Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité"

Transcription

1 Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation, de faciliter l'évacuation du public et l'intervention des secours dans les Etablissements Recevant du Public (ERP). Pour atteindre ces objectifs, la prévention mets en œuvre : - Des moyens constructifs : stabilité au feu, résistance au feu, nombre de sorties - Des moyens techniques : alarme moyens de secours (voir fiches ci-après) - Des moyens actifs : consignes et procédures de prévention incendie, formation Cependant, toutes ces dispositions ne sont efficaces que si chacun d entre nous en a connaissances et si les installations sont vérifiées et entretenues régulièrement. La sécurité de l'établissement est l'affaire de tous - Respecter l interdiction de fumer ; - N utilisez pas d appareils de chauffage d appoint ; - N utilisez pas de blocs ou rallonges multiprises ; - Eteignez les cafetières et autres appareils «chaud» avant votre départ ; - N empêchez pas la fermeture des portes coupe-feu (cales ou liens) ; - Ne vous servez pas des dégagements comme stockages ; - Evitez les accumulations de matières combustibles (linges, cartons, mobiliers...) en dehors des locaux spécifiquement dédiés au stockage ; - Jetez à la poubelle tout ce qui est inutile ; - Repérez l emplacement des différents moyens de secours à votre disposition et formez vous à leurs manipulations ; - Restez vigilant en permanence : 1 incendie accidentel toutes les 2 minutes en France

2 CONSIGNES INCENDIE SIMPLIFIEES : Vous êtes témoin d'un départ de feu. Déclenchez l'alarme depuis un déclencheur manuel. Guidez et contrôlez l'évacuation en fermant les portes derrière vous. Alertez les pompiers : (0)18 sur poste interne ou 112 sur portable. Mettez en œuvre les moyens de secours pour limiter le développement et la propagation du feu. Ne jamais pénétrer dans un local sans aucune visibilité.

3 LIEU DE RASSEMBLEMENT : Coupures gaz - moyens d'extinction et désenfumage Parking de la place Jean Marie MONTILLET situé au sud du gymnase Ou Parking de la salle d animation situé au nord du gymnase ACCUEIL DES SAPEURS POMPIERS : Lorsque l effectif le permet, une partie du personnel se charge de faire évacuer le public et l autre peut commencer à attaquer le départ de feu - SINON, la priorité est l évacuation du public PLAN D INTERVENTION et D EVACUATION : Plan schématique sous forme de pancarte inaltérable et détachable afin d être mis à la disposition des services de secours. Il représente tous les niveaux de l établissement et précise l emplacement : - Des issues de secours ; - Des locaux techniques et à risques particuliers (TGBT chaufferie réserves ) ; - Les organes de coupure d énergie ; - Les dispositifs de commande des moyens de secours (alarme - désenfumage ) ; - Les moyens d extinction fixes ou mobiles. Plan d intervention situé à proximité de l accès principal. Plan d évacuation situé à chaque niveau compartiment ou secteur à proximité des issues. Visuel :

4 EQUIPEMENT D ALARME et SYSTEME DE SECURITE INCENDIE : Signal sonore ayant pour but de prévenir les occupants qu il faut évacuer les lieux. L équipement est composé : - Déclencheurs Manuels d Alarme à proximité des escaliers, sortis et dans les circulations. - Blocs Autonomes d Alarme Sonore (Equipement d Alarme Type 4, 3 et 2b). Procédure d utilisation : L alarme doit être maintenue à l état de veille générale en présence du public ; Voir procédure pour la gestion de l alarme : Aucune temporisation n est programmée sur l alarme incendie. Si l alarme se déclenche, l évacuation doit être immédiate. En cas de déclenchement des déclencheurs manuels, intempestif ou non, la procédure de réarmement consiste à insérer la clé de réarmement dans le déclencheur manuel. Cette clé est disponible dans les locaux du Service Jeunesse au premier étage, ou à la Communauté de Communes du Canton d Albens. Déclencheur Manuel et clé de réarmement Diffuseur sonore

5 Dès l audition du signal d évacuation : 1. Fermer les fenêtres de la salle pour éviter la propagation du feu. 2. Fermer la porte de la salle après l avoir évacuée, sans la verrouiller. 3. Evacuez calmement le bâtiment en respectant les plans d évacuation (la personne en charge de la sécurité incendie indique le trajet à prendre pour l évacuation, et ferme la marche pour vérifier l évacuation totale du gymnase). 4. Ne pas franchir les portes coupe-feu (évacuer dans les zones situées entre 2 portes coupe-feu). 5. Ne jamais laisser seule une personne à mobilité réduite et assurer son évacuation. 6. En présence de chaleur et fumée, baissez-vous l air frais est près du sol. 7. Rassemblez-vous au point prévu. 8. Dans le cas où les couloirs et escaliers seraient très enfumés, restez dans la salle ou le bureau, portes fermées, calfeutrées autant que possible. 9. Allez près des fenêtres et manifestez votre présence en attendant calmement les secours. ISSUES DE SECOURS - ECLAIRAGE DE SECURITE : Les sorties, couloirs, escaliers et allées sont identifiés par une signalétique et balisées par des blocs d éclairage de sécurité d évacuation, complétés par des blocs d éclairage d ambiance dans les locaux. Les sorties peuvent être verrouillées par un dispositif électromagnétique asservi au déclenchement de l alarme incendie. Un déclencheur manuel permet de déverrouiller les issues en cas de disfonctionnement des automatismes ou de coupure électrique. Consignes d exploitations : Maintenez libres de tout encombrement les sorties et les cheminements ; - Contrôlez le fonctionnement de l éclairage de sécurité tous les mois : o Procéder à une coupure électrique générale ; o Tester la commande de mise à l état de repos ; o Assurez-vous de la remise en position de veille au retour de l alimentation ; - Vérifiez l autonomie d au moins 1 heure tous les 6 mois. Si une coupure générale ou divisionnaire des circuits spécifiques à l éclairage est prévue dans vos règles d exploitation, l éclairage de sécurité par bloc autonome doit être mis à l état de repos au moyen de la télécommande disposée dans le TGBT (local technique à côté du Service jeunesse). Visuels :

6 Mise à l état de repos des Bloc Autonome d Eclairage de Sécurité Balisage des cheminements à parcourir pour atteindre une sortie Signalétiques des issues Déclencheur manuel de déverrouillage Télécommande TGBT EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP : L évacuation des personnes devra être prise en charge par le personnel de l établissement dès que possible ou, en cas d impossibilité du fait du sinistre, par les services de secours dès leur arrivée sur les lieux. En cas de déclenchement de l alarme incendie, si vous êtes dans l incapacité d aider une personne en situation de handicap à évacuer : - Signalez sa présence aux personnels de l établissement et aux services de secours. DISPOSITIF DE COUPURES D URGENCE MISE HORS TENSION GENERALE ELECTRIQUE : Permet de procéder à la coupure d urgence électrique de l établissement pour limiter la propagation du feu et facilité l intervention des équipes de secours. Il est associé à la coupure de la ventilation climatisation afin d éviter la propagation des fumées par les canalisations et de ne pas perturber le fonctionnement du désenfumage. La coupure peut également être faite directement au TGBT par l intermédiaire du disjoncteur principal mais peut nécessiter une habilitation électrique correspondante.

7 Albens, Procédure d utilisation : En cas de problème électrique, de départ de feu ou la demande des sapeurs-pompiers : - Enfoncer le bouton coup de poing d arrêt d urgence électrique (local technique) ; - Appuyez sur le déclencher manuel d arrêt d urgence ventilation (entrée principale) ; Réarmer par rotation antihoraire avant de pouvoir réenclencher le disjoncteur au TGBT. Arrêt d urgence ventilation Arrêt d urgence électrique Disjoncteur général TGBT LES VANNES DE COUPURE COMBUSTIBLES : Installations de chauffage Permet de procéder à la coupure d urgence du combustible alimentant les équipements de chauffage (gaz). Communauté de Communes du Canton d Albens Tél Fax

8 Il est associé à un boitier coupure «force» (électrique) pour la chaufferie. Procédure d utilisation : En cas d urgence (départ de feu dans l établissement ou dans la chaufferie, fuite de gaz ou à la demande des sapeurs-pompiers) : - Brisez la vitre et fermer la vanne gaz (position perpendiculaire au tuyau jaune) Coupure du combustible GAZ (intérieur) Coupure de la «force» électrique Coupure du combustible GAZ (extérieur) LES DISPOSITIFS DE DESENFUMAGE : Permet de procéder l extraction des fumées afin de facilité l évacuation l intervention des sapeurspompiers tout en limitant la propagation du feu.

9 Procédure d utilisation : En cas de départ de feu dans l établissement et à la demande des sapeurs : - Identifier la commande correspondant à la zone souhaitée ; - Suivez les instructions indiquées sur le boitier de commande. La procédure de remise en état de fonctionnement : prendre la manivelle disponible dans la chaufferie et enrouler le câble jusqu à fermeture complète de la trappe. Exutoires de fumées Commande de désenfumage LES PORTES COUPE FEU : Permet de limiter la propagation du feu en isolant le foyer dans le local concerné ou en isolant un local à risque vis-à-vis d un foyer venant de l extérieur. Aucun obstacle ne doit empêcher leur fermeture (calle, lien, stockage ) LES MOYENS DE SECOURS MOBILES : LES EXTINCTEURS : Appareils mobiles pour lutter contre un départ de feu et éviter son développement. Ils sont répartis judicieusement dans l établissement et doivent être fixés, signalés et être maintenue accessibles en tout temps. Certains extincteurs sont adaptés aux risques particuliers (gaz - électricité) Procédure d utilisation : En cas de départ de feu et avant toute progression ou ouverture de la porte d un local :

10 - Munissez-vous d un extincteur adapté aux risques ; - Retirer le dispositif de sécurité (goupille plomb) ; - Percuter l extincteur suivant les instructions (appareil à pression auxiliaire) ; - Attaquer le feu à la base des flammes en contrôlant le débit. Extincteur à Eau pulvérisé AB A pression auxiliaire Feu matières solides et liquides Extincteur CO2 A pression permanente Feu de liquide gaz Adapté aux risques électriques Extincteur Poudre ABC A pression auxiliaire Tout type de feu

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE MEMENTO SECURITE INCENDIE PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation, de faciliter l'évacuation du public et l'intervention

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour tout type d établissements en dehors des U et J Il

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENTS DE TYPE U et J MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour les établissements de TYPE U et J Il

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics.

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. Fiche Prévention SECURITE INCENDIE La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. La sécurité incendie est régie par de nombreuses réglementations

Plus en détail

Formation ÉVACUATION

Formation ÉVACUATION Formation ÉVACUATION Définition : Lorsque le signal d alarme retentit, tous les occupants doivent immédiatement évacuer les locaux en respectant une procédure particulière rappelée sur le plan d évacuation

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

CONSIGNE DE SECURITE

CONSIGNE DE SECURITE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CONSIGNE DE SECURITE Avertissement : ce document est un exemple établi pour un besoin particulier. Il ne s'agit en aucun

Plus en détail

INFORMATION La Sécurité Incendie à l Université Paul-Valery C. SUDRES Formation des Assistants de Prévention Novembre 2013

INFORMATION La Sécurité Incendie à l Université Paul-Valery C. SUDRES Formation des Assistants de Prévention Novembre 2013 - Service Intérieur et Logistique - INFORMATION La Sécurité Incendie à l Université Paul-Valery C. SUDRES Formation des Assistants de Prévention Novembre 2013 Haie Route de Mende 17 juin 2003 Origine :

Plus en détail

2.. de déversement accidentel? 3.. de fuite de fluide frigorigène? 4. de détection d un risque d explosion? 5. de fuite de vapeur? 6.. de fuite d eau?

2.. de déversement accidentel? 3.. de fuite de fluide frigorigène? 4. de détection d un risque d explosion? 5. de fuite de vapeur? 6.. de fuite d eau? Que faire en cas. 1.. d incendie? 2.. de déversement accidentel? 3.. de fuite de fluide frigorigène? 4. de détection d un risque d explosion? 5. de fuite de vapeur? 6.. de fuite d eau? Listes utiles (SST,

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Formation Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Laurent Vanassche Protection INCENDIE en maison de repos QUELLE REGLEMENTATION? La réglementation en Belgique Différents niveaux de

Plus en détail

Module 3. Installations techniques

Module 3. Installations techniques Module 3 Installations techniques Source normale : raccordement au réseau électrique de distribution publique (TGBT - TGHT). Source de remplacement : source délivrant l énergie électrique permettant de

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs COLLECTIVITE : SITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire Présentation Exercices d évacuation Affiches Acteurs Vérifications périodiques LE REGISTRE INCENDIE Quoi? Ce registre a pour

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Services de garde en milieu scolaire

Services de garde en milieu scolaire Services de garde en milieu scolaire Planifier Consulter Informer Organiser Collaborer Services éducatifs - Jeunes 1 Mise en garde : Le présent document ne remplace pas le plan de mesures d urgence de

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

0820 000 688 info@vigirisk.com

0820 000 688 info@vigirisk.com 0820 000 688 info@vigirisk.com vous invite à lire attentivement cette fiche de tâche et à exécuter l action qui vous incombe dans le délai imparti. «Les constructeurs, propriétaires et exploitants des

Plus en détail

Installations désenfumage DPI 21-15f

Installations désenfumage DPI 21-15f Installations désenfumage DPI 21-15f ASTEC Genève - 20 novembre 2015 Organisation : - ASTECH section genevoise Contact : - Schako Givisiez Présentation : - Richard Conseils Givisiez 2 Buts du désenfumage

Plus en détail

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte La sécurité civile Plan de formation La sécurité incendie Les codes d alerte 2 Sécurité incendie Le feu - Le triangle du feu - Les classes de feux Les extincteurs - Général - Modèles - Conseils/recommandations

Plus en détail

L organisation des exercices d évacuation d incendie

L organisation des exercices d évacuation d incendie L organisation des exercices d évacuation d incendie Afin de limiter les risques lors d un sinistre, il est nécessaire de mettre en place des consignes à suivre en cas d incendie au sein des différents

Plus en détail

Instruction sur la Sécurité incendie Ecole Chantepierre. L intervention 1

Instruction sur la Sécurité incendie Ecole Chantepierre. L intervention 1 Instruction sur la Sécurité incendie Ecole Chantepierre Les dangers La prévention L intervention 1 Au programme Les bases légales Le triangle du feu La propagation du feu Les classes de feu Les risques

Plus en détail

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible Prévention et Intérim Informations générales sur l'incendie Pour qu un incendie se déclenche, 3 éléments sont nécessaires : Une matière combustible : matières solides, liquides ou gazeuses Une source d

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ème CATEGORIE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ème CATEGORIE VILLE DE LYON Sous direction Sécurité civile Service des Etablissements Recevant du Public 69205 LYON CEDEX 01 Tél. 04 72 07 38 03 Fax 04 72 07 38 60 NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL

CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Cabinet Georges BERLET 1 MOYENS DE PREVENTION ET DE LUTTE R 4227 28 et 29 CONTRE L INCENDIE L

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil L'article R 123-14 du Code de la Construction et de l'habitation stipule que: " les établissements, dans lesquels

Plus en détail

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 Prévention incendie mon rôle dans une évacuation Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 2 Quelques responsabilités de la DPS Fournir des services conseils, de gestion

Plus en détail

E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts.

E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts. E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts. EN CAS D INCENDIE IN CASE OF FIRE DANS VOTRE CHAMBRE IN YOUR ROOM Press the nearest alarm button and CALL the reception DECLENCHEZ l alarme PREVENEZ

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

REGLEMENTATION D UTILISATION Du bâtiment d accueil du Village vacances de TREIGNAC Exemplaire Organisateur

REGLEMENTATION D UTILISATION Du bâtiment d accueil du Village vacances de TREIGNAC Exemplaire Organisateur REGLEMENTATION D UTILISATION Du bâtiment d accueil du Village vacances de TREIGNAC Exemplaire Organisateur Nom de l Organisateur : Date et Objet de la Manifestation : Article 1 - LES TARIFS : Le montant

Plus en détail

DESCRIPTIF. 1- organisation. 2- contenu des rubriques

DESCRIPTIF. 1- organisation. 2- contenu des rubriques DESCRIPTIF Le registre de sécurité a pour fonction principale de constituer la mémoire de l école. Il permet d avoir immédiatement sa carte d identité et le suivi de la sécurité au cours de la vie de l

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE Révision : 3 Date : JUIN 2010 BETOM ingénierie Notice de Sécurité Page 2/9 S O M M A I R E 1.

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Sont reproduits ci-après : - le sommaire de l ouvrage - un extrait de la partie 8 relative à l enregistrement des exercices d évacuation - un bon de commande ÉDITIONS BOUCHARD-MATHIEUX

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public Préambule : à l'attention des rédacteurs Cette notice descriptive concernant toutes les catégories a été élaborée à votre intention,

Plus en détail

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Evacuation des personnes en situation de handicap Le contexte Les modifications réglementaires: Les modifications du CCH La modification

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

III EN CAS D EVACUATION Signal d alarme : sonnerie continue d une durée de 5 minutes. NE PAS CRIER NE PAS COURIR - NE PAS UTILISER L ASCENSEUR

III EN CAS D EVACUATION Signal d alarme : sonnerie continue d une durée de 5 minutes. NE PAS CRIER NE PAS COURIR - NE PAS UTILISER L ASCENSEUR Collège F. MITTERRAND CARAMAN FICHE 1 CONSIGNES DE SECURITE - ETAGES Tous les personnels de l Etablissement sont concernés par les problèmes de «SECURITE» en particulier lors d une évacuation. Le signal

Plus en détail

Registre de sécurité incendie

Registre de sécurité incendie A 2 Registre de sécurité incendie Code du Travail art.r 4227-1 et s et R 4227-39 Il est obligatoire conformément à l article R 123-51 du C.C.H. Il doit relater tous les évènements ayant un rapport direct

Plus en détail

Maison des Entreprises

Maison des Entreprises CONSIGNES GENERALES DE SECURITE EN CAS D INCENDIE(*) Visa du responsable de l établissement le : PhB/BG/Mise à jour : 05/12/08 Téléphone pompiers : 0.18 ou 112 (portable) 1) En cas d incendie, conserver

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

Référentiel pour le DIRECTEUR D ECOLE. Conformément à la réglementation en vigueur

Référentiel pour le DIRECTEUR D ECOLE. Conformément à la réglementation en vigueur Inspection Hygiène et Sécurité Christian PEYMAUD Bâtiment Gergovia Bureau 101 Rectorat 3, avenue Vercingétorix 63033 Clermont-Ferrand Cedex 1 : 04 73 99 34 17 Fax: 04 73 99 34 71 : Christian.Peymaud@ac-clermont.fr

Plus en détail

INSTITUT DE SÉCURITÉ

INSTITUT DE SÉCURITÉ INSTITUT DE SÉCURITÉ Organisation de l extinction dans l entreprise Fiche de sécurité 1801-00.f précédemment Feuille SPI AE 7 Page 1 Généralités 2 2 Formation du personnel 2.1 Principes fondamentaux 2

Plus en détail

La sécurité incendie dans les petits hôtels

La sécurité incendie dans les petits hôtels La sécurité incendie dans les petits hôtels Collection Entreprises Tourisme et CHR, Janvier 2014 Janvier 2014 Sommaire Introduction 3 Mise en sécurité des petits hôtels existants au 4 août 2006 4 Mesures

Plus en détail

L'extincteur portatif

L'extincteur portatif L'extincteur portatif Si l avertisseur de fumée est le moyen le plus efficace pour nous sauver la vie, l extincteur n est pas à dédaigner : il peut s avérer utile dans certaines situations. Les extincteurs

Plus en détail

Initiation des Directeurs au risque incendie. Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy

Initiation des Directeurs au risque incendie. Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy Initiation des Directeurs au risque incendie Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy OBJECTIFS GENERAUX 1) Connaître les catégories d ERP 2) Savoir comment un feu

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE - 2 A - REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Code du Travail art. R 4227-1 et s et R 4227-39 Il est obligatoire conformément à l article R 123-51 du C.C.H. Il doit relater tous les événements ayant un rapport

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE 1 Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 1 SOMMAIRE I.ORGANISATION GÉNÉRALE...4 A-Effectif et rythme de travail...4 B-C.H.S.C.T...4 C-Formation et information

Plus en détail

DOSSIER-TYPE. Élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment. pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment

DOSSIER-TYPE. Élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment. pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment DOSSIER-TYPE pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment 1 Evacuation d un bâtiment Préambule Le but de cet aide-mémoire est de faciliter la tâche des établissements concernés, par

Plus en détail

CATALOGUE SAVOIE PLAN INCENDIE. 1 - Présentation. 2 - Normes et Réglementation. 3 - Nos produits et Services. 4 - Etude Gratuite

CATALOGUE SAVOIE PLAN INCENDIE. 1 - Présentation. 2 - Normes et Réglementation. 3 - Nos produits et Services. 4 - Etude Gratuite SAVOIE PLAN INCENDIE 141 allée de la Bévière 73200 MERCURY (Albertville) France Mobile : (+33) 06.70.32.63.60 Tel/Fax : (+33) 04.79.38.45.15 e-mail : savoie-plan-incendie@orange.fr internet : www.savoie-plan-incendie.com

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DIVERS

RENSEIGNEMENTS DIVERS NOTICE DE SECURITE Références: A joindre obligatoirement à tout dossier de permis de construire ou déclaration de travaux exemptés de permis de construire relatifs à un établissement recevant du public

Plus en détail

Compte-Rendu. Réunion de formation aux risques d incendie du. Vendredi 15 novembre 2013

Compte-Rendu. Réunion de formation aux risques d incendie du. Vendredi 15 novembre 2013 Compte-Rendu Réunion de formation aux risques d incendie du Vendredi 15 novembre 2013 I. ORDRE DU JOUR Présentation du contexte réglementaire Approche sur les obligations imposées en matière d hygiène

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Faire Face au Feu Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Ce qu il faut savoir? Comment prévenir le risque? Comment procéder? Pour être prêt, Une priorité absolue : favoriser

Plus en détail

safety fl@sh ORGANISATION D UN EXERCICE D EVACUATION

safety fl@sh ORGANISATION D UN EXERCICE D EVACUATION safety fl@sh L'arrêté royal du 27.3.1998 concernant la politique en matière de bien-être stipule à l'article 22 que l employeur doit établir un plan d urgence interne suite aux constatations faites dans

Plus en détail

(1 6) PROCÉDURE D ÉVACUATION DU CHANTIER / BLESSURES

(1 6) PROCÉDURE D ÉVACUATION DU CHANTIER / BLESSURES Procédure de travail spécifique (1 de 6) Risques / BLESSURES Mesures préventives En partenariat avec les services d urgence et le maître d œuvre, les employés de ainsi que ses entrepreneurs sous-traitants,

Plus en détail

Ecole : Adresse : Commune :

Ecole : Adresse : Commune : Ecole : Adresse : Commune : 1 Utilisation de ce registre ORGANISATION 8 parties : 1) Aide-mémoire 2) Fiche d identité de l école 3) Fiche annuelle de sécurité 4) Consignes en cas d incendie 5) Les extincteurs

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

Formation guide d évacuation et serre-file. - acquérir les bases de la prévention incendie.

Formation guide d évacuation et serre-file. - acquérir les bases de la prévention incendie. BUT : Formation guide d évacuation et serre-file - acquérir les bases de la prévention incendie. - connaître les rôles de chacun au sein de l équipe sécurité incendie. - définir les missions des différents

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

APPAREILS D ÉLÉVATION ET DE LEVAGE

APPAREILS D ÉLÉVATION ET DE LEVAGE INSTRUCTION GÉNÉRALES D UTILISATION D ÉLÉVATEURS À NACELLE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT LA MISE EN SERVICE!! N UTILISEZ PAS L ÉLÉVATEUR À NACELLE SANS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DES INSTRUCTIONS DECRITES CI-APRÈS!!

Plus en détail

Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses

Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Le SDIS 47, en partenariat avec la MACIF Sud Ouest Pyrénées, le Conseil Général, la Préfecture et l Union départementale des sapeurs-pompiers de Lot-et-Garonne,

Plus en détail

Maintenance Obligatoire

Maintenance Obligatoire Maintenance Obligatoire Lots Textes Nbre d intervention annuelle Portes piétonnes automatiques Ascenseurs-monte plats- EPMR Décret 92-333 Arrêté du 18 novembre 2004 Arrêté du 11 mars 1977 9 à 12 fois par

Plus en détail

Cahier des charges incendie du musée national de la Marine 17 place du Trocadéro 75116 Paris- France

Cahier des charges incendie du musée national de la Marine 17 place du Trocadéro 75116 Paris- France Cahier des charges incendie du musée national de la Marine 17 place du Trocadéro 75116 Paris- France SOMMAIRE I CONTRAINTES DE SECURITE INCENDIE LIEES AU SITE. 04 II - EXPLOITATION DE L ETABLISSEMENT.....

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL INCENDIE

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL INCENDIE FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade - 31100 TOULOUSE

Plus en détail

GYMNASE Nicole Duclos

GYMNASE Nicole Duclos Page 1 sur 10 GYMNASE Nicole Duclos Notice pour Le fonctionnement et la sécurité à l attention des utilisateurs IL EST INTERDIT DE PENETRER DANS LA CHAUFFERIE (local donnant sur l extérieur à côté de l

Plus en détail

Rapport incendie, Devis détaillé, Mise en conformité, Maintenance

Rapport incendie, Devis détaillé, Mise en conformité, Maintenance NAVIGATION DE PLAISANCE: ( Réglementation du 23 novembre 1987, révisé J.O. 2004) Article 224-2.30 1. Les extincteurs utilisés sur les navires de plaisance sont conformes aux dispositions du chapitre 322-2.

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Protection incendie lors de manifestations Version 2013

Protection incendie lors de manifestations Version 2013 Protection incendie lors de manifestations Version 2013 Genre de manifestation : Lieu (bâtiment, parcelle, lieu-dit) : Responsable civil de la manifestation : Responsable de la protection incendie : Assurance

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Ces grilles vont permettre d évaluer les risques spécifiques à chaque école. Dans la colonne «observations», décrire la situation qui amène à répondre «non» ou «non satisfaisant» à la question posée. Par

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour tout type d établissements en dehors des U et J Il

Plus en détail

Circulaire 2015 02 PRÉVENTION DE L INCENDIE

Circulaire 2015 02 PRÉVENTION DE L INCENDIE Prévention de l incendie sur les lieux de travail PRINCIPE La nouvelle réglementation relative à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (AR du 28 mars 2014) définit précisément les mesures

Plus en détail

D une manière générale maintenir libres les circulations intérieures au bâtiment.

D une manière générale maintenir libres les circulations intérieures au bâtiment. G3-Doc1 Mesures de prévention contre le risque incendie et panique à mettre en œuvre durant le déroulement d une manifestation exceptionnelle et à préciser dans la notice de sécurité 01.09.2010 Les bâtiments

Plus en détail

Etablissement de cinquième catégorie, type W

Etablissement de cinquième catégorie, type W Agence Equipements Bretagne Nord "Technoparc" 4b, Avenue des Peupliers CS 71768 35517 CESSON SEVIGNE Cedex Tél. : 02.99.83.60.40 Fax : 02.99.83.60.49 E-mail : eqts.rennes@socotec.fr LA POSTE / DLI RENNES

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

Groupes électrogènes Groupes électrogènes fixes et groupes de secours

Groupes électrogènes Groupes électrogènes fixes et groupes de secours Groupes électrogènes Groupes électrogènes fixes et groupes de secours Légende ok, à faire interdit, à éviter Respecter les conditions d utilisation informations complémentaires Cliquez sur ces logos dans

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE

DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction le 11 décembre 2012 DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE BUT Le but d un système efficace de cadenassage est de prévenir

Plus en détail

Cette procédure sera révisée, en tant que de besoin, à l initiative du Service Prévention et Sécurité de la délégation Centre-Est.

Cette procédure sera révisée, en tant que de besoin, à l initiative du Service Prévention et Sécurité de la délégation Centre-Est. P.2 Cette procédure intitulée "", A pour but : - de préciser les obligations réglementaires ; - d informer les agents des moyens de prévention existants dans l unité et leur utilisation ; - de proposer

Plus en détail

Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles. Prescriptions de sécurité et de santé types

Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles. Prescriptions de sécurité et de santé types GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 10 septembre 1991 ITM-CL71 Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles ------------------------------ Prescriptions de sécurité

Plus en détail

BILAN EXERCICE INCENDIE LPA

BILAN EXERCICE INCENDIE LPA BILAN EERCICE INCENDIE LPA Date de l exercice : 22 mai 2007 disponible sur le site! 1. Rappel de règles applicables en matière de sécurité incendie aux établissements recevant du public (ERP) : Note de

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE Bibliographie Catalogues LEGRAND & Schneider Electric

LA SECURITE INCENDIE Bibliographie Catalogues LEGRAND & Schneider Electric 1 / LA SECURITE DANS LES BATIMENTS LA SECURITE INCENDIE Bibliographie Catalogues LEGRAND & Schneider Electric La protection des personnes et des biens est primordiale dans les établissements accueillant

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOM DE LA COLLECTIVITE : RAPPEL REGLEMENTAIRE Article R123-51 du Code de la Construction et de l Habitation Dans les établissements soumis aux

Plus en détail

La Sécurité incendie En Accueils Collectifs de Mineurs

La Sécurité incendie En Accueils Collectifs de Mineurs PREFET DU LOIRET Direction Départementale Service Départemental d Incendie de la Cohésion Sociale et de Secours du Loiret Pôle Promotion des politiques de jeunesse, Groupement Prévention de sports, et

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

PROCEDURE EN CAS DE COMMISSION DE SECURITE

PROCEDURE EN CAS DE COMMISSION DE SECURITE PROCEDURE EN CAS DE COMMISSION DE SECURITE GENERALITES : Chaque directeur de magasin est responsable de la sécurité de ses clients, son personnel et du bâtiment qui lui est confié. Une Commission de Sécurité

Plus en détail