Le Pilier III, d une contrainte réglementaire à une opportunité de pilotage des risques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Pilier III, d une contrainte réglementaire à une opportunité de pilotage des risques"

Transcription

1 Paris Lyon Brussels Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New York Petit-déjeuner Sia Partners Le Pilier III, d une contrainte réglementaire à une opportunité de pilotage des risques Vos contacts Julien SAC Directeur Assurance Sophie LE GOFF Manager Services Financiers Antoine BELLICHA Supervising Senior Jeremy PAYEN Senior Services Financiers, Actuaire

2 1 section Présentation Sia Partners 2

3 Sia Partners en résumé 12 ans de dynamisme et de croissance 350 consultants 7 bureaux (Paris, Bruxelles, Amsterdam, Milan, Rome, Casablanca, Dubaï) Une approche sectorielle Services Financiers Assurances, mutuelles, Institutions de Prévoyance Énergie & Utilities Télécoms Transport & Logistique Industrie manufacturière de la stratégie aux opérations Création Internationalisation Stratégie opérationnelle Organisation Assistance Maîtrise d Ouvrage Transformation / PMO Stratégie IT Change management Sia Partners est indépendant vis-à-vis des sociétés informatiques et des cabinets d audit financier. Notre culture est fortement orientée vers l expertise et les résultats. Depuis 2005, l internationalisation est réalisée sur un mode totalement intégré. 3

4 Présentation générale de nos activités assurance et mutuelles Nos domaines d intervention Vos principaux enjeux de transformation Métiers Fonctions support Assurance et réassurance Mutuelles Institutions de prévoyance Gestionnaires d actifs Actuariat Finance & Risques Ressources Humaines & Fonctions Achat SI & Organisation Se conformer aux réformes réglementaires et bonnes pratiques Solvabilité II (piliers 1, 2 et 3) Gouvernance et Contrôle Interne Lutte anti-blanchiment, MiFID ALM, Gestion & performance financière Concevoir et lancer de nouvelles offres Tarification Partenariats et services Paiements mobiles, Développement multicanal Nouvelles garanties, tarification classique et comportementale Ils nous font confiance Optimiser ses processus Plans de productivité et d efficacité opérationnelle Pôles industriels, DILO / Lean Six-sigma Se développer sur son marché domestique ou à l international Appui à la création / réorganisation de structures Due diligences, Data rooms, Intégration post fusion Réussir vos grands projets de transformation Pilotage de projet Accompagnement du changement 4

5 Sia Partners Sélection de références Solvabilité II Métiers (Piliers 1, 2 & 3) ORSA Maquette de rapport Groupe et Design des process Portefeuilles Répliquants:Support méthodologique et expertise métier Définition de la politique des changements du modèle interne(gouvernance, seuils, rédaction de la politique ) Use test: définition du scope de processà mettre en conformité avec la réforme Solvabilité II Identification des évolutions process requises Structuration, optimisation et documentationdes process& modèles de gestion des risques Réconciliationdes actifs risques (processus clients: ALM & calcul du SCR) Evaluation méthodologique des méthodes de Copule Cartographie de la gestion des produits d assurance en UC; analyse des risques, identification et déploiement des points de contrôle, définition de l organisation cible Définition du système de contrôle interne et de l audit Rédaction des chartes et politiques de risque Assistance au calcul QIS Assistance au calcul du bilan S2 Transverses Structuration de la relation avec l ACP Retour d expérience Bâle II et cadrage Solvabilité II(analyses d impact, feuille de route, budget, calendrier ) Structuration & coordination des projets SIIdans le cadre de projets multi entités Management de transition : animation d un pôle de compétences de 12 ressources externes (actuaires, comptables, généralistes) Formations Solvabilité II Pilotage du projet d intégration du processus SCR dans ARIS Organisation Industrialisation métier & SI des processus de gestion des contrats multisupports Vie Assistance à la mise en place d une direction des risques Benchmarks Optimisation de la gouvernance du domaine IARD Chantiers IT Qualité des donnéesde calcul du ratio SII: Réalisation d études, cadrage de projet et expertise Diagnostic gouvernance des outils calcul SII Cartographie des applications Pilotage de projets d optimisation IT en IARD Package selectionpilier 3 5

6 Exemples d interventions récentes Domaine / Type Marketing Offre et Produit Innovation Partenariats Références FNCA : Accompagnement pour la constitution de la nouvelle offre d épargne en ligne (agrément CECEI) Société Générale ORBEO : JV avec un industriel (MdP, finance & trading carbone) BNP Paribas : Business Plan Micro-finance (financement aux IMF, fonds de micro-finance ) Confidentiel Cash Management : Business Case sur les transferts de capitaux et les virements internationaux, définition du catalogue de produits pour les marchés émergents Confidentiel Crédit à la consommation : Business Case Light Banking au niveau européen Opérateur Télécom : Analyse de faisabilité SEPA et Paiements sans contacts Stratégie financière Réformes réglementaires Sia Partners est un acteur de référence auprès des groupes bancaires et assureurs français sur les sujet Bâle II, ALM et SolvencyII Confidentiel : Elaboration d indicateurs d arbitrage pour la gestion des fonds propres économiques Groupe Allianz : Définition et mise en œuvre de la réforme MIF, structuration de la fonction Compliance et des Contrôles permanents Efficacité opérationnelle Plans industriels BNP Paribas : Définition et implémentation des Shared Services au niveau européen Confidentiel Premier groupe bancaire : Outsourcing des fonctions support GE : Déclinaison et diffusion de l approche Net Promoter Score & Lean 6 Sigma Réorganisations Post Merger Integration BNL : Gestion des aspects Organisation, RH et Change Management de la fusion avec BNP Paribas Société Générale Projet «Fighting back» : Revue des modèles d organisation et de relation du Contrôle interne lié aux lignes business Natixis -Corporate Investment Banking : Réorganisation de la filière financement, création de filiales (Pays du Golfe, Etats-Unis) Société leader du Crédit à la consommation : Support à la réalisation de Due Diligence (de 10 a 100 M ) 6

7 Présentation de Sia Partners Recherche, publication et contribution aux débats de place Une politique active de recherche et de publication Une contribution forte aux débats de place Blogs de Sia Partners Fort de visiteurs uniques par mois, les Blogs de Sia Partners proposent toutes les semaines nos analyses des secteurs des services financiers, de l énergie, des télécoms et de la fonction ressources humaines : Blog Energies : Blog Finance & Stratégies : Conférences, séminaires et formations Sia Partners participe activement aux débats et aux réflexions de place par l intervention de ses experts à de nombreuses conférences (Forum Energie, Journée Franco-Italienne des Ambassades de France et d Italie, French Amercican Fundation, Petits déjeuner PlaNet Finance, ), et formations(les Echos Formation, Development Institute International, ESCP-EAP, ) Blog Télécoms & Innovation : Blog Stratégies RH : Articles Presse Retrouvez régulièrement l'éclairage de Sia Partners dans la presse quotidienne (Les Echos, La Tribune, Le Monde, ) et la presse spécialisée (Agefi, Energy news, ). Des lettres d expertise et des études issues de nos centres de compétence Associations de place Sia Partners est membrede l Institut de l entreprise, de l Institut Montaigne, de Entreprises pour l Environnement, de l Association Française des Gestionnaires Actif- Passif, Découvrez les analyses des enjeux et impacts réalisées par nos centres de compétence et de recherche regroupant nos plus grands experts sectoriels et fonctionnels. 7

8 Sia Partners, expert de la formation dans les Services Financiers Une forte expérience de la formation Quelques exemples de formations dans les services financiers ci-joints Les formations effectuées par Sia Partners peuvent être dispensées via des organismes spécialisés(cf. partenaires cidessous), directementpar Sia Partners dans ses locaux, ou bien «en intra» chez nos clients Formations sur la gestion des risques / ALM / Bâle III Marketing et offres innovantes (paiements mobiles) Les organismes partenaires Formations Assurance / Solvency II Six-sigma, mesure de la productivité et risque s opérationnels 8

9 2 section Introduction CONFIDENTIEL 2012 Sia Partners 9

10 Contexte règlementaire instable Publication du draftde Directive Omnibus II (amendement de la directive-cadre) le 19 janvier 2011 Vote final de la directive Omnibus II à la Commission Européenne en Octobre 2013 La date d entrée en vigueur de Solvabilité II est en théorie fixée au 1 er janvier 2014par la Directive «Omnibus II» mais il est probable qu elle soit décalée au 1 er janvier 2015, voire 2016 (pas d accord du trilogue pour le moment) Mesures transitoires permettant d échelonner le passage à Solvabilité II des quelques 3600 compagnies d assurance assujetties, qui ne pourraient pas toutes respecter la contrainte du 1 er janvier 2014 / 2015 Implémentation par les états membres et les assureurs Transposition de la directive en droit national et entrée en vigueur pour certains aspects, notamment la validation des modèles internes Jan Résultats QIS 5 Mi Draft de la Directive «Omnibus II» QIS Nov Avr QIS 6 Résultats de l étude d impact sur les garanties long terme Juin 2013 Accord Politique sur Omnibus 2 Oct Publication de la directive Solva 2 révisée Jan Présentation des mesures d implémentation par la Commission Juillet 2014 Mars Adoption définitive des mesures d implémentation 5 Jan Mise en application de la Directive 10

11 Les enjeux du pilier III Un reporting structuré pour répondre à 2 objectifs bien distincts Enjeux Mise en œuvre Exigences de publication Accroître la transparence et renforcer la discipline de marché Analyser la solvabilité et la situation financière des entreprises Une communication publique (Diffusion d information aux actionnaires et aux marchés / Analystes) Directive - Article 51 Solvency and Financial Conditions Report (SFCR) CP 58 de EIOPA Fournir les informations nécessaires au contrôle prudentiel Permettre au superviseur de mener le Supervisory Review Process (SRP) Une communication aux autorités de contrôle (Transmission d information au superviseur) Directive - Article 35 Regular Supervisory Report (RSR) Base du dialogue entre avec le superviseur Quantitative Reporting Templates (QRT) 11

12 Principes généraux Retour de l ACP Harmonisation Le reporting Solvabilité II a vocation à se substituer au reporting prudentiel actuel Les états Solvabilité II remplaceront l essentiel des états C / T Maintien de spécificités nationales Dans des cas très précis et pour des domaines qui ne sont pas couverts par Solvabilité II, il y aura des états nationaux spécifiques (ENS) seront maintenus Correspondant à des spécificités du marché national Exemples : comptes sociaux, statistique, cantons, etc. Collecte sécurisée La collecte des données sera faite via un protocole sécurisé et l utilisation de XBRL EIOPA a publié en septembre un document sur les principales modalités de taxonomie Dès novembre 2013, le portail de remise ACP sera ouvert pour permettre des tests informatiques sur les transmissions. Proportionnalité Le principe de proportionnalité est appliqué sur le pilier III avec moins d informations pour les entreprises dont le profil de risque est plus simple 12

13 3 section Comment construire un processus de production des reportings Pilier III, efficace et économique? 13

14 Aperçu général des rapports à fournir Des enjeux opérationnels Rapport sur la solvabilité et la situation financière, (SFCR) Rapports narratifs Rapport réglementaire au superviseur (RSR) Activité, environnement externe et performance Système de gouvernance Profil de risque Valorisation Gestion des fonds propres Rapports quantitatifs QRT (Quantitative Reporting Template) Les éléments des QRTs: le capital minimum requis (MCR) le capital cible (SCR) les provisions techniques les actifs les fonds propres Fréquence Annuelle Rapport complet -Tous les trois ans ou sur demande du régulateur Etats dans leur intégralité => annuels Etats de base => trimestriels Les enjeux opérationnels Calendrier alimentation du reporting selon les fréquences et calendriers imposés Flexibilité adaptation des formats du reporting aux nouvelles exigences réglementaires -XBRL Disponibilité chacune des catégories de données et informations doit être disponible Granularité niveau de précision des données pour alimenter le reporting Conformité respect des règles et méthodes de détermination et de calcul 14

15 Des contraintes de production Rappel Le des prolongement exigences des discussions autour d Omnibus 2 maintient l incertitude sur le calendrier d entrée en vigueur du nouveau régime L ACP devrait communiquer début 2013 plus de précisions sur le contenu et les délais des remises Solvabilité II 1ère année Régime de croisière Etats trimestriels Reporting annuel solo T T fin de l exercice T T T fin de l exercice T T+8s T+14s T+14s T+5s T+14s T+11s Garantir une diffusion de données de qualité, au bon format, dans les délais impartis Prévoir une charge de travail supplémentaire significative pour gérer la quantité, complexité et fréquence des états à produire T+18s T+20s Mobiliser les acteurs pour fournir le premier reporting en juillet 2013 à l ACP Solo Groupe Solo Groupe 15

16 Les chantiers «classiques» du pilier III Un cadre méthodologique en 4 grands chantiers, permettant de couvrir l ensemble des problématiques du pilier 3 Définition du processus de rédaction des rapports RSR et SFCR Gap analysis sur les fonctions clés de la directive (gestion des risques, actuariat, conformité, contrôle interne ) 4 Cadrage SFCR et RSR Gap analysis Pilier 2 Normes Pilier 3 1 Gap analysis sur les états de reporting quantitatifs Gap analysis Pilier 1 :audit du SCR, MCR, bilan Solvabilité 2, provisions techniques au regard des exigences du pilier 3 Méthodologies Processus Sélection de solutions de marché Benchmark et sélection de solutionspilier 3 Définition du système d information cible supportant la production du pilier 3 3 Système d information Données & QRTs 2 Définition et description du processus de production : gouvernance, rôles et responsabilités, calendrier de production Analyse des données de reporting et de leur disponibilités 16

17 Lancer un projet pilier III quelles sont les bonnes questions? La conception de la solution est dépendante des options structurantes à choisir dès le début du projet En amont du choix de l outil de reporting, des choix structurants à instruire concernant l état pivot Bilan prudentiel Périmètre de supervision prudentielle Définition du périmètre des entités / produits/ portefeuilles couvert dans chaque référentiel (IFRS, Solvabilité II, MCEV) Réconciliation à prévoir entre les périmètres retenus dans chacun des référentiels Approches de comptabilisation des données Multinormes Approche complète: alimentation de chacun des référentiels de façon distincte et autonome Approche par différence : alimentation des référentiels par ajustements par rapport à une norme pivot Approche mixte : alimentation de chacun des référentiels en approche «complète» et matérialisation des écarts entre les normes Choix du modèle de réconciliation entre normes Consolidation du Bilan SII Méthode 1 : véritable consolidation prudentielle : collecte des bilans économiques solos SII avec une mécanique de consolidation(y compris les éliminations intra groupe) Méthode 2: à partir du bilan IFRS consolidé auquel sont appliqués des retraitements Solvabilité 2 Consolidation du SCR Méthode 1: intégration proportionnelle(méthode par défaut) Méthode 2: agrégation/déduction(à partir des SCR solos contributifs retraités des IG) 17

18 Choix d un outil Bien identifier son besoin Les fonctionnalités attendues de la solution de reporting prudentiel 5 Pilotage Collecte des données Qualité des données Gouvernance du processus de reporting prudentiel 1 Données pour états solo Réglementation nationale Données pour états solo Solvabilité 2 Données pour états Groupe Solvabilité 2 Données supplémentaires 4 Traçabilité Pilotage du processus 2 Elaboration des états Historisation Validation / certification des reportings Exploitation Calcul / Transformation Analyses Agrégation et consolidation Indicateurs de risques Contrôles / réconciliation 6 Référentiels 3 Production des restitutions Contrôles / réconciliation Nomenclatures QRT ENS* RSF* RSR SFCR Rapports internes Sécurisation des données Conversion au format XBRL Gestion des référentiels Envoi sécurisé à l ACP Piste d audit Régulateurs Marché (analystes, actionnaires) Management * ENS : Etats Nationaux Spécifiques * RSF : Rapport de Stabilité Financière 18

19 Disposer d un SI performant Optimiser le SI cible Les clés de réussite de la mise en œuvre du pilier III une bonne gestion des référentiels multiples et une interopérabilité des systèmes d information Environnement de l entreprise Systèmes comptables Datamart Passif Autres systèmes Datamart Actifs Outil comptable existant (normes françaises, IFRS ) Données «comptableset assimilées» Outils de modélisation Outil de calcul / agrégation du SCR Données «S2» Evaluer le niveau d automatisation et d'industrialisation pour assurer une consolidation des différentes informations Disposer d un dispositif de validation des informations et d évaluation des écarts au cours du process Règlementaire QRT Outil de reporting Pilier 3 ENS Interne Garantir la diffusion de données de qualité, au bon format, dans les délais impartis implémenter des contrôles RSF Environnement ACP * ENS : Etats Nationaux Spécifiques RSF : Reporting de Stabilité Financière 19

20 Benchmark des solutions du marché Tableau synthétique par grande famille d'outils Légende : Faible Fort Solution de reporting Pilier 3 Solution transverse (Pilier 1 + Pilier 3) Solution transverse assurant lagestion du workflow Périmètre des états couverts Besoins fonctionnels Automatisation de l alimentation des QRT Couverture du Pilier 1 Outil permettant le workflow Infrastructure / performances Confidentialité / traçabilité Besoins techniques Ergonomie Archivage Flexibilité / évolutivité Complexité du projet Coût Coût de la solution Coûtinterne additionnel pour répondre aux exigences de la Directive Exemples d éditeurs Invoke efront Moody s Effisoft SAS SecondFloor Algorithmics 20

21 4 section Comment passer d une contrainte règlementaire à une opportunité de pilotage des risques? Aller au-delà dans l exploitation des données 21

22 Comment passer d une contrainte règlementaire à une opportunité de pilotage des risques? Vision Sia Partners 1/2 La mise en place d une architecture et d un process industriel complet autour du Pilier III représente un énorme investissement pour une compagnie d assurance Cet investissement ne doit pas être vu uniquement comme une contrainte réglementaire Si structuré de façon adéquate, ce process doit pouvoir être réutilisé en interne pour adresser d autres besoins, et ainsi rentabiliser l investissement effectué Un process au centre de trois grands univers Données comptables Données financières Données risques Pilier III QRTs Autres reportings internes? Au cœur d un important et coûteux dispositif, l outil pilier III se doit d être suffisamment souple pour autoriser la production d autres reportings internes, et ainsi permettre de rentabiliser les investissements et travaux d industrialisation effectuées 22

23 Comment passer d une contrainte règlementaire à une opportunité de pilotage des risques? Vision Sia Partners 2/2 La réutilisation de l architecture et de l outil pilier III peut se faire dans le cadre de nombreux autres process internes, directement liés à Solvabilité II ou autres Cette approche a de nombreux intérêts et avantages, que ce soit directement pour justifier les dépenses liées au pilier III ou plus indirectement pour améliorer de façon significative les process internes de gestion de la compagnie Réutilisations internes possibles Retours sur investissement associés i. Dans le cadre de Solvabilité II : USP & modèle interne, Stress tests ORSA, Projection ORSA, Use test ii. Dans le cadre de la gestion internes des risques : ALM, Appétit au risque, Suivi des expositions et des limites iii. Dans le cadre de la gestion des produits : Développement d un nouveau produit, Suivi de la rentabilité des portefeuilles iv. Autres: Etudes d impact, stratégiques 1. Gains en terme de j/h économisés dans le cadre de la production des divers reportings via leur industrialisation 2. Gain en terme de délais nécessaires à la production des divers reportings 3. Forte amélioration de la qualité et pertinence des process internes de gestions(risques, financiers, comptables ) 4. Meilleures audibilité et sécurité des process 5. Si passage vers USP/MI, gain en terme de fonds-propres 23

24 Comment passer d une contrainte règlementaire à une opportunité de pilotage des risques? Exemple avec les USPs dans le cadre de la formule standard Rapide à implémenter une fois les processus Pilier III et Formule standard complètement intégrés Niveau de contrôle et d exigence de l ACP limité (contrôle surtout au niveau de la qualité des données et de la gouvernance encadrant la validation des USPs utilisés à chaque calcul) Gains immédiats en terme de fonds-propres et de justesse et finesse du pilotage des risques Pourquoi intégrer des USPs? i. 75% des données nécessaires aux calculs des USPs sont déjà disponibles dans le cadre du process Pilier III ii. Des méthodes rapides à implémenter sont disponibles (sous réserve d une bonne qualité des données) iii. Une économie en fonds-propres immédiate (~10-15% min. après diversification) iv. Des calculs plus justes et représentatifs du profil de risques de la compagnie (intérêts en terme de communication interne/externe, pilotage des risques ) Via un effort minimal à fournir en terme de modélisation et de justifications des approches retenues à l ACP, une amélioration significative en terme de fonds-propres À l image des USPs, fort intérêt à également faire évoluer la structure d agrégation des risques (autre partie de la formule standard généralement particulièrement inadaptée au profil de risques propre à une compagnie) Les USPs pouvant être ici vus comme une première étape vers le modèle interne partiel 24

25 Comment passer d une contrainte règlementaire à une opportunité de pilotage des risques? Exemple avec l ORSA, stress tests et projections du ratio de solvabilité Effectuer des stress tests du ratio de solvabilité de la compagnie suivant un large panel de scénarios est un prérequis de la Directive Idem dans les cas des projections de ce ratio à l horizon du plan stratégique Automatisation et industrialisation de la production de ces indicateurs possibles pour un coût marginal faible, si existence de processus Pilier 3 et Formule standard complètement intégrés Stress tests ORSA Projections ORSA Définition et implémentation d une liste exhaustive de stress tests, pour des besoins ORSA (scenarios bicentenaires) ou de gestions des risques internes (scenarios vingtenaires), etc Exemple avec le cas de la crise financière de (scenario marché bicentenaire): Chocactions=-45% Chocspreadsdecrédit=-250bps Choc taux d intérêt = +150bps 2 approches possibles de complexité différente A B Via scénarios déterministes Via portefeuille répliquant (si modèles DFA et calculs SCR automatiques) Possibilité d y ajouter un choc Vie ou Nonvie, voir Opérationnel, pour tester les effets de diversifications entre risques Extension possible vers des «reverse stress tests» 25

26 Comment passer d une contrainte règlementaire à une opportunité de pilotage des risques? Exemple avec la création d un nouveau produit d assurance Possibilité de standardiser et d industrialiser la production des études d impacts à effectuer lors de la création de nouveaux produits Possibilité de produire des indicateurs intégrant une vision «risque» au sens de Solvabilité II Création et communication de reportings ad-hoc pour le top management Exemples lors de la création d un nouveau produit Retours sur investissement associés Production d indicateurs avancées intégrant une vision des risquesenaccordaveccelledesolvabilitéii: NAV RAROC: SCR TRI sous Solvabilité II Stress tests de la profitabilité (+50% de résiliation, +20% longévité, +20% sinistre ) Possibilité de produire ces indicateurs et les reportings associés pour divers scénarios de marché (crise financière, inflation ) Approche déclinable dans le cadre : i. Del ALM ii. Des investissements financiers iii. Etc 1. Amélioration de la qualité et de la précision de la gestion des risques de la compagnie, à tous les niveaux de la chaîne de valeur (création et suivi de la performance des produits, pilotage des investissements, des fondspropres ) 2. Amélioration de la communication interne, auprès du top management, et externe, auprès des investisseurs/régulateurs/agences de notation 3. Amélioration de la compétitivité et de la réactivité de la compagnie 26

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER Conférence XBRL France Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014 Olivier BOYER et Aurélia MULLER 1 2 1- Présentation du Groupe CNP Assurances Un métier, la protection des personnes Assureur

Plus en détail

Reporting Solvabilité 2

Reporting Solvabilité 2 Reporting Solvabilité 2 Conférence XBRL France - 21/10/2014 Virginie LE MEE Directeur des Risques et du Contrôle Interne MACSF: Premier assureur des professionnels de la santé MACSF Direction des Risques

Plus en détail

Wolters Kluwer Financial Services FRSGlobal

Wolters Kluwer Financial Services FRSGlobal Wolters Kluwer Financial Services FRSGlobal Plateforme intégrée de gestion des risques et de conformité réglementaire Solvabilité II - Gestion et Qualité des données Des enjeux essentiels pour une remise

Plus en détail

Solvabilité et calcul des fonds propres

Solvabilité et calcul des fonds propres AVIS D EXPERT Paris, le 18 janvier 2012 Solvency II, maitriser le reporting et garantir la qualité des données Franck Archer, Directeur pôle Banque, Finance, Assurance et Stratégie BI, Umanis Consulting

Plus en détail

Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2

Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2 Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2 Conférence XBRL Paris, le 3 avril 2014 Des données de plus en plus complexes D où

Plus en détail

Reporting & Disclosure - Solvabilité II Mise en perspective en Belgique et en France Le «pilier 3» - Présentation

Reporting & Disclosure - Solvabilité II Mise en perspective en Belgique et en France Le «pilier 3» - Présentation Reporting & Disclosure - Solvabilité II Mise en perspective en Belgique et en France Le «pilier 3» - Présentation Dominik Smoniewski Jean-Baptiste Parmentier Sommaire 1. Les principes généraux du Pilier

Plus en détail

Reporting sous Solvabilité II

Reporting sous Solvabilité II Paris, 23 octobre 2012 Dominik SMONIEWSKI Conseiller Table des matières Reporting harmonisé Reporting national XBRL Préparation du secteur 2 / 18 Reporting harmonisé - Types de reporting Solvency and Financial

Plus en détail

Introduction Danièle Nouy, Secrétaire général de l ACP

Introduction Danièle Nouy, Secrétaire général de l ACP 1 Introduction Danièle Nouy, Secrétaire général de l ACP Sommaire Conférence animée par Philippe Richard, Directeur des affaires internationales de l ACP 1. Etat de préparation du marché à Solvabilité

Plus en détail

XBRL, Solvabilité II et l Autorité de Contrôle Prudentiel

XBRL, Solvabilité II et l Autorité de Contrôle Prudentiel XBRL, Solvabilité II et l Autorité de Contrôle Prudentiel Conférence XBRL France - XBRL Europe Mardi 23 octobre 2012 Jean-Luc MENDA, Directeur Adjoint Responsable du Système d information Autorité de contrôle

Plus en détail

Les attentes du marché

Les attentes du marché www.pwc.com Les attentes du marché Octobre 2012 L état des lieux à propos des formats de reporting et de l appropriation par le marché du XBRL La taxonomie XBRL pour les reportings Solvabilité 2 a fait

Plus en détail

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL SOMMAIRE Édito... page 3 Axiwell Financial Services... Exemples de missions réalisées... Nos offres spécifiques... Risques / Conformité / Réglementaire...

Plus en détail

Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II?

Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II? Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II? Journées IARD de l Institut des Actuaires Les nouveaux défis de l assurance IARD liés à Solvabilité II 11 avri l 2012 Gildas Robert,

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE

Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE Solvabilité 2, une réforme en 3 piliers Les objectifs : Définir un cadre harmonisé imposant

Plus en détail

CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009. IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE

CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009. IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009 IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE SOMMAIRE 1- Préambule /Contexte 2- Macro analyse d impact sur l épargne 3- Transition vers

Plus en détail

Solvabilité 2 et mutuelles: état des lieux et priorités 2013. Paris, le 6 juin 2013

Solvabilité 2 et mutuelles: état des lieux et priorités 2013. Paris, le 6 juin 2013 Solvabilité 2 et mutuelles: état des lieux et priorités 2013 Paris, le Programme Évolutions quantitatives et impacts associés Enseignements à tirer des derniers travaux demandés par l EIOPA (Pilier 1)

Plus en détail

Pilier III : Quels sont les process et les étapes clés du Reporting Solvabilité II

Pilier III : Quels sont les process et les étapes clés du Reporting Solvabilité II Pilier III : Quels sont les process et les étapes clés du Reporting Solvabilité II Paris le 24 novembre 2010 Permission to reprint or distribute any content from this presentation requires the prior written

Plus en détail

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE NOS ATOUTS UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ POUR VOTRE GESTION ASSURANTIELLE CANDRIAM

Plus en détail

Benoît Hugonin. Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services, Commission européenne

Benoît Hugonin. Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services, Commission européenne Solvabilité II: Bilan et enjeux pour l investissement de long terme Conférence EIFR; Paris, 7 avril 2011 Benoît Hugonin Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services,

Plus en détail

Solvency II. Contexte et enjeux de la réforme. Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com.

Solvency II. Contexte et enjeux de la réforme. Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com. Solvency II Contexte et enjeux de la réforme Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com Juin 2006 Sommaire Introduction Tour d horizon de Solvency II La gestion des risques

Plus en détail

DOSSIER Le reporting Solvabilité 2 : quels impacts sur les assureurs?

DOSSIER Le reporting Solvabilité 2 : quels impacts sur les assureurs? Octobre 2014 Numéro 02 Publication offerte NEWSLETTER Conseil en Organisation et Systèmes d Information Assurances Banque-Finance Immobilier DOSSIER Le reporting Solvabilité 2 : quels impacts sur les assureurs?

Plus en détail

Placer la gestion des risques au cœur de la performance de l entreprise

Placer la gestion des risques au cœur de la performance de l entreprise Financial Services the way we do it Placer la gestion des risques au cœur de la performance de l entreprise Le risk management : une exigence réglementaire au service du pilotage de la performance de l

Plus en détail

Adaptation de Solvabilité II avec Omnibus II

Adaptation de Solvabilité II avec Omnibus II FIXAGE Adaptation de Solvabilité II avec Omnibus II Deauville - 21 septembre 2012 Emmanuel TASSIN FIXAGE 11, avenue Myron Herrick - 75008 Paris - France Téléphone : 33 (1) 53 83 83 93 - Télécopie : 33

Plus en détail

A quel moment réconcilier les sujets liés au pilier 3?

A quel moment réconcilier les sujets liés au pilier 3? A quel moment réconcilier les sujets liés au pilier 3? Conférence SOLVABILITE 2 Paris le 03 Avril 2014 Agenda Invoke en un clin d oeil Le contexte réglementaire Solvabilité 2 Le calendrier réglementaire

Plus en détail

Solution logicielle pour le pilotage et l ERM. Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010

Solution logicielle pour le pilotage et l ERM. Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010 Présentation d ERMS Solution logicielle pour le pilotage et l ERM Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010 Sommaire 1 Présentation d ACTUARIS 2 Les problématiques rencontrées 3 Présentation d ERMS

Plus en détail

FrontERM. Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II

FrontERM. Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II FrontERM Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II efront - Présentation Nos valeurs CA en M SATISFACTION CLIENT 31% Croissance organique 37 48,0

Plus en détail

News N E W S L E T T E R N 2 1 JUIN 2014

News N E W S L E T T E R N 2 1 JUIN 2014 N E W S L E T T E R N 2 1 JUIN 2014 AU SOMMAIRE Edito Nouvelles missions On nous sollicite Vers un reporting urbanisé en assurance? Programme et Agenda Formations De nouveaux collaborateurs nous rejoignent

Plus en détail

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015 Optimisation de la gestion des risques opérationnels EIFR 10 février 2015 L ADN efront METIER TECHNOLOGIE Approche métier ERM/GRC CRM Gestion Alternative Approche Technologique Méthodologie Implémentation

Plus en détail

Christian Lopez Responsable Recherche Tél. 01 53 15 70 79 christian.lopez@cpr-am.fr 25/06/2014

Christian Lopez Responsable Recherche Tél. 01 53 15 70 79 christian.lopez@cpr-am.fr 25/06/2014 Comment s adapter aux modèles standards : de la recherche aux nouvelles offres de services et de produits Christian Lopez Responsable Recherche Tél. 01 53 15 70 79 christian.lopez@cpr-am.fr 25/06/2014

Plus en détail

Réforme Prudentielle Solvency II

Réforme Prudentielle Solvency II 5 ème Réunion Annuelle Réforme Prudentielle Solvency II Après QIS4 et la Directive Cadre, sélectionner les meilleures organisations pour maîtriser le calendrier 2009 En partenariat avec : 5 ème Réunion

Plus en détail

Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ

Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ 1 LA GESTION DES RISQUES : La formalisation de règles de gestion et de techniques de mesure du risque 2 COSO un

Plus en détail

ABACUS/Solvency II Solution de reporting réglementaire pour l assurance

ABACUS/Solvency II Solution de reporting réglementaire pour l assurance Notre offre de service ABACUS/Solvency II Solution de reporting réglementaire pour l assurance Notre offre de service ABACUS/Solvency II Avec ABACUS/Solvency II, BearingPoint offre au secteur de l assurance

Plus en détail

Prénom, NOM, Fonction

Prénom, NOM, Fonction Prénom, NOM, Fonction 1 Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l ACP 2 Sommaire Conférence animée par Paul Coulomb, directeur du contrôle des assurances de l ACP 1. Gouvernance, principes

Plus en détail

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques 1 BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques Etude Ailancy du 19 janvier 2015 2 1. Quelques mots sur Ailancy 2. Présentation de BCBS 239 et de ses impacts pour les Banques QUELQUES MOTS SUR AILANCY

Plus en détail

Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit

Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit Colloque du CNAM 6 octobre 2011 Intervenants OPTIMIND Gildas Robert actuaire ERM, senior manager AGENDA Introduction Partie 1 Mesures de

Plus en détail

SOLVABILITE II Glossaire et notions clés

SOLVABILITE II Glossaire et notions clés SOLVABILITE II Glossaire et notions clés Version septembre 2013 A Actuaire Spécialiste qui applique la statistique et le calcul des probabilités pour la conduite d opérations financières et d assurance.

Plus en détail

LA SITUATION PRUDENTIELLE D UN ORGANISME D ASSURANCE : DE SOLVABILITÉ 1 À SOLVABILITÉ 2

LA SITUATION PRUDENTIELLE D UN ORGANISME D ASSURANCE : DE SOLVABILITÉ 1 À SOLVABILITÉ 2 LA SITUATION PRUDENTIELLE D UN ORGANISME D ASSURANCE : DE SOLVABILITÉ 1 À SOLVABILITÉ 2 LA NÉCESSITÉ D UNE RÈGLEMENTATION PRUDENTIELLE Pourquoi une règlementation prudentielle? Les produits d assurance

Plus en détail

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Téléphone Domicile : 01 46 51 72 75 Portable : 06 64 89 06 58 Email : gilbert@issard.com Blog : blog.issard.com Site : www.issard.com Né le 2 novembre

Plus en détail

Les management actions dans le cadre de l ORSA

Les management actions dans le cadre de l ORSA Les management actions dans le cadre de l ORSA Atelier Congrès Institut des Actuaires 20 juin 2014 Intervenants Emmanuel Berthelé, Optimind Winter, Responsable Practice Gildas Robert, Optimind Winter,

Plus en détail

Aprecialis Actuariat conseil

Aprecialis Actuariat conseil Actuariat conseil des prestations adaptées Les domaines Aprecialis intervient sur la totalité de la technique assurantielle, en individuel ou collectif : En assurances de personnes : assurance vie en uros

Plus en détail

Forum XBRL francophone 2012

Forum XBRL francophone 2012 Forum XBRL francophone 2012 Comment garantir la conformité ACP? Pré-requis? Démarche de gouvernance? Impacts sur le SI? 23 octobre 2012 Réf.: UMANIS_FORUM_XBRL_2012 V00 Version : 1.0 Date : 23/10/2012

Plus en détail

Quels contrôles pour garantir la qualité des données utilisées dans les calculs de capital économique? Retour d expérience sur un cas réel

Quels contrôles pour garantir la qualité des données utilisées dans les calculs de capital économique? Retour d expérience sur un cas réel Quels contrôles pour garantir la qualité des données utilisées dans les calculs de capital économique? Retour d expérience sur un cas réel Anaïd Chahinian, Life Deputy Chief Actuary, Aviva Gontran Peubez,

Plus en détail

en 125 mots-clés Philippe Morin et Patrick Thourot Préface de Denis Kessler

en 125 mots-clés Philippe Morin et Patrick Thourot Préface de Denis Kessler en 125 mots-clés 2 Philippe Morin et Patrick Thourot Préface de Denis Kessler Sommaire Préface de Denis Kessler, Président de SCOR... 17 Avant-propos... 21 Introduction... 25 Partie 1 Les principes Champ

Plus en détail

Synthèse des instructions de l'eiopa pour la préparation à Solvabilité 2

Synthèse des instructions de l'eiopa pour la préparation à Solvabilité 2 www.pwc.fr/solv2 Synthèse des instructions de l'eiopa pour la préparation à Solvabilité 2 27 septembre 2013 Contexte Suite aux consultations publiques du 27 mars 2013 sur les mesures de préparation à Solvabilité

Plus en détail

pour la formule standard Solvabilité II

pour la formule standard Solvabilité II eframe pour la formule standard Solvabilité II Un reporting automatisé et reproductible pour la formule standard Solvabilité II www.secondfloor.com eframe pour la formule standard Solvabilité II Un reporting

Plus en détail

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Les turbulences financières actuelles, symptômes de mutations structurelles du système financier, Les évènements

Plus en détail

La performance responsable au cœur de votre stratégie

La performance responsable au cœur de votre stratégie La performance responsable au cœur de votre stratégie Vigeo Enterprise Vigeo Enterprise est le cabinet d audit et de conseil de Vigeo spécialisé dans la responsabilité sociale des entreprises Vigeo Enterprise

Plus en détail

News N E W S L E T T E R N 2 0 MARS 2014

News N E W S L E T T E R N 2 0 MARS 2014 N E W S L E T T E R N 2 0 MARS 2014 AU SOMMAIRE Edito On nous sollicite Nouvelles missions Zoom sur les normes IFRS4 phase 2 Programme et Agenda Formations De nouveaux collaborateurs nous rejoignent Zoom

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

Passer de la Formule Standard au Modèle Interne

Passer de la Formule Standard au Modèle Interne Passer de la Formule Standard au Modèle Interne EMB Igloo Stéphane Chappellier Fabien Faivre 27 mars 2010 2008-2010 EMB. Tous droits réservés. Slide 1 Sommaire Le réseau global EMB EMB Igloo Introduction

Plus en détail

Actualités Solvabilité 2

Actualités Solvabilité 2 Risk and Value Measurement Services (RVMS) Actualités Solvabilité 2 Omnibus 2 approuvé le 13 novembre 2013, entrée en vigueur définitif le 1 er janvier 2016 18 novembre 2013 1. Contexte et résumé Un projet

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012

Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012 www.varm.fr Solvabilité 2 commentaires sur l ORSA Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012 Sommaire Introduction... 2 Principes pour une gestion intégrée des risques... 3 La mise en place de l ORSA... 5 Introduction

Plus en détail

Le Data Risk Center. Plateforme de pilotage et de gestion des risques Pilier I de la directive Solvabilité II

Le Data Risk Center. Plateforme de pilotage et de gestion des risques Pilier I de la directive Solvabilité II Le Data Risk Center Plateforme de pilotage et de gestion des risques Pilier I de la directive Solvabilité II Sommaire Le conseil en Risk Management 1) Le projet Solvabilité II Objectifs et moyens à mettre

Plus en détail

Organisation des fonctions de contrôle et articulation avec la gouvernance

Organisation des fonctions de contrôle et articulation avec la gouvernance Séminaire EIFR Gouvernance et contrôle des établissements financiers : pour une surveillance des risques et un contrôle efficace Organisation des fonctions de contrôle et articulation avec la gouvernance

Plus en détail

TECH COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INFOTECH # 33 INTRODUCTION RAPPEL : QUEL CONTOUR DU GROUPE D ASSURANCE AUJOURD HUI?

TECH COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INFOTECH # 33 INTRODUCTION RAPPEL : QUEL CONTOUR DU GROUPE D ASSURANCE AUJOURD HUI? COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INTRODUCTION Marie-Laure DREYFUSS ASSOCIÉE Responsable du Pôle Gouvernance Tel. : + 33 (0)4 72 18 58 58 E-mail : marie-laure.dreyfuss@actuaris.com En matière de

Plus en détail

09/07/2010 Prénom, NOM, Fonction 1

09/07/2010 Prénom, NOM, Fonction 1 09/07/2010 Prénom, NOM, Fonction 1 Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel 08/07/2010 Conférence du contrôle 2 L ACP est issue de la fusion des autorités

Plus en détail

Solvabilité II. De Solvabilité I àsolvabilitéii. Les trois piliers. Le processus «Lamfalussy» Le calendrier. Le rôle de la FFSA aujourd hui

Solvabilité II. De Solvabilité I àsolvabilitéii. Les trois piliers. Le processus «Lamfalussy» Le calendrier. Le rôle de la FFSA aujourd hui De Solvabilité I àsolvabilitéii Les trois piliers Le processus «Lamfalussy» Le calendrier Le rôle de la FFSA aujourd hui Les points de vigilance La France en Europe Réavie 15 octobre 2009 2 De Solvabilité

Plus en détail

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014.

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014. Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives 2014 Contexte du BCBS 239 2 Une nouvelle exigence Les Principes aux fins de l agrégation des données sur les et de la notification des

Plus en détail

Solvabilité 2 : décryptage des actes délégués

Solvabilité 2 : décryptage des actes délégués Solvabilité 2 : décryptage des actes délégués Arnaud BECQUET Actuaire qualifié IA Manager Pôle Prévoyance et Santé E-mail : arnaud.becquet@actuaris.com La directive Solvabilité 2 (2009/138/CE), adoptée

Plus en détail

Rencontres. L allocation d actif, la gestion actif / passif et l optimisation de la réassurance sous Solvabilité 2

Rencontres. L allocation d actif, la gestion actif / passif et l optimisation de la réassurance sous Solvabilité 2 Rencontres L allocation d actif, la gestion actif / passif et l optimisation de la réassurance sous Solvabilité 2 Vincent Régnier Directeur technique, financier et des risques MutRé 2015 Arnaud Chevalier

Plus en détail

interprofessionnelles avec et malgré Solvabilité 2?

interprofessionnelles avec et malgré Solvabilité 2? interprofessionnelles avec et malgré Solvabilité 2? Pierre AURELLY Anne- Charlotte BONGARD 4 octobre 2012 Sommaire 2 de ce mémoire est des institutions de prévoyance interprofessionnelles sous de la gouvernance

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins métiers

La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins métiers La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins métiers Présentation de BI consulting Faits & chiffres NOS EXPERTISES MÉTIER 100% Secteur Financier : Retail Banking, CIB, Assurance, Asset Management,

Plus en détail

Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé

Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé Mutualité Française / SFG Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé Présentation Institut des Actuaires Fabien RAVIARD Responsable Actuariat Service Fédéral de Garantie 1 Solvabilité 2

Plus en détail

AGEFI TechDay. TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha

AGEFI TechDay. TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha AGEFI TechDay TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha Industrialisation et réduction du risque opérationnel 2 Solutions Progicielles pour la Gestion d Actifs Présentation de Nexfi Editeur de progiciels créé en

Plus en détail

Introduction. Jean-Marie Levaux, vice-président de l ACPR

Introduction. Jean-Marie Levaux, vice-président de l ACPR 13/11/2013 1 Introduction Jean-Marie Levaux, vice-président de l ACPR 2 Sommaire Conférence animée par Romain Paserot, directeur des contrôles spécialisés et transversaux, Chef de projet Solvabilité II

Plus en détail

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013 6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION 1 Réunion d informati on 6 mars 2013 CONTEXTE 2012 PIB 0,0 % CROISSANCE IT +0,7 % SAAS +30 % SOURCE INSEE 2012 +2,7% 0,0% 2012 2012 2010 2011 2012 +3,8% +1,6% +7,0% +2,0%

Plus en détail

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels Secrétariat général de la Commission bancaire Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux Forum des Compétences 7 décembre 2005 Pierre-Yves Thoraval Secrétaire général adjoint

Plus en détail

Financial Services. Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché

Financial Services. Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché Financial Services Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché Enjeux et perspectives du marché de la gestion d actifs L horizon 2011 devrait marquer une nouvelle étape dans

Plus en détail

Conférence Solvabilité 2

Conférence Solvabilité 2 Conférence Solvabilité 2 «Solvency 2, de la gestion du Programme à l impact sur les futures productions : De 2014 à 2016, mettre en œuvre et anticiper les impacts de la réforme» 3 avril 2014 Alban JARRY

Plus en détail

GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION 15 30 50 80 100 IDENTITÉ LES CHIFFRES CLÉS 2006 2008 2010 CHIFFRE D AFFAIRES EN M 2011 2012 42 % 22 % Banque Finance Assurance Retraite Spécialiste

Plus en détail

Solvabilité II : Vers une approche globale et cohérente de la solvabilité

Solvabilité II : Vers une approche globale et cohérente de la solvabilité FINANCIAL SERVICES Solvabilité II : Vers une approche globale et cohérente de la solvabilité Des principes à la mise en oeuvre KPMG AUDIT SOMMAIRE Contexte et enjeux du projet Solvabilité II Les objectifs

Plus en détail

L ORSA : quelles conséquences sur le pilotage stratégique de l entreprise?

L ORSA : quelles conséquences sur le pilotage stratégique de l entreprise? Conseil en Organisation et Management secteur assurance L ORSA : quelles conséquences sur le pilotage stratégique de l entreprise? 24 novembre 2010 Sommaire Ce qui se dit sur l ORSA L ORSA et le modèle

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 AXIA Pôle Conseil RH & Formation Partenaire PGC-Paris CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 www.axiaconsulting.ma Edito AXIA Consulting Le partenaire de votre développement Nous avons élaboré le catalogue formation

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

Moins d un an pour finaliser la mise en œuvre et intégrer les nouveaux ratios prudentiels ainsi que les normes IFRS9 et IAS17

Moins d un an pour finaliser la mise en œuvre et intégrer les nouveaux ratios prudentiels ainsi que les normes IFRS9 et IAS17 Moins d un an pour finaliser la mise en œuvre et intégrer les nouveaux ratios prudentiels ainsi que les normes IFRS9 et IAS17 Visitez notre nouveau site internet www.development-institute.com Réfome Bâle

Plus en détail

Critères de validation des modèles internes en assurance vie :

Critères de validation des modèles internes en assurance vie : Critères de validation des modèles internes en assurance vie : Use tests, intégration des modèles dans les processus de prise de décision et approche ERM Vladislav GRIGOROV, CRO, SwissLife France David

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION Professionnalisation de la gestion de projet 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers. Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services

Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers. Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services 08/01/2014 Dépositaire de fonds immobilier : une solide

Plus en détail

Jacques PERRAUT CONSULTANT EXPERT

Jacques PERRAUT CONSULTANT EXPERT Jacques PERRAUT CONSULTANT EXPERT Je suis Ingénieur de formation, je possède plus de vingt années d expérience professionnelle, principalement dans le secteur d activité bancaire, depuis une dizaine d

Plus en détail

Réforme Prudentielle Solvabilité II

Réforme Prudentielle Solvabilité II Les clés pour faire rimer conformité et rentabilité à l heure d Omnibus II 10 e Anniversaire de la Réunion Annuelle Réforme Prudentielle Solvabilité II Les nouvelles marges de manœuvre jusqu aux prochaines

Plus en détail

Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests»

Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests» Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests» RÉFÉRENCE : 405 1. Objectif général Avoir une vision d ensemble du pilier 2 de Bâle II et de ses impacts. Acquérir un niveau d expertise permettant de

Plus en détail

DOMAINES D EXPERTISE

DOMAINES D EXPERTISE DOMAINES D EXPERTISE Banque & Finance Président du Directoire de Wafa Immobilier : - Domaines de compétence : financement des crédits immobiliers acquéreurs, financement de la promotion immobilière, expertises

Plus en détail

Conseil Formation Assistance aux Opérations

Conseil Formation Assistance aux Opérations Conseil Formation Assistance aux Opérations l Ambition pragmatique d Hommes de Métier pour le Pilotage et la Transformation des Entreprises et Collectivités VPS Finance - Tél : +33 (0)6 22 04 22 43 - E

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION PAR LA COMMISSION BANCAIRE :

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION PAR LA COMMISSION BANCAIRE : COMMISSION BANCAIRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION PAR LA COMMISSION BANCAIRE : APPROCHES NOTATIONS INTERNES DU RISQUE DE CREDIT, APPROCHE DE MESURE AVANCÉE DU RISQUE OPÉRATIONNEL,

Plus en détail

SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale. Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne

SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale. Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne 1 Pilier 2: la maitrise des risques Dans un premier temps, l attention s est portée sur la mesure quantitative du risque

Plus en détail

Préparation à Solvabilité II. Présentation du calendrier et des projets de textes de niveau 3. 7 août 2014 version 1.0

Préparation à Solvabilité II. Présentation du calendrier et des projets de textes de niveau 3. 7 août 2014 version 1.0 Préparation à Solvabilité II Présentation du calendrier et des projets de textes de niveau 3 7 août 2014 version 1.0 Sommaire 1 Le programme de travail pour la finalisation du niveau 3 s échelonne sur

Plus en détail

Préparer son calendrier réglementaire Solvabilité II 2014-2016

Préparer son calendrier réglementaire Solvabilité II 2014-2016 Préparer son calendrier réglementaire Solvabilité II 2014-2016 Petit Déjeuner du 25 mars 2014 Hôtel des Arts et Métiers - Paris Contact Hans WILLERT - Associé hans.willert@magellan-consulting.eu Timothée

Plus en détail

Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne

Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne Congrès Institut des Actuaires 2013 Jean-Pierre DIAZ, BNP Paribas Cardif Emmanuelle LAFERRERE, BNP Paribas Cardif Gildas ROBERT, Optimind Winter

Plus en détail

En disposant d un outil simple, rapide à déployer, diminuant les tâches redondantes

En disposant d un outil simple, rapide à déployer, diminuant les tâches redondantes 1 Comment améliorer notre rentabilité? En maîtrisant les risques sur les activités clés. En prenant les bonnes décisions, au bon moment. Comment améliorer notre productivité? En disposant d un outil simple,

Plus en détail

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION Par Jacques Labat, Directeur BU Gestion d Actifs 13 Le compte à rebours a commencé. Les sociétés de gestion ont jusqu au 22 juillet

Plus en détail

7e HEPTA CONSULT. Offre de services & équipe de consultants. 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE

7e HEPTA CONSULT. Offre de services & équipe de consultants. 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE Actuaires Conseils 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE Tél. : 263 179-1 http://www.heptaconsult.lu Fax. : 263 179-24 Offre de services & équipe de consultants Nos activités principales Conseils aux

Plus en détail

Newsletter n 16. Janvier 2013

Newsletter n 16. Janvier 2013 Sommaire Newsletter n 16 Janvier 2013 Le mot du Président Actualité XBRL Europe Actualité Solvency II Formations XBRL France 25 ème Conférence internationale XBRL Yokohama Taxonomie FINREP Prochaines manifestations

Plus en détail

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION Par Jacques Labat, Directeur BU Gestion d Actifs 13 Le compte à rebours a commencé. Les sociétés de gestion ont jusqu au 22 juillet

Plus en détail

Allianz, un groupe solide

Allianz, un groupe solide Allianz, un groupe solide Rédaction achevée le XX / 01 /2012 Rédaction achevée le XX / 01 /2012 Direction de la Communication - Allianz France Achevé de rédiger le 19 mars 2014 AVERTISSEMENT: Ce document

Plus en détail

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise GESTION DES RETRAITES Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise Ces dernières années, la gestion du risque liée au poids des retraites a pris une place de plus en plus

Plus en détail

SOLVABILITE II. Conférence du jeudi 3 juin 2010. Grant Thornton International. All rights reserved.

SOLVABILITE II. Conférence du jeudi 3 juin 2010. Grant Thornton International. All rights reserved. SOLVABILITE II Conférence du jeudi 3 juin 2010 Grant Thornton International. All rights reserved. Sommaire 1. Une évolution majeure pour le secteur des assurances 2. Vers un renforcement et une uniformisation

Plus en détail