T GERER SA CARRIERE. RÊVER ËT CÉRËR SoN PARCoURS PRoFESSIoNNEL COMM ENT RESTER DANS LA COURSË

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "T GERER SA CARRIERE. RÊVER ËT CÉRËR SoN PARCoURS PRoFESSIoNNEL COMM ENT RESTER DANS LA COURSË"

Transcription

1 -l,ijj.. r./) 'L O conserts PRATTQES T GERER SA CARRIERE RÊVER ËT CÉRËR SoN PARCoRS PRoFESSIoNNEL COMM ENT RESTER DANS LA CORSË Comment est-il possible aujour'hui e gérer son parcours professionnel ans un mone qui se reéfinit chaque jour, aussi bien sur le plan économique que sur les plans politiqu et social? Faut-il se laisser porter au gré e ses changements ou, au contraire, se fixer un objectif et l'atteinrenvers et contre tout? Faut-il se laisser guier par les objectifs 'une entreprise ou poursuivre ses propres objectifs? A ces questions, il n'y a pas, véritablement, e réponse toute faite, mais il y a fort à parier que I'approche la plus porteuse se situe entre ces eux pôles. Manuela Forno Crossroas, Professionnal Guiance ersonne aujour'hui ne fera le travail à votre place. ll vous appartient orénavant e créer une vision e ce que vous voulez evenir et e faire en sorte que ce rêve evienne possible. De l'entreprise paternaliste qui s'occupait e près e la carrière e ses employés, nous passons aujour'hui à une ère où chacun est responsable e ses choix et e son parcours professionnel. Cela peut sembler ifficile e prime abor : en fait, cela vous emane 'être tout simplement responsable, 'assumer ce que vous voulez evenir et e vous onner les moyens 'y parvenir. C'est ce que les anglo-saxons appellent le "career self-reliance'j

2 trj -,t-ll - ) LLJ. (J consetls PRATTQLIES n oetit retour en arnere uparavant, l'entreprise avait un rôle fonamentalement paternalistenvers ses employés. Elle essinait un plan e carrière pour ces erniers, prenait en charge leur plan e éveloppement, écoutait e près leurs soucis et tentait 'y reméier, prenait es initiatives aptes à assurer la continuité e l'emploi à ses collaborateurs. Aujour'hui, le contexte économique a raicalement changé et I'entreprise ne peut poursuivre sa propre évolution que si elle est suffisamment ynamique et flexible pour envisager es changements rapies ; elle oit elle-même se reéfinir e manière constante, aapter son évolution au gré es changements. savoir changer e cap pour garantir son propre éveloppement. Aujour'hui, une entreprise qui gagne n'est plus celle qui a es objectifs e renement bien précis, avec un plan e éveloppement linéaire qui l'y mène ;c'est, avant tout, une entreprise qui a une vision e ce qu'elle veut atteinre, mais qui navigue à vue vers cet objectil qui sait s'aapter et rester flexible selon les événements, qui pren les bonnes écisions au bon moment avec les bons partenaires et qui remet sans cesse en question sa manière e procéer. Dès lors. elle va emaner à ses employés e participer à cette ynamique et 'en faire e même, sur le plan personnel. L'entreprise, aujour'hui, ne va plus jouer le rôle u parent qui nourrit ses enfants, mais elle va emaner à ses employés 'être plus aultes, e se prenre en charge et e éfinir, avec elle, les moyens oour atteinre sa vision. Dès lors, eux attitues, e la part es employés, sont possibles : à rester "aolescents": se rebeller contre l'autorité parentale, personnifiée par I'entreprise ;aopter une attitue amère e victime, u fait qu'elle ne leur apporte plus la becquée ; opter pour un comportement u style "no futurei en se émarquant e l'entreprise (mais en ne éfinissant pas pour autant ses propres objectifs), en se renfermant sur soi et en pensant uniquement à son propre bien-être ou encore, à I'inverse, en suivant aveuglément ce que l'entreprise éfinit, sans remettre en question les choses, e peur qu'elle les rejette éfinitivement e son sein. à evenir"aultes": apprenre à être sa propre autorité (étymologiquement u mot latin "auctor': qui veut ire :'telui qui fait granir"), à se prenren charg et à offrir ce que I'on a en soi e plus précieux pour se réaliser personnellement et faire croître un projet qui nous épasse, ans ce cas, celui e I'entreprise. Certaines entreprises I'ont compris avant I'heure, en introuisant, ans le care e leur politique interne, le conceot u'tareer self-reliance": en clair, s'en remettre à soi-même pour éfinir et gérer sa carrière. ll s'agit onc, aujour'hui, e mettre en pratique le proverbe ancestral: "aie-toi 'abor et le ciel t'aiera'j 1. Cérer n'est pas contrô[er La première chose est e reonner au mot'gérer" sa véritable éfinition. Au risque e vous éstabiliser complètement, mieux vaut être clair et ce. ès le ébut e votre carrière professionnelle, sur eux principes e base : t gérer ne veut pas ire contrôler ) ans l'absolu, vous ne contrôlez rien à vous tout seul. Pour mieux comprenre ces eux principes essentiels, prenons I'exemple 'une mission astronautique. Lorsqu'une fusée est lancéen irection e la lune, bien qu'elle gare la lune en ligne e mire, elle est, urant 99o/o u temps, en-ehors e sa trajectoire irecte. Ce qui lui permet, cepenant, 'atteinre son objectil c'est sa capacité renouvelée 'aapter sa trajectoire, en fonction es aléas e son voyage, qui sont très nombreux. A l'image u film "Apollo 13'j e Ron Howar avec Tom Hanks, il arrive même parfois qu'il faille reéfinir l'objectif e la mission. Ceux pour qui cette mission est et sera toujours un échec sont ceux qui ne veulent pas émorre e leur objectif initial ;ceux qui consièreront cette mission comme une aventure extraorinaire seront ceux qui auront su s'aapter aux aléas u moment orésent et onner une nouvelle éfinition e leur objectif. Concernant votre carrière professionnelle, il en va exactement e même. ) Plutôt que e parler ' "objectif i ce qui risque e limiter votre champ 'action, optez pour l'élaboration 'une vision e vous à long terme. La ifférencessentielle résie ans le fait qu'une vision, à long terme, laisse la possibilité e se concrétiser au travers e ifférentes sortes 'objectifs, si bien qu'un objectif peut être révisé, changé, transformé, sans pour autant que votre vision, à long terme, le soit. ne vision e soi est une projection e vous-même ans le temps, basée sur ce qui vous paraît important (par rapport à vos valeurs, vos ambitions, votre motivation), et qui peut être concrétisée au travers e plusieurs objectifs qui, eux, varient avec le temps et en fonction es aléas e la vie. 14 r,c-, gg1 Ç 07lOB Iil

3 L IJJ, : w c{" C{.ul O consilts PRATIQLItS A titre 'exemple, je me suis toujours laissée guier par ma propre vision, qui était e contribuer à ce que chaque personne trouve sa place ans ce mone. J'ai commencé par occuper un poste e responsable e formation et cela me semblait en ligne avec ce que je voulais. Au fur et à mesure, j'ai reéfini, à plusieurs reprises, la manière ont je voulais atteinre cette vision, afin 'être au plus près e celle-ci et ce par rapport à mon propre cheminement professionnel et personnel. J'ai changé e trajectoire, en evenant responsable e recrutement, puis généraliste en ressources humaines, enfin conseillère en orientation ans ma propre entreprise.ce qui me guie,aujour'hui encore, est ma vision e base (c'est-à-ire "que chaque personne trouve sa place ans ce mone"), mais ans une version plus affinée (c'est-à-ire"que chaque personne écouvre sa valeur, ses motivations et ses compétences propres, pour les mettre en ceuvre à travers un acte professionnel")..je mets onc en æuvre ma vision à travers es objectifs ifférents (c'est-à-ire, au lieu e le faire au travers e la formation ou u recrutement, je le fais au travers 'un bilan e compétence), car je pense pouvoir atteinre ma vision e manière plus juste à travers cet objectif. à Sachez, ès le épart, que la trajectoire vers votre vision ne se sera pas en ligne irecte:vous ne pouvez pas prétenre tout contrôler ans votre vie et il est essentiel e vous laisser toucher par <e qui semble, e prime abor, vous faire évier e votre trajectoire. Lorsque cela arrive, il est important e se poser les ouestionsuivantes : "Qu'est-ce que je ois comprenre e moi, e ma vision, au vu e ce qui m'arrive?"; "Pourquoi cela m'arrive-t-il?"; "Que puis-j en tirer comme leçon?"; "Qu'est-ce que je veux en faire?"; "Dois-je réajuster ma vision pour autant?" "Si oui, comment?"; "5i non, comment puis-je garer le cap?" Au gré u temps et es aléas e votre carrière, n'hésitez pas à reéfinir ce vers quoi vous tenez. Mieux encore, profitez e chaque aléa pour apprenre quelque chose e nouveau sur vous ou sur votre métier, pour rencontrer e nouvelles personnes et approfonir certaines relations professionnelles ou encore imaginer e nouvelles synergies. Cela peut vous amener à changer e carrière plusieurs fois ans votre vie, mais ce qui était jugé comme un échec ou un signe 'instabilité avant est aujour'hui consiéré comme un signe e flexibilité et un sens e I'innovation : eux maîtres mots pour garantir votre employabilité, votre épanouissement et celui e I'entreprise pour laouelle vous oeuvrez. Laissez-vous vous inspirer par cette phrase 'Oscar Wile: "ll faut toujours viser la lune, car même en cas 'échec (ce qui, au vu e ce qui précèe, est une notion somme toute assez relative), on atterrit ans les étoiles'l 2. Quetques conseits incontournabtes Les anciens paramètres e notre économie éfinissaient le succès en termes e sécurité e I'emploi, 'avantages sociaux, 'augmentations e salaire et 'ascension au sein e I'entreprise. Force est e constater que tout cela n'est plus e mise aujour'hui. Plutôt que e regretter ce temps-là, prenez la balle au bon et éterminez ce que signifie pour vous la réussite professionnelle. Cela peut être 'offrir ce que vous valez selon vos propres normes et attentes, plutôt qu'en fonction e celles éfinies par les autres. Si vous consacrez u temps et e l'énergie à vous préparer à cette nouvelle réalité, vous pourrez élaborer votre propre plan e carrière, qui vous permettra 'anticiper I'avenir avec espoir et enthousiasme. I tl 16,ç,S&C 0ll08 {k I

4 conserls PRATIQË5 Ll-J,Ll-l É a É- L.. (_) Ce n'est pas parce que vous ne pouvez plus vous en remettre à I'entreprise qu'il ne faut plus croire en rien' C'est, en fait, une occasion unique qui vous est offerte, pour commencer à croire aux compétences et aux valeurs que vous pouvez apporter. Pour gérer sa carrière e manière efficace, il faut, avant tout, connaître ses forces et ientifier les secteurs professionnels oùt vous pouvez les appliquer. Tout commence onc par un bilan e soi : écouvrir vos intérêts, vos motivations, vos valeurs, vos aptitues et vos connaissances. Cette étape essentielle vous apprenra à cerner le type e travail qui sera le plus enrichissant pour vous. C'est une étape qui peut prenre un certain temps, mais les résultats en valent la peine :ce sont les gens qui prennent le temps e se connaître, sur les plans professionnel et personnel, qui ont une carrièrenrichissante et satisfaisante. Pour cela, aiez-vous es articles parus ans Success & Career et consacrés aux bilans e compétences ou faites-vous aier par es amis, mieux encore, par un orofessionnel en la matière. Cernez vos préférences, aborant es questions aussi essentielles que: "Qu'est-ce que j'aime faire?"; "De quoi serais-je fier?"; "Qu'est-ce qui me semble important ans la vie?'1 Ou encore, en passant es tests 'orientation reconnus, tels que le MBTI', le HBDI' ou autres. Ne croyez jamais que vous y êtes arrivés! Dès qu'une personne ou une entreprise commence à se reposer sur ses acquis, c'est le ébut 'une lente mais inexorable chute ans les oubliettes. La formation <ontinue est un plocessus qui se poursuit tout au long 'une vie. ne fois que vous aurez cerné le métier ou le secteur 'inustrie ans lequel vous voulez æuvrer, restez ouvert à tout ce qui pourrait enrichir et stimuler votre connaissance. Le mone professionnel est un mone rapie et en constante évolution et ce que vous savez aujour'hui n'est rien ou ne sera plus valable emain. Garez, par conséquent, toujours un æil ouvert sur ce qui se passe ans votre secteur: lisez es revues ou es livres spécialisés ans votre omaine, participez à es conférences ou es formations, échangez avec 'autres professionnels, élargissez vos connaissances, en incluant 'autres compétences (voir paragraphe 3). Grâce à Internet, vous avez accès irectement à es millions e ressources liées à la carrière ; il y a, également, es multitues 'associations professionnelles ou 'autres formes e réseaux, qui peuvent vous permettre e rester en contact avec l'évolution e votre profession et e évelopper es liens avec 'autres professionnels. (e.g.: etc.) De même,lorsque vous travaillez en entreprise, ne restez pas cloisonné ans votre épartement : échangez avec 'autres professionnels ou avec es collègues 'autres épartements ou, mieux encore, es interlocuteurs provenant e pays ifférents' En résumé, restez en contact avec le mone qui vous entoure, au sens large u terme. Evolution technologique constante, monialisation, reéfinition perpétuelle es paramètres économiques : tout cela vous emane 'être extrêmement attentif et flexible, par rapport aux nombreux changements qu'une entreprisexpérimente. ll est très ifficile, voire suiciaire, e vouloirésister à ces changements. De manière imagée, il s'agit e voir votre carrière comme un train en marche, e le saisir à chaque instant et 'en changer quan cela s'impose' ll faut s'y faire :le train ne s'arrêtera pas, tout au plus il ralentira, momentanément, pour ceux qui veulent bien y monter. Concrètement parlant, il faut vous attenre à voir votre manière e travailler changer plusieurs fois ans I'année : cela peut être au niveau technologique (nouvelles applications,nouvel environnement informatique, etc.) ou sur le plan e la forme e votre travail (temps partiel, télétravail, mobilité géographique, bureaux partagés, etc.). ll n'appartient qu'à vous ensuite 'en fixer les limites et ce par rapport à votre vision,telle que vous l'aurez éfinie (voir paragraphe 1). ll est cepenant es connaissances et es compétences clés incontournables, auxquelles vous ne pourrez pas éroger : il s'agit, notamment, e tout ce qui a trait à I'utilisation e l'informatique, à I'apprentissage es langues étrangères et, gran énominateur commun, à tout ce qui relève e la communication' 18 I ll ic) s6{c t7/û8,5k

5 CONSEILS PRATIQES, É L/,. LlJ cl \TII (_l C'est probablement la question qui revient le plus souvent :"Dois-je rester généraliste ou me spécialiser ans mon secteur?'1la réponse n'est pas évienten soi et il n'y a pas e juste ou e mauvaise réponse. Les premières questions à se poser sont:"qu'est-ce que je veux véritablement?";"au-elà toutes les contraintes/obligations u moment, qu'est ce qui me plairait le plus?'1 De préférence, optez pour un choix qui vous satisfait et non pour celui qui convient le mieux aux autres ou pour celui qui vous rassure le plus. Cela it, l'avenir semble être u côté e ceux qui savent combiner iverses compétences spécifiques, par exemple un ingénieur qui sait allier technologiet force e vente ou connaissances spécifiques 'un autre secteur 'inustrie. Pour cette raison, ne vous confinez pas à votre fonction 'aujour'hui mais cherchez toujours à l'étenre plus loin, soit en vous spécialisant ans un omaine, soit en créant es synergies avec 'autres Secteurs. Si vous vous estinez à un travail somme toute assez spécialisé, faites en sorte que celui-ci ait un sens non seulement ans I'entreprise pour laquelle vous travaillez mais aussi ans 'autres secteurs 'inustrie' 5i tel n'est pas le cas, il sera 'autant plus important e fréquenter un réseau e gens spécialisés ans votre branche, afin e ne pas vous sentir isolé ans vos activités et éviter 'être "à la rue'i si es changements ou es restructurations s'imposent. Gérer sa carrièrest onc tout un art et une iscipline à suivre au quotiien. Cela vous emane e vous mettre constamment au centre e votre vie, e visualiser ce vers quoi vous voulez tenre, savoir vous reéfinir si besoin et savoir composer avec le mone qui vous entoure. S'il est vrai que vous êtes effectivement le seul responsable e votre bateau, vous n'êtes e loin pas le seul à Ie contrôler. Vous evez apprenre à vous accommoer u vent et es courants : parfoi savoir aller contre eux, parfois, au contraire, aller ans leur sens et surfer sur la vague. Pour arriver à votre point e estination, il faut, lors e votre voyage, rester attentif aux éléments et aux personnes qui se présentent à vous: cela vous emane e éployer vos compétences et vos connaissances, pour faire face à ce qui vient, et e profiter e chaque occasion pour apprenre un peu plus sur vous et sur ce qui vous entoure. Alors, bon voyage! 20.st SliiC 0)/*8 I ll *

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/ Ecrit par Martine Poiret Coaching confiance en soi sur Skype ou au cabinet 06 26 64 32 25 1 Ce petit rapport vous est offert par Martine Poiret. Site www.relax34-villeveyrac.fr Vous pouvez l offrir à vos

Plus en détail

Optimisation de plans de financement immobiliers

Optimisation de plans de financement immobiliers Optimisation e plans e financement immobiliers De la recherche opérationnelle en actuariat bancaire Frééric GARDI & Alain DAVID EXPERIAN PROLOGIA, Parc Scientifique et Technologique e Luminy, case 919,

Plus en détail

Rencontre du réseau 18 mai 2011

Rencontre du réseau 18 mai 2011 Rencontre u réseau 18 mai 2011 Transfert e connaissances entre chercheurs et praticiens OFSPO 2532 Macolin Office fééral u sport OFSPO Table es matières Rencontre u réseau, 18 mai 2011 4 Programme 5 Hansruei

Plus en détail

l association Les Nids protège les enfants

l association Les Nids protège les enfants Borchure_Les Nis-V13_Nis 16/10/12 13:22 Page4 Près e chez vous l association Les Nis protège les enfants Optimus - Créit photos : Association Les Nis - Fotolia - Getty Image. Donner le temps e granir Borchure_Les

Plus en détail

Auto-évaluation d acquisition des connaissances

Auto-évaluation d acquisition des connaissances Section e Physique 25.09.2015 Auto-évaluation acquisition es connaissances Inications préalables : L objectif est une auto-évaluation u progrès concernant les connaissances acquises penant le cours. Ce

Plus en détail

Avis de modification au certificat d assurance Protection-Solde en vigueur le 4 mars 2013

Avis de modification au certificat d assurance Protection-Solde en vigueur le 4 mars 2013 Avis e moification au certificat assurance Protection-Sole en vigueur le 4 mars 2013 Vous avez pris la sage écision e protéger votre carte e créit RBC Banque Royale avec l assurance Protection-Sole en

Plus en détail

et les Trois Marches d'assurance

et les Trois Marches d'assurance The Geneva Papers on Risk an Insurance, 20 (juillet 98), 36-40 Asymétrie 'Information et les Trois Marches 'Assurance par Jean-Jacques Laffont * La proposition stimulante e Monsieur Ic Professeur Borch

Plus en détail

CHAPITRE. Les variables du mouvement CORRIGÉ DES EXERCICES

CHAPITRE. Les variables du mouvement CORRIGÉ DES EXERCICES CHAPITRE Les variables u mouvement CORRIGÉ DES EXERCICES 2 3 Exercices. Les variables liées à l espace et au temps. Une araignée grimpe le long une clôture. Elle parcourt abor 3 m vers le haut, puis 2

Plus en détail

CNAM UE MVA 210 Ph. Durand Algèbre et analyse tensorielle Cours 4: Calcul dierentiel 2

CNAM UE MVA 210 Ph. Durand Algèbre et analyse tensorielle Cours 4: Calcul dierentiel 2 CNAM UE MVA 210 Ph. Duran Algèbre et analyse tensorielle Cours 4: Calcul ierentiel 2 Jeui 26 octobre 2006 1 Formes iérentielles e egrés 1 Dès l'introuction es bases u calcul iérentiel, nous avons mis en

Plus en détail

IMPLEMENTATION D UN SYSTEME D INFORMATION DECISIONNEL

IMPLEMENTATION D UN SYSTEME D INFORMATION DECISIONNEL IMPLEMENTATION D UN SYSTEME D INFORMATION DECISIONNEL Proposé par BUMA Feinance Master en management e projets informatiques Consultant en système écisionnel I. COMPREHENSION DU CONTEXTE «L informatique

Plus en détail

Capital risque pour le développement de votre institution. Luxembourg Microfinance

Capital risque pour le développement de votre institution. Luxembourg Microfinance Capital risque pour le éveloppement e votre institution Luxembourg Microfinance an Development Fun ADA LMDF ADA, pionnière et experte en microfinance epuis plus e ans. Pionnière et experte en microfinance,

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

EFFICACITÉ COMPARÉE DES INSTRUMENTS DE

EFFICACITÉ COMPARÉE DES INSTRUMENTS DE EFFICACITÉ COMPARÉE DES INSTRUMENTS DE RÉGULATION ENVIRONNEMENTALE Mireille Chiroleu-Assouline Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Ecole Economie e Paris L existence effets externes conuit toujours

Plus en détail

PRESENTATION Entreprises & Professionnels 2012

PRESENTATION Entreprises & Professionnels 2012 PRESENTATION Entreprises & Professionnels 2012 Découvrir votre puissance réelle Votre potentiel illimité Votre énergie vitale «le chemin sera plus facile à faire avec une nouvelle façon de penser qu avec

Plus en détail

Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès.

Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès. Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès. Qu il s agisse de trouver ou de garder un emploi ou encore d optimiser votre évolution professionnelle, il apparaît que le succès est lié

Plus en détail

Statistiques inférentielles : tests d hypothèse

Statistiques inférentielles : tests d hypothèse Statistiques inférentielles : tests hypothèse Table es matières I Tests hypothèse 2 I.1 Test bilatéral relatif à une moyenne...................................... 2 I.2 Test unilatéral relatif à une moyenne.....................................

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Guide sécurité sociale de l employeur

Guide sécurité sociale de l employeur Guie sécurité sociale e l employeur Éition ISBN 2-901580-43-2 Vous êtes chef entreprise, responsable u personnel ou es ressources humaines Cet ouvrage vous est estiné Nous voulons faciliter vos émarches

Plus en détail

BILAN PERSONNEL. Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi.

BILAN PERSONNEL. Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi. DIRECTION DES RELATIONS ET DES RESSOURCES HUMAINES CONSEIL MOBILITÉ CARRIÈRE BILAN PERSONNEL Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi. Cet outil a vocation à vous aider à mener une réflexion

Plus en détail

Industrie - Bâtiment Efficacité et Audit énergétique

Industrie - Bâtiment Efficacité et Audit énergétique Inustrie - Bâtiment Efficacité et Auit énergétique Analyse énergie - Détection ultrasonore Analyse e vibrations - Thermographie Oscilloscopie - Mesure e l étanchéité à l air Gestion e l énergie ISO 50001

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Un système de cryptographie est une technique permettant de protéger une communication au moyen d'un code secret.

CRYPTOGRAPHIE. Un système de cryptographie est une technique permettant de protéger une communication au moyen d'un code secret. CRYPTOGRAPHIE Un système e cryptographie est une technique permettant e protéger une communication au moyen 'un coe secret. Il existe eux grans types e cryptographie : - La cryptographie symétrique à clé

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac général 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54 55 53 00 Messagerie : contact.tscompta@laposte.net

Plus en détail

Système d Information

Système d Information Système Information Système Information Rémy Courier Urbanisation es SI Système Information Urbanisme es SI 1 Rémy Courier Urbanisme es Systèmes Information Inytrouction De l Urbanisme à L Urbanisation

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

Date: 02/09/09 Audience: 25043 visiteurs Periodicité :NC Journaliste : NC Web : http://www.itchannel.info

Date: 02/09/09 Audience: 25043 visiteurs Periodicité :NC Journaliste : NC Web : http://www.itchannel.info Date: 02/09/09 Auience: 25043 visiteurs Perioicité :NC Journaliste : NC Web : http://www.itchannel.info Inops veut transformer le marché es services informatiques Mercrei 02 Septembre 2009 Laurent Levy

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

SSNV143 - Traction biaxiale avec la loi de comportement BETON_DOUBLE_DP

SSNV143 - Traction biaxiale avec la loi de comportement BETON_DOUBLE_DP Titre : SSNV14 - Traction biaxiale avec la loi e comport[...] Date : 17/02/2011 Page : 1/14 Manuel e Valiation Fascicule V6.04 : Statique non linéaire es structures volumiques Document V6.04.14 SSNV14

Plus en détail

ATTENTION. Ce qui suit n'est qu'un exemple qu'il faut adapter à la situation de chaque stagiaire. Un «copier-coller» est à proscrire.

ATTENTION. Ce qui suit n'est qu'un exemple qu'il faut adapter à la situation de chaque stagiaire. Un «copier-coller» est à proscrire. ATTENTION Ce qui suit n'est qu'un exemple qu'il faut adapter à la situation de chaque stagiaire. Un «copier-coller» est à proscrire. La mise en forme doit être propre à chacun. Remplacer par le LOGO de

Plus en détail

Chapitre. Chapitre 12. Fonctions de plusieurs variables. 1. Fonctions à valeurs réelles. 1.1 Définition. 1.2 Calcul de dérivées partielles

Chapitre. Chapitre 12. Fonctions de plusieurs variables. 1. Fonctions à valeurs réelles. 1.1 Définition. 1.2 Calcul de dérivées partielles 1 Chapitre Chapitre 1. Fonctions e plusieurs variables La TI-Nspire CAS permet e manipuler très simplement les onctions e plusieurs variables. Nous allons voir ans ce chapitre comment procéer, et éinir

Plus en détail

Financement Obsèques + Assistance Obsèques. Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité

Financement Obsèques + Assistance Obsèques. Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité Financement Obsèques + Assistance Obsèques Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité JUILLET 2007 La Garantie Obsèques du Crédit Agricole UNE SOLUTION TRÈS COMPLÈTE POUR VOTRE TRANQUILLITÉ ET

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions Cette toute première phase de réflexion, pas forcément simple ni évidente, devra se faire en deux temps. Ainsi, vous serez d abord

Plus en détail

Chapitre 2. Usages et mésusages

Chapitre 2. Usages et mésusages Chapitre 2 Usages et mésusages Si la faculté de voyance existe, si effectivement des hommes et des femmes peuvent capter directement des informations exactes dans l espace et dans le temps, les questions

Plus en détail

InfoMaison No.02 InfoMaison No.240 POURQUOI VOTRE MAISON

InfoMaison No.02 InfoMaison No.240 POURQUOI VOTRE MAISON InfoMaison No.02 InfoMaison No.240 POURQUOI VOTRE MAISON Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier NE SE VEND PAS?

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Systémique et différence

Systémique et différence Préambule Ces fiches ont été réalisées comme supports pour des week-ends de travail et de réflexion sur le thème : Etre soi, assumer et affirmer sa différence Développer la confiance en soi Je vous les

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

BILLET D AVION. Petit guide pour éviter les mauvaises surprises

BILLET D AVION. Petit guide pour éviter les mauvaises surprises BILLET D AVION Petit guide pour éviter les mauvaises surprises Vous avez choisi de partir avec WEP. Il est fort probable que vous devrez voyager en avion. Pour la plupart des programmes proposés par WEP

Plus en détail

Un moyen simple d'être plus favorable aux familles Les points les plus importants du Family Score en un coup d'œil

Un moyen simple d'être plus favorable aux familles Les points les plus importants du Family Score en un coup d'œil Un moyen simple d'être plus favorable aux familles Les points les plus importants du Family Score en un coup d'œil c/o Pro Familia Suisse Marktgasse 36 Tél. 031 381 90 30 info@profamilia.ch 3011 Berne

Plus en détail

LICENCE À RESPECTER. Vous pouvez:

LICENCE À RESPECTER. Vous pouvez: LICENCE À RESPECTER Le simple fait de posséder ce livre vous donne le droit de l'offrir en cadeau à qui vous le souhaitez, en version numérique uniquement. Vous pouvez: l'offrir sur votre blog ou votre

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

Exercice 2 : Comment déterminer le relief du fond marin avec un sondeur? (5,5 pts) Les trois parties de l exercice sont indépendantes

Exercice 2 : Comment déterminer le relief du fond marin avec un sondeur? (5,5 pts) Les trois parties de l exercice sont indépendantes Exercice 2 : Comment éterminer le relief u fon marin avec un soneur? (5,5 pts) Amérique u nor 2007 http://labolycee.org Les trois parties e l exercice sont inépenantes 1. Étue e l one ultrasonore ans l

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

IMPROTEK : INTÉGRER DES CONTRÔLES HARMONIQUES POUR L IMPROVISATION MUSICALE DANS LA FILIATION D OMAX

IMPROTEK : INTÉGRER DES CONTRÔLES HARMONIQUES POUR L IMPROVISATION MUSICALE DANS LA FILIATION D OMAX IMPROTEK : INTÉGRER DES CONTRÔLES HARMONIQUES POUR L IMPROVISATION MUSICALE DANS LA FILIATION D OMAX Jérôme Nika Ircam - Paris, puis Télécom ParisTech 46 rue Barrault - 75013 Paris jerome.nika@telecom-paristech.fr

Plus en détail

MODELISATION DES COUTS DE MAINTENANCE : APPLICATION SUR L'INSTALLATION D'EXPERIMENTATION AIRIX

MODELISATION DES COUTS DE MAINTENANCE : APPLICATION SUR L'INSTALLATION D'EXPERIMENTATION AIRIX 3 e Conférence Francophone e MOélisation et SIMulation «Conception, Analyse et Gestion es Systèmes Inustriels» MOSIM 01 u 25 au 27 avril 2001 royes (France) MODELISAION DES COUS DE MAINENANCE : APPLICAION

Plus en détail

Profession GRAPHISTE INDÉPENDANT. Julien Moya Éric Delamarre

Profession GRAPHISTE INDÉPENDANT. Julien Moya Éric Delamarre Profession GRAPHISTE INDÉPENDANT Julien Moya Éric Delamarre Introduction Graphiste de formation ou autodidacte, professionnel déjà en exercice ou étudiant en fin de cursus, vous avez ouvert ce livre parce

Plus en détail

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Synthèse de quelques éléments d observation Marc Thiébaud Septembre 2002 Remarque préliminaire Cette synthèse

Plus en détail

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie!

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! VOUS POUVEZ Y ARRIVER! j u l i e @ r i c h e r t r a n s f o r m a t i o n s. c o m Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa

Plus en détail

L ESTIME DE SOI, C EST...

L ESTIME DE SOI, C EST... L'estime de soi Sources : C.A.P. Santé Outaouais. Votre guide d'animation Mieux-être en tête, 1994. SCRIPTOGRAPHIC COMMUNICATIONS LTD, Ce que vous devez savoir sur l'estime de soi, 1989. FORTIN, BRUNO.

Plus en détail

Quand on se lève le matin, que la journée s annonce, on ne peut savoir comment elle va se dérouler ni comment elle se terminera, on ne vit pas seul

Quand on se lève le matin, que la journée s annonce, on ne peut savoir comment elle va se dérouler ni comment elle se terminera, on ne vit pas seul Quand on se lève le matin, que la journée s annonce, on ne peut savoir comment elle va se dérouler ni comment elle se terminera, on ne vit pas seul dans un bocal et, les gestes à poser, les démarches à

Plus en détail

STRATEGIES-ICMC. Ins tut de Communica on et Méthodologie du Changement

STRATEGIES-ICMC. Ins tut de Communica on et Méthodologie du Changement STRATEGIES-ICMC Ins tut de Communica on et Méthodologie du Changement L équipe STRATEGIES-ICMC vous accueille! Notre équipe d enseignants cer fié s et membres de fédéra on française NLPNL, vous emmène

Plus en détail

Fédération Française de Massage Assis

Fédération Française de Massage Assis Fédération Française de Massage Assis Vous êtes une entreprise ou un comité d'entreprise et vous souhaitez apporter du bien-être à vos employés, vos collaborateurs? Vous avez entendu parler du massage

Plus en détail

L histoire du changement

L histoire du changement Fellow Ashoka Belgique Ashoka : Et si vous commenciez par me parler un peu de votre famille et de l endroit où vous avez grandi? Marjan : J ai grandi dans un petit village de la Flandre occidentale. C

Plus en détail

Représentant des ventes Un portrait

Représentant des ventes Un portrait Représentant des ventes Un portrait Un représentant des ventes est un employé du service des ventes dont la fonction est de promouvoir et de vendre les produits et les services d une entreprise tels que

Plus en détail

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves?

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves? 1. Qu'est-ce qu'un marché des connaissances? Un marché des connaissances, c'est un moment organisé et structuré pour permettre à une partie des enfants que nous appelons " marchands " de partager avec

Plus en détail

Analyse de votre paie. Retour sur investissement maximum. Un guide FLEXYPAY

Analyse de votre paie. Retour sur investissement maximum. Un guide FLEXYPAY Analyse de votre paie Retour sur investissement maximum Un guide FLEXYPAY TABLE DES MATIÈRES Résumé. 3 Étape 1: Évaluer vos besoins 3 Étape 2: Déterminer le coût réel de l'externalisation de la paie...

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE COMMENT PRÉPARER LE RAPPORT AU COURS DU STAGE?

RAPPORT DE STAGE COMMENT PRÉPARER LE RAPPORT AU COURS DU STAGE? RAPPORT DE STAGE 1 COMMENT PRÉPARER LE RAPPORT AU COURS DU STAGE? La règle essentielle est de garder en tête, au jour le jour, de préparer la future rédaction du rapport de stage. Il faut rester attentif

Plus en détail

La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching

La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching Bienvenue! POURQUOI ABORDER LA QUESTION DE LA RÉTROACTION? Aperçu 1. Importance de la rétroaction 2. Rétroaction

Plus en détail

www.inspirerlalibertedetre.com

www.inspirerlalibertedetre.com www.inspirerlalibertedetre.com 2013 Azur Coaching inc. Mise à jour: Septembre 2014 Tous droits réservés. La reproduction de ce livre est interdite sans l autorisation écrite de l éditeur. Pour en obtenir

Plus en détail

BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE. Camille À VOTRE ÉCOUTE. (33) 03 20 26 27 28 relation-client@claudebell.com

BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE. Camille À VOTRE ÉCOUTE. (33) 03 20 26 27 28 relation-client@claudebell.com BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE 1 INDEX 3 - INSTITUT CLAUDE BELL, qui sommes-nous? 4 - INSTITUT CLAUDE BELL, notre historique. 5 - Nos différentes gammes de produits / Contrôle Qualité. 6 - Ambassadrice,

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

Indicateur Typologique d Alert. Se connaître soi-même pour mieux comprendre les autres ALTI ALTI

Indicateur Typologique d Alert. Se connaître soi-même pour mieux comprendre les autres ALTI ALTI Indicateur Typologique d Alert Se connaître soi-même pour mieux comprendre les autres ALTI ALTI Êtes-vous intéressé par des questions telles que: Comment une équipe peut-elle travailler plus efficacement?

Plus en détail

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch.

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch. Exercice d écoute : Finance watch Finance Watch, une association qui milite pour une finance au service de la société. Qu'est-ce que cela signifie dans un contexte de crise économique et financière? Exercices

Plus en détail

Méthodologie de l exposé

Méthodologie de l exposé CHAPITRE 1 Méthodologie de l exposé >1. Préparation de l exposé L exposé est un moment fort de l épreuve d admission au concours d entrée en institut de formation d aides-soignants ou d auxiliaires de

Plus en détail

Gagner en assurance et en confiance en soi

Gagner en assurance et en confiance en soi D après le site CIDJ.com Durant vos 3 ans de formation de BAC PRO, vous allez devoir effectuer au total 22 semaines de stage, généralement réparties en 6 + 16, c est-à-dire 6 semaines en classe de seconde

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

Trouver un Expert-Comptable :

Trouver un Expert-Comptable : Trouver un Expert-Comptable : 1. Expert-comptable - Qui est-il? Présentation de l'expert comptable Il est le conseiller du chef d entreprise. Celui qui guide, oriente et renseigne dans tous les domaines

Plus en détail

RETOUR AU TRAVAIL Stratégies de soutien du superviseur lorsque la santé mentale joue un rôle dans le retour de l employé au travail

RETOUR AU TRAVAIL Stratégies de soutien du superviseur lorsque la santé mentale joue un rôle dans le retour de l employé au travail RÉSUMÉ : Facteurs et stratégies visant à aider les infirmières et infirmiers en santé au travail à appuyer le superviseur dans les cas de retour au travail d'employés qui ont eu des problèmes de santé

Plus en détail

L'approche-programme, c'est quoi?

L'approche-programme, c'est quoi? Cégep de Rivière-du-Loup DEMI-JOURNÉE PÉDAGOGIQUE 16 OCTOBRE 2002 MOT DE BIENVENUE L'approche-programme, c'est quoi? L'objectif de cette demi-journée pédagogique vous a été présenté dans la lettre d'invitation

Plus en détail

La question RH du mois «Le bien-être des salariés»

La question RH du mois «Le bien-être des salariés» La question RH du mois Octobre 2015 Embargo : Vendredi 22 octobre 12h 15 place de la République 75003 Paris Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management 15, place de la République 75003

Plus en détail

a) b) c) d) Diffraction d une onde à la surface de l eau de longueur d onde λ par un diaphragme de taille d ; de a) à d) le rapport λ / d augmente

a) b) c) d) Diffraction d une onde à la surface de l eau de longueur d onde λ par un diaphragme de taille d ; de a) à d) le rapport λ / d augmente Chapitre 8 : DIFFRACTION 8-1 Introuction à la iffraction a) b) c) ) Diffraction une one à la surface e l eau e longueur one par un iaphragme e taille ; e a) à ) le rapport / augmente Le phénomène physique

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55610-0

Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55610-0 Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55610-0 2 e partie Quelle est votre Valeur ajoutée professionnelle? Notre message aux jeunes diplômés? Venez chez nous développer votre employabilité. Pierre Puig,

Plus en détail

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel.

Projet Personnel et Professionnel. IUT INFORMATION COMMUNICATION Projet Personnel et Professionnel. Interview d Alexandra Schwartzbrod Astou-Maryème YAO 17/12/2012 LE METIER DE JOURNALISTE. «Une école extraordinaire» Alexandra Schwartzbrod

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTAT INFIRMIER Session de juin 2014 - Soutenance le 11 juin 2014 Mémoire de fin d'études écrit et personnel SOUTENANCE ORALE

DIPLÔME D'ÉTAT INFIRMIER Session de juin 2014 - Soutenance le 11 juin 2014 Mémoire de fin d'études écrit et personnel SOUTENANCE ORALE DIPLÔME D'ÉTAT INFIRMIER Session de juin 2014 - Soutenance le 11 juin 2014 Mémoire de fin d'études écrit et personnel L'EXPÉRIENCE DANS LA PRISE EN CHARGE DE L'URGENCE PAR L'INFIRMIER SAPEUR-POMPIER SOUTENANCE

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels

Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels Fiche 1 Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels Bien dans ses baskets ou besoin d air? Non, entrer dans l enseignement ce n est pas entrer en religion! Votre dévouement

Plus en détail

PETIT GUIDE DE SURVIE

PETIT GUIDE DE SURVIE PETIT GUIDE DE SURVIE PRÉPARATION POUR LA CARAVANE La Caravane démystifiée! Vous trouverez dans ce petit guide une multitude d information qui vous permettra de mieux comprendre l étape importante qu est

Plus en détail

LA MÉDIATION. ce qu'il faut savoir Guide d'utilisation de la médiation en droit de la famille

LA MÉDIATION. ce qu'il faut savoir Guide d'utilisation de la médiation en droit de la famille LA MÉDIATION ce qu'il faut savoir Guide d'utilisation de la médiation en droit de la famille Une publication de la Division des services judiciaires du ministère de la Justice de la Nouvelle-Écosse Mai

Plus en détail

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés?

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? DOSSIER Echec scolaire Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? Nous avons posé la question à Véronique Grosjean, conseillère pédagogique pour les écoles du réseau

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Aperçu de l offre de. formation continue PROGRESS 2015

Aperçu de l offre de. formation continue PROGRESS 2015 Aperçu de l offre de formation continue PROGRESS 2015 PROGRESS vous aide à concrétiser vos objectifs en matière de formation continue. Nous vous fournissons les outils, à vous de continuer à les utiliser

Plus en détail

Questions d'ordre général

Questions d'ordre général Conclusion de la transaction entre RBC Assurances et UnumProvident Questions et réponses à l intention des distributeurs individuels de RBC Assurances Mai 2004 Questions d'ordre général 1. Pourquoi avez-vous

Plus en détail

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches?

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Le Syndicat National de la Banque et du crédit en partenariat avec le des acquis Vdealidation l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Sommaire Sommaire Qu est-ce que la VAE? Qu est-ce que

Plus en détail

Devenir un chef de projet efficace

Devenir un chef de projet efficace Formation Nodesway Devenir un chef de projet efficace 12 bonnes pratiques pour un management humain Vidéo disponible sur http://youtu.be/bd70a8a4ti4 Nodesway Alain Fernandez Pour toi, c est quoi un chef

Plus en détail

Société Française de Coaching Compte rendu de conférence

Société Française de Coaching Compte rendu de conférence CONFERENCE SFCoach du 22 septembre 2003 Paris Le coaching dans tous ses états Conférence pilotée par Jean-Yves ARRIVE (JYA) Intervenants : Jane TURNER (JT) : coach, auteur du livre «le Manuel du Coaching»

Plus en détail

87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr

87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr L'ENTRETIEN D'EVALUATION Guide de l'animateur Formavision / AMI 87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr http://www.formavision.com

Plus en détail

«La Génération Y face à l Entreprise»

«La Génération Y face à l Entreprise» «La Génération Y face à l Entreprise» Résultats Octobre 2010 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un

Plus en détail

MODÈLE GUIDE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL DU PERSONNEL INTRODUCTION LES OBJECTIFS DU GUIDE D ÉVALUATION DE RENDEMENT BUT

MODÈLE GUIDE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL DU PERSONNEL INTRODUCTION LES OBJECTIFS DU GUIDE D ÉVALUATION DE RENDEMENT BUT INTRODUCTION En matière de gestion des ressources humaines, il ne suffit pas à une municipalité de bien choisir et de bien former son personnel, il faut qu'elle puisse périodiquement en contrôler l'évolution,

Plus en détail

Bien se diriger. aprei AGISSONS POUR L ENTREPRENEURIAT INDIVIDUEL aprei (AGISSONS POUR L ENTREPRENEURIAT INDIVIDUEL 2014-2015

Bien se diriger. aprei AGISSONS POUR L ENTREPRENEURIAT INDIVIDUEL aprei (AGISSONS POUR L ENTREPRENEURIAT INDIVIDUEL 2014-2015 FORMATION Titre Accélérateur e compétences Bulletin inscription à compléter en lettres capitales Accélérateur e compétences es formations 2014-2015 Date session lieu PARTICIPANT Mme Melle Mr Nom Bien se

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel.

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel. Discours de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l innovation et l'economie numérique, en ouverture du colloque 2012 de l ARCEP sur «Les territoires du numérique» 25 septembre 2012 Mesdames, et

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard:

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: 1. Déroulement du stage Rapport de stage Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: Tableau 1. Périodes de stage lieu date bilan Edition l amiénois du

Plus en détail

Des résultats de qualité. Partenariat stratégique avec Corel. Formation et assistance incluses. Facilité d'emploi. Votre partenaire dans la réussite

Des résultats de qualité. Partenariat stratégique avec Corel. Formation et assistance incluses. Facilité d'emploi. Votre partenaire dans la réussite a qualité, la précision et la conception intuitive e Wilcom EmbroieryStuio en ont fait le premier choix u broeur professionnel à travers le mone. Les améliorations apportées à cette version changeront

Plus en détail