Dossier de presse 18 avril Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie"

Transcription

1 18 avril 2013 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 1

2 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie PARTIE I Un marché de gros du gaz naturel dynamique 1/ Le marché de gros : comment ça marche? 2/ Qui sont les acteurs du marché? 3/ Un marché de gros attractif en France PARTIE II La «customisation» de l approvisionnement par les industriels 1/ Qui sont les consommateurs industriels? 2/ Comment accèdent-ils au gaz naturel? 3/ La mise en œuvre des schémas d approvisionnement «active» et «solo» PARTIE III Accéder au marché de gros : source d opportunité pour les industriels 1/ L attractivité du marché de gros 2/ Questions à Guy Fasanino, Directeur commercial de GRTgaz Annexes 2

3 PARTIE I Un marché de gros du gaz naturel dynamique 1/ Le marché de gros : comment ça marche? Les prestations de transport de GRTgaz sont commercialisées sous forme de capacités d accès à l une des deux «zones d équilibrage» (Nord et Sud) qui composent le réseau de GRTgaz. Dans le périmètre de chaque zone, les expéditeurs peuvent demander le transport de leur gaz de tout point d entrée (injection) vers tout point de sortie (consommation) de la zone dans la limite des capacités souscrites (réservées) à ces différents points. La seule obligation faite aux expéditeurs est d équilibrer quotidiennement leurs entrées et sorties de gaz. Ils peuvent échanger du gaz sans besoin de préciser ni sa source ni sa destination. Ils peuvent échanger des capacités souscrites entre eux. En France, la place du marché est organisée autour des Points d Échange de Gaz (PEG) et la bourse de l énergie est opérée par Powernext SA. L essentiel du commerce de gros du gaz s effectue sur le mode du gré à gré (OTC, over the counter), au travers de transactions directes ou via des intermédiaires (sociétés de courtage et plates-formes de trading). Les points d échanges virtuels du gaz (PEG), permettent de formaliser ces échanges bilatéraux ou de réceptionner les achats réalisés sur la bourse Powernext Gas. La bourse du gaz propose des produits spot et futures, respectivement Powernext Gas Spot et Powernext Gas Futures, sur les PEG Nord et Sud. Les transactions y sont organisées de façon totalement anonyme et garantie. 3

4 2/ Qui sont les acteurs du marché de gros? Depuis l ouverture des marchés le nombre d acteurs au PEG n a cessé d augmenter : Les clients expéditeurs sont les clients qui ont un contrat d acheminement avec GRTgaz. On retrouve dans cette catégorie : - des producteurs, autrement dit des compagnies pétrolières et gazières couvrant l ensemble de la chaîne de production du pétrole et du gaz naturel ; - des fournisseurs, autrement dit des sociétés qui concluent des contrats de fourniture de gaz avec un consommateur final et assurent l acheminement du gaz jusqu aux sites de consommation ; - des traders, des banques ou des énergéticiens, qui achètent et revendent le gaz sur la bourse Powernext Gas ; - des industriels, qui ont choisi de s impliquer dans l acheminement en gaz naturel de leur site, selon différents schémas d approvisionnement (cf. Partie II). 4

5 3/ Un marché de gros attractif en France Depuis l ouverture des marchés, les échanges aux PEG, n ont cessé d augmenter. Le dynamisme du marché de gros est important pour la compétitivité de l énergie gaz. Avec l ouverture du marché du gaz, GRTgaz a fait évoluer son réseau et simplifié ses prestations de service pour faciliter l accès au marché de gros et favoriser la rencontre entre l offre et la demande en gaz. Évolution du réseau Une étape importante a été franchie en 2009, avec la simplification des zones tarifaires. Pour la Commission de régulation de l énergie (CRE), «les PEG sont des outils indispensables aux fournisseurs actifs sur le marché du gaz en France pour optimiser et sécuriser leurs approvisionnements. L existence à terme d une place de marché unique et donc d un prix du gaz unique sur l ensemble du territoire est indispensable à l achèvement d un marché de gros efficace, au bénéfice des consommateurs de gaz 1». La création d une zone unique de marché est envisagée à l horizon 2018, selon les orientations fixées par la CRE dans sa délibération de juillet Ce projet implique de lever les congestions qui limitent à 230 GWh/j les échanges entre les zones Nord et Sud reliées par une seule interconnexion. La fusion favoriserait l intégration des marchés du corridor Sud de l Europe de l Ouest et créerait une place de marché plus importante et plus liquide avec un seul prix de gros du gaz en France. 1 Source : CRE, Rapport sur le fonctionnement des marchés de gros de l électricité, du CO 2 et du gaz naturel (novembre 2012) 5

6 Simplification et transparence : un SI au service du marché Le portail sécurisé assure aux clients expéditeurs et consommateurs industriels, un système d information, fiable, évolutif, ouvert et rapide. Une nouvelle version, entièrement revue a été mise en ligne en Il permet d accéder à différents services 24 heures/24, 7 jours/7 : achat et réservation des capacités, suivi des demandes, des livraisons, prévision de consommation, etc. Ce dispositif informatique est complété par Smart GRTgaz, lancé en 2011 et entièrement rénové en Ce site public propose plus de 100 données en temps réel. Tous les points de connexion sont couverts : frontières, terminaux méthaniers, stockages, interfaces entre les zones d équilibrage de GRTgaz, points de consommations. SmartGRTgaz a été choisi par les Agences Reuters et Bloomberg pour informer leurs abonnés. Des analyses des consommations sur le réseau de GRTgaz sont également disponibles sur le site web grtgaz.com à un rythme mensuel, trimestriel et annuel. La satisfaction client Les efforts pour adapter l offre commerciale de GRTgaz et répondre aux demandes des clients sont appréciés. Selon l enquête 2012 de GRTgaz, les niveaux de satisfaction des clients sont les suivants : 89 % pour la détermination des quantités consommées ; 91 % pour la gestion des travaux ; 93 % pour le raccordement au poste de livraison et les conditions de livraison du gaz ; 94 % pour l entretien du poste de livraison et la communication de l entreprise auprès de ses clients ; 100 % pour les réunions organisées à leur intention. La disponibilité du portail client a atteint 99,8 % en

7 PARTIE II La «customisation» de l approvisionnement par les industriels GRTgaz livre le gaz naturel que lui confient ses clients, à destination des points de consommation directement raccordés au réseau de transport : les réseaux de distribution publique pour l alimentation des ménages, des collectivités et des entreprises, les grands consommateurs industriels et les centrales qui utilisent le gaz naturel pour la production d électricité. Les 828 clients industriels raccordés au réseau de transport recouvrent des secteurs d activités variés, le plus représenté étant celui de l industrie agroalimentaire, avec 165 clients. Vient ensuite la métallurgie, l industrie automobile, l industrie du verre et des matériaux non métalliques et la chimie et le pétrole. Répartition des consommateurs Le gaz est utilisé dans l industrie pour produire de la vapeur (ex : papeterie), alimenter des fours (ex : métallurgie, verrerie), des séchoirs (ex : industrie agroalimentaire, sécheur en grains), pour produire de l électricité (centrale à cycle combiné, cogénération), de la chaleur, ou comme matière première de l industrie chimique (ex : azotier)... Enfin, parmi les industriels, 13 sites de production d électricité à cycle combiné sont aujourd hui raccordés au réseau de transport. 7

8 2/ Comment accèdent-ils au gaz naturel? Dans le schéma d approvisionnement traditionnel ci-dessous (offre «intégrale»), la relation contractuelle s organise autour de trois acteurs distincts. GRTgaz livre aux clients industriels raccordés à son réseau le gaz qu ils achètent auprès de fournisseurs qui ont eux-mêmes conclu un contrat d acheminement avec GRTgaz. Dans ce cas, les clients industriels ne sont liés à GRTgaz que par un contrat qui définit les conditions de raccordement au réseau de transport et les conditions de livraison du gaz. Les relations contractuelles En décidant d accéder au marché de gros, certains industriels font évoluer ce schéma traditionnel. L industriel ne se contente plus de recevoir du gaz à la porte de son usine, il prend la décision de devenir un acteur gazier et d intervenir directement sur le marché de gros en achetant à un ou plusieurs fournisseurs les quantités de gaz naturel dont il a besoin. Ce nouveau schéma correspond aux offres «active» et «solo» du contrat d acheminement (cf. plaquette : Accédez au marché du gaz naturel). Offre «active» Dans le cadre du schéma d approvisionnement «active», l industriel devient acteur sur les places de marché mais délègue la livraison en gaz naturel de son site et la gestion de l équilibrage (l écart entre les prévisions de consommation réelle) à un «expéditeur d équilibre». De plus en plus de consommateurs industriels choisissent ce schéma d approvisionnement, qui en 2011 représentait 20 % des sites. 8

9 Offre «solo» Dans le cadre du schéma d approvisionnement «solo», l industriel devient acteur sur les places de marché et prend lui-même en charge la livraison du gaz jusqu à son site et son équilibrage. Il a accès à une offre diversifiée de fourniture. Jusqu à présent, ce schéma a été majoritairement choisi par des consommateurs pour lesquels la maîtrise et l optimisation des achats de gaz sont stratégiques, et qui ont une bonne maîtrise de leur prévision de consommation. GRTgaz accompagne les industriels dans leur choix d approvisionnement en leur proposant un suivi commercial personnalisé et une formation adaptée. Le dynamisme du marché de gros s explique finalement par une adaptation constante de l offre de GRTgaz à la demande de ses clients. Aujourd'hui, 25 clients industriels ont décidé de s impliquer davantage dans leur approvisionnement en devenant client expéditeur de GRTgaz. La concertation gaz GRTgaz cherche constamment à enrichir son offre pour permettre aux consommateurs de trouver la meilleure solution pour leur approvisionnement. GRTgaz anime un dispositif permanent de concertation avec les acteurs du marché (CRE, transporteurs, expéditeurs, clients). Son programme de travail est fixé par un comité d orientation. Parmi les thèmes abordés : la gestion de la flexibilité intra-journalière, le système d équilibrage, le système d information de GRTgaz, les modalités de raccordement et de livraison des gestionnaires de réseaux de distribution Un travail de fond a été réalisé dans le cadre d un groupe de travail de la Concertation gaz (encadré), notamment avec l UNIDEN (Union des industries utilisatrices d énergie) pour simplifier l'accès au marché de gros des industriels. 9

10 3/ La mise en œuvre des schémas d approvisionnement «active» et «solo» Pour devenir expéditeur sur le réseau de GRTgaz, il est nécessaire d'obtenir une autorisation de fourniture auprès du Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie et d'avoir signé un contrat d acheminement avec GRTgaz. Avant de prendre la décision de devenir client-expéditeur de GRTgaz, les industriels intéressés doivent également réunir quelques facteurs clés de succès : > une gestion centralisée des achats d énergie clairement missionnée et correctement gréée ; > au démarrage, une ou plusieurs personnes qui s investissent dans la mise en place du schéma ; > une bonne connaissance des règles d accès au réseau, et plus particulièrement au PEG (ou l appel à des consultants avec un bon niveau de connaissance) ; > une juste appréciation des contraintes et des risques opérationnels, très souvent surévalués ; > une bonne capacité à prévoir la consommation des sites ; > une bonne coordination entre la fonction achat et les sites de consommation. GRTgaz accompagne ses clients tout au long de cette démarche en leur proposant notamment une formation adaptée à leurs besoins trois mois avant le démarrage de leur schéma d approvisionnement. Dans les faits, on s aperçoit que si les gros consommateurs d énergie ont été les premiers à s intéresser à ce type d offre, depuis deux ans, les clients industriels qui optent pour un schéma «active» ont une consommation annuelle inférieure à 300 GWh. 10

11 PARTIE III Accéder au marché de gros : facteur de compétitivité pour les industriels 1/ L attractivité du marché de gros L ouverture des marchés : une réalité Aujourd hui 83 % des sites industriels connectés au réseau de transport (ce qui représente 99 % de la consommation) ont choisi des offres de marché pour leur approvisionnement en gaz auprès d un ou plusieurs fournisseurs. Cet attrait du marché du gros s explique par la compétitivité des prix à court terme (marché spot). L évolution comparée du prix du gaz au PEG Nord et du BAFA, prix à l importation en Allemagne, représentatif des contrats long terme d approvisionnement en Europe, montre que le prix sur le marché de gros est quasiment systématiquement inférieur à celui des contrats long terme, cet écart pouvant aller jusqu à 6 à 7 /MWh. Ainsi, sur la période comprise entre janvier 2009 et juillet 2012, les prix affichés sur le marché de gros (PEG nord) ont été, en moyenne, inférieurs de 5 /MWh aux contrats de longs termes tel que reflétés par le prix moyen d importation Allemand. 11

12 2/ Questions à Guy Fasanino, Directeur commercial de GRTgaz Ces derniers mois de plus en plus d industriels souhaitent devenir leur propre expéditeur en accédant directement au marché de gros. Comment expliquez-vous cette tendance? C est le constat que nous faisons et qui nous confirme la pertinence de ce que nous avons fait ces 2 dernières années pour faciliter l accès au marché de gros. En particulier, le travail de promotion des offres et l accompagnement individualisé de nos clients industriels pour qui bien souvent, l accès au PEG, représentait un projet de changement important. Aujourd hui, les industriels qui ont choisi nos offres «active» et «solo» apprécient les espaces de liberté et d optimisation qui leur sont ouverts. Concrètement, un industriel bénéficie ainsi à tout moment, et pour les durées qu il souhaite, de la présence en concurrence de plusieurs dizaines de fournisseurs pour alimenter ses usines. En faisant le choix de diversifier son approvisionnement, il peut bénéficier simultanément de la meilleure offre de plusieurs fournisseurs. Lorsque l industriel agrège lui-même ses différents achats sur le marché de gros, il réussit à optimiser sa fourniture globale pour qu elle lui soit moins coûteuse que s il avait confié la fourniture de son site à un seul fournisseur. On peut prendre l analogie du restaurateur qui achète ses légumes au marché de gros à Rungis qui choisit de ne pas acheter ses carottes et ses pommes de terre à un seul vendeur, mais de sélectionner à tout moment les grossistes en fonction de la qualité et des prix qu ils pratiquent. Les prix observés sur la principale place de marché Française (PEG Nord) sont durablement inférieurs aux prix des contrats long terme qui sont les contrats avec lesquelles les grands fournisseurs historiques s approvisionnent majoritairement. Plusieurs consommateurs industriels nous ont parlé d une économie de plus de 2 euros par MWh, ce qui peut représenter une économie annuelle de plus d un million euros, et contribuer de façon significative à la compétitivité du site concerné. Y a-t-il d autres avantages? En fonction de l évolution du prix du gaz, certains industriels choisissent de moduler leur production et ajustent leur consommation. Par exemple, en attendant une baisse du prix du gaz sur le marché, ils ralentissent leur production et déstockent leurs produits pour servir leurs clients. Ils augmentent la production en consommant du gaz moins cher ensuite et remplissent leur stock de nouveau. Ils ont ainsi des leviers entre les mains qu ils n ont pas avec un contrat de fourniture mono fournisseur livré site (formule INTÉGRALE). Faut-il être un spécialiste du marché du gaz? Je pense qu il faut surtout être un bon acheteur professionnel. Pour être un acteur efficace sur le marché, il faut observer, comprendre les mécanismes d évolutions des prix. Ceci dit lorsqu un industriel, au cours d un appel d offres, discute avec des fournisseurs qui livreront son site, il faut aussi qu il ait une bonne connaissance de ce qu il achète pour pouvoir négocier efficacement. Je dirais qu acheter «multifournisseur et multi pas de temps» sur le marché de gros est de même nature, en franchissant certainement un pas de plus dans la maîtrise du fonctionnement du marché du gaz. En tout état de cause, les équipes commerciales de GRTgaz sont à l écoute et au service des clients qui se posent des questions, et qui souhaitent être accompagnés. Pour les industriels, le gaz naturel représente de multiples avantages Grâce au gaz naturel, les industriels disposent d une énergie compétitive, peu émettrice de CO 2 et qui assure également la continuité d approvisionnement. Par la présence d un marché vaste et organisé et par les caractéristiques même du réseau de transport, souterrain et donc très robuste. Chaque année, les interruptions de livraison concernent 5 à 10 postes clients sur près de pour une durée d interruption de quelques heures seulement. Le programme des travaux de maintenance a été revu pour mieux prendre en compte les besoins des industriels. GRTgaz propose à ses clients industriels plusieurs solutions adaptées à des besoins particuliers comme des contrats ajustables sur 12 mois pour les nouveaux sites qui ne connaissent pas précisément ce que sera leur consommation ou la souscription de capacité quotidienne pour des besoins supplémentaires ponctuels ou pour des essais de procédés. 12

13 Annexes Chronologie du marché de gros 2007 : début du système d équilibrage basé sur les achats/ventes de marchés 2008 : possibilité d accès au marché de gros pour les clients industriels directement raccordés au réseau de GRTgaz (septembre) : lancement du dispositif commun Concertation Gaz 2008 (novembre) : lancement du marché Powernext Gas Spot et Powernext Gas Futures (janvier) : fusion des 3 zones d équilibrage GRTgaz au Nord de la France (Nord-H, Est et Ouest) : signature électronique des contrats 2010 : mécanisme de couplages des marchés nord et sud 2011 (avril) : service de flexibilité intrajournalière : lancement de Smart GRTgaz (rénové en 2013) 2012 (janvier) : contrat d acheminement modulaire 2012 : lancement du portail 13

14 6, rue Raoul Nordling Bois-Colombes Cedex Tél. :

benoit.pouzieux@grtgaz.com

benoit.pouzieux@grtgaz.com 1 benoit.pouzieux@grtgaz.com Pour un consommateur, accéder au marché de gros permet une diversification accrue de sa fourniture Nombre d acteurs réseau aval Nombre d acteurs PEG et amont Quantités échangées

Plus en détail

Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique

Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique Table ronde AFG le 14 septembre 2011 Guy Fasanino, Directeur Commercial 1 Sommaire Les PEGs : carrefour gazier européen Au sein d une offre simple et attractive

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 Nous reprenons dans ce document les principaux messages délivrés lors du séminaire de formation sur les bourses de l électricité

Plus en détail

Paris, le 10 février 2014

Paris, le 10 février 2014 Paris, le 10 février 2014 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur la création d une place de marché commune aux zones GRTgaz Sud et TIGF au 1 er avril 2015 Les tarifs d utilisation

Plus en détail

Assistance à la gestion des contrats de fourniture d électricité et de gaz Dans le contexte défini par la loi NOME Et la loi de la consommation 1 Suppression des TRV d électricité 2 Gestion tarifaire de

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Frédéric GONAND et Jean-Christophe LE DUIGOU, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Frédéric GONAND et Jean-Christophe LE DUIGOU, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 19 avril 2011 portant décision sur la proposition de GRTgaz d expérimentation d un mécanisme de couplage de marchés sur son réseau

Plus en détail

Laurent BLAISONNEAU Directeur du développement

Laurent BLAISONNEAU Directeur du développement L EFFICACITE ENERGETIQUE : POURQUOI AGIR? VISION COUT DE L ENERGIE Laurent BLAISONNEAU Directeur du développement Tel 33 (0)6 08 49 40 04 laurent.blaisonneau@enea-consulting.com Document produit par ENEA

Plus en détail

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES : L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE Notre vocation Réduire l empreinte carbone du territoire Assurer le bien-être thermique de nos clients En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL GAZ 2004

GROUPE DE TRAVAIL GAZ 2004 GROUPE DE TRAVAIL GAZ 2004 SOUS-GROUPE DE TRAVAIL N 6 GLOSSAIRE DU GTG 2004 Rédacteurs Thierry Balard - Gaz de France Christian Bossoutrot - CRE Jacques Dubost - AFG Olivier Gosmant - GSO Florence Grillet

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

Altergaz, fournisseur de gaz naturel

Altergaz, fournisseur de gaz naturel Altergaz, fournisseur de gaz naturel Notre vision : devenir le premier fournisseur alternatif de gaz naturel en France Altergaz souhaite offrir à ses clients professionnels, entreprises, collectivités

Plus en détail

La sécurité d approvisionnement en gaz

La sécurité d approvisionnement en gaz La sécurité d approvisionnement en gaz Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Convention AFG 18 mars 2014 Sophie Rémont Sous-directrice

Plus en détail

APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR

APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR 1 1. Objet En cohérence avec la décision de la CRE du 5 février 2013 relative

Plus en détail

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz Jean-François Daubonne Directeur Commercial France GAS NATURAL FENOSA Multinationale dans l énergie avec 16 200 collaborateurs

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 23 mai 2013 portant décision relative aux règles de commercialisation par GRTgaz de capacités de transport additionnelles à la liaison

Plus en détail

Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques

Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques CCI Montpellier 16 septembre 2015 Sommaire 1. Préambule : les acteurs du marché 2. Fin des TRV : calendrier et dispositif d

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée eni.com/fr des solutions personnalisées... une relation client dédiée Pendant toute la durée de votre contrat,

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 avril 2013 portant décision sur l évolution automatique de la grille tarifaire de GrDF au 1 er juillet 2013 Participaient à la

Plus en détail

PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE

PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE GTG 2007 GT1 V1 du octobre 2006 PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE Page : 1/5 A- OBJET Cette procédure décrit les différentes étapes qui permettent de rechercher la synchronisation

Plus en détail

Présentation SIEA. 16 juillet 2015

Présentation SIEA. 16 juillet 2015 Présentation SIEA 16 juillet 2015 eni, un acteur mondial Source : Fact book 2013 eni La Chaîne Gazière eni en France eni est présente en France au travers de ses activités de distribution de produits pétroliers

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 2 octobre 2014 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier Un expert mondial de l énergie bien ancré en France Votre partenaire immobilier Qui sommes-nous? E.ON dans le monde* Un leader mondial de l énergie, n 1 en Allemagne L un des plus grands importateurs

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial. La fiabilité d un grand groupe: Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial. La fiabilité d un grand groupe: Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial o En commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o En production d

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 9 bis du 25 novembre 2008 C2008-61 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 31 juillet

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial : o En exploitation, commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o

Plus en détail

CCI Morbihan 08 octobre 2014

CCI Morbihan 08 octobre 2014 Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement»

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Résultat : 1. Obtenir les meilleures conditions d approvisionnement possibles, en termes de prix, de

Plus en détail

L achat d électricité

L achat d électricité Bienvenue 1 L achat d électricité Journée d actualité du 17 avril 2014 Christian PONCELET Chargé de mission auprès de la Direction générale Responsable du groupement Achat Electricité (2004/2013) SIPPEREC

Plus en détail

Guide du consommateur d'électricité et de gaz naturel à l usage des clients professionnels

Guide du consommateur d'électricité et de gaz naturel à l usage des clients professionnels La Commission de régulation de l'énergie (CRE) est une autorité administrative indépendante qui concourt, au bénéfice des consommateurs finals, au bon fonctionnement des marchés de l électricité et du

Plus en détail

Les chemins commerciaux de l Electricité

Les chemins commerciaux de l Electricité Les chemins commerciaux de l Electricité L Electricité est Un produit à la fois comme un autre Il fait l objet d une concurrence entre fournisseurs Il nécessite des moyens de productions et des réseaux

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Guide pratique à destination des entreprises L énergie est notre avenir, économisons-la! Comprendre pour mieux choisir La disparition

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT DOCUMENT 1/3 Ce document a pour but d expliquer le fonctionnement du marché du gaz. Il s agit d une introduction permettant de

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Audition de la CRE du 14 Septembre 2004. Accès des Tiers aux Stockages. Présentation UNIDEN

Audition de la CRE du 14 Septembre 2004. Accès des Tiers aux Stockages. Présentation UNIDEN Audition de la CRE du 14 Septembre 2004 Accès des Tiers aux Stockages Présentation UNIDEN Energy Septembre 2004 PCD 1 Que l ATS soit Régulé ou Négocié, les industriels ont besoins qu il soit flexible Selon

Plus en détail

Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage. Annexe

Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage. Annexe Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage Annexe 1 Le parc de stockage français est constitué de nombreux stockages saisonniers. Les stockages souterrains de gaz naturel sont

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Guide pratique à destination des entreprises BEE150100008 - eon brochure gaz_cb.indd 1 21/01/15 12:56 L énergie est notre avenir, économisons-la!

Plus en détail

Annexe A : Barème des prix

Annexe A : Barème des prix Contrat de transport de gaz naturel Annexe A : Barème des prix Version du 1er avril 2014 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. BAREME DES PRIX... 3 2.1 Prix de déséquilibre... 3 2.1.1 Tolérance Ecart Journalier et

Plus en détail

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés.

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. 2 3 E.ON, une dimension internationale Un grand énergéticien privé Né en 2000, le groupe E.ON est devenu

Plus en détail

Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie

Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie mai 2015 Fin des tarifs réglementés de vente d'énergie Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

GarantBox : pour aller plus loin

GarantBox : pour aller plus loin 1 Sommaire Sommaire GarantBox : pour aller plus loin Les acteurs en présence et les intérêts qu ils trouvent dans GarantBox Les utilisateurs Les banques partenaires du projet Les commerces partenaires

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; -

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION. AMG 28 avril 2015

ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION. AMG 28 avril 2015 ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION AMG 28 avril 2015 1. Le contexte réglementaire Historique de la réglementation : Européenne et Française Loi NOME : 7 décembre 2010 2003 : 2 e directive

Plus en détail

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004?

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? 6 ème Assises de l énergie - atelier 6 Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? L expérience du distributeur dans le nouveau contexte OLIVIER COURSIMAULT

Plus en détail

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients 1. Introduction ERDF est à la recherche de solutions innovantes

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 octobre 2013 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ Guide pratique à destination des entreprises Quels sont les différents acteurs du marché en France? Marché de gros Fournisseurs Vente

Plus en détail

Les souscriptions de capacités aux Points d Interface Transport Distribution (PITD)

Les souscriptions de capacités aux Points d Interface Transport Distribution (PITD) En savoir plus sur Les souscriptions de capacités aux Points d Interface Transport Distribution (PITD) Les clients consommateurs connectés à un réseau de distribution sont alimentés par des expéditeurs

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ENERGY/WP.3/GE.5/2004/4 10 octobre 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE L ÉNERGIE DURABLE Groupe de

Plus en détail

Charte des fournisseurs de gaz naturel

Charte des fournisseurs de gaz naturel Charte des fournisseurs de gaz naturel dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle Depuis le 1er juillet 2004, tous les clients professionnels peuvent choisir librement leur fournisseur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte. 1.1. Le développement de capacités fermes entre la France et la Belgique

Délibération. 1. Contexte. 1.1. Le développement de capacités fermes entre la France et la Belgique Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 avril 2010 portant orientations sur le développement d une nouvelle interconnexion gazière permettant de créer des capacités

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

Sommaire. Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel

Sommaire. Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel Bienvenue Sommaire Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel Choix d un fonctionnement Au travers du P1 des marchés

Plus en détail

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 GTG 2007 - GT1 V1 du 4 octobre 2006 PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 A- OBJET Cette procédure décrit les modalités de traitement, par le fournisseur et/ou le GRD, d une réclamation client adressée

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

dossier de presse être utile aux hommes

dossier de presse être utile aux hommes dossier de presse JUILLET 2012 LES TARIFS RéGLEMENTéS DU GAZ NATUREL EN France être utile aux hommes sommaire les tarifs reglementes Du GaZ Naturel en FraNce I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

La carte d achat, c est quoi ça?

La carte d achat, c est quoi ça? La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

_ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué

_ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué _ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué d installations de surface (comptage, unités de traitement, compression) et d équipements souterrains (puits et canalisations) qui permettent

Plus en détail

LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES

LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES Septembre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES Note de conjoncture À partir du 1er janvier 2016, les

Plus en détail

Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité

Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité Le premier ministre, Sur le rapport du ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie, Vu le code de l énergie,

Plus en détail

1. Cadre en vigueur pour l évolution du tarif péréqué d utilisation des réseaux publics de distribution de gaz naturel de Veolia Eau

1. Cadre en vigueur pour l évolution du tarif péréqué d utilisation des réseaux publics de distribution de gaz naturel de Veolia Eau Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 15 mai 2014 portant décision sur l évolution automatique de la grille tarifaire du tarif péréqué d utilisation des réseaux publics

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE

DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE Droit et fiscalité Financement et rentabilité Stratégie et réalisation ÉNERGIE Nos points forts L élaboration de structures claires en termes de stratégie,

Plus en détail

Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz. 19 novembre 2015

Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz. 19 novembre 2015 Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz 19 novembre 2015 Rappel des fondamentaux du Winter Outlook Le Winter Outlook est une initiative volontaire

Plus en détail

Audition de la CRE du 23 Septembre 2004. Tarifs à Souscription. Présentation UNIDEN

Audition de la CRE du 23 Septembre 2004. Tarifs à Souscription. Présentation UNIDEN Audition de la CRE du 23 Septembre 2004 Tarifs à Souscription Présentation UNIDEN Energy Septembre 2004 PCD Commentaire sur l évolution proposée du tarif STS (1/2) Selon la formule STS actuelle (3,1,3),

Plus en détail

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stéphane Caudron Energy Europe Ltd Congrès du Gaz - Paris 2007 2 L offre de flexibilité: multiples outils et multiples objectifs Objectifs: équilibrer

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE 2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE Les graphiques ci-dessous illustrent l évolution historique de la facture énergétique régionale et de sa décomposition par acteur, par vecteur

Plus en détail

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7 Communiqué de Pré-Lancement Sage CRM.com Version 5.7 Nouvelle offre produit Présent sur le marché de la Gestion de la Relation Client (CRM) depuis 3 ans en France, Sage compte environ 7000 clients qui

Plus en détail

F - DOCUMENTS DE REFERENCE ET DOCUMENTS ASSOCIES

F - DOCUMENTS DE REFERENCE ET DOCUMENTS ASSOCIES GTG 2007 GT1 Version V2 du 7 novemvre 2008 PROCEDURE CLIENT CONSOMMANT SANS FOURNISSEUR Page : 1/5 A - OBJET Cette procédure décrit les principes retenus pour traiter la situation où le GRD constate qu

Plus en détail

Les principes de souscription des capacités aval et leur évolution

Les principes de souscription des capacités aval et leur évolution En savoir plus sur Les principes de souscription des capacités aval et leur évolution Vous avez un site raccordé au réseau de transport ou vous souhaitez alimenter un site raccordé au réseau de transport.

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 6 mai 2015 portant décision sur l évolution automatique de la grille tarifaire du tarif péréqué d utilisation des réseaux publics

Plus en détail

OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS

OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS ATEE Journée cogénération basse tension 29 janvier 2015 CONTRAT PETITES INSTALLATIONS CARACTERISTIQUES

Plus en détail

L expérience du SIGEIF en Île-de-France

L expérience du SIGEIF en Île-de-France Matinales de l ATEPS : fin des tarifs réglementés L expérience du SIGEIF en Île-de-France Jean-Serge Salva 7 mars 2014 1 Du monopole à la concurrence «L électricité constitue une marchandise» Cour de Justice

Plus en détail

STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS

STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS Le stockage d énergie vu par Energy Pool Le fort développement des énergies renouvelables pose de nouveaux problèmes auxquels

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : DEVR1405019A Intitulé du texte : Projet d arrêté modifiant l arrêté du 7 février 2007 relatif aux profils et aux droits unitaires de stockage. Ministère

Plus en détail

Les composantes de la tarification. novembre 2013

Les composantes de la tarification. novembre 2013 Les composantes de la tarification novembre 2013 Le service de fourniture de gaz EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture du gaz naturel

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Comprendre l évolution des Tarifs Réglementés de Vente d ÉS Gaz de Strasbourg au 1 er juillet 2015

Comprendre l évolution des Tarifs Réglementés de Vente d ÉS Gaz de Strasbourg au 1 er juillet 2015 Comprendre l évolution des Tarifs Réglementés de Vente d ÉS Gaz de Strasbourg au 1 er juillet 2015 L évolution des Tarifs Réglementés de Vente d ÉS Gaz de Strasbourg au 1 er juillet 2015 a été validée

Plus en détail

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 La Commission de régulation de l énergie (1/2) Collège

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 18 juin 2015 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique

Plus en détail

Le trading de capacités de transport de gaz en toute simplicité

Le trading de capacités de transport de gaz en toute simplicité Le trading de capacités de transport de gaz en toute simplicité Deux marchés sur un seul outil capsquare est une plate-forme électronique qui permet d acheter ou de vendre sur le marché secondaire des

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

L offre de UBI (Use-it-and-Buy-It)

L offre de UBI (Use-it-and-Buy-It) En savoir plus sur L offre de UBI (Use-it-and-Buy-It) L offre de capacité UBI (Use-it-and-Buy-It) permet aux expéditeurs d acquérir de la capacité quotidienne supplémentaire en day-ahead ou au cours de

Plus en détail

Charte des fournisseurs d électricité

Charte des fournisseurs d électricité Charte des fournisseurs d électricité dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle Depuis le 1er juillet 2004, tous les clients professionnels peuvent choisir librement leur fournisseur

Plus en détail

GUIDE POUR LA PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ET DE SERVICES ASSOCIÉS. Janvier 2014. Chapitre 4 : Annexes

GUIDE POUR LA PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ET DE SERVICES ASSOCIÉS. Janvier 2014. Chapitre 4 : Annexes GUIDE POUR LA PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ET DE SERVICES ASSOCIÉS Janvier 2014 Chapitre 4 : Annexes SOMMAIRE I. LES RÔLES DES DIFFÉRENTS OPÉRATEURS... 3 1.1 - Interventions

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

La commercialisation de l électricité

La commercialisation de l électricité N 33 La commercialisation de l électricité Un marché de la fourniture qui bénéficie de la baisse des prix de marché de gros Depuis l ouverture totale des marchés de l électricité en 2007, les tarifs réglementés,

Plus en détail