TP DE VOIX SUR IP AVEC SIP ET RTP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP DE VOIX SUR IP AVEC SIP ET RTP"

Transcription

1 2008 UFR Ingénieurs 2000 Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Florence Fraux Julien Herr TP DE VOIX SUR IP AVEC SIP ET RTP Ce document a été réalisé par F. Bidet, V. Boistuaud, M. Douis, F. Fraux et J. Herr dans le cadre des travaux pratiques de Voix sur IP coordonnés par Damien Boutoille, au sein de l UFR Ingénieurs 2000 de l Université de Marne-la-vallée.

2 Table des matières Introduction Pré-requis Matériel utilisé Logiciels utilisés Protocoles mis en œuvre Session Initiation Protocol (SIP RFC 3261 et 3265) Real-time Transport Protocol (RTP) Appel simple en VoIP Communication RTP directe (sans proxy) Configuration du client SIP sous Windows Configuration du client SIP sous Linux Configuration de SIP Express Routeur (SER) Résultats de l expérimentation Inconvénient de l expérimentation Utilisation d un proxy SIP Modification de la configuration des clients Modification de la configuration de SER Résultats de l expérimentation Inconvénients de l expérimentation Communication VoIP inter-domaines Quelques explications sur la configuration DNS pour SIP Configuration DNS adéquate pour l entreprise A Configuration DNS adéquate pour l entreprise B Résultats de l expérimentation Choix des coders-decoders pour les communications Identification du type de service (TOS) utilisé par RTP Etude des débits optimaux sur différents codecs Simulation de pertes pour un paquet G.711 loi A Simulation de pertes pour un paquet GSM Simulation de pertes pour un paquet G Simulation de pertes pour un paquet G Récapitulatif sur la qualité des codecs usuels en VoIP Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 2

3 5. Ajout de service à SER Par envoi d une URI de redirection Par branchage interne vers le nouveau correspondant Conclusion Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 3

4 Introduction Ce rapport présente le TP de VoIP réalisé par Fabien Bidet, Vivien Boistuaud, Mary Douis, Florence Fraux et Julien Herr dans le cadre de leurs enseignements en VoIP dispensés par Damien Boutoille. Il a été réalisé à la suite d un cours magistral et 4 heures et d une séance de travaux pratiques de 4 heures abordant les systèmes de VoIP existant et, surtout, les protocoles SIP et RTP, le protocole H323 n ayant été présenté que succinctement. Dans un premier temps, ce rapport présente le matériel nécessaire à la réalisation du TP, ou pouvant être utilisés pour reproduire les manipulations décrites. Dans un second temps, il présente la mise en place d un serveur SIP simple et la communication entre deux intervenants soit par connexion directe entre les deux (avec mise en relation par l intermédiaire d un serveur SIP), soit par utilisation d un proxy SIP. Dans un troisième temps, il présente les procédés de communication interdomaines. Ensuite, sont présentés les différents types de codecs, leur qualité à l usage et leur résistance aux pertes. Enfin, ce rapport présente l ajout de fonctionnalités avancées à SER, proxy SIP, de sorte que nous puissions simuler le renvoi d appel vers un standard d entreprise. Bien que toutes les manipulations n aient pas pu être réalisées durant le TP, ce rapport s efforce de présenter les manipulations qui auraient dû y avoir été réalisées, et qui ont été refaites en dehors des heures prévues à cet effet. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 4

5 1. Pré-requis Afin de réaliser le TP de Voix sur IP dans de bonnes conditions, plusieurs pré-requis aussi bien matériel que logiciel ont été nécessaire. 1. Matériel utilisé Le TP a été réalisé sur des PC ayant comme système d exploitation Debian Linux pour les machines ayant le rôle de serveur. Les machines clientes étaient basées sur un système d exploitation Windows Vista, les cartes sons fournis ne fonctionnant pas sous Linux. Pour le matériel chargé de la voix, nous avions en notre possession de simple PC avec micro-casque. Mais il est tout à fait envisageable d utiliser des appareils de type SIP Phones ou PDA Phones avec connexion à un réseau (par exemple en wifi) et client SIP installé. 2. Logiciels utilisés Divers logiciels ont été utilisés afin de réaliser le TP VoIP, que ce soit pour utiliser la téléphonie, ou pour analyser les paquets transmis lors des échanges entre le client et le serveur VoIP. Pour l utilisation de la VoIP, nous utilisons la version libre du proxy SIP du nom de SIP Express Router (SER) d IPTel (http://www.iptel.org/downloads) pour la partie serveur SIP. Sa version libre est disponible à l adresse suivante : Pour la partie cliente, nous devions utiliser le logiciel Ekiga (http://www.gnomemeeting.org). Cependant, comme précisé précédemment, le son ne fonctionnait pas sur les machines Linux, c est pourquoi nous nous sommes tournés vers des clients Windows. Malgré de nombreux tests, aucun client SIP pour Windows n a pu répondre totalement à nos besoins mais nous avons cependant choisi d utiliser le client propriétaire WengoPhone (http://www.wengophone.fr) pour sa simplicité d utilisation. Nous avons également utilisé les outils de manipulations de trames d iptables et d iproute2, ainsi que l analyseur de trames Wireshark (http://www.wireshark.org). Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 5

6 3. Protocoles mis en œuvre 1. Session Initiation Protocol (SIP RFC 3261 et 3265) SIP (Session Initiation Protocol) est un protocole de signalisation permettant d établir, de modifier et de fermer des sessions multimédia. Ce protocole a été conçu par le groupe MMUSIC (Multiparty Multimedia Session Control) et est désormais maintenu par l IETF (Internet Engineering Task Force). Basé sur des échanges de messages textes ASCII (Requêtes/Réponses), il est fortement inspiré du protocole HTTP (HyperText Transfert Protocol). Les messages de requêtes Il existe 6 types de message différents : REGISTER : pour l enregistrement des informations d un contact INVITE : initialise une session ACK : acquittement d une réponse CANCEL : annuler un échange de messages en cours BYE : pour terminer les sessions OPTIONS : pour demander aux serveurs des informations sur leurs capacités Les messages de réponse Les réponses peuvent être de plusieurs types: 1xx : Information (requête reçue, en progression ) 2xx : Succès (action reçue, compris et accepté) 3xx : Redirection 4xx : Erreur client (mauvaise syntaxe de la requête) 5xx : Erreur Serveur Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 6

7 Le protocole SDP (Session Description Protocol) SIP utilise le protocole SDP pour définir le type de média (audio, vidéo), le protocole de transport (RTP, UDP, IP), et le format du média (H.261 video, MPEG video ) à utiliser entre les clients de la session. 2. Real-time Transport Protocol (RTP) RTP (Real-Time Transport Protocol) est un protocole de gestion des flux multimédia (voix, vidéos, data). Il permet de transporter les informations codées (voix, vidéos) en temps réel. RTCP est utilisé en parallèle à RTP pour superviser les communications multimédia. Il assure la qualité de service des communications RTP : les différents participants d une communication envoient des paquets RTCP périodiquement. Ces paquets donnent des informations sur l état de la communication : délai, perte de paquets. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 7

8 2. Appel simple en VoIP Dans la première étape du TP, nous avons mis en œuvre deux appels simples en VoIP entre deux clients d un même réseau, enregistré sur le même serveur SIP. Le premier appel simple est effectué via une connexion directe entre les clients. Elle ne peut fonctionner au travers d un NAT non configuré mais permet d aborder simplement l utilisation d un serveur SIP. La seconde configuration quand à elle, montre l utilisation du serveur SIP utilisé également comme proxy SIP, ce qui permet de centraliser les communications et de pouvoir, éventuellement, changer de medium d accès durant le proxying (comme un passage VoIP vers RTC). 1. Communication RTP directe (sans proxy) Afin de tester un appel simple en VoIP entre deux clients, nous avons mis en place la maquette décrite par la figure ci-après Le mode opératoire de cette expérimentation est très simple. Les deux clients s enregistrent au serveur. L un des clients tente d appeler le second. Le serveur met en relation les deux clients en utilisant SIP et la communication peut enfin commencer en utilisant le protocole RTP pour communiquer directement entre les deux clients SIP. SIP Phone SIP over UDP RTP SIP Server SIP Phone SIP over UDP Figure 1 - Communication simple sans proxy SIP Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 8

9 1. Configuration du client SIP sous Windows Figure 2 - Configuration WengoPhone WengoPhone permet de configurer simplement un compte SIP. Il suffit, comme indiqué sur la figure ci-avant de saisir le nom d utilisateur, son mot de passe ainsi que le domaine SIP auquel il veut se connecter. Dans notre cas, nous choisissons comme identifiant «kevin» et comme domaine, l adresse IP de notre serveur SIP ( ). Nous n avons pas de mot passe à saisir, notre serveur n en demandant pas. En utilisation réelle en entreprise, il est conseillé de créer les comptes SIP nécessaires pour chaque utilisateur du système de VoIP. 2. Configuration du client SIP sous Linux La configuration du client Linux, Ekiga, que nous avons utilisé, est sensiblement la même que pour le client WengoPhone décrite précédemment. Toutefois, Ekiga propose l utilisation de plusieurs codecs audio utilisables pour les communications RTP, et il est possible de définir ceux que l on souhaite pouvoir utiliser et leur ordre de priorité. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 9

10 Figure 3 - Configuration Ekiga Comme nom de compte, l utilisateur peut indiquer un alias de son choix, qui lui permette d identifier rapidement son compte SIP. Le champs «Registar» correspond en fait à l adresse du serveur SIP auprès duquel Ekiga doit s enregistrer. Enfin, le nom d utilisateur et le mot de passe sont dépendants des conditions d accès aux services proposés par le serveur SIP. Dans notre cas, aucun mot de passe n est nécessaire et le nom d utilisateur est libre. Figure 4 - Configuration Codec audio Ekiga Le choix des codecs est un élément phare de Ekiga, qui va nous permettre dans la suite de ce rapport de tester plusieurs algorithmes de compression audio et ainsi, d évaluer leur qualité. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 10

11 3. Configuration de SIP Express Routeur (SER) Le logiciel SIP Express Router possède une configuration de base permettant de monter rapidement un proxy SIP pour faire communiquer des machines sans configuration particulière. Cependant, il est d affiner paramètres en modifiant le fichier /etc/openser/openser.cfg qui contient l ensemble des données de paramétrage. 4. Résultats de l expérimentation Quel est le port utilisé pour SIP Figure 5 - Capture protocole et port SIP utilise le port 5060, port attribué par l organisme IANA. On peut vérifier l information sur le site web de l IANA (http://www.iana.org/assignments/portnumbers) : sip 5060/tcp SIP sip 5060/udp SIP sip-tls 5061/tcp SIP-TLS sip-tls 5061/udp SIP-TLS La capture ci-avant permet également de confirmer le port utilisé pour SIP. SIP utilise-t-il TCP ou UDP Comme nous pouvons le voir dans la capture ci-avant, le protocole utilisé pour transporter SIP est l UDP. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 11

12 Dans quelle condition SIP utilise-t-il TCP L utilisation de TCP dépend du MTU utilisé sur le réseau qui sert de support aux communications VoIP. La RFC 3261 décrit le protocole SIP et affirme que si la taille du MTU est trop faible, il ne serait pas possible de transporter un paquet RealTime Transport Protocol (RTP) dans un datagramme UDP. Or UDP ne gère pas la fragmentation des données, il est convient donc d utiliser un protocole de transport qui contrôle les congestions, comme TCP. De plus, si on souhaite que la communication soit sécurisée par TLS ou SSL, il est nécessaire d utiliser le protocole de transport TCP car aucun équivalent n existe pour UDP. Notre serveur, OpenSER supporte le TLS à condition que OpenSSL soit installé et que son support ai été activé lors de la compilation. 5. Inconvénient de l expérimentation La structure même de l architecture proposée empêche deux clients qui ne peuvent pas s atteindre directement (par exemple, si l un se trouve derrière un NAT) de communiquer ensemble. Aussi, cette architecture est adéquate pour des clients ayant une adresse IP publique ou se trouvant sur le même réseau routable (par exemple sur un LAN) mais est inadéquate au vue des méthodes courante utilisées actuellement en IPv4 (comme le NAT). Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 12

13 2. Utilisation d un proxy SIP Afin de résoudre le problème de routage des communications RTP, on peut utiliser OpenSER (ou tout serveur SIP) en tant que proxy SIP. Le serveur est alors responsable de relayer les paquets RTP entre les deux clients, levant ainsi la barrière imposée par le NAT ou le changement de medium (par exemple si on doit passer par une communication RTC pour joindre le destinataire). Figure 6 - Mise en place d'un proxy SIP Nous allons donc mettre en place un proxy SIP en plus de notre serveur SIP, de sorte à ce que toutes les communications soient centralisées au niveau du proxy. 1. Modification de la configuration des clients Aucune modification de la configuration n est nécessaire au niveau du client, dans la mesure où c est le serveur qui, lui-même, va choisir de prendre en charge le proxying des communications. Le serveur va lui-même substituer, lors de l envoi des paquets de négociation RTP, une adresse et un numéro de port qu il affecte à la connexion proxy plutôt que l adresse IP réelle du client. L avantage est que ceci est transparent pour le client, même lors de l utilisation d un NAT. Pour le serveur en revanche, ceci peut être la cause de congestions réseaux si les liens de communication ne sont pas correctement dimensionnés par rapport au nombre de communications qui sont susceptibles de transiter par lui. 2. Modification de la configuration de SER Au niveau du server, on ajoute dans le fichier de configuration de OpenSER (/etc/openser/openser.cfg) la ligne suivante : Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 13

14 loadmodule "/usr/lib/ser/modules/tm.so" Celle-ci suffit à activer le proxy SIP, qui relaie alors les communications. 3. Résultats de l expérimentation Le résultat de nos expérimentations nous ont permis de répondre aux questions suivantes : Expliquer ce qu est un proxy stateless Un proxy stateless est un proxy qui ne garde pas de mémoire des opérations qui ont été effectuées auparavant. De ce fait, il traite chaque opération indépendamment des autres. Il se contente de faire les actions minimales à chaque requête et ne fait donc aucun contrôle et aucun enregistrement d appel. A l opposé, un proxy statefull assure un contrôle des requêtes et effectue un suivi des appels ou des transactions. Quelle est la ligne de configuration qui fait que notre proxy est stateful OpenSER fonctionne avec des modules. Dans le fichier de configuration, on remarque la présence de la ligne loadmodule "/usr/lib/ser/modules/tm.so" Le module TM est associé à la gestion d états dans le proxy SIP, soit à l aspect stateful. Quel est l intérêt d avoir un proxy stateful (rapidité de renvoi des paquets ) Le proxy stateful permet de garder une trace des informations échangées et notamment des appels passés et de la route à emprunter pour le relai des communications vers un client ou un autre proxy SIP. SIP permet également l utilisation de la messagerie instantanée, la notion de session est donc très présente pour limiter la charge de travail et le débit consacré aux communications de ce type. Comme nous l avons évoqué auparavant, un proxy stateless ne gère pas les états des clients, il nous faut donc utiliser un proxy stateful. 4. Inconvénients de l expérimentation Le gros inconvénient de cette expérimentation, est que les clients du réseau peuvent se connecter au serveur SIP mais il n est pas possible à des clients externes au réseau (internet par exemple) de joindre notre serveur, excepté si le client Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 14

15 connaît l adresse IP et le port exacts de notre serveur SIP, et que les NAT éventuels sont configurés correctement. C est pour cela que, dans la section suivante, nous décrivons le mode opératoire nécessaire à la mise en place d une communication inter-domaine avec découverte automatique du serveur SIP par l intermédiaire d entrées DNS. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 15

16 3. Communication VoIP inter-domaines Dans cette partie, lors du TP, nous avons mis en place une configuration permettant de passer des appels SIP depuis un proxy vers un client attaché à un autre serveur proxy SIP. Voici l architecture type de la solution à mettre en place : SIP over UDP SIP over UDP SIP Phone Internet / WAN / MAN SIP Client SIP Phone SIP over UDP SIP Server and proxy NS Requests for Finding SIP server address SIP Server and proxy SIP over UDP PDA Phone with SIP Client Name Server Name Server Figure 7 - Communication SIP inter-domaines avec résolution DNS Nous décrirons donc dans cette partie comment le DNS a été paramétré, de manière à ce que le proxy SIP de notre domaine puisse trouver le proxy SIP du domaine à contacter. Nous vérifierons ensuite que l on peut faire des communications interdomaines à l aide de cette configuration. SIP utilise des entrées DNS spécifiques afin de permettre à un client de convertir une SIP URI en une adresse IP, ainsi que le port et le protocole de transfert du hop suivant à contacter. SIP utilise aussi DNS dans le cas où l appelant n a pas réussi à contacter le destinataire, une réponse de serveur est alors envoyée à un client backup. Voici un exemple simple de communication SIP entre deux domaines distincts, sur la page suivante. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 16

17 Le SIP client 1 souhaite appeler le SIP client 2 pour cela le premier SIP client 1 s enregistre d abord auprès du proxy 1, qui est le serveur SIP local de l entreprise A. Le SIP client 1 envoi alors une demande d appel destiné au SIP client 2, au proxy 1. Ce dernier cherche alors dans les entrées DNS de l entreprise B les informations sur le serveur SIP correspondant, et forwarde alors la requête au proxy 2. Le proxy 2 forwarde à son tour l appel au SIP Client 2. Le proxy 1 a besoin de déterminer un serveur SIP pour le Domaine B. C est dans ce but que proxy 1 fait appel aux procédures DNS. 1. Quelques explications sur la configuration DNS pour SIP Afin de joindre facilement un correspondant connecté à un proxy SIP donnée depuis un autre proxy SIP, il a fallut inventer un moyen de répertorier publiquement les informations concernant la configuration SIP d un domaine. Plutôt que de mettre au point un nouveau protocole (comme UDDI pour les WebServices SOAP), les concepteurs de SIP ont définit dans la RFC 3263 un moyen de préciser dans les serveurs de noms de domaine (protocole DNS) les informations sur la configuration SIP d un domaine. Pour cela, les inventeurs de SIP ont défini deux types d entrées déjà existantes en DNS pour permettre de présenter aux clients SIP et proxys SIP : Les protocoles supportés, et les serveurs et ports de service correspondants, Les préférences d utilisation des différents modes de connexion SIP (UDP, TCP, TCP+TLS ) ; Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 17

18 Ainsi, dans un premier temps, il est nécessaire de définir des entrées SRV (définition de service) dans le DNS pour préciser les services SIP proposés en fonction du protocole de transport qu ils gèrent. Les entrées SRV pour SIP sont de la forme : _sip._transport IN SRV priority importance port servername La signification des différents paramètres de ce type d entrée est la suivante : _transport vaut soit : o _udp pour la déclaration d un serveur SIP exploitant UDP ; o _tcp pour la déclaration d un serveur SIP exploitant TCP ; o _tls pour la déclaration d un serveur SIP exploitant TCP+TLS ; IN indique qu il s agit d une entrée de classe INET (IP), ce qui est le cas de presque toutes les entrées DNS ; SRV indique qu il s agit d une entrée de définition de service ; priority est un nombre compris entre 0 et la taille maximale d un entier non signé de 32 bits, et qui indique la priorité de l entrée. Plus le nombre est proche de 0, plus l entrée est prioritaire. Les entrées prioritaires doivent être utilisées en priorité par rapport à celles qui ont une priorité moins importante. importance est un nombre compris entre 0 et la taille maximale d un entier non signé de 32 bits, et qui indique l importance d un serveur par rapport à un autre en cas de priorité égale. Dans ce cas, le nombre de requêtes envoyées à un serveur par rapport à un autre de même importance doit être un rapport de proportionnalité de leurs importances. Un serveur d importance 30 doit recevoir 3 requêtes pour 1 requête envoyée à un serveur d importance 10. Le nombre suivant (port) désigne le port IP sur lequel le service est joignable, ceci dépend de s il d agit d une entrée UDP ou d une entrée TCP. Ainsi, la valeur de ce champs doit être comprise entre 1 et 65536, Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 18

19 avec pour habitude d utiliser le port 5060 pour TCP et UDP, et 5061 comme port pour les communications SIP sur TCP+TLS. Enfin, la dernière information de la ligne est le nom de domaine pleinement qualifié (terminé par un point) ou partiellement qualifié (auquel le daemon DNS ajoutera les informations du domaine parent), Par exemple, pour définir l existence d un serveur SIP utilisant UDP sur le port 5060, de priorité 0 et d importance 10, pour le domaine mycompany.com, ayant comme serveur SIP un serveur ayant une entrée DNS portant le nom sipproxy.mycompany.com : _sip._udp IN SRV sip-proxy sip-proxy IN A Comme le montrent les informations ci-dessus, on peut ainsi définir les configurations exactes correspondant aux besoins des clients et proxy SIP souhaitant communiquer avec notre domaine. Cependant, un deuxième type d entrée a été défini dans la RFC 3263 afin de laisser la possibilité aux administrateurs systèmes de définir les préférences d utilisation en matière de choix du protocole de transport utilisé pour SIP. Ainsi, la norme définit qu il faut utiliser des entrées DNS de type NAPTR pour définir ces informations de préférence. Ces entrées sont de la forme : domain-name IN NAPTR order preference flags service regexp target Le format des champs à remplacer dans la ligne précédente sont les suivants : domain-name représente un nom de domaine pleinement qualifié (FQN) ou partiellement qualifié. Si votre serveur DNS est bind, vous pouvez y si le fichier de configuration correspond à la configuration du domaine pour lequel vous souhaitez déclarer vos préférences SIP. IN et NAPTR ont la même signification que dans l exemple précédent, c'està-dire qu il s agit d une information de classe Internet (IN) et qu il s agit d une entrée de type pointeur d information. Le champ order, qui est un nombre compris entre 0 et la valeur maximale d un entier non signé de 32 bits. Il s agit d un indice de priorité : si le client Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 19

20 trouve plusieurs réponses correspondant à ses besoins, il doit obligatoirement prendre celle qui a l ordre le plus bas. Le champ preference agit de la même façon que le champ order, mais indique une contrainte permissive : le client est libre de choisir la réponse qui lui convient le mieux, sachant que le serveur indique son propre ordre de préférence via le champ preference. Le champ flags précise des lettres décrivant l entrée. Un "s" spécifie que l entrée est complète et suffisante au client pour traiter les demandes. Le champ service indique le type de service qui constitue l entrée. "SIP+D2U" signifie SIP over UDP, "SIP+D2T" signifie SIP over TCP, "SIPS+D2T" signifie SIP over TLS over TCP; il n y a pas d équivalent pour UDP. Le champ regexp désigne une expression rationnelle qui sert à substituer des informations " " désigne une expression rationnelle (regexp) qui permet de substituer des informations dans la valeur du champ domain-name. en général, il est déconseillé de l utiliser. Enfin, la dernière entrée indique le nom de l entrée DNS fournissant le service SIP correspondant (par exemple un FQDN ou un nom partiellement qualifié, du type _sip._udp pour UDP, _sip._tcp pour TCP et ainsi de suite ). 2. Configuration DNS adéquate pour l entreprise A Pour communiquer avec une autre entreprise, l entreprise A doit tout d abord déclarer sa configuration SIP de façon publique. Cette dernière est déclarée dans le DNS, par défaut, comme décrit précédemment. Les proxys SIP utilisent le nom de domaine qui est indiqué dans la SIP URI du destinataire ou de l expéditeur pour effectuer les résolutions DNS. Voici un exemple de configuration DNS SIP pour l entreprise A, sur la page suivante. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 20

21 _sip._udp.company-a.local. IN SRV sip-proxy1.companya.local. ; Si on souhaite aussi proposer une connexion TCP sur les deux serveurs _sip._tcp.company-a.local. IN SRV sip-proxy1.companya.local. ; Si nous avions activé le support TLS via OpenSSL sur OpenSER, ; nous pourrions ajouter : ;_sip._tls.company-a.local. IN SRV sipproxy1.company-a.local. : Nous sommes sur un LAN Ethernet, le MTU devrait donc être suffisant ; pour préférer UDP par rapport à TCP : company-a.local. IN NAPTR 0 0 s SIP+D2U _sip._udp.company-a.local. company-a.local. IN NAPTR 10 0 s SIP+D2T _sip._tcp.company-a.local. IN signifie Internet, il indique la classe d entrée. SRV est le type de l entrée de la table est le port de destination. Le nom_domaine_proxy est un nom complet relatif à la racine des DNS. Le premier «10» indique la priorité de choix du serveur. Le second «10» indique le poids du serveur. Les serveurs SIP, se chargeant de transférer l appel, doivent posséder une entrée par adresse IP dans leur table. Pour notre proxy SIP personnel, nous avons configuré de la façon suivante : sip-proxy1.company-a.local. IN A Configuration DNS adéquate pour l entreprise B La configuration de l entreprise B est sensiblement similaire, à l exception du fait que l adresse du serveur proxy SIP vers lequel les demandes sont redirigées est différente et correspond à celle du second proxy SIP mis en place par un autre groupe de TP. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 21

22 _sip._udp.company-b.local. IN SRV sip-proxy1.companyb.local. _sip._tcp.company-b.local. IN SRV sip-proxy1.companyb.local. ; SSL n est pas active sur l OpenSER du second groupe ;_sip._tls.company-b.local. IN SRV sipproxy1.company-b.local. ; Pour la preference UDP par rapport à TCP company-b.local. IN NAPTR 0 0 s SIP+D2U _sip._udp.company-b.local. company-b.local. IN NAPTR 10 0 s SIP+D2T _sip._tcp.company-b.local. ; Entrée d adresse pour le proxy SIP sip-proxy1.company-b.local. IN A Résultats de l expérimentation Suite aux tests réalisés en TP, nous avons réussi à faire communiquer deux SIP client. Des traces ethereal ont été relevées. Les Voici : Celles-ci montrent l échange de trames réalisé afin de permettre aux deux SIP Client de communiquer. Voici schématiquement l échange de ces trames : Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 22

23 Le SIP Client 1 envoie un message «SUBSCRIBE» puis «INVITE» au Proxy. Ce message «INVITE» correspond au message SETUP du RNIS(Réseau Numérique à Intégration de Services). Le SIP Client 1 reçoit ensuite un «100 Trying», en réponse à son «INVITE». Le même échange (INVITE trying) se fait ensuite entre le Proxy et le SIP Client 2. Ce dernier envoie alors un «180 ringing» que le Proxy transmet au SIP Client 1. Cela signifie que le terminal destinataire de l appel sonne. Lorsque le terminal appelé décroche, le SIP Client 2 envoie un «200 OK» au Proxy qui fait à nouveau suivre le paquet au SIP Client 1. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 23

24 4. Choix des coders-decoders 1 pour les communications Les coders-decoders (codecs) sont utilisés pour compresser (en entrée) et décompresser (en sortie) les informations utiles d une session multimédia (voix ou vidéos). En VoIP, chaque poste client supporte un certain nombre de ces codecs ; il faut que le codec utilisé soit le même pour tous les participants d une session multimédia. 1. Identification du type de service (TOS) utilisé par RTP Tous les en-têtes IP ont un octet TOS (Type de Service). Intégré au protocole il y a plusieurs années, cet attribut a récemment été redéfini en tant que domaine DSCP (DiffServe Code Point). La «Qualité de Service» fait référence à l ensemble des paramètres, à la fois pour les transmissions avec (TCP) et sans connexion (IP), qui définissent la performance, en termes de qualité de la transmission et de disponibilité du service. Dans le cas de RTP, la valeur du champ DSCP est de «0x28». La commande «tc» (Trafic Control) est utilisé pour gérer les paramètres de contrôle du trafic (contrôle de bande passante). Elle utilise les éléments suivants : un choix de gestionnaires de mise en file d'attente par flux réseau, un choix de règles de classification des paquets avant leur mise en file d'attente, un choix d'ordonnanceurs pour la mise en forme du trafic sortie d'une interface. 2. Etude des débits optimaux sur différents codecs Il faut se rappeler que les paquets RTP ne contiennent pas seulement les données voix, il y a aussi les en-têtes à prendre en compte dans la taille des paquets. Type d en-tête de protocole En-tête IPv4 En-tête UDP En-tête RTP Taille des données (en octets) 20 octets 8 octets 12 octets 1 Plus couramment on abrège l expression «coders-decoders» par codec. Fabien Bidet Vivien Boistuaud Mary Douis Julien Herr Florence Fraux 24

TP Voix sur IP. Ngoné DIOP Abderrahim ESSAIDI. Professeur : Mr Boutoille

TP Voix sur IP. Ngoné DIOP Abderrahim ESSAIDI. Professeur : Mr Boutoille Ngoné DIOP Abderrahim ESSAIDI Professeur : Mr Boutoille Université de Marne la vallée - UFR Ingénieurs 2000 Informatique et Réseaux 3 ème année Année Universitaire 2007-2008 Table des matières Introduction...

Plus en détail

ultisites S.A. module «téléphonie»

ultisites S.A. module «téléphonie» M ultisites S.A. module «téléphonie» TP N 2 : étude du protocole SIP - analyse des trames éhangées lors d'une conversation telephonique Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectifs :

Plus en détail

SIP. Sommaire. Internet Multimédia

SIP. Sommaire. Internet Multimédia Internet Multimédia Le Protocole SIP 2011 André Aoun - Internet Multimédia SIP - 1 Sommaire 1. Présentation 2. Entités SIP 3. Méthodes et réponses 4. User Agent 5. Registrar 6. Proxy 7. Redirect Server

Plus en détail

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP PLAN La VOIP 1 H.323 2 SIP 3 Comparaison SIP/H.323 4 2 La VOIP Qu appelle t on VOIP? VOIP = Voice Over Internet Protocol ou Voix sur IP La voix sur IP : Le transport

Plus en détail

ultisites S.A. module «téléphonie»

ultisites S.A. module «téléphonie» M ultisites S.A. module «téléphonie» Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectifs : durée : 8h - Etre capable d'installer le serveur Asterisk - créer des comptes SIP en vue d'une téléphonie

Plus en détail

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Internet Multimédia Le Protocole SIP 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Présentation (1) Session Initiation Protocol (dont le sigle est SIP) est un protocole récent (1999), normalisé et standardisé

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement SIP Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M2 Réseaux - UE PTEL 1 Plan Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement UPMC -

Plus en détail

Guide de configuration de la Voix sur IP

Guide de configuration de la Voix sur IP Le serveur Icewarp Guide de configuration de la Voix sur IP Version 11 Mai 2014 i Sommaire Guide de configuration VoIP 1 Présentation... 1 Configuration... 1 Configuration réseau... 1 Configuration du

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Julien Vey Gil Noirot Introduction Ce dont nous allons parler L architecture VoIP Les protocoles Les limites de la VoIP Ce dont nous n allons pas parler Le

Plus en détail

VOIP. QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU

VOIP. QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU VOIP QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU La voix sur réseau IP, parfois appelée téléphonie IP ou téléphonie sur Internet, et souvent abrégée en ''VoIP'' (abrégé de l'anglais Voice over IP), est une technique qui

Plus en détail

Partie 2 (Service de téléphonie simple) :

Partie 2 (Service de téléphonie simple) : TRAVAUX PRATIQUES Partie 1 (Prologue) : Afin de connaitre la topologie du réseau, nous avons utilisé les commandes suivantes dans le prompt (en ligne de commande) : - «ipconfig» afin de connaitre notre

Plus en détail

ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC

ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC 1. caractéristiques : ARGUS 145 - Fonctions à l'interface ADSL Simulation ATU-R ADSL, ADSL2, ADSL2+, & ReADSL Mesure automatique et affichage

Plus en détail

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 NOM : Nombre total de points : 56,5 points. Note finale = nb points acquis*20/ Les parties sont indépendantes. Dans

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk Voix sur IP Généralités Paramètres IPv4 H323 / SIP Matériel constructeur Asterisk 38 Généralités Voix sur IP, ou VoIP : technologie(s) de transport de la voix, en mode paquet, par le protocole IP. Téléphonie

Plus en détail

Configuration du driver SIP dans ALERT. V2

Configuration du driver SIP dans ALERT. V2 Micromedia International Etude technique Configuration d Alert pour SIP Auteur : Pierre Chevrier Société : Micromedia International Date : 26/08/2013 Nombre de pages : 19 Configuration du driver SIP dans

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER

Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER Documentation Auteurs: Simon Muyal SSU-SPEC-ToIP_FR_20101221.doc 1 / 20 Table des matières 1 Sommaire... 4 2 A qui s adresse

Plus en détail

TP Voix sur IP. Aurore Mathias, Arnaud Vasseur

TP Voix sur IP. Aurore Mathias, Arnaud Vasseur TP Voix sur IP Aurore Mathias, Arnaud Vasseur 7 septembre 2011 Table des matières 1 Comment fonctionne la voix sur IP? 2 1.1 L application voix.......................... 2 1.1.1 Contraintes..........................

Plus en détail

Téléphonie. sur IP. 2 e édition

Téléphonie. sur IP. 2 e édition Téléphonie sur IP 2 e édition SIP, H.323, MGCP, QoS et sécurité, Asterisk, VoWiFi, offre multiplay des FAI, Skype et autres softphones, architecture IMS Laurent Ouakil Guy Pujolle Table des matières Avant-propos................................................

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

La Voix sur IP (VoIP)

La Voix sur IP (VoIP) ENI La Voix sur IP (VoIP) Olivier DEHECQ 11 Milliards 1876 1883 1890 1897 1904 1911 1918 1925 1932 1939 1946 1953 1960 1967 1974 1981 1988 1995 2002 INTRODUCTION VoIP :C est le transport de la voix en

Plus en détail

Les Réseaux Haut Débit. Dr. Tarek Nadour

Les Réseaux Haut Débit. Dr. Tarek Nadour Les Réseaux Haut Débit Dr. Tarek Nadour Les Services à valeurs ajoutées La Voix/Vidéo sur IP Plan Pourquoi la téléphonie sur IP? Evolution de la téléphonie classique vers la ToIP Architecture ToIP: H323

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A TP sur IP L'objectif de ce premier TP est de vous montrer comment les données circulent dans un réseau, comment elles

Plus en détail

Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service. Partie 1. Mise en place du réseau et vérification de la connectivité

Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service. Partie 1. Mise en place du réseau et vérification de la connectivité Sébastien LEPEIGNEUL Romuald BARON LP GSR 19/03/07 Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service Objectifs : Nous allons étudier aujourd'hui les caractéristiques d'une communication VOIP. Nous allons observer

Plus en détail

sdp sdp description SDP : Session Description Protocol Format de fichier texte

sdp sdp description SDP : Session Description Protocol Format de fichier texte SDP : Session Description Protocol SDP : RFC 2327 (1998) dernière version RFC 4566 (2006) utilisé p.e. par SAP (Session Announcement Protocol) RFC2974 (2000) Les sources décrivent leurs sessions via SDP

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS & RESEAUX SEMINAIRE ATELIER SUR LA TELEPHONIE ET LA VOIX SUR IP (T-VoIP): DE LA THEORIE A LA PRATIQUE DEPLOIEMENT D UNE PLATEFORME DE VoIP AVEC ASTERIK SOUS

Plus en détail

Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée :

Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée : 1. Les codecs Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée : Pour être ainsi transportée, sous forme de paquets, la voix doit être numérisée

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia P. Bakowski bako@ieee.org Applications et flux multi-média média applications transport P. Bakowski 2 Applications et flux multi-média média applications

Plus en détail

Semaine 4 : le protocole IP

Semaine 4 : le protocole IP Semaine 4 : le protocole IP Séance 1 : l adressage... 1 Séance 2 : le protocole IP... 8 Séance 3 : l adresse IP... 16 Séance 1 : l adressage Introduction Au cours de cette séance, nous allons parler de

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Mise en place d un système de Téléphonie sur IP basé sur le logiciel Asterisk

Mise en place d un système de Téléphonie sur IP basé sur le logiciel Asterisk PRESENTATION D ASTERISK Asterisk a été inventé en 1999 par Mark Spencer. Son objectif était alors de fournir à Linux un commutateur téléphonique complet et totalement libre. Aujourd hui Asterisk est un

Plus en détail

Vidéo à la demande et Multicast :

Vidéo à la demande et Multicast : Vidéo à la demande et Multicast : Guillaume MATHIEU Vidéo à la demande et Multicast V.1.0 Page 1 sur 18 I. INTRODUCTION :... 3 A. OBJECTIFS DE CE DOCUMENT :... 3 B. DE QUOI A T'ON BESOIN :... 3 II. EXTRAIRE

Plus en détail

Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Concept de session

Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Concept de session Introduction à SIP (Session Initiation Protocol) M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 1. Introduction Concept de session Session : période pendant laquelle un groupe

Plus en détail

Voice over IP. 14/01/2005 Xavier NOURISSON Adrien ZANCAN

Voice over IP. 14/01/2005 Xavier NOURISSON Adrien ZANCAN Voice over IP 14/01/2005 Xavier NOURISSON Adrien ZANCAN 1 Sommaire 1 Sommaire 1 Sommaire...2 2 Présentation de VoIP...3 3 Propriétés de VoIP...4 3.1 Interopérabilité...4 3.2 Avantages...4 3.3 Contraintes

Plus en détail

Pile de protocoles TCP / IP

Pile de protocoles TCP / IP Pile de protocoles TCP / IP Fiche de cours La pile de protocoles TCP/IP est le standard de fait le plus utilisé au monde comme ensemble protocolaire de transmission dans les réseaux informatiques. La raison

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

UE31 - M3102 : Services Réseaux

UE31 - M3102 : Services Réseaux UE31 - M3102 : Services Réseaux Enoncé du TP 4 NAT/PAT, Pare-Feu C. Pain-Barre Table des matières 1 Simulateur : Nat/Pat et firewall 2 Exercice 1 (Simulation Nat/Pat et firewall).................................

Plus en détail

TP4 : Firewall IPTABLES

TP4 : Firewall IPTABLES Module Sécurité TP4 : Firewall IPTABLES Ala Rezmerita François Lesueur Le TP donnera lieu à la rédaction d un petit fichier texte contenant votre nom, les réponses aux questions ainsi que d éventuels résultats

Plus en détail

ApTr. ApTr. Master Informatique 1ère année 1 er sem. ARES/NetArch 2012-2013. 1 Applications et transport (7 points) Anonymat : numéro à coller ICI

ApTr. ApTr. Master Informatique 1ère année 1 er sem. ARES/NetArch 2012-2013. 1 Applications et transport (7 points) Anonymat : numéro à coller ICI ApTr ApTr Justifiez vos réponses via les chronogrammes où il faut indiquer la taille des données et la fonctionnalité (Requête, Données ou Acquittement) du segment pour chaque transmission. 125o En série

Plus en détail

Sécurité et Firewall

Sécurité et Firewall TP de Réseaux IP pour DESS Sécurité et Firewall Auteurs: Congduc Pham (Université Lyon 1), Mathieu Goutelle (ENS Lyon), Faycal Bouhafs (INRIA) 1 Introduction: les architectures de sécurité, firewall Cette

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Comprendre les échanges SIP par l expérimentation

Comprendre les échanges SIP par l expérimentation [English], [Français] Comprendre les échanges SIP par l expérimentation Emin Gabrielyan Christian Lathion (traduction) 2007-04-10 Switzernet Sàrl Nous allons analyser quelques scénarios simples d échange

Plus en détail

VoIP - TPs Etude et implémentation

VoIP - TPs Etude et implémentation VoIP - TPs Etude et implémentation Auteurs : RUIZ Nicolas, LOR Maurice, Julien FERNANDES Relecture : Version 3.0 23 Novembre 2005 SUPINFO - Ecole Supérieure d Informatique de Paris 23. rue de Château Landon

Plus en détail

Exercice 1 : Routage et adressage

Exercice 1 : Routage et adressage NOM Prénom : Tous les documents manuscrits ou imprimés sont autorisés (polycopiés de cours, notes personnelles, livres, etc.). Il est interdit de prêter ses documents à ses voisins. L'usage de la calculatrice

Plus en détail

La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323. Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN

La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323. Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323 Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN Plan Rappel VOIP SIP H323 SCCP 2 Rappel Bref sur la VOIP Voix sur IP (1996) Le transport sur IP est moins cher que le RTC La

Plus en détail

C a h p a i p tre e 4 Archi h t i ectur u e e t S i S g i n g a n li l s i atio i n o n SI S P

C a h p a i p tre e 4 Archi h t i ectur u e e t S i S g i n g a n li l s i atio i n o n SI S P Chapitre 4 Architecture et Signalisation SIP Ver 01-09 4-1 Objectifs du Chapitre Voir comment SIP appréhende la signalisation Identifier les possibilités de SIP Etablir différents modèles de communication

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

Administration réseau Routage et passerelle

Administration réseau Routage et passerelle Administration réseau Routage et passerelle A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Routage et passerelle 1 Plan 1. Introduction 2. Routage dans IP Principes de base Manipulation des tables de routage 3.

Plus en détail

PPE 3 GESTION DE NOTRE NAT/PARE-FEU AVEC PFSENSE

PPE 3 GESTION DE NOTRE NAT/PARE-FEU AVEC PFSENSE PPE 3 GESTION DE NOTRE NAT/PARE-FEU AVEC PFSENSE Antoine CAMBIEN BTS SIO Option SISR Session 2015 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2014 2015 Nom du candidat : Antoine CAMBIEN Projet

Plus en détail

Description du datagramme IP :

Description du datagramme IP : Université KASDI MERBAH OUARGLA Faculté des Nouvelles Technologies de l information et de la Communication Département Informatique et Technologies de les Information 1 er Année Master académique informatique

Plus en détail

TELEPHONIE IP SUR PDA (ipaq)

TELEPHONIE IP SUR PDA (ipaq) Abdelkader BELKHIR Kaderbelkhir@hotmail.com Lies KADDOURI lies_kaddouri@hotmail.com LSI-Département Informatique, Faculté Génie Electronique & Informatique, USTHB El Alia BP n 32, Bab Ezzouar, Alger, Algérie.

Plus en détail

SIP Session Initiation Protocol

SIP Session Initiation Protocol SIP Session Initiation Protocol 1 Introduction...3 2 SIP (Session Initiation Protocol)...3 2.1 But...3 2.2 SIP URI (Uniform Resource Identifier)...3 2.3 Eléments réseaux du SIP...3 2.3.1 User Agents (UA)...3

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Calcul de la bande passante réelle consommée par appel suivant le codec utilisé

Calcul de la bande passante réelle consommée par appel suivant le codec utilisé Voix et téléphonie sur IP Déscription : Comprendre les aspects techniques et les méthodes d analyse permettant d intégrer le transport de la voix dans un réseau IP.Les différents protocoles de signalisation

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence.

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. La grande variété de constructeurs de matériel pour la visioconférence a poussé les organismes de normalisation à étudier des recommandations dans ce

Plus en détail

ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000

ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 2000 ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000 Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS

Plus en détail

VoIP - les protocoles. Germain Bauvin Matthieu Michaud Pouya Mohtacham Julien Quintard Pierre-Yves Rofes-Vernis

VoIP - les protocoles. Germain Bauvin Matthieu Michaud Pouya Mohtacham Julien Quintard Pierre-Yves Rofes-Vernis VoIP - les protocoles Germain Bauvin Matthieu Michaud Pouya Mohtacham Julien Quintard Pierre-Yves Rofes-Vernis 0 Plan PSTN H.323 RTP RTCP/RTSP Skype SIP IAX2 Conclusion 1 PSTN Réseau Téléphonique Commuté

Plus en détail

Architectures de QoS pour Internet

Architectures de QoS pour Internet Architectures de QoS pour Internet IntServ, Diffserv 2011 RMMQoS-chap5 1 Architecture Intserv Intégration de Service définie en 1997 dans les RFC2205 à RFC2216 définie par flux (ex : IP src + IP dst +

Plus en détail

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation Diffusion : Libre Restreinte Interne Configuration firewall Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ Version 2.0 Auteur JP MAJ DD Date 28/12/2011 Validation RESIX - 10, rue

Plus en détail

Term Professionnelle Micro informatique & Réseaux Installation et Maintenance Lycée Saint Joseph Vannes

Term Professionnelle Micro informatique & Réseaux Installation et Maintenance Lycée Saint Joseph Vannes TP champ TR TOIP-VOIP Page 1/6 L objectif de ce TP est de mettre en place un système de téléphonie IP au sein d une entreprise. Le réseau final est présenté ci-dessous. Vous pourrez donc découvrir et paramétrer

Plus en détail

La Voix sur IP OLIVIER D.

La Voix sur IP OLIVIER D. 2013 La Voix sur IP OLIVIER D. Table des matières 1 Introduction... 3 2 La téléphonie... 3 3 Principe physique de la voix... 5 4 La PABX (ou autocommutateur)... 6 5 La Voix sur IP... 7 6 Architecture de

Plus en détail

Fax sur IP. Panorama

Fax sur IP. Panorama Fax sur IP Panorama Mars 2012 IMECOM Groupe prologue - Z.A. Courtaboeuf II - 12, avenue des Tropiques - B.P. 73-91943 LES ULIS CEDEX - France Phone : + 33 1 69 29 39 39 - Fax : + 33 1 69 28 89 55 - http://www.prologue.fr

Plus en détail

H.323. Internet Multimédia. Sommaire

H.323. Internet Multimédia. Sommaire Internet Multimédia La Visioconférence H.323 2011 André Aoun - Internet Multimédia H.323-1 Sommaire 1. Présentation 2. La Norme 3. 4. Appel H.323 Les Gatekeepers 5. Les ponts multipoints (MCU) 6. Les terminaux

Plus en détail

DIFF DE BASE. Serendip serendip@via.ecp.fr. Samy samy@via.ecp.fr

DIFF DE BASE. Serendip serendip@via.ecp.fr. Samy samy@via.ecp.fr DIFF DE BASE Serendip serendip@via.ecp.fr Samy samy@via.ecp.fr I. INTRODUCTION AU RÉSEAU RÉSEAU : /ʁE.ZO/ N.M. DÉR., AU MOYEN DU SUFF. -EAU, DE L'A. FR. REIZ, REZ «FILET» (RETS); RÉSEAU A ÉTÉ EN CONCURRENCE

Plus en détail

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire»

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire» Architectures de communication C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr «Architecture protocolaire réseau» Architecture

Plus en détail

QoS Réseaux haut débit et Qualité de service

QoS Réseaux haut débit et Qualité de service QoS Réseaux haut débit et Qualité de service Auteurs : COUMATES Matthieu PETIT-JEAN Jérémy Responsable : PHAM Congduc (UPPA) 16 decembre 2010 Table des matières 1 Gestion de la QoS au niveau du noyau linux

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

Rapport du projet Qualité de Service

Rapport du projet Qualité de Service Tim Autin Master 2 TI Rapport du projet Qualité de Service UE Réseaux Haut Débit et Qualité de Service Enseignant : Congduc Pham Sommaire Introduction... 3 Scénario... 3 Présentation... 3 Problématique...

Plus en détail

Configuration IP sous Debian Gnu/Linux. Projet réseau 2006-200. /etc/network/interfaces. routage sous linux. Plateforme 1.

Configuration IP sous Debian Gnu/Linux. Projet réseau 2006-200. /etc/network/interfaces. routage sous linux. Plateforme 1. Projet réseau 2006-200 routage sous Linux: configuration réseau et routage sous linux travail personnel: (1) mise en place d'un routeur linux. traduction d'adresse sujet: translation d'adresse (NAPT) travail

Plus en détail

Qualité de Service TP N o 4

Qualité de Service TP N o 4 RICM 4 Option Réseau Qualité de Service TP N o 4 Martin Heusse, Pascal Sicard 1 La qualité de service dans les réseaux de données Dans bien des cas, le service best effort des réseaux IP est insuffisant

Plus en détail

Couches Session et Présentation de données

Couches Session et Présentation de données Couches Session et Présentation de données Master Informatique première année Olivier Flauzac olivier.flauzac@univ-reims.fr Olivier Flauzac (URCA) Couches Session et Présentation de données olivier.flauzac@univ-reims.fr

Plus en détail

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com 1 Introduction RCS : Rich Communication Suite EFORT http://www.efort.com Rich Communications Services (RCS) est une plate-forme offrant des services de communication incluant la messagerie instantanée

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Topologie Objectifs 1re partie : Enregistrer les informations de configuration IP d un ordinateur 2e partie : Utiliser Wireshark

Plus en détail

Services réseau. 6.1 Clients, serveurs et leur interaction. 6.1.1 Relation client-serveur

Services réseau. 6.1 Clients, serveurs et leur interaction. 6.1.1 Relation client-serveur Page 1 sur 35 Services réseau 6.1 Clients, serveurs et leur interaction 6.1.1 Relation client-serveur Tous les jours, nous utilisons les services disponibles sur les réseaux et sur Internet pour communiquer

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

La Translation d'adresses. F. Nolot

La Translation d'adresses. F. Nolot La Translation d'adresses F. Nolot 1 Introduction Adressage internet sur 32 bits : a peu près 4 milliards d'adresses Découpage en classes réduit ce nombre Le nombre de machines sur Internet pourrait atteindre

Plus en détail

IP & Co. 1. Service DHCP. L'objectif de ce TP est de voir l'ensemble des services élémentaires mis en oeuvre dans les réseaux IP.

IP & Co. 1. Service DHCP. L'objectif de ce TP est de voir l'ensemble des services élémentaires mis en oeuvre dans les réseaux IP. IP & Co L'objectif de ce TP est de voir l'ensemble des services élémentaires mis en oeuvre dans les réseaux IP. 1. Service DHCP Faire un réseau de 4 machines comme ci-dessous. Pour l'instant seul la machine

Plus en détail

Multimédia dans l Internet

Multimédia dans l Internet Multimédia dans l Internet Olivier Togni Université de Bourgogne IEM/LE2I www.u-bourgogne.fr/o.togni olivier.togni@u-bourgogne.fr modifié le 06/10/2014 Trafic Multimédia Product /transmis /utilisat simultanée

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 69 Audit et Sécurité Informatique Chap 2: Firewall et Règles de Filtrage ACL Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème année Licence 2 / 69 Plan

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation Plan Programmation Internet Cours 3 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 2.1 Principes des réseaux 2.2 TCP/IP 2.3 Adresses, routage, DNS 30 septembre 2013 1

Plus en détail

Business Internet Voix Série 2. Mitel MiVoice5000 R6.1 SP2. Guide de programmation

Business Internet Voix Série 2. Mitel MiVoice5000 R6.1 SP2. Guide de programmation . Mitel MiVoice5000 R6.1 SP2 1/39 Mitel MiVoice5000 Edition du 07 juillet 2015 TABLE DES MATIERES 1 Pré requis d installation... 4 1.1 Versions logiciels... 4 1.2 Licences pabx... 4 1.3 Matériel... 4 1.4

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

18 TCP Les protocoles de domaines d applications

18 TCP Les protocoles de domaines d applications 18 TCP Les protocoles de domaines d applications Objectifs 18.1 Introduction Connaître les différentes catégories d applications et de protocoles de domaines d applications. Connaître les principaux protocoles

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

Application Note. NAT et Redirection de ports

Application Note. NAT et Redirection de ports Application Note NAT et Redirection de ports Table des matières 1 Le NAPT ou NAT dynamique... 4 2 Le 1-to-1 NAT ou NAT statique... 5 3 La redirection de ports... 9 Cette fiche applicative présente les

Plus en détail

Services de vidéo en ligne

Services de vidéo en ligne Services de vidéo en ligne Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Des services diversifiés Télévision numérique : s appuie sur des standards de format (standards ETSI) utilise plusieurs

Plus en détail

Projet VoIP. Site n 2. Mame Coumba CISSE Arsène PIRES Assana DIAWARA Minh-Duc TRAN Gaël FUHS

Projet VoIP. Site n 2. Mame Coumba CISSE Arsène PIRES Assana DIAWARA Minh-Duc TRAN Gaël FUHS Site n 2 Mame Coumba CISSE Arsène PIRES Assana DIAWARA Minh-Duc TRAN Gaël FUHS 0 Sommaire Projet VoIP Présentation de l équipe Infrastructure et matériel du projet Configuration minimal du site Fonctionnalités

Plus en détail

ESIREM - 3ème année ITC7-2 (1 séance) Étude d une communication entre deux hôtes du réseau

ESIREM - 3ème année ITC7-2 (1 séance) Étude d une communication entre deux hôtes du réseau ESIREM - 3ème année ITC7-2 (1 séance) Étude d une communication entre deux hôtes du réseau Michael Choisnard, Arnaud Da Costa, Benoît Darties Mars 2010 L objectif de ce TP est de développer et mettre en

Plus en détail

Communication Technique TC 1765 Ed 01 Date : 21/01/2013. Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. de pages: 13

Communication Technique TC 1765 Ed 01 Date : 21/01/2013. Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. de pages: 13 Communication Technique TC 1765 Ed 01 Date : 21/01/2013 Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. de pages: 13 Objet : SIP Trunking OmniPCX Office Adresses remarquables R8.X/R9.0 Précautions d usage

Plus en détail

TP RESEAU : DEPLOIEMENT D UNE PLATE FORME IMS

TP RESEAU : DEPLOIEMENT D UNE PLATE FORME IMS TP RESEAU : DEPLOIEMENT D UNE PLATE FORME IMS I IP Multimedia Subsystem (IMS) : Théorie 1) Caractérisation du réseau NGN: NGN (Next Generation Network ) est une nouvelle architecture de réseau de communication

Plus en détail

Laboratoire Télécom&Réseaux TP M1 2005/2006 SECURITE - IPTABLES

Laboratoire Télécom&Réseaux TP M1 2005/2006 SECURITE - IPTABLES SECURITE - IPTABLES Conception d'une zone démilitarisée (DeMilitarized Zone: DMZ) Veuillez indiquer les informations suivantes : Binômes Nom Station ou PC D. Essayed-Messaoudi Page 1 sur 9 TP 4 : Sécurité

Plus en détail