Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre ÉCONOMIE // Finance.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance."

Transcription

1 ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage détail en valeurs mobilières au Québec Juin 2015 Premier trimestre 2015 L Enquête sur le courtage détail en valeurs mobilières au Québec, réalisée par l Institut la statistique du Québec, permet suivre l évolution la valeur recueilli par les courtiers en L enquête est effectuée auprès s courtiers en placement (plein exercice) et s courtiers d exercice restreint (à escompte, en ligne) qui ont s activités au Québec. Les variations la valeur s actifs détenus auprès s courtiers en valeurs mobilières proviennent à la fois du mouvement s ventes nettes s produits financiers offerts, ainsi que l évolution la valeur s actifs déjà accumulés. Nos données reflètent l effet combiné final ces ux éléments, mais ne permettent pas d en dégager l importance relative. Cette enquête permet également faire ressortir l évolution la valeur s véhicules placement choisis par l épargnant pour faire fructifier ses économies. Note : L Institut a ajouté une nouvelle catégorie d actif dans son questionnaire transmis aux répondants à l enquête; les fonds négociés. Constatant l augmentation la valeur boursière ces fonds, l Institut est d avis que cet ajout bonifiera l enquête. Cependant, cet ajout fait en sorte que les données du présent trimestre ne sont pas directement comparables avec les données s années précéntes. En effet, il nous semble raisonnable penser qu une partie s fonds investis dans cette classe d actifs étaient inclus dans une autre, voire dans plusieurs classes d actifs par certains répondants dans le passé. Pour cette raison, nous amorçons une nouvelle série données avec le premier trimestre l année L analyse se limitera à une scription s données et ne pourra donc inclure une comparaison avec les trimestres précénts. Les données historiques sont toutefois disponibles sur le site Web l Institut. Valeur total au premier trimestre 2015 L actif total confié aux sociétés courtage est 241,8 G$. De ce montant, 47,2 % (114 G$) sont investis en actions. De son côté, la valeur du portefeuille obligataire est 28,3 G$, soit 11,7 % total. La valeur du portefeuille investi en titres marché monétaire s élève à 24,2 G$. Également, la valeur totale s fonds communs placement et s est 64,0 G$ au premier trimestre, soit 26,5 % du total. Finalement, la valeur la nouvelle classe d actifs, les fonds négociés, s élève à 10,4 G$. Concentration l offre service Le marché du courtage s valeurs mobilières affiche une certaine concentration. En effet, cinq sociétés courtage en placement détiennent, avec leur courtier d exercice restreint affilié, 82,5 % recueilli auprès s particuliers au 31 mars De leur côté, les filiales courtage ( placement et d exercice restreint) s cinq plus grans banques à charte canadiennes détiennent 55 % du marché québécois.

2 Le courtage en placement, qui compte douze sociétés, occupe Le Le courtage 76,6 % en en du marché placement, détail qui qui compte compte s valeurs douze douze mobilières sociétés, au occupe occupe Québec, 76,6 76,6 pour %% du du un total marché marché 185,1 détail détail G$ s s au 1 valeurs valeurs er trimestre mobilières au au Québec, pour pour un un total total 185,1 185,1 G$ G$ au au 1 er 1 er trimestre Les Le courtage dix sociétés en en placement, placement, courtage d exercice qui compte qui compte restreint douze douze cumulent, sociétés, sociétés, occupe quant Les occupe 76,6 Les dix % dix à du 76,6 elles, sociétés marché % 56,7 du marché G$ courtage (23,4 détail s %) d exercice détail du marché. valeurs s mobilières valeurs restreint au mobilières cumulent, Québec, quant au pour quant Québec, un à à elles, total elles, pour 56,7 185,1 56,7 un G$ total G$ (23,4 au (23,4 1 er 185,1 %) trimestre %) du du G$ marché au 1 er trimestre Composition du portefeuille placement selon le Les Composition type dix sociétés courtage du du courtage portefeuille au Québec d exercice restreint placement restreint cumulent, cumulent, selon selon quant le quant à le elles, type type à 56,7 elles, G$ courtage 56,7 (23,4 G$ %) (23,4 du au au marché. Québec %) du marché. Pour l ensemble s courtiers, les placements en actions représentent Pour Composition Composition Pour l ensemble 47,2 du du s portefeuille s % portefeuille courtiers, les les qui placements leur est confié selon en en actions selon actions au 31 le le représentent type mars courtage type courtage 47,2 47,2 au %% Québec au Québec qui qui leur leur est est confié confié au au mars mars Le Pour pourcentage l ensemble investi s courtiers, en titres obligataires les placements est en 11,7 actions %. Le représentent Le pourcentage 47,2 47,2 investi % investi % en en titres qui titres leur obligataires qui est confié leur au est est 31 confié mars 11,7 11, %. au %. Les 31 mars fonds communs placement et les représentent Les Les pourcentage le fonds fonds communs investi second en actif titres en placement obligataires importance, et et les est les fonds avec fonds 11,7 une %. distincts part 26,5 %. Le représentent pourcentage le le second investi second en actif actif titres en en obligataires importance, avec est avec une 11,7 une part part %. Les fonds communs placement et les représentent 26,5 26,5 %. %. Figure Les le second fonds 1 actif communs en importance, placement avec une et part les fonds 26,5 %. distincts confié aux sociétés courtage Figure représentent Figure détail 1 1 le second actif en importance, avec une part en valeurs mobilières, selon la catégorie placement, 26,5 %. Québec, confié 1 er confié confié trimestre aux sociétés aux aux 2015 sociétés sociétés courtage courtage courtage détail détail en détail valeurs en en mobilières, valeurs valeurs selon mobilières, la catégorie selon selon placement, la catégorie catégorie Québec, Figure 1 placement, er trimestre 1 Québec, 2015 Québec, 1 er 1 er trimestre trimestre confié aux sociétés Fonds courtage communs 0,3% 10,0% détail en valeurs mobilières, placement et 47,2% Autres Autres Liquidités Liquidités selon la catégorie Fonds fonds communs distincts placement, Québec, 1 er trimestre 0,3% 0,3% 10,0% ,0% placement 26,5% placement et et 47,2% 47,2% 26,5% 26,5% 0,3% 10,0% 47,2% placement et 26,5% Fonds Fonds 4,3% négociés négociés 11,7% en Bourse Source : Institut la statistique du Québec, Enquête 11,7% 11,7% sur le courtage 4,3% 4,3% détail en Source Source :: Institut : Institut la statistique la la statistique statistique du Québec, du du Enquête Québec, Québec, sur le Enquête Enquête courtage sur sur détail le le en courtage courtage valeurs Fonds mobilières négociés détail détail au Québec. en en Figure 2 Figure confié aux sociétés 11,7% 4,3% courtage en Figure 2 2 placement, Source selon confié la catégorie confié aux sociétés aux sociétés courtage placement, en courtage placement, Québec, 1 en selon er : Institut la statistique confié du Québec, aux Enquête sociétés sur le courtage courtage détail en en trimestre valeurs catégorie 2015 mobilières au Québec. placement, selon selon placement, la catégorie catégorie Québec, 1 er trimestre placement, 2015 Québec, Québec, 1Figure er 1 er trimestre trimestre confié Autresaux Liquidités sociétés Fonds courtage communs en 0,4% 9,4% placement et placement, selon la catégorie placement, 43,9% Autres Autres Liquidités Fonds fonds Québec, communs distincts 1 er Liquidités trimestre ,4% 0,4% 9,4% 9,4% placement 28,0% placement et et 43,9% 43,9% 28,0% 28,0% 0,4% 9,4% 43,9% placement et 28,0% Fonds Fonds 4,4% négociés négociés 13,8% en Bourse Source : : Institut la statistique la statistique du Québec, du Enquête Québec, 13,8% 13,8% sur le courtage Enquête détail sur le en courtage valeurs mobilières 4,4% 4,4% détail au Québec. en Source Source : Institut : Institut la la statistique statistique du du Québec, Québec, Enquête Enquête sur sur le le courtage Fonds courtage négociés détail détail en en 13,8% 4,4% Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en Figure 3 confié aux sociétés courtage Figure Figure 3 3 d exercice restreint, selon la catégorie placement, Québec, 1 er confié confié aux aux sociétés sociétés courtage courtage trimestre 2015 d exercice restreint, restreint, selon selon la la catégorie catégorie placement, Québec, Figure Québec, 3 1 er 1 er trimestre trimestre Figure confié confié aux sociétés aux 11,9% sociétés courtage d exercice courtage 0,1% placement et d exercice restreint, selon restreint, la catégorie selon Autres Autres placement, la catégorie Liquidités Québec, Fonds 1 er fonds trimestre placement, communs distincts Québec, 57,8% er Liquidités trimestre 20150,1% 0,1% 11,9% 11,9% placement 21,4% placement et et 57,8% 57,8% 21,4% 21,4% 0,1% 11,9% placement et 21,4% Fonds négociés en Bourse Fonds Fonds 4,9% négociés négociés 3,8% en en Bourse Bourse 4,9% 4,9% 3,8% 3,8% Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en Fonds Source Source : Institut : Institut la la statistique statistique du du Québec, Québec, Enquête Enquête sur sur le le courtage courtage négociés détail détail en en en Bourse Le choix répartition varie selon 4,9% le type 3,8% courtier Le Le choix : choix avec la lequel statistique répartition l investisseur du Québec, Enquête sur fait le courtage varie varie affaire. détail selon en selon valeurs le mobilières le type type au Québec. Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en courtier courtier valeurs avec avec mobilières lequel lequel au l investisseur Québec. fait fait affaire. affaire. En effet, la clientèle s courtiers en placement opte Le choix répartition varie selon le type courtier avec davantage En Le lequel En effet, choix effet, l investisseur la pour la répartition clientèle une gestion fait affaire. s s commune courtiers varie en en selon fonds placement le type par opte opte les fonds courtier davantage communs, avec pour pour lequel distincts une une l investisseur gestion gestion et négociés commune fait affaire. en Bourse fonds fonds par par et en les les obligations fonds En fonds effet, communs, la clientèle (46,3 % distincts s au courtiers total) et et que négociés en la placement clientèle Bourse opte s courtiers davantage et et en en d exercice En pour obligations effet, une gestion la restreint (46,3 (46,3 clientèle commune %% (30,2 au au total) s total) %). courtiers que fonds que la la par clientèle les placement fonds s s communs, courtiers opte davantage distincts d exercice et négociés pour restreint une en (30,2 (30,2 gestion Bourse %). %). commune et en obligations fonds (46,3 % par au total) les De fonds que leur la communs, clientèle côté, les s distincts clients courtiers et d exercice courtiers négociés restreint d exercice (30,2 %). restreint et en détiennent plus d actions (57,8 %) que ceux sociétés De obligations De leur leur côté, côté, (46,3 les les % clients clients au total) que courtiers la clientèle d exercice s courtiers restreint De courtage leur côté, les (43,9 clients %). courtiers d exercice restreint détiennent d exercice détiennent plus restreint plus d actions (30,2 (57,8 %). (57,8%) %) que que ceux ceux s s sociétés plus d actions (57,8 que ceux s sociétés courtage courtage (43,9 (43,9%). %). Figure De (43,9 leur %). 4 côté, les clients courtiers d exercice restreint Répartition s catégories placement, selon le type Figure détiennent Figure société 4 4 plus d actions (57,8 %) que ceux s sociétés Figure courtage, Québec, 1 er trimestre 2015 Répartition courtage s (43,9 s catégories %). placement, selon selon le le type type Répartition s catégories placement, selon le type société société société courtage, courtage, Québec, Québec, 1 courtage, Québec, 1 er trimestre 2015 er 1 er trimestre trimestre % Figure 4 Exercice restreint Plein exercice Répartition % s catégories placement, selon le type 100 société % courtage, Exercice Exercice Québec, restreint restreint1 er Plein trimestre Plein 9,8exercice exercice , ,0 28,0 20, ,7 80 9,8 9,8 8,4 8,4 90 % ,0 19,0 28,0 28,0 20,9 20,9 28,7 28, Exercice restreint Plein exercice ,2 91,6 81,0 72,0 19,0 79,1 9,8 8, ,0 20,9 71,3 28, ,2 90,2 91,6 91, ,0 81, ,0 72,0 79,1 79,1 71,3 71, Liquidités Fonds 81,0 Fonds 90,2 Autres 91, ,0 79,1 communs négociés 71,3 30 Liquidités Liquiditésplacement Fonds Fonds en Fonds Bourse Fonds Autres Autres 20 et communs distincts communs négociés négociés 10 placement placementen Bourse Source 0 : Institut et et la distincts distincts statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en Liquidités Source : Institut valeurs la mobilières Fonds statistique du Québec, au Québec. Fonds Autres Enquête sur le courtage détail en Source Source : Institut : Institut la communs la statistique statistique négociés du du Québec, Québec, Enquête Enquête sur sur le le courtage courtage détail détail en en valeurs valeurs mobilières mobilières placement au au Québec. en Québec. Bourse et distincts Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en 2 [ 2 ] Courtage détail en valeurs mobilières au Québec 1 er trimestre 2015 Institut la statistique du Québec 57,8%

3 Le tiers s fonds sont liés aux régimes enregistrés (REER, CRI, REEE, FERR, FRV, CELI) Le tiers s fonds sont liés aux régimes enregistrés Des (REER, 241,8 CRI, G$ REEE, confiés FERR, à l ensemble FRV, CELI) s sociétés courtage en valeurs mobilières au Québec au 1 er trimestre 2015, Des 241,8 les régimes G$ confiés enregistrés à l ensemble comptent s sociétés pour 79,3 courtage G$, soit en 32,8 valeurs %. mobilières au Québec au 1 er trimestre 2015, les régimes enregistrés comptent pour 79,3 G$, soit 32,8 %. Cette proportion s élève à 30,1 % chez les clients s Cette proportion s élève à 30,1 % chez les clients s courtiers en courtiers en placement et 41,5 % pour les clients s placement et 41,5 % pour les clients s courtiers d exercice courtiers d exercice restreint. restreint. Figure 5 Figure inclus dans les régimes enregistrés inclus dans les régimes enregistrés confié aux confié aux sociétés courtage en valeurs mobilières, selon sociétés courtage au détail en valeurs mobilières, selon le type le type régime, Québec, 1 régime, Québec, 1 er trimestre er trimestre REER/CRI 22,1% REEE 0,5% Actif excluant les régimes enregistrés 67,2% CELI 2,8% FERR/FRV 7,4% Source :: Institut la statistique la statistique du Québec, du Enquête Québec, sur le Enquête courtage sur détail le en courtage valeurs mobilières détail au Québec. en valeurs mobilières au Québec 3 Institut la statistique du Québec 1 er trimestre 2015 Courtage détail en valeurs mobilières au Québec [ 3 ]

4 Tableau 1 Actif 1 recueilli au Québec par les sociétés courtage détail en valeurs mobilières, selon le type société et la catégorie placement, 1 er trimestre 2015 Catégorie placement Unité Total Répartition selon le type société Société courtage en placement Société courtage d exercice restreint Répartition selon l affiliation Affiliées à une institution dépôts Non affiliées à une institution dépôts Liquidités 2 M$ , , , ,9 245,8 % 10,0 9,4 11,9 10,1 5,6 placement et 3 M$ , , , , ,0 % 26,5 28,0 21,4 26,1 50,2 M$ , , ,3 x x 4 % 4,3 4,4 3,8 x x 5 M$ , , ,4 x x % 11,7 13,8 4,9 x x 6 M$ , , , , ,8 % 47,2 43,9 57,8 47,4 35,7 Autres M$ 818,7 750,1 68,6 x x % 0,3 0,4 0,1 x x Total l'actif (incluant les régimes enregistrés 7 ) M$ , , , , ,1 % 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 REER/CRI 8 M$ , , , , ,3 % 22,1 19,6 30,1 21,8 34,0 REEE 9 M$ 1 282,7 748,2 534,5 x x % 0,5 0,4 0,9 x x FERR/FRV 10 M$ , , ,5 x x % 7,4 7,9 5,8 x x CELI 11 M$ 6 865, , , ,5 158,2 % 2,8 2,2 4,8 2,8 3,6 Total (régimes enregistrés 7 ) M$ , , , , ,8 % 32,8 30,1 41,5 32,5 47,2 Source : Institut la statistique du Québec, Enquête sur le courtage détail en [ 4 ] Courtage détail en valeurs mobilières au Québec 1 er trimestre 2015 Institut la statistique du Québec

5 Glossaire 1. Actif : compilation selon l adresse s clients résidant au Québec ou selon le total s actifs relatifs aux clients sservis par s points vente situés au Québec. 2. Liquidités : cette catégorie regroupe les titres du marché monétaires, tels les bons du Trésor, les papiers commerciaux, les billets à court terme, les acceptations bancaires, les dépôts et les certificats placement garanti. 3. placement et : cette catégorie inclut également les fonds fonds. 4. : cette catégorie inclut également les fonds fonds. 5. : cette catégorie inclut les obligations et les débentures s gouvernements et s sociétés. Cette catégorie exclut les actifs investis dans s fonds communs placement et dans s obligataires. 6. : cette catégorie inclut les actions ordinaires et privilégiées, les unités fiducie revenu et les options et contrats à terme. Cette catégorie exclut les actifs investis dans s fonds communs placement et dans s d actions. 7. Régimes enregistrés : pour les fins ce bulletin, ils incluent les REER, CRI, REEE, FERR, FRV et CELI. 8. REER/CRI : régime enregistré d épargne-retraite (REER), compte retraite immobilisé (CRI). 9. REEE : régime enregistré d épargne-étus. 10. FERR/FRV : fonds enregistré revenu retraitre (FERR), fonds revenu viager (FRV). 11. CELI : compte d épargne libre d impôt. Abréviations et signes conventionnels.. Donnée non disponible... N ayant pas lieu figurer Donnée infime r Donnée révisée x Donnée confintielle M$ En millions dollars % Taux croissance trimestriel Réalisation : Avec la collaboration : Avec l assistance technique : Sous la direction : Ont aussi collaboré à la réalisation : Pour plus renseignements : La version PDF ce bulletin est diffusée sur le site Web l Institut, à l adresse suivante : Marc Philibert, chargé projet - secteur financier Sylvain Prévost-Dallaire, économiste Bruno Verreault, technicien en statistique Pierre Cauchon, directeur par intérim Esther Frève, révision linguistique Direction s communications Samuel Couture et Charles Alleyn Direction s stratégies et s opérations collecte Marc Philibert, chargé projet - secteur financier Direction s statistiques sectorielles et du développement durable Institut la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy, 3 e étage Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : , poste 3180 Courriel : Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque et Archives nationales du Québec 2 e trimestre 2015 ISSN (en ligne) Gouvernement du Québec, Institut la statistique du Québec Toute reproduction autre qu à s fins consultation personnelle est interdite sans l autorisation du gouvernement du Québec. Ce document est disponible seulement en version électronique.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Troisième trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Troisième trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage détail valeurs mobilières au Québec Décembre 2015 Troisième L Enquête sur le courtage détail valeurs mobilières au Québec, réalisée par

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 2016 Quatrième trimestre 2015 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mai 2013 Premier trimestre 2013 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au

Plus en détail

Deuxième trimestre 2010

Deuxième trimestre 2010 Deuxième trimestre 2010 Septembre 2010 Introduction Une enquête trimestrielle de l Institut de la statistique du Québec (ISQ) permet de suivre l évolution de la valeur de l actif recueilli par les courtiers

Plus en détail

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $ Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à La garantie de base sur vos dépôts Quels dépôts sont garantis par l assurance-dépôts? L

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE 1998

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE 1998 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la, l encours des capitaux placés en plans d

Plus en détail

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Financière Banque Nationale Présentation à la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes Présentation aux investisseurs Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la Banque de France, l encours des capitaux placés

Plus en détail

SADC Document de référence

SADC Document de référence SADC Document de référence Protection des épargnes Donnez à vos clients toutes les pièces du casse-tête En donnant à vos clients toutes les pièces du cassetête concernant l assurance-dépôts de la SADC,

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2002-2012 Volume

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2003-2013 Volume

Plus en détail

Rôle réglementaire de l OCRCVM : mesures pour prévenir la faillite des sociétés de courtage

Rôle réglementaire de l OCRCVM : mesures pour prévenir la faillite des sociétés de courtage Alerte aux investisseurs : information à l intention des clients des sociétés réglementées par l OCRCVM si jamais une société de courtage devait mettre fin à ses activités Compte tenu de la turbulence

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2004-2014 Volume

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

Barèmes des commissions et frais généraux

Barèmes des commissions et frais généraux Barèmes des commissions et frais généraux En vigueur le 1 er décembre 2014 Barème des commissions Transactions effectuées par l entremise de nos systèmes électroniques (site Web et site mobile) Tarification

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

PROTECTION DE VOS DÉPÔTS. De 1 $ jusqu à 100 000 $

PROTECTION DE VOS DÉPÔTS. De 1 $ jusqu à 100 000 $ PROTECTION DE VOS DÉPÔTS De 1 jusqu à 100 000 La Société d assurance-dépôts du Canada (SADC) est une société d État fédérale créée en 1967 pour protéger l argent que vous déposez dans les institutions

Plus en détail

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT ET DE GESTION Adopté le 26 septembre 2009 1 RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT

Plus en détail

LA GARANTIE DES FONDS ASTRA

LA GARANTIE DES FONDS ASTRA LA GARANTIE DES FONDS ASTRA Pour les régimes individuels En vigueur à compter du 26 novembre 2012 TABLE DES MATIÈRES Résumé des options de garantie...2 Comment choisir une option de garantie?...2 Garantie

Plus en détail

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Mai 2011 APERÇU DU SECTEUR des caisses populaires et credit unions de l Ontario au 1T11 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Faits saillants financiers Page 5 États financiers sectoriels

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT Page 1 de 7 POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT 1.0 CONTEXTE La présente politique est établie conformément au principe 16 b) de la Charte du conseil d administration.

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

Frais d administration et de service

Frais d administration et de service Frais d administration et de service Frais d administration et de service ScotiaMcLeod offre une vaste gamme de services aptes à répondre à vos besoins en matière de placement. La présente brochure décrit

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Bilan (en milliers de dollars)

Plus en détail

Juillet 2015. Volume 13, numéro 2

Juillet 2015. Volume 13, numéro 2 Juillet 215 Volume 13, numéro 2 Ce document est réalisé conjointement par : Bruno Verreault et Jean-François Fortin Direction des statistiques économiques INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC (ISQ) Pierre-Luc

Plus en détail

Commerce international des marchandises du Québec

Commerce international des marchandises du Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Commerce international des marchandises du Québec Décembre 2014 Volume 15, numéro 3 I CONJONCTURE I Hausse des exportations au troisième trimestre 2014 Au

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

La contribution des sociétés financières au revenu agrégé des sociétés

La contribution des sociétés financières au revenu agrégé des sociétés N o 11 626 X au catalogue N o 17 ISSN 1927-548 ISBN 978 1 1 99762-9 Document analytique Aperçus économiques La contribution des sociétés financières au revenu agrégé des sociétés par Guy Gellatly, Matthew

Plus en détail

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 :

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : POUR DIFFUSION IMMÉDIATE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC OBTIENT UN RENDEMENT DE PREMIER DÉCILE DE 5,6 %, AJOUTANT 7,9 MILLIARDS DE DOLLARS

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme Augmentation de capital et admission au marché principal de la cote de la bourse par Offre à Prix Ferme auprès du public de 1 million d actions nouvelles

Plus en détail

SADC. protection de vos dépôts. De 1 $ jusqu à 100 000 $

SADC. protection de vos dépôts. De 1 $ jusqu à 100 000 $ protection de vos dépôts De 1 $ jusqu à 100 000 $ La Société d assurance-dépôts du Canada (SADC) est une société d État fédérale créée en 1967 pour protéger l argent que vous déposez dans les institutions

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

Groupe Banque Scotia Liste des produits de dépôt

Groupe Banque Scotia Liste des produits de dépôt Groupe Banque Scotia Liste des produits de dépôt Les membres du Groupe Banque Scotia indiqués ci-dessous sont également des institutions membres de la SADC. Chaque institution possède sa propre liste de

Plus en détail

Fonds communs de placement au Québec

Fonds communs de placement au Québec ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Fonds communs de placement au Québec Juin 2016 Premier trimestre 2016 L Enquête sur l activité des fonds communs de placement au Québec, réalisée

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Fonds diversifiés Banque Nationale. Une solution de placement simple et efficace

Fonds diversifiés Banque Nationale. Une solution de placement simple et efficace Fonds diversifiés Banque Nationale Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Que sont les Fonds diversifiés? Cinq solutions clés en main conçues pour répondre

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

CORPORATION DE PROTECTION DES INVESTISSEURS DE L ACFM DIRECTIVE RELATIVE À LA COUVERTURE

CORPORATION DE PROTECTION DES INVESTISSEURS DE L ACFM DIRECTIVE RELATIVE À LA COUVERTURE CORPORATION DE PROTECTION DES INVESTISSEURS DE L ACFM DIRECTIVE RELATIVE À LA COUVERTURE La Corporation de protection des investisseurs de l ACFM (la «CPI») protège les clients des membres (les «membres»)

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Emploi et rémunération de l industrie des services financiers, Canada et provinces, novembre 2011 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques

Plus en détail

Groupe de la Banque Scotia Liste des produits de dépôt

Groupe de la Banque Scotia Liste des produits de dépôt Groupe de la Banque Scotia Liste des produits de dépôt Les membres du groupe de la Banque Scotia indiqués ci-dessous sont également des institutions membres de la SADC. Chaque institution possède sa propre

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé Retirer des fonds d un régime immobilisé S T R A T É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É N o 5 Les fonds de pension constituent une source importante de revenu de retraite, mais les restrictions

Plus en détail

FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL

FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL MON FRV/FRR COLLECTIF EN BREF À la date de votre départ à la retraite ou de votre

Plus en détail

Protection et CELI. Accueil Info Qui Taux Sur mesure Plan du site. Accueil» Finance, Produits. 20 mai 2009 Aucun commentaire

Protection et CELI. Accueil Info Qui Taux Sur mesure Plan du site. Accueil» Finance, Produits. 20 mai 2009 Aucun commentaire 1 of 12 6/30/2009 11:52 AM Accueil Info Qui Taux Sur mesure Plan du site Accueil» Finance, Produits Protection et CELI 20 mai 2009 Aucun commentaire 2 of 12 6/30/2009 11:52 AM Il va de soi que la sécurité

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

Une solution de placement simple et efficace

Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Que sont les Fonds diversifiés? Cinq solutions clés en main conçues

Plus en détail

Corée. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Corée. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

COURS N 1 : INTRODUCTION AU PLACEMENT

COURS N 1 : INTRODUCTION AU PLACEMENT COURS N 1 : INTRODUCTION AU PLACEMENT LE CONTEXTE DE PLACEMENT LES MARCHÉS ET LES INSTRUMENTS FINANCIERS LES TENDANCES DU PLACEMENT LE CALCUL DE TAUX DE RENDEMENT ET DU RISQUE 1) LE CONTEXTE DE PLACEMENT

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES Pour vous guider dans un monde de possibilités Tous les investisseurs connaissent l importance de bien choisir leurs placements en fonction de leurs objectifs d

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015 Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars Les investisseurs canadiens ont réduit leurs avoirs en titres étrangers

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2015

PREMIER TRIMESTRE 2015 PREMIER TRIMESTRE 2015 INFORMATIONS ADDITIONNELLES LA PÉRIODE CLOSE LE 31 JANVIER 2015 Faits saillants Page 1 Bilan consolidé Page 2 État du résultat consolidé Page 3 État du résultat global consolidé

Plus en détail

Renseignements. Additionnels

Renseignements. Additionnels Renseignements Additionnels au Rapport annuel 2007 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2007 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales... 2 3 Valeurs à court

Plus en détail

Votre profil d investisseur

Votre profil d investisseur ÉPARGNE ET RETRAITE INDIVIDUELLES Votre profil d investisseur Placements La répartition de vos placements constitue le cœur de votre stratégie financière. Il est donc important, avant de choisir la répartition

Plus en détail

Politique de gestion de la trésorerie

Politique de gestion de la trésorerie Politique de gestion de la trésorerie Mise à jour : Le 13 février 2009 HEC Montréal Politique de gestion de la trésorerie Table des matières 1. Portée... 1 2. Principes... 1 3. Placements.... 1 4. Financement.......

Plus en détail

Politique de placement des fonds collectifs

Politique de placement des fonds collectifs Page 1 de 8 Le Curateur public a l entière responsabilité d élaborer la, conformément à la Loi sur le curateur public. 1. Objet La politique de placement permet de dégager les principes de gestion des

Plus en détail

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient les

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Bilan (en milliers de dollars)

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF 2009

ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF 2009 ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF AU CANADA SEULEMENT (sauf indication contraire) Période (au, sauf indication contraire) Institutions financières incluses Disponibles par province

Plus en détail

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015 Une illustration conçue pour : Préparé par : Tél. : Téléc. : Date : SSQ, Société d assurancevie inc. 29 octobre 2015 Page 1 de 10 Non valide s'il manque des pages Le produit Revenu garanti ASTRA vous offre

Plus en détail

Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement

Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement Annexe 31-103A1 Calcul de l excédent du fonds de roulement Nom de la société Calcul de l excédent du fonds de roulement (au, par comparaison au ) Élément Période en cours Période antérieure 1. Actif courant

Plus en détail

Biens étrangers à déclarer ou à ne pas déclarer! Andrea Agnoloni

Biens étrangers à déclarer ou à ne pas déclarer! Andrea Agnoloni Biens étrangers à déclarer ou à ne pas déclarer! Andrea Agnoloni Les résidents canadiens sont assujettis à un impôt sur le revenu qu ils gagnent partout dans le monde. Depuis quelques années, l Agence

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT Enquête unifiée auprès des entreprises annuelle Enquête de 2007 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit If you

Plus en détail

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE DÉMOGRAPHIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Avril 2013 Numéro 25 Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme par Chantal Girard L année 2012

Plus en détail

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport :

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport : Miseàjourdu2èmetrimestre 2015 30juin2015 Dcerapport: Miseàjourdesinformationsauxmembres OùinvestissentlesmembresduRRCID? Rendementdesplacements Des frais réduits Mise à jour des informations aux membres

Plus en détail

Énoncé des politiques et des méthodes de placement

Énoncé des politiques et des méthodes de placement Société canadienne du cancer Énoncé des politiques et des méthodes de placement Contexte La Société souhaite investir ses fonds avec prudence, en accordant toute l attention nécessaire à la gestion des

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises BIENVENUE CHEZ. BIENVENUE CHEZ VOUS. constitue une approche différente

Plus en détail

Portefeuilles Gérés Banque Nationale. À la mesure de vos ambitions

Portefeuilles Gérés Banque Nationale. À la mesure de vos ambitions Portefeuilles Gérés Banque Nationale À la mesure de vos ambitions 03 Une solution de placement évoluée et personnalisée Lorsqu un certain capital est accumulé, la gestion efficace d un portefeuille doit

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire défiler

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : (418)

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 5 Retirer des fonds d un régime immobilisé Les fonds de pension constituent une source importante de revenu

Plus en détail

Agent soutien téléphonique (N-3)

Agent soutien téléphonique (N-3) Temps d acquisition Lecture préalable Durée d intervention Intervention théorique* Stage pratique Suivi à la prestation** N/A N/A 11 jrs 5 jrs 1 jr / personne Intégration Formation de base Structure Desjardins

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette Pour bâtir votre avenir financier Groupe Lavoie Bergeron Racette Notre équipe Martin Lavoie, B.A.A Conseiller en placement et directeur de succursale Compte une quinzaine d années dans le domaine du placement

Plus en détail

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier Fonds immobilier de la Canada-Vie (CIGWL) Préparez-vous à faire face à la volatilité des marchés et à la faiblesse des taux d intérêt. Songez à

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS

GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS VIE IMPOSITION VOLATILITE REVENU EROSION GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS FONDS CONSTITUÉS EN SOCIÉTÉ ACTIONS DE SÉRIE T L efficience fiscale revêt une importance particulière pour ceux et celles

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail