Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne"

Transcription

1 Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est ce qu'un prix de rachat garanti (FIT)? 2. Quels sont les avantages d'une loi sur les tarifs de rachat garantis? 3. La réussite allemande 4. Les éléments clé de la législation 5. Des experts de premier plan qui peuvent vous conseiller 1. Qu'est ce qu'un prix de rachat garanti (FIT)? Les tarifs de rachat garantis (FIT) ont pour objectif de soutenir le développement du marché des technologies liées aux énergies renouvelables, en particulier en ce qui concerne la génération d'électricité. Les FIT instaurent pour les entreprises publiques et celles du marché de l'énergie une obligation légale d'achat de l'électricité chez les producteurs d'énergie renouvelable à un tarif unitaire favorable, et ce tarif est généralement garanti pendant une certaine période. Les projets les plus efficaces sont garantis pour une période de 20 ans. Les tarifs sont habituellement déterminés pour chaque technologie renouvelable de façon à prendre en compte leurs différences de coûts de production et pour garantir la rentabilité. Cependant, les tarifs de rachat garantis fixés par un gouvernement donné pour l'énergie solaire, éolienne ou géothermique peuvent varier en fonction des coûts associés à chacune de ces technologies. L'accès garanti à la base de données sur les ressources mondiales, un tarif à l'unité favorable pendant une durée garantie signifient que les >FIT font de l'installation de systèmes de production d'énergies renouvelables un must et un investissement sûr pour les producteurs, les fabricants, les fournisseurs et les investisseurs. Les coûts supplémentaires du tarif favorable sont habituellement transférés par les fournisseurs sur les consommateurs et répartis sur tous les consommateurs d'énergie par le biais d'un rabais sur le prix au kwh pour l'utilisateur final. Le résultat du financement des FIT en répartissant les coûts entre tous les utilisateurs finaux de cette façon est une augmentation extrêmement faible du prix par foyer. Page 1

2 2. Quels sont les avantages d'une loi sur les tarifs de rachat garantis? Le grand défi représenté par l'industrie des énergies renouvelables consiste à rendre le coût de l'énergie propre compétitive par rapport à l'énergie traditionnelle qui ne prend pas en charge les coûts engendrés par la pollution et sont par conséquent souvent lourdement subventionnées. Sans mesures politiques qui permettent d'augmenter la demande des consommateurs et de faciliter l'accès au marché, les producteurs d'énergie renouvelable ne peuvent pas produire suffisamment de volume pour faire baisser les prix et pour faire avancer l'innovation technologique. Les tarifs de rachat garantis (FIT) ont prouvé qu'ils étaient l'un des outils politiques les plus efficaces pour dépasser les barrières économiques à l'introduction des énergies renouvelables et les rendre économiquement viables. La simple garantie fournie par les FIT (y compris l'accès au réseau, le prix fixe au kwh qui couvre les dépenses associées à la production électrique et le délai garanti pendant lequel ils vont percevoir ce tarif) a fait de plusieurs pays européens des leaders mondiaux du secteur des énergies renouvelables. C'est le cas du Danemark pour l'énergie éolienne et de l'allemagne, comme on le verra, pour l'énergie solaire. Certains des avantages d'une loi sur les FIT bien conçue sont : Une réduction des émissions de CO2. Les lois FIT bien conçues peuvent renforcer de façon éclatante la part de marché des énergies renouvelables, remplaçant par conséquent l'énergie basée sur les combustibles fossiles par de l'électricité propre produite à partir de sources renouvelables. La création d'emplois. La croissance de l'industrie des énergies renouvelables créera des milliers d'emplois. En Allemagne par exemple, les énergies renouvelables emploient maintenant environ personnes, dont au moins 60% ont été embauchées par un effet direct de la loi allemande sur les FIT. Une fourniture nationale d'énergie plus sûre. L'expansion des parts de marché des énergies renouvelables produites dans le pays va permettre aux pays de moins dépendre des combustibles fossiles importés. Une tendance accrue à l'innovation technologique. De bons prix de rachat garantis pour les technologies renouvelables augmentent la tendance à l'innovation et encouragent les investissements dans des technologies comme les énergies éolienne, photovoltaïque ou solaire à concentration (CSP) qui ont toutes un potentiel énorme. La création de conditions de marché équitables pour les technologies renouvelables. Les technologies renouvelables n'ont pas été capables, par le passé, de rivaliser avec les sources d'énergie traditionnelles qui n'intègrent pas les coûts Page 2

3 environnementaux et sont souvent lourdement subventionnés. Les lois sur les FIT aident à égaliser les chances et à permettre aux énergies renouvelables de rivaliser. 3. La réussite allemande La loi allemande sur les FIT a été un succès massif et elle est généralement considérée comme le meilleur exemple d'efficacité pour une loi sur les prix de rachat garantis. La loi allemande sur les FIT fut en cours de développement jusqu'en 1979, et a bénéficié du soutien constant du Parlement allemand ainsi que de la population la plus large, un fait qui a considérablement contribué à son succès. La première vraie loi allemande sur les FIT fut la Loi pour l'injection d'électricité dans le réseau public (Stromeinspeisungsgesetz ou StrEG) introduite en 1990 et également appelée la Loi de rachat garanti pour l'électricité. Celle ci prit la forme d'un document d'une page qui devait aider les producteurs d'électricité des petites centrales hydroélectriques ou éoliennes. Ce projet de loi exigeait des entreprises publiques qu'elles relient les générateurs d'énergie renouvelable au réseau et de leur acheter l'énergie à un tarif de 65 à 90 % du tarif moyen facturé aux utilisateurs finaux. Ce tarif garantissait un commerce rentable pour les producteurs d'énergie éolienne très bien situés mais n'était pas assez élevé pour permettre aux installations photovoltaïques (PV) d'être utilisées rentablement. La StrEG ne contenait pas non plus de tarifs garantis pour d'autres sources d'énergie renouvelable comme la biomasse par exemple. Le fait que le tarif soit basé sur un système de pourcentages signifiait aussi que lorsque la dérégulation de 1998 fit chuter les prix de l'électricité, elle réduisit aussi le revenu des producteurs d'énergies renouvelables. La Loi pour l'injection d'électricité dans le réseau public fut modifiée en plusieurs points en avril 1998 avec l'adoption de la Loi sur la fourniture industrielle d'électricité, et en 2000 l'eeg (Erneuerbare Energien Gesetz), aussi appelé Loi sur les sources d'énergie renouvelables de l'an 2000, introduit pour compenser la dérégulation du marché allemand de l'électricité en 1998 et un grand nombre d'autres problèmes rencontrés par la StrEG. L'EEG représente une mise à jour, un affinement et la remplaçante de la politique allemande sur les énergies renouvelables. L'EEG introduisit un grand nombre de changements, y compris une différentiation des tarifs selon le type d'énergie renouvelable, la taille de l'installation et le site. Elle a aussi étendu la gamme des énergies prises en compte et remplacé le tarif basé sur les pourcentages de la StrEG par des tarifs fixes sur des périodes fixées, 20 ans à compter du début d'utilisation de chaque nouvelle installation qualifiée. Les tarifs furent déterminés par des études scientifiques qui déterminèrent le chiffre qui aurait permis la rentabilité et l'utilisation de technologies dans les règles de l'art. Par exemple, les systèmes photovoltaïques devaient percevoir le plus fort Page 3

4 remboursement, c'est à dire 99 pfennigs par kwh, à cause du prix élevé de l'électricité photovoltaïque à cette époque. La loi décidait aussi que des ajustements auraient pu être proposés pour les tarifs tous les deux ans, et de cette façon rester au fait du progrès technologique et du développement du marché. L'Amendement de 2004 à l'eeg s'est engagé à augmenter la part des énergies renouvelables dans les fournitures totales d'énergie d'allemagne à 12,5% en 2010 et au moins 20% en Le tarif cité dans l'amendement de 2004 allait de 0,0539 par kwh pour l'électricité éolienne à 0,5953 pour l'électricité solaire issue de petits systèmes en façade. Les taux de réduction annuels du FIT ont eux aussi été placés haut dans l'amendement, allant de 1 à 6,5% annuels selon la technologie. Il est prévu de réduire ainsi annuellement les tarifs afin d'encourager l'innovation technologique et l'abattement des coûts dans le secteur des énergies renouvelables. Le processus de réglage fin de la loi allemande sur les FIT a été long mais les lois citées plus haut ont plus facilité le développement de la production d'énergie renouvelable en Allemagne. Alors que la consommation d'énergie de l'allemagne est restée relativement stable, la part des énergies renouvelables dans l'électricité consommée a toujours augmenté, aidant à limiter l'émission de gaz à effet de serre en Allemagne. On estime que l'eeg a permis d'éviter directement de relâcher 33 millions de tonnes de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. En 2006, les énergies renouvelables représentaient 11,8% de la consommation totale d'électricité en Allemagne, contre 10,2% en De 2000 à 2004, le volume d'électricité produite par des sources renouvelables aidées par l'eeg a augmenté d'environ 13,6 TWh (1TWh = kwh) à 34,9 TWh. Tandis que les énergies éolienne et de biomasse ont plus que doublé pendant cette période, la production d'électricité photovoltaïque en Allemagne a été multipliée par neuf. Le secteur solaire allemand a considérablement grandi grâce à la législation sur les FIT. L'Allemagne est le premier producteur d'énergie solaire au monde, avec une part de marché mondial de 47%. Il y a maintenant plus de 40 compagnies en Allemagne qui produisent des composants de système solaire et cette industrie emploie plus de personnes avec un chiffre d'affaire total de 1,7 million de millions d'euros par an. L'ensemble des énergies renouvelables en Allemagne a un chiffre d'affaires de 21,6 milliards d'euros en 2006, contre 16,4 milliards d'euros en 2005 et ces énergies emploient environ personnes (plus que les industries du nucléaire, du lignite et de la houille mises ensemble). Il est prévu qu'en 2020 les énergies renouvelables emploient personnes. 4. Les éléments clé de la législation Page 4

5 Quelques uns des éléments à prendre en compte par les législateurs lors de la conception d'une loi sur les tarifs de rachat garantis sont : Imposer une obligation d'achat prioritaire. Les opérateurs du réseau doivent être obligés de brancher les énergies renouvelables au réseau, que ceux ci soient des entreprises publiques ou privées ou des foyers ; ils doivent aussi transmettre l'électricité que ceux ci produisent. Cela doit être une obligation prioritaire afin que l'électricité renouvelable soit achetée avant celle des autres sources. La conséquence de cette obligation pourrait bien être que les installations de production d'énergie traditionnelle soient obligées de réduire leur production. Cette fonction est importante car elle augmente la sécurité de l'investissement et garantit aux producteurs que chaque unité d'énergie renouvelable produite sera vendue. Déterminer quelles technologies et quelles installations seront prises en compte par la loi. Une loi sur les FIT doit établir clairement quelles sont les technologies d'énergie renouvelable qu'elle discipline. C'est un élément de base mais extrêmement important de toute législation FIT. Déterminer un bon tarif. Le tarif pour l'électricité générée par des sources renouvelables doit être fixé à un niveau qui garantisse la rentabilité et qui reflète les coûts associés à la production d'électricité de ce type de source. Le choix du bon tarif est l'une des tâches les plus importantes et les plus difficiles. S'il est trop élevé, les producteurs auront des bénéfices exceptionnels. S'il est trop bas, il n'y aura pas ou peu d'investissement. C'est pourquoi il est important d'inclure un mécanisme d'ajustement du tarif. Garantir le tarif pendant une période donnée. Le tarif à l'unité devrait être garanti pour une période spécifique à compter du moment où les producteurs habilités se sont connectés au réseau. Cela garantit la rentabilité de la production et la sécurité de l'investissement pour les producteurs, les fabricants, les investisseurs et les fournisseurs. La durée peut être fixée différemment pour chaque technologie de production concernée. Une date limite devrait être fixée de manière à réduire les coûts globaux du système FIT. La restriction du paiement à un certain nombre d'années aide aussi à l'accélération du cycle d'innovation en remplaçant les anciennes technologies par un équipement nouveau et plus efficace. L'expérience nous montre que les tarifs doivent être garantis pendant une période raisonnablement longue, sinon la sécurité des investissements pourrait en être gênée. La loi allemande sur les FIT garantit le tarif pendant une période de 20 ans qui a démontré son efficacité. Déterminer un mode efficace de financer la loi sur les FIT. Deux options principales existent pour financer les tarifs FIT. Les coûts peuvent être couverts par un mécanisme de répartition des frais sur l'ensemble des utilisateurs finaux ou bien par un financement. La plupart des pays disposant de lois FIT, dont l'allemagne, les ont financées à travers un mécanisme de partage des coûts. Ce Page 5

6 mécanisme répartit en toute égalité sur les factures d'électricité de tous les consommateurs. Cela garantit généralement un coût par consommateur très faible en Allemagne il arrive approximativement à 1,50 euros par mois et par foyer. Le principal avantage politique de cette méthode de financement est qu'il est séparé du budget national et par conséquent moins soumis aux humeurs politiques changeantes. Réduire le tarif chaque année. La réduction annuelle du tarif au kwh pour des installations habilitées à se connecter au réseau concernées par la loi sur les FIT encourage les innovations et la réduction des coûts. En Allemagne par exemple, les tarifs au kwh de 2005 pour les installations photovoltaïques connectées au réseau ont été réduits de 6,5% en Cette réduction annuelle du tarif a éperonné l'innovation et encouragé une croissance très rapide du secteur des énergies renouvelables. 5. Pour des conseils sur comment reproduire cette idée dans votre pays Miguel Mendonça Coordinateur des recherches, Conseil pour l'avenir du Monde James Corre Chargé de programme de l e Parlement, réseau Climat et Énergie parl.net Page 6

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables *** Appel à projets en direction des établissements bancaires : le prêt «Energies renouvelables en Poitou-Charentes»

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Un résumé du Guide Scope 2 du Greenhouse Gas Protocol Rédigé par le Secrétariat EKOénergie, janvier 2015 Ce résumé existe en plusieurs

Plus en détail

La faillite de l'éolien industriel en filigrane dans les statistiques Européennes. Etude comparée Allemagne - Danemark - Espagne - France

La faillite de l'éolien industriel en filigrane dans les statistiques Européennes. Etude comparée Allemagne - Danemark - Espagne - France La faillite de l'éolien industriel en filigrane dans les statistiques Européennes Etude comparée Allemagne - Danemark - Espagne - France La faillite de l'éolien industriel en filigrane dans les statistiques

Plus en détail

La nouvelle grande révolution. pure energy

La nouvelle grande révolution. pure energy La nouvelle grande révolution pure energy Scénario mondiale 1998 Protocole de Kyoto Obligation pour 184 Nations les pays Objectif Réduire les émissions de gaz participants: à effet de serre dans le monde.

Plus en détail

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Technique de pointe Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Concernant les installations photovoltaïques destinées aux particuliers, jusqu à présent il n a pas été fait de distinction en

Plus en détail

Directives pour les candidats. Soutenir la Transition Énergétique

Directives pour les candidats. Soutenir la Transition Énergétique Directives pour les candidats Soutenir la Transition Énergétique Copyright IRENA janvier 2015 Sauf indiqué autrement, le matériel de cette publication peut librement être utilisé, partagé ou réimprimé,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Mobilité électrique. Factsheet. La situation initiale

Mobilité électrique. Factsheet. La situation initiale Factsheet Mobilité électrique FELIXKRAMER / FLICKR La situation initiale Ces dernières années, de nombreux constructeurs automobiles ont annoncé la commercialisation de modèles électriques ou de voitures

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS.

Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS. Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS. Baptiste Boitier 1, Lionel Lemiale 2, Arnaud Fougeyrollas 3, Pierre Le Mouël 4

Plus en détail

La façon dont le monde

La façon dont le monde LES FORCES AGISSANTES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE ÉNERGIE NUCLÉAIRE ET LES DERNIERS SCÉNARIOS D'ÉMISSSIONS DU GIEC VLADIMIR KAGRAMANIAN, SERGUEI KONONOV ET HANS-HOLGER ROGNER La façon dont le monde évoluera

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html Avis d Energie-Cités Projet de Directive Performance énergétique des bâtiments Octobre 2001 Proposition de Directive du Parlement européen et du Conseil présentée par la Commission [COM(2001) 226 final

Plus en détail

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'énergie solaire photovoltaïque : les filières, les marchés, les perspectives 1. PRÉAMBULE SUR L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'énergie solaire est disponible partout

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin

Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin Evolution du Produit intérieur brut (PIB) et des émissions de Gaz à effet de serre (GES), 1991 212 Source: BMU, BMWi, Destatis 14 Evolution

Plus en détail

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 ///////////////////////

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// 1 I. ENERGIEWENDE : ÉTAT DES LIEUX En 2011, la chancelière allemande Angela Merkel a décidé d accélérer la sortie du nucléaire.

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs Paris, 19 Juin 2014 1 1 Evolution de la consommation finale d électricité Dans

Plus en détail

Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne

Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne Université Paris IV L1GEECOT Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne Questions 1. Quelle est la ressource mobilisée aujourd hui

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque.

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Question n 1 L'homme a besoin d'énergie pour se déplacer, se chauffer, faire fonctionner ses machines,

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

La FSESP se félicite de l'occasion qui lui est donnée d'apporter sa contribution au débat et de suggérer certains changements.

La FSESP se félicite de l'occasion qui lui est donnée d'apporter sa contribution au débat et de suggérer certains changements. EUROPEAN FEDERATION OF PUBLIC SERVICE UNIONS RUE ROYALE 45 1000 BRUSSELS TEL: 32 2 250 10 80 FAX : 32 2 250 10 99 E-MAIL : EPSU@EPSU.ORG Position de principe de la FSESP sur la proposition de la Commission

Plus en détail

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne?

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne? 1. Décrire rapidement l'origine de l'exploitation de l'énergie du vent. Les premières éoliennes datent de 200 ans avant JC ressemblant à des roues à aubes et utilisées principalement pour écraser les céréales.

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2

Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2 La transition énergétique vue d Allemagne, un exemple à suivre Briefing. Mai 2011. Grâce au nucléaire, la France serait indépendante d un point de vue énergétique, championne en matière de lutte contre

Plus en détail

Centrale électrique hybride ENERTRAG. Centrale électrique hybride. Description succincte

Centrale électrique hybride ENERTRAG. Centrale électrique hybride. Description succincte ENERTRAG Centrale électrique hybride Description succincte Centrale électrique hybride «La vie des citoyennes et citoyens changera dans les années à venir, de sorte que nous vivions en étant plus économes

Plus en détail

L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire...

L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire... L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire... Le temps a passé. Beaucoup de temps depuis le branchement de ma première cellule photovoltaïque. On était encore bien loin de la maison basse

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 Energies renouvelables en Allemagne : succès et défis Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 L Agence pour les Energies Renouvelables

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Programme nucléo-énergétique du Brésil

Programme nucléo-énergétique du Brésil Programme nucléo-énergétique du Brésil Les études faites par le gouvernement brésilien sur la situation énergétique du pays pour les 25 ou 30 années à venir montrent que les centrales hydroélectriques

Plus en détail

DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL

DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL ) Les degrés jour unifiés : Les degrés jour unifiés ou DJU permettent de réaliser des estimations de consommation d'énergie thermique pour le chauffage d un bâtiment

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats. d économie d énergie

Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats. d économie d énergie Octobre 2006 Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats d économie d énergie 1) Origine et objectif : C est en Angleterre, puis en Italie que le dispositif des certificats d économie

Plus en détail

César Kapseu, Noël Djongyang, George Elambo Nkeng, Maturin Petsoko, Daniel Ayuk Mbi Egbe ENERGIES RENOUVELABLES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

César Kapseu, Noël Djongyang, George Elambo Nkeng, Maturin Petsoko, Daniel Ayuk Mbi Egbe ENERGIES RENOUVELABLES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE César Kapseu, Noël Djongyang, George Elambo Nkeng, Maturin Petsoko, Daniel Ayuk Mbi Egbe ENERGIES RENOUVELABLES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Préface de Jacques Famé Ndongo Postface de Samuel Domngang L'rf'armattan

Plus en détail

Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt

Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt Autoconsommation en photovoltaïque Principe et intérêt Par AD44, LR83, Looping, Ramses, Valtrede. Le principe de l'injection d'électricité dans le réseau est bien connu des personnes qui sont équipées

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

ENCOURAGEMENT DE L'INVESTISSEMENT ET DE L UTILISATION DES SOURCES D'ENERGIE RENOUVELABLES DANS LA REGION COMESA

ENCOURAGEMENT DE L'INVESTISSEMENT ET DE L UTILISATION DES SOURCES D'ENERGIE RENOUVELABLES DANS LA REGION COMESA ENCOURAGEMENT DE L'INVESTISSEMENT ET DE L UTILISATION DES SOURCES D'ENERGIE RENOUVELABLES DANS LA REGION COMESA Sommaire La promotion de l'utilisation des énergies renouvelables est un élément clé de la

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable Chapitre 1 : La question du développement durable (9 heures) Thème I : Les enjeux du développement durable (3 heures) 1)-Connaissances Les enjeux : économiques environnementaux sociaux du développement

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD. United Nations Environment Programme

Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD. United Nations Environment Programme Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD United Nations Environment Programme 1 Des copies, en anglais, du rapport intégral peuvent être obtenues

Plus en détail

L'argent afflue vers l'euro

L'argent afflue vers l'euro L'argent afflue vers l'euro Au cours des dernières semaines la crise de la dette a ressurgi en Europe. Les obligations portugaises, grecques et irlandaises ont été massivement vendues, tandis que les rendements

Plus en détail

Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer.

Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer. Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer. Comme le dit fort justement la plaquette de présentation : n'est encore tranché." "...rien Introduction. Nous

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Pierre-Marie ABADIE Directeur de l énergie CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Paris, 13 janvier 2009 Pierre-Marie ABADIE MEEDDAT/DGEC/Direction de l énergie Introduction En régime de monopole

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

Politiques énergétiques des états membres de l AIE. Luxembourg. Rapport. Résumé

Politiques énergétiques des états membres de l AIE. Luxembourg. Rapport. Résumé Politiques énergétiques des états membres de l AIE Luxembourg Rapport Résumé 2014 Politiques énergétiques des états membres de l AIE Luxembourg Rapport 2014 Résumé 1. Résumé et recommandations clés RÉSUMÉ

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004 BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport Final Novembre 26 Visa 5/489/NOLL pour le compte du Ministère de la Région Wallonne DGTRE BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport final Novembre

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Dr. Christian Hey Conseil d Experts sur l`environnement, Allemagne (SRU) 1 Introduction Mesdames et messieurs, Je vous remercie de m avoir invité à

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT 2 rue André Pascal, F-75775 PARIS CEDEX 16 TEL. 33 (0)1 45 24 97 10 / FAX: 33 (0)1 45 24 97 42 e-mail: ecmt.contact@oecd.org

Plus en détail

Electricité, santé et environnement: le projet DECADES

Electricité, santé et environnement: le projet DECADES Electricité, santé et environnement: le projet DECADES Mise à jour d'un projet interorganisations proposant le schéma d'une évaluation comparative des options et stratégies de production d'électricité

Plus en détail

CI Charte Mondiale de l'énergie novembre 2008

CI Charte Mondiale de l'énergie novembre 2008 CI Charte Mondiale de l'énergie novembre 2008 Nous sommes partisans d'une charte universellement applicable et incorporant des éléments valables pour tous les marchés énergétiques. L'objectif premier d'une

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk. Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011

100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk. Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011 100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011 L Agence pour les Energies Renouvelables : une plate-forme semi-publique = + Parrain fondateur

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Investir dans un avenir ensoleillé. Cleantech

Investir dans un avenir ensoleillé. Cleantech Investir dans un avenir ensoleillé Cleantech SOMMAIRE COMPÉTENCES Exploiter le soleil 8 De l énergie à l infini 9 Le rendement au service de l environnement 11 Dispositions légales 13 Développement 15

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

REDRAWING MAP. World Energy Outlook Special Report RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT. French translation

REDRAWING MAP. World Energy Outlook Special Report RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT. French translation REDRAWING THE ENERGY-CLIMATE MAP World Energy Outlook Special Report French translation RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT Édition spéciale du World Energy Outlook AGENCE INTERNATIONALE

Plus en détail

Essayer de comprendre les échanges d'électricité franco-allemands

Essayer de comprendre les échanges d'électricité franco-allemands Résumé Essayer de comprendre les échanges d'électricité franco-allemands Frédéric Livet Univ. Grenoble Alpes, SIMAP, F-38000 Grenoble, France CNRS, SIMAP, F-38000 Grenoble, France Cette étude s'attache

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

I.1. OBJECTIF DE L ETUDE I.2. CHAMP DE L'ETUDE

I.1. OBJECTIF DE L ETUDE I.2. CHAMP DE L'ETUDE "Bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du gaz naturel et du mazout comme combustible pour le chauffage domestique" Synthèse I.1. OBJECTIF DE L ETUDE Il

Plus en détail

Jean-Michel Maron : CA 33, Service Vigne et Vin - Tél : 05 56 35 00 00 - jm.maron@gironde.chambagri.fr

Jean-Michel Maron : CA 33, Service Vigne et Vin - Tél : 05 56 35 00 00 - jm.maron@gironde.chambagri.fr Lettre actualités n 33 mars 2008 Exploitations vinicoles et énergies renouvelables Jean-Michel Maron : CA 33, Service Vigne et Vin - Tél : 05 56 35 00 00 - jm.maron@gironde.chambagri.fr L appauvrissement

Plus en détail

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 vision centrée sur la Suisse La transi)on se limite à l électricité La catastrophe de Fukushima (2011)

Plus en détail

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité Que suis-je? Je détiens près de 60% des infrastructures J accueille aujourd hui plus de 60% de la population mondiale Je réunis l économie du savoir, des services, des finances sur mon territoire 1 Que

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG Stephan Kohler Le «tournant énergétique» en Allemagne : Centrales à cycle combiné adaptables et efficaces dans le contexte d une production d électricité fluctuante issue des énergies renouvelables. Perspectives

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

ANALYSE ECONOMIQUE DE

ANALYSE ECONOMIQUE DE ANALYSE ECONOMIQUE DE L'INTRODUCTION D'UN SYSTEME DE TARIF D'ACHAT DE L'ENERGIE RENOUVELABLE EN TUNISIE Préparé pour la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) 21 février 2013 www.mc-group.com

Plus en détail

Autonome en énergie, la maison du futur

Autonome en énergie, la maison du futur Autonome en énergie, la maison du futur Pour les sources d'énergie fluctuantes telles que le photovoltaïque (PV), la synchronisation entre production et consommation n'est que partiellement possible. Des

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail