LIVRET REFERENTIEL. du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIVRET REFERENTIEL. du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif»"

Transcription

1 LIVRET REFERENTIEL du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif» mention «aviron et disciplines associées» et du diplôme d Etat Supérieur de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «performance sportive» mention «aviron et disciplines associées» Août 2013

2 Ont participé à l élaboration de ce livret référentiel, en lien avec le bureau des métiers, des diplômes et de la réglementation (DS C1) sous direction de l emploi et des formations de la direction des sports Pascal MOREL, Conseiller Technique National Michel PICARD, Conseiller Technique National Gilles PURIER, directeur Technique National Adjoint - 2 -

3 INTRODUCTION Le ministère des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative, résolument engagé dans la rénovation et la modernisation de ses diplômes, crée ou modifie régulièrement des spécialités ou des mentions des diplômes professionnels, brevet professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport (BP JEPS), diplôme d État de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport (DE JEPS) et diplôme d État supérieur de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport (DES JEPS), ou des certificats de spécialisation (CS), diplômes qui remplacent progressivement le brevet d État d éducateur sportif (BEES) issu d une période où naissait la professionnalisation de l encadrement sportif. Conscients des enjeux, les acteurs des activités de «l aviron» ont mis en commun leurs moyens, analyses et compétences au service de la structuration et du développement de leur discipline dans l objectif de donner un cadre à cette filière des métiers. La mise en place de ces nouveaux diplômes ou de ces diplômes rénovés est accompagnée notamment par la publication du livret référentiel. Cet outil est indispensable à une ingénierie de formation adaptée au champ professionnel et à l harmonisation nationale du dispositif, notamment dans le cadre de l habilitation délivrée par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS). Ce livret référentiel contient des textes de référence, des présentations techniques et pédagogiques ainsi que des annexes. Il est conçu, comme son nom l indique, pour donner un cadre de référence ouvert permettant à chaque équipe pédagogique d élaborer son projet de formation prenant en compte les spécificités de l environnement, les publics concernés et les compétences professionnelles à acquérir par les nouveaux diplômés qui se positionneront sur le marché de l emploi. Que chacun, formateur, organisme privé ou public, employeur, service habilitateur de l État, travaillant pour la professionnalisation de l encadrement, trouve dans ce livret les repères et références qui lui permettent de construire des formations adaptées aux besoins et de contribuer ainsi à la création d emplois et d activités répondant à l intérêt général. Vianney SEVAISTRE Sous-directeur de l emploi et des formations Direction des sports - 3 -

4 SOMMAIRE I - PRESENTATION DE L AVIRON ET DE SON SECTEUR PROFESSIONNEL.. page 5 I.1 CONTEXTE GENERAL I.2 TABLEAUX SYNTHESES DES ACTIVITES DEJEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» DESJEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» II PRINCIPES METHODOLOGIQUES page 14 II.1 DE LA FICHE DESCRIPTIVE D ACTIVITES A L INTEGRATION DES COMPETENCES II.2 DES DISPOSITIFS DE FORMATION CONSTRUITS A PARTIR DE L ANALYSE DU CHAMP PROFESSIONNEL II.3 DES DISPOSITIFS DE FORMATION CENTRES SUR L ACQUISITION DES COMPETENCES II.4 - DES DISPOSITIFS DE FORMATION EN ALTERNANCE II.5 - DES DISPOSITIFS QUI ORGANISENT LES PARCOURS INDIVIDUALISES DE FORMATION III L ENTREE EN FORMATION... page 17 III.1 GENERALITES. LES DIFFERENTES ETAPES III.2 L INSCRIPTION A LA FORMATION III.3 EXIGENCES PREALABLES A L ENTREE EN FORMATION III.4 EXIGENCES PREALABLES A LA MISE EN SITUATION PEDAGOGIQUE III.5 LA SELECTION DES CANDIDATS III.6 LE POSITIONNEMENT DES STAGIAIRES IV LA FORMATION.... page 25 IV.1 L ORGANISATION PEDAGOGIQUE IV.2 L ALTERNANCE IV.3 LE TUTORAT IV.4 FINANCEMENT DE LA FORMATION IV.5 LE RUBAN PEDAGOGIQUE IV.6 DESCRIPTION DES CONTENUS DE FORMATION IV.6.1 DEJEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» IV.6.2 DESJEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» V LA CERTIFICATION.. page 47 V.1 PRINCIPES GENERAUX DE CERTIFICATION V.2 METHODOLOGIE V.3 ORGANISATION DE LA CERTIFICATION V.4 LES EPREUVES D EVALUATION ET DE CERTIFICATION V.4.1 DEJEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» V.4.2 DESJEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» V.5 LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE VI LE DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION.....page 54 VI.1 DEFINITIONS ET GENERALITES VI.2 DEMARCHES PREALABLES VII Annexes. page 57 Annexe I : Référentiel de certification du DEJEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» Annexe II : Référentiel de certification du DESJEPS«AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» Annexe III : Textes réglementaires Annexe IV : Glossaire Annexe V : Sigles - 4 -

5 I - PRESENTATION DE L AVIRON ET DE SON SECTEUR PROFESSIONNEL I.1 Contexte général L aviron est une pratique très ancienne puisque les premiers usages de la rame remontent à l Antiquité. Par la suite, après la pratique liée à la marine marchande et à la marine de guerre, la pratique de l aviron se développe avec certains corps de métiers : pêcheurs en mer, sauveteurs en mer, passeur et mariniers. Plus près de nous, vers les années 1830, des canots sont construits par des charpentiers de marine marchande. La pratique du canotage naît. Elle peut être considérée comme un des premiers loisirs populaires et un des premiers sports athlétique et mécanique (la bicyclette n existe pas encore). Très rapidement, la pratique du canotage se développe et des compétitions, réservées initialement aux rameurs professionnels, sont organisées. La première société sportive est créée en C est un club d aviron : la Société des régates du Havre. En 1890, la Fédération française des sociétés d aviron (FFSA) est constituée afin de fédérer cette pratique associative et de développer l activité de compétition telle que nous la connaissons aujourd hui. Sport olympique dès les premiers Jeux, à Athènes en 1896, la pratique de l aviron se développe autour de la compétition. De nombreuses médailles et titres sont obtenus par la France au plan mondial jusqu aux années 1970, avant que la fédération ne connaissent quelques années moins fastes. En 1990, une nouvelle politique fédérale émerge marquée par le début du renouveau de l élite sportive et d une ambitieuse politique d expansion. Depuis 1993, la France remporte des médailles à tous les Championnats du Monde et Jeux Olympiques. Le nombre de licenciés augmente régulièrement. I.1.1 Une politique de développement axée sur l accueil de tous les publics Parallèlement à la structuration de la pratique de haut niveau, les années 1990 sont marquées par le lancement d une forte politique d expansion dont voici les principaux objectifs : ouvrir la fédération à une pratique la plus diversifiée possible, organiser la pratique sportive au sein des structures affiliées, adopter une démarche pédagogique homogène, permettre au plus grand nombre d accéder au haut niveau. Cette politique se concrétise par l aboutissement de nombreux projets dont voici les plus marquants en terme de développement : conception, construction et diffusion du «Bateau découverte», bateau accessible à tous les publics, mise en place des brevets de rameurs, mise en place d une formation fédérale homogène à trois niveaux, professionnalisation des entraîneurs de clubs. I.1.2 La pratique de l aviron aujourd hui L aviron se pratique sur tous les plans d eau : rivières, lacs, canaux ainsi que sur la mer. De par la spécificité du matériel et les conditions nécessaires à la pratique (stockage des bateaux, site de mise à l eau, etc.), cette pratique s organise essentiellement au sein des clubs affiliés de la FFSA et de façon assez marginale au sein de quelques bases nautiques proposant plusieurs activités. Il n existe actuellement aucune société commerciale, ni travailleur indépendant proposant cette activité, contrairement à d autres activités nautiques

6 Les clubs affiliés à la FFSA sont des structures associatives loi 1901 administrées par des dirigeants bénévoles. En 2012, on dénombre 404 clubs sur le territoire national, recensant pratiquants (licences et titres), dont licenciés. Évolution des effectifs de licenciés de la FFSA Évolution du nombre de pratiquants recensés par la FFSA La pratique de l aviron s est développée grâce à la diversification des pratiques (pratique de loisir, pratique de détente, sport nature, sport santé etc.). Cette ouverture, rendue possible par la généralisation de la fabrication de bateaux en matériaux composites et par la conception de nouveaux matériels, a permis l accueil de nouveaux publics (scolaires, universitaires, adultes loisirs, handicapés ). Aujourd hui, on constate une augmentation importante de la population adulte en recherche d une pratique de «sport santé». Cette pratique se développe fortement dans les clubs dont la grande majorité propose, en plus de la pratique nautique, une pratique de musculation et d entretien physique sur les ergomètres d aviron. La pratique de randonnées et de courses de longues distances, comme cela peut être proposé en course à pied et en cyclisme, rencontre également un franc succès

7 Répartition des licenciés par catégorie en % 9% 7% cadet minime 63% 4% 7% junior senior B benjamin senior A Cet afflux important de pratiquants constaté depuis quinze ans a nécessité une amélioration de la qualité de l encadrement dans les clubs ainsi qu une augmentation du nombre d éducateurs professionnels (moniteurs et entraîneurs). I.1.3 La structuration des clubs affiliés Si la taille des clubs et leurs infrastructures sont très hétérogènes, la grande majorité d entre eux propose des prestations de découverte, d apprentissage et de loisir. Mais 40% des clubs, les plus importants, organisent leur projet associatif autour de la pratique de compétition. Le développement de cette pratique est primordial pour une fédération olympique dont l accès au haut niveau du plus grand nombre reste un objectif prioritaire. Nombre de clubs affiliés à la FFSA en 2012 Clubs de plus de 200 licenciés 52 Clubs de 100 à 199 licenciés 80 Clubs de 50 à 99 licenciés 92 Clubs de moins de 50 licenciés 180 Total 404 I.1.4 La structuration de l encadrement sportif Dans tous ces clubs, l encadrement de l activité est assuré en grande majorité par des éducateurs sportifs bénévoles, titulaires de diplômes fédéraux, mais également par des éducateurs sportifs professionnels, titulaires de BEES 1er ou 2 ème degré, de BP, DE et DES JEPS mention aviron et dernièrement du CQP moniteur d aviron. Depuis les années 1990, les clubs se sont fortement professionnalisés pour faire face au développement décrit plus haut. Pour accompagner cette professionnalisation, dès 1994 la FFSA a mis en place une politique incitative. Cette politique reposait sur - 7 -

8 l embauche par les structures, avec des aides fédérales, d éducateurs sportifs en contrat de qualification. Ceux-ci suivaient une formation intégrée de spécialiste (entraîneur) et de généraliste (animateur) (BEES 1er degré aviron + BEESAPT + Certificat de Qualification Complémentaire «animateur de club») leur permettant d encadrer des pratiquants mais également de participer au développement de leur structure. Le dispositif «Nouveaux Services - Nouveaux Emplois», démarré en 1997, a également fortement contribué à la professionnalisation dans ce secteur d activité car la FFSA comprenait environ 80 salariés au début des années 1990 et recensait un peu plus de 300 salariés au début des années En novembre 2007, une enquête emploi menée par la FFSA a permis de recenser 280 salariés (pour environ 250 emplois temps plein) travaillant dans 163 clubs affiliés de la FFSA. Ces salariés étaient majoritairement employés en CDI temps plein, avec une forte activité pendant la période scolaire, de début septembre à fin juin (a contrario d autres activités nautiques dont l emploi est caractérisé par une forte saisonnalité estivale). Aujourd hui, la quasi-totalité des postes créés grâce au dispositif «Emplois Jeunes» a été pérennisée. Tranches d effectifs Répartition des salariés par structure Nombre de structures employeuses en 2012 Effectifs totaux employés en salarié à 4 salariés salariés et plus 4 22 Total Caractéristique des emplois en 2012 Apprentis 10 Salariés CDI temps plein 254 Salariés CDD ou CDI temps partiel 33 Éducateurs territoriaux détachés sur structure associative 10 Total 307 Le métier d éducateur sportif dans un club d aviron s organise autour de trois grands secteurs d activité et ce, quels que soient le type d emploi et le niveau de diplôme du salarié : l encadrement des activités (initiation, perfectionnement et entraînement) qui constitue généralement entre 50 à 75 % du temps de travail, - 8 -

9 la participation au développement de la structure, à la gestion et à l administration des activités, la maintenance et l entretien du matériel. Bien évidemment, ces missions sont exercées différemment et dans des pourcentages variables en fonction des compétences et des missions confiées au salarié ainsi que des caractéristiques de la structure. Schématiquement, on distingue trois types d emploi exercés par les éducateurs sportifs de l aviron : moniteur, entraîneur (jusqu au niveau national), entraîneur général ou directeur sportif (exerçant toujours sur le terrain des fonctions d entraînement de niveau national ou international). En 2012, les salariés sont en possession des diplômes suivants Les qualifications des salariés Nombres de salariés titulaires du BP JEPS monovalent aviron ou du BE1 165 Nombres de salariés titulaires du DE mention aviron 79 Nombres de salariés titulaires du DES mention aviron ou du BE2 53 Autres 10 Total 307 La vue de ce panorama et les différentes enquêtes menées montrent bien les particularités et compétences attendues de chaque niveau professionnel : BP JEPS : Moniteur sportif ayant pour compétence principale d initier et de perfectionnement tous les publics, jeunes, adultes, scolaires, estivaux Il accompagne les pratiquants jusqu à un premier niveau de compétition (niveau régional). DE JEPS : Entraîneur de club ayant pour compétence principale de perfectionner les publics compétiteurs pour la participation aux compétitions de niveau national. DES JEPS : Responsable sportif de structure (club, ligue, pôle espoirs) ayant pour compétence principale de s inscrire dans une logique de performance sportive

10 I.2 TABLEAUX DE SYNTHESE DES ACTIVITES DE JEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» Les activités professionnelles concernées sont classées en quatre grands groupes non hiérarchisés entre eux : Concevoir des programmes de perfectionnement sportif - il agit dans le cadre des réseaux professionnels et institutionnels locaux ; - il analyse des attentes des prescripteurs ; - il participe au diagnostic du territoire d intervention de l organisation ; - il prend en compte les réalités sociales, éducatives et culturelles des publics concernés ; - il favorise l implication des bénévoles dans la conception du projet d action ; - il formalise les objectifs du projet d action ; - il analyse les potentiels et les limites des compétiteurs ; - il propose un programme de perfectionnement dans le cadre des objectifs de l organisation ; - il identifie les démarches pédagogiques adaptées aux objectifs et aux publics ; - il définit les modes d intervention à caractère technique ; - il organise des démarches d entraînement adaptées aux objectifs et aux compétiteurs ; - il prend en compte l impact des activités sur l environnement ; - il aménage des interventions à partir des pratiques de groupes informels ; - il conçoit les différentes démarches d évaluation ; - il définit les moyens nécessaires au programme de perfectionnement ; - il élabore les budgets du programme de perfectionnement ; - il définit le profil des intervenants nécessaire à la mise en œuvre d un programme de perfectionnement. Coordonner la mise en œuvre d un programme de perfectionnement dans un champ disciplinaire - il anime des réunions de travail ; - il coordonne une équipe bénévole et professionnelle ; - il met en œuvre les temps de perfectionnement ; - il organise les collaborations entre professionnels et bénévoles ; - il facilite les démarches participatives au sein de l organisation ; - il participe aux actions des réseaux partenaires ; - il représente l organisation auprès des partenaires ; - il conçoit une démarche de communication ; - il planifie l utilisation des espaces de pratiques ; - il anticipe les besoins en terme de logistique ; - il organise la maintenance technique ; - il veille au respect des procédures de qualité ; - il contrôle le budget des actions programmées ; - il participe aux actions de promotion du club ; - il rend compte de l utilisation du budget des actions programmées ; - il formalise des bilans techniques et sportifs

11 Conduire une démarche de perfectionnement sportif - il inscrit son action dans le cadre des objectifs sportifs de l organisation ; - il s assure de la préparation mentale à la compétition des compétiteurs ; - il prépare physiquement à la compétition ; - il prévoit le suivi social des compétiteurs ; - il conduit les apprentissages techniques ; - il prévient le dopage et les comportements à risque ; - il gère la dynamique du groupe ; - il veille au respect de l éthique sportive ; - il procède aux choix techniques et stratégiques ; - il aide les compétiteurs dans la gestion de la réussite et de l échec ; - il encadre un groupe dans la pratique de l activité pour laquelle il est compétent ; - il maîtrise les gestes professionnels nécessaires à la sécurité des pratiquants ; - il réalise en sécurité des démonstrations techniques dans l activité pour laquelle il est compétent ; - il assure la sécurité des pratiquants et des tiers ; - il vérifie la conformité du matériel technique nécessaire à la réalisation de l activité dans laquelle il est compétent ; - il formalise des bilans pédagogiques ; - il participe aux temps de concertation avec les instances dirigeantes ; - il anticipe les évolutions possibles. Conduire des actions de formation - il organise des interventions dans le champ de la formation professionnelle ; - il choisit les démarches formatives adaptées aux publics ; - il précise les contenus de formation ; - il crée les supports pédagogiques nécessaires ; - il conçoit les différentes procédures d évaluation ; - il met en œuvre les situations formatives ; - il présente l organisation pédagogique aux stagiaires ; - il privilégie des situations favorisant les échanges entre stagiaires ; - il accompagne la personne dans la gestion des différentes expériences formatives; - il évalue l impact de ses interventions ; - il propose des prolongements possibles DES JEPS «AVIRON ET DISCIPLINES ASSOCIEES» Les activités professionnelles concernées sont classées en cinq grands groupes non hiérarchisés entre eux : Préparer le projet stratégique de performance dans un champ disciplinaire - il analyse les caractéristiques économiques, sociales, politiques et culturelles de la discipline de référence ; - il analyse les facteurs de la performance sportive individuelle ou collective dans son champ d expertise ; - il met en place une veille stratégique sur le champ disciplinaire ;

12 - il analyse l impact des politiques publiques sur l activité de l organisation ; - il procède à des échanges dans le cadre de réseaux d acteurs ; - il construit ses outils d analyse de la performance dans son champ disciplinaire ; - il formalise des diagnostics stratégiques pour les élus de l organisation ; - il partage les analyses stratégiques avec les instances dirigeantes ; - il mobilise les ressources internes dans la préparation d un projet de développement sportif ; - il anime une démarche d ingénierie de projet ; - il conçoit une politique de détection des jeunes sportifs ; - il propose des scénarios de développement susceptibles de répondre à la demande des prescripteurs dans le cadre des objectifs sportifs ; - il formalise un projet de développement ; - il élabore les dossiers de financement ; - il prévoit une stratégie de mise en œuvre du projet de développement ; - il transmet l information nécessaire à la prise de décision ; - il prépare les travaux des assemblées décisionnelles. Piloter un système d entraînement - il organise le système de l entraînement ; - il organise les différentes délégations ; - il définit les axes de la préparation physique des athlètes ; - il définit les axes de la préparation mentale des athlètes dans le respect de l intégrité morale et physique de la personne ; - il conçoit une politique de suivi social et professionnel des sportifs dont il a la charge ; - il anticipe les évolutions en besoin de personnel pour le projet sportif ; - il accompagne l équipe dans l analyse de son organisation de travail ; - il négocie le plan de formation du personnel ; - il établit les budgets prévisionnels de la direction sportive ; - il organise le fonctionnement financier de la direction sportive ; - il organise la mise en œuvre des actions partenariales. Diriger le projet sportif - il dirige le système d entraînement dans la discipline ; - il prescrit les organisations de travail des équipes ; - il veille au respect des différents protocoles de travail établis ; - il accompagne l athlète vers l optimisation de la performance ; - il encadre les athlètes dans le cadre de la compétition ; - il analyse le comportement de l athlète dont il a la charge pendant la compétition ; - il analyse la performance de l athlète dont il a la charge pendant la compétition ; - il analyse la performance des autres athlètes pendant la compétition ; - il met en œuvre des médiations d ordre stratégique, technique, physique ou relationnel ; - il organise les échanges de pratique avec une équipe technique ; - il gère les relations sociales au sein de la direction sportive ; - il contrôle la mise en œuvre des procédures administratives au sein de la direction sportive ; - il contrôle les différentes procédures d exécution budgétaire au sein de la

13 direction sportive - il négocie avec les prestataires de l organisation ; - il encadre un groupe dans la pratique de l activité pour laquelle il est compétent ; - il réalise les gestes professionnels nécessaires à la sécurité des compétiteurs ; - il réalise en sécurité des démonstrations techniques dans la discipline pour laquelle il est compétent ; - il assure la sécurité des pratiquants et des tiers ; - il vérifie la conformité du matériel technique nécessaire à la réalisation de l activité dans laquelle il est compétent ; - il vérifie la conformité des lieux de travail au regard des normes d hygiène et de sécurité ; - il conduit des actions de relation publique ; - il gère la relation avec les médias. Evaluer le système d entraînement - il formalise les bilans sportifs ; - il conduit l évaluation du système de travail ; - il procède à l évaluation des membres de l équipe technique ; - il rend compte de la mise en œuvre de la délégation ; - il évalue la pertinence du fonctionnement administratif de la direction sportive ; - il analyse le compte de résultat et le bilan annuel ; - il explique les écarts constatés entre les résultats et les objectifs fixés ; - il propose aux instances dirigeantes de nouvelles perspectives de développement. Organiser des actions de formation de formateurs dans le cadre des réseaux professionnels de l organisation - il conçoit des actions de formation adaptées aux besoins des réseaux professionnels de l organisation ; - il coordonne la mise en œuvre des actions de formation de formateurs décidées ; - il anime des actions de formation de formateurs ; - il participe aux échanges professionnels dans le cadre de formation de formateur ; - il établit les comptes rendus et les bilans pédagogiques

14 II PRINCIPES METHODOLOGIQUES Le livret référentiel est conçu pour aider les organismes de formation et les formateurs à concevoir un dispositif de formation qui réponde aux exigences de l habilitation et aux logiques pédagogiques visant l acquisition de compétences professionnelles conformes au référentiel de certification (voir article A du Code du sport). Ce document constitue également un outil de référence pour l inspecteur coordonnateur, les DRJSCS et les DTN dans le cadre de l habilitation des formations. II.1 DE LA FICHE DESCRIPTIVE D ACTIVITES A L INTEGRATION DES COMPETENCES L organisme de formation prend en compte l articulation entre la fiche descriptive d activité (FDA) et le référentiel de certification (article A du Code du sport). Le dispositif de formation s organise autour de quelques orientations essentielles : - la prise en compte de l analyse du champ professionnel, de ses attentes, de ses exigences et de ses évolutions constitue un point de départ incontournable dans la conception et la conduite des actions de formations ; - l organisation du dispositif de formation autour de l acquisition des compétences : former des futurs professionnels ne consiste pas seulement à transmettre des connaissances ; la compétence à acquérir se construit par l articulation entre savoirs théoriques et savoir-faire, entre savoir-faire et contexte de travail, entre contexte de travail et culture technique, entre culture technique et éthique professionnelle ; la structuration des diplômes d Etat en unités capitalisables : celle-ci traduit de manière réglementaire et didactique cette orientation. Le diplôme est obtenu lorsque le stagiaire a validé les différentes unités capitalisables ; la mise en œuvre de l alternance dans le cadre des formations : les situations de travail sont des lieux et des temps privilégiés moyennant le respect de certaines conditions qui devront être mises en œuvre dans l alternance (organisation du tutorat, liaison entre le centre de formation et l entreprise, démarche et outils d évaluation) ; la nécessité d un travail d équipe de formateurs : le partage d un langage commun permet de formaliser et communiquer les cultures professionnelles en fonction du niveau de diplôme préparé. La conception, la conduite et l évaluation des formations envisagées nécessitent, de la part de l équipe de formateurs, la mobilisation des compétences diversifiées et complémentaires pour répondre aux exigences du référentiel de certification. II.2 DES DISPOSITIFS DE FORMATION CONSTRUITS A PARTIR DE L ANALYSE DU CHAMP PROFESSIONNEL Le référentiel professionnel présente la réalité du métier auquel se préparent les futurs candidats. Il sera adapté et modifié afin que le diplôme et la formation qui y conduisent, correspondent à une réalité d emploi sur un territoire défini. Les divers travaux d'observation et d'analyse des réalités professionnelles sur le territoire national devront permettre cette adéquation permanente. L analyse des contextes de travail constitue une étape essentielle pour identifier les compétences à acquérir et élaborer les dispositifs pertinents de formation professionnelle

15 Les situations professionnelles et les contextes spécifiques de l intervention sont donc un cadre de référence : En amont de la formation : elles permettent d identifier les ressources mobilisées des professionnels dans leur environnement de travail. Pendant la formation : elles permettent de concevoir les situations de formation en adéquation avec les situations professionnelles. En fin de formation : c est l acquisition et le développement de compétences qui est visé. L acquisition des connaissances est au service du développement de la compétence. La finalité de la formation ne peut donc être de donner toutes les réponses aux situations existantes, mais au contraire de préparer les candidats à répondre au mieux à la diversité des demandes à partir d'un socle dur de compétences avérées. La représentation des compétences à acquérir est dans cet objectif, essentiel à la construction du dispositif de certification. II.3 DES DISPOSITIFS DE FORMATION CENTRES SUR L ACQUISITION DES COMPETENCES On peut définir la compétence comme la capacité identifiée et reconnue (ce qui suppose sa reconnaissance d une part et sa validation d autre part) à résoudre des problèmes dans un contexte professionnel donné, de manière efficace, en mobilisant et en combinant différentes ressources telles que les connaissances, les savoir-faire, les raisonnements, les expériences, les attitudes et les comportements professionnels. La compétence est en un sens un système structuré. La compétence est opératoire, c'est-à-dire liée à l action et indissociable de l activité qui en est la forme observable. La compétence est par là même finalisée : on est compétent pour une tâche définie ou un ensemble de tâches organisées en unités significatives. La compétence résulte d une expérience professionnelle : elle s observe objectivement dans des performances qui en constituent la validation. Affirmer que la formation doit viser l acquisition de compétence suppose de connaître les procédures essentielles par lesquelles les stagiaires peuvent les acquérir. II.4 - DES DISPOSITIFS DE FORMATION EN ALTERNANCE La mise en situation professionnelle du stagiaire se déroule au sein de structures de perfectionnement et d entraînement ou de formation agréées appelées «structure d accueil». La relation entre le centre de formation et cette situation professionnelle constitue la clé de la formation dans la mesure où toute pratique professionnelle, si elle repose sur des représentations théoriques et des modèles d action, se nourrit en même temps des expériences quotidiennes de l acteur en situation. A ce titre, le tuteur fait partie intégrante de l équipe pédagogique. Il est associé à l évaluation du stagiaire notamment dans le cadre des situations pratiques d évaluation, qu elles soient formatives ou certificatives. L alternance est à la fois un dispositif juridique et administratif mais aussi un dispositif «pédagogique» qui tente de répondre à la professionnalisation des formations en favorisant l articulation entre le centre de formation et la future activité professionnelle, de manière à intégrer les connaissances dans l intervention pratique du professionnel en situation

16 II.5 - DES DISPOSITIFS QUI ORGANISENT LES PARCOURS INDIVIDUALISES DE FORMATION Le dispositif prévoit des parcours de formation individualisés prenant en compte les démarches de positionnement à l entrée en formation et de validation des acquis de l expérience. Appliqué au champ de la formation professionnelle pour adulte, le processus d individualisation suppose : En amont de la formation, une validation du plan individuel de formation proposé par l équipe de formateurs intégrant l engagement du stagiaire à le respecter ; Au cours de la formation, la mise en œuvre des pratiques favorisant l autonomie et la responsabilité du formé et, à partir des bilans et validation d acquis, une définition de l itinéraire de formation le plus adapté à la personne ; A la sortie de la formation, l individualisation suppose des pratiques de certification personnalisées dans le respect des textes en vigueur et le maintien de l équité entre les stagiaires

17 III L ENTREE EN FORMATION III.1 GENERALITES. LES DIFFERENTES ETAPES Ces différentes étapes composent les démarches d ingénierie de formation sur lesquelles reposent les éléments qualitatifs fondamentaux de la formation en complément de la note d opportunité relative aux profils et perspectives d emploi visés. L'ingénierie de formation peut comprendre l'analyse de la demande des besoins de formation, le diagnostic, la conception du projet formatif, les moyens mis en œuvre, la coordination, le contrôle de sa mise en œuvre et l'évaluation de la formation. Concevoir un projet de formation c est organiser : L entrée en formation (processus de sélection, de positionnement et élaboration de parcours individualisés) La formation proprement dite (organisation du ruban pédagogique dans l alternance, centré sur l acquisition des compétences) La certification des compétences et la délivrance des diplômes. Les différentes étapes du projet de formation L inscription à la formation Le dossier de candidature Les exigences préalables à l entrée en formation La sélection des candidats Le jury Les épreuves de sélection Le positionnement des Les épreuves de positionnement stagiaires Les propositions de parcours individualisés, y compris si besoin est du renforcement, et les allégements de formation L entrée en formation La délivrance du livret de formation Le livret pédagogique Le contrat de formation Le ruban pédagogique L organisation de l alternance La fonction tutorale La planification des unités capitalisables Les objectifs de formation et leur répartition dans le temps Les contenus de formation Fiches unités capitalisables Les méthodes de formation Les outils de suivi de la formation Le dispositif de certification Le référentiel de certification Les épreuves de certification Le calendrier de certification III.2 L INSCRIPTION A LA FORMATION Le dossier de candidature : Art A du code du sport Il est à déposer un mois avant la date de mise en place des tests de vérification des exigences préalables à l entrée en formation auprès du directeur régional en charge de la jeunesse et des sports qui a habilité l organisme de formation pour cette mention, conformément aux articles A à A

18 Le dossier comprend les pièces suivantes : - une fiche d inscription normalisée avec photographie ; - les copies de l attestation de recensement et du certificat individuel de participation à l appel de préparation à la défense, pour les Français de moins de vingt-cinq ans ; - l attestation de formation aux premiers secours ou prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) ; - la ou les attestations justifiant de la satisfaction aux exigences préalables fixées par l arrêté du 1 er juillet 2008 modifié pour le DE JEPS mention «aviron et disciplines associées» et par l arrêté du 1 er juillet 2008 modifié pour le DES JEPS mention «aviron et disciplines associées» - un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la discipline certifiée par la mention, datant de moins de trois mois. III.3 LES EXIGENCES PRÉALABLES À L ENTRÉE EN FORMATION III.3.1 DEJEPS mention «aviron et disciplines associées» L entrée en formation d un candidat pour la mention «aviron et disciplines associées» spécialité perfectionnement sportif est précédée d exigences préalables conformément à l arrêté du 1 er juillet 2008 modifié. Mention «aviron et disciplines associées» du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport, spécialité «perfectionnement sportif» Article 3 Pour accéder à la formation, les exigences préalables prévues à l'article D du code du sport sont les suivantes : être capable de plonger, de nager et de s immerger pour récupérer un objet ; être capable de pratiquer l aviron de manière autonome en skiff ; être capable de conduire une séance pédagogique d animation en aviron pour tout public ; être capable d entraîner une équipe pour participer à un premier niveau de compétition. Il est procédé à la vérification de ces exigences préalables au moyen : d un test de 100 mètres nage libre départ plongé et de récupération d un objet immergé à deux mètres de profondeur ; la réussite à ce test fait l objet d une attestation de réussite délivrée par une personne titulaire d une certification d encadrement des activités aquatiques conforme à l article L du code du sport ; d un premier test technique organisé par la Fédération française des sociétés d aviron comprenant une épreuve pratique permettant de vérifier l autonomie du candidat en skiff ; la réussite à ce test fait l objet d une attestation de réussite délivrée par le directeur technique national de l aviron ; d un second test technique organisé par la Fédération française des sociétés d aviron comprenant l encadrement d une séance pédagogique en aviron suivie d un entretien permettant de vérifier les compétences du candidat à entraîner un équipage évoluant au niveau régional ; la réussite à ce test fait l objet d une attestation de réussite délivrée par le directeur technique national de l aviron. A titre indicatif, les tests techniques peuvent se dérouler comme suit pour la mention «aviron et disciplines associées»

19 Premier test technique : Il se déroule au cours d un parcours d habileté réalisé en skiff comportant les ateliers suivants : Embarquer sans aide ; Régler sa barre de pieds ; Effectuer un slalom autour de 6 bouées ; Scier pour stopper son bateau en urgence ; Faire demi-tour sur place, sur bâbord, puis sur tribord ; Reculer en ligne droite sur 25 m ; Toucher une bouée avec la pointe arrière ; Ramer 200 m à cadence 16 en effectuant au moins 10 coups consécutifs sans plumer ; Ramer 200 m à cadence 24 en effectuant au moins 10 coups consécutifs sans plumer ; Accoster sans aide ; Descendre de son bateau sans aide. Second test technique : Il se déroule au cours de l encadrement d une séance en bateau de compétition, individuel ou collectif, avec un équipage capable de participer à des compétitions régionales qualificatives pour les championnats de France. La séance est suivie d un entretien : Le candidat encadre un ou plusieurs rameurs au cours d'une séance sur l'eau d'une durée minimum de 45' ; Après 10' d'observation, le candidat expose au jury les fautes principales observées ; Le candidat dispose de 30' pour remédier à une ou deux fautes retenues par le jury ; Ensuite lors d'un entretien d'une durée de 30', le candidat justifie ses choix et replace sa séance au sein d'une progression pédagogique permettant aux rameurs de se préparer pour participer à une compétition de niveau régional ; Pendant la séance, le candidat est capable de : Adapter le matériel au(x) rameur(s) ; Adapter les réglages simples (barres de pieds et hauteur de nage) ; Encadrer la séance en sécurité ; Naviguer dans le respect des règles et des usagers extérieurs ; Savoir se placer pour observer ; Se faire entendre, se faire comprendre ; Repérer les fautes principales ; Proposer des correctifs appropriés ; Informer le rameur sur les écarts entre exigences et réalisation ; Effectuer un bilan de séance auprès des rameurs. Pendant l'entretien, le candidat est capable de : Analyser son intervention ; Utiliser des connaissances techniques, mécaniques, physiologiques ; Replacer sa séance au sein d'une progression pédagogique ; Maitriser le référentiel technique ; Justifier ses choix. Dispenses pour la mention «aviron et disciplines associées» du DE JEPS spécialité perfectionnement sportif Article

20 Est dispensé de la vérification des exigences préalables définies à l article 3 le candidat titulaire de l un des diplômes suivants : - brevet d Etat d éducateur sportif du premier degré, option «aviron» - brevet professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport, spécialité activités nautiques, mention monovalente «aviron» ou mention monovalente «aviron et disciplines associées» ; - certificat de qualification professionnelle «moniteur d aviron». - Est également dispensé de la vérification des exigences préalables définies à l article 3 le sportif de haut niveau de l aviron inscrit ou ayant été inscrit sur la liste ministérielle mentionnée à l article L du code du sport. Est dispensé du premier test technique défini à l article 3 le candidat titulaire du brevet d aviron d or délivré par la Fédération française des sociétés d aviron. Est dispensé du second test technique défini à l article 3 le candidat titulaire du diplôme d entraîneur fédéral, en eaux intérieures ou en mer, délivré par la Fédération française des sociétés d aviron. III.3.2 DESJEPS mention «aviron et disciplines associées» L entrée en formation d un candidat pour la mention «aviron et disciplines associées» spécialité performance sportive est précédée d exigences préalables conformément à l arrêté du 1 er juillet 2008 modifié. Mention «aviron et disciplines associées» du diplôme d Etat supérieur de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport, spécialité «performance sportive» Article 3 Pour accéder à la formation, les exigences préalables prévues à l'article D du code du sport sont les suivantes : être capable de plonger, de nager et de s'immerger pour récupérer un objet ; être capable de pratiquer l'aviron de manière autonome en skiff ; être capable de conduire une séance pédagogique d'animation en aviron pour tout public ; être capable d'entraîner une équipe évoluant au niveau national. Il est procédé à la vérification de ces exigences préalables au moyen : d'un test de 100 mètres nage libre départ plongé et de récupération d'un objet immergé à deux mètres de profondeur ; la réussite à ce test fait l'objet d'une attestation de réussite délivrée par une personne titulaire d'une certification d'encadrement des activités aquatiques conforme à l'article L du code du sport ; d'un premier test technique organisé par la Fédération française des sociétés d'aviron comprenant une épreuve pratique permettant de vérifier l'autonomie en skiff ; la réussite à ce test fait l'objet d'une attestation de réussite délivrée par le directeur technique national de l'aviron ; d'un second test technique organisé par la Fédération française des sociétés d'aviron comprenant l'encadrement d'une séance pédagogique en aviron suivie d'un entretien permettant de vérifier les compétences du candidat à entraîner un équipage évoluant au niveau national ; la réussite à ce test fait l'objet d'une attestation de réussite délivrée par le directeur technique national de l'aviron

21 A titre indicatif, les tests techniques peuvent se dérouler comme suit pour la mention «aviron et disciplines associées» Premier test technique : Il se déroule au cours d un parcours d habileté réalisé en skiff comportant les ateliers suivants : Embarquer sans aide ; Régler sa barre de pieds ; Effectuer un slalom autour de 6 bouées ; Scier pour stopper son bateau en urgence ; Faire demi-tour sur place, sur bâbord, puis sur tribord ; Reculer en ligne droite sur 25 m ; Toucher une bouée avec la pointe arrière ; Ramer 200 m à cadence 16 en effectuant au moins 10 coups consécutifs sans plumer ; Ramer 200 m à cadence 24 en effectuant au moins 10 coups consécutifs sans plumer ; Accoster sans aide ; Descendre de son bateau sans aide. Second test technique : Il se déroule au cours de l encadrement d une séance en bateau de compétition avec un équipage capable de participer à des épreuves nationales. Pendant la séance, le candidat est capable de : Encadrer la séance en sécurité ; Naviguer dans le respect des règles et usagers ; Adapter les réglages et l'ergonomie Repérer les fautes principales et les hiérarchiser ; Proposer des correctifs appropriés ; Se faire entendre et se faire comprendre ; Informer le rameur sur les écarts entre exigences et réalisation ; Faire respecter les paramètres de la séance (FC, cadence, vitesse ) ; Effectuer un bilan de séance. Pendant l'entretien, le candidat est capable de : Analyser son intervention ; S'appuyer sur des connaissances techniques, mécaniques, physiologiques ; Montrer sa connaissance du programme fédéral d entraînement ; Maîtriser le référentiel technique ; Replacer sa séance au sein d'une progression pédagogique ; Justifier ses choix en fonction des caractéristiques du public. Dispenses pour la mention «aviron et disciplines associées» du DESJEPS spécialité performance sportive Article 4 Est dispensé de la vérification des exigences préalables définies à l article 3 le candidat titulaire du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif», mention «aviron et disciplines associées»

22 Est dispensé du test de natation et du premier test technique définis à l article 3 le sportif de haut niveau de l aviron inscrit ou ayant été inscrit sur la liste ministérielle mentionnée à l article L du code du sport. Est dispensé du premier test technique défini à l article 3 le candidat titulaire du brevet d aviron d or délivré par la Fédération française des sociétés d aviron. III.4 EXIGENCES PREALABLES A LA MISE EN SITUATION PEDAGOGIQUE III.4.1 DE JEPS mention «aviron et disciplines associées» La situation d alternance d un candidat pour la mention «aviron et disciplines associées» spécialité perfectionnement sportif, est précédée d exigences préalables à la mise en situation pédagogique conformément à l arrêté du 1 er juillet 2008 modifié. Les exigences préalables à la mise en situation pédagogique pour le DE JEPS «aviron et disciplines associées» sont les suivantes : Article 5 Les exigences préalables à la mise en situation pédagogique sont les suivantes : être titulaire du permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur option côtière et option eaux intérieures ; être capable d évaluer les risques liés à la pratique ; être capable de mettre en place un dispositif de sécurité sur l eau et au sol ; être capable d encadrer, en sécurité, une séance pédagogique évoluant au niveau régional ; être capable d intervenir auprès d un pratiquant en difficulté. Il est procédé à la vérification de ces exigences préalables au moyen : de la production du permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur option côtière et option eaux intérieures ; de la mise en place d une séance pédagogique en sécurité d une durée de quarante-cinq minutes pour un équipage évoluant au niveau régional, suivie d un entretien d une durée de quinze minutes. Dispenses des exigences préalables à la mise en situation pédagogique pour le DE JEPS «aviron et disciplines associées» Article 6 Est dispensé de la vérification des exigences préalables définies à l article 5 le candidat titulaire du permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur option côtière et option eaux intérieures de l un des diplômes suivants : brevet d Etat d éducateur sportif du premier degré, option «aviron» ; brevet professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport, spécialité activités nautiques, mention monovalente «aviron» ou mention monovalente «aviron et disciplines associées» ; diplôme d entraîneur fédéral en eaux intérieures ou en mer délivré par la Fédération française des sociétés d aviron ; certificat de qualification professionnelle «moniteur d aviron»

23 III.4.2 DES JEPS mention «aviron et disciplines associées» La situation d alternance d un candidat pour la mention «aviron et disciplines associées» spécialité performance sportive, est précédée d exigences préalables à la mise en situation pédagogique conformément à l arrêté du 1 er juillet 2008 modifié. Les exigences préalables à la mise en situation pédagogique pour le DES JEPS «aviron et disciplines associées» sont les suivantes : Article 5 être titulaire du permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur, option «côtière» et option «eaux intérieures» ; être capable d évaluer les risques liés à la pratique ; être capable de mettre en place un dispositif de sécurité sur l eau et au sol ; être capable d encadrer, en sécurité, une séance pédagogique sur l eau et au sol pour un équipage évoluant au niveau régional ; être capable d intervenir auprès d un pratiquant en difficulté. Il est procédé à la vérification de ces exigences préalables au moyen de : la production du permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur, option «côtière» et option «eaux intérieures» ; la mise en place d une séance pédagogique en sécurité d une durée de quarante-cinq minutes pour un équipage évoluant au niveau régional, suivie d un entretien d une durée de quinze minutes. Dispenses des exigences préalables à la mise en situation pédagogique pour la mention «aviron et disciplines associées» Article 6 Est dispensé de la vérification des exigences préalables définies à l article 5 le candidat titulaire du permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur, option «côtière» et option «eaux intérieures», et de l un des diplômes suivants : diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif», mention «aviron et disciplines associées» ; brevet d Etat d éducateur sportif du premier degré, option «aviron» ; brevet professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «activités nautiques», mention monovalente «aviron» et mention monovalente «aviron et disciplines associées» diplôme d entraîneur fédéral «en eaux intérieures» ou «en mer»,délivré par la Fédération française des sociétés d aviron. III.5 LA SELECTION DES CANDIDATS L organisme de formation annonce le nombre de places disponibles. Après la vérification des exigences préalables, l organisme peut proposer d autres épreuves de sélection. L objectif est d obtenir la meilleure adéquation entre le niveau de compétence minimum des stagiaires et les ressources et/ou capacités de l organisme (nombre de places, conditions d encadrement, conditions matérielles ). En amont de la sélection, l organisme de formation doit communiquer auprès des candidats sur les modalités des tests (contenu, date, durée, prix, lieu )

24 Les objectifs pédagogiques des tests de sélection peuvent consister à : - Vérifier la motivation des candidats et leurs implications dans le milieu professionnel ou associatif (notion de projet personnel et professionnel) ; - Vérifier la capacité des candidats à comprendre, à analyser l activité et à s exprimer à l oral et à l écrit. III.6 - LE POSITIONNEMENT DES STAGIAIRES Le positionnement correspond à l analyse de la situation d un stagiaire avant son entrée en formation en référence d une part, aux compétences requises par le référentiel de certification d un diplôme et d autre part, à ses acquis. Il conduit à la construction d un parcours individualisé de formation (PIF) qui tient compte de ses capacités d apprentissage et de ses possibilités de formation (statut, disponibilité, ). Ce parcours est négocié entre l organisme de formation et le candidat. Celui-ci se voit alors proposer la signature de son contrat de formation. Le PIF conditionne la délivrance du livret de formation par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS). Il est à noter que ce n est pas un bilan de compétences tel que l institue l article L900-2 du Code du travail ni une procédure de validation des acquis de l expérience. Il permet éventuellement au candidat de se présenter à des épreuves d évaluations certificatives suite à un allégement de séquences de formation. Le positionnement doit s effectuer avant le début de la mise en œuvre de la formation. Une période minimale suffisante entre le positionnement et le début de formation doit permettre : À l organisme de formation de : Construire les parcours de formation de chaque stagiaire ; Les proposer à la validation par le jury ; Transmettre le devis du parcours de formation au stagiaire ; Transmettre aux organismes financeurs (conseil régional, OPCA ). Au stagiaire de : Accepter ou refuser les éventuels allégements. Contractualiser avec sa structure. Finaliser la recherche de financements

Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball»

Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball» INSEP Formation / FFHB Service Formation Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball» Présentation du DESJEPS mention handball Année 2013/2014 Ce document précise les principaux

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Imprimer Intitulé BP : Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport

Plus en détail

LIVRET REFERENTIEL. du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif» mention «golf»

LIVRET REFERENTIEL. du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif» mention «golf» LIVRET REFERENTIEL du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif» mention «golf» - Avril 2013 - - 2 - Ont participé à l élaboration de ce livret

Plus en détail

DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT. SPECIALITE Perfectionnement sportif MENTION JUDO JU JITSU

DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT. SPECIALITE Perfectionnement sportif MENTION JUDO JU JITSU DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT SPECIALITE Perfectionnement sportif MENTION JUDO JU JITSU DEBUT DE LA FORMATION : FIN DE LA FORMATION : DEPOT DES DOSSIERS D INSCRIPTION

Plus en détail

Descriptif de la formation

Descriptif de la formation CREPS DE MONTPELLIER / LANGUEDOC-ROUSSILLON DIPLOME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT, Spécialité : Perfectionnement Sportif Mention : Tennis de Table Descriptif de la formation

Plus en détail

PRESENTATION du BP JEPS AGFF. «Activités Gymniques de la Forme et de la Force»

PRESENTATION du BP JEPS AGFF. «Activités Gymniques de la Forme et de la Force» PRESENTATION du BP JEPS AGFF Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport «Activités Gymniques de la Forme et de la Force» Mention C «Forme en Cours Collectifs» Mention D «Haltères,

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs»

Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs» Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs» (Nouveau diplôme permettant l encadrement rémunéré à temps partiel et sur un secteur

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé BP : Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

NOTRE AMBITION. L architecture des formations a été réexaminée pour faciliter l articulation et les passerelles entre les différentes certifications.

NOTRE AMBITION. L architecture des formations a été réexaminée pour faciliter l articulation et les passerelles entre les différentes certifications. INSTITUT DE FORMATION DU SQUASH I.F. SQUASH L I.F. SQUASH est une entité fédérale ayant pour objectif de répondre en termes de QUALITE, à toutes les demandes de formation dans le domaine du Squash. La

Plus en détail

BPJEPS spécialité ACTIVITES NAUTIQUES mention Plurivalent Voile

BPJEPS spécialité ACTIVITES NAUTIQUES mention Plurivalent Voile Documentation d accompagnement Page 1/4 BPJEPS spécialité ACTIVITES NAUTIQUES mention Plurivalent Voile Une formation qui alterne les périodes en centre de Formation, et les périodes en Entreprise dans

Plus en détail

MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE LIVRET RÉFÉRENTIEL

MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE LIVRET RÉFÉRENTIEL MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE LIVRET RÉFÉRENTIEL Du Diplôme d État de la Jeunesse, de l Éducation Populaire et du Sport (DE JEPS) Spécialité «parachutisme»

Plus en détail

Vous pouvez naviguer dans le présent document en utilisant l'onglet ou l'icône "signet". Sommaire

Vous pouvez naviguer dans le présent document en utilisant l'onglet ou l'icône signet. Sommaire Vous pouvez naviguer dans le présent document en utilisant l'onglet ou l'icône "signet". Sommaire Note de présentation... p. 1 Règlement général du brevet professionnel (Décret du 31.08.01)... p. 4 Organisation

Plus en détail

Information DEJEPS. Financement Echéancier contacts. Info. DEJEPS. Les métiers DEJEPS. CREPS Centre fédéral

Information DEJEPS. Financement Echéancier contacts. Info. DEJEPS. Les métiers DEJEPS. CREPS Centre fédéral Information DEJEPS Spécialité perfectionnent sportif Mention Tennis de Table, Hockey, Handball, Volleyball Session 2010-20112011 Info. DEJEPS Les métiers DEJEPS La formation DEJEPS CREPS Centre fédéral

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

L école qui forme la nouvelle génération des professionnels de la forme

L école qui forme la nouvelle génération des professionnels de la forme PEP S CENTER BP JEPS AGFF Activités Gymniques de la Forme et de la Force SESSION 2013 2014 Mention C (Forme en Cours Collectifs) Mention D (Haltère, Musculation et Forme sur Plateau) L école qui forme

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION

PRESENTATION DE LA FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION BP JEPS «Activités Physiques pour Tous» Session 2017 Créé en 2001, le BPJEPS (niveau IV) atteste de la possession des compétences professionnelles indispensables à l exercice

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

Document d information

Document d information BP JEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse de l Education Populaire et du Sport) Spécialité Activités Gymniques de la Forme et de la Force Mention C «Forme en cours Collectifs» Et Mention D : «Haltères-musculation

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES 1 MOTOCYCLISME. MJSVA - DVAEF Février 2007

GUIDE DE LECTURE VAE BEES 1 MOTOCYCLISME. MJSVA - DVAEF Février 2007 GUIDE DE LECTURE VAE BEES 1 MOTOCYCLISME 1 CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: Il s'agit des activités professionnelles de référence que l'animateur

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 11/03/2013 12:58 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé BP : Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

Dossier d inscription à la formation DE JEPS, spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball. Promotion 2014 2015-2016 Région Ile de France

Dossier d inscription à la formation DE JEPS, spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball. Promotion 2014 2015-2016 Région Ile de France Dossier d inscription à la formation DE JEPS, spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Promotion 2014 2015-2016 Région Ile de France A retourner le 14 juillet 2014 au plus tard à l adresse

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex SERVICE ACADEMIQUE DE L INSPECTION DE L APPRENTISSAGE GUIDE DES ACTIVITES D UN ENSEIGNANT DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

DIPLOME D ENTRAINEUR PROFESSIONNEL DE VOLLEY-BALL (DEPVB)

DIPLOME D ENTRAINEUR PROFESSIONNEL DE VOLLEY-BALL (DEPVB) DIPLOME D ENTRAINEUR PROFESSIONNEL DE VOLLEY-BALL (DEPVB) PRESENTATION GENERALE DE LA FORMATION La recherche d efficacité, la direction technique, le management Diplôme obligatoire pour entraîner dans

Plus en détail

Les métiers de l animation et du sport

Les métiers de l animation et du sport Livret d information Les métiers de l animation et du sport Les métiers de l animation et du sport Pour celles et ceux qui sont attirés par les champs professionnels de l animation et du sport, les nombreux

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

LE CHOIX DU CREPS DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA FORMATION SPORT ET ANIMATION

LE CHOIX DU CREPS DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA FORMATION SPORT ET ANIMATION PROPOS LIMINAIRES : LE CHOIX DU CREPS DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA FORMATION SPORT ET ANIMATION De l intérêt d une localisation d un dispositif de formation professionnelle au CREPS Pays de la LOIRE L

Plus en détail

M É M E N T O d e s F O R M A T I O N S

M É M E N T O d e s F O R M A T I O N S M É M E N T O d e s F O R M A T I O N S T A B L E D E S M A T I È R E S BREVET FEDERAL 1 (BF1) FORMATION PROBATOIRE DE JUGE p.2 p.10 BREVET FEDERAL 2 (BF2) FORMATION PROBATOIRE DE JUGEARBITRE p.3 p.11

Plus en détail

Renseignements : CREPS du Centre 02 48 48 06 07-02 48 48 06 19

Renseignements : CREPS du Centre 02 48 48 06 07-02 48 48 06 19 Date limite d'incription... : 24 sept. 2010 Exigences préalables à l'entrée en formation... : 18 oct. 2010 Sélections... : du 19 au 21 oct. 2010 Positionnement... : du 15 au 19 nov. 2010 Début de formation...

Plus en détail

LIVRET RÉFÉRENTIEL Spécialité perfectionnement sportif Mention Char à Voile du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport ***

LIVRET RÉFÉRENTIEL Spécialité perfectionnement sportif Mention Char à Voile du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport *** LIVRET RÉFÉRENTIEL Spécialité perfectionnement sportif Mention Char à Voile du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport *** Janvier 2010 2 REMERCIEMENTS Ont participé à l élaboration

Plus en détail

THEMATIQUE F : SPORT 1

THEMATIQUE F : SPORT 1 ANNEXES 1. LA COMMANDE DE LA BRANCHE 2. LE DOSSIER DE CANDIDATURE OFFRE DE FORMATIONS 2015 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU GOLF ADHÉRENTES A UNIFORMATION THEMATIQUE F : SPORT 1 6 Actions

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE C.H.I.P.S. FICHE DE POSTE DIRECTEUR ADJOINT ERIADE /FIC POS/ N 1 Créé en septembre 2014 Ecole Régionale d Infirmiers Anesthésistes Modifié le : Version n 1 4 pages + 1 page annexe Lieux de diffusion :

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE

PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE GUIDE DE LECTURE VAE PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE 1 OUTIL D AIDE A LA DESCRIPTION DES ACTIVITES EN VUE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) DE LA PARTIE COMMUNE DU BREVET D ETAT

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Master : Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive (EOPS) Cadre 1 Autorité responsable

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE TRANSPORTS, MER ET PÊCHE Arrêté du 10 avril 2013 relatif à la conduite en mer des véhicules

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS

LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS 2009 Objectif de cet exposé La formation en alternance Pour obtenir Un diplôme sportif Le DEJEPS Intérêt d avoir un stagiaire en formation diplômante financée par le

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

LE PLAN DE FORMATION DEJEPS mention tennis

LE PLAN DE FORMATION DEJEPS mention tennis LE PLAN DE FORMATION DEJEPS mention tennis 2009 Le parcours du candidat au DEJEPS Exigence préalable (niveau de jeu) Dossier d inscription A la DR de Caen - à la Ligue Tests de sélection Positionnement

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE Le Certificat de Qualification Professionnelle Educateurs de Vie Scolaire a pour objectif de proposer une certification pour les personnels qui ont une activité spécifique dans

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

Fiche (s) 3, numérotez les fiches. Attestations signées et complétées. Eléments justificatifs demandés. Attestation de recensement

Fiche (s) 3, numérotez les fiches. Attestations signées et complétées. Eléments justificatifs demandés. Attestation de recensement Fédération française d athlétisme - DTN Action Prévention Sport DOSSIER DE CANDIDATURE DEJEPS 2015-2017 Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Spécialités : «Perfectionnement

Plus en détail

Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention :

Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention : Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention : du Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et des Sports (DE-JEPS, spécialité perfectionnement sportif, mention basket-ball)

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DE MONITEUR D ARTS MARTIAUX

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DE MONITEUR D ARTS MARTIAUX CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DE MONITEUR D ARTS MARTIAUX COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION DE LA BRANCHE DU SPORT (CPNEF SPORT) DELIBERATION DU 10 JUIN 2014 PORTANT RENOUVELLEMENT

Plus en détail

PLAN DE FORMATION - CQP ALS ARPO -

PLAN DE FORMATION - CQP ALS ARPO - PLAN DE FORMATION - CQP ALS ARPO - INTITULE DE LA FORMATION : Certificat de Qualification Professionnelle d Animateur de Loisir Sportif (CQP ALS) option Activités de Randonnée de Proximité et d Orientation

Plus en détail

loisir sportif Livret de qualification Délivré par le comité régional/départemental UFOLEP... NOM :... Prénom :... Titulaire du livret :

loisir sportif Livret de qualification Délivré par le comité régional/départemental UFOLEP... NOM :... Prénom :... Titulaire du livret : Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle Animateur de Loisir Sportif (CQP ALS) Option... Délivré par le comité régional/départemental UFOLEP... Titulaire du livret : NOM :.... Prénom :.... loisir

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES. Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES. Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA 34 boulevard François Albert 86000 Poitiers Le métier

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

BPJEPS. Brev et prof es sionnel de la jeune ss e de l éducation pop ulair e et du sport, spécialit é Act iv ités Eque stres

BPJEPS. Brev et prof es sionnel de la jeune ss e de l éducation pop ulair e et du sport, spécialit é Act iv ités Eque stres BPJEPS Brevet professionnel de la jeunesse de l éducation populaire et du sport, spécialité Activités Equestres 1c BPJEPS Brev et prof es sionnel de la jeune ss e de l éducation pop ulair e et du sport,

Plus en détail

spécialité «Perfectionnement sportif» mention «Plongée Subaquatique»

spécialité «Perfectionnement sportif» mention «Plongée Subaquatique» Préparation de l U.C. 4 du DE JEPS spécialité «Perfectionnement sportif» mention «Plongée Subaquatique» COMPETENCES ET PREROGATIVES PROFESSIONNELLES : Le DE JEPS - spécialité «Perfectionnement Sportif»

Plus en détail

ERFAN Limousin Tél. 05 87 21 31 58 Plan Régional de Formations 2015/2016

ERFAN Limousin Tél. 05 87 21 31 58 Plan Régional de Formations 2015/2016 ERFAN Limousin Tél. 05 87 21 31 58 Plan Régional de Formations 2015/2016 Comité Régional de Natation du Limousin GAÏA, Maison Régionale des Sports du Limousin 142 Avenue Emile Labussière 87100 LIMOGES

Plus en détail

FORMATION «JEUNE ANIMATEUR»

FORMATION «JEUNE ANIMATEUR» FORMATION «JEUNE ANIMATEUR» La formation «Jeune Animateur» est mise en place par Handball Formation Méditerranée pour apporter les fondamentaux de la fonction d «Animateur» aux jeunes de 15 à 17 ans qui

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

Ainsi qu au Certificat de Spécialisation athlétisme et disciplines associées* et à l Unité Complémentaire Capitalisable vélo tout terrain*

Ainsi qu au Certificat de Spécialisation athlétisme et disciplines associées* et à l Unité Complémentaire Capitalisable vélo tout terrain* Madame, Monsieur, Nous vous remercions de l intérêt que vous portez à notre structure. Vous trouverez dans ce dossier tous les éléments vous permettant de nous adresser votre demande d inscription. Pour

Plus en détail

Technicien Sportif Régional. de Basket-Ball. Certificat de qualification professionnelle. Dossier de Demande de Validation d Acquis d Expérience

Technicien Sportif Régional. de Basket-Ball. Certificat de qualification professionnelle. Dossier de Demande de Validation d Acquis d Expérience ² Pôle Formation Formation des Entraîneurs D.T.B.N. Certificat de qualification professionnelle Technicien Sportif Régional de Basket-Ball Dossier de Demande de Validation d Acquis d Expérience DEMANDE

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs : COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2006 07 74 0251 Catégorie : B Dernière modification : 10/05/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Animateur (trice) d équipe

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2008 09 38 0274 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

DEJEPS. Formation aux métiers de L animation. De janvier à décembre 2014 à Nice. Animation socio-éducative ou culturelle.

DEJEPS. Formation aux métiers de L animation. De janvier à décembre 2014 à Nice. Animation socio-éducative ou culturelle. Formation aux métiers de L animation DEJEPS Côte d Azur De janvier à décembre 2014 à Nice Animation socio-éducative ou culturelle Mentions : Développement de projets, de territoires et de réseaux & Animation

Plus en détail

Brevet Professionnel de la jeunesse, de l education Populaire et du sport. Animation Sociale

Brevet Professionnel de la jeunesse, de l education Populaire et du sport. Animation Sociale BPJEPS Brevet Professionnel de la jeunesse, de l education Populaire et du sport Animation Sociale UCC : Direction d un accueil collectif de mineurs LA FORMATION UN DROIT POUR TOUS La Ligue de l Enseignement,

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION POUR LA QUALIFICATION ET L'EMPLOI

PARCOURS DE FORMATION POUR LA QUALIFICATION ET L'EMPLOI MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGION CENTRE Direction Formation Professionnelle 9, rue St Pierre Lentin 45041 ORLEANS CEDEX 1 Tél: 02.38.70.30.30 PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION

Plus en détail

Les emplois d avenir dans le champ du sport

Les emplois d avenir dans le champ du sport Les emplois d avenir dans le champ du sport Postes pertinents et compatibles EAV 2 types de besoins : Administratif / gestion / développement des activités Encadrement des activités physiques et sportives

Plus en détail

BPJEPS BPJEPS. Brevet professionnel de la jeunesse de l éducation populaire et du sport, spécialité Activités

BPJEPS BPJEPS. Brevet professionnel de la jeunesse de l éducation populaire et du sport, spécialité Activités BPJEPS Brevet professionnel de la jeunesse de l éducation populaire et du sport, spécialité Activités Equestres 1c BPJEPS Brevet professionnel de la jeunesse de l éducation populaire et du sport, spécialité

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

Formation diplômante

Formation diplômante 75 Bd Lamartine 72 000 Le Mans 06 11 71 88 45 / 02 43 47 00 30 Formation diplômante Technicien Médiation de Services Titre professionnel inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Éléments de Programme Formation Continue

Éléments de Programme Formation Continue Projet 2010 / 2011 **** Education Physique et Sportive Éléments de Programme Formation Continue Inspection Pédagogique Régionale EPS - ROUEN - Page 1 sur 7 Circulaire rectorale Rouen, le 23 février 2010

Plus en détail

Référentiel de formation des études paramédicales 2009

Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Plan Contexte d émergence de la réforme des études Principes du référentiel de formation Organisation de la formation Unités d enseignement et stages

Plus en détail

!!! Une formation qui alterne des périodes en centre de formation et les périodes en Entreprise dans le cadre de la Mise en situation pédagogique.

!!! Une formation qui alterne des périodes en centre de formation et les périodes en Entreprise dans le cadre de la Mise en situation pédagogique. '"$() )*+,!!! "#$%##& Une formation qui alterne des périodes en centre de formation et les périodes en Entreprise dans le cadre de la Mise en situation pédagogique. OBJECTIFS DE LA FORMATION Acquérir des

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L EDUCATION

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

Entretien professionnel Guide pratique. Salariés. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Entretien professionnel Guide pratique. Salariés. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Entretien professionnel Guide pratique Salariés ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement www.fafiec.fr 2/12

Plus en détail

Réunion des Présidents de clubs

Réunion des Présidents de clubs Réunion des Présidents de clubs Espace Lorraine, le samedi 03 janvier 2015 Enseignants fédéraux: schéma du dispositif fédéral 1-Les filières et les diplômes 2-Déroulé de la formation 3-La formation continue

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail