ARRET DE FESSENHEIM CONSEQUENCES ET PERSPECTIVES POUR LE RESEAU DE TRANSPORT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARRET DE FESSENHEIM CONSEQUENCES ET PERSPECTIVES POUR LE RESEAU DE TRANSPORT"

Transcription

1 ARRET DE FESSENHEIM CONSEQUENCES ET PERSPECTIVES POUR LE RESEAU DE TRANSPORT CONFERENCE DE PRESSE DU 9 JUILLET 2014

2 Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique énergétique, l arrêt de la centrale de Fessenheim est annoncé pour fin Ce changement du parc de production, associé à d importantes évolutions des contextes énergétiques frontaliers (arrêt du nucléaire et installation de moyens de compensation en Allemagne ainsi que des renforcements structurants sur le réseau suisse) a des conséquences en termes de transit et de tenue de tension sur le réseau de transport électrique. Afin d anticiper cette évolution, RTE a engagé la réalisation d un lot de mesures d adaptation du réseau alsacien pour optimiser le réseau actuel en permettant de réorienter et de freiner les flux sur les lignes existantes. Cette action permet aussi d augmenter les capacités de transit de certains axes et d offrir de nouveaux moyens de régulation de la tension. Ces mesures permettent d assurer la sûreté et la qualité d alimentation de l Alsace, y compris pour les industriels. Leur efficacité est pérenne, au-delà de /32

3 Résumé Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique énergétique, l arrêt de la centrale de Fessenheim est annoncé pour fin Aujourd hui, la centrale fonctionne de façon quasi continue dans l année, contribuant à la production d électricité nationale et à la régulation de la tension sur l Est de la France. L arrêt de la centrale va donc d abord conduire à une modification du bilan électrique de la région. D une situation globalement exportatrice, l Alsace va devenir importatrice, c'est-à-dire consommant plus d électricité qu elle n en produit dans l année. D ores et déjà, plusieurs régions françaises consomment sur l année plus que leur production tout en bénéficiant d une qualité d alimentation et d une sûreté de haut niveau. Pour autant, bien que le bilan électrique annuel soit actuellement positif, il arrive déjà que l Alsace soit importatrice à certaines heures ou périodes de l année, en particulier lors des arrêts de Fessenheim. Grâce au réseau de transport qui relie l Alsace aux régions voisines (Lorraine, Franche Comté) et aux pays limitrophes (Allemagne et Suisse), et aux mesures déjà engagées par RTE, ce changement de bilan production/consommation n aura pas d impact sur la qualité et la sûreté de la région. Ce réseau est en effet particulièrement robuste ; il bénéficie notamment des développements réalisés ces dernières années (ligne volts Marlenheim Vigy entre Strasbourg et Metz, poste de Scheer volts au nord de Sélestat). Pour compléter ces développements récents et en vue de l arrêt annoncé pour 2016 de la centrale, RTE a engagé la réalisation d un lot de mesures d adaptation du réseau alsacien. Ces mesures optimisent le réseau actuel en permettant de réorienter et de freiner les flux sur les lignes existantes. Cette action permet aussi d augmenter les capacités de transit de certains axes et d offrir de nouveaux moyens de régulation de la tension, précédemment offerts par la centrale. La situation du réseau alsacien sera alors fort différente de la Bretagne et de l Est de la région Paca, qui disposent d un réseau moins robuste, de moyens de production plus éloignés, et de situations à la pointe de consommation délicates (l hiver à 19h00). L Alsace bénéficie, en son cœur, de la production hydraulique continue du Rhin, proche des zones de consommation, ainsi que d un réseau robuste. Elle tire aussi partie des interconnexions avec l Allemagne et la Suisse, essentielles pour assurer le secours en cas d incident sur les lignes venant de Lorraine. La région continuera donc de bénéficier d une qualité d électricité équivalente ou supérieure à celles d autres régions du pays, en particulier pour les industriels. La baisse de la puissance de court circuit, image de la robustesse du réseau et de sa capacité à absorber les «chocs» (les incidents), sera insignifiante au niveau des postes à et volts, tensions de raccordement des clients industriels en Alsace. Il n y aura pas d impact sur les réseaux de distribution. Ces mesures permettent d assurer la sûreté et la qualité d alimentation de l Alsace, y compris pour les industriels. Leur efficacité est pérenne, au-delà de Au-delà, les perspectives de transition énergétique européenne vont concerner la région Alsace (comme les autres), au cœur des enjeux et des réseaux européens. En particulier, le développement soutenu des énergies renouvelables dans le nord de l Europe et de la France, celui de stations de pompage dans les Alpes (qui pompent la nuit pour stocker l électricité, et turbinent pour produire le jour), va conduire à des modifications importantes des flux du nord vers le sud, notamment en creux de consommation (la nuit). 3/32

4 Compte tenu des mesures engagées par les gestionnaires de réseau français et allemands, RTE sera vigilant sur les fragilités possibles qui pourraient émerger sur le réseau alimentant l Alsace (depuis la Lorraine et l Allemagne), et au cœur même de l Alsace. Ces fragilités pourraient apparaitre au-delà de 2025, suivant les perspectives de transition énergétique en France et en Europe. Ceci laisse le temps de réaliser les études, notamment avec les gestionnaires de réseau allemands, et de mettre en œuvre les mesures qui pourraient être nécessaires. D ici là, un moyen de production n est pas nécessaire pour le réseau de transport. Il ne pourrait avoir une utilité que s il s agissait d un moyen de production de forte puissance, de base, pouvant être démarré à la demande, sans qu il ne soit justifié technicoéconomiquement par des besoins du réseau de transport. Par ailleurs, le bilan prévisionnel publié par RTE en 2013 montre l absence de besoin d installation de nouvelle production avant 2018, suivant les critères de défaillance règlementaires. Une croissance économique atone, la mise en place de mesures d efficacité énergétique, et le développement soutenu des énergies renouvelables conduisent actuellement à une certaine surcapacité de production en Europe. Ainsi, de très nombreuses centrales, notamment au gaz, parfois récentes, sont aujourd hui à l arrêt, voire mises en cocon pour plusieurs années, faute de débouchés. Elles seraient sans doute d abord remises en service par les opérateurs avant d envisager toute nouvelle installation dès lors que les conditions économiques de marchés seraient à nouveau favorables. En tout état de cause, dans l hypothèse où les mesures déjà engagées seraient à compléter en région Alsace au-delà de 2025, la meilleure solution technico-économique, dans la durée, passerait par une nouvelle adaptation du réseau. 4/32

5 Le point en 12 questions réponses 1 - Quel est le rôle actuel de la centrale de Fessenheim au sein du réseau du transport d électricité? Quel est impact de l arrêt de la centrale de Fessenheim sur le bilan électrique régional et sur le déséquilibre local production / consommation d électricité? Un bilan électrique importateur et un déséquilibre production / consommation d électricité au sein d une région administrative constituent-t-il un problème? L arrêt de la centrale de Fessenheim constitue-t-il un risque nouveau pour l alimentation de l Alsace? Pourquoi le cas de l Alsace est-il différent de ceux de la Bretagne et la région PACA? Quelles sont les mesures envisagées à court terme par RTE pour garantir le même niveau de sureté et de qualité de l alimentation de l Alsace en l absence de la centrale de Fessenheim? En l absence de la centrale de Fessenheim, la qualité de l alimentation des industriels alsaciens est-elle menacée? Quelles sont les conséquences à moyen terme de la transition énergétique européenne pour l Alsace? Au delà de l impact local, quelles sont les conséquences au plan national de l arrêt de la centrale de Fessenheim dans l équilibre global production/consommation? Dans quelles conditions les mesures déjà mises en oeuvre dans le cadre de l arrêt de Fessenheim seraient-elles à compléter? Du seul point de vue réseau, quel pourrait être l apport d un nouveau moyen de production en Alsace? Quel serait la meilleure réponse à long terme à une évolution marquée de la transition énergétique européenne? /32

6 1 - QUEL EST LE ROLE ACTUEL DE LA CENTRALE DE FESSENHEIM AU SEIN DU RESEAU DU TRANSPORT D ELECTRICITE? La centrale de Fessenheim participe à deux services dans le fonctionnement global du système électrique. D une part, elle produit d importantes quantités d électricité qui s évacuent sur le réseau de transport vers les consommateurs finaux, qu ils soient locaux ou plus éloignés. La puissance de la centrale de Fessenheim représente environ 1.5% de la puissance totale installée en France. D autre part, elle contribue à assurer la régulation de la tension sur le réseau dans un périmètre d une centaine de kilomètres. De façon générale, les centrales nucléaires sont couplées au réseau de jour comme de nuit. Elles fournissent donc ces deux services avec une grande continuité (le taux de disponibilité d une seule tranche nucléaire étant de l ordre de 80%). Dans le cas de Fessenheim, qui dispose de 2 tranches de 900 MW, on peut donc considérer qu il est rare qu aucune tranche ne fonctionne. Ceci est déjà arrivé ces dernières années, sur des périodes limitées, sans conséquences en l absence d avarie sur le réseau de transport et dans l état actuel du système électrique européen. Une centrale électrique peut être assimilée à un château d eau, l énergie étant l eau qui s écoule dans les canalisations vers le consommateur et la tension étant la pression du réseau d eau. Cette pression (tension) est indispensable, et doit être maîtrisée : suffisamment haute, pour que tous les consommateurs aient de l eau qui coule au robinet (faibles pressions = tensions basses et difficultés à transiter l énergie) mais pas trop, pour éviter d endommager les installations (surpressions = surtensions = risques sur les matériels du réseau, des clients et de leurs process). 6/32

7 2 QUEL EST IMPACT DE L ARRET DE LA CENTRALE DE FESSENHEIM SUR LE BILAN ELECTRIQUE REGIONAL ET SUR LE DESEQUILIBRE LOCAL PRODUCTION / CONSOMMATION D ELECTRICITE? Bilan électrique annuel régional Avec la présence de la centrale de Fessenheim, le bilan régional annuel entre l énergie électrique produite et l énergie électrique consommée en Alsace est positif. L Alsace est globalement exportatrice. Sur l ensemble de l année 2013, la centrale nucléaire de Fessenheim représentait 50,3 % de la part de production annuelle d électricité en Alsace. Consommation d électricité Bilan électrique en Alsace (2013) Production d électricité Taux de couverture (production/consommation) GWh GWh 132 % Sur cette même année 2013, l absence de la centrale aurait inversé le bilan annuel production/consommation. L Alsace aurait été globalement importatrice (solde négatif). Projection du bilan électrique en Alsace (2013) sans la centrale de Fessenheim Consommation d électricité Production d électricité Taux de couverture (production/consommation) GWh GWh 66 % 7/32

8 L équilibre production/consommation régional à chaque instant A chaque instant, la production doit être égale à la consommation sur le réseau électrique dans son ensemble. Ceci n est jamais vrai à l échelle d une région administrative, qu elle soit exportatrice ou importatrice suivant les moments. En présence de Fessenheim, la production instantanée alsacienne est en général supérieure à sa consommation. Exemple de situation vécue avec un solde de production/consommation positif : Le mardi 14 janvier 2014, les deux groupes de Fessenheim étaient couplés au réseau et produisaient. Avec en complément la production hydraulique du Rhin, la consommation de l Alsace était couverte et même excédentaire. Le surplus a été évacué par le réseau de transport vers les régions voisines. En l absence de Fessenheim, la production instantanée alsacienne sera presque toujours inférieure à sa consommation. Ces situations ont déjà pu être rencontrées dans le passé (encore récemment) sur certaines périodes, à certaines heures, notamment lors d arrêts de Fessenheim. 8/32

9 Exemple de situation vécue avec un solde de production/consommation négatif : Le mardi 22 octobre 2013, les deux groupes de Fessenheim étaient à l arrêt, la consommation de l Alsace a été partiellement couverte par la production hydraulique du Rhin. Le solde manquant a été assuré par des imports depuis les régions adjacentes. 9/32

10 3 - UN BILAN ELECTRIQUE IMPORTATEUR ET UN DESEQUILIBRE PRODUCTION / CONSOMMATION D ELECTRICITE AU SEIN D UNE REGION ADMINISTRATIVE CONSTITUENT-T-IL UN PROBLEME? Bilan électrique annuel régional La répartition des moyens de production sur l ensemble du territoire français conduit à des disparités régionales importantes au niveau des bilans électriques production/consommation. Bilans électriques régionaux : Production/Consommation électrique 2013 Les moyens de production sont rarement situés dans les zones de plus forte consommation. De fait, il ressort une grande disparité entre les régions quant à leur aptitude à couvrir «localement» tout ou une partie de leur consommation annuelle. Ainsi, sur une année complète, certaines régions, comme la Bourgogne, la Bretagne, l Ile-de-France, affichent une consommation cinq fois supérieure à leur production alors que d autres, comme le Centre, la Lorraine, Champagne-Ardenne, Rhône-Alpes et Haute-Normandie produisent plus de deux fois leur consommation. A noter que ce constat peut être différent d une année sur l autre du fait des événements climatiques ou de l évolution et de la disponibilité du parc de production des régions. Le réseau de transport d électricité par son fort maillage permet d assurer un équilibre global au niveau de l ensemble des territoires, et d étendre ces équilibres entre les différents pays. L équilibre production/consommation régional à chaque instant Le réseau de transport d électricité a pour fonction d assurer des échanges d électricité entre chaque région pour leur garantir une alimentation sûre et de qualité à chaque instant de la journée et de l année. 10/32

11 (Nota : à l échelle du pays, les interconnexions participent à l équilibre général ; les importations s ajoutent à la production nationale, les exportations s ajoutent à la consommation nationale) Puissance instantanée et énergie électrique annuelle Des chiffres basés sur un bilan annuel d énergie électrique traduisent partiellement l ampleur des échanges interrégionaux en puissance instantanée. Car c est à chaque instant que la production doit être présente et ajustée pour répondre de façon stricte à la consommation et à son évolution. En temps réel, à l échelle régionale, on observe une grande variabilité du rapport entre production et consommation. Actuellement, l Alsace est déjà tour à tour importatrice et exportatrice en fonction de son niveau de consommation et du démarrage des moyens de production «locaux», en particulier du débit du Rhin et du fonctionnement des panneaux photovoltaïques. Un bilan électrique production/consommation non équilibré sur une région administrative n est donc pas préjudiciable dès lors que le réseau de transport est suffisamment dimensionné et robuste, et que des régions suffisamment proches disposent de moyens de production. Le réseau permet d aller par ailleurs chercher l énergie la plus économique et la moins polluante là où elle est disponible à chaque instant. Favorisant la solidarité interrégionale et celle avec les pays frontaliers, le réseau de transport permet d assurer la sécurité d alimentation de l Alsace tout au long des périodes d alternance de déficit ou de surplus de production. 11/32

12 4 - L ARRET DE LA CENTRALE DE FESSENHEIM CONSTITUE-T-IL UN RISQUE NOUVEAU POUR L ALIMENTATION DE L ALSACE? Comme d autres régions, l Alsace bénéficie du maillage du réseau de transport d électricité qui permet à tout instant de compenser les déséquilibres «locaux» notamment dans les périodes de forte consommation. Ce maillage a été renforcé ces dernières années par la création de la liaison à volts Marlenheim-Vigy (entre Strasbourg et Metz), et par l implantation du poste électrique de transformation / volts de Scheer (au nord de Sélestat). En pratique, l Alsace est raccordée par trois axes à volts à la région Lorraine, fortement pourvue en capacité de production et à même de répondre aux besoins électriques alsaciens. Les lignes à volts qui la relient à la Franche-Comté, l Allemagne et la Suisse participent également à cette fonction dans une moindre mesure. Elles assurent surtout, en cas d incident sur le réseau venant de Lorraine, une fonction de secours essentielle. Les interconnexions avec l Allemagne et la Suisse contribuent aussi à ces fonctions de secours pour l Alsace. Avec l arrêt de la centrale de Fessenheim, les flux vont être modifiés, et les axes à volts seront sollicités différemment. 12/32

13 5 - POURQUOI LE CAS DE L ALSACE EST-IL DIFFERENT DE CEUX DE LA BRETAGNE ET LA REGION PACA? La Région Bretagne et l Est de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur sont des péninsules électriques. D une part, leur maillage avec les régions avoisinantes est restreint : deux axes à volts pour la Bretagne (une seule atteignant l extrême pointe), un axe à volts pour l Est de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur. D autre part, les moyens de production de forte puissance sont électriquement éloignés : pour la Région Bretagne, les centrales au fioul et au charbon de Cordemais (près de Nantes) sont à plus de 200 km, les centrales nucléaires de Chinon (Vallée de la Loire) et de Flamanville (près de Cherbourg) étant à plus de 300 et 400 km. Pour l Est de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur, les cycles combinés gaz de la zone de Marseille et les centrales nucléaires de la Vallée du Rhône sont à 200 et 300 km. Dans ces régions, l alimentation à la pointe de consommation (hiver 19h00) peut être difficile. Ceci à conduit RTE et ses partenaires régionaux à mettre en œuvre le dispositif Ecowatt. Celui-ci permet d inciter à modérer la consommation d électricité par des gestes éco-citoyens lors des pointes de consommation, grâce à un dispositif d alertes gratuit. A contrario, le réseau alsacien bénéficie d un excellent maillage avec le réseau des régions et pays voisins, ce qui lui confère un haut niveau de robustesse. Ce maillage permet de tirer profit des moyens de productions disponibles en Lorraine (Cattenom, Blénod-Lès-Pont-A- Mousson, Saint-Avold), dans le sud de l Allemagne et en Suisse. 13/32

14 Les interconnexions avec l Allemagne et la Suisse ont un rôle essentiel. Elles participent significativement à la robustesse du réseau autour de l Alsace, et à ne pas faire de la région une nouvelle péninsule électrique (cf. question n 7 en page 19 sur la qualité de l électricité en Alsace). Par ailleurs, la région Alsace dispose en son cœur des moyens de production hydroélectrique du Rhin. Ces centrales sont à la fois proches des zones de consommation et offrent l avantage d une production continue bien répartie sur l ensemble de la Région. Elles contribuent à la tenue de tension de la zone. 14/32

15 6 - QUELLES SONT LES MESURES ENVISAGEES A COURT TERME PAR RTE POUR GARANTIR LE MEME NIVEAU DE SURETE ET DE QUALITE DE L ALIMENTATION DE L ALSACE EN L ABSENCE DE LA CENTRALE DE FESSENHEIM? Un groupe de production de forte puissance influe notablement sur les transits électriques régionaux et interrégionaux des réseaux à et volts et permet de maintenir une tension stable sur ces mêmes réseaux. RTE engage donc des mesures à deux niveaux afin de garantir le même niveau de sûreté et de qualité d alimentation de l Alsace dès l arrêt de la production de la centrale de Fessenheim : Il s agit de maîtriser des flux électriques plus importants venant de la Lorraine, dont une partie alimente l Alsace, et dont l autre partie traverse la région du nord au sud. Afin de réguler les transits à volts et volts, des travaux seront réalisés sur des ouvrages électriques déjà existants. Pour freiner ou faciliter la circulation des transits dans les lignes électriques, des matériels spécifiques (transformateurs déphaseurs) seront installés. Afin de donner de la souplesse dans l exploitation du réseau et permettre de gérer les nouvelles situations d exploitation, la structure de quelques postes électriques (carrefour électrique où il est possible de répartir les flux électriques entre différentes lignes ou différents niveaux de tension) sera adaptée. Enfin, les capacités de transit de certaines lignes à volts vont être optimisées. Afin de garantir, une tension stable et de qualité, des travaux seront réalisés au niveau de plusieurs postes de transformation existants. Ils se traduiront principalement par la mise en place de matériels adaptés (condensateurs, selfs ; cf. page 18). Ces mesures classiques sont déjà largement déployées dans d autres régions françaises. Grâce au premier niveau de mesures, RTE pourra répartir les flux entrants en Alsace, qui seront plus importants après l arrêt de la centrale de Fessenheim, de façon adaptée aux capacités du réseau de transport électrique. Grâce au second niveau de mesures, RTE pourra ajuster la tension à toute heure, de façon à en garantir la qualité. 15/32

16 Détail des travaux nécessitant le dépôt de dossiers administratifs En l absence de la centrale de Fessenheim, les adaptations du réseau prévues par RTE permettront de garantir une alimentation sûre et de qualité pour la région Alsace, depuis le réseau de transport. Toutes ces mesures, à faible impact externe, car situées pour l essentiel dans des postes électriques existants, font l objet d autorisations administratives, compatibles avec l échéance de fin /32

17 Un poste électrique pour quoi faire? Les postes électriques sont les carrefours qui connectent les liaisons entre elles sur le réseau de transport. Véritables «giratoires» du réseau, ils permettent à l énergie d arriver d une direction et de transiter vers une autre. Ils servent à piloter à distance les entrées et sorties depuis le centre de dispatching de RTE, à toute heure, afin d aiguiller au mieux les flux entrants et sortants. Certains postes sont équipés de transformateurs qui permettent à l électricité de changer de niveau de tension, à l image des échangeurs qui permettent de passer du réseau autoroutier au réseau de routes nationales et départementales. Le rôle d un transformateur-déphaseur Sur un réseau électrique, le courant circule selon «le chemin le plus facile». Sur un réseau maillé, comme c est le cas du réseau de transport, «plusieurs chemins de difficultés variables» sont souvent disponibles. Selon cette règle, il en résulte que certaines lignes sont potentiellement en surcharge, alors que d autres disposent encore de capacité de transit (à l image de ce qui peut se passer sur un réseau routier). Le rôle d un transformateur-déphaseur (TD) est de forcer les flux à emprunter d autres chemins pour les «rééquilibrer». On exploite ainsi au mieux toutes les capacités de transit du réseau, en obligeant les flux à emprunter les «itinéraire bis», pour fluidifier leur circulation. 17/32

18 Les condensateurs et les selfs (inductance) Les condensateurs et les selfs (inductance) ont des fonctions complémentaires. Sur le réseau de transport, les périodes de forte consommation sont associées à une tendance globale baissière des tensions dans les postes. Pour soutenir cette tension, RTE dispose de différents moyens d action, dont les services des centrales de production. En l absence suffisante de tels moyens, des condensateurs sont installés. Ils permettent de rehausser le niveau des tensions dans la zone périphérique de leur point de raccordement. Les condensateurs sont les «surpresseurs» du réseau électrique. Ils rehaussent la tension comme le surpresseur rehausse la pression. A l inverse, les périodes de faible consommation sont associées à une tendance globale haussière des tensions dans les postes. En tant que de besoin, des selfs sont alors installées pour maitriser la tension, exactement à l inverse des condensateurs. Les selfs sont les «réducteurs de pression» du réseau électrique. Elles réduisent la tension comme le réducteur de pression ajuste la pression. Du fait des alternances journalières des périodes de forte et faible consommation, les condensateurs et les selfs sont souvent raccordés à proximité les uns des autres pour maitriser continuellement la tension et profiter de leurs fonctions complémentaires. Ces matériels sont directement pilotés depuis le dispatching. 18/32

19 7 - EN L ABSENCE DE LA CENTRALE DE FESSENHEIM, LA QUALITE DE L ALIMENTATION DES INDUSTRIELS ALSACIENS EST-ELLE MENACEE? La qualité de l électricité ressentie par la clientèle industrielle raccordée au réseau de transport dépend de nombreux facteurs, dont la qualité du maillage du réseau, celle de la maintenance du réseau, la présence de moyens de production, la mise en œuvre de mesures et dispositifs permettant de réduire la sensibilité des ouvrages aux effets externes (tenue aux forts vents, dispositifs avifaunes, parafoudres ) La qualité du maillage du réseau de transport et la présence de moyens de production proches confèrent au réseau une certaine «force électrique» : la puissance de court-circuit (Pcc). Cette «robustesse» de réseau permet de limiter les effets immédiats ressentis par la clientèle située dans une zone subissant une avarie électrique (court-circuit engendré par la foudre par exemple). Chaque poste électrique, auquel est raccordé un client, possède une puissance de court-circuit qui lui est propre en fonction du positionnement de son raccordement au réseau électrique de transport (maillage du réseau proche, proximité de moyen de production, niveau de tension de raccordement). Les clients raccordés sur un réseau de faible Pcc supportent des perturbations plus profondes en cas de défaut sur le réseau Les calculs effectués montrent que l impact de l arrêt de la centrale de Fessenheim sera insignifiant en termes d évolution de puissance de court-circuit au niveau des postes à et volts, tensions de raccordement des clients industriels en Alsace. Les travaux d extension du poste électrique de Scheer volts ont vocation à renforcer encore la robustesse du réseau et à maintenir la qualité d électricité sur la zone de Strasbourg. Ces travaux viennent compléter les investissements déjà réalisés par RTE en Alsace par le passé. Ainsi, à titre comparatif, la construction de la liaison Marlenheim-Vigy volts en 2008, a apporté aux clients raccordés en volts cinq fois plus de puissance de court-circuit que l arrêt de centrale n en retirera. Les groupes hydrauliques répartis sur la file du Rhin ou les interconnexions avec l Allemagne et la Suisse sont encore plus bénéfiques pour les industriels alsaciens. Ils apportent en effet de l ordre de dix fois plus de puissance de court-circuit que l arrêt de centrale n en retirera : Apport moyen de Pcc par rapport à Fessenheim Pour les clients raccordés en volts Pour les clients raccordés en volts Groupes hydrauliques du Rhin Lignes d interconnexion Ligne volts Marlenheim Vigy 14 fois plus 7 fois plus 5 fois plus 11 fois plus 11 fois plus 3 fois plus Bien entendu, RTE poursuivra ses efforts dans l exploitation et la maintenance pour optimiser la conduite du réseau et maitriser le risque de défaillance. A l avenir, l Alsace sans Fessenheim continuera de disposer d un réseau de transport de très bonne qualité, en particulier pour les industriels les plus sensibles de la région. Cette qualité sera équivalente voire supérieure à celles d autres régions françaises. 19/32

20 8 QUELLES SONT LES CONSEQUENCES A MOYEN TERME DE LA TRANSITION ENERGETIQUE EUROPEENNE POUR L ALSACE? L Alsace, par sa situation géographique et par le maillage du réseau de transport d électricité (connexions avec les régions voisines ainsi que vers l Allemagne et la Suisse), est au cœur des enjeux et des évolutions liés à la transition énergétique européenne. A l échelon européen, le développement des productions intermittentes renforcera la variabilité des sollicitations du réseau de transport. Cette variabilité est déjà observée avec le développement très significatif des productions photovoltaïques et éoliennes en Allemagne, en Italie, en Espagne et demain en Angleterre. Exemple de variation de la production éolienne et photovoltaïque en Allemagne - 1 GW = 1000 MW Cette variabilité sera observée sur des distances de transport de plus en plus grandes (plusieurs centaines de kilomètres) entre les sites de production et les zones de consommation, générant des flux électriques importants et particulièrement variables sur le réseau de transport. Ce phénomène sera renforcé par la forte concentration des énergies renouvelables sur des zones réduites (par exemple les parcs éoliens en mer, plus tard les hydroliennes) et éloignées des zones de consommation. 20/32

21 D ores et déjà, le développement des énergies renouvelables dans le quart Nord-Est de la France mais aussi en Europe avec des parcs éolien dans le Nord de l Allemagne et les parcs photovoltaïques du Sud de l Allemagne conduit à modifier la nature des flux électriques. Il s accompagne de projets de stations de turbinage / pompage (STEP voir encadré) en région alpine qui permettront, en période de faible consommation, de stocker sous forme de réserve hydraulique les surplus de production d origine renouvelable, et de restituer cette énergie en période de forte consommation en turbinant l eau préalablement stockée. Les Stations de Transfert d Energie par Pompage (STEP) Les STEP permettent : - de stocker les excédents d énergie dans les périodes de faible consommation, et - de restituer cette énergie dans les périodes de forte demande. Elles constituent un moyen de gérer la volatilité de certaines énergies (éolien, solaire ) et de valoriser au mieux toutes les énergies. A l échelle du territoire national, les mêmes phénomènes sont constatés et vont s amplifier progressivement. De façon générale, la production s établira au nord du pays lorsqu il y a du vent (en particulier l éolien terrestre et les premiers parcs en mer), ou au sud du pays en période ensoleillée, et la consommation se développe dans les grandes agglomérations et plus généralement dans le sud du pays. Le réseau de transport est déjà l objet d importantes modifications des flux, qui augurent de l ampleur de l évolution à suivre. Il joue un rôle clé pour tirer profit du foisonnement de l offre de production d origine renouvelable, dont la localisation est variable en fonction de la météo, le tout à l échelle de l Europe. Dans l avenir, en fonction de la transition énergétique qui sera décidée non seulement en France mais aussi chez nos voisins européens, et suivant l ampleur du développement des énergies renouvelables, d importants flux électriques sont susceptibles d apparaître lors des pointes de consommation (l hiver à 19h00) mais aussi et surtout en période de creux de consommation (la nuit vers 4h00, notamment l été). En période de forte consommation, grâce à son réseau maillé avec la Suisse et l Allemagne, l Alsace pourra bénéficier, pour son alimentation électrique, de la proximité des STEP alpines lorsqu elles turbineront l énergie qu elles auront préalablement stockées. De même, 21/32

Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique

Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014 Version finale janvier 2015 suite à consultation publique RTE publie son 4 ème Schéma décennal de développement du réseau Conformément aux missions

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012

Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012 Mercredi 9 novembre 2011 Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012 Le risque de rupture d approvisionnement est modéré. Une situation globalement comparable

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux La question technique est fortement présente lorsqu'il s'agit par exemple d'assurer le transport d'une production aléatoire, tout en permettant une garantie d'approvisionnement aux consommateurs. Ainsi

Plus en détail

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE Nos missions & enjeux 1 Les missions de RTE Garantir l équilibre offre/demande d électricité Exploiter, Développer et Maintenir le réseau de transport Garantir un accès non discriminatoire au réseau Les

Plus en détail

BILAN PRÉVISIONNEL de l équilibre offre-demande d électricité en France

BILAN PRÉVISIONNEL de l équilibre offre-demande d électricité en France BILAN PRÉVISIONNEL de l équilibre offre-demande d électricité en France SYNTHÈSE ÉDITION 215 La responsabilité de RTE Réseau de transport d électricité ne saurait être engagée pour les dommages de toute

Plus en détail

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté XI-09 Perspectives de développement en Franche-Comté Perspectives de développement en Franche-Comté Franche-Comté : bleue et verte Riche d un patrimoine naturel et culturel d exception, la Franche-Comté

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR

ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR L ECONOMIE DES STATIONS DE TRANSFERT D ENERGIE PAR POMPAGE (STEP) La transition énergétique envisagée par les pouvoirs publics vise un développement significatif

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE PROJET 2 LOIRES RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE Première étape de concertation pour le projet 2 Loires Cette «dorsale» électrique,

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR)

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Avis CCI de région PACA SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Suite à la validation du Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) en juillet 2013, les ambitions

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc *****

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** ReGrid Final Workshop Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** M. Karim EL-ASSEFRY Tunis, le 9 Octobre 2014 Ingénieur Energies Renouvelables

Plus en détail

Délibération. 1. Cadre réglementaire

Délibération. 1. Cadre réglementaire Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 26 juin 2014 portant examen du schéma décennal de développement du réseau de transport d électricité de RTE soumis en 2014 Participaient

Plus en détail

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Les deux technologies utilisées Pour installer des câbles à fibres

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie Philippe BOUCLY Conseiller Spécial à GRTgaz CHERBOURG 1 er Vice Président de l AFHYPAC 26 Mars 2014 1 GRTgaz dispose du plus long réseau de

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE Juin 2010 INVESTIR EN FINISTERE 46 quai de la Douane - BP

Plus en détail

Comprendre... Les Effacements

Comprendre... Les Effacements Comprendre... Les Effacements Un effacement est une diminution temporaire de Qu est-ce la consommation d électricité par rapport à une consommation initialement prévue. Cette diminution que c est? est

Plus en détail

Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité

Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité ÉDITION 2015 6 octobre 2015 Le Bilan prévisionnel 2015 Une mission confiée à RTE confirmée par la loi relative à la transition énergétique

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Article 1 er. En application du décret exécutif n 06-429 du 5 Dhou El Kaada 1427 correspondant au 26 novembre 2006, le présent

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Gestion du réseau électrique et stockage massif de l énergie Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Plan de la présentation 1. Les évolutions à l œuvre tant du côté de la consommation

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

Des menaces sur la cogénération gaz

Des menaces sur la cogénération gaz Des menaces sur la cogénération gaz ; Rappel des enjeux : La puissance de 3 EPR 1,7 Mtep/an économisées Près de 10 Mt de CO 2 /an évitées 30 000 emplois industriels concernés Préserver des actifs performants

Plus en détail

Le Stockage d électricité. Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe

Le Stockage d électricité. Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe Le Stockage d électricité Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe 1 LE MARCHÉ DU STOCKAGE SERA CELUI DE LA FLEXIBILITÉ DES SYSTÈMES ÉLECTRIQUES 2 CONCOMITANCE DE LA PRODUCTION

Plus en détail

Pourquoi les prix de l électricité deviennent-ils négatifs, à certains moments, en Europe? Les conséquences et les solutions possibles

Pourquoi les prix de l électricité deviennent-ils négatifs, à certains moments, en Europe? Les conséquences et les solutions possibles Pourquoi les prix de l électricité deviennent-ils négatifs, à certains moments, en Europe? Les conséquences et les solutions possibles Par moment, la situation devient paradoxale en Europe avec l apparition

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

Les chemins commerciaux de l Electricité

Les chemins commerciaux de l Electricité Les chemins commerciaux de l Electricité L Electricité est Un produit à la fois comme un autre Il fait l objet d une concurrence entre fournisseurs Il nécessite des moyens de productions et des réseaux

Plus en détail

Annexe promotion du gaz.doc 1

Annexe promotion du gaz.doc 1 Annexe : Présentation des actions de promotion du gaz naturel Depuis 2008, la promotion de l énergie gaz naturel est l un des grands enjeux de GrDF et constitue un poste de dépense à part entière pris

Plus en détail

RTE, PIONNIER DES SMARTGRIDS

RTE, PIONNIER DES SMARTGRIDS SmartGrids RTE, PIONNIER DES SMARTGRIDS RTE est au cœur du développement des SmartGrids. Les énergies renouvelables montent en puissance (éolien, solaire), de nouveaux usages voient le jour (modulation

Plus en détail

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité Juin 2014 Synthèse Colonne vertébrale du système électrique, le réseau de transport d électricité est un atout central

Plus en détail

LES BILANS ÉLECTRIQUES RÉGIONAUX ENJEUX ET CHIFFRES CLÉS

LES BILANS ÉLECTRIQUES RÉGIONAUX ENJEUX ET CHIFFRES CLÉS LUNDI 1ER SEPTEMBRE 2014 8 Études & documents N 11146 Lundi 1er septembre 2014 LES BILANS ÉLECTRIQUES RÉGIONAUX Source : Réseau de Transport d Électricité De nombreuses collectivités et décideurs régionaux

Plus en détail

Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009

Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009 Délibération Paris le 20 novembre 2009 Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009 Le prix de l électricité sur le marché spot

Plus en détail

La sécurité d approvisionnement en gaz

La sécurité d approvisionnement en gaz La sécurité d approvisionnement en gaz Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Convention AFG 18 mars 2014 Sophie Rémont Sous-directrice

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

PROJET SAVOIE-PIEMONT

PROJET SAVOIE-PIEMONT PROJET SAVOIE-PIEMONT NOUVELLE INTERCONNEXION FRANCE-ITALIE : LANCEMENT DES TRAVAUX CÔTÉ ITALIEN LUNDI 15 JUILLET 2013 DOSSIER DE PRESSE RTE CONTACT PRESSE Thierry Lartigau thierry.lartigau@rte-france.com

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Effacement diffus et transition énergétique

Effacement diffus et transition énergétique Effacement diffus et transition énergétique 56 WATT Atelier du 20/03/2014 1 #1 L effacement diffus 2 L effacement diffus >> Principaux enjeux // Sociaux: pour les foyers chauffés électriquement : -le chauffage

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

La distribution publique d électricité

La distribution publique d électricité La distribution publique d électricité ERDF, une expertise nationale Pilotage du réseau à partir de 30 «tours de contrôle» Garantie des missions de service public de la distribution d électricité public

Plus en détail

Document de contribution au débat public

Document de contribution au débat public RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DU PARC ÉOLIEN EN MER AU LARGE DE FÉCAMP Document de contribution au débat public UNE LIAISON DOUBLE SOUS-MARINE ET SOUTERRAINE Pour raccorder le parc éolien en mer au réseau public

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Les marchés européens de l électricité

Les marchés européens de l électricité N 10 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit. Plusieurs réformes de fond sont engagées pour restaurer des signaux économiques

Plus en détail

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Sommaire! La démarche Smart grids de la CRE! Les recommandations de la CRE pour accompagner le développement des Smart grids 2 Une démarche

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 16 juillet 2013

DOSSIER DE PRESSE. 16 juillet 2013 16 juillet 2013 DOSSIER DE PRESSE A l horizon 2018, la sécurité énergétique du sud de la France sera renforcée. Une nouvelle liaison à très haute tension sera construite sous la Méditerranée : C est le

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées.

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées. Deuxième rapport CESI Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées Synthèse La première étude effectuée par CESI a démontré que la structure actuelle

Plus en détail

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES ARTELYS: OPTIMISATION DE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Court terme (opérationnel) : Plan de production Opérations de marché Prévision Analyse et planning

Plus en détail

Sommaire. Synthèse... 1. consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 2011

Sommaire. Synthèse... 1. consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 2011 Bilan électrique 211 Sommaire Synthèse... 1 1 La consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 211 La douceur des températures a fortement réduit la consommation d électricité... 4 La crise

Plus en détail

LE RESEAU ELECTRIQUE

LE RESEAU ELECTRIQUE I) LA PRODUCTION EN FRANCE. Quand elle est n est pas d origine chimique (batteries et accumulateurs), ou photovoltaïques (énergie solaire), l électricité «industrielle» est toujours produite selon le même

Plus en détail

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau.

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau. e l e c tree D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau le projet : Donnons à l Europe connectée les outils pour réussir

Plus en détail

Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz. 19 novembre 2015

Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz. 19 novembre 2015 Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz 19 novembre 2015 Rappel des fondamentaux du Winter Outlook Le Winter Outlook est une initiative volontaire

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

RTE, acteur de la transition énergétique :

RTE, acteur de la transition énergétique : RTE, acteur de la transition énergétique : le bilan prévisionnel Nicolas KITTEN Département Economie et Prospective La spécificité du Bilan prévisionnel par rapport aux autres scénarios versés au débat

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse Étude Franco-Allemande Transition énergétique et mécanismes de capacité Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030 Synthèse UN PARTENARIAT INDUSTRIEL FRANCO- ALLEMAND POUR PRÉPARER

Plus en détail

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq http://www.ifen.fr/fileadmin/publications/les_syntheses/pdf/industrie_ree2006.pdf Part des énergies renouvelables

Plus en détail

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 Communication Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 - Les charges se service public continuent d augmenter à

Plus en détail

Renforcement de la ligne à 225 000 volts entre Le Puy-en-Velay, l Yssingelais et Saint-Etienne

Renforcement de la ligne à 225 000 volts entre Le Puy-en-Velay, l Yssingelais et Saint-Etienne Renforcement de la ligne à 225 000 volts entre Le Puy-en-Velay, l Yssingelais et Saint-Etienne L axe Le Puy-en-Velay / Yssingelais / Saint-Etienne : territoire le plus dynamique à l est du Massif Central

Plus en détail

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050.

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. La production d électricité, aujourd hui et demain. Des défis pour ewz. Sortie du nucléaire, objectifs en matière de climat, libéralisation

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF L'électricité circule depuis le lieu où elle est fabriquée jusqu à l endroit où elle est consommée, par l intermédiaire d un réseau de lignes électriques aériennes

Plus en détail

Grands projets. Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37

Grands projets. Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37 Grands projets Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37 AUGMENTATION DE LA CAPACITE DE PRODUCTION Afin d accompagner la demande de plus en plus croissante, l ONE procède à la réalisation

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu!

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! Analyse pour l APERe rédigée par Daniel Comblin, Président du conseil d administration de l APERe Version du 2/12/213 En janvier 23, le Parlement

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Réseau à haute tension en mer du Nord Une vision d avenir.!!! logo original: typo en gris sans outline blanc autour des lettres

Réseau à haute tension en mer du Nord Une vision d avenir.!!! logo original: typo en gris sans outline blanc autour des lettres Réseau à haute tension en mer du Nord Une vision d avenir!!! logo original: typo en gris sans outline blanc autour des lettres 2 Une vision d avenir Réseau à haute tension en mer du Nord La réalisation

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer F a i t s e t c h i f f r e s p o u r 2 0 0 3 L électricité par Sylvie Scherrer Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie La consommation La consommation

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz لجنة ضبط الكھرباء و الغاز Journée d information organisée par RENAC Berlin le 28 mai 2014 AHK (26 février 2013, Berlin Allemagne) Cadre réglementaire

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA DÉCISION

SOMMAIRE DE LA DÉCISION Communiqué La Régie de l'énergie rend sa décision relative à la demande de modifier les tarifs de distribution d Hydro-Québec, en appliquant une hausse tarifaire de2,9 % pour l ensemble des tarifs et de

Plus en détail