La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque."

Transcription

1 La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque. Cette action de diffusion est cofinancée par l Union européenne avec les Fonds Européen Agricole pour le Développement rural en Midi-Pyrénées et par l Etat au travers du CasDar.

2 Une organisation autour d unicoque Unicoque commercialise tonnes de noisettes produites sur ha de vergers situés principalement en Aquitaine et Midi- Pyrénées. En Tarn et Garonne, Coopérative des chatons à Caumont et développement assez important des surfaces sur 3 cantons (St Nicolas de la Grave, Lavit de Lomagne, Verdun sur Garonne)

3 La production mondiale La noisette est très exigeante climatiquement et ne produit régulièrement qu entre le 41 ème et 45 ème parallèle Le principal pays producteur est la Turquie avec à tonnes avec un verger familial (moyenne inférieure à 1,5T/ ha) récolté manuellement. Nos concurrents éventuels sont La Turquie, l Italie en noisette décortiquée et l Orégon avec une production proche de la France (verger de grandes surfaces et mécanisé)

4 Selon unicoque possibilité de quasiment doubler les volumes au niveau français Sans prendre de risque majeurs, possibilité de doubler les volumes commercialisés pour atteindre tonnes à l horizon 2015 en ciblant les marchés de niche. au niveau de l exploitation, l objectif est d équilibrer les volumes produits en noisettes coques et décortiquée et d avoir des unités de 40 ha de 1 à 3 producteurs.

5 Un projet de plantation Être situés dans la zone climatiquement favorable du Grand Sud-Ouest, à proximité (150 km) de la Coopérative Unicoque, dans des sols peu pentus et terrains les plus homogènes possibles, non asphyxiants, peu chlorosants, peu acides. Disposer de m3/ha de ressource en eau être suffisamment dimensionnés pour que la surface soit compatible avec la mécanisation, c est à dire un ou plusieurs agriculteurs implantant un verger de 40 ha au total pour permettre l acquisition d une récolteuse, sachant que le cahier des charges de plantations prévoit un minimum de 10 ha par projet.

6 Le noisetier un verger rustique et mécanisé Espèce peu sensible au gel et présence d un contrat groupe assurance grêle conduite en haute densité à 5x3 40 h/ha/an en pleine production. type de travail passages phytosanitaires et époque heures producteur fertilisation avril à juin 7 taille,(épamprage heures salariés en juin) dec à mars 4 8 broyage bois et herbe mars à aout 4 rejets avril à aout 3 irrigation mai à sept 5 récolte sept oct 2 6 divers 1 Total 26 14

7 Rentabilité du verger adulte Charges opérationnelles Intrants 550 Récolte, séchage 700 Assurance grêle 30 Cotisation ANPN et FO 200 Irrigation 100 Main d'œuvre salarié 189 TOTAL 1769 Récolte, séchage : prestation de service assurée par Cuma & coop (50% investissement pris en charge par Prêt à taux 0, de la coop) 14 heures salariés à 13 50

8 Rentabilité du verger adulte Total Produits hors aides rendement en tonnes/ha 1,5 2,3 3, Prix en /kg(1) 1, , Le prix de valorisation moyen a été de 1 50 sur 10 ans Aides plantations 20% FRANCEAGRIMER, Aides couplées PAC : 120 /ha ( puis intégré au DPU) En moyenne le rendement est de 2.2 tonnes/ha et de 3,1 tonnes/ha pour le groupe de tête ( 20% meilleurs producteurs en Produit Brut /ha sur 10 ans)

9 Rentabilité du verger adulte Variation de la Marge brute hors aides rendement en tonnes/ha 1,5 2,3 3, Prix en /kg(1) 1, , Charges de structure (1) moyenne hors amortissements et frais financiers : 1095 /ha Moyenne amortissements (1) : 782 /ha Moyenne charges sociales exploitant (1) : 119 /ha Moyenne charges de structures 2007 sur 5 exploitations grandes cultures avec un atelier noisette de 20 ha

10 Pleine production pas avant 5 ans, prévoir un retour sur investissement au delà de 10 ans

11 Si vous avez un projet plantation Votre contacts à Unicoque : Bruno Saphy Responsable service producteurs et vie coopérative en charge du programme de développement Tél

12 Photo Action Agricole

13 Photo Action Agricole

14 Photo Action Agricole

15 Photo Action Agricole

16 Coopérative des 3 chatons à Caumont Photo Action Agricole

17 Photo Action Agricole

18 Photo Action Agricole

Fiche Technique. Septembre 2008

Fiche Technique. Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Amande Septembre 2008 Filière Arboriculture Rédigée par : Eric HOSTALNOU Chambre d Agriculture du Roussillon Potentiel des marchés Production

Plus en détail

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées 10 Damien décembre Ameline 2010 (CER France Toulouse Midi-Pyrénées) Compétitivité

Plus en détail

Valorisation des anciennes châtaigneraies : Réhabilitation ou replantation?

Valorisation des anciennes châtaigneraies : Réhabilitation ou replantation? Initiation à l Ingénierie de Projet 2009 Enjeux et Stratégies pour les Productions Végétales Valorisation des anciennes châtaigneraies : Réhabilitation ou replantation? Aude Charlier, Flore Saint-André,

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées Système plantes sarclées Caractéristiques Variantes de ce système Production de viande (vaches allaitantes ou bœufs sur 10ha d herbe) 1,3 unité de main d œuvre : 1 chef d exploitation et 1 salarié occasionnel

Plus en détail

Fiche Technique. (pour 2007) Citron : petite production en Corse en PACA

Fiche Technique. (pour 2007) Citron : petite production en Corse en PACA Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Agrumes Septembre 2008 Filière Arboriculture Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Définition

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Asperge. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Asperge. Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Asperge Septembre 2008 Rédigée par : Christophe GARCIN Chambre d Agriculture de l Hérault / CEHM Potentiel des marchés Production

Plus en détail

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS CLBV AQMP02 CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS 2 UMO sur 39 ha avec 200 chèvres produisant 160 000 litres de lait et engraissement de 40 génisses Ce système se rencontre principalement dans

Plus en détail

RESEAU DE FERMES DE REFERENCES PALMIPEDES A FOIE GRAS

RESEAU DE FERMES DE REFERENCES PALMIPEDES A FOIE GRAS ANTENNE REGION SUD-OUEST Maison de l Agriculture Cité Galliane BP 279 40 005 MONT DE MARSAN CEDEX Tél. : 05 58 85 44 12 Fax : 05 58 85 44 11 Contact : litt@itavi.asso.fr RESEAU DE FERMES DE REFERENCES

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST Réseaux d Élevage Aquitaine et Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon La question de la maîtrise de l énergie devient récurrente du fait

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST Références 2010 Réseaux d Élevage Ovins Allaitants Aquitaine et Midi Pyrénées Face à l épuisement progressif des réserves d énergies

Plus en détail

Compte-rendu d essai ABRICOTIER 2014 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB

Compte-rendu d essai ABRICOTIER 2014 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB Compte-rendu d essai ABRICOTIER 214 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB Date : Novembre 214 Rédacteur(s) : Laetitia CUNY (SERFEL), Valérie GALLIA (SERFEL/CA3), Christian PINET (SERFEL/CA3), Benjamin

Plus en détail

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques Proposition d un cadre méthodologique innovant Présentation par Céline Cresson, ACTA et Catherine xperton, ITAB Préparée avec

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Un budget en baisse PAC 2007-2013 PAC 2014-2020 420,7 milliards

Plus en détail

Fiche Technique. Autre Production. Septembre 2008. Culture pérenne : bardane, pavot, angélique, mélisse, anis vert, badiane, absinthe, réglisse

Fiche Technique. Autre Production. Septembre 2008. Culture pérenne : bardane, pavot, angélique, mélisse, anis vert, badiane, absinthe, réglisse Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Autre Production Septembre 2008 Plantes médicinales Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon

Plus en détail

LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST

LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST Référentiel 2009-2010 des coûts de production des élevages ovin allaitants des Réseaux d Élevage en Aquitaine et Midi-Pyrénées La flambée

Plus en détail

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires Les arbres et la PAC Statut fiscal et juridique Une perte de paysages arborés en Europe Des arbres considérés comme des «aliens» REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires

Plus en détail

Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia

Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia 300 250 Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia 244 246 247 248 200 150 100 50 176 91 85 116 128 126 124 123 120 130 118 0 1995 2000 2001 2002 2003 total engraisseurs naisseurs Source

Plus en détail

Autres utilisations : ouvrages de protection des berges de rivières, ou aménagements paysagers (barrières vivantes) ou encore en vannerie.

Autres utilisations : ouvrages de protection des berges de rivières, ou aménagements paysagers (barrières vivantes) ou encore en vannerie. Les TTCR, impacts environnementaux Colloque 23/11/2007 filière multi-produits, traitant de grandes quantités de bois regroupé sur des plates formes de stockage/séchage, qui peuvent livrer des chaufferies

Plus en détail

Les agriculteurs reviendront-ils à leurs moutons?

Les agriculteurs reviendront-ils à leurs moutons? DIVERSIFICATION PAR L OVIN La dynamique lancée depuis 2014 par le groupe Filière ovine du Comité Régional Elevage pour démontrer l intérêt de la diversification dans le mouton trouve un écho favorable

Plus en détail

Dossier de presse : Les Jeunes Agriculteurs escortent un convoi de l airbus A380 et annoncent la nuit du fumier le vendredi 4 avril

Dossier de presse : Les Jeunes Agriculteurs escortent un convoi de l airbus A380 et annoncent la nuit du fumier le vendredi 4 avril Dossier de presse : Les Jeunes Agriculteurs escortent un convoi de l airbus A380 et annoncent la nuit du fumier le vendredi 4 avril Les Jeunes Agriculteurs offrent du fumier aux jardiniers le 4 avril 2

Plus en détail

Annexe 1: Coût estimatif détaillé du projet par composante

Annexe 1: Coût estimatif détaillé du projet par composante ANNEXES Annexe 1: Coût estimatif détaillé du projet par composante Annexe 2: Cadre logique du projet Annexe 3: Fiches analytiques de la rentabilité des filières Annexe 4: Tableau d analyse des filières

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. d animations sur le. Août 2015. Référence du marché : 2015-A260-1

CAHIER DES CHARGES. d animations sur le. Août 2015. Référence du marché : 2015-A260-1 CAHIER DES CHARGES - Création de films d animations sur le changement climatique Août 2015 Référence du marché : 2015-A260-1 Parc naturel régional des Grands Causses 71, boulevard de l Ayrolle - B.P. 50126

Plus en détail

Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014

Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014 Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014 Le bois, l énergie des territoires Nombre d exploitations agricoles disposent de haies bocagères ou de forêts. Entretenir et gérer cette ressource peut permettre d en

Plus en détail

Description d un système de production

Description d un système de production Edition 2013 : campagne 2011 et conjoncture 2012 Description d un système de production Les systèmes de production décrits dans ce dossier sont présentés de manière identique sous forme de cas types. Chaque

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

INIP ESPV 2009. Projet de diversification des exploitations fraisicoles par l introduction de la culture de framboisiers

INIP ESPV 2009. Projet de diversification des exploitations fraisicoles par l introduction de la culture de framboisiers INIP ESPV 2009 Projet de diversification des exploitations fraisicoles par l introduction de la culture de framboisiers Laure Le Quéré, David Michel, Katrien Verlé Avril 2009 AVERTISSEMENT Ce rapport,

Plus en détail

L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs. Point presse 18 mai 2015

L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs. Point presse 18 mai 2015 L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs Point presse 18 mai 2015 1 L enjeu : protéger la production fourragère Pour les éleveurs : assurer la ration alimentaire

Plus en détail

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Plan de l exposé Pourquoi du miscanthus? Chaudières polycombustibles : aspects techniques

Plus en détail

Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière

Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière Philippe Lehrmann, PhD Axéréal Axéréal: structuration en Business Units Groupe coopératif agro-industriel, leader

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail

1 Dossier de presse. Dossier. de presse

1 Dossier de presse. Dossier. de presse 1 Dossier de presse Dossier de presse Sommaire Un nouveau schéma de développement économique La genèse du projet... 4 Un territoire riche... 4 La technopole Agrinove, la référence de l agriculture de demain...

Plus en détail

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Présentée par : Amina Baba-Khelil, M.Sc., agr, chargée de projet, FPAMQ 21 Février 2013 Production ovine En ouvelle-zélande

Plus en détail

Analyse économique de la production et de l utilisation d huile de colza triturée à la ferme

Analyse économique de la production et de l utilisation d huile de colza triturée à la ferme Analyse économique de la production et de l utilisation d huile de colza triturée à la ferme Version du 9 mai 2006 La rentabilité économique de l huile de colza est calculée, en prenant en compte les hypothèses

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre

Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre Zoom sur les campagnes 2011/2012 et 2012/2013 Données issues des groupes marges brutes Chambre d agriculture d Eure-et-Loir en zone traditionnelle

Plus en détail

NOIX. Retour sur investissement long pour une production rentable

NOIX. Retour sur investissement long pour une production rentable NOIX Retour sur investissement long pour une production rentable I DE QUOI PARLE-T-ON? La noix est un fruit constitué de trois parties : la première, le péricarpe, appelée aussi brou, est riche en tanins,

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées 72 Chiffre d affaires Somme des produits sur ventes, travaux à façon, activités annexes, produits résiduels, pensions d animaux, terres louées prêtes à semer, agritourisme, autres locations. Classe de

Plus en détail

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Réunion de rendu final: les principaux résultats et recommandations 2 juillet 2013 Objectifs de l étude Caractériser les modes d

Plus en détail

CUMA de transformation du Séronais

CUMA de transformation du Séronais CUMA de transformation du Séronais Transformation charcutière fermière Présentation générale de l atelier www.villorama.com La CUMA de découpe et transformation du Séronais est située à La Bastide de Sérou,

Plus en détail

L assurance récoltes en France

L assurance récoltes en France P A C I F I C A - A S S U R A N C E S D O M M A G E S L assurance récoltes en France Colloque FARM - Pluriagri du 18 décembre 2012 Thierry LANGRENEY Directeur général de Pacifica L assurance, un outil

Plus en détail

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013 Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 2 Objectifs et méthodologie Objectifs de l étude A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en

Plus en détail

Les stratégies de l IFV pour la réduction des usages de pesticides en viticulture

Les stratégies de l IFV pour la réduction des usages de pesticides en viticulture Les stratégies de l IFV pour la réduction des usages de pesticides en viticulture - Le texte de votre communication en français qui sera intégré aux actes de la conférence en format Word sans mise en page

Plus en détail

CA : 2,25 ME 2009 2,5 ME

CA : 2,25 ME 2009 2,5 ME Assises Agence Bio :: 28 SEPTEMBRE 2010 Syntthèse Avenirr Bio :: Fonds Natti ionall pourr la l sttrructturratti ion des ffi ilièrres Présents : P.MARCOTTE coordinateur FRAB LR Les Assises étaient dédiées

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées Définition des variables présentées Les termes en gras italique sont définis par ailleurs dans le lexique. Les termes en italique désignent des variables explicitement recueillies dans le Rica. Actif circulant

Plus en détail

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012 Atelier de transformation collectif Démarche projet Fabien Valorge 13 novembre 2012 Plan de la présentation Qu est ce que les Cuma viennent faire dans les circuits courts? Etapes clés d un projet d atelier

Plus en détail

La couverture des risques agricoles

La couverture des risques agricoles PACIFICA - ASSURANCES DOMMAGES La couverture des risques agricoles Patrick Degiovanni Directeur Général Adjoint Page 1 Marrakech, Jeudi 28 octobre 2010 Sommaire Le contexte Les risques du métier en Agriculture

Plus en détail

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons La sécheresse de l été 2012 n a pas eu raison de la culture de tournesol. Les résultats économiques sont toujours en progression, malgré un rendement moyen décevant. 26 exploitations 163 hectares 6,3 ha/expl.

Plus en détail

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena)

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena) Mise en œuvre des outils L. VARVOUX (Terrena) Témoignage de Laurent Varvoux Service Agronomie Terrena Responsable relations Sol - Cultures Fertilisation Outils d Aide à la Décision Couverts végétaux Membre

Plus en détail

ANNEXE 2. Dossier de candidature. Appel à projet. Assistance technique Régionalisée. Année 2015. Structure :

ANNEXE 2. Dossier de candidature. Appel à projet. Assistance technique Régionalisée. Année 2015. Structure : Préfet de la région Poitou-Charentes Direction Régionale de l Alimentation, de l'agriculture et de la Forêt Région : POITOU-CHARENTES ANNEXE 2 Appel à Assistance technique Régionalisée Structure : Page

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNELS AGRICOLE (PLPA) SESSION 2011 Concours : INTERNE Section : Sciences économiques et sociales et gestion Option A : Sciences économiques et sociales

Plus en détail

Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides

Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides INRA MC Lhopital Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides Données, agriculture, environnement... innovation Vendredi 4 septembre 2015 Estelle Ancelet,

Plus en détail

productifs exploités dans un but commercial (en attente de précisions du cadre national) apas de seuil minimal de surface à engager

productifs exploités dans un but commercial (en attente de précisions du cadre national) apas de seuil minimal de surface à engager AIDES 2015 MISE À JOUR 24 AVRIL 2015 1 Conversion et maintien à l agriculture biologique Retour de l aide sur le 2nd pilier avec des engagements sur 5 ans et localisés à la parcelle. Pour cette nouvelle

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries

Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries Communiqué de Presse vendredi 9 août 2013 Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries L'ensemble des organisations professionnelles agricoles, le Conseil général et les services

Plus en détail

GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE

GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE Le bois énergie quels avantages? les évolutions techniques Le financement des projets Les étapes d un projet bois-énergie En Midi-Pyrénées, la surface du territoire

Plus en détail

Pension hébergement en activité complémentaire

Pension hébergement en activité complémentaire RÉFÉrences - Réseau Économique de la Filière Équine Basse -Normandie Pays de la Loire FICHE PENSION N 2 Picardie Pension hébergement en activité complémentaire CARACTÉRISTIQUES DU SYSTÈME Ils sont de plus

Plus en détail

Présentée par: Tienko Jean AKOSSONGO

Présentée par: Tienko Jean AKOSSONGO VIENNE/AUTRICHE Présentée par: Tienko Jean AKOSSONGO I. Introduction II. Potentialités de la filière Karité au Burkina Faso III. Contraintes de la filière karité au Burkina Faso IV. Conclusion Nom scientifique:

Plus en détail

«FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU»

«FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU» «FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU» ETUDE SUR LA GESTION DU RISQUE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Etude réalisée par PERI G et CERFRANCE juin

Plus en détail

Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1

Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1 Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1 Jean-François BASCHET, Ministère de l agriculture et de la pêche, Direction des affaires

Plus en détail

actualités et informations Sommaire de la fraise du Lot-et-Garonne numéro 3 Économie

actualités et informations Sommaire de la fraise du Lot-et-Garonne numéro 3 Économie numéro 3 actualités et informations de la fraise du Lot-et-Garonne Sommaire Économie Résultats économiques P.2 Communication La fraise du Lot-et-Garonne fait parler d elle P.3 La fraise en ligne P.3 Qualité

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS EN ARBORICULTURE FRUITIÈRE Présentation générale Mise à jour : Décembre 2004 Rédacteurs : Benoît PIQUET, ADEFA Tarn-et-Garonne et Christian BADOC, Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT Méthode nationale développée par l Institut de l Élevage dans le cadre du dispositif

Plus en détail

Création d un atelier ovin

Création d un atelier ovin RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA Création d un atelier ovin Une réelle opportunité offerte aux exploitations Grâce à sa souplesse pour agneler à différentes périodes

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

Le verger du parc national du Mont-Saint-Bruno

Le verger du parc national du Mont-Saint-Bruno Le verger du parc national du Mont-Saint-Bruno Une vitrine unique de sensibilisation et de solutions pour la production pomicole dans un contexte de développement durable au Québec Vincent Philion 1, Gérald

Plus en détail

PLAN DE DEVELOPPEMENT DE LA PETITE EXPLOITATION Document de programmation et d accompagnement du projet sur 3 ans

PLAN DE DEVELOPPEMENT DE LA PETITE EXPLOITATION Document de programmation et d accompagnement du projet sur 3 ans AU TITRE DU TYPE D'OPERATION 6.3.1 DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL DE MAYOTTE 2014-2020 : AIDE AU DEVELOPPEMENT DES PETITES EXPLOITATIONS PLAN DE DEVELOPPEMENT DE LA PETITE EXPLOITATION Document de

Plus en détail

PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE LES COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (CUMA)

PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE LES COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (CUMA) «Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio-économique du territoire» Forum agricole et agroalimentaire, 12 février 2015, Albanel PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE LES COOPÉRATIVES

Plus en détail

Élevage laitier. Conseils Références OBJECTIF RENTABILITÉ. Misez sur l efficacité durable

Élevage laitier. Conseils Références OBJECTIF RENTABILITÉ. Misez sur l efficacité durable Élevage laitier Conseils Références OBJECTIF RENTABILITÉ Misez sur l efficacité durable CONSEILS & RÉFÉRENCES Élevages L aitiers Sommaire PRÉSENTATION SYNERGIE DES EXPERTISES Pour un conseil global EBE

Plus en détail

ET LES COMMUNES RURALES. Gestion et valorisation durable. Gérer son patrimoine bocager

ET LES COMMUNES RURALES. Gestion et valorisation durable. Gérer son patrimoine bocager GESTION ET VALORISATION DURABLE DE LA HAIE LES CHAMBRES Les D AGRICULTURE chambres d agriculture DE BOURGOGNE de bourgogne accompagnent ACCOMPAGNENT les agriculteurs LES AGRICULTEURS et les communes rurales

Plus en détail

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 Ph. Burny 1 2 1 Production céréalière mondiale...2 1.1 Production mondiale de céréales en 2010/2011... 2 1.2 Production mondiale de froment en

Plus en détail

COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE

COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 6 LES POINTS

Plus en détail

Cultivars de rhubarbe rouge destinée à la transformation. Budget de production

Cultivars de rhubarbe rouge destinée à la transformation. Budget de production Cultivars de rhubarbe rouge destinée à la transformation Budget de production Novembre 2009 canadien de l'agriculture et de l'agroalimentaire (PASCAA). Ce programme d'agriculture et Agroalimentaire Canada

Plus en détail

DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE

DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE Roinsard Antoine 1, Barbara Früh 2, Bernhard Schlatter 2 1 Institut Technique de l Agriculture Biologique, 9 rue André Brouard, 49105, Angers Cedex

Plus en détail

Club Savoir- Serre. Forum 2011 Recherche et Innovation en serriculture. Gilles Cadotte agr.

Club Savoir- Serre. Forum 2011 Recherche et Innovation en serriculture. Gilles Cadotte agr. OUTIL DE GESTION POUR RÉDUIRE LES REJETS D ENGRAIS DANS L ENVIRONNEMENT ET LEURS COÛTS ASSOCIÉS CHEZ LES PETITES ENTREPRISES DE PRODUCTION DE TOMATES DE SERRE Club Savoir- Serre Gilles Cadotte agr. Forum

Plus en détail

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013 BELchanvre Journée transfrontalière Gembloux, le 19 juin 2013 La filière chanvre en Wallonie La société Coopérative : 29 agriculteurs (pers. physiques/morales) + CER Groupe intérêt d'autres producteurs

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes Quels enjeux pour l agriculture du Sud Isère? Assemblée générale de SITADEL 14 avril 2015 Saint-Jean d Hérans JM Noury, Suaci Montagn Alpes

Plus en détail

En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe

En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe Cas type HL 1 En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe Rouen Évreux Amiens Beauvais Arras Lille Laon Culture à faible densité d'élevage Herbagère à forte densité d'élevage Mixte à moyenne

Plus en détail

Trajectoires laitières

Trajectoires laitières Trajectoires laitières Yannick PECHUZAL Lot Conseil Elevage 13 mars 2014 Cantal 2100 producteurs de lait 1000 élevages mixtes 420 ML 5 AOP fromagères Filière Collecte : 360 Ml 60% SODIAAL et assimilés

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable Guide de l utilisateur 2010 Si vous êtes amenés à utiliser cet outil, merci d indiquer votre source. Réseau agriculture durable - Inpact Bretagne

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

LA GESTION DU FUMIER DE CHEVAL

LA GESTION DU FUMIER DE CHEVAL LA GESTION DU FUMIER DE CHEVAL Le Règlement Sanitaire Départemental (R.S.D.) => s applique à tout détenteur de plus de 3 équidés âgés de plus de 6 mois : Une déclaration en mairie est obligatoire via la

Plus en détail

La valorisation du fumier de cheval en questions

La valorisation du fumier de cheval en questions Optimiser ses pratiques pour s adapter à la conjoncture en production équine 3e journée du Réseau Économique de la Filière Équine - 02 avril 2013 La valorisation du fumier de cheval en questions l exemple

Plus en détail

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales Orientation stratégique n 5 : Innover pour amélior er la productivité des exploitations Objectif opérationnel 5.1 : acquérir des références technico-économiques sur des techniques alternatives Action 5.1.1

Plus en détail

FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020

FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020 FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020 Mai 2015 RÉFORME DE LA PAC 2015-2020 : ce qui change L aide découplée (DPU) du 1 er pilier est remplacée à partir de

Plus en détail

Auto-diagnostic Région Poitou-Charentes

Auto-diagnostic Région Poitou-Charentes Auto-diagnostic Région Poitou-Charentes Ce document comporte trois parties que vous devrez renseigner avant de retourner l ensemble au point-info installation. - état-civil et parcours (à renseigner seulement

Plus en détail

Position d origin sur le futur de la PAC

Position d origin sur le futur de la PAC Position d origin sur le futur de la PAC Ce document constitue la position d origin, Organisation pour un Réseau International d'indications Géographiques, aux questions posées par Dacian Cioloș, Commissaire

Plus en détail

Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine

Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine (Article paru dans L égide n 23, juin 2001) L exploitation caprine est un tout. Sa réussite dépend essentiellement de la cohérence

Plus en détail

I. Analyse globale de l exploitation

I. Analyse globale de l exploitation LE PAUL Sophie I. Analyse globale de l exploitation Localisation Historique Activités de l exploitation Interactions entre les productions Mode de conduite Commercialisation Atouts et contraintes II. III.

Plus en détail

PLAN DEVELOPPEMENT EXPLOITATION - DESCRIPTION DE L EXPLOITATION REPRISE - 1 Caractéristiques globales LES FACTEURS DE PRODUCTION Productions SAU FONCIER Mécanisé (en %) Irrigué (O/N) Autres Observations

Plus en détail

Certification environnementale des exploitations agricoles

Certification environnementale des exploitations agricoles Certification environnementale des exploitations agricoles Afin de vous adresser une proposition sans engagement de votre part, nous vous remercions de bien vouloir remplir ce document et de nous le retourner

Plus en détail

Fiche Technique. Septembre 2008. Production, à retenir...

Fiche Technique. Septembre 2008. Production, à retenir... Fiche Technique Filière ou production nouvelle en Languedoc-Roussillon Septembre 2008 Taillis à Courte et Très Courte Rotation Filière Bioénergies Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture

Plus en détail

LES PERTES ALIMENTAIRES AU STADE DE LA PRODUCTION. Daniel Sauvaitre, Producteur de Pommes

LES PERTES ALIMENTAIRES AU STADE DE LA PRODUCTION. Daniel Sauvaitre, Producteur de Pommes LES PERTES ALIMENTAIRES AU STADE DE LA PRODUCTION Daniel Sauvaitre, Producteur de Pommes Un postulat qui interroge «En Europe 20% des F&L sont gaspillés avant de quitter l exploitation» (FAO 2011) «20

Plus en détail

Analyse compara.ve transfrontalière des coûts de produc.on des légumes bio

Analyse compara.ve transfrontalière des coûts de produc.on des légumes bio Dépasser les frontières : projet après projet Der Oberrhein wächst zusammen : mit jedem Projekt Analyse compara.ve transfrontalière des coûts de produc.on des légumes bio Forum de clôture 04 Décembre 2014

Plus en détail