FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi. 1ère journée L aide humaine pour l accompagnement des élèves en situation de handicap

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi. 1ère journée L aide humaine pour l accompagnement des élèves en situation de handicap"

Transcription

1 FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi 1ère journée L aide humaine pour l accompagnement des élèves en situation de handicap Mission pour l Accompagnement de la Scolarisation des élèves Handicapés DSDEN de Seine-et-Marne Année scolaire 2014/2015

2 Programme de la journée I - Le cadre institutionnel 1. Organisation du système éducatif et scolarisation de l élève en général 2. Principes et valeurs du Service public : la déontologie professionnelle 3. Définition du handicap: la loi du 11 février 2005 II L aide humaine pour l accompagnement des élèves en situation de handicap 1. Le parcours scolaire de l élève handicapé: de la demande de la famille à la mise en place de la décision de la CDAPH 2. Les mesures de compensation du handicap III L aide humaine pour l accompagnement des élèves en situation de handicap 1. Qui met en oeuvre les décisions de la CDAPH? 2. Les aides humaines: les chiffres Nationaux et en Seine et Marne 3. L aide humaine aux élèves handicapés AVSi et AVSm 4. Les AVS deviennent AESH 5. Fiches pratiques : les AVS en questions 6. Validation des acquis : le CAVA

3 1 - Qui met en œuvre les décisions de la CDAPH? La Direction des Services Départementaux de l Education Nationale LA DIPATE (Division des Personnels Administratifs, Techniques et d'encadrement) è recrutement et affectation des AVS MASH (Mission pour l Accompagnement de la Scolarisation des élèves Handicapés) è formation des AVS / DISPEH DAGF (Division des Affaires Générales et Financières) è Matériel Pédagogique Adapté Les circonscriptions ASH NORD ET SUD è affectation des élèves en dispositifs adaptés CLIS et ULIS La Famille sollicite la mise en œuvre des décisions ERSEH Echange d informations et coopération Conseil Général - BTPH Bureau du Transport pour les Personnes Handicapées ARS pour l orientation en Établissement ou Service médico-social Equipe de suivi de scolarisation (ESS) - facilite la mise en œuvre du PPS - assure le suivi. - évalue annuellement le projet - propose des aménagements.

4

5 Les aides humaines en Seine-et-Marne 4205 élèves bénéficient d une mesure scolaire décidée par la CDAPH élèves bénéficient d une notification pour un accompagnement par un AVS (contre 1500 en septembre 2013) aides humaines dont : 309 nouveaux contrats AESH, dont 64 en CDI 78 AESH-M 6 AESH-M second degré 674 CUI premier degré 110 CUI second degré 36 CUI privés (dans les établissements privés) 20 AVSco en CLIS employées par Initiatives 77 (par convention avec l EN).

6 Evolution du nombre d élèves accompagnés par un AVS/AESH Janvier / Décembre 2014 : 4205 enfants ont un PPS dont 2080 élèves bénéficient d une notification CDAPH pour une aide humaine 1241 AVS sont en fonction 170 élèves sont accompagnés par un AVS-Mutualisé

7 3 - L aide humaine aux élèves handicapés Décret no du 23 juillet 2012 relatif à l aide individuelle et à l aide mutualisée apportées aux élèves handicapés Art. D du code de l éducation L aide individuelle et l aide mutualisée mentionnées à l article L constituent deux modalités de l aide humaine susceptible d être accordée aux élèves handicapés. Un même élève ne peut se voir attribuer simultanément une aide mutualisée et une aide individuelle. Ces aides sont attribuées par la CDAPH, qui détermine la quotité horaire et les activités principales de l aide individuelle. - L aide mutualisée est apportée par un AVS / AESH à plusieurs élèves handicapés simultanément, qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue. - L aide individuelle a pour objet de répondre aux besoins d élèves qui requièrent une attention soutenue et continue. Elle est accordée lorsque l aide mutualisée ne permet pas de répondre aux besoins d accompagnement de l élève handicapé.

8 Quels sont les élèves concernés? Les types d aide humaine répondant au mieux aux besoins des élèves Décret aide humaine août 2012 AVS individuelle AVS mutualisée Attention soutenue et continue auprès de l élève Attention non soutenue et discontinue auprès de l élève Quotité horaire précisée par la CDAPH Pas de quotité horaire précisée par la CDAPH Exemples de public concerné par l aide individuelle : - élèves ayant une restriction majeure de l autonomie (handicap moteur, élèves avec autisme, ) Exemples de public concerné par l aide mutualisée : - élèves n ayant pas une restriction majeure de l autonomie - élèves dyspraxiques, ayant des troubles des apprentissages, attentionnels

9 4 Les AVS deviennent des Accompagnant de l Elève en Situation de Handicap: AESH Un nouveau contrat en CDD puis CDI est désormais proposé aux AVS qui remplissent les conditions précisées dans la circulaire n du pour devenir Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap (AESH). Ce nouveau contrat permet une pérennisation de l accompagnement des élèves handicapés ainsi qu une professionnalisation des accompagnants. Quel est son statut? : L AESH est soumis à un contrat de droit public en CDD et CDI. C est un agent non titulaire de la fonction publique. Quelle est la durée de son contrat? : L AESH est recruté pour une durée de 1 an renouvelable jusqu à 6 ans maximum en CDD. Puis un CDI peut être proposé. Qui est son employeur? : L AESH est recruté par la DSDEN 77. la DIPATE gère administrativement les AESH (contrat de travail, affectations ). Comment devient-on AESH?: Les personnes recrutées doivent être titulaires d un diplôme d'état d'auxiliaire de vie sociale; ou diplôme d'état d'aide médio-psychologique ; ou mention complémentaire aide à domicile. Ces trois diplômes vont être prochainement remplacés par un diplôme professionnel unique. Cependant la circulaire précise également qu un contrat AESH peut être proposé à toute personne ayant exercé au moins 2 ans des missions d'accompagnement auprès d élèves handicapés sans condition de diplôme. Actuellement la DIPATE 77 propose les contrats AESH dans la limite des budgets alloués : -Aux AVS de notre département en contrat ASSED (on peut leur proposer un contrat AESH CDD ou AESH CDI si les personnes terminent leur contrat de travail ASSED limité à 6 ans) -Aux AVS CUI de notre département qui terminent leur contrat de travail limité à 24 mois. Où peut-il exercer?: L AESH intervient dans les établissements publics et privés des 1 er et 2 nd degrés sous contrat. Il peut accompagner des élèves en situation de handicap en aide individuelle, mutualisée ou collective (CLIS). Quel est son temps de travail?: Il peut exercer à temps plein (36h hebdomadaires), 3/4 temps (27h hebdomadaires), 1/2 temps (18h hebdomadaires). Que doit faire l AESH en cas d absence? Contacter le directeur de l école ou le chef d établissement puis la DIPATE

10 L AVS en questions : fiche pratique 1 «L AVS sous contrat CUI»" QUESTIONS" 1" Quel est son statut?" 2" Quelle est la durée de son contrat?" 3" Qui est son employeur?" 4" Quel est le diplôme exigé?" 5" Où peut-il exercer?" 6" Quel est son temps de travail?" RÉPONSES" L AVSi sous contrat CUI est soumis à un contrat de droit privé d une durée déterminée. " Il n est pas un fonctionnaire de l Etat." Il est recruté pour une durée minimale de 10 mois et renouvelable dans la limite totale de 24 mois. " Dans le 1 er degré, il est recruté par une commission présidée par l Inspecteur de l éducation nationale de la circonscription. L employeur est le proviseur du lycée Van Dongen de LAGNY- SUR-MARNE." L AVS sous contrat CUI du 1 er degré est rémunéré par celui-ci" Dans le 2 nd degré, il est recruté par l employeur qui est le chef de l établissement. C est celui-ci qui lui établit son contrat. " Le paiement de salaire des AVS CUI est géré par un GIP à au rectorat de Créteil (94)" Aucun." Seul le pôle Emploi détermine les critères de son éligibilité." Il intervient dans les écoles maternelles, élémentaires, primaires et dans les établissements publics du second degré (collèges, lycées )" Au 1 er septembre 2012, il est rémunéré sur la base de 20h hebdomadaires avec modulation du temps de travail à 24h."

11 L AVS en questions : fiche pratique 2 L AVS en questions «L absence de l AVS et le PPS de l élève» Principe : la continuité du service public. Acteurs concernés : les directeurs d école, les principaux de collège et les proviseurs de lycée car il s agit de l organisation de l établissement QUESTIONS L élève vient à l école : peut-on le refuser? Si l enfant n est pas autonome dans ses déplacements, qui s en occupe? Si l enfant a besoin de gestes liés à son hygiène, qui s en occupe? Si l enfant peut se mettre en danger, qui s en occupe? Si tout changement génère des crises chez l enfant, que doit-on faire? Les AVS sont-ils remplacés quand ils sont absents? RÉPONSES NON, dans tous les cas. Il faut organiser son accueil (anticipation). Dès que possible, les membres de l équipe de suivi de scolarisation (ESS) élaborent un protocole d accueil individualisé qui prend en compte les ressources humaines, les possibilités matérielles et l accessibilité des locaux. Rappel : la mission première des enseignants est la mise en sécurité de tous leurs élèves. Non, - sauf en cas de congé de longue durée où un autre AVS peut alors être recruté.

12 L AVS en questions : fiche pratique 3 L AVS en questions «Le temps d intervention de l AVSi» QUESTIONS RÉPONSES 1 Un AVSi présent dans l école audelà du temps notifié peut-il aider l élève handicapé auprès duquel il intervient, au-delà de ce temps notifié? NON. L accompagnement individuel d un élève handicapé par un AVSi correspond à une mesure de compensation individuelle décidée par la CDAPH, notifiant soit une quotité précise, soit une quotité variable de plus ou moins 3 heures. Toute modification à ce cadre portrait atteinte à la décision de la CDAPH. En effet, la quotité attribuée par la CDAPH correspond à une analyse fine des besoins, opérée par l équipe d évaluation de la MDPH, à partir des observations faites à partir du recueil d observations en milieu scolaire. 2 Mais, quand cela ne coûte rien à personne et que l AVS est là, pourquoi ne pas faire bénéficier l élève d un temps d accompagnement supplémentaire? Parce que le cadre posé par la Loi de 2005 place chacun face à ses responsabilités. - L usager fait remonter les besoins. - La MDPH analyse ces besoins. - La CDAPH ouvre un droit à une compensation individuelle précise (quotité d AVS). - L équipe pédagogique applique la mesure décidée par la CDAPH. En outre, en fournissant une aide supérieure, on peut entraver le développement de l autonomie de l élève handicapé, l empêcher de développer des stratégies personnelles de compensation et, donc, renforcer sa situation de handicap.

13 L AVS en questions : fiche pratique 4 «Les missions de l AVSco» 1 QUESTIONS Conditions d attribution d un AVSco en CLIS et ULIS RÉPONSES La dotation d un AVSco relève du choix de l Inspectrice d Académie. En Seine-et-Marne, l IA a décidé d attribuer à chaque dispositif collectif une quotité d AVSCo en CLIS ou ULIS. L AVSco n est donc pas nommé suite à une décision de la CDAPH et ne constitue pas un droit opposable des familles, contrairement à l AVSi. 2 Où peut-il exercer? 3 Quel est son rôle? Il intervient dans les écoles du 1er degré en CLIS (classe d inclusion scolaire) et les établissements publics du 2nd degré en ULIS (Unité Locale d Inclusion Scolaire). L AVSco n accompagne pas un élève en particulier mais il assiste l enseignant spécialisé dans la classe. Il n intervient pas dans le champ de la compensation individuelle du handicap mais plutôt dans celui de l accessibilité aux apprentissages scolaires. 4 Quelles sont les missions de l AVSco au sein de l établissement scolaire? Assistance et interventions dans la classe ou l unité spécialisée Lors des temps de regroupements au sein du dispositif spécialisé, l AVSco participe, sous la conduite et sous la responsabilité pédagogique de l enseignant, à l animation d activités collectives. Il peut également, dans les mêmes conditions prendre en charge une partie de l effectif pendant un temps déterminé, dans le cadre d une organisation pédagogique différenciée. Ponctuellement, il pourra travailler avec un élève pris individuellement pour une action de tutorat définie en collaboration avec l enseignant. Accompagnement dans les classes de référence A partir de la CLIS ou de l ULIS, les élèves peuvent bénéficier de temps réguliers d inclusion, individuellement ou par petits groupes, dans une classe ordinaire de l école ou de l établissement. Chaque fois qu il sera nécessaire, et en concertation avec l enseignant de la CLIS ou de l ULIS, l AVSco peut se voir confier l accompagnement personnel de ces élèves. Interventions en dehors des temps d enseignement L AVSco veillera à faciliter la participation des élèves de la CLIS ou de l ULIS à la vie de l établissement notamment pendant les moments d interclasses et les récréations. Participation aux sorties de classe L AVSco peut accompagner tout ou partie des élèves de la CLIS ou de l ULIS, lors des sorties de classe, occasionnelles ou régulières, de quelques heures ou de plusieurs jours (activités sportives ou culturelles, classes transplantées, voyages scolaires, séjours linguistiques ).

14 L AVS en questions : fiche pratique 5 L AVS en questions «L AVS et les sorties scolaires» QUESTIONS Les AVS peuvent-ils ou doivent-ils participer à des sorties scolaires (sans nuitée)? Les AVS peuvent-ils participer à des sorties scolaires avec nuitée(s)? Que se passe-t-il en cas de sortie si l AVS intervient dans plusieurs écoles? Quelles formalités l AVS doit-il effectuer auprès de son employeur? Si l AVS n accompagne pas l élève, que fait-il? RÉPONSES OUI, c est prévu dans leur contrat. Article 1 «Objet du contrat» : l AVS peut être amené(e) à effectuer 4 types d activités, dont «des participations aux sorties de classe occasionnelles ou régulières». sa participation est obligatoire dans le cadre de l emploi du temps spécifié dans le contrat ; au-delà de ce cadre, cela relève de son bon vouloir. Cela reste au bon vouloir de l AVS ; mais ni rémunération supplémentaire ni récupération d heures n est possible. Un courrier spécifique est exigé de l AVS et du directeur. Si le directeur de la seconde école est d accord pour que l AVS parte, il n y a pas de problème. Si le directeur de la seconde école n est pas d accord, l AVS doit rester. Au moins 10 jours avant la sortie, l AVS doit adresser à son employeur un courrier qui mentionne la date, le lieu et les horaires. Ce courrier doit être visé par le directeur ou le chef d établissement. Il reste dans l école à disposition du directeur. Il doit prévenir le directeur suffisamment à l avance afin qu il puisse anticiper l accompagnement de l élève lors de la sortie scolaire.

15 L AVS en questions : fiche pratique 6 Reliquats d heures des AVS/AESH Concernant les reliquats d heures d un accompagnant, la circulaire du 15 juillet 2004 précise qu «en cas d absence brève de l élève handicapé, il est préférable - sauf cas particulier - que l AVS-I continue à être présent dans la ou les classe(s) où il intervient habituellement ( ). Il peut, à cette occasion - sur les indications de l enseignant - apporter une aide à certains élèves de la classe où il accompagne habituellement un élève handicapé. En cas d absence prolongée de l élève (maladie, hospitalisation), il est nécessaire de prévoir la réaffectation de l AVS-I auprès d un ou plusieurs autres élèves handicapés». Les AVS peuvent donc accompagner un petit groupe d'élèves dans une classe et assister ainsi l'enseignant. Il est impératif d'être vigilant et de ne pas accompagner un élève en particulier qui n'aurait pas de notification de la MDPH pour un accompagnement par un AVS.

16 L AVS en questions : questions diverses L AVS peut-il intervenir au domicile de l élève? Non. L AVS intervient conformément au contrat de travail et aux modalités du PPS, en fonction des besoins de l élève sur les lieux de scolarisation : école, collège, lycée (publics ou privés sous contrat) ou d activités scolaires (sorties, piscine). Les activités périscolaires (restauration scolaire, accueil périscolaire, étude et NAP ) ne relèvent pas de l Education nationale mais des collectivités territoriales. Les aides humaines recrutées par l Education nationale n interviendront donc pas sur ces temps. Un AVS-i peut-il être attribué à un élève scolarisé en CLIS? Il peut, en cas de besoins très particuliers, être décidé de l accompagnement par un AVS-i d un élève scolarisé dans une CLIS même si un AVSco intervient déjà dans la classe Les AVS doivent-ils / peuvent-ils accompagner l élève dans l eau à la piscine? De par ses missions, l AVS-i doit permettre à l élève handicapé de ne pas être exclu des activités physiques et sportives : l AVS accompagne l élève handicapé à la piscine y compris, si nécessaire, dans l eau. L AVS-i doit-il être agréé? Non. La procédure d agrément concerne les seuls intervenants bénévoles extérieurs; elle ne s applique pas aux agents publics relevant de l Education nationale. Mais l AVS ne peut pas participer à l encadrement des activités. L AVS-i doit-il justifier d une qualification spécifique pour accompagner l élève lors des séances de natation? Non. Si son rôle auprès du jeune handicapé se limite à l accompagner individuellement afin de lui apporter toute l aide nécessaire à la participation aux séances et à la réalisation des consignes de l enseignant ou du maître nageur. Ainsi, l élève handicapé, est comme tous les autres élèves, encadré par l enseignant, éventuellement accompagné par un maître nageur sauveteur dans le cadre des séances de natation. Mission ASH-mars 2015

17 6 - La validation des acquis C'est une structure de l Éducation nationale chargée de mettre en œuvre trois missions: La VAF: la Validation des Acquis de Formation Le positionnement réglementaire La validation des acquis de l expérience (VAE) pour tous ceux qui justifient de 3 ans d expérience cumulée dans un même champ professionnel afin d obtenir tout ou partie d un diplôme correspondant. Accompagne tout au long de votre parcours et permet des bilans de compétences, en vue de construire un projet professionnel.

18 Cadre institutionnel : le CAVA Contacts CAVA de Créteil : Contact TORCY : Contact MELUN : Contact MEAUX :

19 La Mission pour l Accompagnement de la Scolarisation des élèves Handicapés vous remercie de votre attention. Mission pour l Accompagnement de la Scolarisation des élèves Handicapés DSDEN de Seine-et-Marne Année scolaire 2014/2015

GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel

GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel Sommaire - Préambule - Missions de l AVSI - Mise en œuvre de l accompagnement - Cadre de l emploi - Temps de

Plus en détail

une scolarité adaptée à mes besoins

une scolarité adaptée à mes besoins Suivre une scolarité adaptée à mes besoins Fiche > 5 Tout enfant a droit à la v Depuis la loi du 11 février 2005, la scolarisation doit être accessible. Elle est de droit pour tous les enfants. Cela se

Plus en détail

La scolarisation des jeunes handicapés

La scolarisation des jeunes handicapés 1 sur 5 La scolarisation des jeunes handicapés Les assistants d'éducation - auxiliaires de vie scolaire Questions - réponses textes officiels questions - réponses qui appelle-t-on auxiliaires de vie scolaire

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi. 1 ère journée L aide humaine pour l accompagnement des élèves en situation de handicap

FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi. 1 ère journée L aide humaine pour l accompagnement des élèves en situation de handicap FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi 1 ère journée L aide humaine pour l accompagnement des élèves en situation de handicap Mission pour l Accompagnement de la Scolarisation des élèves

Plus en détail

d AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE

d AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE ASH 29 2011-2012 LIVRET D ACCUEIL Des personnels chargés d une mission d AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE Mise à jour mardi 05 octobre 2011 Circonscription de QUIMPER ASH Handicap 1, boulevard du Finistère 29558

Plus en détail

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Inspection Académique d Ille-et-Vilaine 1, quai Dujardin B.P.3145 35031 Rennes cedex Inspectrice de l Education Nationale chargée de l Adaptation Scolaire

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés

Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés Dossier de presse Paris, le 30 août 2010 Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés La loi du 11 février 2005 pour l

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

et maladies neuromusculaires

et maladies neuromusculaires mars 2013 savoir & comprendre repères AFM / C. Hargoues SCOLARITÉ et maladies neuromusculaires Une maladie neuromusculaire n empêche pas les enfants qui en sont atteints d être scolarisés. L expérience

Plus en détail

TZR, prof à part entière ou entièrement à part?

TZR, prof à part entière ou entièrement à part? TZR, prof à part entière ou entièrement à part? 1 Qu est-ce qu un TZR? 2 L activité du TZR dans son établissement de rattachement 3 Conseils pour optimiser les Remplacements (pour le TZR et les Équipes

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire

Le contrat de travail temporaire Le contrat de travail temporaire Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les

Plus en détail

Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1568 PERSONNELS Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL Année : Nom de l agent : Nom de l évaluateur : Prénom : Prénom : Date de naissance : Corps - grade : Intitulé de la fonction : Intitulé de

Plus en détail

Les intervenants extérieurs à l école primaire

Les intervenants extérieurs à l école primaire Stage Nouveaux directeurs 2013-2014 ESPE de Moulins 19 juin 2014 Les intervenants extérieurs à l école primaire Diaporama élaboré par Thierry COLOMBET, CPD EPS 03 1 1. Les textes officiels. Circulaire

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation - DIF

Le Droit Individuel à la Formation - DIF DADS 2008 Page 1 Le Droit Individuel à la Formation - DIF A Le principe L accord de branche du 26 mai 2005 permet de faciliter les parcours personnalisés de formation des salariés tout au long de leur

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE LA PROBLEMATIQUE D UN ACCOMPAGNEMENT REUSSI Martine BEIGBEDER, Coordonnatrice Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest LE HANDICAP «L indifférence aux différences crée

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire

Auxiliaire de Vie Scolaire Auxiliaire de Vie Scolaire Livret d accueil et d information Circonscription Bobigny II ASH Pôle ressource de Seine Saint Denis Académie de Créteil 2 Sommaire Les fonctions : généralités Les fonctions

Plus en détail

Compte rendu Atelier FORMATION du 05/03/201. Quels sont nos droits à la formation? AESH (contrat de droit public)

Compte rendu Atelier FORMATION du 05/03/201. Quels sont nos droits à la formation? AESH (contrat de droit public) Compte rendu Atelier FORMATION du 05/03/201 Quels sont nos droits à la formation? Précisions et réserves s'attachant aux salarié-e-s AESH, AVS, EVS en CAE/CUI : les formations peuvent se dérouler pendant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

SCOLARISATION DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP

SCOLARISATION DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISATION DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP Dès l'âge de 3 ans, si leur famille en fait la demande, les enfants handicapés peuvent être scolarisés à l'école maternelle. Chaque école a vocation à

Plus en détail

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date N Affaires sociales N Formation professionnelle AVENANTS N 6 ET N 10 : Questions / Réponses Pour rappel,

Plus en détail

Le recrutement d agents non titulaires

Le recrutement d agents non titulaires Fiche 1 : 1) Principaux cas de recours : Le recrutement d agents non titulaires Aux termes de l article 4 de la loi du 11 janvier 1984, les employeurs publics peuvent recruter des agents non titulaires

Plus en détail

Notice : Cotisations Enseignement privé hors contrat

Notice : Cotisations Enseignement privé hors contrat Notice : Cotisations Enseignement privé hors contrat Par accord collectif en date du 10 mai 2012, la branche professionnelle de l'enseignement privé hors contrat a désigné Actalians en qualité d'opca de

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire. schassigneux@yahoo.fr

Le contrat de travail temporaire. schassigneux@yahoo.fr Le contrat de travail temporaire schassigneux@yahoo.fr 1 Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission,

Plus en détail

SALARIÉS PERMANENTS ETT DE 10 SALARIÉS ET PLUS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS PERMANENTS ETT DE 10 SALARIÉS ET PLUS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages Adapter les salariés permanents à leur poste de travail et à l évolution de leur emploi Favoriser le maintien dans l emploi de vos collaborateurs Développer les compétences des permanents, en vue d une

Plus en détail

Guide de l Adaptation scolaire et de la Scolarisation des élèves Handicapés à Mayotte

Guide de l Adaptation scolaire et de la Scolarisation des élèves Handicapés à Mayotte Guide de l Adaptation scolaire et de la Scolarisation des élèves Handicapés à Mayotte Sommaire L Inspection chargée de l ASH p 3 Adaptation scolaire p 4 Scolarisation des élèves handicapés p 11 La Maison

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ASH

GUIDE PRATIQUE DE L ASH GUIDE PRATIQUE DE L ASH ADAPTATION SCOLAIRE ET SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 a fixé les obligations nationales en faveur des personnes handicapées. Trois grands principes

Plus en détail

Présentation du dispositif de sélection professionnelle

Présentation du dispositif de sélection professionnelle Présentation du dispositif de sélection professionnelle mis en place par la loi n 2012-347 du 12/03/2012 CONTEXTE La loi n 2012-347 du 12 mars 2012 tire les conséquences de la négociation ouverte par le

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE Le GE doit avant tout être considéré comme un employeur comme les autres pour lequel les règles du droit commun et conventionnelles s appliquent pleinement. Toutefois,

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap 2015 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap Avant-propos La scolarisation des élèves en situation de handicap constitue une priorité nationale. Dans ce domaine,

Plus en détail

Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI)

Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI) Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI) Circulaire n 2001-035 du 21 février 2001 B.O.E.N. n 9 du 1 er mars

Plus en détail

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Direction départementale de la cohésion sociale - Vienne Charte d'engagements réciproques Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Ecole

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

www.cftc.fr Le droit individuel à la formation (DIF) est un

www.cftc.fr Le droit individuel à la formation (DIF) est un Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le droit individuel à la formation (DIF) est un dispositif permettant aux salariés (en CDI ou en CDD) d acquérir un crédit d heures de formation. Ces heures sont

Plus en détail

Les sorties et les voyages scolaires

Les sorties et les voyages scolaires Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique Novembre 2006 Les sorties et les voyages scolaires présentent de multiples intérêts, à la fois pédagogiques et personnels. Ils contribuent à la mise

Plus en détail

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004, la loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. A l attention des salariés en Contrat Unique d Insertion (CUI) exerçant des missions administratives

GUIDE PRATIQUE. A l attention des salariés en Contrat Unique d Insertion (CUI) exerçant des missions administratives GUIDE PRATIQUE A l attention des salariés en Contrat Unique d Insertion (CUI) exerçant des missions administratives 2014-2015 I Missions du CUI «administratif» 2 A - Dans le 1 er degré 2 1 - L aide administrative

Plus en détail

L Entreprise et le DIF

L Entreprise et le DIF L Entreprise et le DIF Le DIF : pour quelle formation et pour qui? Le DIF est une modalité supplémentaire d accès à la formation pour les salariés, à leur initiative et avec l accord de leur employeur.

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Appel à candidature sur postes à profil (complément aux appels des 19 et 31 mars 2015) Année scolaire 2015/2016

Appel à candidature sur postes à profil (complément aux appels des 19 et 31 mars 2015) Année scolaire 2015/2016 POLE 1ER DEGRE MOYENS RESSOURCES HUMAINES P1D 03/04/2015 Appel à candidature sur postes à profil (complément aux appels des 19 et 31 mars 2015) Année scolaire 2015/2016 - Enseignant spécialisé Centre éducatif

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés 2010 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Dans ce domaine, des progrès considérables ont

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Questions-Réponses sur l application du protocole d accord du 4 mars 2014 sur le travail à distance

Questions-Réponses sur l application du protocole d accord du 4 mars 2014 sur le travail à distance Questions-Réponses sur l application du protocole d accord du 4 mars 2014 sur le travail à distance Questions Comment s applique l accord national lorsqu il existe un accord local sur le télétravail? Réponses

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation

Le Droit Individuel à la Formation Le Droit Individuel à la Formation S O M M A I R E : Définition Bénéficiaires Conditions Procédure Déroulement Prise en charge Portabilité du DIF CDD & DIF Le C.I.F J A N V I E R 2 0 1 3 L e Droit Individuel

Plus en détail

a) La documentation réglementaire

a) La documentation réglementaire Créteil, le 12 décembre 2013 La directrice académique des services de Directrice des services départementaux de du Val-de-Marne à Division des établissements scolaires et des moyens Immeuble le Saint-

Plus en détail

Stage Nouveaux Directeurs 2012-2013 Connaissance des textes officiels

Stage Nouveaux Directeurs 2012-2013 Connaissance des textes officiels Stage Nouveaux Directeurs 2012-2013 Connaissance des textes officiels Thèmes : sorties et voyages scolaires, participation d'intervenants extérieurs aux activités d'enseignement CONSIGNE : Selon vous,

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires

Charte des voyages et sorties scolaires Charte des voyages et sorties scolaires Vu la circulaire n 2011-117 du 3 août 2011 modifiée par la circulaire n 2013-106 du 16 juillet 2013 portant sur les modalités d organisation des sorties et voyages

Plus en détail

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C ARIMC CENTRE DE MEYZIEU 112 rue de la République 69330 MEYZIEU Foyer d accueil médicalisé CONTRAT DE SEJOUR Dispositions législatives : loi 2002-2 rénovant l action sociale et médico-sociale et les décrets

Plus en détail

Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue

Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue Le plan 1. La réforme de la formation 1.1 La philosophie de la réforme 1.2 Quelques dates 2. Les principales innovations 2.1 Changements

Plus en détail

AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE

AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT DES CONTRATS AIDES DE L'EDUCATION NATIONALE AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE Académie de Limoges Direction des Services Départementaux De L Éducation Nationale de la Haute-Vienne SOMMAIRE

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE

LIVRET D ACCUEIL DES AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE LIVRET D ACCUEIL DES AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 CONTACTS ET ADRESSES UTILES INSPECTION ADAPTATION SCOLAIRE ET HANDICAP (A.S.H.) Direction des services départementaux de l Education

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES HANDICAPÉS 57 La scolarisation des élèves handicapés Un an après le vote de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL 1. LA FORMATION A l E.S.S.S.E., les formations sociales post BAC s inscrivent, à partir de la rentrée 2013, dans le système de formation européen

Plus en détail

DISPOSITIF ACCÈS À L'EMPLOI TITULAIRE

DISPOSITIF ACCÈS À L'EMPLOI TITULAIRE DOCUMENTATION / CONSEIL 04/03/2013 Foire aux questions DISPOSITIF ACCÈS À L'EMPLOI TITULAIRE Attention : Certaines des réponses qui suivent ne trouvent pas leur fondement dans un texte législatif ou règlementaire.

Plus en détail

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 La loi n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs dispose que «toute personne majeure

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION

MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 AGEFIPH - depuis le 1 er janvier 2014 2 FIPHFP

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

Scolariser les élèves handicapés

Scolariser les élèves handicapés collection Repères Handicap Scolariser les élèves handicapés Ministère de l Éducation nationale Direction générale de l Enseignement scolaire Centre national de documentation pédagogique Ce document a

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUES

REPERES METHODOLOGIQUES REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Plus en détail

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION N 62 - FORMATION n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 avril 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION Depuis sa création par l accord national interprofessionnel

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3339 Convention collective nationale IDCC : 2603. PRATICIENS-CONSEILS DU RÉGIME

Plus en détail

L élève présentant des besoins éducatifs particuliers. Guide du parcours à destination des professionnels

L élève présentant des besoins éducatifs particuliers. Guide du parcours à destination des professionnels L élève présentant des besoins éducatifs particuliers Guide du parcours à destination des professionnels La difficulté scolaire et la commande d inclusion La déclaration de Salamanque de 1994 a proclamé

Plus en détail

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 26 juillet 2012 relative à la mise en œuvre du dispositif d accès à l emploi titulaire

Plus en détail

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances avec hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances avec hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Aide aux séjours d enfants en centre de vacances avec hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Séjour en centre de vacances avec hébergement (- de 13 ans) 7,29 par jour (taux

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 011 Le contrat de travaiill de ll enseiignant Cette note est purement explicative et générale, et n est d aucune manière une analyse juridique complète. Nous vous conseillons pour

Plus en détail

Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous «Dispositions spécifiques aux salariés en CDD»).

Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous «Dispositions spécifiques aux salariés en CDD»). Le droit individuel à la formation Synthèse Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20 heures par an, cumulable

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ECOLES PUBLIQUES n 2 ANIMATIONS PEDAGOGIQUES 2014-2015

NOTE DE SERVICE ECOLES PUBLIQUES n 2 ANIMATIONS PEDAGOGIQUES 2014-2015 Monistrol-sur-loire, vendredi 29 août 2014 L inspecteur de l éducation nationale chargé de la circonscription de Monistrol-sur-loire à Mesdames et messieurs les enseignantes et enseignants des écoles publiques

Plus en détail

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Références : - Décret n 2001-623 du 12 juillet 2001 pris pour l application de l article 7-1

Plus en détail

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES LES GUIDES PRATIQUES DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES Filière médico-sociale - Catégorie C 1 La fonction publique territoriale

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Le droit individuel à la formation dans le BTP et les autres congés de formation à l initiative du salarié

Le droit individuel à la formation dans le BTP et les autres congés de formation à l initiative du salarié 1 re partie Le droit individuel à la formation dans le BTP 1 re partie Le droit individuel à la formation dans le BTP I - Connaître la législation en vigueur... 102 A) Quels sont les textes applicables

Plus en détail

Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot

Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot Présentation : La ou les surdités? Sourds ou malentendants? Les textes qui régissent la prise en charge des élèves sourds AVS et enseignants spécialisés

Plus en détail

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée?

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée? Le contrat en CDD La conclusion d un contrat à durée déterminée (CDD) n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle

La réforme de la formation professionnelle direction des Transports terrestres sous-direction du Travail et des Affaires sociales Christelle Libourel téléphone : 33 (0)1 40 81 17 06 site internet : www.transports. equipement.gouv.fr direction des

Plus en détail

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Comité de la Jeunesse au plein air des Landes Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Notre objectif : informer et sensibiliser les élus et les professionnels pour l'accueil d'un enfant

Plus en détail

Demande d agrément d assistant(e) maternel(le)

Demande d agrément d assistant(e) maternel(le) N 13394*02 Demande d agrément d assistant(e) maternel(le) Notice Vous allez faire une demande d agrément ou de renouvellement d agrément pour exercer la profession d assistant(e) maternel(le); ce métier

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION CONNAITRE LES DISPOSITIFS BRANCHE PROFESSIONNELLE DU TOURISME GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION 2012 POURQUOI? L objectif du droit individuel à la formation (DIF) est de permettre

Plus en détail

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION RELOCALISATION DES SIÈGES LES MESURES D ACCOMPAGNEMENT EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ "Si vous êtes dans le doute face à une action à entreprendre demandezvous si elle rendra service aux plus petits et

Plus en détail

Le Défenseur des droits

Le Défenseur des droits Le Défenseur des droits SONDAGE SUR LA SCOLARISATION EN MILIEU ORDINAIRE DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements En partenariat

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision n MDE-2013-83 du 22 avril 2013 relative la scolarisation d un enfant porteur de handicap Domaine(s) de compétence

Plus en détail

Document d accompagnement décret aide humaine

Document d accompagnement décret aide humaine Document d accompagnement décret aide humaine Août 2012 Avec l appui des équipes de la II À l intention des équipes concernées, la DGESCO et la CNSA ont créé, sur leur extranet respectif, un dossier-boîte

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS Direction de l hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de l organisation des relations sociales

Plus en détail

EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION

EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION POUR QUOI? POUR QUI? QUEL TYPE D EMPLOIS? QUEL TYPE D AIDES? QUELLE DÉMARCHE À SUIVRE? POUR ALLER PLUS LOIN 1 POUR QUOI? Faciliter l insertion professionnelle et

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités à Mesdames et Messieurs les inspecteurs d académie, directeurs des services départementaux de l Education Nationale Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

I- Organisation administrative

I- Organisation administrative Créteil, le 17 octobre 2014 L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne à Mesdames les inspectrices et messieurs les inspecteurs

Plus en détail

METTRE EN PLACE. une politique d emploi de personnes handicapées. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

METTRE EN PLACE. une politique d emploi de personnes handicapées. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 METTRE EN PLACE une politique d emploi de personnes handicapées Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Chiffres clés et témoignage L

Plus en détail

FILIERE SPORTIVE - CATEGORIE B

FILIERE SPORTIVE - CATEGORIE B FILIERE SPORTIVE - CATEGORIE B LA DEFINITION DE L EMPLOI Le cadre d'emplois des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives comprend les grades d'éducateur territorial des activités physiques

Plus en détail

Note relative à la réglementation des stages. Juin 2015

Note relative à la réglementation des stages. Juin 2015 Direction de la Formation, de la Vie étudiante et de l Insertion professionnelle Service Central de Gestion des Etudiants Note relative à la réglementation des stages Juin 2015 La présente note, organisée

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Personnel MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction des professions

Plus en détail