dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG"

Transcription

1 Stephan Kohler Le «tournant énergétique» en Allemagne : Centrales à cycle combiné adaptables et efficaces dans le contexte d une production d électricité fluctuante issue des énergies renouvelables. Perspectives de l agence allemande de l énergie, Deutsche Energie-Agentur GmbH (dena). 5 octobre 2012, Berlin 1

2 Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. dena République fédérale d Allemagne 50 % Groupe bancaire KfW 26 % Représentée par le ministère fédéral de l Économie et de la Technologie en accord avec : le ministère fédéral de l Alimentation de l Agriculture et de la Protection des consommateurs le ministère fédéral de l Environnement, de la Protection de la nature et de la Sûreté nucléaire le ministère fédéral des Transports, de la Construction et du Développement urbain Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG 8 % 8 % 8 % Direction Stephan Kohler Président Andreas Jung 2

3 Les champs de compétence et d action de dena. 3

4 Conditions cadres de la politique énergétique. 4

5 Objectifs de la politique énergétique et climatique de l Union européenne. Libéralisation complète des marchés européens de l électricité. Mise en place systémique d un marché unique européen de l électricité («level playing field»). Objectifs de la politique énergétique et climatique de l UE d ici 2020 : Réduction des émissions de gaz à effet de serre d au moins 20% par rapport au niveau de 1990 (30% si d autres pays industrialisés s engagent à atteindre des réductions comparables). Augmentation de la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie pour atteindre 20% (Allemagne : 18%). Réduction la consommation d énergie de 20% en optimisant l efficacité énergétique. Toutefois, les États membres disposent aujourd hui d instruments différents pour promouvoir le développement des énergies renouvelables. 5

6 Objectifs de la politique énergétique et climatique en Allemagne : «concept énergétique» 2010 du gouvernement fédéral. Avec son «concept énergétique», le gouvernement fédéral a fixé les lignes directrices d une stratégie globale jusqu à l horizon 2050, qui décrit la voie à suivre à l ère des énergies renouvelables. Objectifs premiers et mesures principales : Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40% d ici 2020 et de 80% d ici 2050 (par rapport à 1990). Réduction de la consommation d énergie primaire de 20% d ici 2020 et de 50% d ici 2050 (par rapport à 2008), et exploitation des potentiels d efficacité énergétique dans les ménages et dans les espaces publics. Réduction de la consommation d électricité de 10% d ici 2020 et de 25% d ici 2050 (par rapport à 2008). Augmentation de la productivité énergétique de 2,1% en moyenne. Réduction de la demande en chaleur de 20% d ici 2020 et de 80% d ici Doublement du taux de rénovations énergétiques pour atteindre 2% et un parc 6 immobilier quasi neutre pour le climat d ici 2050.

7 Objectifs de la politique énergétique et climatique en Allemagne : «concept énergétique» 2010 & «paquet énergétique» Véhicules électriques en Allemagne : 1 million d ici 2020, 5 millions d ici Augmentation de la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie pour atteindre 18% d ici 2020 et 60% d ici Part de l électricité générée issue d énergies renouvelables dans la consommation brute d électricité : 35% d ici 2020 et 80% d ici Environ 30% de la consommation d électricité est importée. Accélération du développement des capacités éoliennes en mer à 25 GW d ici 2030 et expansion de l infrastructure de réseau (tracés nord-sud). «Paquet énergétique» 2011 (extrait) : Arrêt de toutes les centrales nucléaires en Allemagne d ici Accélération de l expansion du réseau : examen et approbation centralisés et fédérés d un plan pour toutes les lignes à haute tension du pays à travers l Agence fédérale des réseaux (BNetzA). Mesures visant à améliorer l intégration des énergies renouvelables sur les marchés et dans les systèmes. 7

8 Défis du «tournant énergétique» - Intégration des énergies renouvelables dans les systèmes. 8

9 Consommation d électricité en Allemagne (2011). L industrie et les commerces sont les plus gros consommateurs d électricité. ~ 26% ~ 23% ~ 47% Source : BDEW 2012, Office fédéral de la statistique. Image : Martin Stötzer, Université Otto von Guericke, Magdebourg Part du transport ~ 3%, de l agriculture ~ 2%. Les chiffres étant arrondis, le total n est pas nécessairement égal à

10 Production brute d électricité en Allemagne par source d énergie au 1 e semestre Sources d énergie conventionnelles : 59 % Éolien : 8,8% ER : Biomasse : 5,4% Hydraulique : 3,8 % Photovoltaïque : 1% Déchets municipaux (50%) : 0,9% Centrales nucléaires : 7% Production brute d électricité totale au 1 e semestre 2012 : 281,5 Mrd kwh* Part des énergies renouvelables en 2011 : 20,1% *Données provisoires, en partie estimées, ne tenant pas compte de la production des centrales électriques industrielles pour leur consommation propre. Sources : BDEW ; AG Energiebilanzen, version du 19 juillet

11 Développement attendu des énergies renouvelables pour l approvisionnement en électricité en Allemagne. Triplement de la capacité installée d ici 2032 par rapport à l année de référence L éolien et le PV sont les piliers de l approvisionnement électrique. Source : Cadre de scénarios de l Agence fédérale des réseaux (2011) Scénario B. 11

12 L injection volatile des énergies renouvelables engendre des coûts économiques additionnels Exemple : l éolien. Alimentation volatile des énergies renouvelables génère économique supplémentaire - comme Outre l'énergie la nécessité éolienne. du maintien de capacités de secours et la Alimentation volatile des énergies renouvelables génère dévaluation du capital déjà investi (les centrales électriques économique supplémentaire - comme l'énergie éolienne. conventionnelles tournent moins d heures à pleine charge et les charges d investissement ne sont pas prévisibles), pendant les périodes de vent fort et de demande faible en électricité, l injection de l électricité coûte de l argent. Première semaine de janvier 2012 Prix sur le marché spot en /MWh Injection de vent en Allemagne en MW Charge réseau en Allemagne en MW Injection forte de vent avec demande faible = prix négatifs Source : RWE Innogy GmbH 12

13 Capacité installée en MW Production d électricité TWh Hypothèses de dena quant à l évolution de la cogénération en Allemagne Mini und et micro Mikro centrales KWK < de 50 KW cogénération <50 KW Biomasse Mittlere Petites et und moyennes Kleine KWK >50KW centrales <20 >50 MW KW <20 MW Große Grandes KWK centrales >20 MW >20 MW Importance persistante des grandes centrales de cogénération (>20 MW). Dans le contexte actuel de stratégies d introduction sur le marché et d expansion du marché, il n est pas possible aujourd hui d émettre des hypothèses au-delà de 2020 pour les mini et micro centrales. 13

14 Capacité installée, puissance et charge garanties (2022), conformément au scénario B du plan 2012 de développement des réseaux électriques pour l année Autres renouvelables Puissance non utilisable Révisions Pannes Réserves pour services systèmes Hydraulique Autres Gaz naturel Houille Lignite Puissance garantie 88,1 GW Puissance restante 5,1 GW 219,0 GW 88,1 GW Sources : Scénario B du cadre de scénarios pour le plan 2012 de développement des réseaux ; étude de réseau dena I ; calculs propres 14

15 Puissance garantie [MW] Évolution de la puissance garantie disponible dans le scénario «Baisse de la demande en électricité» MW Noch Puissance benötigte garantie gesicherte encore Leistung nécessaire Gesicherte Puissance Leistung garantie durch par zusätzliche l expansion erwarteten attendue des KWK- Ausbau centrales de cogénération Gesicherte Puissance Leistung garantie durch par les regenerative énergies renouvelables Energien (inkl. (avec Biomasse-KWK, cogénération à biomasse, ohne Wasserkraft) sans centrales hydrauliques) Gesicherte Puissance Leistung garantie durch par les geplante centrales Kraftwerke de catégorie Kategorie B B (inkl. prévues KWK) (avec cogénération) Gesicherte Puissance Leistung garantie durch par les Kraftwerke centrales de Kategorie catégorie A (inkl. A KWK) (avec cogénération) Gesicherte Puissance Leistung garantie bestehende thermischer provenant des Kraftwerke centrales ( >20 MW, thermiques inkl. Wasserkraft (>20 MW, und avec Pumpspeicher hydraulique, pompagestockage et und inkl. KWK) cogénération) Sources : dena, analyse de la conception des centrales en Allemagne jusqu en 2020, actualisée en 2009 Scénario «Baisse de la demande en électricité» : ewi / scénarios énergétiques prévisionnels pour le Sommet 2007 de l énergie et étude 2007 du ministère de l Environnement (à partir de 2020) ; 15

16 Évolution du solde exportation-importation en Allemagne (TWh/a)*. Pour satisfaire la demande à l avenir, l Allemagne dépend de l étranger. Pour cela, les pays étrangers doivent disposer d une infrastructure de génération et de transfert suffisante. * L importation directe des ER est interprétée comme une production étrangère. Source : Étude dena «Intégration des énergies renouvelables sur le marché germano-européen de l électricité» (2012). 16

17 Solde des échanges d électricité en Allemagne par pays partenaires de 2009 à Exportation/Importation en Mrd kwh Excédents d importations Excédents d exportations France Luxemb. Pays-Bas Autriche Suisse Danemark Tchéquie Suède Pologne Total 17 Source : AG Energiebilanzen.

18 État de développement du réseau : aperçu des tracés EnLAG*. Situation en août 2012 : réalisation de 214 km (ca. 12%) sur km des 24 lignes prévues par la loi EnLAG. 2 tracés déjà achevés et en service, 4 partiellement achevés. Constructions estimées pour 2012 : 35 km 16 projets à différents stades dans les procédures d autorisation. 2 projets actuellement seulement en phase d étude de faisabilité. Les GRT comptent sur l achèvement de la première partie des projets de lignes pour 2016 (963 km sur km). 15 projets sur 24 connaissent un retard, entre 1 et 5 ans! *EnLAG : loi allemande sur les réseaux d énergie. Source : Agence fédérale des réseaux, situation en août

19 Production côtière : 32 GW Ébauche du plan 2012 de développement des réseaux (NEP) Scénario (principal) B pour Optimisation des tracés existants km Expansion du réseau avec de nouveaux tracés km Investissements estimés : 20 Mrd jusqu en 2022 Source : GRT, situation au 20 mai Mrd jusqu en

20 Réseaux d électricité : indication de la capacité d interconnexion nécessaire en 2020 en Europe. Données en mégawatts Sources : KEMA, Imperial College London 20

21 Le défi : l optimisation des systèmes. Demande Production Stockage d énergie Réseaux d énergie Utilisation des potentiels d efficacité énergétique Services énergétiques Introduction des compteurs intelligents (Smart Metering) Progression des énergies renouvelables Expansion et flexibilisation de la cogénération Flexibilisation de la production conventionnelle efficace Évolution des méthodes de stockage d énergie dans le système Évaluation des nouvelles possibilités de stockage Expansion du réseau électrique Développement de systèmes de transport et de distribution efficaces énergétiquement Développement de réseaux intelligents (Smart Grids) Amélioration de l efficacité énergétique au fil de la chaîne d approvisionnement Utilisation de technologies intelligentes et de stratégies innovantes Développement des marchés 21

22 Stockage dans le système d approvisionnement énergétique. Fonction de compensation dans la production électrique Intégration de la production non disponible (ER fluctuantes) Stockage de l énergie aux heures creuses Utilisation de l énergie stockée pendant les heures de pointe (pics de consommation) Prestations de services dans les systèmes Énergie de réglage et de réserve Fourniture de puissance réactive Possibilité de redistribution en cas de congestion du réseau Différentiation entre stockage d électricité et d énergie Attention à la qualité (système) de l énergie stockée utilisable Stockage et utilisation intersectoriels de la production issue des énergies renouvelables (transformation de l électricité en d autres agents énergétiques / par ex. stockage thermique, transformation de l électricité en gaz) La comparaison des méthodes de stockage n est pertinente que sur le même type d application et en considérant les qualités respectives des systèmes. 22

23 Classification des méthodes de stockage d énergie selon les applications et leurs performances. Durée de décharge de la puissance nominale Heures Production du système Pile redox Batteries sodium-soufre et autres Pompage-stockage Accu. pneumatique Stockage de l électricité Applications à l hydrogène Minutes Stockage par volant d inertie Secondes Supercondensateurs Puissance nominale Source : dena Aujourd hui, seules les technologies de stockage suivantes ont un grand potentiel de performance : pompage-stockage, accumulateur pneumatique et application à l hydrogène. De nouvelles technologies et capacités de stockage de l énergie sont nécessaires. 23

24 Conclusion. 24

25 L efficacité énergétique doit devenir la base du «tournant énergétique».. Efficacité à tous les stades de la création de valeur ajoutée. Élaboration efficace de technologies de génération par les énergies renouvelables et pour cela, harmonisation nécessaire des plans d expansion des Länder. Synchronisation de l expansion de la génération par les énergies renouvelables avec renforcement des infrastructures et des systèmes de stockage d énergie. Réforme fondamentale de l EEG (loi sur les énergies renouvelables). Rénovation des bâtiments efficace énergétiquement. Renouvellement du parc des centrales à combustibles fossiles. Coordination de la politique énergétique avec les voisins européens. Nous partageons tous la responsabilité de la réussite de ce «tournant 25 énergétique».

26 C est l efficacité qui décide. Merci pour votre attention. b2b.dena.de 26

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk. Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011

100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk. Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011 100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011 L Agence pour les Energies Renouvelables : une plate-forme semi-publique = + Parrain fondateur

Plus en détail

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 vision centrée sur la Suisse La transi)on se limite à l électricité La catastrophe de Fukushima (2011)

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs Paris, 19 Juin 2014 1 1 Evolution de la consommation finale d électricité Dans

Plus en détail

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 ///////////////////////

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// 1 I. ENERGIEWENDE : ÉTAT DES LIEUX En 2011, la chancelière allemande Angela Merkel a décidé d accélérer la sortie du nucléaire.

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

La transition énergétique progresse. Mai 2013

La transition énergétique progresse. Mai 2013 énergétique progresse Mai 2013 énergétique progresse Mai 2013 2 énergétique progresse énergétique progresse 3 énergétique progresse L Allemagne a décidé de restructurer en profondeur son approvisionnement

Plus en détail

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 Energies renouvelables en Allemagne : succès et défis Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 L Agence pour les Energies Renouvelables

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE a north sea electricity grid [r]evolution INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE LANGROCK/ZENIT/GREENPEACE COURTESY OF ABB DREAMSTIME

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Evolution européenne et incidences sur la Suisse Pascal Previdoli, directeur suppléant de l Office fédéral de l énergie

Stratégie énergétique 2050: Evolution européenne et incidences sur la Suisse Pascal Previdoli, directeur suppléant de l Office fédéral de l énergie Stratégie énergétique 2050: Evolution européenne et incidences sur la Suisse, directeur suppléant de l Office fédéral de l énergie Stratégie énergétique 2050: les grandes lignes Sécurité de l approvisionnement

Plus en détail

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Dr. Christian Hey Conseil d Experts sur l`environnement, Allemagne (SRU) 1 Introduction Mesdames et messieurs, Je vous remercie de m avoir invité à

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence?

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Electricité : France - Allemagne en quelques chiffres 2012 France Allemagne 540 TWh 560 TWh 62

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin

Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin Evolution du Produit intérieur brut (PIB) et des émissions de Gaz à effet de serre (GES), 1991 212 Source: BMU, BMWi, Destatis 14 Evolution

Plus en détail

12 réflexions sur la transition énergétique

12 réflexions sur la transition énergétique 12 réflexions sur la transition énergétique Une contribution au débat sur les principaux enjeux de la transformation du système électrique version courte (version en ligne) Cher lecteur, la transition

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013 Point de situation ti Libéralisation des marchés électricité et gaz Ecube -6 décembre 2013, Auberge communale de Puidoux Xavier Righetti responsable de l unité étude énergétiques SILCom - Direction des

Plus en détail

Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne

Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne Thorsten Falk, Conférence «Énergie hydraulique, énergie éolienne et intégration réseau des énergies renouvelables» au Ministère

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

La transition énergétique allemande: ambitions initiales et problèmes de mise en œuvre sur le marché de l électricité

La transition énergétique allemande: ambitions initiales et problèmes de mise en œuvre sur le marché de l électricité La transition énergétique allemande: ambitions initiales et problèmes de mise en œuvre sur le marché de l électricité L accident nucléaire de la centrale japonaise de Fukushima Daiichi en mars 2011 a durablement

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Rapport de Stage Energie Service Deutschland

Rapport de Stage Energie Service Deutschland Rapport de Stage Energie Service Deutschland Année 2010-2012 Master Pro Economie et Gestion de l environnement Université Bordeaux 4 Thomas Mauss 1 Table des matières I. Energie Service Deutschland AG.

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac FLEXIPAC: Optimisation d une production locale de sources d énergies renouvelables intermittentes par la flexibilisation des usages des pompes à chaleur résidentielles et tertiaires Philippe ANDRE, ULg-BEMS

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand Electricité solaire et autoconsommation Le retour d expérience allemand Autoconsommation Evolution du cadre réglementaire au cours des dernières années Janvier 2009 : introduction d un tarif d achat à

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Centrale électrique hybride ENERTRAG. Centrale électrique hybride. Description succincte

Centrale électrique hybride ENERTRAG. Centrale électrique hybride. Description succincte ENERTRAG Centrale électrique hybride Description succincte Centrale électrique hybride «La vie des citoyennes et citoyens changera dans les années à venir, de sorte que nous vivions en étant plus économes

Plus en détail

Les approches de la précarité énergétique en Allemagne

Les approches de la précarité énergétique en Allemagne Les approches de la précarité énergétique en Allemagne Ute DUBOIS, ISG Business School, Paris, ute.dubois@isg.fr Ines MAYER, European Institute for Energy Research (EIFER), Karlsruhe mayer@eifer.org Atelier

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement.

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement. FAO 1. Combien de voitures électriques la Suisse compte-t-elle actuellement? Plus de 3500 véhicules électriques sont aujourd hui recensés dans le pays (état: janvier 2014). On distingue les véhicules tout-électrique

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Camille GROSJEAN, CEA Grenoble, Institut National de l Energie Solaire (Chambéry) Ingénieur-chercheur, doctorant

Plus en détail

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie 1 Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D Equilibres et enjeux internationaux de l énergie Séminaire 3 : The German Energiewende after the elections and before the EU-2030

Plus en détail

Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2

Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2 La transition énergétique vue d Allemagne, un exemple à suivre Briefing. Mai 2011. Grâce au nucléaire, la France serait indépendante d un point de vue énergétique, championne en matière de lutte contre

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009

Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009 Délibération Paris le 20 novembre 2009 Communication de la Commission de régulation de l énergie (CRE) sur le pic de prix de l électricité du 19 octobre 2009 Le prix de l électricité sur le marché spot

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

Développement durable et entreprises l expérience allemande

Développement durable et entreprises l expérience allemande Développement durable et entreprises l expérience allemande Ruggero Schleicher-Tappeser consultant & auteur, Berlin Premières Assises Nationales sur l Entreprise et le Développement Durable en Méditerranée

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation Tout pour la revolution. KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI reduction de vos couts avec l'autoconsommation L ALTERNATIVE ELECTRIQUE INTELLIGENTE POUR LES PME - PMI GRACE AUX AVANTAGES DE L AUTOCONSOMMATION.

Plus en détail

560 GW de capacité installée

560 GW de capacité installée . Les systèmes électriques intelligents? AFE 24 juin 2014 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE EUROPÉEN : 430 MILLIONS DE PERSONNES DESSERVIS 560 GW de capacité installée ~5 000 000 km de réseau MT+ BT 2 600 TWh utilisés

Plus en détail

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique Ordre du Jour Chiffres clés 2013 GrDF Rappel - Les missions du distributeur GrDF Le modèle GrDF Relation concédant/concessionnaire Autorité

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Électricité 2030 QUELS CHOIX POUR LA FRANCE. Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co

Électricité 2030 QUELS CHOIX POUR LA FRANCE. Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co Électricité 2030? QUELS CHOIX POUR LA FRANCE Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co Erratum Page 11 Synthèse de l évolution de la consommation en énergie : SCÉNARIOS D ÉVOLUTION

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

Pour une harmonisation des méthodes et des paramètres économiques. de comparaison entre les filières de production ou d économie d énergie

Pour une harmonisation des méthodes et des paramètres économiques. de comparaison entre les filières de production ou d économie d énergie Pour une harmonisation des méthodes et des paramètres économiques de comparaison entre les filières de production ou d économie d énergie Benjamin Dessus 13 mars 2013 www.global-chance.org 13 mars 2013

Plus en détail

Plan de route Energies renouvelables Suisse. Une analyse visant la valorisation des potentiels d ici 2050

Plan de route Energies renouvelables Suisse. Une analyse visant la valorisation des potentiels d ici 2050 Plan de route Energies renouvelables Suisse Une analyse visant la valorisation des potentiels d ici 2050 Sommaire Résumé 4 Avant-propos 5 Energies renouvelables une issue possible? 6 Ce qui a été calculé

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

Observ ER. Institut français d émission des certificats verts

Observ ER. Institut français d émission des certificats verts Observ ER Institut français d émission des certificats verts Prouver l origine renouvelable de l électricité Assurer la traçabilité de l électricité verte Garantir les échanges entre producteur et consommateur

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur. Synthèse du rapport

AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur. Synthèse du rapport AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur Synthèse du rapport IMPRESSUM Editeur: Association des entreprises électriques suisses (AES), Aarau Conception / graphiques / illustrations: Silvia

Plus en détail