LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER"

Transcription

1 LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013

2 LE SERVICE DE TRANSITION MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans de l instruction, de la socialisation et de la qualification, comme stipulé dans l énoncé de la politique L école, tout un programme. Ce service se situe également dans une optique de prévention comme le définit la Politique en adaptation scolaire pour désigner : «l ensemble des moyens mis en place dans l école pour aider l élève à diminuer ou à éliminer une ou des difficultés d apprentissage ou d adaptation qui pourraient le ralentir dans son cheminement scolaire.» BUTS : Il s agit d un service ponctuel, d une durée limitée, qui s adresse à l élève de la classe ordinaire dont les difficultés de comportement nécessitent une intervention spécifique. Le but est de maintenir l élève en classe ordinaire et de lui donner l occasion d acquérir les attitudes de base pour bien fonctionner. Ce service vise également à permettre à l enseignant ou l enseignante de la classe d origine de développer des stratégies pour travailler avec les élèves en difficulté de comportement. Il soutient aussi les parents en les référant aux services appropriés selon les besoins, et en contribuant à améliorer leur collaboration avec les intervenants scolaires. Par une approche systémique, le service prône donc l arrimage entre les différents intervenants du milieu scolaire d origine, les parents et les services sociaux afin de mieux préciser les besoins de l élève en difficulté et d y répondre adéquatement. C est un travail individuel et soutenu avec l enfant, d abord au niveau de la modification de comportement et sur le plan des apprentissages. Il assure aussi le maintien du lien avec son milieu scolaire d origine. La particularité du Service de transition, c est qu il offre un service intensif qui vise la rééducation comportementale. 2

3 QUAND FAIT-ON APPEL AU SERVICE DE TRANSITION? Le Service de transition est interpellé lorsque les actions prises dans le milieu scolaire d origine n ont pas permis d obtenir de résultats, malgré le recours aux différents moyens de la démarche d intervention auprès des élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage (EHDAA). DÉMARCHE DE RÉFÉRENCE D UN ÉLÈVE APRÈS LA DÉMARCHE D INTERVENTION : a- La direction de l école d origine a la responsabilité d envoyer les documents de l Aide-mémoire à la direction de l école d accueil du service, en tenant compte de l échéancier. Elle doit aussi s assurer d informer les parents des démarches entreprises afin d obtenir leur collaboration. b- Le comité d admission, composé du ou de la psychologue, de la direction du Service de transition, du psychoéducateur ou de la psychoéducatrice et de la conseillère pédagogique, vérifie la validité de la demande au regard des démarches faites auprès de l élève, du plan d intervention, du rapport psychologique et des possibilités de retour de l élève à son école (aide-mémoire). c- La direction d école du Service de transition convoque le comité d admission et l équipe de l école d origine présente le dossier de l élève. d- Le comité d admission recommande à la direction de l école d accueil de l admission ou non au Service de transition. APRÈS L ADMISSION AU SERVICE : a- Les intervenants du Service de transition organisent une rencontre avec les parents et les élèves pour présenter le programme, solliciter l engagement des parents et faire visiter l école. b- Les intervenants du Service de transition organisent une rencontre avec tous les enseignants et les enseignantes des écoles d origine afin de s assurer du mandat de chacun et de répondre à aux questions. c- L enseignant ou l enseignante de l élève demeure le premier responsable de la scolarisation de l élève fournissant les travaux à l équipe (travaux, devoirs, etc.) dans le but de maintenir un lien avec sa classe d origine. d- L élève commence son séjour au Service de transition. 3

4 CLIENTÈLE VISÉE : L élève visé est celui de classe ordinaire âgé de 6 à 10 ans qui éprouve des difficultés de comportement, comme indiqué au document : L organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage (EHDAA). «On entend par élèves à risque, des élèves qui présentent des facteurs de vulnérabilité susceptibles d influer sur leur apprentissage ou leur comportement et peuvent ainsi être à risque, notamment au regard de l échec scolaire ou de leur socialisation, si une intervention rapide n est pas effectuée.» CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ : L élève doit : - Présenter des difficultés de relations avec ses pairs et les adultes qui l entourent. Les comportements problématiques peuvent être de types surréactif ou sousréactif; - Avoir reçu des services à son école d origine par le biais des différents intervenants; - Avoir un plan d intervention actif; - Avoir passé une évaluation psychologique de type comportemental affectif ou s engager à faire passer une évaluation psychologique avant ou au début de la fréquentation de l élève au Service de transition. - Avoir un profil qui permet à l élève de réintégrer sa classe d origine après son séjour au Service de transition. NOMBRE D ÉLÈVES ADMIS : Le Service de transition admet au maximum 10 élèves à la fois afin de maximiser les interventions auprès des élèves. On y accueille environ 30 élèves par année, soit 3 cohortes. 4

5 DURÉE DU SERVICE : La durée du service est de 12 semaines maximum avec réévaluations hebdomadaires afin d assurer que le service répond aux besoins de l élève. PROGRAMMATION : - VOLET COMMUNICATION ET COLLABORATION Les intervenants du Service de transition communiquent régulièrement avec les parents, les partenaires des services externes et l école d origine afin de fournir des informations quant à l évolution de l élève. Plusieurs moyens peuvent être utilisés : les rencontres, les communications téléphoniques, le cahier d évaluation et le plan d action de l élève. - VOLET SCOLAIRE L élève poursuit les travaux en français et mathématique que l enseignant ou l enseignante de l école d origine fournit. Les travaux sont adaptés aux besoins de l élève par l enseignant ou l enseignante du Service de transition. Les travaux de l élève doivent être transmis au plus tard le vendredi (pour la semaine qui suit) afin de permettre à l enseignant ou l enseignante du service de planifier son enseignement. - VOLET RÉÉDUCATIF Lors de la rencontre d admission, l école d origine précise un ou deux objectifs prioritaires à travailler avec l élève au cours de son séjour. L élève participe à l élaboration des objectifs d un plan d action en conformité avec les orientations du plan d intervention et en collaboration avec le parent, l école d origine et les services externes. Ce plan d action devient l outil privilégié. De plus, par le biais d actions rééducatives, l enseignant ou l enseignante et le psychoéducateur ou la psychoéducatrice favorisent l amélioration du comportement par des ateliers, des programmes d habiletés sociales, de gestion du stress et de gestion de la colère. - VOLET INTÉGRATION Chacune des étapes de ce volet doivent être respectées : Les quatre premières semaines, l élève demeure au Service de transition. Par la suite, il y a augmentation du temps passé en classe d origine selon la durée du service. 5

6 COHORTE 1 (10 semaines) COHORTE 2 (12 semaines) COHORTE 3 (11 semaines) Semaines : service de transition Semaines : service de transition Semaines : service de transition Semaines 5-6-7: classe d origine tous les mardis Semaines : classe d origine tous les mardis et les jeudis Semaines : classe d origine tous les mardis Semaines : classe d origine tous les mardis et les jeudis Semaines : classe d origine tous les mardis Semaines : classe d origine tous les mardis et les jeudis Les volets académiques et rééducatifs se poursuivent. Des stratégies d intervention en groupe s accentuent afin de permettre à l élève de développer des compétences sur les plans social, académique, comportemental et de faire des transferts. - VOLET ACCOMPAGNEMENT - En début d année scolaire, un service d accompagnement peut être offert aux écoles dont un ou plusieurs élèves ont fréquenté le service de transition l année précédente. - En début d année scolaire, les intervenants peuvent aller observer les élèves afin d aider l école d origine à identifier ceux pouvant bénéficier du service de transition pour la première cohorte ou les subséquentes. - En cours de service et dans le but de soutenir l école d origine, un service d accompagnement peut leur être offert pour un élève dont la réintégration présente un défi particulier (mardis et jeudis). RÔLES ET RESPONSABILITÉS Conseillère pédagogique : - Fournit son horaire de présence au Service de transition; - s assure de la conformité des demandes; - participe aux comités d admission; - accompagne les intervenants afin d assurer la qualité des interventions; - participe aux rencontres de mi-cohorte et aux rencontres de fin de cohorte; - collabore avec les organismes extérieurs, au besoin; 6

7 - recommande, au besoin, d autres services; - élabore le calendrier des cohortes; - répond aux besoins de formation manifestés par les enseignants. Psychoéducateur ou psychoéducatrice : - Cible les objectifs pour chaque élève selon leurs besoins; - est responsable d élaborer et d appliquer la programmation du volet rééducatif; - élabore son plan d action en conformité avec les orientations du plan d intervention et informe l école d origine de l évolution de l élève; - intervient auprès des parents et les accompagne; - collabore avec les organismes externes; - tient à jour le dossier de l élève; - est présente à titre d observatrice; - participe aux rencontres de mi-cohorte; - rédige le rapport d évaluation en fin de service et le présente lors de la rencontre de fin de cohorte à l exception du volet académique. - Lors des quatre premières semaines où l élève fréquente le service à temps plein, rédige un bilan hebdomadaire dénotant le cheminement de l élève. Ce rapport est transmis à l école d origine. Psychologue attitré au Service de transition : - Fournit son horaire de présence au Service de transition; - s assure que le dossier psychologique soit à jour lors de la demande d admission; - participe au comité d admission; - agit à titre de personne-ressource auprès de l équipe du Service de transition; - tient à jour le dossier psychologique de l élève; - intervient auprès de l élève et de sa famille au besoin; 7

8 - assure le lien avec le ou la psychologue de l école d origine ou avec les intervenants des organismes externes, s il y a lieu; - participe aux rencontres de fin de cohorte. Enseignant ou enseignante du Service de transition : - Dispense des activités d apprentissage et de formation aux élèves en français et en mathématique et participe au développement de la vie étudiante de l école (Ref;c.c ); - collabore avec l enseignant ou l enseignante de l école d origine en vue de prendre les mesures appropriées pour servir les besoins individuels de l élève au niveau scolaire; - élabore son plan d action en conformité avec les orientations du plan d intervention; - participe à la mise à jour du dossier de l élève par le biais de notes évolutives; - participe aux rencontres de mi- cohorte et de fin de cohorte; - rédige le volet académique du rapport d évaluation en fin de service et le présente lors de la rencontre de fin de cohorte. Direction de l école d origine : - Coordonne la démarche d intervention auprès de l élève; - coordonne la démarche d admission au Service de transition; - participe à la rencontre du comité d admission; - complète et achemine la demande de transport et en informe le Service des ressources informatiques, clientèle et transport scolaire; - informe le parent des modalités de transport; - convoque les personnes concernées aux différentes rencontres; - participe à la rencontre de mi-cohorte et de fin de cohorte; - organise une rencontre de réintégration avec les parents de l élève ; - s assure de la mise en œuvre du plan d action élaboré en conformité avec les besoins identifiés du plan d intervention et des recommandations dès la réintégration progressive. 8

9 Enseignant ou enseignante de l école d origine : - Suite à l admission de l élève, participe à la rencontre organisée par les intervenants à l école d accueil du Service de transition; - participe à la démarche d intervention; - communique avec l enseignant ou l enseignante du Service de transition concernant le plan d action élaboré en conformité avec les besoins du plan d intervention; - fournit la planification et les travaux à l enseignant ou l enseignante du Service de transition en précisant les priorités, en effectuant la correction et en inscrivant les notes au bulletin; - favorise le maintien du lien d appartenance de l élève avec son milieu; - accueille et facilite l intégration de l élève dans sa classe lors de temps de présence; - collabore et communique régulièrement avec les intervenants du Service de transition; - participe à la rencontre de mi-cohorte et de fin de cohorte; Parents : - Participent à la rencontre d information lors de l admission de leur enfant au Service de transition; - collaborent avec les intervenants du Service de transition en étant actifs face aux exigences (signatures, communications, rencontres); - participent à la rencontre de mi-cohorte et de fin de cohorte; - assurent la responsabilité de leur enfant lors des journées pédagogiques flottantes à l école du Service de transition selon l entente établie avec la direction de l école d origine. 9

10 Élève : - Est présent et assidu au Service de transition et à son école d origine lors des journées de réintégration; - poursuit ses apprentissages sur le plan de la socialisation, de l instruction et de la qualification dans la mesure de ses capacités; - collabore avec les intervenants dans la démarche rééducative. Direction de l école d accueil du Service de transition : - Envoie et reçoit les documents des écoles avant le début des cohortes; - s assure de la conformité des dossiers d admission en collaboration avec la conseillère pédagogique; - coordonne et participe au comité d admission; - avise la direction de l école d origine de la décision prise suite à la présentation du dossier de l élève; - complète le calendrier de transport et le retourne à la direction de l école d origine; - supervise le travail de l enseignant ou l enseignante et du psychoéducateur ou de la psychoéducatrice. 10

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL POLITIQUE POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL # 61-03 Adoption le 14 juin 2005 Amendement le Mise en vigueur le 14 juin 2005 Résolution # C.C.-1865-06-05 Autorisation Susan

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

document révisé le 2008-03-05

document révisé le 2008-03-05 document révisé le 2008-03-05 Table des matières Présentation... 3 1.0 Objectifs... 4 2.0 Organisation... 5 3.0 Personnel d encadrement... 7 4.0 Modalités d accès au CRM... 8 5.0 Processus de réintégration

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution #

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # PROCÉDURE GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE # 40-02 Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # Autorisation Susan Tremblay Directrice générale Page 1 de 10 1. Préambule Le

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

MESSAGE DU PRÉSIDENT. Dans ce numéro

MESSAGE DU PRÉSIDENT. Dans ce numéro CPNCF NÉGO Numéro spécial du 18 décembre 2014 MESSAGE DU PRÉSIDENT Le CPNCF remet ses propositions aux organisations représentant le personnel des commissions scolaires À la recherche de conventions collectives

Plus en détail

POLITIQUE 7-05 TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE 7-05 TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE 7-05 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SOURCE Service des ressources humaines CIBLE Tout le personnel TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES SECTEUR RÉSOLUTION CC040615-17 DATE D'ÉMISSION OBJET:

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Brochure d information destinée aux parents Bienvenue à Clairival Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Présentation Le service de psychiatrie de l enfant et de l adolescent des Hôpitaux

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 «Jouer, c est Magique» Association Suisse Québec Échanges Pédagogiques Adresse : 1, rue de la Tambourine 1227 Carouge www.asqepe.org Jouer, c est magique

Plus en détail

CONTENU DU CAHIER DE GESTION

CONTENU DU CAHIER DE GESTION COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP CONTENU DU CAHIER DE GESTION SECTION I CONSEIL DES COMMISSAIRES Règlement fixant le jour, l heure et le lieu des séances ordinaires du conseil des commissaires

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Documents de gestion

Documents de gestion Mise à jour le 2 juin 2014 Commission scolaire du Lac-Abitibi Services des ressources humaines Documents de gestion TITRE DU DOCUMENT ARTICLE DE LOI NUMÉRO RÉVISION Actes d établissement des écoles et

Plus en détail

ÉCHELLE DE FIDÉLITÉ AU MODÈLE GCI (GESTION DE CAS INTENSIVE) PROGRAMME PRIORITÉ AU LOGEMENT DE PATHWAYS Tsemberis et Stefancic, AVRIL 2010

ÉCHELLE DE FIDÉLITÉ AU MODÈLE GCI (GESTION DE CAS INTENSIVE) PROGRAMME PRIORITÉ AU LOGEMENT DE PATHWAYS Tsemberis et Stefancic, AVRIL 2010 CHOIX ET STRUCTURE DU LOGEMENT 1. Choix du logement. Les participants au programme choisissent le lieu et les autres caractéristiques de leur logement. 2. Disponibilité du logement. Mesure dans laquelle

Plus en détail

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Mars 2011 Table des matières Présentation du milieu 3 But de la politique d inclusion 3 Définition de la clientèle 3 Objectifs spécifiques

Plus en détail

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com SOMMAIRE : Préparation Concours psychomotricien- Toulouse I. Le concours de psychomotricien

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Adoptée par le Commissaire de la LHJMQ le 9 mai 2005 et mise en application à compter du 1 er juin 2005. Article 1 : Déclaration de principe

Adoptée par le Commissaire de la LHJMQ le 9 mai 2005 et mise en application à compter du 1 er juin 2005. Article 1 : Déclaration de principe POLITIQUE SCOLAIRE DE LA LHJMQ Adoptée par le Commissaire de la LHJMQ le 9 mai 2005 et mise en application à compter du 1 er juin 2005 Article 1 : Déclaration de principe La raison d être de la ligue et

Plus en détail

2015-2016 DOSSIER D INSCRIPTION PERISCOLAIRE SAINT MARTIN BELLEVUE. Permanences téléphoniques de 7h30 à 11h et de 13h00 à 18h00 du lundi au vendredi

2015-2016 DOSSIER D INSCRIPTION PERISCOLAIRE SAINT MARTIN BELLEVUE. Permanences téléphoniques de 7h30 à 11h et de 13h00 à 18h00 du lundi au vendredi DOSSIER D INSCRIPTION PERISCOLAIRE SAINT MARTIN BELLEVUE Le périscolaire c est quoi? 1/ un service de restauration scolaire 2/ des TAP (Temps d Accueil Périscolaire) 3/ l accueil du matin et du soir 4/

Plus en détail

Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP

Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP Table des matières Chapitre I : Énoncé de principes : 1. Préambule. 3 2. Programme de perfectionnement et de développement carrière...

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles + SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles Formation générale des jeunes (FGJ) Formation générale des adultes (FGA) Formation professionnelle (FP) Édition

Plus en détail

PRÉPARATION AU CAPES DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES

PRÉPARATION AU CAPES DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES UNIVERSITÉ PARIS 8 UFR 4 DÉPARTEMENT DE SOCIOLOGIE http://www.univ-paris8.fr/sociologie/ PRÉPARATION AU CAPES DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES ANNÉE 2006 / 2007 Page 2 SOMMAIRE Présentation générale

Plus en détail

Implantation de la concomitance à l École secondaire de la Ruche Présentation de Mario Touchette, c.o. En collaboration avec Francine Jourdain, c.p.

Implantation de la concomitance à l École secondaire de la Ruche Présentation de Mario Touchette, c.o. En collaboration avec Francine Jourdain, c.p. Implantation de la concomitance à l École secondaire de la Ruche Présentation de Mario Touchette, c.o. En collaboration avec cine Jourdain, c.p. 10 novembre 2010 1. Mise en contexte 2. Historique 3. Les

Plus en détail

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE ÉCOLE TRAVERSIÈRE JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE jury & admission Ecole Traversière asbl Place de l Université 25-1348 Louvain-la-Neuve - Tél.: 010/246.369 www.traversiere.be

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

L informatique a Onex

L informatique a Onex SJAC L informatique a Onex ` PERMANENCES, COURS, ATELIERS & ACCUEIL POUR TOUS L INFORMATIQUE POUR TOUS! Onex Web est un projet qui a vu le jour grâce à l engagement de bénévoles passionnés d informatique

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC Spécialité : Droits de l homme & droit humanitaire Master année 2 Arrêté d habilitation : 200064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années 2013-2015 VU

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours d infirmiers- Toulouse SOMMAIRE : I. La Prépa infirmière à

Plus en détail

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT DES MEMBRES DU PERSONNEL

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT DES MEMBRES DU PERSONNEL POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT DES MEMBRES DU PERSONNEL 1. OBJET Cette politique a pour objet de doter la Commission scolaire d'un cadre de référence pour l'élaboration de ses programmes de perfectionnement

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com

Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours manipulateur en électroradiologie Toulouse SOMMAIRE : I. Le

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1998 01 En vigueur : Approbation : Marcien Proulx directeur général POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Collège Jean ROUS. Route de Bompas 66380 PIA 04 68 80 18 70 www.college-jean-rous.net

Collège Jean ROUS. Route de Bompas 66380 PIA 04 68 80 18 70 www.college-jean-rous.net Route de Bompas 66380 PIA 04 68 80 18 70 www.college-jean-rous.net Un collège neuf, ouverture septembre 2007 25 classes ( 6 ou 7 classes par niveau) Le collège : 3 Cycles : 7 classes de 6. Première langue

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL Contenu VOUS TROUVEREZ DANS CE DOCUMENT Contexte Personnel visé Admissibilité au programme Orientation du programme Compétences clés de gestion

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES P a g e 1 REGLEMENT DES ETUDES INSTITUT DON BOSCO HUY Enseignement ordinaire de plein exercice rue des Cotillages 2-4500 HUY - Tél.: 085/27.07.50 - Fax: 085/23.55.29 E-Mail: direction@donboscohuy.be Site

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Réglement intérieur. Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal. La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine

Réglement intérieur. Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal. La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine Réglement intérieur Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine www.lasource-fontaine.eu/ecoledemusique tel : 04.76.28.76.80 I - STATUTS Le conservatoire

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

ENSEMBLE SCOLAIRE PRIVE CATHOLIQUE LA MISERICORDE. 11, Rue des Récollets 57000 METZ 03 87 75 45 76 Site Internet : www.misericorde.

ENSEMBLE SCOLAIRE PRIVE CATHOLIQUE LA MISERICORDE. 11, Rue des Récollets 57000 METZ 03 87 75 45 76 Site Internet : www.misericorde. ENSEMBLE SCOLAIRE PRIVE CATHOLIQUE LA MISERICORDE 11, Rue des Récollets 57000 METZ 03 87 75 45 76 Site Internet : www.misericorde.info REGLEMENT INTERIEUR Ecole Primaire ANNEE SCOLAIRE 2009-2010 1 REGLEMENT

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

La présente est pour vous informer de l affichage d un poste d intervenant accompagnateur au Toit vert à raison de 33 heures/sem..

La présente est pour vous informer de l affichage d un poste d intervenant accompagnateur au Toit vert à raison de 33 heures/sem.. Montréal, le 13 janvier 2015 À tous les employés de la corporation Le Mûrier inc. La présente est pour vous informer de l affichage d un poste d intervenant accompagnateur au Toit vert à raison de 33 heures/sem..

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Direction de l éducation des adultes et de l action communautaire Service de l évaluation des apprentissages DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Programme d études Pratiques de consommation de la formation

Plus en détail

MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie

MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie Spécialité : Image et société Master année Arrêté d habilitation : 005 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 0-05 Vu la loi 8-5 du 6 janvier 98

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Un projet pédagogique

Un projet pédagogique Un projet pédagogique De quoi s agit-il? Fabienne Guinchard Hayward, Agnès Rákóczy et Véronique Desponds Theurillat Conseillères pédagogiques info@pep-vd.ch www.pep-vd.ch 2013 Le projet institutionnel

Plus en détail

VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL. Septembre 2012

VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL. Septembre 2012 VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL Septembre 2012 Basé sur le modèle de l École secondaire Kénogami et de l École Polyvalente Arvida

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Plan de réussite Convention de gestion 2013-2016 2014-2015 Approuvé par les membres du Conseil d établissement à la réunion du 8 octobre 2014 20 octobre

Plus en détail

Pas d expérience requise.

Pas d expérience requise. Attaché qualité et management 28/07/2009 ] Direction Générale de l'office des Etrangers Centre pour illégaux de Vottem 1/7 Niveau de formation Conditions Diplôme universitaire Si vous réussissez la sélection,

Plus en détail

I. ORGANISATION DE L EXAMEN

I. ORGANISATION DE L EXAMEN LE RECTEUR DE L ACADEMIE CHANCELIER DES UNIVERSITES A Mesdames et Messieurs les Rectrices et Recteurs d Académie Monsieur le Directeur du SIEC Reims, le 14 février 2008 Rectorat Division des Examens et

Plus en détail

OUVERTURES DE CHARGES

OUVERTURES DE CHARGES OUVERTURES DE CHARGES CONSIGNES - 1 - Si vous désirez poser votre candidature sur l un des cours ou l une des charges d enseignement apparaissant ci-dessous, vous devez le faire par écrit dans les délais

Plus en détail

Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés

Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés Introduction «Le développement et l expérimentation de l enseignement de l anglais intensif de l anglais, langue seconde, au Québec

Plus en détail

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux RÉGLEMENT DES ÉTUDES Vu le décret n 2002-50 du 10 janvier 2002 relatif aux conditions d accès et aux régimes de formation

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE TITRE I : CONSTITUTION, OBJET, SIEGE ET DUREE DE L ASSOCIATION Article 1. Nom et siège - Il est créé une association dénommée

Plus en détail

ASBL «inventons» Projet pédagogique. ASBL «Inventons», Rue de l abreuvoir, 10, 4280 Moxhe, 019/302.904, 0479/384388 www.inventons.

ASBL «inventons» Projet pédagogique. ASBL «Inventons», Rue de l abreuvoir, 10, 4280 Moxhe, 019/302.904, 0479/384388 www.inventons. ASBL «inventons» Projet pédagogique Table des matières 1. Constat... 3 2. Objectifs... 3 3. Public cible... 4 4. Ce que l ASBL «Inventons» propose :... 4 a. Le stage à visée thérapeutique... 4 Inscription...

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Guide d études en formation à distance

Guide d études en formation à distance Guide d études en formation à distance Amos, le 16 mars 2010 Présentation de la formation à distance Le Centre de formation générale Le Macadam est fier de vous présenter le service de la formation à distance.

Plus en détail

PLACEMENT avec MAINTIEN PRIORITAIRE en MILIEU FAMILIAL

PLACEMENT avec MAINTIEN PRIORITAIRE en MILIEU FAMILIAL PLACEMENT avec MAINTIEN PRIORITAIRE en MILIEU FAMILIAL PRESENTATION DU SERVICE Chef de service : Frédéric Beyssac Tel : 06 32 12 32 28 Accueil de 12 enfants et/ou adolescents (+ suivi du service de placement

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire d Oka Contexte L école secondaire d Oka dessert une clientèle très homogène quant à la langue parlée. Généralement constituée de Québécois de souche, la population

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013 Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année,

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX AVRIL 2005 Note au lecteur : Le texte en caractères blancs indique les modifications apportées

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. Activités et techniques de communication Formation en apprentissage

LICENCE PROFESSIONNELLE. Activités et techniques de communication Formation en apprentissage LICENCE PROFESSIONNELLE Activités et techniques de communication Formation en apprentissage Spécialité : Communication institutionnelle corporate Arrêté d habilitation : 20044173 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI)

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI) Département de l'éducation, de la culture et du sport Service de l enseignement Inspectorat de la scolarité obligatoire BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS

Plus en détail

Formations organisées par l ALPC * pour les intervenants auprès de jeunes sourds

Formations organisées par l ALPC * pour les intervenants auprès de jeunes sourds Formations organisées par l ALPC * pour les intervenants auprès de jeunes sourds La Langue française Parlée Complétée (LfPC) Approche technique et théorique Accompagnement à la mise en place d'ateliers

Plus en détail

Bilan de l an 1 de SOMMAIRE RAPPORT DU COMITÉ AVISEUR DE SOLIDARITÉ JEUNESSE

Bilan de l an 1 de SOMMAIRE RAPPORT DU COMITÉ AVISEUR DE SOLIDARITÉ JEUNESSE Bilan de l an 1 de SOMMAIRE RAPPORT DU COMITÉ AVISEUR DE SOLIDARITÉ JEUNESSE Le Sommaire constitue un abrégé du document intitulé Bilan de l an I de Solidarité jeunesse : Rapport du Comité aviseur de Solidarité

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves POLITIQUE DE L'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS POLITIQUE

Plus en détail

CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire

CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire Référence : Arrêté du 19/12/2006 «Le professeur connaît : - les valeurs de la République les grands principes du droit de la fonction

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Ecole fondamentale Nos petits / Le Karrenberg / Les Aigrettes Commune de Watermael-Boitsfort Rue François Ruytinx, 31 1170 Bruxelles Tél : 02/ 672 72 38 Fax : 02 / 673 60 78 Mail

Plus en détail

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS ARTICLE I : PRESENTATION L Aide aux devoirs est un atelier que le Centre jeunesse municipal propose aux résidants de la commune, scolarisés

Plus en détail

Cours d été 2015. Aux parents et élèves de 5 e secondaire

Cours d été 2015. Aux parents et élèves de 5 e secondaire Cours d été 2015 Aux parents et élèves de 5 e secondaire Durant l été, la Commission scolaire offre à ses élèves de 5 e secondaire trois services : 1. Des cours en présentiel, dans les matières suivantes

Plus en détail

Règlement intérieur. Restaurant scolaire de la ville de Biguglia

Règlement intérieur. Restaurant scolaire de la ville de Biguglia Règlement intérieur Restaurant scolaire de la ville de Biguglia La ville de Biguglia, gère conformément aux valeurs de l école publique et laïque le restaurant scolaire municipal. Elle assure l encadrement

Plus en détail

PLAN D'INFORMATION A L'ORIENTATION

PLAN D'INFORMATION A L'ORIENTATION Collège Paul Langevin ELNE. Année scolaire 2009/2010 Classes de sixième PLAN D'INFORMATION A L'ORIENTATION 3 s Suivi des élèves pour Redoublants, Elèves ayant un an ou deux ans de retard, Mettre en place

Plus en détail

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones Édition de février 2011 Réalisé par le Comité patronal de négociation

Plus en détail

Ce document s adresse à ceux qui n ont encore aucun plan de garde formalisé.

Ce document s adresse à ceux qui n ont encore aucun plan de garde formalisé. Ce document s adresse à ceux qui n ont encore aucun plan de garde formalisé. MyFamilink est essentiellement utilisé pour formaliser un calendrier issu de la négociation entre les parents ou décidé par

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Projet éducatif, plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative 2013-2014 entre la Commission scolaire des Draveurs et l

Plus en détail

POLITIQUE DES ADMINISTRATEURS MAI 2014

POLITIQUE DES ADMINISTRATEURS MAI 2014 MISE EN CONTEXTE Le conseil d administration de l association des joueuses et joueurs d'ultimate de Québec (AJJUQ) comporte neuf postes d administrateur. Selon l article 21 des règlements généraux de l

Plus en détail

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec MON PORTRAIT Ce portrait, obtenu à partir du questionnaire en ligne, permet de structurer l échange avec le jeune en vue de planifier les actions à entreprendre. Il procure à celui-ci un bilan de ses réponses

Plus en détail

Informations de rentrée

Informations de rentrée École élémentaire Jean ZAY 71 avenue du Limousin 63100 CLERMONT-FERRAND & 04.73.37.55.65 ecole-elem.j-zay.clermont.63@ac-clermont.fr Site de l'école : http://crdp-pupitre.ac-clermont.fr/0631845n/ Carnet

Plus en détail

ANNEXE ADMINISTRATIVE. Politique d attribution des congés sans solde et des congés sabbatiques avec salaire différé

ANNEXE ADMINISTRATIVE. Politique d attribution des congés sans solde et des congés sabbatiques avec salaire différé Titre : COMMISSION SCOLAIRE MODALITÉS D ATTRIBUTION DES CONGÉS SANS SOLDE ET DES CONGÉS SABBATIQUES AVEC SALAIRE DIFFÉRÉ EASTERN TOWNSHIPS Source : Directeur Ressources humaines Adopté : Consulter la politique

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LA PUBLICITÉ ET LES CONSTRIBUTIONS FINANCIÈRES À L ÉCOLE (adopté le 27 avril 2001)

DIRECTIVES CONCERNANT LA PUBLICITÉ ET LES CONSTRIBUTIONS FINANCIÈRES À L ÉCOLE (adopté le 27 avril 2001) DIRECTIVES CONCERNANT LA PUBLICITÉ ET LES CONSTRIBUTIONS FINANCIÈRES À L ÉCOLE (adopté le 27 avril 2001) 1.0 Objectif : Établir les directives pour les conseils d établissement lorsque vient le temps de

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR Sciences de l Homme et de la Société Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management et gestion des organisations Parcours 1 : Développement d activité

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail