Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre ÉCONOMIE // Finance.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance."

Transcription

1 ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage détail en valeurs mobilières au Québec Juin 2015 Premier trimestre 2015 L Enquête sur le courtage détail en valeurs mobilières au Québec, réalisée par l Institut la statistique du Québec, permet suivre l évolution la valeur recueilli par les courtiers en L enquête est effectuée auprès s courtiers en placement (plein exercice) et s courtiers d exercice restreint (à escompte, en ligne) qui ont s activités au Québec. Les variations la valeur s actifs détenus auprès s courtiers en valeurs mobilières proviennent à la fois du mouvement s ventes nettes s produits financiers offerts, ainsi que l évolution la valeur s actifs déjà accumulés. Nos données reflètent l effet combiné final ces ux éléments, mais ne permettent pas d en dégager l importance relative. Cette enquête permet également faire ressortir l évolution la valeur s véhicules placement choisis par l épargnant pour faire fructifier ses économies. Note : L Institut a ajouté une nouvelle catégorie d actif dans son questionnaire transmis aux répondants à l enquête; les fonds négociés. Constatant l augmentation la valeur boursière ces fonds, l Institut est d avis que cet ajout bonifiera l enquête. Cependant, cet ajout fait en sorte que les données du présent trimestre ne sont pas directement comparables avec les données s années précéntes. En effet, il nous semble raisonnable penser qu une partie s fonds investis dans cette classe d actifs étaient inclus dans une autre, voire dans plusieurs classes d actifs par certains répondants dans le passé. Pour cette raison, nous amorçons une nouvelle série données avec le premier trimestre l année L analyse se limitera à une scription s données et ne pourra donc inclure une comparaison avec les trimestres précénts. Les données historiques sont toutefois disponibles sur le site Web l Institut. Valeur total au premier trimestre 2015 L actif total confié aux sociétés courtage est 241,8 G$. De ce montant, 47,2 % (114 G$) sont investis en actions. De son côté, la valeur du portefeuille obligataire est 28,3 G$, soit 11,7 % total. La valeur du portefeuille investi en titres marché monétaire s élève à 24,2 G$. Également, la valeur totale s fonds communs placement et s est 64,0 G$ au premier trimestre, soit 26,5 % du total. Finalement, la valeur la nouvelle classe d actifs, les fonds négociés, s élève à 10,4 G$. Concentration l offre service Le marché du courtage s valeurs mobilières affiche une certaine concentration. En effet, cinq sociétés courtage en placement détiennent, avec leur courtier d exercice restreint affilié, 82,5 % recueilli auprès s particuliers au 31 mars De leur côté, les filiales courtage ( placement et d exercice restreint) s cinq plus grans banques à charte canadiennes détiennent 55 % du marché québécois.

2 Le courtage en placement, qui compte douze sociétés, occupe Le Le courtage 76,6 % en en du marché placement, détail qui qui compte compte s valeurs douze douze mobilières sociétés, au occupe occupe Québec, 76,6 76,6 pour %% du du un total marché marché 185,1 détail détail G$ s s au 1 valeurs valeurs er trimestre mobilières au au Québec, pour pour un un total total 185,1 185,1 G$ G$ au au 1 er 1 er trimestre Les Le courtage dix sociétés en en placement, placement, courtage d exercice qui compte qui compte restreint douze douze cumulent, sociétés, sociétés, occupe quant Les occupe 76,6 Les dix % dix à du 76,6 elles, sociétés marché % 56,7 du marché G$ courtage (23,4 détail s %) d exercice détail du marché. valeurs s mobilières valeurs restreint au mobilières cumulent, Québec, quant au pour quant Québec, un à à elles, total elles, pour 56,7 185,1 56,7 un G$ total G$ (23,4 au (23,4 1 er 185,1 %) trimestre %) du du G$ marché au 1 er trimestre Composition du portefeuille placement selon le Les Composition type dix sociétés courtage du du courtage portefeuille au Québec d exercice restreint placement restreint cumulent, cumulent, selon selon quant le quant à le elles, type type à 56,7 elles, G$ courtage 56,7 (23,4 G$ %) (23,4 du au au marché. Québec %) du marché. Pour l ensemble s courtiers, les placements en actions représentent Pour Composition Composition Pour l ensemble 47,2 du du s portefeuille s % portefeuille courtiers, les les qui placements leur est confié selon en en actions selon actions au 31 le le représentent type mars courtage type courtage 47,2 47,2 au %% Québec au Québec qui qui leur leur est est confié confié au au mars mars Le Pour pourcentage l ensemble investi s courtiers, en titres obligataires les placements est en 11,7 actions %. Le représentent Le pourcentage 47,2 47,2 investi % investi % en en titres qui titres leur obligataires qui est confié leur au est est 31 confié mars 11,7 11, %. au %. Les 31 mars fonds communs placement et les représentent Les Les pourcentage le fonds fonds communs investi second en actif titres en placement obligataires importance, et et les est les fonds avec fonds 11,7 une %. distincts part 26,5 %. Le représentent pourcentage le le second investi second en actif actif titres en en obligataires importance, avec est avec une 11,7 une part part %. Les fonds communs placement et les représentent 26,5 26,5 %. %. Figure Les le second fonds 1 actif communs en importance, placement avec une et part les fonds 26,5 %. distincts confié aux sociétés courtage Figure représentent Figure détail 1 1 le second actif en importance, avec une part en valeurs mobilières, selon la catégorie placement, 26,5 %. Québec, confié 1 er confié confié trimestre aux sociétés aux aux 2015 sociétés sociétés courtage courtage courtage détail détail en détail valeurs en en mobilières, valeurs valeurs selon mobilières, la catégorie selon selon placement, la catégorie catégorie Québec, Figure 1 placement, er trimestre 1 Québec, 2015 Québec, 1 er 1 er trimestre trimestre confié aux sociétés Fonds courtage communs 0,3% 10,0% détail en valeurs mobilières, placement et 47,2% Autres Autres Liquidités Liquidités selon la catégorie Fonds fonds communs distincts placement, Québec, 1 er trimestre 0,3% 0,3% 10,0% ,0% placement 26,5% placement et et 47,2% 47,2% 26,5% 26,5% 0,3% 10,0% 47,2% placement et 26,5% Fonds Fonds 4,3% négociés négociés 11,7% en Bourse Source : Institut la statistique du Québec, Enquête 11,7% 11,7% sur le courtage 4,3% 4,3% détail en Source Source :: Institut : Institut la statistique la la statistique statistique du Québec, du du Enquête Québec, Québec, sur le Enquête Enquête courtage sur sur détail le le en courtage courtage valeurs Fonds mobilières négociés détail détail au Québec. en en Figure 2 Figure confié aux sociétés 11,7% 4,3% courtage en Figure 2 2 placement, Source selon confié la catégorie confié aux sociétés aux sociétés courtage placement, en courtage placement, Québec, 1 en selon er : Institut la statistique confié du Québec, aux Enquête sociétés sur le courtage courtage détail en en trimestre valeurs catégorie 2015 mobilières au Québec. placement, selon selon placement, la catégorie catégorie Québec, 1 er trimestre placement, 2015 Québec, Québec, 1Figure er 1 er trimestre trimestre confié Autresaux Liquidités sociétés Fonds courtage communs en 0,4% 9,4% placement et placement, selon la catégorie placement, 43,9% Autres Autres Liquidités Fonds fonds Québec, communs distincts 1 er Liquidités trimestre ,4% 0,4% 9,4% 9,4% placement 28,0% placement et et 43,9% 43,9% 28,0% 28,0% 0,4% 9,4% 43,9% placement et 28,0% Fonds Fonds 4,4% négociés négociés 13,8% en Bourse Source : : Institut la statistique la statistique du Québec, du Enquête Québec, 13,8% 13,8% sur le courtage Enquête détail sur le en courtage valeurs mobilières 4,4% 4,4% détail au Québec. en Source Source : Institut : Institut la la statistique statistique du du Québec, Québec, Enquête Enquête sur sur le le courtage Fonds courtage négociés détail détail en en 13,8% 4,4% Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en Figure 3 confié aux sociétés courtage Figure Figure 3 3 d exercice restreint, selon la catégorie placement, Québec, 1 er confié confié aux aux sociétés sociétés courtage courtage trimestre 2015 d exercice restreint, restreint, selon selon la la catégorie catégorie placement, Québec, Figure Québec, 3 1 er 1 er trimestre trimestre Figure confié confié aux sociétés aux 11,9% sociétés courtage d exercice courtage 0,1% placement et d exercice restreint, selon restreint, la catégorie selon Autres Autres placement, la catégorie Liquidités Québec, Fonds 1 er fonds trimestre placement, communs distincts Québec, 57,8% er Liquidités trimestre 20150,1% 0,1% 11,9% 11,9% placement 21,4% placement et et 57,8% 57,8% 21,4% 21,4% 0,1% 11,9% placement et 21,4% Fonds négociés en Bourse Fonds Fonds 4,9% négociés négociés 3,8% en en Bourse Bourse 4,9% 4,9% 3,8% 3,8% Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en Fonds Source Source : Institut : Institut la la statistique statistique du du Québec, Québec, Enquête Enquête sur sur le le courtage courtage négociés détail détail en en en Bourse Le choix répartition varie selon 4,9% le type 3,8% courtier Le Le choix : choix avec la lequel statistique répartition l investisseur du Québec, Enquête sur fait le courtage varie varie affaire. détail selon en selon valeurs le mobilières le type type au Québec. Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en courtier courtier valeurs avec avec mobilières lequel lequel au l investisseur Québec. fait fait affaire. affaire. En effet, la clientèle s courtiers en placement opte Le choix répartition varie selon le type courtier avec davantage En Le lequel En effet, choix effet, l investisseur la pour la répartition clientèle une gestion fait affaire. s s commune courtiers varie en en selon fonds placement le type par opte opte les fonds courtier davantage communs, avec pour pour lequel distincts une une l investisseur gestion gestion et négociés commune fait affaire. en Bourse fonds fonds par par et en les les obligations fonds En fonds effet, communs, la clientèle (46,3 % distincts s au courtiers total) et et que négociés en la placement clientèle Bourse opte s courtiers davantage et et en en d exercice En pour obligations effet, une gestion la restreint (46,3 (46,3 clientèle commune %% (30,2 au au total) s total) %). courtiers que fonds que la la par clientèle les placement fonds s s communs, courtiers opte davantage distincts d exercice et négociés pour restreint une en (30,2 (30,2 gestion Bourse %). %). commune et en obligations fonds (46,3 % par au total) les De fonds que leur la communs, clientèle côté, les s distincts clients courtiers et d exercice courtiers négociés restreint d exercice (30,2 %). restreint et en détiennent plus d actions (57,8 %) que ceux sociétés De obligations De leur leur côté, côté, (46,3 les les % clients clients au total) que courtiers la clientèle d exercice s courtiers restreint De courtage leur côté, les (43,9 clients %). courtiers d exercice restreint détiennent d exercice détiennent plus restreint plus d actions (30,2 (57,8 %). (57,8%) %) que que ceux ceux s s sociétés plus d actions (57,8 que ceux s sociétés courtage courtage (43,9 (43,9%). %). Figure De (43,9 leur %). 4 côté, les clients courtiers d exercice restreint Répartition s catégories placement, selon le type Figure détiennent Figure société 4 4 plus d actions (57,8 %) que ceux s sociétés Figure courtage, Québec, 1 er trimestre 2015 Répartition courtage s (43,9 s catégories %). placement, selon selon le le type type Répartition s catégories placement, selon le type société société société courtage, courtage, Québec, Québec, 1 courtage, Québec, 1 er trimestre 2015 er 1 er trimestre trimestre % Figure 4 Exercice restreint Plein exercice Répartition % s catégories placement, selon le type 100 société % courtage, Exercice Exercice Québec, restreint restreint1 er Plein trimestre Plein 9,8exercice exercice , ,0 28,0 20, ,7 80 9,8 9,8 8,4 8,4 90 % ,0 19,0 28,0 28,0 20,9 20,9 28,7 28, Exercice restreint Plein exercice ,2 91,6 81,0 72,0 19,0 79,1 9,8 8, ,0 20,9 71,3 28, ,2 90,2 91,6 91, ,0 81, ,0 72,0 79,1 79,1 71,3 71, Liquidités Fonds 81,0 Fonds 90,2 Autres 91, ,0 79,1 communs négociés 71,3 30 Liquidités Liquiditésplacement Fonds Fonds en Fonds Bourse Fonds Autres Autres 20 et communs distincts communs négociés négociés 10 placement placementen Bourse Source 0 : Institut et et la distincts distincts statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en Liquidités Source : Institut valeurs la mobilières Fonds statistique du Québec, au Québec. Fonds Autres Enquête sur le courtage détail en Source Source : Institut : Institut la communs la statistique statistique négociés du du Québec, Québec, Enquête Enquête sur sur le le courtage courtage détail détail en en valeurs valeurs mobilières mobilières placement au au Québec. en Québec. Bourse et distincts Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en 2 [ 2 ] Courtage détail en valeurs mobilières au Québec 1 er trimestre 2015 Institut la statistique du Québec 57,8%

3 Le tiers s fonds sont liés aux régimes enregistrés (REER, CRI, REEE, FERR, FRV, CELI) Le tiers s fonds sont liés aux régimes enregistrés Des (REER, 241,8 CRI, G$ REEE, confiés FERR, à l ensemble FRV, CELI) s sociétés courtage en valeurs mobilières au Québec au 1 er trimestre 2015, Des 241,8 les régimes G$ confiés enregistrés à l ensemble comptent s sociétés pour 79,3 courtage G$, soit en 32,8 valeurs %. mobilières au Québec au 1 er trimestre 2015, les régimes enregistrés comptent pour 79,3 G$, soit 32,8 %. Cette proportion s élève à 30,1 % chez les clients s Cette proportion s élève à 30,1 % chez les clients s courtiers en courtiers en placement et 41,5 % pour les clients s placement et 41,5 % pour les clients s courtiers d exercice courtiers d exercice restreint. restreint. Figure 5 Figure inclus dans les régimes enregistrés inclus dans les régimes enregistrés confié aux confié aux sociétés courtage en valeurs mobilières, selon sociétés courtage au détail en valeurs mobilières, selon le type le type régime, Québec, 1 régime, Québec, 1 er trimestre er trimestre REER/CRI 22,1% REEE 0,5% Actif excluant les régimes enregistrés 67,2% CELI 2,8% FERR/FRV 7,4% Source :: Institut la statistique la statistique du Québec, du Enquête Québec, sur le Enquête courtage sur détail le en courtage valeurs mobilières détail au Québec. en valeurs mobilières au Québec 3 Institut la statistique du Québec 1 er trimestre 2015 Courtage détail en valeurs mobilières au Québec [ 3 ]

4 Tableau 1 Actif 1 recueilli au Québec par les sociétés courtage détail en valeurs mobilières, selon le type société et la catégorie placement, 1 er trimestre 2015 Catégorie placement Unité Total Répartition selon le type société Société courtage en placement Société courtage d exercice restreint Répartition selon l affiliation Affiliées à une institution dépôts Non affiliées à une institution dépôts Liquidités 2 M$ , , , ,9 245,8 % 10,0 9,4 11,9 10,1 5,6 placement et 3 M$ , , , , ,0 % 26,5 28,0 21,4 26,1 50,2 M$ , , ,3 x x 4 % 4,3 4,4 3,8 x x 5 M$ , , ,4 x x % 11,7 13,8 4,9 x x 6 M$ , , , , ,8 % 47,2 43,9 57,8 47,4 35,7 Autres M$ 818,7 750,1 68,6 x x % 0,3 0,4 0,1 x x Total l'actif (incluant les régimes enregistrés 7 ) M$ , , , , ,1 % 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 REER/CRI 8 M$ , , , , ,3 % 22,1 19,6 30,1 21,8 34,0 REEE 9 M$ 1 282,7 748,2 534,5 x x % 0,5 0,4 0,9 x x FERR/FRV 10 M$ , , ,5 x x % 7,4 7,9 5,8 x x CELI 11 M$ 6 865, , , ,5 158,2 % 2,8 2,2 4,8 2,8 3,6 Total (régimes enregistrés 7 ) M$ , , , , ,8 % 32,8 30,1 41,5 32,5 47,2 Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en [ 4 ] Courtage détail en valeurs mobilières au Québec 1 er trimestre 2015 Institut la statistique du Québec

5 Glossaire 1. Actif : compilation selon l adresse s clients résidant au Québec ou selon le total s actifs relatifs aux clients sservis par s points vente situés au Québec. 2. Liquidités : cette catégorie regroupe les titres du marché monétaires, tels les bons du Trésor, les papiers commerciaux, les billets à court terme, les acceptations bancaires, les dépôts et les certificats placement garanti. 3. placement et : cette catégorie inclut également les fonds fonds. 4. : cette catégorie inclut également les fonds fonds. 5. : cette catégorie inclut les obligations et les débentures s gouvernements et s sociétés. Cette catégorie exclut les actifs investis dans s fonds communs placement et dans s obligataires. 6. : cette catégorie inclut les actions ordinaires et privilégiées, les unités fiducie revenu et les options et contrats à terme. Cette catégorie exclut les actifs investis dans s fonds communs placement et dans s d actions. 7. Régimes enregistrés : pour les fins ce bulletin, ils incluent les REER, CRI, REEE, FERR, FRV et CELI. 8. REER/CRI : régime enregistré d épargne-retraite (REER), compte retraite immobilisé (CRI). 9. REEE : régime enregistré d épargne-étus. 10. FERR/FRV : fonds enregistré revenu retraitre (FERR), fonds revenu viager (FRV). 11. CELI : compte d épargne libre d impôt. Abréviations et signes conventionnels.. Donnée non disponible... N ayant pas lieu figurer Donnée infime r Donnée révisée x Donnée confintielle M$ En millions dollars % Taux croissance trimestriel Réalisation : Avec la collaboration : Avec l assistance technique : Sous la direction : Ont aussi collaboré à la réalisation : Pour plus renseignements : La version PDF ce bulletin est diffusée sur le site Web l Institut, à l adresse suivante : Marc Philibert, chargé projet - secteur financier Sylvain Prévost-Dallaire, économiste Bruno Verreault, technicien en statistique Pierre Cauchon, directeur par intérim Esther Frève, révision linguistique Direction s communications Samuel Couture et Charles Alleyn Direction s stratégies et s opérations collecte Marc Philibert, chargé projet - secteur financier Direction s statistiques sectorielles et du développement durable Institut la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy, 3 e étage Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : , poste 3180 Courriel : Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque et Archives nationales du Québec 2 e trimestre 2015 ISSN (en ligne) Gouvernement du Québec, Institut la statistique du Québec Toute reproduction autre qu à s fins consultation personnelle est interdite sans l autorisation du gouvernement du Québec. Ce document est disponible seulement en version électronique.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $ Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à La garantie de base sur vos dépôts Quels dépôts sont garantis par l assurance-dépôts? L

Plus en détail

Barèmes des commissions et frais généraux

Barèmes des commissions et frais généraux Barèmes des commissions et frais généraux En vigueur le 1 er décembre 2014 Barème des commissions Transactions effectuées par l entremise de nos systèmes électroniques (site Web et site mobile) Tarification

Plus en détail

SADC Document de référence

SADC Document de référence SADC Document de référence Protection des épargnes Donnez à vos clients toutes les pièces du casse-tête En donnant à vos clients toutes les pièces du cassetête concernant l assurance-dépôts de la SADC,

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire défiler

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

S@voir.stat. Points saillants

S@voir.stat. Points saillants SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Bulletin S@voir.stat Mars 2014 Volume 14, numéro 2 Prochain bulletin S@voir.stat Le prochain numéro du bulletin portera sur les dépenses

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

Rôle réglementaire de l OCRCVM : mesures pour prévenir la faillite des sociétés de courtage

Rôle réglementaire de l OCRCVM : mesures pour prévenir la faillite des sociétés de courtage Alerte aux investisseurs : information à l intention des clients des sociétés réglementées par l OCRCVM si jamais une société de courtage devait mettre fin à ses activités Compte tenu de la turbulence

Plus en détail

CORPORATION DE PROTECTION DES INVESTISSEURS DE L ACFM DIRECTIVE RELATIVE À LA COUVERTURE

CORPORATION DE PROTECTION DES INVESTISSEURS DE L ACFM DIRECTIVE RELATIVE À LA COUVERTURE CORPORATION DE PROTECTION DES INVESTISSEURS DE L ACFM DIRECTIVE RELATIVE À LA COUVERTURE La Corporation de protection des investisseurs de l ACFM (la «CPI») protège les clients des membres (les «membres»)

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises BIENVENUE CHEZ. BIENVENUE CHEZ VOUS. constitue une approche différente

Plus en détail

PROTECTION DE VOS DÉPÔTS. De 1 $ jusqu à 100 000 $

PROTECTION DE VOS DÉPÔTS. De 1 $ jusqu à 100 000 $ PROTECTION DE VOS DÉPÔTS De 1 jusqu à 100 000 La Société d assurance-dépôts du Canada (SADC) est une société d État fédérale créée en 1967 pour protéger l argent que vous déposez dans les institutions

Plus en détail

RBC Placements en Direct. Tout ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs

RBC Placements en Direct. Tout ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs Placements en Direct Tout ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs Table des matières Pourquoi choisir? 3 Comptes fictifs 3 Ressources d apprentissage 4 L investissement simplifié 4 Épargnez

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 5 Retirer des fonds d un régime immobilisé Les fonds de pension constituent une source importante de revenu

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

Barème de frais et de commissions

Barème de frais et de commissions BMO Ligne d action 1 er mai 2015 Barème de frais et de commissions Pour des commissions et des frais concurrentiels, vous pouvez compter sur nous Chez BMO Ligne d action, nous sommes déterminés à fournir

Plus en détail

RBC Placements en Direct. Tout ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs

RBC Placements en Direct. Tout ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs Placements en Direct Tout ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs Table des matières Pourquoi choisir? 3 Comptes fictifs 3 Ressources d apprentissage 4 L investissement simplifié 4 Épargnez

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Vos options de placement

Vos options de placement Vos options de placement Table des matières Présentation de RBC Gestion mondiale d actifs i Une stratégie gagnante pour les clients i Pour investir, il faut connaître ses objectifs ii Certificats de placement

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

ANNEXE A ASSURANCE INDIVIDUELLE BARÈME DES TAUX DE COMMISSIONS EN POURCENTAGE DE LA PRIME 55 % 4,5 % 0,45% 2. L'ADAPTABLE ÉQUITABLE** 55 % 5 % 2 %

ANNEXE A ASSURANCE INDIVIDUELLE BARÈME DES TAUX DE COMMISSIONS EN POURCENTAGE DE LA PRIME 55 % 4,5 % 0,45% 2. L'ADAPTABLE ÉQUITABLE** 55 % 5 % 2 % ANNEXE A ASSURANCE INDIVIDUELLE BARÈME DES TAUX DE COMMISSIONS EN POURCENTAGE DE LA PRIME PLANS 1 ERE ANNÉE * 2 E À 5 E ANNÉE 6 E ANNÉE ET SUIVANTES 1. ULYSSE 2000 - Prime minimum - Entre prime minimum

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail

Un survol des marchés de valeurs de placement

Un survol des marchés de valeurs de placement 2 Chapitre2 Un survol des marchés de valeurs de placement D ans le présent chapitre, nous survolerons les principaux marchés offrant des produits d épargne et des valeurs de placement. Après avoir effectué

Plus en détail

Agent soutien téléphonique (N-3)

Agent soutien téléphonique (N-3) Temps d acquisition Lecture préalable Durée d intervention Intervention théorique* Stage pratique Suivi à la prestation** N/A N/A 11 jrs 5 jrs 1 jr / personne Intégration Formation de base Structure Desjardins

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS

GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS VIE IMPOSITION VOLATILITE REVENU EROSION GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS FONDS CONSTITUÉS EN SOCIÉTÉ ACTIONS DE SÉRIE T L efficience fiscale revêt une importance particulière pour ceux et celles

Plus en détail

Survol de l entreprise

Survol de l entreprise Survol de l entreprise Votre partenaire de confiance. www.inalco.com PAGE SUIVANTE L Industrielle Alliance en bref Valeurs de l entreprise Produits et services L entreprise en chiffres Outils d analyse

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

Pour mieux connaître le CRI et le FRV

Pour mieux connaître le CRI et le FRV Pour mieux connaître le CRI et le FRV Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultez-le pour obtenir la mise à jour de l information et

Plus en détail

Journal d inventaire de la succession

Journal d inventaire de la succession Journal d inventaire de la succession Introduction L une des principales responsabilités du liquidateur d une succession consiste à dresser la liste des biens et des dettes de la personne décédée. C est

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER RESTREINT. Fédéral (FRVR)

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER RESTREINT. Fédéral (FRVR) ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER RESTREINT Fédéral (FRVR) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans le présent Addenda, les

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la Banque de France, l encours des capitaux placés

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager (Québec) Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager (Québec) Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec Page 1 de 6 inc. a droit aux prestations de retraite qui sont régies par la (nom du constituant en caractères d'imprimerie) Loi du, et il désire transférer ces montants dans un Fonds de revenu viager (FRV)

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec Offre Exclusive Médecins Fédération des médecins résidents du Québec Volet transactionnel Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de la Fédération des médecins résidents

Plus en détail

info Au-delà du rêve Rappel important : Hiver 2014

info Au-delà du rêve Rappel important : Hiver 2014 Hiver 2014 info Au-delà du rêve Une nouvelle année s amorce et avec le passage du temps vient l approche de la retraite. Bien qu il soit agréable de rêver concentrer sur les projets et les gens qui nous

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir 10 Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir Il existe plusieurs façons d épargner pour les études des enfants : épargne personnelle, compte de fiducie, régime enregistré d épargne-études

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 TABLE DES MATIÈRES Paragraphe 1. INTRODUCTION...1 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 3. REVENU OU PERTE PROVENANT D UNE ENTREPRISE OU D UN BIEN ET AUTRES REVENUS ET

Plus en détail

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 Québec, le 12 mai 2004 L Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.

Plus en détail

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT Enquête unifiée auprès des entreprises annuelle Enquête de 2007 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit If you

Plus en détail

Tout sur les frais. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement

Tout sur les frais. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement Tout sur les frais Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement Les frais payés directement par le client Frais d entrée Aussi appelés «frais d achat», ou «frais

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital 2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital VOS FONDS COMMUNS DE PLACEMENT SPC La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ SV ÉPARGNES PERSONNELLES RENTE DE RETRAITE

Plus en détail

Source: Loi sur les prestations de pension, par. 21(13.1) et 31(4), Règlement, par. 18.1, 18.2 et 18.3.1

Source: Loi sur les prestations de pension, par. 21(13.1) et 31(4), Règlement, par. 18.1, 18.2 et 18.3.1 Mise à jour #30 Révisé Mai 2005 Fonds de Revenu de Retraite Immobilisé (FRRI) Source: Loi sur les prestations de pension, par. 21(13.1) et 31(4), Règlement, par. 18.1, 18.2 et 18.3.1 EFFET DU RÈGLEMENT

Plus en détail

L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES

L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES en collaboration avec L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES Le supplément L assurance-dépôts: une protection pour vos économies a été réalisé par Option consommateurs en partenariat avec

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52

Plus en détail

Découvrez nos rentes traditionnelles Une source de revenu fiable

Découvrez nos rentes traditionnelles Une source de revenu fiable Découvrez nos rentes traditionnelles Une source de revenu fiable Découvrez nos rentes traditionnelles 01 À la retraite, est-ce que votre conjoint et vous-même pourrez compter sur un revenu régulier à vie?

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel www.iiroc.ca 1 877 442-4322 Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Investment

Plus en détail

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période Voici les définitions de quelques mots clés utilisés dans le cadre du programme Connaissances financières de base. Ces mots peuvent avoir des sens différents ou refléter des notions distinctes dans d autres

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Offrant des parts de catégorie Ordinaire et de catégorie Gestion

Offrant des parts de catégorie Ordinaire et de catégorie Gestion PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 10 MARS 2014 Offrant des parts de catégorie Ordinaire et de catégorie Gestion Les Fonds COTE 100 Fonds COTE 100 Premier Fonds COTE 100 US Fonds COTE 100 EXCEL (parts de catégorie

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52 et 53)

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

TD Waterhouse Canada Inc. Renseignements fiscaux importants pour l année 2014

TD Waterhouse Canada Inc. Renseignements fiscaux importants pour l année 2014 TD Waterhouse Canada Inc. Renseignements fiscaux importants pour l année 2014 Date limite de soumission des déclarations de revenus : 30 avril 2015 Le guide Ce guide est conçu pour fournir des renseignements

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

QUESTIONS D IMPÔT SUCCESSORAL AMÉRICAIN POUR LES CANADIENS

QUESTIONS D IMPÔT SUCCESSORAL AMÉRICAIN POUR LES CANADIENS février 2015 TABLE DES MATIÈRES Comment s applique l impôt successoral Historique de l impôt successoral Taux et exemptions de l impôt successoral Idées de planification Résumé QUESTIONS D IMPÔT SUCCESSORAL

Plus en détail

l abc des fonds communs de placement l institut des fonds d investissement du canada

l abc des fonds communs de placement l institut des fonds d investissement du canada l abc des fonds communs de placement l institut des fonds d investissement du canada L abc des fonds communs de placement Qu est-ce qu un fonds commun de placement? 1 Les avantages d investir dans les

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL

RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AGF ET ACUITY 2014 RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement

Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement Nom de la société Calcul de l excédent du fonds de roulement (au, par comparaison au ) Élément Période en cours Période antérieure 1. Actif courant

Plus en détail

Introduction aux marchés financiers. Les fonds communs de placement

Introduction aux marchés financiers. Les fonds communs de placement Introduction aux marchés financiers Les fonds communs de placement Table des matières 1. INTRODUCTION 1 2. LES CARACTÉRISTIQUES D UN FONDS COMMUN DE PLACEMENT 3 2.1 Les fonds communs offrent les avantages

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds diversifiés Fonds de répartition d'actifs Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire

Plus en détail

Guide du Compte satellite des pensions du Canada

Guide du Compte satellite des pensions du Canada Catalogue no. 13-599-X Guide du Compte satellite des pensions du Canada Canada Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des

Plus en détail

Formulaire d'opérations automatiques

Formulaire d'opérations automatiques Formulaire d'opérations automatiques Veuillez choisir la ou les options dont vous souhaitez convenir. Le montant total minimum pour chaque transaction automatique est de 100 $ 1 Veuillez préciser le type

Plus en détail

PROTECTION DE VOS DÉPÔTS. De 1 $ jusqu à 100 000 $

PROTECTION DE VOS DÉPÔTS. De 1 $ jusqu à 100 000 $ PROTECTION DE VOS DÉPÔTS De 1 jusqu à 100 000 La Société d assurance-dépôts du Canada (SADC) est une société d État fédérale créée en 1967 pour protéger l argent que vous déposez dans les institutions

Plus en détail

(613) 889-9491 (819) 243-6497 x 3421 Lucie.malette@groupeinvestors.com

(613) 889-9491 (819) 243-6497 x 3421 Lucie.malette@groupeinvestors.com Vos options pour votre indemnité Research council employees association Association des employés du conseil de recherche (613) 889-9491 (819) 243-6497 x 3421 Lucie.malette@groupeinvestors.com Lucie Malette,

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

Module de formation. Les stratégies de décaissement

Module de formation. Les stratégies de décaissement Module de formation Les stratégies de décaissement Table des matières LES STRATEGIES DE DECAISSEMENT... 2 1. LES DIFFERENTES SOURCES DE REVENUS A LA RETRAITE... 3 1.1 LE PROGRAMME FEDERAL DE SECURITE DE

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET LE 1 ER JUIN 2007

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET LE 1 ER JUIN 2007 COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LE 1 ER JUIN 2007 LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET DE 20,7 MILLIONS $ POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE 2007 La Banque Laurentienne du Canada a déclaré un bénéfice

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

REER/CRI et CELI collectifs des employés de Loto-Québec et ses autres filiales

REER/CRI et CELI collectifs des employés de Loto-Québec et ses autres filiales REER/CRI et CELI collectifs des employés de Loto-Québec et ses autres filiales Joanne Léger Conseillère principale en éducation Mai 2011 Sujets du jour Avantages de votre régime Où devriez-vous investir?

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA État des résultats Trimestre Trimestre

Plus en détail

Comment est fixé. Qui administre. Comment calcule-t-on la rente. Quelle est la différence entre. le taux de cotisation? votre régime de retraite?

Comment est fixé. Qui administre. Comment calcule-t-on la rente. Quelle est la différence entre. le taux de cotisation? votre régime de retraite? En tant qu employé de la fonction publique, du réseau de la santé et des services sociaux ou du réseau de l éducation, vous êtes au nombre des 45 % de travailleurs québécois qui cotisent à un régime de

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

Placements directs TD Tableau des commissions et barème des taux d intérêt et des frais de service

Placements directs TD Tableau des commissions et barème des taux d intérêt et des frais de service Placements directs TD Tableau des commissions et barème des taux d intérêt et des frais de service En vigueur le 1 er juillet 2015 Table des matières Tableau des commissions Taux de commission, services

Plus en détail

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI)

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Version canadienne - NaviPlan v15.0 Droits d'auteur et droits de marques de commerce Droit d'auteur 2013-2014 Advicent LP et ses filiales

Plus en détail

Institutions de dépôts - Recueil d'instructions Bureau du surintendant des institutions financières

Institutions de dépôts - Recueil d'instructions Bureau du surintendant des institutions financières PASSIF-DÉPÔTS OBJET Le présent relevé fournit la ventilation détaillée du passif-dépôts des institutions de dépôts. FONDEMENT LÉGISLATIF Les articles 628 et 600 de la Loi sur les banques et l'article 495

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail