GUIDE FORMATIONS 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE FORMATIONS 2014"

Transcription

1 GUIDE FORMATIONS 2014 SATT Conectus Alsace Parc d Innovation Bd Gonthier d Andernach Ilkirch Tel. : (+ 33)

2 PROTECTION DE L INVENTION Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

3 Introduction à la Propriété intellectuelle MODULE 1 - Brevet La formation vise à préciser les règles applicables à la protection des inventions par voie de brevets. Toutes les bases reliées au dépôt d un brevet y sont abordées : quelles sont les inventions concernées, quels sont les procédures de dépôts et les requis pour maintenir des droits, quels sont les coûts et pourquoi engager une telle démarche, en particulier pour le chercheur. Sont également abordés les principes de titularité des droits. Post-Doc 3h Ingénieur Brevet et Chargé d affaires SATT Conectus Introduction à la Propriété intellectuelle MODULE 2 - Propriété littéraire & artistique La formation vise à présenter le droit d auteur et copyright, le droit à l image, le logiciel, le nom de domaine et les bases de données, les marques, les dessins et modèles, le savoir-faire. L objectif est de comprendre ce que couvre ces droits, comment les défendre, selon quels moyens de preuve, quels en sont les titulaires et comment les valoriser Post- Doc 3h Ingénieur Brevet et Chargé d affaires SATT Conectus

4 Rechercher l information brevets la bibliographie au travers des brevets L objectif de cette formation est de pouvoir se servir des bases de données reliées au brevet, qui sont accessibles gratuitement, comme source d information pour voir quelles sont les recherches appliquées sur des sujets d intérêt des chercheurs au cours de leur programme. Cette démarche peut être complémentaire aux recherches bibliographiques menées par les chercheurs. La formation vise à apprendre comment mener sa recherche et quels sont les outils à disposition des chercheurs. et Pré-requis Post- Doc Disposer d une connaissance minimale sur les brevets 2h Ingénieur brevet de la SATT Conectus Les cahiers de laboratoire Le cahier de laboratoire est un outil qui permet de consigner l ensemble des étapes d un programme de recherche. Dans une démarche de valorisation, le cahier de laboratoire s avère être un outil juridique de preuve quant à l activité inventive des chercheurs. Pour cela, il doit être utilisé selon un cadre très précis. La formation vise à préciser ces règles d utilisation, la portée de cet outil, sa titularité et son exploitation La formation est théorique Post-Doc, personnel administratif 1h Ingénieur brevet de la SATT Conectus

5 PROTECTION JURIDIQUE AU TRAVERS DES CONTRATS Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

6 Les conventions de recherche L objectif de cette formation est de décliner la valorisation des travaux de recherche qui sont menés au travers d un partenariat avec un tiers qu il soit public ou privé. Pour cadrer un tel partenariat, il est nécessaire de mettre en œuvre un contrat de collaboration pour protéger l ensemble des partenaires et les chercheurs tant sur la dimension de propriété intellectuelle que sur les travaux de recherche et la publication. Cette formation précise les intérêts de ce type de valorisation et aborde les points clés de l outil juridique qu est le contrat. Seront également abordés le suivi et la valorisation qui en découlent. Comment construire un budget Post-Doc 3h Juriste et chargés d affaires de la SATT Conectus Bien souvent, les chercheurs ont à constituer le budget pour un programme de recherche qu il soit collaboratif ou sous mode subventionnaire. L objectif de cette formation est de maitriser les différentes notions qui permettent d établir le coût d un contrat, en fonction de la nature du partenariat et du financeur. Ce coût doit permettre au chercheur de pouvoir réaliser les travaux à engager et cela en respectant certains principes de droit, notamment dans le respect des règles de non concurrence ou encore de fiscalité. Maitriser ces aspects permet au chercheur de maitriser ces notions dans le cadre des échanges qu il peut avoir avec un partenaire dans la construction d un partenariat. Post-Doc, personnel administratif 2h Juriste et chargés d affaires de la SATT Conectus

7 VALORISATION Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

8 La valorisation de vos travaux de recherche : Licensing et création d entreprises Lorsqu une démarche de valorisation est engagée, son objectif est de permettre une exploitation des droits de propriété intellectuelle. La formation permettra de préciser deux grandes typologies de valorisation : le transfert de technologie vers une entreprise existante ou la création d une start-up. Sont abordés les principes de ces deux mécanismes, les outils juridiques (contrats, loi sur l innovation, consultance) ainsi que les requis pour s engager dans l une des deux démarches avec les bons réflexes à avoir pour éviter les écueils. et Pré-requis Post- Doc Disposer d une connaissance minimale sur les brevets 3h Juriste SATT Conectus en partenariat avec l incubateur Semia

9 VALORISATION & PROTECTION

10 Protection et valorisation des logiciels Cette formation se centre sur les modalités de protection d un logiciel, qui sont très spécifiques et qui répondent à des procédures particulières, pouvant dans certaines conditions s inscrire dans le cadre d un dépôt de brevet. La formation déclinera en particulier les précautions qui sont à prendre, et ce notamment dans une perspective d exploitation qui peut prendre la forme de développements sous forme de logiciel libre. Post-Doc 2h Ingénieur brevet et chargé d affaires SATT Conectus Collaboration : les pièges à éviter La formation vise à aborder les modalités d un partenariat gagnant pour le chercheur en mettant en exergue les bons réflexes à adopter, la chronologie des démarches à respecter ainsi que les acteurs à solliciter pour protéger les droits des établissement et des chercheurs. Elle permettra également d aborder les aspects reliés à la négociation d un contrat avec les différentes approches. Post-Doc 2h Juriste SATT Conectus

11 Protection et valorisation des modèles animaux Bien souvent l idée de valorisation part du principe de l existence d une technologie. Souvent les modèles animaux développés par les laboratoires ne sont considérés que comme des outils permettant de mener des programmes de recherche. Ces outils sont toutefois des inventions en tant que telle qui peuvent faire l objet de valorisation. La formation proposée ici permet de décliner les outils permettant une telle valorisation ainsi que les mécanismes de valorisation en tant que tels. Post-Doc 2h Ingénieur brevet et chargé d affaires SATT Conectus De l idée au marché : passer de l invention à l innovation La formation vise à décliner le cadre dans lequel une invention peut s inscrire en vue d une démarche de valorisation car elle répond à un besoin du secteur marchand. Pour cela seront abordés les évaluations préalables du potentiel économique d une innovation ainsi que les outils permettant de concrétiser la maturation de la technologie, souvent nécessaire pour garantir un transfert effectif de l innovation vers une exploitation industrielle. et Pré-requis Post-Doc Disposer de quelques notions de propriété intellectuelle 2h Ingénieur brevet et chargé d affaires SATT Conectus

12 L ensemble des formations présentées dans ce guide sont entièrement gratuites et ajustables selon vos besoins VOTRE CONTACT FORMATION Cindy Thinesse SATT Conectus Alsace Parc d Innovation Bd Gonthier d Andernach Ilkirch Tel. : (+ 33)

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI APPEL À PROJETS MATURATION TECHNIQUE & TRANSFERT DE TECHNOLOGIES Développement et optimisation de démonstrateurs et prototypes pour les laboratoires du Labex CIMI (IRIT - IMT) Domaine : Applications Numériques

Plus en détail

La protection par le brevet

La protection par le brevet GUIDE DU BREVET La protection par le brevet SATT Conectus Alsace Parc d Innovation - 650 Bd Gonthier d Andernach - 67400 Ilkirch Tel. : (+ 33) 3 68 41 12 60 - www.satt.conectus.fr Préface GUIDE DU BREVET

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Concours Startup Expérience 2016

DOSSIER DE CANDIDATURE. Concours Startup Expérience 2016 DOSSIER DE CANDIDATURE Concours Startup Expérience 2016 CONCOURS DE CRÉATION D ENTREPRISE MODE D EMPLOI Pour compléter votre dossier de candidature, nous vous invitons à suivre la démarche suivante : 1.

Plus en détail

Valorisation des logiciels

Valorisation des logiciels Valorisation des logiciels Présentation Lyon Science Transfert du 23/06/2009 Séminaire «Logiciel libre» du LIRIS Plan Lyon Science Transfert - Qui sommes nous? - Nos missions - Synergies locales Valorisation

Plus en détail

Réunion du groupe de travail juridique AVAMIP du 14 février 2007

Réunion du groupe de travail juridique AVAMIP du 14 février 2007 E J éunion du groupe de travail juridique AVAMIP du 14 février 2007 E J Présentation de Tania GACIA, Juriste à l AVAMIP Validation de la restitution sur les logiciels libres Thématique de travail: «le

Plus en détail

La politique de valorisation du CNRS

La politique de valorisation du CNRS LIMSI 22 mars La politique de valorisation du CNRS Franck Charron La valorisation : mission du CNRS Décret n 82-993 du 24 novembre 1982 modifié portant organisation et fonctionnement du CNRS (Article 2)

Plus en détail

www.universite-lyon.fr/lst Yannick TOCQUET Chargé de Valorisation Logiciels

www.universite-lyon.fr/lst Yannick TOCQUET Chargé de Valorisation Logiciels Yannick TOCQUET Chargé de Valorisation Logiciels Plan Missions et activités de Lyon Science Transfert Protection et valorisation des logiciels Maturation de projets logiciels Qui sommes nous? Lyon Science

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature Concours de création d entreprise en création numérique 2 MODE D EMPLOI Pour compléter votre dossier de candidature, nous vous invitons à suivre la démarche suivante : 1. Téléchargez

Plus en détail

Gestion de projets artistiques et culturels

Gestion de projets artistiques et culturels Gestion de projets artistiques et culturels Méthodologie de projet : de l idée à l évaluation (réf. 101A) Philippe Fabre Consultant en ressources humaines Philippe Fabre Conseil 2 jours 16 et 23 mai 2014

Plus en détail

www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché

www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché Lyon Science Transfert, Service de valorisation de l Université de Lyon L Université de Lyon en quelques chiffres 20 Etablissements et Grandes Ecoles

Plus en détail

Donnons une nouvelle dimension à votre recherche! Catalogue de Prestations de Services pour la valorisation des technologies 2015

Donnons une nouvelle dimension à votre recherche! Catalogue de Prestations de Services pour la valorisation des technologies 2015 Donnons une nouvelle dimension à votre recherche! Catalogue de Prestations de Services pour la valorisation des technologies 2015 1 LA SATT ET SES MISSIONS Société d Accélération du Transfert Technologique

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon

Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon Actionnaires Partenaires Contexte national Recherche de grande qualité mais déficit de dépôts de brevets Coopération Recherche

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Management de l Entreprise. Manag. de l Ent.

Management de l Entreprise. Manag. de l Ent. Management de l Entreprise Manag. de l Ent. 6 161 GE04 17h GE10 GE11 Gestion des ressources humaines apprendre et utiliser les outils pertinents des ressources humaines pour comprendre les fonctionnements

Plus en détail

La valorisation in2p3

La valorisation in2p3 Catherine Clerc Celine Tanguy DAT in2p3 Chargée de valorisation in2p3 La valorisation in2p3 JNE 2015 La valorisation : pourquoi La valorisation des recherches entreprises au CNRS trouve son fondement dans

Plus en détail

Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège. 1. Règlement général : actualisation

Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège. 1. Règlement général : actualisation Conseil d'administration DOC. 17.908bis/CA/18.11.2015 Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège 1. Règlement général : actualisation

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels La présente Charte a été adoptée par le Conseil d Administration du Réseau CTI le 29 janvier 2009 1 Préambule L innovation et la recherche

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Les droits de propriété industrielle

Les droits de propriété industrielle Les droits de propriété industrielle Nathalie Wuylens Directrice des affaires juridiques SATT idfinnov nws@idfinnov.com 2015 - idfinnov Rappel : Propriété intellectuelle Propriété industrielle Droit des

Plus en détail

Procédure générale d utilisation du service microscopie confocale et vidéomicroscopie

Procédure générale d utilisation du service microscopie confocale et vidéomicroscopie Procédure générale d utilisation du service microscopie confocale et vidéomicroscopie 19.10.2007 PCVUS Indice : 01 Page 1 sur 5 de Recherche de Haute-Normandie 1. Le personnel Personnel Téléphone E. Mail

Plus en détail

NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE INFORMATION CONCURRENTIELLE, NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Les entreprises sont confrontées à un environnement de plus en plus complexe, en constante évolution et incertain. Les pressions sont

Plus en détail

Propriété intellectuelle démarches de protection

Propriété intellectuelle démarches de protection Propriété intellectuelle démarches de protection Stéphane TALIANA / Caroline CHAUBARD CCI LANGUEDOC-ROUSSILLON s.taliana@languedoc-roussillon.cci.fr Tél. : 04 67 13 68 39 Vanessa RIBERTY Déléguée territoriale

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

Les bons réflexes PI pour l entrepreneur. industrielle. ActInSpace 2016 20-21 mai 2016

Les bons réflexes PI pour l entrepreneur. industrielle. ActInSpace 2016 20-21 mai 2016 Institut national National de de la la propriété Propriété Industrielle Les bons réflexes PI pour l entrepreneur industrielle ActInSpace 2016 20-21 mai 2016 ? Questions Réponses! Sommaire 3- Dater et formaliser

Plus en détail

Dossier type de dépôt

Dossier type de dépôt Dossier type de dépôt Phase de présélection : Dans un premier temps, les partenaires sont invités à constituer et à déposer en ligne un DOSSIER DE CANDIDATURE, synthèse des différents éléments constitutifs

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

Investissements dans la maturation de projets innovants

Investissements dans la maturation de projets innovants Investissements dans la maturation de projets innovants Préambule Créée en Janvier 2012, la SATT Conectus Alsace est une Société par Actions Simplifiées (SAS) de 1 million d euros de capital social dont

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Trophée Hydro Innovation HydroGaïa 2015 Ce Dossier de candidature a pour vocation de faire comprendre tout l'intérêt de votre projet aux membres du jury du Trophée Hydro Innovation

Plus en détail

Sponsoring et mécénat

Sponsoring et mécénat Sponsoring et mécénat Sponsoring : association à un événement (retomber commercial) Mécénat : aide (mais pas forcement de retomber médiatique, publique restreint ) Introduction : Il existe un démarche

Plus en détail

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine REGION AQUITAINE - DELEGATION TIC Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine La Région Aquitaine soutient une politique ambitieuse de développement numérique. Dans

Plus en détail

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie Guide Guide pratique pratique des pour aides à la les propriété études de intellectuelle faisabilité en Wallonie SOMMAIRE 1. L innovation technologique... 2 2. Le cadre légal des aides... 2 2.1. Recherche

Plus en détail

Le risque de contrefaçon dans l activité de recherche

Le risque de contrefaçon dans l activité de recherche Le risque de contrefaçon dans l activité de recherche Le risque d être un contrefacteur pendant une activité de recherche Le risque d avoir un contrefacteur après une activité de recherche I. Le risque

Plus en détail

Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert

Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert Séminaire 26 novembre 2014 Marie-Anne LEBREC Delphine MACHY Les acteurs de la valorisation au sein du campus AVRILE (Association pour la Valorisation

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Guillaume Henry Joël Ruet Matthieu Wemaëre Développement durable & propriété intellectuelle L accès aux technologies dans les pays émergents résumé Le développement durable, métaprojet qui vise un développement

Plus en détail

Programme GAPEXPERT. Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent.

Programme GAPEXPERT. Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent. Programme GAPEXPERT Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent. AREVA, une électricité sûre, avec moins de CO 2 et compétitive Quelques chiffres clés 48 000

Plus en détail

R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P. Formations. H y g i è n e & S é c u r i t é

R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P. Formations. H y g i è n e & S é c u r i t é R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P Formations H y g i è n e & S é c u r i t é 106 avenue Georges Clemenceau ZA La Garenne 94366 Bry-sur-Marne Cedex Tél. : 01 48 82 51 51 Fax : 01 48 82 51 59 E-mail

Plus en détail

RÉCRÉ@SCIENCES DÉMARCHES COLLABORATIVES ET INNOVANTES POUR LA CONCEPTION DE MULTIMÉDIAS POUR L APPRENTISSAGE DES SCIENCES

RÉCRÉ@SCIENCES DÉMARCHES COLLABORATIVES ET INNOVANTES POUR LA CONCEPTION DE MULTIMÉDIAS POUR L APPRENTISSAGE DES SCIENCES Quatrième colloque hypermédias et apprentissages 241 RÉCRÉ@SCIENCES 1 DÉMARCHES COLLABORATIVES ET INNOVANTES POUR LA CONCEPTION DE MULTIMÉDIAS POUR L APPRENTISSAGE DES SCIENCES Bernadette CHARLIER*, Mireille

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

Le Répertoire des Compétences

Le Répertoire des Compétences LES RENCONTRES CNRS DE L INNOVATION Collaboration public-privé pour la valorisation des logiciels Mercredi 15 juin 2011 La Direction de l' La Direction de l' Une Interface entre laboratoires et entreprises

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI PCDA/1/2 ORIGINAL : espagnol DATE : 12 janvier 2006 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PROVISOIRE SUR LES PROPOSITIONS RELATIVES À UN PLAN D ACTION DE L OMPI POUR

Plus en détail

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME Villeurbanne, 11 janvier 2011 LOGICIELS : aspects juridiques et valorisation au CNRS Pascaline Toutois, Service

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Principales Fonctionnalités

Principales Fonctionnalités Principales Fonctionnalités Assurer la gestion décentralisée de la Formation Simplifier et fiabiliser les processus de demandes et de suivi des actions de formation Maîtriser les étapes de la construction

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Enseignement de spécialisation - 4.2 Solutions logicielles et applications métiers SLAM1 : Exploitation d un schéma de données Ce module aborde les savoirs et savoir-faire de base liés à la modélisation

Plus en détail

Partie 1 Évaluation de l idée et structuration du business model

Partie 1 Évaluation de l idée et structuration du business model Table des encadrés Préface Les auteurs L entrepreneuriat à EMLYON Business School Remerciements Introduction Enjeux de l entrepreneuriat Définition et dimensions de l entrepreneuriat Présentation de l

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

De l idée aux marchés... GUIDE PRATIQUE. Petit CHERCHEUR. sur le chemin de la valorisation

De l idée aux marchés... GUIDE PRATIQUE. Petit CHERCHEUR. sur le chemin de la valorisation du De l idée aux marchés... Petit GUIDE PRATIQUE CHERCHEUR sur le chemin de la valorisation Depuis toujours, la recherche est à la fois source de connaissances dans son activité fondamentale et source

Plus en détail

Evaluation du projet Innovant

Evaluation du projet Innovant Evaluation du projet Innovant Etat d avancement Evaluation de la technologie Evaluation du marché Analyse maturation Régis Ferron, Responsable Marketing, Maturation, Développement d affaires Institut de

Plus en détail

Dossier de candidature. Préparation des projets de recherche au transfert de technologie «MATURATION»

Dossier de candidature. Préparation des projets de recherche au transfert de technologie «MATURATION» Dossier de candidature Préparation des projets de recherche au transfert de technologie «MATURATION» Appel à projet 2015 Identité du projet Acronyme du projet Titre du projet Thématique Laboratoire porteur

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Programme de formation en médiation Agir comme médiateur pour rétablir la paix au travail

Programme de formation en médiation Agir comme médiateur pour rétablir la paix au travail Programme de formation en médiation Agir comme médiateur pour rétablir la paix au travail Questions et réponses 1. Pourquoi un programme de certification? Parce que pour être un bon médiateur, il vous

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Les éléments suivants sont à prendre en compte : 1. Le volume d heures ou de jours de formation. 2. Le volume des effectifs (pour évaluer

Plus en détail

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r L Ecole de l innovationl Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r votre croissance 1 Principaux programmes spécifiques du 7 e PCRDT Les partenariats compétitifs titifs. CAPACITÉS Renforcer

Plus en détail

Médiathèque Départementale. pierresvives. TAP / Animation dans la bibliothèque. Le laboratoire de la bande dessinée

Médiathèque Départementale. pierresvives. TAP / Animation dans la bibliothèque. Le laboratoire de la bande dessinée pierresvives TAP / Animation dans la bibliothèque Le laboratoire de la bande dessinée TAP / ANIMATION DANS LA BIBLIOTHEQUE Fiche n 7 Descriptif de l action : 6 séances de découvertes ludiques autour de

Plus en détail

Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis.

Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis. Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis. Outils de réflexion et de valorisation des actions de prévention. Ce projet est né de notre participation aux rencontres Carrefour-Prévention proposées

Plus en détail

Préparer une demande de financement au Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM)

Préparer une demande de financement au Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM) Préparer une demande de financement au Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM) Les midis BRDV le 3 décembre 2014 Céline Bouvet Rachel Charbonneau CQDM Organisme financé par : Programme

Plus en détail

Sommaire. Préface... 5 Ouvrages cités par le seul nom de leur auteur, par un nom collectif ou sous une forme abrégée... 15 Avant-propos...

Sommaire. Préface... 5 Ouvrages cités par le seul nom de leur auteur, par un nom collectif ou sous une forme abrégée... 15 Avant-propos... Sommaire Préface... 5 Ouvrages cités par le seul nom de leur auteur, par un nom collectif ou sous une forme abrégée... 15 Avant-propos... 21 Introduction... 23 Chapitre 1 Prolégomènes à la propriété intellectuelle...

Plus en détail

Comment protéger vos idées?

Comment protéger vos idées? Eidgenössisches Institut für Geistiges Eigentum Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle Istituto Federale della Proprietà Intellettuale Swiss Federal Institute of Intellectual Property Comment

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Etat des lieux de l innovation en Algérie: Acteurs, cadre législatif, instruments Hocine Hadjiat Alger, 18 juin 2014 Projet

Plus en détail

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Réflexion sur votre situation actuelle Quelles sont actuellement les compétences de votre entreprise? Compétences techniques Autres compétences

Plus en détail

Notions de base relatives aux brevets. Abidjan, Côte d Ivoire 16 17 juin 2009

Notions de base relatives aux brevets. Abidjan, Côte d Ivoire 16 17 juin 2009 Notions de base relatives aux brevets Abidjan, Côte d Ivoire 16 17 juin 2009 Propriété intellectuelle Propriété industrielle Convention de Paris (1883) Droit d auteur et droits voisins Convention de Berne

Plus en détail

1/ Ce document n engage la responsabilité que de son auteur en aucun cas celle du Réseau LoOPS ou de l Ecole polytechnique.

1/ Ce document n engage la responsabilité que de son auteur en aucun cas celle du Réseau LoOPS ou de l Ecole polytechnique. Avertissements, précautions de lecture. 1/ Ce document n engage la responsabilité que de son auteur en aucun cas celle du Réseau LoOPS ou de l Ecole polytechnique. 2/ Ce document est réalisé en vu d être

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT. (ci-après appelée l «INSTITUTION») (ci-après appelée ) INC., (ci-après appelée ) ARTICLE 1 PRÉAMBULE

CONVENTION DE PARTENARIAT. (ci-après appelée l «INSTITUTION») (ci-après appelée ) INC., (ci-après appelée ) ARTICLE 1 PRÉAMBULE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE: CÉGEP, corporation légalement constituée en vertu des lois du Québec, ayant sa place d affaires au directeur général, dûment autorisé à agir tel qu il le déclare; (ci-après

Plus en détail

Les acteurs en marche : -Emergence

Les acteurs en marche : -Emergence Les acteurs en marche : -Emergence - Bureautique Santé - Télémédecine Mercredi Appels à projets 2010 Émergence : Favoriser l émergence de maitrises d ouvrage solides et pérennes, capable de porter et coordonner

Plus en détail

CELLULE DE VALORISATION DE LA RECHERCHE Université de Toulouse

CELLULE DE VALORISATION DE LA RECHERCHE Université de Toulouse CELLULE DE VALORISATION DE LA RECHERCHE Université de Toulouse Présentation Commission Valorisation La valorisation de la recherche, c est quoi? Cadre juridique Les textes juridiques : Une mission de service

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales.

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales. Titre: Type de document: Expéditeur: Auteur(s) principal(aux)/ contact(s): Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales Présentation

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Synthèse d évaluation de projet rédigée par le rapporteur - Appel à projets ARPEGE 2009

Synthèse d évaluation de projet rédigée par le rapporteur - Appel à projets ARPEGE 2009 ARPEGE 2009 Synthèse d évaluation de projet rédigée par le rapporteur - Appel à projets ARPEGE 2009 Acronyme et nom du projet Nom et Prénom du rapporteur Date Rappel des notes des experts (ne pas mentionner

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

CCIM ---------- Comment financer vos activités innovantes ---------- 13/06/2013

CCIM ---------- Comment financer vos activités innovantes ---------- 13/06/2013 Juin 2013 CCIM ---------- Comment financer vos activités innovantes ---------- 13/06/2013 Intervenant : - Ph. ARDON : Responsable de service à l Agence Française de Développement (AFD), en charge de l

Plus en détail

ECOMANAGER EN ENTREPRISE*

ECOMANAGER EN ENTREPRISE* N O U V E L L E F O R M A T I O N - D É M A R R A G E F É V R I E R 2 0 0 7 ECOMANAGER EN ENTREPRISE* * Formation accréditée par la Conférence des Grandes Ecoles au titre du Bilan d Aptitude Délivré par

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Axe 2 : Accompagner l émergence d activités nouvelles, soutenir le développement de projets : Appel à projets 2015 «entreprendre autrement»

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

de formation continue 2016-2017

de formation continue 2016-2017 Université de La Rochelle Offre de formation continue 2016-2017 www.univ-larochelle.fr Culture, patrimoine "Études françaises" : "Apprendre le français à l Université de La Rochelle" Objectif : maîtriser

Plus en détail

Notons enfin que le lecteur trouvera des bibliographies complémentaires à chaque fin de chapitre pour enrichir ses connaissances.

Notons enfin que le lecteur trouvera des bibliographies complémentaires à chaque fin de chapitre pour enrichir ses connaissances. Préambule De nombreux dirigeants et cadres d entreprises sont aujourd hui confrontés à la nécessité de développer de nouvelles technologies, de nouveaux produits ou de nouvelles organisations. Notre but

Plus en détail

MASTER MENTION ÉCONOMIE DE L ENTREPRISE ET DES MARCHÉS SPÉCIALITÉ INNOVATION ET MANAGEMENT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

MASTER MENTION ÉCONOMIE DE L ENTREPRISE ET DES MARCHÉS SPÉCIALITÉ INNOVATION ET MANAGEMENT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE MASTER MENTION ÉCONOMIE DE L ENTREPRISE ET DES MARCHÉS SPÉCIALITÉ INNOVATION ET MANAGEMENT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit, Economie,

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Stages et projets dans les cursus d informatique

Stages et projets dans les cursus d informatique Stages et projets dans les cursus d informatique Les cursus du département d informatique (formation initiale) bac+5 Master d informatique (2) 2 ans bac+3 3 s : Ingénierie des Logiciels et des Connaissances

Plus en détail

Comité technique national des industries du Bâtiment et des travaux publics

Comité technique national des industries du Bâtiment et des travaux publics reco Comité technique national des industries du Bâtiment et des travaux publics Fonction d accueil et d accompagnement des nouveaux en entreprise Pour améliorer l'accueil des nouveaux (embauches, stages,

Plus en détail

Une nouvelle formation diplômante pour les professeurs de danse

Une nouvelle formation diplômante pour les professeurs de danse Rentrée 2012 L APPSEA Nord-Pas de Calais, L UNIVERSITE LILLE 3, Centre Chorégraphique National, DANSE A LILLE / CDC Une nouvelle formation diplômante pour les professeurs de danse Une mutualisation des

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Christian Caoudal - Copyright 2010 oopartners solutions 1

Christian Caoudal - Copyright 2010 oopartners solutions 1 oopartners solutions - Conseil, solutions et mise en oeuvre Organisation de la session de quoi s agit il? Introduction Plan de l intervention Entreprises en transition / L entreprise étendue Mettre en

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Février 2013. L accompagnement du secteur privé par l AFD et OSEO :

Février 2013. L accompagnement du secteur privé par l AFD et OSEO : Février 2013 L accompagnement du secteur privé par l AFD et OSEO : Présentation des dispositifs en matière d innovation INNOVATION Financement de l innovation (Recherche et développement) : Aide pour la

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE

COMMISSION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE FR FR ANNEXE 26 03 77 02 Projet pilote «Gouvernance et qualité des codes logiciels Audit des logiciels libres et open source»

Plus en détail

COMMENT DETERMINER LE VERITABLE

COMMENT DETERMINER LE VERITABLE COMMENT DETERMINER LE VERITABLE INVENTEUR? Par Isabelle MENDELSOHN, Conseil en PI, Cabinet REGIMBEAU Et Franck, Associé, Cabinet REGIMBEAU Quel employeur, service de valorisation, responsable R&D ou autre

Plus en détail

LES NOUVEAUX ENJEUX DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE LA MAÎTRISE DES RISQUES À LA CRÉATION DE VALEUR

LES NOUVEAUX ENJEUX DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE LA MAÎTRISE DES RISQUES À LA CRÉATION DE VALEUR Conçu et réalisé par paris SÉMINAIRE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE 2015 www.premiercercle.com/seminairepi LES NOUVEAUX ENJEUX DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE LA MAÎTRISE DES RISQUES À LA CRÉATION DE VALEUR

Plus en détail

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ÉDITO Construite sur l expérience réussie du LETI à Grenoble, CEA Tech est forte de 4500 collaborateurs chargés d innover au service de l industrie.

Plus en détail