Vers un CSSS 2 e génération. Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vers un CSSS 2 e génération. Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014"

Transcription

1 Vers un CSSS 2 e génération Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre

2 Notre vision À l écoute de sa population et en collaboration avec ses partenaires, le CSSS du Nord de Lanaudière veut se distinguer par ses pratiques novatrices, sa performance et le haut niveau de mobilisation de ses intervenants 2

3 Pourquoi changer? Plusieurs déterminants de la santé et facteurs de risques sont défavorables pour la population de notre région Nécessité d adapter les services au vieillissement de la population Capacités humaines et financières insuffisantes pour répondre aux besoins actuels et futurs de la population 3

4 Pourquoi changer? Clientèle n est pas desservie de façon optimale Pénurie de médecins de famille, particulièrement en région rurale Certains manques d arrimage dans la gestion médico-administrative Mauvaise utilisation de certaines ressources (humaines, financières et matérielles) 4

5 Objectifs Améliorer la performance (en lien avec l accessibilité, la qualité et l optimisation des ressources) Créer et implanter des trajectoires performantes pour tous les types de clientèles (ex. : maladies chroniques) Créer des réseaux stratégiques afin d avoir une structure dynamique à haute capacité d adaptation 5

6 Objectifs Accentuer nos actions au niveau de la prévention et de la promotion de la santé S arrimer davantage avec les organismes du milieu Implanter et consolider la cogestion médicoadministrative Développer les compétences de nos intervenants et de nos partenaires pour soutenir la transformation de l offre de service Maximiser nos services de proximité 6

7 Bénéfices anticipés Amélioration de l accessibilité aux services de santé primaire Diminution de l achalandage à l urgence Listes d attente qui répondent aux cibles ministérielles Mobilisation active du RLS Arrimage formel avec tous les GMF de notre territoire 7

8 Bénéfices anticipés Équilibre entre l offre et la demande Réduction de la prévalence et des facteurs de risques liés aux maladies chroniques Système de logistique sociosanitaire performant qui répond aux attentes de sa clientèle interne Augmentation de la mobilisation des intervenants Système de gestion qui crée de la valeur pour le client (amélioration continue) 8

9 Pourquoi changer? Carte routière de la révision du plan d organisation : survol VISION : L adaptation du plan d organisation nous aidera à demeurer à l écoute de notre population et à travailler en collaboration avec nos partenaires. Elle nous permettra également de nous distinguer par nos pratiques novatrices, notre performance et le haut niveau de mobilisation de nos intervenants. Plusieurs déterminants de la santé et facteurs de risques sont défavorables pour la population de notre région. Nécessité d adapter les services au vieillissement de la population. Capacités humaine et financière insuffisantes pour répondre aux besoins actuels et futurs de la population. La clientèle n est pas desservie de façon optimale : on s adapte peu au client, c est le client qui s adapte au service (fragmentation, coordination des services) Pénurie de médecins de famille, particulièrement en région rurale. Nouvelles orientations du MSSS : Introduction de la Loi sur l assurance autonomie; Projet d optimisation des ressources informationnelles (Lanaudière, Laval, Laurentides); Projet vitrine Lean. Certains manques d arrimage dans la gestion médicoadministrative. Objectifs Améliorer la performance (en lien avec l accessibilité, la qualité et l optimisation des ressources). Créer et implanter des trajectoires performantes pour tous les types de clientèles (ex. : maladies chroniques). Créer des réseaux stratégiques afin d avoir une structure dynamique à haute capacité d adaptation. Accentuer nos actions au niveau de la prévention et de la promotion de la santé. S arrimer davantage avec les organismes du milieu (pharmacies, commission scolaire, organismes communautaires, etc.). Implanter et consolider la cogestion médicoadministrative. Développer les compétences de nos intervenants et de nos partenaires pour soutenir la transformation de l offre de service. Livrables Plan d encadrement supérieur et plan d organisation adoptés par le CA. 3 grands réseaux stratégiques définis. Modèle conceptuel et grands continuums identifiés (8) pour la clientèle. Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue adopté. Stratégie de développement des compétences : adoption du modèle de leadership (LEADS). Séquence d implantation du plan d organisation convenue. 5 des 8 continuums définis. Livrables Plan d organisation médicale adopté. Offre de service de proximité déployée (ex. : infirmières en milieu rural, activités de santé primaires, IPS-PL). Plan d organisation déployé. Plan d action sur la mise en place des préalables de l assurance autonomie «autonomisation». Plans structurants adoptés (logistique, RH incluant stratégie de développement des compétences des gestionnaires, archivistique, etc.). Certaines trajectoires implantées et consolidées (ex. : dépendance, DI-TED). Livrables Toutes les trajectoires implantées et consolidées. Plan stratégique adopté. Préalables à l assurance autonomie mis en place (évaluation / réévaluation à domicile, etc.) Programme d éducation et de réadaptation à la santé et au bien-être implanté Version : 25 février 2014 Bénéfices anticipés Amélioration de l accessibilité aux services de santé primaires. Diminution de l achalandage à l urgence. Listes d attente qui répondent aux cibles ministérielles. Mobilisation active du RLS. Arrimage formel avec tous les GMF de notre territoire. Équilibre entre l offre et la demande. Réduction de la prévalence et des facteurs de risques liés aux maladies chroniques. Système de logistique sociosanitaire performant qui répond aux attentes de sa clientèle interne. Augmentation de la mobilisation des intervenants. Mauvaise utilisation de certaines ressources (humaines, financières et matérielles). Maximiser nos services de proximité (ex. : infirmières en milieu rural). Système de gestion qui crée de la valeur pour le client (amélioration continue). Facteurs de succès Équipes de direction et de leadership mobilisées. Collaboration clinico-administrative transparente. Communication interne et externe bidirectionnelle efficace. Équipes terrain mobilisées. Syndicats, association des gestionnaires et conseils professionnels partenaires. Gestion de changement et gestion du projet efficaces. Gestion participative visant la coconstruction. Ce que les intervenants, partenaires et clients diront Une amélioration de la qualité des soins et des services. Un haut taux de satisfaction de la clientèle du Nord de Lanaudière. Une amélioration significative de l accessibilité aux services de proximité. Le CSSSNL est une organisation qui crée de la valeur pour sa population. Il s agissait d un changement nécessaire et attendu. Le CSSSNL, un employeur et un partenaire de choix. Une gestion clinico-administrative efficace. Une participation citoyenne active à l amélioration des services.

10 Trois réseaux stratégiques Responsabilité populationnelle et capital social Logistique sociosanitaire Excellence opérationnelle et capital humain 10

11 Réseau stratégique Responsabilité populationnelle et capital social 11

12 Responsabilité populationnelle et capital social Maintenir et améliorer la santé et le bien-être de la population Promouvoir, prévenir, guérir, rétablir et soutenir en concertation avec ses partenaires du RLS Initier des actions collaboratives qui exigent une dose d audace et d originalité : Agir concrètement en amont sur les déterminants de la santé Générer de la confiance entre les partenaires S adapter en continu aux problèmes vécus 12

13 Responsabilité populationnelle et capital social Coordonner le développement des programmes et services dans un souci de continuum de soins et d interdisciplinarité démarche standardisée et concertée du projet clinique développer des mécanismes de concertation et de collaboration avec les partenaires du RLS et le RLS médical Mettre en place huit continuums de soins et services 13

14 Déploiement d un continuum de santé et de bien-être (inspiré de l IPCDC 2012) 14

15 Chaîne de valeurs du CSSS du Nord de Lanaudière Maladies cardiovasculaires Maladies respiratoires Maladies musculo-squelettiques Maladies métaboliques DI-TED Dépendance SM adulte Lutte au cancer FEJ DP SAPA Promouvoir Prévenir Guérir Rétablir Soutenir Responsabilité populationnelle et capital social Excellence et capital humain Client Logistique sociosanitaire Culture organisationnelle Valeurs Code d éthique Engagements stratégiques Plan d organisation Direction Coordination Leadership Ressources stratégiques Finances Humaines Information Immobilisations Technologie

16 Responsabilité populationnelle et capital social 16

17 Direction soutien à l autonomie et gestion des maladies chroniques Frédérick Ross Coordonnateur déficience physique et soutien à domicile Coordonnateur SAPA Coordonnateur hébergement SAPA Joliette-D Autray Coordonnateur hébergement SAPA Montcalm-Matawinie Coordonnateur de la gestion des maladies chroniques Responsabilité populationnelle et capital social 17

18 Direction santé publique, programmes multiclientèles et CR en dépendance de Lanaudière Anne-Marie Blanchard Coordonnateur des soins de santé primaire Coordonnateur CRD de Lanaudière Coordonnateur périnatalité et petite enfance Coordonnateur santé publique, jeunesse et DI-TSA-DP Coordonnateur services sociaux et santé mentale adulte Responsabilité populationnelle et capital social 18

19 Direction des programmes chirurgie, soins critiques et services diagnostiques Jacinthe Bélanger Coordonnateur services diagnostiques et soutien clinique Coordonnateur des soins critiques et des services ambulatoires Coordonnateur prog. chirurgie, maladies musculo-squelettiques, neurologiques et lutte contre le cancer Responsabilité populationnelle et capital social 19

20 Projet de loi 10 Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales 20

21 Projet de loi 10 Contexte Le système québécois de santé et de services sociaux actuel repose sur 3 paliers de gestion. MSSS Agences de la santé et des services sociaux (18) Établissements publics (182) [dont les CSSS] Politiques, normes, orientations et gestion des ressources du réseau Coordination régionale, priorités, évaluation de la satisfaction des usagers, répartition des ressources Prestation de services auprès de la population 21

22 Projet de loi 10 Enjeux Parcours de soins complexe pour le patient Échange d information clinique difficile Manque d uniformité dans les services Difficulté d accès à certains services Bureaucratie à alléger Optimisation à poursuivre 22

23 Projet de loi 10 Solution proposée Un établissement par région Abolition des agences 23

24 Projet de loi 10 L efficience organisationnelle De 3 à 2 paliers de gestion Abolition des agences régionales et diminution du nombre d établissements : De 200 à 28 PDG et DG De 200 à 28 CA 1300 postes-cadres ETC de moins 172 rapports annuels de gestion et d états financiers vérifiés de moins Contrôle du taux d encadrement Mobilité accrue du personnel et plus grandes perspectives de carrière Économie récurrente de 220 M$ à terme de la mise en place de la réforme 24

25 Projet de loi 10 Le patient au centre de nos décisions Transformation motivée par : Planification centralisée des services facilitant les démarches du citoyen Diminution de la bureaucratie Missions intégrées au sein d un seul établissement Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) 25

26 Projet de loi 10 Région sociosanitaire : Lanaudière (14) Agence et établissements publics fusionnés : Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière Centre de réadaptation en déficience physique Le Bouclier Centre de réadaptation La Myriade Centre de santé et de services sociaux du Nord de Lanaudière Centre de santé et de services sociaux du Sud de Lanaudière Les Centres jeunesse de Lanaudière 26

27 Projet de loi 10 27

28 Projet de loi 10 Le patient au centre de nos décisions Transformation motivée par : Accès et parcours simplifiés pour le citoyen à l ensemble des services sociaux et de santé dans un même établissement Meilleure circulation de l information clinique : accès pour les soignants au dossier unique du patient évitant pour ce dernier de recommencer continuellement à fournir les mêmes renseignements à chacun des intervenants 28

29 Projet de loi 10 Transformation basée sur des acquis solides Maintien des points de services du réseau Respect des régions sociosanitaires existantes Maintien des liens de collaboration et de la dynamique régionale existante entre les divers partenaires (écoles, municipalités, police, etc.) Poursuite de la responsabilité populationnelle où l ensemble des producteurs de services de santé collaborent sous le leadership du CISSS 29

30 Projet de loi 10 Rôle et responsabilités du MSSS Définir les priorités et orientations nationales et établir les politiques Planifier et coordonner les services nationaux Allouer les enveloppes budgétaire aux établissements sur la base des programmesservices Remplir certaines fonctions actuellement dévolues aux agences 30

31 Projet de loi 10 Rôle et responsabilités du MSSS (suite) Assurer la coordination des fonctions de santé publique en collaboration avec les directeurs régionaux Veiller à la prestation des services médicaux surspécialisés, pour l ensemble de la province, avec les CHUS sous sa responsabilité 31

32 Projet de loi 10 Rôle et responsabilités du CISSS Dispenser l ensemble des services à la population, toutes missions confondues Planifier, coordonner, organiser et dispenser des services accessibles à la population de son territoire Réaliser la planification régionale des ressources humaines 32

33 Projet de loi 10 Rôle et responsabilités du CISSS (suite) Assurer la prise en charge des besoins de la population, particulièrement pour les clientèles vulnérables Établir des ententes avec les médecins, les organismes communautaires et les ressources privées de son territoire ( attribuer des subventions aux organismes communautaires et aux ressources) Assurer le suivi et la reddition de comptes au MSSS Exercer des fonctions de coordination à l égard des activités des organismes communautaires et des activités médicales particulières (art. 70 du projet de loi 10) 33

34 Projet de loi 10 PDG et PDGA Le PDG est responsable, avec le CA, de l administration et du fonctionnement du CISSS ou de l établissement suprarégional Les PDG et PDGA seront nommés par le ministre pour un mandat d un durée d au plus 4 ans Les PDG et PDGA devront exercer leur fonction à temps plein (exclusivité de leur fonction) 34

35 Projet de loi 10 En bref Meilleure intégration des services au profit des citoyens Parcours simplifié pour les patients Gestion et circulation de l information clinique améliorées : une région, un établissement, un dossier patient partageable, évitant au patient de recommencer continuellement à fournir les mêmes renseignements à chacun des intervenants 35

36 Projet de loi 10 En bref Diminution du nombre d établissements de 182 à 28 et du nombre de CA Diminution du nombre de membres de CA et imposition de profils de compétence pour les membres indépendants Allègement de la gouverne du réseau (de 3 à 2 paliers) Simplification de la reddition de comptes Économie récurrente de 220 M$ à terme de la mise en place de la réforme 36

37 Merci de votre attention! 37

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

Une gestion efficace en mode réseau

Une gestion efficace en mode réseau Le Centre d éd études en transformation des organisations Une gestion efficace en mode réseau Alain RONDEAU, Ph.D. Professeur titulaire et directeur Centre d études en transformation des organisations

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Sciences Po (Paris, 27, rue St-Guillaume) 6 mai 2010 1961-2010 50 ans d évolution du système de santé du Québec vus par le prisme de ses réformes Jean

Plus en détail

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM 1 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 CONTEXTE Le projet de construction d un nouveau centre hospitalier est un projet qui chemine depuis un grand nombre d années déjà et dont la finalité première est de doter le Québec

Plus en détail

Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé

Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé Michel Roy Montréal Janvier 2006 Introduction Le soutien communautaire au logement social

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

Le pharmacien au cœur de la 1 re ligne montréalaise en action

Le pharmacien au cœur de la 1 re ligne montréalaise en action Le pharmacien au cœur de la 1 re montréalaise en action Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies Assemblée générale annuelle du

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité Bilan et perspectives sur l organisation des services médicaux de première ligne D re Yolaine Galarneau Directrice de l accessibilité aux services médicaux Direction générale des services de santé et médecine

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Le CRDITED de Montréal est une organisation innovante qui vise l excellence. Il contribue significativement, avec ses partenaires, à la participation sociale des personnes ayant

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Les défis des clients hauts consommateurs de services

Les défis des clients hauts consommateurs de services Les défis des clients hauts consommateurs de services ALAIN PARADIS CHEF DE PROGRAMME DÉFI SANTÉ Anne-Marie Lauzon Infirmière clinicienne/ gestionnaire de cas Défi santé CSSS DES SOMMETS NOVEMBRE 2011

Plus en détail

4 10 E -2310 AG n 2o T stie ge AU l d SE É rt annueo R appr

4 10 E -2310 AG n 2o T stie ge AU l d SE É rt annueo R appr INITIATIVES DE RÉSEAUTAGE Initiatives de réseautage locales Réseau local des services médicaux Services ambulatoires de réadaptation pour la clientèle âgée Développement durable Mesures d urgence Programme

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2015 Remerciements Au terme de la démarche d élaboration de notre planification stratégique 2013-2015, nous tenons à remercier l ensemble des personnes et des instances qui

Plus en détail

L IMPLANTATION DU FINANCEMENT À L ACTIVITÉ DANS LE SECTEUR DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

L IMPLANTATION DU FINANCEMENT À L ACTIVITÉ DANS LE SECTEUR DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Document d information L IMPLANTATION DU FINANCEMENT À L ACTIVITÉ DANS LE SECTEUR DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Le mandat confié par le gouvernement, les principes retenus et le plan de travail Juillet

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

Abolition de certains postes d encadrement au 31 mars 2015 et application de certaines dispositions entourant la stabilité d emploi

Abolition de certains postes d encadrement au 31 mars 2015 et application de certaines dispositions entourant la stabilité d emploi Volume 1, numéro 4 Février 2015 Ce bulletin vise à fournir de l information sur l avancement des travaux liés à la mise en oeuvre de la Loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015. Aller plus loin

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015. Aller plus loin PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015 Table des matières INTRODUCTION...5 LA MISSION... 6 LA VISION... 7 L ÉTAT DES BESOINS DE LA CLIENTÈLE... 8 LE CONTEXTE... 10 LES ENJEUX... 11 AXE 1 : AMÉLIORER l accès aux services

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET

PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET Direction générale Avril 2010 Préparé par : Daniel Paré Directeur général Adopté par le conseil d administration du CSSSML le 15 avril 2010 i Sommaire PLAN

Plus en détail

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé OMS-HPS Un outil à l usage des organisations Agence de la santé et des services sociaux de Montréal guide

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Version Finale 4 juin 2012 1 MISE EN CONTEXTE ALLIANCES Le Plan d action gouvernemental pour la solidarité et l inclusion sociale 2010-2015

Plus en détail

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Le Lean Santé un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Ce midi. Le contexte d intervention et le mandat confié La présentation de l équipe Le cadre conceptuel La démarche suivie

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information...

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information... MÉMOIRE DE L AQESSS SUR LE PROJET DE LOI N o 133 «LOI SUR LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES DES ORGANISMES PUBLICS ET DES ENTREPRISES DU GOUVERNEMENT» L Association québécoise

Plus en détail

Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS

Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS Communauté de pratique sur l intervention de quartier du CSSS-IUGS et les interventions de proximité en CSSS Auteurs : Jean-François

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Évolution du secteur de la santé et défis de gestion

Évolution du secteur de la santé et défis de gestion Évolution du secteur de la santé et défis de gestion Léonard Aucoin,, M.Ps Ps,, M.P.H. Président Ltée Plan de la présentation Commission Clair: mandat et processus Évolution des services de santé: demande

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Janvier 2015 Table des matières Contexte... 3 Méthodologie... 3 États des lieux... 4 Hier : de grandes réalisations...

Plus en détail

Guide des compétences et des responsabilités. des gestionnaires clinico-administratifs œuvrant en CRD

Guide des compétences et des responsabilités. des gestionnaires clinico-administratifs œuvrant en CRD Guide des compétences et des responsabilités des gestionnaires clinico-administratifs œuvrant en CRD Guide des compétences et des responsabilités des gestionnaires clinico-administratifs œuvrant en CRD

Plus en détail

Formations en gestion des opérations cliniques et administratives en santé

Formations en gestion des opérations cliniques et administratives en santé Formations en gestion des opérations cliniques et administratives en santé Programmation automne 2014 é d une volonté de vouloir partager les connaissances et l expérience acquises dans le réseau de la

Plus en détail

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux, 2010 505, boul. De Maisonneuve

Plus en détail

roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE

roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE D O C U M E N T D E C O N S U L T A T I O N roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE Adopté par le conseil d administration

Plus en détail

LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011-2016

LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011-2016 LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011-2016 avant-propos Message du président du conseil d administration et de la directrice générale TiTre destination 2016 : Atteindre de nouveaux sommets le centre hospitalier

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Trousse d information Novembre 2004 Le CSSS : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé

Plus en détail

Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue

Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue Production : CSSS du Nord de Lanaudière, décembre 2014 Table des matières 1 Préface 4 2 Présentation de l établissement 6 3

Plus en détail

La communication des risques Une préoccupation citoyenne! La communication des risques Une préoccupation citoyenne! Martin Leblond, directeur sécurité civile Ville de Victoriaville René Camiré Responsable

Plus en détail

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 Une approche novatrice en évaluation des bénéfices Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 1 1 Objectifs de la présentation Présenter brièvement le DSQ Présenter

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Cadre de référence régional

Cadre de référence régional Cadre de référence régional Gestion intégrée de la qualité des soins et services Le Cadre de référence régional Gestion intégrée de la qualité des soins et services est une publication de l Agence de la

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION ADMINISTRATIF DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE KAMOURASKA Version révisée de la version adoptée par le conseil d

PLAN D ORGANISATION ADMINISTRATIF DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE KAMOURASKA Version révisée de la version adoptée par le conseil d 2013 PLAN D ORGANISATION ADMINISTRATIF DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE KAMOURASKA Version révisée de la version adoptée par le conseil d administration en février 1998, actualisée le 31 mai

Plus en détail

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue l Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue 16 mars 2015 La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion du présent document, même partielles, sont interdites

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires. Guide des services À conserver pour votre prochaine visite Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Plus en détail

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Madeleine Tremblay Direction de la protection Direction générale de santé publique 20 novembre 2008 1 Le tableau de bord en prévention et

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux stratégique2010 plan 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux 2010 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux plan stratégique Édition La Direction des communications du ministère

Plus en détail

Cadre de référence de l amélioration continue de la qualité et de la gestion intégrée des risques

Cadre de référence de l amélioration continue de la qualité et de la gestion intégrée des risques Cadre de référence de l amélioration continue de la qualité et de la gestion intégrée des risques Adoption au conseil d administration 28 janvier 2015 Document produit par : Michèle Mayer Directrice à

Plus en détail

PLANIFIER ET CHOISIR SA VISION STRATÉGIQUE Défis pour une meilleure gestion des services techniques du réseau de la santé du Québec

PLANIFIER ET CHOISIR SA VISION STRATÉGIQUE Défis pour une meilleure gestion des services techniques du réseau de la santé du Québec PLANIFIER ET CHOISIR SA VISION STRATÉGIQUE Défis pour une meilleure gestion des services techniques du réseau de la santé du Québec Yanaï Elbaz Directeur général associé, Redéploiement, planification et

Plus en détail

Adultes ayant des problèmes de santé mentale : quatre organisations font équipe pour le maintien dans la communauté

Adultes ayant des problèmes de santé mentale : quatre organisations font équipe pour le maintien dans la communauté Récit Date de révision : 16 avril 2010 Adultes ayant des problèmes de santé mentale : quatre organisations font équipe pour le maintien dans la communauté Nom donné par les acteurs terrain : Région sociosanitaire

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 Planification stratégique 2012-2015 A Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides Rédaction : Données, graphiques et analyses statistiques : Révision : Nadia Poulin, conseillère cadre, Direction

Plus en détail

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

COMITÉ PERMANENT DE LA SANTÉ DE LA CHAMBRE DES COMMUNES. Examen du plan décennal pour consolider les soins de santé

COMITÉ PERMANENT DE LA SANTÉ DE LA CHAMBRE DES COMMUNES. Examen du plan décennal pour consolider les soins de santé COMITÉ PERMANENT DE LA SANTÉ DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Examen du plan décennal pour consolider les soins de santé Jeff Poston Directeur exécutif Association des pharmaciens du Canada Ottawa, Ontario 13

Plus en détail

REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES 2012-2013

REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES 2012-2013 REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES -2013 Direction régionale de la santé physique Direction des ressources immobilières et innelles Juillet Rédaction : Madame Isabelle Trépanier

Plus en détail

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 STRATÉGIE DES PARTENARIATS DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 Catherine Giroux, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Objectifs de la séance d information Présenter les orientations

Plus en détail

Pour le maintien de la cohésion et de la cohérence régionale

Pour le maintien de la cohésion et de la cohérence régionale Les regroupements d organismes communautaires de Montréal Mémoire Pour le maintien de la cohésion et de la cohérence régionale Présenté à la commission de la santé et des services sociaux de l Assemblée

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux. sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé

Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux. sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé présenté à la Commission de la santé et des services sociaux 3

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Écrit par Jocelyn Théoret, directeur en gestion de l expérience client, Groupe-conseil en stratégie et performance de Raymond Chabot Grant Thornton, en collaboration avec

Plus en détail

La gestion d une flotte : un défi au Quotidien chez Gaz Métro

La gestion d une flotte : un défi au Quotidien chez Gaz Métro La gestion d une flotte : un défi au Quotidien chez Gaz Métro Atelier du Parc fédéral 2007 30 octobre 2007 Roger Constantin Chef de service gestion de la flotte Gaz Métro Plan de la présentation Objectifs

Plus en détail

Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles

Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles 1. Introduction La gouvernance et la gestion des ressources informationnelles au sein du gouvernement soulèvent des enjeux majeurs

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

MÉMOIRE DE L ASSOCIATION MÉDICALE DU QUÉBEC

MÉMOIRE DE L ASSOCIATION MÉDICALE DU QUÉBEC MÉMOIRE DE L ASSOCIATION MÉDICALE DU QUÉBEC PROJET DE LOI N O 10 : Loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales

Plus en détail

Plan d action de l Association franco-yukonnaise 2013-2015

Plan d action de l Association franco-yukonnaise 2013-2015 Plan d action de l Association franco-yukonnaise (À jour au 16 septembre 2013) Capacité organisationnelle Objectif général : Assurer le bon fonctionnement de l organisme grâce à une saine gestion des ressources

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Le développement des compétences

Le développement des compétences Le développement des compétences Comment, qui Pas LE modèle mais UN modèle Je vous propose * Portrait de la région * D où je viens la performance * Pourquoi ce choix et les thèmes abordés * Arrivé du nouveau

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES et PLAN D ORGANISATION 2013-2016

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES et PLAN D ORGANISATION 2013-2016 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES et PLAN D ORGANISATION 2013-2016 Ensemble pour faire la différence! Des milliers de talents voués à chaque vie! Table des matières Liste des acronymes... 3 Préambule... 5 Message

Plus en détail

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte.

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec concernant le projet de loi n o 133 sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises

Plus en détail

Guide des profils de responsabilités de gestion Présentation des responsabilités de gestion administrative selon les huit champs d intervention pour les niveaux d encadrement du réseau de la santé et des

Plus en détail

Evolution des SIH. Du dossier hospitalier au dossier patient territorial

Evolution des SIH. Du dossier hospitalier au dossier patient territorial Evolution des SIH Du dossier hospitalier au dossier patient territorial Maincare Solutions Une société Symphony Technology Group Société d investissement californienne spécialisée dans le secteur du logiciel

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE: DES SYSTÈMES EN ÉVOLUTION

PREMIÈRE PARTIE: DES SYSTÈMES EN ÉVOLUTION 1 INTRODUCTION L impact du vieillissement de la population sur l avenir des services sociaux et de santé est une question d intérêt public dont les répercussions sociales sont considérables. C est pourquoi

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 Aussi disponible sur notre site internet : www.csssetchemins.qc.ca Adopté par le conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins le

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE GESTION

RAPPORT ANNUEL DE GESTION RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2013-2014 12 juin 2014 Ensemble, pour la santé et le mieux-être au cœur de notre communauté 2 TABLE DES MATIÈRES Message des autorités... 6 Mot de la présidente et du directeur

Plus en détail

POUR QUE L ARGENT SUIVE LE PATIENT

POUR QUE L ARGENT SUIVE LE PATIENT Rapport du Groupe d experts pour un financement axé sur les patients POUR QUE L ARGENT SUIVE LE PATIENT L implantation du financement axé sur les patients dans le secteur de la santé Février 2014 Rapport

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC

PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE-DU-QUÉBEC Le présent document a été publié en quantité limitée et est disponible

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Performance du réseau Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Représentations prébudgétaires 2014-2015 Mai 2014 Le RPCU Le Regroupement provincial des comités des

Plus en détail

Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements

Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements présenté par Suzie Leblanc Lucie Bonin André Tourigny RRSSS de

Plus en détail

Projet clinique et organisationnel CSSSB 2007-2010. «Avec vous... pour bâtir ensemble une communauté responsable de sa santé»

Projet clinique et organisationnel CSSSB 2007-2010. «Avec vous... pour bâtir ensemble une communauté responsable de sa santé» CSSSB 2007-2010 Projet clinique et organisationnel «Avec vous... pour bâtir ensemble une communauté responsable de sa santé» PROJET CLINIQUE ET ORGANISATIONNEL ORIENTATIONS 2007-2010 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION PLAN D ACTION Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail