«France-Allemagne, une convergence énergétique est-elle possible?»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«France-Allemagne, une convergence énergétique est-elle possible?»"

Transcription

1 Compte-rendu de la soirée débat du 29 juin 2011 au Collège des Bernardins «France-Allemagne, une convergence énergétique est-elle possible?» Ouverture : Hervé de VAUBLANC, Secrétaire général du Collège des Bernardins Guillaume KLOSSA, Président d EuropaNova Thématiques : Interventions : Des mix énergétiques opposés ou complémentaires? Quel est l impact de l abandon du nucléaire en Allemagne? Quelle articulation avec la politique européenne de l énergie? Quel est l impact des événements récents dans les pays arabes et au Japon? L interconnexion des réseaux électriques, l épine dorsale d une future vision commune? Une convergence énergétique est-elle possible? Barbara SELLIER, DG Energie de la Commission Européenne Dominique MAILLARD, Président du directoire RTE Alain GEST, Député de la Somme et Secrétaire National de l UMP en charge des énergies Christian HEY, Secrétaire Général du German Advisory Council on the Environment Le débat était modéré par le Professeur Jan Horst KEPPLER, directeur du master «Energie, Finance et Carbone» à Dauphine et économiste spécialisé sur le nucléaire pour l OCDE. «C est un sujet d intérêt général pour l Europe car c est un sujet de civilisation : l Europe se destine à devenir le continent du développement durable.» (G. Klossa) Le débat a été introduit par Guillaume KLOSSA, Président d EuropaNova, soulignant l importance de la question de la convergence énergétique entre la France et l Allemagne dans la mesure où le Bundestag vient de valider le retrait du nucléaire en Allemagne. Il est donc indispensable à l heure actuelle de réinventer le mix

2 énergétique, de trouver de nouveaux modes de consommation, de maîtriser le coût de l énergie et surtout de se préoccuper du problème de la compétitivité pour demain. En effet, la problématique énergétique est un élément moteur à la fois pour la compétitivité d aujourd hui et pour le développement durable de demain. Le Professeur Jan Horst KEPPLER, a ensuite expliqué qu une complémentarité était plus envisageable qu une véritable convergence énergétique entre les deux grands de l Europe. La décision de l Allemagne post-fukushima de sortir du nucléaire d ici 2022 représente une question à la fois pour l Allemagne, pour la France et pour l Europe. Il souligne les questions suivantes : Mais est-ce un pas courageux vers le futur ou plutôt un retour peureux vers un passé idéalisé? Qu est-ce que cette décision signifie pour la France? Le sujet va-t-il s inviter aux élections présidentielles? Quelle signification ces évènements ont-ils pour l Europe? On peut observer une divergence dans la dynamique entre les deux pays lorsque l on compare la loi Nome (qui fixe le prix de cession pour la production nucléaire en France) et la loi EEG en Allemagne, relative aux énergies renouvelables. Les deux idéologies diffèrent. Et ces lois posent notamment problème pour la création d un marché intégré de l électricité en Europe. Des mix énergétiques opposés ou complémentaires? Christian HEY a débuté son intervention sur la question de la nouvelle politique énergétique allemande. En effet, l Allemagne vient de prendre une décision courageuse pour demain selon les rapports publiés par le Conseil allemand d experts sur l environnement allemand. Celui-ci œuvre pour mettre en place une électricité 100% renouvelable d ici Le dernier rapport du Conseil a défini un modèle énergétique en calculant les besoins et les coûts de manière optimale. Il en ressort que les résultats sont encourageants pour l ensemble de l Europe. Non seulement, le projet d une électricité 100% renouvelable (éolien et solaire) est possible mais il est surtout réaliste : l enjeu est de développer un système de stockage ainsi qu un réseau d électricité performants. Alors, pourquoi ne pas choisir ce modèle énergétique plus économique et plus écologique pour les générations futures? C est dans cette optique que le gouvernement allemand a décidé de passer à l électricité renouvelable d ici 2050 et surtout d abandonner le nucléaire. A cela, Dominique MAILLARD a répondu que la décision allemande avait lieu dans un état souverain de compétence souveraine. Effectivement, la liberté des pays membres de l Union européenne sur les décisions par rapport au mix énergétique est quasi-totale. Il n y a pas de consultation des voisins et donc pas vraiment de connotation européenne concernant la question énergétique. Certes, le pari pour une électricité 100% renouvelable représente une option forte et réaliste mais en contrepartie, il doit y avoir un développement de technologies maîtrisables et stockables ainsi qu un développement d interconnexions entre les

3 différents pays européens. Le problème des énergies renouvelables est qu elles sont intermittentes : elles fluctuent en fonction de l eau et du soleil. Plus on va développer les énergies renouvelables, plus le renforcement des inter-solidarités sera nécessaire. Tel est le modèle du futur tel que Dominique MAILLARD l a décrit : d ici 40 ans, on aura des outils de stockage efficaces et acceptés par l ensemble des pays européens, les interconnexions seront efficaces. Dans ce processus, la nécessité de l acceptation de ce nouveau modèle est primordiale. Quelle articulation avec la politique européenne de l énergie? Barbara SELLIER s est exprimée sur la politique européenne de l énergie concertée entre les Etats membres, qui a pour objectif d assurer la sécurité de l approvisionnement, de combattre le changement climatique et d assurer malgré tout la compétitivité des Etats membres. Ainsi, les objectifs principaux de cette politique sont d une part, la création du marché intérieur de l énergie européen et d autre part une politique énergie-climat avec des objectifs d ici 2020 (réduire les émissions de C02, 20% supplémentaires d énergie renouvelable ).Néanmoins, il est important de savoir que les décisions sur le bouquet énergétique restent entre les mains des pays comme cela est inscrit dans le traité. L énergie est donc un sujet politique et stratégique qui implique de nombreux choix démocratiques. Quel impact de l abandon du nucléaire en Allemagne? Alain GEST a réagi sur les réactions «épidermiques» qui ont pu être observées en France suite à la décision allemande. Certes, la France prend acte de cette prise de position qui est le reflet d une politique souveraine d un état souverain qui a fait un choix. Cependant, elle a été surprise car la position de la chancelière Angela MERKEL a été singulièrement différente à seulement quelques mois d intervalles, élections locales et accident de Fukushima obligent! Il y a donc une impression de réaction allemande dans l urgence et dans la peur, légitime, des évènements au Japon bien que la sismicité soit très différente entre Japon et Europe. La France n est pas hostile à l idée de production d électricité 100% renouvelable. Mais, il y a des risques à plusieurs échelles. Le risque le plus immédiat est couru par l Allemagne qui va devoir payer son électricité plus cher dans les prochains mois (+ 20% d ici 2012) et surtout faire appel à des énergies de substitution carbonées, qui vont nuire à la volonté de développement durable européen. Christian HEY a rebondi sur cette notion de «risque» de la décision allemande : «l Allemagne n est pas un pays révolutionnaire», cette décision renvoie au consensus conclu il y a 10 ans. Dans la société allemande, la question du nucléaire a souvent divisé la population, créé un conflit social majeur et surtout bloqué le pays il y a plusieurs années d où

4 le soutien de l opinion à cette décision aujourd hui. L idée de consensus politique est très forte en Allemagne. Les futurs investissements dans l électricité renouvelable ainsi que l existence d un véritable consensus national rendent les coûts acceptables. L Europe du nucléaire est-elle envisageable? Dominique MAILLARD s est exprimé sur le terme de «consensus» qui a un sens très fort en Allemagne et qui n a pas d équivalent en France. Un tel consensus n a jamais existé en France : il existe toujours une opinion publique dissidente et les médias soutiennent souvent ces positions. L Allemagne est un partenaire privilégié de la France comme la Suisse et l Italie, qui ont aussi décidé de sortir du nucléaire. La France, de par sa position singulière, semble donc isolée dans sa politique mais elle peut compter sur le soutien ferme du Royaume-Uni, de la Chine ou encore des Etats-Unis, 1 ère puissance nucléaire mondiale. En conséquence des incidents de Fukushima, le nucléaire est maintenant redouté sans pour autant être remis en cause. Le nucléaire va devoir faire plus preuve de sa robustesse face aux aléas climatiques et il ne pourra en sortir que plus fort s il y parvient. Selon A. GEST, l Allemagne va bientôt devoir importer de l énergie nucléaire et notamment de la France. La question reste de savoir quel sera le prix fixé. De plus, il n y a jamais eu de consensus sur la question nucléaire en France. On a plutôt observé une forme d assentiment sur le nucléaire car les retombées financières ne sont pas négligeables, notamment pour les villes accueillant des centrales. Quel impact des évènements récents dans les pays arabes et au Japon? Jan KEPPLER a ensuite soulevé l idée d un débat sur l énergie qui impliquerait plus les citoyens. Sur ce sujet, Alain GEST a assuré qu il existe des débats de la sorte mais entre politiques. Car la banalisation de grands débats publics sur des sujets majeurs comme l énergie entraînerait l abandon de la démocratie représentative au profit d une démocratie participative. Mais les élections présidentielles seront l occasion d amener l énergie au cœur du débat public. Barbara SELLIER a elle souligné que les discussions avec la population sur les infrastructures sont aujourd hui indispensables car l opinion publique représente un réel frein au niveau local pour l obtention de permis de construire. La notion de demande est centrale à travers la réduction des coûts, le développement d un marché intérieur de l énergie pour une meilleure coordination vis-à-vis de l extérieur et surtout pour plus de sécurité. Il faut savoir qu en Europe, 14 pays sur 27 utilisent le nucléaire et la moitié sont des nouveaux Etats membres de la «génération élargissements». On compte environ 150 réacteurs au sein de l Union européenne.

5 Après Fukushima, une volonté d organiser des tests de résistance (Stress Tests) s est affirmée: les Etats membres les gèrent eux-mêmes sous le contrôle d un mécanisme d évaluation européen. Le choix du nucléaire reste aujourd hui national, même si certaines obligations communes demeurent comme la sûreté de l approvisionnement par exemple. En ce qui concerne le marché franco-allemand de l électricité, qu en est-il des interconnexions déjà existantes et qu en est il pour l avenir (dans 5 à 10 ans)? Selon Christian HEY, la situation ne sera pas dramatique dans les années à venir. Cependant, les réseaux ne sont pas utilisés de manière optimale ce qui limite les interconnexions. La problématique est d établir le lien difficile entre coût du nucléaire et prix du marché. En Allemagne, il y a une surcapacité de ressources fossiles et donc pas de problème de substitution ni de danger sur l effet de serre ou encore sur les futures décisions européennes. Dans les années à venir, les énergies renouvelables vont jouer un rôle majeur au niveau européen. A long terme, l Allemagne et la France finiront par converger vers l utilisation du renouvelable et vers le combat contre l effet de serre. Une convergence énergétique possible? Dominique MAILLARD a axé son intervention sur la nouvelle donne concernant l énergie face à la décision allemande. Pour lui, elle n aura pas de conséquences à court terme car il y a peu de demande énergétique en été. Les inquiétudes se portent surtout sur l hiver car l énergie photovoltaïque dépend du soleil qui se fait rare en cette saison. Cependant, l Allemagne connaît une surcapacité de ses moyens de production, en plus d une capacité d échange élevée. Mais avec l abandon du nucléaire, le solde finira par être structurellement exportateur de la France vers l Allemagne, comme cela a été le cas jusqu en La décision allemande a été très rapide, ce qui limite fortement les méthodes de rattrapage excepté l optimisation des infrastructures existantes. A moyen terme, des investissements seront nécessaires pour réajuster l offre à la demande. Cette sortie du nucléaire avait été anticipée certes, mais pas avant Jusqu à cette date, les variations entre offre et demande seront donc difficiles à gérer. Selon Alain GEST, la décision allemande aura des conséquences indéniables sur les problèmes de CO2 car l énergie de substitution sera cinq fois plus carbonée qu en France. Il sera alors compliqué de respecter les objectifs en termes d émissions de C02 fixés par l Europe. Cependant, une alliance franco-allemande est aujourd hui indispensable sur la question de l énergie. Une convergence est possible si elle est calquée sur les objectifs européens comme la réduction des coûts de l énergie ou le paquet climat européen. Aujourd hui, une entente franco-allemande sur la question de l énergie semble tout de même difficile étant donné les velléités existantes sur les appels d offres pour l éolien off-shore ou encore la persistance de la France dans le nucléaire, comme l a annoncé Nicolas Sarkozy dans son plan de «Grand Emprunt».

6 Une Interconnexion des réseaux électriques comme épine dorsale d une future vision commune? Pour répondre à cette question, B. SELLIER a fait un panorama de la situation européenne actuelle. Il y a une certaine confiance générale même si le système d échanges des droits d émissions est défaillant. La législation prévoit notamment une obligation de cogénération (production simultanée d électricité et de chaleur) pour économiser de l énergie et réduire les émissions de CO2. Au niveau des projets, le développement de la séquestration du carbone est central. En effet, les bouquets énergétiques entre les Etats membres sont multiples et face au futur boom de la demande d énergie, il est nécessaire que chaque pays optimise son bouquet énergétique et développe des réseaux plus intelligents. L Union européenne travaille actuellement sur une feuille de route pour Il s agit d une simulation de tous les scénarios possibles pour voir comment maintenir l approvisionnement et la sécurité de l énergie tout en réduisant son coût. L objectif est d en finir avec la«non-europe»trop coûteuse. Les Etats membres doivent converger vers un système électrique décarboné d où l importance d initier le débat entre les pays européens sur leurs objectifs en termes de politique énergétique. «La France, l Allemagne et l Europe sont d accord sur les principes pour 2050, mais empruntent des chemins très disparates qui mettent en péril la notion de sécurité.» Eléments de conclusion Pour conclure ce débat, Dominique MAILLARD a choisi d insister sur la nécessité de divergence et de diversité des ressources face à la hantise d un bouquet énergétique unique en Europe. En effet, la sécurité de l alimentation énergétique repose sur la complémentarité des réseaux. Les différences de modèles sont une source de richesse : une convergence totale ou une uniformisation n est donc pas souhaitable. «La diversité est bien plus enrichissante qu on le croit! Le tout est que cette diversification soit organisée pour être une force et non plus un frein dans la construction européenne.» (J. Keppler)

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Dr. Christian Hey Conseil d Experts sur l`environnement, Allemagne (SRU) 1 Introduction Mesdames et messieurs, Je vous remercie de m avoir invité à

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse 23 OCTOBRE 2012 FICHE THEMATIQUE : PENURIE D ELECTRICITE un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse Le Conseil fédéral et le Conseil national souhaitent sortir du nucléaire à

Plus en détail

Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE

Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Une comparaison franco-allemande Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE Congrès de l ACFAS, Montréal, 14-15 mai 2014

Plus en détail

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie 1 Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D Equilibres et enjeux internationaux de l énergie Séminaire 3 : The German Energiewende after the elections and before the EU-2030

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Energy Security First!

Energy Security First! ITINERA INSTITUTE SERIE ELECTIONS Energy Security First! 18 03 2014 MENSEN WELVAART BESCHERMING Mise en contexte Johan Albrecht La sortie du nucléaire est désormais toute proche. En 2015, les deux plus

Plus en détail

Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2

Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2 La transition énergétique vue d Allemagne, un exemple à suivre Briefing. Mai 2011. Grâce au nucléaire, la France serait indépendante d un point de vue énergétique, championne en matière de lutte contre

Plus en détail

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Dans la perspective de la première conférence franco-allemande sur l énergie qui se tiendra le 2 juillet prochain à Paris 1, il paraît

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Le nucléaire, un allié pour le climat

Le nucléaire, un allié pour le climat 1 Claude Fischer - mars 2015 1 er Directrice d ASCPE Les Entretiens Européens Le nucléaire, un allié pour le climat La limitation du réchauffement climatique ne pourra pas être obtenue sans le nucléaire

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional Avril 2013 En 2011, pour la première fois, la Commission européenne parle d une

Plus en détail

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE a north sea electricity grid [r]evolution INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE LANGROCK/ZENIT/GREENPEACE COURTESY OF ABB DREAMSTIME

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION?

LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION? LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION? Le mercredi 19 juin 2013 de 14h à 18h suivi d un cocktail A La Maison de l UNESCO (salle IV) - 7 Place Fontenoy, 75007 Paris DEBAT

Plus en détail

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 ///////////////////////

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// 1 I. ENERGIEWENDE : ÉTAT DES LIEUX En 2011, la chancelière allemande Angela Merkel a décidé d accélérer la sortie du nucléaire.

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel QA3184.08 Question «Toute chose a deux côtés, le charbon en a deux mauvais» (Reinhard Bütikofer,

Plus en détail

Compte-rendu de la soirée-débat «Quel juste prix pour l'énergie?» Mardi 9 octobre 2012, Collège des Bernardins, 19heures

Compte-rendu de la soirée-débat «Quel juste prix pour l'énergie?» Mardi 9 octobre 2012, Collège des Bernardins, 19heures Compte-rendu de la soirée-débat «Quel juste prix pour l'énergie?» Mardi 9 octobre 2012, Collège des Bernardins, 19heures Ouverture : Guillaume KLOSSA, Président d EuropaNova Intervenants : Pierre BORNARD,

Plus en détail

Le développement des effacements

Le développement des effacements Le développement des effacements LA CAPACITE, OU COMMENT GARANTIR LA SECURITE D APPROVISIONNEMENT Afin d assurer la sécurité d alimentation en électricité, l UFE milite depuis plusieurs années pour la

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Philippe MARTIN, Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le jeudi 6 février 2014 Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Plus en détail

Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015).

Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015). ! Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015). «L éolien offshore est un non-sens» Dans son tour

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

Électricité 2030 QUELS CHOIX POUR LA FRANCE. Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co

Électricité 2030 QUELS CHOIX POUR LA FRANCE. Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co Électricité 2030? QUELS CHOIX POUR LA FRANCE Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co Erratum Page 11 Synthèse de l évolution de la consommation en énergie : SCÉNARIOS D ÉVOLUTION

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT

PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT L ESSENTIEL 2014 PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT IMPLANTÉ EN EUROPE. SON ACTIVITÉ COUVRE TOUS LES MÉTIERS DE LA PRODUCTION, DU COMMERCE ET DES RÉSEAUX D ÉLECTRICITÉ. IL EST UN

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

Pacte électrique breton d après les dernières données institutionnelles?

Pacte électrique breton d après les dernières données institutionnelles? 1. Connaissez-vous le Collectif GASPARE? Oui 2. Êtes-vous pour ou contre le projet de CCCG - Centrale thermique à cycle combiné à gaz - à Landivisiau, où ailleurs? Je défends le pacte électrique breton

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Date de dépôt: 19 janvier 2000 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et M. Chaïm Nissim, Fabienne Bugnon et Sylvia Leuenberger

Plus en détail

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort L ALLEMAGNE ET L EUROPE. REMARQUES SUR LA DECISION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE FEDERALE RELATIVE AU TRAITE DE LISBONNE Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* INTRODUCTION La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne

Plus en détail

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 vision centrée sur la Suisse La transi)on se limite à l électricité La catastrophe de Fukushima (2011)

Plus en détail

Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS.

Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS. Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS. Baptiste Boitier 1, Lionel Lemiale 2, Arnaud Fougeyrollas 3, Pierre Le Mouël 4

Plus en détail

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence?

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Electricité : France - Allemagne en quelques chiffres 2012 France Allemagne 540 TWh 560 TWh 62

Plus en détail

Date: 20 02 2007 Ref: 071/07/OL. Architecture et durabilité

Date: 20 02 2007 Ref: 071/07/OL. Architecture et durabilité Architecture et Société - TA 3 anglaise Architecture et durabilité Le secteur de la construction joue un rôle clé dans toute politique visant un développement durable pour le 21ème siècle. L environnement

Plus en détail

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude concernant l assurance-litige en matière de brevets, par CJA Consultants Ltd Janvier 2003 V4a.fin ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude réalisée pour la Commission européenne concernant la

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Stratégie pour L approvisionnement

Stratégie pour L approvisionnement Stratégie pour L approvisionnement de la Suisse en électricité dans le contexte européen --------------------------------------------------- Urs Meister (Traduction : Jan Marejko) ---------------------------------------------------

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

France-Allemagne : Preis Vergleich

France-Allemagne : Preis Vergleich France-Allemagne : Preis Vergleich Les marchés financiers connaissent une période de rémission, dopés par les politiques ultraaccommodantes des banquiers centraux qui déversent des océans de liquidités

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006

LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006 LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006 Débat présidé par M. André Merlin sur le thème : «Quelle articulation souhaitable avec

Plus en détail

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois AMbition éolien 2012 L énergie éolienne renouvelable, compétitive et créatrice d emplois Sortons de la crise avec l énergie de l avenir La filière éolienne entend être demain un des fleurons de l industrie

Plus en détail

L effacement diffus : cet inconnu bientôt dans votre foyer (1/3)

L effacement diffus : cet inconnu bientôt dans votre foyer (1/3) Accueil Acteurs & marchés Entreprises Habitants Politiques énergétiques Territoires & projets Energystream Le blog Energie des consultants Solucom Accueil» Éclairage» L effacement diffus : cet inconnu

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr LE TRONC COMMUN Le cursus de l Option Energie se compose d un tronc commun de formation générale à la problématique énergétique dont l ambition est de sensibiliser

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Rapport de Stage Energie Service Deutschland

Rapport de Stage Energie Service Deutschland Rapport de Stage Energie Service Deutschland Année 2010-2012 Master Pro Economie et Gestion de l environnement Université Bordeaux 4 Thomas Mauss 1 Table des matières I. Energie Service Deutschland AG.

Plus en détail

pour une transition énergétique réussie argumentaire en 11

pour une transition énergétique réussie argumentaire en 11 pour une transition énergétique réussie 9 fiches argumentaire en 11 pour un grand débat public Le débat engagé par le gouvernement sur la transition énergétique doit se conclure à l automne par une loi

Plus en détail

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir?

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir? 7 èmes Rencontres parlementaires sur l Énergie Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir? Organisées et présidées par Claude GATIGNOL Député de la Manche, président du Groupe d

Plus en détail

Les obstacles : Solutions envisageables :

Les obstacles : Solutions envisageables : 1. Quels sont les obstacles auxquels les citoyens européens doivent faire face dans l exercice de leurs droits? Que pourrait-on faire pour alléger ces obstacles? Les obstacles : Tout d abord, il y a un

Plus en détail

Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire. Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie

Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire. Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie L'énergie est revenue ces dernières années au premier plan des préoccupations

Plus en détail

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG Stephan Kohler Le «tournant énergétique» en Allemagne : Centrales à cycle combiné adaptables et efficaces dans le contexte d une production d électricité fluctuante issue des énergies renouvelables. Perspectives

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire Pierre Jacquet Pierre Jacquet est chef économiste de l Agence Française de Développement (AFD). Il est membre du Conseil économique pour le développement durable (CEDD). Définir le collectif : retour d

Plus en détail

La transition énergétique allemande: ambitions initiales et problèmes de mise en œuvre sur le marché de l électricité

La transition énergétique allemande: ambitions initiales et problèmes de mise en œuvre sur le marché de l électricité La transition énergétique allemande: ambitions initiales et problèmes de mise en œuvre sur le marché de l électricité L accident nucléaire de la centrale japonaise de Fukushima Daiichi en mars 2011 a durablement

Plus en détail

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand Guillaume Wicker Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux IV 1 Je commencerais par cette interrogation : est-il

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement?

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La nouvelle loi organique relative aux lois de finances a été promulguée en août 2001. Deux ans plus tard, et bien que la mise en œuvre de cette

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

La sortie du nucléaire en Allemagne : scénarios de politique énergétique

La sortie du nucléaire en Allemagne : scénarios de politique énergétique Note du Cerfa 93 La sortie du nucléaire en Allemagne : scénarios de politique énergétique Brigitte Knopf Hendrik Kondziella Michael Pahle Mario Götz Thomas Bruckner Ottmar Edenhofer Février 2012 Comité

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

faux VRAI FAUX vrai VRAI POUR TOUT SAVOIR SUR L ÉLECTRICITÉ

faux VRAI FAUX vrai VRAI POUR TOUT SAVOIR SUR L ÉLECTRICITÉ faux VRAI FAUX POUR TOUT SAVOIR SUR L ÉLECTRICITÉ vrai VRAI Énergie Réseaux Pour tout savoir sur l électricité Demande Efficacité Énergétique CO2 EnR Allemagne Mix de production électrique Prix Équilibre

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE PROPOSITIONS COMMUNES Mise en œuvre de la rénovation énergétique du parc existant de bâtiments Contact CFEE : Joël VORMUS Tél. : 01 55 86 80 08 joel.vormus@cler.org

Plus en détail

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu!

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! Analyse pour l APERe rédigée par Daniel Comblin, Président du conseil d administration de l APERe Version du 2/12/213 En janvier 23, le Parlement

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD. United Nations Environment Programme

Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD. United Nations Environment Programme Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD United Nations Environment Programme 1 Des copies, en anglais, du rapport intégral peuvent être obtenues

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

SONJA KORSPETER ET ALAIN HERMANN *

SONJA KORSPETER ET ALAIN HERMANN * Les nouvelles technologies et la maîtrise des données personnelles comment l Allemagne et la France abordent-elles l impact de l évolution technologique sur la protection des données? SONJA KORSPETER ET

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Assurance et prévention des catastrophes naturelles et technologiques

Assurance et prévention des catastrophes naturelles et technologiques Assurance et prévention des catastrophes naturelles et technologiques Céline Grislain-Letrémy Résumé long - Thèse en sciences économiques sous la direction de Bertrand Villeneuve L objet de cette thèse

Plus en détail