Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française"

Transcription

1 Le français une langue d aujourd hui et de demain Politique intégrée de promotion de la langue française

2 Le français, une langue internationale 5 e langue la plus parlée avec 220 millions de locuteurs présents sur les cinq continents Langue officielle ou co-officielle dans 32 États et gouvernements Langue principale d enseignement d une vingtaine de pays 116 millions d apprenants dans le monde et 2 e langue étrangère de l UE Langue officielle et de travail dans la plupart des organisations internationales 782 établissements d enseignement supérieur dans 98 pays membres de l Agence universitaire de la Francophonie TV5MONDE, 2 e réseau mondial de télévision présent dans 200 pays professeurs de français dans le monde Une Francophonie en action pour la langue française La Francophonie a pris la mesure de la situation actuelle du français et de sa pleine légitimité à agir de manière concertée pour sa promotion. Aucune autre organisation ne peut se substituer à elle en un domaine dans lequel elle a une responsabilité particulière qu elle assume pleinement. Consciente des enjeux vitaux pour l avenir du français, la Francophonie souhaite se donner les moyens de renforcer la position du français sur la scène internationale à l horizon 2050 pour qu elle conserve les atouts qui, aujourd hui, lui confèrent un statut, des fonctions et un réel pouvoir d influence en agissant sur : > le nombre de locuteurs ; > le maintien de son caractère officiel dans les États et les organisations internationales ; > le développement de l enseignement du et en français ; > son usage comme un des moyens de communication et d expression culturelle privilégiés ; Une politique de promotion de la langue française ne peut pas prendre appui uniquement sur l action concertée des acteurs de la Francophonie institutionnelle. Elle ne peut réussir que grâce à une volonté politique forte des États et gouvernements. La politique de promotion de la langue française doit donc être commune et multilatérale dans ses priorités, tandis que ses modalités d action et de mise en œuvre doivent être nationales et adaptées à chaque contexte. Du succès de cette action, dirigée en particulier vers la jeunesse, dépend l adhésion que cette langue va susciter auprès des générations futures. Si le français relève le défi de demeurer une langue de communication internationale, d être reconnu à la fois comme langue de culture et de développement économique, sa perception évoluera dans le bon sens. 2 3

3 Politique intégrée de promotion de la langue française 6 priorités 1 PRIORITÉ 1 Renforcer la place et le rayonnement du français sur la scène internationale 1 Renforcer 2 Relever 3 Adapter 4 Consolider 5 Mettre 6 Valoriser la place et le rayonnement du français sur la scène internationale. le défi politique du multilinguisme. l action multilatérale aux contextes linguistiques régionaux et nationaux. le français comme langue d accès au savoir pour tous. en valeur l apport de la langue française au développement économique. l usage de la langue française. Le français est soumis à une forte concurrence linguistique internationale qui fragilise sa position et son rayonnement dans certains domaines. La langue française doit conserver sa place et l influence politique de ses membres sur la scène internationale en s appuyant sur les principes d équité, d égalité des chances et d efficacité. La Francophonie continuera de mener une action résolue au sein des structures internationales de concertation et de décision, qu elles soient politiques, économiques, culturelles ou sportives. Assurer le maintien du multilinguisme dans les organisations internationales en concertation avec les autres grands espaces linguistiques. Renforcer l usage du français en tant que langue de la diplomatie, en particulier au sein des organisations politiques internationales ou régionales (onusiennes, européennes, africaines), selon les principes définis dans le Vade-mecum relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales. Améliorer à l échelle internationale, la place de la langue française dans la communication scientifique, technique et à caractère professionnel, y compris en favorisant les travaux de traduction. Rayonnement Diversité Traduction 4 5

4 2 PRIORITÉ 2 PRIORITÉ 3 3 Relever le défi politique du multilinguisme Adapter l action multilatérale aux contextes linguistiques régionaux et nationaux Le modèle hégémonique d une langue unique est de plus en plus contesté et de moins en moins adapté au nouvel équilibre des forces mais il s impose par défaut. Toute action du français doit prendre en compte le nouveau rapport entre les langues internationales, le multilinguisme étant un défi politique commun aux grands espaces linguistiques. La coopération déjà établie avec les aires hispanophone et lusophone sur la question du multilinguisme mérite de s ouvrir à d autres espaces, pour considérer la diversité linguistique comme une composante essentielle de la diversité culturelle, indispensable levier du développement durable des communautés, des peuples et des nations. Valoriser les intérêts que la langue française partage avec les autres grands espaces linguistiques pour mettre en œuvre une coopération en faveur du multilinguisme fondée sur la réciprocité. Généraliser l apprentissage de plusieurs langues étrangères dans les systèmes éducatifs. Préserver la diversité linguistique de l espace francophone inscrite dans la coexistence harmonieuse du français avec les langues partenaires. Multilinguisme COOPÉRATION Partenariat Loin d être une entité homogène, la Francophonie comprend des pays aux situations linguistiques très diverses dans lesquels la langue française ne tient pas la même place. Dans certains cas, elle s enrichit des apports des autres langues nationales, tandis que dans d autres elle est en concurrence directe avec une langue étrangère. Le français doit se consolider et se renforcer en s adaptant à l évolution interne que connaît l espace francophone mais aussi en se maintenant dans l offre linguistique mondiale. Les actions multilatérales de promotion de la langue française seront plus efficaces si elles prennent en compte les différents contextes régionaux et si elles sont adaptées aux statuts et usages divers de cette langue dans les États et gouvernements membres et ailleurs dans le monde. Préserver la place du français dans les systèmes éducatifs des pays dans lesquels il est langue officielle, co-officielle ou d enseignement et s assurer de sa présence dans l offre linguistique des autres pays, y compris hors de l espace francophone institutionnel. Définir en accord avec les États et gouvernements membres des projets francophones de portée régionale. Valoriser l évolution de la norme linguistique dans les différents espaces géographiques francophones de manière à ce qu elle prenne en compte les apports nationaux ou régionaux. Contexte STATUTS Variété 6 7

5 4 PRIORITÉ 4 PRIORITÉ 5 5 Consolider le français comme langue d'accès au savoir pour tous Mettre en valeur l'apport de la langue française au développement économique Le français est une grande langue de recherche, d enseignement et d apprentissage. Il faut garantir à tous les niveaux une éducation de qualité en langue française aux populations de la Francophonie, et particulièrement en Afrique, principal foyer de la jeunesse francophone. Les savoirs en langue française doivent circuler pour survivre. L éducation doit rester au cœur de l action de la Francophonie. Assurer un enseignement de qualité en français et de la langue française à tous les niveaux, et pour tous, y compris les femmes et les filles, conformément aux objectifs du Millénaire pour le développement. Reconnaître le continent africain comme zone prioritaire de toute action en faveur de la promotion et de l enseignement du français, dans le respect des langues partenaires. Favoriser l accès au savoir en français, en particulier par la réduction de la fracture numérique, le transfert de connaissances et de technologies. Assurer la diffusion du savoir francophone, notamment par l intermédiaire de la traduction. Éducation AFRIQUECirculation L idée reçue selon laquelle le français est la langue d une élite culturelle déconnectée des réalités quotidiennes doit céder la place à la réalité d une langue facteur de réussite individuelle et de développement des sociétés. L attractivité du français dépendra de sa capacité à faciliter l accès à l emploi et la participation de tous aux échanges économiques et culturels. L utilité de la langue française doit être recherchée prioritairement dans des domaines répondant aux besoins des populations. Faire en sorte que la langue française soit un atout pour l insertion professionnelle des jeunes. Valoriser la langue française dans le monde de l entreprise et du travail en général. Faciliter aux pays du Sud l accès en français à la coopération et aux ressources financières internationales. Développement EMPLOI Valeur ajoutée 8 9

6 6 PRIORITÉ 6 Valoriser l usage de la langue française La vie quotidienne des citoyens du xxi e siècle et tout particulièrement de la jeunesse leurs loisirs et même leur formation et leur travail sont influencés par les médias, l audiovisuel et les réseaux numériques. L amélioration de la place et de l image de la langue française devient une exigence qui passe par la mobilisation et la modernisation des outils de diffusion culturels et éducatifs qui déterminent les choix individuels et collectifs à long terme. Renforcer l unité et la coordination des efforts de tous les acteurs de la Francophonie et montrer la qualité et la diversité de ses actions. Renforcer tous les médias francophones et assurer l accès de TV5 MONDE à toutes les populations. Faire de l action culturelle et de la politique éducative des vecteurs de la politique de compétitivité linguistique de façon à combattre les perceptions déformantes à l égard du français. Assurer la présence du français dans des programmes audiovisuels populaires, intéressant des pans larges de la population et en particulier les jeunes publics. Mobiliser les médias francophones pour une meilleure communication à destination des grands publics sur les actions et manifestations de la Francophonie. Visibilité Jeunesse Médias 10 Patrick Lazic

7 Présidence de la République démocratique du Congo La XIV e Conférence des chefs d État et de gouvernement des pays ayant le français en partage qui s est tenue à Kinshasa (République Démocratique du Congo), les 13 et 14 octobre 2012, a adopté la Politique intégrée de promotion de la langue française dont le texte intégral est téléchargeable : Intitulé «Le français, une langue d aujourd hui et de demain», il est le résultat d un long et rigoureux processus de consultation et de concertation entre l'organisation internationale de la Francophonie (OIF), les opérateurs de la Francophonie (l'agence universitaire de la Francophonie, TV5MONDE, l'université Senghor d'alexandrie, l'association internationale de maires francophones) et les États et gouvernements membres. Cette politique s inspire notamment des propositions émises par les participants au premier Forum mondial de la langue française (Québec, juillet 2012). Produit par la Direction de la langue française et de la diversité linguistique Directrice : Mme Imma Tor Faus Edité par la Direction de la communication et du partenariat Directrice : Mme Isabelle Finkelstein Conception : Sarah Lazarevic Imprimé par Stipa sur du papier issu de forêts gérées de façon responsable ISBN : ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE 19-21, AVENUE BOSQUET PARIS (FRANCE) TÉLÉPHONE : (33)

Politique Culturelle Nationale

Politique Culturelle Nationale Politique Culturelle Nationale DEFINITION ET PRINCIPES CHAPITRE PREMIER Article premier : - La Culture est l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs caractérisant

Plus en détail

Politique intégrée de promotion de la langue française Le français, une langue d aujourd hui et de demain

Politique intégrée de promotion de la langue française Le français, une langue d aujourd hui et de demain XIV e Conférence des chefs d État et de gouvernement des pays ayant le français en partage Kinshasa (RDC), les 13 et 14 octobre 2012 Le français, une langue d aujourd hui et de demain Un espace linguistique

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Stratégie jeunesse de la Francophonie 2015-2022

Stratégie jeunesse de la Francophonie 2015-2022 XV e Conférence des chefs d État et de gouvernement des pays ayant le français en partage Dakar (Sénégal), les 29 et 30 novembre 2014 Stratégie jeunesse de la Francophonie 2015-2022 «La jeunesse est notre

Plus en détail

Le Volontariat international de la Francophonie (VIF)

Le Volontariat international de la Francophonie (VIF) Partage Le Volontariat international de la Francophonie (VIF) Solidarité Engagement Diversité culturelle Solidarité Qu est ce que le Volontariat international de la Francophonie? Mis en œuvre par l Organisation

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2013 * LA FRANCOPHONIE PASSEPORT www.francophonie.org LA FRANCOPHONIE 5 continents O P M P O N U 900 MILLIONS d'habitants L A T I O 13 % D I A N E L Produit par l Organisation

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2012 * PASSEPORT La francophonie 5 continents O P M P O N U 890 MILLIONS d'habitants L D A I T I A O 13 % N E L Bâtir un espace de solidarité dans l humanisme, la démocratie

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI)

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) 1 Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) «Pour une alphabétisation durable : Prévenir et lutter contre l illettrisme»

Plus en détail

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine CONSEILÉCONOMIQUE,SOCIALET Séanceplénièredu20octobre2010 ENVIRONNEMENTALRÉGIONALD AQUITAINE AVISDUCONSEILECONOMIQUE,SOCIALETENVIRONNEMENTALREGIONAL Attractivitédel enseignementsupérieuretdelarecherche

Plus en détail

Réunion du Bureau de l Assemblée parlementaire de la Francophonie Phnom Penh (Cambodge) 8 février 2012

Réunion du Bureau de l Assemblée parlementaire de la Francophonie Phnom Penh (Cambodge) 8 février 2012 Réunion du Bureau de l Assemblée parlementaire de la Francophonie Phnom Penh (Cambodge) 8 février 2012 Communication de Madame Anissa BARRAK Directrice régionale de l Organisation internationale de la

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI PCDA/1/2 ORIGINAL : espagnol DATE : 12 janvier 2006 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PROVISOIRE SUR LES PROPOSITIONS RELATIVES À UN PLAN D ACTION DE L OMPI POUR

Plus en détail

CHARTE DOCUMENTAIRE DES MEDIATHEQUES

CHARTE DOCUMENTAIRE DES MEDIATHEQUES CHARTE DOCUMENTAIRE DES MEDIATHEQUES CENTRES D INFORMATION DU RESEAU CULTUREL FRANCAIS AU MAROC La Charte documentaire des médiathèques-centres d informations sur la France au Maroc présente les principes

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES PAYS MEMBRES DE LA FRANCOPHONIE?» Proposition du Secrétariat international des infirmières et infirmiers francophones (SIDIIEF)

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Présidence française du Conseil de l Union européenne

Présidence française du Conseil de l Union européenne Présidence française du Conseil de l Union européenne Réunion informelle des ministres européens en charge de l enseignement et de la formation professionnels (EFP) et des ministres de l enseignement supérieur

Plus en détail

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 VISION TRIENNALE 2015 2016 2017 Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 MESSAGE DE LA JUGE EN CHEF La Cour du Québec prend régulièrement un temps d arrêt pour réfléchir aux actions à poursuivre

Plus en détail

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN -

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Réunion-débat de la CONFEMEN, Dakar 17 au 19 mars 2014 «Éducation

Plus en détail

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus»

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Par Guillaume Lachapelle, conseiller pédagogique responsable de la mise en

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH

STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH PREAMBULE Désireuses de donner effet aux déclarations adoptées lors des

Plus en détail

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la Conférence mondiale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) Lyon, 11-13 février 2009

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la Conférence mondiale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) Lyon, 11-13 février 2009 Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la Conférence mondiale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) Lyon, 11-13 février 2009 Présentation du rapport général : synthèse A Le contexte

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071 PROTOCOLE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS ET LE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA PROMOTION DE L ESPRIT DE DÉFENSE 20 AVRIL

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Ressources APIE. l immatériel

Ressources APIE. l immatériel Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l État Développer une stratégie de valorisation des savoir-faire publics, au service de la modernisation de l action publique et de l

Plus en détail

L approche conceptuelle

L approche conceptuelle Cap Vert C o m m u n i c a t i o n 9.05.2000 Symposium International sur la Microfinance et la Promotion des Micro et Petites Entreprise Praia, 12 au 14 juin 2000 L approche conceptuelle 1. Introduction

Plus en détail

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS ÉVALUATION DU BACHELIER EN RELATIONS PUBLIQUES ( 2013-2014) INTRODUCTION L évaluation du bachelier en Relations Publiques est le deuxième exercice

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

«la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations»

«la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations» PREMIER MINISTRE Conseil National de la vie associative Avis sur «la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations» Avis adopté en Session Plénière le

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

Contenu Objectifs et indications complémentaires 1 2 3 4 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL?

Contenu Objectifs et indications complémentaires 1 2 3 4 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL? Programme Pôle état de santé et de bien-être social 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL? La découverte de ces concepts-clés doit viser à poser les bases de la culture médico-sociale.

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS DE HEC MONTRÉAL Adopté par l Assemblée des professeurs et l APHEC le De façon à alléger la lecture du texte, le genre masculin est utilisé pour désigner

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle GOUVERNANCE Le présent document résume les échanges du groupe de pilotage tripartite constitué de Maurice Mézel du Ministère du Travail,

Plus en détail

Sector Programme Manager (secteur Agriculture)

Sector Programme Manager (secteur Agriculture) Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Conférence bancaire et financière Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie,

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé Livre blanc 2006 sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr Résumé I. La politique de sécurité de l Allemagne Douze années se sont écoulées depuis la publication du dernier

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique linguistique Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 octobre 2004 281-CA-4048 Modification(s)

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD. La ministre de la défense, représentée par le directeur du service national ;

PROTOCOLE D ACCORD. La ministre de la défense, représentée par le directeur du service national ; PROTOCOLE D ACCORD portant sur une démarche d accompagnement personnalisé des jeunes repérés en difficulté de lecture pendant la journée d appel de préparation à la défense (JAPD), dans le cadre d un dispositif

Plus en détail

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48 RAPPORT THELOT Sommaire Synthèse........................................................... I Introduction......................................................... 19 Comment le rapport prend-il appui

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : POLITIQUE DE VALORISATION DE COTE : DG 2012-02 LA LANGUE FRANÇAISE APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration En vigueur le 16 mai 2012 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

«Formation, insertion et emploi des jeunes en Afrique» Conférence des Ministres 2014 du PQIP/DCTP. Abidjan, 21, 22 et 23 juillet 2014 Hôtel NOVOTEL

«Formation, insertion et emploi des jeunes en Afrique» Conférence des Ministres 2014 du PQIP/DCTP. Abidjan, 21, 22 et 23 juillet 2014 Hôtel NOVOTEL REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ------------------------ MINISTERE D ETAT MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «Formation, insertion et emploi

Plus en détail

Accord- cadre. Relatif à la mise en œuvre du service public régional d orientation tout au long de la vie (SPRO)

Accord- cadre. Relatif à la mise en œuvre du service public régional d orientation tout au long de la vie (SPRO) Accord- cadre Relatif à la mise en œuvre du service public régional d orientation tout au long de la vie (SPRO) Et A la prise en charge des jeunes sortant du système de formation initiale sans un diplôme

Plus en détail

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Le concept Le projet EuroMed Justice III financé par l'ue avec un budget de 5 millions pour la période 2011-2014 entend poursuivre les succès

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 a rappelé le rôle de l apprentissage pour l intégration des jeunes

Plus en détail

Dr. Nseme Clédor Présenté lors du Forum de Dialogue d AfricAvenir International à Berlin, le 21 novembre 2007

Dr. Nseme Clédor Présenté lors du Forum de Dialogue d AfricAvenir International à Berlin, le 21 novembre 2007 QUELLE POLITIQUE LINGUISTIQUE POUR UN PARTENARIAT DURABLE ET CONSTRUCTIF LANGUES AFRICAINES LANGUES EUROPEENNES DANS L EDUCATION ET LA SCIENCE EN AFRIQUE Dr. Nseme Clédor Présenté lors du Forum de Dialogue

Plus en détail

CORAF/WECARD Directeur Exécutif Descriptif du poste Juillet 2015

CORAF/WECARD Directeur Exécutif Descriptif du poste Juillet 2015 CORAF/WECARD Directeur Exécutif Descriptif du poste Juillet 2015 A Propos du CORAF/WECARD 1 courtesy of coraf/wecard website: www.coraf.org Le CORAF/WECARD est une Organisation Sous- Régionale (OSR) d

Plus en détail

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE ACCORD CADRE entre le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche ET SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE La secrétaire d Etat chargée de l enseignement supérieur et de la recherche Le

Plus en détail

POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI

POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI Table des matières INTRODUCTION...3 1. NATURE ET PORTÉE...4 2. CHAMP D APPLICATION...4 3. PRINCIPES ET VALEURS...5 4. OBJECTIFS GÉNÉRAUX...6 5. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES...6

Plus en détail

Jeux Olympiques et paralympiques - Londres 2012

Jeux Olympiques et paralympiques - Londres 2012 Jeux Olympiques et paralympiques - Londres 2012 Dossier de presse LA TRÈS HONORABLE MICHAËLLE JEAN, GRAND TEMOIN DE LA FRANCOPHONIE POUR LES JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES EN 2012 ATHÈNES 1896 VANCOUVER 2010,

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

Clinique Juridique Paris 8 CHARTE DE FONCTIONNEMENT

Clinique Juridique Paris 8 CHARTE DE FONCTIONNEMENT Clinique Juridique Paris 8 CHARTE DE FONCTIONNEMENT 1 Charte de la Clinique juridique de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis La Clinique juridique de Paris 8 permet la validation d Unité d Enseignement

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

2. Les compétences des différents échelons territoriaux

2. Les compétences des différents échelons territoriaux Contribution des Pôles interrégionaux de la Médiation numérique à l élaboration de la Loi sur le numérique. Octobre 2015 1. La fabrication numérique pour lutter contre l obsolescence programmée. Conformément

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre d'une part, la FNAIM du Grand Paris 27 bis, avenue de Villiers 75017 PARIS Représentée par son président, Gilles RICOUR DE BOURGIES et d'autre part, les académies de Créteil,

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT

CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT 2 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Première partie : Définitions... 5 Deuxième partie : Droits et libertés fondamentales de l enfant sportif... 7 Troisième

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

CONVENTION VILLE DE SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE / OFFICE MUNICIPAL DES RELATIONS INTERNATIONALES

CONVENTION VILLE DE SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE / OFFICE MUNICIPAL DES RELATIONS INTERNATIONALES CONVENTION VILLE DE SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE / OFFICE MUNICIPAL DES RELATIONS INTERNATIONALES Entre la Ville de Saint Sébastien sur Loire, représentée par son Maire, Monsieur Joël GUERRIAU, agissant en

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE : Directeur du développement

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

FRANCOPHONIE UNIVERSITAIRE

FRANCOPHONIE UNIVERSITAIRE FRANCOPHONIE UNIVERSITAIRE INSTITUT FRANÇAIS DU LIBAN Département langue française FORMATION PROFESSIONNELLE PRO FLE Mis en œuvre par l Institut français en partenariat avec le Centre national d enseignement

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

PSA Peugeot Citroën face au testing. Daniel Bouchard

PSA Peugeot Citroën face au testing. Daniel Bouchard Numéro 5 Juillet 2007 PSA Peugeot Citroën face au testing Daniel Bouchard Daniel Bouchard est responsable du service gestion des compétences et recrutement de PSA Peugeot Citroën. De formation École supérieure

Plus en détail