la vie Se former tout au long de la vie Mode d emploi La formation tout au long de la vie C est un droit pour tous! De la formation initiale : collégiens, lycéens, étudiants. à la formation professionnelle continue

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Certificat de formation à la gestion associative

Certificat de formation à la gestion associative Certificat de formation à la gestion associative Le constat Voici quelques-uns des chiffres clés sur la gouvernance, l emploi, le budget,... de la de la vie associative extraits du document 2007 du Ministère

Plus en détail

Conférence #5. Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la

Conférence #5. Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la Régionale Plein-Sud de l Ordre des ingénieurs du Québec Conférence #5 Comment on fait ça développer

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace Agir sur la rétention des talents De manière efficace Rétenti Émilie Trempe Consultante principale! Gestion Stratégies RH Médias sociaux Conférencière et formatrice! Gestion Ressources humaines Médias

Plus en détail

Présentation des intervenants

Présentation des intervenants Conférence débat du 6 juin 2012 Présentation des intervenants Club Management des Systèmes d Information IAE Paris Alumni Maël LAVIE-DERANDE & Bertrand DELAMARRE Christophe LEGRENZI Jacques NAU Extrait

Plus en détail

LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS

LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS 2009 Objectif de cet exposé La formation en alternance Pour obtenir Un diplôme sportif Le DEJEPS Intérêt d avoir un stagiaire en formation diplômante financée par le

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L innovation sociale comme résultante d un nouveau portage de l action sociale Alexis BARON Directeur de l Agglomération Grenobloise

Plus en détail

CEFORP --------------- DENOMINATION DE LA FORMATION

CEFORP --------------- DENOMINATION DE LA FORMATION REPUBLIQUE DU BENIN Université d Abomey-Calavi Centre de Formation et de Recherche en matière de Population CEFORP --------------- DENOMINATION DE LA FORMATION GRADE : MASTER DOMAINE DE CONNAISSANCE: 5

Plus en détail

MAINTENIR DANS L EMPLOI

MAINTENIR DANS L EMPLOI Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 MAINTENIR DANS L EMPLOI un collaborateur handicapé l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS

REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS Proposition technique : REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS Action réalisée en partenariat par le Pôle Emploi de Carpentras et le Comité de Bassin d Emploi Pays du

Plus en détail

Formations Spécifiques

Formations Spécifiques + Square Sainctelette 13/15 Formations Spécifiques Vous exercez des activités dans les domaines relevant de la Commission paritaire 329 pour la Fédération Wallonie -Bruxelles et la Communauté Germanophone?

Plus en détail

Formation professionnelle tout au long de la vie

Formation professionnelle tout au long de la vie bretagne Formation professionnelle tout au long de la vie association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier édito En Bretagne, 120 établissements adhèrent à l ANFH ce qui représente

Plus en détail

Dispositif régional de soutien à la création d Emplois Structurants Pour une Economie Responsable (ESPER)

Dispositif régional de soutien à la création d Emplois Structurants Pour une Economie Responsable (ESPER) Dispositif régional de soutien à la création d Emplois Structurants Pour une Economie Responsable (ESPER) Cadre d'intervention La Région Provence-Alpes-Côte d'azur s est engagée dans une politique ambitieuse

Plus en détail

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER SÉMINAIRES D EFFICIENCE 7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER LES PRISES DE DÉCISIONS DES DIRIGEANTS SOMMAIRE UTILITÉ DU SÉMINAIRE? FORMATEURS ET INTERVENANTS PROGRAMME EMPLOI DU TEMPS CONTACT & NOTES

Plus en détail

Votre satisfaction est notre métier. Service Analyse et prospective sociales

Votre satisfaction est notre métier. Service Analyse et prospective sociales Valorisez vos données RH avec le Bilan Social Votre satisfaction est notre métier Service Analyse et prospective sociales Pour s inscrire pleinement dans une démarche de Gestion Prévisionnelle des Emplois,

Plus en détail

Préparation à la réunion du 10 septembre 2013

Préparation à la réunion du 10 septembre 2013 Préparation à la réunion du 10 septembre 2013 Articulation contrat de génération et GPEC : Lorsqu un accord de branche sur la GPEC a été conclu et qu'il comporte des dispositions sur le contrat de génération,

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la branche Mutualité Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance Dossier de recevabilité

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

Centre de formation des apprenti(e)s Métiers de la santé

Centre de formation des apprenti(e)s Métiers de la santé APPRENTISSAGE Centre de formation des apprenti(e)s Métiers de la santé Les formations ouvertes en apprentissage dans les métiers de la santé L apprentissage, c est la liberté de choisir de se former et

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013. Les seniors précaires créateurs d entreprise

Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013. Les seniors précaires créateurs d entreprise Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013 Les seniors précaires créateurs d entreprise Objectifs de l étude Établir un diagnostic des projets de création d entreprise par les seniors précaires Profil des

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

PRIX ET TROPHÉE DE L INITIATIVE EN ÉCONOMIE SOCIALE FORMULAIRE DE CANDIDATURE

PRIX ET TROPHÉE DE L INITIATIVE EN ÉCONOMIE SOCIALE FORMULAIRE DE CANDIDATURE PRIX ET TROPHÉE DE L INITIATIVE EN ÉCONOMIE SOCIALE FORMULAIRE DE CANDIDATURE RAPPEL - ce concours distingue des initiatives mises en œuvre depuis au moins 1 an : il ne s adresse pas aux projets futurs.

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

FORMATIONS GRATUITES*

FORMATIONS GRATUITES* FORMATIONS GRATUITES* * voir conditions de prise en charge en page 2 Crédits photos :Istockphoto.com Conception : service communication Uniformation avril 2010 CATALOGUE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste coaching pour les cadres dirigeants intégration communautés de talents marque employeur croissance succession développement du leadership diversité PDG comité de direction stratégie de gestion des talents

Plus en détail

Pour gérer les hommes de votre entreprise. Cultivez votre image d employeur

Pour gérer les hommes de votre entreprise. Cultivez votre image d employeur Pour gérer les hommes de votre entreprise Cultivez votre image d employeur 2008-2012 : Une démographie à risques! La courbe des plus de 60 ans augmente et dépasse celle des moins de 20 ans Augmentation

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

BILAN DE COMPETENCES. Vos compétences en action. Un bilan de compétences pour mieux vivre aujourd'hui et appréhender demain

BILAN DE COMPETENCES. Vos compétences en action. Un bilan de compétences pour mieux vivre aujourd'hui et appréhender demain BILAN DE COMPETENCES Un bilan de compétences pour mieux vivre aujourd'hui et appréhender demain Vos compétences en action IDC Passage du Commerce Bâtiment E 72000 LE MANS - 02 43 21 58 10 www.idcompetences.fr

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche

Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche CONSEIL RH COACHING RECRUTEMENT BILAN PROFESSIONNEL SUPERVISION MANAGÉRIALE FORMATION Consultante : Véronique Thévenin Ses domaines d intervention

Plus en détail

La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé.

La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé. Stronger health systems. Greater health impact. La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé. Dr Florence D. Guillaume Mr Uder Antoine, CPA Date (month/day/year)

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE INTRODUCTION LES h LIEUX D EXERCICES DU METIER a L activité du titulaire du brevet de technicien supérieur Négociation et relation client s inscrit dans un contexte de mutation des métiers commerciaux

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

Date de création : Statut juridique : Site internet : Candidature auprès de l agence de Budget annuel :

Date de création : Statut juridique : Site internet : Candidature auprès de l agence de Budget annuel : Ce concours s adresse à des initiatives mises en œuvre depuis au moins 1 an. Veuillez prendre connaissance du règlement sur le site de la fondation avant de compléter le formulaire. Excepté pour la 1 ère

Plus en détail

Besoin de compétences en gestion salariale?

Besoin de compétences en gestion salariale? Besoin de compétences en gestion salariale? 2015-2016 Formation Sciences et Techniques de la Gestion Salariale PARIS Edito Depuis plus de 10 ans, Synopsis Paie dispense, à Paris, la formation Sciences

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE RESSOURCES HUMAINES ET SPÉCIFICITÉS DES RAPPORTS SOCIAUX DANS LES ASSOCIATIONS DE SOLIDARITÉ

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE RESSOURCES HUMAINES ET SPÉCIFICITÉS DES RAPPORTS SOCIAUX DANS LES ASSOCIATIONS DE SOLIDARITÉ QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE RESSOURCES HUMAINES ET SPÉCIFICITÉS DES RAPPORTS SOCIAUX DANS LES ASSOCIATIONS DE SOLIDARITÉ Les associations de solidarité mobilisent des acteurs de statuts différents en fonction

Plus en détail

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?»

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Fin décembre 2014/Début janvier 2015 1 Contexte Objectifs visés: Relever le moral des cadres en début d année Prendre connaissance des

Plus en détail

formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis

formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis PROGRAMME SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2012 formations pour les bénévoles associatifs LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT FOL 93 s inscrit dans un mouvement

Plus en détail

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Janvier 2016 Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

PLAN : Introduction. Conclusion

PLAN : Introduction. Conclusion Bilan social PLAN : Introduction 1- Définition 2-Historique 3-Objectifs 4-Contenu 5-Principaux indicateurs d un BS 6-Les étapes de réalisation d un BS 7-Exploitation & limites 8- Valorisation des tableaux

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

Rapport Moral 2014. «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» Association Promotion Autonomie et Santé 82. ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015

Rapport Moral 2014. «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» Association Promotion Autonomie et Santé 82. ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 Au service des populations depuis le 26 février 1975 Rapport Moral 2014 «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 Au service des populations

Plus en détail

Université de l éducation populaire

Université de l éducation populaire Université de l éducation populaire Carrefour des organisations de jeunesse et d éducation populaire CERTIFICAT DE FORMATION À LA GESTION ASSOCIATIVE Vous êtes un citoyen engagé, vous êtes responsable

Plus en détail

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos le 4 décembre 2008 1 La méthodologie de l étude Cette enquête a été menée du 7 au 24 octobre 2008 auprès de 403 DRH/RF et de

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail