Règlement d ordre intérieur de l Ecole fondamentale annexée à l Athénée Royal Riva-Bella

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement d ordre intérieur de l Ecole fondamentale annexée à l Athénée Royal Riva-Bella"

Transcription

1 Règlement d rdre intérieur de l Ecle fndamentale annexée à l Athénée Ryal Riva-Bella En accrd avec les règles d rganisatin des écles du réseau de la Cmmunauté française. Chapitre I Intrductin Article 1 - Le règlement d rdre intérieur de base s applique aux écles autnmes et aux écles annexées de l enseignement fndamental rganisé par la Cmmunauté française. Les finalités de l enseignement fndamental de la Cmmunauté française snt définies dans le prjet éducatif du réseau d enseignement, à savir : La neutralité de l enseignement, L éducatin aux savirs et aux savir-faire, L éducatin au sens scial et au sens civique, L épanuissement persnnel et l acquisitin d un savir-être. Les myens pur atteindre les finalités précitées snt explicités dans le prjet pédaggique de l enseignement fndamental de la Cmmunauté française. Chapitre II Admissins des élèves Article 2 Tute demande d inscriptin d un élève émane des parents u de la persnne légalement respnsable. Elle peut également émaner d une persnne qui assure la garde en fait de l élève, pur autant que celle-ci puisse se prévalir d un mandat exprès d une des persnnes visées à l alinéa 1 er u d un dcument administratif fficiel établissant à suffisance sn drit de garde. Elle est intrduite auprès de la directin de l écle fndamentale u de sn délégué. Article 3 - Lrs de l inscriptin d un élève, la directin u sn délégué réclamera un dcument fficiel établissant clairement l identité, le dmicile et la natinalité tant de l enfant que des parents u de la persnne légalement respnsable. Article 4 Du changement d écle P1, P2, P3 Un élève qui débute une première année (P1), trisième année (P3) u cinquième (P5) année primaire peut changer librement d écle jusqu au 15 septembre dernière heure de curs. P2, P4, P5 Un élève de l enseignement primaire qui pursuit sa sclarité au sein d un même cycle et entame une deuxième (P2), quatrième (P4) u sixième (P6) année primaire dit rester inscrit dans l écle ù il a débuté sn cycle. Cet élève ne peut, à aucun mment, changer d écle, sans prcédure de changement d écle, au terme de sa première, trisième u cinquième année primaire. Année cmplémentaire Un élève de l enseignement primaire qui bénéficie d une année cmplémentaire dit l effectuer dans l écle qui l a précnisée. Cette année fait tujurs partie du cycle. Chapitre III - Fréquentatin des élèves sumis à l bligatin sclaire Article 5 - La présence de l élève est bligatire du début à la fin des curs, durant tute l année sclaire. L élève dit suivre assidûment et effectivement tus les curs et tutes les activités rganisés dans l établissement ù il est inscrit. Article 6 - Les seuls mtifs d absence recnnus fficiellement cmme valables snt les suivants: l indispsitin u la maladie de l élève,

2 le décès d un parent u allié de l élève jusqu au quatrième degré, les cas de frce majeure u de circnstances exceptinnelles appréciés par la directin u sn délégué. Article 7 - Les absences snt relevées chaque demi-jurnée. Les parents u la persnne respnsable snt tenus de furnir à la directin u à sn délégué une justificatin écrite de l absence au plus tard dans les deux jurs uvrables qui suivent le premier jur de celle-ci. Tute absence de plus de tris jurs cnsécutifs pur cause de maladie dit être justifiée par un certificat médical. Tut retard devra être dûment mtivé par les parents u la persnne respnsable de l élève. Le directeur u sn délégué ntifie aux parents u à la persnne respnsable, les absences et/u retards nn justifiés. Chapitre IV - Mise en œuvre des activités éducatives Article 8 - Au niveau maternel, un cahier de cmmunicatin sera prpsé à la signature des parents u de la persnne respnsable de l élève. Article 9 - Au niveau primaire, l élève tient le jurnal de classe cnfrme aux dispsitins légales, ù il inscrit jurnellement, sus le cntrôle des prfesseurs et de façn précise, tutes les tâches qui lui snt impsées à dmicile. Le jurnal de classe, qui mentinne ntamment l hraire des curs spéciaux, les activités parasclaires, la liste des cngés, sert aussi de lien entre l écle et les parents u la persnne respnsable de l élève. Il sera prpsé, au mins une fis par semaine, à la signature des parents u de la persnne respnsable de l élève. Chapitre V - Cadre disciplinaire Article 10 - L élève est sumis à l autrité du directeur et des membres des persnnels durant tutes les activités rganisées par l écle à l intérieur et à l extérieur de celle-ci. Article 11 - L élève dit se rendre à l écle par le chemin le plus direct et dans les délais les plus brefs, tut en respectant les règles de sécurité. Il en est de même pur le retur à dmicile. Lrsqu il utilise un service de transprts sclaires, il est cnsidéré cmme suivant le trajet le plus direct. Article 12 - Sans autrisatin du directeur u de sn délégué, aucun élève ne peut quitter sn lieu d activité pendant les heures de curs. Les changements de lcaux s effectuent en rdre et sans perdre de temps. Pendant les récréatins et la pause de midi, l élève dit rester dans les limites de l endrit prévu à cet effet. En aucun cas, l élève ne peut entrer ni rester dans un lcal sans autrisatin. Article 13 - Du respect des persnnes En tute circnstance, l élève aura une tenue, une attitude et un langage crrects. Tut élève fréquentant l écle fndamentale annexée à l Athénée Ryal Riva-Bella sera attentif à sa présentatin générale et à sa tenue vestimentaire. Le prt de tut cuvre-chef dnt la casquette est frmellement interdit à l intérieur de tus les bâtiments. A l extérieur, il purra être prté pur se prtéger des intempéries climatiques (pluie, vent, frid, )

3 Du respect de l envirnnement L élève respectera le matériel, les lcaux et les abrds de l établissement sclaire. Il se cnfrmera aux règlements spécifiques de tus les endrits fréquentés dans le cadre sclaire u parasclaire rganisé par l écle. Article 14 L interdictin de fumer est de stricte applicatin dans l enceinte de l Athénée. Cette interdictin abslue s applique tant à l intérieur des bâtiments qu à l extérieur. Article 15 Cnfrmément à l article 6 de l arrêté ryal du 11 décembre 1987 déterminant le règlement rganique des établissements d enseignement de plein exercice, chaque écle fndamentale établit dans sn règlement d rdre intérieur la liste des mesures disciplinaires dnt snt passibles les élèves. Chapitre VI - Des assurances sclaires Article 16 Les plices cllectives d assurances sclaires suscrites par le Ministère de la Cmmunauté française auprès d ETHIAS., cmprtent essentiellement deux vlets: l assurance respnsabilité civile et l assurance cntre les accidents crprels. Article 17 L assurance respnsabilité civile cuvre, dans les limites du cntrat, les dmmages crprels u matériels causés par un des assurés à un tiers dans le cadre de l activité sclaire. Par assuré, il y a lieu d entendre: le département civilement respnsable de l rganisatin des activités sclaires, le chef d établissement, les membres du persnnel, les élèves, les parents, les tuteurs et les persnnes ayant la garde en fait des élèves, uniquement en tant que civilement respnsables de ceux-ci. Par tiers, il y a lieu d entendre, pur chaque assuré, tute autre persnne que le Ministère de la Cmmunauté française. La respnsabilité civile que les assurés purraient encurir sur le chemin de l établissement n est pas cuverte. Article 18 L assurance cntre les accidents crprels survenus dans le cadre de l activité sclaire cuvre les assurés en dehrs de tute recherche de respnsabilité d un de ceux-ci. Elle garantit à la victime assurée u à ses ayants drits le paiement, dans certaines limites, ntamment des frais médicaux et des indemnités d invalidité. L interventin de l assureur s effectue cmplémentairement aux prestatins légales de l assurance maladieinvalidité u de l rganisme qui en tient lieu. Si la victime u ses représentants bénéficient de telles prestatins, il leur appartient de: déclarer l accident à l écle, régler les hnraires du médecin, les frais d hspitalisatin, les frais pharmaceutiques, etc, btenir auprès de la mutuelle sn interventin dans les frais susvisés, cmmuniquer à l rganisme assureur, une attestatin de la mutuelle indiquant, en regard des mntants réclamés, la qute-part prise en charge par elle. Si la victime u ses représentants ne bénéficient pas de telles prestatins, il leur appartient d en aviser l établissement qui purra transmettre les justificatifs des frais de sins de santé à l rganisme assureur. Article 19 Tut accident, quelle qu en sit la nature, dnt est victime un élève dans le cadre de l activité sclaire u sur le chemin de l écle, dit être signalé dans les meilleurs délais à la directin de l écle fndamentale.

4 Chapitre VII - Détériratin, perte u vl d bjet et de matériel Article 20 Les élèves peuvent être tenus pur respnsables des dégâts ccasinnés par eux aux bâtiments, au matériel et au mbilier. Leurs parents u la persnne respnsable purrnt être tenus de prcéder à la réparatin du dmmage subi u, à défaut, de prendre en charge le cût financier de la remise en état des biens et des installatins. Article 21 Les élève, aidé si nécessaire par ses parents u par la persnne respnsable, snt tenus d être attentifs aux effets persnnels et au matériel qu ils apprtent dans l établissement. Dans la mesure du pssible, ces bjets snt marqués au nm des élèves. Les bjets nn sclaires de manière générale, mais encre plus spécifiquement les prtables téléphniques (GSM), walkmen, discmen, game-bys, jeux électrniques divers snt frmellement interdits dans l enceinte de l écle. En cas de nn-respect de ce pint du règlement, les bjets délictueux sernt cnfisqués et remis aux parents. Article 22 La respnsabilité de l établissement ne cuvre pas la perte, le vl u les dmmages causés aux bjets persnnels. Chapitre VIII - Vie qutidienne à l établissement Article 23 Chacun veillera à ne pas prter atteinte au bn renm de l établissement qu il fréquente. Il sera tenu de bien se cmprter sur le chemin de l écle. Article 24 Aucune initiative cllective u individuelle srtant du cadre nrmal des activités sclaires ne peut être prise sans avir reçu l accrd préalable de la directin u de sn délégué (affichages, pétitins, rassemblements, phtgraphies etc ). Chapitre IX - Infrmatins des parents Article 25 Les parents snt péridiquement infrmés de l évlutin de leur enfant, de tus les éléments relatifs à la vie sclaire et du calendrier des réunins de parents. L équipe éducative se tient à la dispsitin des parents désirant des infrmatins cmplémentaires. La directin u sn délégué peut être amené à inviter les parents à se présenter à l écle. La directin u sn délégué prte à la cnnaissance des parents l existence de l assciatin des parents, du cnseil de participatin et du CPMS Chapitre X Accès aux établissements sclaires Article 26 Les membres du persnnel et les élèves nt accès aux lcaux pendant et hrs des heures de classe, en fnctin des nécessités du service et des activités pédaggiques, seln les mdalités définies par la directin de l écle. Les parents nt également accès à l'établissement seln les mdalités définies par la directin. Sauf autrisatin expresse de la directin u de sn délégué, les parents n'nt pas accès aux lcaux ù se dnnent les curs et les différentes activités pédaggiques pendant la durée de ceux-ci. Article 27 Tute persnne s'intrduisant dans les lcaux d'un établissement sclaire cntre la vlnté de la directin u de sn délégué, sit à l'aide de menaces u de vilences cntre les persnnes, sit au myen d'effractin, d'escalade u de fausses clefs est passible de tmber sus l'applicatin de l'article 439 du cde pénal. Chapitre X Dispsitins finales Article 28 Le présent règlement d rdre intérieur ne dispense pas les élèves, leurs parents u la persnne respnsable de se cnfrmer aux textes légaux, règlements et instructins administratives qui les cncernent, diffusés s il échet par le Ministère de l Educatin, de la Recherche et de la Frmatin, ainsi qu à tute nte interne u recmmandatin émanant de l établissement.

5 AUX ELEVES DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ET A LEURS PARENTS DISPOSITIONS RELATIVES AUX ABSENCES, SANCTIONS DISCIPLINAIRES ET EXCLUSIONS 1. PRELIMINAIRE Pur que l écle puisse accmplir sa missin d enseignement et assurer à tus des chances égales d accéder à la cityenneté en tute sérénité, il faut que des règles claires cdifient le cmprtement de tus et que des sanctins sient fixées pur tut manquement à ces règles. Des cmprtements ne peuvent être tlérés car ils cmprmettent la bnne marche de l établissement. Tute frme de vilence est inadmissible et tut préjudice nécessite réparatin. 2. ABSENCES 2.1Fréquentatin sclaire. Les présences et absences snt relevées dans la 1 ère demi-heure de curs de chaque demi-jurnée sclaire. L absence de l élève est ntifiée le jur même et au plus tard à la fin de la semaine pendant laquelle elle est cnstatée. Les curs divent être suivis avec régularité et assiduité. Aucune absence n est tlérée si elle n est pas dûment mtivée et appuyée de pièces justificatives. 2.2 Snt cnsidérées cmme justifiées les absences mtivées par : l'indispsitin u la maladie de l'élève cuverte par un certificat médical u un dcument fficiel remis par un centre hspitalier tut dcument délivré par une autrité publique le décès d'un parent u allié de l'élève, au 1 er degré; l'absence ne peut dépasser 4 jurs le décès d'un parent u allié de l'élève, à quelque degré que ce sit, habitant sus le même tit que l'élève; l'absence ne peut dépasser 2 jurs le décès d'un parent u allié de l'élève, au 2 e degré, n'habitant pas sus le même tit que l'élève; l'absence ne peut dépasser 1 jur Pur que les mtifs sient recnnus valables, les dcuments prévus ci-dessus divent être remis au chef d'établissement u à sn délégué au plus tard le lendemain du dernier jur d'absence lrsque celle-ci ne dépasse pas tris jurs, et au plus tard le 4 e jur d'absence dans les autres cas. 2.3Mtifs laissés à l appréciatin du chef d établissement : Si les mtifs justifiant l absence snt différents de ceux définis au pint 2.2, mais relèvent de cas de frce majeure u de circnstances exceptinnelles liés à des prblèmes familiaux, de santé mentale u physique u de transprt, le chef d établissement peut recnnaître l absence cmme justifiée.

6 2.4Tute absence nn prévue aux pints 2.2 et 2.3 est cnsidérée cmme injustifiée. 2.5Mdalités en cas d absence. Tute absence nn justifiée dans les délais fixés aux pints 2.2 (dernier alinéa) est ntifiée par currier aux parents, au plus tard à la fin de la semaine pendant laquelle elle est cnstatée. Cette ntificatin réclame une justificatin de l absence. Tute absence injustifiée est sanctinnée. 3. SANCTIONS DISCIPLINAIRES 3.1 Sanctins disciplinaires Tut acte, cmprtement u abstentin répréhensibles cmmis nn seulement dans l enceinte de l écle, mais aussi hrs de l établissement si les faits reprchés nt une incidence directe sur la bnne marche de l établissement, peut être sanctinné. Les sanctins disciplinaires snt, dans l rdre de gravité : 1- le rappel à l rdre par une nte au jurnal de classe à faire signer pur le lendemain par les parents. Il est prnncé par tut membre du persnnel directeur, enseignant et auxiliaire d éducatin. Il peut être accmpagné de tâches supplémentaires qui fnt l bjet d une évaluatin. Si l évaluatin n est pas satisfaisante, le chef d établissement peut impser une nuvelle tâche. 2- la retenue à l établissement, en dehrs du cadre de la jurnée sclaire. 3- l exclusin tempraire d un curs u de tus les curs d un même enseignant, l élève reste à l établissement. 4- l exclusin tempraire de tus les curs. 5- l exclusin définitive de l établissement. La sanctin est prprtinnelle à la gravité des faits et à leurs antécédents éventuels. L élève qui refuse une sanctin est passible de la sanctin suivante, dans l rdre de gravité. L exclusin tempraire ne peut dépasser 12 demi-jurnées par an sauf dérgatin, l élève est tenu de mettre ses dcuments sclaires en rdre. Les sanctins prévues aux 2-, 3- et 4- snt cmmuniquées aux parents via le jurnal de classe u tut autre myen jugé plus apprprié. Tute nte au jurnal de classe dit être signée pur le lendemain par les parents. Les sanctins snt accmpagnées de tâches supplémentaires qui fnt l bjet d une évaluatin. Si l évaluatin n est pas satisfaisante, le chef d établissement peut impser une nuvelle tâche. Les tâches supplémentaires qui accmpagnent la sanctin peuvent être la réparatin des trts causés à la victime, un travail d intérêt général u un travail pédaggique. L élève dit tujurs être en mesure de présenter sn jurnal de classe au membre du persnnel qui le réclame. Un recurs cntre les sanctins visées aux 2-, 3- et 4- peut être intrduit auprès du chef d établissement. 3.2Exclusin définitive Un élève régulièrement inscrit ne peut être exclu définitivement que si les faits dnt il s'est rendu cupable prtent atteinte à l'intégrité physique, psychlgique u mrale d'un membre du persnnel u d'un élève, cmprmettent l'rganisatin u la bnne marche de l'établissement u lui fnt subir un préjudice matériel u mral grave.

7 Les faits graves suivants snt cnsidérés cmme puvant justifier l exclusin définitive prévue aux articles 81 et 89 du décret du 24 juillet 1997 définissant les missins priritaires de l enseignement fndamental et de l enseignement secndaire et rganisant les structures prpres à les atteindre : 1. Dans l enceinte de l établissement u hrs de celle-ci : - tut cup u blessure prtés sciemment par un élève à un autre élève u à un membre du persnnel de l'établissement, - le fait d'exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève u un membre du persnnel de l établissement une pressin psychlgique insupprtable, par insultes, injures, calmnies u diffamatin, - le racket à l encntre d un autre élève de l établissement, - tut acte de vilence sexuelle à l encntre d un élève u d un membre du persnnel de l établissement 2. Dans l enceinte de l établissement, sur le chemin de celui-ci u dans le cadre d activités sclaires rganisées en dehrs de l enceint de l écle : - la détentin u l usage d une arme Chacun de ces actes sera signalé au centre psych-médic-scial de l établissement dans les délais apprpriés, cmme prescrit par l article 29 du décret du 30 juin 1998 visant à assurer à tus les élèves des chances égales d émancipatin sciale, ntamment par la mise en œuvre de discriminatins psitives. L élève sanctinné et ses respnsables légaux snt infrmés des missins du centre psych-médic-sciale, entre autres, dans le cadre d une aide à la recherche d un nuvel établissement. Sans préjudice de l article 31 du décret du 12 mai 2004 prtant diverses mesures de lutte cntre le décrchage sclaire, l exclusin et la vilence à l écle, après examen du dssier, le service cmpétent pur la réinscriptin de l élève exclu peut, si les faits cmmis par l élève le justifient, recmmander la prise en charge de celui-ci, s il est mineur, par un service d accrchage sclaire. Si l élève refuse cette prise en charge, il fera l bjet d un signalement auprès du Cnseiller de l Aide à la Jeunesse. L exclusin définitive est, bien entendu, tut à fait exceptinnelle. Cependant, lrsque cette sanctin est prise, elle dit l être seln une prcédure décrite à l article 81 du décret «missins» du 24 juillet Cette prcédure prévit également un recurs cntre la décisin d exclusin auprès de la Ministre-Présidente. Lrsque l élève est exclu, une Cmmissin znale des inscriptins est chargée de prpser un nuvel établissement sclaire à l élève.

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue.

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue. F.I.S.P.A. Cllabratin IDE - AS Textes de référence Le décret du 27 juillet 2004 définissant les actes de la prfessin infirmier: article R 4311-4 CSP : définitin de la ntin de cllabratin La circulaire 96-31

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

REGLEMENT DE L INTERNAT

REGLEMENT DE L INTERNAT REGLEMENT DE L INTERNAT Entrée en vigueur : 19/08/2013 GENERALITES Le temps d Internat est défini entre 18h00 et 22h45 pur le sir, et entre 6h30 8h00 le matin. Pendant ce temps, les internes snt placés

Plus en détail

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN. ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN. ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT LE CONTRAT DE SCOLARISATION ECOLE SAINTE MARIE PIE X Dcument à destinatin des familles de l écle Sainte Marie

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS DE CUISINE AMATEUR 2015 «FOODCAMP Grenoble» MAJ : 05/09/2015

REGLEMENT DU CONCOURS DE CUISINE AMATEUR 2015 «FOODCAMP Grenoble» MAJ : 05/09/2015 REGLEMENT DU CONCOURS DE CUISINE AMATEUR 2015 «FOODCAMP Grenble» MAJ : 05/09/2015 Nm de la cmpétitin : Cncurs de cuisine du Fdcamp Grenble Date et hraires : 28 juin 2015 de 14h à 15h Lieu : Marché d Intérêt

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015

REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015 REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015 ARTICLE 1 : OBJET, DOMAINE D APPLICATION et VALIDITE : Il est rganisé une cmpétitin par équipes cmpsées de jueurs du même club, par

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Année sclaire 2014-2015 PRENOM ET NOM DE L ELEVE :... PHOTO Avant de nus returner le dssier d inscriptin de vtre enfant, assurez- vus que l ensemble des pièces demandées ci- dessus

Plus en détail

Evaluation comportementale

Evaluation comportementale Evaluatin cmprtementale Le dcteur Garnier est inscrit sur la liste préfectrale des vétérinaires puvant prcéder à l évaluatin cmprtementale des chiens catégrisés (article L211-12) sur le département du

Plus en détail

CONVENTION. La mise à disposition des locaux ci-après désignés : De (date et heure)...à (date et heure)...

CONVENTION. La mise à disposition des locaux ci-après désignés : De (date et heure)...à (date et heure)... CONVENTION ENTRE, La Cmmune de BIDACHE u sn représentant ET M..., u sn représentant*... Il a été cnvenu ce qui suit. La mise à dispsitin des lcaux ci-après désignés : salle des fêtes et plnge cuisine De

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

De Saint Just. Organisé par le centre social de St Just, et L association des commerçants de St Just-St Irénée.

De Saint Just. Organisé par le centre social de St Just, et L association des commerçants de St Just-St Irénée. De Saint Just Organisé par le centre scial de St Just, et L assciatin des cmmerçants de St Just-St Irénée. Samedi 12 septembre 2015 Ouverture au public De 9h à 18h Adresse : Place Varilln, Rue de Trin

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE (MAISON DE PRODUCTION) (ADRESSE) Identifiée ci-après cmme Ici dûment représentée par (Nm en lettres mulées du respnsable de la demande) Cnvient et s engage

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CFA

REGLEMENT INTERIEUR DU CFA REGLEMENT INTERIEUR DU CFA Vu le cde rural et frestier livre VIII Vu le du cde du travail livre I Vu le cde de l éducatin Vu le cntrat d apprentissage Vu l avis rendu par le cnseil de perfectinnement du

Plus en détail

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité Décembre 2015 Régime d aide, exempté de ntificatin, en faveur de la participatin des prducteurs de prduits agricles à des systèmes de qualité En applicatin du règlement (UE) n 702/2014 de la Cmmissin du

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Adptés le Mdifiés le Page laissée intentinnellement vierge 2 Siège scial. 3 Le siège scial de la crpratin Jujuthèque de Saint-Hubert (ci-après désignée «la crpratin») est établi dans

Plus en détail

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires?

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires? Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1 Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1. Les irrégularités relevées par la banque Tut d abrd, le lecteur dit savir

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon CONTRAT DE SEJOUR Cntrat de séjur entre les sussignés : Mnsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudnné Cllmp de Bann D une part, et Madame Ou Mnsieur Et/pur Madame, Mademiselle, Mnsieur, En

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Recrutement de volontaires du service civique

Recrutement de volontaires du service civique Recrutement de vlntaires du service civique Cmme suite à la mise en ligne de l annnce cncernant vtre structure d accueil, les services de la DSDEN de vtre département vus nt fait parvenir les candidatures

Plus en détail

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé.

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé. SERVICE DE GARDE des 3 Chemins Pavilln Curé-Chamberland (819) 370-8545 s.d.g. = service de garde *Adpté au cnseil d établissement du 8 avril 2015 Année sclaire 2015-2016 Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES»

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» Règlement : INITIATIVES JEUNES Le département du Calvads suhaite dévelpper une plitique visant à susciter, sutenir, dévelpper et faire cnnaître la

Plus en détail

3 novembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES

3 novembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES ÉLECTION GÉNÉRALE OFFRE DE SERVICE 3 nvembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES La Ville de Pinte-Claire tient d abrd à vus remercier pur l intérêt que vus manifestez à l égard

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE CONSEIL D ADMINISTRATION 29 aût 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le Cnseil d Administratin de Pernd Ricard, (ci-après dénmmée «la Sciété») a adpté sn Règlement Intérieur le 17 décembre 2002. Ce règlement

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail

Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentations du bonheur 23 mars 2015

Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentations du bonheur 23 mars 2015 Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentatins du bnheur 23 mars 2015 Ainsi que prévu à sn article 8, la Sciété rganisatrice suhaite mdifier le

Plus en détail

Dossier de presse. Juge aux affaires familiales. Divorce. Autorité parentale

Dossier de presse. Juge aux affaires familiales. Divorce. Autorité parentale Dssier de presse Juge aux affaires familiales Divrce et Autrité parentale 11 mai 2016 13, Rue Erasme Adresse pstale : Téléphne: (+352) 247-84518 E-mail: inf@mj.public.lu L-1468 Luxemburg L-2934 Luxemburg

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES

INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES 1 - Les prix de ns crisières s entendent par persnne et cmprennent : La crisière en pensin cmplète du dîner du 1 er jur au petit déjeuner du dernier jur. Les ccktails

Plus en détail

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription.

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription. RÈGLEMENT Article 1 - Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété Leaders League, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue de la Grande-Armée

Plus en détail

Règlement du jeu- concours gratuit sans obligation d achat «Alien - L Expérience Extraordinaire»

Règlement du jeu- concours gratuit sans obligation d achat «Alien - L Expérience Extraordinaire» Article 1 Règlement du jeu- cncurs gratuit sans bligatin d achat «Alien - L Expérience Extrardinaire» La Sciété Clarins Fragrance Grup S.A.S au capital de 3 280 000 Eurs immatriculée au Registre du Cmmerce

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

Code d éthique de l entraîneur Équipe de compétition locale et élite A, AA et AAA

Code d éthique de l entraîneur Équipe de compétition locale et élite A, AA et AAA Cde d éthique de l entraîneur Équipe de cmpétitin lcale et élite A, AA et AAA Le présent Cde d éthique vient appuyer le principe de l esprit sprtif Le principe de l esprit sprtif c est : D abrd et avant

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

L ENTRETIEN AVEC UN JURY

L ENTRETIEN AVEC UN JURY Agent territrial spécialisé de 1 ère classe des écles maternelles 22/09/2014 Cadrage indicatif : Les cadrages des épreuves, bien que ne cncernant pas un cncurs transféré, nt été élabrés par les membres

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE QUEST QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE fffffffffffff SATEC - SA de Curtage d'assurances au capital de 25 244 877,42 eurs indirectement détenu à plus de 10% par

Plus en détail

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce ANNEXE - ACTIF Cessin de fnds de cmmerce Offre D acquisitin D un Fnds De Cmmerce Pur être valable, l acquéreur dit se cnfrmer au cahier des charges ci-dessus. CAHIER DES CHARGES 1. Cntenu de l ffre a.

Plus en détail

Politique d'adaptation et d'accommodement pour les examens publics

Politique d'adaptation et d'accommodement pour les examens publics Guvernement de Terre-Neuve-et-Labradr Ministère de l Éducatin Plitique d'adaptatin et d'accmmdement pur les examens publics Le guvernement de Terre-Neuve-et-Labradr recnnaît qu il est respnsable de prévir

Plus en détail

NOTE DE SERVICE SG/DAFL/SDLP/N2007-1538 Date: 18 juillet 2007

NOTE DE SERVICE SG/DAFL/SDLP/N2007-1538 Date: 18 juillet 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE SECRETARIAT GENERAL Directin des affaires financières et de la lgistique Sus-directin de la lgistique et du patrimine Bureau des myens lgistiques Adresse :78 rue

Plus en détail

DOSSIER DE MISE À DISPOSITION À TITRE ONÉREUX OU DE PRÊT DE LA SALLE POLYVALENTE DE SAINT-MAIME

DOSSIER DE MISE À DISPOSITION À TITRE ONÉREUX OU DE PRÊT DE LA SALLE POLYVALENTE DE SAINT-MAIME DOSSIER DE MISE À DISPOSITION À TITRE ONÉREUX OU DE PRÊT DE LA SALLE POLYVALENTE DE SAINT-MAIME Vus truverez dans ce dssier : Le règlement de mise à dispsitin à titre néreux u de prêt de la salle plyvalente

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Contrat de garde d animaux entre particuliers

Contrat de garde d animaux entre particuliers Cntrat de garde d animaux entre particuliers Le cntrat de garde est signé entre le prpriétaire de l animal et la persnne en charge de la garde. Les engagements snt effectifs durant tute la durée de la

Plus en détail

Règlement de la Bourse HOPIPHARM MSD organisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France

Règlement de la Bourse HOPIPHARM MSD organisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France Règlement de la Burse HOPIPHARM MSD rganisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France 1. CONTEXTE Le SYNPREFH et MSD France (MSD) décernent en 2016 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le

Plus en détail

RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Application de l article 154 et suivant de la convention collective)

RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Application de l article 154 et suivant de la convention collective) COMITÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Applicatin de l article 154 et suivant de la cnventin cllective) Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2015 MEMBRES DU COMITÉ PARITAIRE

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2011/2012

DOSSIER D INSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2011/2012 DOSSIER D INSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2011/2012 Prcédure d inscriptin et règlement de l'établissement Remplir, dater et signer la fiche d inscriptin et la fiche médicale (infrmatins ci-jintes) 1. Furnir

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Syndicat Intercmmunal de Chauffage de Sannis, Ermnt et Francnville -- En mairie de Francnville 11 rue de la Statin BP 90043 95132 FRANCONVILLE cedex

Plus en détail

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES Service Public Fédéral FINANCES Secteur TVA Avril 2016 AVANT-PROPOS Le régime de la franchise de

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

Charte Afpa des déplacements responsables

Charte Afpa des déplacements responsables Mdalités d rganisatin des déplacements Annexe Charte Afpa des déplacements respnsables Préambule Les déplacements liés à l activité d une entreprise cmme l Afpa snt nmbreux. Trajets dmicile /travail, trajets

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-3 : FORMATIONS PROFESSIONNELLES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISES ACCORD CADRE DU CONSEIL REGIONAL 1 Pririté d investissement

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France Cnsultatin veille médias Cmité Natinal Olympique et Sprtif France Date limite et heure limite de réceptin des ffres : Le 1 er septembre 2014 à 12h00 Préambule Le Cmité Natinal Olympique et sprtif Française

Plus en détail

3. Les affiliations individuelles

3. Les affiliations individuelles 3. Les affiliatins individuelles 3.1. GENERALITES Affiliatin bligatire 3.1.1. Cnfrmément à l'article VI des statuts, les sciétés admises à la Fédératin divent bligatirement demander une licence pur tus

Plus en détail

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis)

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis) FICHES PRATIQUES POUR SUIVRE LE PhD u LE DEB (Prérequis) Cnsultez la liste des requis nécessaires pur pstuler sur le site : http://campus-numeris.cm rubrique pré requis Inscrivez-vus aux tests indispensables,

Plus en détail

Centre Hospitalier de Périgueux (24) Tranche 2 du Plan Directeur : Construction d un bâtiment d hospitalisation et restructuration du bâtiment B

Centre Hospitalier de Périgueux (24) Tranche 2 du Plan Directeur : Construction d un bâtiment d hospitalisation et restructuration du bâtiment B Missin Cntrôle Technique Centre Hspitalier de Périgueux (24) Tranche 2 du Plan Directeur : Cnstructin d un bâtiment d hspitalisatin et restructuratin du bâtiment B REGLEMENT DE CONSULTATION Maîtrise d

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Formation continue obligatoire

GUIDE D APPLICATION. Formation continue obligatoire GUIDE D APPLICATION Frmatin cntinue bligatire 2015 Révisé en décembre 2015 S E R V I C E D E L A F O R M A T I O N C O N T I N U E Smmaire 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 3 1.1 Intrductin... 3 1.2 Définitins...

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation Réglementatin administrative des stages en Gestin de la cmmunicatin d rganisatin Le stage est bligatire pur les étudiants de Master 120 : les étudiants inscrits au Master 120 snt tenus d'effectuer au minimum

Plus en détail

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner.

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner. Cncurs de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta prpre bande dessinée et curs la chance de gagner. Le prgramme TELUS CyberFuté sensibilise les jeunes Canadiens âgés de 8 à 18 ans à la prtectin de leur

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Syndicat Intercmmunal de Chauffage de Sannis, Ermnt et Francnville -- En mairie de Francnville 11 rue de la Statin BP 90043 95132 FRANCONVILLE cedex

Plus en détail

MODALITES DE LOCATION

MODALITES DE LOCATION Hraires de lcatin MODALITES DE LOCATION Les bureaux et salles de réunin peuvent être lués du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00. Réservatins Les salles de réunin ainsi que les bureaux en lcatin pnctuelle

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème éditin 2015-2016 RÈGLEMENT 1 RÈGLEMENT de la 5 e éditin (2015 2016) du Prix SUEZ initiatives - Institut de France Article 1. ORGANISATEURS Le Fnds SUEZ

Plus en détail

CHARTE d'engagement. Préambule. Principes

CHARTE d'engagement. Préambule. Principes CHARTE d'engagement Préambule La charte engagement de l'unin Syndicale des Micr-Entrepreneurs a pur but d'engager les micrentrepreneurs dans une démarche de prfessinnalisatin afin qu'ils sient recnnus,

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Formation Willems 2015/2016

Formation Willems 2015/2016 Frmatin Willems 2015/2016 Présentatin générale - mdule 1 INTRODUCTION Ce mdule 1 crrespnd à la 1 ère année de frmatin au Diplôme mettant en place les fnctinnements dans tus les chapitres, principalement

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune Cnventin entre la CREA et la Cmmune de.. pur la valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie durant le prlngement de la 2 ème péride du dispsitif La Cmmunauté d agglmératin Ruen Elbeuf Austreberthe La

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR.

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR. ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR Et d autre part : LE SYNDICAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET PARAPUBLIQUE DU QUÉBEC (SFPQ)

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail