Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées"

Transcription

1 Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées 10 Damien décembre Ameline 2010 (CER France Toulouse Midi-Pyrénées) Compétitivité - Christophe des vignobles Gaviglio (IFV du Sud-Ouest) 1

2 Plan Contexte régional Détail des appellations étudiées Evolution et état des lieux des vignobles, Le coût des pratiques viticoles dans le Sud-ouest, Point méthodologique, Résultats par type de charge Synthèse, Synthèse 2

3 Les appellations étudiées I.G.P. côtes de GASCOGNE Gers : 50% de la production du bassin (Hors Armagnac) 80% de Vins Blancs 10% environ en appellation CAHORS Lot : 10% de la production du bassin 93% de Rouges et Rosés 85% environ en appellation GAILLAC Tarn : 20% de la production du bassin 70% de Rouges et Rosés 45% environ en appellation FRONTON Hte Garonne : 5% de la production du bassin 99% de Rouges et Rosés Choix des appellations significatives, 60% environ en appellation 3

4 Evolution des appellations : Tendance baissière des surfaces déclarées Exemple de l appellation CAHORS Nb Ha Nombre déclarants Source : syndicat de défense de l appellation CAHORS Superficie totale (ha) 4

5 Etat des appellations (2009) Cahors Fronton Gaillac I.G.P. côte de Gascogne Nombre déclarants Dont coopérateurs Dont indépendants Surfaces vignes (ha) Volumes revendiqués (hl) Volumes revendiqués / ha ,2 44,5 43,5 84,3 Sources : syndicat de défense des appellations 5

6 Synthèse contexte régional Contexte de crise Travail de réflexion sur la baisse des coûts, Evolution réglementation influence évolution agronomique, Remplacement produits phyto, Remplacement des manquants, INFLUENCE SUR LE COÛT DE PRODUCTION 6

7 Le coût des pratiques viticoles dans le Sud Ouest Point méthodologique, Résultats, Synthèse, 7

8 Point méthodologique Produit viti. > 50 %, autres cultures : céréales, Calcul Coût de production économique VIGNE, De la taille à la récolte, Charges prises en comptes, Ch. opérationnelles : affectation directe, Exclusion des ch. spé. Vinif, emb, et comm, Autres charges : clés spécifiques, Rémunération de la M.O. familiale et des capitaux propres, Diviseur = hectare de vigne 8

9 Particularités des exploitations Cahors Fronton Gaillac I.G.P. Gascogne Nb exploitations de l échantillon U.M.O familiale 1,6 1,6 1,4 U.M.O salariée 0,75 1,25 1,24 S.A.U Dont vigne Echantillon représentatif des appellations, Produit de l appellation > 80 % du produit viticole, 9

10 Particularités campagne 2009 Hiver froid et printemps humide, Eté chaud et sec, Pression phytosanitaire : Cahors et Gaillac : faible, Fronton : moyenne, Gers : forte, Conditions globalement significatives favorables en terme de rendement et charges (hors mis quelques zones grêlées), 10

11 Résultats par appellation CAHORS : Coût de production conduite de la vigne = I.G.P. côtes de GASCOGNE : Coût de production conduite de la vigne = /ha /ha GAILLAC : Coût de production conduite de la vigne = /ha FRONTON : Coût de production conduite de la vigne = /ha 11

12 Charges opérationnelles par appellation Charges opérationnelles par ha vigne ( / ha vigne) Assurance grêle Phytos Engrais Cahors Fronton Gaillac I.G.P. Gascogne 11 à 20 % du coût de production hors taxes et cotisations, Importance des produits phytosanitaires, 12

13 Charges de main d œuvre Rappel comptabilisation M.O. saisonnière : 100 % vigne, M.O. salariée permanente : coopérateurs 100 %, prorata pour indépendants M.O. familiale : U.T.H.F. * /an (environ 1,5 SMIC) * pourcentage de C.A. Vignes, 13

14 Charges de main d œuvre Rappel comptabilisation Charges de M.O. par ha vigne ( / ha vigne) M.O. Salariée M.O. Familiale Cahors Fronton Gaillac I.G.P. Gascogne 32 à 40 % du coût de production, Différences liées aux pratiques culturales, 14

15 Charges de structure Mécanisation Charges de mécanisation par ha vigne ( / ha vigne) Amortissements mécanisation 600 Autres frais de mécanisation 400 Wx par tiers Cahors Fronton Gaillac I.G.P. Gascogne 20 à 25 % du coût de production, 15

16 Charges de structure Foncier / Amortissem. t plantation 800 Foncier et plantaions par ha vigne ( / ha vigne) Foncier Amortissments plantation 0 Cahors Fronton Gaillac I.G.P. Gascogne 9 à 13 % du coût de production, 16

17 Charges de structure Autres charges Affectation en fonction de la nature de l exploitation (coopérateurs ou indépendants) Affectation au coût de la vigne au prorata des charges directes affectées Autres frais de structure ( / ha vigne) Rémunération des capitaux 400 Frais financiers Autres frais de structure Cahors Fronton Gaillac I.G.P. Gascogne 17

18 SYNTHESE Coût de production conduite de la vigne Coût de production conduite de la vigne ( / ha vigne) Autres frais de structure Ch. MO Ch. foncières Ch. Mécanisation Ch. opérationnelles Cahors Fronton Gaillac I.G.P. Gascogne Coûts des pratiques culturales proches dans les différentes, 18

19 SYNTHESE Conduite de la vigne : des différences existent entre appellation Liées à l historique du vignoble, Liées au circuit de commercialisations, Liées au cahier des charges, Mais avec des écarts de moins en moins importants, 19

VITICULTURE. Chambres d Agriculture. Associations de Gestion et de Comptabilité. Des Départements 49, 44, 72

VITICULTURE. Chambres d Agriculture. Associations de Gestion et de Comptabilité. Des Départements 49, 44, 72 VITICULTURE 125 126 GROUPE VITICULTURE Le groupe comprend 75 entreprises dont 47 en société (63 %). La vigne représente 88 % des produits, le complément étant apporté par des grandes cultures ou d autres

Plus en détail

La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque.

La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque. La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque. Cette action de diffusion est cofinancée par l Union européenne avec les Fonds Européen Agricole pour le Développement

Plus en détail

Bilan Carbone des interventions viticoles

Bilan Carbone des interventions viticoles Chambre d agriculture de Vaucluse Bilan Carbone des interventions viticoles Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse Tél : 04.90.23.65.65 fax : 04.90.23.65.40 email : accueil@vaucluse.chambagri.fr

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Document unique IDEA diagnostic et projet d exploitation Dispositif régional d Intervention pour le Développement Economique des Entreprises Agricoles, aquacoles, de pêche et d exploitation forestière

Plus en détail

Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011

Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011 Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011 L antenne viticole de la chambre d agriculture du var analyse régulièrement les prix de vente et les coûts de production

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées Système plantes sarclées Caractéristiques Variantes de ce système Production de viande (vaches allaitantes ou bœufs sur 10ha d herbe) 1,3 unité de main d œuvre : 1 chef d exploitation et 1 salarié occasionnel

Plus en détail

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE Programme Performances économiques des élevages bovins viande. Julien Belvèze Institut de l Elevage Evolution

Plus en détail

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire COLLECTION THEMA L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire CONTEXTE OBJET DE L ÉTUDE Avec près de 3 000 exploitations viticoles spécialisées, le vignoble du Val de Loire est

Plus en détail

Sommaire. Système sec 60 ha double actif. Système sec 100 ha fort potentiel. Système sec 150 ha fort potentiel. Système sec 150 ha moyen potentiel

Sommaire. Système sec 60 ha double actif. Système sec 100 ha fort potentiel. Système sec 150 ha fort potentiel. Système sec 150 ha moyen potentiel Sommaire Système sec 60 ha double actif Système sec 100 ha fort potentiel Système sec 150 ha fort potentiel Système sec 150 ha moyen potentiel Système sec 200 ha moyen potentiel Edition 2015 : campagne

Plus en détail

Surveillance Biologique du Territoire

Surveillance Biologique du Territoire Surveillance Biologique du Territoire Gaillac Bilan de campagne 2014 3 novembre 2014 Title:BSV.eps Title:ecophyto.eps Creator:Adobe Illustrator(R) 15.1 Creator:Adobe Illustrator(R) 15.1 CreationDate:15/10/12

Plus en détail

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio 7 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique Le Marché des Vins bio Elisabeth Mercier Agence BIO Panorama de la viticulture bio en France et dans le Monde 27 janvier 2015 Millésime Bio

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail

Résultats. Observatoire des exploitations viticoles

Résultats. Observatoire des exploitations viticoles Résultats 2006 Observatoire des exploitations viticoles Réalisation de l étude Cette étude est réalisée par le Conseil national des centres d économie rurale (CNCER) pour le compte de Viniflhor. L observatoire

Plus en détail

Comparaison Robot Salle de traite

Comparaison Robot Salle de traite Comparaison Robot Salle de traite Résultats technico-économiques (présentation similaire aux fiches repères du Réseau Bovins Lait) issus des 114 suivis coûts de production réalisés par les Chambres d agriculture

Plus en détail

Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux

Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux 1 Les facteurs de compétitivit titivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle

Plus en détail

Approche technicoéconomiques. des pratiques respectueuses. de l environnement

Approche technicoéconomiques. des pratiques respectueuses. de l environnement Station Régionale ITV Midi-Pyrénées Approche technicoéconomiques des pratiques respectueuses de l environnement 40 - Viticulture durable et environnement - Décembre 2007 Station Régionale ITV Midi-Pyrénées

Plus en détail

DOMAINE DENIS FOUQUERAND & FILS

DOMAINE DENIS FOUQUERAND & FILS S A N T E N AY " C O M M E D E S S U S " r o u g e Cépage : Le pinot noir est le cépage unique Nature du sol : Argilo calcaire Exposition : Plein sud et sud ouest Pratique culturale : Lutte raisonnée phyto

Plus en détail

LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST

LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST Référentiel 2009-2010 des coûts de production des élevages ovin allaitants des Réseaux d Élevage en Aquitaine et Midi-Pyrénées La flambée

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

Pays de la Loire. Typologie des exploitations viticoles en Pays de la Loire

Pays de la Loire. Typologie des exploitations viticoles en Pays de la Loire - avril 2013 Agreste mai 2013 Pays de la Loire Typologie des exploitations viticoles en Pays de la Loire en partenariat avec le Pôle Economie et Prospective des Chambres d Agriculture des Pays de la Loire

Plus en détail

Des références sur les systèmes d exploitation viticole en PACA : un outil pour le conseil et la prospective

Des références sur les systèmes d exploitation viticole en PACA : un outil pour le conseil et la prospective Des références sur les systèmes d exploitation viticole en PACA : un outil pour le conseil et la prospective Journée technique viti-oeno AREDVI Le 15 février 2011 à Châteauneuf de Gadagne Les objectifs

Plus en détail

Etude des rendements en viticulture Biologique Re gion Aquitaine

Etude des rendements en viticulture Biologique Re gion Aquitaine Etude des rendements en viticulture Biologique Re gion Aquitaine Campagne 2013 Sommaire I. Présentation de l étude et de ses données 2 II. Rendements globaux 4 1. Rendement AOC et IGP/VDF 4 2. Rendements

Plus en détail

Description d un système de production

Description d un système de production Edition 2013 : campagne 2011 et conjoncture 2012 Description d un système de production Les systèmes de production décrits dans ce dossier sont présentés de manière identique sous forme de cas types. Chaque

Plus en détail

Les étrangers investissent dans une cinquantaine de domaines viticoles

Les étrangers investissent dans une cinquantaine de domaines viticoles ISSN 0151-4393 / numéro 23807 > 8 SEPTEMBRE 2015 VAUCLUSE Les étrangers investissent dans une cinquantaine de domaines viticoles Le Vaucluse attire les investisseurs étrangers, ambassadeurs des vins de

Plus en détail

Lettre d informations 1 27 avril 2015

Lettre d informations 1 27 avril 2015 Lettre d informations 1 27 avril 2015 Au programme de cette lettre d informations : Point Agrométéo La gelée blanche de début avril Démarrage de la végétation point nutrition Point phytosanitaire Point

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système Pommes de terre et légumes.

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système Pommes de terre et légumes. Système Pommes de terre et légumes. Caractéristiques Variantes de ce système : Il existe près de 150 exploitations de moins de 100 ha qui produisent de la pomme de terre, essentiellement pour une vente

Plus en détail

Adaptation du mode de conduite dans le vignoble nantais

Adaptation du mode de conduite dans le vignoble nantais Adaptation du mode de conduite dans le vignoble nantais Soucieux de prévoir l adaptation du vignoble à de nouvelles contraintes, les administrateurs du Syndicat de Défense des Appellations d Origine Muscadet

Plus en détail

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Les chiffres clés de la filière - 14 % des exploitations agricoles françaises : 68 5 exploitations viticoles spécialisées - 3 ème producteur

Plus en détail

CAHIER D INVENTAIRE COMMENT REMPLIR LE CAHIER D'INVENTAIRE

CAHIER D INVENTAIRE COMMENT REMPLIR LE CAHIER D'INVENTAIRE AGC Landes dossier : Nom du comptable : CAHIER D INVENTAIRE AU COMMENT REMPLIR LE CAHIER D'INVENTAIRE Quand : A la date de clôture de l'exercice (ou dans les deux ou trois jours qui suivent) Liste des

Plus en détail

Repères technico-économiques en maraîchage diversifié

Repères technico-économiques en maraîchage diversifié Repères technico-économiques en maraîchage diversifié avec le soutien de www.inpactpc.org Objet de la journée de diffusion: repères technico-économiques en maraîchage diversifié Dynamique circuits courts

Plus en détail

ce lien 1083 VENDANGES 2012. Premières tendances Contact : CONVERSION Bio. 10 places ouvertes

ce lien 1083 VENDANGES 2012. Premières tendances Contact : CONVERSION Bio. 10 places ouvertes Si vous ne visualisez pas ce message, veuillez suivre ce lien Le Chiffre du Mois : 1083 : c est le nombre de Marchés de Producteurs de Pays organisés dans le Var entre 2007 et 2012. En 2012, plus de 100

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

Analyse des performances économiques d un réseau d exploitations viticoles du département du

Analyse des performances économiques d un réseau d exploitations viticoles du département du MINISTÈRE DE L AGRICULTURE CHAMBRE D AGRICULTURE VAR POLE VITICOLE & OENOLOGIQUE MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du DIPLÔME D INGÉNIEUR AGRONOME spécialisation : Viticulture-Oenologie

Plus en détail

«Un outil réactif au service des gaveurs du Sud-Ouest»

«Un outil réactif au service des gaveurs du Sud-Ouest» Avec le soutien de : L INDICATEUR ECONOMIQUE «Un outil réactif au service des gaveurs du Sud-Ouest» SOMMAIRE 1. Introduction 2 SYNTHESE DU 1 ER SEMESTRE 2013 Descriptif de la situation de l Indicateur

Plus en détail

Enquête. Vin et Tourisme PLAISIRS D HÉRAULT. adt-herault.fr

Enquête. Vin et Tourisme PLAISIRS D HÉRAULT. adt-herault.fr Enquête Vin et Tourisme PLAISIRS D HÉRAULT 2013 adt-herault.fr Préambule Rappel des objectifs L enquête réalisée sur le thème 'Vin et Tourisme' poursuivait un double objectif : mieux connaître les habitudes

Plus en détail

AG Technique Commission de Développement Viticole. Activités 2014

AG Technique Commission de Développement Viticole. Activités 2014 AG Technique Commission de Développement Viticole Activités 2014 Au service de la technique sur les exploitations; Anticiper les questions de demain, stimuler et participer à l innovation, Renforcer l

Plus en détail

Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable. Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY

Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable. Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY La Qualité d'un service ou d'un produit n'est pas ce que vous y mettez.

Plus en détail

RESEAU DE FERMES DE REFERENCES PALMIPEDES A FOIE GRAS

RESEAU DE FERMES DE REFERENCES PALMIPEDES A FOIE GRAS ANTENNE REGION SUD-OUEST Maison de l Agriculture Cité Galliane BP 279 40 005 MONT DE MARSAN CEDEX Tél. : 05 58 85 44 12 Fax : 05 58 85 44 11 Contact : litt@itavi.asso.fr RESEAU DE FERMES DE REFERENCES

Plus en détail

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT Méthode nationale développée par l Institut de l Élevage dans le cadre du dispositif

Plus en détail

Rencontre SENAT 31 Mai 2011

Rencontre SENAT 31 Mai 2011 Rencontre SENAT 31 Mai 2011 QUI NOUS SOMMES 1 ER RESEAU ASSOCIATIF DE CONSEIL ET D EXPERTISE COMPTABLE NOTRE METIER SPECIALISTE DU CONSEIL PLURIDISCIPLINAIRE AU CHEF D ENTREPRISE OU SOMMES-NOUS? 700 AGENCES

Plus en détail

Autorisation de plantation

Autorisation de plantation Autorisation de plantation Durée du dispositif Le régime d'autorisations de plantations de vigne s'applique du 1 er janvier 2016 au 31 décembre 2030. La Commission devant procéder à un réexamen à mi- parcours

Plus en détail

Descriptif de module Filière Bachelor en Œnologie

Descriptif de module Filière Bachelor en Œnologie Descriptif de module Filière Bachelor en Œnologie Crédits ECTS : 5 s semestre IV 2015 2016 (S4) (s) lié(s) : Durée séminaire : Management de projet Production viticole Analyse sensorielle ou Summer University

Plus en détail

Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse

Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse Etape préliminaire aux études préalables à l enquête d utilité publique Rappel

Plus en détail

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Fiscalité forestière (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Rappel de la fiscalité forestière Présentation simplifiée ACQUISITION ET SOUSCRIPTION Forêt en direct Parts

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR DES ACTIONS DE FORMATION AUX TECHNIQUES METIERS DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises

Plus en détail

VIGNERONS DU SUD-OUEST

VIGNERONS DU SUD-OUEST VIGNERONS DU SUD-OUEST QUI SOMMES NOUS? Vignerons du Sud-Ouest (V.S.O.) est un G.I.E. qui regroupe 3 caves coopératives ou groupement coopératifs du Sud-Ouest et couvre 10 appellations AOP et 7 IGP : Vignoble

Plus en détail

Résidence EHPAD. Book Commercial Le Home la Tour. Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier

Résidence EHPAD. Book Commercial Le Home la Tour. Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier Résidence EHPAD Book Commercial Le Home la Tour Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier La Résidence Un quartier calme et résidentiel Un emplacement en centre-ville

Plus en détail

bilan des marchés à la production 2012/13

bilan des marchés à la production 2012/13 > Les synthèses de FranceAgriMer octobre 2013 numéro Vins / 16 bilan des marchés à la production 2012/13 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 30 30 00 / Fax : +33

Plus en détail

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Annexe 4 à la délibération n 3 du 28 juillet 2008 Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Traditionnellement implantée dans le Vallespir et sur le piémont des Albères, la cerise,

Plus en détail

Les vins biologiques en Provence et Vallée du Rhône

Les vins biologiques en Provence et Vallée du Rhône Les vins biologiques en Provence et Vallée du Rhône Le vin bio dans le monde en 2012 (Source: Agence bio-agrex consulting) Production Les principaux pays producteurs de vins bio 273 210 ha de vignes de

Plus en détail

Arboriculture MAINE-ET-LOIRE LES OFFRES

Arboriculture MAINE-ET-LOIRE LES OFFRES MAINE-ET-LOIRE LES OFFRES Si une offre vous intéresse, veuillez contacter : ADEFA MAINE ET LOIRE 14 avenue Jean Joxé BP 80423 49004 Angers Tél : 02 41 96 76 47 Fax : 02 41 96 77 58 job-maineetloire@anefa.org

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE République française MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE ARRÊTÉ portant création et fixant les conditions de délivrance du certificat de spécialisation «responsable technico-commercial en vins et

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre

Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre Zoom sur les campagnes 2011/2012 et 2012/2013 Données issues des groupes marges brutes Chambre d agriculture d Eure-et-Loir en zone traditionnelle

Plus en détail

Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia

Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia 300 250 Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia 244 246 247 248 200 150 100 50 176 91 85 116 128 126 124 123 120 130 118 0 1995 2000 2001 2002 2003 total engraisseurs naisseurs Source

Plus en détail

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières Agreste Champagne-Ardenne n 4 - Juillet 2015 Réseau d information comptable agricole En 2013, le Résultat Courant Avant Impôt (RCAI) moyen des exploitations agricoles champardennaises couvertes par le

Plus en détail

L agriculture de l Oise

L agriculture de l Oise L agriculture de l Oise 17 juin 2010 Direction départementale des territoires de l'oise Service Economie Agricole Le département de l Oise Superficie de 5890 km² 800 000 habitants 693 communes 90% des

Plus en détail

La viticulture biologique : de la recherche d un monde nouveau au renouvellement du goût de terroir

La viticulture biologique : de la recherche d un monde nouveau au renouvellement du goût de terroir La viticulture biologique : de la recherche d un monde nouveau au renouvellement du goût de terroir Communication au colloque DynaBio, INRA Montpellier, les 19 et 20 mai 2008 G. Teil, INRA SAD APT S. Barrey,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE PUY DE DÔME

CAHIER DES CHARGES DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE PUY DE DÔME CAHIER DES CHARGES DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE PUY DE DÔME AVERTISSEMENT Cette modification du cahier des charges ne saurait préjuger de la rédaction finale qui sera retenue après instruction

Plus en détail

Gestion des effluents vitivinicoles en Gironde

Gestion des effluents vitivinicoles en Gironde Gestion des effluents vitivinicoles en Gironde La production de vin génère, lors des différentes étapes d élaboration, des effluents riches en matière organique. S ils sont directement rejetés dans un

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Rencontre des partenaires des producteurs de lait de Poitou-Charentes. Résultats économiques des élevages laitiers de Poitou-Charentes.

Rencontre des partenaires des producteurs de lait de Poitou-Charentes. Résultats économiques des élevages laitiers de Poitou-Charentes. Rencontre des partenaires des producteurs de lait de Poitou-Charentes Résultats économiques des élevages laitiers de Poitou-Charentes. Equipe régionale des réseaux d élevage de Poitou-Charentes Contexte

Plus en détail

Evaluer ses possibilités d investissements. Snackers Robin S.T.E. A.W.E. Février 2008

Evaluer ses possibilités d investissements. Snackers Robin S.T.E. A.W.E. Février 2008 Evaluer ses possibilités d investissements Snackers Robin S.T.E. A.W.E. Février 2008 Ne pas partir à l aveuglette Avoir une connaissance précise de la situation de départ. Choisir le type de financement.

Plus en détail

Revenu et coûts de production des exploitations du réseau Sud-Ouest en 2012

Revenu et coûts de production des exploitations du réseau Sud-Ouest en 2012 Revenu et coûts de production des exploitations du réseau Sud-Ouest en 2012 Benoît RÉMOND CA 40 TYPOLOGIE des exploitations suivies CARACTERISTIQUES générales : - main d œuvre - surfaces PRODUITS : - reproduction

Plus en détail

Conseil Spécialisé Horticole

Conseil Spécialisé Horticole Conseil Spécialisé Horticole Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières CER France 6 juin 2014 Observatoire économique des exploitations Horticoles et pépinières exercice

Plus en détail

LA POMME DES ALPES : UNE POMME D ALTITUDE

LA POMME DES ALPES : UNE POMME D ALTITUDE LA POMME DES ALPES : UNE POMME D ALTITUDE LA POMME DES ALPES Introduction I/ LE PRODUIT : LA POMME DES ALPES 1/ Historique 2/ Description 3/ Espace géographique / zones de production II/ ORGANISATION DE

Plus en détail

Vers quelle gestion de l exploitation laitière dans un contexte de variabilité des prix?

Vers quelle gestion de l exploitation laitière dans un contexte de variabilité des prix? jmseronie@50.cerfrance.fr Vers quelle gestion de l exploitation laitière dans un contexte de variabilité des prix? Jean-Marie Séronie Responsable Veille Economique du réseau CER FRANCE Directeur Général

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

Sortie des quotas en Europe (du Nord): des stratégies nationales divergentes, des trajectoires différentes

Sortie des quotas en Europe (du Nord): des stratégies nationales divergentes, des trajectoires différentes Sortie des quotas en Europe (du Nord): des stratégies nationales divergentes, des trajectoires différentes Investissements et productivité du travail Christophe Perrot département Economie de l Institut

Plus en détail

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2014

Plus en détail

CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE

CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE Considérant la Résolution CST 1/2002 qui fixe la teneur maximale en ochratoxine

Plus en détail

REFERENTIEL AVICOLE ILE DE LA REUNION

REFERENTIEL AVICOLE ILE DE LA REUNION REFERENTIEL AVICOLE ILE DE LA REUNION Réseau de fermes de Références Conjoncture 2011 Sous l égide de l ODEADOM, du Ministère de l Agriculture et de l Outre-mer, le projet «Réseaux de Références» a été

Plus en détail

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CAC/RCP 63-2007 1. PRÉAMBULE Les mycotoxines, en particulier l'ochratoxine A (OTA), sont des métabolites secondaires produits

Plus en détail

2015, l'année du VCI OCTOBRE 2015 ACTUALITÉ. PRIX DES TERRES 2014 PROMOTION. LES BOUTEILLES ÉCUSSONNÉES ŒNOLOGIE. LES PHTALATES SUR LA SELLETTE N 851

2015, l'année du VCI OCTOBRE 2015 ACTUALITÉ. PRIX DES TERRES 2014 PROMOTION. LES BOUTEILLES ÉCUSSONNÉES ŒNOLOGIE. LES PHTALATES SUR LA SELLETTE N 851 www.syndicat-cotesdurhone.com OCTOBRE N 851 ACTUALITÉ. PRIX DES TERRES 2014 PROMOTION. LES BOUTEILLES ÉCUSSONNÉES ŒNOLOGIE. LES PHTALATES SUR LA SELLETTE, l'année du VCI Comme chaque année, Le Vigneron

Plus en détail

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION EN ÉLEVAGE OVIN VIANDE

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION EN ÉLEVAGE OVIN VIANDE RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION EN ÉLEVAGE OVIN VIANDE Méthode nationale développée par l Institut de l Elevage dans le cadre des Réseaux

Plus en détail

La régulation, une priorité pour le secteur vitivinicole. Rencontres de Droit Rural SAF-AFDR Paris Jeudi 21 novembre 2013

La régulation, une priorité pour le secteur vitivinicole. Rencontres de Droit Rural SAF-AFDR Paris Jeudi 21 novembre 2013 La régulation, une priorité pour le secteur vitivinicole Rencontres de Droit Rural SAF-AFDR Paris Jeudi 21 novembre 2013 1 La régulation qualitative est importante mais n est pas suffisante La régulation

Plus en détail

LA VITICULTURE EN TUNISIE. Belgacem D KHILI Docteur en Viticulture Ingénieur Œnologue Directeur Général, LES VIGNERONS DE CARTHAGE

LA VITICULTURE EN TUNISIE. Belgacem D KHILI Docteur en Viticulture Ingénieur Œnologue Directeur Général, LES VIGNERONS DE CARTHAGE LA VITICULTURE EN TUNISIE Belgacem D KHILI Docteur en Viticulture Ingénieur Œnologue Directeur Général, LES VIGNERONS DE CARTHAGE Depuis toujours, deux voies s offrent à la TUNISIE : Être le pays de la

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

LE PRIX. LA SYNTHÈSE mai 2014. des terres. L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013

LE PRIX. LA SYNTHÈSE mai 2014. des terres. L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013 LE PRIX LA SYNTHÈSE mai 2014 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013 Les grandes tendances des marchés fonciers ruraux Un marché agricole en mutation : les principales causes un espace

Plus en détail

mai 2015 L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014

mai 2015 L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014 LA SYNTHÈSE mai 2015 L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour ménager les territoires Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux? Les

Plus en détail

ENJEUX ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE EN VITICULTURE CLIMAGRI PACA

ENJEUX ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE EN VITICULTURE CLIMAGRI PACA ENJEUX ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE EN VITICULTURE CLIMAGRI PACA Journée technique viti oeno AREDVI Avignon le 17 février 2015 Le ClimAgri PACA en bref Qui? La Région PACA Quoi? Démarche ClimAgri Par qui?

Plus en détail

Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais

Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais Les Chambres d agriculture de l Allier et du Puy-de-Dôme organisent des formations collectives d analyse des résultats économiques afin

Plus en détail

«RENTAFERME» : Un logiciel de la rentabilité fermière pour les conseillers et techniciens agricoles

«RENTAFERME» : Un logiciel de la rentabilité fermière pour les conseillers et techniciens agricoles «RENTAFERME» : Un logiciel de la rentabilité fermière pour les conseillers et techniciens agricoles - Un outil qui permet de passer : - de l analyse individuelle - au conseil de groupe - et à l élaboration

Plus en détail

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE ÉDITION décembre 2014 Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE Résumé Les capacités de stockage à la ferme sont estimées par l'enquête réalisée par BVA

Plus en détail

Réunion de présentation

Réunion de présentation Réunion d information Cahier des charges études A.A.C. Conseil Général de l Yonne, le 23 septembre 2013 SAtep Réunion de présentation Phase 2 à 4 de l étude De l étude de l occupation des sols à l évaluation

Plus en détail

REFERENTIEL DU VIGNERON JURASSIEN Année 2012

REFERENTIEL DU VIGNERON JURASSIEN Année 2012 REFERENTIEL DU VIGNERON JURASSIEN Année 2012 Ce référentiel du vigneron jurassien version 2012 a été réalisé d'après les travaux d un partenariat Société de Viticulture du Jura, CER France, Chambre d Agriculture

Plus en détail

Maraîchage bio diversifié en circuits courts

Maraîchage bio diversifié en circuits courts fiche Repères 2014 Maraîchage bio diversifié en circuits courts Ces fiches repères ont été réalisées en 2014 par des techniciens spécialisés en maraîchage bio en Poitou-Charentes, sur la base de chiffres

Plus en détail

Calcul des superficies viticoles avec QGIS

Calcul des superficies viticoles avec QGIS Calcul des superficies viticoles avec QGIS Clément FRAIGNEAU Expert Foncier et Agricole Consultant en création et gestion de domaines agricoles Séminaire utilisateurs QGIS 10 décembre 2015 Montpellier

Plus en détail

Roger Asmar, agr., MBA

Roger Asmar, agr., MBA Roger Asmar, agr., MBA Ousama Bensslimane, agr. Directeur COGENOR Introduction. Efficacité et rentabilité. Seuil de rentabilité. Les dépenses Investissement et rentabilité. Les pièges. Des outils. Rentabilité

Plus en détail

Viticulture/OEnologie

Viticulture/OEnologie Date : 30 novembre Lieu : Crouzilles PRÉVENTION DES MALADIES DU BOIS GRÂCE À LA TAILLE (ancienne initiation à la taille Guyot Poussard) Améliorer la taille sur votre exploitation pour respecter les flux

Plus en détail

Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 2009 à 2011)

Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 2009 à 2011) Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 29 à 211) J-M Bouquiaux et J-M. Marsin, Direction de l Analyse Economique Agricole M-H Buron, Centre d Economie Rurale de Marloie

Plus en détail

Coûts de production en viticulture

Coûts de production en viticulture Programme CasDAR 2015 de l APCA Coûts de production en viticulture Contact : Josephine Guillermet, Chambres d'agriculture France josephine.guillermet@apca.chambagri.fr Tél : 01 53 57 11 23 Elaboration

Plus en détail

La fiscalité forestière Mode d emploi Novembre 2014

La fiscalité forestière Mode d emploi Novembre 2014 La fiscalité forestière Mode d emploi Novembre 2014 Groupe fiscalité forestière FISCALITÉ FORESTIÈRE Impôts sur le foncier Impôts sur le Revenu Impôts sur la Dépense Impôts sur le Patrimoine DEFI Le DEFI

Plus en détail

Domaine de Fabrègues La fiche

Domaine de Fabrègues La fiche domaine de Fabrègues Domaine de Fabrègues La fiche Cépages La grande diversité d encépagement est une caractéristique du domaine ; certains cépages affichent un âge exceptionnel pour la région, 75 ans

Plus en détail

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes R E F E R E N C E S Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes Avril 2008 Les cas-types... mode d emploi R E F E R E N C E S Vous avez dit cas-type? Un cas-type est une exploitation représentative d'un

Plus en détail

Centre de Gestion Agréé de Gascogne

Centre de Gestion Agréé de Gascogne Centre de Gestion Agréé de Gascogne 5, rue Camille Desmoulins B.P. 70046 32001 AUCH CEDEX Tél : 05.62.61.62.11 Fax : 05.62.61.62.16 Mail : cga.gascogne@cga32.org Site Intenet : www.cga32.org Adhérent N

Plus en détail

Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance

Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance 1 S Le tableau de bord du PDM p 3 Résorption des rejets diffus Evolution des ventes de produits phytosanitaires p 6 Suivi du Plan végétal pour l environnement p 7 Contractualisation des mesures agri environnementales

Plus en détail

ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES

ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES Direction des garanties publiques ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES Sont garanties en assurance prospection les dépenses nouvelles, non récurrentes, par opposition aux dépenses engagées régulièrement

Plus en détail